Fracture de la cheville avec déplacement: symptômes, traitement

Les chevilles ou simplement les chevilles sont les parties extrêmes des os tibiaux de la jambe inférieure qui pénètrent dans l'articulation de la cheville.

Il n'y a que deux chevilles: la cheville interne, l'extrémité du tibia, et la cheville externe, liée au péroné.

Fracture de la cheville avec déplacement

Les deux chevilles forment une sorte de fourche limitant l'articulation de la cheville des deux côtés. C'est cette articulation qui assume la charge statique principale, qui est l'effet du poids corporel, ainsi qu'une charge dynamique importante pendant le mouvement. Par conséquent, les blessures avec des dommages aux chevilles sont assez fréquentes. Cela est particulièrement vrai pour les athlètes, les enfants et les femmes qui préfèrent porter des chaussures à talons. Et le pic d'une telle traumatisation tombe sur la période hivernale à cause de la glace.

Causes de fracture de la cheville avec déplacement

L'intégrité de la cheville peut être brisée à la suite d'un traumatisme direct ou indirect. Une blessure directe implique un coup à l'os, ce qui entraîne une fracture de l'une des chevilles. De telles blessures peuvent être causées par la chute d'objets lourds sur la jambe, des bagarres, des accidents, etc.

Cependant, dans la plupart des cas, il existe des blessures indirectes (chez le commun des mortels - repliement des jambes) dans lesquelles l’intégrité de l’un des os est brisée.

De tels dommages surviennent si vous glissez sur une surface lisse (carrelage, sol humide, neige, glace), que vous marchiez mal, que vous pratiquez un sport, que vous patiniez ou que vous faites du roller, etc.

Le risque de compromettre l'intégrité de l'os augmente avec les facteurs suivants:

  • déficit physiologique en calcium (âge avancé, grossesse, allaitement, adolescence);
  • carence en calcium dans les maladies des glandes surrénales et des reins, de la parathyroïde et de la thyroïde, des organes digestifs, d’une alimentation déséquilibrée, de l’acromégalie, d’une carence en vitamine D3, de contraceptifs oraux;
  • pathologies du système osseux (ostéopathie, ostéomyélite, ostéoporose, arthrose déformante, arthrite, tuberculose et syphilis, chondrodysplasies et maladies héréditaires, tumeurs osseuses).

Types de fractures de la cheville

Les spécialistes identifient les types de fractures suivants:

  • fracture de la cheville externe (latérale);
  • fracture de la cheville interne (médiale).

Les blessures peuvent être ouvertes ou fermées, en fonction de l'intégrité de la peau. En outre, avec ou sans décalage, ceci est déterminé par l'emplacement des fragments de l'os endommagé.

Le type de fracture dépend du mécanisme de la blessure:

  • fracture de supination, dans laquelle le pied se plie à l'intérieur;
  • La fracture de pronation est caractérisée par un repliement externe du pied;
  • fracture en rotation - le tibia est tourné autour de l'axe, alors que le pied est immobile.

Symptômes et signes de fracture de la cheville

La nature et la gravité des symptômes sont déterminées par la zone de lésion osseuse et par la gravité de la lésion (luxations concomitantes, présence de déplacement, entorses des ligaments de la jambe, etc.).

Avec les fractures de la cheville, les symptômes suivants se manifestent:

  • Syndrome de douleur En règle générale, la douleur survient immédiatement après la blessure. Cependant, dans certains états émotionnels, la douleur peut apparaître un peu plus tard (par exemple, si un athlète termine une compétition, comme on dit, sous adrénaline). La douleur est aiguë, ne permet pas à la victime de marcher sur le membre blessé, augmente avec les tentatives de mouvement et augmente la charge sur la jambe.A la palpation de la région blessée, la douleur devient vive. En cas de blessures multiples (par exemple, après un accident), la victime peut développer un choc douloureux.
  • Oedème Le traumatisme s'accompagne d'une augmentation du volume de la cheville, du fait de la formation d'un œdème, les contours des chevilles se lissent, et lorsque l'on appuie sur la surface du revêtement cutané, une fosse apparaît. Dans les cas compliqués, les poches peuvent s'étendre au-delà de la cheville et couvrir tout le membre.
  • Crêpe et Crunch. Pendant le traumatisme, la victime peut ressentir un resserrement. Ensuite, lors de la palpation de la zone de fracture, on observe une crépitation.
  • Hémorragie. Une ecchymose se forme dans la zone de dommage, qui peut ensuite descendre jusqu'au talon. Ce symptôme est particulièrement visible dans les fractures déplacées, car les vaisseaux sanguins et les tissus mous sont gravement endommagés.
  • Changer la position du pied. Selon le type de fracture du pied, la victime se tourne vers l’extérieur ou vers l’intérieur. Un tel signe est typique des lésions graves de la cheville - fractures accompagnées de luxations.
  • Violations de la cheville. Selon le degré de blessure, la victime a du mal à se déplacer ou est incapable de se déplacer normalement. Il peut avoir des mouvements anormaux de l'articulation de la cheville, une position du pied artificielle, ainsi qu'un resserrement distinct pendant le mouvement.

Fracture de la cheville apicale

Cette lésion est caractérisée par une lésion du péroné. Dans ce cas, la victime peut ne pas présenter tous les signes de fracture, car cet os est fixé au tibia et ne supporte pas la charge principale. La douleur ne peut survenir que lorsque vous essayez de sentir le site de la blessure et le symptôme le plus prononcé est un gonflement dans la zone de dommage.

De nombreuses victimes présentant des symptômes aussi légers décident de ne pas consulter un spécialiste et refusent de subir un examen ou un traitement supplémentaire. Ces lésions sont souvent accompagnées par des modifications négatives du nerf péronier, qui ne sont détectées que lors du diagnostic complet, après quoi le spécialiste est prescrit le traitement approprié.

Fracture de la cheville interne avec déplacement

Cette blessure est caractérisée par des dommages au tibia. La fracture interne peut être directe ou oblique. Le premier est pronational. Accompagné en étirant le ligament deltoïde et en tournant le pied vers l'extérieur. La fracture oblique peut être ouverte ou fermée. Avec une telle blessure, on observe une supination du pied et l'élément de la cheville interne se détache du calcanéum.

De plus, il existe une fracture régionale, caractérisée par une fracture des deux chevilles avec déplacement. Cette blessure est considérée comme la plus dangereuse et nécessite un traitement à long terme ainsi qu'une rééducation à long terme. En cas de fracture marginale, on observe souvent des complications.

Traitement de la fracture de la cheville

Le traitement des fractures de la cheville est déterminé par la gravité de la blessure. Des méthodes conservatrices et chirurgicales sont utilisées pour la fusion des os.

Quand un traitement conservateur est-il effectué?

La thérapie conservatrice est effectuée dans les cas suivants:

  • Dommages mineurs aux ligaments de la cheville;
  • fracture de la cheville fermée, sans déplacement de fragments d'os;
  • la présence de contre-indications à l'opération (âge avancé, diabète sucré aggravé, certaines maladies du système nerveux et cardiovasculaire, etc.);
  • fracture avec déplacement, qui peut être fermé repositionner.

Bandage d'immobilisation

Une fracture fermée sans déplacement est traitée en appliquant un pansement immobilisant en matériaux polymères ou en plâtre. Il se superpose au pied et à l'arrière de la cheville. Le bandage des pieds est effectué du haut vers le bas et vice versa sur la jambe. Dans ce cas, le bandage ne doit pas provoquer de lésions de la peau (irritations), ni provoquer une sensation d'engourdissement et de pression chez le patient.

La durée de l'immobilisation de la jambe est déterminée par les caractéristiques du corps (par exemple, la présence de comorbidités ou l'âge de la victime), ainsi que par la gravité de la blessure.

Après avoir procédé à un examen de contrôle aux rayons X, le spécialiste prend la décision de retirer le pansement.

Repositionnement manuel fermé (cartographie des débris)

Cette procédure est effectuée en présence de déplacements de fragments d'os et est effectuée avant l'application de gypse. Après le début de l'anesthésie locale (une anesthésie générale est parfois requise), le médecin plie le membre dans les articulations de la hanche et du genou selon un angle de 90 degrés et son assistant fixe la hanche. D'une main, le spécialiste agrippe le tibia par derrière, sur les côtés et en bas, et l'autre à l'avant du talon ou de la cheville (cela dépend de la nature de la blessure). Dans ce cas, le pied est en position de flexion. Après cela, le spécialiste ramène le pied dans sa position normale, en fixant les os, et le fixe avec l'imposition d'un bandage immobilisant. La durée du port de gypse pour les fractures avec déplacement est déterminée par les résultats des rayons X.

Traitement chirurgical

Une intervention chirurgicale dans le traitement d'une blessure à la cheville avec déplacement est indiquée dans les situations suivantes:

  • Fractures des deux chevilles;
  • fractures de la cheville ouverte;
  • rupture du péroné et ruptures complexes des ligaments de la cheville;
  • l'impossibilité d'utiliser le repositionnement manuel fermé en cas de blessures graves;
  • fractures chroniques;
  • fracture de la partie inférieure postérieure de l'os plus grand ou fibulaire de plus de 1/3 de la surface avec décalage, accompagnée d'une violation de l'intégrité des chevilles.

Il existe les types de chirurgies suivantes pour les blessures à la cheville avec et sans déplacement:

  • Ostéosynthèse de la cheville médiale. Une telle opération est réalisée sur des fractures de supination. La cheville médiale est fixée en insérant un clou à deux lames à angle droit, tandis que la cheville latérale est sécurisée avec une goupille supplémentaire. Parfois, certains fragments sont fixés avec des vis.
  • Reliure de la connexion des côtes. Ces opérations sont réalisées en cas de fracture de la cheville et du péroné médiaux, ainsi que d'autres lésions, accompagnées d'une rupture de la liaison inter-nerveuse.
  • Ostéosynthèse de fragments tibiaux. Ces opérations sont effectuées pour les blessures du tibia le long de la partie postérieure de l'extrémité inférieure.
  • Ostéosynthèse de la cheville latérale. Les indications pour la chirurgie sont des fractures de pronation.

À la fin de la chirurgie, le membre est immobilisé par du plâtre, appliqué de manière à maintenir l'accès à la plaie postopératoire pour un traitement ultérieur. Après l'intervention, une radiographie de contrôle est obligatoirement réalisée. Des coups répétés sont également pris pendant la rééducation.

Quand la rééducation est-elle effectuée?

À la fin du traitement de la fracture de la cheville avec déplacement, sans lequel, une méthode de réadaptation individuelle est déterminée pour tous les patients, ce qui permet une récupération maximale des fonctions perdues.

Les recommandations suivantes sont données au patient:

  • Gymnastique thérapeutique;
  • massage
  • régime de calcium;
  • procédures physiothérapeutiques: traitement par ondes de choc extracarpiennes, UHF, OVNI, électrophorèse avec utilisation de préparations de calcium, magnétothérapie, applications de paraffine et de boue, bains chauds, thérapie au laser infrarouge.

Le début d'une procédure est déterminé en fonction du degré de complexité de la fracture.

La rééducation après chirurgie implique également la mise en œuvre d'exercices thérapeutiques, un complexe déterminé individuellement. En outre, un spécialiste peut désigner le port de chaussures spéciales avec une semelle orthopédique.

Quand puis-je marcher sur ma jambe blessée?

Après l'opération, il est strictement interdit au patient de se tenir sur la jambe blessée. Le patient ne peut bouger avec des béquilles que 3 à 4 semaines après la chirurgie. Le bandage d'immobilisation peut être retiré après 2-3 mois d'utilisation.

Les dispositifs métalliques utilisés pour la fixation de fragments d'os ne peuvent être retirés que lors de la deuxième opération, effectuée 4 à 6 mois après la première.

Le traitement opportun et adéquat des fractures de la cheville par le déplacement et la rééducation complète qui en découle contribuent à prévenir le développement de complications et à rétablir complètement les fonctions du membre.

Principaux types et manifestations d'une fracture de la cheville

Près de 20% de toutes les blessures à la jambe surviennent lors d'une fracture de la cheville. Il est donc très important de comprendre ses causes, ses symptômes et son traitement. Dans le même temps, la fracture apicale de la cheville externe est relativement rare. Quelle est sa particularité?

Le mot "apical" de la langue latine peut être traduit par "top", "upper". Dans ce cas, une fracture peut survenir à la fois dans la moitié supérieure de l'os et dans la partie inférieure. Cette condition est particulièrement importante dans le cas où les ligaments sont beaucoup plus forts que les os et qu’ils ne se cassent pas, mais se détachent.

Première vue

Une fracture apicale de la cheville externe est le plus souvent retrouvée sans déplacement. Cette option est considérée comme la plus simple et les méthodes opérationnelles ne sont pas utilisées dans son traitement. La raison principale - tourner le pied vers l'extérieur.

Le premier signe est une douleur aiguë qui ne permet pas de se lever. À l'examen, le gonflement est clairement visible et l'enlèvement du pied sur les côtés provoque une douleur aiguë et sévère.

Une telle blessure peut être facilement identifiée sans radiographie, mais cette procédure est néanmoins nécessaire pour un diagnostic plus détaillé. Le traitement principal est l’immobilisation à l’aide d’attelles en plâtre superposées.

Deuxième genre

Une fracture apicale de la cheville peut également être compensée. Dans ce cas, la région osseuse est soumise à une forte pression au moment de la blessure. En ce qui concerne le tableau clinique, les signes de fractures fermées sans déplacement et avec déplacement diffèrent peu, uniquement par l’ampleur des dommages causés aux tissus mous de cet endroit.

Il convient de préciser que la douleur et le gonflement seront un peu plus prononcés. Pour clarifier le diagnostic, on utilise la radiographie, qui permet de visualiser avec précision l'emplacement de la blessure, le degré de déplacement des fragments et leur nombre.

Avant d'appliquer un plâtre, un repositionnement manuel est nécessaire, c'est-à-dire une comparaison des fragments. Après le repositionnement, le plâtre est appliqué et un examen radiographique répété est effectué pour s'assurer que les os sont dans leur position d'origine.

Si le repositionnement manuel ne donne pas le résultat souhaité, une intervention chirurgicale est effectuée - les os sont reliés à l'aide d'une plaque ou d'aiguilles. La durée de port de langety est de 4 à 6 semaines.

Troisième type

Une telle blessure externe à la cheville est le plus souvent d'un type fermé, mais dans certains cas, ce qui est assez rare, elle peut être ouverte. Ce type de danger est principalement dû au fait que sans traitement approprié et opportun, l'inflammation peut être grave. Le plus souvent, de tels dommages surviennent chez les personnes qui tombent, même de faible hauteur jusqu'aux jambes étirées, ainsi que chez les amateurs de vélo qui ont des accidents.

Quelles sont les principales manifestations de cette blessure? Premièrement, ce sont des dommages à la peau à travers lesquels les os peuvent être vus. Deuxièmement, le patient souffre de douleurs aiguës, en particulier lorsqu'il tente de tourner la jambe sur le côté. Troisièmement, il s’agit d’une forte hémorragie et d’un œdème.

Il arrive parfois que, du fait de la faute du patient lui-même, la fracture fermée se transforme en une fracture ouverte. Cela se produit le plus souvent quand, après une blessure, une personne tente de se lever et de marcher. Dans ce cas, les fragments d'os traversent la peau et sortent.

Réhabilitation

Après la réduction des fragments ou l'application d'un plâtre pour une blessure sans déplacement, toute fracture apicale nécessite un traitement spécial. Dans ce cas, le patient devrait abaisser le moins possible ses jambes au sol, surtout au début. Si vous enfreignez cette règle, il y a un fort œdème de la jambe blessée, qui peut être difficile à gérer.

Après avoir appliqué un plâtre, le patient doit chaque jour s'assurer de déplacer sa jambe cassée, ainsi que de plier et de déplier la jambe au niveau de l'articulation du genou. Cela ne permettra pas la stagnation et ne créera pas une atrophie musculaire.

Après l'expiration de la cicatrisation et le retrait du plâtre, un contrôle par rayons X est effectué pour montrer si la fracture est guérie. Mais même avec son accrétion totale, la jambe ne peut pas être trop sollicitée avant 2 à 3 mois supplémentaires. Le massage et la natation sont le meilleur moyen de revenir rapidement à l’ancienne vie.

Fracture apicale

C'est quoi

Une fracture apicale est une lésion du sommet de l'os situé dans la région de la cheville. La plupart des cas sont diagnostiqués sans aucun déplacement osseux. Une telle fracture en traumatologie est considérée comme assez simple. Pour son traitement rarement prescrit une intervention chirurgicale.

Lorsque le tiers inférieur du membre est endommagé, le patient ressent une douleur aiguë et se plaint de difficultés à marcher. Oedème observé visuellement. Le diagnostic est fait sur la base d'études radiologiques. Traitement effectué dans des établissements médicaux, imposition d'attelles de gypse sur les membres blessés.

Raisons

La cheville est une vulnérabilité suffisante dans le système musculo-squelettique des patients. Les causes les plus courantes de cette blessure doivent être considérées:

  1. Tournant insouciant et vif du pied vers l'extérieur;
  2. Virage vif et vif du pied à l'intérieur;
  3. Forte inversion du pied;
  4. Avec une flexion violente ou forte des membres.

En plus des mécanismes de base du développement de cette blessure, les coups sur la cheville avec un objet contondant, une chute ou un saut infructueux ne sont pas exclus.

Les conséquences

Il convient de considérer plusieurs options pour les conséquences associées au traumatisme de cette étiologie.
Sans déplacement, la fracture grandit très bien et ne cause aucune gêne aux patients. Cependant, lorsque le temps change, il se produit une légère douleur au site de fracture.

Avec le déplacement, la fracture peut entraîner le développement d’un syndrome douloureux dystrophique post-traumatique (c’est-à-dire que le patient se plaint de douleurs au pied et à la cheville, ce qui l’empêche de s’appuyer pleinement sur le membre blessé pendant la marche).

Fracture apicale de la cheville externe et interne avec déplacement et sans

La fracture de la cheville médiale est l’une des blessures les plus courantes du squelette humain. Ils souffrent principalement d'enfants, de personnes âgées, d'athlètes et d'amoureux des talons hauts. Cette articulation complexe a un fardeau énorme, ce qui explique la fréquence des fractures.

Causes de fracture

Les facteurs qui déclenchent une fracture peuvent être traumatiques, physiologiques et pathologiques.

Par traumatisme comprennent les dommages mécaniques aux os - coups, ecchymoses, accidents ou chutes. Les causes physiologiques sont déterminées par la croissance active du tissu osseux, la période de grossesse et les changements liés au vieillissement chez les personnes âgées.

Le facteur pathologique combine les conditions spéciales du corps, qui forment une prédisposition aux fractures:

  • Carence en calcium aiguë et autres oligo-éléments importants.
  • Forme atrophique de la gastrite.
  • Maladies des glandes surrénales.
  • Contenu excessif dans le corps en vitamine D.
  • Processus pathologiques du squelette et des articulations - ostéoporose, arthrite, ostéopathie, etc.
  • Dommages aux os dus à la tuberculose.
  • Le développement de tumeurs malignes.
  • Anomalies congénitales du tibia et d'autres os, processus incomplet d'ossification du squelette.
  • Utilisation à long terme de médicaments contraceptifs contenant des hormones. Ils contribuent à la formation de certaines maladies du tissu osseux, des articulations et du cartilage.

De plus, une fracture médiale peut être provoquée par une alimentation inadéquate, des efforts physiques importants, une insuffisance rénale ou le port de talons hauts.

Les symptômes

La cheville latérale externe constitue la partie inférieure du péroné et est située sur le côté latéral du tibia. En cas de violation de son intégrité, une personne peut ressentir les symptômes prononcés suivants:

  • Des sensations douloureuses apparaissent soudainement et immédiatement, mais dans certains cas, en raison des effets du choc, elles peuvent ne pas être remarquées immédiatement. Souvent, la douleur est grave et aiguë, elle ne permet pas de marcher sur la jambe et est aggravée par toute tentative de faire un pas.
  • Puffiness La cheville augmente de volume et gonfle. Si vous appuyez sur cette zone, le trou disparaît rapidement. Souvent, en raison d'une fracture complexe, l'œdème s'étend rapidement à toute la région du membre inférieur.
  • L'apparition de la crise. Il survient au moment de la fracture, puis est remplacé par un crepitus.
  • Saignement Se produit avec une fracture dans une forme ouverte, lorsque des fragments d'os qui violent l'intégrité des tissus mous.
  • Violation de la cheville - se caractérise par le degré de dommage. Le patient n'est pas capable de faire les mouvements du pied, ils provoquent une douleur intense.
  • Mauvais placement du pied - survient principalement lors de lésions osseuses complexes. Le pied peut être tourné vers l'intérieur et l'extérieur.

La nature et la gravité des symptômes dépendent de la gravité de la blessure et du type de fracture: avec ou sans déplacement, ouverte ou fermée.

Fracture interne

Une telle fracture peut être directe ou oblique; avec et sans offset.

Le droit est caractérisé par le fait de tourner le pied vers l’extérieur, la douleur apparaît immédiatement. Souvent complété par une entorse.

Inclinaison accompagnée de la formation de fragments d'os. Selon la cause et la nature de la blessure, celle-ci peut être ouverte ou fermée.

La fracture de la cheville médiale sans déplacement est transversale et oblique. La particularité d'une telle blessure est l'absence de signes lumineux.

Parfois, une personne ne ressent aucune gêne. La douleur mineure peut être après un effort physique intense.

La fracture de la cheville médiale avec déplacement est considérée comme la plus dangereuse et s'accompagne de symptômes vifs: gonflement, crunch, douleur intense. Si la force agissant sur la jambe est importante, une fracture ouverte se produira et nécessitera des soins médicaux immédiats.

Fracture apicale

Fracture apicale de la cheville - traumatisme au sommet de l'os. Arrive aussi avec offset et sans. Et selon la force et l'angle d'impact, il peut être ouvert ou fermé.

Vous pouvez le reconnaître par un gonflement, un gonflement des membres et une douleur aiguë.
Une fracture apicale de la cheville interne avec déplacement est caractérisée par l'apparition brutale de symptômes. La formation de fragments d'os est possible, il en résulte une lésion des tissus mous, l'apparition d'hématomes et d'hémorragies. La victime ressent une douleur aiguë, il y a un gonflement visible.

Afin de déterminer le traitement, le médecin traitant effectue des palpations et des examens instrumentaux: radiographie, moins souvent - IRM.

La fracture apicale de la cheville externe sans déplacement se prête facilement au traitement.

Traitement

L'effet thérapeutique sur les fractures apicales, latérales et médiales est déterminé par la gravité de la blessure, le degré de dommage, le type (ouvert ou fermé).

Le plâtre est généralement appliqué. Dans les cas difficiles, l'intervention chirurgicale est utilisée si la fracture est accompagnée d'un déplacement ou d'une fragmentation du tissu osseux.

Un agent de santé applique un moulage en plâtre pendant 2 à 8 semaines selon les directives du médecin. Après cela, il est interdit de se pencher sur la jambe, tout mouvement doit utiliser des béquilles.

La quantité nécessaire dans un casting dépend de l'âge du patient. En règle générale, les enfants l’imposent pour une période ne dépassant pas un mois, les adultes - pendant un mois et demi et les personnes âgées doivent l’accompagner pendant plus de deux mois.

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est nécessaire, au cours de laquelle le médecin associe des fragments. Si nécessaire, utilisez du matériel supplémentaire: clous, vis, plaques.

L'opération se déroule sous anesthésie générale.

Pendant la période de rééducation, on prescrit au patient une nutrition, une physiothérapie, des massages et une thérapie physique appropriés.

Fracture apicale de la cheville externe et interne avec déplacement et sans

Quelle est cette fracture?

La cheville est l'endroit où les os de la jambe et du pied se rejoignent. En d'autres termes, c'est la cheville, qui ressemble à un processus osseux impliqué dans la formation et la poursuite de l'activité motrice de l'articulation de la cheville.

Fonctions de la cheville:

  • régule complètement le pied;
  • sert de support au corps humain;
  • déprécie le corps.

En cas de fracture, toutes les fonctions sont complètement altérées, ce qui affecte la qualité de vie de la victime.

Il y a, ainsi que sa partie extérieure. Cela se produit en fonction du type et de la force de la blessure. Indépendamment difficile à déterminer

localisation des dommages après fracture de la cheville, car la jambe est très enflée et fait mal partout.

Mécanisme de blessure

Toute charge sur la cheville, dépassant considérablement ses capacités physiologiques, entraîne des blessures. Une telle charge peut être un «repli» du pied dans une direction ou une autre, un coup direct avec un objet lourd, un saut ou une chute d’altitude, une charge excessive lors d’exercices sportifs et parfois une personne peut tout simplement trébucher et endommager une articulation.

Absolument tous les éléments formant le joint peuvent être endommagés. Les dommages peuvent être ouverts (primaires ou secondaires, avec une plaie sur la peau) ou fermés (la peau est intacte).

Les ligaments de l'articulation peuvent devenir envahis (avec des dommages partiels) ou complètement éclater. Il se trouve que le ligament s'avère plus fort que l'os et ne se déchire pas lorsqu'il est blessé, mais se sépare de l'os avec sa partie (dans le cas de la cheville externe, on parle de fracture apicale).

Les fractures des os, en plus du fait qu'elles peuvent être déplacées ou non, s'accompagnent parfois de lésions des surfaces articulaires, ce qui est extrêmement défavorable et augmente le pourcentage de complications.

Raisons

Seul un traumatisme, qui est un effet mécanique sur la cheville, peut provoquer une fracture. Cependant, il existe de nombreux facteurs prédisposants au cours desquels le risque de blessure à la jambe est considérablement accru.

Mène presque toujours à une fracture du membre. Cela se produit en cas d'accident ou lorsqu'un objet lourd tombe sur un pied.

C'est une luxation du pied dans diverses situations. Cela peut entraîner un manque de stabilité à la surface (par exemple, sur des rouleaux, des patins), ainsi que lors de la pratique de sports traumatiques ou de la marche imprudente sur des marches raides.

Lorsque le risque de fracture de la cheville augmente:

  • manque de calcium dans le corps en raison d'une mauvaise nutrition, pendant la grossesse, l'adolescence, l'âge de la retraite et certaines maladies;
  • diverses maladies du système squelettique;
  • surpoids;
  • le diabète;
  • porter des chaussures inappropriées, surtout dans les talons hauts;
  • sports traumatiques;
  • saison d'hiver.

S'il existe un ou plusieurs facteurs prédisposants, la probabilité d'obtenir une fracture de la cheville fermée augmente considérablement.

Selon l'impact traumatique de la cause d'une fracture de la cheville, celle-ci peut être divisée en:

  • Impact direct (par exemple, coup de pied à la jambe);
  • Impact indirect Le plus souvent, il s'agit d'une jambe repliée. Dans la plupart des cas, la blessure est associée à des déchirures et des entorses des tendons, à une subluxation ou à une luxation de l'articulation.

Les causes de fracture peuvent être un manque de calcium dans le corps, associé à:

  1. Grossesse et accouchement;
  2. Adolescence;
  3. Manque de calcium dans l'alimentation quotidienne;
  4. Âge avancé;
  5. Avec une quantité insuffisante de vitamine D3 dans le corps;
  6. Avec l'ostéoporose;
  7. Maladies génétiques et auto-immunes des os.

Fracture de la cheville. CIM

Classification médicale créée par des experts de nombreux pays. Son objectif est de standardiser les rapports médicaux afin qu'ils soient unifiés dans le monde entier.

Toutes les fractures des os de la jambe et de la cheville portent le chiffre S82. En particulier, dans la version actuelle, une fracture de la cheville (CIM-10) appartient à la classe XIX, intitulée «Blessures, intoxications et autres conséquences de l'exposition». La CIM-10 est la dernière classification révisée pour la période 2018 actuelle.

Tableau clinique

Les symptômes de fracture de la cheville peuvent varier en fonction du type de blessure. Si une fracture ouverte est présente, le déplacement de fragments osseux est toujours observé, car ils endommagent la peau et les tissus sous-cutanés de la jambe. Le sang coule de la plaie, le site de la blessure est douloureux.

La fracture sans déplacement est souvent fermée. Une fracture de la cheville externe sans déplacement se produit avec une ecchymose et une douleur intense, mais sans examen aux rayons X, elle peut être confondue avec d'autres blessures à la jambe, telles que les entorses, la subluxation ou la luxation.

Les signes de blessure dépendent en grande partie de son emplacement. Les fractures de la cheville interne sans déplacement provoquent une douleur intense, un gonflement important de la face interne de la jambe, à cause duquel la cheville elle-même n'est plus visible.

Parfois, la victime ne perd pas la capacité de se pencher sur la jambe douloureuse, mais elle ne peut que marcher sur le talon. Et pourtant, tout mouvement de la jambe augmente la douleur à l'intérieur de la jambe.

Variétés

Il existe de nombreux types de dommages aux os de la cheville. Ils dépendent de l’emplacement de la blessure, de sa gravité et des dommages qui y sont associés.

Dans la jambe humaine, il y a une cheville latérale, située à l'extérieur et une cheville interne, appelée cheville médiale. En conséquence, en fonction de celui qui est endommagé, une fracture de la cheville latérale ou une fracture de la cheville médiale peut survenir.

Parfois, une fracture intestinale de deux ans peut survenir. Il est très difficile de traiter une fracture de ce type et cela coagule beaucoup de temps.

En outre, dans 15% des cas, le patient reste invalide.

En fonction de l'ampleur du dommage et de son type, une fracture de la cheville externe sans déplacement ou de la partie interne de celle-ci est classée en plusieurs variantes. Le mécanisme de blessure affecte également notre classification des dommages.

Le type de fracture de la cheville est directement lié au mécanisme de sa réception. Il suffit souvent à un traumatologue qualifié d’entendre comment la blessure a été reçue et d’examiner le patient afin de poser un diagnostic, qui ne sera alors confirmé qu’à l’aide d’examens.

La méthode de traitement et la durée de la période de rééducation dépendent de la gravité de la fracture et de l'apparition de complications dues à la blessure. La classification des fractures est importante pour la planification du traitement, la rééducation et le pronostic de la maladie pour le rétablissement.

Selon la gravité:

  • fracture ouverte - le défaut osseux est accompagné de lésions cutanées par les arêtes vives des fragments osseux;
  • fracture fermée - les lésions osseuses ne sont pas accompagnées par la formation de plaies.

Par la nature de l'emplacement des fragments d'os émettent:

  • fracture de la cheville sans déplacement - les fragments d'os sont dans une position anatomiquement correcte par rapport à l'axe longitudinal de l'os;
  • fracture de la cheville avec déplacement - les fragments d'os sont situés à un angle différent de l'axe longitudinal de l'os, blessant les tissus mous environnants.

Sur la localisation de la blessure émettent:

  • fracture de la cheville externe (latérale) - se produit dans 80% des cas;
  • fracture de la cheville interne (médiale) - généralement formée dans le cadre de lésions complexes de la cheville;
  • fracture bilandiale - lésion simultanée de la cheville médiale et latérale;
  • trilogie fracture génitale - les lésions de la cheville médiale et latérale sont associées à un défaut de la face postérieure du tibia;
  • fracture des deux chevilles avec formation de luxation ou de subluxation du pied - lésion complexe nécessitant un traitement de longue durée.

Blessure fréquente au pied - fracture latérale de la cheville lorsque le pied est serré

Une fracture de la cheville s'accompagne souvent d'une lésion ou d'une rupture des ligaments et des tendons de la cheville, ce qui complique l'évolution de la maladie et augmente la durée de la période de rééducation. Dans les cas graves de blessures ouvertes ou de défauts fermés entraînant un déplacement des os, des complications surviennent sous la forme d'un choc hémorragique et traumatique, d'une infection de la plaie avec le développement d'une sepsie et d'une embolie graisseuse avec des dommages aux vaisseaux pulmonaires ou cardiaques.

Les fractures peuvent être divisées en deux grands groupes: ouvert et fermé. Fracture fermée - sans endommager les tissus mous de la jambe. Ouvert - au contraire, s’accompagne de lésions de fragments sur les os des muscles, de la peau et des autres tissus mous.

Si nous considérons les fractures de la cheville en profondeur, les types suivants sont identifiés:

  • Fracture ouverte;
  • Fracture fermée de la cheville externe ou interne de la cheville;
  • Fracture bilandiale fermée;
  • Fracture fermée avec déplacement de la cheville externe ou de la cheville médiale;
  • Fracture ouverte (cela se produit avec le déplacement et la subluxation);
  • Fracture de deux ans avec déplacement, luxation ou subluxation.

Fracture externe de la cheville

Une fracture du pied à la cheville le long du type latéral (c'est-à-dire une fracture de la cheville externe) est plus fréquente. Au cœur de la blessure, les pieds sont repliés en pronation. Il y a une fracture apicale de la cheville externe. Il appartient aux rares types de fracture. Ce type de blessure casse la pointe de l'os. Cela arrive avec et sans offset.

Le pronostic d'une telle fracture est favorable. Une fracture interne de la cheville est également plus fréquente dans un état de pronation. Avec une telle fracture, le sommet de la cheville interne est cassé en combinaison avec l'étirement du ligament deltoïde. Si nous parlons du déplacement de fragments d'os, la fracture de la cheville est divisée en:

  • Fracture sans déplacement. Ce type de blessure est considéré comme plus favorable au traitement;
  • Fracture avec un décalage. Elle se caractérise par une douleur aiguë et un œdème en augmentation rapide des tissus mous.

Il est de coutume de traiter la cheville comme une seule articulation, mais en réalité, elle se compose de deux articulations: la cheville et l’articulation cheville-talon. La cause des dommages peut être un mouvement soudain ou rapide de la cheville du côté interne ou externe. Très souvent, une fracture est accompagnée d'une entorse. Les fractures de la cheville sans déplacement se divisent en types suivants:

  1. Dommages à la cheville externe (latérale);
  2. Dommages à la cheville interne (médiale);
  3. Fractures des chevilles internes et externes (bilobiennes).

Les fractures non déplacées sont généralement fermées. En fonction de l'orientation des dommages, chaque espèce est divisée en sous-groupes avec la direction transversale ou oblique de la ligne de fracture. Dans une fracture transversale, la surface latérale des os du talus appuie sur le dessus de la cheville externe et, par conséquent, la casse.

La direction de la fracture a une orientation horizontale. En règle générale, la cause de tels dommages peut être une forte inclinaison du pied. En cas de fracture oblique de la cheville externe, la ligne de rupture est orientée vers le haut d'avant en arrière. De tels dommages peuvent être causés par la rotation du pied en combinaison avec son abduction (abduction) ou par une rotation excessive du pied.

Dans une fracture transversale, la tension du ligament deltoïde du pied entraîne la déchirure de la cheville interne à la base ou à son sommet. La cause de ce type de dommage est une forte inversion du pied vers l’extérieur.

Une fracture oblique de la cheville médiale se produit lorsque le pied est replié vers l'intérieur en raison d'une pression exercée sur la cheville interne de l'os du talon. En conséquence, la cheville interne se sépare. La direction de la fracture est une orientation oblique ou verticale.

Moins fréquemment que d'autres dans la pratique de la traumatologie, il y a une fracture des chevilles internes et externes (bilobiales). Une telle fracture se produit avec un abduction excessive du pied. Les fractures de Bilobacter peuvent être de deux types:

Symptômes et signes

La fracture de la cheville peut être caractérisée par les symptômes suivants:

  1. Comme pour toute fracture - une douleur intense et vive au site de la blessure;
  2. Gonflement croissant autour de la cheville;
  3. La peau change de couleur en bleuâtre ou violet bleuâtre;
  4. Palpation possible fragments de crepitus;
  5. Difformité pathologique de l'articulation;
  6. Lorsque vous essayez de vous tenir sur la jambe, la douleur augmente.
  7. Le saignement est possible si les vaisseaux sanguins sont endommagés.
  8. En cas de lésion nerveuse, troubles neurologiques sous forme d'engourdissement du membre;
  9. Un hématome se forme si un saignement interne est présent;
  10. Mobilité anormale dans la zone de l'articulation.

Ces signes aideront sinon à déterminer, du moins à suspecter une fracture de la cheville. Par conséquent, si les symptômes ci-dessus sont observés après une chute sur une jambe, vous devez immédiatement contacter un centre de traumatologie.

Symptômes et signes

L'augmentation des symptômes après une fracture de la cheville est une raison importante pour demander de l'aide médicale le plus tôt possible. Cela permettra le début du traitement, ce qui évitera une mauvaise adhésion des os, ainsi que de nombreux autres problèmes. Identifier des dommages graves au pied peut être un symptôme majeur.

Les signes qui devraient faire attention à:

  • un fort craquement au moment de la blessure indique souvent une fracture osseuse;
  • si une personne a une jambe cassée, une douleur aiguë la perce, ce qui ne permet pas la palpation du site de la blessure et le mouvement du pied;
  • gonflement qui se produit autour de la cheville, mais peut aller au bas de la jambe;
  • les hématomes dans les fractures sont également étendus;
  • l'incapacité de bouger le pied ou la jambe entière.

Dans la plupart des cas, un complexe de symptômes similaires indique une jambe cassée et nécessite la recherche d'un traitement qualifié. Cependant, la victime peut recevoir les premiers soins avant l’arrivée de l’équipe médicale.

Symptômes généraux des fractures:

  • La victime ressent une vive douleur, ne cédant pas seulement à la cheville blessée;
  • L'articulation du pied perd sa mobilité, devient progressivement engourdie;
  • L'état aggravé des blessés s'accompagne de faiblesse, de vertiges, de nausées;
  • Se sent froid et froid.

Fermé, sans offset:

  • Douleur intense sur le site de la blessure;
  • Gonflement ou gonflement de la cheville, plus prononcé au site de la blessure, à la cheville latérale (externe) ou à la face interne (interne);
  • La difficulté d'attaquer un membre douloureux, en raison de la douleur;
  • Pour une raison similaire (douleur), la capacité à plier et à plier la jambe est réduite;
  • Quand une cheville interne est fracturée, la douleur se concentre exclusivement dans la zone spécifiée, tandis que la palpation donne à l'os interne. En cas de blessure de la cheville externe, en appuyant sur un point de la jambe, par exemple sur le muscle du mollet, la douleur est transmise à un endroit brisé.

Fermé, avec décalage ou subluxation:

  • Douleur vive et extrêmement intense au site de la blessure;
  • Gonflement important et gonflement de la cheville, jambe inférieure;
  • Déformation des os du pied;
  • L'impossibilité de se déplacer soi-même;
  • Incapacité de marcher sur le pied endommagé.

Fracture ouverte de la cheville: signes de type fermé, compliqués par l'apparition d'une lacération et d'un saignement (parfois extrêmement forts).

Diagnostics

Afin de prescrire le traitement correct, le médecin doit déterminer le type de blessure. Pour cela, il mène plusieurs études:

  • inspection visuelle du site de la blessure pour la présence ou l'absence de lésions cutanées, évaluation des déformations du pied, des hématomes;
  • palpation pour crepitus (très soigneusement et pas toujours);
  • Examen aux rayons X effectué à l'avant et à côté du dommage;
  • l'imagerie par résonance magnétique permet de voir l'état des ligaments, des articulations, des muscles, des nerfs et des vaisseaux sanguins;
  • La tomodensitométrie révèle tout changement dans la structure du tissu osseux;
  • L'échographie montre des changements dans la cavité et la structure des articulations.

Après avoir diagnostiqué, le médecin prescrit un traitement qu'il considère comme le plus efficace dans cette situation. En entendant quel type de fracture s’est produite, vous ne devez pas immédiatement demander au médecin combien de temps le traitement durera et quelle sera la rapidité de guérison de la fracture. Cela dépend non seulement du traitement et du type de blessure, mais aussi de l'organisme lui-même.

Les mesures diagnostiques comprennent l’interrogatoire, l’examen de la victime et la réalisation de divers examens. Évaluer visuellement à quel point la cheville est endommagée, une fracture de la partie externe ou interne s’est produite, c’est presque impossible. À ces fins, les rayons X sont utilisés, qui est réalisée en trois projections (droite, oblique et latérale).

S'il y a une fracture, vous pouvez voir sur la radiographie:

  • Ligne de fracture osseuse de couleur contrastante;
  • en cas de rupture des ligaments, on observe une dilatation non naturelle de l'articulation de la cheville ou sa déformation sur la radiographie;
  • les tissus mous diffèrent épaississement.

En règle générale, il suffit de ces actions pour énoncer le diagnostic correct et la prescription du traitement lorsque la personne s'est cassé la jambe. À ce stade, le médecin peut évaluer l’état de la victime et répondre à la question de savoir combien de temps il faut marcher dans un plâtre et s’il sera nécessaire de le faire.

Si une fracture de la cheville est suspectée et que le degré de déformation de l'os est détecté, une étude aux rayons X de l'articulation de la cheville est réalisée en projection droite, latérale et oblique. Dans les cas cliniques complexes, une tomodensitométrie (TDM) est prescrite, qui étudie plus en détail les lésions osseuses.

La formation d'hématomes et la détérioration concomitante des tissus mous (ligaments, muscles, nerfs, vaisseaux sanguins) nécessitent une imagerie par résonance magnétique (IRM).

La flèche jaune indique une fracture de la cheville médiale avec un décalage

Un diagnostic opportun et un traitement adéquat empêchent l’apparition de complications et l’émergence d’un handicap. Par conséquent, après la fracture de la victime doit être immédiatement transporté à l'hôpital, appelant une ambulance.

Pendant le transport, le membre endommagé est immobilisé à l'aide de pneus standard (Cramer, pneumatiques) ou improvisés (planches, bâtons, parapluies). Ils arrêtent le saignement artériel en appliquant un garrot et le saignement veineux - en appliquant un bandage compressif.

Donner au patient un médicament contre la douleur pour prévenir le choc traumatique.

Le traitement de la fracture est effectué de manière conservatrice ou chirurgicale dans un hôpital pour traumatologues. La méthode conservatrice est utilisée pour traiter les lésions sans déplacement ou avec déplacement de fragments d'os avec des contre-indications absolues à la chirurgie (insuffisance cardiaque et rénale, diabète sucré).

Les fragments d'os sont comparés les uns aux autres sous anesthésie locale ou générale. Sur la cheville endommagée, appliquez le plâtre Longuet, qui capture le pied et la jambe jusqu'à l'articulation du genou.

Avant et après l'application de gypse, une radiographie est effectuée pour contrôler le repositionnement correct des zones des os endommagés.

Dans d'autres cas, une intervention chirurgicale est prescrite, dans laquelle les fragments d'os sont fixés à l'aide de vis, d'aiguilles à tricoter et de plaques de titane. Ensuite, imposez un plâtre ou un bandage spécialisé en métal ou en plastique dur. Le traitement par immobilisation des membres dure de un à deux mois.

Traitement chirurgical d'une fracture latérale de la cheville avec une plaque

La durée d'un gypse dépendra de l'âge et de la gravité de la blessure. Chez les enfants, l’immobilisation thérapeutique ne dure généralement pas plus d’un mois, chez les jeunes, en moyenne 1,5 mois, et dans la vieillesse, ils sont immobilisés pendant 2 mois. Le plus difficile est considéré comme une fracture de trois ans, qui est accompagnée. Le traitement d’une telle blessure peut être retardé jusqu’à 3-4 mois.

Après retrait du pansement, une radiographie de contrôle est réalisée afin de vérifier que le défaut osseux a bien été développé. Avec la dynamique positive de la maladie, les patients peuvent marcher sur leurs pieds. Pour améliorer la circulation sanguine dans le membre blessé, éliminer l'œdème de la cheville, développer l'articulation et renforcer les muscles de la jambe, des exercices de massage, de physiothérapie et de physiothérapie sont prescrits.

Des exercices de gymnastique thérapeutique sont développés individuellement pour chaque patient. La formation est dispensée dans des groupes spéciaux dans les hôpitaux et les centres de rééducation.

Ils recommandent des activités indépendantes telles que patiner un pied de bouteille ou une balle de tennis, marcher alternativement sur les orteils et les talons, saisir les petits objets avec les orteils des pieds douloureux. La période de récupération est également importante pour la récupération, en tant que diagnostic et traitement rapides.

La fracture de la cheville est l’une des lésions les plus courantes du système musculo-squelettique. Avec la recherche précoce de l'aide médicale et en suivant toutes les recommandations d'un médecin à chaque étape du processus de traitement, la blessure a un résultat favorable et conduit rarement à une invalidité.

L'étudiant et le médecin doivent connaître les principes de traitement des fractures de la cheville et la méthode permettant de réduire les luxations et les subluxations du pied.

Une fois que la victime est arrivée au centre de traumatologie, le médecin l'examinera et établira un diagnostic préliminaire. Tous les diagnostics reposent sur plusieurs techniques de base:

  • Enquête sur la victime. Au cours de l'enquête, le traumatologue découvrira la cause de la fracture, les complications possibles et les maladies concomitantes.
  • Inspection. Au cours de l'inspection a révélé les principaux signes d'une fracture. Un spécialiste expérimenté peut identifier des symptômes de blessure supplémentaires ou prévoir des complications possibles;
  • Examen aux rayons x. Un diagnostic final ne peut être posé que grâce aux images radiologiques. La photo montrera clairement quel type et quelle nature de la fracture, quelle en est la gravité.

Dans l'ensemble de ce qui précède, le traumatologue déterminera le diagnostic final et prescrira le traitement approprié. Dans certains cas, le spécialiste peut orienter la victime vers des examens supplémentaires (par exemple, une échographie, un examen par un neurologue, un thérapeute).

Avant d'appliquer un gypse sur une fracture de la cheville, vous devez passer une radiographie et éventuellement plusieurs autres procédures.

  • La radiographie est faite en deux projections - le côté et le devant. Après les rayons X, vous pouvez voir à quel point la fracture de la cheville est grave, la plaque doit être insérée ou non dans l'os.
  • IRM Le site de fracture est étudié en détail. Comme il n’est pas nocif, contrairement aux rayons X, l’IRM peut être réalisée plusieurs fois. Cependant, ceux qui ont eu l'ostéosynthèse, cette étude ne peut pas être menée.
  • Échographie. Ceci est une étude supplémentaire, avec laquelle vous pouvez voir la cavité articulaire.

Quel traitement le médecin prescrit-il? Cela dépend si la fracture de la cheville est chargée ou non. Lorsque le déplacement n'est pas observé, mettez la victime en plâtre, prescrivez une pommade pour accélérer le processus de récupération. Ce sont des méthodes conservatrices de traitement qui visent uniquement à améliorer les capacités de guérison du corps. Et seulement un mois ou deux après la fracture de la rééducation de la cheville est nommé.

Traitement

En cas de fracture de la cheville, le traitement peut être effectué de manière conservatrice ou chirurgicale. Sans déplacement, une fracture ne nécessite pas d'opération, surtout si elle a une forme fermée.

Parfois, la chirurgie n'est pas effectuée même s'il y a un décalage, si le médecin peut corriger les fragments avec ses mains ou si le patient a des contre-indications à l'introduction de l'anesthésie et de la chirurgie.

Traitement conservateur

Avec une méthode de traitement conservateur, le gypse est appliqué sur la plaie, saisissant le pied et complètement l’arrière de la jambe. La fixation se fait à partir de la jambe, le pied commence au contraire à se fixer par le haut.

Le gypse est appliqué afin de ne pas pincer le tissu. Si le patient ressent une sensation de pincement ou d’engourdissement des doigts après l’application du plâtre, il doit alors être desserré.

Après l'application du plâtre, le patient est autorisé à se déplacer uniquement à l'aide de béquilles. Se pencher sur un membre douloureux est interdit. Une fois le pansement appliqué, une radiographie est effectuée sur le patient pour vérifier l'exactitude de l'appariement de l'os et déterminer s'il existe un déplacement secondaire des fragments d'os.

Traitement chirurgical

L'opération à la fracture de la cheville gauche ou à sa division droite est réalisée:

  1. Si le dommage a une forme ouverte;
  2. Lorsque le repositionnement manuel s'est avéré inefficace;
  3. S'il est impossible d'effectuer un repositionnement manuel en raison du grand nombre de fragments, de leur léger déplacement, ainsi que du clivage complet de l'os;
  4. Avec les fractures chroniques qui se sont mal développées ensemble;
  5. Lors de la fracture de la cheville, associée à d'autres fractures de la même jambe;
  6. Avec des chevilles cassées des deux côtés;
  7. Pendant la rupture du cartilage du péroné, ainsi que des ligaments qui maintiennent l'articulation de la cheville.

L'opération, en cas de fracture de la cheville, est réalisée sous anesthésie générale et est réalisée dans le but de rétablir la forme correcte de l'os, de repositionner les fragments à l'air libre, d'ostéosynthèse et de restaurer l'appareil ligamenteux. Une fois ce type de traitement terminé, vous pouvez vous lever du lit au plus tôt un mois plus tard avec des béquilles.

Le traitement d’une fracture de la cheville est assez long et comprend l’utilisation d’anti-inflammatoires et de médicaments contre la douleur. Sans béquilles, la marche est autorisée après quatre mois. Dans le même temps, la restauration complète de la jambe peut prendre deux ans.

Avec une fracture sans biais, le traitement n'est généralement pas très long. Cependant, la thérapie est toujours nécessaire. Cela empêchera la mauvaise fusion des tissus osseux et musculaire, qui peut affecter la vie future d'une personne. Le traitement doit être complet.

Le traumatologue prescrit l'utilisation d'analgésiques, complexes fortifiés contenant du calcium. En outre, le patient doit établir une bonne nutrition. Presque toujours, après une fracture de la cheville, le spécialiste applique un plâtre. Chirurgie moins couramment prescrite.

Conservateur

Le traitement conservateur est la réception de divers médicaments pour une guérison rapide. Le gypse est également appliqué en cas de fracture de la cheville, ce qui facilite la fusion correcte des os fracturés.

Dans quels cas un traitement conservateur est prescrit:

  • s'il n'y a pas de déplacement des articulations;
  • légers dommages aux ligaments du pied;
  • il n'y a aucune possibilité d'intervention chirurgicale.

Les os ne fusionnent que si le gypse est correctement imposé. Il est placé sur toute la surface de la jambe et du pied, fixant les articulations dans une position physiologique. Après la procédure, le patient ne doit pas ressentir de forte pression sur la jambe, ni de sensation de lourdeur, de frottement ou d’engourdissement du membre inférieur. Dans ce cas, l’imposition de gypse peut être considérée comme réussie.

Ensuite, le spécialiste procède à un nouvel examen sur l'appareil à rayons X, ce qui permet d'évaluer la position des os dans la fonte. A ce stade, vous pouvez voir le déplacement des os, qui pourrait se produire lors de l'imposition du pansement. En moyenne, le gypse est appliqué pendant 1-2 mois ou selon les indications.

Opérationnel

Il est parfois indiqué de traiter un membre après une fracture de la cheville par voie chirurgicale. L'opération est prescrite dans les cas graves où le traitement alternatif n'a pas donné de résultats positifs ou que le spécialiste estime que cela n'a pas de sens.

Lorsque l'opération est effectuée:

  • lors de fractures ouvertes;
  • fracture complexe avec de nombreux fragments d'os;
  • les articulations se développent déjà ensemble à tort en raison de l’absence de traitement rapide de l’aide;
  • il y avait une fracture bilandiale (c'est-à-dire la blessure des deux membres en même temps);
  • rupture des ligaments.

L'objectif principal de l'intervention chirurgicale est la restauration de la localisation anatomique des os et de tous ses débris, en cousant les ligaments endommagés, le fascia. Après avoir effectué toutes les manipulations nécessaires, le patient est également appliqué du plâtre, avec lequel il marche pendant au moins 2 mois.

Traitement conservateur

Avec une méthode de traitement conservateur, le gypse est appliqué sur la plaie, saisissant le pied et complètement l’arrière de la jambe. La fixation se fait à partir de la jambe, le pied commence au contraire à se fixer par le haut.

Le gypse est appliqué afin de ne pas pincer le tissu. Si le patient ressent une sensation de pincement ou d’engourdissement des doigts après l’application du plâtre, il doit alors être desserré.

Traitement chirurgical

Le traitement d’une fracture de la cheville est assez long et comprend l’utilisation d’anti-inflammatoires et de médicaments contre la douleur. Sans béquilles, la marche est autorisée après quatre mois. Dans le même temps, la restauration complète de la jambe peut prendre deux ans.

Les chevilles sont la structure osseuse des articulations du bas de la jambe, qui distribuent le poids d'une personne sur les pieds. La jambe la plus fine comprend deux composants: les chevilles latérale (externe) et médiale (interne). Visuellement, cela ressemble à un gros appendice de l'extérieur de la cheville et un petit appendice de l'intérieur.

Selon les statistiques, une fracture de la jambe à la cheville est une blessure fréquente qui se réfère à des points de traumatisme. Causes de blessures: directes ou indirectes.

Par blessure directe, on entend un coup qui tombe directement sur la jambe et porte une fracture de la cheville (externe ou interne) ou des deux à la fois (duodénal). Comprenez indirectement la blessure survenue, par exemple, à la suite d'une subluxation de la jambe. Dans la vie quotidienne, il est plus fréquent chez les personnes qu'une blessure directe.

Il y a des causes indirectes qui augmentent le risque de fracture de la cheville. Ceux-ci incluent des déficiences physiologiques (croissance intensive pendant l'enfance ou l'adolescence, l'âge avancé, la grossesse et l'allaitement), une carence en calcium et les maladies des os.

La base de tout traitement de la fracture d'un membre est la restauration des fonctions antérieures, jusqu'au moment de la blessure.

Il existe des méthodes pour traiter les fractures:

  • Traitement sans casting. La méthode consiste à utiliser des agents thérapeutiques, est prescrite pour les blessures légères. La récupération se produit dans environ 8 semaines.
  • Le revêtement de gypse est utilisé pour les blessures sans déplacement, avec déplacement, avec fractures, luxation pondérée ou subluxation. Dans ces cas, avant que le plâtre ne soit appliqué, l'os déformé est réinitialisé. Le bandage est appliqué sur le pied du pied au genou. L'accrétion osseuse survient dans les 2 mois.
  • L'intervention chirurgicale est utilisée pour les fractures ouvertes ou graves, avec subluxation, luxation ou luxation, lorsque le plâtre n'est pas en mesure de réparer des fragments d'os, il est déplacé. Une intervention chirurgicale est indiquée dans le traitement des os mal accumulés ou dans les cas de non union complète. Il est impératif que, pour vérifier l'exactitude de la mise en place des os, la réussite de l'accrétion nécessite la radiographie régulière d'un membre fracturé. Le rétablissement complet se produit dans la période de 1,5 à 2 mois.
  • Un patient présentant un déplacement, une luxation ou une subluxation grave, dont les parties fracturées des os ne sont pas fixées au même endroit, a besoin d'un extrait de squelette. Dans une telle situation, on utilise une aiguille chargée, dont le poids atteint parfois 12 kg. Un mois plus tard, la cagoule est retirée, le gypse est appliqué sur le patient, le repos au lit est maintenu. Le rétablissement dans des cas aussi graves est parfois retardé jusqu'à six mois.

En cas de fracture de la cheville, le traitement complexe n’est prescrit qu’après radiographie et diagnostic final. Indépendamment à la maison, les fractures de la cheville ne guérissent pas. Sans soins médicaux, il existe un risque de complications graves dues aux blessures.

Avec une fracture fermée sans déplacement, le traitement n'est pas difficile. En suivant les recommandations du médecin, une telle fracture n’est pas dangereuse. Dans ce cas, un cordon de plâtre est appliqué sur la jambe ou sur une botte spéciale en forme de botte.

Un tel appareil va fixer solidement la cheville. Les béquilles sont recommandées pour les fractures, car la charge sur la jambe malade est interdite. En période de consolidation, des analgésiques (sans shpa, cétoral, ibuprofène) sont prescrits.

Il est utile de prendre des médicaments qui favorisent l'élimination des excès de liquide du corps (par exemple, Lasix). Avec une fracture ouverte avec déplacement de fragments d'os, le traitement est plus long et plus sérieux. Un chirurgien traumatologue peut utiliser des aiguilles ou des plaques de titane pour fixer les fragments.

Opération de la plaque

Indications pour la chirurgie:

  • Fracture ouverte;
  • Fracture fracturée;
  • Fractures chroniques;
  • Rupture complète des ligaments.

L'ostéosynthèse de la plaque de fragments fonctionne comme suit:

  1. Le patient est préparé pour la chirurgie et injecté dans un état d'anesthésie générale;
  2. L'os est repositionné;
  3. Après les fragments sont reliés par des plaques antidérapantes à l'aide de vis à deux lames;
  4. La plaie est suturée et une attelle de plâtre superposée.

Combien grandit ensemble

La durée de la période de port d'attelles et les adhérences de la fracture varient en fonction de la gravité de la blessure:

  • Fracture simple - 4-5 semaines;
  • Fracture à deux endroits - 7-8 semaines;
  • Fracture multiple de la cheville - jusqu'à 12 semaines.

Les méthodes de traitement non opératoires (repositionnement fermé, plâtrage, étirement) et les méthodes opératoires (utilisant diverses structures métalliques pour maintenir les fragments dans la position correcte) sont appliquées avec succès. La fixation au gypse est effectuée pendant 4-8 semaines, en fonction du degré de dommage aux éléments de l'articulation (le délai peut être prolongé à 10 semaines).

L'opération est effectuée uniquement s'il est impossible de maintenir les fragments dans la position correcte de manière conservatrice. Il est particulièrement important, en termes de tactique de traitement, d’endommager les surfaces articulaires - elles doivent être parfaitement restaurées - ceci n’est possible que pendant l’opération.

L'opération est effectuée uniquement s'il est impossible de maintenir les fragments dans la position correcte de manière conservatrice. Il est particulièrement important, en termes de tactique de traitement, d’endommager les surfaces articulaires - elles doivent être parfaitement restaurées - ceci n’est possible que pendant l’opération.

Options de traitement chirurgical pour fracture de la cheville externe

Anesthésie pour la chirurgie de la cheville

Dès son admission à l'hôpital, la victime doit être opérée pendant 3 à 4 jours s'il en a besoin. Pendant ce temps, le médecin doit examiner toutes les données et planifier la collecte de l'os.

En général, on distingue ces types d'opérations:

  1. Ostéosynthèse de la cheville médiale. L'indication chirurgicale est une fracture de supination. La cheville est fixée à l'aide d'un clou spécial à angle droit.
  2. Ostéosynthèse de fragments du tibia.
  3. Fixation de la connexion interfaciale. En cas de fracture de la cheville et du péroné internes.
  4. Ostéosynthèse de la cheville latérale. Donc, les fractures de pronation sont opérées.

Pourquoi utiliser la plaque? Parfois, en cas d'accident, par exemple, les os sont fragmentés et le traumatologue devra prélever des fragments à l'aide de vis et redonner à la cheville sa forme anatomique. Ensuite, vous devez coudre les ligaments.

Lorsqu'un détachement de la cheville interne se trouve sur la radiographie pour comparer des fragments, une plaque de titane est placée. Elle tient bien les os et aide pendant un moment. Mais c’est quand même un objet étranger dans la jambe et il faut donc l’enlever le plus tôt possible. Habituellement, le métal est retiré quelque part après 3-5 mois après la chirurgie.

Une intervention chirurgicale est également montrée lorsque la cheville ne s'est pas développée correctement et que le patient ressent une douleur constante au site de la fracture. Si le traitement est retardé, le patient sera plus malade et la période de récupération sera considérablement retardée.

Après la fin de l'opération de restauration de l'os, le médecin dispose le pansement de manière à pouvoir laver la plaie. Après tout, la plaie est désinfectée tous les jours pendant une longue période.

Il arrive que les os se développent mal ensemble, surtout chez les personnes âgées. Ensuite, l'os croît ensemble pendant un an et demi. Cela signifie que vous devez aller à la consultation chez l'endocrinologue. Le mauvais état de la glande thyroïde entraîne des problèmes d’accrétion osseuse. Cela signifie que vous devez prendre des médicaments iodés supplémentaires.

Lors d'une chirurgie traumatologique planifiée, une anesthésie régionale est généralement utilisée. Cependant, l'âge de la victime, la présence de maladies chroniques et la présence d'alcool dans le sang. Les médecins savent que l'état d'un patient présentant une perte de sang importante s'aggrave au cours d'une anesthésie régionale. Il est donc préférable d'utiliser un agent commun avec ventilation mécanique.

Comment les médicaments dorment-ils? L'un des médicaments suivants est administré à une personne: le diazépam ou le phénazépam à partir de benzodiazépines, éventuellement du propofol. Mais il est contre-indiqué d’utiliser de la "kétamine", cette substance étant un hallucinogène. Un anesthésiologiste bloque les nerfs fémoral et sciatique. Parfois, il est également nécessaire de relâcher les muscles du patient, qui utilise pour cela des relaxants musculaires.

La première fois après avoir quitté l'anesthésie locale ou générale du patient doit être surveillée. La victime peut présenter des effets résiduels après l’introduction de la chimie.

En raison de l'enflure et d'une douleur intense, la victime a le droit de ne pas se rendre au lieu de travail principal pendant au moins 10 jours. Ensuite, la commission médicale se réunit et décide de fermer ou d’étendre la liste des malades. Mais le patient ne peut pas rester à pied pendant au moins 3-4 semaines. Le moment du retrait du gypse ou du langet dépend du taux de fusion, des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Ainsi, lorsque la fracture grandira bien, la fracture ne sera enlevée qu'un mois après la fracture de la cheville, sans déplacement. Mais dans ce cas, il est impossible de parler de bonne performance si une personne gagne sa vie par le travail physique. Cependant, s'il est engagé dans un travail intellectuel, il peut retourner au travail après trois semaines, mais vous ne devez pas manquer d'exercices de physiothérapie.

Premiers secours en cas de fracture

Pour réduire la douleur, vous pouvez prendre un comprimé de tout analgésique disponible ou l'injecter par voie intramusculaire, ce qui est plus efficace. Par exemple, Nurofen, Ketanov, Analgin, Diclofenac et autres. Vous devez vous assurer que la victime n'a aucune contre-indication à recevoir ces fonds.

Si la blessure est due à un accident de la route, vous ne devez pas sortir la victime de la voiture vous-même. De tels actes ne sont justifiés que si la personne continue à être en danger (par exemple, un incendie s'est produit).

Une personne qui s'est cassé un membre peut avoir besoin d'aide, surtout s'il s'agit d'une fracture grave. La première chose à faire est de calmer la victime.

Au début, la personne ne ressent pas la douleur et essaie de se lever et de marcher seule. Mais si vous constatez que votre jambe a beaucoup souffert, ne la laissez pas marcher sur votre pied.

La fracture de la cheville est une blessure grave. Appelez immédiatement une ambulance.

Une fracture ouverte de la cheville avec un déplacement saigner et quelqu'un devrait imposer un garrot au-dessus de la blessure.

Enlevez les chaussures de la victime. Mais lorsque la fracture est ouverte et que vous avez peur de toucher un membre, attendez l'arrivée de l'ambulance. Si vous le pouvez, achetez une bouteille d'eau non gazeuse ordinaire et buvons-en une gorgée. Lorsque l'ambulance arrivera, le médecin imposera le bus de Cramer et l'amènera à l'hôpital.

Complications possibles et pronostic

Violer les règles de récupération après une fracture ou ne pas consulter du tout le médecin. Ceci est lourd de complications graves, qui nécessiteront une intervention chirurgicale par la suite. Et l’absence d’opération entraîne à son tour un certain nombre de problèmes encore plus graves.

Chez les patients qui ont ignoré les recommandations des spécialistes, on diagnostique souvent une arthrose des articulations, la formation d'une fausse articulation due à une fusion incorrecte des os et d'autres problèmes du système musculo-squelettique. Si l'articulation s'est mal développée ensemble, la victime présente une boiterie, une douleur persistante dans les jambes et l'incapacité de se déplacer normalement sans sensation désagréable à la cheville.

Le pronostic de récupération dépend de la gravité de la fracture. Bien sûr, s’il s’agit d’une simple affaire et de plusieurs fragments, la victime devrait espérer un miracle. Les luxations et les subluxations légères, avec un accès rapide à un traumatologue, sont traitées sans aucun problème.

Les fractures à la cheville représentent jusqu'à 20% des cas de lésions du système musculo-squelettique et jusqu'à 60% des lésions des os de la jambe. Selon les statistiques, il s'agit de la blessure la plus commune aux membres inférieurs. Dans la plupart des cas cliniques, une fracture de la cheville se produit chez les enfants et les patients âgés, ce qui est associé aux caractéristiques d'âge du tissu osseux.