Douleurs dans le dos

Lorsqu'une personne fait des mouvements respiratoires, ce processus est impliqué non seulement dans les poumons, mais aussi dans les systèmes musculaire et nerveux. Mais si en même temps il y a des sensations désagréables et douloureuses, alors vous pouvez certainement parler de pathologie de la colonne vertébrale et des organes internes. De plus, des douleurs au dos pendant l'inhalation peuvent très souvent être observées chez les femmes pendant la gestation.

Causes possibles

En fait, il y a beaucoup de raisons de respirer. Il est difficile de poser un diagnostic seul ou avec l’aide d’Internet. Par conséquent, si vous présentez des symptômes désagréables, il est recommandé de contacter immédiatement un spécialiste. En outre, vous devez porter une attention particulière à l'endroit où la douleur est localisée: à droite ou à gauche, dans quelle zone du corps (poitrine, bas du dos), etc.

Le plus souvent, une douleur au dos causée par l'inhalation d'air survient à la suite d'une perturbation des systèmes organiques suivants:

  • musculo-squelettique;
  • respiratoire;
  • digestif.

Myosite

Un groupe de maladies qui s'accompagne d'une lésion des muscles squelettiques. Les myosites sont causées par des infections virales, bactériennes et fongiques du corps. Les pathologies auto-immunes systémiques, les blessures, l'hypothermie, les crampes musculaires et un effort physique important sont également à l'origine de diverses formes de la maladie. Chez les personnes de certaines professions (programmeurs, camionneurs, massothérapeutes, etc.), l'inflammation musculaire peut résulter du fait qu'elles ont longtemps été dans une position inconfortable dans un état de pression constante.

Les symptômes de dommages aux muscles du dos sont des douleurs dans une zone particulière, aggravées par une respiration profonde, un mouvement ou une palpation. Très souvent, il y a une sensation désagréable entre les omoplates. Outre la douleur, il existe une légère augmentation de la température corporelle, des migraines et des leucocytoses dans le sang, une faiblesse musculaire et peut-être une légère restriction des mouvements.

Pleurésie

Inflammation de la membrane séreuse des poumons. Il existe deux formes de pleurésie: exsudative (se produit une accumulation d'épanchement dans la cavité pleurale) et sèche (fibrineuse). La pleurésie n'est généralement pas une maladie indépendante, mais une conséquence d'une maladie pulmonaire. Séparez les causes infectieuses et non infectieuses des lésions pleurales. Ceux-ci incluent: virus, bactéries, champignons, blessures et opérations chirurgicales du sein, néoplasmes malins, maladies auto-immunes systémiques, crises cardiaques et autres.

La raison pour laquelle la douleur dans le dos se produit lors de l'inhalation est la pleurésie sèche. Les autres symptômes de la pathologie sont la respiration superficielle, la transpiration, une grande faiblesse, d'abord une légère fièvre, qui peut atteindre un nombre élevé et provoquer des frissons.

Pneumonie

Une maladie caractérisée par une inflammation du tissu pulmonaire. La cause de la pneumonie est presque toujours le pneumocoque ou les bacilles hémophiles, moins souvent la chlamydia, les virus, les infections fongiques et les mycoplasmes. Des facteurs provocateurs peuvent être considérés: immunité affaiblie, infections virales respiratoires aiguës et infections respiratoires aiguës, abus d'alcool et de tabac, maladies chroniques, en particulier maladies coronariennes, pyélonéphrite et insuffisance cardiaque.

La pneumonie est très difficile à reconnaître au stade initial de développement. Ses symptômes sont rares ou légers. Le symptôme principal d’une maladie grave est une toux sèche et une douleur thoracique. Selon le poumon endommagé, des douleurs peuvent être notées à droite ou à gauche. Alors l'essoufflement, la température corporelle élevée, la faiblesse grave et la fatigue accrue, la cyanose, la migraine peuvent rejoindre.

Ostéochondrose

État pathologique associé à des lésions des tissus des vertèbres et des disques intervertébraux, entraînant une diminution de l'élasticité et des déformations. L'ostéochondrose la plus fréquente de la colonne cervicale et lombaire, caractérisée par des douleurs au bas du dos et à la poitrine, aggravée par un soupir. Les maladies vasculaires, hormonales, génétiques, allergiques, infectieuses, mécaniques et autres deviennent la cause de la maladie.

Le facteur prédisposant est la charge constante sur la colonne vertébrale, en particulier les disques intervertébraux. Un tel stress survient lorsque la mauvaise posture, la levée de poids, la recherche d'une longue période dans une position inconfortable. En raison de la douleur vive ressentie lorsque les nerfs sont pincés, la personne adopte une position forcée. Si la pathologie affecte la région thoracique, le patient ressent une gêne même lorsqu'il respire, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence des mouvements respiratoires et une respiration superficielle elle-même.

Névralgie intercostale

Maladie associée à une irritation ou à un pincement des nerfs entre les côtes. Des racines nerveuses pincées peuvent apparaître à la suite d'une ostéochondrose, d'une hernie intervertébrale, d'une cyphose, d'une spondylarthrite, etc. En outre, des blessures, un effort physique excessif, un stress psycho-émotionnel sévère, certaines autres pathologies (diabète, sclérose en plaques, maladies gastro-intestinales) peuvent entraîner des contractions musculaires, entraînant une carence en vitamines B, une neuropathie alcoolique, etc.

La principale manifestation clinique est une douleur vive, lancinante ou lancinante, s'étendant parfois dans le bras, au cours de laquelle il devient difficile de respirer. Entre les paroxysmes, les patients souffrent de paresthésie - sensation de chatouillement ou de fourmis en mouvement.

La grossesse

Une condition qui n’est pas pathologique, cependant, durant cette période, il existe souvent de graves maux de dos, aggravés par l’inhalation. Cela est dû au fait que l’utérus commence à se développer activement et à exercer une pression sur les organes et les tissus voisins, un centre de gravité se déplace et le poids de la femme augmente. Beaucoup de femmes enceintes souffrent de symptômes désagréables sans prendre aucune mesure pour les éliminer.

Dans l'avenir, sur ce fond, il y a une perturbation du sommeil normal, l'insomnie, le stress se développe, un état dépressif est formé. Pour faciliter ces manifestations, vous devriez consulter un médecin et commencer à pratiquer un gymnaste spécial, la natation, etc.

Diagnostic des maladies

Pour identifier la cause exacte de la douleur dans le dos, vous devez passer un examen complet. À cette fin, les procédures suivantes peuvent être affectées en tant que spécialiste:

  • sang pour analyse biochimique;
  • échographie des tissus mous;
  • radiographie;
  • CT ou IRM.

Traitement

Pour guérir une maladie, vous devriez consulter un spécialiste. Assist thérapeute, neurologue, médecin de famille. Après l'examen et l'établissement du diagnostic, un traitement complet est prescrit pour éliminer la cause des symptômes désagréables. En plus du traitement médicamenteux, il est impératif de subir les procédures suivantes recommandées par le médecin:

  • acupuncture (acupuncture);
  • massage sous vide;
  • relaxation postisométrique;
  • thérapie au laser;
  • stimulation électrique neuromusculaire;
  • étirement du dos avec l'utilisation de dispositifs mécaniques.

Le traitement de la maladie dure environ 10-15 séances. Pour un résultat plus efficace de la procédure, il est recommandé de l’effectuer tous les jours à peu près au même moment. Après le premier cours, un mois doit s'écouler et vous pouvez passer au deuxième, si nécessaire, et consulter le médecin.

Comment réduire la douleur à la maison

Pour réduire au minimum la douleur, vous pouvez suivre des directives simples qui aideront à réduire l’enflure et les spasmes.

  • se coucher avec une surface dure et prendre une position dans laquelle l'attaque de la douleur devient moins prononcée;
  • compresse froide sur le site de la douleur;
  • massage du dos à l'aide d'un sac de glace;
  • dans certains cas, il est acceptable d'utiliser des onguents chauffants à base de venin d'abeille ou de serpent;
  • prenez n'importe quel antispasmodique, tel que No-shpa, Drotaverin, Papaverin, etc. Vous pouvez éliminer le gonflement avec du thé diurétique. Cela aidera à réduire la pression sur les tissus endommagés.

Si, après avoir effectué toutes ces mesures, la douleur n'a pas disparu, il est utile de contacter un spécialiste le plus rapidement possible pour obtenir de l'aide.

Douleurs dans le dos

Que faire si les côtés font mal au dos?

Quand les côtés font mal derrière. Cela peut être un signe de divers processus pathologiques dans le corps. Et seule une enquête révélera la cause exacte de la maladie. Chaque maladie spécifique a ses propres caractéristiques. L'identification de certains symptômes est la clé pour corriger le diagnostic, ce qui détermine le traitement approprié.

Regardons quelles maladies surviennent douleur dans le dos sur les côtés.

1. Violations du système cardiovasculaire lors de cardiopathies ischémiques, infarctus du myocarde, angor, inflammation du muscle cardiaque. Dans ce cas, le patient se plaint de douleurs au côté gauche avec irradiation au thorax ou au bras gauche. La nature de la douleur peut être aiguë, brûlante ou moyennement persistante. Le patient dans certains cas a marqué la position forcée.

2. Maladies du système respiratoire. Lorsque les côtés sont douloureux par l'arrière, à droite et à gauche, la cause peut être une pleurésie «sèche», qui est liée aux mouvements de la poitrine lors de la respiration. En cas de pneumonie, douleur latérale modérée dans le dos ou la poitrine, ainsi que douleur allant jusqu'à l'omoplate. Le syndrome douloureux augmente avec la respiration, les éternuements et le hoquet.

3. Les dysfonctionnements du système digestif provoquent la douleur caractéristique au dos dans le côté droit. De telles conditions sont observées dans la cholécystite aiguë et se produisent sur le côté droit de l'hypochondre. La douleur se propage dans la région droite du sternum, des épaules et du cœur. Dans la pancréatite aiguë, la douleur irradie du dos au côté gauche et de la poitrine gauche, avec un spasme marqué des muscles du péritoine.

4. La pathologie du système urinaire se manifeste par des douleurs dans le dos à droite et à gauche. La cause de l'événement est une variété de processus inflammatoires dans les reins.

5. Maladies du système nerveux et de la moelle épinière. Les douleurs latérales à l’arrière sont le résultat d’une irritation de la racine de la terminaison nerveuse.

Les experts recommandent que, en cas de maux de dos de quelque nature que ce soit (aigus), et s'ils ne disparaissent pas dans les 12 heures, vous devez immédiatement faire appel aux médecins suivants: thérapeute, cardiologue, néphrologue, urologue, gastroentérologue, pneumologue, chirurgien, traumatologue.

Si vous avez subi un examen précoce, assurez-vous d'informer le spécialiste, apportez une déclaration de détention.

Qu'est-ce que la douleur au bas du dos droite

Beaucoup se plaignent de douleurs dans le dos, mais les causes de ce phénomène peuvent être très différentes. Par exemple, une douleur dans le bas du dos, à droite derrière, peut parler de problèmes dans la colonne vertébrale ou d'une maladie du rein droit.

Alors parfois, on ressent une maladie intestinale. et des problèmes avec l'ovaire droit. Il peut y avoir d'autres raisons.

Si un tel symptôme se présente, vous devez immédiatement consulter un médecin et subir un examen complet.

Comme la cause peut être des processus pathologiques assez graves, il est préférable de ne pas retarder une visite chez un spécialiste, et surtout de ne pas se soigner soi-même.

Pourquoi un symptôme survient?

Si nous examinons le problème plus en détail, des symptômes similaires dans la région lombaire peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  1. Maladies associées au système musculo-squelettique: ostéochondrose. ostéomyélite, ostéoporose, spondylolisthésis et autres.
  2. Pathologies associées aux muscles (inflammation, lésions traumatiques, étirements).
  3. Maladies neurologiques (névrite ou plexite).
  4. Troubles des organes internes (rein droit, foie et vésicule biliaire, intestins, ovaire droit).

Caractéristiques de la douleur dans diverses pathologies

Quelles que soient les raisons, si vous ressentez des symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin, car dans la région lombaire, à droite, il y a de nombreux organes.

Les symptômes de douleur dans cette zone sont souvent un signe défavorable et doivent être diagnostiqués avec précision pour pouvoir apporter une aide adéquate.

Ostéochondrose et sciatique

Si la douleur est associée à l'ostéochondrose, elle peut être sourde et douloureuse. mais cela peut aussi être aigu lorsqu'un nerf est pincé. Une telle douleur dans le dos à droite est accompagnée d'une raideur de mouvement. Il augmente après:

  • activité physique
  • hypothermie
  • mouvement brusque ou rester dans une position inconfortable pendant une longue période.

Il prend place après le repos, en prenant des médicaments anti-inflammatoires.

Des sensations aiguës et intolérables peuvent se développer avec la sciatique. ou atteinte du nerf sciatique. En règle générale, cette douleur est localisée au-dessous de la taille et irradie vers la cuisse, la région de l'aine. shin.

La détérioration se produit lors d'une longue marche. parfois même tousser ou éternuer. La maladie nécessite une approche intégrée du traitement (médicaments. Physiothérapie, massage. Exercice thérapeutique).

Inflammation musculaire

Des douleurs tirantes en dessous ou au dessus du bas du dos peuvent apparaître à la suite d'une inflammation musculaire, ou d'une myosite.

Lors de la palpation, vous pouvez identifier les zones du phoque. Pour le traitement, on utilise des onguents et des compresses chauffants.

Hernie spinale

Les douleurs dorsales aiguës dans le dos droit du bas du dos peuvent parler du développement de la hernie intervertébrale. Parfois, il est localisé plus bas en fonction de l'emplacement de la lésion. Accompagné de:

  • handicap moteur
  • changement de démarche,
  • engourdissement et atrophie des muscles de la jambe.

Si les médicaments ne permettent pas de résoudre ce problème pathologique, le médecin peut vous recommander une méthode de traitement chirurgicale.

Maladies des reins, du foie, du pancréas

Une douleur au-dessus du bas du dos à droite peut indiquer une pyélonéphrite ou des calculs rénaux. Parfois, ce symptôme indique la présence d’une hydronéphrose marquée.

Dans de tels cas, développe souvent une colique rénale, dans laquelle la souffrance du patient est si insupportable qu'il ne peut pas trouver une place pour lui-même, est constamment déchirée. Attaque supprimée uniquement en prenant des antispasmodiques.

Dans certains cas, lorsque le processus est en cours et que se développe une insuffisance de la fonction des organes, une opération pour enlever le rein est nécessaire.

La douleur à droite sous les côtes dans le dos au-dessus des reins est liée à des maladies du foie et des voies biliaires. Ils sont accompagnés de:

  • une indigestion,
  • jaunissement de la peau,
  • lourdeur dans le foie.

Hépatoprotecteurs, agents cholérétiques, antispasmodiques sont utilisés dans ce cas. Assurez-vous de suivre le régime.

Derrière le bas du dos, dans le côté droit, la douleur est souvent accompagnée d'une inflammation du pancréas. Il est également noté sur la gauche, mais peut être un zona. Une attaque aiguë de cette maladie est traitée uniquement dans un hôpital.

Maladies gynécologiques

La douleur du côté droit du bas du dos chez les femmes peut être un signe de problèmes gynécologiques:

  • endométriose (inflammation de la paroi interne de l'utérus),
  • salpingoophorite (inflammation des ovaires et des appendices),
  • tumeurs de l'utérus et autres pathologies des organes pelviens.

Parfois, le malaise n'est pas noté dans le bas de l'abdomen. et l'insiduité de telles pathologies réside dans le fait que la patiente croit qu'elle a simplement le bas du dos.

Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, contactez immédiatement un gynécologue. Chez les hommes, cela peut se produire avec une prostatite ou un adénome de la prostate.

Problèmes d'âge

Si une personne âgée a mal au dos dans la zone du bas du dos, il est possible de suggérer des modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge ou de l'ostéoporose.

Ce symptôme est souvent observé en violation des processus métaboliques, du diabète et de la goutte.

Manifestations pendant la grossesse

Des signes similaires sont observés chez les femmes pendant la grossesse. La charge imposée au corps par la croissance rapide de l'utérus exerce une pression sur la colonne vertébrale, les reins et le foie.

À condition que la plupart des femmes enceintes prennent du poids supplémentaire pendant la gestation, les signes de douleur dans la colonne lombaire ne sont pas rares dans cet état.

Qui contacter?

Si ces symptômes apparaissent, vous devez d'abord consulter le thérapeute. Et après avoir passé les examens et reçu les résultats des analyses, il peut consulter le spécialiste du profil souhaité.

Un vertébrologue ou un neurologue s'occupe des maladies de la colonne vertébrale.En cas de maladie rénale, la consultation d'un néphrologue ou d'un urologue est nécessaire. Les organes génitaux féminins sont exclusivement gynécologues.

Et si la pathologie des organes internes en devient la cause, le patient poursuit son traitement par un thérapeute ou un gastro-entérologue. L'endocrinologue s'occupe des troubles métaboliques.

Vous aimez ça? Ensuite, étudiez également ces matériaux:

Douleur au côté droit

Et si le côté droit des côtes fait mal, cela peut indiquer une maladie dangereuse. Une douleur qui se concentre sur le côté droit du dos peut également indiquer des problèmes liés au système digestif. La liste des maladies possibles dans lesquelles il y a une douleur du côté droit, localisée en arrière, est assez longue. La douleur dans le côté droit de l'abdomen est souvent accompagnée de ces maladies ou d'autres maladies du système génito-urinaire.

Nous en reparlerons plus en détail aujourd'hui: si le côté droit d'en haut est très douloureux, il est probablement lié à la pathologie d'organes tels que le foie, la vésicule biliaire, une partie de l'intestin ou le diaphragme. Mais le pouvoir de la douleur dépendra de ce qui est exactement arrivé à l'un de ces organes. Si la douleur est intense, elle ressemble beaucoup à l’hépatite.

Ça fait mal le côté droit

En même temps, dans le corps humain, le fer commence à se décomposer. Et cela peut entraîner la mort du patient: le côté droit du rein fait trop mal. Surtout souvent ce symptôme se produit dans la néphrite, la glomérulonéphrite et d'autres processus inflammatoires. Si une aide médicale n'est pas fournie à la personne à temps, l'appendice peut simplement éclater et une autre maladie se déclarera: la péritonite.

Toute douleur sert de signal d'alarme pour un dysfonctionnement du corps. Par conséquent, la première chose à faire si cela fait mal du côté droit est l'examen de tous les organes internes.

Des maladies telles que l'appendicite, la perforation de l'estomac, la nécrose pancréatique, la péritonite, la rupture d'un kyste et l'écoulement de calculs rénaux nécessitent un traitement urgent, le plus souvent lors d'une intervention chirurgicale. Les maladies chroniques des organes internes, la malnutrition, les infections virales, les troubles du tractus gastro-intestinal peuvent entraîner des douleurs au niveau du côté de l'abdomen. Dans de tels cas, la douleur est associée aux repas, aux médicaments, à l'effort physique et au stress.

Causes moins courantes de douleur dans l'abdomen inférieur droit:

La douleur dans le côté droit du dos, dans la partie supérieure, peut être due à un pincement du nerf ou à des problèmes de poumons. La douleur douloureuse dans le côté droit de la partie supérieure de l'abdomen fournit une raison pour examiner la vésicule biliaire et le pancréas, surtout si elle s'accompagne de nausées et de troubles de l'appétit.

Si le côté droit sous les côtes vous fait mal longtemps, examinez d'abord le foie # 8212; les dysfonctionnements de cet organe peuvent provoquer une cirrhose. Dans la partie droite se trouvent les organes vitaux responsables de l'état de notre corps. Toute déviation dans leurs activités peut entraîner des maladies graves, il est donc préférable de combiner l'aide de professionnels et leurs propres observations.

Par exemple, les maladies du pancréas peuvent être causées par des problèmes de vésicule biliaire. Dans ce cas, seul un traitement du pancréas n'apportera aucun résultat, les accès de douleur continueront jusqu'à l'amélioration de la vésicule biliaire. Pour prévenir le développement de la maladie, il est nécessaire d'identifier la cause réelle, puis de choisir une méthode de traitement. Déterminer indépendamment, après quoi le plus souvent fait mal dans le côté droit. Si le côté droit de l'estomac vous fait mal après avoir mangé certains aliments (gras, frits, fumés), essayez de modifier votre régime alimentaire.

Empêcher le développement de maladies chroniques graves n’est possible que si les mesures nécessaires sont prises dès les premiers symptômes. Douleur abdominale par le bas à droite # 8212; Une des raisons les plus courantes pour les visites de patients à la salle d'urgence. Il existe de nombreuses structures dans la partie inférieure droite de l'abdomen. Ces structures internes comprennent une partie du côlon (appelé le caecum), l’appendice et l’intestin ascendant, des parties de l’intestin grêle, l’ovaire droit et la trompe de Fallope et l’uretère droit.

Douleur sévère au dos: quand appeler une ambulance?

La raison la plus commune pour laquelle le côté droit fait mal, le bas de l'abdomen est l'appendicite, ou une inflammation de l'appendice. Il survient chez environ 10% des personnes et survient le plus souvent entre 10 et 30 ans, bien qu'il puisse survenir à tout âge.

Douleur au côté droit et au bas de l'abdomen

La douleur de l'ovulation survient environ 2 semaines avant la prochaine menstruation, lorsque l'ovule quitte l'ovaire. Des analgésiques et du repos en sont libérés, mais si la douleur est accompagnée de fièvre et de nausées, une infection, elle doit être traitée comme une appendicite.

Les calculs rénaux dans la vessie peuvent traverser n'importe quelle partie des voies urinaires. C'est un processus très douloureux, même s'il ne provoque pas de dommages irréversibles. Si vous ne traitez pas l'infection au niveau des reins, elle peut entraîner une large diffusion ou des lésions aux organes. Bien qu'ils soient généralement inoffensifs et puissent passer seuls, ils peuvent se développer, provoquant des douleurs dans le bas de l'abdomen.

Des douleurs abdominales basses, des nausées, des vomissements et une pression sur la vessie ou le rectum peuvent également être associés à sa gravité ou à son ampleur. La tension, les ballonnements et la pression dans le rectum sont accompagnés de douleur. Il disparaît généralement avec la défécation et ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires. J'ai eu mal au dos et j'ai fait mal au côté droit. Honnêtement, effrayé, je pensais à l'appendicite en général.

En conséquence, avec de telles douleurs au bas du dos, j’applique du Kapsicum, car en dehors de cette pommade, aucune autre douleur ne permet de l’éliminer aussi rapidement. La douleur au côté droit, se manifestant au dos, fait partie des signes caractéristiques des pathologies du système respiratoire. L'inflammation de la plèvre est exsudative et sèche. Dans les deux cas, elle peut se manifester par une douleur aiguë lors de la respiration.

L'inflammation des poumons (pneumonie du côté droit) s'accompagne de symptômes tels qu'une augmentation de la température, une respiration sifflante dans les poumons, une toux. L'intensité de la douleur varie. Le pneumothorax spontané provoque une douleur aiguë et soudaine qui s'étend dans l'omoplate. Les coliques intestinales peuvent également causer de la douleur dans cette région. Vous pouvez l'éliminer avec l'aide de No-Shpy, il disparaît souvent tout seul.

La glomérulonéphrite, l'hydronéphrose, les abcès du rein et d'autres pathologies sont marquées par des douleurs douloureuses, tiraillantes, sourdes et aiguës. La colique rénale provoque une douleur aiguë, le même signe peut indiquer une thrombose de l'artère rénale.

Avec une maladie similaire, la douleur survient généralement soudainement, elles sont aiguës et fortes. On considère traditionnellement que si la douleur du côté droit est au dessus, alors le foie est à blâmer, et si elle est au-dessous, à l’appendicite. Sous le côté droit, sous les côtes se trouvent des organes aussi importants que le foie, la vésicule biliaire et le pancréas.

Pourquoi la douleur dans le bas gauche en dessous du bas du dos ou dans le sacrum fait-elle mal et donne-t-elle aux fesses?

La douleur sous le bas du dos derrière la gauche ou la droite dans le bas du dos est l’un des symptômes secondaires les plus communs des lésions connues dans la pratique médicale.

Ils peuvent apparaître légèrement plus haut sur les côtés droit ou gauche, en raison d'une irritation des fibres nerveuses, due à une tension musculaire excessive, ou peuvent être à l'origine de lésions des organes internes.

Mais tout cela est uni au fait que cette douleur cause le maximum d'inconvénients à ses propriétaires. Pourquoi se produit-il dans le bas du dos et donne à la fesse et sur les côtés?

La douleur qui se produit dans le bas du dos est classée en deux groupes: aiguë et chronique.

La douleur chronique au bas du dos est un type de douleur qui ne laisse pas le patient seul pendant longtemps, parfois pendant de nombreuses années.

Les maladies du dos présentant de tels symptômes douloureux sont classées comme chroniques si la douleur chez le patient ne recule pas pendant plus d'un mois.

Il est divisé en types, selon sa nature, il se produit:

Quels dommages, ainsi seront les conséquences désagréables.

Douleur aiguë

Il s'agit d'un type de douleur beaucoup moins prolongé et plus transitoire. Cette douleur est grave ou aiguë.

Pénible

On parle généralement de l'évolution chronique de la maladie, accompagnée d'une douleur sourde et tirante.

Tirant

Un symptôme courant des maladies de la colonne vertébrale, ou des organes internes, est associé à une douleur sourde et douloureuse.

Terne

Une telle douleur survient souvent la nuit lorsque le patient est endormi ou après avoir été dans la même position, comme une douleur douloureuse.

Permanent

La douleur constante est un type de douleur qui ne peut pas être réduit au silence, par exemple en modifiant la position du corps. Fait référence au type chronique.

Pointu

Fort, très fort, brûlant, comme si la douleur tirante dans le segment lombaire. Aussi connu comme lumbago, ou mal de dos. Se manifeste souvent après de brusques changements de température, lie fortement le corps.

Pointu

L'intensité est la même que la douleur aiguë.

Causes de droite et de gauche

  • Les douleurs dans le dos, à gauche, dans la partie inférieure de la taille, sont le plus souvent causées par des anomalies des organes internes: maladies rénales, maladies de la vessie. Chez les patientes, des douleurs dans le bas du côté droit du bas du dos peuvent être associées à des maladies de la région gynécologique. Si les douleurs deviennent régulières et deviennent chroniques, il est alors nécessaire d'effectuer une échographie à temps et de porter une attention particulière aux organes endommagés.
  • Des sensations douloureuses sur le côté droit du bas du dos sont le signe de maladies graves qui se transforment en maladies chroniques si vous n'y faites pas attention à temps. Dans ce cas, l'explication de la douleur peut être la plus triviale: à commencer par les reins froids et refroidis, qui peuvent être traités avec les préparations pharmacologiques les plus simples. Toutefois, dans le pire des cas, le problème peut être associé à des affections des organes internes, par exemple, les cardiopathies chroniques se développent souvent du côté droit du bas du dos.

Troubles de la colonne vertébrale

Toutes les sensations douloureuses localisées dans la colonne vertébrale peuvent être divisées en deux groupes. Le premier groupe comprend les maladies de la colonne vertébrale elle-même, le second est les maladies des organes internes, le code donne la douleur au dos.

Outre les problèmes de reins, les causes courantes sont les suivantes:

  • tumeurs du péritoine et du bassin;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • pancréatite - maladie du pancréas;
  • cholécystite - inflammation de la paroi de la vésicule biliaire;
  • calculs biliaires, etc.

Dans la majorité absolue des cas, les problèmes de la colonne vertébrale sont la cause de douleurs sous la taille et la plupart des cas restants sont associés à des maladies rénales.

Déplacement du disque vertébral

La dislocation des disques est une blessure grave, accompagnée d'une douleur aiguë et de la cessation des mouvements du corps. Quand nat. La charge déformée du disque intervertébral est décalée vers un côté, ce qui provoque une inflammation des racines nerveuses nerveuses dans la région et, par conséquent, une douleur aiguë, localisée dans cette partie du dos.

La déformation progressive et la destruction de la colonne vertébrale commencent quand une personne mène une vie passive sédentaire, avec une pression sur la colonne vertébrale, ainsi que du stress. Les changements dans le corps associés à l'âge du patient, les lésions infectieuses et le déséquilibre hormonal affectent également le développement de cette pathologie.

Ostéochondrose

En cas d'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée, des douleurs dues à des lésions dégénératives-destructrices de la colonne vertébrale peuvent se manifester en raison du séjour des patients dans les mêmes positions, en raison de leur force physique. charges, rotations brusques et inclinaisons du corps.

Parmi les symptômes, il y a une aggravation de la sensibilité des bras et des jambes, en particulier un engourdissement des doigts des extrémités et une sensation de picotement, une détérioration de la capacité de travail. Dans les situations les plus graves, le fonctionnement normal des systèmes urinaire et reproducteur peut être perturbé.

Dans la plupart des cas, la douleur dans le bas du dos est provoquée par un pincement des nerfs rachidiens, ce qui entraîne une douleur aiguë ou aiguë. Dans ce cas, la douleur est accompagnée de spasmes de la colonne vertébrale. Toute tentative ultérieure de déplacement ne provoque normalement qu'une douleur accrue.

Fractures et ecchymoses

À la suite de fractures vertébrales et d’autres blessures graves de la colonne vertébrale, le dos du bas du dos commence à faire très mal, du fait que le squelette s’affaiblit à la suite d’une blessure.

À la fracture des vertèbres, on peut généralement observer de graves douleurs au dos, avec une localisation du côté gauche ou du côté droit du dos, ou du membre extrême. Si même un peu de pression sur la colonne vertébrale, la douleur augmentera sérieusement.

Symptômes typiques de fracture vertébrale:

  • limitation de la mobilité du corps;
  • sensibilité diminuée, engourdissement des bras et des jambes;
  • augmentation instantanée de la douleur avec le moindre impact sur les vertèbres;
  • l'apparition d'une fatigue sévère;
  • l'apparition d'essoufflement.

Après avoir consulté un traumatologue, des examens de laboratoire et des instruments seront nécessaires, notamment: analyses d'urine et de sang, radiographie, IRM, électrocardiogramme. En traitement, on utilise à la fois des méthodes classiques (fixation et restauration d'une vertèbre endommagée) et des méthodes chirurgicales.

À la suite d’une blessure, il est nécessaire de noter l’interdiction des gros efforts physiques, des examens préventifs obligatoires chez le traumatologue et des rayons X. L'interdiction de l'effort physique est particulièrement importante, car pendant le développement du problème, des complications peuvent survenir et la douleur de la région rachéro-lombaire peut être transmise aux extrémités.

Scoliose

La scoliose est une courbure de la colonne vertébrale dans l'un des côtés par rapport à son axe.

La scoliose est dangereuse en raison du fait que lorsque la vertèbre commence à pincer et à pincer les nerfs et les organes internes du voisinage.

La maladie est divisée en deux types: congénitale et acquise.

Le premier se manifeste par des anomalies génétiques, le second après les blessures, une posture incorrecte, un mode de vie sédentaire.

La douleur au-dessous de la colonne vertébrale qui se produit avec la scoliose est un symptôme relativement peu commun de cette maladie, mais elle survient néanmoins.

Spondyloarthrose Ankylosante

La spondylarthrose est un type de maladie dégénérative - l'arthrose, dans laquelle le processus dystrophique débute dans le cartilage articulaire, provoquant une douleur localisée sévère.

Douleur constante et douloureuse au-dessous de la colonne vertébrale, parfois en quittant puis en revenant. Lorsque vous déplacez ou pliez le dos - considérablement amélioré. Les symptômes se manifestent après avoir retrouvé passivement le dos dans la même position. La maladie se caractérise par les symptômes suivants:

  • spasmes musculaires;
  • mauvaise posture et démarche;
  • engourdissement des articulations;

Le vertébrologue est spécialisé dans le traitement de cette maladie, mais dans les cliniques ordinaires, un neurologue peut également remplir ses fonctions. En outre, dans les phases initiales de la spondylarthrite ankylosante, un chirurgien traumatologue peut prescrire un traitement.

Hernie coccygienne

La hernie au coccyx est un diagnostic rare, dû en grande partie au fait que la vertèbre sacrale est dotée de disques intervertébraux solides et est assez fort. Cette zone n'assume pas une charge de compression importante et la maladie ne présente pas de tels symptômes supplémentaires.

En même temps, le patient ne peut pas dire avec certitude dans quelle région il souffre du syndrome de la douleur, car les douleurs se font sentir simultanément dans l'aine, dans le dos, dans la région anale et ailleurs. Mais en prenant simplement une radiographie et en analysant l'image, il sera clair que le problème réside dans la hernie discale située dans la région du sacrum et du coccyx. Ce problème conduit aux éclats douloureux les plus puissants, qui ne sont localisés nulle part, mais sont distribués des extrémités à la partie inférieure de la taille.

Un autre problème est que les douleurs débilitantes avec la hernie du coccyx sont constantes - elles ne peuvent pas être éliminées simplement en se retournant ou en utilisant une pommade médicale.

Les symptômes accompagnant la manifestation de cette maladie peuvent varier. Les symptômes suivants se produisent:

  • douleur aiguë et aiguë au bas de la taille, qui ne passe pas longtemps et qui s'aggrave lors des mouvements;
  • sensation de tir et de brûlure dans l'aine, la région rectale;
  • les membres inférieurs deviennent engourdis par la neuropathie du nerf sciatique;
  • crampes musculaires à l'arrière de la cuisse et à l'arrière de la jambe inférieure (muscle gastrocnémien);
  • inconfort dans les jambes, obligeant le patient à faire des mouvements des jambes la nuit (syndrome des jambes sans repos);
  • selles avec facultés affaiblies;
  • stase de sang dans le bassin.

Afin de détecter une hernie, une image aux rayons X est prise, qui montrera la taille de la hernie dans quelle zone du corps elle est localisée. Dans une situation plus difficile, si les causes du syndrome de la douleur ne peuvent pas être déterminées par rayons X, une référence pour un scanner ou une IRM sera émise.

Maladies des organes internes

Lorsque la douleur survient dans le bas du dos, sous la taille, à gauche, elle peut être provoquée par une forte tension musculaire ou par une lésion d'un organe interne. Dans la plupart des cas, cette douleur est provoquée par une pathologie de la colonne vertébrale, du système musculo-squelettique.

Sur le côté gauche de la région lombaire sont projetés les organes internes de la cavité abdominale, qui comprennent:

  • rein gauche,
  • pancréas,
  • estomac,
  • les intestins
  • la rate,
  • ovaire gauche chez la femme.

Dans la plupart des cas, avec des pathologies graves des organes internes, avec l’apparition d’un syndrome douloureux au dos, une forte fièvre, des frissons, des problèmes de selles et de miction, une douleur tirante dans l’aine, une défaillance du cycle menstruel et d’autres troubles.

Dans ce cas, les patientes souffrant de douleur dans la région lombaire doivent contacter un gynécologue et les patients masculins - un urologue. En outre, tous les organes doivent être soumis à une échographie, et le sang et l'urine doivent être transférés à un laboratoire pour analyse. Les patients de plus de 45 ans doivent également subir un ECG supplémentaire.

Si ces études n'ont pas montré de pathologies graves des organes internes, alors la cause du syndrome douloureux réside très probablement dans la pathologie de la colonne vertébrale.

Système urinaire

  1. De nombreuses maladies des organes du bassin, qui se manifestent par des troubles du système urinaire, provoquent également des douleurs dans la région lombaire.
  2. Les processus inflammatoires résultant d'infections de la vessie traduisent une douleur dans la région du dos.
  3. Lorsque la lithiase urinaire - la formation de calculs (calculs) dans la vessie, l'un des symptômes est une douleur dans le bas du dos, forçant une personne à rechercher constamment une position avantageuse.

En outre, les maladies du système urinaire se caractérisent par les symptômes suivants:

  • douleur de la vessie;
  • la miction s'accélère et devient douloureuse;
  • l'apparition de sang dans l'urine.

Maladie rénale

Les pathologies rénales ont la particularité de se rappeler constamment une douleur sourde et prolongée se transformant, dans certains cas, en d'autres zones du corps.

Si les douleurs apparaissent dans le bas du dos, du côté gauche ou du côté droit, ou s’il est même modérément encerclant le dos, il peut y avoir une probabilité élevée de maladie rénale, dont la plus fréquente est la pyélonéphrite.

Si une telle maladie infectieuse s'aggrave jusqu'à un point critique, une inflammation des reins (ou des reins) se produira. La douleur du côté droit en dessous du bas du dos n'est pas la seule manifestation de cette maladie.

Symptômes de cette pathologie:

  1. Augmentation de la température;
  2. Transpiration excessive;
  3. Maux de tête graves;
  4. Dysfonctionnement du système urinaire;
  5. Pire appétit;

Cirrhose du foie

Dans certains cas, la douleur dans le bas du dos est associée à des maladies du foie, qui peuvent être dues à diverses pathologies: abcès du foie, inflammation (hépatite), cicatrisation (cirrhose), foie hypertrophié ou son échec complet.

Même dans le cas d’une maladie aussi grave que la cirrhose, où le symptôme principal est une douleur au foie, le tableau clinique comprend une douleur intense à l’abdomen et au bas du dos, une perte d’appétit, des nausées, un ictère et une faiblesse générale du corps.

Si la douleur lombaire du côté droit est associée à des problèmes de foie, il s’agit bien de la maladie la plus grave qui doit être contrôlée et probablement réparée par un spécialiste.

Pathologies intestinales

Dans la plupart des cas médicaux, la cause identifiée de la douleur dans la région lombaire due à des anomalies intestinales est le pancréas. Immédiatement après, il y a une prévalence de la maladie de calculs biliaires. Dans le bas du dos, donner des ulcères du tube digestif.

Dans le cas de la pancréatite, la douleur irradie généralement vers la gauche, vers la région sous-scapulaire, bien qu'elle soit parfois administrée dans le bas du dos. Dans les maladies de la vésicule biliaire, toute la douleur irradie vers le côté droit du dos, généralement vers le haut, mais chez de nombreux patients, la douleur survient aussi spontanément dans la région située sous la taille.

Symptômes de la pancréatite:

  • douleur encerclante grave;
  • des nausées;
  • affaiblissement du corps;
  • Trouble du rythme cardiaque.

Symptômes de la maladie de calculs biliaires:

  • des nausées;
  • fièvre
  • douleur intense dans le bas du dos, dans le côté droit;
  • douleur dans la vésicule biliaire, jaunisse;
  • affaiblissement du corps.

Symptômes des ulcères d'estomac:

  • brûlures d'estomac après avoir mangé;
  • des nausées;
  • violation du processus de défécation;
  • éructations;
  • malaise à l'estomac.

Lors du diagnostic d'une maladie, un gastro-entérologue spécialiste procédera à un examen, soumettra des tests à un test de laboratoire, demandera une endoscopie et vérifiera personnellement le travail de l'estomac. Les traitements actuels pour les maladies du tractus gastro-intestinal incluent:

  1. Probiotiques (restauration de la microflore intestinale et gastrique).
  2. Établir un régime spécial.
  3. Chirurgie

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

Chez les patientes, une douleur douloureuse dans la partie droite du bas du dos peut être associée à des maladies gynécologiques. Si la douleur est de nature régulière, il est au moins nécessaire de subir une échographie et de vérifier l'état des organes internes.

Dans les maladies féminines

Les formations utérines - bénignes et malignes - présentent souvent un symptôme sous la forme d'une douleur dans la région dorso-lombaire.

L'endométriose est un processus inflammatoire déclenché à l'intérieur de l'utérus, qui provoque un puissant syndrome de la douleur qui augmente pendant la menstruation.

Les douleurs menstruelles causées par les contractions utérines sont transmises à une partie du dos.

La douleur elle-même peut être de nature différente, selon la maladie.

Habituellement, les syndromes de douleur résultant de pathologies des organes de la région pelvienne sont transmis à la région située sous la taille.

  • écoulement muqueux purulent blanc;
  • saignements menstruels;
  • douleur brûlante au périnée;
  • les rapports deviennent douloureux;
  • la miction devient douloureuse.

Pendant la grossesse

Après la grossesse, la plupart des femmes ont des problèmes avec certaines sensations désagréables dans le bas du dos, sous la taille. Ce phénomène est complètement naturel et est associé à des changements physiologiques naturels dans la structure de la ceinture pelvienne.

Par conséquent, la douleur dans la partie lombaire est le résultat d’une augmentation très rapide du poids corporel et de l’abandon du fœtus dans la région lombaire. Au cours des derniers mois de la grossesse, en plus du dos, l’estomac peut également faire mal, ce qui est également normal et n’est pas une raison pour consulter un médecin.

Après l'accouchement

À la fin de l'accouchement, il est conseillé au patient qui accouche de subir une correction de la colonne vertébrale afin d'éviter les problèmes de dos chroniques.

Diagnostics

Si le patient ressent une douleur constante, localisée dans la région située au-dessous de la taille, vous devez identifier tous les facteurs qui le provoquent dès le début. Le plus important est de passer un examen complet. Dans certains cas, vous devez contacter plusieurs spécialistes en même temps.

Tout d’abord, le thérapeute doit apparaître et décrire la situation, parler du type de douleur, quand et comment elle se manifeste, quels sont ses symptômes. Après cela, le thérapeute donnera un rendez-vous à un ou plusieurs spécialistes: un neuropathologiste, un gynécologue, un urologue, un orthopédiste en traumatologie, un chirurgien, un gastroentérologue, etc.

Si le syndrome douloureux est apparu à la suite d’un traumatisme ou d’une pathologie de la colonne vertébrale, le médecin peut vous prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui arrêtent le syndrome douloureux et le processus inflammatoire, et probablement une physiothérapie. Dans de nombreux cas, la massothérapie fonctionne bien, normalise la circulation sanguine et détend les muscles sous la taille.

Mais si le problème ne réside pas dans la colonne vertébrale, mais dans autre chose, par exemple dans le cas de maladies des organes internes, il est nécessaire de contacter les spécialistes appropriés, qui vous prescriront un traitement clair et planifié.

Conclusion

Si vous avez des maux de dos persistants, vous ne devez en aucun cas essayer de les noyer avec des analgésiques, sans chercher à subir des tests et à rechercher les racines du problème. La plupart des pathologies, dont le symptôme est une douleur dans le bas du dos, progressent avec le temps et se compliquent. Par conséquent, l'inaction au fil du temps ne fera qu'aggraver la situation.

Vidéo utile

Comment étirer rapidement votre dos au bureau. Le complexe est spécialement conçu pour les personnes assises en permanence au bureau pendant les heures de travail.