Symptômes et traitement de l'arthrose de la hanche, essence de la maladie

L'arthrose de l'articulation de la hanche est une maladie progressive caractérisée par la destruction du cartilage et du tissu osseux de l'articulation de la hanche (TBS abrégé). Un autre nom pour la maladie est la coxarthrose.

La maladie se développe après 40 ans, les femmes sont plus souvent malades. Selon les statistiques chez les patients âgés, l'arthrose du TBS est retrouvée dans 70% des cas en raison du vieillissement naturel du corps. Les jeunes personnes valides développent de l'arthrite en raison de l'impact sur l'articulation de facteurs défavorables: effort physique intense, traumatisme, obésité.

Le stade initial de la maladie se manifeste par une douleur récurrente dans l'articulation de la hanche, ne suscite pas beaucoup d'inquiétude et n'incite donc pas souvent à consulter un médecin. Cependant, sans traitement, la pathologie continue de progresser et peut même conduire à une invalidité. Pour éviter la perte de capacité de travail et pour conserver le mode de vie habituel - le traitement de l'arthrose de la hanche est nécessaire et il doit être instauré dès les premiers signes de la maladie.

Plus loin dans cet article, nous allons décrire en détail l’essence de la maladie, ses causes, ses symptômes et les principes de traitement. Ces informations aideront à suspecter une arthrose au début et à consulter un médecin à temps. Pour traiter la pathologie devrait être un rhumatologue après un examen approfondi - auto-traitement conduit à la progression de l'arthrose et au développement de complications.

Le mécanisme du développement de la coxarthrose

L'articulation de la hanche est la plus grande articulation du corps humain. Il supporte une charge énorme pendant le mouvement et a un joint étroit, ce qui le rend vulnérable aux facteurs défavorables.

L'articulation de la hanche est formée par la tête de la cuisse et le cotyle des os du pelvis; à l'extérieur, elle est renforcée par un sac articulaire et un appareil musculo-ligamentaire.

La structure de l'articulation de la hanche

À l'intérieur du sac articulaire est doublé d'une membrane synoviale. Il synthétise le liquide synovial - un lubrifiant biologique qui nourrit l'articulation et assure des mouvements doux dans l'articulation. Les surfaces intra-articulaires des os sont recouvertes de cartilage hyalin élastique et brillant, assurant une fonction amortissante lors de la marche. Une structure anatomique correcte et une activité fonctionnelle de toutes les structures de l'articulation assurent une activité locomotrice normale sans limitation ni douleur.

En raison de changements dans le corps liés à l'âge ou de l'influence de facteurs indésirables, l'irrigation sanguine et le métabolisme de l'articulation sont perturbés. Le tissu cartilagineux perd de l'eau, devient moins élastique et plus fragile, des fissures apparaissent à sa surface - ce sont les premiers signes de l'arthrose

La progression de la maladie entraîne la formation de défauts du cartilage, de son abrasion et de sa fissuration. Les particules de cartilage pénètrent dans la cavité articulaire et provoquent une inflammation aseptique ou "stérile" qui se produit sans la participation d'agents pathogènes.

En outre, le processus inflammatoire se propage au tissu osseux, provoquant une nécrose aseptique (nécrose) du cotyle et des sections de la tête fémorale. Des excroissances osseuses se forment - des ostéophytes - qui traumatisent les tissus environnants, aggravent le processus inflammatoire et provoquent une douleur intense.

Au stade avancé de la maladie, il y a des signes de périarthrite, lorsque les tissus mous périarticulaires (muscles, ligaments, nerfs, vaisseaux) sont touchés.

La fin de la maladie - la destruction complète de l'articulation, qui conduit à son immobilisation - ankylose de l'articulation de la hanche.

Causes de la maladie

L'arthrose de l'articulation de la hanche peut être primaire et secondaire.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

La cause de l'arthrose est inconnue (non établie). L'arthrose primaire ou idiopathique se développe souvent chez les personnes âgées de 50 à 60 ans. Elle se caractérise par une symétrie des articulations de la hanche et son évolution est défavorable.

La coxarthrose secondaire se développe sur le fond de diverses maladies. Les causes de cette forme d'arthrose sont à bien des égards similaires aux facteurs indésirables des maladies dégénératives d'autres articulations.

Cependant, certaines raisons sont uniquement inhérentes à la coxarthrose (c’est-à-dire qu’elles ne sont pas des «facteurs indésirables»): par exemple, une pathologie dysplasique des articulations de la hanche et la maladie de Perthes (nécrose de la tête fémorale).

Les principales causes d'arthrose de la hanche sont:

  • blessures (fractures, entorses, contusions);
  • effort physique intense (porter des poids, sports professionnels);
  • microtraumatisme articulaire pendant longtemps;
  • courbure rachidienne (scoliose, cyphose pathologique);
  • pieds plats;
  • dysplasie des articulations de la hanche après la naissance, pendant la ménopause;
  • infection (inflammation bactérienne ou virale - arthrite);
  • pathologie endocrinienne (goutte, diabète);
  • Obésité à 3-4 degrés;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • Maladie de Perthes;
  • défauts du cartilage avec la formation de corps intra-articulaires libres (chondromatose articulaire).

La coxarthrose secondaire se développe généralement à un jeune âge, affecte une articulation de la hanche, évolue lentement et de manière favorable et permet un accès rapide à un médecin.

Symptômes caractéristiques

Les symptômes de l'arthrose de la hanche dépendent du stade de la maladie, de la gravité de l'évolution et des caractéristiques individuelles de l'organisme. Les signes de toute arthrose ont une évolution lente et progressive avec une augmentation progressive de la douleur, une restriction de l'activité motrice du membre affecté et une détérioration de la qualité de la vie.

Selon les signes cliniques et radiologiques distinguent 3 degrés de pathologie.

1 degré de coxarthrose

Les étapes des changements articulaires dans l'arthrose sur l'exemple d'une lésion du genou. Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Le degré initial se déroule sans symptômes significatifs; il est donc généralement perçu de manière frivole par les patients, qui reportent la visite au médecin. La garantie de guérison repose sur un diagnostic et un traitement opportuns au premier stade de la maladie. Sinon, il est extrêmement difficile de restaurer complètement la structure de l'articulation, le traitement prend beaucoup de temps et ne donne souvent pas d'effet positif.

  • La cooxarthrose du premier degré se manifeste par des douleurs récurrentes dans la hanche, qui surviennent après un effort physique intense. Les douleurs sont ternes et douloureuses, disparaissent rapidement après un bref repos.
  • Parfois, le malaise à l'aine peut être le seul signe de maladie.
  • L'amplitude des mouvements n'est pas limitée.
  • Sur la radiographie, ne révélez aucun changement pathologique et ne détectez pas un léger rétrécissement de l'interligne articulaire.

Traiter efficacement les maladies de degré 1 en utilisant des méthodes conservatrices.

2 degrés

  • La progression de la maladie entraîne une augmentation de la douleur; maintenant, ils se produisent avec peu d'effort. Habituellement, un malaise dans l'articulation apparaît à la fin de la journée de travail. Pour l'éliminer, il est nécessaire de boire des analgésiques. Avec un défaut important dans les structures de la douleur articulaire dérange au repos, aggravée la nuit.
  • Lorsque vous marchez longtemps, il y a une démarche molle ou "de canard" - une personne se balance d'un côté à l'autre. Ceci est dû à la limitation de l'amplitude de mouvement due à la destruction du cartilage et à l'inflammation des tissus périarticulaires.
  • Il est difficile pour le patient de mettre des chaussures ou des chaussettes, de plier la jambe au niveau de l'articulation de la hanche, de la prendre sur le côté.
  • Il existe des douleurs "initiales": inconfort lors des premières étapes après un long séjour à l'état stationnaire. Lorsque vous vous déplacez, l'inconfort disparaît, puis revient après une charge intense sur la jambe douloureuse.
  • La jambe est raccourcie, les muscles de la cuisse et les fesses du côté de la pathologie sont réduits en volume. En effet, le patient épargne la jambe lors des mouvements, les muscles ne se contractent pas et rétrécissent progressivement (atrophie).
  • Sur la radiographie, les médecins détectent un rétrécissement significatif de l'interligne articulaire, une nécrose des os iliaques et de la tête fémorale, ainsi que la croissance d'ostéophytes.
  • Lors de la résonance magnétique ou de la tomodensitométrie, de l'amincissement du cartilage, de ses fragments dans la cavité articulaire, on observe des modifications inflammatoires dans les tissus mous périarticulaires.

Pour le traitement de la maladie à ce stade, médicaments prescrits qui ralentissent la progression de la maladie et la destruction ultérieure du cartilage.

3 degrés

Radiographie de coxarthrose de grade 3 (à droite): destruction très grave du cartilage, très gros ostéophytes

Arthrose de l'articulation de la hanche, grade 3 - stade final, qui perturbe l'activité motrice de la jambe et provoque une incapacité.

  • Le syndrome douloureux est permanent et ne dépend pas de l'activité physique. En conséquence, l’état général est perturbé, le sommeil s’aggrave, de l’irritabilité et une dépression apparaissent.
  • Le membre inférieur est généralement raccourci, mais dans 10% des cas, la jambe peut être allongée - ceci est dû aux particularités de la destruction de l'articulation.
  • L'ankylose de l'articulation se développe, dans laquelle aucun mouvement n'est possible.
  • Le patient en marchant est très boiteux, il peut utiliser une canne.
  • La radiographie et la tomographie révèlent l'absence de la couche osseuse cartilagineuse, la destruction de la tête fémorale et du cotyle, la formation de gros ostéophytes.

Traiter 3 degrés d'arthrose ne peut être que chirurgicalement.

Tactique médicale

Les principes - comment traiter la coxarthrose - dépendent de la gravité de la maladie. Avec le premier degré, il est possible de restaurer complètement la structure du cartilage avec des méthodes conservatrices, avec le second pour arrêter la progression de la maladie, et le troisième degré nécessite un traitement radical à l'aide d'une opération.

Méthodes de traitement conservateur de la coxarthrose à 1 et 2 degrés

Des médicaments

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Ostéoarthrite de la hanche - symptômes et traitement complexe

L'arthrose de l'articulation de la hanche (coxarthrose) est une maladie chronique, progressivement évolutive. En l'absence de traitement correct et opportun, elle peut entraîner une perte totale de mouvement. La fin -oz suggère que le processus dégénératif prévaut sur le processus inflammatoire.

Les symptômes de cette maladie varient selon les stades. Au tout début, il s’agit d’un malaise à peine perceptible lorsqu’on se promène ou s’entraîne. Peut-être la manifestation sous la forme d'une douleur faible à la cuisse, qui au repos passe. Dans ce cas, la douleur peut être ressentie non seulement à la cuisse, mais également à l'aine ou au genou.

En règle générale, la coxarthrose est un processus qui dure plusieurs années et se caractérise par une modification progressive du cartilage, suivie d'une déformation des os et d'une perte de fonctionnalité articulaire. Cela touche principalement les gens après 40 ans, mais il y a aussi de très jeunes patients.

Les causes

Pourquoi l'arthrose de la hanche se produit-elle et de quoi s'agit-il? Les causes de la coxarthrose peuvent être différentes, mais l’image de la maladie est toujours la même. Tout commence par un changement du cartilage articulaire, qui devient plus mince et perd sa capacité à absorber la charge. Le faisceau de cartilage du corps est compensé par la formation de croissances osseuses sur le bord des surfaces articulaires, ce qui entraîne une déformation des articulations et des os à des degrés divers.

Les principales causes de cette maladie articulaire:

  1. Blessures. Une telle cause peut ne pas être une lésion majeure, et dans de nombreux cas, les microtraumatismes chroniques affectent le développement de la maladie, contribuant à la formation de fissures et à l'amincissement du cartilage. Ils affectent également la déchirure de la capsule articulaire, entraînant l’accumulation de nombreuses lésions. Les microtraumatismes souvent répétés sont le précurseur de l'apparition d'une telle maladie.
  2. Stress excessif, conduisant à des microtraumatismes systématiques, ainsi qu'à des lésions articulaires. Le plus souvent, cela se produit chez des personnes engagées dans des travaux physiques pénibles ou des athlètes professionnels. Dans ce cas, un traitement sans changer de mode de vie ni limiter l'exercice est également inefficace et souvent accompagné de rechutes.
  3. Prédisposition héréditaire Cela peut inclure des anomalies dans le développement de la tête fémorale elle-même, le sous-développement des éléments de l'articulation, etc. Dans ce cas, ce que l'on appelle l'arthrose dysplasique de l'articulation de la hanche apparaît.
  4. Les maladies. Par exemple, en l'absence de traitement approprié, l'arthrite peut évoluer avec le temps en arthrose. Cela est dû au fait que pendant l'arthrite, les propriétés du tissu cartilagineux changent, la circulation sanguine est perturbée. Cela conduit progressivement au développement d'un processus dégénératif.
  5. Poids corporel excessif. Un poids corporel excessif, même en marchant, exerce sur les articulations une charge qui dépasse leurs limites physiologiques de force.

Selon la cause de la maladie et sa pathogenèse, on distingue 2 types principaux d'arthrose de l'articulation de la hanche.

  1. Coxarthrose primaire. Dans ce cas, la maladie se développe très lentement et commence par une violation de l'apport sanguin aux tissus. Les raisons du développement de ce type d'arthrose sont enracinées dans un trouble métabolique, plus fréquent chez les personnes de plus de 50 ans. L'arthrose primaire de l'articulation de la hanche est le plus souvent diagnostiqué.
  2. Coxarthrose secondaire. Dans ce cas, la maladie se développe dans le contexte de lésions inflammatoires systémiques de nombreuses articulations du corps. L'inflammation peut être infectieuse ou auto-immune.

Au stade initial de la coxarthrose, seule la douleur ou l’inconfort mineurs au niveau de l’articulation inquiète. Souvent, de tels signes sont ignorés, entraînant une progression de la maladie.

Symptômes de l'arthrose de la hanche

La cooxarthrose de l'articulation de la hanche, dont les symptômes ne peuvent être ignorés, peut avoir des conséquences graves. Il existe plusieurs signes majeurs de la maladie, qui dépendent du stade de la maladie:

  1. La douleur dans la région de l'articulation est le symptôme le plus prononcé par lequel on peut assumer n'importe quelle maladie du SCT. L'intensité et la nature des sensations dépendent généralement du stade.
  2. La limitation de la mobilité des membres est également un symptôme de la coxarthrose. Pour le stade précoce, une sensation de "raideur" de l'articulation, qui passe après une certaine charge, est caractéristique.
  3. L'affaiblissement des muscles de la cuisse peut être observé dès le deuxième stade de la maladie, atteignant le troisième stade pour compléter l'atrophie.
  4. Une modification de la longueur des jambes due à une déformation du bassin est caractéristique de l'ostéoarthrose «négligée».
  5. Le changement de démarche ou de démarche est un signe très probable de déformation osseuse.
  6. Un resserrement distinct dans l'articulation n'est pas toujours un signe d'arthrose. Généralement pris en compte en présence d'autres symptômes.

Le symptôme principal de la coxarthrose est la douleur, dont la nature, la durée, l'emplacement et l'intensité dépendent du stade de la maladie.

Arthrose de la hanche 1 degré

Cette phase de la maladie se caractérise par une douleur à l'articulation et à la hanche, parfois au genou, qui survient après un effort physique et qui disparaît après un repos. La mobilité articulaire est illimitée et il n'y a aucune perturbation de la démarche.

La coxarthrose du 1 er degré est le stade initial de la maladie. En commençant le traitement, il est encore possible d'arrêter le processus de destruction et de déformation de l'articulation et de préserver pleinement ses fonctions. Mais, malheureusement, beaucoup ne considèrent pas nécessaire de consulter un médecin en raison d'une douleur faible à l'articulation et la maladie progresse entre-temps.

Arthrose de la hanche 2 degrés

Il semble plus vif - l'intensité de la douleur augmente, elle survient non seulement après la charge, mais également au repos, il y a une limitation des fonctions motrices. En particulier, la coxarthrose est caractérisée par une difficulté à effectuer la pronation (rotation de la cuisse vers l'intérieur) et l'abduction, et une contracture se forme.

À l'examen aux rayons X, nous voyons un rétrécissement de l'espace articulaire et l'apparition de croissances osseuses sur les surfaces. L'acétabulum et la tête fémorale sont déformés. Les muscles de la cuisse du côté affecté commencent à s'atrophier et le syndrome douloureux se propage en dessous, capturant à la fois l'articulation du genou et l'aine (il est important de comprendre qu'il n'y aura pas de modifications dystrophiques associées de l'articulation du genou).

Arthrose de la hanche, degré 3

Les symptômes de la maladie sont prononcés et ont un caractère permanent. Le syndrome douloureux dépasse la nuit. En marchant, le patient utilise un support. Les muscles de la jambe et des cuisses s'atrophient progressivement et la jambe malade d'une personne malade devient beaucoup plus courte.

Souvent, au 3ème degré, la fissure articulaire disparaît complètement et les articulations se développent ensemble pour former une structure osseuse unique, ce qui donne une image. En conséquence, l'immobilité complète de l'articulation se produit.

Sur les radiographies, on détermine la croissance osseuse importante du toit du cotyle et de la tête fémorale, un rétrécissement marqué de l’articulation. Le col du fémur est considérablement élargi et raccourci.

Diagnostics

Avant de savoir comment traiter l'arthrose de la hanche, vous devez diagnostiquer correctement. En cas de suspicion de coxarthrose, une personne sera soumise à un test sanguin biochimique. En présence de la maladie, les patients présentent une légère augmentation de la RSE, des globulines, des immunoglobulines et des séromcoïdes.

La prochaine étape de la détection de l'arthrose est la photo aux rayons X. Il révélera:

  • ossification du cartilage
  • croissance osseuse au bord du cartilage,
  • réduire la distance entre les articulations
  • compactage du tissu osseux sous le cartilage.

Malheureusement, la photo radiographique ne permet pas de distinguer la capsule articulaire et le cartilage lui-même. Si vous souhaitez obtenir des informations sur ces tissus mous, le patient sera dirigé vers la tomographie.

Traitement de l'arthrose de la hanche

Avec une arthrose diagnostiquée de la hanche, le traitement dépend directement du stade auquel la maladie est localisée. Le schéma général de traitement implique la réalisation des objectifs suivants:

  • éliminer la douleur et l'inconfort dans la région de l'articulation douloureuse;
  • ajuster la nutrition du cartilage intra-articulaire et entamer le processus de restauration;
  • éliminer la carence en liquide intra-articulaire;
  • activer la microcirculation dans les tissus articulaires;
  • éliminer la charge accrue sur l'articulation de la hanche;
  • renforcer les muscles qui entourent, protègent et soutiennent l'articulation;
  • prévenir la déformation et augmenter la mobilité dans l'articulation de la hanche.

Tout cela ne peut être réalisé qu’avec une approche intégrée, qui devrait inclure non seulement un traitement médicamenteux, mais également un changement de mode de vie afin de supprimer les facteurs de risque de coxarthrose.

  • Au stade 3 de la maladie, le traitement consiste en une intervention chirurgicale au cours de laquelle l'articulation est remplacée par une endoprothèse. Une partie de la prothèse est implantée dans le fémur et une autre dans le pelvien. L'opération est assez compliquée, prend du temps et nécessite une longue période de rééducation.
  • Lorsque I et II degré d'arthrose de la hanche, le traitement est effectué sans chirurgie. Utilisés: AINS, myorelaxants, chondroprotecteurs, vasodilatateurs, stéroïdes hormonaux, médicaments topiques - pommades, lotions, compresses.

Tous ces médicaments sont prescrits exclusivement par le médecin traitant. Certaines d'entre elles sont efficaces sous forme d'injections directement dans la région articulaire touchée. Ces injections ne peuvent être effectuées que par du personnel médical qualifié. Par conséquent, l’automédication est strictement déconseillée.

Méthodes sans drogue

En plus de l'utilisation de médicaments, les médecins recommandent des méthodes non médicamenteuses pour traiter la maladie. Celles-ci incluent les méthodes suivantes de traitement de cette maladie:

La physiothérapie utilisée pour l'arthrose comprend les types de traitement suivants:

  • thérapie magnétique;
  • UHF et thérapie par ultrasons;
  • aéroion et électrothérapie;
  • inductothermie;
  • thérapie par la lumière;
  • l'utilisation de la technologie laser.

Toutes ces méthodes ne peuvent être utilisées que pour améliorer l'irrigation sanguine des articulations et soulager les spasmes.

Traitement médicamenteux

Le traitement combiné de l'arthrose de la hanche implique la nomination des groupes de médicaments suivants:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, kétoprofène, indométhocine, brufen, piroxicam, etc., éliminent tous la douleur, soulagent l’inflammation, mais ne réparent pas le tissu cartilagineux).
  2. Chondroprotecteurs. Médicaments pour la nutrition des tissus cartilagineux. Accélérer sa récupération. Important dans la phase 1.2 du traitement de l'arthrose. Avec la maladie de grade 3, le cartilage est déjà détruit, ces médicaments seront inutiles. Il faut prendre de la drogue pendant longtemps, pour réussir plusieurs cours.
  3. Les relaxants musculaires (sirdalud, mydocalm, etc., éliminent les spasmes musculaires au niveau des articulations malades, aident à améliorer l'apport sanguin aux tissus).
  4. Pommades et crèmes. Les onguents curatifs sont des moyens d’améliorer la condition d’un malade, mais ils ne contribuent pas à son rétablissement complet. Pommade chauffante bien adaptée. Ils irritent les récepteurs de la peau et réduisent ainsi la douleur. Les onguents chauffants aident également à rétablir la circulation sanguine dans les tissus et les muscles entourant l'articulation malade.
  5. Injections de stéroïdes dans la cavité articulaire (hydroxyzone, mitelpred, kenalog, etc.), des injections de ces médicaments sont prescrites pour soulager l’exacerbation de la maladie et éliminer les douleurs aiguës).
  6. Les médicaments vasodilatateurs (trental, cynaresin, theonikol, etc., dilatent les vaisseaux à l’intérieur et autour de la cavité articulaire, améliorant ainsi l’apport de nutriments nécessaires à la réparation des tissus).

Il n'est pas nécessaire de s'appuyer fortement sur les remèdes populaires. Mais certains guérisseurs recommandent une teinture de citron, d'ail ou de céleri-rave pour le traitement des articulations et des os.

Massage dans le traitement de la coxarthrose

En cas d'arthrose déformante de l'articulation de la hanche, la massothérapie donne de bons résultats. Le massage de la coxarthrose est une méthode très efficace et utile. Il est souhaitable qu'un bon spécialiste effectue le massage aussi souvent que possible.

Son action vise à améliorer la circulation sanguine, à renforcer les muscles, à soulager les spasmes douloureux, les gonflements et les tensions musculaires, ainsi qu'à augmenter la diastasis entre les éléments articulaires de l'articulation.

En l'absence d'un massothérapeute professionnel, vous pouvez faire le massage vous-même. Le massage en cas d'arthrose peut être effectué manuellement et avec l'aide de divers appareils de massage et même d'un jet d'eau (hydrokinésithérapie).

Gymnastique

Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche par l'exercice physique consiste à atteindre deux objectifs: augmenter la mobilité des jambes et prévenir l'atrophie musculaire. Tous les complexes classiques de thérapie par l'exercice pour la coxarthrose ont également un caractère général de renforcement et un effet positif sur tout le corps.

Un complexe d'exercices de gymnastique est prescrit par un spécialiste. La première paire de cours de physiothérapie devrait être sous la supervision d'un médecin. Il montrera comment effectuer chaque mouvement correctement et surveillera la charge correcte sur les articulations de la hanche.

Régime alimentaire

  1. Préfère la bouillie sur l'eau.
  2. Mangez suffisamment de protéines animales: poisson (sauf le salé), volaille, boeuf.
  3. Utilisez au moins 5 portions de légumes par jour (une portion - 100 grammes, peut être utilisée comme accompagnement).
  4. Produits laitiers requis: fromage cottage, yaourt, ryazhenka.
  5. Éliminer l'alcool, le café et le thé noir fort.
  6. Éliminer le bonbon, la farine.
  7. Mange peu, mais souvent.

L'alimentation réduira la charge sur les articulations de la hanche et leur fournira tout le nécessaire pour la réparation des tissus.

Arthrose de la hanche: symptômes, méthodes de traitement, stades

La cooxarthrose, ou maladie dégénérative de l'articulation de la hanche, est l'une des pathologies les plus graves du système musculo-squelettique. En raison de la grande taille des structures articulaires, la douleur et l’inconfort sont beaucoup plus graves que lors de la défaite d’autres articulations. Les conséquences de la pathologie sont également difficiles - si la destruction de petites articulations osseuses provoque beaucoup de sensations désagréables, alors une arthrose de l'articulation de la hanche sans traitement constitue une voie directe vers l'invalidité. Seule une thérapie correcte, et parfois une intervention chirurgicale, aidera une personne à ne pas perdre la capacité de marcher.

Qu'est-ce que l'arthrose de la hanche?

Coxarthrose, arthrose, arthrose de la hanche sont synonymes du même processus pathologique qui se produit dans la cuisse d'un ou des deux côtés. En médecine moderne, la pathologie est également appelée arthrose: on croyait auparavant que les processus dégénératifs ne se caractérisaient pas par une inflammation, mais des études plus précises ont montré le contraire. Les tissus affectés du cartilage articulaire sécrètent des éléments inflammatoires (interleukines), de sorte que l'arthrose est un autre terme valable.

La maladie se caractérise par de tels signes:

  • Progresser régulièrement, passant d’une étape à l’autre;
  • Conduit à une douleur persistante, limitant la mobilité de l'articulation;
  • Provoque la déformation des surfaces osseuses, la destruction partielle ou totale du cartilage hyalin;
  • Au stade développé, il est plus inhérent aux personnes âgées, mais débute souvent après 40 ans;
  • Les symptômes de la pathologie touchent 70% des personnes de plus de 75 ans;
  • Plus souvent souffrent de la maladie des femmes.

Une articulation est un mécanisme dans lequel il y a des pièces de friction. En raison de la réduction de la qualité ou de la quantité de lubrifiant (le fluide inter-articulaire), les surfaces en contact s'usent. De petites fissures apparaissent sur les cartilages, elles sont détruites plus tard et un calus apparaît à la place des tissus sains. Ces excroissances ne permettent pas à la jambe de bouger normalement, ses fonctions sont perdues.

Causes de la maladie

L'arthrose de la hanche droite ou gauche peut être primaire ou secondaire, la première option étant typique pour les personnes âgées. La maladie de forme primaire se développe depuis des décennies et est associée à l'usure et à la destruction du cartilage liées à l'âge.

La coxarthrose secondaire a d'autres raisons et peut même commencer chez une jeune personne. Elle est associée à l'inflammation résultante (infectieuse, auto-immune), ce qui donne une impulsion au début de la pathologie. La cause peut également être une lésion de la hanche transférée (contusion, luxation, fracture d'un os). Autres causes possibles de la forme secondaire:

  • Opérations sur cette zone anatomique;
  • Diabète et autres pathologies métaboliques graves;
  • Maladies hormonales;
  • Formes congénitales et acquises de courbure et de déplacement des os;
  • Dysplasie articulaire chez un enfant;
  • Saillie du cotyle, nécrose de la tête fémorale;
  • Maladies vasculaires de nature systémique entraînant une détérioration de la nutrition du cartilage;
  • Tuberculose osseuse, arthrose rhumatoïde;
  • Goutte, maladie de Perthes;
  • Les tumeurs sont bénignes, malignes.

Les symptômes de l'arthrose de la hanche, quelle que soit leur forme, apparaîtront plus rapidement si le corps présente des facteurs de risque:

  • Stress constant, chocs nerveux, dépression et sentiments;
  • L'obésité, même en surpoids modéré;
  • Hérédité défavorable;
  • Hypodynamie, travail sédentaire ou certaines professions à forte charge articulaire;
  • Charges physiques excessives (puissance), sport professionnel.

Symptômes de la maladie

Le développement d'arthrose de l'articulation de la hanche et de ses symptômes ne peut être négligé. Même à un stade précoce, la maladie se fait sentir et surtout la douleur. La douleur en cas d'apparition et d'arthrose progressive de l'articulation de la hanche augmente à mesure que la maladie passe d'un stade à l'autre. Ils apparaissent dans la cuisse, donnent dans le genou, l'aine, même dans le bas de l'abdomen. Habituellement, après avoir dormi, la douleur diminue, mais elle peut être constamment présente à un stade avancé. À la palpation, la douleur n'est pas toujours ressentie, car la défaite de l'articulation peut commencer par des parties profondes.

Autres signes possibles de la maladie:

  • Le resserrement qui apparaît quand on bouge, parfois même insignifiant;
  • Boiterie, changement de démarche;
  • Raccourcir les jambes du côté où il y a arthrose de l'articulation de la hanche;
  • Rigidité du mouvement, rotation limitée, mouvement de la jambe.

Au fur et à mesure que le développement progresse, d'autres signes de pathologie apparaissent. Ainsi, le sentiment donne une sensation de déformation de l'os, la présence de croissances. À l'examen, le médecin constate une atrophie musculaire et le patient, même dans la vie ordinaire, est forcé de se déplacer avec une canne, avec une béquille en raison de la douleur et de la faiblesse du membre.

En général, la douleur et les autres manifestations cliniques dépendent fortement du stade. Il existe de tels stades de coxarthrose:

  • Le premier Les symptômes sont faibles, mais les changements initiaux sont déjà perceptibles dans le diagnostic. Le liquide synovial devient plus épais, son volume diminue, la structure du cartilage change à la fin de la phase. De petites fissures apparaissent que le corps tente de traiter avec l'aide de la formation de "petits cors".
  • La seconde La douleur à ce stade est assez visible, le resserrement, la limitation de la fonction motrice sont évidents. Le syndrome douloureux irradie d'autres parties du corps et s'étend sur toute la jambe. La photo montre: l'amincissement du cartilage, le rétrécissement de la distance entre les os, la perturbation de la structure des surfaces articulaires, parfois - le déplacement de la tête de l'os de la cavité. Le nombre de croissance osseuse (ostéophytes) a augmenté.
  • Troisièmement. La douleur devient insupportable, la personne est sévèrement restreinte dans ses mouvements, beaucoup cessent de bouger. Le cartilage est presque complètement détruit, les muscles s'atrophient, l'articulation est sévèrement déformée. Les ostéophytes osseux ont l'apparence d'épines et irritent les terminaisons nerveuses.

Quels sont les risques et les complications?

Il est facile à comprendre - si dans une pathologie telle que l'arthrose de la hanche, les symptômes et le traitement sont déterminés de manière incorrecte, hors délai, ils risquent de provoquer un handicap. Douleur douloureuse, incapacité de marcher, besoin de soins constants, voilà ce qui attend une personne qui ne traite pas la maladie.

L’invalidité avec lésion osseuse de la hanche s’établit en fonction de la gravité de la maladie; en l’absence de capacité de travail, ils donnent le premier groupe. La chirurgie montre à ces patients - c’est le seul traitement efficace dans cette situation. Mais même les méthodes modernes d’opérations peuvent comporter des risques de complications:

  • Infection infectieuse;
  • Thrombose, embolie thrombique;
  • Perte de sang importante.

La proportion globale de complications est faible - 0,5-2%, mais elles se produisent. Le plus souvent, il s'agit d'une infection de la prothèse, qui doit ensuite être remplacée par une nouvelle. C'est pourquoi après la chirurgie, il est important de suivre un traitement aux antibiotiques.

Mesures diagnostiques pour l'arthrose

Il est recommandé de faire appel à un traumatologue, un chirurgien, un orthopédiste dès les premiers signes de lésion dans la zone fémorale. Dans un premier temps, en cas de suspicion d'arthrose de l'articulation de la hanche, le médecin effectue des tests physiques:

  • Se sent le haut de la cuisse, révèle le point de douleur, os ostéophytes;
  • Effectue des mouvements passifs de la jambe - flexion, extension, abduction et adduction pour déterminer le nombre de mouvements possibles.

Un diagnostic et un traitement plus précis de l'arthrose de la hanche aideront au diagnostic instrumental. La radiographie est généralement effectuée - la méthode d'investigation la moins chère et abordable. Il est recommandé d'effectuer une radiographie sur des appareils modernes ou de la remplacer par un scanner, où la qualité des images est bien supérieure. Le scanner fournit des informations complètes sur l'état des os, du cartilage et des surfaces articulaires. Si un examen détaillé de l'état des tissus mous est requis (par exemple, si une racine nerveuse est pincée), un expert désignera une IRM.

Autres mesures de diagnostic possibles:

  • Échographie de l'articulation;
  • Arthroscopie;
  • Test sanguin pour le facteur rhumatoïde;
  • Tests de tuberculine;
  • Analyse biochimique des cas suspects de diabète et de goutte.

Il est très important de rechercher la cause de la coxarthrose secondaire, car sans la toucher, l’arrêt du cours de la maladie ne fonctionnera pas.

Traitement de l'arthrose de la hanche - médicaments et physiothérapie

Si les symptômes de la maladie sont implicites et qu’elle n’a pas atteint le stade de changements irréversibles, le patient bénéficiera d’un traitement conservateur. Un traitement médicamenteux est également nécessaire lorsque l'arthrose de l'articulation de la hanche a acquis une forme grave - dans le cadre du traitement.

Comment traiter l'arthrose de la hanche? Il existe un programme de correction médicale de la maladie:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'ibuprofène, Arcoxia, Dexalgin, Movalis, Meloxicam et d'autres peuvent aider à se débarrasser de la douleur et de l'inflammation. Vous ne pouvez pas les utiliser de manière incontrôlable - leurs propres capacités de régénération du cartilage diminueront. De plus, l’estomac et les intestins souffrent d’AINS.
  • Médicament vasculaire. Le traitement avec de tels agents (Trental, Actovegin, Cinnarizine, Acide nicotinique) contribue à renforcer l’alimentation du cartilage et contribue à sa récupération.
  • Myorelaxants. Indiqué pour les douleurs musculaires spasmodiques causées par des lésions de la hanche. Ce sont des préparations Mydocalm, Baklosan, Tolperisone.
  • Chondroprotecteurs. L'arthrose de l'articulation de la hanche nécessite la prise obligatoire de médicaments de ce type pendant plusieurs mois (Don, Strumatum). Vous devez également utiliser les formes injectables, par exemple Alflutop, pour entrer dans la cavité articulaire. L'introduction de préparations d'acide hyaluronique dans l'articulation est considérée comme encore plus efficace.
  • Corticostéroïdes. Utilisé dans les cas extrêmes sous forme d'injections intra-articulaires. Un tel traitement est nécessaire si les symptômes deviennent insupportables.

Les remèdes externes (onguents, gels) contre la coxarthrose sont généralement inefficaces en raison du passage profond de l'articulation. D'autre part, les techniques physiothérapeutiques sont souvent utilisées et procurent un soulagement sérieux de la douleur. UHF, thérapie au laser, thérapie magnétique, UHF, massage sont effectués sur la région de la hanche. Toujours avec l'arthrose, une thérapie manuelle est indiquée, dans certains cas, un étirement des articulations.

Remèdes populaires pour l'arthrose

Beaucoup de gens utilisent un traitement traditionnel pour cette pathologie, bien que l'arthrose de la hanche ne réponde pas bien à diverses techniques externes. Nous ne pouvons appliquer des compresses avec réchauffement sur le point douloureux que si le syndrome de la douleur est fort, bien que cela soit plus distrayant. Le traitement de l'arthrose complexe et avancée de la hanche est mieux effectué par voie orale:

  • Versez 100 g d'herbe de cinquefeuille séchée avec 500 ml de vodka, insistez dans le noir pendant 10 jours, prenez 30 gouttes trois fois par jour pour soulager l'inflammation;
  • Préparez de la gelée tous les jours, en l’absence de contre-indications pour préparer régulièrement des steaks froids - les plats ne serviront pas pire que les chondroprotecteurs.

Pour soulager la douleur peut être avec l'aide d'une telle compresse. Il est nécessaire de mélanger le miel, la bile médicale, l'ammoniac et la glycérine également, de le mettre sur l'articulation, de l'attacher avec un chiffon chaud. Laissez une compresse pendant 3 heures, puis rincez.

Autres méthodes et fonctionnement

Pour un traitement complet de l'arthrose, il est très important de respecter le régime alimentaire approprié, il est nécessaire de refuser les aliments qui nuisent à l'irrigation sanguine et aggravent la nutrition du cartilage. Ce sont des aliments fumés, du vinaigre, des aliments salés, des aliments frits, ainsi que des aliments contenant des agents de conservation, des acides gras trans. Mais les plats avec du magnésium, du potassium, de l'iode, du calcium dans le régime devraient être plus.

Comment traiter l'arthrose de la hanche est obligatoire, il en est ainsi - des exercices thérapeutiques. Des échauffements quotidiens et des exercices spéciaux en position ventrale doivent être effectués par tous les patients. Par exemple, vous devez lever lentement la jambe et tenir au-dessus du sol pendant quelques secondes. Il est important d’éliminer les mouvements brusques, de ne pas permettre une marche longue et rapide - avec la coxarthrose, cela ne fera qu’accroître la progression de la maladie. Une canne, des béquilles peuvent être utilisées pour décharger l'articulation, des orthopédistes peuvent également recommander des orthèses spéciales pour atténuer la charge.

Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche du troisième et dernier stade est effectué uniquement à l'aide d'une opération, les autres méthodes étant inefficaces. Dans 95% des cas, l'opération est réussie, les mouvements des jambes sont restaurés dans leur intégralité. Mais les prothèses ne sont pas éternelles, leur durée de vie allant jusqu'à 20 ans, donc l'opération est une mesure extrême. Au cours des endoprothèses, l'articulation propre est remplacée par une articulation artificielle et l'arthrose de l'articulation de la hanche ne la menace plus.

Prévention de la coxarthrose

Afin de ne pas effectuer de traitement complexe de pathologie ni de souffrir de douleur, il est important de commencer les mesures préventives dès le plus jeune âge. La prévention de la coxarthrose chez les personnes exposées à des facteurs de risque est particulièrement importante.

À l'approvisionnement en sang du cartilage ne souffre pas, devrait:

  • Mangez en ajoutant au menu des aliments végétaux, une quantité suffisante de viande maigre, de fromage cottage, de gelée, d’aliments à base de lait fermenté;
  • Arrêtez de fumer, ne pas abuser de l'alcool;
  • Au travail sédentaire pour vous échauffer régulièrement, faites des exercices simples;
  • Abandonnez votre sédentarité au profit du ski, de la natation et de tout autre exercice aérobique de faible intensité.

Pour éviter que l'arthrose de la hanche ne gène une personne, il faut contrôler son poids, éviter l'obésité et même l'apparition de 5 à 10 kilos en trop - cela alourdit considérablement la charge sur la zone fémorale. La coxarthrose ne peut être prévenue qu'avec une approche intégrée et un mode de vie sain!

Arthrose de la hanche: traitement à domicile avec des remèdes populaires

De nombreuses personnes doivent faire face à des maladies du système musculo-squelettique, parmi lesquelles il est nécessaire de distinguer l'arthrose de la hanche (coxarthrose).

L'arthrose est une maladie dégénérative progressive des articulations.

Ces dernières années, selon les médecins, l'arthrose est beaucoup plus "jeune". Si auparavant, ce sont principalement les personnes âgées qui sont tombées malades, cette maladie affecte maintenant très souvent les articulations de personnes très jeunes. Plus souvent, cette maladie touche les hommes plus que les femmes, car elles ont une activité physique plus développée.

Le traitement à domicile de l'arthrose de l'articulation de la hanche est possible avec l'utilisation de remèdes populaires qui soulagent l'inflammation, anesthésient et aident à tolérer plus facilement le traitement conservateur prescrit par le médecin.

Coxarthrose - une maladie dégénérative-dystrophique de l'articulation de la hanche

La cooxarthrose est une maladie chronique qui survient à la suite de traumatismes récurrents à long terme de l'articulation et de la malnutrition des structures intra-articulaires.

Au cours du développement de la coxarthrose, l'articulation de la hanche, plus précisément les surfaces articulaires des os formant l'articulation, est endommagée et progressivement détruite.

En raison de la progression de la maladie, les surfaces articulaires des os se déforment et s'amincissent, ce qui entraîne un rétrécissement de l'interligne articulaire et une restriction de la mobilité dans l'articulation, jusqu'à sa disparition complète.

Causes de la coxarthrose:

  • vieillissement naturel du corps;
  • coxarthrose congénitale résultant d'une dysplasie congénitale des articulations;
  • blessure articulaire;
  • les infections;
  • nécrose aseptique (non infectieuse) résultant d'un apport sanguin réduit à la tête fémorale;
  • Maladie de Perthes.

Les facteurs de risque pour le développement de cette maladie sont également:

  • prédisposition génétique;
  • excès de poids corporel;
  • le diabète;
  • hypothyroïdie.

Les symptômes de l'arthrose de la hanche se manifestent:

  • limitation de la mobilité articulaire;
  • joint croquant;
  • douleurs et spasmes musculaires;
  • en boitant;
  • une jambe peut devenir plus courte.

Degrés de coxarthrose

Il existe trois degrés d'arthrose de la hanche.

Le tableau présente leurs caractéristiques.

Tableau - Le degré de développement de la coxarthrose

Comment traiter la coxarthrose de la hanche à la maison

Les coxarthroses de niveaux 1 et 2 peuvent être essayées à la maison, mais seulement après avoir consulté un médecin, sinon vous pouvez vous faire du mal. Le traitement de la coxarthrose de grade 3 n’est possible que chirurgicalement, car il se produit une déformation irréversible de l’articulation.

Outre le traitement médicamenteux, nous pouvons noter l’efficacité des remèdes populaires qui aident le corps à lutter contre une maladie aussi grave.

Remèdes populaires dans le traitement de l'arthrose de la hanche

Parmi les méthodes de traitement à domicile à l'aide de remèdes populaires, on peut identifier:

  • repas spéciaux;
  • des bains de différentes compositions;
  • teintures;
  • pommade;
  • des compresses.

Pouvoir

Avec l'aide de la nutrition, vous pouvez aider votre corps à lutter contre les maladies.

La gelée des sabots comme aliment spécial pour les maladies des articulations

Vous pouvez préparer le médicament suivant en achetant un kilogramme de sabots frais (de préférence du bœuf), que l'on verse dans 2 litres d'eau et que l'on fait bouillir pendant environ deux heures selon la technologie de l'aspic. Prenez cette infusion chaque jour un verre, de préférence avant les repas.

Régime alimentaire pour perdre du poids

La réduction du poids corporel réduit la charge sur les articulations et prolonge ainsi la durée de vie des articulations, qui sont moins déformées.

Il faut refuser le sucré, le salé, la farine, le gras et le fumé.

Bains de guérison

Au cours du traitement, les bains de guérison pouvant être préparés indépendamment donnent d’excellents résultats. Les bains pour l'arthrose de la hanche contribuent à la relaxation et à l'élimination de la douleur et ont également un effet thérapeutique prononcé.

Il est important que la température de l'eau atteigne 40 degrés. Restez dedans devrait être limité à 20 minutes. Ensuite, vous devez frotter avec une serviette éponge ou une serviette et vous envelopper. Une attention particulière doit être portée sur le point sensible.

Cuisson à la térébenthine

Ce bain a un effet très puissant sur les articulations et donne un effet positif. Elle est reconnue même par la médecine officielle. À la suite d'un bain régulier à la térébenthine, le flux sanguin périphérique s'améliore, l'état général de la personne s'améliore.

  1. Pour obtenir une émulsion blanche, vous pouvez prendre une bouteille en plastique d'un demi-litre et y verser 250 g d'essence de térébenthine en ajoutant 40 grammes d'alcool de camphre.
  2. Mélangez bien le mélange et ajoutez de l'eau chaude.
  3. Le volume total de la composition doit atteindre les litres.
  4. En conséquence, le mélange devient couleur laiteuse uniforme.
  5. On peut observer à la surface de la solution un peu de "essence de térébenthine".

Ajouter de la térébenthine au bain.

  1. Avant d'utiliser le produit, il est bien agité et dosé à 10 grammes. Pour mesurer plus précisément le dosage, vous pouvez utiliser une seringue. La solution composée est versée dans une autre bouteille d’un litre et demi et, sans cesser de s’en mêler, versez un litre d’eau chaude.
  2. Le contenu de cette bouteille doit être versé dans un bain dont la température ne doit pas dépasser 37 degrés.
  3. L'eau avec une solution doit être bien mélangée.
  4. Avant la procédure, vous pouvez lubrifier les parties génitales avec de la vaseline pour ne pas brûler la peau sensible et mince.
  5. Bath ne peut prendre plus de 15 minutes.
  6. Dès que le corps commence à picoter et à pincer, vous pouvez compléter la procédure. Il est important d'envelopper immédiatement avec une couverture chaude.

Sel de guérison avec pin

Pour préparer le mélange pour le bain, vous devez vous procurer un kilo de sel de mer naturel, plusieurs branches de pin, deux cuillères à soupe de miel et une cuillère à thé de térébenthine. Vous devez également couper les deux racines du topinambour.

  1. Les ingrédients sont mis dans un bain et remplis d’eau tiède.
  2. Vous pouvez prendre un bain pendant 20 minutes.
  3. Pour l'efficacité de la procédure devrait subir un cours de 10 bains.

Un mélange d'herbes

Pour préparer un bain aux herbes, vous devez préparer une cuillère à soupe de racines de bardane hachées, 4 cuillères à soupe de feuilles d’ortie, quelques cuillerées à soupe de calendula, un demi-kilo d’argile, 3 cuillères à soupe d’Hypericum.

  1. Les herbes crues sont mélangées et versées d'eau bouillante.
  2. Au bout d'une heure, ajoutez l'argile et mélangez.
  3. La composition résultante est versée dans un bain et remplie d'eau.
  4. Il est conseillé de prendre un bain pendant 20 jours - tous les deux jours.

Teintures

Les teintures aident à renforcer le système immunitaire, à éliminer les poches, à renforcer le corps.

Au citron

Très bonne infusion établie au citron. Pour le préparer, vous devez prendre trois gros citrons, coupés en petits cubes avec un couteau tranchant, sans couper la peau. La matière première résultante est coulée en eau bouillante dans une quantité de trois litres.

Maintenant, vous devez laisser la perfusion refroidir complètement, puis y dissoudre 3 c. cuillères de miel. Le produit est bien agité. Prenez-le quotidiennement pour 200 grammes. Il est important de suivre le traitement dans les 30 jours.

Cet outil a des propriétés toniques et il est conseillé de l'utiliser non seulement pour les personnes souffrant de coxarthrose, mais également pour ceux qui souffrent d'autres maladies des articulations comme entretien du corps.

Sabelnik

Un bon remède populaire est considéré comme une teinture de sabelnik. Pour sa préparation, prendre 60 grammes. matières premières et 1/2 une bouteille de vodka. L'herbe broyée doit être remplie de vodka et insister mois. Après le temps prescrit, il est consommé par 30 gouttes trois fois par jour avant de manger.

Teinture de lilas

S'il y a des feuilles de lilas séchées à la maison, vous pouvez les utiliser. 100 grammes de feuilles doivent être remplis avec 1/2 bouteille de vodka et laissés dans un endroit sombre. Après 10 jours. La teinture peut être filtrée et consommée avant de consommer 50 gouttes.

Teinture de tilleul

Les fleurs de tilleul ont longtemps été considérées comme un bon outil pour lutter contre la coxarthrose. Pour la préparation des médicaments, vous devez prendre à parts égales les fleurs de tilleul, de bouleau, auxquelles s’ajoutent la racine de persil, la bardane, l’écorce de saule, préalablement pelées et hachées.

Tous les ingrédients versent de l'eau bouillante (250 gr.) Et faites bouillir à feu moyen pendant plusieurs minutes. La perfusion doit rester pendant une demi-heure, après quoi elle est filtrée et prise à raison de 100 grammes. par jour avant les repas.

Teinture de citron, ail et céleri

Pour la préparation de la composition suivante, vous devez prendre trois citrons moyens, 120 grammes d’ail et de céleri-rave, en quantité de 250 grammes. Tous les ingrédients doivent être moulus avec un hachoir à viande et mis dans une bouteille de trois litres.

Le mélange est versé avec de l'eau bouillante et fermé avec un couvercle en capron. Envelopper la nuit avec un voile. Ce mélange doit être pris sur un estomac vide de 70 grammes. avant de manger. La durée du traitement est un mois. Une bouteille de trois litres suffit généralement pendant 30 jours.

Les pommades aident à soulager la douleur et le gonflement d'une articulation enflammée.

Navet et miel

Pour la recette, vous avez besoin de 100 grammes. navets, qui précédemment défilaient dans un hachoir à viande. Ajoutez-y 100 gr. n'importe quel miel disponible. Le mélange est versé avec de la vodka ou de l'alcool (50 g). L'outil est mélangé jusqu'à consistance lisse. La pommade obtenue peut être utilisée plusieurs fois par jour. Elle soulage parfaitement la douleur et le gonflement.

Ortie

Les feuilles d'ortie et les baies de genièvre (immatures) sont prises en proportions égales et broyées. Au mélange, vous devez ajouter un peu de graisse fondue, qui s'est formée lors de la friture de saindoux. Mélanger soigneusement pétrir. Après quelques jours, il peut lubrifier la plaie plusieurs fois par jour.

Celandine

Un outil très efficace qui servira de frottant sera l'huile de chélidoine. Pour sa préparation, prenez 8 c. herbes préalablement broyées, versées avec de l’huile d’olive (1 l) et placées dans un endroit sombre afin qu’elles infusent. Après la période spécifiée, le produit doit être frotté dans la zone souhaitée après le filtrage. Après la procédure, il est important d’envelopper le point sensible.

Topl sur l'alcool

Pour préparer une recette qui améliore la souplesse des articulations, vous devez prendre 2 cuillères à soupe de feuilles de peuplier et la même quantité d’alcool. Le mélange résultant infuse pendant 7 jours. Après l'expiration du mélange doit être appliqué à la surface de l'articulation de la hanche sur la peau, en frottant bien.

Des compresses

Les compresses sont des pansements multicouches utilisés à des fins thérapeutiques en cas d'arthrose de la hanche. Fondamentalement, on utilise des compresses humides chauffantes.

À base de bardane

6 feuilles de bardane fraîches sont empilées et maintenues sur la vapeur qui sort du pot d'eau chaude. Cela devrait être fait pour cuire à la vapeur. La zone touchée est enduite d'une petite quantité d'huile végétale, enveloppée de feuilles et enveloppée de cellophane. Haut point douloureux recouvert de tissu de laine. Cette compresse peut être réglée pour quelques heures.

Pour un usage quotidien

Cette compresse peut être utilisée tous les jours avant d'aller au lit, imposant un point sensible. Il est nécessaire de prendre 1 cuillère à café de glycérine, d'ammoniac, de bile médicale, de miel.

Les composants sont mélangés et placés dans un endroit chaud et froid pendant 10 jours. Ensuite, il est légèrement chauffé dans un bain-marie. Le mélange est nécessaire pour l’imprégnation d’une serviette en tissu, qui est appliquée sur le point sensible. Du polyéthylène et un foulard en laine sont posés sur le dessus.

Vous pouvez également utiliser une recette à base de coquilles d'œufs et de kéfir. Pour préparer la composition, prenez deux coquilles et une cuillère à soupe de kéfir riche en graisse. La coquille doit être broyée et mélangée avec du kéfir. Il est souhaitable que la composition ressemble à une crème sure épaisse. Elle est distribuée sur le point sensible et recouverte d'un lambeau de lin et d'une pellicule de plastique. Vous pouvez mettre une couverture sur le dessus.

Au bout de 2 heures, la compresse est retirée et la plaie est essuyée avec un chiffon humide. S'il n'y a pas de coquille, elle peut être remplacée par de la craie.

Chou

Vous pouvez également utiliser des feuilles de chou qui enveloppent le joint la nuit après en avoir enduit la surface avec du miel. Pour que la feuille s'adapte mieux et que vous donniez un jus de guérison, vous pouvez la repousser.

Sur la feuille devrait imposer polyéthylène et fixer. Au-dessus de la cuisse, il est préférable de mettre du tissu de laine, ce qui créera de la chaleur supplémentaire, renforçant ainsi l'efficacité de l'impact.

Cette méthode supprime parfaitement l'inflammation et l'anesthésie. Il vaut mieux le faire au coucher. La procédure est effectuée pendant au moins un mois chaque jour.

Vidéo - Traitement de la coxarthrose par la méthode de Bubnovsky

Ainsi, en utilisant des recettes folkloriques pour l'arthrose de la hanche, vous pouvez compter sur l'excellent soutien du corps. Dans la lutte contre la maladie, en respectant les règles, outre l’impact direct, l’immunité est renforcée, l’état général du corps s’améliore également.

Il convient de rappeler que le traitement de l'arthrose à domicile ne permet malheureusement pas de guérir complètement la maladie. Par conséquent, il est nécessaire de combiner les remèdes populaires avec des méthodes de traitement médicales et chirurgicales (dans le traitement de la coxarthrose de stade 3).