Articulation de la hanche lors de la marche: causes et méthodes de traitement

Lorsque vous marchez, des douleurs naturelles dans la hanche sont extrêmement rares. Habituellement, leur apparence indique une pathologie en développement - arthrite, arthrose, goutte. Au stade initial, ces maladies répondent bien au traitement conservateur. Par conséquent, même un léger inconfort dans la région de la cuisse pendant le déplacement devrait constituer un signal pour une attention médicale immédiate.

Causes de la douleur

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

L'une des causes physiologiques des douleurs articulaires de la hanche lors de la marche, en particulier la montée des escaliers, est l'entraînement sportif intense, l'exercice excessif. Dans les muscles des cuisses accumule de l'acide lactique, un tissu irritant. Il en résulte non seulement une douleur, mais également une sensation de brûlure désagréable. Tous les symptômes disparaissent sans laisser de traces après un bref repos en position couchée ou assise, au cours de laquelle l'acide lactique est excrété par l'organisme.

Mais même si vous trouvez un lien entre l'apparition de la douleur et le sport, une consultation médicale est nécessaire. Le fait est que des charges accrues entraînent souvent le développement de processus destructifs, dégénératifs ou inflammatoires au niveau de l'articulation de la hanche.

Maladies systémiques

Le groupe de maladies systémiques comprend des pathologies affectant plusieurs articulations, provoquant le développement d'un processus inflammatoire dans celles-ci. Tout d'abord, le cartilage est détruit, ce qui entraîne une instabilité des articulations, puis les structures osseuses sont déformées. Les maladies systémiques sont généralement auto-immunes. Ils résultent d'une réponse inadéquate du système immunitaire à la pénétration d'agents pathogènes infectieux dans le corps. Ceux-ci comprennent:

  • la sclérodermie;
  • La maladie de Still;
  • spondylarthrose ankylosante;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • rhumatisme articulaire aigu;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • polymyalgie rhumatismale.

En plus de la douleur lors de la marche, il existe de nombreux symptômes articulaires et extra-articulaires. La peau dans la zone touchée devient rouge, enflée et chaude au toucher. Lors d'une exacerbation, le volume des mouvements est fortement limité. Les ganglions lymphatiques peuvent également augmenter, le foie, les reins et le tractus gastro-intestinal sont perturbés.

Causes inflammatoires et infectieuses de la douleur

La polyarthrite rhumatoïde, psoriasique et réactive peut provoquer des douleurs à la hanche en marchant. Les principaux symptômes sont la rougeur de la peau due au débordement des vaisseaux sanguins, à l’augmentation de la température locale, à la raideur et au gonflement. Un tableau clinique similaire est caractéristique d'autres pathologies inflammatoires affectant l'articulation de la hanche:

  • bursite - inflammation du sac synovial avec accumulation d'exsudat dans la cavité articulaire;
  • synovite - processus inflammatoire de la membrane synoviale, accompagné d'une accumulation de liquide;
  • tendinite ou tendovaginite - inflammation des tendons de l'articulation, y compris ceux du vagin.

L'arthrite infectieuse est particulièrement grave. Il se développe sur le fond de la gonorrhée, la syphilis, la tuberculose, la brucellose ou à la suite de l'introduction dans la jonction des staphylocoques, des streptocoques, Escherichia coli. Une personne souffre non seulement de douleurs aiguës lors de la marche, mais de la température de son corps, elle fait de la fièvre, un état fébrile.

Douleur causée par des changements dégénératifs

Douleur à la hanche lors de la marche - principal symptôme de la coxarthrose. Il s’agit d’une pathologie dégénérative dystrophique touchant principalement les personnes d'âge moyen et avancé. La Coxarthrose se développe en raison de la destruction du cartilage et n'est pas cliniquement manifeste au début. Parfois, il existe un léger inconfort qu'une personne attribue à la fatigue musculaire après un effort physique. Mais dans quelques années, la gravité des symptômes augmente:

  • des douleurs au côté de la cuisse surviennent non seulement pendant la marche, mais aussi au repos;
  • en se déplaçant, on entend clairement les craquements, les craquements et les craquements;
  • au matin, la peau au-dessus de l'articulation se gonfle et les mouvements sont raides;
  • au stade final de la coxarthrose, la jambe est raccourcie et les muscles s'atrophient.

La douleur à la hanche peut être reflétée. Le plus souvent, ils sont causés par l'ostéochondrose des disques intervertébraux et des corps vertébraux. Lorsqu'elles sont déplacées, les racines de la colonne vertébrale sont blessées, entraînant une douleur aiguë au dos qui se propage à l'articulation de la hanche.

Causes traumatiques

Une fracture ou une luxation de l'articulation de la hanche survient lors de la chute d'une hauteur, lors d'un accident de la circulation, d'un fort impact directionnel. Au moment de la blessure, la douleur est telle qu'une personne perd la capacité de se déplacer. À la suite d'une chute ou d'une ecchymose, les muscles, les ligaments et les tendons sont souvent endommagés. Si une grande quantité de fibres du tissu conjonctif est blessée, la personne ne peut pas se concentrer sur le pied en raison de la douleur et de l'instabilité de l'articulation.

En cas de blessure de l’appareil ligamento-tendineux de gravité 1 ou 2, la victime peut se déplacer. Les douleurs disparaissent rapidement, mais un œdème inflammatoire se forme rapidement et, après sa résorption, un hématome étendu se produit.

Fonctions de diagnostic

Le diagnostic principal peut être établi sur la base d'un examen externe du patient et des données d'anamnèse. Par exemple, des douleurs aiguës, lancinantes, des douleurs saccadées et un rougissement important de la peau indiquent une attaque arthritique. Mais ces symptômes sont caractéristiques de l'arthrite infectieuse, purulente et réactive. Le médecin prescrit donc les mesures de diagnostic suivantes:

  • Rayons X pour détecter les déformations des structures osseuses, les modifications de la taille de l'interligne articulaire;
  • IRM, TDM pour évaluer l’état du cartilage, des ligaments, des tendons situés dans la région de la hanche, du tractus nerveux et des vaisseaux sanguins;
  • arthroscopie pour un examen plus détaillé des surfaces internes de l'articulation.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Si une pathologie auto-immune est suspectée, des études biochimiques sont effectuées. Le taux de facteur rhumatoïde, de protéine C-réactive et d'anticorps antinucléaires est établi. L'appartenance à une espèce d'agents infectieux est déterminée à l'aide de bakposiv, ainsi que de leur sensibilité aux antibiotiques, aux agents antiviraux ou antimycotiques.

Quand et quel médecin contacter

Si vous pensez que la douleur à la hanche lors de la marche était une blessure antérieure, vous devez prendre rendez-vous avec un traumatologue. Dans d'autres cas, il est conseillé de consulter un médecin généraliste - le thérapeute. Il vous prescrira tous les tests de diagnostic nécessaires. Après avoir étudié leurs résultats, le thérapeute dirigera le patient vers des médecins spécialisés (chirurgien orthopédique, rhumatologue), qui suivront son traitement.

Règles générales de traitement

Lors de la détermination de la tactique de traitement par un médecin, le type de maladie, le stade et la forme de son évolution, les complications développées, la sévérité des symptômes sont prises en compte. Presque toutes les pathologies manifestées par la douleur en marchant appliquent une approche intégrée. La thérapie utilise des préparations locales et systémiques, des procédures de physiothérapie et de massage, une thérapie par l'exercice, une correction orthopédique.

Traitement médicamenteux

Pour le soulagement de la douleur aiguë, on pratique l'injection de solutions injectables par voie intramusculaire ou intra-articulaire. Vous pouvez vous débarrasser de la gêne faible à l'aide de pommades, de crèmes, de gels. Et éliminer la douleur de gravité modérée permettra l'utilisation d'analgésiques.

Physiothérapie

L'électrophorèse ou l'ultraphonophorèse avec anesthésiques, analgésiques, glucocorticoïdes sont prescrits directement pour éliminer la douleur. La physiothérapie repose sur la libération maximale possible de médicaments dans l'articulation en raison de pulsations de courant électrique ou de vibrations ultrasonores. Et au stade de la rémission, les événements suivants sont organisés:

Après 5 à 10 séances de physiothérapie, la circulation sanguine dans l'articulation de la hanche s'améliore, le métabolisme et la réparation des tissus endommagés s'accélèrent. Les patients peuvent également être des applications recommandées avec ozokérite ou paraffine, hydrothérapie, balnéothérapie.

Méthodes et recettes folkloriques

Avant d'aller chez le médecin et le traitement principal des remèdes populaires ne peuvent pas être utilisés. Ils ont un faible effet analgésique, ce qui fausse toutefois le tableau clinique et le rend difficile à diagnostiquer. Pendant la période de récupération, les rhumatologues et les orthopédistes sont autorisés à appliquer des compresses, des perfusions, des broyages pour éliminer les désagréments causés par l'hypothermie, les longues distances à parcourir et le SRAS. Quels sont les remèdes populaires les plus efficaces sur le plan thérapeutique:

  • compresse Dans un mortier, broyer les feuilles fraîches de pissenlit, de pied de biche, de bardane, de raifort, et ajouter une cuillère à soupe de miel. Appliquez une masse épaisse sur la cuisse, fixez le film et le pansement, maintenez pendant environ une heure;
  • Tisane à base d'Hypericum, Origan, Thym, Elecampane, Sauge. Dans un thermos, versez 0,5 c. À thé de matières végétales sèches, versez 2 tasses d'eau bouillante et laissez reposer pendant 2 heures. Cool, filtrer, prendre 100 ml 2 à 3 fois par jour après les repas.

La pommade maison aide à faire face aux sensations douloureuses. Dans un mortier, vous devez broyer 25 g de lanoline et une cuillère à thé de teinture spiritueuse au poivron rouge. Sans arrêter de mélanger, ajoutez 2 gouttes d'huiles essentielles de genièvre, de thuya, de romarin et 100 g de crème grasse pour enfants.

Complications possibles

En l'absence d'intervention médicale, la destruction du cartilage et la déformation des structures osseuses se poursuivront. Cela conduira à une immobilisation complète ou partielle de l'articulation (ankylose). Dans cet état, une personne ne peut bouger qu'avec des béquilles.

Les personnes souffrant de lésions chroniques ont des douleurs à la hanche, en particulier celles qui ont sous-estimé la gravité de leurs blessures et ne se sont pas adressées au médecin. Les ligaments et les tendons se sont mal développés ensemble, de sorte que l'activité fonctionnelle de l'articulation de la hanche a considérablement diminué. Dans ces cas, se débarrasser de la douleur ne sera que la chirurgie.

Mesures préventives

Pour éviter le développement de maladies auto-immunes, inflammatoires, dégénératives-dystrophiques de la hanche, un examen médical complet doit être effectué chaque année. Il est nécessaire d'abandonner l'usage de l'alcool, de fumer, d'inclure dans le régime alimentaire plus de fruits frais, de légumes, de baies.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Douleur dans la hanche en marchant - causes, symptômes, traitement

Chaque jour, les articulations sont soumises à un effort physique, durant lequel il ne devrait pas y avoir de raideur ni de sensations désagréables. La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche peut être une conséquence d'une activité physique intense ou de modifications de déformation dans les tissus de l'articulation. Causes - dommages mécaniques ou microorganismes pathogènes qui pénètrent dans l'articulation à travers une plaie ouverte ou avec du sang. Des analgésiques et des médicaments anti-inflammatoires qui suppriment la douleur et éliminent la réaction à l’introduction de la contrepartie aideront à éliminer le symptôme.

Causes de la douleur en conduisant

Un symptôme alarmant d'une pathologie en développement est une douleur à l'articulation de la hanche lors de la marche. L'apparition d'impulsions de douleur lors d'une charge modérée indique la probabilité de modifications destructrices de la grande articulation de la hanche. Confirmez ou réfutez l’hypothèse, pour déterminer le degré de destruction, consultez un médecin et établissez un diagnostic par rayons X et IRM.

L'articulation de la hanche forme une grosse articulation, qui représente la part du lion de la charge lors des mouvements quotidiens. Normalement, les têtes d’os se glissent doucement dans le sac articulaire, sans se toucher. La couche cartilagineuse élastique joue un rôle protecteur en atténuant le tremblement de l'articulation lors de la marche.

En conséquence, l'apparition d'une douleur à l'intérieur de l'articulation se produit lorsque des modifications dystrophiques de la croissance du cartilage ou des os (ostéophytes). La convergence pathologique des épiphyses entraîne une déformation et un frottement des surfaces articulaires, ce qui provoque une douleur.

Des modifications de la composition et de la consistance du liquide synovial interfèrent avec la nutrition et les échanges gazeux des cellules articulaires. Les processus dégénératifs se développent progressivement, sans causer de symptômes clairs au stade initial, ce qui rend difficile le diagnostic précoce de la maladie. L'amincissement de la couche cartilagineuse au repos n'irrite pas les récepteurs de la douleur, ce qui ne peut pas être dit après avoir mis l'articulation dans un état actif.

En plus des modifications irréversibles de la structure anatomique, la douleur dans la hanche lors de la marche provoque la compression des gros troncs nerveux. Les troubles de l'innervation, en plus de la douleur, entraînent l'apparition de symptômes neurologiques - sensibilité altérée, engourdissement des doigts, picotements et chair de poule sur la peau.

La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche est le principal symptôme d'inflammation qui affecte la membrane synoviale tapissant le sac articulaire ou la bourse située près de l'articulation de la hanche. Compliqué par un œdème et une réaction locale à l'inflammation, la raideur se développe et la mobilité dans l'articulation malade devient difficile.

Maladies possibles

  1. La cooxarthrose (arthrose de la hanche) est une cause fréquente de douleur qui se propage à l'aine et à la surface antérieure de la cuisse. La destruction du cartilage avec compactage ultérieur du tissu osseux est due à l'usure naturelle des tissus articulaires, à des blessures et à des pathologies de déformation concomitantes du système musculo-squelettique (scoliose, pied plat). La progression de la coxarthrose entraîne une déformation de l'articulation avec déplacement des surfaces articulaires des os. Un changement important de la structure anatomique à l'intérieur de l'articulation entraîne un raccourcissement du membre et, par conséquent, une perturbation de la marche, une douleur accrue avec une charge croissante. Malheureusement, l'apparition d'un symptôme douloureux indique que des changements irréversibles se sont produits dans l'articulation de la hanche.
  2. La nécrose aseptique de la tête fémorale est une pathologie grave qui se manifeste par une douleur aiguë de forte intensité dans le contexte d'un centre de traitement des maladies à développement rapide. En quelques jours, la maladie atteint son apogée, limitant les mouvements dus à la mort des os, à la perturbation de la structure de l’articulation et à l’atrophie des fibres musculaires dans la région pelvienne. La cause de la pathologie peut être des blessures, des charges excessives, des maladies vasculaires et auto-immunes, un traitement prolongé avec des agents hormonaux ou antimicrobiens.
  3. La Trohanterite est une maladie courante diagnostiquée chez un patient sur trois avec des plaintes de douleurs à la hanche lors de la marche. L'inflammation du tendon de la hanche se produit plus souvent chez les femmes pendant la ménopause, lorsque le niveau hormonal total est perturbé. La nature de la douleur au cours de la trochantérite intense, mais ne réduit pas l'amplitude de mouvement dans l'articulation touchée. La localisation de la douleur sur le côté extérieur de la cuisse se produit lors d'un effort physique ou lorsque vous tournez le côté douloureux en position couchée.
  4. Sciatique - Névralgie du nerf sciatique, résultat de la compression des racines nerveuses dans la région lombaire. Une douleur persistante survient dans la région pelvienne et s'étend jusqu'à la cuisse. Les causes principales incluent le rétrécissement du canal rachidien et la déformation des disques intervertébraux (protrusion, hernie). L'attaque de la douleur est précédée par un effort physique intense, une forte augmentation de la gravité.
  5. Les blessures (ecchymoses, entorses, entorses, fractures, fractures) s'accompagnent d'une douleur dont la nature et la force dépendent du degré de dommage. Dommages sans perturber l'intégrité des tissus provoque une douleur sourde et, au moment de la blessure, des douleurs aiguës, parfois perçantes. Traumatisme accompagné de gonflement, mouvements perturbés dans les premiers jours après la catastrophe, le troisième jour, les symptômes sont lissés, la douleur peut être atténuée, chronique.
  6. Pathologies inflammatoires de l'articulation de la hanche (arthrite, bursite, tendinite, synovite) - symptôme de douleur aiguë, avec lésions purulentes - pulsation. La réaction inflammatoire apparaît comme une réponse à une irritation causée par un agent pathogène infectieux, avec l'apparition de manifestations mécaniques à la suite de blessures, résultant de perturbations métaboliques ou de réactions auto-immunes.
  7. Une hernie inguinale - une saillie semblable à une tumeur de la paroi abdominale à travers le canal inguinal est accompagnée d'une douleur tiraillante dans la région pelvienne pendant le mouvement ou l'exercice.
  8. Tuberculose des os, infection du tissu osseux avec la baguette de Koch. Le syndrome douloureux au début de la maladie a un caractère persistant, augmentant progressivement à mesure que la maladie progresse.
  9. Tumeurs malignes - la croissance des cellules cancéreuses est accompagnée d'une douleur intense qui, aux stades thermiques, n'est éliminée qu'avec l'aide d'analgésiques narcotiques.

Comment se débarrasser de la douleur à la hanche

L'efficacité du traitement de l'articulation de la hanche dépend en grande partie de la détermination correcte de la cause de la douleur. Lors du diagnostic, le médecin vérifie le degré de modification morphologique des tissus articulaires, la présence d’un facteur infectieux dans la lésion et l’état général du patient. Les mesures thérapeutiques sont prescrites en tenant compte du traitement spécifique pour l'élimination du stimulus et le soulagement de la douleur.

Traitement de la douleur avec pharmacothérapie:

  1. Les AINS (kétoprofène, ibuprofène, flurbiprofène) ont un effet anesthésique et anti-inflammatoire. Tous les médicaments doivent être prescrits par votre médecin.
  2. Les analgésiques non narcotiques (Novocain, Lidocaïne) sont principalement utilisés pour le blocage local.
  3. Glucocorticoïdes (Diprospan, Dexaméthasone) pour l'administration intra-articulaire afin de soulager l'inflammation et l'œdème.
  4. Médicaments antimicrobiens (azithromycine, amoxicilline) pour détruire l'agent pathogène infectieux.
  5. Des relaxants musculaires (Sirdalud, Medcalm) pour soulager les tensions musculaires menant à la douleur.
  6. Les dépresseurs immunitaires (méthotrexate) pour réduire l'agression immunitaire du corps contre ses propres cellules.
  7. Anesthésiques locaux (pommades, gels, crèmes) - dans les premiers jours après le traumatisme, l'utilisation de moyens sans effet thermique (Nise, Doloboene) est démontrée, après avoir éliminé les agents de renforcement de l'inflammation aiguë (Voltaren, Finalgon).

En plus des effets thérapeutiques des médicaments, un soulagement de la douleur peut être obtenu par une décharge de l'articulation pelvienne. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des bandages à fixation dure, des semelles orthopédiques à effet amortisseur afin de réduire les tremblements du système musculo-squelettique pendant la marche.

L'effet d'acupuncture des applicateurs Kuznetsov ou Lyapko, qui, en interaction étroite avec la peau, provoque la libération d'hormones à effet analgésique, contribuera au lancement des processus naturels de soulagement de la douleur.

Le traitement chirurgical n’est indiqué que dans les cas graves, quand aucun effet thérapeutique n’a été observé avec un traitement conservateur. Dans ce cas, l'excision du tissu endommagé avec remplacement de l'articulation est effectuée.

Action préventive

Le symptôme de douleur ne se produit pas par lui-même. L'apparition de douleurs dans l'articulation de la hanche lors de la marche est un signal du corps concernant une maladie en développement qui nécessite un diagnostic et un traitement approprié. Une visite opportune chez le médecin dans les premières étapes donne de grandes chances pour la restauration de l'articulation.

Pour prévenir l'apparition de douleurs dans l'articulation de la hanche, peut-être, si le régime alimentaire quotidien est bien formulé, recevoir les substances nécessaires pour maintenir les articulations dans des conditions optimales. La deuxième raison importante pour refuser des produits nocifs est de ne pas prendre de poids, ce qui augmente la charge quotidienne des articulations.

Le mode de vie sédentaire et les chaussures inadéquates (talons hauts, baskets, chaussures de ballet) provoquent des changements de déformation dus à une mauvaise répartition de la charge pendant la marche. Un effort physique intense, un entraînement sportif intense accélère l'usure de l'articulation. Une vie active et des visites régulières chez un professionnel de la santé vous aideront à vivre sans douleur et à rester en forme jusqu'à un âge avancé.

Douleur dans la hanche en marchant: causes, traitement

Les articulations de la hanche remplissent la fonction de marche et de soutien et sont donc les articulations les plus puissantes du corps humain. Ils résistent non seulement au poids d'une personne, mais à toute la charge qu'une personne supporte. Avec le travail intensif et la négligence du corps, les articulations commencent à s'user, causant une douleur à leur propriétaire. L'intensité de la douleur peut être différente: tirer, forte, ne se produisant que lorsque vous montez les escaliers, mais dans tous les cas, cela affecte la fonction motrice de la personne.

Causes probables

Afin d'identifier la cause de la douleur, il est nécessaire de mener une enquête et de poser un diagnostic qui aidera à prescrire le traitement approprié. Le plus souvent, la douleur lors de la marche dans l'articulation de la hanche est provoquée par des changements liés à l'âge. Plus une personne est âgée, plus elle risque d'avoir des maladies entraînant une diminution de la densité osseuse et une détérioration de la nutrition des articulations. Cela peut être du diabète, un dysfonctionnement de la thyroïde et d’autres.

Les maladies qui se développent en raison de l'âge avancé peuvent être les suivantes:

  • Arthrose ou arthrite. Dans ce cas, des modifications dégénératives de l'articulation de la hanche se développent. Le patient ressent une douleur à la cuisse et à l'aine, vient raideur en mouvement.
  • Coxarthrose. Maladie se développant lors d'efforts physiques intenses, accompagnée de la destruction de la tête fémorale et du cotyle, suivie d'une dystrophie des muscles et des tendons à proximité. La maladie se fait connaître lorsque l'articulation est déjà gravement endommagée. La douleur commence par une petite douleur douloureuse se fondant dans un état de calme et conduit à une altération de la motricité et à un raccourcissement de la jambe.
  • Bursite En raison d'une inflammation de la poche articulaire dans laquelle se trouve le liquide synovial, le patient s'inquiète de l'enflure, de la rougeur de l'articulation, de la fièvre et de la douleur.
  • Rhumatisme. La maladie est d'origine virale aiguë et survient environ 2-3 semaines après une infection antérieure de la gorge. L'agent pathogène streptococcique est la principale cause de douleur dans les grosses articulations. La maladie est caractérisée par des lésions inflammatoires du tissu conjonctif, mais la destruction de l'articulation de la hanche n'est pas observée.
  • Néoplasme. La douleur douloureuse peut ne pas être associée à des lésions de l'articulation de la hanche et la cause de l'inconfort permanent ne peut être détectée que par un examen plus approfondi, qui aura pour résultat la détection d'une tumeur. C'est la formation en expansion qui exerce une pression sur les racines nerveuses, provoquant des sensations douloureuses.

Une autre raison - toutes sortes de blessures qui ont endommagé le col du fémur, la région articulaire, les ligaments et les tendons. Ils sont faciles à attraper à la suite d’une chute ou d’un choc contre la cuisse. Mais même ici, pour poser le bon diagnostic, un diagnostic est nécessaire. Le tableau clinique de nombreuses maladies est similaire, partout il existe un symptôme: douleur lors de la marche dans la hanche. L'auto-guérison ne fait qu'aggraver l'évolution de la maladie.

Classification de la douleur

Pour un médecin expérimenté, l’histoire de l’apparition d’une douleur à la hanche et de son développement est très importante. Il existe une classification séparée de la douleur.

  • Démarrage - se produit au début de la marche et s’efface progressivement après le développement de l’articulation.
  • Fond - se produit sur le fond des processus inflammatoires, peut être à la fois pendant le mouvement et au repos.
  • La nuit - due à une circulation sanguine altérée, se produit donc quand un état statique prolongé - la nuit.
  • Mécanique - survient après un effort physique prolongé et passe après le repos.
  • Associé à l'étirement de la capsule articulaire.

Méthodes de traitement

Le traitement qui sera proposé pour éliminer la douleur en marchant dans l'articulation de la hanche dépend du diagnostic exact, mais en général, le complexe de traitement comportera les mesures suivantes:

  • traitement médicamenteux;
  • physiothérapie;
  • Thérapie d'exercice et massage;
  • thérapie de vitamine;
  • changement de mode de vie.

Au stade initial du traitement, l'immobilisation de l'articulation de la hanche sera nécessaire pour la protéger de toute destruction ultérieure.

Préparations


Les principaux médicaments pour le traitement de la douleur dans la jambe seront les médicaments analgésiques, anti-inflammatoires et anti-oedémateux. Parmi les médicaments anti-inflammatoires à effet analgésique, le diclofénac a fait ses preuves. Il présente d'excellentes caractéristiques dans le traitement de tels symptômes, mais il existe de nombreuses contre-indications, en particulier du tractus gastro-intestinal, du foie et des reins. Pour réduire les effets secondaires, les comprimés de diclofénac sont remplacés par des injections et des pommades.

Les décongestionnants augmentent le métabolisme des tissus au niveau des articulations de la hanche, entraînant un flux de sang vers la lésion, réduisant ainsi le gonflement. Les nutriments et l'oxygène pénètrent dans les tissus avec le sang.

Pour restaurer le cartilage détruit, il faudra des chondroprotecteurs et des vitamines. Avec leur utilisation, la régénération des tissus articulaires est initiée. Ces médicaments sont utilisés depuis longtemps et leur effet n’est observé qu’après un certain temps.

Physiothérapie


La physiothérapie joue un rôle important dans les traitements complexes. Ils accélèrent et renforcent le traitement médicamenteux. Parmi celles-ci, les procédures suivantes sont importantes: thérapie au laser, thérapie magnétique, électrophorèse. Il est très important de suivre une physiothérapie complète sans prendre de pause.

Très populaire dernièrement en hirudothérapie. La salive de sangsue contient un complexe de substances biologiquement actives qui pénètrent dans le corps humain et entrent dans les réactions biochimiques, réalisant ainsi les propriétés curatives. Par exemple, les bradykinines et les eglins réduisent le processus inflammatoire, tandis que la kininase réduit la douleur.

L'acupuncture est une méthode chinoise ancienne basée sur l'influence des points biologiquement actifs d'une personne au moyen d'aiguilles. Dans le traitement des maladies de l’articulation de la hanche, les points associés au soulagement de la douleur et à l’augmentation du tonus de la personne ont un effet curatif important.

Médecin cours de gymnastique médecin ne prescrira que lorsqu'il passe une crise aiguë de douleur et d'inflammation. Compte tenu des capacités individuelles d'une personne, un ensemble d'exercices de gymnastique sera proposé au patient. Tout d'abord, ils devraient viser à améliorer la circulation sanguine dans la région pelvienne et à restaurer la fonction motrice. La gymnastique est effectuée plusieurs fois par jour pendant 10-15 minutes.

Il est très important de faire attention à votre régime alimentaire. Les produits laitiers, le poisson, les noix et les légumes verts doivent être inclus dans la ration quotidienne du patient. Vous devriez abandonner l'alcool, le café, les boissons gazeuses, tout ce qui élimine le calcium du corps.

Remèdes populaires


Les remèdes populaires s'ajouteront au traitement traditionnel. Vous ne devriez pas être encouragé par leur pouvoir miraculeux, ils ne font que contribuer à réduire les symptômes douloureux. Mais même avec la pharmacothérapie, ils facilitent grandement l’état du patient. Exemples de recettes de la médecine traditionnelle:

  • Teinture de fleurs lilas. À 0,5 litre d'alcool, vous devez prendre 50 g de fleurs de lilas et laisser infuser pendant deux semaines. La perfusion est utilisée comme un frottement pour l'exacerbation de la douleur.
  • Râpe de racine de raifort frais sur une râpe fine et versez un peu d'eau bouillante. Presser la suspension obtenue et appliquer avec un pansement de gaze sur l'articulation de la hanche. La compression se fait le soir, cela réduit le processus inflammatoire et la douleur.
  • Compresse de sel. Préparez une solution de sel et d’eau dans un rapport de 1:10. Il est bon de faire tremper une bande de gaze dessus et de l'appliquer sur une articulation douloureuse pendant plusieurs heures. Dès que le pansement est sec, vous pouvez préparer à nouveau la compresse de sel. Le sel a une forte action absorbante et antimicrobienne.
  • Onguent de radis noir. Prenez les composants suivants: une demi-tasse de jus de radis noir, quelques cuillères à soupe de miel, une cuillerée de sel et 30 ml de vodka. Tous mélanger et lubrifier la cuisse douloureuse pommade reçue.
  • Infusion de pissenlit. En été, ramassez les fleurs de pissenlit, versez la vodka et laissez-la infuser pendant un mois dans un endroit sombre, en secouant de temps en temps la canette. La perfusion résultante lubrifiée tache douloureuse dans la jambe.

Afin d'éviter le risque de douleur à l'articulation de la hanche, il suffit de mener une vie correcte, d'éviter un effort physique intense et une hypothermie. En position assise, vous pouvez prendre des pauses de 5 minutes pour la gymnastique. Au premier signe de douleur, il est nécessaire de subir des tests pour identifier la maladie.

Vasily Stroganov Un orthopédiste traumatologue avec 8 ans d'expérience.

Articulation de la hanche lors de la marche: causes, symptômes caractéristiques, traitement

Les chirurgiens, les orthopédistes et les traumatologues entendent souvent se plaindre de douleurs à la hanche lors de la marche. C'est un symptôme courant qui indique des problèmes au niveau de l'articulation elle-même, les effets du traumatisme subi ou la présence de maladies communes du corps qui affectent l'articulation.

Une articulation de la hanche qui a été modifiée après une blessure ou due à une maladie (même si elle est latente) peut à peine perturber le patient seul. Mais lors de la marche, lorsque les surfaces articulaires se déplacent activement les unes par rapport aux autres et par rapport au cartilage articulaire, le syndrome de la douleur survient presque toujours.

Une telle douleur cause beaucoup de problèmes, d'autant plus que la limitation de la fonction motrice de l'articulation de la hanche rejoint progressivement le syndrome douloureux lors de la marche, ce qui réduit considérablement le niveau de vie.

Un traitement efficace dépend du bon diagnostic, car les raisons de son apparition peuvent être très différentes:

  • Les blessures aux os, aux articulations, aux muscles - la cause la plus fréquente.
  • L'âge du patient. Avec l’âge, le corps ne peut plus retenir suffisamment d’humidité et de minéraux essentiels - le cartilage articulaire commence à s’amincir et les os se blessent lors des mouvements, provoquant une gêne lors de la marche.
  • Maladies de la colonne lombaire ou de la colonne lombo-sacrée, lorsque la douleur dans l'articulation de la hanche (TBS abrégé) est "reflétée" et n'est pas associée à une pathologie des structures articulaires.

L'apparition de ce symptôme ne peut être ni soignée ni traitée seule, car de nombreuses pathologies mal adoptées peuvent conduire à une boiterie, à un raccourcissement de la jambe ou même à une invalidité.

La référence opportune pour une aide qualifiée vous permet d’obtenir une dynamique positive du traitement, d’arrêter le développement d’une pathologie et d’arrêter le syndrome douloureux - quelle que soit la cause de la douleur.

Manifestations caractéristiques de la douleur dans le TBS lors de la marche, pronostic

Les premières sensations douloureuses avec une évolution cachée de la pathologie de la hanche ne se manifestent d’abord que par une charge significative de l’articulation. Pour ceux qui ne font pas de sport, la charge la plus typique sur l'articulation de la hanche est la marche. Après une longue marche, la sensation d'inconfort est obscure et les symptômes désagréables s'intensifient en fonction du rythme et de la durée de la charge (la douleur sera d'autant plus forte que le patient a marché longtemps et longtemps). Le développement ultérieur de la pathologie conduit à une douleur accrue à chaque étape, les reliant à la raideur de l'articulation et à l'incapacité de prendre la jambe sur le côté.

Les maladies de l'articulation de la hanche entraînent une faiblesse et des douleurs à la jambe, rendant les mouvements plus difficiles.

Le patient limite inconsciemment la charge et le mouvement du côté affecté. Il en résulte un affaiblissement progressif des muscles, une violation de la conduction nerveuse - et à long terme, la jambe du côté affecté rétrécit et peut même devenir plus courte. Dans ce contexte, il existe une boiterie due à des troubles circulatoires - claudication intermittente.

Quatre causes de douleur à la hanche en marchant

1. Blessures

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Fait mal à la hanche en marchant

Articulation de la hanche lors de la marche: causes et méthodes de traitement

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'articulation de la hanche est l'une des plus grandes articulations osseuses du corps humain. Il se compose de plusieurs éléments de base: le cotyle et l’os de la hanche. C'est cette articulation qui permet à la personne de se plier et de fléchir les jambes. C’est précisément ce joint qui permet de garantir la marche d’une personne.

La douleur à la hanche lors de la marche est un symptôme grave d'une maladie naissante. Après tout, c’est cette articulation qui fait l’objet d’un effort physique considérable, surtout si une personne a beaucoup de poids.

Causes d'inconfort

Donc, avant de commencer à traiter la douleur qui survient lorsque vous marchez, vous devez déterminer pourquoi elle est apparue. Les causes suivantes d’une violation de la fonctionnalité d’articulation sont les suivantes:

  • Blessure grave accompagnée de destruction d'os, de cartilage, de lésions des ligaments ou des muscles.
  • Fracture avec lésion du col fémoral.
  • Luxation de l'articulation, blessure, étirement des muscles ou des ligaments.
  • La mort est une nécrose aseptique de la tête de la hanche. Cela est dû à une nutrition insuffisante des tissus, à une mauvaise circulation sanguine.
  • Inflammation des tissus de l'articulation de la hanche (arthrose). Il s'accompagne de douleurs intenses et d'une mobilité réduite. Le plus souvent, cette pathologie survient chez les personnes âgées.
  • Tumeur maligne.
  • Prédisposition héréditaire
  • Inflammation des tendons. Il peut apparaître chez les personnes qui effectuent un travail physique constant.
  • Bursite
  • Pathologies infectieuses et virales de l'articulation de la hanche. Ils peuvent faire gonfler le joint et faire monter la température locale.
  • Tuberculose des os. Le plus souvent, il a une forme chronique. En même temps, lors de la marche, une douleur aiguë dans la hanche est ressentie et, au fil du temps, le patient développe une boiterie.
  • L'âge de la personne.
  • Pathologie de la colonne lombaire ou sacrée.

C'est important! Dans tous les cas, le traitement doit être effectué immédiatement. Même la pathologie des organes pelviens ou des lésions de la colonne vertébrale peuvent être un facteur provocant.

Classification de la douleur

Des sensations désagréables dans la jambe, et particulièrement dans la partie supérieure (de l'articulation de la hanche) lors de la marche, peuvent indiquer une pathologie en développement. Cependant, vous devez d'abord déterminer comment le personnage souffre:

  1. À partir. Cela commence après une nuit de sommeil, dès que la personne a essayé de se lever du lit. Pendant la journée, en marchant, ça passe.
  2. Le fond Cela peut se produire si une pathologie inflammatoire aiguë se développe dans la région de l'articulation de la hanche.
  3. La nuit Une telle douleur peut être déclenchée par la stagnation du sang dans les muscles.
  4. Mécanique. Il est plus fréquent après un travail physique pénible dû à une fatigue musculaire ou après un entraînement sportif.
  5. Douleur quand une capsule articulaire est étirée. Il peut apparaître à la fois au repos et en marchant. Cependant, il a une intensité différente.

Certains cas ne nécessitent pas de traitement, cependant, il est toujours utile de consulter un médecin.

Types de douleur en fonction du type de pathologie

Connaître la cause de la maladie est la principale condition de l'efficacité du traitement de la douleur qui se produit lors de la marche. La nature des sensations désagréables dépend des caractéristiques de la pathologie qui se développe chez un patient:

  • Si la douleur dans l'articulation de la hanche est le résultat de la partie fémorale de l'os, les sensations dans ce cas sont douloureuses et mates. Ils peuvent être renforcés si la partie endommagée de l'articulation est soutenue. Dans le cas de fissures et de fractures, la zone endommagée est particulièrement sensible.
  • S'il y a une pathologie des tissus de l'articulation, ainsi que de ses autres structures (muscles, ligaments), la douleur de départ apparaît. Cela se ressent le plus dans les muscles lors de la marche.
  • Dans des maladies telles que la hernie inguinale, la névralgie ou l'ostéochondrose, la douleur survient généralement après ou pendant la marche et leur nature fait mal. Vous pouvez également ressentir de vives douleurs à l'intérieur de la jambe lors d'un mouvement brusque.
  • Avec les pathologies systémiques (tumeurs malignes, spondylarthrite, goutte), apparaissent des douleurs de départ, qui ne disparaissent toutefois pas lors de la marche. Leur caractère est terne et douloureux.

Une fois le diagnostic posé, ses causes sont clarifiées et le traitement peut être instauré. En cas de douleur à la hanche lors de la marche (à l'extérieur ou à l'intérieur de celle-ci), vous ne pouvez pas vous soigner vous-même.

Caractéristiques du traitement

Donc, si une personne a des problèmes à la hanche et que les sensations sont très fortes, alors elle a besoin d'une aide urgente:

  1. Pour commencer, le membre affecté doit être immobilisé.
  2. Ensuite, vous pouvez appliquer une compresse de glace sur la zone endommagée pendant 15 minutes, ce qui réduira l'intensité de la douleur.
  3. Maintenant, le patient peut prendre des médicaments contre la douleur: "Ibuprofène".

Après cela, un traitement symptomatique de la hanche est effectué:

  • Si une partie de l'articulation est blessée, il est nécessaire d'utiliser une bande de fixation. Le 3ème jour, il est déjà possible de commencer les procédures de réchauffement: chauffe-eau, bains chauds, compresses à base de pommades thérapeutiques («Fastum-gel», «Finalgon»). Ces remèdes aideront à réduire la douleur dans la zone touchée. Un réchauffement des muscles, des onguents améliorent la circulation sanguine et la nutrition de l'articulation de la hanche.
  • Si le dommage à l'articulation est infectieux, une réduction significative de l'activité physique est nécessaire, ainsi qu'un traitement par antibiotiques. De plus, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire par une nutrition adéquate, en prenant des complexes multivitaminiques et minéraux. La teneur en glucides et en graisses doit être réduite. Malgré les causes du processus d’infection, il est indispensable de suivre un traitement antibiotique.
  • Si un diagnostic d'arthrite de la hanche est diagnostiqué, le patient aura besoin de médicaments contre la douleur (vous ne pouvez cependant pas prendre d'aspirine). Les compresses de contraction, ainsi que les complexes de thérapie physique et les massages, qui devraient être effectués par un spécialiste expérimenté, sont très utiles. Et vous devez également réduire la charge sur l'articulation de la hanche, raison pour laquelle vous devez contrôler votre poids et le maintenir normalement.
  • Si un patient présente une inflammation des ligaments ou des muscles, le traitement consiste à limiter la mobilité et à réduire la charge sur l'articulation. Marcher pendant que cela se fait avec l’aide de moyens orthopédiques de soutien.
  • En cas d'atteinte du nerf sciatique, même une intervention chirurgicale peut être effectuée.
  • La physiothérapie est très utile. Pour éliminer la douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche, il est nécessaire d'appliquer la phonophorèse, l'électrophorèse, le laser et la thérapie magnétique.

Traitement commun Plus >>

  • Les complexes d'exercices de physiothérapie doivent être sélectionnés par un expert individuellement.
  • Si la douleur est provoquée par la pathologie de Legg-Calvet-Peters, le traitement dans ce cas prévoit le repos aux extrémités, l'utilisation de béquilles pendant le mouvement, l'utilisation de procédures de physiothérapie et la thérapie manuelle. Si la maladie est déjà active, on a souvent recours à la chirurgie.

Si la cuisse droite ou gauche vous fait mal en marchant, l'articulation de la hanche touchée peut également en être la source. La douleur peut simplement cesser, et l'inconfort se fait sentir plus souvent à l'avant de la cuisse. Le traitement doit être prescrit par un médecin.

Pourquoi ne pas retarder le traitement? Mesures préventives

Si vous ne trouvez pas rapidement les causes de la maladie qui a provoqué l'inconfort, cette pathologie commencera à progresser rapidement, entraînant des dommages croissants pour la santé de l'articulation. Et certaines maladies peuvent être déclenchées à un point tel que l'articulation commencera simplement à provoquer des changements dégénératifs irréversibles qui ne peuvent pas toujours être corrigés, même par une intervention chirurgicale. Et non seulement les os et les cartilages sont déformés, mais aussi les muscles et les ligaments. Ils s'affaiblissent avec le temps et ne peuvent remplir correctement leurs fonctions.

C'est pourquoi l'élimination de la douleur ne peut être retardée. Après les premiers signaux devraient consulter un médecin. Sinon, les conséquences pourraient être les suivantes:

  1. L'articulation perdra simplement sa mobilité en raison de la déformation et de l'accrétion des os, l'apparition d'ostéophytes.
  2. Chaque mouvement, même le plus simple, provoquera des souffrances insupportables.
  3. Une personne ne sera pas capable de marcher rapidement, de parcourir de longues distances à pied.
  4. Le patient développera une boiterie au fil du temps.

Dans tous les cas, il ne faut pas négliger la pathologie de l'articulation de la hanche et espérer que celle-ci passera rapidement sans traitement. Vous bénisse!

L'articulation de la hanche est la jonction du tronc avec les membres inférieurs de l'homme. Il supporte une charge fonctionnelle importante, sert de support à la colonne vertébrale et effectue une grande quantité de mouvement. Il n’est pas surprenant que, lors de l’admission chez le chirurgien orthopédique, un patient sur trois se plaint de douleurs à la hanche (coxalgie).

Facteurs provocants

Chez les femmes, la structure du bassin est adaptée pour porter un enfant, elle est plus horizontale que celle du mâle. Les ligaments élastiques du bassin féminin provoquent une grande mobilité des articulations osseuses. Les surfaces articulaires subissent une charge quotidienne énorme. Les maladies de la hanche touchent donc 78% des femmes et seulement 28% des hommes. Mais après l’âge de procréer, ce chiffre s’aplatit.

Les facteurs de risque suivants conduisent au développement de la coxalgie:

  • exercice constant;
  • les blessures;
  • défauts congénitaux du développement des articulations;
  • douleur lombo-sacrée;
  • en surpoids.

Qu'est-ce qui cause la pathologie de la hanche? Certaines raisons de la coxalgie devraient être discutées plus en détail. Blessures, aigus et chroniques Le déplacement traumatique de la tête fémorale entraîne un étirement du système copula-musculaire. Cela provoque une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche. Mécanisme - biais pelvien dû à une blessure ou à une chute. Violation du flux sanguin, ainsi que l'innervation de l'articulation chez des personnes en constante activité physique - employés de commerce, enseignants, guides, touristes. Des changements similaires se sont manifestés chez les athlètes professionnels impliqués dans l'haltérophilie, la gymnastique et les joueurs de football.

Violations d'âge

Au cours de la vie, l'articulation de la hanche subit de nombreux changements: la quantité de liquide intra-articulaire diminue, l'espace entre les surfaces articulaires se rétrécit et le frottement entre la tête fémorale et le cotyle augmente. L'effacement des surfaces intra-articulaires provoque le développement d'une coxarthrose, des modifications dystrophiques de l'articulation.

La cooxarthrose peut également se développer à la suite d'une lésion infectieuse ou traumatique de l'articulation. Dans ce cas, c'est secondaire. La douleur survient la nuit ou au repos. Au fil du temps, la coxarthrose conduit à la boiterie.

Maladies systémiques

Ce groupe comprend les pathologies auto-immunes conduisant à la production d'anticorps dirigés contre divers tissus de l'organisme. Les ligaments, les muscles, le tissu cartilagineux inter-articulaire sont également impliqués dans le processus inflammatoire. Le processus est symétrique et provoque une douleur dans les deux articulations lors de la marche.

L'articulation de la hanche est touchée par les maladies rhumatoïdes. Le plus commun:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • rhumatisme;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • la sclérodermie;
  • polymyalgie rhumatismale.

Dans les processus rhumatoïdes, le tissu normal est remplacé par le tissu fibrineux, ce qui entraîne une déformation et une altération de la fonction articulaire.

Troubles du métabolisme

Un apport insuffisant en oligo-éléments nécessaires à la formation du tissu osseux entraîne une fragilité osseuse et des fractures. Une diminution de la densité osseuse est appelée ostéoporose. Le point le plus vulnérable est le cou de la cuisse. La fracture entraîne une invalidité de longue durée et une douleur intense à la hanche.

La fragilité des os se manifeste chez les femmes ménopausées, les obèses et les personnes âgées. Les personnes à risque comprennent:

  • les femmes de plus de 60 ans;
  • abuser de l'alcool, des boissons contenant de la caféine, le tabagisme;
  • souffrant d'inactivité physique;
  • avec un traitement à long terme avec des médicaments hormonaux.

Douleur sur le fond de l'ostéochondrose

Des lésions destructrices des vertèbres dans la région lombo-sacrée conduisent à la violation des racines intervertébrales. La douleur diminue, dans la jambe du côté de la lésion. Cela provoque une douleur dans l'articulation de la hanche du côté correspondant.

Pathologie du nerf sciatique

Lumboischialgie - une maladie du nerf sciatique qui survient après la levée de poids, mouvement brusque dans une position inconfortable. Accompagné de brûlures, augmentation de la douleur dans l'articulation de la hanche et altération de la sensibilité dans le membre.

Signes distinctifs de cette maladie:

  • une histoire de maladies destructives de la colonne vertébrale;
  • la douleur dans l'articulation de la hanche est associée à la douleur dans la colonne vertébrale;
  • douleur souvent unilatérale.

L'inflammation du nerf sciatique, la sciatique, présente des symptômes similaires. La douleur survient lorsque l'on appuie sur la cinquième vertèbre lombaire. Symptôme Lasega positif (douleur accrue lors de la levée des jambes redressées du côté de la défaite).

Dans les cas graves, il y a violation de la sensibilité sur la surface postérolatérale du membre inférieur et violation du mouvement du pied. La douleur accompagnée d'une inflammation du nerf sciatique est appelée sciatique.

Dommages aux muscles et aux ligaments de l'articulation

Si la sciatique survient lorsque la cinquième vertèbre lombaire est irritée, le pincement de la première vertèbre sacrée provoque un spasme du muscle piriforme. La tension tonique, l'inflammation conduit à la compression du nerf sciatique, ainsi que les vaisseaux de l'espace sous-semblable.

Le symptôme du muscle piriforme se manifeste dans 50% des cas de sciatique et est une complication de l'ostéochondrose lombaire.

La lésion primaire du muscle piriforme se produit lorsque:

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

  • blessures de la colonne vertébrale inférieure;
  • longues séances d'entraînement;
  • injections intramusculaires irrégulières dans la région fessière;
  • effort musculaire;
  • l'hypothermie.

La marche et les mouvements exacerbent la douleur dans l'articulation de la hanche. Elle est causée par une compression du nerf sciatique et présente des symptômes caractéristiques de la sciatique.

Inflammation de la cuisse

L'articulation de la hanche est constituée de ligaments, de muscles et de tendons. Tous les éléments constitutifs sont situés dans la trochantérite fémorale du grand trochanter. L'inflammation de cette région s'appelle la trochanteritis. La symptomatologie est similaire dans la coxarthrose, mais avec la première pathologie prédominent les processus inflammatoires, et avec la seconde - dystrophique destructive.

  • tuberculose de la hanche;
  • lésion infectieuse;
  • inflammation aseptique.

Le plus souvent, l'articulation de la hanche est touchée par Mycobacterium tuberculosis. Ils se propagent à partir du foyer principal et l'articulation de la hanche sert de cible à leur pénétration.

Au début, la douleur est légère, se développe progressivement et ne se produit que lorsque les jambes sont déplacées sur le côté. Il devient alors permanent, s'intensifie en marchant.

Enthésopathie

Les dommages, l’étirement des tendons du cotyle entraînent leur inflammation et sont appelés enthésopathie. Conduire à la pathologie:

  • les blessures;
  • position debout longue;
  • l'obésité;
  • hypodynamie.

Un trait caractéristique est la douleur en marchant. La radiographie est nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Bursite iléo-canine

L'inflammation du sac du grand trochanter avec les tendons des muscles fessiers est appelée bursite à la broche (pectorale iliaque). Il se développe dans les cas avancés d'ostéoarthrose, plus souvent chez les femmes d'âge moyen et chez les hommes après 60 ans.

  • apparaît en marchant et en s’allongeant du côté affecté;
  • échec unilatéral;
  • propagation de la douleur vers l'extérieur de la cuisse;
  • augmente avec les mouvements circulaires vers l'intérieur;
  • diminue au repos;
  • point de douleur - la zone de la grande brochette.

Pour le diagnostic utilisant des méthodes de laboratoire, rayons X, IRM. Dans le sang, la leucocytose modérée, une augmentation de la RSE est déterminée. La radiographie est caractérisée par l’apparition d’une réaction inflammatoire périostée et d’ostéophytes.

Dysfonctionnement iléo-sacré

Les maladies de l'articulation sacro-iliaque peuvent être causées par une hernie sacrale, une dystrophie des disques intervertébraux. Symptômes similaires à ceux de la lumboischialgie. La douleur augmente avec la marche et irradie à l'arrière de la cuisse.

Pour le diagnostic par IRM. Si les méthodes conservatrices de traitement n'apportent pas de succès, recourir à la fusion chirurgicale de l'articulation sacro-iliaque afin de limiter les mouvements.

Diagnostics

L'étude de la cause de la maladie est la tâche première du chirurgien orthopédiste. Du bon diagnostic dépend de la réussite du traitement.

Il est très important de formuler correctement les plaintes: qu'est-ce qui cause la douleur, quand cela devient plus facile, d'énumérer toutes les maladies qui ont été subies, les défauts héréditaires?

Après cela, le médecin procède à un examen physique: détermine les points douloureux, l’irradiation de la douleur. Le diagnostic final est réalisé après tomographie, analyse des radiographies, imagerie par résonance magnétique.

Traitement

Compte tenu des diverses conditions qui ont provoqué des douleurs dans la hanche, un traitement conservateur ou chirurgical est effectué.

Pour l'anesthésie, utilisez des anti-inflammatoires non hormonaux. Un bon effet apporte une thérapie manuelle, la physiothérapie, l'utilisation de ceintures orthopédiques. Les traitements avec physiothérapie et massage thérapeutique vont de 5 à 15 séances.

Prévention

Des mesures préventives pour corriger la posture dès la petite enfance peuvent aider à prévenir les maladies musculo-squelettiques, consultez un orthopédiste. Utilisez des semelles orthopédiques pour la prévention des pieds plats. Dormez sur des matelas orthopédiques, cela vous aidera à éviter l'ostéochondrose. Faites de l'exercice régulièrement, faites de l'exercice. Évitez de soulever des objets lourds, éliminez les mauvaises habitudes. Essayez de visiter la piscine et faites de l'exercice régulièrement. Suivez ces conseils et la douleur à la hanche ne vous dérangera pas.

  1. Diagnostic et traitement des maladies des articulations. V.M. Chepoi
  2. Evaluation de la fonction motrice des articulations. I.A. Reutsky, V.F. Marinin, A.V. Glotov
  3. Arthrose P.V. Evdokimenko
  4. Maladies des articulations. V.I. Mazurov
  5. La polyarthrite rhumatoïde chez les personnes âgées. Consilium Medicum №12 2007

Causes et traitement de la douleur à la hanche

L'articulation de la hanche est l'articulation la plus importante de notre corps. Il représente la plus grande partie du corps, tout en maintenant l'équilibre. Les patients de tous âges peuvent souvent se plaindre de douleurs à la hanche. Dans ce cas, une gêne peut survenir parfois et parfois même très souvent. Souvent, de telles douleurs résultent d'un effort physique et il arrive qu'elles apparaissent sans raison.

Pour commencer, déterminez ce qui provoque une douleur à la hanche lors de la marche.

Raisons

La douleur à la hanche est le signe d'une pathologie. S'ils n'ont rien à voir avec une blessure, vous devriez immédiatement demander l'aide d'un spécialiste.

Les causes les plus courantes de douleur à la hanche sont les suivantes:

  • arthrose. Dans 25% des cas de douleurs à la hanche, une arthrose est détectée chez des patients. La principale différence de cette pathologie est le flux lent. La maladie peut être déclenchée par des situations stressantes ou des traumatismes. Souvent, l'arthrose est diagnostiquée chez les femmes de plus de quarante ans. Maux de cuisse et de l'aine. Une douleur désagréable peut encore tomber, atteignant les genoux. Quand une personne se repose, la douleur dans l'articulation de la hanche disparaît et elle est aggravée par l'activité physique et se lève d'un lit ou d'une chaise;
  • infarctus articulaire. Contrairement à la maladie précédente, on la trouve beaucoup moins fréquemment, mais ses manifestations sont très similaires à celles de l'arthrose. Pourtant, la caractéristique principale peut être appelée le développement rapide du processus. Les patients s'inquiètent d'une douleur intense à la cuisse (surface externe);
  • blessure au bas du dos. Cette raison se retrouve dans tous les deux cas. Les patients ont une lésion caractéristique unilatérale - la cuisse droite ou gauche, en particulier, une douleur peut apparaître sur la surface arrière. Aussi leur jambe fait mal. En règle générale, la douleur n'abandonne pas l'aine;
  • inflammation musculaire d'origine rhumatismale. Survient le plus souvent après une maladie virale aiguë ou un stress psycho-émotionnel. L'hyperthermie est associée à de fortes douleurs dans l'articulation de la hanche;
  • pathologie du coeur;
  • maladies oncologiques;
  • inflammation dans les organes du système reproducteur;
  • la sténose;
  • abcès pelvien.

Quand une douleur articulaire peut-elle apparaître?

La douleur dans l'articulation de la hanche peut s'accompagner de l'apparition de limitations lors des mouvements. Il est aigu, peu fréquent et de courte durée, mais aussi chronique.

La douleur peut survenir sur la partie supérieure, sur la partie interne de la cuisse et également sur la surface du dos. Par la nature de la douleur est douloureuse, tirant, forte, forte. Dans certains cas, une douleur peut apparaître simultanément dans le bas du dos et la hanche.

Les plaintes typiques des patients qui disent avoir une hanche sont:

  • augmentation de la douleur dans l'articulation de la hanche pendant la menstruation;
  • lors de longues charges sur les jambes, les muscles de la hanche deviennent chauds et rouges et commencent même à devenir engourdis;
  • Il est difficile pour les patients de s’allonger ou de se lever.

Les caractéristiques sont les suivantes:

  • la douleur causée par la blessure apparaît presque instantanément;
  • si la cause est une surcharge, la douleur peut survenir même après quelques heures;
  • douleur accompagnée de boiterie. C'est une tentative de minimiser le poids pour lequel l'articulation de la hanche est responsable.

Test de diagnostic

S'il n'y a pas d'antécédents de traumatisme et que la douleur à la hanche est combinée à la douleur dans la région lombaire, la première étape consiste à réaliser une IRM de la colonne vertébrale lombaire et sacrée. La prochaine étape devrait être un appel à un neurologue.

Faire un diagnostic

Tout d'abord, vous devez rechercher la cause qui a provoqué l'apparition de douleurs dans l'articulation de la hanche. Avant de prendre des médicaments ou de faire de la gymnastique, vous devriez consulter votre médecin.

En aucun cas, on ne peut diagnostiquer soi-même, car les raisons peuvent être très diverses. Après avoir posé le diagnostic correct, vous devez demander au médecin ce qui est montré dans ce cas et ce qui est contre-indiqué.

Méthodes de traitement

Prendre des médicaments analgésiques

La douleur dans l'articulation de la hanche est souvent associée à une inflammation de l'articulation. La prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens est donc efficace pour lutter contre les sensations désagréables.

Les analgésiques ne soulagent la douleur que pendant une courte période.

Si les analgésiques ne donnent aucun effet, vous devriez contacter un spécialiste qui vous prescrira des médicaments plus puissants.

Si nous mettons de la glace sur l'articulation de la hanche, cela réduira le processus inflammatoire. Le traitement cryogénique doit être effectué plusieurs fois par jour pendant 10 à 15 minutes. Vous pouvez envelopper la glace dans une serviette pour qu'il ne fasse pas si froid.

Réchauffement des articulations

Ceci est particulièrement efficace si la cause est l'arthrite. Le réchauffement apaise les douleurs. Vous pouvez prendre un bain chaud ou appliquer un coussin chauffant directement sur le lieu des sensations désagréables.

Loisirs

Le repos est particulièrement important lorsqu'il y a un traumatisme dans l'histoire. Il est nécessaire de respecter le repos au lit, car il faut du temps pour que tout guérisse.

Il est important de prendre soin de vous et de votre force. Il est préférable d'éviter les charges excessives. Ils peuvent provoquer un processus inflammatoire, qui à son tour entraînera une douleur accrue.

Normalisation du poids du corps et chaussures confortables

La hanche sera surchargée si une personne a des kilos en trop. L'amincissement apaise la douleur.

Les chaussures devraient fournir un soutien. Devrait être utilisé semelles orthopédiques. La semelle devrait aider à répartir la pression sur toute la longueur et à absorber les soubresauts.

Charge

Que faire si vos hanches vous font mal? Commencez votre journée avec une simple charge. Par exemple, un exercice appelé «pont couché» réchauffera les muscles de l'articulation douloureuse. Considérez un exercice efficace étape par étape:

  • vous devez d'abord prendre une position couchée;
  • puis pliez les jambes à l'articulation du genou;
  • les pieds doivent être bien appuyés sur le sol et les placer sur la largeur correspondant à la largeur des hanches;
  • augmenter encore le bassin. Pour cette raison, tout le poids du corps tombe sur les chevilles;
  • à partir de l'épaule jusqu'au genou, le corps doit tracer une ligne droite;
  • nous ne maintenons le corps dans cette position que quelques secondes, puis nous revenons lentement et avec précaution à sa position initiale. Il est nécessaire de faire environ dix de ces approches.

Gymnastique aquatique

Les traitements utilisant de l'eau vont renforcer les muscles de la cuisse sans trop forcer, comme c'est le cas avec le jogging. La natation, l'aquagym - tout cela aura une influence positive sur l'état de vos articulations.

Avant de vous lancer dans des exercices qui atténuent les douleurs articulaires, vous devriez consulter un spécialiste.

Exercices de gymnastique efficaces

Le traitement doit être complet. Il comprend les actions suivantes:

  1. vous devez vous redresser et vous lever, puis soulever la jambe aussi loin que possible et revenir doucement à la position de départ. Nous faisons la même chose avec l'autre jambe. Cet exercice aidera à étirer les muscles de la hanche;
  2. Le traitement avec l'exercice suivant aide à renforcer et à maintenir les muscles internes de la cuisse. Ceci est très important, car des muscles faibles peuvent même endommager d'autres muscles sains de l'articulation. Pour mener à bien cet exercice, il est nécessaire de prendre la position couchée sur le dos et les bras écartés. Dans le même temps, vous devriez poser vos pieds sur la balle de gymnastique et essayer de la soulever afin que la jambe avec le sol forme un angle de 90 degrés. Ensuite, vous devriez essayer de presser le ballon autant que possible avec les muscles intérieurs de la cuisse dix fois. Nous faisons plusieurs approches;
  3. ayant renforcé les muscles internes, il est possible de prendre des muscles externes. Ces muscles supportent une grande partie de votre poids. Par conséquent, leur renforcement est extrêmement important, en particulier en présence d'arthrite. Pour commencer, nous nous sommes couchés du côté de la santé. Il est préférable de ne pas s'allonger sur un sol dur et froid, vous devez utiliser un tapis. Ensuite, nous soulevons légèrement la jambe douloureuse et la maintenons dans cette position, puis la baissons. Cela peut être fait dix fois, puis, si cela n’est pas douloureux, vous pouvez répéter cet exercice avec l’autre jambe;
  4. ayant renforcé les muscles, vous pouvez commencer à les étirer. Le traitement utilisant cette technique devrait commencer par une consultation avec un physiothérapeute. Les étirements atténuent non seulement la douleur, mais renforcent également les muscles, ce qui, à l'avenir, contribuera également à réduire la douleur. Il existe plusieurs types de vergetures. Tout d’abord, parlons d’étirement par rotation. Pour ce faire, allongez-vous sur le dos et placez vos mains dans les deux sens. La jambe que vous voulez étirer, vous devez vous plier au genou et son pied posé au sol. La deuxième jambe doit être allongée sur le sol. Ensuite, nous baissons la jambe, en nous étirant le plus possible sur les côtés, jusqu'à l'apparition de la douleur. Dans cette position, la jambe doit avoir une durée maximale de cinq secondes, puis revenir à sa position initiale. Nous faisons de telles actions avec les deux jambes sur dix approches. Vous pouvez toujours faire des étirements avec des fléchisseurs de la hanche. Tout commence, comme lors de l'étirement précédent: nous nous allongeons sur le sol et plions une jambe au genou. Ce n'est que maintenant que vous devez saisir cette jambe avec votre main et essayez de l'appuyer aussi fort que possible sur la poitrine jusqu'à ce que la douleur apparaisse. Tenir la jambe devrait également être dans quelques secondes. Répétez l'action en deux jambes à 15 sets;
  5. L'ensemble des exercices se termine avec une compression des fesses. Pour ce faire, pliez les deux jambes au niveau de l'articulation du genou et placez les deux pieds au sol. Ensuite, vous devez prendre une serviette, tordue en forme de cylindre, et la placer entre les genoux. Nous essayons maintenant de les presser, tout en contractant les muscles des fesses et la surface interne de la cuisse. Jusqu'à dix approches sont en cours. Tenez jusqu'à cinq secondes.

Méthodes populaires de lutte

Parlons des recettes les plus courantes.

Feuille de chou

Pour commencer à séparer les feuilles du chou. Ensuite, ils sont enduits de miel et appliqués directement sur la plaie. Nous enveloppons un sac en plastique par-dessus le drap et un foulard en laine par-dessus le sac. Vous pouvez laisser une telle compresse toute la nuit.

Infusion d'ail

Pour préparer la recette suivante, vous aurez besoin de:

  • 3 citrons;
  • 100 grammes d'ail;
  • 200 grammes de céleri-rave.

Tous les ingrédients sont coupés en petits morceaux, versez de l’eau bouillante et placez-les dans un thermos. Laissez-nous brasser pendant une journée.

Teinture prête, vous devez boire 100 grammes trois fois par jour.

Bains de guérison

Pour la préparation d'un bain thérapeutique, il faudra:

  • Topinambour;
  • branches de pin;
  • kilogramme de sel de mer;
  • pincée d'essence de térébenthine;
  • 20 grammes de miel.

Jusqu'à dix de ces bains devraient être faits. Après la procédure, vous pouvez cuire à la vapeur un maillage chaud de graisse (viande de porc interne).

Comme vous pouvez le constater, des douleurs à la hanche peuvent survenir pour diverses raisons. Vous ne pouvez donc pas vous passer de l'aide d'un expert.