Douleur lombaire à droite

Résumé: La cause la plus fréquente de douleur dans le bas du dos est la présence d'une saillie ou d'une hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Dans ce cas, la douleur peut être transmise de la jambe droite aux orteils du pied. Le seul examen informatif dans ce cas est un IRM.

Dans certains cas, le patient a mal au dos uniquement ou principalement du côté droit. Comprendre les causes possibles de la douleur au bas du dos, ainsi que ses caractéristiques typiques, peut aider à poser un diagnostic précis et, par conséquent, à prescrire le traitement le plus efficace.

Les principales causes de douleur au bas du dos

La douleur au bas du dos est généralement causée par les raisons suivantes:

  • dommages aux muscles, ligaments et / ou tendons entourant et soutenant la colonne vertébrale (en un mot - tissus mous);
  • des problèmes de structures vertébrales, tels que la colonne vertébrale arquée ou les disques intervertébraux;
  • affections ou maladies affectant les organes internes du milieu du dos, des zones abdominale et pelvienne.

Il est recommandé de consulter un médecin si la douleur au dos à droite ne disparaît pas ou s’aggrave quelques jours après son apparition, si la douleur apparaît soudainement et sévèrement, ainsi que si elle est accompagnée de symptômes alarmants.

Dans la plupart des cas, les maux de dos résultent de lésions mineures des muscles et / ou des ligaments de la taille et notre corps dispose généralement de suffisamment de ressources pour faire face à ce type de dommages. Si la douleur ne disparaît pas dans les trois jours, consultez un médecin.

La douleur au bas du dos est généralement causée par des dommages ou des blessures aux structures vertébrales, telles que les muscles du bas du dos droit, les disques intervertébraux de la colonne lombaire ou la colonne vertébrale arquée. Bien que de nombreux problèmes liés à ces structures soient susceptibles de provoquer une douleur au centre du dos, il est également probable que la douleur soit ressentie principalement ou complètement d'un côté de la taille.

Douleurs lombaires et tensions musculaires

L'entorse musculaire est la cause la plus fréquente de maux de dos et peut être douloureuse, ressentie principalement du côté droit.

Les symptômes typiques de la fatigue musculaire comprennent:

  • mobilité limitée (des mouvements tels que se pencher en avant ou se tourner sur le côté peuvent être douloureux ou impossibles);
  • douleur et / ou gonflement dans le bas du dos à droite;
  • spasmes musculaires;
  • la douleur, qui diminue avec le repos, par exemple lorsque vous êtes assis avec les jambes surélevées et les genoux légèrement pliés avec soutien - par exemple, dans un fauteuil inclinable, dans un lit avec des oreillers correctement placés;
  • douleur qui disparaît lors de l'utilisation de compresses chaudes et froides;
  • douleur qui répond au moins en partie aux analgésiques en vente libre
  • douleur qui s'aggrave en sortant du lit ou en étant assise.

Dans la plupart des cas, la fatigue musculaire est le résultat de blessures relativement mineures, telles qu'un virage serré lors du levage d'un sac d'épicerie épais. L'entorse musculaire peut également être le résultat d'une blessure sportive ou d'un accident de voiture.

Le plus souvent, la douleur lors de l'étirement des muscles disparaît après quelques jours et ne nécessite pas l'attention des médecins.

Problèmes de dos

La douleur dans la colonne lombaire peut être causée par des problèmes de structures vertébrales, tels que des articulations arquées, des disques intervertébraux dans n’importe quel segment moteur ou des racines nerveuses sortant de la colonne vertébrale dans chaque segment du côté droit.

Les problèmes de colonne vertébrale courants pouvant causer des maux de dos à droite incluent:

Hernie dans la colonne lombaire

Le disque intervertébral, situé entre les vertèbres adjacentes, peut se renverser sur le côté droit de la colonne vertébrale. La hernie intervertébrale peut provoquer une douleur dans le dos sourde et sourde en raison du pincement de la racine de la colonne vertébrale dans un foramen étroit. Une douleur au bas du dos à droite peut être combinée à une douleur à la fesse et de la jambe droite au pied.

Problèmes avec les articulations t (spondyloarthrose)

Une raideur, un inconfort et des douleurs dans certaines zones du bas du dos droit sont probablement des symptômes d'arthrose des articulations de la colonne vertébrale arquée. Dans certains cas, les nerfs situés du côté droit de la colonne vertébrale sont pincés par une prolifération osseuse au niveau de l'articulation, ce qui peut entraîner des douleurs au dos et des douleurs locales.

Sténose spinale

La lumière du canal rachidien peut se rétrécir en raison d'une hernie intervertébrale, de croissances osseuses et d'autres problèmes, entraînant des douleurs dans le bas du dos à droite, ainsi que des douleurs radiculaires et / ou une faiblesse de la fesse et de la jambe droites;

Dysfonction de l'articulation sacro-iliaque

L'articulation sacro-iliaque relie les os du bassin à la base de la colonne vertébrale. Si l'articulation sacro-iliaque est trop importante ou, au contraire, trop peu de mouvements, une douleur peut être ressentie dans le bas du dos du côté droit et / ou dans la cuisse droite;

Spondylarthrite ankylosante

Cette maladie inflammatoire peut survenir dans la partie inférieure de l'articulation sacro-iliaque. Une douleur au dos du côté droit et / ou une douleur à la cuisse droite peuvent devenir des symptômes précoces de la maladie. À long terme, la spondylarthrite ankylosante peut conduire à la fusion des articulations arquées et des vertèbres, ce qui limitera la mobilité de la colonne vertébrale.

Le traitement des problèmes de la colonne vertébrale varie en fonction de l'état et de la gravité des symptômes du patient. Nous pensons que l’approche intégrée la plus efficace pour le traitement de l’ostéochondrose et de ses complications. Ainsi, le meilleur effet clinique est une traction de la colonne vertébrale sans charge, avec laquelle vous pouvez augmenter la distance entre les vertèbres, réduire la douleur et améliorer la nutrition de tous les disques intervertébraux. Une gymnastique spéciale, diverses techniques de massage, l'hydrothérapie associée à une traction vertébrale donnent de très bons résultats.

Causes moins courantes de la douleur au bas du dos

Certains problèmes de colonne vertébrale et certaines affections douloureuses aux conséquences potentiellement graves peuvent également causer des douleurs au bas du dos. Ces états comprennent:

Spondylolisthésis dégénératif

Le spondylolisthésis dégénératif est une affection dans laquelle, en raison de changements dans la colonne vertébrale liés à l'âge, la vertèbre supérieure avance par rapport à la colonne vertébrale inférieure. Cette condition peut créer une charge supplémentaire sur les muscles du dos, ainsi que serrer les racines nerveuses, ce qui entraînera des douleurs au dos à droite, ainsi que, en règle générale, des douleurs le long du nerf sciatique à travers la fesse et / ou la cuisse dans la jambe droite;

Syndromes douloureux chroniques

La fibromyalgie et le syndrome de douleur myofasciale sont des affections douloureuses chroniques pouvant causer des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, ainsi que des douleurs concentrées dans le bas du dos, du côté droit. Les autres symptômes comprennent des douleurs dans des zones spécifiques (points déclencheurs) et une fatigue chronique;

Tumeur dans la colonne vertébrale

Les tumeurs cancéreuses se développent rarement directement dans la colonne vertébrale; dans la plupart des cas, elles s'étendent à la colonne vertébrale à partir d'autres parties du corps. Si la tumeur appuie sur le côté droit de la colonne vertébrale ou serre la racine nerveuse du côté droit, le résultat peut être une douleur au dos du côté droit.

Certaines conditions sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres. Si le patient présente des symptômes chroniques qui semblent s'aggraver de façon intermittente ou progressive, vous pouvez essayer de décrire par écrit de manière détaillée le moment où les symptômes apparaissent et leur gravité. Cela peut aider le médecin à établir rapidement le diagnostic correct et à démarrer le traitement approprié.

Douleur dans le bas du dos causée par des problèmes internes

Il existe de nombreux problèmes avec les organes internes situés dans la partie médiane du dos, de la région abdominale et pelvienne, qui peuvent potentiellement causer des douleurs au dos du côté droit. La douleur peut être le résultat d'une inflammation ou d'une irritation des organes internes, tout en étant un signe d'infection. En règle générale, dans ces conditions, en plus des douleurs au dos du côté droit, il existe d'autres symptômes qui peuvent réduire considérablement la zone de recherche au stade du diagnostic.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos:

Problèmes rénaux

Les symptômes des calculs rénaux et des infections rénales peuvent être très similaires. Les deux conditions peuvent provoquer des maux de dos d'une part, ainsi que des douleurs lors de la miction et des nausées et / ou des vomissements. La difficulté à uriner apparaît généralement lorsque la pierre se déplace dans le rein, entre dans les uretères puis dans la vessie et les voies urinaires. Dans ce cas, le patient peut remarquer du sang dans ses urines. L'infection du rein droit provoque de la fièvre, une inflammation locale et des douleurs dans le bas du dos à droite, à l'endroit où se trouve le rein;

Colite ulcéreuse

Cette maladie intestinale inflammatoire est caractérisée par une inflammation persistante du côlon. Des crampes abdominales fréquentes dans la colite ulcéreuse peuvent provoquer des douleurs au dos du côté droit. Les autres symptômes incluent des problèmes digestifs chroniques, tels que diarrhée, douleur rectale, perte de poids et faiblesse générale;

Appendicite

L'annexe est située dans la partie inférieure droite de l'abdomen. Si l'appendice devient enflammé, commence à fuir ou se rompt, il peut en résulter des symptômes, notamment des maux de dos du côté droit. En général, les symptômes de l'appendicite varient et comprennent une douleur soudaine dans le bas de l'abdomen droit, qui peut être accompagnée de symptômes supplémentaires tels que fièvre, nausée et vomissements et / ou douleur au bas du dos à droite;

Problèmes gynécologiques

Les problèmes liés à divers organes de reproduction chez les femmes situées dans la région pelvienne peuvent entraîner des douleurs au bas du dos à droite. Par exemple, l'endométriose est une maladie courante pouvant causer des douleurs sporadiques dans la région pelvienne, irradiant dans le bas du dos, du côté droit. La fibromatose ou l'apparition de la croissance des tissus dans l'utérus ou autour de celui-ci peuvent provoquer des maux de dos du côté droit ainsi que des menstruations anormales, une augmentation de la miction et des douleurs pendant les rapports sexuels.

La grossesse

Les douleurs lombaires à droite et en général se manifestent souvent pendant la grossesse et sont associées au développement du fœtus. Beaucoup de femmes dans une telle situation trouvent des méthodes utiles telles que le repos, la gymnastique et la thérapie complémentaire.

Inflammation de la vésicule biliaire

L'inflammation ou le dysfonctionnement de la vésicule biliaire est généralement accompagné d'une indigestion grave, surtout après avoir mangé. Un dysfonctionnement de la vésicule biliaire provoque généralement des douleurs dans l'abdomen supérieur droit et dans le dos droit;

Problèmes de foie

La douleur associée aux problèmes de foie peut être due à une inflammation (hépatite), un abcès, des cicatrices (cirrhose), ainsi qu’à un grossissement et à une insuffisance hépatique. Les symptômes de problèmes de foie incluent: douleur dans le haut de l'abdomen droit et / ou dans le dos, fatigue, nausée ou anorexie, jaunisse. Les problèmes de foie sont assez rares chez les personnes qui ne risquent pas leur développement.

Si l'on soupçonne que les affections ci-dessus peuvent causer des maux de dos du côté droit, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

De toute évidence, il existe un grand nombre de maladies et d'affections des organes internes pouvant également entraîner des maux de dos du côté droit. Il est donc important de décrire très clairement vos symptômes chez le médecin afin qu'il puisse rapidement poser un diagnostic correct et établir un plan de traitement efficace.

Douleurs lombaires et conditions d'urgence

Dans certains cas, une douleur dans le bas du dos peut être le signe d'une affection grave nécessitant une aide rapide et experte. Par exemple, la douleur au bas du dos est souvent un symptôme des conditions suivantes:

Appendicite

Cette affection apparaît lorsque l'appendice, situé dans la partie inférieure droite de l'abdomen, s'enflamme et / ou se rompt. Cela peut provoquer une douleur grave dans le bas du dos et / ou une douleur dans le bas-ventre droit. Les symptômes varient et peuvent inclure des nausées, des vomissements ou de la fièvre. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement.

Syndrome de prêle

Une des complications les plus graves de la hernie discale de la colonne lombaire. Se présente avec une grande hernie intervertébrale ou avec une hernie de taille moyenne sur le fond d'un canal rachidien étroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement, mais il existe en définitive un dysfonctionnement persistant des organes pelviens et / ou un dysfonctionnement des membres inférieurs, le plus souvent une parésie du pied. La maladie nécessite des soins immédiats, principalement chirurgicaux, pour une durée limitée. Le syndrome de prêle peut être causé par d'autres causes, telles que la présence d'une tumeur dans la lumière du canal rachidien, la tuberculose rachidienne, etc.

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte abdominale se manifeste par un élargissement ou une rupture. Les symptômes comprennent généralement des douleurs très graves et soudaines dans l'abdomen ou dans le bas du dos, ainsi que des symptômes associés à une pression artérielle basse, tels qu'une perte de conscience et / ou des nausées;

Ostéomyélite

L'ostéomyélite est une infection de la colonne vertébrale. En règle générale, il se manifeste par une forte douleur au dos et une forte fièvre. D'autres symptômes peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, ainsi qu'une inflammation, une rougeur ou une sensibilité des tissus mous près de la colonne vertébrale.

Les patients eux-mêmes doivent comprendre quand consulter un médecin. La règle principale: consultez votre médecin si la douleur au dos est si grave qu’elle vous empêche de réaliser des activités normales, telles que marcher, rester debout ou dormir, et également si une douleur sévère au dos apparaît soudainement et ne diminue pas au repos, même après la prise d’analgésiques.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2017-11-07, 16:57.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

La douleur en bas à droite redonne

Causes et traitement de la douleur dans le bas de l'abdomen, s'étendant jusqu'au bas du dos droit

Une personne moderne peut avoir tellement de maladies qu'il devient difficile de déterminer les causes particulières de certains symptômes. Souvent, les gens ont mal au ventre, ce qui donne du côté de la taille.

Si de tels symptômes se manifestent, il est impératif d'aller à l'hôpital, car même des menaces pour la vie sont possibles. Pour prescrire le traitement correct, le médecin doit examiner le patient et se renseigner sur les symptômes.

Les principales causes de douleur dans le bas-ventre, ce qui donne le bas du dos droit, sont multiples. Considérez plus spécifiquement les facteurs causant de telles sensations.

Causes de manifestation chez les femmes

Des problèmes similaires se manifestent chez les représentantes. Elles ont souvent des douleurs au bas-ventre et au bas du dos pendant la grossesse.

Lorsque la grossesse est nécessaire pour faire très attention - un symptôme peut ne pas être particulièrement dangereux ou présager d’une fausse couche. Par conséquent, consulter un médecin en vaut toujours la peine.

De plus, chez les femmes, des douleurs peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  • Période prémenstruelle. De telles sensations apparaissent quelques jours avant le début du cycle. La cause de la gêne est la modification de l'utérus au fur et à mesure de son augmentation. La douleur est douloureuse et la condition est parfois accompagnée d'irritabilité.
  • Endométriose et autres pathologies de l'utérus, apparues depuis longtemps mais ne se sont pas manifestées.
  • Annexis. L'inflammation des ovaires provoque également des symptômes similaires. La maladie est chronique et les conséquences assez lourdes.

Vous devez également faire attention aux sensations de traction dans la région lombaire, qui peuvent causer des tumeurs:

  • polykystique (kyste de l'ovaire);
  • cancer du col utérin;
  • fibrome.

Avec les pathologies du kyste (par exemple, la rupture ou la torsion), ainsi que la rupture du fibrome, une situation critique se pose. Le corps de la femme ressent une douleur aggravée, qui provoque souvent des vomissements, des nausées, voire une hyperthermie (fièvre).

Pour éviter les complications, il sera nécessaire de procéder à l'opération. Sans l'intervention d'un chirurgien, il n'y a rien à faire.

Causes de la douleur chez l'homme

Non seulement chez les femmes, mais aussi chez les hommes, le dos et le côté droit de l'abdomen sont souvent douloureux.

Les principales sources de douleur dans le bas du dos sont:

  • Prostatite / Orchite / Orchoépididymite. Ces pathologies surviennent après que le corps a contracté une infection, ainsi que des maladies du système reproducteur. Ces maladies sont très faciles à distinguer - elles se manifestent par des douleurs douloureuses et pas trop aiguës. L'exacerbation de telles pathologies entraîne des douleurs dans le bas de l'abdomen, qui se manifestent plus tard au bas du dos.
  • Hernie inguinale. Les premières étapes ne sont pas du tout terribles, car il est assez simple de se débarrasser de la maladie. Les manifestations douloureuses dans la partie inférieure du corps chez les hommes peuvent également indiquer une hernie inguinale. Par conséquent, cela ne doit pas être considéré comme une réaction normale à un aliment nuisible. Il est préférable de consulter un médecin si de tels symptômes apparaissent.

Se débarrasser du problème

La douleur au bas du dos à droite ne vaut pas la peine de se soigner. Pour tout symptôme, contactez un professionnel qui agira dans les meilleurs délais.

Il est nécessaire de faire attention aux signes indiquant que s’ils sont retrouvés, il faut immédiatement appeler une ambulance, faute de quoi des conséquences graves ne peuvent être évitées:

  1. La douleur ne s'arrête pas longtemps et augmente progressivement.
  2. Cal prend une couleur sombre ou noire.
  3. Pendant la grossesse, il y a un écoulement sanguinolent du vagin.

Ne prenez aucun médicament vous-même avant l'arrivée d'une ambulance ou une visite chez le médecin. Ils peuvent avoir l'effet inverse ou masquer les symptômes de la maladie, pour lesquels il sera difficile de poser un diagnostic correct.

Vous aimez ça? Ensuite, étudiez également ces matériaux:

Douleur lombaire à droite

La douleur dans la région lombaire à droite est un symptôme alarmant qui ne peut jamais être ignoré. Il peut indiquer une variété de différentes maladies aiguës et chroniques. Ce n’est qu’en recherchant la véritable cause que l’on peut traiter la douleur au bas du dos. Considérez les facteurs les plus courants qui provoquent ce phénomène.

Causes de la douleur au bas du dos

Les douleurs suivantes dans le bas du dos peuvent être causées par:

  1. Maladies du système musculo-squelettique (congénitales et acquises):
    • l'ostéomyélite;
    • la spondylarthrite;
    • sacro-iliite;
    • spondylarthrose;
    • spondylolisthésis;
    • processus tumoraux;
    • ostéochondrose, etc.
  2. Maladies (inflammatoires et traumatiques) des muscles lombaires et sciatiques, étirement des ligaments intervertébraux.
  3. Pathologies neurologiques:
    • névrite droite;
    • plexite;
    • neuromygie, etc.
  4. Maladies inflammatoires des organes internes situés dans cette zone:
    • l'intestin;
    • rein droit;
    • le foie;
    • vésicule biliaire;
    • ovaire droit.

La nature de la douleur dans le bas du dos et les maladies possibles

Une ostéochondrose, une maladie associée à une violation de la mécanique du mouvement de la colonne vertébrale ou à un spasme des muscles et des ligaments, peut provoquer une douleur sourde dans le bas du dos du côté droit. Le plus souvent, ces douleurs se produisent le matin.

Une forte douleur dans le bas du dos à droite, tant aiguë que sourde, caractérise souvent la radiculite lombo-sacrée. La douleur aux fesses, aux cuisses et à la surface externe du tibia est aggravée lors de la marche, du changement de position du corps, de la toux.

Une douleur soudaine et aiguë dans le bas du dos, à droite, est un signe caractéristique de lumbago (lumbago). Cela peut être dû à un effort physique intense, à un effort excessif ou à un refroidissement excessif des muscles, ainsi qu’à des processus infectieux. Dans ce cas, la personne adopte une position semi-courbée forcée et son mouvement est restreint.

Douleurs dans le bas du dos peuvent être une conséquence du processus inflammatoire dans les muscles lombaires (myosite). Ces douleurs peuvent également être décrites comme étant longues, douloureuses, amorties, tandis que les muscles sont compactés lors de la palpation.

Les douleurs aiguës, précédées de longues douleurs tiraillantes, peuvent indiquer le développement d'une hernie intervertébrale. Avec un tel diagnostic, apparaissent également des spasmes musculaires, une mobilité réduite, une mauvaise posture, une sensation d'engourdissement et des fourmillements dans les jambes.

Les sentiments douloureux de nature à tirer chez les femmes sont souvent associés à des maladies inflammatoires des organes de la reproduction. La raison en est peut-être une tumeur bénigne ou maligne.

Un zona sévère ou une douleur lancinante dans le bas du dos peuvent indiquer une pyélonéphrite ou une lithiase urinaire. En cas de spasme du canal urinaire ou de calculs, il se produit une obstruction de la douleur dont la localisation dépend de la localisation de la pierre. Dans de tels cas, il existe également des symptômes tels que:

Une douleur sourde, aggravée par un effort physique, peut indiquer une maladie du foie. Douleur accompagnée de symptômes tels qu'une indigestion, une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit, etc.

Douleur basse droite pendant la grossesse

Les femmes enceintes se plaignent souvent de douleurs au dos à droite ou à gauche. Dans la plupart des cas, il est associé à une charge accrue sur la colonne vertébrale et à un affaiblissement des muscles abdominaux. De telles douleurs peuvent irradier la jambe, aggraver après un effort physique, marcher longtemps, être dans une position inconfortable.

Dois-je consulter un médecin pour des douleurs au bas du dos

Pourquoi y a-t-il une douleur dans le bas du dos à droite? Le plus souvent, le syndrome douloureux est observé dans les cas suivants:

Une violation permanente de la posture ou un séjour prolongé dans une position inconfortable et physiologiquement incorrecte entraîne le fait que la charge, mal répartie, provoque une déformation compensatoire d'une partie de la colonne vertébrale et, par conséquent, une déformation des organes internes ou un vieillissement accéléré de la colonne vertébrale.

  • Le décalage de la colonne vertébrale est une autre raison courante qui cause le rein à droite, en dessous ou au-dessous de la taille.

Faiblesse et engourdissement des extrémités, douleurs sévères dans la colonne vertébrale, pincement du nerf sciatique - ce n'est pas une liste complète des troubles découlant d'une pathologie intervertébrale. Le plus souvent, la maladie frappe les amateurs d'haltérophilie, les personnes âgées ou les jeunes atteints de pathologies congénitales du développement du système musculo-squelettique.

  • Traumatismes de la colonne vertébrale.

Dans ce cas, des sensations douloureuses apparaissent peu de temps après le coup ou la chute manquée, ce qui blesse le dos. En règle générale, si les ecchymoses sont mineures, la douleur disparaît après quelques jours, sans traitement particulier.

  • Les néoplasmes malins, localisés dans la région du péritoine et au-dessus, peuvent également se manifester par des sensations douloureuses sur le côté ou le bas du dos.
  • Une forte douleur au bas du dos à droite indique un dysfonctionnement des reins. Dans ce cas, les sensations douloureuses, localisées en dessous, dans la partie lombaire, sont souvent données en avant et plus haut, dans la zone sous-costale ou de côté.
  • La maladie osseuse inflammatoire (ostéomyélite) provoque une douleur atroce tirant la lombaire, indiquant la survenue d'une lésion purulente-nécrotique d'une partie du tissu.

Caractéristiques de la douleur dans le côté droit et le bas du dos chez les femmes

Outre les causes intrinsèques d’inconfort douloureux pour les deux sexes, il existe des facteurs qui déterminent la présence des raisons pour lesquelles les femmes ressentent un inconfort au niveau des côtés ou du dos. La douleur, située dans la partie droite du bas du dos, parle probablement du processus inflammatoire dans le système reproducteur.

De même, des pathologies des organes pelviens, des kystes et des tumeurs ovariennes bénignes peuvent se déclarer. L’insiduité des maux de dos vient du fait que souvent, à part elle, la femme n’éprouve plus de sensations désagréables. Oui, et la douleur, au début tout simplement insupportable, s’affaiblit avec le temps et reste un élément familier de la vie d’une personne. C'est pourquoi l'absence de symptômes prononcés amène le patient à reporter sa visite chez le médecin ou à s'auto-soigner, ce qui ne fait qu'aggraver le problème.

Le problème de surpoids est une autre raison pour laquelle il y a une douleur dans le bas du dos à droite. Créant une charge supplémentaire sur le système musculo-squelettique de la femme, la douleur signale une déformation progressive des articulations. Heureusement, ce problème est résolu assez facilement. Avec la normalisation du poids disparaissent et l'inconfort dans le dos.

Douleur abdominale dans le dos à droite

Douleur abdominale

Les causes de la douleur abdominale peuvent être très différentes. Les organes internes se trouvent dans la région de l'abdomen et, en règle générale, une inflammation ou une blessure de l'un d'entre eux entraîne les symptômes. Les douleurs abdominales peuvent être localisées à droite. à gauche, en bas, en haut, au centre de l'abdomen, dans l'hypochondre.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen (partie supérieure)

La douleur est généralement associée à l'un des organes situés dans une zone donnée de l'abdomen: les intestins (parties supérieures), la rate, l'estomac, le diaphragme et le pancréas.

Douleur sourde. Les douleurs matinales sur un estomac vide sont caractéristiques d'une gastrite avec une fonction d'acidité accrue. Pour les gastrites à faible acidité, la douleur est au contraire caractéristique après la prise de nourriture.

Pancréas (pancréatite)

Douleur aiguë au côté gauche. centre de l'abdomen, donne sur le côté droit de l'abdomen et le dos (douleur entourant). Pancréatite aiguë avec hyperthermie, nausée, selles bouleversées. L'attaque peut provoquer des aliments gras, de l'alcool, des hormones.

Douleur dans le côté gauche. Bleu autour du nombril.

Caractérisé par une douleur sur le côté gauche sous le bord. La hernie diaphragmatique peut se développer avec l'obésité, un effort physique intense.

Douleur dans le côté droit de l'abdomen en haut

La cause de la douleur dans cette région de l'abdomen est le foie et la vésicule biliaire.

Caractérisé par une douleur dans l'hypochondre droit. Les causes de ces douleurs sont les aliments épicés et gras, une intoxication médicamenteuse, une pierre dans les voies biliaires.

Douleur abdominale basse droite

Les douleurs de cette localisation sont généralement causées par les maladies et affections suivantes - appendicite, grossesse extra-utérine, inflammation des ovaires, kyste ovarien, diarrhée, ballonnements, maladie de Crohn (ulcération du tractus gastro-intestinal), urolithiase.

Pour l'appendicite ne se caractérise pas par une douleur aiguë au début. Au début, la douleur est tolérable au centre de l'abdomen. puis la douleur s'intensifie et descend à droite dans l'abdomen. Dans ce cas, la douleur donne à la région rectale, de sorte qu'il est difficile de marcher ou de se tenir debout. Le patient ne peut pas marcher sur les talons. La température corporelle augmente, des vomissements peuvent être présents.

Douleur intolérable sur tout l'abdomen, surtout en bas à droite. Les muscles abdominaux sont très tendus, cela se voit visuellement. Dans ce cas, vous ne pouvez pas hésiter, vous devez appeler le médecin ambulancier. En aucun cas, ne peut anesthésier l'état du patient avant de poser un diagnostic.

La douleur abdominale est le signe de conditions potentiellement dangereuses, telles que la perforation d'un ulcère ou une lésion des organes internes, la rupture du tube (grossesse extra-utérine), vous ne devez donc pas vous auto-traiter, il est préférable de consulter un médecin. Rappelez-vous que si la douleur est vive et persiste pendant une demi-heure, elle augmente, il est préférable de jouer prudemment et d'appeler le médecin ambulancier.

Douleur dans le côté droit de l'abdomen

La douleur interne peut être très diverse et causée par diverses raisons. Ci-dessous, nous allons essayer de considérer les causes les plus courantes de douleur dans le côté droit de l'abdomen.

Douleur abdominale en haut à droite

Dans cette région se trouvent le foie, la vésicule biliaire, le pancréas, une partie de l'intestin et le côté droit du diaphragme. La maladie ou la blessure d'un organe peut causer de la douleur. Mais, en fonction du type et de la nature de la douleur, on peut supposer quel organe délivre un inconfort.

La douleur dans le foie est le plus souvent lancinante, constante, accompagnée d'une sensation de lourdeur dans l'abdomen. La douleur peut être donnée dans le dos, le cou, sous l'omoplate droite. Quand ils peuvent être observés en train de vomir avec l’odeur d’œufs pourris, de ballonnements, d’indigestion.

Maladie de la vésicule biliaire

Habituellement développer progressivement. L'attaque peut être précédée d'une période de mauvaise santé, accompagnée de ballonnements, de gaz. La douleur est aiguë, en augmentation constante, on observe des nausées et des sueurs.

La cause la plus fréquente de douleur dans la vessie est la maladie des calculs biliaires. il y a un déplacement de la pierre et un blocage de la voie biliaire. Cela provoque des coliques. Dans ce cas, la douleur est vive, poignardé, ondulatoire.

C'est une maladie inflammatoire du pancréas. Lors d’une crise aiguë de pancréatite, une douleur intense est observée non seulement à l’estomac à droite, mais également à l’arrière. De plus, si le patient ment, la douleur augmente et s’assied, elle devient moins grave. Une crise de pancréatite peut être accompagnée de nausée, de vomissements et de transpiration intense, même si la température corporelle ne s'élève pas.

Conséquences de l'infection pulmonaire

Dans l'inflammation des poumons, dans certains cas, l'infection peut se propager au diaphragme et à la partie adjacente de l'intestin. L'apparition d'une telle douleur est toujours précédée par des maladies respiratoires. Les douleurs dans de tels cas ne sont pas aiguës, diffuses, il est impossible de déterminer exactement le lieu où ça fait mal.

Aux premiers stades du développement, avant l'apparition d'éruptions cutanées, le seul symptôme de la maladie peut être une douleur dans certaines parties du corps. Premièrement, il peut y avoir une sensation de brûlure, des démangeaisons, qui sont ensuite remplacées par une douleur intense. La douleur est généralement superficielle, accompagnée de fièvre.

Douleur à droite

Dans la partie inférieure droite, la douleur peut être provoquée par une appendicite, une maladie intestinale, ainsi que par des maladies du système urinaire et reproducteur.

Peut-être une inflammation du processus aveugle du gros intestin. La cause la plus commune de la douleur dans cette zone, qui est toujours suspectée en premier lieu. Si la douleur est assez clairement localisée, cela donne au nombril et en même temps dure assez longtemps, sans tomber, on parle d’appendicite. Si vous ne prenez pas de mesures, l'appendicite peut suppurer et éclater. Dans ce cas, la douleur dans le côté droit deviendra plus étendue, extrêmement aiguë et la température corporelle augmentera.

La douleur peut être causée par une infection, une irritation, une invasion helminthique, une colite ulcéreuse et peut être à la fois tiraillante et aiguë.

Directement en cas de coliques néphrétiques ou d’autres maladies du rein, la douleur se fait sentir sur le côté et le dos. Mais, en cas de lithiase urinaire, si la pierre sort du rein, en se déplaçant le long de l'uretère, on peut également observer des douleurs aiguës et ondulées qui s'étendent à l'estomac, à l'aine, au dos.

Chez la femme, une douleur aiguë au bas de l'abdomen, du côté gauche ou du côté droit, peut indiquer une rupture de la trompe de Fallope à la suite d'une grossesse extra-utérine. La douleur d'un autre type peut indiquer des maladies inflammatoires des organes pelviens.

Quand une maladie cause une douleur dans l'estomac


Les sensations constantes ou périodiques de maux de dos sont, par habitude, associées à des problèmes de colonne vertébrale ou à une névralgie intercostale. Cependant, si la douleur survient dans l'estomac et redonne, la cause en est le plus souvent un dysfonctionnement des organes abdominaux.

Cette douleur est appelée réflexion ou irradiation. Cela se produit parce que les organes de la cavité abdominale sont situés à proximité et que les signaux de douleur sont transmis par les fibres nerveuses.

Si la douleur dans l'estomac donne dans le dos, les médecins suggèrent tout d'abord de telles maladies:
  1. Cholécystite aiguë ou chronique.
  2. Colique hépatique.
  3. Pancréatite chronique.
  4. Un ulcère à l'estomac.
  5. Ulcère gastrique perforé.
  6. Cholécystite.

Inflammation de la vésicule biliaire et de ses canaux, résultant d'une cholélithiase. Parfois associé à une pancréatite ou à une invasion helminthique.

Signes:
  1. douleur intense, aggravée par un examen approfondi, sous le bord inférieur à droite;
  2. il devient plus intense lorsque vous tapez sur le bord de la paume;
  3. douleur en appuyant sur la clavicule;
  4. douleur aiguë et aggravée lors de la levée et du redressement de la jambe droite.

Colique hépatique

Les crises de douleur surviennent lorsque les calculs se déplacent le long des canaux biliaires étroits.

Signes:
  1. douleur aiguë sous le bord droit, donnant à l'épaule, au cou, à l'omoplate;
  2. nausée, vomissement (n'apporte pas de soulagement);
  3. peau pâle;
  4. douleur dans la tension des muscles abdominaux et la palpation;
  5. la douleur devient plus forte en tapotant le bord inférieur à droite;
  6. Parfois, le blanc des yeux et de la peau jaunissent.

Pancréatite

Inflammation du pancréas. Les attaques de douleur sont causées par la destruction de tissus organiques. La forme aiguë de la pancréatite est extrêmement dangereuse et le patient a besoin d'une aide immédiate.

Signes:
  1. la douleur au centre de l'abdomen, parfois entourant, donne au dos;
  2. nausées et vomissements (sans soulagement);
  3. bouche sèche;
  4. pouls rapide;
  5. peau pâle;
  6. forte fièvre

Ulcère de l'estomac

Violation de la membrane muqueuse sous l'influence agressive de l'acide chlorhydrique, enzymes digestives. Souvent causée par une infection microbienne à Helicobacter.

Signes:
  1. la douleur à l'estomac apparaît soudainement, se manifeste vivement, redonne;
  2. douleur immédiatement après avoir mangé;
  3. augmentation des sensations douloureuses sous la charge et diminution du repos;
  4. des nausées et des vomissements aigres (le soulagement vient après);
  5. brûlures d'estomac;
  6. propagation possible de la douleur à la poitrine, au bas de l'abdomen.

Ulcère gastrique perforé

Condition extrêmement dangereuse en raison de la possibilité de péritonite.

Manifestations:
  1. douleur soudaine insupportable dans l'estomac, rend, augmente avec le mouvement;
  2. d'abord senti à droite ou au milieu de l'abdomen, puis se propage;
  3. à la suite de spasmes musculaires sévères, l'abdomen devient dur.

Les symptômes de ces maladies sont similaires, mais les causes et les méthodes de traitement diffèrent. Par conséquent, lorsque les premières manifestations de la douleur dans l'estomac, qui rendent, vous devez vous dépêcher à un spécialiste. Parfois, le retard peut être extrêmement dangereux.

Pourquoi le rein du côté droit fait-il mal?

Douleur au bas du dos du côté droit - un symptôme commun qui tourmente dans de nombreux cas différents. La dispersion des causes de douleur sur le côté droit de la taille - de la fatigue habituelle aux violations graves des fonctions des organes internes. Mais dans la plupart des cas, cela est dû au fait que les disques intervertébraux sont endommagés. Seul un médecin est en mesure de déterminer la cause des accès douloureux dans le dos dans la région lombaire et de recommander des méthodes de traitement adéquates.

Pourquoi mal à droite

L'ostéochondrose des disques intervertébraux lombaires est la cause la plus fréquente. De courtes attaques douloureuses dans le bas du dos peuvent commencer après des mouvements violents, la toux, l’éternuement et le rire. Dans ces moments, le mal de dos (comme on l'appelle aussi, lumbago) peut apparaître. Dans cet état, une personne perd pendant un certain temps la capacité de bouger de la douleur. Les attaques dans cette situation commencent souvent à irradier les hanches et les fesses avec des forces différentes.

La spondylose provoque toujours de vives douleurs au dos à droite, si le patient se penche, se couche sur le côté gauche du corps, pendant longtemps ne change pas la position dans laquelle il se trouve. Souvent, la douleur renaît en boiterie temporaire en raison de la perte de sensibilité des membres inférieurs. Ce symptôme peut disparaître aussi soudainement.

Des impacts traumatiques sur le dos dans la région lombaire à droite derrière peuvent causer des douleurs au bas du dos, par exemple, si une personne est tombée. Habituellement, ces symptômes se manifestent immédiatement après l’effet déformant. Une variété de néoplasmes, d'inflammation, d'accumulations purulentes et de nécrose peuvent également provoquer des accès de douleur situés dans cette partie de la crête.

Douleur dans le côté droit du bas

Ici, la douleur est localisée à la fois après une blessure et à la suite du développement de divers néoplasmes. Une autre cause fréquente de douleur au dos à droite est le travail physique pénible, les mouvements brusques. Comme vous pouvez le constater, les sources de douleur sur le dos droit sont très dispersées. Nous vous conseillons donc de consulter un médecin et de ne pas vous laisser entraîner par votre auto-traitement. Après tout, la racine du problème peut être non seulement dans les pathologies de la colonne vertébrale, mais aussi dans les troubles des organes internes.

Chez la femme, une douleur dans la région lombaire à droite peut indiquer une inflammation du système gynécologique. Parfois, ils apparaissent pendant la ménopause, avec le cancer de l'utérus, le développement d'embryons ectopiques. Une grossesse normale provoque parfois des sensations douloureuses dans la partie inférieure droite de l’arrière. Par exemple, une douleur dans le sacrum droit se produit si le fœtus est plus proche de la paroi arrière de l’utérus. Les sensations désagréables dans le bas du dos chez les hommes en bas à droite font également allusion à la pathologie et à l'inflammation des organes masculins.

Douleur en haut à droite

Si la douleur est localisée à droite de la colonne vertébrale, le problème peut être lié à la violation du fonctionnement des organes internes. Les organes digestifs et le système reproducteur peuvent être malades. Une radiculite, des calculs rénaux, une inflammation de la vésicule biliaire sont également à l’origine des lésions du côté droit du bas du dos.

  • Nous vous recommandons de lire: douleur dans le haut du dos

Une douleur intense dans le dos à droite provoque souvent une appendicite, une pince nerveuse, une inflammation du pancréas. Une douleur dans le bas du dos, à droite par derrière, peut indiquer que les reins sont malades.

Dans le même temps, le tableau clinique peut différer et ne pas présenter de signes caractéristiques concomitants. Donc, si le patient vomit et se sent malade, le problème est plus probable dans le système digestif, et si la fièvre est tourmentée, l'inflammation est certainement présente. Un diagnostic précis de la douleur dans la région lombaire ne peut toujours être posé que par un spécialiste.

La nature de la douleur lombaire

Les douleurs chroniques du côté droit du bas du dos disent souvent qu'il existe des processus pathologiques dans la colonne vertébrale ou des maladies des organes internes. Si vous avez mal au dos dans la région lombaire à droite, il est fort probable que leur racine soit un effort physique excessif, de la fatigue et des mouvements brusques. De telles attaques douloureuses peuvent être surmontées avec des analgésiques. Lorsque vous ne voulez pas abuser de drogues, vous pouvez simplement vous détendre, détendre vos muscles tendus.

Le syndrome de douleur douloureuse dans la région lombaire parle de formations purulentes dans la colonne vertébrale. Cependant, seul un médecin peut établir un tel diagnostic. La racine du problème peut être cachée dans l'ostéochondrose habituelle.

Des sensations désagréables intenses se manifestent souvent après des effets traumatiques. Par conséquent, après des coups et des chutes, il convient de se tourner rapidement vers la salle des urgences. Retirer la douleur due à l'hépatite. Même si le syndrome douloureux de ce type se rattrape peu de temps, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible.

Traitement des maux de dos

La mobilité limitée du dos du côté droit, la détérioration de la sensibilité et les douleurs dans le bas du dos du côté droit réduisent considérablement la qualité de la vie. En outre, les modifications négatives des disques intervertébraux de la colonne lombaire et la détérioration des organes des systèmes digestif et urinaire ne font que progresser avec le temps. Par conséquent, si vous avez des douleurs dans le bas du dos, vous ne pouvez pas attendre.

Dans une forme négligée, toute source de douleur sera plus difficile à guérir.

En outre, des professionnels de la santé aideront à traiter les symptômes en prescrivant les bons analgésiques et leur posologie. Il est préférable que ce soit faible, car sinon, cela peut nuire au tube digestif. Dans ce cas, de très fortes attaques peuvent être provoquées par de très légères déformations des tissus cartilagineux de la colonne vertébrale. Et de meilleurs médicaments, qui chargent le système digestif, aideront à se reposer et à éviter les situations stressantes.

S'il s'avère que la douleur dans la région lombaire à droite provient de processus dégénératifs-dystrophiques et que la période aiguë de la maladie est terminée, on prescrit habituellement au patient une activité physique légère. Y compris des exercices (d'abord sous la supervision d'un instructeur), nager dans la piscine, marcher régulièrement. Les procédures de massage et de physiothérapie aident.

Afin de soulager les douleurs lombaires en cas de problèmes de disques intervertébraux et de nerfs coincés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens seront utiles (Diclofenac, Ibuprofen). Les analgésiques conventionnels tels que Ketanov et Ketorol ont également leur place.

La situation s'aggrave si le fonctionnement des organes du système digestif ou reproducteur est altéré. Ce ne sont pas les symptômes qui doivent être traités, mais la maladie elle-même.

Qu'est-ce que l'apparence de douleur dans le dos à droite

Dans la plupart des cas, le mal de dos se situe exactement à l’endroit où se situe le processus pathologique.

Chaque personne a mal au dos de temps en temps au moins une fois dans sa vie. Le plus souvent, ce symptôme ne provoque aucune anxiété et passe de lui-même. Mais il y a des moments où il n’est pas si facile d’ignorer.

Le mal de dos à droite peut indiquer des maladies plus graves que l'effort physique normal.

Dans chaque cas, afin de prévenir une catastrophe, il est nécessaire d’analyser toutes les causes possibles du mal de dos et, si nécessaire, de consulter un médecin.

Quel genre de douleur peut nous déranger?

Dans la plupart des cas, le mal de dos se situe exactement à l’endroit où se situe le processus pathologique.

En conséquence, la douleur dans un endroit particulier, avec la connaissance des bases de l'anatomie, peut nous indiquer quelle structure corporelle est endommagée ou où chercher un indice. Par exemple, avec une pleurésie sèche, la douleur sera localisée sur la zone touchée, généralement sous l'omoplate ou sur le côté, elle apparaît collée à la profondeur de l'inhalation.

Dans d'autres cas, la douleur peut ne pas coïncider avec le site de la blessure.

Il existe 2 types de douleur:

projetée - irradiant du lieu de l'apparition le long des fibres nerveuses vers les parties distales du corps, par exemple dans l'ostéochondrose du bas du dos, la douleur peut être ressentie non seulement dans le bas du dos, à droite ou à gauche, mais aussi dans la jambe;

réfléchi - se développe en raison de dommages aux organes internes (généralement le tractus gastro-intestinal), mais est localisé dans les zones distantes et superficielles du corps. Au cœur de son apparition est l'innervation sensible de la peau sous forme de dermatomes individuels, les zones douloureuses sont appelées zones de Zakharyin-Ged.

Le mal de dos à droite a une nature différente:

crampes - il apparaît et puis disparaît, ce qui est caractéristique des lésions des organes urinaires, tandis que leurs muscles lisses sont réduits;

croissante - l'intensité de la douleur augmente progressivement, caractéristique des lésions inflammatoires (pneumonie, abcès sous-diaphragmatique);

poignard - une telle douleur indique une urgence (rupture d'une sorte d'éducation, organe, thromboembolie, saignements intra-abdominaux);

sous la forme de lumbago - il est typique des maladies de la colonne vertébrale avec la participation des racines nerveuses de la moelle épinière dans le processus pathologique;

permanente et monotone - caractéristique des lésions de l'organe parenchymal, par exemple dans les maladies du foie;

les douleurs de retrait sont caractéristiques des lésions traumatiques et autres du système musculo-squelettique.

Raisons de ménage

Toutes les blessures traumatiques (ecchymose des tissus mous du dos, étirement des muscles dorsaux, etc.) peuvent être attribuées à des causes domestiques de douleur sous l'omoplate ou dans la région lombaire à droite. Ce groupe comprend également la douleur après un travail physique prolongé, une posture inconfortable non physiologique et le port de poids.

Ce groupe de causes de maux de dos ne pose pas de danger grave, en règle générale, il passe tout seul après un repos. Néanmoins, il ne faut pas négliger ces signes, car sous le masque du symptôme le plus courant peuvent se cacher des maladies graves.

Troubles de la colonne vertébrale

C’est le groupe de maladies le plus courant qui entraîne le développement de douleurs dans le dos. Si votre dos vous fait mal à droite pendant longtemps, vous devez réfléchir à la possible pathologie de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose est la principale cause des maux de dos. La localisation des sensations douloureuses dépendra de la partie pathologiquement modifiée de la colonne vertébrale. La colonne lombaire est le plus souvent touchée. Cela provoque une douleur constante en bas à droite ou à gauche. Avec la défaite de la région thoracique, la douleur peut être localisée au-dessus de la taille ou sous l'omoplate.

Avec le développement des complications de l'ostéochondrose (pincement des nerfs, leur inflammation - sciatique), la douleur prend un caractère différent.

Le syndrome douloureux projeté se développe - des sensations douloureuses irradient le long des terminaisons nerveuses impliquées (dans le bras, la jambe). Ces douleurs peuvent être permanentes (lumbodynie, thorakalgie) ou sous forme de lumbago (lyumbogo, thoracago).

Pathologie des organes digestifs

Avec la défaite du foie, de la vésicule biliaire, la douleur est souvent localisée dans le côté droit du dos, l'hypochondre droit. Souvent, une telle douleur se développe dans les maladies du pancréas (entourant la nature de la douleur).

L'appendicite peut également être douloureuse en bas à droite, surtout si l'emplacement de l'appendice est atypique (position rétrocécale - il se cache derrière le caecum).

Des sensations douloureuses sous l'omoplate droite peuvent souvent indiquer des maladies aiguës du tube digestif. Voici la zone Zakharyin-Ged. La cholécystite aiguë commence souvent de cette façon.

Des sensations douloureuses peuvent apparaître à distance de l'organe affecté en raison de la nature de l'innervation (zone de Zakharyin-Ged)

Maladies cardiovasculaires

Bien que la maladie cardiaque se caractérise par l’irradiation de la douleur dans la moitié gauche du corps, elle peut dans certains cas aussi donner à la droite.

Une affection très dangereuse est considérée comme une manifestation atypique de l'infarctus du myocarde, lorsque la douleur est localisée sous l'omoplate droite. Les patients dans de tels cas ne pensent même pas aux dommages possibles au cœur, souffrent, et entre-temps, perdent de précieuses minutes qui pourraient sauver la vie d'une personne.

Maladie rénale

L'insuffisance rénale se manifeste souvent par des douleurs dans la région lombaire. Dans des conditions qui s'accompagnent d'une augmentation de la taille du rein (polykystose, hydronéphrose, tumeurs du rein), il existe une douleur persistante, entraînant des douleurs dans le bas du dos.

La douleur sous la forme d'une douleur épineuse devient une pyélonéphrite et une lithiase urinaire. Un exemple typique de cette douleur est une attaque de colique rénale. La douleur commence dans la région lombaire, donne à l'estomac et aux organes génitaux externes.

Causes gynécologiques

Si une femme a une douleur lancinante au bas du dos et à l'abdomen, il faut tout d'abord exclure la pathologie gynécologique.

Les raisons peuvent être telles conditions pathologiques:

tumeur des organes génitaux internes;

lésions inflammatoires du système reproducteur;

si la femme est enceinte, de tels symptômes peuvent indiquer une fausse couche menacée.

Maladies respiratoires

Si le système respiratoire est affecté, la douleur est souvent localisée dans le dos. Provoque des douleurs peuvent de telles maladies:

pleurésie sèche - douleur associée à la respiration, augmentant à la hauteur de l'inspiration, ayant un caractère perçant, très forte, souvent pour réduire la douleur, le patient commence à respirer superficiellement et souvent;

pneumothorax (rupture du tissu pulmonaire avec entrée d'air dans la cavité pleurale) - douleur aiguë et soudaine sous l'omoplate avec apparition d'un essoufflement grave;

pneumonie avec implication dans le processus pathologique de la plèvre - la douleur est similaire à celle observée lors de la pleurésie;

cancer des bronches ou des tissus pulmonaires - des sensations douloureuses apparaissent lorsque la tumeur se propage à un stade avancé, la nature de la douleur et sa localisation dépendent du degré de germination des cellules cancéreuses dans les organes adjacents et la plèvre.

Pourquoi le côté blessé en bas à droite dans la région lombaire et donne dans le dos

Les douleurs lombaires en bas à droite n'indiquent pas toujours la pathologie du système musculo-squelettique. Les violations des organes internes situés dans la cavité abdominale provoquent souvent une gêne dans le dos, en raison de ce que la personne ressent au point de blesser cette partie du corps.

Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de consulter un médecin, ainsi que de déterminer la nature exacte et l'emplacement de la douleur. Que signifie mal de dos sous le bas du dos, à droite? Quelles maladies un tel symptôme peut-il révéler?

Tableau clinique

Le syndrome douloureux, localisé à droite, peut avoir différentes causes, allant des maladies de la colonne vertébrale aux pathologies des organes internes.

Dans de tels cas, l'automédication n'est absolument pas recommandée - aucun des médicaments, même les plus inoffensifs, peut nuire gravement à l'état du patient.

Causes possibles

Des douleurs lombaires périodiques peuvent également survenir chez des personnes en bonne santé après un effort physique intense ou une hypothermie, mais si elles deviennent des compagnons de vie constants, elles relèvent généralement de processus pathologiques.

Les malaises dans la région lombaire du côté droit provoquent le plus souvent des maladies des organes suivants:

  • partie de l'intestin;
  • vésicule biliaire;
  • le foie;
  • rein droit;
  • ovaire droit chez la femme (fait mal et tire le bas-ventre).

En outre, des douleurs dans cette partie du corps sont ressenties en cas de maladies de la colonne vertébrale associées à des blessures et à des processus dégénératifs dans les pathologies du tissu osseux, des muscles et des fibres nerveuses.

La douleur peut avoir une intensité et un caractère différents - douloureuse, sourde ou vive et brûlante.

Dans le premier cas, une gêne indique une évolution chronique de la maladie et dans le second, des pathologies aiguës, souvent accompagnées de fièvre, d'une détérioration de l'état général, de troubles de la miction et de la défécation, pouvant entraîner des troubles menstruels.

Troubles de la colonne vertébrale

Les processus pathologiques de la colonne vertébrale et des structures environnantes (nerfs, muscles) sont souvent la cause de douleurs dans le bas du dos, du côté droit - le plus souvent dans de tels cas, la colonne lombaire, le sacrum ou le côlon sont touchés.

Ostéochondrose

Une cause fréquente de gêne au bas du dos est l'ostéochondrose chez les personnes de plus de 30 ans. La maladie se développe en raison d'une mauvaise posture, d'un style de vie sédentaire, de blessures, de troubles métaboliques et d'autres facteurs responsables de processus dystrophiques au niveau des disques intervertébraux et des vertèbres.

Selon la phase de la pathologie, les douleurs ont une intensité et un caractère différents (douleur, coup de couteau, matité, etc.), intensifiées pendant les mouvements, les coudes et les virages. Le traitement, en règle générale, est conservateur: prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires, des chondroprotecteurs en association avec des méthodes physiothérapeutiques et une thérapie physique.

Saillies

Les protrusions lombaires qui peuvent causer de la douleur du côté droit sont les saillies des disques intervertébraux au-delà de la colonne vertébrale sans compromettre l'intégrité de l'anneau fibreux.

La douleur dans ces pathologies est intense, donne à la fesse et à la jambe droite, est accompagnée de violations de la sensibilité de la peau, d'engourdissements des extrémités et d'autres troubles neurologiques.

La protrusion thérapeutique consiste à prendre des médicaments qui éliminent les symptômes de la maladie, arrêtent la destruction du disque intervertébral et renforcent le système musculaire qui soutient la colonne vertébrale.

Si elle n'est pas traitée, la protrusion peut entraîner une hernie intervertébrale - un trouble grave qui entraîne de nombreuses complications, y compris une invalidité.

Scoliose

La pathologie est une courbure de la colonne vertébrale, qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses et les organes internes, provoquant une douleur.

La scoliose de la colonne lombaire se développe plus lentement que d'autres maladies du système musculo-squelettique, mais une gêne est déjà observée au début.

Il est faible ou modéré, mais est généralement ressenti de manière constante, surtout après un long séjour dans une position. La scoliose est traitée de manière conservatrice et la gymnastique thérapeutique est à la base de la thérapie.

Hernie coccygienne

La hernie dans le coccyx est rarement observée, car l'épine sacrée est assez forte, mais sous l'influence de facteurs négatifs (effort physique intense, blessures, etc.), cette pathologie peut se développer.

Le symptôme principal est une douleur dans le périnée, qui irradie dans le bas du dos et les jambes, une altération des mouvements de l'intestin et de la miction. En l'absence d'infection de la zone touchée et de complications connexes, la hernie est traitée avec des médicaments symptomatiques et des exercices spéciaux.

Déplacement vertébral

Le spondylolisthésis, ou le déplacement des vertèbres, est dû à des blessures ou à des modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge. La pathologie crée une charge supplémentaire sur les muscles du dos et serre également les racines nerveuses, ce qui provoque des douleurs dans le bas du dos ainsi qu'un inconfort le long du nerf sciatique au niveau de la fesse, de la cuisse et de la jambe droite.

Le traitement de la maladie est complexe, avec l'utilisation de médicaments, de méthodes manuelles et de physiothérapie et d'exercices thérapeutiques.

Pathologie des organes internes

Les maladies des organes internes, qui se trouvent dans la cavité abdominale et dans le bas du dos - n’est pas une cause moins courante de douleur dans la région lombaire.

Il est impossible de distinguer les pathologies du système musculo-squelettique des autres maladies uniquement sur la base de signes cliniques. Par conséquent, si de tels symptômes se développent, il convient de consulter un médecin.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice du caecum, ou appendicite, commence de façon aiguë avec la manifestation principale du syndrome douloureux.

Il se produit dans le nombril ou le plexus solaire sur le côté droit, peut donner dans le bas du dos et se propager dans tout l'abdomen.

Les symptômes qui l'accompagnent sont des nausées, des vomissements, de la fièvre, des troubles du système digestif.

Traitement de l'appendicite - chirurgical (élimination du processus enflammé), après lequel vous pourriez avoir besoin d'un traitement antibactérien.

Maladies du rein droit

Le rein droit étant situé dans le bas du dos, les maladies de cet organe (néphrite, pyélonéphrite, prolapsus du rein, etc.) provoquent souvent des douleurs dans la région lombaire. La maladie rénale est souvent accompagnée d'une miction altérée, de nausées, de vomissements et d'une faiblesse générale.

Un traitement conservateur avec utilisation de médicaments et un régime spécial est possible dès les premiers stades du processus pathologique et, dans les cas complexes, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Il est possible de distinguer les manifestations des maladies rénales des symptômes d’autres pathologies par la localisation des sensations - en général, la source de la douleur se situe sous les côtes légèrement au-dessus de la taille.

Maladies du foie

Si les douleurs dans la région lombaire sont observées pendant une longue période, le problème peut être une maladie du foie. Les sensations désagréables dans de tels cas sont localisées dans l'hypochondre droit, irradiant sur le côté et dans le bas du dos, et sont associées aux derniers stades de fatigue, de troubles digestifs (nausée, vomissements), de jaunissement de la peau.

Lésions intestinales

Les ulcères de l'intestin, obstruction, colite et autres maladies de l'intestin provoquent un spasme des muscles de la colonne vertébrale, ce qui entraîne une douleur non seulement à l'abdomen mais également à la région lombaire.

Des symptômes supplémentaires incluent ballonnements, flatulences, constipation, nausées, vomissements et autres troubles digestifs. Dans les premiers stades des pathologies intestinales, un traitement symptomatique et un régime sont possibles, mais en cas de perforation d’ulcère, de saignement interne et d’autres complications, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La lombalgie causée par les maladies du tractus gastro-intestinal est généralement associée au fait de manger - elle se produit l'estomac vide, après avoir mangé ou mangé certains aliments.

Pathologie des voies urinaires

Les maladies des voies urinaires sont diagnostiquées chez les femmes et les hommes, mais les femmes en souffrent plus souvent en raison de la structure anatomique des organes. Le plus souvent, la douleur dans la région lombaire provoque des processus infectieux et inflammatoires qui s'accompagnent de gêne lors de la miction, de pertes vaginales ou urétrales non naturelles.

Des antibiotiques et des médicaments symptomatiques sont utilisés pour traiter de telles pathologies.

Douleur au bas du dos chez les femmes

Les douleurs lombaires droites chez les femmes peuvent être causées non seulement par des maladies des voies urinaires, mais également par des pathologies gynécologiques, ainsi que par des modifications du corps pendant la grossesse et l'accouchement.

Problèmes gynécologiques

Dans la projection de la région lombaire chez la femme, l'ovaire droit, la trompe de Fallope et une partie de l'utérus sont localisés, de sorte que la douleur puisse survenir lors de processus pathologiques (inflammation, infection, néoplasme) dans les organes de reproduction.

Les symptômes additionnels incluent des irrégularités menstruelles, un inconfort pendant la miction et une infertilité.

Le traitement dépend de la nature de la pathologie - les maladies inflammatoires et infectieuses sont traitées avec des médicaments, les kystes et les tumeurs nécessitant une intervention chirurgicale.

Douleur pendant la grossesse

L'inconfort du bas du dos est un phénomène courant chez les femmes enceintes, qui survient le plus souvent au deuxième ou au troisième trimestre en raison de la pression exercée par la croissance de l'utérus et du fœtus sur les racines nerveuses. Si la douleur n'est pas trop forte et ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires, l'état de la future mère ne nécessite généralement pas d'assistance médicale.

Le syndrome de douleur intense avec fièvre, faiblesse et saignements indique la menace d'une fausse couche et la nécessité d'une intervention médicale.

Parfois, le mal de dos est le premier signe de la grossesse. Par conséquent, en l’absence de toute autre cause de malaise, vous devez passer un test de hCG.

Douleur après l'accouchement

La douleur dans le dos après l'accouchement peut aussi être causée par des causes physiologiques ou pathologiques. Dans le premier cas, la gêne ne progresse pas, ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires et disparaît au repos, et les complications post-partum indiquent:

  • augmentation de la température
  • douleur intense
  • écoulement purulent,
  • saignements du vagin.

Travail physique dur

Un effort physique constant provoque souvent une gêne dans la région lombaire en raison d'une surcharge musculaire et d'une charge mal répartie sur la colonne vertébrale. De telles douleurs elles-mêmes ne sont pas dangereuses et disparaissent généralement après un repos ou l'utilisation d'analgésiques, mais les personnes qui travaillent dur peuvent développer des maladies du système musculo-squelettique au fil du temps.

Les personnes qui sont souvent soumises à des efforts physiques ont besoin d'une nutrition adéquate, de vitamines et de préparations de calcium, ainsi que de visites préventives régulières avec un spécialiste.

Blessures

Les blessures lombaires sont une autre cause fréquente de douleur dans cette partie du dos. L'intensité du syndrome douloureux dépend de la nature de la blessure et les symptômes supplémentaires sont un gonflement des tissus mous, des ecchymoses et des hématomes, qui constituent parfois une violation de l'intégrité de la peau.

En cas d'ecchymoses et de blessures légères, il suffit d'appliquer une compresse froide sur la zone touchée et, si nécessaire, de prendre un anesthésique.

Si, au bout de quelques jours, l’inconfort augmente et que le patient présente des symptômes supplémentaires, vous devez consulter un médecin - de telles manifestations suggèrent des lésions aux organes internes ou aux structures de la colonne vertébrale.

Les fractures

Fractures de la colonne lombaire, qui provoquent des douleurs d'intensité et de localisation différentes, y compris des douleurs au bas du dos. Contrairement aux lésions des tissus mous du dos, les fractures vertébrales nécessitent des soins médicaux immédiats car elles peuvent entraîner de graves complications.

Lorsque de telles blessures chez les patients avec des violations observées de la sensibilité et de la paralysie des membres inférieurs, ainsi que des vertiges, des évanouissements et autres manifestations neurologiques. Les fractures nécessitent un traitement complexe, qui consiste en l'immobilisation de la colonne vertébrale touchée, les procédures de physiothérapie et la gymnastique thérapeutique.

Quel médecin contacter

Si vous ressentez des douleurs dans la partie inférieure du bas du dos, vous devez contacter le thérapeute, qui établira un diagnostic préliminaire, vous prescrira les tests et examens appropriés de spécialistes restreints.

Le traitement des maladies du système musculo-squelettique est effectué par des médecins - vertébrologues, chirurgiens et orthopédistes: si les organes internes sont touchés, le patient peut avoir besoin de consulter un néphrologue, un hépatologue, un urologue, un gynécologue, un oncologue et d'autres médecins.

Prévention

La prévention des maux de dos consiste en premier lieu à maintenir un mode de vie sain, en abandonnant les mauvaises habitudes et en une alimentation équilibrée. Afin de prévenir les maladies de la colonne vertébrale, il est nécessaire d’exclure autant que possible les facteurs traumatiques (respecter le code de la route, éviter les chutes et les blessures au dos) et de pratiquer une activité physique légère. En outre, il est nécessaire de traiter rapidement les maladies des organes internes, d'éviter l'hypothermie et d'améliorer l'immunité.

Comment aider une personne souffrant de douleurs cardiaques à apprendre en visionnant une vidéo.