Qu'est-ce que l'acrodermatite allopo et comment la traiter?

Bon après-midi, chers lecteurs! Dans cet article, je parlerai d'un autre type de psoriasis. Acrodermatitis Allopo est une maladie dermatologique complexe de type pustulaire, d'étiologie incompréhensible, touchant principalement les hommes. Le processus pathologique est localisé dans la région des membres supérieurs et inférieurs. Cela entraîne la formation de sécheresse, de desquamation, de fissures à la surface des doigts, ainsi que la séparation des ongles.

Le pronostic pour la vie des patients avec un tel diagnostic est favorable. Cependant, la maladie est sujette aux rechutes et aux rémissions de courte durée, résiste au traitement.

Acrodermatite Allopo

Caractéristiques

Ce type récurrent acropustule, qui est basé sur une inflammation de la peau. Les dermatologues considèrent l’allopo-pathologie comme un type particulier de psoriasis pustuleux en raison de symptômes similaires. Il peut se développer à différents âges. Le plus souvent, affecte les hommes matures et a une nature d'origine inexpliquée.

Elle commence par la moindre blessure, qui se transforme progressivement en une inflammation locale de la phalange du doigt. À l'avenir, la lésion enflammée s'étend à d'autres doigts et augmente de taille.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Les démangeaisons, la desquamation, les rougeurs et autres symptômes disparaissent! Nos lecteurs utilisent déjà cette méthode. Lire plus...

Raisons

Selon les scientifiques, la principale cause probable de la maladie est un trouble des fonctions du système nerveux autonome (SNA). Au cours du désordre, il y a une malnutrition de tous les tissus, c'est pourquoi les processus de renouvellement du derme sont faux. Le SNA affecte de manière significative le trophisme des tissus mous, certaines défaillances entraînant les conséquences suivantes:

  • Violation des processus métaboliques;
  • Réduction de la nutrition des tissus mous;
  • Changements visuellement visibles.

L'acidose pour l'acridermite peut être n'importe laquelle, même la moindre blessure. La plaie ne guérit pas, elle devient une «passerelle» pour les infections fongiques et bactériennes, qui provoquent une exfoliation, une suppuration, une inflammation de la peau.

Symptômes et types

Dans le foyer pathologique, un processus inflammatoire exsudatif commence, conduisant à la dystrophie cellulaire. Ensuite, une inflammation proliférative se développe, augmentant le nombre de cellules endommagées. En outre, le processus de régénération du derme est perturbé et la maladie devient chronique.

Il existe trois formes de dermatite Allopo:

  1. Typique - l'inflammation commence au bout des doigts. Se répand progressivement sur le dos des mains et des pieds. La dermatite typique peut être vésiculaire (rougeur de la peau, éruption vésiculeuse), pustuleuse (éruption cutanée purulente), érythémateuse-squameuse (éruption cutanée combinée - pustules, érythème et vésicules), sèche (desquamation, squames épaisses);
  2. Abortive - inflammation localisée ne touchant que 1 ou 2 doigts. Une éruption cutanée avec une telle dermatite peut être normale et purulente;
  3. Maligne - propagation rapide et incontrôlée de l'inflammation dans tout le corps. Cette forme de pathologie s'accompagne de défauts cutanés combinés et peut entraîner un raccourcissement des membres.

Signes de

Le premier signe de la maladie est une hyperémie des doigts atteints, de couleur bleuâtre ou violette. Les doigts sont affectés en alternance, ce processus peut avoir une durée différente. La peau est enflée, douloureuse, irritante. La douleur est aggravée par les tentatives de flexion du membre.

Parallèlement à cela, les plaques des ongles deviennent troubles et gomment, les arêtes des ongles s'épaississent et deviennent enflammées. Sur les zones touchées, les vésicules, les pustules, les croûtes se soulèvent.

Dans la version négligée, les lésions enflammées deviennent ulcérées, couvertes de fissures pourrissantes et de croûtes épaisses et douloureuses.

Les plaques à ongles exfolient complètement et tombent. En cas d'évolution maligne, les défauts de la peau se propagent dans tout le corps et les muqueuses, et les phalanges des doigts mutent (raccourcissent).

Diagnostic d'Acrodermatitis Allopo

Acrodermatitis Allopo diffère facilement des autres types de dermatites sans analyses supplémentaires. Aux premiers signes, vous devez contacter un dermatologue. Si le diagnostic est compliqué, une pathomorphologie est réalisée. Après le diagnostic, le traitement est sélectionné individuellement.

Traitement: méthodes traditionnelles et traditionnelles

Le traitement de la dermatite chronique doit être complet et continu. Dans un premier temps, vous devez scanner les lésions enflammées, ainsi que corriger les troubles du système nerveux autonome et du métabolisme. En présence de comorbidités (par exemple, troubles endocriniens), un traitement ciblé supplémentaire est prescrit.

Le traitement médicamenteux comprend:

  • les rétinoïdes;
  • cytostatiques;
  • les corticostéroïdes;
  • immunosuppresseurs;
  • antibiotiques et antifongiques (en présence de complications bactériennes et fongiques).

Les préparations sont choisies par le médecin pour chaque patient individuellement, en tenant compte de la gravité et de la négligence des symptômes de la dermatite. Suppléments requis vitamines et physiothérapie:

Les zones du corps touchées doivent être maintenues propres, à l'abri de la lumière du soleil et des irritants externes (produits chimiques ménagers et autres, cosmétiques, allergènes). Pour améliorer l'efficacité de la thérapie traditionnelle, elle peut être complétée par des moyens non traditionnels:

  • décoctions de plantes médicinales (camomille, calendula, sauge) pour compresses et lotions;
  • Jus d'aloès et de Kalanchoe à usage local.

La thérapie par le régime aide certaines personnes atteintes de psoriasis. La règle principale du régime est de compenser constamment la carence en zinc dans le corps.

Pronostic et prévention

Le pronostic pour une maladie telle que l'acrodermatite Allopo est favorable. La maladie n’est pas mortelle et n’affecte que l’apparence, l’estime de soi et l’état mental d’une personne.

Des problèmes de nature psychologique aideront à résoudre le psychothérapeute. Vous devez juste traiter votre état avec compréhension et optimisme.

La maladie ne peut pas être guérie complètement. Et même après le début de la rémission, personne ne garantit l'absence de rechutes dans le futur. Avec un traitement à long terme, la maladie peut développer une résistance aux médicaments, aussi le traitement doit-il être ajusté régulièrement.

Prédire le développement de la dermatite Allopo impossible. Les personnes qui l'ont déjà rencontré, pour la prévention des complications, il est recommandé de faire l'objet d'une surveillance régulière par des médecins et de mener à bien un traitement préventif. Avec la bonne approche, même une telle maladie peut être poussée dans une phase de rémission profonde pendant de nombreuses années.

Je dis au revoir à cela. Partagez cet article avec des amis sur les réseaux sociaux! Peut-être que pour le moment quelqu'un cherche des informations sur cette maladie. Je vous souhaite santé et bien-être!

Acrodermatite Allopo difficile et peu étudiée: tableau clinique, diagnostic différentiel et traitement

Allopo acrodermatitis est un type de dermatose avec une étiologie et une pathogenèse complexes et peu étudiées. On pense que la trophonévrose est la cause de la maladie.

Ce type de dermatite est caractérisé par une lésion étendue de la région du bout du doigt. Basé sur des études cliniques, il peut être distingué comme une maladie indépendante.

Allopo pustuleux résistant à l'acrodermite: quelle est cette maladie?

C'est l'une des trois manifestations de ce type de dermatose. L'hyperhémie (ou rougeur) de la peau des phalanges des doigts est typique de la maladie. Affecte généralement la plaque à ongles. Des éruptions pustuleuses (pustules) apparaissent au fond d'un érythème anormalement contrasté et aux limites nettes.

Leurs tailles ne sont pas grandes: jusqu'à 0,5 cm. Peu à peu, la lésion recouvre la zone des doigts voisins et se prolonge ensuite vers la paume ou le pied. Parfois, il peut se répandre dans tout le corps.

Une ouverture des pustules conduit à la formation de surfaces érosives ou à la formation d'une croûte purulente, qui finit par sécher et rejeter et à sa place un abcès réapparaît.

Le processus de défaite progresse dans des endroits où les foyers pustuleux existent depuis longtemps. La peau s’atrophie à ces endroits, puis la partie nécrotique de l’ongle ou de la phalange du doigt meurt. Ce processus s'appelle la mutilation.

Classification

La dermatose a trois formes:

  • typique Dans ce cas, le processus de destruction va du bout des doigts vers la zone des paumes et des pieds;
  • avorté. Elle se caractérise par des éruptions pustulaires, formant des localisations;
  • malin. Accompagné de perte de clous et de mutilations des phalanges des doigts.

En outre, acrodermatitis pustuleux par la nature de la manifestation est divisé en types suivants:

  • végétatif. Dans ce cas, les pustules se développent et se combinent pour former de plus grandes plaques psoriasiques. Leur croissance se poursuit aux abords du lieu. Parfois, le centre d'éducation éclate et les contenus purulents en sortent;
  • purulent. A ce stade, les ongles gonflent et s'épaississent. Ils sont très hyperémiques. Les bords de la plaque à ongles s'infectent souvent. Les doigts sont difficiles à plier et à se détendre. Des pustules se forment sur les ongles, qui se développent ensuite en croûtes;
  • flictenulose La défaite progresse. Il peut y avoir la mort des phalanges des doigts. Les pustules se propagent dans les paumes, les oreilles ou les pieds;
  • généralisé. Dans ce cas, la lésion couvre une grande surface, se répandant dans tout le corps.

Les causes

Les conditions qui donnent l'impulsion au développement de cette pathologie n'ont pas encore été clarifiées. On croit que le facteur qui provoque ici est une infection. Cependant, le sang et le contenu des pustules chez les patients atteints de acrodermatite Allopo sont généralement stériles, ce qui exclut le caractère infectieux de la pathologie.

Symptômes caractéristiques

On remarque que souvent, la maladie est précédée d'une légère blessure au doigt au premier coup d'œil. Une cause moins commune peut être une pyodermite. Les emplacements pustulaires initiaux sont formés au bout des doigts, autour de la plaque à ongles.

La zone pustulaire est asymétrique et unilatérale. La dermatite commence par la défaite d'une phalange et se déplace ensuite vers les doigts suivants. Les mains souffrent généralement, moins souvent les orteils.

Sur le plan clinique, l’Acrodermatitis allopo est divisé en:

  • forme pustulo-vésiculaire. A ce stade, il existe une suppuration générale des foyers pustuleux. Les plaques à ongles gonflent et acquièrent une couleur rouge-bleuâtre. La zone touchée du doigt est recouverte de nombreuses vésicules (cavités aqueuses) et de pustules, qui se fissurent par la suite, formant une érosion et envahissant de croûtes et d'écailles. Si vous appuyez sur le clou, il ressortira du pus. Les doigts se déforment et acquièrent une forme cylindrique. Ils sont difficiles et douloureux à se plier et à se détendre. Lorsque le processus inflammatoire se termine, il se produit un léger amincissement de l'épiderme lors des éruptions;
  • forme squasome érythémateuse. Dans ce cas, les doigts affectés sont secs et squameux. Sur leur surface, il y a plusieurs fissures.

Diagnostic différentiel

Afin d'évaluer avec précision et précision le type de maladie, un spécialiste doit non seulement procéder à un examen externe des lésions cutanées, mais également planifier une biopsie. Un échantillon de pustules et leur contenu sont envoyés pour analyse. Le derme et l'épiderme sont à l'étude pour détecter les champignons et les bactéries. Acrodermatitis Allopo présente une caractéristique histologique qui le distingue de plusieurs autres dermatites similaires en symptomatologie: la présence d'abcès spongioformes.

Dans ce cas, les grandes plaques pustuleuses peuvent être superposées sous forme de couches et la base est constituée de pustules plus petites. Le derma se caractérise par un œdème grave et par la présence d'infiltrat inflammatoire.

Comme il a été constaté que, du point de vue de l'histologie, il n'y a pas de différences particulières entre l'acrodermatite Allopo et certaines dermatites, une analyse différentielle est réalisée avec des pathologies cutanées telles que:

  • psoriasis pustuleux;
  • Dermatite de Dühring;
  • pyodermite;
  • Bactérie austique d'Andrews;
  • Impétigo herpétiforme Armoiries.

Traitement Acrodermatite Allopo

Les dermatites à traiter doivent être prescrites par un médecin, en tenant compte de l’intensité des changements cutanés.

Le traitement topique comprend:

  • bains de mains avec une solution de permanganate de potassium ou de Fucorcine;
  • onguents antibiotiques;
  • le calcipotriol;
  • Castellani peint;
  • prendre des antibiotiques. Peut être administré seul ou en association avec des corticostéroïdes.

La thérapie systémique comprend:

  • rétinoïdes. Par exemple, Tigazon (à raison de 1 mg / kg de poids);
  • Etretinat et Cyclosporine;
  • Thérapie PUVA;
  • traitement de spa.

Il faut dire à propos de la médecine traditionnelle. Aucune de ses recettes ne peut faire face à une maladie aussi difficile et complexe que l’acrodermite Allopo.

Si vous décidez toujours d'utiliser des méthodes folkloriques, assurez-vous de consulter votre médecin. Les maladies de la peau sont une question très délicate et, sans éducation spéciale, vous pouvez rapidement aggraver votre état.

Complications possibles et pronostic

Si la maladie est grave et se transforme en une forme maligne, des conséquences graves sont possibles. Ce peut être:

  • nécrose des ongles avec leur perte ultérieure;
  • la défaite de toute la surface du corps des foyers pustuleux;
  • mort des phalanges des doigts. Dans la plupart des cas - sa partie distale. Le résultat est un raccourcissement des doigts;
  • cancer de la peau (dans de rares cas).

Acrodermatitis Allopo n'est pas pour rien appelé persistant. La maladie est extrêmement réticente et susceptible d'avoir des effets thérapeutiques.

Ce type de dermatose est sujet aux rechutes, mais il ne menace pas la vie du patient et le pronostic est favorable.

Vidéos connexes

À propos des maladies des ongles dans la vidéo:

Acrodermatite pustuleuse persistante Allopo est considérée comme une maladie rare. Son traitement n'est pas une tâche facile. Vous devez être prêt pour une thérapie longue et persistante. Dans ce cas seulement, les rechutes peuvent être évitées et la période de rémission peut être prolongée.

Comment traite-t-on l’acrodermatite allopo chez les enfants et les adultes et pourquoi apparaît-il?

Vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'éruption cutanée sur vos doigts? Vérifiez d'urgence pour Acrodermatitis Allopo. Ce type unique de psoriasis pustuleux est sévèrement diagnostiquable, récurrent et menaçant d'invalidité.

Un nouveau regard sur la pathogenèse de l'acrodermatite Allopo et l'approche de son traitement

Acrodermatitis Allopo est une maladie extrêmement rare, et donc seulement étudiée superficiellement, caractérisée par la formation de pustules sur les phalanges des doigts.

Les dermatologues ne sont pas encore parvenus à une opinion commune sur la nature d'un tel processus. Certains auteurs l'associent à la pathogenèse du psoriasis pustuleux, le second à l'évolution de l'impétigo Gebra, d'autres insistent sur le fait que le tableau clinique de la pathologie est unique et lui permet d'être classé comme une dermatose indépendante.

Acrodermatite Allopo: maladie pustuleuse et ses causes

La plupart des dermatologues réfèrent Acrodermatitis Allopo (AA) au groupe du psoriasis pustuleux, et cette décision est raisonnable. Premièrement, la maladie se caractérise par la formation de pustules sur les phalanges des doigts, éléments de l’éruption ressemblant à des cavités à exsudat purulent. Deuxièmement, lors de tests sanguins et de cultures de cellules primaires prélevées chez des patients AA, les particules infectieuses sont rarement détectées. Les deux caractéristiques cliniques sont caractéristiques de toutes les variétés de psoriasis pustuleux.

L'acrodermatite Allopo est aujourd'hui considérée comme une unité nosologique distincte, malgré une controverse enflammée. L'isolement de la maladie repose sur les spécificités de la localisation, de la formation, du développement et de l'involution des pustules.

Le tableau clinique des AA est unique et ne permet pas de l'attribuer à d'autres pathologies. Même au contraire, il a provoqué la fusion de plusieurs lésions cutanées présentant une localisation similaire dans le groupe des acrodermites.

L’étiologie de l’acrodermatite Allopo n’a pas encore été étudiée. La stérilité du contenu de la pustule indique le caractère non infectieux de la maladie. Au cours de nombreux travaux de recherche, il a été établi que le développement de la pathologie est affecté par:

  • troubles immunologiques;
  • tendance héréditaire au psoriasis;
  • dysfonctionnement du système nerveux.

La dernière version de l'étiologie de l'AA reste la plus populaire, car les lésions de l'ANS entraînent une violation du trophisme des tissus, ce qui se traduit par un changement pathologique de leur structure.

Classification

Acrodermatitis Allopo est une maladie chronique à rechute persistante. Par la nature des manifestations cliniques, il se divise en trois formes: typique, avortée, maligne.

Forme typique

Dans les acrodermatites typiques, des pustules primaires se forment au bout des doigts. Progressivement, les surfaces arrière des pieds et / ou des mains sont impliquées dans le processus pathologique. La maladie peut être:

  • Vésiculaire - rougeur de la peau, apparition de bulles avec exsudat transparent.
  • Pustulaire - l'accession de l'infection, la conversion d'un exsudat transparent en purulent.
  • Peeling sec de la peau, formation des éléments secondaires de l'éruption cutanée: écailles, croûtes et plaies.
  • Érythémateux-squameux - la formation de lésions polymorphes: pustules, vésicules, érythème.

Forme abortive

Avec une acrodermatite abortive, les pustules n'apparaissent que sur le pouce et l'index. La maladie peut être vésiculaire et pustuleuse.

Forme maligne

En cas d'acridermite maligne, des pustules se forment sur le derme et l'épiderme dans tout le corps et ont un caractère érythémateux-squameux.

Cette forme de maladie se caractérise par la formation de multiples défauts de la peau, la perte d’ongles, le raccourcissement et le rejet des phalanges et des membres nécrotiques.

Symptômes de manifestation

La manifestation distinctive de Allopo acrodermatitis est la formation de pustules aqueuses ou purulentes sur les phalanges et les plaques des ongles des doigts et des orteils. Les zones touchées du derme et de l'épiderme rougissent, gonflent et sont recouvertes par de multiples éléments de l'éruption cutanée, pour se fondre en "îles purulentes" aux contours divers.

Au fil du temps, les phalanges des doigts s'épaississent et les crêtes des ongles se fissurent, s'infectent, se défigurent et sont rejetées. Au lieu des pustules exposées, des érosions sont formées, recouvertes de croûtes squameuses. Au-dessous d’eux, se trouvent des formations pustuleuses fraîches. De bout en bout, le processus pathologique s'accompagne d'une sensation de brûlure, de douleur.

Diagnostics

Pour diagnostiquer l'acrodermatite est difficile. Les dermatologues praticiens ne sont pas familiarisés avec la clinique de la maladie, en raison de sa rareté. Et les signes pathologiques d'affection pustuleuse du derme des doigts et des orteils sont similaires à la pathogenèse de nombreuses formes de psoriasis et de dermatites, ce qui oblige à utiliser le diagnostic différentiel. Et parfois, les maladies probables sont exclues non pas au moment du diagnostic, mais au stade du traitement, plus précisément s'il est inefficace.

Clinique de la maladie

Il est possible de supposer que les pustules se forment sur le fond de l’acrodermatite Allopo par leur localisation caractéristique - sur les crêtes des ongles et les phalanges des doigts. Le processus s'étend souvent au derme des mains et des pieds et affecte le tissu osseux. Mais les premiers stades de la maladie sont toujours limités: l'éruption cutanée se forme principalement sur le pouce, moins souvent sur le pouce et l'index.

Pathomorphologie

Une étude morphologique du derme atteint a révélé un infiltrat inflammatoire parsemé de granulocytes neutrophiles.

Et dans l'épiderme, il existe des zones cornéennes et pigmentées, des processus interaparticulaires étendus et des pustules de Kogoi neutrophiles, caractéristiques de l'AA et de trois autres maladies:

  • Syndrome de Reiter;
  • l'impétigo gebra;
  • kératose gonorrhéique.

Les parois des neutrophiles traversent les pustules de Kogoi, formant un réseau ressemblant à une éponge. Au fur et à mesure que l'éruption se développe, leurs parois cellulaires sont détruites au centre - une cavité se forme dont la périphérie «décore» le réseau pendant longtemps.

Diagnostic différentiel

Le tableau clinique de l’acrodermatite Allopo est semblable à la pathogenèse du psoriasis, de la candidose cutanée, de la pyodermite, de l’impétigo herpétiforme, de la dermatite de Dühring et d’Andrews. Après avoir interrogé et examiné un patient, une liste de maladies probables est dressée et plusieurs études sont menées pour exclure chacune d’elles. Si aucune pathologie n'est confirmée, le diagnostic initial sera posé.

Traitement

Le traitement de l'acrodermatite Allopo vise à enrayer les manifestations cliniques, à réduire la fréquence des récidives et à réduire le risque de développer des maladies auxiliaires.

Il est difficile d’obtenir une rémission des lésions pustuleuses de l’épiderme, ce qui s’explique par l’étude insuffisante de la clinique de pathologie et par de rares publications sur l’efficacité de diverses méthodes de traitement.

Chez les enfants

Les antibiotiques et les sulfamides, montrés avec le psoriasis pustuleux, avec l'AA sont inefficaces et, en l'absence d'infection secondaire, entraînent une généralisation d'un processus purulent. Et un traitement basé sur l'utilisation de glucocorticoïdes conduit à une exacerbation de la maladie. Ces médicaments n'apparaissent qu'au début de la maladie et sont généralement utilisés en association avec des produits contenant du calcipotriol.

L'utilisation de prednisolone est due à des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques. Il est administré par voie intramusculaire pendant 7 jours. Ensuite, la dose quotidienne du médicament est réduite, la thérapie se poursuivant à 10 jours. À l’avenir, les glucocorticoïdes sont exclusivement utilisés sous forme de pommades appliquées sur la peau touchée.

La littérature médicale décrit de nombreux cas d'utilisation efficace de l'acitrétine rétinoïde systémique dans la dermatite d'acné Allopo en association avec une préparation externe combinée à base de stéroïde topique et de calcipotriol.

Mais les enfants ont un risque élevé d’effets secondaires liés à ce remède en raison de la valeur plus élevée du rapport surface de la peau / poids corporel. Si le risque d'effets secondaires du traitement est inférieur au bénéfice, le médicament est inclus dans le programme de traitement.

Chez les adultes

Le traitement des adultes repose sur les mêmes principes que les enfants. Mais en raison du risque minime de complications lié à l'utilisation de l'acitrétine rétinoïde, c'est lui qui dirige généralement le traitement.

Le programme de traitement peut inclure une photochimiothérapie, une HCF et une thérapie PUVA. La photochimiothérapie n’est prescrite qu’après avoir évalué le rapport bénéfices attendus et risque de complications.

La thérapie PUVA est basée sur l'irradiation UV des tissus affectés en combinaison avec des photosensibilisants. La lumière UV n'affecte que l'épiderme et une partie du derme, son utilisation est donc justifiée aux premiers stades de la maladie.

Prévention

La prévention de l'acrodermatite Allopo consiste à exclure les facteurs contribuant à la violation du trophisme et à la modification de la structure des tissus. Vous devriez vous débarrasser de vos mauvaises habitudes, normaliser la nourriture, bouger plus et maintenir votre immunité.

Le pronostic pour l'acrodermatite Allopo est favorable. Cependant, la lésion pustulaire se reproduit régulièrement et régulièrement. Et le cours agressif de la pathologie est lourd d'incapacités: raccourcissement des doigts, perte des plaques d'ongles, rejet des phalanges nécrotiques. Par conséquent, la qualité de vie du patient est considérablement réduite.

Acrodermatite: types de maladies, symptômes et traitement

Acrodermatite est une pathologie causée par une déficience congénitale en zinc.

Acrodermatitis est divisé en 3 types:

  • entéropathique;
  • acrodermatite pustuleuse Allopo;
  • atrophique

Chaque type de maladie présente des symptômes caractéristiques et des mécanismes de développement. Le traitement est choisi individuellement: le médecin prend en compte les caractéristiques de l'organisme, le type et le stade de l'acrodermatite. Le principal symptôme de la pathologie est l’atrophie de l’épiderme. Les éruptions pustulaires se propagent dans tout le corps ou recouvrent les membres.

Qu'est-ce qu'une acrodermatite entéropathique?

C'est une pathologie génétique rare. Les causes de l'acrodermatite entéropathique sont dues au fait que le corps n'absorbe pas le zinc.

Les symptômes de cette maladie affectent la qualité de la vie, parmi lesquels:

  • éruption cutanée sur les bras, souvent sur le coude;
  • calvitie;
  • la diarrhée;
  • lésions de la muqueuse;
  • la glossite;
  • la blépharite;
  • les enfants ont la photophobie.
  • dystrophie des plaques à ongles;
  • perte de cheveux sur la tête, perte de cils.

Les experts disent que l’atrophie de l’épiderme en cas d’acrodermite entéropathique est semblable à la candidose cutanée et à la dermatite séborrhéique. Pour identifier la maladie, vous devez effectuer un diagnostic complet.

Le médecin examine le sang en faisant une biopsie. Il est important d'examiner l'état de l'intestin grêle. Il convient de noter que chez les adultes et les enfants, la maladie se développe en raison de tendances héréditaires. Une carence en zinc congénitale doit être distinguée d’une déficience acquise. La congénitale est la cause du développement de l'acrodermatose.

La carence en zinc acquise se développe du fait que le corps ne reçoit pas d’oligo-élément provenant des aliments. Les symptômes et le traitement de l'acrodermatite dépendent de son degré.

Acrodermatite entéropathique chez les nourrissons se manifeste comme suit:

  • le bébé pleure souvent;
  • ralentit le développement physique;
  • la peau atrophique sèche fortement, des plaques, des plaques squameuses se forment à sa surface.

Il arrive que l'acrodermatite entéropathique entraîne une infection secondaire. Le corps commence à progresser Staphylococcus aureus.

Traitement de la pathologie - reconstitution à vie de la carence en zinc. Le médecin prescrit des préparations d’oxydes (par voie orale). L'acrodermite entéropathique chronique entre en rémission 50 jours après le début du traitement. Cependant, le patient est constamment surveillé par le médecin.

Pendant le traitement, il convient d’évaluer le niveau de phosphatase alcaline et de zinc. Chez les femmes enceintes, la maladie est exacerbée. Afin d'éviter les rechutes, il est également important de se protéger du stress. Si nécessaire, le médecin augmente le dosage des médicaments. Les nourrissons devraient être allaités plus longtemps.

Cette pathologie nécessite un traitement symptomatique. Le médecin prescrit des vitamines du groupe A, des enzymes, des probiotiques et des médicaments fongicides. Si une infection secondaire s'est jointe, le médecin vous prescrit des antibiotiques. Il n’existe pas de régime alimentaire spécial, mais vous devez, au cours de la vie, compenser la carence en zinc.

Le régime comprend:

  • crabes (en l'absence d'allergies);
  • viande de poulet;
  • boeuf

Beaucoup de gens s'intéressent à la carence en zinc: de quoi s'agit-il? En fait, c'est un problème qui peut entraîner diverses maladies.

Le manque de zinc affecte la peau, le tube digestif. La reconstitution à vie de la carence en zinc est nécessaire pour les enfants. Seul un traitement les aidera à se développer normalement. Acrodermatite entoropathique nécessite un traitement complexe.

Si aucune assistance professionnelle n'est fournie au patient, la maladie sera fatale. Avec un traitement en temps opportun, les symptômes alarmants sont réversibles.

Acrodermatite pustuleuse

Le type de pathologie suivant est l’acridodite pustuleuse Allopo. Avec cette maladie, une atrophie de l'épiderme se produit sur les doigts et les orteils. Une acrodermatite Allopo se caractérise par une éruption cutanée pustuleuse. La plupart des médecins comparent cette pathologie au psoriasis.

Les causes de l’acrodermite pustuleuse n’ont pas été identifiées. Les médecins suggèrent que les agents infectieux participent au développement de la pathologie. En raison de la pénétration de l'infection chez un patient, la peau est affectée. Des éruptions pustulaires se forment sur les doigts.

Acrodermatitis Allopo est fréquent chez les femmes âgées. La maladie commence à progresser après une blessure ou une pathologie infectieuse transférée.

Il existe un type aigu et chronique de l'acrodermite Allopo.

  1. Le type aigu est caractérisé par la formation de petites pustules. Après ouverture, la peau devient rouge. Au lieu de pustules formées de pustules.
  2. Avec le développement de la pathologie, la peau sèche, se recouvre de fissures.
  3. Si l'acrodermatite Allopo passe à un stade négligé (chronique), les ongles deviennent plus fins.
  4. L'atrophie de la peau endommage la partie distale de la phalange. Les articulations interphalangiennes sont impliquées dans le processus pathologique.
  5. L'acridodite pustuleuse d'Allopo se propage au bout des doigts. Il y a propagation proximale lorsqu'une lésion saisit les bras, les jambes, l'avant-bras, les stupas.
  6. Le danger de la pathologie est que la lésion affecte les muqueuses.

Acrodermatitis Allopo peut causer le cancer de la peau. Pour établir le diagnostic, vous devez passer une histologie. Il est important d'identifier une infection fongique. Il est difficile d’obtenir une rémission stable.

Le traitement implique l’utilisation d’antibiotiques systémiques, d’anti-inflammatoires (corticostéroïdes). Également utilisé pour le traitement des immunosuppresseurs, des médicaments à base de vitamine D3, des rétinoïdes. La photothérapie est utile.

Si vous traitez correctement la maladie, cela ne menacera pas la santé et la vie. Mais il est à noter que Acrodermatitis Allopo entraîne une invalidité.

Acrodermatite Atrophique

L'acrodermite atrophique est un stade avancé de la maladie de Lyme. La pathologie est due au fait que les bactéries spirochètes progressent dans le corps. Si la maladie de Lyme n'est pas traitée à ses débuts, une acrodermatite atrophique se développera.

Acrodermatite Allopo

Allopo acrodermatitis est une maladie cutanée pustuleuse d'étiologie et de pathogenèse inconnues, caractérisée par la localisation du processus pathologique dans les extrémités. La clinique est dominée par une éruption d’éléments primaires sous forme de pustules, qui ont tendance à se confondre. Au début, en règle générale, le pouce de la main est affecté, puis les autres doigts, le dos des mains et des pieds. La peau est oedémateuse, teintée de bleuâtre; lit d'ongle épaissi, couvert de croûtes; plaque à ongles sale jaune; les mouvements font mal. Le diagnostic est établi sur la base de manifestations cliniques, confirmées histologiquement. Le traitement est symptomatique, antibactérien, anti-inflammatoire.

Acrodermatite Allopo

Acrodermatitis Allopo - flux récurrent acropustule, basé sur une inflammation de la peau. Certains dermatologues ont tendance à considérer la maladie comme un type particulier de psoriasis pustuleux ou de dermatite de Dühring. La base de ceci est l’élément primaire commun de l’éruption cutanée - la pustule. En 1879, Allopo, résumant sept années d'observations cliniques, décrivit les pustules des extrémités et le considérait comme le «jumeau» de l'impétigo herpétiforme Gebra. En 1884, L. Dühring a publié des données sur une autre forme de pustus, suivies par P. Crocker et R. Sutton, estimant que la maladie était constituée par les branches d'un arbre commun.

Cependant, du point de vue de la dermatologie moderne, l'acrodermatite Allopo a le droit d'être appelée unité nosologique indépendante. Ceci est confirmé non seulement par la localisation spécifique des lésions pustulaires, la prétendue genèse de la dermatose, l'involution d'éléments primaires. C’est la description de la clinique de pathologie avec lésions distales de la peau des extrémités qui a donné le nom «acrodermatite» à tout un groupe de différentes maladies de la peau avec une localisation similaire du processus.

Raisons

La cause de la dermatite, le mécanisme de son développement n’est pas complètement compris. La théorie la plus probable est la trophonévrose, qui repose sur un trouble fonctionnel du système nerveux végétatif (ANS) avec malnutrition des tissus. Le trophée cutané est régulé indirectement par l'ANS: humoral par un médiateur circulant dans le sang (c'est ainsi que le derme est innervé) ou par diffusion de cellules neurosécrétées directement de la fibre nerveuse dans le tissu (c'est ainsi que l'épiderme est innervé, totalement dépourvu de vaisseaux sanguins). Le désordre du trophisme nerveux conduit à un déséquilibre des échanges, réduit la nutrition des tissus, provoque des manifestations visuellement perceptibles sur la peau.

La cause des changements trophiques dans l'acrodermatite Allopo est considérée comme une lésion de la peau. Dans ce cas, d'une part, une lésion purement mécanique des fibres nerveuses survient, interrompant l'innervation de l'épiderme et du derme, d'autre part, le site de la lésion devient le point d'entrée de l'infection (microbe, champignon, virus), aggravant le «défaut» de la fibre nerveuse, déclenchant le mécanisme de réaction de l'antigène. - anticorps. Dans la zone de contact direct de l'antigène avec la peau à la suite d'une lésion des membranes cellulaires, une inflammation survient, d'abord exsudative, conduisant à une dystrophie cellulaire, puis à une prolifération améliorant leur reproduction, dans le but de restaurer l'intégrité de la peau. Ces processus deviennent des phases des manifestations cliniques de l'acrodermatite Allopo.

Classification

L'acropustulose est généralement classée en fonction de l'intensité des changements cutanés, de la nature des éléments de l'éruption cutanée. Cliniquement distinguer les formes suivantes de la maladie:

Une forme typique - commence par le bout des doigts des extrémités, caractérisé par une extension progressive de l'éruption cutanée à l'arrière des mains, des pieds:

  • vésiculaire (exsudatif) - prédominent les phénomènes d’hyperhémie sur lesquels apparaissent des éléments de bulles avec formation ultérieure de croûtes;
  • pustuleux (pustuleux) - une infection secondaire se joint, le contenu transparent des vésicules devient trouble, purulent, se dessèche avec la formation de croûtes "grasses";
  • érythémateux-squameux - caractérisé par le polymorphisme des éléments de l'éruption cutanée: érythème, vésicules, pustules, papules, écailles, croûtes, excoriation;
  • «Sec» - seuls les éléments secondaires de l'éruption sont dans la lésion: écailles, croûtes, fissures.

Forme abortive - éruption cutanée locale uniquement sur le premier et le second doigts, sans étendre le processus:

  • vésiculaire (exsudatif)
  • pustuleux (pustuleux).

Forme maligne - propagation totale sur la peau et les muqueuses avec raccourcissement naturel des extrémités distales, onycholyse:

Symptômes de Acrodermatitis Allopo

Sur la peau inchangée des parties distales des mains, moins souvent - le stop apparaît hyperémie avec une teinte bleu violacé. Premièrement, un doigt est impliqué dans le processus, puis le deuxième, troisième, surface arrière. La peau des doigts devient œdémateuse, tendue, laquée; les crêtes des ongles s'épaississent, la douleur apparaît lorsqu'on tente de plier les membres. Après cela, commence une éruption d’éléments primaires disposés de manière asymétrique: vésicules, pustules, squames. Les ongles deviennent troubles, une strie en bande apparaît, du pus s'accumule sous la plaque à ongles.

La surface affectée des doigts est recouverte de petites vésicules qui se transforment en raison de l’ajout de l’infection pyococcique aux pustules. Des vésicules, des pustules éclatent, exposent la surface érosive, se contractent en croûtes, des écailles, une peau sèche avec des fissures apparaissent. Un tel processus d'involution des lésions, lorsque des éléments à différents stades de leur développement sont situés simultanément dans le foyer de la lésion, est spécifique à Allopo acrodermatitis, est appelé faux polymorphisme (involutionnaire). Au fil du temps, l’éruption cutanée régresse avec une légère hyperpigmentation ou, au contraire, une atrophie. Les plaques à ongles sous l'action du pocoque "se dissolvent", disparaissent. Il est très rarement possible de généraliser le processus lorsqu’il se propage à la peau et aux muqueuses. Il s’agit d’une variante maligne du flux avec mutilation (raccourcissement spontané) des doigts.

Traitement Acrodermatite Allopo

La clinique acropustule est suffisamment spécifique pour le diagnostic. La pathologie aide dans les cas peu clairs. Histologiquement, la présence de pustules de Kogoi est notée, ce qui «confectionne» des acropustules apparentés à la maladie de Tsumbush et à l’impétigo herpétiforme, mais ne souligne en fait que leur affiliation commune aux affections cutanées pustuleuses primitives. Le diagnostic différentiel est réalisé avec différentes formes de pyodermite, psoriasis plantaire et palmaire pustuleux, formes locales de dermatite de Dühring, eczéma pyococcique des membres, bactérie Andrews.

En commençant le traitement, ils assainissent d'abord les foyers d'infection chronique, corrigent les troubles du système neuro-endocrinien et le métabolisme. Selon les manifestations cliniques, la gravité et l'étendue du processus, des rétinoïdes (étrétinate), des cytostatiques (méthotrexate), des glucocorticoïdes (prednisolone), des immunosuppresseurs (cyclosporine) et un traitement anbiotique sont utilisés. Ils prescrivent des préparations de fer, des vitamines A, C, de la phytine et du phosphore, qui améliorent les processus métaboliques. Il est montré thérapie PUVA, dans les cas graves - rayons bukki, radiothérapie. Usage externe de désinfectants (peinture Miramistin, Castellani), anti-inflammatoires avec antibiotiques et hormones. Le pronostic est conditionnellement favorable en raison de courtes rémissions et de la résistance au traitement.

Acrodermatite Allopo: causes, symptômes, traitement

Acrodermatite Allopo est un type spécifique d’Acrodermatite dans lequel les pustules affectent les mains et les pieds. La maladie se présente sous une forme distincte, car elle présente ses propres caractéristiques par rapport aux autres acrodermatites. Il est basé sur la formation de petites bulles de pus.

Les causes immédiates de cette pathologie, à l'instar de nombreuses acrodermatites, ne sont pas connues à ce jour.

Dans le développement du tableau clinique de la maladie, une certaine séquence est observée: d'abord, la peau du pouce est affectée, ensuite la peau des autres doigts.

L'incidence est inférieure à celle d'autres dermatites. De ce fait, la pathologie est souvent diagnostiquée tardivement, en raison de ce que ses complications ont le temps de se développer.

Le traitement est symptomatique (antibactérien et anti-inflammatoire).

Données générales

Acrodermatitis Allopo est appelé type de dermatite récurrente (c'est-à-dire susceptible de se reproduire).

Certains médecins pensent qu'il s'agit d'un type de psoriasis pustuleux (maladie grave avec formation de pustules qui évoluent ensuite). D'autres pensent qu'il s'agit d'une variante de la dermatite de Dühring - une maladie de la peau qui se manifeste par des boutons érythémateux, des vésicules, des papules, des démangeaisons et des brûlures graves.

Il convient de noter qu’en dermatologie aujourd’hui, il existe certaines incohérences d’opinions et de concepts concernant l’acrodermatite, ainsi que le psoriasis. Ils essaient de les classer (c'est important pour le processus de traitement), mais ces actions sont difficiles, car des maladies spécifiques ne sont pas complètement étudiées (tout d'abord, leur cause). L'acrodermatite Allopo est à tout le moins une maladie indépendante. Mais sous le nom "acrodermatitis" se trouve tout un groupe de maladies.

Acrodermatitis Allopo est peu étudié - il est rare, c'est pourquoi il est possible qu'il ne soit pas diagnostiqué ou qu'il soit confondu avec une autre maladie dermatologique. Pour cette raison, la maladie est détectée tardivement, très tôt compliquée et ses prévisions empirent.

Les conséquences de la pathologie décrite peuvent être plus graves que les complications d'autres maladies dermatologiques (en particulier les maladies inflammatoires).

Raisons

Les causes exactes de la formation de la dermatite Allopo sont inconnues. Différentes théories sur son origine sont avancées:

Le plus probable est la théorie de la trophanevrose. Ses partisans affirment que le développement de la pathologie est basé sur un trouble du système nerveux autonome (ANS) avec malnutrition des tissus. ANS régule le trophisme (nutrition) de la peau de différentes manières - tout d'abord, à l'aide de substances spéciales qui pénètrent dans la peau avec le flux sanguin. Si le système nerveux végétatif en souffre, des ordres chaotiques commencent à affluer vers les cellules de la peau, ce qui les empêche de s'adapter et de réagir avec la formation d'un processus pustuleux.

Également mis en évidence les facteurs contre lesquels l'acrodermite Allopo se développe plus souvent et progresse plus rapidement. C'est:

  • lésions de la peau;
  • rayonnement ionisant;
  • facteur thermique;
  • infection de la peau;
  • réaction allergique;
  • fumer

Lors de traumatismes cutanés, l'éruption pathologique caractérisée par l'acrodermatite Allopo apparaît et se développe plus rapidement.

La même chose s'applique aux rayonnements ionisants. On peut observer:

  • en contact avec des substances radioactives et des équipements en raison de besoins professionnels;
  • avec un accès non autorisé ou accidentel à eux.

En tant que facteur thermique, les températures sont élevées ou abaissées. Il a été établi que l’allopo acrodermatitis se développe le plus souvent chez les personnes qui ont les mains et les pieds froids, qui portent des mitaines fines et des chaussures hors saison. D'autre part, la pathologie décrite plus «facilement» apparaît également à ceux qui aiment se laver les mains à l'eau chaude, prendre un bain chaud, se promener dans le sable brûlant ou aller se promener sur des braises ardentes (dans le contexte du dernier facteur, l'acrodermatite Allopo est souvent observée dans les pays asiatiques).

L’infection de la peau est l’une des causes fréquentes de l’acrodermatite Allopo. Le rôle le plus commun est joué par une infection non spécifique, c'est-à-dire pouvant provoquer diverses formes d'infection. Ce sont les staphylocoques, les streptocoques, E. coli, les bactéroïdes et autres. Une infection spécifique est moins fréquemment impliquée - il s’agit le plus souvent de Mycobacterium tuberculosis (baguette de Koch), de tréponème pâle (provoquant la syphilis). Parfois, un mélange de ces agents pathogènes peut être détecté - principalement les effets combinés de Mycobacterium tuberculosis et de staphylocoque.

Acrodermatitis Allopo se développe plus souvent et progresse plus rapidement chez les patients prédisposés aux réactions allergiques de différents types.

Le tabagisme est l'un des facteurs de risque importants pour le développement de la pathologie décrite. La nicotine a un effet négatif sur le trophisme tissulaire, comme suit. Il affecte les piles de vaisseaux sanguins, ce qui provoque la constriction des vaisseaux, la circulation sanguine en souffre, moins de sang est fourni aux tissus des mains et des pieds, ce qui signifie que moins de nutriments et d'oxygène sont fournis. Pour cette raison, le corps pendant longtemps ne peut pas "faire face" aux éléments de l'éruption cutanée inhérents à l'acrodermite Allopo.

Développement pathologique

Pour systématiser différentes formes d’Acrodermatitis Allopo, elle est classée en fonction de l’intensité des changements cutanés et de la nature des éléments de l’éruption. Les formes suivantes de cette pathologie sont mises en évidence:

Dans une variété typique, l'éruption cutanée affecte d'abord le bout des doigts des extrémités, puis se propage lentement vers l'arrière des mains et des pieds. Ce formulaire est également divisé en variétés:

  • vésiculaire (exsudatif) - le phénomène d'hyperhémie le plus prononcé (rougeur normale). Des bulles se forment à l’arrière-plan qui forment alors des croûtes sèches;
  • pustuleux (pustuleux) - attache la microflore pathogène secondaire, de sorte que le liquide clair à l'intérieur des bulles devient trouble. Les bulles elles-mêmes sèchent, le contenu des vésicules devient purulent, les vésicules sèchent avec la formation de croûtes épaisses;
  • érythémateux-squameux - caractérisé par le polymorphisme des éléments de l'éruption cutanée: érythème, vésicules, pustules, papules, écailles, croûtes, excoriation (grattage);
  • sec - seuls les éléments secondaires de l'éruption sont détectés dans le foyer de la lésion: écailles, croûtes et fissures.

Dans la forme abortive, les éruptions cutanées locales n'apparaissent que sur le premier et le second doigts, sans extension du processus pathologique. Ce formulaire est également divisé en variétés:

  • vésiculaire - avec la formation de bulles;
  • pustulaire - avec la formation de pustules.

La forme maligne est la large distribution de pustules à travers la peau. Quand il se développe souvent onycholyse - la fonte de la plaque à ongles.

Les pustules de toutes les espèces ont approximativement la même taille.

Symptômes de Acrodermatitis Allopo

Le tableau clinique de l’acrodermatite Allopo se développe progressivement.

Premièrement, des rougeurs apparaissent sur la peau inchangée des extrémités des mains et des pieds, qui ont une teinte bleu-violet caractéristique. Des manifestations pathologiques sont observées de doigt en doigt: le premier est impliqué, puis le second, etc. Les surfaces palmaires et postérieures sont affectées. Un tableau clinique caractéristique se développe:

  • la peau des doigts devient gonflée, tendue, comme vernie;
  • les crêtes des ongles s'épaississent;
  • en essayant de fléchir la main, la douleur apparaît.

Ensuite commence l'éruption de vésicules (vésicules normales), pustules, écailles apparaissent. Il y a des changements caractéristiques dans les ongles:

  • turbidité;
  • accumulation de pus sous la plaque à ongles - peut être à la fois marginal et commun.

La surface des doigts est littéralement recouverte de petites bulles. Elles se transforment en pustules lors de l’apparition d’une infection secondaire. La paroi des vésicules et des pustules s’effondre, elles éclatent, une surface érosive nue apparaît. Les restes de vésicules et de pustules se réduisent en croûtes et en écailles, ainsi qu'une peau sèche et craquelée.

Un tel processus d'involution d'une éruption cutanée, lorsque des éléments à différents stades de leur développement sont diagnostiqués en même temps dans le foyer de la lésion, est appelé un faux polymorphisme. Cette image distingue Acrodermatitis Allopo des autres types d’Acrodermatitis.

Au bout d'un moment, l'éruption régresse (se développe littéralement). Dans ce cas, des phénomènes peuvent apparaître:

  • hyperpigmentation - rehaussant la couleur de la peau;
  • atrophies - "épuisement" de la peau, son type amincissant, parfois "décrépit".

Les plaques à ongles sous l'action des pyocoques réunis peuvent littéralement se "dissoudre" - elles sont nettement plus fines et disparaissent ensuite complètement.

Très rarement, l'acodermatite Allopo devient un processus généralisé (commun) impliquant d'autres zones de la peau ainsi que les muqueuses. Cette variante du flux est appelée maligne. Dans les cas graves, cela peut se produire avec la mutilation des doigts - leur raccourcissement spontané.

Diagnostics

Le diagnostic d’Acrodermatitis Allopo est établi sur la base des plaintes du patient, de l’anamnèse (histoire) de la maladie, de méthodes de recherche supplémentaires.

À partir de l'historique de la maladie, il est important de connaître les éléments suivants:

  • combien de temps l'éruption a commencé:
  • quels éléments de l'éruption pendant le développement;
  • dans quelle séquence ils sont apparus;
  • s'il y avait une lésion des ongles;
  • si d'autres segments du corps ont été touchés, en plus des mains et des pieds;
  • si le traitement a été effectué et si oui, quel en a été l'effet?
  • comment l'éruption s'est développée sous l'influence du traitement.

Il est important de connaître ces détails, car un autre type d’acrodermatite peut être déguisé en acrodermatite Allopo. Un diagnostic différentiel est nécessaire pour déterminer la tactique médicale.

Les données de l'examen physique seront les suivantes:

  • à l'examen, on note un polymorphisme (variété) de l'éruption cutanée, ainsi que des vésicules, des pustules, des croûtes, des écailles et une surface érosive sur la peau des mains et des pieds. En outre, une attention particulière devrait être accordée à la condition des ongles;
  • avec palpation - les violations spéciales ne sont pas notées. Dans la zone d'érosion peut apparaître une douleur inexprimée.

Si le patient se plaint de la présence d'une éruption cutanée uniquement sur les mains et / ou les pieds, il est encore nécessaire d'examiner la peau de tout le corps. Une attention particulière est portée aux plis naturels du corps.

Les méthodes de recherche instrumentale ne sont pas fondamentales dans le diagnostic de l'acrodermatite Allopo. Une biopsie est utilisée - un échantillon de zones de peau altérée suivi d'un examen microscopique. La clôture est réalisée de tous les endroits avec des changements - érosion, vésicules, pustules.

Les méthodes de laboratoire impliquées dans le diagnostic de l'acrodermatite Allopo sont les suivantes:

  • numération globulaire complète - à l'apparition d'une infection secondaire, apparaissent des signes non spécifiques du processus inflammatoire, à savoir une augmentation de la RSE et du nombre de leucocytes (leucocytose) avec un glissement leucocytaire à gauche;
  • isolement de l'agent pathogène de la peau - est effectué pour le diagnostic différentiel de l'acrodermatite atrophique, causée par Spirochaete Borrelia;
  • Les réactions sérologiques jouent également un rôle important dans l'élimination de l'acrodermatite atrophique. Conduit pour détecter dans le sang du patient les anticorps dirigés contre borrelia;
  • étude bactéricopique - si une infection secondaire est suspectée d'être attachée au microscope, un frottis d'empreinte de pustules et de surfaces érosives est examiné, et l'agent pathogène y est identifié;
  • examen bactériologique - ensemencer le contenu de pustules et de surfaces érosives sur un milieu nutritif, en attendant l’apparition de colonies, identifie l’agent pathogène pouvant entraîner l’apparition d’une infection secondaire. En outre, cette méthode est utilisée pour identifier la sensibilité des agents pathogènes aux antibiotiques - ceci est important pour la nomination ultérieure d'un traitement antibiotique;
  • examen histologique - l'étude de la structure des tissus au microscope. Il est nécessaire pour le diagnostic différentiel de l'acrodermatite Allopo avec d'autres formes de dermatite et les différences entre les types d'acrodermatite entre eux.

Pour le diagnostic différentiel de la pathologie décrite avec la forme entéropathique de l’acrodermatite, une consultation avec un généticien sera nécessaire.

Diagnostic différentiel de l'acrodermatite Allopo

Le diagnostic différentiel (distinctif) de l'acrodermatite Allopo est principalement réalisé avec des maladies et des états pathologiques tels que:

  • diverses formes d'acrodermatite;
  • pyoderma - éruption pustuleuse sur toute la surface de la peau, provoquant une infection non spécifique;
  • dermatite non spécifique - lésion inflammatoire de la peau d'origines diverses (origine);
  • La dermatite herpétiforme de Dühring est une inflammation chronique de la peau accompagnée de démangeaisons très graves et de nombreux éléments de l’éruption;
  • Pustules d’Andrews, une pathologie d’origine inconnue, caractérisée par des éruptions papuleuses des pieds ou des paumes, des rougeurs de la peau, des démangeaisons et des douleurs;
  • palmaire et psoriasis exsudatifs - Pathologie systémique non infectieuse grave de la peau avec éruption pustuleuse, qui ont tendance à se confondre;
  • formes locales de dermatite de Dühring - lésion cutanée récurrente chronique, se manifestant par une éruption polymorphe se présentant sous la forme de taches érythémateuses, de cloques, de papules et s'accompagnant de démangeaisons sévères et de sensations de brûlure;
  • Eczéma à coques - inflammation inflammatoire aiguë ou chronique de la peau, se manifestant par une éruption cutanée variée, une sensation de brûlure et des démangeaisons;
  • Le bactéroïde d'Andrews est une maladie dermatologique caractérisée par une éruption papuleuse qui se manifeste au niveau des pieds ou des paumes, avec un érythème cutané, des démangeaisons et des douleurs dans les zones touchées.

Il convient de garder à l'esprit que ces pathologies peuvent toucher non seulement les mains et les pieds, mais également d'autres zones du corps, ce qui facilite le diagnostic différentiel avec Allopo acrodermatitis. Mais comme il est parfois capable de généraliser («se déplacer» vers d'autres parties de la peau), la prudence clinique est de mise, car la tactique de traitement dépend du diagnostic correct.

Des complications

Les complications les plus fréquentes de l'acrodermite Allopo sont:

  • infection bactérienne secondaire;
  • mycoses secondaires - défaite de la peau par des champignons pathogènes.

Les conséquences de la microflore pathogène peuvent être très différentes:

  • pyoderma;
  • furoncle - lésion purulente-nécrotique du follicule pileux avec implication des tissus environnants dans le processus pathologique;
  • carbuncle - lésion purulente-nécrotique de plusieurs sacs capillaires avec rétraction des tissus environnants dans le processus pathologique;
  • abcès - abcès limité;
  • cellulite - suppuration renversée de tissus mous (dans ce cas, la main ou le pied).

Si le système immunitaire en souffre, des complications purulentes secondaires peuvent survenir à la suite de complications primitives purulentes-infectieuses:

  • la septicémie - la propagation de l'infection à partir de foyers pathogènes dans tout le corps. En même temps, des abcès métastatiques secondaires peuvent se former.
  • méningite - inflammation des méninges;
  • Le choc toxique est une affection grave due à une lésion de la microcirculation (circulation sanguine au niveau des tissus) due à une lésion vasculaire avec des toxines bactériennes.

Traitement de acrodermatitis allopo à la maison

Les principes de traitement pour l'acrodermite Allopo sont les suivants:

  • correction des désordres cutanés;
  • empêcher l'apparition de nouveaux éléments de l'éruption cutanée;
  • renforcer le système immunitaire.

Le traitement comprend des activités telles que:

  • réhabilitation des foyers d'infection chronique:
  • traitement des troubles du système neuroendocrinien et du métabolisme.

En fonction des manifestations, de la gravité et de l’ampleur du processus pathologique, appliquer:

  • les rétinoïdes (etretinate);
  • cytostatiques - pour supprimer la formation d'éléments pathologiques de l'éruption cutanée (le méthotrexate a été utilisé avec succès);
  • glucocorticoïdes - inhibent le développement d’éléments irritants et de réactions inflammatoires (la prednisone est souvent utilisée);
  • immunosuppresseurs - utilisés pour éliminer le composant immunitaire de la maladie;
  • les médicaments antibactériens sont nécessaires à la prévention des infections secondaires et, s’ils y ont déjà adhéré, à leur traitement. Tout d'abord, des antibiotiques à large spectre sont prescrits, puis ils sont sélectionnés sur la base des résultats d'une étude sur la sensibilité de la microflore aux antibiotiques;
  • préparations de fer;
  • les vitamines A, C;
  • la phytine;
  • médicaments au phosphore - ils améliorent les processus métaboliques.

En tant que traitement local sont utilisés:

  • désinfectants (peinture Miramistin, Castellani);
  • médicaments anti-inflammatoires avec des antibiotiques et des médicaments hormonaux;
  • La thérapie PUVA est une méthode de traitement qui consiste à utiliser une substance photoactive en même temps qu'une irradiation de la peau avec des rayons ultraviolets à ondes longues;
  • rayons bukki (également appelés rayons de bordure, rayons Herzen, rayons X ultra-mous) - rayons X à ondes longues générés sur un tube à rayons X, principalement utilisés pour le traitement des pathologies dermatologiques;
  • La radiothérapie est l’un des types de radiothérapie dans laquelle les rayons X à ondes courtes constituent un élément actif.

Les deux dernières méthodes sont utilisées dans les formes sévères d’Acrodermatitis Allopo. Ils doivent être utilisés avec prudence, car la peau elle-même réagit à une telle exposition. De plus, c'est l'un des facteurs contribuant au développement de la pathologie décrite.

Prévention

Les causes de cette pathologie étant inconnues, il n’ya pas de prévention spécifique. Les directives générales suivantes doivent être suivies:

  • soin approprié de la peau des mains et des pieds;
  • éviter les situations pouvant entraîner un traumatisme de la peau des mains et des pieds;
  • en présence de blessures - le traitement correct des plaies, la prévention de l'apparition d'une infection secondaire;
  • prévention des crevasses dans les pieds et, le cas échéant, traitement adéquat;
  • utilisation de produits d'hygiène éprouvés ne provoquant pas de réactions allergiques;
  • cesser de fumer.

Prévisions

Le pronostic de l'acrodermatite Allopo est favorable sous certaines conditions. Cette maladie ne fait pas partie de ceux qui menacent la santé et la vie. En revanche, l’apparition d’une infection secondaire dans les cas avancés peut avoir des conséquences critiques - méningite, sepsie, choc toxique.

La pathologie se caractérise par de courtes rémissions (périodes d'absence de manifestations cliniques) et une résistance (résistance) au traitement, l'accent est donc mis sur le pronostic favorable conditionnel.

La détérioration du patient peut se produire dans les cas suivants:

  • visite tardive à la clinique;
  • auto-traitement (notamment pommades hormonales);
  • utilisation de la médecine traditionnelle sans consultation avec le médecin.

Kovtonyuk Oksana Vladimirovna, commentateur médical, chirurgien, consultant médical

2,204 vues totales, 6 vues aujourd'hui