Douleur lombaire à droite

Résumé: La cause la plus fréquente de douleur dans le bas du dos est la présence d'une saillie ou d'une hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Dans ce cas, la douleur peut être transmise de la jambe droite aux orteils du pied. Le seul examen informatif dans ce cas est un IRM.

Dans certains cas, le patient a mal au dos uniquement ou principalement du côté droit. Comprendre les causes possibles de la douleur au bas du dos, ainsi que ses caractéristiques typiques, peut aider à poser un diagnostic précis et, par conséquent, à prescrire le traitement le plus efficace.

Les principales causes de douleur au bas du dos

La douleur au bas du dos est généralement causée par les raisons suivantes:

  • dommages aux muscles, ligaments et / ou tendons entourant et soutenant la colonne vertébrale (en un mot - tissus mous);
  • des problèmes de structures vertébrales, tels que la colonne vertébrale arquée ou les disques intervertébraux;
  • affections ou maladies affectant les organes internes du milieu du dos, des zones abdominale et pelvienne.

Il est recommandé de consulter un médecin si la douleur au dos à droite ne disparaît pas ou s’aggrave quelques jours après son apparition, si la douleur apparaît soudainement et sévèrement, ainsi que si elle est accompagnée de symptômes alarmants.

Dans la plupart des cas, les maux de dos résultent de lésions mineures des muscles et / ou des ligaments de la taille et notre corps dispose généralement de suffisamment de ressources pour faire face à ce type de dommages. Si la douleur ne disparaît pas dans les trois jours, consultez un médecin.

La douleur au bas du dos est généralement causée par des dommages ou des blessures aux structures vertébrales, telles que les muscles du bas du dos droit, les disques intervertébraux de la colonne lombaire ou la colonne vertébrale arquée. Bien que de nombreux problèmes liés à ces structures soient susceptibles de provoquer une douleur au centre du dos, il est également probable que la douleur soit ressentie principalement ou complètement d'un côté de la taille.

Douleurs lombaires et tensions musculaires

L'entorse musculaire est la cause la plus fréquente de maux de dos et peut être douloureuse, ressentie principalement du côté droit.

Les symptômes typiques de la fatigue musculaire comprennent:

  • mobilité limitée (des mouvements tels que se pencher en avant ou se tourner sur le côté peuvent être douloureux ou impossibles);
  • douleur et / ou gonflement dans le bas du dos à droite;
  • spasmes musculaires;
  • la douleur, qui diminue avec le repos, par exemple lorsque vous êtes assis avec les jambes surélevées et les genoux légèrement pliés avec soutien - par exemple, dans un fauteuil inclinable, dans un lit avec des oreillers correctement placés;
  • douleur qui disparaît lors de l'utilisation de compresses chaudes et froides;
  • douleur qui répond au moins en partie aux analgésiques en vente libre
  • douleur qui s'aggrave en sortant du lit ou en étant assise.

Dans la plupart des cas, la fatigue musculaire est le résultat de blessures relativement mineures, telles qu'un virage serré lors du levage d'un sac d'épicerie épais. L'entorse musculaire peut également être le résultat d'une blessure sportive ou d'un accident de voiture.

Le plus souvent, la douleur lors de l'étirement des muscles disparaît après quelques jours et ne nécessite pas l'attention des médecins.

Problèmes de dos

La douleur dans la colonne lombaire peut être causée par des problèmes de structures vertébrales, tels que des articulations arquées, des disques intervertébraux dans n’importe quel segment moteur ou des racines nerveuses sortant de la colonne vertébrale dans chaque segment du côté droit.

Les problèmes de colonne vertébrale courants pouvant causer des maux de dos à droite incluent:

Hernie dans la colonne lombaire

Le disque intervertébral, situé entre les vertèbres adjacentes, peut se renverser sur le côté droit de la colonne vertébrale. La hernie intervertébrale peut provoquer une douleur dans le dos sourde et sourde en raison du pincement de la racine de la colonne vertébrale dans un foramen étroit. Une douleur au bas du dos à droite peut être combinée à une douleur à la fesse et de la jambe droite au pied.

Problèmes avec les articulations t (spondyloarthrose)

Une raideur, un inconfort et des douleurs dans certaines zones du bas du dos droit sont probablement des symptômes d'arthrose des articulations de la colonne vertébrale arquée. Dans certains cas, les nerfs situés du côté droit de la colonne vertébrale sont pincés par une prolifération osseuse au niveau de l'articulation, ce qui peut entraîner des douleurs au dos et des douleurs locales.

Sténose spinale

La lumière du canal rachidien peut se rétrécir en raison d'une hernie intervertébrale, de croissances osseuses et d'autres problèmes, entraînant des douleurs dans le bas du dos à droite, ainsi que des douleurs radiculaires et / ou une faiblesse de la fesse et de la jambe droites;

Dysfonction de l'articulation sacro-iliaque

L'articulation sacro-iliaque relie les os du bassin à la base de la colonne vertébrale. Si l'articulation sacro-iliaque est trop importante ou, au contraire, trop peu de mouvements, une douleur peut être ressentie dans le bas du dos du côté droit et / ou dans la cuisse droite;

Spondylarthrite ankylosante

Cette maladie inflammatoire peut survenir dans la partie inférieure de l'articulation sacro-iliaque. Une douleur au dos du côté droit et / ou une douleur à la cuisse droite peuvent devenir des symptômes précoces de la maladie. À long terme, la spondylarthrite ankylosante peut conduire à la fusion des articulations arquées et des vertèbres, ce qui limitera la mobilité de la colonne vertébrale.

Le traitement des problèmes de la colonne vertébrale varie en fonction de l'état et de la gravité des symptômes du patient. Nous pensons que l’approche intégrée la plus efficace pour le traitement de l’ostéochondrose et de ses complications. Ainsi, le meilleur effet clinique est une traction de la colonne vertébrale sans charge, avec laquelle vous pouvez augmenter la distance entre les vertèbres, réduire la douleur et améliorer la nutrition de tous les disques intervertébraux. Une gymnastique spéciale, diverses techniques de massage, l'hydrothérapie associée à une traction vertébrale donnent de très bons résultats.

Causes moins courantes de la douleur au bas du dos

Certains problèmes de colonne vertébrale et certaines affections douloureuses aux conséquences potentiellement graves peuvent également causer des douleurs au bas du dos. Ces états comprennent:

Spondylolisthésis dégénératif

Le spondylolisthésis dégénératif est une affection dans laquelle, en raison de changements dans la colonne vertébrale liés à l'âge, la vertèbre supérieure avance par rapport à la colonne vertébrale inférieure. Cette condition peut créer une charge supplémentaire sur les muscles du dos, ainsi que serrer les racines nerveuses, ce qui entraînera des douleurs au dos à droite, ainsi que, en règle générale, des douleurs le long du nerf sciatique à travers la fesse et / ou la cuisse dans la jambe droite;

Syndromes douloureux chroniques

La fibromyalgie et le syndrome de douleur myofasciale sont des affections douloureuses chroniques pouvant causer des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, ainsi que des douleurs concentrées dans le bas du dos, du côté droit. Les autres symptômes comprennent des douleurs dans des zones spécifiques (points déclencheurs) et une fatigue chronique;

Tumeur dans la colonne vertébrale

Les tumeurs cancéreuses se développent rarement directement dans la colonne vertébrale; dans la plupart des cas, elles s'étendent à la colonne vertébrale à partir d'autres parties du corps. Si la tumeur appuie sur le côté droit de la colonne vertébrale ou serre la racine nerveuse du côté droit, le résultat peut être une douleur au dos du côté droit.

Certaines conditions sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres. Si le patient présente des symptômes chroniques qui semblent s'aggraver de façon intermittente ou progressive, vous pouvez essayer de décrire par écrit de manière détaillée le moment où les symptômes apparaissent et leur gravité. Cela peut aider le médecin à établir rapidement le diagnostic correct et à démarrer le traitement approprié.

Douleur dans le bas du dos causée par des problèmes internes

Il existe de nombreux problèmes avec les organes internes situés dans la partie médiane du dos, de la région abdominale et pelvienne, qui peuvent potentiellement causer des douleurs au dos du côté droit. La douleur peut être le résultat d'une inflammation ou d'une irritation des organes internes, tout en étant un signe d'infection. En règle générale, dans ces conditions, en plus des douleurs au dos du côté droit, il existe d'autres symptômes qui peuvent réduire considérablement la zone de recherche au stade du diagnostic.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos:

Problèmes rénaux

Les symptômes des calculs rénaux et des infections rénales peuvent être très similaires. Les deux conditions peuvent provoquer des maux de dos d'une part, ainsi que des douleurs lors de la miction et des nausées et / ou des vomissements. La difficulté à uriner apparaît généralement lorsque la pierre se déplace dans le rein, entre dans les uretères puis dans la vessie et les voies urinaires. Dans ce cas, le patient peut remarquer du sang dans ses urines. L'infection du rein droit provoque de la fièvre, une inflammation locale et des douleurs dans le bas du dos à droite, à l'endroit où se trouve le rein;

Colite ulcéreuse

Cette maladie intestinale inflammatoire est caractérisée par une inflammation persistante du côlon. Des crampes abdominales fréquentes dans la colite ulcéreuse peuvent provoquer des douleurs au dos du côté droit. Les autres symptômes incluent des problèmes digestifs chroniques, tels que diarrhée, douleur rectale, perte de poids et faiblesse générale;

Appendicite

L'annexe est située dans la partie inférieure droite de l'abdomen. Si l'appendice devient enflammé, commence à fuir ou se rompt, il peut en résulter des symptômes, notamment des maux de dos du côté droit. En général, les symptômes de l'appendicite varient et comprennent une douleur soudaine dans le bas de l'abdomen droit, qui peut être accompagnée de symptômes supplémentaires tels que fièvre, nausée et vomissements et / ou douleur au bas du dos à droite;

Problèmes gynécologiques

Les problèmes liés à divers organes de reproduction chez les femmes situées dans la région pelvienne peuvent entraîner des douleurs au bas du dos à droite. Par exemple, l'endométriose est une maladie courante pouvant causer des douleurs sporadiques dans la région pelvienne, irradiant dans le bas du dos, du côté droit. La fibromatose ou l'apparition de la croissance des tissus dans l'utérus ou autour de celui-ci peuvent provoquer des maux de dos du côté droit ainsi que des menstruations anormales, une augmentation de la miction et des douleurs pendant les rapports sexuels.

La grossesse

Les douleurs lombaires à droite et en général se manifestent souvent pendant la grossesse et sont associées au développement du fœtus. Beaucoup de femmes dans une telle situation trouvent des méthodes utiles telles que le repos, la gymnastique et la thérapie complémentaire.

Inflammation de la vésicule biliaire

L'inflammation ou le dysfonctionnement de la vésicule biliaire est généralement accompagné d'une indigestion grave, surtout après avoir mangé. Un dysfonctionnement de la vésicule biliaire provoque généralement des douleurs dans l'abdomen supérieur droit et dans le dos droit;

Problèmes de foie

La douleur associée aux problèmes de foie peut être due à une inflammation (hépatite), un abcès, des cicatrices (cirrhose), ainsi qu’à un grossissement et à une insuffisance hépatique. Les symptômes de problèmes de foie incluent: douleur dans le haut de l'abdomen droit et / ou dans le dos, fatigue, nausée ou anorexie, jaunisse. Les problèmes de foie sont assez rares chez les personnes qui ne risquent pas leur développement.

Si l'on soupçonne que les affections ci-dessus peuvent causer des maux de dos du côté droit, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

De toute évidence, il existe un grand nombre de maladies et d'affections des organes internes pouvant également entraîner des maux de dos du côté droit. Il est donc important de décrire très clairement vos symptômes chez le médecin afin qu'il puisse rapidement poser un diagnostic correct et établir un plan de traitement efficace.

Douleurs lombaires et conditions d'urgence

Dans certains cas, une douleur dans le bas du dos peut être le signe d'une affection grave nécessitant une aide rapide et experte. Par exemple, la douleur au bas du dos est souvent un symptôme des conditions suivantes:

Appendicite

Cette affection apparaît lorsque l'appendice, situé dans la partie inférieure droite de l'abdomen, s'enflamme et / ou se rompt. Cela peut provoquer une douleur grave dans le bas du dos et / ou une douleur dans le bas-ventre droit. Les symptômes varient et peuvent inclure des nausées, des vomissements ou de la fièvre. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement.

Syndrome de prêle

Une des complications les plus graves de la hernie discale de la colonne lombaire. Se présente avec une grande hernie intervertébrale ou avec une hernie de taille moyenne sur le fond d'un canal rachidien étroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement, mais il existe en définitive un dysfonctionnement persistant des organes pelviens et / ou un dysfonctionnement des membres inférieurs, le plus souvent une parésie du pied. La maladie nécessite des soins immédiats, principalement chirurgicaux, pour une durée limitée. Le syndrome de prêle peut être causé par d'autres causes, telles que la présence d'une tumeur dans la lumière du canal rachidien, la tuberculose rachidienne, etc.

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte abdominale se manifeste par un élargissement ou une rupture. Les symptômes comprennent généralement des douleurs très graves et soudaines dans l'abdomen ou dans le bas du dos, ainsi que des symptômes associés à une pression artérielle basse, tels qu'une perte de conscience et / ou des nausées;

Ostéomyélite

L'ostéomyélite est une infection de la colonne vertébrale. En règle générale, il se manifeste par une forte douleur au dos et une forte fièvre. D'autres symptômes peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, ainsi qu'une inflammation, une rougeur ou une sensibilité des tissus mous près de la colonne vertébrale.

Les patients eux-mêmes doivent comprendre quand consulter un médecin. La règle principale: consultez votre médecin si la douleur au dos est si grave qu’elle vous empêche de réaliser des activités normales, telles que marcher, rester debout ou dormir, et également si une douleur sévère au dos apparaît soudainement et ne diminue pas au repos, même après la prise d’analgésiques.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2017-11-07, 16:57.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Douleur au bas du dos du côté droit

Le mal de dos, en particulier dans la ceinture, est un phénomène répandu. Pratiquement tous les segments de la population y sont soumis, quels que soient leur sexe et leur âge. La douleur au bas du dos, à droite, survient soudainement, sans raison apparente, et il arrive qu'elle tourmente longtemps. Ce phénomène est bien connu des personnes en parfaite santé, mais il est le plus souvent inhérent à ceux qui souffrent de maladies graves dans le corps.

Facteurs de risque

La douleur au bas du dos du côté droit est causée par des anomalies survenant dans la colonne vertébrale, ainsi que par des processus pathologiques survenant au niveau des organes internes, souvent sans lien avec cette partie du corps. Maux de dos dans la région lombaire dus à des problèmes de foie, de tractus gastro-intestinal, etc.

Lorsque le syndrome est causé par des modifications pathologiques des organes internes, il se manifeste par des symptômes pouvant indiquer une maladie spécifique. Ainsi, le processus inflammatoire est accompagné de fièvre, des dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal, du foie et des reins entraînent des nausées et des vomissements.

Le côté droit du bas du dos fait le plus souvent mal à cause de ces problèmes:

  • Ostéochondrose de la colonne lombaire. Dans ce cas, la douleur survient lorsqu'une personne tousse, éternue, rit, fait un mouvement brusque ou se trouve dans une position inconfortable pour le corps.
  • Pincer le nerf. Elle se caractérise par des douleurs dorsales aiguës, cédant la place aux jambes et entravant la mobilité du dos.
  • Spondylose Cela provoque une douleur soudaine du côté droit de la taille si une personne se penche en avant et s’allonge du côté gauche, ainsi qu’une immobilité à long terme du corps.
  • Spondylose lombaire. Il se caractérise par des douleurs sévères dans la région lombaire, passant quand il est couché sur le côté gauche et soulagé lorsqu’on se penche en avant.
  • Ostéomélite. Les dommages aux os et aux tissus mous de la colonne vertébrale, causés par un processus purulente-nécrotique qui affecte les os et les tissus mous, provoquent des douleurs dans la région lombaire.
  • Tumeurs de la colonne lombaire.

L'appendicite et la pneumonie du côté droit, l'inflammation de la vésicule biliaire et les maladies du rein font partie des raisons qui affectent le côté droit et le bas du dos. Ces pathologies sont dangereuses non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie.

Les causes du mal de dos sont enracinées dans toutes sortes de blessures au dos causées par des chutes, des ecchymoses et des coups. Habituellement, le symptôme est observé immédiatement après ces événements, accompagné d'une douleur aiguë qui s'atténue progressivement.

Chaque type de douleur dans le côté droit du bas du dos présente des signes caractéristiques qui peuvent indiquer la cause du syndrome:

  • Épicé Chocs accompagnants, chutes, mouvements brusques du corps et augmentation des charges. Cela peut provoquer une hypothermie. Même si ce syndrome était de courte durée, il est conseillé de procéder à un examen dans un établissement médical.
  • Temporaire Caractéristique de surtension physique ou de corps prolongé dans une position. Il se calme ou est enlevé avec l'aide d'analgésiques.
  • Longue durée. Indique la présence dans le corps d'une pathologie grave et nécessite un appel urgent au médecin.
  • Pénible. C'est l'un des symptômes associés à l'ostéomélite, qui nécessite un diagnostic approfondi. La douleur accompagne souvent les processus dégénératifs dans la région lombaire de la colonne vertébrale et informe sur l'ostéochondrose et la spondylarthrose.
  • Tirant Possible avec l'hépatite et l'hépatomégalie. Compte tenu du danger de ces maladies, un examen immédiat devient extrêmement nécessaire.

Différences de localisation

Les douleurs au dos à droite ne sont pas seulement de nature et de durée différentes. Un indicateur important de cette maladie est leur localisation.

Au dessus de la taille

Si le syndrome douloureux se manifeste à droite et au-dessus du bas du dos, les pathologies des organes abdominaux ne sont pas exclues. Organes de diagnostic du tractus gastro-intestinal, des systèmes excréteurs et reproducteurs.

Longe inférieure

Douleurs lombaires du dos droit - conséquence de blessures et de processus inflammatoires. Il peut également signaler une appendicite. Quand il donne à la fesse et à la jambe droite, cela indique que les racines nerveuses situées dans la région lombaire inférieure sont affectées. Le symptôme qui apparaît à droite sous la taille est dû à des surtensions causées par un effort physique.

Dépendance à l'âge

La douleur dans la région lombaire droite ne contourne aucun groupe d'âge.

Chez les enfants

Lorsqu'un enfant a mal au dos dans la région lombaire à droite, il faut le montrer au médecin sans faute. Le syndrome peut être causé par plusieurs facteurs:

  • Surmenage et fatigue. Constamment en mouvement, les enfants sont souvent victimes de chutes et de blessures. Une activité élevée entraîne une fatigue de la colonne vertébrale. Les gros sacs à dos et porte-documents quotidiens de l’école créent une dépendance et contribuent à la formation de postures incorrectes, ce qui entraîne une douleur du côté droit de la région lombaire du dos. Le même facteur peut être dû à une position assise constante devant l'ordinateur et à l'utilisation d'un lit trop mou.
  • La nutrition. Une alimentation inadéquate et inadéquate ne garantit pas la formation normale du squelette, ce qui conduit à l'ostéoporose.
  • Inflammations Le syndrome se manifeste si la moelle épinière est exposée au processus inflammatoire. Dans le même temps, la douleur commence progressivement à se transmettre aux membres inférieurs et la posture change.
  • Maladies intestinales. La douleur dans le côté droit du dos est accompagnée d'appétit perturbé, de digestion et de selles.
  • Inflammation des reins et de la vessie. Le syndrome peut se manifester des deux côtés de la taille. En même temps, il y a une miction douloureuse, un changement de couleur de l'urine et une augmentation de la température corporelle.

On observe souvent des douleurs au bas du dos du côté droit chez les adolescentes avant et pendant la menstruation, ainsi que chez les enfants atteints de grippe.

Dans la vieillesse

La douleur lombaire à droite chez les personnes âgées est le résultat de changements liés à l'âge qui affectent la colonne vertébrale. Le syndrome est souvent causé par l'ostéoporose. Il peut également causer du diabète, de la goutte et des troubles métaboliques.

Dépendance sexuelle

Bien que toutes les personnes soient sujettes aux douleurs lombaires du côté droit, leurs causes dépendent souvent du sexe.

Chez les hommes

Lorsque la douleur au bas du dos chez l'homme n'est pas justifiée par des anomalies de la partie vertébrale, il se produit une lésion des organes internes. Le syndrome sous forme aiguë informe sur la présence de pathologies affectant la prostate. Le même symptôme se manifeste par la formation d'une hyperplasie bénigne, ainsi que par une inflammation de la prostate. La douleur est administrée aux membres inférieurs, accompagnée d'une gêne dans la région de l'aine, d'une miction fréquente et difficile.

La douleur douloureuse et persistante dans le bas du dos chez les hommes est la conséquence de processus pathologiques impliquant la prostate, les uretères et les testicules. Le syndrome est observé dans de tels cas:

  • avec des inflammations;
  • l'hydropisie;
  • l'urétrite;
  • tumeurs cancéreuses;
  • varices dans les testicules, etc.

Dans ce cas, non seulement fait mal le côté droit et donne le bas du dos. Violations possibles de la miction et des matières fécales, ainsi qu'une détérioration marquée de la fonction sexuelle. Tous ces symptômes - une raison pour le traitement immédiat chez un spécialiste.

Chez les femmes

La douleur dans les flancs des femmes a aussi ses propres caractéristiques. Si une femme a mal au bas du dos, il est possible que son système reproducteur ait subi un processus inflammatoire. De plus, il arrive que la douleur du côté droit de la taille chez la femme apparaisse chez les patientes présentant des ovaires, des kystes ou des organes du bassin.

Pour les facteurs, quand une femme a mal au dos près du bas du dos, cela devient souvent un excès de poids. La colonne vertébrale des femmes obèses est constamment soumise à un stress excessif, elle se déforme et devient la cause de ce syndrome.

Il n'y a pas de recette universelle pour la douleur au bas du dos. Le schéma thérapeutique est établi par le médecin traitant individuellement, en fonction de la maladie diagnostiquée ayant provoqué des sensations négatives.

Il est assez difficile d'éviter complètement les maux de dos, mais il est toujours possible de réduire le risque de ce phénomène. Pour ce faire, il est nécessaire de charger la colonne vertébrale de manière optimale, d'éliminer un mode de vie sédentaire et une prise de poids, de maintenir un mode de vie sain et de consulter régulièrement votre médecin.

Pourquoi le rein du côté droit fait-il mal?

Douleur au bas du dos du côté droit - un symptôme commun qui tourmente dans de nombreux cas différents. La dispersion des causes de douleur sur le côté droit de la taille - de la fatigue habituelle aux violations graves des fonctions des organes internes. Mais dans la plupart des cas, cela est dû au fait que les disques intervertébraux sont endommagés. Seul un médecin est en mesure de déterminer la cause des accès douloureux dans le dos dans la région lombaire et de recommander des méthodes de traitement adéquates.

Pourquoi mal à droite

L'ostéochondrose des disques intervertébraux lombaires est la cause la plus fréquente. De courtes attaques douloureuses dans le bas du dos peuvent commencer après des mouvements violents, la toux, l’éternuement et le rire. Dans ces moments, le mal de dos (comme on l'appelle aussi, lumbago) peut apparaître. Dans cet état, une personne perd pendant un certain temps la capacité de bouger de la douleur. Les attaques dans cette situation commencent souvent à irradier les hanches et les fesses avec des forces différentes.

La spondylose provoque toujours de vives douleurs au dos à droite, si le patient se penche, se couche sur le côté gauche du corps, pendant longtemps ne change pas la position dans laquelle il se trouve. Souvent, la douleur renaît en boiterie temporaire en raison de la perte de sensibilité des membres inférieurs. Ce symptôme peut disparaître aussi soudainement.

Des impacts traumatiques sur le dos dans la région lombaire à droite derrière peuvent causer des douleurs au bas du dos, par exemple, si une personne est tombée. Habituellement, ces symptômes se manifestent immédiatement après l’effet déformant. Une variété de néoplasmes, d'inflammation, d'accumulations purulentes et de nécrose peuvent également provoquer des accès de douleur situés dans cette partie de la crête.

Douleur dans le côté droit du bas

Ici, la douleur est localisée à la fois après une blessure et à la suite du développement de divers néoplasmes. Une autre cause fréquente de douleur au dos à droite est le travail physique pénible, les mouvements brusques. Comme vous pouvez le constater, les sources de douleur sur le dos droit sont très dispersées. Nous vous conseillons donc de consulter un médecin et de ne pas vous laisser entraîner par votre auto-traitement. Après tout, la racine du problème peut être non seulement dans les pathologies de la colonne vertébrale, mais aussi dans les troubles des organes internes.

Chez la femme, une douleur dans la région lombaire à droite peut indiquer une inflammation du système gynécologique. Parfois, ils apparaissent pendant la ménopause, avec le cancer de l'utérus, le développement d'embryons ectopiques. Une grossesse normale provoque parfois des sensations douloureuses dans la partie inférieure droite de l’arrière. Par exemple, une douleur dans le sacrum droit se produit si le fœtus est plus proche de la paroi arrière de l’utérus. Les sensations désagréables dans le bas du dos chez les hommes en bas à droite font également allusion à la pathologie et à l'inflammation des organes masculins.

Douleur en haut à droite

Si la douleur est localisée à droite de la colonne vertébrale, le problème peut être lié à la violation du fonctionnement des organes internes. Les organes digestifs et le système reproducteur peuvent être malades. Une radiculite, des calculs rénaux, une inflammation de la vésicule biliaire sont également à l’origine des lésions du côté droit du bas du dos.

  • Nous vous recommandons de lire: douleur dans le haut du dos

Une douleur intense dans le dos à droite provoque souvent une appendicite, une pince nerveuse, une inflammation du pancréas. Une douleur dans le bas du dos, à droite par derrière, peut indiquer que les reins sont malades.

Dans le même temps, le tableau clinique peut différer et ne pas présenter de signes caractéristiques concomitants. Donc, si le patient vomit et se sent malade, le problème est plus probable dans le système digestif, et si la fièvre est tourmentée, l'inflammation est certainement présente. Un diagnostic précis de la douleur dans la région lombaire ne peut toujours être posé que par un spécialiste.

La nature de la douleur lombaire

Les douleurs chroniques du côté droit du bas du dos disent souvent qu'il existe des processus pathologiques dans la colonne vertébrale ou des maladies des organes internes. Si vous avez mal au dos dans la région lombaire à droite, il est fort probable que leur racine soit un effort physique excessif, de la fatigue et des mouvements brusques. De telles attaques douloureuses peuvent être surmontées avec des analgésiques. Lorsque vous ne voulez pas abuser de drogues, vous pouvez simplement vous détendre, détendre vos muscles tendus.

Le syndrome de douleur douloureuse dans la région lombaire parle de formations purulentes dans la colonne vertébrale. Cependant, seul un médecin peut établir un tel diagnostic. La racine du problème peut être cachée dans l'ostéochondrose habituelle.

Des sensations désagréables intenses se manifestent souvent après des effets traumatiques. Par conséquent, après des coups et des chutes, il convient de se tourner rapidement vers la salle des urgences. Retirer la douleur due à l'hépatite. Même si le syndrome douloureux de ce type se rattrape peu de temps, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible.

Traitement des maux de dos

La mobilité limitée du dos du côté droit, la détérioration de la sensibilité et les douleurs dans le bas du dos du côté droit réduisent considérablement la qualité de la vie. En outre, les modifications négatives des disques intervertébraux de la colonne lombaire et la détérioration des organes des systèmes digestif et urinaire ne font que progresser avec le temps. Par conséquent, si vous avez des douleurs dans le bas du dos, vous ne pouvez pas attendre.

Dans une forme négligée, toute source de douleur sera plus difficile à guérir.

En outre, des professionnels de la santé aideront à traiter les symptômes en prescrivant les bons analgésiques et leur posologie. Il est préférable que ce soit faible, car sinon, cela peut nuire au tube digestif. Dans ce cas, de très fortes attaques peuvent être provoquées par de très légères déformations des tissus cartilagineux de la colonne vertébrale. Et de meilleurs médicaments, qui chargent le système digestif, aideront à se reposer et à éviter les situations stressantes.

S'il s'avère que la douleur dans la région lombaire à droite provient de processus dégénératifs-dystrophiques et que la période aiguë de la maladie est terminée, on prescrit habituellement au patient une activité physique légère. Y compris des exercices (d'abord sous la supervision d'un instructeur), nager dans la piscine, marcher régulièrement. Les procédures de massage et de physiothérapie aident.

Afin de soulager les douleurs lombaires en cas de problèmes de disques intervertébraux et de nerfs coincés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens seront utiles (Diclofenac, Ibuprofen). Les analgésiques conventionnels tels que Ketanov et Ketorol ont également leur place.

La situation s'aggrave si le fonctionnement des organes du système digestif ou reproducteur est altéré. Ce ne sont pas les symptômes qui doivent être traités, mais la maladie elle-même.

Causes de la douleur au bas du dos chez les femmes

La structure anatomique du corps de la femme est très différente de celle du mâle, en ce sens que certaines maladies et certains symptômes chez les femmes sont observés beaucoup plus souvent. Ceux-ci incluent la douleur dans la région lombaire, qui peut être due à des processus pathologiques dans la colonne vertébrale ou à des anomalies dans le fonctionnement des organes internes.

En règle générale, les sensations désagréables provoquées par diverses maladies présentent des caractéristiques différentes, une localisation et des symptômes supplémentaires. Que signifie douleur au côté droit du bas du dos chez les femmes et comment s'en débarrasser?

Causes de la douleur

Les douleurs lombaires chez les femmes peuvent être à la fois physiologiques et pathologiques. L'inconfort physiologique est le plus souvent observé pendant la menstruation et pendant la grossesse, n'a pas une intensité élevée et disparaît de lui-même après un certain temps. Le syndrome douloureux aigu, aigu ou prolongé est le plus souvent observé dans toutes sortes de maladies, nécessite une visite chez le médecin et un diagnostic complet.

Troubles de la colonne vertébrale

Les maladies de la colonne vertébrale sont diagnostiquées chez les hommes et les femmes (généralement après 30 ans) et se traduisent souvent par des douleurs du côté droit du bas du dos, en particulier si le processus pathologique affecte la partie inférieure de la colonne vertébrale.

Effets traumatiques

Les blessures, les contusions et les fractures sont l’une des causes les plus courantes d’inconfort dans le bas du dos. Selon la localisation et les caractéristiques du dommage, la douleur peut avoir une intensité différente et peut être accompagnée d'autres symptômes, notamment des lésions des tissus mous (ecchymoses), si les racines nerveuses sont étranglées, des manifestations neurologiques sont possibles - faiblesse des jambes, perte de sensibilité de la peau.

Si le syndrome douloureux n'est pas trop intense ni trop court, il s'agit probablement d'une lésion des tissus mous. Une douleur intense qui ne disparaît pas pendant plusieurs jours indique souvent des fractures vertébrales et nécessite un traitement immédiat. Le traitement consiste en une immobilisation de la colonne vertébrale, une thérapie physique et une nutrition appropriée.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose se développe en raison de la malnutrition dans les tissus de la colonne vertébrale. C'est pourquoi les tissus cartilagineux perdent leurs caractéristiques et commencent à se décomposer. Aux premiers stades de la maladie, le syndrome douloureux est peu prononcé, il est naturellement tiraillant et douloureux, il augmente avec les mouvements brusques, après un long séjour dans une position inconfortable et un effort physique.

Au fur et à mesure que le tissu cartilagineux est détruit, le syndrome douloureux devient plus prononcé et s'accompagne de raideurs, de brûlures, d'engourdissements et de tirs dans les jambes, de faiblesses musculaires et de tensions. Le traitement est généralement conservateur (anti-douleur, thérapie par l'exercice, physiothérapie, massage) et vise à arrêter le processus pathologique et à restaurer les fonctions de la colonne vertébrale.

Spondylose

La spondylose est caractérisée par la formation de croissances osseuses ostéophytes spécifiques le long des bords des corps vertébraux. Au début, ils ne provoquent pas de sensations désagréables, mais avec le temps, ils commencent à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses, ce qui provoque des douleurs douloureuses et sourdes, qui sont aggravées par les changements de temps, la surcharge physique, l'hypothermie et disparaissent après un léger massage de la zone touchée.

Les symptômes concomitants de la spondylose incluent des mouvements lombaires raides, une mauvaise posture et, dans les cas graves de dysfonctionnement des membres inférieurs, des problèmes de miction et de défécation. Le traitement de la spondylose aux stades précoces est conservateur, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire.

Hernie intervertébrale

Les hernies discales se développent en tant que complication des processus dégénératifs de la colonne vertébrale: l'anneau fibreux du disque est brisé et le contenu gélatineux du noyau en ressort. Le symptôme principal de la maladie est une douleur aiguë, aiguë et paroxystique, qui se manifeste lors de la flexion, du retournement, des mouvements brusques, du soulèvement de poids. Souvent, la douleur se propage aux fesses, aux cuisses et aux jambes, il devient difficile pour une personne de marcher, un engourdissement et une faiblesse des muscles, une parésie et une paralysie apparaissent.

Le traitement de la hernie est basé sur le traitement des symptômes aigus, la thérapie physique, la thérapie manuelle et la physiothérapie. Dans les cas graves, les dysfonctionnements des membres inférieurs et du système excréteur nécessitent une intervention chirurgicale.

Décalage de disque

Le déplacement et la saillie des disques intervertébraux sont également observés dans les maladies dégénératives de la colonne vertébrale, les blessures et autres facteurs négatifs. La douleur dans ces pathologies peut avoir des caractéristiques et une intensité différentes - dans les premières étapes, elle est faiblement exprimée, se manifeste pendant l'activité physique, en se penchant et en restant longtemps dans la même posture. Au cours de l'atteinte des racines nerveuses, on observe des modifications de la démarche, des faiblesses, des engourdissements et des fourmillements dans les jambes, ainsi que des déformations rachidiennes ultérieures.

Le traitement du déplacement et de la saillie des disques aux premiers stades est conservateur, principalement avec l'aide d'exercices spéciaux, la physiothérapie, le massage et la chirurgie n'est nécessaire que lorsque de graves complications se développent.

Maladies féminines

Les maladies gynécologiques sont une autre cause courante de douleur dans le bas du dos chez la femme, qui est causée par les caractéristiques anatomiques du corps. Les organes reproducteurs femelles sont situés dans la cavité abdominale dans la projection de la région lombaire, de sorte que l’inconfort est souvent attribué au bas du dos.

Maladies de l'utérus

Les processus inflammatoires et infectieux, les défauts acquis ou congénitaux de l'utérus se retrouvent chez de nombreuses femmes. Une des manifestations de ces maladies est la douleur dans le bas de l'abdomen, qui irradie dans le bas du dos et est souvent accompagnée de menstruations irrégulières: règles trop abondantes, peu abondantes ou irrégulières, et parfois leur absence. Dans les processus inflammatoires, des symptômes courants sont possibles - fièvre, faiblesse, maux de tête, etc. Le traitement dépend de l'évolution clinique et des caractéristiques de la pathologie - en cas d'inflammation et d'infections, un traitement antibactérien est effectué, les tumeurs (polypes, fibromes) étant le plus souvent traitées chirurgicalement.

Oncologie

Les tumeurs malignes sont le facteur le plus dangereux pouvant causer des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans la région lombaire. Le plus souvent, les femmes en âge de procréer ont un cancer de l'endomètre (la couche muqueuse interne) et le col de l'utérus, et moins souvent des tumeurs apparaissent dans le corps de l'organe et d'autres parties de celui-ci. Dans les premiers stades, il ne donne pratiquement pas de symptômes et peut se manifester par de légères douleurs de tiraillement dans le bassin et le bas du dos, qui se reproduisent périodiquement. En outre, les femmes ont des pertes vaginales sanglantes, une gêne pendant les rapports sexuels et une perte de poids inexpliquée.

Le traitement du cancer utérin dépend du stade de la maladie et des caractéristiques de la tumeur. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est pratiquée, suivie d'une radiothérapie et d'une chimiothérapie, mais la maladie aboutit souvent à la mort.

Grossesse extra-utérine

La grossesse extra-utérine est également une condition dangereuse qui constitue une menace pour la vie d'une femme. Avec cette pathologie, l'œuf fœtal n'est pas fixé dans l'utérus, mais dans l'un des tubes, ce qui peut entraîner sa rupture et un saignement interne. Symptômes de la grossesse extra-utérine - douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, saignements et saignements vaginaux. Le traitement est exclusivement chirurgical - il s’agit le plus souvent d’une opération consistant à retirer une des trompes de Fallope.

Kyste de l'ovaire droit

Un kyste est une masse creuse bénigne remplie de liquide. Il peut se former dans n'importe quel organe, mais les femmes ont le plus souvent des kystes dans les ovaires. Il existe plusieurs variétés de telles tumeurs, qui peuvent apparaître à gauche et à droite. Les symptômes d'un kyste de l'ovaire droit incluent des douleurs au côté droit (abdomen, une partie du rein), des troubles menstruels, des sautes d'humeur fréquentes, la stérilité.

Le traitement du kyste dépend de son type et de sa taille. Les petits kystes folliculaires ayant souvent un développement inverse, les médecins choisissent la tactique d'observation, parfois ils ont besoin de médicaments hormonaux. Les grosses tumeurs, ainsi que celles qui sont susceptibles de dégénérer en tumeurs malignes, sont enlevées chirurgicalement.

Endométriose

La maladie se caractérise par une prolifération pathologique de cellules dans la couche qui tapisse l'utérus de l'intérieur. L'endométriose ne présente aucun symptôme spécifique et se manifeste par des douleurs à l'abdomen, au bas du dos et au pelvis, qui s'aggravent après les rapports sexuels et les examens gynécologiques, des troubles menstruels (le plus souvent avec des règles abondantes), la stérilité. Le traitement de la maladie consiste à prendre des médicaments hormonaux, à soulager la douleur. Dans les cas avancés, un traitement chirurgical est utilisé.

Pathologie des organes internes

Une douleur secondaire dans la région lombaire peut provoquer des pathologies des organes internes situés dans le péritoine, des projections de la colonne lombaire, et dans certains cas des symptômes similaires sont observés dans les maladies des systèmes respiratoire et biliaire.

Rein

La néphrose, la pyélonéphrite et d'autres maladies des reins sont fréquentes chez les femmes - en raison de la structure de l'urètre chez la femme, des microorganismes pathogènes pénètrent rapidement dans les voies urinaires. Le syndrome de la douleur dans de telles pathologies est localisé sous les côtes et peut être tiraillant ou vif, presque insupportable. Symptômes supplémentaires - troubles de la miction, nausée, faiblesse, fièvre. Traitement dans les premiers stades d'un conservateur, avec l'utilisation de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires, dans les cas avancés, la chirurgie est nécessaire jusqu'à l'ablation et la transplantation du rein.

Du foie

Le foie se situe dans l'hypochondre droit et des processus pathologiques dans les tissus de l'organe (hépatite, cirrhose, etc.) provoquent souvent des douleurs qui se propagent au bas du dos. En plus des douleurs liées aux maladies du foie, on observe un goût amer dans la cavité buccale, des ballonnements, des flatulences, des éructations et d’autres troubles de la digestion, parfois un jaunissement de la peau et des muqueuses. Le traitement dépend de l'évolution clinique de la pathologie et consiste le plus souvent à prendre des médicaments qui améliorent la fonction digestive, ainsi qu'un régime alimentaire et un mode de vie sain.

Système respiratoire

Douleur du côté droit avec irradiation dans le bas du dos est possible avec des maladies inflammatoires des organes respiratoires - bronchite, pleurésie, pneumonie. Le plus souvent, ils commencent de manière aiguë, avec une forte fièvre, une faiblesse générale, une toux sévère, parfois avec des écoulements d'expectorations sanglantes et purulentes. Dans certains cas, l'évolution de la maladie peut être lente et les symptômes respiratoires sont plutôt légers. Ces pathologies sont traitées avec des antibiotiques et des médicaments symptomatiques - expectorants et antipyrétiques, immunomodulateurs, vitamines.

L'intestin

Des sensations désagréables sur le côté droit du bas du dos sont possibles avec une colite, une entérocolite, des infections intestinales et d'autres maladies. La douleur est accompagnée de diarrhée ou de constipation, de nausées et de vomissements, de distensions abdominales, de flatulences, parfois de fièvre, de faiblesse, de déshydratation. Traitement - antibiotiques (pour les processus infectieux), médicaments pour améliorer la digestion, régime alimentaire. Un traitement chirurgical est nécessaire en cas d'obstruction intestinale et d'autres conditions dangereuses.

Voies urinaires

Le plus souvent, les femmes souffrent de cystite, une maladie infectieuse-inflammatoire qui affecte la vessie. Les manifestations comprennent une altération de la fonction urinaire (envie fréquente d'aller aux toilettes, impuretés de pus dans l'urine, sensation de brûlure dans l'urètre, sensation de vidange incomplète de la vessie), dans la forme aiguë de la maladie - fièvre, faiblesse, maux de tête. Pour le traitement, vous devez suivre un traitement antibiotique, puis suivre un régime et un mode de vie sain.

La grossesse

Pendant la grossesse, le mal de dos est généralement caractéristique des deuxième ou troisième trimestres, ce qui est associé à la pression de l'utérus en croissance sur la colonne vertébrale et les organes abdominaux. Ils sont également possibles au premier trimestre, mais sont beaucoup moins courants. Dans de tels cas, il est important que la femme prête attention à la nature du syndrome douloureux et aux symptômes associés. Tirer et faire mal la douleur faible, qui passe dans un état de repos, est généralement la norme physiologique. Si les sensations sont assez intenses, accompagnées de fièvre, de pertes vaginales sanglantes ou purulentes, appelez immédiatement une ambulance.

Mensuel

Pratiquement toutes les femmes ressentent un inconfort dans la région lombaire pendant la menstruation - normalement, il devrait être modéré et disparaître tout seul au bout de 1 à 2 jours après le début de la menstruation. Une douleur intense indique des troubles hormonaux ou des anomalies des organes de reproduction, en particulier s'ils sont accompagnés de troubles menstruels et d'autres manifestations, et nécessitent par conséquent des soins médicaux immédiats.

Surpoids

L'obésité est une autre cause fréquente de douleur dans la région lombaire. Dans de tels cas, les sensations désagréables peuvent être dues à une charge mal répartie sur la colonne vertébrale, ainsi qu’à des troubles du fond hormonal et du travail des organes internes. Le plus souvent, pour éliminer l'inconfort, il suffit de perdre du poids. Dans de rares cas, un traitement supplémentaire est nécessaire.

Quel médecin contacter?

Si vous ressentez des douleurs au bas du dos, une femme devrait consulter un médecin généraliste qui établira un diagnostic primaire, orientera le patient vers un spécialiste pour des recherches et des conseils complémentaires (colonne vertébrale, gynécologue, oncologue, etc.).

Vidéo utile

En savoir plus de cette vidéo.

Conclusion

La douleur du côté droit du bas du dos chez les femmes peut être le symptôme de maladies graves. Par conséquent, l'automédication dans de tels cas n'est absolument pas recommandée. Un diagnostic et un traitement rapides élimineront en permanence les sensations désagréables et préviendront le développement de complications.

Douleur lombaire à droite

Les douleurs lombaires chez les femmes et les hommes peuvent survenir pour deux raisons principales: une perturbation du système musculo-squelettique et / ou une défaillance fonctionnelle des organes anatomiques internes. Il existe de nombreux facteurs causaux expliquant le mal de dos du côté droit. Cependant, la symptomatologie de la douleur au dos à droite doit être différenciée, ce qui nécessitera la consultation de spécialistes expérimentés, par exemple un chirurgien, un neuropathologiste, un orthopédiste, un urologue ou un gynécologue, qui détermineront exactement pourquoi cette douleur est correcte. Examinez les causes possibles des douleurs dans le bas du dos chez les femmes et définissez les symptômes cliniques pouvant causer des maux de dos dans la région lombaire chez les hommes.

Que peut causer de la douleur dans la région lombaire

Divers états cliniques de type aigu ou chronique peuvent provoquer des douleurs au bas du dos du côté droit. Les causes les plus courantes de lombalgie comprennent:

  • Troubles cliniques congénitaux ou acquis du système musculo-squelettique: ostéomyélite, spondylolisthésis, sacroiliite, ostéochondrose, etc.
  • Maladies associées à des blessures ou à des inflammations dans la région lombaire ou dans la région du muscle sciatique, lorsque la douleur se manifeste dans la fesse, ainsi que des signes oncologiques, tels qu’un néoplasme malin du côté droit.
  • Pathologies cliniques de type neurologique, par exemple lumbago, névrite du côté droit, hernie des disques intervertébraux, radiculite, neuromyalgie dans le bas du dos, etc.
  • Processus inflammatoires des organes systémiques internes situés à droite de l'atlas anatomique: ovaire droit chez une femme, vésicule biliaire, intestin, foie, pyélonéphrite du rein droit.

Considérez les principaux symptômes de la douleur (douleur du côté droit du bas du dos) avec les manifestations cliniques possibles, du point de vue, les plus courantes dans la pratique médicale.

Ostéochondrose de la région lombo-sacrée

Cette pathologie neurologique explique le plus souvent la douleur au côté droit de la taille. L'essence de ce qui se passe est la suivante. Des troubles dégénératifs-dystrophiques se produisent dans les tissus articulaires des vertèbres et du cartilage, associés à la croissance de la croissance osseuse qui limite la mobilité du système musculo-squelettique de la colonne vertébrale au-dessous des reins, à droite ou à gauche. Selon le type et le degré de lésion segmentaire de la région lombo-sacrée, il y a une douleur dans le dos à droite de la colonne vertébrale ou de l'autre côté de la symétrie. Dans cette affection neurologique, blesser le côté droit du bas du dos peut entraîner:

  • les changements de température, c'est-à-dire la surfusion;
  • après un long séjour dans une position inconfortable;
  • après des mouvements brusques ou un effort physique accru dans la région lombaire.

En outre, dans l'ostéochondrose, des douleurs dorsales aiguës à droite ou à gauche peuvent survenir après une surcharge psycho-émotionnelle ou nerveuse. La phase aiguë d'une maladie neurologique peut provoquer une douleur lancinante ou une douleur dans le dos, et l'évolution chronique de l'ostéochondrose lombaire est une douleur qui revient constamment à droite ou à gauche. La douleur est traitée dans la région lombaire avec ostéochondrose avec une thérapie complexe, qui comprend un traitement médicamenteux et physiothérapeutique. Après avoir enlevé la douleur du côté droit ou gauche de la douleur et après une récupération positive, le médecin traitant prescrit un traitement de massage thérapeutique et une gymnastique préventive.

Radiculopathie et lumbago

Le fait de projeter une douleur dans le dos à gauche ou à droite peut provoquer une sciatique, un autre symptôme de lésions de compression aux racines de la moelle épinière. La douleur à droite ou à gauche augmente avec l'effort physique actif ou les mouvements brusques. La radiculopathie est causée par une perte d'élasticité et une diminution de la distance entre les vertèbres, ce qui entraîne la violation de faisceaux de fibres nerveuses s'étendant des canaux rachidiens. Les symptômes de la douleur augmentent après une pression mécanique ou dynamique intense sur les racines nerveuses. La zone de douleur irradiante sous la taille:

  • région fessière;
  • zone fémorale externe;
  • tibia et pied.

Très souvent, une grave douleur au dos accompagnée d'une radiculite est confondue avec une autre anomalie neurologique, le lumbago. Les coups de feu et les douleurs aiguës sont rétablis dans le dos après un déplacement brutal du disque intervertébral dans la région sacrum-lombaire, associé à la musculation. En outre, les signes et les symptômes du lumbago, que l'on trouve le plus souvent chez l'homme, résultent de l'état rhumatismal des tissus conjonctifs de la colonne vertébrale, de sa lésion infectieuse ou du développement de formations ressemblant à une tumeur, ce qui entraîne des douleurs aiguës et / ou aiguës du côté droit. La durée de la douleur lorsque le dos «pousse» peut durer de quelques minutes à plusieurs heures et parfois même plusieurs jours. Les spasmes musculaires derrière la droite ou la gauche du bas du dos rendent une personne impuissante, l'obligeant à rester dans une posture forcée. C'est dans cet état que le patient est livré chez le médecin.

Méthodes de traitement - thérapie intensive à base d'anesthésiques analgésiques et antispasmodiques, ainsi que thérapie fonctionnelle.

Blessure à la colonne vertébrale

Une douleur sourde ou douloureuse dans le bas du dos, à droite, peut survenir à la suite de l'impact traumatique de la force. En règle générale, de telles douleurs au dos, à droite ou à gauche, surviennent chez les sportifs professionnels ou chez les personnes ayant un style de vie extrême. L’inexactitude technique de l’exercice ou la mauvaise répartition de la charge à l’arrière du canal rachidien, entraînent le déplacement des articulations et la rupture des tissus mous de la colonne vertébrale. Après un examen diagnostique par topographie à résonance magnétique, le degré de lésion à la colonne vertébrale et les méthodes de traitement sont déterminés. Méthodes d'élimination de la douleur du côté droit de la colonne vertébrale lombaire - traction de la colonne vertébrale, thérapie anti-inflammatoire non stéroïdienne, physiothérapie, physiothérapie et massage.

Maladies gynécologiques

La douleur dans le bas du dos, à droite derrière la femme, peut être provoquée par diverses maladies gynécologiques et / ou anomalies pathologiques:

  • fibromes utérins;
  • menstruations douloureuses;
  • l'endométriose;
  • inflammation des appendices du côté droit - andexite;
  • les maladies du système génito-urinaire et d'autres conditions.

Seul un diagnostic complet du spécialiste peut déterminer pourquoi et pourquoi le côté droit est blessé au dos par le beau sexe.

Cependant, le risque de douleur du côté droit peut être associé à une négligence élémentaire en ce qui concerne leur propre santé. À l’exclusion des pathologies traumatiques, urologiques et neurologiques, dans la plupart des cas, la douleur au côté droit est le résultat d’un refroidissement excessif du corps et du surpoids du patient.

Et il y a une autre raison de la douleur du côté droit des femmes: la grossesse.

Environ au cours du sixième mois de grossesse, le corps de la femme est soumis à des charges isométriques accrues sur la colonne vertébrale et la totalité de la charge repose sur la partie lombo-sacrée du squelette vertébral. Une douleur du côté droit pendant la grossesse peut être ressentie dans les régions lombaire, fessière et cheville. L’amélioration de l’état est un régime alimentaire riche en calcium et autres oligo-éléments, le rejet des mauvaises habitudes, la réduction des charges sur le lobe vertébral, ainsi que la mise en œuvre stricte des recommandations du gynécologue consultant.

Pathologie rénale

Les processus inflammatoires dans le système urogénital peuvent également donner une réponse à la question de savoir pourquoi le dos dans la région lombaire à droite fait mal.

Note! Aujourd’hui, l’infection urinaire est le chef de file des maladies chez les adultes et les adolescents, juste derrière les manifestations saisonnières des symptômes respiratoires.

Considérez les principaux signes urologiques d’émergence de douleurs au bas du dos:

  • La pyélonéphrite est une inflammation bactérienne du rein qui peut avoir trois options pour l'évolution de la maladie urologique: type aigu, phase chronique et pyélonéphrite chronique avec exacerbation. Toutes ces manifestations sont caractérisées par une douleur du côté droit du dos ou une pathologie symétrique du côté gauche. Avant le début de l'intervention thérapeutique, un examen bactériologique de l'urine du patient est fourni.
  • L'urolithiase, ou urolithiase, est la formation de calculs dans l'appareil urinaire d'une personne. Des ondulations fréquentes sur le côté, accompagnées de sensations douloureuses, résultent d'une obstruction de l'uretère, se traduisant par une douleur spasmodique dans la région lombaire.
  • Néphrolithiase, ou pathologie urologique de calculs rénaux, exprimée par la formation et l’accumulation de calculs rénaux, ce qui provoque également un réflexe douloureux dans la partie inférieure de la colonne vertébrale.

Outre les conditions urologiques susmentionnées qui provoquent des symptômes douloureux dans la partie inférieure droite du dos, il existe d'autres pathologies qui nécessitent une approche diagnostique différenciée.

Note! L'activation d'enzymes dans le pancréas en cours d'auto-digestion peut également provoquer une réaction d'attaque dans le bas du dos, qui se traduit par de fortes douleurs dans le lobe vertébral de la région lombo-sacrée.

Conclusion

Comme le montre l'article, il existe de nombreuses variations anatomiques dans les symptômes douloureux de la colonne lombo-sacrée. Toute déviation d'un état de santé du corps nécessite une approche thérapeutique compétente et équilibrée. Par conséquent, pour toute manifestation de douleur dans la colonne vertébrale, il est nécessaire de se soumettre à un examen médical complet et d’effectuer tout le processus de prise de rendez-vous thérapeutique du médecin traitant. Ne soyez jamais seul avec la douleur.