Douleur à la cheville

La douleur dans l'articulation de la cheville se manifeste par une lésion de l'un des trois os - tibial, péronier ou talus. Les muscles de la zone articulaire aident à déplacer la jambe lors de la flexion du dos et de la plante.

La douleur à la cheville est causée par une ecchymose, une luxation, une fracture osseuse, une entorse ligamenteuse, l'arthrite ou l'arthrose. Avec l'arthrite, il est assez facile de détecter l'inflammation car d'autres articulations commencent à s'enflammer. À ce stade, la cheville se gonfle et le symptôme augmente la nuit.

Étiologie

À ce moment, lorsque la jambe commence à faire mal pour la première fois, de nombreux patients s'intéressent à la question de savoir pourquoi un tel processus se produit et comment il est provoqué. Assez souvent, les causes du syndrome sont des maladies pour lesquelles la douleur à la cheville est caractéristique. Ces pathologies incluent:

  • dommages mécaniques à la cheville et au pied;
  • maux dystrophiques;
  • pathologies inflammatoires dans les articulations;
  • Dommage au tendon d'Achille.

Maux de cheville, généralement causés par des dommages. L'étiologie comprend les entorses, une fracture de la cheville externe, le bord postérieur du tibia, les phalanges des orteils, les os du talon ou la luxation du pied. Il est possible de provoquer ces dommages en tournant le pied vers l'intérieur ou l'extérieur, en tombant d'une hauteur sur le talon ou le pied.

Les subluxations sont souvent diagnostiquées chez les personnes ayant un excès de poids ou avec un appareil ligamentaire affaibli. Les ligaments faibles provoquent le fait qu'une personne se tord souvent la jambe. En conséquence, commence le gonflement de la jambe, qui passe dans quelques semaines. Si le patient a souvent des jambes disloquées, une arthrose peut se développer, car le cartilage de l'articulation est endommagé.

Une blessure grave à la cheville peut entraîner une complication grave pouvant entraîner une augmentation de la douleur. Souvent, avec une thérapie inappropriée, les personnes développent une arthrose déformante de l'articulation. Une telle affection peut provoquer divers symptômes supplémentaires, tels qu'un gonflement des articulations, des douleurs dans les muscles de la jambe et une restriction des mouvements.

Une maladie de la cheville peut non seulement résulter d'une violation du système musculo-squelettique, mais également d'autres causes. Provoquer le développement du syndrome peut de telles pathologies et facteurs:

  • la grossesse
  • la sclérodermie;
  • nutrition déséquilibrée;
  • travail debout;
  • piqûre d'insecte;
  • rhumatisme;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • porter des chaussures de mauvaise qualité ou inappropriées.

En raison de ces facteurs, l'articulation de la cheville peut être douloureuse chez une personne, ce qui provoque l'apparition de divers troubles musculo-squelettiques.

Symptomatologie

Maux de cheville en marchant pour diverses raisons et avec une intensité différente. Si le facteur déclenchant était une entorse, la personne ressent une vive douleur et une petite tumeur se forme sur la jambe. Si vous touchez la cheville, il y a une attaque plus forte du syndrome.

Lorsque la cheville externe est cassée, le patient ressent les mêmes signes et la même force de douleur. Cependant, si un patient a deux chevilles endommagées et qu'un pied est disloqué, le volume des articulations commence à augmenter rapidement. Chez l'homme, tous les mouvements sont enchaînés et avec peu de mouvement, il ressent de vives douleurs. En touchant la région enflammée de la cheville, la personne ressent une forte douleur.

Lorsque le calcanéum est endommagé, le talon pivote vers l'extérieur et s'épaissit, le pied tout entier augmente également. Le patient ne peut pas se lever sur la jambe en raison d'un syndrome de douleur aiguë, lorsque vous appuyez sur le talon, le symptôme augmente.

À la fracture de la diaphyse au niveau des os métatarsiens, un hématome se forme chez le patient, la jambe augmente et une douleur intense se fait sentir lorsque la personne bouge l'avant du pied.

En cas de luxation et de subluxation, la cheville est également endommagée. Le patient est diagnostiqué avec un épaississement et une modification de l'état de l'articulation, le talon se tourne vers l'intérieur. Sur le côté opposé du patient, un grand hématome apparaît. Ce type d'entorse se manifeste souvent chez les personnes en surpoids.

La faiblesse des ligaments articulaires est une autre cause de repliement des jambes. Après qu'une personne se soit blessée à la jambe, elle a immédiatement une tumeur et un gonflement dans la zone enflammée.

Avec une arthrose déformante, le patient peut perturber l’ensemble du système musculo-squelettique. Pour chaque personne, cette pathologie se manifeste par divers symptômes et avec un caractère différent. Cependant, les cliniciens ont identifié plusieurs signes clairement manifestés: gonflement des articulations, douleurs musculaires, limitation des mouvements, troubles de la marche. Le patient a de plus en plus mal à la marche, en particulier sur une longue distance.

En cas de douleur à la cheville lors de la marche, il convient de demander une assistance médicale dans l'établissement médical où l'examen et le traitement seront effectués.

Diagnostics

Pour établir pourquoi le gonflement des jambes est apparu, le patient doit consulter un traumatologue ou un orthopédiste. Le diagnostic de la maladie commence par un examen complet du patient, clarifier la clinique. Le patient a attribué des méthodes d'examen instrumentales:

  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique.

Après un examen approfondi, le médecin peut prescrire un traitement individuel au patient, en fonction de la maladie identifiée.

Traitement

La douleur à la cheville a des causes et un traitement individuels, qui reposent uniquement sur le diagnostic. Pour le traitement de cette maladie, les médecins prescrivent des médicaments et atteignent ces objectifs:

  • améliorer la circulation sanguine;
  • réduire la perméabilité des parois vasculaires;
  • éliminer l'exsudat;
  • améliorer le tonus des veines.

Initialement, les thérapies permettent aux médecins d'utiliser des analgésiques et des onguents pour réduire la douleur. Le traitement avec de tels agents peut être effectué à la maison. Si la cause en est une maladie plus grave, l'arthrite ou l'arthrose, il est conseillé de choisir des médicaments non stéroïdiens.

Si la douleur à la cheville est apparue à la suite d’une blessure, le patient ne peut pas se passer de l’aide du médecin. Dans ce cas, il est recommandé au patient de fournir rapidement les premiers soins:

  • immobiliser la jambe;
  • faire une compresse froide;
  • lors de l'étirement pour mettre un bandage serré;
  • gardez votre jambe légèrement levée pour réduire le flux sanguin.

Les médecins fournissent une assistance spécialisée au patient afin de soulager la douleur et l’enflure à la cheville:

  • diagnostic de traumatisme;
  • l'utilisation d'analgésiques;
  • immobilisation du pansement du membre blessé;
  • en cas de fracture compliquée, une opération est effectuée;
  • pour que l'os croisse ou guérisse la plaie, il faut laisser la jambe seule;
  • physiothérapie possible;
  • pommade de guérison;
  • prendre des médicaments pour régénérer les cellules et prévenir l’infection.

Si une personne a très souvent mal à la cheville, que faire pour éliminer le symptôme? Pour réduire la propagation du syndrome au genou, au pied et à la jambe entière, les médecins recommandent parfois l’utilisation de remèdes traditionnels. Traiter le signe peut être des compresses sur le kéfir, les oignons hachés et la solution de savon et de sel. En éliminant la douleur traditionnelle à la cheville et au sommet du pied de manière traditionnelle, les médecins prescrivent nécessairement thérapie physique, massage, traitement UHF, phonophorèse, thérapie magnétique, thérapie au laser.

Douleur à la cheville: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Chaque personne au moins une fois dans sa vie a ressenti une douleur à la cheville. La cause de la douleur peut être une blessure traumatique, une maladie inflammatoire ou dégénérative. Un traitement précoce soulagera la douleur et restaurera l'articulation endommagée.

Raisons

L'articulation de la cheville est l'une des articulations complexes. Trois os et trois groupes de ligaments sont impliqués dans la jonction mobile. L'articulation en forme de bloc relie le pied au tibia, permettant un mouvement dans plusieurs plans.

La douleur à la cheville peut survenir pour diverses raisons. Pour déterminer le diagnostic exact, il faudra un examen du matériel. Les symptômes indiqueront la nature de la pathologie. Les mesures thérapeutiques dépendent de l'étiologie de la pathologie, ce qui conduit à l'apparition de la douleur.

Chaque jour, une charge importante est placée sur la cheville lorsque vous marchez, courez, sautez ou restez immobile. Le syndrome douloureux perturbe le cours de la vie, limitant les fonctions motrices.

Quels facteurs peuvent causer de la douleur?

  • lésions de la cheville et du pied: contusions, luxations, entorses, fractures, rupture du ligament; se produit en cas de chute, de coups directs ou de mouvements brusques du pied;
  • pathologies inflammatoires qui se développent dans les poches articulaires et les capsules synoviales: arthrite, bursite, synovite;
  • processus dégénératifs-dystrophiques du cartilage et du tissu osseux: arthrose déformante;
  • inflammation ou lésion mécanique du tendon d'Achille;
  • pieds plats - lorsque vous marchez avec les arches abaissées, il transfère une partie de la charge lorsque vous vous déplacez vers la cheville;
  • rhumatisme;
  • réactions auto-immunes: lupus érythémateux.

En plus des conditions pathologiques, une gêne au niveau de la cheville apparaît chez les personnes qui, dans la vie de tous les jours, ne font pas suffisamment attention à leur santé. Les personnes à risque comprennent:

  • la malnutrition avec l'utilisation de gras, farine, aliments salés, viande et saucisses fumées, plats cuisinés;
  • obésité - avec des kilos superflus, l'articulation est chargée plusieurs fois plus que chez les personnes ayant un poids normal;
  • activité de travail associée à une position debout prolongée sur les jambes;
  • les femmes qui portent un enfant et qui, au cours des dernières semaines de leur grossesse, ont la même pression sur les articulations en raison de leur poids croissant rapidement;
  • réaction à une piqûre d'insecte;
  • porter des chaussures de matériaux de mauvaise qualité qui ne répondent pas aux normes orthopédiques: ballerines, baskets, chaussures à talons hauts.

Symptomatologie

La douleur dans l'articulation de la cheville peut varier en intensité et en fréquence, accompagnée de signes d'inflammation ou de destruction de l'articulation. Les blessures se manifestent par un gonflement et des hématomes.

En cas de contusion, une douleur aiguë apparaît, la jambe dans la région de la cheville se gonfle. Si la blessure est survenue après un coup violent ou une chute de grande taille, une hémorragie sous-cutanée étendue apparaît progressivement.

La rupture du ligament de la cheville est accompagnée de douleurs intenses, gonflement important, hématome, sensibilité à la palpation de la région endommagée. Les symptômes de la fracture de la cheville sont similaires à ceux de la rupture du tissu conjonctif. Un trait distinctif est la douleur lorsqu’on appuie sur l’os à 6 cm au-dessus du site de la blessure.

La douleur dans la cheville après un exercice intense chez les athlètes n'est pas pathologique. Le symptôme disparaît après quelques jours. Les personnes non formées souffrent également d’apparition d’inconfort dû à la faiblesse de leur appareil ligamentaire.

Les processus inflammatoires sont accompagnés d'un œdème important, dans lequel la peau au-dessus de l'articulation de la cheville brille et scintille. La peau au-dessus de la cheville devient rouge et chaude et peut devenir violette avec le temps. L'état général dans la plupart des cas ne souffre pas.

La dystrophie des tissus articulaires provoque des douleurs lors de l'effort, aucun œdème n'est observé, la limitation de la fonction motrice et printanière apparaît. Dans les dernières étapes de la pathologie, la déformation de l'articulation est clairement visible.

Diagnostics

L'auto-malaise provoque beaucoup de symptômes désagréables. Vous pouvez vous en débarrasser uniquement en déterminant la cause du symptôme. Le diagnostic est réalisé en milieu hospitalier.

Lorsqu'une blessure survient, une personne se tourne vers un centre de traumatologie. En plus de l'examen et de la palpation, un traumatologue prescrit un examen radiologique. Sur la photo, vous pouvez voir d'éventuelles violations de l'os ou de l'articulation.

L'IRM et la tomodensitométrie sont effectuées pour l'arthrite et l'arthrose. La ponction des poches articulaires ou synoviales dans le but de rechercher l'agent pathogène est utilisée dans les pathologies inflammatoires accompagnées d'une accumulation d'exsudat.

Traitement

Oubliez le malaise à la cheville aidera à corriger le traitement non seulement du symptôme, mais aussi de la pathologie de fond. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend les médicaments et la physiothérapie. Prescrire des médicaments ne peut être qu'un médecin.

Des médicaments

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (kétaprofène, indométhacine, diclofénac) en injections ou en comprimés pour soulager la douleur et l’inflammation. Pour usage externe sont utilisés pommades ou gels Dolobene, Nise, Voltaren.
  2. En cas d'inflammation grave, les hormones stéroïdes sont prescrites - Hydrocortisone, Prednisone. Les moyens sont utilisés par injection ou pour des effets intra-articulaires.
  3. En présence d'un facteur allergène - Suprastin, comprimés de Tavegil ou injections, en fonction de la gravité de l'affection.
  4. Les chondroprotecteurs (Teraflex, Honda, Dona) arrêtent la destruction du cartilage, remplissant lentement le joint de «matériau de construction» pour une récupération lente.

Physiothérapie

La phonophorèse avec analgésiques (Novocain, Lidocaïne) soulage efficacement la douleur. L'électrophorèse avec corticostéroïdes (Diprospan, Desamethasone) vous permet d'obtenir des effets rapides sur la zone touchée.

Le traitement avec des appareils de magnétothérapie ne donne pas un résultat instantané. Le courant électromagnétique pulsé a un effet cumulatif, qui est atteint lors de la dernière session. Cela peut être réalisé à la fois dans les conditions d'un hôpital et à la maison.

Traumatologie

Les dommages mécaniques provoquant une douleur à la cheville peuvent constituer un risque grave pouvant entraîner une invalidité. Pour exclure les conditions compliquées, la victime doit être examinée au centre de traumatologie.

En fonction des dommages, le médecin prescrit un traitement:

  • dans les deux premiers jours pour appliquer une compresse froide (bouteille d'eau froide, produits refroidis, paquet hypothermique "Snowball"), le troisième jour l'utilisation de compresses chauffantes est autorisée;
  • l'imposition d'un bandage serré d'un bandage élastique, le port d'un bandage orthopédique de degré moyen ou dur, une attelle en plâtre à la rupture;
  • analgésiques (Nimesil, Baralgin, Ketanov);
  • régime orthopédique en conformité avec le reste pour la jambe douloureuse.

Après une période aiguë, la récupération et la réadaptation nécessiteront un massage (pour améliorer la circulation sanguine et rétablir le mouvement complet), ainsi que des cours de physiothérapie sous la supervision d'un instructeur.

Avant d'arriver chez le médecin, il faut aider les blessés sur place, dont dépend l'issue de la pathologie.

Algorithme de premiers secours pour les blessures de l'articulation de la cheville:

  1. Inspecter le pied, évaluer la nature de la blessure. S'il n'y a pas de gonflement grave, de déformation artificielle, de douleur d'intensité modérée, vous pouvez bander votre jambe pour créer une compression, réduire la douleur et réduire l'enflure. Une douleur intense, une hypermobilité de l'articulation, un pied tordu peuvent être le symptôme d'une rupture complète des ligaments ou d'une fracture. Dans ce cas, la jambe doit rester au repos complet.
  2. Fixez la glace sur le joint endommagé. Cela ne peut pas durer plus de 10 minutes, après avoir préalablement enveloppé un objet froid dans un tissu.
  3. Donnez un analgésique (Baralgin, Analgin) pour réduire la douleur.
  4. Adressez-vous à un traumatologue pour obtenir des soins médicaux qualifiés.

Prévention

Prévenez l'apparition de douleurs à la cheville en respectant les règles simples de prévention:

  • une bonne nutrition aidera à ne pas prendre de kilos en trop et à fournir au corps les éléments chimiques nécessaires à la vie;
  • une activité physique modérée améliorera le trophisme et la circulation sanguine au niveau de la cheville;
  • l'utilisation d'orthèses prophylactiques pour prévenir les blessures et les charges lourdes;
  • acheter des chaussures confortables et de haute qualité en matériaux naturels à porter au quotidien;
  • la douleur dans la cheville est une raison pour aller chez l'orthopédiste pour établir le schéma de traitement correct.

Douleur à la cheville: causes et traitement

L'articulation de la cheville est une articulation os-complexe du tibia avec le pied, reliant l'épiphyse inférieure du talus tibial, péronier et tarsien. En raison de cette structure anatomique, les éléments articulaires de la cheville permettent la flexion et la non-flexion du pied, son adduction mineure et son abduction.

Par conséquent, tout changement ou trouble générant une douleur à la cheville est associé à un dysfonctionnement de cette région anatomique du système musculo-squelettique.

Méthodes d'étude des conditions cliniques

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Diverses méthodes de recherche physiques et instrumentales permettent de déterminer le lien de causalité avec l'apparition de douleur à la cheville. À la suite des antécédents, de l'examen et de la palpation d'un patient se plaignant de douleurs à la cheville, le consultant recommandera de se soumettre à un examen de laboratoire afin de confirmer définitivement le diagnostic préétabli.

Un balayage aux rayons X suffit à déterminer pourquoi la cheville fait mal si elle est endommagée mécaniquement. Une image plus informative est donnée par d’autres méthodes de diagnostic instrumental:

  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • la goniométrie;
  • arthrographie;
  • échographie des articulations.

Sauf en cas de lésion mécanique directe - blessure, fracture ou luxation, une douleur à la cheville peut survenir à la suite d'une inflammation aiguë ou chronique, en raison de certains processus de propriétés dégénératives dystrophiques ou de destruction métabolique. Considérez l’état le plus probable des manifestations cliniques, leurs causes et le traitement de la douleur à la cheville.

Arthrose (arthrose) de la cheville

Les chevilles peuvent avoir mal à la suite d'une lésion superficielle de la structure tissulaire du cartilage articulaire due à leur destruction dégénérative-dystrophique. Une telle pathologie clinique chez une personne est un problème grave, car la douleur liée à la marche dans la cheville limite non seulement son activité, mais affecte également qualitativement la qualité de vie à venir.

Parmi les facteurs de causalité possibles du développement de la maladie, les cliniciens déterminent ce qui suit:

  • la dépendance génétique du patient peut contribuer à l’amincissement des tissus articulaires;
  • la douleur à la cheville pendant la marche ou au repos peut être due à une blessure ancienne ou à une pathologie rhumatismale;
  • l'embonpoint d'une personne, le mauvais métabolisme n'est pas négligé;
  • Le vieillissement du corps, le diabète sucré ou une pathologie chronique du système endocrinien peuvent accélérer la dégénérescence des tissus du cartilage articulaire.

Les premiers symptômes de l'arthrose se manifestent par des sensations douloureuses mineures lorsque de petites îles du segment musculo-squelettique pénètrent dans la zone touchée. Lorsque l'articulation de la cheville fait de plus en plus mal et que les symptômes deviennent plus prononcés, cela témoigne de la progression de la maladie, car la région la plus étendue de l'articulation ostéo-articulaire est affectée.

Le réflexe douloureux conditionnel peut être divisé en plusieurs étapes lorsque, au cours de la forme initiale de dégénérescence du cartilage articulaire, une personne ressent de la fatigue en courant ou en marchant. Maux de cheville, douleurs tiraillantes ou douloureuses, l'inconfort qui survient ne régresse qu'au repos.

Lors d’un examen aux rayons X ou à l’échographie, la phase initiale de destruction dégénérative-dystrophique des articulations n’est pas confirmée par le diagnostic final. À ce stade de la pathologie clinique, l'utilisation de remèdes populaires, d'exercices spéciaux, de massages et le respect des normes nutritionnelles en matière de nutrition sont efficaces.

La phase suivante est la progression de l'amincissement des tissus avec un stress supplémentaire sur l'os sous-jacent. Dans ce cas, la cheville fait mal lors de la marche, au repos, avec un minimum d’exercice ou une activité physique. Très souvent, lorsque les conditions météorologiques changent, les patients se plaignent d’une exacerbation de la douleur. En cas de réponse tardive à une pathologie clinique, il existe un risque d'ostéophytes - une croissance osseuse à la surface des tissus. Tout cela limite la mobilité des segments ostéo-articulaires et répond par une douleur tiraillante ou douloureuse à la cheville lors de la marche.

Le traitement de l’ostéoarthrose (arthrose) doit être débuté au moindre signe de manifestation clinique, car le développement ultérieur d’événements peut entraîner des complications dans les régions ostéo-articulaires des membres inférieurs. Au début, l'utilisation de remèdes populaires et d'un programme spécial de nutrition équilibrée est très efficace.

Si vous avez mal à la cheville, que faire à la maison?

  • On peut frotter le syndrome de la douleur contondante avec divers onguents et / ou gels dans la région enflammée de la cheville, fabriqués à base de marronnier d'Inde;
  • La pommade au butadion, qui a une activité anti-inflammatoire et analgésique, est très efficace;
  • éliminer les poches et réduire le processus inflammatoire aidera à gélifier Deep Relief, qui a une action analgésique, anti-inflammatoire et anti-exsudative;
  • Le diclofénac, qui a un effet antipyrétique et anti-inflammatoire prononcé, peut être distingué parmi les options d’anesthésie les plus accessibles.

Il est possible de soulager votre condition lorsque l'articulation (cheville) fait mal et / ou fait mal, avec l'aide de médecines alternatives:

  • attacher des feuilles de bardane à l'articulation malade;
  • frotter la momie dans la région affectée de la cheville
  • l'utilisation des bains de sel et de pin;
  • cuisine des recettes populaires à base d'ingrédients médicinaux à base de plantes: consoude, sabelnik, achillée millefeuille.

Cependant, toute action sur l'utilisation de remèdes populaires doit être justifiée et confirmée par des symptômes appropriés et un examen diagnostique.

Arthrite de la cheville

La maladie se présente sous une forme aiguë ou chronique, dans laquelle une des articulations du système de soutien du squelette et plusieurs segments osseux-articulaires peuvent pénétrer dans la zone touchée.

L'arthrite déformant les articulations n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence d'autres lésions systémiques, dont la principale caractéristique clinique est une douleur à la cheville. Les causes de tels symptômes sont un effet infectieux sur les articulations, une perturbation des processus métaboliques dans le corps, une conséquence de dommages mécaniques ou une prédisposition immunogénétique d'une personne. La maladie articulaire arthritique n'a pas de limite d'âge claire et ne dépend pas du sexe d'une personne. Cependant, l'articulation de la cheville affecte le plus souvent les personnes de plus en plus âgées.

Il existe une certaine classification de la maladie, qui est déterminée par des caractéristiques cliniques et morphologiques:

Le danger de la pathologie clinique dans la forme précoce de la maladie est une évolution asymptomatique de la maladie, à laquelle une personne ne prête pas attention. La douleur à la cheville lors de la marche est symptomatique en tant que base des troubles inflammatoires.

Le tableau clinique de l'arthrite de la cheville chez l'adulte ou l'enfant est le suivant:

  • l'inconfort se produit lors du déplacement;
  • la zone touchée réagit en augmentant la température;
  • la région enflammée du système de support réagit avec un rougissement de la peau et un gonflement;
  • l'articulation de la cheville fait mal lors de la flexion / du pliage des jambes au niveau du genou.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Une autre complication est la restriction partielle ou complète de la mobilité du système musculo-squelettique. Par conséquent, lorsque les enfants ont mal aux articulations de la cheville, les parents doivent y accorder une attention particulière et se soumettre à un diagnostic de laboratoire et à un instrument de haute qualité.

Parmi les actions thérapeutiques et prophylactiques possibles pour soulager la douleur figurent la pharmacothérapie, diverses méthodes de traitement de physiothérapie et les remèdes populaires pour la médecine à domicile. En cas d'échec du traitement, le médecin traitant recommande une méthode plus radicale: une correction rapide.

Traitement folklorique

Le régime alimentaire est une composante constante du traitement général de l'arthrite de la cheville en médecine à domicile. L'objectif d'une nutrition adéquate est la normalisation de la réponse immunitaire et l'affaiblissement de la réponse inflammatoire.

Le régime n ° 6, 10, 15 aidera à organiser une nutrition adéquate selon la méthode de M. I. Pevzner, fondateur de la diététique et de la gastro-entérologie clinique dans l'ex-URSS. Le principe d'une alimentation équilibrée consiste en la consommation fractionnée d'aliments, dans laquelle l'équilibre des composants nutritionnels doit être maintenu:

  • protéines - pas moins de 85 à 90 g par jour;
  • glucides - au moins 70 à 80 g par jour;
  • graisse - au moins 300-350 g par jour.

En observant les proportions alimentaires, vous pouvez non seulement vous débarrasser de votre excès de poids, mais aussi saturer votre corps d'aliments avec une valeur énergétique ne dépassant pas 1500-2000 kcal par jour.

La prochaine condition nécessaire pour une nutrition adéquate est de limiter les aliments salés, fumés et marinés.

Le massage thérapeutique de l'articulation de la cheville aidera à préserver la mobilité de l'articulation. Cependant, la mise en œuvre d'une telle action manipulatrice exige de l'expérience et des connaissances afin de ne pas aggraver l'état douloureux des éléments articulaires.

Des ordonnances fiables pour la médecine traditionnelle aideront à réduire les symptômes de la douleur:

  1. Mélangez deux cuillères à café de térébenthine avec du jaune d’œuf et une cuillerée de vinaigre de cidre. Après avoir bien mélangé la pommade, elle est appliquée sur la plaie du membre inférieur. Après 3-4 séances, il y a une amélioration notable de l'état de la cheville. La douleur des éléments articulaires diminue, le tonus musculaire est restauré, la boiterie forcée et les autres signes symptomatiques de la maladie disparaissent.
  2. La recette suivante pour traiter l'arthrite de la cheville nous est parvenue de la Rome antique. Les guérisseurs locaux ont frotté la zone touchée avec du sable de mer, puis ont appliqué de l'huile de sapin sur la cheville. Pour renforcer l'effet cicatrisant, il est recommandé de fixer la zone traitée des membres inférieurs avec du cellophane et un bandage en tissu.
  3. Pour réduire l'enflure, éliminer les poches et éliminer le syndrome de la douleur aidera l'ancienne recette - la soi-disant pommade Oural. Pour la préparation d'un médicament, il faut: 200 g de sel, 100 g de moutarde sèche et une barre de paraffine fondue. Tous les ingrédients sont mélangés. Enveloppez la composition dans un tissu huilé, envoyez-la un jour dans un endroit sec et sombre. La pommade obtenue est frottée avant le coucher dans un endroit sensible, jusqu'à ce que la peau soit sèche. Après plusieurs traitements à domicile, la tumeur à la cheville disparaît et la douleur atroce cesse de gêner la personne.
  4. Nous avons obtenu le secret du baume sibérien des vieux croyants du Sayan occidental (Khakassie). Une pincée de racine de renoncule sèche et hachée de l'Altaï est mélangée à la même quantité de racine de gentiane et de mousse séchée. La masse de guérison entière est remplie selon la recette originale avec deux cuillères à soupe d'huile de lampad (sapin). Le mélange est vieilli dans un récipient en verre hermétique pendant une journée. Le membre inférieur touché est pilé par un agent sibérien à sec en l'espace de 3 à 5 minutes. La cheville est enveloppée de laine chaude. Le traitement est illimité.
  5. Bee podmor est un entrepôt de minéraux et de vitamines, mais également un excellent guérisseur de diverses maladies des articulations. Des médicaments efficaces peuvent être achetés au réseau de pharmacies et vous pouvez vous préparer. Teinture de guérison est préparée par leurs insectes séchés. Un verre de liquide contenant de l'alcool est pris sur une cuillère à soupe d'abeille Podmor. Le médicament est vieilli pendant 21 jours dans un endroit sec et sombre dans un bocal en verre hermétiquement fermé, avec agitation périodique tous les 5 à 7 jours. La teinture de jeûne est prise sur 2 cuillères à café une fois par jour. Le médicament pour primeur d'abeille peut être utilisé comme remède externe. Au coucher, une compression est effectuée sur l'articulation de la cheville. La durée du traitement n'est pas limitée dans le temps. Cependant, après 5 à 7 séances, une amélioration notable est observée: la douleur et l'enflure de l'articulation douloureuse disparaissent.

Un tel traitement n'élimine pas complètement les problèmes de cheville s'il n'est pas accompagné de médicaments ou de procédures de physiothérapie. La prévention thérapeutique et la prévention éventuelle des rechutes seront un traitement thermal de l’arthrite articulaire de la cheville dans les bains de boue et de balnéologie.

Dommages mécaniques

La fracture est un type assez courant de blessure à la cheville, représentant environ 15% du nombre total de blessures mécaniques des segments ostéo-articulaires du système musculo-squelettique. La force traumatisante a un impact indirect, c’est-à-dire qu’avec une fixation rigide de l’arrière du pied, sa section avant continue de bouger. Un traumatisme (fracture) de la cheville est possible lors d’une chute d’altitude, à la suite d’un atterrissage infructueux au cours de l’exercice, du ski ou du patinage. En cas de blessure, les mouvements ultérieurs de la personne deviennent très limités, car la cheville fait mal. Que faire

Il ne devrait y avoir aucune action physique sur le membre inférieur affecté. Une personne a besoin de l'aide d'un professionnel de la santé et d'un repos absolu, car la nature du dommage ne peut être déterminée que par un examen aux rayons X. Vous devez immédiatement conduire le patient au centre médical le plus proche ou appeler une ambulance.

Très souvent, les articulations sont douloureuses après une blessure à la cheville par un ménage ou un sportif, à la suite d'un coup direct ou d'une chute négligente sur une surface dure. Les symptômes caractéristiques de lésions à la cheville:

  • une douleur à la cheville apparaissant immédiatement ou s'aggravant progressivement au cours du mouvement;
  • les dommages aux tissus périarticulaires s'étendent à la voûte plantaire et lui causent un gonflement;
  • en peu de temps, un hématome se forme dans la région de la lésion;
  • une personne a une mobilité réduite, des difficultés à marcher;
  • parfois il y a un léger engourdissement des orteils ou une sensation de rampement sur la peau du pied.

Cependant, ces manifestations n'ont pas une spécificité stricte, car des signes similaires peuvent être déterminés en brisant le tissu musculaire, en étirant les ligaments et / ou les tendons. Au repos, une ecchymose ou des dommages à l'appareil ligamentaire d'une personne ne dérangent pas, mais l'articulation de la cheville fait mal en marchant.

Le traitement des dommages commence par les premiers secours:

  1. Une articulation malade a besoin de repos complet.
  2. Le froid est appliqué à la zone touchée.
  3. Le membre inférieur a besoin d'un ascenseur un peu plus haut au-dessus du sol.
  4. Appliquez un bandage élastique et appelez une ambulance.

Après avoir effectué un diagnostic complet dans une institution médicale, le patient sera déterminé schéma de traitement thérapeutique.

Les autres actions thérapeutiques et préventives sont la balnéologie, le traitement à la paraffine et l’électrophorèse, les effets sur les articulations inductothermiques à ultra haute fréquence (UHF).

Que faire en cas de blessure à la cheville dont les symptômes sont déterminés par la rupture ou la déchirure des ligaments? Dès que le ligament est endommagé, de la glace doit être fixée au point sensible. Dans le futur, le membre affecté fixera un bandage serré pendant plusieurs jours. Cette action vous permet de maintenir l'élasticité des segments articulaires et musculaires, afin de réduire le gonflement du pied. Après le retrait du pansement, une restauration régénérative est prescrite - réchauffement des articulations par la kinésithérapie et les remèdes populaires.

Prévention

Le respect des règles élémentaires de l’auberge de jeunesse sera le meilleur ajout thérapeutique et prophylactique à la rééducation des articulations des membres inférieurs:

  1. Des précautions doivent être prises lors de l'exécution de certains exercices physiques ou d'autres activités.
  2. Dès que la fatigue se fait sentir, une douleur à la cheville apparaît, il est nécessaire d'arrêter le fonctionnement des membres inférieurs.
  3. Le renforcement de l'appareil ostéo-articulaire et musculo-ligamentaire est impossible sans certains efforts physiques. Tout doit donc être modéré.
  4. Ne pas surcharger les articulations douloureuses en portant des chaussures inconfortables.
  5. Le contrôle du poids est important. Tôt ou tard, mais ces kilos en trop sont des articulations douloureuses.
  6. Diversifiez votre alimentation quotidienne avec des teneurs en vitamines et en minéraux. Portez une attention particulière aux composants nutritionnels contenant suffisamment de calcium, à savoir les vitamines A, B et D.
  7. Ne négligez pas la sagesse de la médecine traditionnelle, régulièrement examinée par un médecin spécialisé.

Prenez soin de vous et soyez toujours en bonne santé!

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Causes possibles et traitement de la douleur à la cheville

La douleur qui se produit au niveau de la cheville est le résultat de toute blessure et sert également de signal du développement de toute pathologie dans le corps. Ainsi, souvent, la personne ressent une douleur à la cheville dans des pathologies destructives du cartilage, des os ou des tendons. Le développement de la douleur a de nombreuses raisons, et pour comprendre comment traiter une articulation douloureuse, il est nécessaire de déterminer ce qui a conduit au développement d'un symptôme, car une thérapie incorrecte ne peut qu'aggraver l'état du patient.

En cas de symptôme, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible et, si possible, de laisser reposer l'articulation avant de déterminer la cause.

Que faire si la cheville gonfle et fait mal et comment traiter cette maladie?

Structure et fonction de la cheville

L'articulation de la cheville comprend les os du tibia, du talus et du péroné reliés par des tendons et formant une articulation en forme de bloc. Les muscles situés dans la région de la cheville lui permettent de se déplacer, fournissant principalement une flexion plantaire et dorsale.

Irina Martynova. Elle est diplômée de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire en clinique et neurologue à l'hôpital polyclinique de Moscou. Posez une question >>

Causes de la douleur et de l'enflure

Détermination de la cause et le traitement ne produit qu'un médecin!

Les raisons pour lesquelles la cheville fait très mal. Le plus souvent, la maladie se développe en raison de processus pathologiques nécessitant un traitement obligatoire.

Arthrose

Arthrose de la cheville - la défaite du cartilage de l'articulation avec un développement progressif et lent. En raison de la maladie, le cartilage s'amincit, ce qui entraîne sa destruction. L'absence de traitement entraîne généralement une déficience fonctionnelle complète de l'articulation. La pathologie, malheureusement, est irréversible, mais vous pouvez ralentir l’évolution de la maladie et réduire l’apparition des symptômes en commençant rapidement le traitement.

La maladie se développe en 4 étapes, à chacune desquelles le patient est tourmenté par certains signes et symptômes:

En règle générale, l’étape 1 n’inquiète guère la personne. Le symptôme principal de la pathologie au cours de cette période est une légère raideur de l'articulation après le réveil, qui passe dans les 15 minutes. Cette étape se caractérise par une légère douleur et une fatigue des jambes lors de la marche, qui se produisent lorsqu'une personne parcourt une distance d'un peu plus d'un kilomètre. L'occurrence d'un son croquant lors du déplacement de l'articulation est également souvent notée.

La phase 2 se caractérise par une douleur douloureuse lors de la marche et une sensation de jambes fatiguées lorsqu'une personne passe sur une distance inférieure à 1 kilomètre. La raideur matinale de l'articulation est plus longue qu'au début de la maladie.

Le stade 3 se manifeste par des symptômes prononcés. La douleur est aiguë. Le syndrome douloureux augmente le soir. L'articulation commence à s'enflammer, à se déformer, à grossir, une atrophie musculaire se produit.

Le stade 4 est le dernier et se développe en raison de l’absence de traitement. La pathologie est caractérisée par un dysfonctionnement complet de la cheville, bien que les signes tels que la douleur et le gonflement de l'articulation disparaissent complètement. A ce stade, il y a une fusion complète des surfaces articulaires, le tissu cartilagineux est complètement détruit.

Les diagnostics incluent la radiographie, l'IRM et les ultrasons.

Le chirurgien, le rhumatologue et l'orthopédiste sont engagés dans le traitement de la maladie.

Le traitement vise à réduire l'inflammation, l'anesthésie, le maintien de la mobilité de l'articulation malade et à ralentir la destruction. Pour le traitement utiliser:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme d'injections, de comprimés et de pommades;
  • chondroprotecteurs;
  • hormones glucocorticoïdes.

Aux 3ème et 4ème stades, une arthroplastie de l'articulation est montrée.

Achillite

Inflammation du tendon d'Achille, qui se manifeste par une douleur au talon ou sous le muscle gastrocnémien.

Les symptômes de l'achilite sont l'enflure et la rougeur du tendon d'Achille, ainsi que le syndrome douloureux d'intensité variable. En règle générale, la douleur survient au début de la marche, après quoi elle disparaît. La localisation de la douleur dépend de la zone d'inflammation. Si le développement du processus inflammatoire a eu lieu dans la région de la connexion avec les muscles gastrocnémiens, une douleur est observée dans la partie inférieure de la jambe; si la région de la connexion avec l'os du talon est enflammée, la douleur survient à cet endroit.

Les autres symptômes de l’achilite peuvent inclure un grossissement des tissus, un épaississement du tendon, une tension du mollet, une hyperthermie et une inflammation de la peau au-dessus de la zone touchée. En outre, une inflammation prolongée entraîne des limitations motrices de la cheville.

Le diagnostic de l'achilite est réalisé par des études radiographiques et échographiques, des diagnostics par radiation et par IRM.

L'achilite est traitée par un traumatologue, un orthopédiste ou un chirurgien. On prescrit souvent au patient un traitement anti-inflammatoire, un moyen pour une anesthésie locale, une physiothérapie et des exercices thérapeutiques.

L'arthrite

Lésion inflammatoire destructrice de la cheville de nature différente. Lorsque la maladie affecte une articulation (arthrite unilatérale, développement résultant d'une infection ou d'une blessure) ou les deux articulations (bilatérale, la formation de celle-ci est due à une pathologie systémique).

L'arthrite aiguë est caractérisée par une douleur aiguë soudaine, un gonflement et une hyperémie.

L'articulation perd rapidement sa mobilité, la température augmente dans la zone des tissus mous.

Dans le cours chronique, les symptômes se développent lentement, progressivement. Les poches et l'hyperémie sont bénignes, le patient constate une certaine rigidité dans ses mouvements le matin et une douleur aiguë lorsqu'il se déplace avec une articulation.

L'arthrite se développe en 3 étapes.

La phase 1 est causée par une douleur douloureuse dans tout mouvement, qui diminue au repos et par certaines limitations motrices. Parfois, l'articulation peut légèrement gonfler.

Au stade 2, la cheville fait constamment mal, la douleur devient aiguë. La mobilité des pieds est considérablement réduite. À ce stade, la cheville peut gonfler fortement.

Pour le stade 3 se caractérise par une forte perte de mobilité de l'articulation, celle-ci gonfle. Le patient est tourmenté par la douleur aiguë constante, la déformation du pied, le développement de l'ankylose et, par conséquent, l'invalidité du patient.

L'arthrite est traitée par un rhumatologue ou un traumatologue orthopédique. La méthode de diagnostic principale est la radiographie de l'articulation en projection frontale et latérale. Également effectuer un examen cytologique et microbiologique du liquide synovial, thermographie diagnostique, échographie. Selon les indications, la scintigraphie et l’arthroscopie aux radionucléides peuvent être utilisées.

L'arthrite est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des stéroïdes. Les stéroïdes synthétiques peuvent être injectés directement dans la cavité articulaire. En outre, l'utilisation d'analgésiques, de vitamines et d'antibiotiques à large spectre.

Après élimination du processus inflammatoire aigu, il est recommandé au patient de suivre un traitement de physiothérapie (électrophorèse, phonophorèse, traitement par amplipulse). On montre aussi des massages et des exercices thérapeutiques.

Dans les formes sévères de pathologie, un traitement chirurgical est appliqué, à savoir une arthrodèse arthroscopique ou une endoprothèse.

Entorse

Les entorses de la cheville sont appelées leur étirement excessif ou déchirure. L'œdème de la cheville dû à une hémorragie et à des douleurs au cours de l'exercice est le principal signe de cette affection. La douleur est différente selon la complexité de la blessure. En cas d'étirement excessif, le patient ressent une légère douleur à la cheville, lorsque la douleur est aiguë, insupportable.

Le diagnostic et le traitement sont traités par un traumatologue qui, sur la base de radiographies, prescrit le traitement nécessaire.

En règle générale, la thérapie consiste à utiliser des médicaments anti-inflammatoires (par la bouche et par voie topique) pour réparer la jambe douloureuse.

La goutte

La goutte se caractérise par une dégénérescence des articulations due à des troubles métaboliques.

Goutte - maladie paroxystique. La fréquence des attaques varie de 1 à 3 par an à 1 à 2 fois par semaine. Pendant l'attaque, le patient ressent une douleur aiguë et une immobilisation complète de l'articulation. En outre, une tumeur importante apparaît au-dessus de l'articulation, la température de la peau au-dessus de l'articulation augmente brusquement et rougit. La douleur augmente avec la palpation. De plus, il y a souvent une augmentation de la température corporelle du patient.

Le diagnostic repose sur la conduite de l'examen radiographique et de l'analyse biochimique du sang. Le traitement est engagé chez un rhumatologue et un arthrologue.

Médicaments destinés à réduire le niveau d'acide urique (son excédent est la principale cause du développement de la maladie), tels que Allopurinol, Febuxostat, Adenurik, etc.

Luxation et fracture du calcanéum

Assez rares blessures qui se forment après une chute ou un saut de grande hauteur.

La luxation est caractérisée par une douleur intense et un gonflement de l'articulation de la cheville.

La fracture de l'os se manifeste par une douleur aiguë et intense et l'incapacité de marcher sur la jambe. De plus, le talon du blessé se dilate, sa déformation se produit. Souvent, le talon se tourne vers l'extérieur, le pied s'aplatit, un hématome se forme.

Pour le diagnostic par radiographie et tomographie.

Le traitement est effectué par un traumatologue qui, après anesthésie locale, met en place manuellement les fragments déformés. Le même lieu de dislocation / fracture est fixé dans le plâtre.

On peut prescrire au patient des médicaments anticancéreux, des analgésiques et des anti-inflammatoires.

Œdème périphérique et obstruction vasculaire

La douleur dans l'articulation de la cheville peut être le résultat d'une microcirculation sanguine altérée dans les vaisseaux périphériques. Cette condition est accompagnée d'un gonflement et d'une augmentation des veines. La pathologie est caractérisée par une douleur douloureuse à la cheville, des douleurs aux articulations de la cheville. En règle générale, un gonflement périphérique apparaît sur les deux jambes à la fois.

Lorsque se produit une obstruction vasculaire, un caillot sanguin se forme et par conséquent, la circulation sanguine dans le membre affecté est perturbée, ce qui entraîne un gonflement, un gonflement des articulations et une douleur douloureuse.

Le diagnostic est une étude clinique de sang, Doppler, tomographie par ordinateur.

Les principales mesures thérapeutiques comprennent des exercices physiques, la régulation du débit sanguin dans les jambes, l’imposition et le port de pansements compressifs, l’utilisation de pommades et de gels toniques, ainsi que de médicaments absorbables, l’utilisation de compresses.

Lésions infectieuses

La cheville peut faire mal si la cheville et ses tissus mous sont touchés par l'infection. Les signes caractéristiques d'infection sont l'enflure et la rougeur de l'articulation. La douleur dans ce cas varie de légère à sévère et brûlante et dépend de la cause première de la pathologie.

Pour le diagnostic utilisant les méthodes de test du sang, du liquide synovial, des rayons X et des ultrasons. La tactique de traitement est différente dans chaque cas et est déterminée uniquement par un spécialiste.

Tumeurs

Si l'articulation de la cheville a enflé et fait mal, cela peut alors être un signe de cancer des os des membres inférieurs. Au tout début du développement de la pathologie, le syndrome douloureux n'est pas clairement exprimé, sans localisation. De plus, à mesure que les cellules se développent, la douleur devient plus intense et des limitations motrices apparaissent. Avec cette maladie, une violation fonctionnelle de la cheville se produit, la région autour de celle-ci commence à faire mal, le patient boite. Extérieurement, la tumeur se manifeste par un gonflement de l'articulation, une peau enflammée au site de la lésion, une hyperthermie.

La douleur et l'inflammation de la cheville peuvent être une manifestation d'autres pathologies cancéreuses.

Le diagnostic et le traitement de telles affections doivent être traités par un oncologue.

Douleur à la cheville droite ou gauche

La douleur peut être causée par une courbure banale de la colonne vertébrale. Il est intéressant de noter que lorsque la colonne vertébrale est courbée vers la droite, une personne ressent une gêne et des douleurs à la jambe gauche, notamment une douleur à la traction à la cheville gauche, et inversement.

Dans l'inflammation du nerf sciatique, la cheville de la jambe gauche réagit également à la pathologie.

Douleurs à la marche

Parfois, un patient se plaint de douleurs d'intensité variable lorsqu'il marche. Les symptômes provoquent souvent les affections et maladies suivantes:

  • ostéochondrose de la colonne vertébrale, caractérisée par une douleur douloureuse;
  • hernie discale, manifeste une douleur récurrente aiguë lors de la marche;
  • pied plat, caractérisé par une douleur lancinante;
  • l'ostéophyte, qui se caractérise par une douleur aiguë lorsque vous marchez sur une jambe douloureuse;
  • Talon éperon - douleur aiguë, vive et brûlante.

Maladies non associées au système musculo-squelettique

  • l'hémophilie;
  • bursite;
  • pathologie des veines et des artères des jambes;
  • l'ostéomyélite;
  • menstruation et grossesse;
  • insuffisance cardiaque;
  • cirrhose du foie;
  • le psoriasis;
  • l'obésité;
  • morsures d'insectes ou d'animaux;
  • mauvaise nutrition;
  • chondrocalcinose;
  • porter des chaussures inconfortables.

Dans quels cas faut-il consulter immédiatement un médecin?

Une aide médicale d'urgence est nécessaire:

  • si le membre est gravement enflé, si l'articulation est enflammée, il y a une augmentation significative de la température dans la zone touchée, la jambe a acquis une forme artificielle;
  • si la douleur est insupportable ou ne s'arrête pas avec des analgésiques;
  • si la douleur à la cheville est accompagnée d'éruptions cutanées, de fièvre;
  • si le patient est incapable de se déplacer seul;
  • la douleur après une blessure est ressentie non seulement dans l'articulation, mais également à l'intérieur de l'os.

Comment enlever la douleur?

Afin d'aider le patient à faire face à une douleur à la cheville, il est nécessaire tout d'abord de s'assurer du reste de l'articulation touchée. En cas de syndrome douloureux prononcé, il est nécessaire d’observer le mode pastel: avec une douleur modérée, un bandage élastique peut être appliqué sur l’articulation, un bandage médical.

Pour soulager la douleur à la maison, vous pouvez utiliser des analgésiques sous forme d’injections, de pommades et de comprimés.

L'ibuprofène, Voltaren, Troxevasin, etc. sont utilisés à l'extérieur.Il est recommandé de prendre de l'ibuprofène, du diclofénac, du Voltaren à l'intérieur.

Tout médicament a ses propres contre-indications et réactions indésirables. Avant d'utiliser le médicament doit être familiarisé avec les instructions.

Parmi les recettes populaires pour le traitement de la douleur dans l'articulation, on trouve les compresses populaires de pommes de terre crues, qui doivent être râpées et appliquées sur l'articulation enflammée pendant 15 à 20 minutes, ainsi qu'une pommade à base de pommade. Pour sa préparation, il est nécessaire de mélanger 200 ml d'huile végétale et 1 tasse de consoude aromatique. Faites bouillir le mélange dans un bain-marie pendant 30 à 40 minutes, puis versez et ajoutez 100 g de cire d'abeille à l'huile. Refroidissez le mélange et utilisez 2-3 fois par jour, en le frottant dans l'articulation douloureuse, ce qui peut soulager la douleur en peu de temps.
De plus, nous vous recommandons fortement de regarder la vidéo suivante

Flexion de la cheville

Causes possibles de douleur au genou lors de la flexion

Pendant longtemps, nous ne pensons même pas au fait que nos articulations peuvent tomber malades - nous les exploitons sans pitié à notre guise. Heureusement, le corps humain est conçu de manière à pouvoir supporter des charges énormes, mais pour le moment, jusqu'à la fin. Si un tel test dure longtemps, on commence tôt ou tard à ressentir des sensations désagréables, qui se transforment progressivement en douleur.

L'une des plaintes les plus fréquentes des patients présentant une pathologie articulaire est une douleur à l'articulation du genou lors de la flexion. Ce n'est pas étrange. Après tout, cette structure anatomique est située à la surface, elle supporte chaque jour de grandes charges dynamiques et statiques. Et compte tenu du fait que l'articulation du genou a des conditions anatomiques préalables pour les dommages, il n'est pas du tout étrange que, tôt ou tard, les genoux commencent à faire mal.

Caractéristiques de l'anatomie du genou

Le genou fait partie des plus grandes articulations du corps humain (plus que la hanche), mais cela ne le rend pas fort, mais crée au contraire des conditions préalables aux dommages.

Trois os participent à la construction de l'articulation du genou - le fémoral, le gros tibial et la rotule, ce qui rend l'articulation difficile à former. L'articulation anatomique est instable, car des stabilisateurs naturels, les ménisques, qui sont des coussinets cartilagineux, sont présents sur les bords de la surface articulaire du tibia pour compléter, augmenter la congruence de l'articulation et la fixer. Les surfaces des os sont également recouvertes de cartilage hyalin, qui protège les os des dommages et garantit également les propriétés de dépréciation du genou.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès SustaLife. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Ces structures cartilagineuses n'ont pas leurs vaisseaux sanguins, mais se nourrissent du liquide synovial situé dans la cavité articulaire délimitée par la capsule. Si des causes affectant le corps affectent la composition et la quantité de ce fluide nutritif et protecteur, ou des facteurs conduisant à des lésions permanentes du cartilage, le tissu cartilagineux mourra bientôt, ce qui entraînera certainement une douleur et d'autres conséquences.

Entre eux, les os sont renforcés par des ligaments intra-articulaires, ainsi que par des tendons extra-articulaires et musculaires. Malheureusement, le cadre musculaire du genou est peu développé, de sorte que l'articulation a un emplacement superficiel et est sujette aux blessures, ce qui aggrave encore la situation.

Les principales causes de douleur chronique

Les causes de la douleur dans le genou lorsqu’on fléchit beaucoup. Dans ce cas, nous parlons de vraies maladies, et non d’un état physiologique normal, lorsque la douleur accompagnée d’une flexion ou d’une extension apparaît après un travail physique pénible.

Ostéochondropathie Osgood-Schlatter

Ostéochondropathie Osgood-Schlatter est une maladie typique dans laquelle la douleur survient lors de la flexion des genoux. L'ostéochondropathie est un groupe numérique de pathologies du système musculo-squelettique dans lequel les apophyses des os sont affectées (ce sont des protubérances osseuses et des tubérosités auxquelles les tendons des muscles sont attachés). Dans le cas de la maladie d'Osgood-Schlatter, la tubérosité tibiale est soumise à des modifications pathologiques auxquelles le tendon rotulien est attaché (prolongement du tendon du plus gros muscle de la jambe, le quadriceps de la cuisse).

Dans la plupart des cas, la maladie se développe chez les enfants et les adolescents, en particulier les garçons. Les enfants qui font de l'exercice régulièrement (espèces actives avec des charges sur les genoux) sont plus sensibles à la pathologie que leurs pairs qui ne pratiquent pas de sport.

Le développement de l'ostéochondropathie repose sur un déséquilibre entre les taux de croissance du tissu osseux et des vaisseaux sanguins. Avec un saut de croissance, les vaisseaux ne suivent pas l'augmentation du tissu osseux. Cela contribue à l'ischémie locale de la tubérosité tibiale. De plus, des charges constantes sur les genoux entraînent une hypertrophie du tissu osseux et la formation d'une grosseur qui s'accompagne d'une douleur sous le genou lorsqu'il est plié.

Les symptômes de la pathologie sont assez typiques:

  • la formation de la motte sous le genou, la peau sur elle ne change pas, il n'y a aucun signe d'inflammation;
  • la douleur vient de s'accroupir et de se plier aux genoux.

En règle générale, les symptômes de la maladie disparaissent avec l'âge. Dans certains cas, un traitement chirurgical peut être nécessaire, mais c'est rarement le cas.

Gonarthrose

Les médecins en gonarthrose appellent l'arthrose du genou déformante. Cette maladie est familière à un grand nombre de personnes, en particulier à l'âge adulte. Mais l'arthrose peut toucher non seulement les patients âgés mais également les patients jeunes. Le rôle principal est joué non pas par les modifications dégénératives-dystrophiques du cartilage intra-articulaire liées à l'âge, mais par les facteurs de risque (obésité, sports actifs, dynamique constante, sédentarité, pathologie endocrinienne et métabolique).

Les symptômes de gonarthrose se développent lentement et imperceptiblement pour le patient, ce qui explique la ruse de la maladie. Au début, mes genoux me faisaient mal après une dure journée de travail et après le repos, tout se passe tout seul. Avec la progression des changements pathologiques, la douleur devient constante, augmente avec les mouvements, plier la jambe au genou devient douloureux, tous les mouvements sont accompagnés d'un resserrement spécifique.

Si le processus n'est pas interrompu à temps, l'articulation perd complètement sa fonction, des déformations et des contractures persistantes se développent, les analgésiques et le traitement symptomatique ne sont d'aucune aide, et la seule chance de se débarrasser de la douleur est la chirurgie destinée à remplacer l'articulation par une endoprothèse artificielle.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde affecte souvent les petites articulations, mais il existe des formes de la maladie dans lesquelles l'articulation du genou peut être entraînée dans le processus pathologique.

Dans ce cas, la maladie progresse par vagues, avec des périodes d’exacerbation et de rémission. Au cours de l'exacerbation, la douleur aux genoux est très forte, accompagnée d'une sensation de raideur (le matin, il est impossible d'effectuer un mouvement dans les genoux). L'inflammation est un signe caractéristique des lésions rhumatoïdes des genoux. Les genoux rougissent et gonflent.

Le traitement de cette maladie est une tâche très difficile, qui ne devrait être effectuée que par un rhumatologue spécialisé. Étant donné que le programme thérapeutique nécessite l'utilisation à long terme d'antirhumatismaux de base, qui présentent de nombreuses contre-indications et effets secondaires, il n'est pas nécessaire d'utiliser des pilules analgésiques dans de tels cas.

Blessure traumatique

Comme le genou appartient aux articulations complexes, il existe de nombreux types de lésions traumatiques aux structures. Le plus souvent, vous pouvez observer l'étirement ou la rupture des ligaments intra-articulaires et extra-articulaires, des fractures des parties intra-articulaires des os, des lésions du ménisque, une rupture de la capsule, une synovite traumatique, une hémarthrose.

Le syndrome douloureux est caractéristique de chacune de ces blessures et la douleur peut gêner le patient, à la fois lorsque le genou est plié et au repos. Indépendamment diagnostiquer le type de blessure est peu susceptible de réussir. Cela peut être fait par un traumatologue après un examen et une série d’examens supplémentaires, qui comprendront nécessairement des rayons X.

Lésions inflammatoires

L'inflammation des articulations et des tissus périarticulaires peut être à l'origine de douleurs aux genoux lors de la flexion:

  • arthrite réactive;
  • arthrite infectieuse (bactérienne, fongique, virale);
  • arthrite allergique;
  • inflammation de la capsule articulaire (synovite), de ses poches et de torsions (bursite), inflammation du ménisci, ligaments (tendinite);
  • inflammation des tissus périarticulaires (périarthrite).

Malheureusement, nous ne tenons pas toujours compte des signes avant-coureurs d'une lésion du genou avant que ceux-ci ne se transforment en douleur intense et n'aggravent notre qualité de vie. Mais il arrive souvent que dans de tels cas, il est déjà impossible de se débarrasser de la maladie et que vous devez vivre avec une douleur chronique ou passer sous le couteau du chirurgien. Pour éviter que cela ne vous arrive, soyez attentif à votre corps, car la douleur est un signe qu'il a besoin de votre aide.

Ajouter un commentaire

Mon spina.ru © 2012—2019. La copie de matériel est possible uniquement en référence à ce site.
ATTENTION! Toutes les informations sur ce site sont pour référence seulement ou populaires. Le diagnostic et la prescription de médicaments nécessitent la connaissance des antécédents médicaux et un examen médical. Par conséquent, nous vous recommandons vivement de consulter un médecin pour le traitement et le diagnostic, et non pas l'automédication. Accord d'utilisation pour les annonceurs

Si la cheville fait mal, quoi et comment traiter?

Une douleur à la cheville peut survenir pour diverses raisons. La douleur survient généralement à la suite d'une blessure, de lésions articulaires et de nombreux autres facteurs. Vous ne pouvez pas ignorer ces symptômes et vous soigner vous-même. Il est très important de poser un diagnostic correct et d’identifier les véritables causes de la maladie, car il est très probable que l’état du patient se détériorera, raison pour laquelle il ne pourra pas se déplacer normalement.

  • Structure de la cheville
  • Pourquoi peut-il y avoir de la douleur?
    • Arthrose et Achillite
    • Arthrite et entorse
    • Goutte et arthrose
    • Luxation et fracture de l'os du talon
    • Œdème périphérique et obstruction vasculaire
    • Lésions infectieuses des tissus mous et synovite
  • Comment traiter la douleur à la cheville?

Essayons de savoir pourquoi il y a une douleur à la cheville, les causes et le traitement de cette pathologie.

Structure de la cheville

Diverses lésions de la cheville affectent non seulement l'activité physique, mais également la santé générale du patient et, en l'absence de traitement opportun, elles peuvent entraîner une invalidité. Cela s'explique par le fait que la cheville entoure les ligaments de la cheville, les renforce, les rend plus denses et plus forts et protège également de diverses blessures. Une cheville se forme à la suite de la jonction des os du fémur du pied avec la section de jambe. Grâce à elle, le pied est incliné, tourné et fléchi.

Pourquoi peut-il y avoir de la douleur?

Les causes de la douleur à la cheville peuvent être de plusieurs facteurs, externes et internes. Pour que le traitement soit efficace, vous devez rechercher la cause spécifique de la maladie. Le plus souvent, des douleurs dans l'articulation surviennent lors de blessures, de maladies diverses, de processus inflammatoires, etc. On distingue les facteurs suivants, qui peuvent provoquer des douleurs à la cheville:

  • arthrose;
  • l'arthrite;
  • blessures au pied;
  • la goutte;
  • les entorses;
  • fracture de l'os du talon;
  • obstruction vasculaire;
  • infection des tissus mous;
  • arthrite de la cheville;
  • l'achilite;
  • étirement du ligament;
  • inflammation des articulations;
  • l'arthrose;
  • fasciite plantaire;
  • œdème périphérique;
  • rupture des ligaments;
  • arthrite septique;
  • synovite

Considérez la plus commune de ces maladies qui provoquent des douleurs à la cheville.

Arthrose et Achillite

L'arthrose est une maladie inflammatoire qui affecte les membres, leurs tissus articulaires et cartilagineux. Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette pathologie:

  • la douleur
  • sons clairs en marchant;
  • trouble du mouvement de la cheville;
  • déformation des tissus articulaires;
  • gonflement de la jambe.

L'acillite est un processus inflammatoire qui affecte le tendon d'Achille. Les causes de cette pathologie sont la longue marche et le raccourcissement du muscle gastrocnémien.

Les principaux symptômes pour lesquels l’achillite est diagnostiquée au tout début de son développement sont un œdème et une douleur qui se produisent lors d’un exercice physique sur un membre. Par conséquent, si la cheville commence à faire mal en faisant du sport ou en marchant, vous pouvez être sûr qu'il s'agit d'une achilite.

Arthrite et entorse

L'arthrite est une maladie auto-immune qui peut toucher toutes les articulations, y compris la cheville. La localisation du processus pathologique se situe dans la zone de l'enveloppe interne de l'articulation de la cheville. Les symptômes de l'arthrite sont les suivants:

  • gonflement des articulations;
  • perturbation de l'activité motrice;
  • pénétration d'exsudat et de plasma dans la cavité articulaire;
  • douleurs articulaires;
  • augmentation de l'articulation de la cheville;
  • rougissement de la peau au niveau des jambes.

En outre, la cheville peut être douloureuse et entorse. Une telle blessure est assez courante et peut facilement être compensée par des mouvements imprudents pendant la marche. Les entorses ont trois degrés de gravité et chacun a ses propres symptômes.

Avec un léger degré dans la région de la cheville, il y a une rougeur de la peau et de la douleur. Cela se produit généralement pendant l'activité physique. La gravité moyenne des entorses est caractérisée par une douleur accrue à la cheville, l'activité physique est perturbée et la personne est incapable de marcher sur la jambe blessée. Les étirements extrêmes sont accompagnés de douleurs aiguës lors de la rupture du ligament. Il y a une augmentation de la taille de la cheville et son gonflement, la peau commence à virer au rouge.

Goutte et arthrose

La goutte est une maladie inflammatoire qui affecte les gros pieds. Il se produit en raison du dépôt de cristaux d'acide urique et de sels dans les articulations. La pathologie est caractérisée par de fortes douleurs à la cheville et au pied.

L'arthrose est une maladie qui provoque l'usure du tissu cartilagineux, ce qui contribue à perturber le fonctionnement des articulations. Avec une telle pathologie, les symptômes caractéristiques sont une douleur intense dans la région de la cheville et un affaiblissement des tissus ligamenteux et musculaires.

Luxation et fracture de l'os du talon

La luxation est la cause la plus courante de douleur à la cheville. Les signes caractéristiques d'une telle blessure sont les hématomes et les poches. Si l'articulation est très enflée et que tout mouvement provoque une douleur intense, nous pouvons affirmer en toute sécurité qu'il s'agit d'une luxation.

Une fracture du calcanéum se manifeste comme suit:

  • les poches;
  • rougeur de la peau;
  • douleur intense à la cheville;
  • gonflement.

Œdème périphérique et obstruction vasculaire

L'articulation de la cheville peut souffrir d'une altération de la circulation sanguine et de la microcirculation du sang dans les vaisseaux périphériques. Cette condition est accompagnée d'une augmentation des veines et du gonflement. L'apparition d'un œdème périphérique est associée à des varices, une grossesse, un excès de poids et d'autres causes.

L'obstruction vasculaire de la cheville est due à la formation d'un caillot de sang dans l'une des jambes du patient. Cela provoque un trouble de la circulation sanguine, un gonflement et une douleur intense.

Lésions infectieuses des tissus mous et synovite

L'articulation de la cheville peut également être affectée par une infection des tissus mous de la cheville. Lorsque cela se produit, gonflement et rougeur de la peau. La cause la plus fréquente de cette pathologie est l'activité négative des virus, bactéries et microorganismes pathogènes.

La synovite est une maladie inflammatoire qui affecte la synoviale. Dans ce cas, il y a une accumulation d'épanchement inflammatoire dans la cavité de la coque, provoquant un gonflement et une douleur au niveau de la cheville. Dans ce cas, une personne développe rapidement une fatigabilité lorsqu'elle marche et l'activité motrice du membre affecté est perturbée.

Comment traiter la douleur à la cheville?

Si le syndrome douloureux est une conséquence d'une blessure, le médecin vous prescrira le traitement suivant:

  • l'utilisation d'analgésiques;
  • physiothérapie;
  • remèdes populaires;
  • l'imposition d'un bandage serré, fixant la position de l'articulation;
  • exercice thérapeutique;
  • appareils orthopédiques.

Si la cheville commence à faire mal à la suite d'un certain processus pathologique, un traitement réussi n'est possible que si la maladie sous-jacente est éliminée. À cette fin, le médecin prescrit au patient le médicament qui consiste à prendre des anti-inflammatoires et des analgésiques, ainsi que des médicaments qui accélèrent la régénération des tissus articulaires.

Si le gonflement vasculaire de la jambe n'est pas associé à des maladies graves des organes internes ou à une thrombophlébite, le médecin vous prescrit des vasodilatateurs pour aider à traiter les veines (par exemple, «Detralex» et d'autres). De plus, des gels absorbables sont déchargés pour les tibias (Essaven, Dolobene).

Le traitement de l'arthrose de la cheville et de la luxation est d'abord effectué par des méthodes manuelles qui permettent de restaurer l'articulation et de la ramener à son emplacement d'origine. Après cela, il est fixé dans la position souhaitée avec un bandage élastique. Cela aide l'articulation à ne pas bouger lors du déplacement.

Le traitement auxiliaire est représenté par les procédures physiothérapeutiques suivantes:

Dans les cas particulièrement difficiles, le patient peut être traité chirurgicalement.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès SustaLife. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Pour soulager l’état du patient, une compresse froide est placée sur la jambe. Ce processus est effectué comme suit: le coussin chauffant est rempli de glace ou de glaçons enveloppés dans une toile de gaze et appliqués sur la zone touchée. Cela élimine la douleur et le gonflement de la cheville.

Les remèdes populaires sont également utilisés comme méthode de traitement auxiliaire. Ainsi, le médicament à base de kéfir, les compresses de solution de sel de savon et d'oignons hachés aident très bien. La cheville douloureuse peut être très forte et dans ce cas, la recette suivante aide: mélanger des quantités égales de sel, de sucre, de soda et de miel, ajouter de l’eau et remuer de manière à obtenir une masse pâteuse. Ce mélange est appliqué à la cheville et laissé pendant 10 minutes. La douleur commence à s'estomper progressivement.

Ainsi, la douleur apparue à la cheville est un phénomène assez courant et nécessite une attention particulière de votre part. N'oubliez pas que l'absence de traitement en temps opportun peut entraîner des complications très graves. Dans ce cas, même la chirurgie n'aide pas toujours.