Comment traiter l'arthrite de la hanche chez l'adulte et l'enfant

L'arthrite de la hanche est l'une des causes les plus courantes de malaise à la cuisse. Cette maladie est progressive, c’est-à-dire qu’elle débute progressivement et qu’elle s’aggrave avec le temps. Le terme "arthrite" signifie littéralement "inflammation articulaire".

L'arthrite survient lorsque la surface du cartilage (également appelée cartilage hyalin ou cartilage articulaire) est effacée. Le cartilage sert généralement de «palier» à l'articulation. Quand il "s'use", il y a une douleur et une sensation de raideur.

Il est impossible de prédire la survenue d'une arthrite. Alors que l'arthrose est plus fréquente chez les personnes âgées, il existe des formes de la maladie qui surviennent chez les jeunes et même chez les enfants. Cependant, certains facteurs de risque incluent:

  • La génétique. L'arthrite est souvent un problème héréditaire.
  • Maladies orthopédiques des enfants, notamment l'apparition d'une dysplasie de la hanche, de la maladie de Legg-Calve-Perthes et de l'épiphysiolyse.
  • Conditions acquises telles que la nécrose aseptique, si ces maladies ne sont pas traitées ou si le traitement n'a pas abouti.
  • Une modification de la forme de l'articulation de la hanche elle-même, y compris la condition dans laquelle les os de la cuisse acquièrent une forme anormale.
  • Blessure grave Les fractures osseuses ou les luxations traumatiques peuvent augmenter le risque d'arthrite.
  • L'obésité. Certaines études l'associent à l'arthrite de la hanche, bien qu'il soit intéressant de noter que cette affection est davantage associée à l'arthrite du genou.

Les types d'arthrite suivants peuvent affecter négativement l'articulation de la hanche:

  • Arthrose;
  • Lupus érythémateux systémique;
  • La polyarthrite rhumatoïde;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • Arthrite psoriasique.

La polyarthrite rhumatoïde et le lupus touchent généralement les deux cuisses à la fois, tandis que l'arthrose et le rhumatisme psoriasique ne peuvent se développer que dans une cuisse.

Symptômes de la maladie

Peu importe le type d'arthrite, les symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • Inconfort à l'aine, à l'extérieur de la cuisse ou aux fesses.
  • La douleur, qui est généralement plus prononcée le matin et diminue au cours de la journée lorsque vous effectuez un travail.
  • Difficulté à marcher ou boiterie soudaine (due à une atrophie musculaire). La faiblesse des muscles fessiers signifie que chez les personnes souffrant d’arthrite, le bassin, lorsqu’il marche, tombe vers la jambe, qui n’est pas affectée par la maladie. Cette condition est connue sous le nom de démarche de Trendelenburg.
  • Douleur aggravée par des mouvements brusques ou une activité vigoureuse.
  • Sensation de "paresse" de la hanche ou d'amplitude de mouvement limitée.
  • Les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ou de lupus peuvent également se plaindre de fatigue et de faiblesse. L'arthrite entre souvent dans une phase de rémission, mais certaines personnes ressentent un niveau de douleur relativement stable sans éclosions.
  • N'importe quel type d'arthrite peut toucher plus d'une articulation dans le corps, de sorte qu'une personne souffrant d'arthrose peut développer une arthrite de la hanche.

Il est à noter que les signes et symptômes de l'arthrite s'aggravent rarement de manière linéaire. Souvent, les personnes de plus de trente ou quarante ans ressentent une douleur soudaine et aiguë à l'aine, à la cuisse ou aux fesses. Cette douleur peut durer jusqu'à 48 heures puis disparaître.

Si vous pensez souffrir d'arthrite, l'étape la plus importante est un diagnostic précis. Ce n’est que sur cette base que le médecin pourra prescrire un traitement approprié et efficace. L'évaluation diagnostique est susceptible d'inclure les étapes suivantes:

  • Familiarisez votre médecin avec vos antécédents médicaux. Il vous posera des questions, notamment sur les endroits où vous avez mal et si vous boitez parfois.
  • Examen physique.
  • Une radiographie ou une radiographie pour déterminer s'il y a une anomalie dans les articulations.
  • Des tests sanguins pour détecter les anticorps associés à un type particulier d'arthrite (uniquement lorsque cela est nécessaire).

Traitement

Le traitement non chirurgical de l'arthrite de la hanche peut impliquer plusieurs, ou l'une des suivantes:

  • Prendre des médicaments anti-inflammatoires tels que l'ibuprofène.
  • Thérapie de glace. Les packs de glace peuvent être appliqués pendant une période de 20 minutes à 2 heures (ne pas appliquer de glace directement sur la peau, cela pourrait provoquer des brûlures). Les packs de glace aident à soulager la douleur et à réduire l'inflammation dans les tissus.
  • Injections de corticostéroïdes pour bloquer l'inflammation de l'articulation.
  • Programmes ou exercices de physiothérapie pour augmenter la flexibilité et soutenir le tonus musculaire. La natation, en particulier, est un excellent exercice pour les patients souffrant d'arthrite.
  • De nombreuses personnes pensent que le port de pantalons chauds peut aider à réduire les douleurs arthritiques. Le fait est que cette maladie cause généralement plus d'inconfort pendant les mois froids de l'hiver. Par conséquent, les pantalons chauds sont souvent bénéfiques car ils apportent une chaleur apaisante aux articulations.
  • Utiliser une canne ou d’autres dispositifs facilitant et sécurisant les mouvements.
  • Comprenant la nature de sa maladie, une personne peut modifier son mode de vie de manière à rendre le problème plus facile à gérer. Ainsi, le patient devrait comprendre qu'une activité excessive (ou l'inverse, son absence) ne fera qu'aggraver le problème. Si nécessaire, devra réduire l'excès de poids. Au fil du temps, chaque patient reconnaîtra le niveau d'activité optimal pour l'articulation touchée.

De nombreuses personnes souffrant d'arthrite sont candidates à une intervention chirurgicale. La chirurgie peut aider à réduire la douleur, améliorer la qualité de vie et améliorer votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes avec peu ou pas de restrictions.

Une arthroplastie totale de la hanche peut être appropriée si l'articulation de la hanche est gravement endommagée.

L'ostéotomie peut être justifiée dans les cas moins graves. Lors de cette opération, le chirurgien déplace la surface articulaire de manière à permettre à la partie saine de l'articulation de la hanche de supporter la plus grande partie du poids du corps.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

Arthrite de la hanche: symptômes et traitement chez les enfants et les adultes, description complète de la maladie

L'arthrite de l'articulation de la hanche est une pathologie inflammatoire affectant les surfaces articulaires du cotyle et la tête de l'os de la hanche. Cliniquement, il se manifeste par une douleur, un gonflement, une raideur des mouvements, un changement de démarche. Les méthodes conservatrices de traitement de l'arthrite comprennent l'immobilisation de l'articulation de la hanche, la médication, les procédures de physiothérapie et de massage, la thérapie par l'exercice.

Description générale de la pathologie

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour l’arthrite.» Pour en savoir plus.

L'arthrite est une cause différente du développement, de la gravité du flux sanguin, du degré d'endommagement des os, du tissu cartilagineux de l'articulation de la hanche. La maladie est généralement diagnostiquée chez les patients âgés de plus de 45 ans et les femmes en souffrent plus souvent que les hommes. Cependant, certains types de pathologies touchent les jeunes et la polyarthrite rhumatoïde juvénile est détectée chez les enfants et les adolescents.

Le processus inflammatoire se développe d'abord dans la paroi interne de la capsule articulaire, puis les cartilages, les os et l'appareil ligament-tendon sont progressivement impliqués.

Types d'arthrite de la hanche

La base de la classification de l'arthrite repose sur son étiologie et sa pathogenèse. Ils déterminent l'efficacité du traitement, le pronostic d'une guérison complète. La pathologie peut être aiguë, subaiguë, chronique. Les maladies récurrentes sont particulièrement dangereuses, pour lesquelles elles s'accompagnent d'alternances de rémission et d'exacerbations. En orthopédie, on distingue les principaux types d'arthrite de la hanche suivants:

  • rhumatoïde, y compris juvénile;
  • réactif, survenant au fond d'infections urogénitales ou intestinales;
  • infectieuse (virale, mycotique, bactérienne, parasitaire, post-traumatique, infectieuse et allergique);
  • psoriasique.

Les arthrites infectieuses sont spécifiques et déclenchées par les mycobactéries tuberculeuses, les tréponèmes pâles, les gonocoques. Des pathologies non spécifiques se développent avec l'activation de streptocoques, staphylocoques, entérobactéries.

Arthrite purulente du bassin

La cause du développement de l'arthrite primitive purulente est la pénétration d'agents pathogènes infectieux dans la cavité de l'articulation de la hanche. Les fractures ouvertes, les luxations, les ponctions et les interventions chirurgicales avec l'introduction de l'infection prédisposent à l'apparition de la maladie. L'arthrite secondaire se développe avec la pénétration de microorganismes pathogènes provenant des foyers inflammatoires primaires. Le plus souvent, ils se forment dans les organes des systèmes respiratoire et urogénital, le tractus gastro-intestinal.

Les principaux symptômes de l'arthrite purulente du pelvis sont des douleurs articulaires pénétrantes aiguës, un gonflement, une rougeur de la peau. Son parcours est compliqué par des signes d'intoxication générale du corps. Il y a une augmentation de la température corporelle jusqu'à 38,5 ° C, des frissons, de la fièvre, de la dyspepsie, dans les cas graves - troubles de la conscience.

Polyarthrite rhumatoïde du bassin

La pathogenèse de ce type d'arthrite repose sur l'alternance de réactions auto-immunes détruisant la membrane synoviale, provoquant la formation de tissus de granulation, leur prolifération et leur pénétration dans le cartilage de l'articulation de la hanche. La pathologie rhumatoïde est caractérisée par une évolution sévère et de fréquentes exacerbations douloureuses. Elle se manifeste cliniquement non seulement par des symptômes articulaires, mais également par des signes de lésions des organes internes - foie, reins, cœur et tractus gastro-intestinal.

Arthrite tuberculeuse

C'est le nom de la forme ostéo-articulaire de la tuberculose, à l'origine de l'introduction de Koch mycobacterium dans le corps. La pathologie est caractérisée par un long cours destructrice, se manifestant par des symptômes d'intoxication générale. Au cours de la vie de Mycobacterium tuberculosis, des substances toxiques pénètrent dans la circulation systémique. Cela provoque une forte augmentation de la température corporelle, une transpiration excessive, de la fièvre. Au rendez-vous chez le médecin, les patients se plaignent de douleurs à la hanche, de faiblesse des muscles de la jambe.

Le traitement de ce type d'arthrite repose sur l'utilisation de médicaments pour tuer les agents responsables de la tuberculose. Ensuite, des activités de rééducation sont menées pour restaurer toutes les fonctions du membre inférieur.

Facteurs provocants

La cause du développement de la polyarthrite rhumatoïde n'a pas encore été établie. Une prédisposition héréditaire (porteur de l'antigène HLA-DR1, DR4) devient vraisemblablement un facteur provoquant de son apparition. Pathologie manifeste avec activation:

  • virus de l'herpès simplex;
  • agents causatifs de la rougeole, des oreillons, des infections respiratoires;
  • cytomégalovirus;
  • Virus Epstein-Barr.

L'arthrite des articulations de la hanche peut se développer dans le contexte de maladies systémiques - psoriasis, lupus érythémateux, maladie de Crohn, spondyloarthrose ankylosante, chondropathie. La pathologie réactive est provoquée par une salmonellose, une brucellose, une yersiniose, une syphilis, une gonorrhée, une chlamydia, une ureaplasmose ou une mycoplasmose retardées.

Symptômes de la maladie

L’apparition aiguë n’est caractéristique que de l’arthrite purulente à évolution rapide. Dans d'autres cas, la pathologie se manifeste cliniquement progressivement. Au stade initial, l’inconfort est faible, mais sa gravité augmente régulièrement. Au fur et à mesure que le processus inflammatoire progresse, des douleurs pressantes et sourdes apparaissent dans la région de l'aine. Leur localisation principale est la face externe de la cuisse et des fesses. Les douleurs sont aggravées par le mouvement, la flexion et l'extension de l'articulation. D'autres symptômes caractéristiques de l'arthrite se manifestent également:

  • faiblesse musculaire et, en l'absence de traitement, atrophie de leurs fibres;
  • rougeur de la peau sur l'articulation, augmentation de la température locale;
  • les poches causées par l'inflammation;
  • limitation du mouvement, difficulté à marcher;
  • démarche boiteuse.

Tout d'abord, la douleur apparaît pendant un long séjour dans une position inconfortable du corps. Ensuite, ils se produisent même la nuit. L'état psycho-émotionnel d'une personne change également: il devient nerveux, irritable et souffre d'insomnie.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic principal est établi sur la base d'un examen externe du patient, de données anamnestiques, des résultats de l'évaluation de la force musculaire et de la préservation des fonctions de l'articulation de la hanche. La réalisation d'études instrumentales permet d'établir le type d'arthrite et la cause de son développement.

La radiographie est prescrite pour détecter les changements dégénératifs et dégénératifs dans les structures articulaires osseuses. L'arthrite progressive est indiquée par l'ostéoporose périarticulaire, le rétrécissement de l'espace articulaire, les défauts osseux marginaux et les foyers kystiques destructeurs du tissu osseux périarticulaire. Les études instrumentales suivantes sont également menées:

  • Échographie pour déterminer la présence d'épanchement dans la hanche et de modifications para-articulaires;
  • IRM ou TDM pour la détection de la localisation du processus inflammatoire, de sa gravité, ainsi que pour l'évaluation des lésions du cartilage et des tissus mous.

Un examen clinique général des analyses de sang et d'urine, des analyses biochimiques permettant de déterminer le facteur rhumatoïde, des anticorps antinucléaires et une protéine C-réactive sont nécessaires. Avec l'aide de bakposev, un type d'agents pathogènes infectieux est établi, leur résistance aux médicaments.

Comment est le traitement?

Selon le type d'arthrite de la hanche, elle est traitée par un rhumatologue, un orthopédiste, un traumatologue. Les infectiologues, les urologues, les gynécologues et les vénéréologues sont impliqués dans la thérapie. Au cours de la pathologie inflammatoire aiguë, un gypse langette est appliqué sur les patients pour immobiliser la jambe, réduisant ainsi l'intensité de la douleur. Dans la période subaiguë, on montre aux patients le port d'appareils orthopédiques à fixation faible ou moyenne - bandages élastiques, orthèses.

Même "négligée" ARTHRITIS peut être guérie à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Pendant les rechutes, un repos au demi-lit est recommandé aux patients. Toute contrainte sérieuse sur l'articulation doit être évitée. Pour ce faire, vous devez utiliser une canne, des béquilles, une assistance non autorisée lors de vos déplacements.

Traitement de la toxicomanie

Les tactiques thérapeutiques sont causées par le type d'arthrite de la hanche. Pour le traitement des pathologies infectieuses, il suffit souvent de prendre un traitement antibiotique. Et avec la polyarthrite rhumatoïde, une thérapie à vie est indiquée avec l'utilisation de médicaments de base, bisphosphonates, immunosuppresseurs.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens deviennent toujours le premier choix dans le traitement de l'arthrite. Afin d'éliminer la douleur aiguë paroxystique, des solutions d'injection sont utilisées, puis des comprimés. L'application locale d'agents externes permet de se débarrasser des faibles sensations d'inconfort.

Analgésiques locaux

En plus des pommades contenant des AINS, des agents externes à effet réchauffant sont utilisés dans le traitement de l'arthrite. Ils ne sont appliqués qu'après le soulagement d'une inflammation aiguë et de douleurs sévères provoquées par celle-ci. La composition de ces médicaments comprend des ingrédients aux propriétés irritantes locales - extrait de poivron rouge, venin de serpent ou d'abeille, essence de térébenthine, huiles essentielles de romarin, eucalyptus, pin. La plus grande activité thérapeutique est caractéristique des onguents Kapsikam, Finalgon, Viprosal, Efkamon, Nayatoks.

Les traitements à effets chondroprotecteurs pour la régénération partielle des articulations sont souvent inclus. C'est Teraflex, Chondroïtine-Akos, Hondroksid.

Myorelaxants

En réponse à la douleur liée à l'arthrite, des spasmes musculaires peuvent survenir, augmentant considérablement sa gravité. Pour détendre les muscles squelettiques, on prescrit aux relaxants musculaires les patients. La solution d’injection Mydocalm est généralement utilisée en premier, ce qui inclut également l’anesthésique à la lidocaïne. Et puis le résultat thérapeutique est fixé en prenant des pilules (Sirdalud, Baklosan, Tolperisone).

Minéraux

L'un des facteurs contribuant au développement de l'arthrite est le manque d'oligo-éléments dans le corps. Par conséquent, pour améliorer l'état des structures articulaires, du trophisme et de l'innervation, il est recommandé aux patients de suivre un cours de complexes équilibrés de vitamines et de minéraux. Ce sont Centrum, Vitrum, Selmevit, Complivit, Supradin. Les médicaments de haute qualité doivent comprendre du sélénium, du calcium, du phosphore, du magnésium, du molybdène et du cuivre. Lorsque les maladies des articulations sont particulièrement nécessaires vitamines du groupe B, acide ascorbique, rétinol, tocophérol, ergocalciférol.

Antibiotiques

Lors de la réalisation d'études biochimiques ont révélé la sensibilité des microorganismes pathogènes aux antibiotiques. Étant donné que les résultats du test doivent être attendus pendant plusieurs jours, en cas d'arthrite infectieuse, on prescrit aux patients des médicaments à large spectre. Ceux-ci comprennent les macrolides (azithromycine, clarithromycine), les pénicillines semi-synthétiques avec l'acide clavulanique (Amoxiclav, Augmentin), les céphalosporines (Ceftriaxone, Cefazolin). Par la suite, les schémas thérapeutiques sont ajustés en fonction de ces analyses.

Intervention chirurgicale

En raison de l'inefficacité du traitement conservateur en raison de la progression rapide de l'arthrite ou d'une déformation grave des articulations, un traitement chirurgical est indiqué pour les patients. Une synovectomie, une arthrotomie, une résection articulaire, une arthrodèse, une heilectomie, des opérations arthroscopiques sont réalisées Changements graves et destructeurs des articulations - la base des interventions d'arthroplastie ou de chirurgie mini-invasive reconstructive.

Physiothérapie et massage

Pour améliorer l'effet des médicaments, accélérer la récupération, des procédures de physiothérapie sont utilisées - thérapie UHF, thérapie au laser, courants galvaniques, thérapie magnétique. Balnéothérapie et hirudothérapie éprouvées, applications à la paraffine et à l'ozokérite.

Les techniques de massage permettent d’améliorer la circulation sanguine et de stimuler la régénération des tissus. La sévérité des symptômes de l'arthrite est considérablement réduite après plusieurs séances. Un massage classique, sous vide, ponctuel ou segmentaire est particulièrement demandé.

Gymnastique thérapeutique

Le complexe d'exercices est le médecin médecin individuellement pour chaque patient. Des exercices de physiothérapie réguliers renforcent les muscles, améliorent la circulation sanguine dans les tissus contenant des nutriments et de l'oxygène. Les premiers cours se déroulent sous la surveillance d'un médecin. Il observe la technique des mouvements, suggère comment éviter des charges accrues sur les articulations douloureuses.

Remèdes populaires de thérapie

Sans traitement approprié, l'arthrite progresse rapidement et affecte les structures articulaires en bonne santé. Par conséquent, les remèdes populaires ne sont utilisés qu'après un traitement de base. Il est interdit d'appliquer des compresses, des teintures, des applications avec de la vodka, de l'alcool, de l'ail, du raifort, du piment rouge pendant la période aiguë et subaiguë.

Complications possibles

En l'absence d'intervention médicale, l'évolution progressive de la pathologie conduit au développement d'une arthrose déformante de l'articulation de la hanche. Et en cas d’arthrite purulente, le patient doit recevoir une assistance médicale immédiate, sinon un état menacera la vie de la personne. La lésion tuberculeuse des articulations devient la cause du dégonflement articulaire, la formation de fistules purulentes.

La polyarthrite rhumatoïde survient en fonction du type de monoarthrite, d’oligoarthrite, de polyarthrite. Dans ce dernier cas, non seulement les articulations de la hanche, mais également d'autres articulations sont impliquées de manière constante ou simultanée dans le processus inflammatoire. Cette maladie conduit souvent à une invalidité due à l'immobilisation des articulations.

Pronostic et prévention

Certaines formes d'arthrite (rhumatoïde, psoriasique, goutteuse) ne sont pas encore curables. Avec le reste, vous pouvez respecter toutes les recommandations médicales en matière de consommation de médicaments, en particulier de réadaptation.

Les causes de l’arthrite sont l’obésité, les blessures antérieures, le tabagisme, l’abus d’alcool, l’hypothermie, un effort physique excessif sur la hanche, un mode de vie sédentaire. Afin de prévenir le développement de pathologies, ces facteurs de provocation doivent être exclus du mode de vie habituel.

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrite?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l’orthopédiste Valentin Dikul affirme qu’il existe un remède vraiment efficace contre ARTRITA! En savoir plus >>>

Processus inflammatoire se manifestant sous diverses formes et manifestations - arthrite de la hanche: symptômes et traitement, premiers soins en cas d'attaque inattendue de la douleur

L'arthrite de la hanche est un processus inflammatoire caractérisé par une variété de formes et de symptômes. La pathologie articulaire, contrairement à l'arthrose, est plus fréquente chez les patients âgés de 15 à 40 ans.

Les facteurs externes et internes provoquent l'abrasion, l'inflammation des tissus cartilagineux, le patient souffre, éprouvant périodiquement des malaises et des douleurs. À un stade sévère, les défauts affectent la région pelvienne, la colonne vertébrale et les membres inférieurs. Il est important de savoir ce qu'est l'arthrite de la hanche et comment traiter cette maladie.

Causes de l'inflammation

Le processus inflammatoire se développe dans les cas suivants:

  • pathologie auto-immune. La raison en est une maladie dangereuse (le lupus érythémateux). Le système immunitaire combat les cellules et les tissus du corps et les considère comme des "étrangers". Nécessite un traitement d'entretien tout au long de la vie;
  • échecs dans les processus métaboliques. Parmi les pathologies - diabète, goutte;
  • conséquence de maladies virales et infectieuses (arthrite réactionnelle). Dans de rares cas, la pathologie articulaire se manifeste par une colite ulcéreuse, la maladie de Whipple et la maladie de Crohn;
  • stress excessif sur la région de la hanche;
  • développement de comorbidités, pathologies diverses: coxarthrose, pied plat.

Dans la zone à problèmes, la circulation sanguine est perturbée, la production de liquide synovial est réduite et le frottement augmente. Progressivement, le tissu cartilagineux s'enflamme, le processus négatif affecte de nombreuses parties de l'articulation.

Classification de l'arthrite des articulations réalisée par les causes du processus inflammatoire:

  • la polyarthrite rhumatoïde. Forme difficile avec une étiologie pas claire. Les scientifiques suggèrent que ce type de pathologie articulaire se développe avec des défauts génétiques dans le système immunitaire;
  • coxite ou arthrite tuberculeuse. Les enfants constituent la principale catégorie de patients. Initialement, l'agent pathogène se multiplie dans les poumons, puis dans les reins, le tissu articulaire est affecté plus tard. Au début, il y a une nature sombre des symptômes, une augmentation progressive des symptômes;
  • traumatique. Causes - blessures légères répétées à une certaine fréquence, ecchymoses, lésions sévères de l'articulation;
  • arthrite infectieuse ou réactive. La raison est reflétée dans le nom - le processus inflammatoire accompagne une infection bactérienne, fongique ou virale;
  • dystrophique. Causes: carence en vitamines, minéraux, hypothermie, exercice excessif;
  • coxite transitoire. La variété se produit chez les enfants de 4 à 7-8 ans. Les causes exactes de la pathologie, les scientifiques ne peuvent pas encore nommer. L'enfant ressent une gêne, il y a une boiterie, dans la région de l'aine parfois une douleur intense.

En savoir plus sur les causes et les méthodes de traitement de l'accumulation de liquide dans l'articulation du genou.

Les aliments et la nutrition recommandés pour les articulations de la goutte sont décrits sur cette page.

Les formulaires

La classification de l'arthrite est réalisée en tenant compte des symptômes caractéristiques:

  • arthrite goutteuse. Inflammation, rougeur de la zone touchée, œdème tissulaire, diminution de la mobilité de l'articulation touchée. Périodiquement, il y a des douleurs sévères, gênant le patient pendant plusieurs heures d'affilée;
  • forme rhumatismale. Une forme commune de la pathologie du système musculo-squelettique. Le gonflement de la zone à problèmes a été noté, le patient avait des difficultés à bouger, une raideur était ressentie le matin;
  • arthrite psoriasique. Changements pathologiques - une complication du psoriasis. Au-dessus de l'articulation enflammée, la peau acquiert une teinte bleutée, des sensations douloureuses apparaissent dans la colonne vertébrale;
  • forme purulente. La principale catégorie de patients souffrant de maladies infectieuses a une immunité affaiblie. Le danger de cette forme de pathologie est l'abondance de masses purulentes dans l'articulation enflammée, l'intoxication générale de l'organisme. Les articulations et les tissus environnants sont gonflés, la peau recouvrant la zone à problèmes est chaude au toucher, souvent non seulement la température locale augmente.

Symptômes et signes

Le risque d'arthrite dans l'articulation de la hanche - la fréquence de la douleur. Le malaise ne tourmente pas le patient constamment, parfois il n'y a pratiquement pas de douleur, la personne se calme, mais un processus inflammatoire se développe à l'intérieur de l'articulation. Souvent, les patients se tournent vers l’orthopédiste, le traumatologue ou l’arthrologue tardivement lorsque la pathologie est devenue moyenne ou modérée.

Caractéristiques principales:

  • raideur dans la zone de l'articulation après le réveil;
  • rougeur, gonflement des tissus à des degrés divers, augmentation de la température locale;
  • douleurs apparaissant et disparaissant périodiquement.

Diagnostics

Pour les douleurs articulaires occasionnelles, consultez un chirurgien orthopédique, un traumatologue, un rhumatologue ou un arthrologue. Le médecin clarifiera les symptômes, la durée d’apparition des manifestations négatives, donnera des directives aux tests et à un examen approfondi.

Identifier la pathologie articulaire aidera à:

  • radiographie;
  • Échographie du problème
  • analyse clinique de l'urine et du sang;
  • CT et IRM (plus souvent, dans les cas modérés / sévères).

Règles générales et méthodes de traitement

Comment traiter l'arthrite de la hanche? Comme pour les autres pathologies du système musculo-squelettique, une approche systématique est importante dans le traitement de l'arthrite au niveau de la hanche. Le schéma thérapeutique dépend de la nature des modifications négatives, de l'état des articulations, de l'âge du patient, de la présence ou de l'absence de pathologies de fond.

Premiers soins pour une crise de douleur inattendue

Recommandations:

  • Appliquez un patch de poivre sur la zone à problèmes Pour améliorer l'effet d'en haut, enveloppez le corps avec un foulard ou un chiffon chaud;
  • frotter la zone douloureuse avec des huiles essentielles. Les esters de lavande, menthe poivrée, romarin réduisent la douleur. Vérifiez auprès du médecin quel type d’huile essentielle vous convient le mieux, notez les contre-indications;
  • Appliquez du jus d'aloès sur la zone douloureuse ou appliquez une feuille de chou. Peu à peu, la douleur diminue;
  • boire n'importe quel analgésique. N'oubliez pas que les médicaments antidouleur masquent les symptômes, mais n'éliminent pas la cause de l'inconfort. Le développement du processus inflammatoire conduira à une nouvelle attaque de douleur.

Traitement médicamenteux

Les groupes de médicaments suivants sont recommandés:

  • AINS. Les médicaments non stéroïdiens ralentissent le processus inflammatoire, soulagent la douleur. Les médicaments, en plus des effets positifs sur les articulations, ont un impact négatif sur de nombreux organes. La prise incontrôlée d'AINS est interdite. Médicaments efficaces: Piroxicam, Indomethacin, Ortofen, Diclofenac, Naprofen;
  • antibiotiques, composés antiviraux et antimycotiques. Le médecin choisira le médicament souhaité après avoir établi la cause et le type d'agent pathogène: il faut extraire bakposev de la zone à problème. Prendre des médicaments de leur propre initiative pour lutter contre l'infection aggrave la qualité du traitement: sans définition précise du microbe ou du virus qui se multiplie dans une articulation, il est impossible de choisir un médicament;
  • chondroprotecteurs. Les compositions restaurent le tissu cartilagineux, améliorent l'élasticité, la mobilité de l'appareil articulaire. Suppléments et médicaments prescrits par un médecin. Noms populaires des chondroprotecteurs: sulfate de chondroïtine, ArthroStop Plus, capsules Honda Evalar;
  • des moyens de renforcer le système immunitaire, les complexes de vitamines et de minéraux. Lorsque l'inflammation des articulations est importante pour soutenir le corps, renforcer la lutte contre l'infection. Choisissez des composés ayant des effets complexes sur le corps, le maximum de substances biologiquement actives, des minéraux. Les vitamines B et le tocophérol sont particulièrement utiles pour le cartilage. Multivitamines populaires: Vitrum, Centrum, AlfaVit, MultiTabs Immuno, AEVIT, Gerimaks (depuis 15 ans), Undevit.

Physiothérapie

Les méthodes modernes sont recommandées en rémission. Les procédures de physiothérapie complètent le traitement médicamenteux, éliminent le processus inflammatoire.

Méthodes efficaces:

  • échographie;
  • électrophorèse avec des médicaments;
  • thérapie manuelle;
  • traitement au laser;
  • massage
  • thérapie magnétique;
  • acupuncture

Intervention chirurgicale

Il existe de nombreux candidats à la chirurgie parmi les patients souffrant de problèmes articulaires de la hanche. En cas de pathologies courantes, le traitement chirurgical élimine les conditions préalables à la douleur et à l’inconfort, rend la joie du mouvement.

La chirurgie a des contre-indications. Après avoir effectué l'opération avec compétence, le patient peut s'acquitter calmement de ses activités quotidiennes ou effectuer certaines tâches avec une liste minimale de restrictions.

Comment traiter l'arthrite des doigts? Voir une sélection de thérapies efficaces.

Qu'est-ce que la spondylarthrose lombaire et comment la traiter? Lisez la réponse dans cet article.

Rendez-vous sur http://vseosustavah.com/bolezni/artroz/koksartroz-tazobedrennogo-sustava.html et apprenez à traiter la coxarthrose de l'articulation de la hanche de grade 2 sans intervention chirurgicale.

Les principaux types de traitement chirurgical:

  • l'ostéotomie est réalisée avec un degré modéré de lésion du tissu cartilagineux. Le chirurgien déplace la surface affectée de l'articulation de sorte que la charge principale retombe sur une zone saine. Après l'opération, il est souhaitable que le patient perde du poids supplémentaire afin de minimiser la charge;
  • Le remplacement de l'endoprothèse totale est recommandé pour les patients présentant des pathologies avancées, une grande zone de lésion tissulaire. Le chirurgien remplace la zone détruite par un joint synthétique. Après la rééducation, le patient rétablit partiellement ou totalement sa mobilité, soulage la douleur. Pour les endoprothèses, il existe des restrictions d'âge, d'indications médicales.

Recherchez un bon chirurgien orthopédique ou un arthrologue, lisez attentivement les commentaires sur un spécialiste en particulier, soyez intéressé par une licence, une expérience.

Mesures préventives

Comprendre la nature de la pathologie aidera à réduire le risque de développer de l'arthrite à plusieurs reprises. Analysez les facteurs provocants et réfléchissez à la manière d’ajuster votre mode de vie. Concentrez-vous sur les recommandations des médecins.

Les mesures suivantes préviendront les processus inflammatoires dans la zone de la hanche:

  • ajustement des charges lors d'activités professionnelles;
  • haltérophilie selon les normes de votre sexe et de votre âge;
  • une bonne nutrition, une alimentation variée, en évitant l'abus de sel;
  • utilisation de produits naturels sains (huile de poisson, son), de suppléments diététiques, de préparations vitaminiques et minérales pour la santé du système musculo-squelettique et du corps entier;
  • traitement opportun des maladies infectieuses de différentes étiologies, prévention de l'intoxication;
  • activité physique, prévention des charges statiques prolongées sur les jambes;
  • apport en liquide suffisant tout au long de la journée;
  • renforcer le système immunitaire;
  • examen par des spécialistes lors de l'examen médical.

Ensuite, un répertoire vidéo médical. Apprenez quelques recettes plus populaires pour le traitement de l'arthrite des articulations à la maison:

Arthrite de la hanche - les premiers symptômes et le schéma thérapeutique

L'arthrite de la hanche ou la coxite est une maladie inflammatoire des tissus articulaires, qui se produit lorsque le corps réagit à la pénétration de bactéries ou de virus dans les tissus, ou à la suite d'une attaque des tissus articulaires par son propre système immunitaire à la suite de son dysfonctionnement.

À la différence des pathologies dégénératives (arthrose), le processus inflammatoire se produit dans la muqueuse (synoviale) qui tapisse la cavité articulaire et ne s'étend que dans les derniers stades au cartilage articulaire et à l'os.

Les causes

Tous les types d'arthrite se divisent en deux groupes principaux selon la cause de leur survenue: infectieuse et inflammatoire.

L'arthrite infectieuse comprend les types de maladie suivants:

  • arthrite purulente (pyogène),
  • causée par une infection spécifique,
  • réactif,
  • post-infectieux.

L'arthrite réactive est associée à un certain nombre de maladies infectieuses causées par la flore intestinale (salmonelles, shigellose, yersiniose), des micro-organismes urogénitaux (chlamydia, mycoplasmes, ureaplasma) et certaines autres infections. Dans le même temps, les microbes et les antigènes qui leur sont associés ne sont pas détectés dans la cavité articulaire et la membrane synoviale. Cette forme de maladie entraîne rarement une lésion de la hanche chez l'adulte.

Les pathologies inflammatoires comprennent les affections associées aux allergies, l’agression du système immunitaire, les troubles métaboliques, certains syndromes héréditaires et certaines maladies oncologiques.

Classification

Les types les plus courants d'arthrite fémorale sont:

  1. Le rhumatoïde est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire s'attaque aux articulations en bonne santé et combat les infections.
  2. Gouteuse - une attaque se produit en raison du niveau élevé d'acide urique et de la formation de cristaux.
  3. L'arthrose est une maladie dégénérative des articulations, plus fréquente chez les personnes âgées.
  4. Bursite - cette affection implique une inflammation de la bourse (petits sacs remplis de liquide qui aident à réduire les frictions entre les os et les autres structures en mouvement des articulations).
  5. Psoriatic - causé par le psoriasis, affectant souvent non seulement la peau, mais aussi les articulations.
  6. Infectieux - peut être causé par une infection, un virus ou une bactérie;
  7. Réactif - se développe en raison de la présence d'une infection dans les voies urinaires, les intestins ou d'autres organes.
  8. Juvénile - un type d'arthrite chez les enfants, accompagné de nombreux symptômes.

C'est pourquoi il est si important de subir un examen complet, incluant un diagnostic différentiel.

Symptômes de l'arthrite de la hanche

Dans l'arthrite de la hanche, les symptômes sont lents et dépendent en grande partie des caractéristiques individuelles du corps humain et de la cause de l'arthrite. Chez les jeunes, le coxite est un développement plus rapide.

Au début de la maladie, on ressent une sensation de fatigue rapide de l'articulation, il y a une raideur des mouvements le matin, il y a une douleur dans les muscles, une douleur dans l'articulation et l'aine. Au fur et à mesure que la coxite progresse, la mobilité des articulations diminue encore plus, l'inflammation des tissus articulaires se joint, l'exsudat s'accumule à l'intérieur de celle-ci, ce qui entraîne l'apparition d'un gonflement important, d'une rougeur, et l'articulation peut être brûlante au toucher.

Dans les cas plus avancés, l'articulation perd complètement sa mobilité, il devient très difficile, voire impossible, de remplir ses fonctions.

Dans certains cas, le développement aigu possible de la coxite, dont les symptômes au début de la maladie sont similaires à ceux d'un rhume ou une grippe. Des manifestations telles qu'une forte fièvre, une perte d'appétit, des frissons, une faiblesse, des courbatures et des articulations sont observées, suivies des symptômes de lésions articulaires. Ces symptômes sont plus fréquents dans l'arthrite purulente de l'articulation de la hanche. Si à ce stade la maladie ne met pas en œuvre de mesures thérapeutiques, elle devient chronique.

Dans le cas de la coxite rhumatoïde, ainsi que des dommages à l'articulation, tout le corps est impliqué dans le processus pathologique. La déformation des membres, l'anémie, la colite, la constipation et d'autres manifestations sont possibles.

Diagnostics

Comme la coxite de l'articulation de la hanche se caractérise par des symptômes prononcés, le médecin peut poser un diagnostic préliminaire sans examen et estimer approximativement le degré de dommage causé au corps. Dans le même temps, il réalise un diagnostic clinique:

  1. Détermine l'intensité de la douleur par la palpation;
  2. Identifie s'il y a des différences de longueur de jambe;
  3. Étudier la présence de restrictions sur le mouvement des articulations;
  4. Détermine le degré de sensibilité et l'adéquation de l'apport sanguin aux jambes;
  5. Détecte une atrophie musculaire.

Après avoir effectué un diagnostic clinique, il est nécessaire d'effectuer des diagnostics instrumentaux et de laboratoire, qui comprennent:

  1. Radiographie du bassin.
  2. Radiographie axiale.
  3. TDM, IRM, échographie, scintigraphie (si nécessaire).
  4. Ponction articulaire et analyse du liquide synovial.

Traitement de l'arthrite de la hanche

En fonction de la cause et du stade d'arthrite de l'articulation de la hanche, son traitement peut être effectué par un rhumatologue, un chirurgien, un chirurgien traumatologue-orthopédiste, un phthisiologue. Au stade aigu, un bandage de plâtre est appliqué pour assurer un déchargement et un repos maximum de l'articulation de la hanche.

La pharmacothérapie est réalisée en tenant compte de l'étiologie de la coxite et peut inclure la prise de:

  • AINS. Aucun traitement de l'arthrite, y compris de l'articulation de la hanche, ne peut se passer des AINS (médicaments non stéroïdiens conçus pour éliminer l'inflammation). Ces outils aident non seulement à soulager la douleur, mais aussi à réduire l’enflure et la perméabilité vasculaire. Une personne ressent l'effet après la première dose. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que l'ibuprofène, le diclofénac, le kétorolac, le kétoprofène et d'autres. Cependant, ils ont des côtés négatifs - leur action est courte et la liste des effets secondaires est assez impressionnante. Les plus dangereux d'entre eux sont: une diminution du nombre de leucocytes et d'érythrocytes dans le sang, une augmentation de l'activité des enzymes hépatiques, l'apparition de symptômes d'hépatite, une altération de la fonction rénale, une augmentation de la pression artérielle, le développement d'un ulcère de l'estomac et des saignements gastriques.
  • Myorelaxants. Ils sont conçus pour détendre les muscles, car la contraction musculaire involontaire est toujours un problème associé à l’arthrite de la hanche. Ce mécanisme de défense d'un organisme provoque de grandes difficultés pour une personne qui tente d'effectuer un mouvement avec un membre.
  • Analgésiques locaux. Souvent, afin de réduire les risques d'effets secondaires, les médecins prescrivent des analgésiques à appliquer en externe. Dans ce cas, nous parlons d'outils tels que dolit-gel, bengey, voltaren-emulgel, fastum, apizatron et autres crèmes, gels et baumes. Leur avantage indéniable sur les moyens à prendre par voie orale est qu’ils affectent l’articulation localement et ne pénètrent pas dans le tractus gastro-intestinal. Cependant, ce traitement comporte également un inconvénient: l'articulation de la hanche est éloignée de la surface de la peau, ce qui signifie qu'un effet local aura un léger effet.
  • Minéraux Nécessaires pour recevoir sont des médicaments minéralisant les os. Ceux-ci incluent Vitrum Calcium, Teravit, Biovital, Kaltsymin. Ils doivent être pris par les personnes qui ont des problèmes nutritionnels et sont incapables de se procurer toutes les substances nécessaires dans les aliments. Entre-temps, il n’existe pratiquement aucune contre-indication sérieuse à l’utilisation de tels additifs, à l’exception de l’intolérance individuelle des composants dans leur composition.
  • En plus de limiter la mobilité, les muscles qui sont en tension depuis longtemps commencent à mal. Des moyens tels que mydocalm, baclofen et sirdalud peuvent faire face à la tension musculaire, soulager la douleur et retrouver la mobilité des membres. Naturellement, comme d’autres médicaments, ils ont des effets indésirables, dont les plus fréquents sont: troubles du sommeil, vertiges, troubles gastro-intestinaux, nausées, baisse de la pression artérielle. Cependant, ces phénomènes négatifs lors de la prise de petites doses disparaissent rapidement ou peuvent ne pas se produire du tout. Bien que les douleurs musculaires ne puissent en aucun cas être tolérées (les muscles manquent d'oxygène et n'éliminent donc pas les produits métaboliques, il en résulte une douleur qui intensifie le spasme).
  • Antibiotiques. Si l'arthrite de la hanche a été causée par une maladie infectieuse, il faut d'abord en éliminer la source. Pour ce faire, prescrire des antibiotiques ou des antiviraux, tout en parallèle, le patient doit prendre des anti-douleurs et des anti-inflammatoires.

Si les tentatives de traitement conservateur de l’arthrite sont inefficaces, en cas de douleur chronique et de limitation persistante de la fonction articulaire, la question de l’intervention chirurgicale (synovectomie, arthroplastie totale de la hanche, arthroplastie, arthrodèse, arthrotomie, etc.) est résolue.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle dispose dans son arsenal de fonds suffisants pour le traitement de l'arthrite à domicile, en particulier au stade initial.

  1. Mélanger le sel et la moutarde sèche dans les proportions 2: 1. Après avoir ajouté de la paraffine, vous obtenez une masse qui ressemble en quelque sorte à une crème. Vous devez le laisser régler du jour au lendemain et il sera prêt à être utilisé. La région de l'articulation touchée doit être frottée avant le coucher, jusqu'à ce que la pommade soit complètement absorbée par la peau. Dans la matinée, laver l'endroit avec de l'eau tiède. En cas de gonflement, pour réduire leur volume, la zone traitée avec une pommade doit être bandée et réchauffée.
  2. Bains d'ortie. Au début, les solutions d’eau contenant de l’ortie fraîche ou séchée aident à faire face au syndrome douloureux. Prenez 4 kg d'ortie, versez de l'eau et laissez bouillir pendant 30 minutes. Le bouillon obtenu est ajouté à un bain chaud (pas plus de 40 ° C). La durée de la procédure est de 20 minutes.
  3. Mélange ail-citron. Écrasez 3 citrons, 120 g de céleri et 60 g d'ail. Mettez dans un bocal, versez 2 litres d’eau bouillante, enveloppez une couverture chaude. Laisser agir 12 à 14 heures pour insister. Avant le repas, buvez 70 ml du médicament. Cure 30 jours.
  4. Pommes au chou. Les feuilles de chou enduites de miel s'imposent à la zone touchée. Recouvert d'une pellicule de plastique, isolé. Le matin, la compresse est retirée, le joint est lavé à l'eau tiède. L'application apaise, élimine la douleur. De cette façon, 30 jours sont traités. Avant la procédure, la plaie est légèrement caressée et frottée.
  5. Lotions à la propolis. Serviette imbibée de propolis. À cette fin, il est placé dans une ruche pour la période hivernale. Un chiffon avec de la colle est appliqué sur le joint. La procédure aide à soulager les symptômes de la radiculite, l'arthrite, aide à la luxation.

La réussite de la confrontation de la maladie dépend du traitement instauré en temps voulu. Dans la majorité des cas, il est possible d'empêcher la destruction complète du cartilage. L'arthrite de la hanche est particulièrement dangereuse pour les enfants. Par conséquent, dès les premiers symptômes indésirables, consultez un spécialiste.

Prévisions

Le résultat de l’arthrite peut être aussi serré, et une ankylose complète de l’articulation de la hanche. Complication de l'arthrite purulente peut être un choc infectieux-toxique ou une septicémie. Un traitement rapide et complet permet de minimiser les dysfonctionnements de l'articulation de la hanche et de prévenir le développement de l'arthrose.

Afin de prévenir l’arthrite, il est nécessaire de surveiller le poids, de traiter sérieusement le traitement de toute infection et de maladies concomitantes, d’effectuer le PCE des plaies pénétrantes des articulations.

Causes, symptômes et traitement de l'arthrite de la hanche

L'arthrite de l'articulation de la hanche est appelée processus inflammatoire qui se produit dans le tissu conjonctif à la surface de l'articulation de la hanche et de la ceinture pelvienne. Le plus souvent, la maladie est accompagnée de douleurs douloureuses dans la zone touchée.

Si vous ignorez les premiers signes de sa formation et démarrez la maladie, cela peut alors entraîner une déformation de la zone articulaire des articulations individuelles et une immobilisation complète de la victime. Nous considérons dans cet article ce qui constitue l'arthrite de l'articulation de la hanche, quels sont les symptômes et le traitement nécessaire en cas de pathologie.

Qu'est-ce que l'arthrite de la hanche?

L'arthrite de la hanche (coxite) est un processus douloureux caractérisé par une inflammation à un endroit donné.

Cette maladie a un développement progressif. La santé du patient sans la thérapie nécessaire s’aggravera et des changements irréversibles se produiront dans l’articulation enflammée. L'arthrite se forme principalement si les mains, les genoux et d'autres grosses articulations sont déjà touchés dans le corps humain. Si une arthrite réactive se développe, l'inflammation de l'articulation apparaît en raison de la cause de l'infection dans le corps.

Selon les statistiques, l'arthrite de la hanche touche environ 1% de la population. Il apparaît généralement après 40 ans, alors que le développement de la pathologie de l'articulation de la hanche chez la femme apparaît beaucoup plus souvent que chez la moitié masculine de la société. Ces dernières années, la maladie s'est suffisamment régénérée et peut donc être retrouvée de plus en plus souvent chez les jeunes et les enfants.

En fonction du stade de développement de la maladie, celle-ci peut être unilatérale et bilatérale. L’arthrite bilatérale se caractérise par la première défaite d’un côté, puis par l’autre côté.

Classification de l'arthrite

La maladie des articulations de la hanche est classée en fonction de l'étiologie et du mécanisme d'apparition.

Polyarthrite rhumatoïde - la maladie affecte 2 articulations.

Arthrite réactionnelle - est observée dans de rares cas, le plus souvent quelques semaines après le transfert d'une maladie infectieuse.

Psoriatic - apparaît en raison du psoriasis.

En outre, le développement et la maladie infectieuse, qui apparaît en raison de l'action du champignon, le virus, après une blessure ou des allergies.

Pour la durée de la pathologie est aiguë, caractérisée par la manifestation primaire de la maladie, dure principalement jusqu'à 8 semaines, également prolongée - dure moins d'un an et chronique - dure plus d'un an et peut être répétée à nouveau.

En fonction des tissus et des organes touchés par l'arthrite (membrane synoviale ou os), le type d'arthrite est primaire: synovial (réactif, rhumatoïde) et osseux primaire (infectieux).

Symptômes de l'arthrite de la hanche

En cas d'inflammation de l'articulation de la hanche, les symptômes peuvent différer, cela dépend de la cause qui a provoqué sa formation. Certains symptômes d'inflammation sont considérés comme courants.

Forte douleur dans la région de l'aine. La douleur augmente pendant la période de repos, car elle ne perturbe quasiment pas le patient pendant la journée, lorsqu'il est toujours en mouvement et qu'il fait du sport.

Le symptôme attendu est une boiterie, ce qui indique une atrophie musculaire. La raison en est la faiblesse des muscles fessiers.

Le patient commence à éprouver des limitations de mouvement lorsqu'il fait un tour avec son pied. L'apparition d'une douleur aiguë qui se produit lors d'un mouvement brusque du membre inférieur.

Symptômes de l'arthrite de la hanche, selon le type de maladie:

  1. Rhumatoïde - raideur matinale, gonflement et sensibilité au toucher.
  2. Purulent - transpiration accrue, fièvre, gonflement de l'articulation avec l'acquisition de la couleur rouge-violet.
  3. Gouteuse - la mobilité de l'articulation est immédiatement perturbée, les tissus rougissent et gonflent, la peau devient chaude, une douleur intense dure environ 10 jours.
  4. Psoriatic - peau bleue, la maladie va souvent à la colonne vertébrale.

Causes de l'inflammation de la hanche

Chaque type d'arthrite de la hanche provoque différentes causes.

Causes de la coxite:

  • pathologie infectieuse aiguë;
  • dépôt de sel dans les articulations;
  • long effort physique, hypothermie.

En outre, la raison peut être en violation du système immunitaire, lorsqu’il cause une blessure, l’obésité, une prédisposition génétique du patient.

Ainsi, la coxite d'origine purulente peut être provoquée par une blessure, au cours de laquelle une infection a pénétré dans la cavité articulaire (une intervention chirurgicale est effectuée, une ponction est réalisée).

La coxite septique provoque la formation d’une formation purulente située à proximité de l’articulation (cellulite, ostéomyélite). Une maladie spécifique se manifeste par la syphilis, la tuberculose et la gonorrhée.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, des mutations se produisent dans les gènes et des réactions auto-immunes. Provoquer une coxite réactive est caractéristique des maladies intestinales (salmonellose, chlamydia).

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

De nombreux parents, confrontés à ce problème chez un enfant, demandent au médecin traitant ce qu'il faut faire en cas d'inflammation de l'articulation de la hanche, quels sont les symptômes et le traitement requis par leur enfant.

Un diagnostic précoce de la coxite chez un enfant fournira une occasion de guérir cette maladie dangereuse sans intervention chirurgicale.

Souvent, l'arthrite de la hanche chez un enfant survient à la suite d'une blessure, d'une perturbation de l'activité de la fonction protectrice du corps et de pathologies infectieuses. La maladie se développe de manière aiguë et est capable d'affecter les grandes et les petites articulations. Souffrance et vision chez les enfants. Les activités thérapeutiques doivent être effectuées immédiatement.

L'inflammation de l'articulation de la hanche chez un enfant se manifeste par les mêmes symptômes initiaux que chez l'adulte. L'enfant est agité, ne veut pas jouer à des jeux actifs, marche longtemps. Ce sont les premiers symptômes, il faut y faire attention et contacter immédiatement un spécialiste.

La coxite purulente est très dangereuse pour les jeunes patients. Si le cas est négligé, s'il n'est pas opportun de diagnostiquer la maladie, la mort est possible.

L'inflammation des articulations chez les enfants atteints de lésions infectieuses est causée par des infections telles que:

  • parotidite;
  • varicelle;
  • la rubéole
  • la rougeole;
  • infections respiratoires aiguës.

Coxite se produit également en réaction à la vaccination. Peut-être l'apparition de formes telles que l'arthrite allergique et réactive de la hanche chez l'enfant. Les symptômes disparaissent rapidement avec un traitement antiallergique.

Plus tôt vous pourrez identifier le processus inflammatoire et consulter un médecin, plus il sera facile de l'éliminer.

La plupart des parents s'intéressent à la façon de traiter l'arthrite chez un enfant? La coxite chez les enfants est traitée avec des médicaments et des procédures physiothérapeutiques. Le traitement est principalement complexe.

Traitement de l'arthrite de la hanche

Lorsque l'arthrite de l'articulation de la hanche survient, le traitement se déroule dans un complexe.

Il existe deux manières de résoudre le problème: les médicaments et la chirurgie. Leur objectif dépend de la gravité de la maladie.

En cas d'inflammation de l'articulation de la hanche, le traitement reposera sur les principes de base suivants:

La première chose dont vous avez besoin est d'éliminer la cause principale de la pathologie, qui provoque une inflammation des articulations du bassin et de la hanche (allergies, foyer purulent, infections).

En outre, une thérapie pathogénique est nécessaire, y compris la normalisation de l'immunité et l'amélioration des processus métaboliques, l'élimination de l'inflammation et l'utilisation de médicaments.

Le traitement ne nécessite pas de mesures de rééducation - thérapie par l'exercice, acupuncture, massage.

Traitement de la toxicomanie

Le principal instrument utilisé pour traiter les médicaments contre la coxite, en particulier les infections aiguës et infectieuses, est la prise de médicaments non stéroïdiens, inflammatoires et anti-inflammatoires. Les préparations aident à bien supporter l'enflure et l'inflammation, ainsi qu'à réduire la douleur.

Il faut se rappeler que de tels médicaments apportent un soulagement pendant un certain temps, réduisant ainsi le processus inflammatoire. L'arthrite de tels fonds ne guérit pas. Parfois, si des douleurs résultent de spasmes musculaires, des relaxants musculaires (Mydocalm, Sirdalud) sont prescrits au patient, les médicaments détendent les muscles et aident à améliorer la circulation sanguine.

Outre les AINS, le médecin peut vous prescrire des gels, des baumes ou toute autre crème (Fastumgel, Voltaren, Emulgel, Apisatron, Bengay) afin de réduire les risques d'effets secondaires. La pommade de l'arthrite dans l'articulation de la hanche a un effet local sur l'articulation, ne pénètre pas dans le tube digestif. L'inconvénient de ce traitement est que, en appliquant une pommade sur la zone touchée, il aura un effet modéré, car l'articulation est située loin de la surface de la peau.

Il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui minéralisent les os (Calcimin, Vitrum Calcium).

Si une articulation devient enflammée et douloureuse à cause d'une maladie infectieuse, elle doit être traitée avec des antibiotiques. Seuls ces médicaments peuvent éliminer la source de la maladie.

Intervention chirurgicale

Si la solution médicale au problème ne vous a pas aidé, faites appel à une chirurgie.

Il y a plusieurs façons de réparer l'articulation. Une synovectomie arthroscopique est réalisée au premier stade. L'opération consiste à éliminer le fragment enflammé de la membrane synoviale.

Le plus souvent, ils effectuent une greffe de cartilage. Cette méthode implique le remplacement de l'articulation lésée du tissu cartilagineux attaché à partir d'une articulation en bonne santé.

Les endoprothèses constituent une intervention assez grave. Pendant l'opération, l'articulation touchée est remplacée par un implant artificiel.

Ils intègrent également une plaque métallique qui copie la surface du joint.

En cas de cas peu négligé, il peut suffire de rincer la cavité articulaire avec une solution spéciale.

Le traitement de l'inflammation de l'articulation de la hanche a lieu avec la désignation de procédures de rééducation. Le physiothérapeute peut prescrire un massage, une acupuncture, une thérapie physique. Les procédures sont sélectionnées individuellement dans chaque cas.

Des massages et des exercices thérapeutiques aideront à se réadapter après une maladie.

Grâce au massage de l'articulation de la hanche, l'inflammation disparaîtra également, la circulation sanguine s'améliorera, la douleur et l'enflure disparaîtront. La procédure est effectuée manuellement ou à l'aide d'un équipement de massage spécial.

Traitement des remèdes populaires

Si l'articulation ne fait que commencer à s'enflammer, l'articulation de la hanche peut être traitée à la maison.

L'articulation de la hanche nécessite un traitement avec des remèdes populaires, ce qui correspond aux recommandations du médecin et implique la préparation de diverses teintures, compresses, décoctions, pommades.

Pour faire une infusion de feuilles d’airelles, vous devrez faire bouillir et filtrer la boisson et la prendre tout au long de la journée. Cela aidera à soulager les douleurs rhumatismales.

Bon effet donne un bain de feuilles de bouleau et de pin. Il est nécessaire d'envelopper 500 grammes de feuilles de bouleau dans un chiffon et de les laisser dans l'eau bouillante pendant 30 minutes. La décoction résultante et enveloppé un sac de feuilles pour envoyer dans le bain. Prenez la procédure tous les jours pendant un mois.

Des complications

Si l'arthrite est au dernier stade de son développement, le patient développe des boiteries, des modifications de la longueur des jambes, des muscles de la cuisse, une atrophie de l'aine et des douleurs insupportables.

Avec un traitement non permanent, la coxite peut entraîner une invalidité.

Prévention

Comme mesures préventives, afin que l'articulation ne puisse plus s'enflammer, il est recommandé de maintenir un style de vie mobile, de bien manger, en incorporant des vitamines et des minéraux dans l'alimentation, des exercices de gymnastique, une réduction de la charge des membres inférieurs et l'abandon des mauvaises habitudes.

Ayant une compréhension des formes de coxite et de l'évolution de la maladie, il devient clair que les symptômes et le traitement de l'arthrite de la hanche seront différents. Assurez-vous de faire appel à des experts en la matière. La pathologie d'auto-guérison est strictement interdite.