Douleurs au bas-ventre et au bas du dos

La douleur dans le bas-ventre et dans la région lombaire est une chose très désagréable causée par des maladies du système urogénital humain. Les femmes en souffrent beaucoup plus souvent que les hommes. Ils souffrent non seulement à cause de maladies gynécologiques, mais aussi pour un certain nombre d'autres raisons.
La douleur dans cette partie du corps peut être le signe de nombreuses pathologies très dangereuses qui menacent la vie d’une personne. Seul un médecin est en mesure de les diagnostiquer et de déterminer comment guérir la maladie. Il est très déconseillé d’auto-traiter ici. De plus, cela peut mettre la vie en danger.

Diagnostic, symptômes

Tout d'abord, tout médecin demande à un patient qui souffre de douleurs dans le bas de l'abdomen et du bas du dos de la force, de l'intensité de la douleur et de leurs autres caractéristiques. Il s'intéresse particulièrement à:

  • Quelle est la nature de la douleur (crampes aiguës, douleurs).
  • Est-ce que la température du corps change à cause de cela, la personne a-t-elle des frissons, n'a-t-elle pas chaud?
  • Où se trouve exactement la douleur (dans le bas du dos, en bas à droite, en bas à gauche, des deux côtés, au centre).
  • Cela provoque-t-il: vomissements, saignements, fièvre, difficultés à uriner, envie fréquente?

Chez les patients, le médecin demandera si la douleur est liée à la menstruation, une grossesse possible.

Pour diagnostiquer l’origine de la douleur dans le bas de l’abdomen, ainsi que dans le bas du dos, les médecins procèdent comme suit:

  • Effectuer des tests de laboratoire pour la détection possible d'une infection par l'herpès.
  • Faites une numération sanguine complète. Si le test montre une augmentation du nombre de globules blancs, une augmentation de la RSE, la présence d'un processus inflammatoire est évidente.
  • Prenez l'urine pour l'analyse. En cas d'augmentation du nombre de leucocytes ou de globules rouges, des problèmes d'appareil urinaire sont probables.
  • Effectuer une échographie des organes situés dans la région pelvienne. Il est conçu pour que la douleur ne soit pas causée par des maladies du système génito-urinaire.
  • Des diagnostics spéciaux sont effectués pour identifier les maladies pouvant être détectées pendant les rapports sexuels (par exemple, ensemencement avec un antibiogramme).
  • Effectuer une étude aux rayons X des os du bassin et de certaines parties de la colonne vertébrale.
  • La densitométrie d'absorption est réalisée pour éliminer le risque d'ostéoporose.
  • L'irrigation est réalisée ainsi que l'endoscopie de l'estomac, des intestins et de la vessie.

Quelles sont les causes de la douleur abdominale et lombaire inférieure

La douleur peut être causée par diverses causes et maladies. Il est généralement très fort lorsque l’organe à l’intérieur du corps est cassé, qu’une perforation s’est produite et que la personne a des saignements internes.

Dans les inflammations chroniques, les douleurs sont sourdes, tiraillantes et avec une pression intracavitaire, elles ont généralement un caractère pulsatoire.

Voici les principales maladies dont le symptôme peut être une douleur au bas de l'abdomen et au bas du dos:

  • Inflammation de l'appendice (appendicite). La douleur est accompagnée de vomissements, de fièvre. Il est généralement fort, très aigu, mais dans certains cas, il peut être douloureux. Un traitement tardif de l'appendicite peut entraîner sa rupture et le développement d'une maladie mortelle - une septicémie de la cavité abdominale.
  • Infections dans le système d'excrétion des urines, inflammation de la vessie (urétrite, cystite, etc.). En plus des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, ces maladies sont également caractérisées par la présence de caillots sanguins dans les urines.
  • Diverses infections intestinales. La localisation de la douleur se situe généralement dans le bas de l'abdomen, mais elle se produit également dans le bas du dos. Elle a un caractère tirant. Les autres symptômes typiques d'infections intestinales incluent des inclusions de mucus et de sang dans les matières fécales. Vous devez immédiatement consulter un médecin, sinon tout peut aboutir à une complication grave - une septicémie (empoisonnement du sang). La transition soudaine d'une douleur tirante en une douleur de crampes est un signe qu'elle a déjà commencé.
  • Inflammation intestinale. Localisation de la douleur - dans le bas de l'abdomen. Il se rappelle aussi dans le dos et à l'aine. Si l'inflammation est ignorée, un ulcère du rectum ou du duodénum va bientôt apparaître.
  • La colite En plus de la douleur douloureuse dans la région lombaire, une personne a une augmentation de la température accompagnée de ballonnements. Au début, la douleur est aiguë, mais devient progressivement sourde (lorsque la maladie devient chronique).
  • Hernie inguinale. Lorsque l'organe interne pénètre sous la peau et que ses muscles sont pincés, le bas du dos est si douloureux que la personne peut même perdre conscience. Les autres symptômes courants de la hernie inguinale incluent des vomissements et des nausées. Sans opération, cela ne suffit pas, il faut appeler immédiatement l'ambulance.
  • Urolithiase. La douleur est périodique, sa nature est terne, mais elle peut aussi être aiguë (lorsque la pierre commence à bouger). Localisation dans différents bas-ventre et bas du dos.
  • Ostéochondrose. La destruction des vertèbres lombaires conduit à un pincement des racines nerveuses, à l'apparition d'une douleur tirante. Sa localisation est sur le dos, mais il peut être administré à la fois au bas du dos et au bas de l'abdomen.
  • Néoplasme. Les douleurs abdominales peuvent également signaler un cancer du système digestif et du système génito-urinaire.

Les causes peu fréquentes de douleur intense au bas du ventre et au bas du ventre incluent:

  • arthrose des articulations intervertébrales;
  • arthrite (rhumatoïde);
  • sténose (dans le canal intervertébral);
  • scoliose.

Les sensations douloureuses dans la zone du corps sont également possibles avec un accident vasculaire cérébral.

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

L'apparition de douleur dans les régions inférieures de l'abdomen et dans la région lombaire chez les femmes provoque des maladies sexuelles, mais elles ne sont pas seules. En cas de maladies gynécologiques, la douleur est localisée dans le bas-ventre droit ou gauche, mais recouvre parfois toute la région abdominale et le bas du dos. Elle est un signe d'états et de maux tels que:

  • Syndrome prémenstruel. Accompagné d'une douleur sourde au bas de l'abdomen et au bas du dos. La cause du syndrome est une contraction spasmodique de l'utérus. Ils sont observés avant le début et dans les premiers jours de la menstruation. Le syndrome est causé par des processus inflammatoires ou adhésifs chroniques.
  • Douleurs menstruelles. Pendant la période de menstruation, l'utérus de la femme commence à augmenter, à se contracter, de sorte que le corps se débarrasse plus facilement des caillots sanguins. Des manifestations douloureuses dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la colonne lombaire, sont causées uniquement par ces contractions intenses. La femme a des hormones moins stables, plus les symptômes sont douloureux. Si elle a déjà accouché, de telles manifestations douloureuses parlent de maladies graves.
  • Kyste et autres néoplasmes bénins.
  • Apoplexie de l'ovaire. Cela se produit après un rapport sexuel, un effort physique, lorsque le follicule mature avec l'œuf est brisé. Localisation de la douleur dans les régions inférieures de l'abdomen, mais en même temps, elle est ressentie dans le bas du dos. Son personnage est pointu. Les symptômes associés sont les vertiges, les nausées et une faiblesse générale.
  • Inflammation des trompes de Fallope, du vagin ou de l'utérus. La douleur est forte, vive. Il est impossible de retarder le traitement de ces inflammations.
  • Courbure de l'utérus. Il est causé par des pics, la génétique. Localisation de la douleur - le bas-ventre. Ils ont un caractère tirant.
  • Annexite - les soi-disant processus inflammatoires de l'utérus. La maladie commence généralement après l'accouchement, l'avortement. Au début, la douleur n'est pas forte, leur localisation se situe dans le bas de l'abdomen. Si la maladie n'est pas traitée, une péritonite se développera (inflammation du péritoine du pelvis). Après cela, la douleur deviendra insupportable, sa localisation se déplacera vers l'aine (à droite ou à gauche).
  • Myome Il s'agit d'une tumeur bénigne souvent localisée dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la région lombaire du corps. Habituellement accompagné de crampes douloureuses.
  • Grossesse extra-utérine. Une fois que l'œuf fécondé a rejoint la trompe de Fallope, il y a des douleurs désagréables à la traction dans les régions inférieures de l'abdomen (droite ou gauche), qui se manifestent dans le bas du dos. Les différentes forces de saignement, perte de conscience sont des symptômes fréquents de cette condition. Les symptômes de la douleur augmentent pendant les mouvements et les selles. Éliminer la grossesse extra-utérine devrait être immédiatement - sinon vous ne pouvez pas éviter la rupture de la trompe de Fallope.
  • Endométriose (inflammation de la région de l'utérus et des ovaires). La douleur en présence de cette maladie est particulièrement forte pendant la menstruation.
  • Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte. Les sensations douloureuses dans le bas-ventre avec cette maladie sont tout simplement insupportables, elles entraînent une perte de conscience. Un patient atteint d'une maladie similaire nécessite une intervention chirurgicale urgente, car le risque d'infection de la cavité abdominale est élevé une fois que du sang y est entré.
  • Exfoliation du placenta avant la fin de la grossesse. Le placenta est séparé des parois de l'utérus avant la naissance du bébé. La maladie est accompagnée d'une douleur intense dans le bas de l'abdomen. Leur caractère est terne, croissant, paroxystique. Les autres symptômes de la maladie sont des saignements, ainsi que des problèmes d'activité cardiaque fœtale.
  • La menace de fausse couche. La douleur est plus prononcée dans le bas de l'abdomen, mais dans la région lombaire, elle est plus faible.
  • Naissance prématurée. Accompagné de crampes, ainsi que de douleurs tiraillantes dans la région lombaire ou le bas de l'abdomen.

Le bas de l'abdomen et le bas du dos peuvent tomber malades immédiatement après l'avortement. Ici, les sensations douloureuses indiquent que l'avortement a échoué, que l'œuf fécondé n'a été que partiellement retiré. Traitez-le d'urgence, sinon il y aura une septicémie.

Ils ont mal après un rapport sexuel trop violent, après avoir brisé les murs ou un fornix vaginal, avec l'érosion cervicale, ses dommages.

Si, après un rapport sexuel, non seulement la douleur est ressentie, mais le sang est sécrété, la femme est probablement infectée par une infection (généralement la chlamydia).

Les polypes sont une autre raison fréquente de l'apparition d'une douleur dans le bas de l'abdomen après un rapport sexuel. Ils saignent souvent. Les polypes doivent être enlevés, car ils dégénèrent parfois en tumeurs malignes.

Des symptômes douloureux accompagnés de saignements après les rapports sexuels peuvent également être causés par une dysplasie (modifications pathologiques des cellules du col utérin).

En outre, chez les femmes, la douleur dans ces zones de l'abdomen peut être de nature psychogène, provoquée par le stress, la frustration et les troubles dépressifs. Dans un tel cas, la femme a besoin des conseils d'un psychothérapeute ou d'un psychiatre et éventuellement d'une psychopharmacothérapie.

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font-ils mal aux hommes?

Chez les hommes, ils font beaucoup moins mal que chez les femmes. Comme pour les femmes, les principales raisons en sont les maladies de l'appareil reproducteur. Ceux-ci comprennent:

  • Prostatite C'est à cause de lui que de telles sensations douloureuses apparaissent habituellement. La douleur dans le processus d'uriner ou les selles est un autre symptôme fréquent d'inflammation de la prostate.
  • Orchoépididymite. Dans cette maladie, les testicules deviennent enflammés avec leurs appendices. Cela se produit à cause de la chlamydia, des gonocoques et d'autres microbes. La maladie peut aussi être causée par des blessures postopératoires. Les douleurs sont assez sévères. La fièvre, les nausées et la migraine sont d'autres symptômes courants de la maladie.

Comment se débarrasser d'une telle douleur

Il n'est pas recommandé aux médecins de se soigner eux-mêmes, d'essayer de les éliminer vous-même avec l'aide d'analgésiques. La première chose à faire est d'aller chez le médecin, qui diagnostiquera, prescrira un traitement adéquat. Une assistance médicale pour ces douleurs est nécessaire si:

  • Ils durent plus d'une heure.
  • Ils sont renforcés lorsqu'une personne bouge ou tousse.
  • Il n'y a pas de selles plus longues qu'un jour, mais il y a des flatulences.
  • Il y a des caillots de sang dans les selles ou une couleur noire anormale (signe de saignement interne).

La douleur dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos a de nombreuses causes et est causée à la fois par un étirement régulier des muscles pendant l'effort physique et par une maladie redoutable telle que la septicémie, qui survient lorsqu'un organe interne est rompu. Indépendamment ici le diagnostic n'est pas posé, et sans médecin, on ne peut pas faire. Lui seul peut tout expliquer et aider à se débarrasser de la souffrance. Essayer de vous débarrasser de la douleur est une entreprise très dangereuse qui pourrait aboutir à une tragédie. Donc, l'essentiel est de ne pas avoir peur de faire confiance aux médecins, car notre santé et donc notre qualité de vie en dépendent.

Douleurs lombaires et abdomen inférieur droit

ActiveMax - Les douleurs ont disparu, le dos est devenu égal

Artrofish - guérison des articulations à tout âge

Bee Spas - Crème Articulaire

Arrêtez l'ostéochondrose cervicale

Collection unique pour les articulations du coeur du Tibet

PowerMagnetic - Correcteur de posture magnétique

Crème pour les articulations "Zdorov"

Artrotok - gel pour lutter contre les douleurs articulaires, l'arthrite et l'arthrose

Maux de dos et bas-ventre

Le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal - les patients se plaignent auprès du médecin. Selon le patient, il n'est pas possible de poser un diagnostic correct, car une telle nature de douleur peut indiquer diverses maladies.

Causes de la douleur au bas du dos et du bas-ventre

Toutes les nombreuses causes de douleur dans le bas du dos peuvent être divisées en deux groupes. 1. Douleur de nature différente, associée à des troubles des organes internes: tractus gastro-intestinal, foie, pancréas, reins, système urinaire. 2. Douleurs associées à des troubles du système musculo-squelettique: la colonne vertébrale, les muscles, ainsi que les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins qui assurent la nutrition et le fonctionnement du complexe musculo-squelettique.

Localisation de la douleur et ses causes possibles

Douleur au bas du dos gauche ou droite. Une telle douleur peut signaler des problèmes dans l'activité du foie, des reins, du pancréas, de la vésicule biliaire et du système reproducteur. Cela peut également être le signe de maladies infectieuses graves, à la fois des organes internes et du système squelettique. La douleur peut être constante ou se produire périodiquement. Une douleur au bas du dos à droite peut provoquer une appendicite! Si le mal de dos abandonne. Le plus souvent, ce symptôme indique la présence d'ostéochondrose dans la région lombo-sacrée, ainsi que de "lumbago". La luxation vertébrale et le pincement des terminaisons nerveuses sont possibles. Dans ce cas, la douleur est vive et brûlante. Le développement de diverses tumeurs génitales chez les femmes et les hommes peut également se manifester par des douleurs au dos.

Diagnostic et traitement

Il convient de noter qu’avec l’apparition de douleurs dans le bas du dos, vous pouvez prendre des analgésiques, mais uniquement dans l’optique de durer avant l’arrivée du médecin. Si le rein est douloureux, les causes peuvent être liées à des maladies très graves. Par conséquent, vous ne devez pas renvoyer l’appel à un spécialiste qualifié, en particulier en cas de crise de douleur aiguë ou après une blessure. Pas d'auto-traitement selon les conseils de personnes «bien informées» et d'expérience populaire, au moins jusqu'à ce que les raisons soient clarifiées. Afin de faire un diagnostic précis, des analyses de sang et d'urine sont effectuées, des échographies sont effectuées, des radiographies sont possibles. Après le traitement est prescrit. Tout d'abord, les anesthésiques et les anti-inflammatoires sont utilisés. Pour le traitement peut être montré des complexes d'exercices physiques spéciaux visant à améliorer la circulation sanguine et l'innervation, en tant que base de la santé du corps.

Prévenir les douleurs lombaires

Prévenir l'apparition de douleur dans la région lombaire n'implique pas de nouveaux éléments sur la liste d'un mode de vie sain. Ce sont tous la même alimentation saine, le travail et le repos, une activité physique suffisante, de préférence en plein air, le contrôle du poids et un rejet complet des mauvaises habitudes.

Causes et traitement de la douleur dans le bas de l'abdomen, s'étendant jusqu'au bas du dos droit

Une personne moderne peut avoir tellement de maladies qu'il devient difficile de déterminer les causes particulières de certains symptômes. Souvent, les gens ont mal au ventre, ce qui donne du côté de la taille.

Si de tels symptômes se manifestent, il est impératif d'aller à l'hôpital, car même des menaces pour la vie sont possibles. Pour prescrire le traitement correct, le médecin doit examiner le patient et se renseigner sur les symptômes.

Les principales causes de douleur dans le bas-ventre, ce qui donne le bas du dos droit, sont multiples. Considérez plus spécifiquement les facteurs causant de telles sensations.

Causes de manifestation chez les femmes

Des problèmes similaires se manifestent chez les représentantes. Elles ont souvent des douleurs au bas-ventre et au bas du dos pendant la grossesse.

Lorsque la grossesse est nécessaire pour faire très attention - un symptôme peut ne pas être particulièrement dangereux ou présager d’une fausse couche. Par conséquent, consulter un médecin en vaut toujours la peine.

De plus, chez les femmes, des douleurs peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  • Période prémenstruelle. De telles sensations apparaissent quelques jours avant le début du cycle. La cause de la gêne est la modification de l'utérus au fur et à mesure de son augmentation. La douleur est douloureuse et la condition est parfois accompagnée d'irritabilité.
  • Endométriose et autres pathologies de l'utérus, apparues depuis longtemps mais ne se sont pas manifestées.
  • Annexis. L'inflammation des ovaires provoque également des symptômes similaires. La maladie est chronique et les conséquences assez lourdes.

Vous devez également faire attention aux sensations de traction dans la région lombaire, qui peuvent causer des tumeurs:

  • polykystique (kyste de l'ovaire);
  • cancer du col utérin;
  • fibrome.

Avec les pathologies du kyste (par exemple, la rupture ou la torsion), ainsi que la rupture du fibrome, une situation critique se pose. Le corps de la femme ressent une douleur aggravée, qui provoque souvent des vomissements, des nausées, voire une hyperthermie (fièvre).

Pour éviter les complications, il sera nécessaire de procéder à l'opération. Sans l'intervention d'un chirurgien, il n'y a rien à faire.

Causes de la douleur chez l'homme

Non seulement chez les femmes, mais aussi chez les hommes, le dos et le côté droit de l'abdomen sont souvent douloureux.

Les principales sources de douleur dans le bas du dos sont:

  • Prostatite / Orchite / Orchoépididymite. Ces pathologies surviennent après que le corps a contracté une infection, ainsi que des maladies du système reproducteur. Ces maladies sont très faciles à distinguer - elles se manifestent par des douleurs douloureuses et pas trop aiguës. L'exacerbation de telles pathologies entraîne des douleurs dans le bas de l'abdomen, qui se manifestent plus tard au bas du dos.
  • Hernie inguinale. Les premières étapes ne sont pas du tout terribles, car il est assez simple de se débarrasser de la maladie. Les manifestations douloureuses dans la partie inférieure du corps chez les hommes peuvent également indiquer une hernie inguinale. Par conséquent, cela ne doit pas être considéré comme une réaction normale à un aliment nuisible. Il est préférable de consulter un médecin si de tels symptômes apparaissent.

Se débarrasser du problème

La douleur au bas du dos à droite ne vaut pas la peine de se soigner. Pour tout symptôme, contactez un professionnel qui agira dans les meilleurs délais.

Il est nécessaire de faire attention aux signes indiquant que s’ils sont retrouvés, il faut immédiatement appeler une ambulance, faute de quoi des conséquences graves ne peuvent être évitées:

  1. La douleur ne s'arrête pas longtemps et augmente progressivement.
  2. Cal prend une couleur sombre ou noire.
  3. Pendant la grossesse, il y a un écoulement sanguinolent du vagin.

Ne prenez aucun médicament vous-même avant l'arrivée d'une ambulance ou une visite chez le médecin. Ils peuvent avoir l'effet inverse ou masquer les symptômes de la maladie, pour lesquels il sera difficile de poser un diagnostic correct.

Vous aimez ça? Ensuite, étudiez également ces matériaux:

Douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen

La douleur au bas du dos est généralement associée à la colonne vertébrale. Mais les maladies des organes internes sont toujours reflétées dans le dos, provoquant une douleur aiguë, parfois insupportable, ou constante. Par conséquent, il est parfois difficile de comprendre qu'il s'agit d'une colonne vertébrale malade ou de n'importe quel organe. Une confusion particulière se produit lorsque le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal. Trop de diagnostics de toutes sortes sont possibles.

Ce qui fait mal au bas du dos et au bas-ventre

Toute douleur abdominale, la plus aiguë, peut être la cause de situations très graves. Il est d'abord nécessaire de supprimer les plus graves d'entre eux, liés à la rupture ou aux lésions de l'organe malade, à l'infiltration purulente et au saignement dans la cavité abdominale:

  • Attaque appendicite
  • Perforation intestinale
  • Dommages à l'uretère laissant la pierre au rein
  • Rupture de l'aorte abdominale
  • Kystes percée
  • Désintégration de la tumeur, etc.

Si vous tardez et que vous n’allez pas chez le médecin à temps, une péritonite peut se développer en quelques heures et il sera beaucoup plus difficile de sauver le patient.

Quoi ne pas faire avec des douleurs abdominales

Les coupures dans l'abdomen ne permettent aucune initiative, sinon vous pouvez payer pour cela. Le problème, c’est que les gens commencent à boire de l’analginum, du tramadol et d’autres pilules au début dans l’espoir que la douleur disparaisse, et ils appelleront une ambulance dès que la situation s’aggravera.

L'automédication atténue temporairement les symptômes - cela peut prêter à confusion pour les médecins.

C'est encore pire quand une bouteille d'eau chaude est placée sur l'estomac. Ceci est tout simplement inacceptable, car il provoque la croissance explosive de bactéries et le développement très rapide d'une infection purulente.

Quand l'estomac vous fait mal, vous devez mettre de la glace dessus

Ne pas boire de liquide et mettre un lavement nettoyant

Symptômes associés dans les maladies des organes

Qu'est-ce qui distingue les maladies d'organes des problèmes vertébraux ou musculaires?

  • Les nausées et les vomissements commencent
  • BP peut diminuer (signe de saignement interne)
  • La température atteint des valeurs élevées
  • L'urine et les matières fécales changent de couleur
  • L'abdomen devient enflé et dur.

Une suggestion préliminaire qui a provoqué une attaque douloureuse au bas du dos et à l'abdomen peut être localisée:

Ainsi, l’appendicite cédait généralement en bas à droite, mais lorsqu’une appendice se rompt, la douleur s’étend rapidement à l’ensemble de la cavité abdominale.

Avec des calculs rénaux, une douleur aiguë errante se produit, la miction devient douloureuse

Le meilleur moyen de poser un diagnostic rapide est une numération globulaire complète, révélant une forte leucocytose.

Maladies chroniques et douleurs abdominales basses

Les situations dangereuses décrites sont rarement dans la vie. Plus souvent, il fait mal et tire dans le bas de l'abdomen en raison de maladies chroniques:

  • Colite, diverticulose
  • Ulcères intestinaux
  • Néphrite rénale

Certaines maladies ont un sexe.

Prostatite, hernie inguinale

Annexite, kyste ovarien, fibriome, endométriose

Chez la femme, le bas du dos et le bas de l'abdomen tirent très souvent: peut-être que chacun a périodiquement des règles douloureuses

La grossesse elle-même peut également être une source de douleur à l'abdomen et au sacrum, en particulier ces derniers mois.

Diagnostic de la taille et de l'abdomen

Le traitement de la douleur au bas du dos et de l’estomac commence par un diagnostic.

  • Parfois, une échographie et des analyses de sang suffisent.
  • Lorsque le diagnostic est compliqué, un examen précis est effectué.
  • Si des problèmes avec le tractus gastro-intestinal sont suspectés - la tomodensitométrie (TDM) est plus appropriée.
  • Les organes pelviens sont mieux visualisés en IRM.
  • L'IRM est également préférable pour le diagnostic de la hernie
  • L’investigation des blessures ou des déplacements, ainsi que de la pathologie vertébrale, est effectuée commodément par radiographie ou scanner.

Pourquoi le côté blessé en bas à droite dans la région lombaire et donne dans le dos

Les douleurs lombaires en bas à droite n'indiquent pas toujours la pathologie du système musculo-squelettique. Les violations des organes internes situés dans la cavité abdominale provoquent souvent une gêne dans le dos, en raison de ce que la personne ressent au point de blesser cette partie du corps.

Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de consulter un médecin, ainsi que de déterminer la nature exacte et l'emplacement de la douleur. Que signifie mal de dos sous le bas du dos, à droite? Quelles maladies un tel symptôme peut-il révéler?

Tableau clinique

Le syndrome douloureux, localisé à droite, peut avoir différentes causes, allant des maladies de la colonne vertébrale aux pathologies des organes internes.

Dans de tels cas, l'automédication n'est absolument pas recommandée - aucun des médicaments, même les plus inoffensifs, peut nuire gravement à l'état du patient.

Causes possibles

Des douleurs lombaires périodiques peuvent également survenir chez des personnes en bonne santé après un effort physique intense ou une hypothermie, mais si elles deviennent des compagnons de vie constants, elles relèvent généralement de processus pathologiques.

Les malaises dans la région lombaire du côté droit provoquent le plus souvent des maladies des organes suivants:

  • partie de l'intestin;
  • vésicule biliaire;
  • le foie;
  • rein droit;
  • ovaire droit chez la femme (fait mal et tire le bas-ventre).

En outre, des douleurs dans cette partie du corps sont ressenties en cas de maladies de la colonne vertébrale associées à des blessures et à des processus dégénératifs dans les pathologies du tissu osseux, des muscles et des fibres nerveuses.

La douleur peut avoir une intensité et un caractère différents - douloureuse, sourde ou vive et brûlante.

Dans le premier cas, une gêne indique une évolution chronique de la maladie et dans le second, des pathologies aiguës, souvent accompagnées de fièvre, d'une détérioration de l'état général, de troubles de la miction et de la défécation, pouvant entraîner des troubles menstruels.

Troubles de la colonne vertébrale

Les processus pathologiques de la colonne vertébrale et des structures environnantes (nerfs, muscles) sont souvent la cause de douleurs dans le bas du dos, du côté droit - le plus souvent dans de tels cas, la colonne lombaire, le sacrum ou le côlon sont touchés.

Ostéochondrose

Une cause fréquente de gêne au bas du dos est l'ostéochondrose chez les personnes de plus de 30 ans. La maladie se développe en raison d'une mauvaise posture, d'un style de vie sédentaire, de blessures, de troubles métaboliques et d'autres facteurs responsables de processus dystrophiques au niveau des disques intervertébraux et des vertèbres.

Selon la phase de la pathologie, les douleurs ont une intensité et un caractère différents (douleur, coup de couteau, matité, etc.), intensifiées pendant les mouvements, les coudes et les virages. Le traitement, en règle générale, est conservateur: prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires, des chondroprotecteurs en association avec des méthodes physiothérapeutiques et une thérapie physique.

Saillies

Les protrusions lombaires qui peuvent causer de la douleur du côté droit sont les saillies des disques intervertébraux au-delà de la colonne vertébrale sans compromettre l'intégrité de l'anneau fibreux.

La douleur dans ces pathologies est intense, donne à la fesse et à la jambe droite, est accompagnée de violations de la sensibilité de la peau, d'engourdissements des extrémités et d'autres troubles neurologiques.

La protrusion thérapeutique consiste à prendre des médicaments qui éliminent les symptômes de la maladie, arrêtent la destruction du disque intervertébral et renforcent le système musculaire qui soutient la colonne vertébrale.

Si elle n'est pas traitée, la protrusion peut entraîner une hernie intervertébrale - un trouble grave qui entraîne de nombreuses complications, y compris une invalidité.

Scoliose

La pathologie est une courbure de la colonne vertébrale, qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses et les organes internes, provoquant une douleur.

La scoliose de la colonne lombaire se développe plus lentement que d'autres maladies du système musculo-squelettique, mais une gêne est déjà observée au début.

Il est faible ou modéré, mais est généralement ressenti de manière constante, surtout après un long séjour dans une position. La scoliose est traitée de manière conservatrice et la gymnastique thérapeutique est à la base de la thérapie.

Hernie coccygienne

La hernie dans le coccyx est rarement observée, car l'épine sacrée est assez forte, mais sous l'influence de facteurs négatifs (effort physique intense, blessures, etc.), cette pathologie peut se développer.

Le symptôme principal est une douleur dans le périnée, qui irradie dans le bas du dos et les jambes, une altération des mouvements de l'intestin et de la miction. En l'absence d'infection de la zone touchée et de complications connexes, la hernie est traitée avec des médicaments symptomatiques et des exercices spéciaux.

Déplacement vertébral

Le spondylolisthésis, ou le déplacement des vertèbres, est dû à des blessures ou à des modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge. La pathologie crée une charge supplémentaire sur les muscles du dos et serre également les racines nerveuses, ce qui provoque des douleurs dans le bas du dos ainsi qu'un inconfort le long du nerf sciatique au niveau de la fesse, de la cuisse et de la jambe droite.

Le traitement de la maladie est complexe, avec l'utilisation de médicaments, de méthodes manuelles et de physiothérapie et d'exercices thérapeutiques.

Pathologie des organes internes

Les maladies des organes internes, qui se trouvent dans la cavité abdominale et dans le bas du dos - n’est pas une cause moins courante de douleur dans la région lombaire.

Il est impossible de distinguer les pathologies du système musculo-squelettique des autres maladies uniquement sur la base de signes cliniques. Par conséquent, si de tels symptômes se développent, il convient de consulter un médecin.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice du caecum, ou appendicite, commence de façon aiguë avec la manifestation principale du syndrome douloureux.

Il se produit dans le nombril ou le plexus solaire sur le côté droit, peut donner dans le bas du dos et se propager dans tout l'abdomen.

Les symptômes qui l'accompagnent sont des nausées, des vomissements, de la fièvre, des troubles du système digestif.

Traitement de l'appendicite - chirurgical (élimination du processus enflammé), après lequel vous pourriez avoir besoin d'un traitement antibactérien.

Maladies du rein droit

Le rein droit étant situé dans le bas du dos, les maladies de cet organe (néphrite, pyélonéphrite, prolapsus du rein, etc.) provoquent souvent des douleurs dans la région lombaire. La maladie rénale est souvent accompagnée d'une miction altérée, de nausées, de vomissements et d'une faiblesse générale.

Un traitement conservateur avec utilisation de médicaments et un régime spécial est possible dès les premiers stades du processus pathologique et, dans les cas complexes, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Il est possible de distinguer les manifestations des maladies rénales des symptômes d’autres pathologies par la localisation des sensations - en général, la source de la douleur se situe sous les côtes légèrement au-dessus de la taille.

Maladies du foie

Si les douleurs dans la région lombaire sont observées pendant une longue période, le problème peut être une maladie du foie. Les sensations désagréables dans de tels cas sont localisées dans l'hypochondre droit, irradiant sur le côté et dans le bas du dos, et sont associées aux derniers stades de fatigue, de troubles digestifs (nausée, vomissements), de jaunissement de la peau.

Lésions intestinales

Les ulcères de l'intestin, obstruction, colite et autres maladies de l'intestin provoquent un spasme des muscles de la colonne vertébrale, ce qui entraîne une douleur non seulement à l'abdomen mais également à la région lombaire.

Des symptômes supplémentaires incluent ballonnements, flatulences, constipation, nausées, vomissements et autres troubles digestifs. Dans les premiers stades des pathologies intestinales, un traitement symptomatique et un régime sont possibles, mais en cas de perforation d’ulcère, de saignement interne et d’autres complications, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La lombalgie causée par les maladies du tractus gastro-intestinal est généralement associée au fait de manger - elle se produit l'estomac vide, après avoir mangé ou mangé certains aliments.

Pathologie des voies urinaires

Les maladies des voies urinaires sont diagnostiquées chez les femmes et les hommes, mais les femmes en souffrent plus souvent en raison de la structure anatomique des organes. Le plus souvent, la douleur dans la région lombaire provoque des processus infectieux et inflammatoires qui s'accompagnent de gêne lors de la miction, de pertes vaginales ou urétrales non naturelles.

Des antibiotiques et des médicaments symptomatiques sont utilisés pour traiter de telles pathologies.

Douleur au bas du dos chez les femmes

Les douleurs lombaires droites chez les femmes peuvent être causées non seulement par des maladies des voies urinaires, mais également par des pathologies gynécologiques, ainsi que par des modifications du corps pendant la grossesse et l'accouchement.

Problèmes gynécologiques

Dans la projection de la région lombaire chez la femme, l'ovaire droit, la trompe de Fallope et une partie de l'utérus sont localisés, de sorte que la douleur puisse survenir lors de processus pathologiques (inflammation, infection, néoplasme) dans les organes de reproduction.

Les symptômes additionnels incluent des irrégularités menstruelles, un inconfort pendant la miction et une infertilité.

Le traitement dépend de la nature de la pathologie - les maladies inflammatoires et infectieuses sont traitées avec des médicaments, les kystes et les tumeurs nécessitant une intervention chirurgicale.

Douleur pendant la grossesse

L'inconfort du bas du dos est un phénomène courant chez les femmes enceintes, qui survient le plus souvent au deuxième ou au troisième trimestre en raison de la pression exercée par la croissance de l'utérus et du fœtus sur les racines nerveuses. Si la douleur n'est pas trop forte et ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires, l'état de la future mère ne nécessite généralement pas d'assistance médicale.

Le syndrome de douleur intense avec fièvre, faiblesse et saignements indique la menace d'une fausse couche et la nécessité d'une intervention médicale.

Parfois, le mal de dos est le premier signe de la grossesse. Par conséquent, en l’absence de toute autre cause de malaise, vous devez passer un test de hCG.

Douleur après l'accouchement

La douleur dans le dos après l'accouchement peut aussi être causée par des causes physiologiques ou pathologiques. Dans le premier cas, la gêne ne progresse pas, ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires et disparaît au repos, et les complications post-partum indiquent:

  • augmentation de la température
  • douleur intense
  • écoulement purulent,
  • saignements du vagin.

Travail physique dur

Un effort physique constant provoque souvent une gêne dans la région lombaire en raison d'une surcharge musculaire et d'une charge mal répartie sur la colonne vertébrale. De telles douleurs elles-mêmes ne sont pas dangereuses et disparaissent généralement après un repos ou l'utilisation d'analgésiques, mais les personnes qui travaillent dur peuvent développer des maladies du système musculo-squelettique au fil du temps.

Les personnes qui sont souvent soumises à des efforts physiques ont besoin d'une nutrition adéquate, de vitamines et de préparations de calcium, ainsi que de visites préventives régulières avec un spécialiste.

Blessures

Les blessures lombaires sont une autre cause fréquente de douleur dans cette partie du dos. L'intensité du syndrome douloureux dépend de la nature de la blessure et les symptômes supplémentaires sont un gonflement des tissus mous, des ecchymoses et des hématomes, qui constituent parfois une violation de l'intégrité de la peau.

En cas d'ecchymoses et de blessures légères, il suffit d'appliquer une compresse froide sur la zone touchée et, si nécessaire, de prendre un anesthésique.

Si, au bout de quelques jours, l’inconfort augmente et que le patient présente des symptômes supplémentaires, vous devez consulter un médecin - de telles manifestations suggèrent des lésions aux organes internes ou aux structures de la colonne vertébrale.

Les fractures

Fractures de la colonne lombaire, qui provoquent des douleurs d'intensité et de localisation différentes, y compris des douleurs au bas du dos. Contrairement aux lésions des tissus mous du dos, les fractures vertébrales nécessitent des soins médicaux immédiats car elles peuvent entraîner de graves complications.

Lorsque de telles blessures chez les patients avec des violations observées de la sensibilité et de la paralysie des membres inférieurs, ainsi que des vertiges, des évanouissements et autres manifestations neurologiques. Les fractures nécessitent un traitement complexe, qui consiste en l'immobilisation de la colonne vertébrale touchée, les procédures de physiothérapie et la gymnastique thérapeutique.

Quel médecin contacter

Si vous ressentez des douleurs dans la partie inférieure du bas du dos, vous devez contacter le thérapeute, qui établira un diagnostic préliminaire, vous prescrira les tests et examens appropriés de spécialistes restreints.

Le traitement des maladies du système musculo-squelettique est effectué par des médecins - vertébrologues, chirurgiens et orthopédistes: si les organes internes sont touchés, le patient peut avoir besoin de consulter un néphrologue, un hépatologue, un urologue, un gynécologue, un oncologue et d'autres médecins.

Prévention

La prévention des maux de dos consiste en premier lieu à maintenir un mode de vie sain, en abandonnant les mauvaises habitudes et en une alimentation équilibrée. Afin de prévenir les maladies de la colonne vertébrale, il est nécessaire d’exclure autant que possible les facteurs traumatiques (respecter le code de la route, éviter les chutes et les blessures au dos) et de pratiquer une activité physique légère. En outre, il est nécessaire de traiter rapidement les maladies des organes internes, d'éviter l'hypothermie et d'améliorer l'immunité.

Comment aider une personne souffrant de douleurs cardiaques à apprendre en visionnant une vidéo.

Douleurs abdominales basses à droite et dans le bas du dos chez les femmes

Douleur aiguë dans le bas-ventre chez les femmes

Toute fille ou femme, au moins une fois dans sa vie, a appris, par ouï-dire, ce qui se coupe dans le bas-ventre. La cause de la douleur abdominale aiguë chez les hommes peut être un processus inflammatoire aigu de la prostate, des testicules et de leurs appendices.

Ces sensations désagréables apparaissent pour diverses raisons; pour quoi exactement, et ce qui devrait être fait dans de tels cas, nous allons parler maintenant. Le plus souvent, divers processus inflammatoires dans la partie inférieure du petit bassin (inflammations telles que l'endométrite, la cystite, les annexites et d'autres maladies) provoquent un rezi dans l'estomac.

Mais ce n’est pas la seule chose qui soit indiquée par la coupure abdominale dans l’abdomen - cela peut indiquer un kyste ovarien, des saignements ou même une grossesse extra-utérine. Les causes du bas-ventre chez les femmes sont généralement divisées en 2 types: organique et fonctionnel. Dans le cas où des douleurs dans le bas-ventre apparaissent de temps en temps, cela peut indiquer la présence de maladies chroniques graves. Les douleurs fonctionnelles dans le bas-ventre ne comprennent pas les maladies, mais simplement les douleurs pendant les règles, l'ovulation ou toute violation du cycle menstruel.

Essayez peut-être de décrire votre état et la nature de la douleur sur papier pour mieux comprendre vos sentiments et aider le médecin. Ce symptôme est très peu spécifique, dans la très grande majorité des cas, seul un médecin peut établir un diagnostic précis sur la base d'un examen et de ses données. Il convient également de mentionner la localisation du syndrome douloureux: la douleur ne survient pas toujours directement dans la projection de l’organe affecté, ce qui complique également le diagnostic.

Douleur aiguë dans le bas-ventre chez les femmes

L'appendicite est une inflammation de l'appendice du caecum et une douleur très intense au bas de l'abdomen est le symptôme principal de cette maladie. Une occlusion intestinale aiguë peut également causer une douleur aiguë au bas de l'abdomen, en particulier si le processus pathologique est localisé dans le bas de l'intestin.

Douleur abdominale basse droite

Tout d'abord, la douleur est localisée dans les parties inférieures, puis s'étend à tout l'abdomen. De nombreux patients ne peuvent déterminer avec précision sa localisation. Les conditions décrites ci-dessus peuvent également se produire chez les hommes et les femmes. Ce symptôme peut survenir à la fois chez les femmes enceintes et les femmes non enceintes.

Douleur abdominale: déterminer la cause

Des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen apparaissent au début des signes précoces de la grossesse ou, si elles ne sont pas présentes, elles augmentent rapidement, peuvent être administrées au rectum et augmentent pendant l'acte de défécation. Une crampe intense dans le bas de l'abdomen pendant une grossesse à terme peut n'être rien d'autre que des contractions.

En outre, le patient se plaint de douleurs aiguës dans les testicules, d'enflure du scrotum et d'un syndrome d'intoxication prononcée. En cas de douleur aiguë dans le bas de l'abdomen, une ambulance doit être appelée pour emmener le patient à l'hôpital chirurgical.

Une douleur aiguë dans l'abdomen - les raisons et que faire?

C'est pourquoi vous ne devez pas ignorer cet inconfort et, si vous ressentez des douleurs récurrentes, contactez immédiatement votre gynécologue pour obtenir de l'aide. La douleur prémenstruelle est familière à beaucoup. Les plaintes de gêne dans le bas-ventre pendant les règles sont assez courantes en gynécologie.

Un colon surchargé et des crampes d'estomac affamé provoquent souvent des crampes d'estomac chez les femmes. En plus de son aspect physiologique, une femme peut être perturbée par des douleurs pathologiques pouvant être causées par des affections de ses organes génitaux, une perturbation des systèmes corporels.

Les maladies inflammatoires des voies urinaires (pyélonéphrite, cystite, etc.) sont également accompagnées de coliques au bas de l'abdomen. En outre, les femmes dans ce cas voient de la fièvre, un gonflement, une douleur en urinant. Les maladies oncologiques, par exemple, le cancer du col de l'utérus et du corps de l'utérus, les ovaires, peuvent également causer des crampes abdominales chez la femme. En règle générale, avec les douleurs abdominales, il est assez difficile de déterminer indépendamment l'emplacement exact de leur localisation.

Couper le bas-ventre et les douleurs au bas du dos

La première chose qui nous vient à l’esprit quand il s’agit de douleurs abdominales du côté droit est l’inflammation de l’appendice. En règle générale, au début de la maladie, la douleur est localisée dans la région iliaque, mais plus tard, les symptômes peuvent descendre dans le bas de l'abdomen. Les douleurs de crampes du côté droit sont caractéristiques des coliques néphrétiques et de la grossesse tubaire. Une femme doit faire attention à la nature de la douleur et à son intensité. La localisation de la douleur du côté gauche est possible avec certaines maladies gynécologiques (annexite, inflammation des kystes ovariens, etc.).

En outre, une crise cardiaque, une pancréatite aiguë et d'autres maladies peuvent provoquer des douleurs irradiantes du côté gauche. Très souvent, les femmes ressentent une douleur dans le bas de l'abdomen avant le début des règles. Une gêne abdominale avant la menstruation peut gêner les femmes qui viennent de mettre fin à une grossesse. En règle générale, elle se produit pendant plusieurs cycles, puis disparaît.

Douleur dans le bas de l'abdomen du côté gauche

Si une femme s'inquiète du bas-ventre au milieu du cycle, il est généralement causé par l'ovulation, qui est un processus physiologique normal. Mais, en outre, la douleur peut également être provoquée par des pathologies telles que fibromes, inflammation des appendices, infections du système génito-urinaire. Afin de préciser la cause exacte de la douleur dans le bas de l'abdomen au milieu du cycle, il est nécessaire de passer des tests et de subir un examen gynécologique.

L'intimité devrait apporter joie et satisfaction, mais parfois, les femmes sont confrontées à un problème très désagréable lorsque le bas-ventre commence à se faire mal après un rapport sexuel. De telles sensations peuvent parler de problèmes pathologiques cachés dans le corps d'une femme, ainsi que de douleurs dues à des facteurs psychologiques. Des douleurs abdominales associées à des sécrétions laiteuses peuvent indiquer une maladie telle que le muguet.

Des douleurs dans le bas-ventre et des sécrétions muqueuses mélangées à du pus indiquent une inflammation des appendices. Quand une femme a le bas ventre et le bas du dos en même temps, on parle de douleurs pelviennes. Très souvent, de telles douleurs peuvent irradier vers le vagin. La nature de la douleur peut également être différente. De plus, des causes neurologiques, musculo-squelettiques et psychogènes peuvent causer des douleurs pelviennes.

Toute femme confrontée à un symptôme aussi désagréable que la douleur dans le bas-ventre. En outre, un mal de ventre pendant la grossesse peut aussi être dû à d’autres raisons (non gynécologiques). Une douleur prolongée dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos indique le développement de toute pathologie.

Voir aussi:

Populaire:

Santé des hommes: causes de douleur dans l'abdomen inférieur droit

La douleur dans le bas-ventre droit chez l'homme indique des lésions des organes internes et nécessite une intervention médicale rapide. L'identification de la cause dépend des symptômes accompagnant la pathologie et de la nature de la douleur.

Quand devrais-je appeler une ambulance?

Les cas suivants nécessitent une ambulance à domicile et l'intervention urgente de médecins spécialistes:

  1. aigu, ne passant pas dans l'heure; douleur
  2. augmentation de la douleur pendant le mouvement;
  3. constipation sur une longue période, ballonnements et formation de gaz intense;
  4. l'apparition de sang pendant les selles et un changement de la couleur des matières fécales en noir;
  5. évanouissement.

Quelles sont les douleurs dans le bas-ventre droit chez les hommes?

Les sensations désagréables dans le bas-ventre droit peuvent être à des degrés divers, le plus souvent la douleur se manifeste par:

Bien qu'il se manifeste dans le bas de l'abdomen, il peut parfois être localisé dans la région de l'aine, des organes de l'appareil reproducteur, dans les intestins et dans le dos.

Les symptômes s'aggravent en marchant. pendant l'activité physique et les processus de vidange du corps.

Aux premières manifestations de la douleur, il ne faut pas se soigner soi-même et essayer d’éliminer l’inconfort par soi-même. La détermination du diagnostic et le rétablissement ultérieur dépendent du rendez-vous chez le médecin et du diagnostic correct.

Maladies provoquant des douleurs

Les processus pathologiques qui provoquent des douleurs dans le bas-ventre droit chez les hommes peuvent être liés à tout trouble associé à l'état des organes internes. Les maladies suivantes sont les plus probables:

  • des anomalies dans le foie. Une cause dangereuse de douleur devient souvent une hépatite caractérisée par une inflammation des tissus de la glande. L'anomalie s'accompagne de problèmes de digestion, d'une augmentation des indicateurs de température corporelle, d'un inconfort accru pendant le mouvement. Des saignements gastro-intestinaux peuvent survenir aux derniers stades de la maladie;
  • pathologie de la vésicule biliaire. La maladie biliaire et les processus inflammatoires de l'organe peuvent causer des douleurs aiguës, dont la localisation tombe sur l'abdomen supérieur droit. Cela est dû aux spasmes du muscle lisse. L'intensité de la douleur dans ce cas est très élevée.

    Une gêne dans la cavité abdominale survient en même temps que des troubles intestinaux et de la fièvre. Si des calculs ne se forment pas dans la vessie, les symptômes peuvent être absents;

  • appendicite. La circonstance la plus courante qui provoque une douleur dans le bas de l'abdomen du côté droit chez les hommes. En cas de localisation atypique de l'appendice, le patient peut ressentir une gêne dans d'autres parties du corps: sous les côtes, le bas du dos et le pubis. Le premier symptôme indiquant une inflammation de l'appendice du caecum est des vomissements;
  • pancréatite. Pour une maladie du pancréas, une douleur épigastrique aiguë est caractéristique. Il peut se répandre sous les côtes et donner dans le bas du dos ou du dos. Les nausées et les envies d'émétique complètent les symptômes;
  • maladies du petit et du gros intestin. Les maladies incluent: diverticulite, obstruction intestinale, hémorroïdes, colite, maladie de Crohn. Chacune des pathologies est accompagnée de symptômes caractéristiques de la maladie, mais une douleur au bas-ventre droit est observée dans toutes les anomalies présentées.
  • dysfonctionnement du système urinaire. Souvent, la douleur indique la survenue d'une cystite, d'une néphrolithiase, d'une pyélonéphrite et d'autres pathologies de la vessie, des reins, des uretères et de l'urètre. Soumis à une inflammation peut ressentir des coliques dans les reins, des douleurs dans le bas-ventre et l'aine. En outre, un homme peut ressentir des mictions fréquentes, des brûlures et des démangeaisons. La turbidité de l'urine est l'un des signes typiques d'un processus anormal qui se développe dans les organes urinaires.
  • maladies du tractus gastro-intestinal et du duodénum. La gastrite, les ulcères, la sténose peuvent causer de la douleur;
  • dommages à la colonne vertébrale et la colonne vertébrale. Les catalyseurs de l'apparition de la douleur sont souvent la tuberculose, le gonflement des os, les lésions de la paroi du cerveau, la méningomyélite et les lésions de la moelle épinière.

Les maladies infectieuses sont souvent attribuées aux causes de la douleur, localisées du côté droit.

Le botulisme, le choléra, la shigellose, ainsi que la présence de parasites dans l'organisme - une raison de plus en plus sérieuse de consulter un spécialiste et d'être examiné.

Troubles de la reproduction

La concentration de douleur dans le bas ventre à droite, plus près de l'aine, indique le risque de développer une maladie désagréable et assez fréquente chez les hommes - la prostatite. La maladie peut avoir des formes chroniques et aiguës.

La zone située au-dessus du pubis est sujet à une gêne: c'est dans cette zone que le syndrome douloureux est localisé, accompagné de difficultés pour uriner et se propager jusqu'aux organes génitaux.

La prostatite aiguë se manifeste par une douleur aiguë alternant avec des sensations faibles ou leur absence complète. Les symptômes suivants sont caractéristiques de la prostate:

  • frilosité;
  • miction fréquente ou fausse d'uriner: le processus peut être douloureux avec des brûlures;
  • érection faible;
  • fatigue corporelle rapide;
  • difficulté intestinale.

La catégorie de risque comprend les hommes de plus de 50 ans.

Si l'un des symptômes apparaît, vous devez demander rapidement l'aide de spécialistes. Avant l'arrivée d'une ambulance, vous pouvez soulager la santé du patient par vos propres efforts:

  • donner à un homme une position horizontale;
  • mettez une compresse rafraîchissante, un coussin chauffant ou une bouteille d'eau froide sur le bas de l'abdomen;
  • Prenez la pilule No-shpy.

Pour éviter les complications, il est interdit d'utiliser des laxatifs, des lavements et des analgésiques.

De tels actes vont aggraver l'état du patient et causer des difficultés pour diagnostiquer et décider plus avant du diagnostic.