Douleur abdominale dans le dos à droite

traitement des articulations et de la colonne vertébrale

  • Maladies
    • Arozroz
    • L'arthrite
    • Spondylarthrite ankylosante
    • Bursite
    • Dysplasie
    • Sciatique
    • Myosite
    • Ostéomyélite
    • L'ostéoporose
    • Fracture
    • Pieds plats
    • La goutte
    • Radiculite
    • Rhumatisme
    • Talon éperon
    • Scoliose
  • Joints
    • Genou
    • Épaule
    • Hanche
    • Pied
    • Les mains
    • Autres articulations
  • Colonne vertébrale
    • Colonne vertébrale
    • Ostéochondrose
    • Région cervicale
    • Service thoracique
    • Colonne lombaire
    • Hernie
  • Traitement
    • Exercice
    • Opérations
    • De la douleur
  • Autre
    • Le muscle
    • Bundles

Ça fait mal au côté droit et redonne

Qu'est-ce que la douleur dans le côté droit du dos

Pour exclure l'appendicite, allongez-vous sur le côté droit, appuyez légèrement sur vos jambes, détendez votre estomac et votre poing droit, appuyez très profondément sur la région abdominale juste au-dessus de l'ovaire droit, maintenez-la pendant quelques secondes et relâchez-la brusquement (mieux si quelqu'un vous aide). Si ça fait mal, appelez une ambulance. Si vous ne tombez pas malade et que vous ne le serez pas la nuit, passez à l'échographie le matin et examinez les organes abdominaux. Cela peut blesser le rein droit, l'ovaire (ectopique possible), le foie. La colonne vertébrale n'est pas exclue, elle est innervée et peut faire mal n'importe où. Demandez à quelqu'un d'appuyer doucement sur les vertèbres et les disques intervertébraux, si vous ressentez une douleur dans une partie de la colonne vertébrale, ou si vous revenez du côté droit, consultez un bon neurologue. Bonne chance Aller

Le traitement des problèmes du système musculo-squelettique comprend généralement trois composantes: la cholécystite aiguë;

Une douleur sourde peut parler de problèmes de foie, de troubles structurels du squelette, de compression des organes sous-jacents.

Pourquoi ça fait mal au dos du dos

Une douleur douloureuse prolongée qui s'étend dans le dos à droite devrait être une raison suffisante pour examiner le foie. Dans les maladies de cet organe, l'inconfort est aggravé par l'effort physique et devient plus faible au repos. Lorsque les maladies du foie, les douleurs dans le bas du dos droit s'aggravent après avoir consommé des aliments gras, épicés et des boissons alcoolisées. En plus de cela, les nausées, brûlures d'estomac, éructations, fatigue, manque d'appétit, goût amer dans le corps indiquent des processus pathologiques dans l'organe. Souvent, une maladie du foie est accompagnée d'un jaunissement de la peau.

Les signes d'une grossesse extra-utérine du côté droit:

  1. L'annexite est administrée du côté droit du dos à l'abdomen. Une douleur tirante sourde du côté droit peut être associée à des modifications de la membrane hépatique dues à une hépatite ou à une hépatite graisseuse: le foie augmente et la capsule s'étire. douleur soudaine et persistante du côté droit: Douleur aiguë au poignard - c’est à la fois notre bourreau et notre aide: elle interfère avec la vie, le travail, la détente et en même temps, elle aide au diagnostic. Connaissant la géographie de la douleur, il est possible d’en identifier la source, même s’il n’est pas rare que la douleur se trouve à une distance suffisante pour confondre le médecin de la zone douloureuse. Mais avec l'aide de diagnostics instrumentaux et de laboratoire, la vérité est enfin possible d'établir des anti-inflammatoires (Diclofenac, Voltaren) sous forme d'injections ou de comprimés, d'appendicite;
  2. Une douleur lancinante soudaine dans la région sous les côtes indique l'implication des nerfs de la colonne vertébrale dans le processus pathologique.Des douleurs aiguës à droite sous les côtes derrière et à l'avant peuvent indiquer une attaque de cholélithiase et nécessiter une attention immédiate de la part d'un médecin. Une exacerbation provient du blocage des canaux biliaires avec une pierre, et souvent le seul moyen de guérir la maladie est la chirurgie. La douleur lors d'une attaque peut irradier vers l'épaule droite, l'omoplate, le cou. Parfois, il se propage au cœur, provoquant une angine de poitrine. La fièvre, la décoloration des matières fécales, le jaunissement de la peau sont les symptômes associés à une maladie des calculs biliaires. Pour provoquer l'aggravation de la maladie peut l'abus d'aliments gras et épicés, l'activité physique.
  3. Retard mensuel - annexes chroniques
  4. Très haute température est maintenue, il peut être connecté:
    • Dans l'hypochondre
    • :
    • La douleur dans le côté droit du dos est dans tout le monde
    • Physiothérapie - hydrostroke, douche de Charcot, massage thérapeutique;
  5. Pyélonéphrite.

Dans la plupart de ces conditions, la douleur apparaît non seulement de derrière, mais également dans d'autres parties de l'abdomen et du dos, elle peut changer de caractère et d'intensité et se déguiser en douleur dans d'autres organes.
Si l'hypochondre droit fait mal pendant plusieurs jours et que ce symptôme est accompagné de fièvre, de nausées, de vomissements, de constipation, de flatulences et de tensions dans les muscles de la cavité abdominale, les médecins excluent d'abord une attaque de cholécystite aiguë. Cette maladie est caractérisée par une douleur constante et d'intensité moyenne, parfois accompagnée d'une sensation de lourdeur et de brûlure. Les crises de cholécystite surviennent dans la grande majorité des cas chez les personnes atteintes de cholélithiase.

Rares taches

  • Manifeste avec des douleurs douloureuses, en particulier pendant la menstruation ou juste après
  • En quittant la pierre, la sévérité de la douleur diminue fortement
  • Avec les maladies urologiques:
  • Dans le dos
  • À propos des abcès ou de la formation de kystes

. Pas toujours attaché une grande importance. L'habitude de dîner avant l'heure du coucher ou de goûter consciencieusement tous les repas sur une table de fête fait penser qu'au milieu de la nuit une personne se réveille de douleurs dans l'hypochondre gauche ou droit, ou de spasmes à l'estomac ou aux intestins. Et que fait-on habituellement dans ce cas? Un mezim salvateur, holiver ou no-shpa, que tout le monde a en abondance, est accepté. L'indisposition disparaît généralement et nous laisse temporairement seuls jusqu'au prochain «enfer» pour des vacances gastro-intestinales et des dîners nocturnes. Sans changer de vie, sans cesser d'abondance à consommer des plats gras, farineux, trop tranchants, de l'alcool et des bonbons, nous «continuons à creuser notre tombe avec un couteau et une fourchette» (c).

Exercices physiques - charges de puissance dosées, natation.

Quand appeler une ambulance?

Il est impossible de déterminer de manière indépendante les causes de telles affections, un spécialiste devrait être impliqué dans le diagnostic et la détermination des causes de la maladie. Grâce à la recherche clinique générale et à des méthodes spéciales, le médecin sera en mesure de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement.

  1. Le mal de dos dans le dos droit est une condition pathologique qui ne peut ni apparaître ni disparaître d'elle-même. C'est pourquoi il est si important de prendre le temps de corriger les causes de ces maladies.
    • Une inflammation du pancréas (pancréatite) peut provoquer des douleurs épuisantes et épuisantes irradiant vers les côtes (ou l'une d'entre elles), vers le bas du dos et la région de l'omoplate. Mais toutes les personnes atteintes ne souffrent pas uniquement de sensations désagréables dans les zones décrites du corps. Souvent, lors d'une aggravation de la maladie du patient, les douleurs qui entourent l'abdomen et le dos sont tourmentées. Ils sont accompagnés de frissons, de vomissements sévères, de diarrhée, de flatulences, de fièvre et de prostration générale. La douleur pendant une crise de pancréatite dure plusieurs jours et ne disparaît que lorsque la personne commence à prendre les médicaments prescrits par le gastro-entérologue. Vous ne devez donc pas différer la visite. Une maladie grave nécessite une hospitalisation urgente.
    • Cela rappelle tout le processus inflammatoire quand une femme refroidit le bas-ventre.
    • Habituellement, les ovaires et les trompes de Fallope sont touchés.
  2. Si elles sont aiguës, il s’agit de la cause la plus fréquente d’hospitalisation. Il est donc impossible de traiter ces symptômes à la légère, en essayant de les réduire avec des pilules.

Pyélonéphrite ou glomérulonéphrite

Bas de l'abdomen

A propos de briser le corps

La cause de la douleur dans le côté droit du dos, à l'exception des maladies de la colonne vertébrale, peut être une maladie grave des organes internes.

Le traitement de problèmes d’autres organes et systèmes dépend des spécificités de la maladie. Les pathologies chirurgicales aiguës nécessitent une hospitalisation et une intervention chirurgicale. Ils ne tolèrent pas le retard ou le remplacement par des méthodes conservatrices.

Douleurs du côté droit sous les côtes

Quand une personne s'aperçoit que son côté droit est blessé au dos, elle cherche à savoir quel médecin consulter. Les spécialistes suivants traitent de problèmes similaires: chirurgiens, orthopédistes, néphrologues, oncologues et gastro-entérologues. Mais vous devriez commencer à comprendre pourquoi la douleur dans la moitié droite du dos est nécessaire chez le thérapeute, qui exclut la pathologie aiguë et envoie un spécialiste spécifique à consulter. Il existe également plusieurs options possibles pour localiser la douleur sous le côté droit du dos, ce qui permet de juger. ou de tout autre organe. Les douleurs du côté droit sous les côtes derrière peuvent causer une appendicite. Pour l'inflammation de l'appendice est caractérisée par une douleur sourde modérée constante, aggravée par le mouvement. Sa localisation est du côté droit, mais au début de l'attaque, elle peut se produire dans le nombril, dans le dos sous la côte ou recouvrir tout l'abdomen. L'appendicite, en plus des sensations douloureuses, se manifeste également par de la fièvre, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements isolés, des selles molles et une augmentation du rythme cardiaque. Si une personne présente les symptômes décrits, elle doit immédiatement appeler une ambulance. Tout retard peut aboutir à une péritonite et à la mort.

  • Au fur et à mesure que l'embryon se développe, les symptômes douloureux
  • La douleur est présente à gauche, puis à droite, donnée dans le dos.
  • Une douleur aiguë dans le bas-ventre droit peut être un signe d'appendicite
  • Maladie rénale

Si l'attaque est accompagnée d'une perte de conscience, d'une pâleur, d'une forte diminution de la pression artérielle

Violation de l'intégrité du corps (perforation, perforation)

La douleur est à droite, mais plus près du dos.

Toute maladie chronique se transforme tôt ou tard en une maladie aiguë et le risque augmente déjà de nombreuses fois. Il est donc important de déterminer, par la nature de la douleur, si vous pouvez souffrir ou si vous devez recruter 903 personnes immédiatement.
Les maladies du système urogénital, des poumons et du foie sont traitées avec des antiviraux, des antibiotiques et des anti-inflammatoires pour soulager la douleur. Parfois, les patients sont dirigés vers un hôpital chirurgical.

  • Quel que soit le cas, le spécialiste est dirigé vers une personne souffrant de sensations douloureuses derrière le côté droit de la taille, le médecin est tenu de réaliser une étude diagnostique complète. Les patients font habituellement ce qui suit:
  • Le mal de dos dans le dos droit peut être ressenti dans les domaines suivants:
  • Une douleur douloureuse constante ou intermittente sous l'omoplate droite peut indiquer des processus pathologiques dans les poumons, situés du côté affecté. Il peut s'agir d'une pneumonie, d'une pleurésie et même d'une tumeur maligne. Dans ces maladies, la douleur à l'arrière droit est accompagnée d'une forte toux avec expectorations mal déchargées, faiblesse, fièvre. Si une personne s'inquiète de ces symptômes, elle doit consulter un médecin généraliste ou un pneumologue.
  • Rupture de tuyau associée à une douleur aiguë, un saignement, de la fièvre
  • Annexis droit aigu

La cause de la colique ci-dessous peut être:

  1. Tuberculose rénale
  2. Que ne peut pas faire avant l'ambulance?
    • A propos de saignement dans la cavité abdominale
    • Alors, qu'est-ce que la douleur signifie?
    • Habituellement, le traitement des maux de dos, en particulier sur le côté droit derrière le dos, prend entre un et deux mois. Mais dans le cas d'une évolution prolongée de la maladie, un traitement plus long ou une série de traitements peuvent être nécessaires.
    • Numération globulaire complète avec formule et analyse d'urine;
    • Le renversement, avec une augmentation juste en dessous de l'omoplate droite, peut apparaître si un nerf est pincé ou si une plèvre pulmonaire est atteinte;
  3. Une douleur très sévère dans le bas du dos droit est provoquée par une hernie intervertébrale lombaire. Ils peuvent se propager de la source d'inflammation à la région poplitée, au bas de la jambe, à l'arrière de la cuisse. Souvent, quand les gens tombent malades, ils se plaignent d’engourdissements dans certaines zones des membres inférieurs, de fourmillements et de brûlures aux orteils, de parésies. La douleur lors de la marche augmente et, en position couchée, devient plus tolérante. La hernie intervertébrale de la colonne lombaire est traitée par un chirurgien orthopédique.
    • La péritonite commence, comme dans tous les cas de rupture d'organe avec hémorragie interne.
    • :
    • Appendicite aiguë
    • Tumeur rénale

Douleur au côté droit et au bas de l'abdomen

En aucun cas, ne donnez pas au patient des antibiotiques, des analgésiques et des antipyrétiques, car cela lisserait le tableau clinique et pourrait nuire à la formulation du diagnostic correct.

Sous forme de lumbago - sur la nature neurologique

Permanent, tirant, douloureux - sur les changements dans

  1. L’identification en temps voulu des causes de la douleur dans le bas du dos, à droite, non seulement éliminera le symptôme lui-même, mais guérira également la pathologie, empêchant ainsi la récurrence de la maladie.
    Analyse biochimique du sang (glucose, hépatite, prélèvements de foie, bilirubine avec fractions, ALT, AST, urée, créatinine);
    La région centrale du côté droit du dos fait mal s'il y a des problèmes de reins;
    • Des sensations douloureuses d'intensité variable dans l'hypochondre droit peuvent apparaître lors de lésions de la colonne vertébrale lors de chutes. Si cela ne devient pas plus facile pour une personne pendant un à deux jours après l’incident, il convient de consulter le chirurgien et d’éliminer le risque de lésion des organes internes.
    • Comme vous pouvez le constater, la douleur au dos du dos est un phénomène très grave qui met la vie en danger. Nous devons essayer d’en identifier immédiatement la cause et de traiter la maladie rapidement, "sans attendre de péritonite" (c).
    • Inflammation de l'ovaire droit et de la trompe de Fallope

Il ne choisit ni son âge, ni celui-là - que vous soyez en bonne santé ou que vous ayez tout un «tas» de plaies. Cela peut littéralement toucher tout le monde, en particulier ceux qui aiment les semences et les autres produits avec des enveloppes et des peaux.

Néphroptose (omission)

  • Qu'est-ce que ça fait quand ça fait mal à droite?
  • Des douleurs sévères accompagnées de maux de dos surviennent généralement lorsque le système nerveux périphérique et la moelle épinière sont impliqués dans le processus pathologique.
  • Parenchyme d'organes

Si dans la vie, vous devez tourner brusquement ou parcourir une courte distance à grande vitesse, vous ressentirez peut-être une vive douleur du côté droit. Et puis, une personne commence à se rappeler frénétiquement: qu'est-ce qui blesse du côté droit? Quel corps? Quelle est la raison? Les raisons, en passant, peuvent être multiples. Considérez les principaux.

  • Coagulogramme;
    La douleur dans le côté droit du dos, sous les côtes, survient lors de maladies de la vésicule biliaire, du foie, des poumons et du pancréas;
    • Des maladies psychosomatiques peuvent entraîner une douleur aiguë ou persistante accompagnée de picotements sous le bord droit. Habituellement, cela se produit périodiquement et ne dure pas longtemps. Dans ce cas, un neurologue ou un psychiatre aidera la personne à se débarrasser de la douleur.
    • Vidéo: Douleur dans le côté droit du dos
    • Douleurs aiguës dans le côté droit, bas de l'abdomen, avec relâchement lombaire, entrejambe

    Il peut être déterminé par: La gamme de douleur et de symptômes de ces affections est variée:

    • Ce sont des symptômes de nombreuses maladies. Leurs connaissances aideront à évaluer réellement le danger possible.
    • Plus souvent, il est caractéristique des maladies de la colonne vertébrale aux stades sévères ou lors d'exacerbations.
    • Et son possible étirement. Ainsi, ces symptômes de douleur peuvent parler de
  • Douleur au côté droit lors d'un effort physique, généralement associée à une congestion de la vésicule biliaire. S'il est rempli de bile, alors, au moment d'une charge aiguë, il y a une libération vive dans l'estomac et les intestins. Par conséquent, la douleur peut aller du côté droit au milieu de l'abdomen, puis redescendre. Après cela, la douleur diminue. L'intestin peut réagir à la bile, une diarrhée va apparaître. Même si cette manifestation peut sembler inoffensive, il est impératif de contacter un gastro-entérologue afin d'éliminer le problème pour l'avenir: échographie des organes abdominaux (foie, rate, vésicule biliaire, reins);
    La douleur dans toute la région du bas du dos, à droite, est un symptôme de lésions de la colonne vertébrale ou du système urinaire, qui peuvent être causées par des maladies du système urinaire. Avec eux, le malaise ne passe pas et ne diminue pas, même si la personne est immobile. Les représentants du sexe faible devraient prendre en compte le fait que la douleur, concentrée sous le bord droit, est le signe d’un certain nombre de maladies gynécologiques. Pour les diagnostiquer, vous devez contacter une consultation féminine. Si vous commencez soudainement à déranger la douleur à droite sous les côtes par derrière, la personne ne comprend pas toujours quel médecin elle doit consulter. Les personnes qui ne comprennent pas la médecine associent généralement l'apparition de ce symptôme alarmant à une pathologie rénale. Mais la pratique montre que dans de nombreux cas, des manifestations douloureuses du côté droit du dos sont provoquées par d’autres maladies tout aussi graves. Voyons quels maux peuvent être responsables de l'apparition du symptôme ci-dessus.
    La température augmente, des pertes purulentes apparaissent
  • Augmentation de la douleur à droite lors des mouvements, levée de la cuisse droite, pression et relâchement brusque, et autres tests (la douleur peut être ressentie dans le coin supérieur droit, plus près de l'estomac)
    Dans les maladies chroniques, les douleurs dans le côté droit du dos sont sourdes et douloureuses
    Pour déterminer la cause de la douleur du côté droit du dos à cause des symptômes, vous devez connaître l'emplacement anatomique des organes internes.
    • Nous avons déjà examiné ces affections en détail, ainsi que leur traitement:
    • Le sable
      Si la douleur apparaît soudainement, le malaise est très fort. Il est tout à fait correct de consulter un médecin et de vous dire que le côté droit fait mal. Qu'est-ce que c'est, l'expert dira. Chez les femmes et les hommes, les causes de la douleur peuvent être différentes. La cause la plus fréquente de douleur du côté droit chez la femme peut être associée à une rupture ovarienne. Elle vient très soudainement. Une femme ne peut pas se redresser. Le fait est que rester assis est beaucoup plus facile à supporter, il est presque impossible de se détendre. La même douleur survient lorsque la trompe de Fallope se rompt pendant la grossesse extra-utérine. Dans ces deux situations, une opération urgente est nécessaire, sinon il y a un danger pour la vie de la femme. Le kyste aux jambes peut être douloureux et tordu, mais cela se produit moins souvent.
    • La fluorographie;
    • Il est important de comprendre que la connaissance de la localisation et de la nature de la douleur dans le bas du dos, à droite, ne constitue pas une raison suffisante pour poser un diagnostic et, en particulier, pour commencer à s'automédifier.
    • Mais pas toujours douloureuse douleur dans le bas du dos indique des problèmes de santé. S'il se produit après la nuit et qu'il disparaît ensuite sans laisser de trace, sa cause est un lit inconfortable. Dans ce cas, il suffit de changer le matelas.
  • La douleur localisée à l'arrière du quadrant supérieur droit a de nombreuses causes. En plus du rein, la vésicule biliaire, les intestins, le pancréas et les poumons sont situés dans cette zone. Des dysfonctionnements dans le travail de l’un des organes énumérés peuvent se traduire par des sensations désagréables dans le bas du dos. En outre, les douleurs au système nerveux, à la colonne vertébrale et aux organes pelviens sont souvent douloureuses à la droite et à l’arrière.

    Tumeur ou kyste dans l'ovaire ou le tube droit

    Douleur à droite sous les côtes dans le dos: causes

    Augmentation de la dureté de l'abdomen

    Au cours de l’exacerbation de la néphrite, la colique rénale commence, ce qui s’explique par l’accumulation de pus, de calculs, de produits de décomposition dans l’uretère et par une violation de l’écoulement de l’urine:

    Pourquoi la douleur sous les côtes à droite peut donner dans le dos et quoi faire

    De nombreux patients disent qu'ils ont souvent mal à l'hypochondre droit, irradiant dans le dos et les obligeant à assumer une sorte de maladie étrange.

    Les symptômes sont en fait non spécifiques: ils peuvent indiquer non seulement des maladies du système musculo-squelettique, mais également des processus pathologiques survenant dans les organes internes.

    Quelles pathologies peuvent causer de la douleur

    Mais à cause de ce qui se passe pour que la douleur apparaisse à droite sous les côtes m rend-il? Les causes les plus fréquentes sont des maladies du tractus gastro-intestinal, des reins, du foie ou des processus destructeurs de la colonne vertébrale.

    Par exemple, une douleur sous les côtes avec irradiation sur différentes zones du dos peut survenir en raison de tels facteurs:

    • Inflammation du foie causée par une hépatite virale ou une intoxication (alcool, intoxication médicamenteuse). Ce problème est indiqué par une douleur sous les côtes à droite, qui donne à l'omoplate, au bras ou à la colonne vertébrale thoracique. Il est grandement amélioré après avoir mangé des aliments épicés et gras, des nausées peuvent survenir.
    • Inflammation de la vésicule biliaire, dyskinésie biliaire, blocage du canal biliaire par des calculs dans la maladie des calculs biliaires. Les plaintes seront que le côté droit du dos sous les côtes fait mal. Se manifeste souvent par une douleur aiguë causée par des crampes et nécessitant des soins médicaux d'urgence.
    • Troubles divers du pancréas (ulcère, pancréatite). Une douleur aiguë pulsatile à la ceinture se produit souvent lors d'une pancréatite aiguë.
    • Lésions abdominales à droite, lorsque les intestins, la vésicule biliaire sont touchés, parfois le diaphragme est affecté.
    • Lésions ulcéreuses de l'estomac, du duodénum ou gastrite sévère.
    • Processus inflammatoires du côté droit ou calculs rénaux, qui provoquent des douleurs dans le dos sous les côtes, d'intensité variable: du malaise douloureux mineur à la colique rénale intolérable
    • Ostéochondrose de la colonne lombaire et thoracique. C’est pour cette raison que des douleurs plus intenses se manifesteront de l’arrière, se plaçant dans le quadrant supérieur à droite.
    • Appendicite.
    • La pleurésie et la pneumonie à droite, qui peuvent parfois provoquer des douleurs sous les côtes avec des formes de flux sévères.
    • Insuffisance cardiaque entraînant une stagnation du débit sanguin hépatique et pulmonaire. Cela provoque l'apparition de douleurs dans le dos sous les côtes à droite.

    Comment agir?

    Une douleur dans l'hypochondre droit avec une irradiation sur différentes parties du dos peut être un signe d'apparition ou d'exacerbation de diverses maladies infectieuses ou non infectieuses. Si un tel symptôme se produit, vous devriez:

    • Si la douleur est vive, si vous ressentez des crampes, appelez une ambulance. Ces manifestations parlent souvent d'appendicite, de pancréatite aiguë ou de cholécystite.
    • Avec les manifestations douloureuses tolérables, en particulier dans le contexte d’une maladie chronique existante, prenez la dose habituelle de médicament prescrit par le médecin et essayez de contacter l’hôpital le plus tôt possible pour examiner et identifier les causes de la douleur.
    • Prenez des analgésiques qui «lubrifient» le tableau clinique des symptômes.
    • Diagnostiquer indépendamment la maladie en soi et prescrire un traitement sans examen médical.

    L'automédication, en particulier lors de la première douleur, peut entraîner l'apparition de complications graves ou, dans les cas graves, la mort.

    Quel médecin devrait être examiné

    Lorsque vous vous rendrez à la clinique pour identifier les causes de la douleur dans le bon hypochondre, vous devrez être examiné par trois médecins spécialistes:

    Quelle visite pour commencer? Il ne joue pas un grand rôle, il devra rendre visite à tout le monde, passer les tests nécessaires, réaliser un ECG, mais si:

    • Les symptômes incluent nausée, vomissements, troubles dyspeptiques, jaunissement de la sclérotique oculaire, fièvre, il est conseillé de commencer l'examen en faisant appel à un spécialiste des maladies infectieuses.
    • En cas de maladie urinaire et de calculs biliaires, en particulier si une crise douloureuse survient en fonction du type de colique, vous devez d'abord contacter un chirurgien.
    • S'il existe un ulcère gastrique, un ulcère duodénal et que le syndrome douloureux est accompagné de nausées et de vomissements, mais que la température corporelle n'augmente pas, consultez un gastro-entérologue.

    La douleur du côté droit sous les côtes, irradiant dans le dos, syndrome alarmant qui sert de signe à l'apparition de nombreuses maladies graves et aiguës, est dangereuse. Avec de telles manifestations, un besoin urgent de visiter l'hôpital.

    Une sélection de matériaux utiles sur la santé de la colonne vertébrale et des articulations:

    Matériel utile de mes collègues:

    Matériel utile supplémentaire dans mes réseaux sociaux:

    Disclaimer

    Les informations contenues dans les articles sont uniquement destinées à des informations générales et ne doivent pas être utilisées pour l'autodiagnostic de problèmes de santé ni à des fins médicales. Cet article ne remplace pas l'avis médical d'un médecin (neurologue, thérapeute). S'il vous plaît consulter votre médecin d'abord pour savoir exactement la cause de votre problème de santé.

    Douleur dans l'hypochondre droit, s'étendant vers le dos

    Quelle que soit la douleur, vous devez rester vigilant, en particulier s'il s'agit d'une douleur dans l'hypochondre droit, s'étendant dans le dos. Une telle douleur dans le dos sous les côtes, comme toute autre douleur, signifie que la personne est malade. Les processus pathologiques sont dangereux pour la santé. Aujourd'hui, certaines conditions seront considérées, dans lesquelles le dos à droite sous les côtes fera mal, ou un syndrome douloureux se manifestera des deux côtés.

    Souvent, si cela fait mal au côté gauche sous les côtes par l'arrière ou à droite, des changements pathologiques se produisent dans le corps et il y a aussi des problèmes avec la colonne vertébrale. Le patient qui s'inquiète de douleurs dans l'hypochondre droit ou gauche, irradiant dans le dos, doit comprendre la nature de la douleur pour déterminer les symptômes supplémentaires. Ainsi, la cause de la douleur sera déterminée, puis le spécialiste prescrira des mesures curatives.

    Causes de la douleur

    Lorsque le côté droit du dos fait mal ou que des douleurs se manifestent des deux côtés, la personne a des problèmes de tractus digestif, de la colonne vertébrale, des reins et peut-être aussi des organes de la poitrine. La maladie peut être thérapeutique, dans laquelle l'aide urgente à une personne n'est pas nécessaire ou urgente, nécessitant des mesures médicales urgentes.

    Comment ça peut faire mal?

    Les douleurs dues à l'irradiation peuvent se propager et se localiser soudainement dans différentes parties du corps, même si leur source est éloignée. Subjectivement, le syndrome douloureux est perçu différemment. Une personne peut:

    • Piquer Une telle condition douloureuse se produit lorsque l'activité motrice. Dans la pancréatite aiguë du côté droit, il peut piquer à l'arrière, même si la personne ne bouge pas.
    • Brûler, couper, manifeste également une douleur aiguë. Ces sensations sont quand pathologies vertébrales, dysfonctionnement des organes internes.
    • Tirez, gémissez. Une personne développe de graves changements pathologiques.
    • Tirer. De telles sensations peuvent survenir avec des vertèbres atteintes, une radiculite, un rhumatisme et d'autres problèmes. La colonne vertébrale thoracique inférieure est affectée.

    Conditions pathologiques thérapeutiques

    Lorsque le patient s'inquiète du syndrome de la douleur à droite sous les côtes, ainsi que de ses nausées, ce sont des signes d'inflammation du pancréas, le processus pathologique se déroule sous une forme aiguë ou chronique. Le patient a une sensation désagréable et le syndrome douloureux s'étend au-delà des limites du processus inflammatoire. Il y aura une douleur dans l'hypochondre droit derrière le dos. La personne est affaiblie, un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal (TI) se produit.

    Des douleurs lombaires dans l'hypochondre droit de caractère sourd avec nausée sont associées à des modifications pathologiques du foie (cirrhose hépatique, inflammation du foie, néoplasmes malins). En plus de la douleur dans le dos juste sous les côtes, il existe des symptômes:

    • Couleur de la peau jaune.
    • Le patient est pâle, faible.
    • Son nauséeux, il souffre de dyspepsie.
    • Il est indifférent à la nourriture.

    Les sensations douloureuses à droite et sur le côté, après avoir mangé, sont avec du duodénum enflammé. Même avec la duodénite, la douleur est donnée dans le dos, la zone scapulaire. Une personne est malade et vomit, il transpire abondamment, il est affaibli et il régurgite l'air amer, il y a des dysfonctionnements des organes de l'appareil digestif. Si la douleur survient sous le bord droit, si elle est amère dans la cavité buccale, de tels symptômes sont typiques des problèmes de vésicule biliaire et de conduits conduisant à la bile.

    Une tendresse sourde avec distension se produit lors de la cholécystite chronique, une personne avec des calculs dans la vésicule biliaire souffre également de telles sensations désagréables. Le syndrome douloureux se produit de manière cyclique, il est interconnecté avec le moment où le patient mange. Les aliments diététiques préviendront ces douleurs, elles se produiront moins souvent, elles deviendront moins intenses. Des douleurs sourdes apparaissent également dans les dyskinésies de la vésicule biliaire.

    La vésicule biliaire est fortement réduite, la douleur est cousue, douloureuse dans la nature. Ils seront dus au régime, au traitement approprié. Lorsque les douleurs dans le côté droit de la zone sous-costale peuvent être des conduits enflammés qui font ressortir la bile, le processus inflammatoire se localise dans le duodénum de manière proximale. En cas d'inflammation de l'estomac, le syndrome douloureux est localisé à droite sous la zone costale et on peut observer une diarrhée et une constipation. La douleur après 2 heures passera après que le patient ait mangé ou le matin, l'estomac vide.

    Douleur dans les pathologies du tube digestif et des reins

    Dans la cholécystite aiguë, le syndrome douloureux est localisé à droite et irradie au niveau du col utérin, de l’épaule droite et de la région scapulaire. Il y a une hyperthermie aiguë, le patient est effrayé, il est affaibli, il tombe malade, il vomit à plusieurs reprises. Cette pathologie est associée à la présence de calculs dans la vésicule biliaire. Ils bloquent le flux de bile. Lorsque les pathologies hépatiques sont très douloureuses, la nature est perceptible et paroxystique.

    Les coliques du foie sont causées par des crampes, des calculs et un cancer. En raison du fait que la bile ne coule pas, la vésicule biliaire est fortement étirée, le patient pleure à plusieurs reprises. Avec les pathologies des reins, la douleur peut se manifester dans le dos à droite avec irradiation aux organes génitaux. La miction est cassée, le patient va devenir faible, il va avoir la nausée. Ce syndrome douloureux est également caractéristique de la pyélonéphrite aiguë. Lorsque l'inflammation du rein est une miction cassée.

    Causes du syndrome de la douleur est qu'une personne est malade:

    • Pyélonéphrite chroniquement fluide.
    • Droit polykystique rénal.
    • Pancréatite chronique.
    • Inflammation du rein du côté droit.
    • Pathologies parasitaires dans le foie, les voies biliaires.

    Dans les coliques néphrétiques, le syndrome douloureux intolérable se situe dans le bas du dos, à droite, avec irradiation à l'aine. Lorsque l'hydronéphrose, la douleur est semblable à la colique rénale, mais coule par vagues. Avec pyélonéphrite et néphrite, douleur intense du côté droit et du dos, semblable à la colique. Le patient souffre d'hyperthermie, de douleurs aux muscles et aux articulations.

    Pour un kyste, la douleur du caractère gémissant est caractéristique, elle se produit périodiquement, augmente. Le patient a perturbé la miction, gonflement. Le syndrome de la douleur dans la région sous-costale droite se produit avec une appendicite aiguë, bien que la cause de la douleur se situe dans la région abdominale. Il est réfléchi et ressenti sous la zone costale et le haut de l'abdomen.

    Douleur dans les pathologies du coeur et des poumons

    La tendresse de la zone sous-costale est une manifestation symptomatique fréquente dans la pathologie des organes situés dans la poitrine. Il est observé:

    • avec péricardite;
    • infarctus du myocarde;
    • la pleurésie.

    La zone à problèmes est identifiée par la définition de symptômes supplémentaires. S'il y a un processus pathologique dans les organes situés dans la poitrine, alors l'hyperthermie est observée, la personne est affaiblie. Il souffre d'essoufflement, il tousse souvent, a parfois mal au dos, sous les côtes. Quand une pleurésie, quand une personne avale ou hoquette, cela lui fait mal, peut faire mal à gauche sous les côtes ou à gauche derrière. En outre, la douleur survient dans la pneumonie aiguë. Pour le bon diagnostic, un autre symptôme est établi:

    • Le patient tousse, expectoration avec du pus.
    • Hyperthermie, apparue après que le patient ait été surfondu.

    Oncologie et traumatisme

    La douleur peut être causée par un diaphragme remodelé, qui serre d'autres organes internes, avec des hernies, des néoplasmes malins du diaphragme et leur destruction lors d'une lésion de la région abdominale.

    Douleur de la zone sous-costale droite causée par des effets traumatiques:

    • Côtes fracturées.
    • Foie endommagé.
    • Rognons déchirés avec vésicule biliaire.

    Pneumonie

    Dans la pneumonie, le processus inflammatoire affecte les poumons. Il est capable d'infecter les alvéoles avec les bronches, il peut enflammer à la fois le côté gauche et le côté droit. Si le patient ressent une douleur de la zone sous-costale droite, derrière le dos, le poumon droit est enflammé. Si la maladie dure longtemps, la personne ressentira de la douleur du dos sous la zone costale et dans la région de la poitrine.

    Avec la pneumonie, la température corporelle peut atteindre 39,6 ° C, le patient se sentira affaibli, son activité physique et mentale diminuera. Il y aura également une hyperhidrose la nuit, l’appétit diminuera, la personne aura mal aux muscles, aux articulations et à la tête, et la conscience sera confuse. Au début, la personne souffrira d'une toux sèche, qui deviendra humide avec le temps, un essoufflement va apparaître, des sensations douloureuses à la poitrine peuvent augmenter avec le temps lors de l'inhalation.

    D'autres signes de la maladie vont apparaître:

    • Hyperémie de la peau du côté affecté.
    • Éruption herpétique du côté où le poumon est enflammé.
    • Douleur abdominale.
    • La personne va commencer à vomir, sa chaise est cassée.

    Comment est-il diagnostiqué et traité?

    En cas de pneumonie, l'aide d'un spécialiste en pneumologie est requise. Il collectera l'anamnèse, examinera le patient et nommera en outre un examen radiographique par fibrobronchoscopie, CT. Le sang des expectorations à la recherche de bactéries est également examiné et des analyses de sang biochimiques sont effectuées. La pneumonie est traitée à l'hôpital sous surveillance médicale. Pour le traitement utilisé des agents antibactériens avec des vitamines, des macronutriments, des moyens d'expectoration, des médicaments bronchodilatateurs.

    Avoir enceinte

    Chez une femme enceinte, la douleur à droite sous la zone costale est associée à des anomalies des organes internes, et la cause peut être de nature différente. Chez la future mère, la douleur se manifestera à la suite de l’augmentation du nombre d’organes, alors qu’ils sont déplacés. De plus, il peut y avoir une douleur dans l'hypochondre gauche dans le dos.

    Pour exclure les processus pathologiques, avec des douleurs fréquentes et persistantes dans la zone sous-costale d'une femme enceinte, il est recommandé:

    • Passer l'examen médical.
    • Remettez l'urine avec du sang pour une analyse en laboratoire.
    • Faites une échographie.

    Ostéochondrose

    Lorsque la maladie évolue, la dystrophie survient avec la dégénérescence des disques situés entre les vertèbres. Le mal de dos à gauche sous les côtes de derrière ou à droite de derrière de l'arrière tire, il dure longtemps. Souvent, avec le temps, la personne a toujours mal au dos sous les côtes et le bas du dos est également douloureuse. Les manifestations symptomatiques sont étendues. La colonne vertébrale touchée est caractérisée par une rigidité de mouvement, la colonne vertébrale perd sa flexibilité.

    Comment diagnostiquer et traiter?

    Le traitement est effectué par un neurologue. Le spécialiste collecte l'anamnèse, examine le patient. En outre montré par examen radiographique, CT, IRM. Le traitement vise à réduire le processus inflammatoire, la douleur. En règle générale, ils traitent:

    • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
    • Chondroprotecteurs.
    • Myorelaxants.
    • Vitamines et macronutriments.
    • Procédures physiothérapeutiques.

    Spondylose

    Dans cette pathologie, des excroissances osseuses en forme de pics se développent sur les bords des vertèbres touchées. Le syndrome de douleur est inconstant, peut faire mal à droite sous les côtes derrière, derrière les côtes, dans le bas du dos. La personne se sent fatiguée, contrainte, la douleur augmentera avec les conditions météorologiques changeantes. Lorsqu'un examen neurologique est effectué, le médecin vous prescrira un examen aux rayons X, un scanner, une IRM. Les mesures thérapeutiques sont complexes, symptomatiques, appliquent des procédures de physiothérapie. Selon les indications effectuer une intervention chirurgicale.

    Radiculite douleur

    La douleur va se manifester de manière inattendue et peut disparaître subitement. Quand il réapparaît, il devient intense. En outre, il augmentera si vous vous allongez sur le dos pour lever une jambe droite. La jambe se pliera par réflexe si la personne veut s'asseoir en position couchée et une douleur aiguë se manifestera lorsque la personne éternue ou tousse. Les douleurs s'aggravent si la tête est inclinée en avant. Il est difficile de rester dans une position pendant longtemps et si une personne est immobile, la douleur s'atténue.

    Névralgie

    Si les douleurs perturbent une personne entre les côtes, il s’agit alors de manifestations de névralgies. Cette condition pathologique est non seulement liée aux pathologies vertébrales, mais aussi à d'autres causes fondamentales. Le syndrome de la douleur du côté droit se manifeste nettement, il augmente lorsque le patient inspire profondément. En outre, la douleur se propage non seulement de l'avant, mais également de l'arrière.

    Si le processus pathologique est bilatéral, la douleur deviendra encerclante. Longitudinalement entre les côtes, une personne se sent ramper, la peau est engourdie. Lors de l'examen, il est nécessaire d'exclure la pathologie cardiaque, dans laquelle un syndrome douloureux peut apparaître dans la région péricardique.

    Quand une personne a-t-elle besoin d'aide?

    Une ambulance est appelée dans les états terminaux:

    • Soudainement, je suis devenu très malade dans la zone latérale, le syndrome douloureux dure de 38 à 45 minutes.
    • L'homme pleure abondamment avec des impuretés sanguines, ressent une amertume dans la bouche, une hyperthermie est apparue.
    • La douleur augmente pendant l'activité motrice.
    • Le syndrome de la douleur a soudainement disparu.
    • Les médicaments antispasmodiques ne permettent pas d’éliminer la douleur.
    • Hématurie est observée.
    • Le patient a empiré, il y a confusion.

    Comment aider, qui aidera?

    Étant donné que le syndrome douloureux du côté droit, dans la région du dos est une manifestation symptomatique de pathologies dangereuses, l'auto-traitement est contre-indiqué. Une personne doit prendre une position horizontale, boire une drogue anesthésique de pilule. En cas de douleur, vous devez contacter un spécialiste du traitement. Si nécessaire, il fera référence à d'autres professionnels impliqués dans:

    • La chirurgie
    • Gastroentérologie.
    • Cardiologie.
    • Gynécologie.
    • Traumatologie
    • Maladies infectieuses.
    • Endocrinologie.

    Si la tablette n'a pas aidé, il est urgent d'appeler une ambulance. Les analgésiques ne doivent pas être pris à fortes doses, car le tableau clinique de la maladie sera déformé et il sera difficile d'établir le diagnostic. Seuls des soins médicaux qualifiés permettront non seulement de rétablir la santé, mais également de sauver des vies.