Quels sont les types d'arthrose

La médecine identifie environ une douzaine de types d'arthrose affectant les articulations d'une personne. Chaque type d'arthrose a des caractéristiques communes, que nous discuterons dans un article séparé. Mais il y a des différences au cours de la pathologie, des caractéristiques dans le traitement.

Alors, sélectionnez les principaux types d'arthrose:

  • genou (gonarthrose);
  • arthrose des articulations de la hanche (coxarthrose);
  • cervical (uncovertebral);
  • l'épaule;
  • arthrose des doigts et des mains;
  • arthrose de la colonne vertébrale (spondyloarthrose);
  • la cheville;
  • polyosteoarthrose primaire.

Arthrose du genou

La gonarthrose est appelée arthrose du genou. Un des types les plus courants de groupe arthritique. Le plus souvent, les personnes qui dépassent les 45 ans en souffrent. Il existe des statistiques selon lesquelles les femmes sont plus souvent malades que les hommes. Le groupe à risque comprend les personnes en surpoids ayant subi des blessures et des contusions aux jambes. Les varices affectent également l’état du cartilage et des os. La gonarthrose affecte généralement les deux jambes, mais la douleur ne peut être ressentie que dans l'un des genoux.

Pour identifier la maladie, un examen radiographique approfondi est effectué. Il comprend des images prises sur trois côtés du genou du patient, pliées à un angle de 60 degrés. Avec les déviations de l’arthrose du genou, il existe un «syndrome du tiroir», qui affecte environ un tiers des patients. En même temps, affaiblissez les ligaments et diminuez la résistance.

Arthrose des articulations de la hanche

La coxarthrose est l’un des types d’arthrose dans cette statistique triste. La défaite des articulations de la hanche est reconnue comme le type d'arthrose le plus grave, difficile à traiter. Considérant l'incidence du point de vue du genre, on peut dire que le rapport entre hommes et femmes est à peu près le même, mais que le sexe féminin souffre de coxarthrose plus difficile, ils présentent souvent des stades sévères de la maladie. La coxarthrose est principalement touchée par les personnes d'âge moyen et à l'âge de la retraite, mais la maladie peut également se produire chez les jeunes, puis le plus souvent, il s'agit d'une dysplasie des articulations, c'est-à-dire troubles congénitaux dans la structure de l'os et du cartilage.

Un symptôme fort de la coxarthrose est une douleur aiguë et aiguë dans la région de la hanche. Cela peut provoquer une boiterie dans la démarche de la personne. Toucher le point sensible provoque des effets douloureux, mais il n’ya pas de tumeur prononcée. Avec la progression de la maladie, une atrophie des muscles adjacents se produit, ce qui contribue au fait que la personne se penche involontairement vers l'avant pour réduire la douleur, aggravant encore l'état des articulations, non seulement de la hanche, mais également du genou. L'arthrose de ce type affecte négativement la santé de la colonne vertébrale, provoquant sa courbure. La défaite des deux articulations atteintes d'arthrose et la courbure de la posture rendent la personne molle, de l'extérieur, cela ressemble à une «promenade de canard».

Arthrose cervicale

L'arthrose cervicale est souvent appelée uncover. Ce type d'arthrose est directement lié aux processus de vieillissement naturel du corps humain. Par conséquent, le groupe principal de patients atteints de cette maladie est constitué de personnes âgées. Avec l'âge, la structure du tissu cartilagineux perd de son élasticité, le liquide synovial se contracte, la couche entre les os devient plus fine, ce qui provoque des modifications dystrophiques au niveau des articulations.
Si vous ne faites pas face à l'arthrose cervicale à temps, cela peut causer de graves maux de tête, une hypertension, des acouphènes et une déficience visuelle, une diminution de l'amplitude de la mobilité du cou, une lourdeur des épaules et la posture du patient.

Arthrose de l'épaule

L'arthrose de l'épaule est également très répandue dans la population. Cependant, il est plus facile de guérir que, par exemple, la coxarthrose. Dans des conditions négligées, le mouvement des mains est affecté. Les personnes plus âgées souffrent de ce type d'arthrose et il a été observé que les hommes sont plus souvent malades. Les deux tiers des patients présentent des déformations des articulations des bras.

Les causes d'arthrose des épaules s'appellent de tels facteurs:

  • susceptibilité héréditaire;
  • charge excessive sur les mains pendant la vie;
  • pratiquer des sports professionnels;
  • dysplasie articulaire (anomalies congénitales de la structure);
  • problèmes métaboliques dans le corps humain;
  • blessures, ecchymoses, entorses de la main;
  • l'arthrite

Arthrose des mains et des doigts

L'arthrose des articulations interphalangiennes distales est un autre type d'arthrose. Cette maladie s'appelle également les nodules de Heberden. Habituellement trouvé chez les femmes pendant la ménopause. Survenant sur plusieurs doigts, à la palpation, vous pouvez sentir des nodules de la taille d'un pois qui provoquent des effets de douleur. Les formations osseuses - les ostéophytes - ont également leur place, comme dans d'autres types d'arthrose. Les symptômes de la maladie sont brûlants et piquent dans les phalanges des doigts, ce qui réduit la mobilité des articulations.
L'arthrose des articulations interphalangiennes proximales est un cas particulier de développement d'arthrose des articulations phalangiennes distales. Un autre nom est appelé nodule de Bushera en raison de la formation dans les doigts du côté externe des nodules visible à la palpation. La maladie limite considérablement l'amplitude des doigts.

Arthrose de la colonne vertébrale

La spondylarthrose affecte une ou plusieurs vertèbres de la colonne vertébrale, elle peut être associée à une ostéoarthrose cervicale ou à une lésion de la région thoracique supérieure. Lorsque la maladie souffre de cartilage, l'état des articulations est caractéristique de tous les types d'arthrose. Les causes de ce type de maladie sont appelées surcharge d'une partie spécifique de la colonne vertébrale, par exemple en cas de scoliose et d'autres troubles de la posture.

Dans la spondylarthrose, on distingue les sous-espèces suivantes:

  • arthrose thoracique (dorsarthrose);
  • arthrose de la région cervicale (cervicarthrose);
  • arthrose de la colonne lombaire (arthrose lombaire).

Les douleurs de la spondylarthrose sont de nature permanente, s'apaisant pendant le repos et s'aggravant pendant le torse, lors de l'exécution de diverses actions affectant le changement de position de la colonne vertébrale.

Arthrose des articulations de la cheville

Ce type d'arthrose est le plus souvent causé par des blessures au pied, des subluxations, des ecchymoses aux jambes auxquelles une personne ne veut pas prêter attention. Les entorses, les ostéochondroses, les hernies discales intervertébrales affectent négativement l'état de nos chevilles. Parmi les causes d'arthrose du pied, on appelle également dysplasie, diabète, goutte, polyarthrite rhumatoïde.

Les femmes qui portent des chaussures à talons hauts rendent automatiquement les belles femmes à risque d'arthrite des articulations de la cheville. L'occupation par certains types de sports professionnels (football, hockey, patinage artistique) menace également de frapper la cheville avec l'ostéoarthrose.

Symptômes de la maladie: crunch à la cheville; l'apparition de douleurs douloureuses en marchant, se calmant la nuit; mobilité limitée des articulations; gonflement du pied; atrophie des muscles adjacents.

Polyosteoarthrose

La polyosteoarthrose primaire est également appelée maladie de Kellgen, caractérisée par un affaiblissement des ligaments et une dystrophie des muscles affectés par une arthrose. Principalement trouvé chez les femmes au moment de la ménopause. Cette pathologie se présente sous la forme d'arthrose générale des extrémités, de discopathies et de tendinopathies.

Après avoir examiné les principaux types d’arthrose, nous espérons que vous ne serez pas déroutés par les noms effrayants des maladies des articulations, vous pourrez distinguer la coxarthrose de la gonarthrose. Vous trouverez plus d'informations sur chaque groupe d'arthrose déformante sur notre site Web.

Types d'arthrite

La maladie du système musculo-squelettique, caractérisée par une déformation, une dégénérescence du tissu cartilagineux à la suite d'une malnutrition, des changements de configuration, est appelée arthrose. Les membres inférieurs d'une personne dans la région de la hanche, du genou et de la cheville sont exposés à des troubles désagréables, associés à une charge importante résultant d'une augmentation du poids corporel, d'un développement anormal du cartilage, d'un stress mécanique - d'une blessure. En fonction du degré de développement, de la localisation de la maladie, on distingue les principaux types d'arthrose des jambes classées selon la CIM10.

Coxarthrose - symptômes, description

La Coxarthrose est une maladie de la hanche. Le développement de la maladie s'observe principalement après quarante ans. La Coxarthrose affecte les hommes et les femmes de manière égale. L'arthrose de l'articulation de la hanche se développe sur l'une ou les deux cuisses.

  • Les symptômes Une douleur se propage sur la surface de la cuisse, localisée dans l'aine, sur la fesse. Le syndrome de la douleur ne touche presque jamais la jambe au-dessous du genou. Il est difficile d’essayer de sortir du lit, de marcher, de lier des chaussures, de "jeter" une jambe sur l’autre.
  • Le diagnostic correct consiste à déterminer quelle partie de la douleur à la jambe survient: si sous le genou, il ne s'agit pas d'une arthrose de l'articulation de la hanche, mais d'une maladie du bas du dos, une hernie intervertébrale. Pour poser un diagnostic correct, utilisez l’imagerie par résonance magnétique, la radiographie.

La maladie de l'articulation de la hanche s'accompagne d'un raccourcissement du membre inférieur, conséquence de la négligence de la maladie, qui entraîne une atrophie du cartilage et des lésions du tissu osseux.

Gonarthrose - une maladie du genou

La gonarthrose est la pathologie du fonctionnement normal des articulations des membres inférieurs, localisée dans la région de l'articulation du genou, souvent rencontrée chez les personnes âgées. Il se caractérise par des symptômes douloureux, qui nécessitent un traitement à long terme.

  • La manifestation de la maladie. L'arthrose du genou s'accompagne d'une diminution de la mobilité des membres, de la formation d'une zone œdémateuse, de l'apparition d'un craquement lors de la marche, de sensations douloureuses aiguës, d'une accumulation de liquide articulaire, de douleurs prolongées.
  • Diagnostic Pour déterminer la gravité de la maladie utilisée des rayons X, des tests de laboratoire. Le résultat exact est indiqué par les diagnostics instrumentaux - arthroscopie (invasion du conducteur à LED), calcul, imagerie par résonance magnétique, échographie du genou.
  • Les principales causes de l'arthrose du genou sont les suivantes: blessures à la jambe, au ménisque, surpoids, stress accru, ligaments faibles et maladies concomitantes telles que l'arthrite, l'enflure et le diabète. Des processus métaboliques irréguliers dans le corps peuvent causer de l'arthrose du genou.
  • Traitement dirigé de la gonarthrose: utilisation d’AINS, nomination de médicaments glucocorticoïdes, utilisation d’analgésiques, chondroprotecteurs pour restaurer le cartilage de l’articulation du genou. Au stade initial de l'arthrose, vous pouvez limiter la fixation d'un pansement, l'utilisation de pommades, une thérapie par le régime.
  • Médicaments. Traitement de l'art du genou de la NSAA
  • Selon la CIM 10, la gonarthrose occupe la position M17 (types de la maladie de M17.1 à M17.9).

L'arthrose du genou implique un traitement selon le schéma suivant: blocage de la douleur, élimination de l'inflammation, introduction de la nutrition pour le tissu cartilagineux. La rémission de la maladie dépend de la nature et de l’étendue de la lésion; dans tous les cas, le traitement de l’articulation du genou est long.

L'arthrose - une maladie des articulations du pied

Types de arthrose à déformation dégénérative En plus de la maladie de la hanche, l'articulation du genou inclut la maladie de la cheville, touchant plus de soixante-dix pour cent des personnes souffrant d'arthrose. Violation du cartilage de glissement mutuel normal, le tissu osseux conduit à l'arthrose et à une invalidité.

  • Symptômes de l'arthrite: douleur locale douloureuse avec mobilité réduite du pied, boiterie du fait des efforts déployés par la patiente pour transférer son poids sur un pied non affecté, sensation de raideur, déformation du pied avec formation d'ostéophytes - croissance osseuse lorsque le tissu osseux est remplacé par des fibres de liaison.
  • Le bon diagnostic L'arthrose peut être détectée à l'aide de la tomodensitométrie, de l'IRM et des rayons X. Les tests de laboratoire pour l'arthrose sont inutiles - la vitesse de sédimentation des érythrocytes est normale même en présence d'un processus inflammatoire.

Il y a trois stades d'arthrose. Les deux premiers peuvent être guéris médicalement: pour éliminer la maladie du troisième degré, une intervention chirurgicale est nécessaire avec des endoprothèses - le remplacement de l'articulation endommagée par une articulation artificielle. Après l'opération, la fonction de marche normale est rétablie.

Arthrose interphalangienne des articulations de la jambe

La maladie appartient à l'arthrose de la cheville, mais elle peut être distinguée sous une forme distincte, car elle affecte les doigts (phalanges), de petites articulations. Une arthrose déformante se produit lorsque le fluide nourrissant dans les articulations des orteils cesse de s'écouler.

  • Signes de la maladie. L'articulation perd de son élasticité, une déformation de la position des doigts observée visuellement, une mauvaise connexion musculaire des tissus. Le tissu osseux est soumis à de fortes déformations, alors qu'il existe de terribles douleurs, de graves difficultés de mouvement, une inflammation, un rétrécissement de la lumière.
  • Diagnostic L'arthrose interphalangienne peut être diagnostiquée visuellement pour déterminer le tableau clinique (stade de la maladie, étendue de l'inflammation), des rayons X, une échographie et une tomodensitométrie.
  • Causes de la maladie: dommages mécaniques - blessures, fractures, prédisposition héréditaire, métabolisme inadéquat du cartilage, des tissus osseux, diabète, obésité, charge inégale, en particulier lors du port de chaussures à talons hauts.
  • Traitement. L'arthrose interphalangienne est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des chondroprotecteurs contenant de la chondroïtine, de la glucosamine sont utilisés pour la nutrition des tissus normaux. Assurez-vous de supprimer la charge sur l'articulation, normalisez les processus métaboliques en améliorant la microcirculation sanguine.
  • Médicaments pour l'arthrose interphalangienne: AINS - Acéclofénac, Diclofénac, Paracétamol, chondroprotecteurs à l'intérieur - Arthrodarine, Struktum, à l'intérieur de l'articulation - Ostenil, Synvisc.

Selon la classification de la CIM 10, l'arthrose interphalangienne peut être attribuée à la polyarthrose, si plusieurs articulations sont endommagées - code M15. Si l'arthrose interphalangienne n'est pas multiple, alors, selon la CIM 10, on lui attribue le code M19 - autre arthrose, à l'exception du code M20.2 - un gros orteil rigide, présentant des lésions similaires.

Les types d'arthrose sont de gravité variable. Afin d'éviter une intervention chirurgicale, il est utile de consulter un médecin spécialisé pour obtenir des conseils et un diagnostic, ce qui permettra d'évaluer la gravité de la maladie de la hanche, du genou, de la cheville et de l'arthrose interphalangienne. La maladie est plus facile à localiser, à guérir au stade initial. L'arthrose est traitée longtemps.

Types et causes d'arthrose, nature de l'origine et méthodes de traitement

L'arthrose est une maladie des articulations au cours de laquelle survient une usure prématurée du cartilage intra-articulaire. Les variétés d'arthrose sont divisées, chacune entraînant un amincissement des articulations, une douleur, une perturbation de l'activité physique et d'autres symptômes graves. Pour éviter l'arthrose, vous devez prendre en charge le diagnostic, identifier les causes de la maladie et choisir un traitement.

Arthrose du genou

L'arthrose du genou est appelée gonarthrose. C'est une maladie commune parmi les types de pathologies arthritiques. Le groupe à risque comprend les personnes de plus de 45 ans, celles qui ont un excès de poids et qui se blessent au genou. La littérature médicale présente également des statistiques selon lesquelles les femmes souffrent de la maladie plus souvent que les hommes. Ceci s'explique par les facteurs de causalité suivants:

  • problèmes endocriniens;
  • la ménopause;
  • médicaments hormonaux, etc.

Plusieurs signes indiquent la présence de la maladie. Souvent, des symptômes d'arthrose et de pathologie apparaissent immédiatement aux deux genoux, mais une personne peut ne pas en être consciente, ressentant une douleur à une jambe. Les principaux symptômes sont la fatigue en marchant, la détérioration de la mobilité des articulations, la prolifération du tissu conjonctif, l'œdème, le syndrome douloureux.

Le diagnostic de cette maladie comprend un examen radiologique. Les coups de genou sont pris de trois côtés dans une position où le genou est plié à un angle de 60 degrés.

Avec la maladie, les ligaments souffrent, ce qui entraîne une détérioration de la résistance. Le processus dégénératif conduit également à une nutrition altérée des tissus cartilagineux, réduisant la quantité de liquide intra-articulaire. L'articulation du genou s'use presque aussi rapidement que l'articulation de la hanche.

Cheville

Lorsque cette maladie survient, le patient souffre de processus dégénératifs impliquant l'articulation de la cheville, le tissu cartilagineux. Selon les statistiques, la fréquence de la maladie est de 6 cas sur 100.

80% des patients sont des personnes âgées. La circulation sanguine d'une personne âgée se détériore, ce qui implique une détérioration de la nutrition du tissu de la cheville, respectivement. Mais il convient de noter que, malgré la prévalence de la maladie, le traitement de l'arthrose est productif.

Les causes de la pathologie sont:

  • les charges qui nuisent à l'état du système locomoteur et des membres inférieurs;
  • l'obésité de n'importe quel degré;
  • blessure à la cheville: ecchymoses, chutes, coups, entorses;
  • âge avancé;
  • porter les mauvaises chaussures et instables;
  • dépôts de sel;
  • maladies inflammatoires et chroniques;
  • conditions de travail difficiles;
  • prédisposition

Une description des symptômes de la maladie par les patients indique ces symptômes:

  • crunch dans le joint;
  • douleur, aggravée par l'effort;
  • atrophie musculaire des membres;
  • raideur des membres inférieurs;
  • changez la forme de la jambe en forme de x.

Selon la gravité des symptômes et la forme de l'évolution de l'arthrose, les médecins distinguent 3 degrés. Le diagnostic comprend une étude approfondie des rayons X et la recherche de la cause de la maladie.

Cervical

L'arthrose cervicale chez les patients se produit conjointement avec des processus dégénératifs dans les tissus articulaires de la colonne cervicale. La fonction motrice du cou se détériore, la sensibilité des tissus de cette zone s'affaiblit. L'arthrose de la colonne cervicale se développe activement chez les personnes âgées. Mais il existe un certain nombre d'autres causes de la maladie:

  • hernie;
  • exercice lourd;
  • saillie;
  • département des blessures;
  • changements dystrophiques;
  • processus inflammatoires.

Un symptôme fréquent de l'arthrite des vertèbres cervicales est le vertige. En outre, les patients ressentent souvent des douleurs intenses et aiguës lors de virages serrés de la tête. La mobilité du cou diminue, un resserrement est souvent entendu.

Un symptôme caractéristique de la maladie de la colonne cervicale est une douleur errante. La brûlure est transférée du cou à l'arrière de la tête ou à l'arrière. La vision est également altérée, un malaise à la poitrine et des acouphènes apparaissent.

Les maux de tête ne soulagent pas les analgésiques. La pression artérielle augmente chez certains patients.

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, il est important que le patient consulte un médecin. En cas de soins médicaux opportuns, il est possible de supprimer les symptômes dans les 2 semaines.

Arthrose de l'épaule

L'arthrose de l'épaule est une pathologie rare. Mais si cette maladie touche une personne, le patient ressent beaucoup d'inconfort, ce qui affecte grandement l'état général du corps.

La maladie se manifeste par une faible sensation de douleur dans l'articulation de l'épaule. Aux stades avancés de la maladie, le patient souffre de mouvements de la main. Au fil du temps, certains patients ressentent une déformation des articulations dans leurs mains. Les médecins disent que la maladie apparaît plus souvent chez les hommes que chez les femmes. Les causes d'arthrose du type épaule sont les suivantes:

  • dysplasie congénitale des articulations;
  • blessures, entorses, bleus;
  • activités sportives professionnelles;
  • prédisposition héréditaire;
  • problèmes métaboliques;
  • charges fréquentes sur les mains;
  • l'arthrite

Les symptômes de l'arthrose sont nombreux et, en fonction du degré de négligence, dépendent du degré de manifestation de la maladie:

  1. La première étape est caractérisée par les symptômes suivants. De faibles douleurs du personnage pleurant apparaissent la nuit. Pencher le bras en arrière provoque des douleurs, aucun mouvement limité n’est observé. Le stade initial de la maladie dure plus d'un an.
  2. Les symptômes de la deuxième étape sont plus prononcés. Avec une arthrose de l'épaule au deuxième stade, les patients ressentent une douleur plus forte. L'abduction des bras est encore compliquée par un spasme musculaire. La connexion des mains dans la serrure derrière n'est presque jamais impossible.
  3. La troisième étape est caractérisée par une déformation sévère, une douleur. Les mouvements des bras sont limités et la tension musculaire provoque des crampes. Impossible de lever la main. Dans la zone où l'omoplate est reliée à l'épaule, des saillies de tissu osseux sont visibles. Afin d'éviter ce stade, les patients doivent prendre soin de minimiser les charges sur l'articulation douloureuse et le traitement précoce.

Après un diagnostic approfondi de la maladie, le patient nécessite un traitement à long terme. Si le patient se tourne vers le médecin à temps, le traitement est prescrit conservateur et complexe.

Arthrose de la colonne vertébrale

Les types d'arthrose des articulations comprennent la spondylarthrose, une maladie qui affecte la colonne vertébrale. Cette maladie est associée à des lésions de la région thoracique supérieure ou à une arthrose du cou. La cause de cette maladie est considérée comme surchargeant la colonne vertébrale (cela se produit souvent avec des problèmes de posture).

Il existe trois sous-espèces de spondylarthrose:

  1. Dorsartrose - thoracique.
  2. Cervicarthrose - zone cervicale.
  3. Lumbararthrosis - la colonne lombaire.

Des douleurs variables et douloureuses apparaissent en se baissant et disparaissent au repos.

Les causes de spondylarthrose incluent:

  • maladies auto-immunes (goutte, chondrocalcinose);
  • maladies vasculaires (athérosclérose), autres troubles circulatoires résultant de l'hypodynamie;
  • dommages mécaniques, blessures, microtraumatismes;
  • troubles hormonaux;
  • troubles métaboliques, processus pathologiques endocriniens;
  • carence en calcium, phosphore, minéraux, vitamines.

Une brève description des symptômes indique que le patient présente les signes suivants de la maladie:

  • douleur en se pliant et en se déplaçant d'un côté à l'autre;
  • contrainte de mouvements, sensation de raideur matinale;
  • la réduction de la douleur dans une partie du dos seulement (l'inconfort passe progressivement en position couchée et reprend en position assise);
  • sensation de raideur aux muscles du dos, désir obsessionnel d'étirer vos jambes.

Le diagnostic comprend un examen par un médecin, une anamnèse, ainsi qu'un examen aux rayons X obligatoire. L'IRM et l'échographie sont également prescrits. Le traitement est souvent utilisé corps vitré en présence de douleurs au dos.

Arthrose des articulations de la hanche

La cooxarthrose est un type de maladie qui affecte les articulations de la hanche du patient. Cette maladie est difficile à traiter. La prévalence de la coxarthrose est la même chez les hommes et chez les femmes, mais les femmes souffrent beaucoup plus souvent de complications et chez la moitié féminine des patients, les stades sévères de la maladie sont plus fréquents.

La Coxarthrose affecte les personnes âgées et d'âge moyen. Si la maladie survient chez les jeunes, la cause probable du développement de la pathologie est probablement la dysplasie congénitale.

Les symptômes de la coxarthrose - une douleur vive dans la région de la hanche et une sensation de brûlure. Cela provoque la boiterie, modifie la démarche du patient. Avec le développement de la maladie chez les patients présentant une atrophie des muscles, une personne se penche en avant. Cela conduit à une augmentation de la charge sur les articulations de la hanche et du genou.

Les causes fréquentes de pathologie comprennent un autre élément qui augmente les risques d'apparition de la coxarthrose - nécrose de la tête fémorale ou maladie de Perthes.

Arthrose des doigts et des mains

Les mains et les doigts atteints d'arthrose provoquent la formation de petits nodules douloureux, appelés nodules de Geberden. Lorsque vous sentez les articulations des mains de ces nodules sont très douloureuses, tout en appuyant provoque un inconfort considérable chez le patient.

Les symptômes de la maladie se traduisent par une sensation de brûlure, des picotements dans les articulations, ainsi que par une diminution de la mobilité des doigts et des mains. La douleur varie en intensité en fonction du stade de développement de la maladie.

La principale cause de la pathologie est le travail physique dur pendant une longue période. Les premiers à risque sont les personnes qui exercent les professions suivantes:

  • couturière;
  • chargeurs;
  • tricoteuses;
  • opérateurs de saisie informatique.

D'autres maladies contribuent également au développement de l'arthrose des doigts:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • perturbation endocrinienne;
  • l'obésité à des degrés divers;
  • maladies infectieuses et inflammatoires.

Polosteoarthrose

La poliostrearthrose est une maladie spécifique touchant les articulations. En médecine officielle, ce terme n'est pas utilisé. Par conséquent, cette maladie s'appelle une polyarthrose.

Dans les ouvrages de référence médicaux, la description de la polérostreartrosis est extrêmement controversée. Ainsi, la maladie se manifeste sous forme de douleur dans les articulations. Cependant, le processus inflammatoire et les dommages aux organes internes sont absents. La maladie est souvent confondue avec des douleurs ou des entorses causées par les intempéries, perdant du temps pour un traitement rapide.

La maladie touche les personnes âgées de 50 ans et plus. La poliostrearthrose est caractérisée par une intensité de caractère qui lui permet d'affecter les articulations pendant une courte période, créant ainsi des conditions insupportables pour une vie bien remplie.

Dans ce cas, les articulations de la hanche, du genou et du doigt sont affectées. Les facteurs suivants conduisent à la poliostrearthrose:

  • Épaississement, scellement de la capsule articulaire;
  • Épaississement de la couche de cartilage;
  • Le rétrécissement de l'espace articulaire.

Les raisons suivantes provoquent une arthrose:

  • Troubles métaboliques;
  • Surpoids;
  • Lourdes charges;
  • Le diabète sucré;
  • Maladies du système endocrinien.

Lorsque la forme de poliostreozroza est en cours d'exécution, une personne développe des excroissances sur les os, appelées ostéophytes. Cela conduit à une rigidité dans les mouvements, une accumulation de liquide et une rigidité générale.

Traitement

Tous les types d'arthrose subissent un traitement. L'auto-traitement est inacceptable car l'élimination de la maladie est un processus long et difficile qui nécessite une autodiscipline.

Le traitement de tous les types d’arthrose et d’arthrite au stade initial implique un régime de traitement conservateur, qui comprend l’absence de médicament, l’adaptation du mode de vie de la personne. Il comprend également les éléments suivants:

  • alimentation équilibrée;
  • exercice thérapeutique;
  • physiothérapie;
  • massage
  • vacances en spa.

Dans les cas avancés, on prescrit au patient des médicaments - des chondroprotecteurs et des agents symptomatiques - des antidouleurs, des anti-inflammatoires. Parfois utilisé dans le corps vitré pour le traitement de l'arthrose pour la résorption du tissu cicatriciel. Le traitement chirurgical n’est pratiqué que dans des conditions extrêmement négligées de la maladie.

Tout type d'arthrose, peu importe l'endroit, peut avoir des conséquences graves.

Types d'arthrose des articulations du genou et de la hanche

L'arthrite et l'arthrose sont des maladies touchant les articulations. Il existe plusieurs types de ces pathologies. Si nous considérons l'arthrose, la déformation progressive des articulations liée à l'âge est divisée en types selon les articulations de la personne affectée par le processus pathologique:

Il y a souvent une inflammation des genoux (gonarthrose), une déformation du col utérin (arthrose non recouverte), une maladie de la hanche (coxarthrose), des problèmes articulaires de l'épaule, une polyartéoarthrose primaire, des lésions de l'articulation de la cheville, des maladies de la colonne vertébrale (spondylarthrose).

L'arthrose se développe à l'âge adulte. Ils sont généralement affectés par des personnes âgées de plus de 40 ans.

Il existe également plusieurs types d'arthrite aujourd'hui. La maladie, contrairement à l'arthrose, affecte les patients plus jeunes.

Causes de l'arthrose

Parmi les principales conditions préalables, à la suite desquelles une arthrose se développe, il convient de noter en particulier le vieillissement naturel de l’organisme. Avec l'âge, le tissu cartilagineux recouvrant la surface des articulations perd de son élasticité et de sa résistance naturelle aux charges exercées.

Il est important de noter que le vieillissement n’est pas toujours le début de l’arthrose. La blessure mécanique qui en résultera sera une impulsion directe au développement du problème. Un degré supplémentaire de mobilité des différentes parties de l'articulation peut également entraîner une arthrose.

En plus de ces raisons, l’arthrose provoque une activité humaine professionnelle, si elle est associée à une augmentation du stress. Par exemple, l'arthrose du genou est un diagnostic fréquent chez les mineurs.

Cette maladie chronique se caractérise par des modifications des articulations qui composent les os. Si, au tout début de l’arthrose, la douleur ne peut se produire qu’à l’intérieur du sac, puis, s’il n’ya pas de traitement approprié, le cartilage qui recouvre la surface des os fait mal. Passe progressivement:

  • ramollissement du cartilage osseux;
  • sa destruction.

De plus, parallèlement à ce processus pathologique, une consolidation substantielle du tissu osseux est observée, ce qui provoque la formation d'ostéophytes (croissances osseuses).

Les principaux types d'arthrose

Les changements survenant au cours du développement de l'arthrose ne couvrent que les articulations. Le plus souvent, souffrez d'arthrose du genou, car c'est cette partie de la jambe qui est la plus vulnérable. Généralement, la gonarthrose du genou affecte les personnes âgées. Le processus pathologique couvre la zone de l'articulation du genou sur les deux jambes, mais un seul d'entre eux peut faire mal.

Dans la coxarthrose, le type d'arthrose le plus grave qui se développe chez les personnes âgées ou d'âge moyen, le patient ressent une douleur intense, parfois atroce, dans la région pelvienne. Il est caractéristique que les femmes souffrent beaucoup plus souvent et que leur pathologie soit plus brillante.

L'arthrose non découverte dépend de l'âge du patient: plus il est âgé, plus le risque de tomber malade est élevé. Cette tendance est due au fait qu’au fil du temps il y a:

  1. perte de l'élasticité naturelle antérieure du cartilage;
  2. diminution progressive du volume de liquide synovial dans les articulations.

L'arthrose de l'épaule n'est pas moins répandue chez nos compatriotes, mais son traitement est beaucoup plus simple et rapide que celui d'autres groupes de maladies. La pathologie se développe chez les personnes âgées.

Les femmes sont atteintes d'arthrose des mains et progressent après le début de la ménopause. Les signes d'un problème seront:

  • brûlure dans les articulations;
  • picotements dans les doigts;
  • mobilité réduite des mains.

Si l'articulation de la cheville est touchée, elle survient après des blessures, des entorses, des entorses et des contusions des ligaments du pied. Les causes de la maladie peuvent être le diabète, l’arthrite goutteuse, la dysplasie et la polyarthrite rhumatoïde.

Les maladies de la colonne vertébrale constituent un groupe distinct d'arthrose, dans laquelle les tissus cartilagineux de la colonne vertébrale sont brisés. Cela provoque diverses surcharges dans ses services.

Lorsqu'une personne souffre d'un affaiblissement des ligaments articulaires, d'une dystrophie musculaire, il s'agit alors d'une polyosteoarthrose primaire. Ce type de maladie se développe chez les femmes au début de la ménopause et s’explique par la restructuration du fond hormonal dans le corps de la femme. La maladie se manifeste généralement par une tendopathie (lésion du tendon au site de la fixation à l'os) et une discopathie (usure des disques intervertébraux).

Il existe une autre catégorie d'arthrose, apparaissant dans le contexte de la blessure d'une personne et provoquant des lésions articulaires. Il s’agit d’une maladie post-traumatique, de contusions, de subluxations et d’entorses.

Le processus inflammatoire dans l'arthrite du genou est généralement accompagné de:

  • gonflement des articulations;
  • rougeur;
  • syndrome douloureux intense.

Il ne cesse pas de faire mal même au repos et après un long repos. Dans certaines situations, la douleur augmente même.

L'arthrose du genou, du coude et de la hanche est associée à l'apparition d'inflammations dans le corps du patient, à des troubles hormonaux ou à une activité excessive du système immunitaire qui, en raison d'une erreur, oriente tous ses travaux sur la lutte active contre son propre corps.

Arthrite et polyarthrite

Pour l'arthrite, il y a un processus inflammatoire dans une articulation ou plusieurs à la fois. Lorsque l'arthrite touche deux articulations ou plus, on parle de polyarthrite.

Les médecins distinguent plusieurs types de la maladie, en fonction de ses conditions préalables:

  1. rhumatoïde;
  2. infectieux;
  3. réactif;
  4. échange
  5. psoriasique.

Les signes apparaissant à mesure que la pathologie progresse dépendent largement de sa cause. Les symptômes communs de l'arthrite seront des attaques douloureuses aux articulations, en particulier lorsque le temps change, un gonflement, une augmentation de la température corporelle, une perte d'appétit.

Si une polyarthrite de nature infectieuse se développe, une rougeur de la peau sur l'articulation douloureuse peut entraîner une limitation de la mobilité et un gonflement. En cas de maladie rhumatoïde, le patient détectera une augmentation significative de la température et de la douleur dans les organes internes.

Variétés de polyarthrite

En ce qui concerne la polyarthrite, tout n'est pas clair non plus. La polyarthrite rhumatoïde est associée à une pénétration dans la cavité du sac articulaire des infections. Ce type de maladie provoque le développement de lésions chroniques dans plusieurs articulations, par exemple une inflammation du genou et de la cheville.

Le traitement de la maladie est extrêmement difficile, surtout s'il est en cours d'exécution. À la suite de la maladie, les tissus conjonctifs de l'articulation sont touchés.

La polyarthrite infectieuse couvre les articulations à la suite d'une maladie infectieuse dont le corps a été victime. Fournir un traitement opportun et de qualité pour s'en débarrasser n'est pas difficile, cependant, il existe des exceptions. Si la thérapie est ignorée, le fonctionnement normal de l'articulation du genou et de tout le corps se produit.

Le type d'échange de polyarthrite est une condition apparue dans le contexte d'échecs des processus métaboliques. Le problème principal est l'accumulation de sels (urates) dans les articulations, par exemple les lésions:

  • le genou;
  • articulation du coude;
  • gros orteil.

L'inflammation psoriasique dans plusieurs articulations peut commencer à déranger une personne, même à un âge précoce. Le plus souvent, l'articulation de la cheville et du genou souffre et six mois seulement après les premiers symptômes caractéristiques de la pathologie cutanée du psoriasis. Le psoriasis n’a pas encore été étudié en profondeur par la médecine. On pense que cela perturbe le système immunitaire.

La polyarthrite réactive se distingue par une réaction particulière et particulière du corps humain aux infections infectieuses des organes internes (un ou plusieurs). Cette variation de l'arthrite provoque une colite, une polynévrite et une conjonctivite, ce qui complique considérablement le traitement.

Quels sont les types d'arthrose des articulations?

L'arthrose est un concept collectif dénotant les processus dystrophiques se produisant dans une articulation. Il existe de nombreux types d'arthrose, qui se distinguent par le développement, les symptômes, les méthodes de traitement et les résultats. Les processus dystrophiques dégénératifs sont souvent précédés d’une inflammation ou d’un traumatisme. L'arthrose peut survenir à tout âge, mais le plus souvent, la maladie affecte les femmes de plus de 40 ans.

Classification

La classification de l'arthrose est basée sur la cause de la pathologie articulaire. Il existe les types d'arthrose suivants:

Chaque type de maladie a plusieurs degrés de développement, en fonction de la gravité du processus pathologique. Conformément à cela, différentes approches de traitement. S'il est impossible de déterminer la cause du processus pathologique dans l'articulation, parlez de l'arthrose idiopathique.

La classification prend également en compte la localisation du processus pathologique:

Plus souvent, souffrent de grosses articulations des jambes.

Lorsque des signes de pathologie articulaire apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin pour établir le diagnostic correct, car différents types de pathologies doivent être traités différemment.

Principes de diagnostic et de traitement

Les méthodes suivantes sont utilisées pour diagnostiquer tout type d'arthrose:

  • Détection des plaintes actives et passives;
  • Étudier la dynamique de la maladie;
  • Examen et palpation de l'articulation touchée;
  • Radiographie;
  • Arthroscopie;
  • L'étude du fluide articulaire.

Le traitement est effectué de manière conservatrice: prise de médicaments, physiothérapie, massages et exercices thérapeutiques. Pour les déformations graves, un traitement chirurgical est indiqué. Pour chaque type d'arthrose a ses propres caractéristiques dans le diagnostic et le traitement.

Psoriasique

Ce type de pathologie est l’un des symptômes du psoriasis. Habituellement, des lésions articulaires se développent chez les patients qui ont longtemps souffert d'éruptions cutanées. L'arthrose psoriasique touche généralement les grosses articulations - la hanche, le genou, la cheville et les orteils risquent moins de souffrir.

Les symptômes de la maladie sont causés par une inflammation. Caractérisé par une raideur matinale pouvant atteindre un degré tel que le patient s’immobilise. Le syndrome de la douleur est assez prononcé, le patient décrit la douleur comme étant douloureuse et lancinante. Dans la phase d'aggravation, on note un gonflement et une rougeur de la peau au-dessus de l'articulation, qui devient chaude au toucher. Le psoriasis se caractérise par des dommages asymétriques aux articulations.

Dans le diagnostic de l'importance de la présence d'éruptions cutanées. Cependant, il convient de rappeler que l'éruption cutanée n'est pas toujours observée simultanément à la défaite des articulations. Le diagnostic de laboratoire n'a pas d'indicateur spécifique. Certaines fonctionnalités sont disponibles à l'examen aux rayons X:

  • L'ostéoporose;
  • Érosion périarticulaire;
  • Périostite - croissance osseuse aux bords de l'articulation;
  • Avec la défaite des orteils est caractérisé par un changement cohérent entre les phalanges d'un doigt.

En fonction du nombre d'articulations touchées, déterminez la gravité de la maladie.

Le traitement est effectué de manière conservatrice:

  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) - Ibuprofène Aertal prescrit depuis plusieurs mois;
  • Administration intra-articulaire de glucocorticoïdes;
  • La sulfasalazine est prescrite pour une utilisation à long terme;
  • Dans les cas graves, les cytostatiques sont présentés.

La physiothérapie est un complément aux médicaments - photothérapie et électrophorèse avec glucocorticoïdes. Composante obligatoire du traitement - gymnastique. En coordination avec le médecin traitant, un traitement populaire est appliqué.

En raison de l'inefficacité du traitement conservateur et de la formation de déformations sévères des articulations, un traitement chirurgical est recommandé - arthroplastie, arthroplastie.

Gouty

L'arthrose se développe en raison d'une altération du métabolisme de l'acide urique dans le corps. Les sels d'urée se déposent dans les articulations, provoquant leur inflammation et leur déformation ultérieure. Le plus souvent, souffrent d'articulations interphalangiennes des pieds.

La maladie se caractérise par une évolution chronique avec des exacerbations occasionnelles. Le syndrome articulaire est représenté par une douleur modérée, un gonflement et un gonflement de l'articulation.

Un symptôme spécifique de la goutte est le tophi. Ce sont des accumulations de sels d'acide urique dans les tissus mous - dans les oreillettes, sur la surface des extenseurs des membres.

Au cours de la maladie, des ganglions goutteux se forment sur le site du tophus. Ce sont de grandes formations à l'ouverture desquelles se forme une masse blanche de caillé formée de sels d'urée.

Pour le diagnostic de l'arthrose goutteuse, on étudie le taux d'acide urique dans le sang. Les signes radiologiques de la goutte comprennent:

  • Compactage des tissus mous;
  • Assombrissement focal de l'articulation;
  • Erosion périarticulaire.

Le traitement est effectué par des méthodes conservatrices. Un régime visant à réduire le niveau d'acide urique dans le corps revêt une grande importance. Il est recommandé aux patients d’exclure du régime alimentaire:

  • Viande grasse et poisson;
  • Viandes fumées, mets délicats à base de viande et de poisson;
  • Les conserves;
  • Oseille;
  • Les légumineuses;
  • Du chocolat;
  • Thé fort, café, alcool.

Il est recommandé de limiter la consommation de sel.

L'allopurinol est le principal médicament utilisé pour traiter la goutte. Les patients prennent ce médicament à vie. Pour soulager la douleur, des gels et des pommades contenant des AINS sont prescrits. La physiothérapie a un effet bénéfique: bains à la paraffine, courants diadynamiques, bains thérapeutiques.

Rhumatoïde

La maladie a une prédisposition héréditaire. Il se développe comme une arthrose allergique, qui repose sur une réaction auto-immune. Processus pathologiques sont des articulations des jambes. La maladie se caractérise par une inflammation chronique et une déformation persistante des articulations, entraînant une perte de mobilité.

L'arthrose est caractérisée par une douleur intense et une raideur matinale. La raideur matinale dure au moins 30 minutes - c'est un signe diagnostique de la maladie. La douleur atteint son maximum le soir. Il y a un gonflement et une rougeur de l'articulation.

Les critères de diagnostic sont la détection du facteur rhumatoïde et des modifications radiographiques spécifiques. On distingue quatre stades radiographiques de l'arthrose:

  • Les changements sont minimes, il y a un léger rétrécissement de l'interligne articulaire;
  • Une simple érosion apparaît aux bords du fossé;
  • L'érosion devient plus importante, le rétrécissement significatif de l'espace articulaire;
  • La fente articulaire est pratiquement absente, avec un grand nombre d'érosions.

Pour le traitement, utilisez plusieurs groupes de médicaments. Attribuez-les séquentiellement - en cas d’inefficacité des médicaments d’un groupe, passez au suivant:

  • AINS - Movalis, Nimika;
  • Glucocorticoïdes - Métipred, Diprospan;
  • Cytostatiques - méthotrexate;
  • Sulfasalazine;
  • Préparations d'or - Tauredon, Crizanol;
  • Anticorps monoclonaux - Arava.

En cas de déformation persistante, un traitement chirurgical est indiqué. Le processus rhumatoïde est l'arthrose la plus progressive, conduisant rapidement à une déformation irréversible.

Réactif

Il s'agit d'une arthrose infectieuse causée par la présence dans le corps de chlamydia, de mycoplasmes, d'Escherichia coli. L'articulation n'est pas affectée par ces bactéries mais par les anticorps produits en réponse à leur présence.

L'arthrose infectieuse se caractérise par une douleur modérée et des signes prononcés d'inflammation des articulations. Le genou est le plus souvent touché - il devient gonflé, la peau au-dessus devient rouge, la température locale augmente. En raison de la douleur et de l'enflure, les mouvements du genou sont limités. Parfois, il y a des signes courants d'intoxication.

Le diagnostic repose sur l'anamnèse, l'examen clinique et l'examen du liquide articulaire. L'examen radiographique ne révèle pas de changements spécifiques.

Le traitement est effectué de manière conservatrice. Un traitement médicamenteux est prescrit, affectant le facteur infectieux et éliminant le processus inflammatoire:

  • Antibiotiques macrolides ou tétracyclines;
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Analgésiques;
  • Moyens pour améliorer la microcirculation.

Appliquer des méthodes de physiothérapie - UHF, électrophorèse. Ce processus peut être considéré comme une pseudarthrose, car il n'y a pas de changements véritablement dégénératifs.

Post traumatique

Il se développe après une blessure articulaire. Un traitement inadéquat ou incomplet entraîne une inflammation chronique, des modifications dégénératives du tissu cartilagineux. Le plus souvent, les grosses articulations sont touchées.

La maladie se caractérise par une douleur modérée, aggravée le soir. Les signes d'inflammation ne sont généralement pas observés. La longue évolution de la maladie entraîne la formation de difformités articulaires.

Pour le diagnostic est important le fait de blessure dans l'histoire. Les modifications radiographiques ne sont pas spécifiques, des signes de fracture sont visibles dans la zone articulaire.

Le traitement est effectué de manière symptomatique - des analgésiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des chondroprotecteurs sont prescrits.

Ostéoarthrose

Il s’agit d’une arthrose déformante entraînant de graves violations de la fonction articulaire. La base du processus pathologique est la dégénérescence du cartilage articulaire. Le principal symptôme de l'arthrose est la douleur. Elle survient immédiatement après le réveil, se poursuit tout au long de la journée et s'intensifie le soir. Les patients ont noté une limitation des mouvements et une contraction des articulations.

Le diagnostic est établi sur la base d'un examen aux rayons X:

  • Rétrécissement de l'espace articulaire;
  • La formation d'ostéophytes - croissances osseuses;
  • Compaction osseuse - ostéosclérose.

Le traitement est effectué par des méthodes conservatrices et chirurgicales.

L'arthrose est un groupe important de maladies caractérisées par la destruction du tissu cartilagineux des articulations et la violation de leurs fonctions. Ils se posent pour diverses raisons. Un symptôme courant est le syndrome de la douleur et une déformation articulaire de gravité variable. En fonction de l'arthrose, les tactiques de traitement et le pronostic sont déterminés.

Arthrose vertébrale - les principaux types

La colonne vertébrale humaine comprend plus de trente vertèbres reliées entre elles par des articulations. Les articulations osseuses dans la colonne vertébrale, comme dans d'autres articulations du corps, sont sujettes à la maladie courante - l'arthrose. La maladie des articulations entre les processus de la vertèbre est appelée spondyloarthrose.

L'arthrose rachidienne est une maladie chronique dans laquelle les surfaces cartilagineuses des articulations intervertébrales sont touchées, le tissu cartilagineux est d'abord aminci et détruit, puis d'autres structures articulaires: os, ligaments, membranes synoviales, capsules articulaires.

La maladie affecte généralement les personnes de plus de 60 ans. Et elle se déroule parallèlement à d'autres processus dystrophiques, par exemple avec l'ostéochondrose, dans laquelle les disques entre les vertèbres souffrent.

Qu'est-ce que l'arthrose vertébrale?

Selon la cause de l'événement, on distingue les types d'arthrose de la colonne vertébrale suivants:

  • facteurs primaires - héréditaires, qui comprennent la pathologie congénitale du système musculo-squelettique, la dysplasie du tissu conjonctif. Les maladies entraînent un traumatisme accru du cartilage et, par conséquent, l'apparition de modifications dégénératives des articulations.
  • secondaire - causé par des dommages aux articulations.

L'arthrose de la colonne vertébrale se développe à la suite d'une mauvaise posture, d'un travail prolongé en position forcée, d'une charge accrue sur le dos en raison de l'obésité. Des modifications secondaires des articulations se développent avec des maladies rhumatismales et auto-immunes, des troubles hormonaux, pendant la ménopause chez la femme.

En fonction de la localisation de la pathologie, les médecins distinguent les types d'arthrose de la colonne vertébrale:

  • l'arthrite cervicale est une maladie des articulations des vertèbres cervicales, un autre nom pour ce qui est non-vertébral;
  • dorsarthrose, dans laquelle les vertèbres thoraciques sont touchées;
  • lombaltrose, affectant les articulations de la vertèbre lombaire.

Lésions cervicales

Une localisation favorite du processus pathologique est la colonne cervicale. La maladie est due au fait que le cou est soumis à des charges non physiologiques constantes, résultant par exemple du travail assis devant un ordinateur. Un spasme musculaire chronique se développe, ce qui conduit à la malnutrition dans le cartilage des articulations.

L'arthrose de la région cervicale se manifeste par des douleurs à l'arrière de la tête, à l'arrière du cou, aux mains, qui surviennent après avoir dormi, en tournant ou en inclinant la tête. En se déplaçant, il y a souvent un clic ou un craquement dans les vertèbres. Progressivement, l'intensité de la douleur augmente, elles deviennent permanentes. La maladie est dangereuse en raison de l'apparition de complications neurologiques graves.

L'arthrose sans couverture est un type de maladie de la colonne cervicale. Il manifeste une attaque de douleur forte et douloureuse. Les patients évitent les mouvements dans le cou, dans les mains. Simultanément, des troubles de la sensibilité et d’autres symptômes neurologiques se développent.

Affection thoracique

C'est beaucoup moins courant que d'autres sites. Manifestée par des douleurs entre les omoplates, qui se produisent lorsque le corps bouge, la sensibilité de la projection des segments thoraciques est perturbée. Un symptôme caractéristique de tous les types de spondylarthrose est la raideur matinale, que l'on retrouve également dans ce type de maladie.

Lésion lombaire

L'arthrose de la colonne lombaire se manifeste par des symptômes désagréables au bas du dos, au sacrum, aux fesses et à la surface postérieure de la jambe au-dessus du genou. La maladie se développe suite à un effort physique excessif, un excès de poids, un travail sédentaire ou une position debout longue.

Premièrement, la gêne survient lors du changement de position du corps ou lors de la levée de poids. Mais au fil du temps, la lumbalgie inquiète constamment, prive le sommeil.

En raison du spasme des muscles lombaires des patients, le mouvement est raide le matin. Parfois, l'arthrite lombaire se manifeste par un engourdissement, une sensation de brûlure, une faiblesse des muscles de la cuisse, des fesses, une restriction de la mobilité de l'articulation de la hanche. Ces manifestations sont attribuées au syndrome musculaire en forme de poire, nécessitant un traitement immédiat.

À propos, vous pouvez également être intéressé par les matériaux GRATUITS suivants:

  • Livres gratuits: "TOP 7 exercices néfastes pour les exercices du matin, que vous devriez éviter" | "6 règles d'étirement efficace et sûr"
  • Restauration des articulations du genou et de la hanche en cas d'arthrose - Vidéo gratuite du webinaire, qui a été réalisée par le docteur en thérapie du sport et en médecine sportive - Alexander Bonin
  • Cours gratuits sur le traitement des maux de dos dispensés par un médecin certifié en physiothérapie. Ce médecin a développé un système de récupération unique pour toutes les parties de la colonne vertébrale et a déjà aidé plus de 2 000 clients souffrant de divers problèmes de dos et de cou!
  • Vous voulez apprendre à traiter un nerf sciatique? Ensuite, regardez attentivement la vidéo sur ce lien.
  • 10 éléments nutritionnels essentiels pour une colonne vertébrale en bonne santé - dans ce rapport, vous apprendrez ce que votre régime alimentaire quotidien devrait être afin que vous et votre colonne vertébrale gardiez toujours un corps et un esprit sains. Information très utile!
  • Avez-vous l'ostéochondrose? Ensuite, nous recommandons d'explorer des méthodes efficaces de traitement de l'ostéochondrose lombaire, cervicale et thoracique sans médicament.