Douleur au bas du dos

Résumé: La douleur dans le dos peut parfois être ressentie d’un seul côté, qu’il s’agisse d’une douleur constante ou d’exacerbations périodiques qui apparaissent pendant un certain temps puis disparaissent. La douleur au bas du dos peut être sévère, aiguë, perçante et peut être sourde, mais constante. Parfois, la douleur dans le bas du dos peut s’affaiblir ou s’aggraver avec certains mouvements et peut également être sensible à la pression.

Mots clés: douleur au bas du dos

Causes courantes de douleur au bas du dos

En règle générale, les douleurs au bas du dos sont causées par l'une des raisons suivantes:

  • dommages aux tissus mous qui soutiennent la colonne vertébrale et / ou à certaines structures vertébrales telles que muscles, ligaments, articulations;
  • hernie intervertébrale ou saillie du disque intervertébral lorsque le contenu du disque est déplacé vers la gauche paramédian ou foraminale sont les causes les plus courantes de douleur au dos ou à la jambe à gauche.
  • problèmes avec des organes internes situés au niveau de la partie centrale du dos, dans les zones abdominale ou pelvienne, par exemple avec les reins, les organes de reproduction, les intestins.

D'autres cas de maux de dos peuvent être un signe de problèmes aux organes abdominaux ou même être le symptôme de problèmes plus graves, tels que la fibromyalgie ou la spondylarthrite ankylosante.

Comprendre les causes possibles du mal de dos à gauche, ainsi que ses caractéristiques et symptômes typiques, peut aider les patients qui se rendent chez le médecin à obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Si le mal de dos gauche peut être traité avec des analgésiques en vente libre (pas plus de 1 à 2 jours), l'application de compresses froides ou chaudes et l'affaiblissement lorsque le niveau d'activité change, une aide médicale peut ne pas être nécessaire. En règle générale, une visite chez le médecin est recommandée dans les cas où la douleur apparaît après une blessure (chute, blessure sportive, accident de voiture), lorsque la douleur ne diminue pas d'elle-même, s’aggrave ou gêne l’accomplissement des activités habituelles telles que rester debout, marcher ou dormir. situations où la douleur est accompagnée d'autres symptômes gênants ou progressifs.

Parfois, le mal de dos à gauche peut être le signe d’une pathologie grave et nécessite des soins médicaux immédiats. Par exemple, les symptômes suivants accompagnant les maux de dos peuvent parler d'une pathologie grave:

  • maux de dos intenses ou soudains qui ne disparaissent pas au repos;
  • douleur extrême et persistante dans le bas du dos et / ou dans la région abdominale;
  • vertiges, confusion, essoufflement;
  • forte fièvre constante ou sporadique, frissons;
  • nausée, vomissement;
  • miction douloureuse ou sang dans les urines;
  • difficulté à contrôler la miction et / ou la défécation;
  • faiblesse grave, engourdissement ou fourmillements dans le bas du corps;
  • perte de poids inexpliquée et significative.

N'importe lequel de ces symptômes peut être le signe d'une maladie grave et constituer une raison d'hospitalisation urgente.

Étirement des muscles du bas du dos

L'entorse lombaire du côté gauche est une cause fréquente de douleurs lombaires à court terme. L'étirement des muscles qui entourent et soutiennent la colonne vertébrale peut être le résultat d'une surcharge ou de blessures mineures, telles qu'une position anormale pendant le sommeil ou une position debout ou assise prolongée.

Les symptômes d'étirement des muscles du bas du dos incluent généralement:

  • douleur au côté gauche de la taille avec une localisation claire;
  • la douleur peut être aiguë et assez grave;
  • douleur qui augmente avec le mouvement musculaire;
  • douleur au toucher;
  • spasmes musculaires;
  • la douleur diminue au repos, par exemple, lorsque vous êtes assis dans une position inclinée avec un support.

Les douleurs au bas du dos peuvent aussi être causées par des problèmes de structures vertébrales telles que les articulations argilaires et les disques intervertébraux.

De telles conditions se produisent souvent des deux côtés de la colonne vertébrale et, en règle générale, provoquent une douleur au bas du dos centrée. Cependant, il est possible que la douleur causée par des problèmes d’épine dorsale soit davantage ressentie du côté gauche.

Si le mal de dos dure plus de 3 jours ou ne disparaît pas lors de l'utilisation de méthodes de traitement simples (repos au lit pendant 1 à 2 jours, prise d'analgésiques en vente libre, application de glace et / ou de coussins chauffants), vous devez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic.

Problèmes de dos

Comme mentionné ci-dessus, les douleurs dans le bas du dos peuvent également être causées par des lésions ou des lésions des structures de la colonne vertébrale, notamment des vertèbres, des articulations vertébrales et du tissu conjonctif. Les problèmes les plus courants avec la colonne vertébrale incluent:

Hernie intervertébrale ou protrusion discale intervertébrale

Une partie du matériau du disque intervertébral peut être comprimée du côté gauche du segment rachidien, ce qui provoque une douleur sourde au dos et une douleur vive et perçante qui traverse la cuisse gauche et descend le long de la surface arrière de la jambe gauche. Le plus souvent, la douleur dans la jambe gauche sera plus forte que le mal de dos. Les douleurs dans le bas du dos et les jambes peuvent augmenter après une longue position assise. En règle générale, les hernies intervertébrales ou les saillies de la colonne lombaire ne surviennent pas de manière aiguë sans facteur traumatique préalable et sont le résultat du développement à long terme de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Le fait que la douleur au bas du dos soit associée à une pathologie discogène de la colonne vertébrale peut indiquer des épisodes de douleur plus précoce dans le bas du dos, une douleur allant jusqu'au pied, un engourdissement ou une paresthésie sous forme de chair de poule dans le bas du dos et du pied jusqu'aux orteils.

Problèmes avec les articulations arquées (spondylarthrose)

La spondylarthrose de la colonne vertébrale est une autre complication de l'ostéochondrose. En effet, avec la diminution de la distance intervertébrale, la charge sur les articulations gingivales arquées augmente de nombreuses fois, ce qui entraîne une raideur, un inconfort et une douleur dans le dos. Les excroissances osseuses (spondylose) du côté gauche de la colonne lombaire peuvent provoquer une irritation des racines nerveuses, entraînant l'apparition de douleurs fulgurantes traversant la cuisse gauche et descendant dans la jambe gauche;

En règle générale, toutes les complications de l'ostéochondrose se développent en parallèle, ce qui aggrave considérablement l'état de la colonne vertébrale et nécessite des mesures précoces de prévention ou de traitement de l'ostéochondrose développée.

Dysfonction de l'articulation sacro-iliaque

Un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et dans la région pelvienne d'un ou des deux côtés du corps si sa mobilité devient restreinte. Des mouvements excessifs de l'articulation peuvent provoquer des maux de dos et / ou de la hanche pouvant se propager à l'aine. Une mobilité insuffisante provoque généralement des douleurs dans le bas du dos, irradiant vers la fesse et le long de la jambe. La spondylarthrite ankylosante commence souvent par une douleur à l'articulation sacro-iliaque.

En général, pour les problèmes de colonne vertébrale, le traitement initial est non chirurgical et peut inclure un massage, de la physiothérapie, de la physiothérapie, une traction de la colonne vertébrale sans charge et de l’hirudothérapie. Le traitement médicamenteux contre la hernie discale ou la protrusion est extrêmement inefficace et a une gamme étroite d’effets sur le lien pathologique. Le choix des traitements varie en fonction de l’état et des symptômes ressentis par le patient. Une intervention chirurgicale peut être envisagée dans ces cas si la douleur devient chronique ou si grave qu’elle empêche une personne de mener une vie normale.

Causes moins courantes de la douleur au bas du dos

Parmi les autres affections qui provoquent des douleurs au dos à gauche, on peut citer des problèmes de colonne vertébrale locaux ou des affections pouvant entraîner des conséquences graves pour l’ensemble du système musculo-squelettique, par exemple:

Spondylolisthésis dégénératif

Dans les spondylolisthésis dégénératifs, une vertèbre glisse vers l’avant par rapport à la basse, en raison du développement de l’ostéochondrose de la colonne vertébrale. Cette affection provoque souvent une douleur radiculaire d'un côté du bas du dos, car ce processus est généralement associé à d'autres complications de l'ostéochondrose, évoquées précédemment.

Syndromes douloureux chroniques

Les syndromes douloureux chroniques tels que la fibromyalgie et le syndrome douloureux myofascial provoquent des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, une faiblesse et une sensibilité dans certaines zones, appelées points déclencheurs.

Les autres causes possibles de douleur au bas du dos, telles qu'une tumeur dans la colonne vertébrale, une fracture et une infection de la colonne lombaire, sont relativement rares.

Douleur au bas du dos due à des problèmes d'organes internes.

La douleur au bas du dos peut être sévère, aiguë et perçante, et peut être sourde et chronique. Il est assez difficile de déterminer la différence entre les douleurs dorsales causées par des problèmes directement avec les tissus présentant des structures du dos ou de la colonne vertébrale et les douleurs dorsales causées par des problèmes d'organes internes. Les douleurs dans le bas du dos, en particulier dans le bas du dos, peuvent être causées par des problèmes touchant un ou plusieurs organes, notamment les reins et le gros intestin.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos causées par des problèmes d'organes internes:

Calculs rénaux

Des douleurs dans le bas du dos provenant de la pierre au rein peuvent être ressenties lorsque la pierre se déplace dans le rein gauche ou passe à travers les uretères, de minces tubes reliant les reins à la vessie. Les autres symptômes incluent: douleur à la miction, difficulté à uriner, malgré le désir constant de vider la vessie, présence de sang dans les urines, nausées et / ou vomissements;

Infection rénale

Une infection du rein gauche peut provoquer une douleur intense ou mate dans le dos à gauche. L’infection commence généralement par l’urètre et la vessie et se propage ensuite aux reins, provoquant une inflammation et une douleur locales. De la fièvre, des nausées et / ou des vomissements sont également présents, ainsi que des mictions douloureuses ou brûlantes. La douleur est généralement ressentie au-dessus de l'aine, près de la colonne vertébrale et est généralement aggravée lors des mouvements ou des pressions;

Problèmes gynécologiques

Les fibromes utérins et l'endométriose, deux maladies courantes chez les femmes, peuvent causer des douleurs au bas du dos. La douleur de l'endométriose est généralement sporadique, aiguë et perçante. Elle est causée par une prolifération de tissus utérins en dehors de l'utérus. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, de la fatigue et une douleur intense pendant la menstruation. Les fibromes utérins - généralement des tumeurs bénignes se développant dans l'utérus - peuvent provoquer des douleurs au dos à gauche, ainsi que diverses irrégularités menstruelles, des mictions fréquentes et des douleurs pendant les rapports sexuels;

Colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse se réfère à la maladie inflammatoire de l'intestin et est exprimée dans l'inflammation constante, pour la plupart, du côlon. L'inflammation provoque généralement une diarrhée chronique, des douleurs rectales et une perte de poids. Les spasmes et les douleurs abdominales sont des symptômes courants de la colite ulcéreuse, qui peut provoquer de graves douleurs au dos, unilatérales ou bilatérales;

La grossesse

Un mal de dos unilatéral peut survenir pendant la grossesse lorsque le corps de la mère s'adapte à la croissance du bébé dans l'utérus. La douleur peut aller de sourde et chronique à aiguë et piercing. L'exercice, le repos fréquent et certaines techniques utilisées en thérapie complémentaire peuvent aider à soulager la douleur;

Pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas qui peut provoquer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen et se propager au quadrant inférieur gauche du dos. Les patients peuvent décrire cette douleur comme étant sourde et douloureuse, aggravée par l’alimentation, en particulier grasse.

Pour établir la cause exacte de la douleur au bas du dos, un examen approfondi doit être effectué. Parfois, un médecin peut recommander une radiographie, une IRM, un scanner ou des analyses de sang. Dans certains cas, il est important de commencer le diagnostic et, en conséquence, le traitement, dès que possible.

Article ajouté à Yandex Webmaster le 2017-10-27, 15:59.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Pourquoi il y a une douleur dans le dos gauche

La douleur dans la région lombaire fait référence à des plaintes fréquentes chez le médecin. Ils se classent au deuxième rang après les symptômes catarrhaux résultant de maladies virales respiratoires (IARV). Le plus souvent, la douleur au bas du dos est douloureuse et peut être causée par diverses raisons: pathologie du système musculo-squelettique, maladies des organes internes avec courants chroniques ou aigus, tumeurs, blessures, inflammation musculaire.

Dans le cadre d'un traitement complexe, un aspect important consiste à établir la nature du syndrome douloureux, sa nature et son intensité. Selon la cause du processus pathologique, le traitement de la maladie peut être complètement différent.

Causes de douleur dans le bas du dos

La colonne lombaire et un ensemble de gros muscles qui soutiennent la colonne et participent au mouvement du corps se trouvent dans le bas du dos. Dans la région lombaire de gauche, les zones réflexes de Zakharyin-Ged sont situées sur la peau, où sont projetées des impulsions de douleur provenant des organes internes: rein et ovaire gauche, boucles intestinales de la moitié gauche de l'abdomen, de la tête pancréatique, de l'estomac, du lobe inférieur du poumon gauche, de la face diaphragmatique du coeur.

Mal de dos gauche dans les cas suivants:

  • maladies chroniques du système urinaire, attaque de colique rénale avec passage de calculs dans l'uretère ou blocage de l'urètre;
  • pneumonie du côté gauche avec implication dans le processus pathologique de la plèvre et du diaphragme (pleuropneumonie);
  • inflammation aiguë de l'ovaire (ovariose) ou exacerbation du processus chronique dans les glandes génitales féminines;
  • obstruction intestinale, entérite chronique et colite;
  • processus inflammatoire dans le pancréas (pancréatite aiguë et chronique);
  • pathologie de la rate avec augmentation de la taille du corps;
  • maladies d'estomac (gastrite, ulcères);
  • cardiopathie ischémique (angine de poitrine, infarctus du myocarde);
  • inflammation de la masse musculaire du côté gauche de la taille;
  • pathologie rachidienne de nature inflammatoire, dystrophique, tumorale (ostéochondrose, spondylose, scoliose);
  • période de gestation

En fonction de la cause du syndrome douloureux et de la gravité du processus pathologique, un traitement conservateur est prescrit ou une intervention chirurgicale est effectuée sur les organes internes, les muscles et la colonne vertébrale.

Maladies du système musculo-squelettique

Le dos est le plus souvent affecté par une pathologie rachidienne et une inflammation musculaire. Les maladies de la colonne vertébrale peuvent être congénitales et acquises. Hernie vertébrale, développement anormal des vertèbres, achondroplasie, développement médiocre du système musculaire sont des affections congénitales. Les maladies acquises comprennent la scoliose, la cyphose, l'ostéochondrose avec l'apparition d'une hernie intervertébrale, une lésion néoplasique de la colonne vertébrale.

Les processus inflammatoires et dystrophiques dans les vertèbres conduisent à une instabilité de la colonne vertébrale, à un amincissement des disques intervertébraux (couches cartilagineuses), à une atteinte des faisceaux neurovasculaires dans la région du canal rachidien. Cela provoque une inflammation des racines sensorielles postérieures s'étendant de la moelle épinière, ce qui provoque un syndrome douloureux au-dessous de la taille. La douleur peut être tirante et constamment gênante pour le patient, aggravée après avoir dormi et longtemps en position assise. Avec une atteinte grave des nerfs, le syndrome douloureux est intense, comme un lumbago, ce qui conduit à une restriction sévère des mouvements de la colonne lombaire, qui se produit lorsque la température baisse, un effort physique, une hypothermie.

Une douleur sourde affecte le bas du dos et peut se propager aux fesses, irradiant vers les parties supérieures de la colonne vertébrale, tirant à travers la jambe gauche. Cela indique des dommages aux racines nerveuses de la colonne lombaire inférieure. Une compression prolongée des formations nerveuses conduit à leur atrophie, qui provoque des fourmillements et des brûlures aux doigts du membre inférieur (parasthésie), puis un engourdissement de la jambe du côté affecté, ainsi qu'une altération des fonctions motrices et motrices (parésie, paralysie). L'une des maladies les plus dangereuses du tronc nerveux est l'inflammation du nerf sciatique, qui conduit au développement d'un syndrome douloureux persistant et à la formation de complications.

L'inflammation des muscles du dos (myosite) se produit lorsque l'hypothermie, les maladies catarrhales, une diminution des réserves immunitaires du corps, un effort physique intense et des mouvements brusques et inconfortables du corps. La douleur est un caractère persistant persistant à la place de la pathologie, aggravée par la rotation, la flexion, la respiration profonde, la toux, les éternuements. Un état de repos et de chaleur réduit le sentiment de gêne et conduit généralement à une guérison rapide.

Maladies des organes internes

Les processus inflammatoires chroniques du rein gauche (pyélonéphrite gauche, glomérulonéphrite, urolithiase) provoquent une douleur sourde, épuisante et épuisante au-dessus du bas du dos, du côté gauche. Lorsque la pierre se déplace le long du bassin et de l'uretère, des douleurs aiguës, coupantes et cousantes de forte intensité sont caractéristiques en raison de lésions de la membrane muqueuse des conduits urinaires par les bords tranchants. Une obstruction des voies urinaires perturbe l'écoulement de l'urine, un rein hypertrophié avec une distension de la capsule rénale, ce qui entraîne une douleur cambrée du côté gauche de la colonne lombaire, qui se propage à la cuisse et à l'aine gauche. Un symptôme de Pasternacki est caractéristique de la maladie rénale - syndrome de douleur accrue lors de la mise au point dans la zone de projection d'organe.

Dans la pneumonie du côté gauche avec implication dans le processus pathologique de la plèvre, le dos au-dessus du bas du dos fait mal. L'inconfort est provoqué par le frottement de la plèvre l'une avec l'autre et par l'apparition d'une inflammation de contact du diaphragme. Dans ce cas, la maladie est accompagnée de fièvre, de toux avec expectorations et la douleur augmente avec la respiration, la toux et diminue dans la position du corps du côté affecté.

La pancréatite chronique provoque des douleurs récurrentes de faible intensité dans le dos, avec une localisation prédominante à gauche et au-dessus du rein, souvent le syndrome douloureux a un caractère environnant. La pancréatite aiguë et l’obstruction intestinale provoquent des douleurs insupportables de nature perforante ou coupante, accompagnées de nausées, de vomissements et d’intoxication du corps.

La gastrite et les lésions ulcéreuses de l'estomac peuvent provoquer une douleur d'intensité variable au-dessus du bas du dos gauche, apparaissant dans un contexte de troubles dyspeptiques (constipation, diarrhée, nausée, éructations, vomissements). La pathologie de la rate se développe en raison de maladies acquises et héréditaires, à la suite de quoi sa taille augmente, la capsule de l'organe est étirée et le syndrome de la douleur apparaît.

La splénomégalie est accompagnée de fièvre, de malaises, d'une fonction hépatique anormale et d'un jaunissement de la peau. L'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde, avec atteinte des parties diaphragmatiques inférieures du cœur, conduisent à un tableau clinique atypique de la maladie. Dans ce cas, la douleur ne survient pas derrière le sternum, comme dans la version classique de la maladie, mais peut se situer dans l'épigastre, la moitié gauche de la taille, écartée vers la jambe gauche. Une crise cardiaque est accompagnée par la peur de la mort, un essoufflement, une cyanose cutanée, une perte de conscience.

Pendant la grossesse, l'utérus en croissance constante serre les organes internes environnants, augmente la pression intra-abdominale et exerce une charge importante sur la colonne vertébrale. La compression du rein gauche et de l'uretère, du pancréas et des intestins peut provoquer une douleur chronique dans la moitié gauche du dos dans la région lombaire. La pression sur la colonne vertébrale et la violation des racines de la colonne vertébrale violent la sensibilité et entraînent une violation de la fonction motrice des membres inférieurs. Dans les cas graves, le tonus utérin augmente et une fausse couche spontanée se développe, accompagnée d'un écoulement de sang à partir du tractus génital et d'une douleur accrue dans le bas du dos. L'inflammation de l'ovaire gauche provoque également des douleurs dans le bas du dos, l'aine, le périnée et s'accompagne de pertes vaginales, de troubles menstruels et de fièvre.

Il est nécessaire de faire des prédictions et de prescrire un traitement contre la douleur dans la moitié gauche du dos après avoir consulté un médecin, en fonction des résultats d'un examen diagnostique complet. Pour le diagnostic correct, méthodes de laboratoire prescrites pour la recherche (numération sanguine complète et urine, analyse biochimique du sang et de l’urine, marqueurs hématologiques de la maladie), examen instrumental (rayons X, tomographie, échographie, ECG). La thérapie, qui peut inclure des méthodes à la fois conservatrices et chirurgicales, est prescrite en fonction de la cause et de la gravité du processus pathologique. Il faut se rappeler que plus tôt le traitement de la douleur dans le bas du dos est commencé, plus le pronostic de la maladie est favorable et moins il est probable que de graves complications se développent.

Qu'est-ce que la douleur dans le bas du dos indique?

Un effort physique excessif, des problèmes de dos et d'autres pathologies peuvent causer des douleurs au côté gauche de la taille. Très souvent, les sensations désagréables se développent en manifestations plus sérieuses, lorsque tout mouvement provoque une douleur intense. Dans certains cas, il peut être difficile de déterminer exactement la cause de l'apparition d'une gêne sur le côté gauche de la taille; il est donc utile de prendre en compte toutes les causes possibles. Nous découvrirons plus tard quels sont les facteurs et les types de douleur provoqués par la douleur au bas du dos de gauche à gauche et quelles en sont les raisons.

Raisons

Si la douleur est localisée directement dans le bas du dos, cela peut souvent indiquer une maladie de la colonne vertébrale. Mais peu de gens savent que c'est la zone lombaire qui contient un grand nombre de gros nerfs et qui est également responsable de la projection de douleurs dans les reins, les intestins et les ovaires. Parmi les causes les plus innocentes de maux de dos à gauche, on peut identifier les suivantes:

  • effort musculaire physique;
  • inflammation musculaire causée par l'hypothermie;
  • manque d'activité physique et mode de vie sédentaire.

Autres causes associées à la présence de pathologies, voir ci-dessous.

Troubles du système urinaire

Ce groupe comprend des maladies telles que:

Irina Martynova. Elle est diplômée de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire en clinique et neurologue à l'hôpital polyclinique de Moscou. Posez une question >>

  1. Pyélonéphrite du rein gauche - déclenchée par un processus inflammatoire qui affecte les tissus parenchymateux et le pelvis rénal, l'empêchant ainsi de s'acquitter pleinement de ses fonctions excrétrices.
  2. La glomérulonéphrite est une maladie inflammatoire de nature immunitaire qui affecte les glomérules rénaux, ce qui la rend non viable.
  3. L’urolithiase (DCI) est déterminée par la forte teneur en sels de l’urine, qui forme des calculs qui peuvent encrasser les uretères.
  4. Cystite - inflammation de la vessie, au cours de laquelle l'infection peut provenir à la fois du canal urinaire et de la vessie elle-même.

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: l'IBPN doit son nom à V.Nasonova de l'Académie de médecine d'État d'Astrakhan.

Type de douleur
Il existe différentes manifestations pour chaque maladie. Dans la cystite, la douleur est au centre de l'aine et le niveau du côté gauche du bas du dos est la zone d'irradiation, où la douleur se manifeste. La pyélonéphrite et la gloméru-néphrite sont déterminées par la présence de douleurs spasmodiques et cambrées du côté gauche (si le centre de l'inflammation tombe sur le rein gauche) du bas du dos, accentuées par les moindres gestes. L'urolithiase, qui se caractérise par la présence de pierres, déplaçant et bloquant la lumière des canaux, est une douleur aiguë, coupante et poignante.

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: l'IBPN doit son nom à V.Nasonova de l'Académie de médecine d'État d'Astrakhan.

Localisation
La douleur est localisée dans la partie supérieure de la colonne lombaire et s'étend au côté gauche du dos et à la région fessière.
Diagnostics
Les maladies du rein et du système urinaire sont généralement diagnostiquées comme suit:

  1. Analyse d'urine et analyses de sang - aide à identifier la présence d'inflammation (augmentation du nombre de globules blancs), ainsi qu'une forte teneur en sel.
  2. Échographie des reins - montre leur état, la présence de néoplasmes et de calculs, ainsi que leur capacité à remplir leurs fonctions.
  3. Palpation et tapotement de la localisation des reins - si cela provoque une augmentation de la douleur, le diagnostic est correct.
  4. Instantané aux rayons X - aide à déterminer la présence et la taille des calculs.

Traitement
Étant donné que, dans la plupart des cas, les maladies sont provoquées par le développement d'une microflore pathogène, le traitement utilise des antibiotiques généralisés: Ceftriaxone, Cefix, Fagotsef, Flamyfix. Pour normaliser l'écoulement de l'urine et réduire les poches, des diurétiques sont utilisés: Veroshpiron, Aldacton, Sorbitol, Ionic. Les médicaments auxiliaires capables de normaliser le travail du système urinaire sont:

  • sorbants: Polysorb, charbon actif, lactofiltrum;
  • veinotoniques: héparine, troxérutine;
  • antispasmodiques: No-shpa, papaverine;
  • médicaments antifongiques;
  • lactobacilles: Bifiform, Linex, Laktiale.

Toutes ces maladies, en l'absence de traitement rapide, peuvent se transformer en une forme chronique, privant une personne de la vie.

Puisque nous parlons du système excréteur, n'ignorez pas l'apparition de maux de dos dans la région lombaire.

Maladies respiratoires

Les douleurs à gauche peuvent être causées par des maladies telles que:

  1. La pneumonie du côté gauche est un processus inflammatoire du poumon gauche, causé par la présence de pneumocoques, de staphylocoques et de bâtons hémophiles.
  2. Pleuropneumonie - le processus inflammatoire est localisé dans la partie inférieure du poumon gauche, capturant une partie de la plèvre (la pleurésie se développe en parallèle).

Le traitement de ces maladies est assez long et les conséquences peuvent être les plus déplorables, voire fatales.

Type de douleur
En présence de ces maladies, des tirs dans le bas du dos et sur le côté gauche se produisent. En cas d'inhalation, les sensations désagréables peuvent augmenter, avec des fourmillements dans l'hypochondre gauche. Aux stades avancés des maladies pulmonaires, la douleur peut être encerclante et virulente, donnant sur le côté gauche et le bas des lombaires.
Localisation
Les sensations désagréables augmentent dans le sternum, donnant le bas du dos. Si la cause n'est pas associée à des pathologies du poumon gauche, la respiration rapide, les lèvres bleues et l'augmentation de la température ne sont pas observées.
Diagnostics
En règle générale, la douleur dans le bas du dos en présence d'une maladie pulmonaire est considérée comme un symptôme supplémentaire apparaissant lors de l'examen initial du patient. Des diagnostics supplémentaires peuvent inclure des moyens tels que:

  1. Rayon X des poumons - montre la présence de foyers du processus inflammatoire.
  2. Numération sanguine complète, analyse d'urine.
  3. L'analyse des expectorations pour identifier le type d'agent pathogène aide à choisir les meilleures options de traitement.
  4. IRM thoracique - utilisé dans les cas particulièrement avancés où la maladie a affecté plus de 50% du volume pulmonaire.

La consultation de l'ENT et du pneumologue est requise.
Traitement
Dans ce cas, à propos de tout traitement personnel, et en particulier avec l'utilisation de la médecine alternative, nous ne pouvons pas parler. Seuls les diagnostics complexes avec placement sous la supervision de spécialistes, associés au traitement approprié, peuvent montrer une dynamique positive du traitement.

La tâche principale du traitement consiste à éliminer le foyer de l’inflammation et à réduire la douleur. Pour ce faire, utilisez des groupes de médicaments tels que:

  1. Antibiotiques tétracyclines.
  2. Antipyrétiques et analgésiques qui soulagent les manifestations symptomatiques de la maladie.
  3. Mucolytiques et médicaments qui diluent les expectorations et accélèrent leur décharge.
  4. Vitamine C, renforçant le système immunitaire.
  5. Expectorants.

Il est important de boire de grandes quantités de boissons chaudes, ce qui vous permettra d'éliminer rapidement les microbes en train de mourir, ce qui l'aidera à faire face rapidement au processus inflammatoire.

Inflammation de l'ovaire

L'ophorite, qui est une conséquence de la salpingite, est caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire dans l'ovaire, dans lequel le rein du côté gauche fait mal. La microflore pathogène qui pénètre dans le corps de l'ovaire par la trompe de Fallope se reproduit activement dans un environnement favorable et une femme peut ressentir des manifestations désagréables, telles que:

  • écoulement de l'appareil génital;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • menstruations douloureuses;
  • échec de cycle.

Type de douleur
La douleur est vive, tire, se transforme en douleur.
Localisation
La douleur aiguë est localisée dans le bas de l'abdomen et s'étend à la région lombaire du côté gauche.
Diagnostics
Si vous avez des douleurs persistantes et douloureuses au bas de l'abdomen et au bas du dos, vous devrez consulter un gynécologue, qui effectuera les mesures de diagnostic suivantes:

  • examen sur la chaire gynécologique;
  • frottis sur microflore pathogène;
  • Échographie des organes pelviens;
  • laparoscopie.

Traitement
Les maux de dos dans la région lombaire, directement liés à d’autres problèmes gynécologiques, ne disparaîtront que lorsque sa cause sera éliminée. En guise de traitement, l'oophorite est utilisée:

  1. Traitement antibactérien - lutte contre l'agent causal du processus inflammatoire.
  2. Traitement de la douleur - soulage la douleur et les manifestations désagréables de la maladie.
  3. Antispasmodiques - élimine les spasmes musculaires.
  4. Immunomodulateurs et vitamines qui contribuent à la restauration et au renforcement des propriétés protectrices naturelles du corps.

La grossesse

Au moment de la gestation, en particulier au troisième trimestre, le corps est soumis à un stress accru. Une augmentation constante du poids du bébé, ainsi que de ses dimensions, conduit à ce que l'utérus exerce une pression sur les tissus et organes voisins. Cela peut provoquer une gêne lorsque le côté gauche de la taille fait mal, tire dans le côté, provoquant une sensation de fatigue.

De telles manifestations ne sont pas associées à une pathologie et se transmettent après l'accouchement.

Type de douleur
Doulant, terne, le zona. Il augmente avec le mouvement, disparaît de lui-même après un bon repos.
Localisation
Il fait mal dans la région lombaire, en donnant à l'aine et à l'entrejambe.
Diagnostics
Les mesures diagnostiques reposent sur un examen de la femme enceinte et une échographie du fœtus.
Traitement
En l'absence de pathologies visibles, il est recommandé aux femmes de faire de la gymnastique pour les femmes enceintes, ce qui renforcera les muscles du dos et du bas du dos, ainsi que la détente et l'air frais.

Processus inflammatoires dans les intestins

L'entérite, la colite, l'entérocolite et la duodénite sont des maladies de l'intestin, caractérisées par la présence d'un processus inflammatoire. Tous ont une incidence sur différentes parties de l'intestin, ce qui provoque une gêne et des problèmes de digestibilité des aliments. Ces maladies peuvent causer des douleurs non seulement à la place de leur position anatomique, mais aussi pour donner au dos.

Cela fait mal au dos dans la région lombaire à gauche, la température augmente et il y a des problèmes avec la chaise.

Type de douleur
Douleur aiguë, lancinante, qui survient principalement 15 à 20 minutes après un repas.
Localisation
Des douleurs désagréables et spastiques sont localisées dans le nombril, irradiant vers le bas du dos.
Diagnostics
Si le thérapeute soupçonne une pathologie intestinale lors de l'entretien du patient, le diagnostic suivant est prescrit:

  1. Analyse d'urine, de sang et de selles.
  2. Endoscopie de l'estomac et des intestins, biopsie.
  3. La coloscopie, qui permet d'évaluer l'état des intestins et d'identifier l'emplacement du processus inflammatoire.

Traitement
Le traitement dépend entièrement de ce qui est devenu la cause première de la maladie. Utilisez habituellement un traitement antibactérien et symptomatique pour aider à détruire les agents pathogènes, ainsi que pour éliminer les douleurs désagréables. Une partie intégrante est la nutrition.

Le respect d'un régime strict accélérera plusieurs fois le processus de régénération des parties endommagées de l'intestin.

Pancréatite

Si le côté gauche de la taille fait mal, il n'y a pas d'appétit, il y a des vomissements et des douleurs dans l'hypochondre gauche, cela peut indiquer la présence d'une pancréatite - un processus inflammatoire du pancréas. Il se développe en raison de la malnutrition, où prédominent les aliments gras et sucrés, l'alcoolisme et le contact avec des substances hautement toxiques.
Type de douleur
La douleur est vive, lancinante, très semblable à la sciatique. Le pic de douleur survient au moment de manger.
Localisation
La douleur survient dans l'hypochondre gauche, donnant à la colonne lombaire. Ce peut être un zona.
Diagnostics
Utilisez des méthodes de diagnostic telles que:

  1. Analyse d'urine, de sang et de selles.
  2. Échographie du pancréas.
  3. Oesophagogastroduodenoscopy.
  4. Palpation de la ligne de gauche.

Traitement
Dans les 2-3 premiers jours qui suivent l'exacerbation de la pancréatite, une personne est traitée selon le principe «Faim. Chill Reste Vous ne pouvez pas manger et boire, ce qui peut encore plus irriter le pancréas. Un rhume sur la région localisée réduira la douleur et le repos aidera le corps à se mettre au diapason pour un prompt rétablissement. Pour le traitement de l'utilisation de tels groupes de préparations médicales:

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire lorsque les zones endommagées de la glande sont excisées et retirées.

Il est important de suivre un régime alimentaire strict, en éliminant les aliments gras et frits, ainsi que tous les aliments qui exercent une charge accrue sur le pancréas.

Pathologie de la rate

Cet important organe hématopoïétique, situé dans l'hypochondre gauche, peut grossir, s'allonger et se déformer s'il a un effet tiers. En conséquence, la rate cesse de remplir pleinement ses fonctions et son corps élargi exerce une pression sur les organes voisins.
Type de douleur
La douleur est constante, tirant, faisant mal, le zona.
Localisation
La douleur se forme dans l'hypochondre gauche, puis se répand dans la région lombaire pour la recouvrir complètement.
Diagnostics
Seul un spécialiste est en mesure de déterminer la présence de pathologies de la rate après avoir effectué plusieurs études, notamment:

  1. Test de sang et d'urine.
  2. Échographie des organes abdominaux.
  3. Étude aux rayons x.
  4. IRM
  5. Palpation de l'hypochondre gauche.

Traitement
Le choix du traitement le plus approprié dépend directement du stade de la pathologie, de sa cause fondamentale et de l'état de santé général du patient. Il n'y a pas de traitement spécifique pour la rate. Le médecin examine les résultats de la recherche, après quoi il prescrit certains médicaments.

Dans le cas d'une course à pied, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Maladies d'estomac

L'ulcère et la gastrite sont les pathologies les plus courantes de l'estomac, dans lesquelles le côté gauche du dos fait mal. Ils sont principalement provoqués par la bactérie Helicobacter, qui est attachée à la muqueuse gastrique et ronge progressivement. Des ulcères et des cicatrices de saignement se forment, ce qui affecte le processus de digestion.
Type de douleur
Dans les cas d’ulcère chronique ou de gastrite au stade aigu, la douleur est aiguë.
Localisation
À partir du milieu de la partie épigastrique de l'abdomen, la douleur a tendance à descendre, ceinturant la personne et capturant la région lombaire.
Diagnostics
Pour identifier l'utilisation de la maladie:

  1. Gastroscopie.
  2. Instantané aux rayons X.
  3. Prise de sang et fèces.

Traitement
On utilise un traitement antibactérien qui combat la microflore pathogène dans l'estomac.

En complément, on utilise des médicaments qui régulent l’acidité du suc gastrique, des antispasmodiques et des analgésiques qui éliminent le syndrome de la douleur.

Cardiopathie ischémique

L'ischémie est déterminée par le manque d'oxygène dans le cœur. C'est pourquoi ses cellules meurent ou sont remplacées par d'autres. En conséquence, une angine de poitrine, une arythmie, un infarctus du myocarde et une mort subite peuvent survenir. Le cœur étant situé du côté gauche du sternum, une partie de ses pathologies peut provoquer des douleurs dans le bas du dos gauche.
Type de douleur
La douleur est aiguë, spontanée. Combiné avec une fréquence cardiaque accrue.
Localisation
Le pic de douleur se situe dans la région du cœur, irradiant dans le bas du dos (région lombaire gauche).
Diagnostics
Pour faire un diagnostic il vous faut:

  1. Donner de l'urine et du sang.
  2. Mesurer la pression artérielle et le pouls.
  3. Faites un ECG au repos et avec une charge.
  4. Angiographie coronaire.

Traitement
Dans le cas où le bas du dos fait mal et que le cœur en est la cause, un traitement complexe est prescrit, qui consiste à ce qui suit:

  1. Pontage coronarien.
  2. Thérapie de soutien de drogue.
  3. Élimination des effets pathogènes sur le coeur.
  4. Paix et promenades fréquentes au grand air.

Inflammation de la masse musculaire de la partie lombaire gauche

La myosite est une inflammation du tissu musculaire de la région lombaire, qui se développe pendant l'hypothermie. Tous les mouvements du corps provoquent des sensations désagréables et douloureuses.
Type de douleur
Douleur aiguë, traversante et constrictive, aggravée par une respiration profonde, une toux et des éternuements.
Localisation
Région lombaire arrière.
Diagnostics
Une consultation avec un médecin généraliste, un chirurgien et un neuropathologiste est nécessaire. La palpation de la zone touchée est réalisée et les autres pathologies possibles sont exclues.
Traitement
Utilisation d'un traitement médicamenteux complexe avec l'utilisation de médicaments tels que:

La thérapie physique, le massage et la thérapie par l'exercice contribueront également à accélérer le processus de guérison.

Pathologies rachidiennes

L'ostéochondrose, la spondylose, la cyphose, la lordose et d'autres maladies de la colonne vertébrale font que le squelette perd ses fonctions et toute activité physique provoque une douleur insupportable qui s'étend à tout le dos et au bas du dos.
Type de douleur
Dépend de quelle pathologie est déterminée. Avec la radiculite, la douleur se contracte et traverse, et avec la spondylose, elle est douloureuse et constante. La douleur modérée est caractéristique de l'ostéochondrose et, avec le prolapsus du disque intervertébral, la douleur est si intense qu'elle peut déclencher un choc douloureux.
Localisation
La région lombaire et tout le dos peuvent faire mal.
Diagnostics
Les problèmes de la colonne vertébrale sont déterminés par des radiographies et des examens IRM.
Traitement
Le traitement dépend du type de maladie et de sa forme.

Le blocage de Novocainic peut être utilisé pour soulager la douleur.

Quand ai-je besoin d'une aide immédiate d'un médecin?

Il existe un certain nombre de situations dans lesquelles vous ne pouvez tolérer les maux de dos et vous devez immédiatement faire appel à un spécialiste:

  1. Maintient une température corporelle élevée.
  2. Il y a des nausées et des vomissements, un manque d'appétit.
  3. La douleur empêche complètement le mouvement.
  4. Il y a une perte de conscience et une douleur intense à l'abdomen.

Ces symptômes peuvent indiquer la présence de pathologies qui se développent rapidement et, en l'absence de soins médicaux, peuvent provoquer une issue fatale.

Assurez-vous de regarder la vidéo suivante

Premiers secours

Avant l'arrivée du médecin, il est nécessaire de coucher le patient, de le calmer et de lui apporter du repos. Vous ne devez pas donner d'analgésiques, car ils peuvent lubrifier le tableau clinique de la maladie, ce qui compliquera son diagnostic initial.

Ainsi, les causes des maux de dos peuvent être très diverses, notamment les pathologies du tube digestif, du système cardiovasculaire et du système musculo-squelettique. Ne vous soignez pas vous-même, car cela peut mettre votre vie en danger.

La douleur est toujours une raison de consulter un médecin. Pas besoin de l'éliminer, vous devriez combattre sa cause.

Douleur dans le côté gauche du dos

Lorsque le côté gauche du dos fait mal, alors les symptômes de diverses maladies apparaissent. C'est une erreur de supposer que la douleur dans le côté gauche du dos est de nature vertébrale. Aujourd'hui, vous découvrirez pourquoi le mal de dos se produit à gauche et ce qu'il faut faire pour l'atténuer.

À propos de la douleur

Si vous avez mal au dos à gauche, il existe un dysfonctionnement de l'estomac, de la rate et du pancréas. Une autre douleur dans le bas du dos à gauche se produira avec des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, des organes respiratoires, de la miction, dans les cas où le système musculo-squelettique a une structure anormale. La nature de la douleur est différente. Sur le côté de la crête peut faire mal ou tirer, piquer. La douleur est aiguë ou sourde, permanente ou temporaire et peut également être douloureuse lorsque vous vous déplacez ou dans une position calme.

En raison de la nature et de l'intensité de la douleur dans la zone sous-costale avec irradiation au-dessus de la taille, le médecin déterminera les causes de la douleur. Il est important de savoir que certaines maladies aux stades initiaux peuvent survenir sans symptômes, une personne peut être un peu mal à l'aise dans le bas du dos gauche, les douleurs dans cette zone ne sont pas si intenses. Les gens peuvent ne pas faire attention à de telles douleurs, ainsi le processus pathologique est chronisé.

Si une personne a mal au dos en bas à gauche ou dans une autre partie du corps, il est urgent de contacter le médecin, quelles que soient la nature et la durée de la douleur. Maux bas du dos à gauche pour diverses raisons. La douleur peut survenir le matin, l'après-midi et le soir. Ils peuvent diminuer progressivement ou s'intensifier. L'hypothermie peut entraîner une douleur tirante du côté gauche du dos. Les basses températures accompagnées de courants d'air provoquent une inflammation des muscles, des spasmes et des blessures.

Les modifications de l'ostéochondrose associées à une névralgie intercostale et à un piégeage nerveux peuvent provoquer des douleurs dans la région lombaire du côté gauche ou du côté droit de la colonne lombaire touchée. Dans tous les cas, une consultation médicale est nécessaire pour établir le diagnostic.

Causes de la lombalgie

Il existe différentes circonstances pour l'apparition de douleurs dans le dos douloureuses ou aiguës. Ils sont divisés en 5 groupes. Si vous souffrez de douleurs dans le bas du dos, les raisons sont les suivantes:

  • en étirant le tissu musculaire et les ligaments entre les articulations;
  • fractures de type compression rachidienne;
  • destruction des disques entre les vertèbres et le corps vertébral;
  • altération de la posture causée par une scoliose, une ostéochondrose, une cyphose.

Le second type de causes fait référence à divers processus infectieux pouvant survenir à la fois chez les femmes et les hommes. Maux de dos à gauche au-dessus de la longe en raison du fait que:

  • La paroi interne du cœur est enflammée.
  • Des processus purulents et nécrotiques ont lieu dans le tissu osseux, la moelle osseuse et les structures des tissus mous environnants.
  • Le patient est atteint de tuberculose rachidienne.
  • Une personne souffre d'une inflammation purulente localisée dans l'espace épidural.
  • Le patient a la grippe et d'autres pathologies infectieuses des organes internes.

Le troisième type de circonstances conduisant au fait que le bas du dos fait mal au côté gauche réside dans l'oncologie. Peut blesser parce que:

  • Les métastases se produisent.
  • Un patient est atteint d'un cancer des plasmocytes.
  • Le patient a un lymphome, un lymphome.
  • Il existe d'autres tumeurs malignes de gravité variable.

Le groupe suivant de raisons pour lesquelles la douleur apparaît en dessous du bas du dos est lié à une altération des processus métaboliques. Un patient peut avoir des os fragiles ou mous. Une personne souffre d'un métabolisme du fer altéré, qui s'accumule dans les organes et les tissus (hémochromatose). Même chez l'homme, la douleur se manifestera à la suite d'une pathologie héréditaire, dans laquelle le métabolisme des acides aminés est perturbé, qui est associée à une enzyme absente de l'homogentisinase (alkaptonurie). Dans ce cas, l'urine contiendra une grande quantité d'acide homogentisique.

La douleur au côté gauche de la taille, qui appartient au dernier groupe, est de nature neurogène et psychogène. Ce sont des douleurs causées par la maladie de Paget, la fibromyalgie, le zona. La région lombaire peut être malade en raison de maladies chroniques des organes urinaires, de lithiase urinaire et de colique rénale. Cela fait également mal aux reins à gauche parce que les poumons, la plèvre, les ovaires chez les femmes sont enflammés.

Le côté gauche de la taille est également douloureux en raison de dysfonctionnements des organes du tractus gastro-intestinal (ci-après appelé le tractus gastro-intestinal), qui se manifestent par une constipation chronique, une colite, une gastrite, des ulcères à l'estomac et d'autres pathologies du système digestif. Si le côté gauche de la taille fait mal, la personne présente des pathologies du système musculo-squelettique. Une autre douleur dans le dos à gauche au-dessus de la taille peut être si la femme est enceinte.

Pathologie du coeur et des vaisseaux sanguins

Il peut souvent être douloureux sous la zone costale gauche et donner au dos en raison du fait qu’une personne souffre d’ischémie, d’angine de poitrine, de péricardite, d’anévrisme aortique et de préinfarctus. Avec des douleurs causées par des lésions cardiaques, une personne brûle et tire derrière le sternum, dans la région scapulaire gauche, au membre supérieur et a également un essoufflement. Si la maladie survient avant la crise cardiaque, elle se sentira malade et des vertiges se produiront.

Pathologie gastro-intestinale

Dans les ulcères gastriques, la douleur aiguë a un caractère brûlant. Il commence sous la zone côtière gauche et rayonne vers l'arrière. Cette douleur sera accompagnée de vomissements, après quoi la douleur passera. Si une personne souffre de gastrite et que son acidité est augmentée, le syndrome douloureux se manifestera pendant la famine. Avec une faible acidité fera mal après qu'une personne a mangé. Avec la pancréatite, une douleur intense se produira dans la zone épigastrique. Elle irradiera brusquement vers l'hypochondre et reviendra du côté gauche.

Maladies respiratoires

Les pathologies comprennent l'inflammation de la plèvre, les bronches pulmonaires. Il est important de comprendre que l'emplacement de la douleur à gauche n'est pas typique de ces processus pathologiques. Mais la douleur se manifestera dans l'inflammation si le processus pathologique est localisé sur le côté gauche de la région thoracique. Le syndrome douloureux augmentera pendant la toux, ainsi que d’autres symptômes.

Pathologie des organes urinaires

Lorsque la douleur est localisée à gauche ou à droite et irradie dans le dos, la personne peut avoir des problèmes rénaux. La douleur de pyélonéphrite aiguë et chronique peut avoir une intensité différente. Si ne pas effectuer des mesures médicales, l'uretère peut être bloqué. Dans la pyélonéphrite urolithique, le syndrome douloureux passe au stade aigu. D'autres symptômes apparaîtront également. Pour la lithiase urinaire, le syndrome de la douleur ne sera pas prononcé si la maladie n’est pas sous forme aiguë.

Si la rate ne fonctionne pas bien

Les lésions avec abcès, le syndrome hépatolien et la pathologie au cours desquelles les globules rouges sont détruits provoquent des sensations douloureuses d'intensité différente. Lorsque la rate se déchire en raison d'une blessure, la personne ressentira une douleur aiguë à gauche, dans la région sous-costale et à l'arrière. La cyanose se situera autour de la zone ombilicale, près de la région abdominale gauche.

Maladies vertébrales

Avec l'ostéochondrose dans le bas du dos, le syndrome douloureux se manifestera dans la zone sous-costale gauche avec irradiation au dos. Les structures du tissu conjonctif qui composent le disque entre les vertèbres sont affectées. Les racines nerveuses, qui quittent le canal de la moelle épinière, sont comprimées et retenues. L'inconfort augmentera avec un mouvement soudain, lors de la toux.

La névralgie entre les côtes est semblable à l'ostéochondrose, mais la douleur deviendra brûlante et lancinante, intense. Il sera difficile pour une personne de respirer pleinement. D'autres symptômes apparaîtront également. En outre, il existe de nombreuses pathologies de la genèse vertébrale provoquant des sensations douloureuses.

Que faire

Pour savoir quel médecin vous devez demander conseil, vous pouvez poser un diagnostic indépendant. Il est nécessaire de décrire en détail le syndrome douloureux. Evaluez l'emplacement, déterminez l'apparition de la douleur et l'aire de distribution, leur degré de gravité, la nature de la douleur. Faites attention aux circonstances qui accentuent l’inconfort. La période pendant laquelle les douleurs sont moins intenses est déterminée, d’autres manifestations symptomatiques sont enregistrées. Une telle analyse est communiquée au médecin traitant, qui donnera des recommandations et des ordonnances.

Diagnostics

Afin de déterminer avec précision la maladie qui cause une douleur dans l'hypochondre gauche, irradiant vers la zone vertébrale, des mesures de diagnostic sont prises:

  • Recueillir des données d'historique.
  • Palpez les zones costale et abdominale.
  • Effectuer un ECG pour détecter une maladie cardiaque.
  • Effectuer une échographie des reins, des organes abdominaux.
  • Examiner le sang avec de l'urine.

Traitement de la douleur dans les pathologies vertébrales

La douleur dans la région sous-costale et dans le bas du dos est arrêtée lorsque les causes de ces douleurs sont éliminées. En règle générale, pour le traitement de ce syndrome sont traités:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Anesthésiques à action générale ou locale.
  • Les médicaments myorelaxants qui détendent le tissu musculaire et aident à déverrouiller le nerf bloqué.
  • Chondroprotecteurs qui restaurent les structures cartilagineuses.

Également utilisé des vitamines, des minéraux, des médicaments diurétiques, le blocus. En outre, des procédures de physiothérapie, des exercices thérapeutiques sur le bas du dos sont présentés. Si vous ignorez le traitement, l'auto-traitement entraînera de graves complications difficiles à guérir. Par conséquent, la santé doit toujours être préservée, elle ne fait qu'un avec nous, il est facile de la perdre et il n'est pas toujours possible de la restaurer.