L'arthrose et l'alcool sont-ils compatibles?

C'est important! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires...»...

  1. Pourquoi les articulations sont-elles douloureuses?
  2. Boisson dangereuse pour les articulations
  3. Violation du cours naturel des processus de régulation

Le fait que les boissons alcoolisées ne peuvent pas être consommées pendant la prise de médicaments ne peut pas être bien connu. Cependant, de nombreuses personnes négligent cette interdiction et se créent des problèmes. Chaque jour, des milliers de personnes cherchent des informations sur la compatibilité de l'alcool et des drogues, ainsi que sur la capacité de boire de l'alcool pendant une maladie articulaire. Qu'est-ce que c'est Incompréhension des conséquences du corps sur l'alcool, curiosité ou espoir que saoul lors d'une fête d'anniversaire d'un ami, d'un mariage, d'un banquet ou de tout autre événement passera sans laisser de traces?

Pourquoi les articulations sont-elles douloureuses?

C’est avec cette question que les personnes qui boivent se tournent souvent vers des professionnels de la santé. De nos jours, l'arthrose est l'une des maladies les plus courantes affectant non seulement les personnes âgées, mais également les jeunes, ainsi que les adultes. Vous devez savoir que la maladie est incurable et que la prédisposition à la maladie est héréditaire. Si une personne veut vivre longtemps, tout en maintenant la mobilité de ses membres, elle doit oublier l'alcool pour toujours.

Les modifications dégénératives du cartilage ou des articulations ne se produisent pas spontanément. Le développement de l'arthrose est principalement dû à un métabolisme erroné. Si une personne ne refuse pas l'utilisation de matières grasses, salées, fumées, épicées et même combine de tels produits avec des boissons alcoolisées, est-il étonnant que les médecins lui aient déjà diagnostiqué une arthrose. L'alcoolisme, comme cette maladie, appartient à la catégorie des affections chroniques. Les deux maladies peuvent se former pendant de nombreuses années, puis se faire connaître.

Avec l'âge, une personne change dans les tissus articulaires et osseux, les cellules se régénèrent beaucoup plus lentement que chez les jeunes. Le processus de vieillissement ne peut pas être arrêté, mais il peut être ralenti. Les facteurs suivants aideront à accomplir cette tâche:

  • bon mode d'activité et de repos;
  • rationnel, saturé de produits alimentaires sains;
  • la sobriété;
  • cessation du tabac;
  • activité physique.

C'est une recette très simple pour la santé et la longévité, à propos de laquelle la plupart des gens sont bien conscients. Cependant, tous ne sont pas pressés de le suivre. Ils sont alors très surpris de voir qu'ils ont commencé à souffrir d'arthrose, d'arthrite, d'arthrose, de goutte et d'autres maladies.

Boisson dangereuse pour les articulations

Plus une personne consomme de l'alcool dans sa jeunesse, plus elle souffrira de problèmes de santé à un âge avancé. Selon les spécialistes médicaux, l'arthrose et ses formes sont les plus difficiles pour les personnes qui consomment activement, même une faible quantité d'alcool. Mais il y a un autre aspect à la question: une consommation raisonnable d'alcool naturel en quantités limitées, s'il n'y a ni additifs ni conservateurs, peut renforcer les articulations. Où se situe la limite entre consommation d'alcool pour la santé et consommation d'alcool?

La bière moderne, produite à l'échelle industrielle, n'a rien de commun avec la boisson du même nom fabriquée en Russie. La bière à partir d'ingrédients naturels, comme l'hydromel, qui est consommé en petites quantités, est vraiment capable d'avoir un effet curatif sur le corps. Ils rajeunissent les tissus (en particulier la bière maison, qui comprend l'avoine), améliorent les processus métaboliques, renforcent le système immunitaire. Mais la bière, l'hydromel ou le vin, qui sont produits en grande quantité en Russie, ne peuvent que provoquer de l'arthrite, des maladies cardiovasculaires, de nombreuses affections du foie et des reins. Un autre fait doit être ouvertement reconnu: les boissons importées de l'étranger auront le même effet.

Boire quel type d'alcool avec arthrose crée le sol le plus fertile pour la maladie? Comme le montrent de nombreuses études, la bière est un palmier parmi les boissons alcoolisées. Il peut causer une arthrose en quantité illimitée. La bière est encore plus forte que le café, dont l'utilisation élimine le calcium des os et les oligo-éléments utiles des articulations. Face à l'apparition de processus inflammatoires dans les tissus articulaires et à une augmentation de la fragilité des os, même une faible quantité de bière peut provoquer une augmentation des symptômes douloureux qui accompagnent les maladies des articulations.

Si une personne souffre d'arthrose, l'épaississement du sang entraîne la progression de la maladie et une détérioration plus dynamique du tissu articulaire. La bière vendue dans les réseaux commerciaux épaissit le sang et nuit considérablement à la nutrition des articulations, elles ne reçoivent pas les nutriments nécessaires à leur fonctionnement. Les conséquences de l’arthrose et de ses complications sont beaucoup plus difficiles s’il contient des éléments contenant de l’alcool dans le sang d’une personne. Pour une utilisation externe dans les maladies des articulations de la vodka, du vin, de l'alcool, de nombreuses personnes sont essentielles, car les substances contenues dans l'alcool ont un effet anti-inflammatoire. Mais avec leur utilisation interne, le résultat est complètement opposé.

Violation du cours naturel des processus de régulation

Comme le montrent les enquêtes auprès de patients souffrant d'arthrose du genou, 70% des répondants ont consommé à des degrés divers l'alcool. Il convient de noter que l’arthrose du genou est l’une des maladies les plus courantes chez les personnes souffrant d’alcoolisme. Ce phénomène est associé aux spécificités des processus intervenant dans les extrémités inférieures. Dès que le cours naturel de la régulation neurohumorale est perturbé, un processus inflammatoire aigu et un gonflement des tissus commencent. Tout cela est accompagné d'un symptôme douloureux indiquant qu'une personne développe une arthrose. En buvant de l'alcool, le corps reçoit une quantité accrue d'adrénaline. Cette substance a tendance à accélérer tous les processus dans le corps, y compris l'inflammation des tissus.

Il existe un schéma strict: l’arthrite progresse et progresse beaucoup plus rapidement si la quantité de calcium dans le sang est réduite, ce qui est dû à la présence de substances contenant de l’alcool. Dans ce contexte, l’œdème dans les tissus périarticulaires et articulaires augmentera encore plus. Tout cela provoque une forte augmentation de la pression dans le sac périarticulaire, le signal de la douleur pénètre dans les récepteurs. C'est pourquoi l'arthrose chez les personnes qui boivent de l'alcool se caractérise par un symptôme douloureux prononcé. Anti-inflammatoires, les analgésiques ont un effet plus faible sur les toxicomanes que sur ceux qui ne boivent pas d'alcool. Si une personne combine des aliments gras avec de l'alcool et davantage avec une activité physique accrue, si elle travaille dans une zone climatique défavorable, le résultat sera le même.

Les médicaments qui peuvent traiter l'arthrose et d'autres maux ne peuvent absolument pas être combinés non seulement avec des boissons fortes, mais également avec des boissons peu alcoolisées. Si cette règle est enfreinte, il existe une telle gamme d'effets secondaires, dont une liste peut prendre tout le répertoire médical. Avec cette combinaison peut apparaître:

  • des nausées;
  • douleur dans l'estomac et le foie;
  • vomissements;
  • des vertiges;
  • violation du fonctionnement du système musculo-squelettique et coordination des mouvements.

Ceci n’en est qu’une petite partie. La combinaison de l'alcool avec des médicaments analgésiques et conduit même à la mort. Un nombre important de patients atteints de maladies articulaires ne meurent pas des suites de processus destructeurs des tissus et de leurs complications, mais du fait qu’ils ne refusent pas de prendre de l’alcool pendant la prise de médicaments.

L'utilisation de boissons contenant de l'alcool n'est pas moins difficile pour les personnes dont l'activité professionnelle est le sport. L'entraînement intensif, comme un style de vie actif, modifie de manière significative la structure et le fonctionnement des tissus articulaires. Chez les athlètes, l'arthrose elle-même est plus grave et la moindre dose d'alcool peut provoquer une forte attaque de douleurs articulaires, que les analgésiques ne peuvent pas toujours arrêter.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! >>>

Lire des critiques de patients traités à l'étranger. Afin d'obtenir des informations sur la possibilité de traiter votre cas, laissez-nous une demande de traitement à ce lien.

Assurez-vous de consulter un médecin avant de traiter des maladies. Cela aidera à prendre en compte la tolérance individuelle, à confirmer le diagnostic, à assurer l'exactitude du traitement et à éliminer les interactions médicamenteuses négatives. Si vous utilisez des prescriptions sans consulter un médecin, vous le faites à vos risques et périls. Toutes les informations sur le site sont présentées à titre informatif seulement et ne constituent pas une aide médicale. Toute la responsabilité de l'application vous incombe.

L'arthrose et l'alcool sont-ils compatibles? Les médecins avertissent toujours les patients des dangers de la consommation d’alcool pendant la période de traitement, mais peu d’entre eux respectent cette règle. Cela conduit à divers problèmes. Pourquoi les articulations font-elles mal? C’est avec cette question que les alcooliques se tournent vers les institutions médicales.

L'arthrose est la maladie la plus courante du système musculo-squelettique, que l'on retrouve chez les adultes et les jeunes. La maladie est considérée comme incurable, elle est favorisée par une prédisposition génétique. Si une personne veut préserver la mobilité des articulations et mener une vie normale sans ressentir une douleur constante, elle doit définitivement renoncer à la consommation de boissons alcoolisées.

Les processus dégénératifs dans les tissus mous ou osseux ne peuvent apparaître sans cause. Le plus souvent, le développement de l'arthrose et de l'arthrite contribue aux troubles métaboliques. Si une personne mange des aliments gras, frits et salés et ne connaît pas les mesures de consommation d'alcool, vous ne devriez pas être surpris d'entendre le diagnostic. L'alcool et la polyarthrite rhumatoïde - sont-ils compatibles? La maladie se développe asymptomatique pendant longtemps.

Un tableau clinique détaillé n'apparaît que lorsque des changements irréversibles se produisent dans le corps. Avec l'âge, les processus de division cellulaire ralentissent, ce qui explique pourquoi les tissus perdent leur capacité à récupérer rapidement. L'accélération du corps est accélérée par le flux systématique d'alcool éthylique. Le risque de développer une arthrose et une arthrite est réduit, sous réserve des règles suivantes:

  1. Vous devez commencer par organiser le régime de travail et de repos en maintenant un style de vie sobre.
  2. Une personne devrait manger des aliments riches en vitamines et en minéraux.
  3. Préserver la mobilité des articulations contribue à un mode de vie actif.

Pourquoi l'alcool est dangereux pour les articulations

Plus tôt une personne commence à boire de l'alcool, plus elle aura de conséquences négatives sur son âge. Selon les médecins, la maladie est plus difficile pour les personnes qui boivent de l'alcool. Cependant, la consommation de petites quantités de boisson de haute qualité peut avoir un effet bénéfique. Où se situe la limite entre boire correctement et développer une dépendance?

La bière produite à l'échelle industrielle est très différente de celle qui a été brassée il y a plusieurs siècles. Une boisson à base d'ingrédients naturels peut avoir un effet curatif sur le corps. Les avantages de la bière maison pour le corps:

  • normalise les processus métaboliques;
  • rajeunit le tissu;
  • renforce le système immunitaire.

Les boissons alcoolisées vendues dans tous les magasins modernes ne possèdent pas de telles propriétés. Une telle bière peut provoquer:

  • développement de l'arthrose;
  • l'arthrite;
  • insuffisance rénale;
  • maladie cardiovasculaire.

Les boissons alcoolisées importées de l'étranger ne sont pas moins dangereuses. Parmi les produits à base d'alcool qui affectent négativement l'état des articulations, il y a tout d'abord la bière. Lorsque de grandes quantités de cette boisson sont consommées, le calcium est progressivement éliminé des os, le cartilage perd ses éléments nutritifs. Dans le contexte d'un processus inflammatoire prolongé, la pénétration d'une quantité, même minime, d'éthanol entraîne une augmentation de la douleur.

La consommation d'alcool contribue à l'épaississement du sang, ce qui entraîne une augmentation du processus inflammatoire. La bière produite dans les usines modernes perturbe la nutrition des tissus mous, de sorte que l'arthrose et ses complications sont plus difficiles pour les personnes qui en boivent constamment que pour celles qui ont un style de vie sobre.

Cependant, l'utilisation externe de boissons alcoolisées dans les maladies du système musculo-squelettique est utile. Ils ont un effet réchauffant, anti-inflammatoire et analgésique. Avec leur consommation interne, l'effet est inverse.

Selon de nombreuses études, 70% des patients présentant des symptômes d'arthrose ou d'arthrite sont dépendants de l'alcool.

L'affection de l'articulation du genou est la maladie la plus courante du système musculo-squelettique chez les alcooliques. Associée aux caractéristiques structurelles des os et des tissus cartilagineux des membres inférieurs. La violation de la régulation neurohumorale s'accompagne du développement d'un processus inflammatoire aigu. Cela conduit à l'apparition d'un syndrome douloureux prononcé. L'alcool accélère tous les processus se produisant dans le corps humain. L'arthrose devient plus grave avec une diminution du taux de calcium dans le sang, ce qui est observé avec un apport constant d'éthanol.

Pourquoi ne pas boire de l'alcool pendant le traitement

En cas d'arthrose du genou, on utilise des anesthésiques, des anti-inflammatoires et des chondroprotecteurs. La prise d'alcool affaiblit l'effet des drogues. En combinaison avec l'utilisation d'aliments gras, de charges élevées, vivant dans des conditions environnementales défavorables, cela aggrave la gravité de la maladie.

La réception de drogues ne peut pas être combinée non seulement avec des boissons fortes, mais aussi avec des boissons à faible teneur en alcool. Si vous violez cette règle, un grand nombre de conséquences indésirables des systèmes digestif et nerveux, du foie et des reins. Les plus communs parmi eux sont:

  • douleur épigastrique;
  • des nausées et des vomissements;
  • des vertiges;
  • manque de coordination des mouvements.

L'utilisation d'analgésiques en association avec de l'alcool peut entraîner la mort du patient. La plupart des cas ne décèdent pas des complications de la maladie sous-jacente, mais des conséquences d'un usage impropre de médicaments. L'alcool n'est pas moins dangereux pour les athlètes professionnels. L'entraînement intensif associé à des troubles neurohumoraux n'a pas le meilleur effet sur l'état des articulations.

Des concepts tels que l'arthrose et l'alcool sont-ils compatibles? Les médecins avertissent toujours les patients du danger que représentent l'alcool dans l'arthrite et l'arthrose lorsqu'ils prennent des médicaments, mais peu limitent l'utilisation de l'alcool dans l'arthrose. Cela provoque la progression de l'arthrose et l'apparition de toutes sortes de problèmes. Qu'est-ce qui fait mal aux articulations? Une telle question n'est pas rare pour les alcooliques qui viennent à la clinique.

Pour agrandir l'image, cliquez dessus avec la souris

Toute articulation humaine est formée d'épiphyses - d'extrémités osseuses dilatées recouvertes de cartilage. Chaque côté de l'articulation est complètement entouré par une poche articulaire constituée de tissu conjonctif. Son intérieur est rempli de liquide synovial - une masse épaisse qui garantit la nutrition et le tissu cartilagineux, ainsi que la lubrification, grâce à laquelle le mouvement de l'articulation se fait de manière silencieuse et sans douleur.

Depuis l'enfance, beaucoup de nos articulations, en particulier du genou, sont soumises à un stress important - l'enfant tombe souvent, se rompt le genou, des ecchymoses, des microtraumatismes provoquent une inflammation et diverses maladies, telles que l'arthrite et l'arthrose. Par la suite, sous l’alcoolisme, ils peuvent se développer plus rapidement que chez les personnes au tempérament modéré.

Voici les actions qui se produisent lorsque l'arthrite utilise de l'alcool éthylique, qui se décompose en éléments extrêmement toxiques:

  • les cellules travaillent à leurs limites, car leur métabolisme est accéléré et la perméabilité de la membrane cellulaire est perturbée;
  • boire de l'alcool pendant l'arthrose provoque la lixiviation du calcium, ce qui est nécessaire au bon fonctionnement des articulations;
  • l'équilibre entre l'eau et les sels est perturbé après l'alcool - la combinaison d'acide urique et d'alcali provoque la formation de sels insolubles;
  • l'alcool est perturbé par la régulation neurohumorale - des processus inflammatoires aseptiques dans les tissus se développent;
  • l'alcool conduit à une diminution de l'immunité, ce qui rend les maladies chroniques causant une inflammation plus aiguë.

Qu'est-ce qui fait mal aux genoux alcooliques?

L’effet décrit ci-dessus de l’alcool sur les articulations provoque un œdème local, de sorte que les tissus des tissus entourant l’articulation commencent à se manifester, remplissant ainsi la cavité articulaire. Cela provoque une augmentation de la pression sur les parois de la cavité, ce qui irrite l'extrémité des récepteurs nerveux.

De ce fait, l’alcool a pour conséquence que la personne qui l’a bu a des douleurs, affectant le plus souvent les articulations de la hanche ou du genou et entraînant un inconfort important. Un état similaire commence au moment de l’intoxication, mais au début, pendant l’alcoolisme, les propriétés analgésiques de l’alcool éthylique bloquent la sensation de douleur.

Maladies articulaires et alcoolisme

Comment l'alcool affecte-t-il le fonctionnement des articulations? Si une personne aime boire de l'alcool et ne va pas abandonner une telle habitude, son corps travaille constamment «à l'usure», en particulier les cellules du tissu cartilagineux, qui s'usent beaucoup plus tôt que celles des non-buveurs. De ce fait, l’alcool conduit à de telles pathologies articulaires:

  1. L'arthrose est une maladie caractérisée par une prolifération osseuse générant une déformation des articulations et une irritation constante des récepteurs nerveux. L'alcoolisme provoque une douleur constante chez la personne, ce qui est perceptible pendant le mouvement puis au repos.
  2. La sinovite est une maladie dans laquelle les miettes qui se sont détachées du tissu cartilagineux sont recouvertes de leucocytes. Dans le même temps, des enzymes cellulaires sont libérées, provoquant un processus inflammatoire dans la membrane synoviale.
  3. L'arthrite est une maladie qui est une complication d'une inflammation articulaire aseptique, qui exacerbe toujours le syndrome d'alcool.
  4. La nécrose aseptique est une maladie insidieuse qui provoque la destruction complète de l'articulation en plusieurs années. Elle est principalement causée par une ischémie osseuse, qui résulte de la compression de zones osseuses non protégées par le cartilage, après quoi elles souffrent d’un manque constant de nutrition et d’oxygène. Vient ensuite la nécrose et la dégradation du tissu osseux.
  5. La goutte est une maladie assez courante chez les personnes âgées. La maladie commence par l’accumulation de sels insolubles dans le corps, qui se déposent dans les tendons, les ligaments et les poches articulaires des articulations. Des sensations douloureuses provoquent des cristaux de ces sels, qui pénètrent dans le liquide synovial et le cartilage, puis directement dans l'os. L'inflammation chronique des articulations se développe progressivement et l'alcool affecte son aggravation.

Alors, l'alcool dans la maladie affecte-t-il l'inconfort de la pathologie? Si l'arthrose chez une personne provoque souvent des douleurs articulaires liées à la consommation d'alcool, il ne doit pas boire d'alcool et doit consulter un médecin immédiatement. Très probablement, des processus destructifs et inflammatoires ont déjà commencé dans le corps. Par conséquent, seul un traitement rapide de l'arthrose, que seul un spécialiste expérimenté peut prescrire, peut les enrayer.

Pratiquement tout le monde sait à quel point l'alcool est nocif pour le système cardiovasculaire et nerveux, les reins et le foie. Cela ne nous surprend pas que le développement de crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, ischémie, toutes sortes de maladies neuropsychiatriques chez les alcooliques. Cependant, beaucoup sont surpris par le fait que même une dose modérée d'alcool influence le développement de l'arthrose et d'autres pathologies articulaires.

Souvent, une personne qui se tourne vers le médecin et se plaint de douleurs à la hanche ou aux genoux se demande pourquoi cela se produit. Il ne croit pas toujours qu'il soit impossible de prendre de l'alcool en cas de pathologie, l'arthrose et l'alcool étant peu compatibles. Parfois, le scepticisme des patients est renforcé par le fait que l’alcool a un effet anesthésique sur le développement du syndrome douloureux, en raison duquel la douleur s’estompe quelque peu, voire disparaît pendant un certain temps. Mais son gain après un certain temps, quand une personne est dégringolée, ne dénonce pas le mal de la libation, mais la fin de l'effet «thérapeutique» de l'alcool. Voyons quel est l'effet de l'alcool et s'il est possible de le boire dans le traitement de l'arthrose.

L'arthrose de toute articulation provoque des lésions du tissu cartilagineux. L'alcool éthylique agit dans le corps comme suit:

  • il modifie la perméabilité des membranes cellulaires, accélérant leur métabolisme;
  • aide à éliminer les ions potassium du corps, ce qui provoque une rétention d'eau et un gonflement des tissus;
  • perturbe le fonctionnement du système neurohumoral, ce qui provoque un processus inflammatoire aseptique dans les tissus;
  • l'équilibre des sels est perturbé, obligeant à combiner l'acide urique et les alcalis, à cause desquels des sels insolubles sont formés;
  • réduit l'immunité.

Même une personne en bonne santé qui a consommé de l'alcool est exposée à un œdème local, en raison duquel le liquide des cellules tissulaires situé près des articulations commence à pénétrer dans la cavité articulaire. Lorsque le volume de fluide augmente, il se forme une pression élevée qui est dirigée contre les parois de la cavité articulaire, ce qui irrite les terminaisons nerveuses.

La consommation d'alcool pendant le festin provoque un dysfonctionnement de toutes les cellules du corps. Les cellules d'articulation ne font pas exception. Ils ne sont pas en mesure de réagir rapidement à une forte augmentation de la pression et d'éliminer l'excès de liquide. Après la fin de l'alcool, la personne commence à ressentir de la douleur.

La relation de l'alcool et des articulations

En raison du fait que, au cours de l'évolution, l'homme est devenu érigé, sa charge d'articulations des membres inférieurs a fortement augmenté. Leur cartilage est le plus susceptible à l'usure rapide. Les microtraumatismes provoquent progressivement une inflammation lente, bien que de temps en temps une personne ne se plaint de douleurs osseuses.

La compatibilité du cartilage et de l’alcool est impossible, car la consommation constante d’alcool entraîne la nécessité d’un travail accru des tissus qui s’usent plus rapidement. À cause de l'alcool, le cartilage devient plus fin ou disparaît complètement, après quoi les os commencent à se frotter pendant le mouvement. Ils se développent, il y a une déformation de l'articulation, une pression sur ses récepteurs, provoquant une douleur constante - une personne développe une ostéochondrose.

Aide d'urgence avec douleur aux genoux

Lorsque les articulations commencent à faire mal constamment après avoir bu, vous devez absolument vous rendre à la clinique. Les articulations des membres inférieurs, qui supportent une charge particulièrement importante, peuvent se blesser après la cessation de l'action de l'alcool en raison du développement de processus destructeurs qui en résultent, provoqués par l'abus de boissons alcoolisées.

Un événement médical indispensable, désigné par le médecin, sera l'obligation d'abandonner l'usage des boissons alcoolisées. Même si une personne est convaincue de boire avec modération, elle est obligée de cesser complètement de prendre des produits contenant de l'alcool lorsqu'elle détecte des pathologies articulaires telles que l'arthrose. Si le patient ne sait pas que plus d'une tête peut souffrir après un verre, il est préférable qu'il l'abandonne à l'avance.

L'utilisation d'analgésiques et d'alcool peut même entraîner la mort. La majorité des patients souffrent non pas de complications liées à l'arthrose, mais de la mauvaise utilisation des médicaments. Alcool extrêmement dangereux et athlètes professionnels. Les troubles neurohumoraux et l'entraînement intense ont un effet négatif sur le travail de toutes les articulations, en particulier des membres inférieurs.

Arthrose: Compatibilité avec l'alcool et effets

La compatibilité de l’arthrose et de l’alcool est égale à zéro. Les boissons alcoolisées aggravent considérablement l'évolution de la maladie. Mais la plupart des gens se font du mal en négligeant les conseils d'un spécialiste et en consommant de la fièvre pendant le traitement de l'arthrose. Par conséquent, vous devez déterminer s'il vaut la peine de boire pendant la période d'exacerbation de la maladie et, en général, si elle est présente.

Développement de l'arthrose

Aujourd'hui, l'arthrose est une maladie sans âge. Cela affecte non seulement les personnes âgées, mais également les jeunes. La maladie est héréditaire et ne peut être complètement guérie. Par conséquent, si le patient veut vivre jusqu'à un âge avancé et ne pas perdre la mobilité des articulations, il devrait cesser de boire de l'alcool pour toujours.

Mais les changements dégénératifs dans les articulations ne surviennent pas spontanément. La principale cause de l'arthrose est une violation des processus métaboliques dans les tissus. Avec une alimentation malsaine, une alimentation riche en aliments salés, fumés et trop gras, assaisonnée d’une consommation accrue d’alcool, le diagnostic de l’arthrose n’est plus qu’une question de temps.

Plus la personne est âgée, plus la récupération du tissu osseux est lente. Le processus de vieillissement est impossible à arrêter, mais ralentit assez réel. Les facteurs suivants aideront à ce processus:

  • répartition de l'activité et du repos pendant la journée;
  • créer un menu qui sera saturé de produits utiles;
  • refuser le tabac et l'alcool;
  • augmentation de l'activité physique.

Mais la plupart des gens connaissent cette recette étonnante de longévité, même si elle n'y adhère pas. L'arthrose, l'ostéochondrose, l'arthrite et la goutte deviennent le résultat d'une telle négligence.

Le danger de l'alcool

Le danger de l'alcool

Plus sa consommation d'alcool était élevée dans sa jeunesse, plus il y aura de problèmes de santé. Mais cet effet a un alcool de qualité médiocre et une petite quantité de vin rouge peut renforcer les os et les articulations. Afin de trouver la ligne de démarcation entre préjudice et bénéfice pour le corps, vous devez décider quelle boisson alcoolisée sera jugée utile et en quelle quantité.

La bière, qui est maintenant utilisée partout, n'a rien à voir avec la même boisson, qui a été produite plus tôt. Boire des ingrédients naturels, comme l'hydromel, peut avoir un effet positif sur le corps. Il y a le rajeunissement des tissus, l'amélioration des processus métaboliques et le renforcement du système immunitaire. Mais les boissons modernes peuvent entraîner une lésion massive des organes internes et le développement de nombreuses maladies.

Le plus souvent, le développement de l'arthrose survient après une consommation excessive de bière. La boisson élimine le calcium et les oligo-éléments bénéfiques des tissus et des os. Si la destruction du tissu osseux a déjà commencé, même une petite quantité de bière peut entraîner de graves complications et l'apparition de douleurs dans les articulations.

Si le patient a déjà des antécédents d'arthrose à ses débuts, une détérioration supplémentaire peut se produire sous l'action d'un sang trop épais qui ne fournit pas de nutriments. Si vous utilisez de la vodka ou de l’alcool à l’extérieur pour lubrifier les coudes et les genoux malades, les substances qu’ils contiennent vont agir de manière positive et soulager l’enflure. Mais une fois consommés à l'intérieur, les résultats peuvent être directement opposés.

Influence de l'alcool

Si vous utilisez une quantité excessive d'alcool, alors non seulement les articulations, mais également de nombreux organes internes d'une personne en souffrent. Le plus souvent, un buveur est confronté aux problèmes suivants:

  • le travail des cellules à la limite de capacité due aux désordres métaboliques et à la perméabilité des membranes cellulaires;
  • en cas d'arthrose, l'alcool élimine le calcium des tissus, ce qui est indispensable au fonctionnement normal des articulations;
  • perturbation de l'équilibre eau-sel - l'alcool entraîne la stagnation de l'acide urique et des bases, entraînant la formation de sels insolubles;
  • processus inflammatoire commence à se développer dans les tissus;
  • l'immunité diminue, ce qui conduit au développement de nombreuses maladies chroniques.

Le plus souvent, ces conditions sont rencontrées par les alcooliques chroniques. Mais ceux qui ne boivent pas constamment, mais ne pensent même pas à leurs vacances sans libations, peuvent également devenir les otages de l'arthrose.

Causes de la douleur au genou

Causes de la douleur au genou

L'accumulation de liquide dans la cavité articulaire est la principale cause de douleur dans les articulations. En conséquence, une pression sur les parois de la cavité et sur les terminaisons nerveuses se produit, provoquant une douleur intense.

Mais les personnes qui ne boivent pas toujours se plaignent d'avoir mal. Cela est dû au léger effet analgésique et à l’euphorie de l’alcool. Mais l'effet disparaît et la douleur devient plus forte, plus l'articulation est touchée.

Si la consommation de boissons enivrantes occupe la majeure partie de la vie d’une personne, son corps commence alors à travailler pour l’usure. Et le tissu cartilagineux, responsable du fonctionnement des articulations, n'évite pas non plus une telle action destructrice. Elle s'use beaucoup plus tôt qu'une personne en bonne santé. En conséquence, les alcooliques peuvent souffrir des maladies suivantes:

  1. L'arthrose est une maladie qui entraîne la croissance du tissu osseux et une augmentation de l'articulation avec une pression constante sur les terminaisons nerveuses. La pathologie est accompagnée de douleurs constantes lors des mouvements, mais si le mode de vie ne change pas et si aucun rejet de l'alcool ne se produit, la douleur accompagnera bientôt la personne et la laissera au repos.
  2. La synovite est une maladie dans laquelle de petits morceaux de cartilage cassé sont recouverts de leucocytes. Simultanément, des enzymes cellulaires sont libérés, ce qui stimule l'inflammation de la membrane synoviale.
  3. L'arthrite est une complication de l'inflammation aseptique articulaire, aggravée par la prise d'alcool.
  4. Nécrose aseptique - sous l'influence de la pathologie, l'articulation articulaire est détruite en quelques années. Initialement, la maladie se développe dans le contexte d’une compression constante des os avec des tissus enflés. Dans ce contexte, ils manquent de nutriments et d'oxygène, ce qui entraîne une nécrose et une dégradation supplémentaire du tissu osseux.
  5. Goutte - est considérée comme une maladie des personnes âgées. La pathologie commence à se développer sous l'action de l'accumulation de sels dans les ligaments, les tendons et les articulations. La douleur provient des cristaux de sel, qui apparaissent dans le liquide synovial et le cartilage, puis dans le tissu osseux. Progressivement, le processus inflammatoire commence à se développer et l'alcool ne fait qu'augmenter la douleur.

L’effet de l’alcool sur les articulations et l’arthrose n’est que négatif; ainsi, si une personne présente un syndrome douloureux après avoir bu, vous devez arrêter de boire de fortes boissons et consulter un médecin dès que possible. Il est possible d'arrêter l'inflammation déclenchée par un traitement rapide.

Aide d'urgence

Aide d'urgence

Au cours de l'évolution, l'homme s'est érigé, ce qui a entraîné une augmentation considérable de la pression sur les articulations et les cartilages des membres inférieurs. Dans le rythme de la vie moderne, lorsque la majeure partie de la journée passe à courir, cette pression ne fait qu'augmenter. Le cartilage est sujet à l'usure rapide. De petites fissures peuvent provoquer de la douleur et de l'inflammation, mais jusqu'à ce que la pathologie entre dans la phase aiguë, la personne ne ressent pratiquement pas de douleur ou l'écrit pendant un long séjour en position statique.

Sous l'influence de l'alcool, le tissu cartilagineux s'use beaucoup plus rapidement. Plus l'éthanol pénètre dans le sang, plus le cartilage sera mince. Au fil du temps, les os commencent à se frotter les uns contre les autres. Progressivement, le tissu osseux se développera et détruira l'articulation, exerçant une pression sur les terminaisons nerveuses. La douleur constante ne fera qu'augmenter si le temps ne commence pas le traitement.

Aux premiers signes d'arthrose devrait consulter un médecin. Un traitement précoce aidera à éliminer le problème et à arrêter la destruction des tissus cartilagineux. Mais la principale exigence au début du traitement est le rejet de l’alcool. En effet, au cours du traitement, il sera nécessaire de prendre des antidouleurs qui, s'ils sont consommés simultanément avec de l'alcool, peuvent être fatals.

Les boissons contenant de l'alcool ont un impact particulièrement lourd sur les personnes dont les activités sont liées au sport. Des charges élevées et un mode de vie actif entraînent la destruction rapide du cartilage. L'arthrose des athlètes se déroule plus douloureusement et l'alcool ne fait qu'aggraver le cours de la pathologie. Même une petite dose d'éthanol peut provoquer une douleur intense qu'aucun analgésique ne peut contrôler.

Comment l'alcool aggrave-t-il le développement de l'arthrose et comment est-ce dangereux?

L'arthrose et l'alcool sont-ils compatibles? Les médecins avertissent les patients du danger que représente l'alcool lors de la prise de médicaments, mais peu réduisent leur consommation en cas d'arthrose. Cela provoque la progression de l'arthrose et l'apparition de toutes sortes de problèmes. Qu'est-ce qui fait mal aux articulations? Une telle question n'est pas rare pour les alcooliques qui viennent à la clinique.

La structure des articulations

Les articulations humaines sont formées par les épiphyses - par des extrémités d'os étendues recouvertes de cartilage. Chaque côté de l'articulation est entouré d'une poche articulaire constituée de tissu conjonctif. La cavité est remplie de liquide synovial, une masse épaisse qui garantit la nutrition des tissus cartilagineux et assure la lubrification. En raison de ce mouvement fluide dans l'articulation est silencieux et indolore.

Depuis l'enfance, les articulations, en particulier le genou, sont soumises à un stress - l'enfant tombe souvent et se casse les genoux. Ces blessures provoquent des inflammations et des comorbidités, telles que l'arthrite, l'arthrose. Par la suite, ces maladies, associées à l’alcoolisme, sont capables de se développer plus rapidement que chez les personnes au tempérament modéré.

Effet de l'alcool

Voici les actions qui se produisent lorsque l'arthrite utilise de l'alcool éthylique, qui se décompose en éléments extrêmement toxiques:

  • les cellules travaillent à leurs limites, car leur métabolisme est accéléré et la perméabilité de la membrane cellulaire est perturbée;
  • boire de l'alcool pendant l'arthrose provoque la lixiviation du calcium, ce qui est nécessaire au bon fonctionnement des articulations;
  • l'équilibre entre l'eau et les sels est perturbé après l'alcool - la combinaison d'acide urique et d'alcali provoque la formation de sels insolubles;

  • la régulation neurohumorale est perturbée - des processus inflammatoires aseptiques dans les tissus se développent;
  • l'alcool conduit à une diminution de l'immunité, ce qui rend les maladies chroniques causant une inflammation plus aiguë.
  • Malaises aux genoux chez les alcooliques: causes

    L’effet décrit ci-dessus de l’alcool sur les articulations provoque un œdème local, de sorte que les tissus des tissus entourant l’articulation commencent à se manifester, remplissant ainsi la cavité articulaire. Cela provoque une augmentation de la pression sur les parois de la cavité, ce qui irrite l'extrémité des récepteurs nerveux.

    De ce fait, l’alcool provoque chez la personne ivre des douleurs qui touchent souvent les articulations de la hanche ou du genou et génèrent un inconfort. Un état similaire commence au moment de l’intoxication, mais au début, pendant l’alcoolisme, les propriétés analgésiques de l’alcool éthylique bloquent la sensation de douleur.

    Maladies articulaires et alcoolisme

    L'alcool affecte le fonctionnement des articulations. Si une personne aime l'alcool et ne veut pas abandonner une telle habitude, son corps travaille constamment «pour le porter», cela s'applique également aux cellules cartilagineuses, qui s'usent beaucoup plus tôt que celles de non-buveurs. De ce fait, l’alcool conduit à de telles pathologies articulaires:

    1. L'arthrose est une maladie caractérisée par une prolifération osseuse générant une déformation des articulations et une irritation constante des récepteurs nerveux. L'alcoolisme provoque une douleur constante chez la personne, ce qui est perceptible pendant le mouvement puis au repos.
    2. La sinovite est une maladie dans laquelle les miettes qui se sont détachées du tissu cartilagineux sont recouvertes de leucocytes. Dans le même temps, des enzymes cellulaires sont libérées, provoquant un processus inflammatoire dans la membrane synoviale.
    3. L'arthrite est une maladie qui est une complication de l'inflammation articulaire aseptique qui aggrave le syndrome d'alcool.
    4. La nécrose aseptique est une maladie qui provoque la destruction complète de l'articulation en plusieurs années. La cause du développement de la maladie est initialement une ischémie osseuse, provoquée par une compression des zones osseuses non protégées par le cartilage, après quoi elles souffrent d'un manque constant de nutrition et d'oxygène. Vient ensuite la nécrose et la dégradation du tissu osseux.
    5. La goutte est une maladie courante chez les personnes âgées. La maladie commence par une accumulation de sels insolubles dans le corps, qui se déposent dans les tendons, les ligaments et les poches articulaires des articulations. Des sensations douloureuses provoquent des cristaux de ces sels, qui pénètrent dans le liquide synovial et le cartilage, puis directement dans l'os. L'inflammation chronique des articulations se développe progressivement et l'alcool affecte l'exacerbation.

    Si l'arthrose chez une personne provoque souvent des douleurs articulaires liées à la consommation d'alcool, il ne doit pas boire d'alcool et doit consulter un médecin immédiatement. Très probablement, des processus inflammatoires et destructeurs ont déjà commencé dans le corps. Par conséquent, ils peuvent être arrêtés à temps par un traitement commencé, que seul un médecin expérimenté peut prescrire.

    Alcool pour le système cardiovasculaire et nerveux, les reins et le foie. La consommation non contrôlée d'alcool augmente considérablement le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'ischémie et de toutes sortes de maladies neuropsychiatriques chez les alcooliques. Même des doses modérées d'alcool affectent le développement de l'arthrose et d'autres pathologies des articulations.

    Souvent, une personne qui se tourne vers le médecin et se plaint de douleurs à la hanche ou aux genoux se demande pourquoi cela se produit. Il ne croit pas toujours qu'il soit impossible de prendre de l'alcool en cas de pathologie, l'arthrose et l'alcool étant peu compatibles. Parfois, le scepticisme des patients est renforcé par le fait que l’alcool a un effet anesthésique sur le développement du syndrome douloureux, en raison duquel la douleur s’estompe quelque peu, voire disparaît pendant un certain temps. Mais son gain après un certain temps, quand une personne est dégringolée, ne dénonce pas le mal de la libation, mais la fin de l'effet «thérapeutique» de l'alcool. Voyons quel est l'effet de l'alcool et s'il est possible de le boire dans le traitement de l'arthrose.

    Causes de la douleur

    L'arthrose de toute articulation provoque des lésions du tissu cartilagineux. L'alcool éthylique agit dans le corps comme suit:

    • il modifie la perméabilité des membranes cellulaires, accélérant leur métabolisme;
    • aide à éliminer les ions potassium du corps, ce qui provoque une rétention d'eau et un gonflement des tissus;
    • perturbe le fonctionnement du système neurohumoral, ce qui provoque un processus inflammatoire aseptique dans les tissus;
    • l'équilibre des sels est perturbé, obligeant à combiner l'acide urique et les alcalis, à cause desquels des sels insolubles sont formés;
    • réduit l'immunité.

    Même une personne en bonne santé qui a consommé de l'alcool est exposée à un œdème local, en raison duquel le liquide des cellules tissulaires situé près des articulations commence à pénétrer dans la cavité articulaire. Lorsque le volume de fluide augmente, il se forme une pression élevée qui est dirigée contre les parois de la cavité articulaire, ce qui irrite les terminaisons nerveuses.

    La consommation d'alcool pendant le festin provoque un dysfonctionnement de toutes les cellules du corps. Les cellules d'articulation ne font pas exception. Ils ne sont pas en mesure de réagir rapidement à une forte augmentation de la pression et d'éliminer l'excès de liquide. Après la fin de l'alcool, la personne commence à ressentir de la douleur.

    La relation de l'alcool et des articulations

    En raison du fait que, au cours de l'évolution, l'homme est devenu érigé, sa charge d'articulations des membres inférieurs a fortement augmenté. Leur cartilage est le plus susceptible à l'usure rapide. Les microtraumatismes provoquent progressivement une inflammation lente, bien que de temps en temps une personne ne se plaint de douleurs osseuses.

    La compatibilité du cartilage et de l’alcool est impossible, car la consommation constante d’alcool entraîne la nécessité d’un travail accru des tissus qui s’usent plus rapidement. À cause de l'alcool, le cartilage devient plus fin ou disparaît complètement, après quoi les os commencent à se frotter pendant le mouvement. Ils se développent, il y a une déformation de l'articulation, une pression sur ses récepteurs, provoquant une douleur constante - une personne développe une ostéochondrose.

    Aide d'urgence avec douleur aux genoux

    Lorsque les articulations commencent à faire mal constamment après avoir bu, vous devez absolument vous rendre à la clinique. Les articulations des membres inférieurs, qui supportent une charge particulièrement importante, peuvent se blesser après la cessation de l'action de l'alcool en raison du développement de processus destructeurs qui en résultent, provoqués par l'abus de boissons alcoolisées.

    Un événement médical indispensable, désigné par le médecin, sera l'obligation d'abandonner l'usage des boissons alcoolisées. Même si une personne est convaincue de boire avec modération, elle est obligée de cesser complètement de prendre des produits contenant de l'alcool lorsqu'elle détecte des pathologies articulaires telles que l'arthrose. Si le patient ne sait pas que plus d'une tête peut souffrir après un verre, il est préférable qu'il l'abandonne à l'avance.

    L'utilisation d'analgésiques et d'alcool peut même entraîner la mort. La majorité des patients souffrent non pas de complications liées à l'arthrose, mais de la mauvaise utilisation des médicaments. Alcool extrêmement dangereux et athlètes professionnels. Les troubles neurohumoraux et l'entraînement intense ont un effet négatif sur le travail de toutes les articulations, en particulier des membres inférieurs.

    Comment l'alcool affecte les articulations?

    Tout le monde sait comment l'alcool affecte le travail du système nerveux central et du système cardiovasculaire. Mais le fait que quel est l'effet de l'alcool sur les articulations, malheureusement, seulement quelques-uns.

    Lorsqu'une personne se rend chez le médecin et se plaint de douleurs constantes aux genoux et aux coudes, le médecin lui recommande vivement de cesser de consommer des boissons alcoolisées. Et comment réagit le patient? Oui rien Il pense que le médecin est simplement obligé de le lui dire, puisque c'est sa responsabilité. Et comment ça va vraiment? L'alcool est-il vraiment contre-indiqué pour l'arthrite et l'arthrose? Essayons de le comprendre.

    Effet de l'alcool sur le tissu articulaire

    Très souvent, les gens entendent la phrase: après l’alcool, les articulations me faisaient mal. Et ce n'est pas surprenant. Avant de parler de la raison pour laquelle cela se produit, rappelons-nous ce qu'est le joint.

    Une articulation est un tissu conjonctif recouvert d'épiphyses (ce sont des formations cartilagineuses aux extrémités prolongées situées sur les os). Autour de l'articulation se trouve un sac articulaire, à l'intérieur duquel se trouve le liquide synovial. Il agit comme un lubrifiant et sert à empêcher le frottement des épiphyses.

    La composition de toute boisson alcoolisée contient de l'alcool éthylique, qui pénètre dans l'organisme, provoque:

    • modifier les processus métaboliques dans les cellules, les obligeant ainsi à travailler en mode accéléré;
    • élimination des ions potassium du corps, ce qui entraîne une forte accumulation de liquide à l'intérieur du corps, provoquant un gonflement des tissus mous et une augmentation de la charge des articulations;
    • violation de la régulation neurohumorale, provoquant une inflammation des tissus articulaires;
    • accumulation d'acide urique dans l'organisme entraînant la formation d'urates, qui sont des sels insolubles;
    • réduction des défenses de l'organisme, provoquant ainsi l'exacerbation de maladies inflammatoires, qui incluent également l'arthrite.

    Les articulations peuvent-elles faire mal à l'alcool? Bien sûr que oui. Après tout, la consommation de boissons contenant de l’alcool éthylique, même chez une personne en bonne santé, provoque l’apparition d’un œdème. L’excès d’eau des cellules est ainsi libéré dans la cavité des articulations, ce qui exerce une pression accrue et provoque une irritation des terminaisons nerveuses. Par conséquent, après l’ingestion d’alcool, même en petite quantité, une personne peut ressentir des douleurs dans les articulations, qui sont généralement douloureuses et disparaissent immédiatement après que tout le liquide en excès ait été éliminé du corps.

    L'alcool peut-il provoquer le développement de maladies articulaires?

    Comme vous l'avez déjà compris, l'alcool et les articulations sont deux choses incompatibles. Et étant donné qu’une personne soumet ses articulations à un stress constant en marchant, en courant, en sautant, elles s’usent très rapidement et une consommation fréquente d’alcool peut provoquer le développement de maladies des articulations.

    Lorsqu'une personne consomme de l'alcool en permanence, même en petite quantité, ses tissus cartilagineux s'usent beaucoup plus rapidement que chez une personne qui ne boit pas du tout d'alcool.

    Le travail continu des tissus cartilagineux entraîne leur épuisement rapide, puis disparaît complètement. En conséquence, les os commencent à se frotter les uns contre les autres, ce qui entraîne leur destruction et l'apparition d'une douleur intense.

    Les parties des os qui se détachent de la formation osseuse principale sont absorbées par les leucocytes, ce qui conduit au développement de la synovite (il s'agit d'une inflammation de la membrane synoviale). Et si une personne continue à consommer davantage d'alcool, l'inflammation articulaire aseptique continue de s'aggraver, ce qui provoque l'apparition d'arthrite ou d'arthrose.

    Si ces maladies ne sont pas traitées, la personne peut simplement devenir handicapée, car elle ne pourra plus marcher normalement, monter des escaliers ou simplement marcher dans la rue. À chaque pas qu'il fait, il ressentira une douleur intense.

    Par conséquent, si vous souffrez d'arthrose du genou, l'alcool vous est contre-indiqué. Et ce n'est pas une phrase de devoir des médecins. C'est la composante du traitement de cette maladie. Dans ce cas, vous devez également être plus attentif à votre alimentation, car cela peut également affecter négativement l'évolution de la maladie. Vous devez suivre un régime alimentaire spécial contre l'arthrose, qui soulagera l'inflammation des articulations et améliorera votre bien-être.

    Examens sur les effets de l'alcool sur les articulations

    Malgré l'âge relativement jeune, je souffre déjà d'arthrose depuis trois ans. De nombreux séjours chez le médecin n'ont mis en évidence qu'un seul résultat: le diagnostic et la liste des pilules qui ne sont pas devenus plus faciles. À un moment donné, j'ai réalisé qu'il valait la peine de se tourner vers les forums et d'écouter l'expérience de ceux qui luttent depuis longtemps contre ce fléau. C'est à ce moment que j'ai trouvé ce régime. Dire que ma vie a changé en un jour, je ne peux pas, mais plus je suis ce régime, plus mon état de santé s’améliore. L'élimination de l'alcool, que je n'ai jamais perçue comme une menace spécifique pour les articulations, a donné un excellent résultat. Toutes les personnes atteintes d'une maladie similaire ou souffrant de douleurs articulaires, je recommande fortement de reconsidérer leur point de vue sur l'alcool.

    Mon épouse souffre d'arthrose des articulations depuis plus de dix ans et, bien sûr, il n'a tout simplement pas essayé de soulager son état. Tandis qu'il buvait les comprimés et se frottait les mains et les genoux avec la pommade, il commençait à aller mieux, mais dès que l'effet de la drogue était terminé, la douleur revenait.
    Les médecins disent depuis longtemps à mon épouse que vous devez perdre du poids, suivre un régime et éliminer l'alcool. Et il y a seulement deux ans, mon épouse a décidé de changer radicalement son comportement alimentaire: régime alimentaire et «interdiction».
    Après ces deux années, je peux affirmer avec confiance que les aliments gras, l’alcool et les articulations (saines et fortes) sont incompatibles. Mon mari a commencé à boire des médicaments plusieurs fois moins (une fois par an, le cours est contre usage quotidien).

    Eh bien, je peux dire que tout ce qui est écrit dans l'article est vrai. Bien que ce soit un Russe qui aime boire dans une entreprise comme moi, il est difficile à réaliser. J'ai une arthrose déformante héréditaire, j'ai observé toutes les étapes de mon père, qui à la fin ne pouvait plus bouger du tout. Et quand j'ai ressenti les premiers symptômes, j'ai décidé: je ne ferai pas attention. Des amis nous ont conseillé: la vodka traite tout, même un ulcère à l'estomac, c'est de l'alcool, elle tue tous les germes. Quand cela devint très grave, il se précipita chez le médecin. Pendant longtemps, ils n'ont pas suivi le conseil d'exclure complètement l'alcool. Mais maintenant, un an, comme jeté. Il n'y avait pas d'autre issue, il avait peur du handicap. Maintenant, la femme est à son côté avec bonheur, et je monte et descends librement les escaliers. Merci pour l'article, laissez plus de gens écouter l'auteur. L'alcool et les articulations sont incompatibles.

    Le problème de l'alcool en Russie est fort. Mon grand-père et mon père en ont souffert, ainsi que, bien sûr, de leur faiblesse humaine et de leur stupidité, et tout ce qui est décrit dans l'article est vrai, et j'ai tout vu de mes propres yeux. Mais la bénédiction, mon père a repris ses esprits, réalisant que l'alcool et les articulations ne sont pas compatibles, et a commencé à penser à la santé, en réduisant d'abord la consommation d'alcool, puis en s'arrêtant complètement. Plus un régime, une bonne nutrition, donnaient leurs fruits et il ne buvait plus les drogues qu'il utilisait quand ses articulations agissaient à partir de l'alcool, et même de tout le corps. L'alcool est diabolique et, avec le concept de "vie saine", va dans des directions complètement différentes.

    Certaines personnes sont choquées de constater qu'après avoir bu un peu d'alcool, les articulations me font mal! La consommation d'alcool provoque l'enflure même chez un non-buveur, augmentant ainsi la pression exercée sur les parois des articulations. Alors réfléchissez avant de boire! Faites du sport !!