Causes de la douleur au pied et méthodes de traitement

Parmi les affections pathologiques du système musculo-squelettique, les douleurs aux pieds sont les plus courantes entre 20 et 50 ans, accompagnées de l'apparition de la douleur. On peut en conclure que c'est la partie la plus apte de la population qui souffre, car les jambes ont une charge considérable, le pied n'est pas toujours sans douleur et sans conséquences, il peut résister à des sports et des blessures intenses. Je cite un groupe de raisons pour lesquelles une jambe fait mal à la courbure du pied et ne sont pas toujours associées à des maladies des articulations, des plaies à la cheville, y compris une flexion du pied, pouvant être dues à des pathologies des vaisseaux sanguins, des muscles et à la compression des terminaisons nerveuses. Parfois, la douleur aux pieds est une conséquence du problème de la colonne vertébrale, des maladies systémiques survenant dans le corps.

Au total, la structure du pied comporte 26 os de différentes tailles, mais dans la zone qui nous intéresse, l'articulation de la cheville peut être douloureuse à la fourche (plus, et le péroné, le péroné), le calcanéen, le scaphoïde et le tarse. Tous ces os et l'articulation de la cheville sont entourés d'un appareil musculo-ligamenteux qui protège contre les blessures, en particulier les luxations et les fractures de la cheville. À propos, il convient de noter que les femmes sont plus souvent touchées par la douleur dans ce domaine, car elles ont tendance à sacrifier la santé pour préserver leur beauté et leur image. Laissez-nous examiner les principales raisons conduisant à l'apparition d'une sensation de douleur dans le creux du pied.

Bursite du pied

La bursite est une maladie courante associée à une inflammation du sac articulaire chez notre variante du pied, c'est-à-dire l'articulation de la cheville. Le sac articulaire a plusieurs fonctions importantes:

  • protection de l'articulation contre les contraintes mécaniques;
  • nutrition du cartilage articulaire avec le liquide synovial.

La bursite du pied est le plus souvent causée par des blessures et il ne s’agit pas nécessairement d’une fracture. Parfois, une luxation ou une contusion normale suffit pour provoquer une inflammation du sac articulaire. Provoque une bursite qui remet fréquemment le pied, ce qui est familier à presque toutes les personnes. Le mode de vie d'une personne affecte la santé de l'articulation, de sorte que l'obésité et le stress excessif sur les pieds augmentent le risque de développer une pathologie. Souvent, après l'accouchement, le métabolisme est altéré et les perturbations hormonales grossissent, ce qui provoque également une bursite.

Les athlètes, les gens qui travaillent des spécialités, soumis à des charges sur les jambes, les vibrations sont sujets à la bursite. Une cause fréquente de bursite est le port de chaussures à talons. Causer une maladie débordant de rhumatismes, de goutte, de psoriasis.

Les symptômes de la bursite commencent par une douleur à la cheville, puis avec le temps, la douleur se propage au talon, aux orteils, c'est-à-dire que la courbure du pied est directement affectée.

En plus de la douleur, le pied peut gonfler, devenir douloureux à la palpation. La mobilité de l'articulation est sévèrement limitée, une hyperémie cutanée est observée. Au fil du temps, l'articulation peut gonfler fortement, une accumulation d'exsudat se forme dans la cavité articulaire. Cette douleur s'accompagne non seulement de douleur, mais également d'une augmentation de la température corporelle, ce qui provoque une panique chez la personne. Lorsque le processus suppuratif apparaît dans l'articulation, on observe le phénomène de fluctuation, c'est-à-dire que le fluide oscille pendant la palpation.

Pour le traitement de la bursite, en particulier lorsque l'articulation est gravement endommagée, un traitement médicamenteux du groupe AINS est prescrit. Le plus souvent, le choix des médecins repose sur le diclofénac (Voltaren), le nimésulide et l'ibuprofène. En plus de prendre des pilules ou des injections, des pommades anti-inflammatoires sont prescrites - Fastum-gel, crème Dolgit, Finalgon. Si la douleur ne disparaît pas, alors un médicament hormonal est prescrit pour soulager l'inflammation - un blocage est fait par Diprospan, Kenalog.

Le cours de traitement de la bursite comprend la physiothérapie, la gymnastique, le massage. Au cours du processus de suppuration, une ponction et une antibiothérapie sont nécessaires. Pendant la période de récupération aide le traitement à la paraffine, la thérapie de boue Dans les cas avancés, il est nécessaire de recourir à la procédure de dissection du sac articulaire, car le risque de rupture du tendon d’Achille augmente.

L'arthrite

En raison de l'augmentation de l'activité motrice, la charge sous forme de masse corporelle humaine, d'articulation de la cheville et des os du pied sont sujets à l'arthrite. La maladie est associée à une inflammation de l'articulation elle-même et à d'autres pathologies graves provoquant le plus souvent une inflammation. Ainsi, nous pouvons identifier les principales causes d'arthrite de la cheville:

  • lupus systémique;
  • spondylarthrite ankylosante;
  • la polyarthrite rhumatoïde.

En plus de ces raisons, l'arthrite est une maladie liée à l'âge, ainsi que l'ostéoporose, l'arthrose, due à un stress excessif, au manque de vitamines et de minéraux. La pathologie survient souvent avec un diabète sucré, dû à des blessures, chez les athlètes. Il y a des cas où la maladie se développe pendant l'alcoolisme, la toxicomanie, après l'accouchement, la ménopause. L'arthrite touche également plus souvent les femmes, pour les mêmes raisons que la bursite.

Examinons quels symptômes prédominent dans l’arthrite et comment les supprimer. L'accent est mis en premier lieu sur le fait que l'arthrite est une forme aiguë caractérisée par une douleur apparente marquée par une douleur intense, une mobilité limitée de l'articulation et une forme chronique.

Dans la forme chronique, l'arthrite se manifeste par des périodes de rémission, lorsque les symptômes ne sont pas observés, principalement dans les rhumatismes. Mais dans la période d'exacerbation, les symptômes augmentent.

Avec l'arthrite, on ressent une raideur matinale, c'est-à-dire que les symptômes de la douleur se manifestent le plus clairement pendant la période au cours de laquelle une personne commence à se lever du lit. Quand il marche, les symptômes disparaissent. Souvent blessé aux pieds de façon symétrique, ce qui est caractéristique des rhumatismes. La cheville peut être enflée et douloureuse à la palpation, ce qui nécessite un traitement immédiat.

Avec la progression de la maladie, la douleur se fait sentir non seulement à la flexion du pied et à la cheville, mais aussi plus haut dans la jambe. Apparaît une atrophie des muscles, en raison de ce que la performance d'une personne diminue, jusqu'à l'apparition de l'invalidité. L'inflammation peut provoquer de la fièvre, une détérioration de la santé en général.

Dans l'arthrite, le diagnostic est important, car si le rhumatisme est la cause de la pathologie, le traitement conventionnel des articulations ne sera d'aucun secours. Avec les rhumatismes, des médicaments spéciaux sont prescrits, des hormones. Si le processus suppuratif se développe dans l'articulation, alors une antibiothérapie est impliquée dans le traitement. Une cure d'AINS, de physiothérapie et de remèdes populaires aidera à soulager la douleur. L'arthrite devrait être traitée par un médecin. Au cours de la période de rééducation, des vitamines, des chondroprotecteurs, des cures thermales sont prescrits.

Pieds plats

La douleur dans la courbure du pied est souvent un pied plat, une maladie caractérisée par un aplatissement des arches du pied. Attribuez les types de pieds plats longitudinaux et transversaux, caractérisés chacun par des symptômes.

La douleur est inhérente à chaque type de pied plat, mais dans le cas d'un type transversal, la section antérieure fait mal, il y a une courbure du 1er orteil, la formation d'une grosseur, le pied lui-même devient plus large. Le type de pied plat longitudinal est caractérisé par un allongement du pied, une formation fréquente d'éperons au talon, une fasciite plantaire, des douleurs au talon et au centre du pied. Malgré cela, une douleur au pied au coude peut survenir avec tout type de pied plat.

Causer les pieds plats une charge excessive sur les jambes, porter des chaussures étroites ou des talons hauts, pourquoi la maladie plusieurs fois plus souvent les femmes sont malades. Très souvent, la maladie survient lorsque les jambes de jeunes enfants sont soumises à des charges excessives associées à des chaussures inconfortables. Cause de la blessure au pied plat lorsque la fille s’est foulée la jambe ou s’est cassée, obésité, état après l’accouchement, faiblesse du système musculo-squelettique et diabète.

À propos, le pied plat est souvent la cause de la bursite, de l'arthrose, de l'arthrite des articulations du pied. Pathologie particulière à 3 stades de développement. Dans la phase initiale, la douleur au pied se produit rarement, principalement une gêne et une fatigue sont présentes après un effort sur les jambes. Au fur et à mesure que la douleur commence à apparaître, modifiant la forme du pied, les patients se plaignent souvent qu'il leur devient difficile de se décoller ou de porter des chaussures. Aux stades avancés de la douleur apparaissent et au repos, la démarche est perturbée chez la personne, les autres articulations, la colonne vertébrale commencent à faire mal.

Le traitement du pied plat consiste à utiliser des chaussures orthopédiques ou des semelles intérieures à la place des chaussures habituelles, qui sont sélectionnées individuellement, en fonction du type de pied plat. Le médecin doit choisir un cours de thérapie par l’exercice, une physiothérapie et des procédures de massage sont prescrites. Rarement effectué l'opération. L’analgésique est l’ibuprofène, le diclofénac, le Movalis et le nimésulide, qui peuvent être prescrits par un médecin lors d’une exacerbation.

Autres raisons

Cela fait souvent mal au coude du pied, pas du tout de maladies diverses, mais du surmenage banal. Il arrive souvent que le pied soit douloureux après le port de chaussures à talons, lorsque vous devez rester immobile pendant de nombreuses heures ou marcher sans repos. Ces symptômes sont caractéristiques des athlètes, des enseignants, des vendeurs et des professions similaires.

Souvent, une personne se demande pourquoi le pied plié lui fait mal, mais on n'observe ni blessures ni inflammations. La cause de cette affection peut être un œdème, apparaissant lors de maladies vasculaires (varices), de maladies du rein, de diabète et de nombreuses autres maladies. L'œdème survient lorsque l'on consomme de grandes quantités d'eau, du poisson salé, souvent de l'œdème lié à l'alcool, que la personne ressent le lendemain.

En cas de maladies vasculaires, il est préférable de ne pas tarder à consulter un médecin, car ces pathologies progressent rapidement, le membre peut devenir engourdi, retiré. Un phlébologue chirurgien vasculaire moderne peut trouver un traitement efficace pour la plupart des pathologies.

La courbure du pied fait mal après une blessure, en particulier lorsqu'une fille ou une femme s'est tordu la jambe lorsqu'un objet lourd est tombé sur ses pieds. Le fait que les os du métatarse sont petits, peuvent bouger, pincer les nerfs et les vaisseaux sanguins. Les jambes sont souvent douloureuses pendant la grossesse et après l'accouchement, car la femme est exposée au stress associé au port du fœtus et à son alimentation ultérieure. Après l'accouchement, les antécédents hormonaux et le métabolisme sont souvent perturbés, et les pathologies du système musculo-squelettique sont exacerbées.

Il existe de rares pathologies entraînant des douleurs dans la courbure du pied. Ceux-ci peuvent être des néoplasmes (kystes), des myosites, des névrites, et une approche individuelle est nécessaire pour traiter chaque pathologie. Provoque un syndrome de douleur à la cheville, une tendinite du muscle tibial qui survient après une blessure, une surcharge des muscles et des ligaments.

Si des douleurs commencent à apparaître dans le pli du pied, qui augmentent avec le temps et ne disparaissent pas au bout de quelques jours, il est alors préférable de ne pas retarder la visite chez le médecin et de ne pas prendre de médicament. Un traitement précoce aux premiers stades nécessitera moins de temps et d'effort.

Douleur en levant le pied

Le pied humain remplit une fonction de soutien dans le corps. Les os du métatarse ont toute la charge lors de la marche, ce qui entraîne le développement de conditions pathologiques dans lesquelles une douleur à la levée du pied peut être observée (métatarsalgie). Une telle condition peut indiquer de graves problèmes du système musculo-squelettique et nécessite un traitement immédiat chez le médecin, qui recherchera pourquoi le pied fait mal et vous prescrira un traitement approprié.

Les principales raisons du développement de la pathologie

La fatigue physique et les blessures sont le principal facteur pouvant causer de la douleur dans la partie supérieure du pied. En conséquence, les douleurs dans les jambes et les muscles s'affaiblissent, ce qui contribue aux luxations fréquentes de l'articulation de la cheville.

Chez la femme, les symptômes de la douleur sont souvent causés par des modifications naturelles du système hormonal, par exemple pendant la grossesse, la ménopause, etc. Assez souvent, le fait de soulever le pied est douloureux en raison d'un surpoids qui entraîne une augmentation de la charge.

En outre, les raisons du développement du processus pathologique incluent:

Arthrose de la cheville

Cette maladie est caractérisée par des troubles de type dystrophiques. Pendant la marche, il y a présence de douleur, de craquement avec destruction ultérieure du tissu cartilagineux des orteils du pied. La progression de l'arthrose entraîne la formation d'un œdème et une augmentation des symptômes négatifs. Dans ce cas, les orteils sont sujets à une luxation spontanée.

Pieds plats

Ce facteur de douleur dans le soulèvement du pied est dû à la faiblesse des ligaments et des muscles. Le plus souvent, cette maladie survient dans l'enfance, en raison de la croissance active du tissu osseux et de l'immaturité du corps. Dans ce cas, la fatigue augmente, les articulations des os forment des cors et des douleurs dans la partie supérieure du pied lors de la marche. En l'absence de traitement adéquat, le processus inflammatoire peut se propager au dos, aux genoux et à la colonne vertébrale.

L'arthrite

La survenue de symptômes douloureux dans l'arthrite est due aux processus destructeurs de la cheville. En même temps, un léger gonflement se forme sur le dessus du pied, aggravant l’activité motrice de l’articulation. Si le traitement n'est pas effectué, il existe un risque de complications et la transition du stade aigu vers un processus chronique.

La goutte

Lors du diagnostic de la goutte, caractérisée par une altération des processus métaboliques dans le corps résultant d'une accumulation d'acide urique, la douleur dans la partie supérieure du pied est accompagnée de excroissances et de déformations. La jambe se gonfle, empêchant un mouvement normal. Le plus souvent, la goutte affecte les hommes de plus de 45 ans, mais il existe des cas de la maladie chez les femmes qui présentent des symptômes graves et nécessitent un traitement plus intensif. À ce jour, il est impossible d'éliminer complètement la goutte, à l'exception de la réduction de la phase active, mais il est tout à fait possible de maîtriser la maladie pendant une période suffisamment longue.

Syndrome du pied de cheval

Cette anomalie de développement peut être à la fois acquise et innée et s'accompagne d'une flexion persistante du pied, qui empêche le patient de marcher normalement, car la charge principale tombe d'un côté (côté, talon ou orteil).

Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition d'anomalies:

  • violation du développement embryonnaire;
  • rétrécissement important de l'articulation de la cheville;
  • dommages au nerf sciatique;
  • poliomyélite et polynévrite;
  • hémiparésie spastique, etc.

Les symptômes de la douleur dans le syndrome du pied de cheval s'accompagnent d'un grossissement de la peau dans la zone du pied et de modifications importantes de tous les composants.

Syndrome du pied diabétique

Un tel état pathologique survient lorsqu'un traitement inapproprié du diabète de type 1 entraîne une violation de l'apport sanguin et le développement du processus inflammatoire, accompagnés d'un œdème, d'une boiterie et d'une douleur dans les jambes.

Syndrome du pied de mars

En cas de blessures diverses, une tendovaginite peut se développer, dans laquelle la levée de pied du patient devient trop douloureuse. Une maladie similaire en médecine est souvent appelée syndrome du «pied qui marche» en raison du fait qu'elle est plus répandue parmi les militaires, en particulier au tout début du service.

Le principal facteur prédisposant à ce syndrome est le pied plat et l’utilisation de chaussures inconfortables. En outre, une tendovaginite traumatique peut survenir à la suite d'une levée de poids ou d'une marche fréquente dans les escaliers. Ce sont ces raisons qui créent une pression anormale sur le pied, provoquant sa déformation et sa douleur, accompagnée d'un gonflement des doigts et du dos. Il convient de garder à l’esprit que le «pied de marche» peut être diagnostiqué exclusivement à l’aide d’une radiographie.

Courbure du valgus

Cette maladie est plus fréquente chez les femmes en raison du port de chaussures à bout pincé et de talons hauts. Dans le même temps, les doigts ont une charge constante, ils se déforment progressivement, formant ainsi une courbure de valgus et une douleur dans le pied.

Talons éperons

La raison principale de la formation d'éperons de talon, qui s'accompagne de douleur, est le pied plat, un effort physique accru, l'obésité, une position debout prolongée. Souvent, l'épine de talon est diagnostiquée chez des patients présentant une faiblesse congénitale des muscles conjonctifs.

Processus inflammatoires purulentes

Les maladies les plus courantes de ce type comprennent les félins, causés par un processus bactérien inflammatoire sur le site des lésions externes (coupures, écorchures, etc.). Il existe plusieurs types de félon (sous-cutané, articulaire, tendon, subungual et os). Tous ces types sont accompagnés par la présence de douleur aiguë au site du pied. Dans ce cas, la zone endommagée gonfle et la température corporelle augmente localement.

Blessures au pied

Avec diverses blessures à la cheville, la douleur peut être localisée de chaque côté, y compris à la hausse. Cette caractéristique est causée par des dommages aux muscles, aux ligaments et aux tissus osseux. Des symptômes douloureux peuvent survenir même avec des microtraumatismes.

Toutes les maladies ci-dessus sont accompagnées d'un tableau symptomatique individuel, ce qui rend impossible l'application de mesures thérapeutiques sans un diagnostic approprié.

Diagnostics

En règle générale, le diagnostic de douleur dans la partie supérieure du pied n'est pas difficile. Pour un traitement plus efficace, l'anamnèse et l'examen externe de la zone touchée sont nécessaires. Les premiers signes signalant des anomalies du pied sont une douleur et un gonflement des tissus.

Une grande importance dans le diagnostic est donnée à la recherche radiographique, aux ultrasons et à l'IRM et, si nécessaire, à une analyse générale du sang et de l'urine.

Thérapie

Découvrez les causes de la douleur dans la partie supérieure du pied avec un traumatologue, un rhumatologue ou un orthopédiste. Après un diagnostic complet, le traitement le plus optimal est sélectionné (intervention conservatrice ou chirurgicale). Il convient de rappeler que les médicaments ne sont efficaces qu’avec des effets complexes sur le corps et subissent certains changements, en fonction des symptômes de la maladie.

Dans les maladies auto-immunes sévères (rhumatismes, arthrite, lupus systémique, etc.), l'utilisation de cytostatiques (méthotrexate, cyclophosphine, etc.), ainsi que l'utilisation à long terme de glucocorticoïdes (prednisolone, bétaméthasone, etc.) sont nécessaires.

Pour le soulagement de la douleur, des AINS (Diclofenac, Ortofen, Ibuprofen, etc.) sont prescrits, ainsi que des agents externes (Fastum-Gel, Indomethacin). En cas d'urgence, avant l'examen du médecin, le membre blessé doit se reposer et, si nécessaire, une immobilisation est possible.

Pour lutter contre les symptômes de douleur et l'inconfort au niveau des pieds, il est recommandé de réaliser un complexe spécial de thérapie par l'exercice:

  • il est demandé au patient de faire plusieurs mouvements de rotation du pied (10 fois dans un sens, puis dans l’autre);
  • utilisez vos doigts pour faire rouler une petite balle de gymnastique sur le sol et soulevez de petits objets, ce qui augmente la circulation sanguine des tissus;
  • un léger massage a un effet positif;
  • allongé sur le sol, vous devez effectuer plusieurs mouvements qui rappellent le cyclisme.

En cas de forte douleur dans la zone de soulèvement important du pied, il est recommandé d'appliquer une compresse froide sur la zone enflammée, après quoi cet endroit est activement frotté avec une solution alcoolique.

Bains de pieds

Les moyens les plus faciles de se débarrasser des manifestations négatives, si la levée du pied fait mal, sont un massage relaxant, ainsi que des bains thérapeutiques au sel marin, aux herbes (camomille, feuilles de bouleau, etc.) et aux huiles essentielles (eucalyptus, romarin, etc.)..) Les avantages de ces méthodes incluent la possibilité de leur mise en œuvre indépendante.

À titre préventif, il est recommandé de réduire le stress, de normaliser l'alimentation, d'abandonner les mauvaises habitudes et de porter des chaussures orthopédiques spéciales, ce qui réduit considérablement la fatigue musculaire.

Les symptômes douloureux au niveau de la levée des pieds nécessitent une consultation obligatoire avec votre médecin, car l'auto-traitement peut entraîner des complications graves et une douleur accrue. Seul un spécialiste hautement qualifié est capable de différencier la maladie et de choisir le traitement le plus optimal.

Pied douloureux. Causes de la douleur: ostéoporose, endartérite oblitérante, pied diabétique, fasciite plantaire, épine calcanéenne, bursite du pied, pied plat, ligamentite, ligamentose, lésions du pied, pied plat transversal, panaritium, goutte.

Le site fournit des informations générales. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation requise

Le pied est la dernière partie de la jambe, qui comprend le tarse, le tarse et les orteils. Dans le pied, on peut distinguer des parties telles que le talon, le soulèvement, la plante du pied, la voûte plantaire (la partie de la plante qui ne touche pas le sol pendant la marche), la partie arrière (supérieure) du pied.

La douleur aux pieds est un symptôme courant pouvant accompagner un grand nombre de maladies différentes. Dans cet article, nous allons examiner les principaux.

En raison de la nature de la douleur au pied et aux orteils, elle peut être aiguë (se produit rapidement) et chronique (s'inquiéter longtemps). La douleur peut toucher les différentes parties du pied décrites ci-dessus, accompagnée dans certains cas de démangeaisons, d'engourdissements, d'enflures, de brûlures, de changements de la peau et d'autres symptômes.

Le syndrome douloureux peut être directement lié à la maladie des pieds, de l’ensemble du membre inférieur et à des maladies courantes du corps. Les procédures diagnostiques et thérapeutiques sont toujours définies en fonction des caractéristiques de la douleur et de la maladie sous-jacente.

L'ostéoporose

C'est une maladie caractérisée par une douleur au pied, qui ne s'accompagne d'aucun autre symptôme. La douleur survient au repos, au cours de l'effort physique augmente. Si vous appuyez sur le pied à l'endroit où les os sont situés près de la peau, vous ressentez une douleur très vive. L'ostéoporose est causée par la lixiviation du calcium et du phosphate des os du pied. Cela peut contribuer à des états tels que:

  • manque de calcium et de minéraux dans l'alimentation quotidienne;
  • stress excessif constant sur les os du pied;
  • changements osseux liés à l'âge;
  • surpoids: il y a de très fortes charges sur les os des membres inférieurs;
  • mode de vie sédentaire, repos prolongé au lit pour diverses maladies;
  • grossesse: le fœtus en développement nécessite une grande quantité de calcium;
  • maladies des organes endocriniens, principalement des glandes parathyroïdes.

Le diagnostic de l'ostéoporose est réalisé par tomographie à rayons X et par ordinateur.

Le traitement de la douleur des pieds causée par l'ostéoporose consiste à prescrire du calcium et des médicaments à base de vitamine D. Il est particulièrement important de prescrire du calcium aux femmes en fin de grossesse. Lorsque les maladies endocriniennes sont des hormones prescrites.

Varices

La maladie variqueuse des jambes est une stagnation du sang dans les membres inférieurs, qui entraîne une surdistension pathologique de leurs veines. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne peut ressentir que de la lourdeur dans les pieds et les jambes. Le soir, il y a gonflement. À l'avenir, sous la peau des jambes, les veines élargies et trop étirées deviennent visibles. La douleur et le gonflement des pieds sont observés dans la plupart des cas aux derniers stades de la maladie. Dans ce cas, la peau des jambes commence à souffrir d'un manque constant d'oxygène, sa coloration s'assombrit et des ulcères trophiques peuvent apparaître.

Les principales causes de varices sont les désordres congénitaux de la structure de la paroi veineuse, l'insuffisance cardiaque, le surpoids, la position debout ou debout permanente.

La douleur aux pieds avec les varices est diagnostiquée chez le médecin, lors de l'examen. Au début, vous pouvez utiliser différentes crèmes et onguents pour soulager la douleur aux pieds, porter des bandages élastiques ou des bas. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être indiqué.

Endartérite oblitérante

Une maladie très commune dans le monde moderne, qui se caractérise par une douleur dans les pieds et d'autres signes de troubles circulatoires. Les hommes souffrent de pathologie 10 fois plus souvent que les femmes. Les causes et les mécanismes de l'endartérite oblitérante ne sont pas bien compris à ce jour. Il est considéré que le tabagisme est l’un des facteurs les plus importants qui provoquent des infractions.

L'endartérite oblitérante est une maladie qui se développe sur une longue période et qui touche le plus souvent les personnes âgées de 30 à 40 ans. Dans le même temps, douleur chronique aux pieds et autres signes:

  • douleur et engourdissement des pieds;
  • sensibilité accrue au froid: douleur brûlante au pied pendant le refroidissement;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine;
  • faiblesse dans les pieds, boiterie.
Au fil du temps, sans traitement, le flux sanguin dans le pied devient si grave que l'endartérite oblitérante entraîne le développement d'une gangrène.

Le traitement de la pathologie dans les premiers stades est conservateur. Les médecins utilisent divers médicaments, on peut prescrire des onguents et des crèmes pour soulager les douleurs aux pieds. D'autres interventions microchirurgicales sont effectuées sur les vaisseaux à pied. Si toutes les mesures thérapeutiques échouent et qu'une gangrène se développe, une amputation est réalisée.

Pied diabétique

Cette condition est une complication du diabète, en particulier du type I, sans traitement approprié.

Le diabète sucré est une maladie qui augmente le taux de glucose sanguin. L'hormone insuline, responsable de l'absorption de glucose par les cellules, n'est plus en mesure de gérer correctement ses fonctions. Mais lorsque cela se produit un grand nombre de troubles métaboliques dans le corps. En particulier, l'athérosclérose est considérablement accélérée. Les plaques athérosclérotiques se forment beaucoup plus rapidement sur les parois des vaisseaux. En conséquence, les petits capillaires situés dans le cœur, la rétine, les pieds et les reins souffrent le plus. En eux, le flux de sang est brisé.

Pied diabétique - le nom figuratif des changements qui se produisent dans les pieds en violation du flux sanguin. L'évolution de la pathologie ressemble fortement à une endartérite oblitérante. Il y a une douleur et un gonflement dans les pieds, une boiterie. Les changements trophiques sous la forme d'ulcères se développent sur la peau. Un engourdissement et une douleur dans les pieds, une faiblesse dans les muscles des jambes indiquent une déficience grave de la circulation sanguine.

Pour prévenir le pied diabétique et d'autres troubles des vaisseaux causés par le diabète, il est nécessaire de surveiller en permanence la glycémie, de prendre des médicaments hypoglycémiants prescrits par un médecin.

Si la complication est déjà apparue, divers médicaments, la physiothérapie. Si nécessaire, différents types de traitement chirurgical.

Fasciite plantaire et épine de talon

L'aponévrose plantaire est une plaque de tissu conjonctif qui part du calcanéum, s'étend sur toute la surface plantaire du pied et s'attache à la tête des os métatarsiens. Le fascia renforce le pied, lui permet de porter des charges plus intenses.

Si le fascia lui-même est constamment exposé à un stress important, il est surétiré, blessé et une inflammation se développe. Cette affection est connue sous le nom de fasciite plantaire et son symptôme principal est une douleur au pied lors de la marche.

La fasciite plantaire peut se développer pour les raisons suivantes:

  • charge constante sur le pied, associée à un travail ardu ou à la nécessité d'un long séjour en position debout;
  • surpoids: lors de la marche, le fascia plantaire est blessé sous l'influence d'une masse corporelle importante;
  • Le pied plat provoque une perturbation de la forme normale du pied et une extension excessive du fascia.

Les personnes les plus susceptibles à la fasciite plantaire sont les personnes présentant une faiblesse congénitale du tissu conjonctif. Avec cette maladie, il y a une douleur dans le côté du pied et dans la montée. Particulièrement caractérisée par l'apparition de douleur le matin lorsqu'une personne se lève et va quelque part. Au cours de la marche prolongée, la douleur augmente également, entraînant parfois le développement de boiteries.

Le fascia plantaire enflammé peut s'ossifier au niveau du site de fixation au calcanéum. Dans le même temps, le talon du pied présente des douleurs de piqûres prononcées qui s'aggravent pendant la marche. Cette maladie est connue en médecine sous le nom d'éperon de talon.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec fasciite est effectué de manière conservatrice:

  1. Il est nécessaire de décharger les pieds. Nécessaire pour éliminer tous les exercices lourds. Si vous ressentez une sensation de fatigue ou de douleur pendant la marche, vous devez immédiatement vous arrêter et vous reposer.
  2. Un massage avec de la glace et une serviette froide contribue à soulager le processus inflammatoire dans l'aponévrose.
  3. L'utilisation de chaussures orthopédiques spéciales, en particulier si le patient a simultanément les pieds plats.
  4. L'utilisation de crèmes et de pommades pour la douleur à la jambe, prescrites par l'orthopédiste.
Le diagnostic des éperons est établi après examen du chirurgien orthopédique et radiographie. Dans les premiers stades de cette maladie, ainsi que la fasciite, peuvent être traités par des méthodes conservatrices. Aux stades ultérieurs, la chirurgie est effectuée.

Bursite de la tête métatarsienne

Les phalanges des orteils sont reliées à la tête des os métatarsiens à l'aide des articulations. Dans ces endroits sont des sacs articulaires - la soi-disant bourse. Normalement, ils sont protégés du côté plantaire par une épaisse couche de graisse. Mais avec l’âge, il devient de plus en plus mince, ce qui fait que la bourse ressent une charge constante pendant la marche. Cela peut provoquer des douleurs aux doigts et aux articulations du pied, une violation de leur configuration. On peut noter une rougeur de la peau dans les articulations métatarsophalangiennes. En cliquant dessus marque aussi la douleur.

Le diagnostic de bursite ne peut être établi par le médecin traitant qu'après une radiographie et, si nécessaire, d'autres mesures de diagnostic. Le traitement est effectué avec l'utilisation d'anti-inflammatoires qui soulagent la douleur dans le pied, la thérapie physique. Parfois, des injections d'hormones sont prescrites dans les poches articulaires. Dans le cas de la bursite chronique, qui ne peut pas être traitée par un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est utilisée.

Pieds plats

Pieds plats - un problème courant qui entraîne des douleurs aux pieds et d'autres troubles. Cette maladie se caractérise par une violation de la forme normale du pied, à savoir le lissage de sa voûte plantaire - la partie interne de la plante du pied qui s’élève au-dessus du sol sous la forme d’une voûte plantaire. En conséquence, une personne commence à compter lorsqu'elle marche, non seulement à l'extérieur, mais également à l'intérieur du pied. Lorsque cela se produit deux processus pathologiques:

  • des changements dans l'interposition normale des os du pied, la configuration des articulations, ce qui provoque une douleur dans le pied;
  • dans la région de la voûte plantaire, il existe des vaisseaux et des nerfs importants: lorsqu'ils sont pieds nus, ils sont comprimés pendant la marche, ce qui accroît le syndrome douloureux.
Les pieds plats et la douleur qui l'accompagne peuvent être causés par les raisons suivantes:
  • faiblesse congénitale de l'appareil ligamentaire: sous l'action de charges constantes du ligament du pied chez de telles personnes, il est beaucoup plus facile de s'étirer, de sorte que la déformation apparaît;
  • le rachitisme, transféré dans l'enfance, contribue à la déformation du pied;
  • différence congénitale dans la longueur des jambes - une condition qui survient chez de nombreuses personnes;
  • charges intenses et excessives, telles que lever une barre, debout;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • Parfois, un pied plat se développe après un traumatisme, au cours duquel il se produit une fracture des os du pied.

Aux premiers stades du pied plat, la douleur au pied est absente. Seulement très fatigué après une longue marche peut être ressenti. En outre rejoint le syndrome de la douleur. Flatfoot peut être exprimé de manière si forte que cela entraîne une douleur intense et le développement de boiteries.

Le diagnostic est réalisé par rayons X, plantographie.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec les pieds plats suggère ce qui suit:

  1. Physiothérapie et gymnastique. En cas de pieds plats très prononcés, ils doivent être réalisés uniquement sous la surveillance d'un médecin orthopédiste. Ces activités visent à renforcer les muscles qui assurent la configuration normale du pied.
  2. Porter des chaussures confortables. Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire des chaussures orthopédiques spéciales.
  3. Procédures de restauration: marcher sur la rosée, le givre, les pieds nus sur le sol et les cailloux. Il convient de rappeler que les procédures de revenu doivent être effectuées de manière méthodique et progressive.
  4. Porter des semelles orthopédiques.
  5. L'utilisation de crèmes et de pommades spéciales pour la douleur dans les jambes - elles sont aujourd'hui présentées dans les pharmacies dans une large gamme.

Ligamentite

La ligamentite est une inflammation des ligaments qui provoque une douleur au pied. En fonction du ligament enflammé, une douleur peut être notée du côté du pied, de l'ascension, de la partie plantaire, de la région de la cheville. Caractérisé par la douleur lors de la flexion du pied ou d'autres mouvements.

La ligamentite est une maladie qui peut être causée par deux groupes de causes:

  1. Microtrauma sous des charges excessives. Dans le même temps, le mécanisme de développement de la ligamentite est similaire à celui de la fasciite. Les médicaments anti-inflammatoires (crèmes et onguents spéciaux pour la douleur aux pieds), le reste sont utilisés pour traiter cette affection, parfois des injections sont administrées à des lots de médicaments hormonaux (pour des douleurs très vives).
  2. Maladies infectieuses, par exemple la brucellose. L'utilisation d'antibiotiques est à la base du traitement des pathologies causées par des agents pathogènes.
Le diagnostic de ligamentite n’est établi que chez le médecin, après radiographie et échographie.

La ligamentose

Cette maladie s'accompagne également de lésions des ligaments, qui sont à l'origine de douleurs au pied droit, au pied gauche ou aux deux pieds.

La ligamentose se développe avec un effort physique constant et trop intense, une circulation sanguine altérée dans les ligaments, leurs microtraumatismes, une ligamentite fréquente. Dans ce cas, les ligaments sont progressivement remplacés par du cartilage, puis du tissu osseux. Les exemples classiques de ligamentose incluent l'éperon calcanéen et l'ossification du tendon d'Achille (utilisé pour attacher le muscle du mollet au calcanéum postérieurement).

La ligamentose se caractérise par de graves douleurs aiguës au talon ou au pied, qui se produisent pendant la marche.

Le diagnostic de ligamentose et de douleurs au pied est établi après un examen médical, une radiographie et une échographie. Le traitement est complexe et comprend les activités suivantes:

  • repos pour le membre affecté, exclusion de l'effort physique intense, séjour prolongé sur les jambes;
  • utilisation de médicaments, de pommades et de crèmes pour soulager la douleur au pied;
  • l'imposition d'un bandage compressif;
  • physiothérapie, massage, méthodes de traitement de physiothérapie.

Blessures au pied

Différents types de blessures sont une cause très courante de douleur au pied. Les types de blessures au pied les plus courants sont les suivants:

  1. Les ecchymoses sont les blessures les plus courantes. Elles se produisent à la suite d'accidents vasculaires cérébraux et se caractérisent par l'apparition de douleurs au pied, de gonflements, d'hématomes (ecchymoses) sur la peau. Souvent, lorsqu'une ecchymose est nécessaire pour effectuer une radiographie afin d'exclure une luxation ou une fracture. Au cours des trois premiers jours suivant la blessure, il est recommandé de se reposer, de la glace et des compresses froides. En outre, au contraire, des procédures de réchauffement, des compresses d’alcool et des filets d’iode sont prescrits.
  2. Entorses Cela se produit souvent lors de sports, de jeux en plein air ou de travaux physiques difficiles Immédiatement après la blessure, il se produit une douleur intense, un gonflement et une hémorragie sous la peau. Étant donné que dans la plupart des cas, les ligaments de la cheville sont touchés, on note une douleur intense dans la partie supérieure du pied. Le mouvement devient limité. Quand une entorse est appliquée, un pansement est appliqué, le repos est montré et des anti-inflammatoires sont utilisés pendant plusieurs jours. Les entorses doivent également être distinguées des fractures pour lesquelles un examen radiographique est utilisé.
  3. Ligament déchiré. Pour que cela se produise, un effet traumatique très puissant doit être exercé sur le pied, dépassant de loin la force de l'appareil ligamentaire. Au moment de la blessure, il existe une très forte douleur au pied persistante. Un œdème prononcé survient rapidement, des hémorragies apparaissent sous la peau. Le pied fait mal même au repos, il est presque impossible de marcher dessus. Le traitement est effectué selon les mêmes méthodes que les entorses, mais pour une période plus longue.
  4. Disloquer. La luxation la plus commune se produit dans l'articulation de la cheville. Le pied peut être dévié en avant, en arrière, latéralement. Les dislocations du talus, qui fait partie du tarse, sont également courantes. Souvent, la douleur dans les orteils peut aussi être due à leur luxation. Comme les os du tarse sont reliés entre eux de manière assez fiable, les subluxations se produisent le plus souvent lorsque les os ne sont pas complètement déplacés les uns par rapport aux autres, ainsi que par les dislocations associées à des fractures. En même temps, il y a une très forte douleur dans le pied, un œdème prononcé, une hémorragie sous-cutanée, un mouvement dans le pied est presque impossible. Le diagnostic de luxation est établi après radiographie. Traitement - reconstitution sous anesthésie locale ou générale, imposition d'une attelle en plâtre.
  5. Les fractures Dans le même temps, une douleur intense dans la région du pied est associée à des signes classiques: perturbation du mouvement, déformation, œdème grave, hémorragies. Parfois, une fracture ou une fissure mineure peut ressembler à une ecchymose ou à une entorse et le diagnostic ne peut être établi qu'après une radiographie. Si les fragments sont déplacés les uns par rapport aux autres, le retrait du déplacement (repositionnement) est effectué sous anesthésie locale ou générale. S'il n'y a pas de déplacement, un plâtre long est simplement appliqué sur le pied.

Pied plat transversal

Il existe un type de pied plat distinct - le pied plat transversal. Il se développe avec l'âge et on l'appelle aussi en médecine pied croisé. En même temps, il y a une douleur au milieu et à la voûte plantaire, dans la zone du coussinet adipeux sous la base des orteils du pied.

Normalement, debout ou en marche, la plus grande partie du poids du corps repose sur le premier os métatarsien, qui relie le gros orteil. Les os des deuxième et troisième métatarsiens ont moins de poids et les quatrième et cinquième os ont des charges minimales. Avec un pied qui s'étend transversalement, ce rapport est perturbé: les deuxième et troisième os métatarsiens sont les plus sollicités. C'est le mécanisme principal pour le développement des désordres.

Le pied plat transversal se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans les pieds, qui est initialement localisée dans la région du gros orteil, puis peut s'étendre à tout le pied;
  • la douleur au pied lors de la marche augmente, en particulier si le patient porte des chaussures inconfortables;
  • la maladie tire son nom du fait que le pied semble vraiment aplati, le pouce déviant vers l’extérieur;
  • sur le côté plantaire du pied, plus près des doigts, apparaissent des cors douloureux - un épaississement de la peau.

Panaritium et ostéomyélite

Parmi les maladies purulentes-inflammatoires entraînant des douleurs au pied, le plus souvent des panaritium apparaissent lorsque des agents pathogènes pénètrent dans les doigts. Les portes d'entrée pour eux sont de petites blessures.

Les signes de félon sont une forte douleur lancinante ou une contraction dans la pointe, son gonflement, sa rougeur. Des gouttelettes de pus peuvent être libérées de la plaie. Au début, quand la suppuration n’est pas encore apparue, on peut appliquer des bandages avec la pommade Vishnevsky ou la pommade ichthyol. Si la suppuration a déjà eu lieu, alors vous devez consulter un chirurgien qui fera une incision. La procédure est réalisée en ambulatoire, en clinique.

Ostéomyélite - inflammation purulente des os du pied. Le plus souvent, l'infection pénètre dans les os en même temps que le sang - l'ostéomyélite dite hématogène se développe. Le processus est déclenché par une petite blessure. Après cela, les douleurs dans les os du pied augmentent progressivement, la température corporelle augmente, l'état du patient s'aggrave. Dans l'ostéomyélite des os du pied, une hospitalisation d'urgence est indiquée dans un hôpital chirurgical. Un traitement antibiotique est utilisé et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Ongles incarnés

La cause de la douleur à l'orteil peut être ce que l'on appelle un ongle incarné, dont la croissance se produit de manière incorrecte. Le plus souvent, cette condition se développe après des blessures. Le patient ressent de fortes douleurs de saccades et de piqûres à l'orteil. Vu de l'ongle a une forme irrégulière. Le traitement de cette pathologie n’est que chirurgical. Chez l'adulte, un ongle incarné peut être retiré sous anesthésie locale. Chez les jeunes enfants, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale.

La goutte

Polyarthrite rhumatoïde

C'est une maladie auto-immune dans laquelle de nombreuses petites articulations sont touchées, principalement des mains et des pieds. Dans le même temps, il existe des douleurs caractéristiques dans la région des orteils. Le mécanisme de développement de la polyarthrite rhumatoïde est plutôt compliqué et n’est pas entièrement compris à l’heure actuelle. Mais on sait que la première attaque de la maladie peut être provoquée par les facteurs suivants:

  • exercice excessif;
  • stress sévère;
  • diverses infections virales et bactériennes.
Les signes de la polyarthrite rhumatoïde sont assez caractéristiques:
  • ces patients ont une fatigue accrue;
  • le matin, après le réveil, on note une raideur dans les articulations des doigts des mains et des pieds;
  • douleur dans les orteils des pieds et des mains, qui s'aggravent en position assise et dans la même position;
  • l'état général du patient souffre également: malaise, comme pour les infections respiratoires aiguës, diminution de la capacité de travail, dépression, diminution ou manque d'appétit.
Mais les douleurs dans les articulations des orteils ne sont pas le pire symptôme de la polyarthrite rhumatoïde. En fin de compte, le décès du patient peut résulter de complications telles que l'épuisement et l'insuffisance rénale.

Le diagnostic de douleur au pied dans la polyarthrite rhumatoïde ne peut être posé que par un médecin professionnel. Des recherches supplémentaires telles que des analyses de sang et des rayons X sont en cours. Le traitement de la douleur dans les pieds et d'autres manifestations de la maladie est effectué à l'aide d'antibactériens, d'anti-inflammatoires, d'un régime, de physiothérapie.

Rhumatisme

Le rhumatisme est une maladie auto-immune déclenchée par une bactérie streptocoque qui provoque généralement des maux de gorge. Le corps commence à produire activement des anticorps contre les streptocoques, mais ils affectent également ses propres tissus, en particulier les valvules cardiaques et le cartilage articulaire.

Les douleurs rhumatismales au pied sont rares. La cheville n'est atteinte que dans les cas où la maladie évolue de manière sévère. Dans ce syndrome de la douleur a certaines caractéristiques:

  • il y a une douleur et d'autres symptômes dans la zone de lever le pied;
  • la douleur est accompagnée d'autres signes d'inflammation, tels que gonflement, rougeur et fièvre de la peau au niveau de l'articulation;
  • les douleurs sont assez fortes, mais à court terme, elles peuvent apparaître dans différentes articulations et passer rapidement.
La douleur et les autres symptômes articulaires ne sont pas la manifestation la plus grave du rhumatisme. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des défauts valvulaires se forment progressivement.

Le diagnostic est établi par un rhumatologue. Pour le traitement, utilisez des anti-inflammatoires, de longs traitements antibiotiques.

Mal au creux de la jambe

Chaque jour, il y a des situations où quelque chose fait mal. La douleur est souvent localisée dans les jambes. Les causes de la douleur sont nombreuses. Dans certains cas, cette condition conduit à une maladie grave.

Un symptôme commun est une douleur dans la courbure du pied. Souvent, les personnes âgées et les filles qui ont une passion pour les talons s'en plaignent. Pour faire face au problème quand un certain point sur le creux du pied fait mal, éventuellement après une visite chez l'orthopédiste.

La structure anatomique des pieds est agencée sous la forme d'une voûte qui répartit la charge sur les jambes. Il y a des composants du pied:

Les structures osseuses, ainsi que les tissus, sont assemblés en un complexe unique pour la formation des pieds. Il y a plusieurs départements: tarse, métatarse, doigts. La charge tombe sur 2 gros os. Les autres sont moins impliqués. Pour réduire les frictions, les cartilages sont situés entre les articulations. Les sacs articulaires sont remplis d'une articulation humidifiante avec un fluide, sans lequel l'articulation craque. Les tendons sont forts et résilients. Leur fonction consiste à effectuer des mouvements de flexion et d'extenseur.

Les os du tarse, à la partie postérieure, comprennent le bélier, calcanéum. En plus du scaphoïde et du cuboïde, la partie postérieure comprend 3 os en forme de coin. Le long ligament plantaire joue un rôle essentiel dans le renforcement du squelette osseux. Talus - ménisque entre les os de la jambe et du pied. Il a une tête et un corps. Le cou divise les structures osseuses et unit le corps et la tête. Talus - le seul os qui se connecte aux os de la jambe.

À l'aide de surfaces articulaires, il se connecte avec d'autres os. Le dessus et les côtés la couvraient comme une fourchette. La partie inférieure est reliée au calcanéum. Une cheville est formée entre les os de la jambe et le talus. La partie supérieure du bloc est convexe dans une direction, dans l’autre concave. Les plats sont latéraux et médiaux. Le sillon est situé à l'arrière du corps de l'os, divise le corps du talus en 2 tubercules. Ces élévations forment le processus postérieur. Parfois, le tubercule latéral forme un os triangulaire. Sur la partie inférieure du corps de l'os se trouve la surface articulaire. Le scaphoïde se connecte à la tête de l'os. La surface latérale s'étend jusqu'à la partie supérieure du processus. Sur la surface inférieure du corps de l'os se trouve une surface concave du talon postérieur. Les divisions antéromédiales sont limitées au sillon de l'os.

Une cheville se forme entre le talus et le tibia. Avant le sillon se trouve la surface du talon central. Derrière se trouve la surface avant. Sur la face avant de la tête en os, il y a une surface pour l'os naviculaire. Avec leur aide, le talus se connecte à l'os du talon.

Le calcanéum est le plus grand. Derrière la colline se trouve ce qui est palpable. Il existe également des surfaces pour se connecter à d'autres os. Le cuboïde est situé sur le bord extérieur. À l'avant se connecte avec les os du métatarse. Sur la surface inférieure se trouve le tendon qui passe sur le muscle fibulaire. Derrière l'os cuboïde s'articule avec le calcanéum.

Métatarse de forme tubulaire. Attribuez le corps, la base et la tête sous forme de prisme. Sur les bases sont des surfaces articulaires pour relier les os ensemble. À l'arrière, ils se sentent bien. Cela est dû à la présence de tissus mous minces. Dans le sens transversal, ils forment un ensemble.

Les os sphénoïde interne, latéral et intermédiaire sont situés derrière les os métatarsiens. En avant est l'os naviculaire. Intermédiaire - le plus court. Les os ont des surfaces articulaires. Le sphénoïde se connecte au suivant. La base de la cale à l'os médial est tournée vers le bas, le reste en haut. Chacun a 2 surfaces articulaires.

Os scaphoïde. Localisé dans le bord intérieur du pied. Avant et arrière aplatie. Surface articulaire de l'os postérieur. Grâce à elle se connecte avec le talus. Situé derrière les os sphénoïdaux. À l'intérieur sont cuboïdes. L'avance est convexe, bien sentie. Scaphoïde tubéreuse à la marge interne.

Causes et méthodes de traitement

À partir du traitement, déterminez la cause. Après le diagnostic, ils procèdent au traitement de la maladie. La méthode de traitement est déterminée par le médecin traitant. Causes de douleur dans la courbure du pied:

Le tissu osseux se développe dans l'os du talon, l'éperon de talon. Le bas du pied forme des excroissances osseuses qui nuisent à la qualité de la vie. Il devient difficile pour une personne de se déplacer, il est difficile de porter des chaussures.

Marcher avec une croissance osseuse devient difficile. Les facteurs conduisant à un résultat similaire: pieds plats, blessures, obésité, infection antérieure.

  • Douleur après la marche;
  • Troubles du mouvement transitoires au repos sur la jambe;
  • Raideur matinale aux pieds;
  • Puffiness de la voûte;
  • Périodiquement entendu le resserrement dans le pied lors du déplacement.

Pour résoudre le problème dont vous avez besoin au début. Retarder la décision se heurte au choix de méthodes de traitement radicales. Choisissez la bonne chaussure. Pour l'entraînement, achetez des chaussures spéciales, afin de ne pas aggraver l'état actuel. Il vaut la peine d'acheter des semelles orthopédiques. Pour un effet positif nécessite une série d'exercices.

Cet entraînement vise à étirer les muscles et les fascias. Les procédures sont fixées par un cours de massage. Si les étapes initiales sont manquées, des interventions complexes sont nécessaires. Premières injections de glucocorticoïdes. Si la douleur persiste, utilisez une méthode chirurgicale de traitement qui résout rapidement le problème. Le seul obstacle - contre-indications à la chirurgie.

Il se caractérise par une inflammation des membres inférieurs. La maladie est assez commune. L'aponévrose est enflammée - une mince gaine de tissu conjonctif recouvrant les jambes du pied au talon. La douleur provient des entorses. La raison sont les ruptures des fibres musculaires.

La douleur la nuit est rare. Le matin, il est difficile de charger les muscles non développés. Après quelques pas, l'inconfort disparaît. Sans traitement, la fasciite du pied entre dans l'éperon du talon, elle fait constamment mal. Pour le traitement, utilisez des simulateurs, des exercices et des auto-massages.

Le processus implique le membre inférieur. Il y a des sensations douloureuses, la cause de la douleur est l'inflammation. La bursite saisit un sac de tendon d’Achille, l’os du talon. Causes - effort physique, infections passées, arthrose des articulations. Les surfaces articulaires du talon et du talus sont sensibles à la maladie.

Les extrémités sont fatiguées après la marche, des douleurs passagères se rejoignent pour se transformer en articulation permanente et enflée. Au début, les poches sont à peine perceptibles. Puis présent constamment. Le membre affecté devient rouge. L'inflammation est d'abord limitée par les doigts sur les membres, puis affecte toute la jambe.

Le traitement est important pour commencer avec les premiers symptômes. Après avoir identifié la cause, procéder à éliminer. Limitez l'entraînement avec une charge sur les jambes. La thérapie conservatrice est prescrite. Les injections de glucocorticoïdes sont utilisées pour soulager les symptômes de l'inflammation.

Au fil du temps, le résultat du traitement devient perceptible - l'articulation enflée est déjà moins différente de la santé. Si la bursite est causée par une infection, connectez un médicament antibactérien. Les anti-inflammatoires ne fonctionnent pas. Ne pas oublier les compresses. Utilisez le médicament dimexide sur le bas du pied.

La douleur est rarement limitée à un seul domaine. La douleur est associée à des lésions musculaires et ligamentaires. Souvent, le malaise se fait sentir à la partie externe du membre. L'extrémité est exposée à des microtraumatismes constants.

Il y a souvent une entorse. Un problème similaire est commun après la forme physique. Les muscles non chauffés, les ligaments sont rapidement blessés. Les sports peuvent causer des blessures graves. La douleur dépend de la zone d'endommagement de l'appareil ligamentaire. Avec une blessure mineure, une légère douleur est ressentie. Une tumeur tissulaire est visible sur le site de la lésion.

Fixez la glace pour le traitement. Le membre affecté a besoin de repos complet. Si vous suivez les recommandations, le problème disparaît rapidement.

Lorsque les dommages aux ligaments sont graves, des sensations douloureuses insupportables menant à des vertiges, une perte de conscience sont ressenties. La victime doit être emmenée à l'hôpital.

Résultat traumatique grave - fracture. Cela se produit avec un mauvais atterrissage du talon en sautant, en tombant d'une hauteur. Après une blessure, la douleur n'apparaît pas immédiatement. La victime attaque le membre blessé sans ressentir de douleur. Cela est dû à une poussée d'adrénaline d'urgence. L'hormone de stress atténue le sentiment de douleur.

Après le gonflement du membre, il est impossible de marcher dessus. L'auto-traitement dans ce cas est exclu, l'hospitalisation est nécessaire. Pendant le transport, les mouvements indépendants doivent être exclus. En mouvement, il n’ya pas de douleur dans le membre affecté, le diagnostic est établi après un examen radiographique.

La maladie est la destruction du tissu cartilagineux. Un trait distinctif - la défaite des petites articulations.

Destruction du cartilage

  • Aux premiers stades - fatigue rapide lors de mouvements prolongés;
  • Faiblesse constante;
  • Douleur constante au pied;
  • Raideur articulaire le matin, la nuit;
  • Œdème du site de la blessure;
  • Gonflement des jambes;
  • Rougeur de la zone touchée;
  • Crunch dans le joint.

Le traitement consiste à éliminer la douleur - la direction principale de la thérapie. Incluez les anti-inflammatoires injectés dans le muscle du pied atteint. S'il n'y a pas d'effet, le médicament est injecté dans le sac de l'articulation enflée. Des moyens sont utilisés pour accélérer l'excrétion de l'excès d'acide urique. Si la cause était une infection, connectez-vous aux antibiotiques. Le traitement est prescrit par un médecin. Jeter la séance d'entraînement sur l'articulation touchée.

Cette maladie est la plus fréquente parmi les déformations des membres. À pied 2 voûtes. Transversale, à la base du doigt, et longitudinale, à l'intérieur du membre. Leur but en amortissement. Il est cassé à cause de la faiblesse de la partie du système musculaire. L'arc aplati, aggravé pendant la course et l'entraînement. La charge tombe sur la colonne vertébrale. Les articulations du patient jouent un petit rôle, elles n’ont pas à remplir d’autres fonctions, de sorte que les articulations s’usent progressivement.

  • Fatigue passagère dans les membres au début;
  • Joint la douleur, souvent dans les parties extérieures des membres;
  • Les chaussures sont portées de l'intérieur.

Les médicaments ne peuvent pas être guéris avec les pieds plats. Même l'opération ne contribue pas à la guérison. Il est difficile de marcher sur les membres avec les pieds plats. Pour se débarrasser de l'inconfort, vous avez besoin d'analgésiques. Acheter des chaussures orthopédiques ambulantes. 15 min le soir Prenez des exercices légers avec une charge sur les membres. La gymnastique effectue tous les jours.

Le facteur de risque pour la maladie est le manque de composants de base des os. Le calcium et le phosphore sont importants pour le fonctionnement normal des articulations. Un mode de vie sédentaire conduit à l'épuisement du tissu osseux. Des charges excessives détruisent rapidement la structure osseuse.

  • Crunch dans le membre affecté;
  • Sensations douloureuses;
  • Joints raides le matin;
  • Restrictions de circulation;
  • Douleur constante

L'ostéoporose est traitée avec l'introduction de complexes de vitamines à l'intérieur. Vous pouvez utiliser des médicaments qui ne contiennent que du calcium ou de la vitamine D.

Les articulations accumulent un excès d'acide urique. Causes d'accumulation - l'utilisation de produits à base de purine: café, vin, viande. Pour la survenue de la maladie nécessite une prédisposition génétique.

L'acide urique s'accumule progressivement dans les articulations, ce qui provoque une arthrite goutteuse. Les patients ressentent une douleur persistante au premier orteil le matin. La raison est les membres non développés. Après un peu d'exercice, la douleur s'en va. Les sensations de douleur sont caractérisées par une diminution de la flexion des membres. Des sensations vives, soudaines.

Le diagnostic est établi par des symptômes caractéristiques. Limitez votre consommation d'aliments avec des purines. Des médicaments anti-inflammatoires sont injectés dans l'articulation douloureuse - l'effet de guérison est ainsi plus rapide.

Causée par le streptocoque. Se produit souvent deux semaines après avoir eu mal à la gorge. L'essence du rhumatisme dans la production d'anticorps. Son propre corps est perçu comme un objet étranger, des douleurs articulaires.

L'attaque tombe d'abord sur les grosses articulations, puis sur les petites. Les douleurs apparaissent soudainement, se font sentir longtemps. Accompagné par le processus de l'oedème, une rougeur du tissu autour des articulations.

Les causes de la maladie sont l'entraînement physique. Les infections conduisent à un résultat similaire. Les symptômes sont des douleurs qui surviennent plus souvent le matin. La nuit, le symptôme apparaît moins fréquemment.

La thérapie vise à éliminer la douleur. Inclure les anti-inflammatoires. Pendant la journée, la gymnastique est nécessaire. Évitez la condition physique, chargez les membres.

La maladie commence à passer inaperçue, puis la douleur apparaît. Avec l'aggravation du processus sur les membres inférieurs, la sensibilité est perturbée. Se sent engourdi, perte de sensation dans les jambes. Si des symptômes apparaissent, procédez immédiatement au traitement. La maladie a des conséquences irréversibles. Se termine souvent par une gangrène et une amputation du membre.

Traités par des méthodes folkloriques et des drogues. Les cors sont une condition non dangereuse qui provoque des douleurs lorsque vous appuyez dessus.

La maladie est propre aux femmes. Le facteur causal est le port de talons, ce qui entraîne un épaississement des nerfs entre les doigts. Le changement est dû à la charge sur l'orteil. En raison des talons, la charge est inégalement répartie sur le pied. Des tumeurs bénignes se forment - des neuromes. Après avoir porté des chaussures à talons, vous pouvez voir à quel point le pied est gonflé.

De plus, le pied est déformé. La nuit, les poches disparaissent. Le matin, il y a de la raideur en marchant. Pendant la journée, il y a une douleur au pied. En raison de la compression des nerfs qui ne reçoivent pas la nutrition nécessaire, des néoplasmes se forment. Les neuromes sont constitués de gaines de myéline. Suivant - les jambes font constamment mal, vous avez besoin d'une visite chez le médecin.

La cause de la maladie - porter des chaussures serrées. Les militaires souffrent souvent de maladie. Dès le début du service, des douleurs périodiques dans les jambes deviennent permanentes. En conséquence, le bas du pied est déformé.

Il est préférable de commencer le traitement à un stade précoce. Pendant la période de douleur intense, le repos est nécessaire pour les jambes affectées. Dans des cas exceptionnels, un plâtre est requis. Lorsque la douleur disparaît, une physiothérapie est prescrite. La thérapie est fixée par un cours de massage, gymnastique.

La maladie ne se limite pas au pied, souvent représentée par les doigts. Raisons - chaussures de mauvaise qualité. Si le pied est serré fort, jetez ces chaussures. Les autres facteurs de risque sont l'exercice. Un contingent de personnes âgées peut contracter une métatarsalgie au milieu du pied. Les athlètes sont également à risque. Si des chaussures de mauvaise qualité sont utilisées pendant l'entraînement, sauter sur les pieds aura de graves conséquences.

Au départ, un resserrement se fait entendre périodiquement dans le pied. Ensuite, les sensations douloureuses se rejoignent, conséquence du processus inflammatoire de la jambe. Les douleurs sont transitoires, apparaissent le soir, puis deviennent constantes, intenses à la place du point affecté. Périodiquement, à cause de la douleur, vous devez vous arrêter. S'appuyer sur le pied est impossible. Avec une position debout prolongée, une personne commence à passer d'un pied à l'autre.

Au premier stade du traitement, il est nécessaire de remplacer les chaussures serrées par des chaussures lâches pour éliminer la douleur en marchant. Lorsque les doigts sont redressés, la charge est répartie uniformément sur le pied. Semelles orthopédiques appropriées, adoucissant la force de l'impact, déchargeant le pied.

Sélection de chaussures confortables

Tendinite du muscle tibial

Sa fonction est de tenir le bas du pied. La cause de ce phénomène est la faiblesse du système musculaire. Cela se produit en l'absence d'entraînement musculaire, avec un effort physique soudain. La maladie est observée chez les athlètes lors de la course avec des muscles mal chauffés.

La maladie est rarement aiguë. Souvent imperceptible, devient alors chronique. Les douleurs cessent après le repos. Si les charges deviennent chroniques, les parties musculaires deviennent enflammées. Pendant la journée, les douleurs sont contondantes dans le creux du pied. La nuit, la gêne diminue. Zone enflée du pied. La boursouflure est variable. Avec des microtraumatismes constants, la douleur devient permanente.

Le traitement vise à éliminer la tumeur de la région musculaire touchée. Des anti-inflammatoires sont appliqués, des préparations locales sont utilisées. En l'absence d'effet, les injections sont reliées au muscle. Lors de la course à pied, des chaussures spéciales sont nécessaires pour limiter la douleur. L'échauffement des muscles est obligatoire.

Lorsque membre blessé nécessite du repos. Dans certains cas, le casting est appliqué. Si les membres font mal, la jambe est placée dans une position surélevée. En raison de cette condition, le sang s'écoule de la jambe affectée, la circulation sanguine est déchargée, la charge diminue. Si le pied blessé est toujours douloureux, utilisez une méthode de traitement opérationnelle.

Durcissement de toute la surface du pied

La raison de cette condition est une diminution de la graisse corporelle. Se produit chez les personnes âgées. Les personnes qui portent des chaussures étroites ressentent du stress sur la région du pouce, en passant sur le pied. La répartition sur le pied devient inégale.

Le durcissement de la peau est un processus normal lorsque la couche de graisse est portée. La condition se produit lorsque la kératose plantaire. Le noyau de la maladie forme une racine qui pénètre dans le tissu. En marchant longtemps, ça fait mal au creux du pied.

Les agents locaux et les injectables sont utilisés pour le traitement. Dans les cas graves, il est important de consulter un médecin à temps.

La douleur dans la flexion du pied est une augmentation de la charge sur le pied. Il en résulte une répartition inégale, une douleur, un resserrement de la jambe et un gonflement associé à un déplacement du centre de gravité. Le système musculaire devient élastique et doux. Cette condition est associée à la préparation à l'accouchement.

Aux premiers stades, les symptômes sont transitoires. Le resserrement dans le pied n'est pas ressenti. Les douleurs font mal dans la nature. Référez-vous à l'orthopédiste pour obtenir de l'aide.

Traitement des recettes populaires

Si la maladie vous permet d'éviter l'utilisation de médicaments, adressez-vous aux personnes concernées. Les recettes folkloriques ont du mal à résoudre leurs problèmes au début. De remèdes populaires sont recommandés:

  1. Utilisation d'une douche de contraste;
  2. Compresse sur la surface touchée avec des morceaux de glace;
  3. Bains au sel de mer;
  4. Auto-massage du bas des jambes avec l'utilisation d'huiles;
  5. Frotter les membres avec de la graisse de porc ou de l'huile de camphre;
  6. Des lotions de raifort ou de pommes de terre, préalablement frottés dans de la bouillie;

  • Bains à décoctions d'absinthe;
  • Frottez la peau de la partie affectée du membre avec une pommade préparée à la maison. Vinaigre usagé, sel, huile d'olive.
  • Traitement de la douleur dans la courbure du pied

    Une méthode physiothérapeutique réussie est la thérapie par ondes de choc. Le point douloureux est traité avec une onde sonore. L'avantage est l'utilisation de la méthode pour les personnes de toutes les catégories. Ne comporte pas de contre-indications. Le résultat est perceptible après plusieurs sessions.

    Si la douleur est dans la courbure du pied, la glace est initialement requise. Effectuez la procédure dans les 48 premières heures. Prenez un morceau de glace, faites un massage des pieds. Après 2 jours, remplacez la chaleur froide. Ne pas appliquer plus de 10 minutes sur le bas du pied.

    Si la douleur est apparue dans le pied après l'exercice, sans l'utilisation de médicaments ne peut pas faire. Commencez avec des analgésiques. Viennent d'abord les pilules, puis les injections. Pour une utilisation locale sur les parties affectées, il est possible d'appliquer des pommades. Frotter signifie avant l'absorption complète.

    Une série d'exercices pour éliminer la douleur

    Pied non entraîné - le premier pas vers la douleur. Sur le pied, il y a de nombreux points d'où les impulsions vont au cerveau. Toutes les maladies des pieds. Si au cours de l'exercice, un resserrement est entendu, vous ne devriez pas avoir peur. Après répétition, les articulations se développent et le son disparaît.

    Exercice pour les orteils

    1. Essuie-glaces d'exercice. Allongez-vous sur le dos Étirez vos bras aux coutures, paumes vers le haut. Concentrez-vous sur les membres inférieurs. Essayez de vous séparer et de réduire vos pouces. Le nombre de répétitions 15 fois. Entraînement répéter tous les jours.
    2. Exercice de rotation La position de départ est la même. Tournez les pieds en alternance. Plusieurs approches. Courez à l'intérieur, puis sortez. Le nombre de répétitions 20 fois.
    3. Talons coulissants. Allongé, les bras le long du corps. Faites glisser les talons en alternance sur le sol. Effectuer lentement. Le nombre de répétitions ne dépasse pas 15 fois.
    4. En serrant les pieds, en les plaçant au préalable dans la paume de votre main. Position de départ encline. Pour plus de commodité, effectuez la séance d’entraînement. Amenez le pied l'un à l'autre. Serrez-les dans la paume de votre main et serrez vos doigts l'un contre l'autre.
    5. Entraînement basé sur les orteils. Position de départ à quatre pattes. Au début, l'exercice est peu pratique, après plusieurs approches, il commence à tourner. Arrêtez vos doigts et asseyez-vous dessus.
    6. Marcher à l'extérieur du pied. Position de départ debout. La marche est nécessaire à l'extérieur du pied. Parfois, il y a un resserrement dans les jambes. Cela est dû à la structure anatomique du pied, pas à la pathologie.
    7. Exercice avec abaissement des jambes. Asseyez-vous sur la chaise. Abaissez une jambe, placez les paumes sur le deuxième orteil. Lorsque vous inspirez, levez les orteils. Dans le même temps, il est nécessaire d'appuyer sur eux. Essayez de vaincre la résistance entre les orteils et les mains.

    Prévenir la douleur dans les pieds:

    • Refuser d'acheter des chaussures collantes et inconfortables;
    • Après la journée de travail, un massage des pieds est nécessaire.
    • Essayez d'éviter de porter des talons hauts;
    • Effectuer périodiquement une gymnastique pour les jambes;
    • Prenez un bain de pieds relaxant;
    • Pour l'entraînement, utilisez la balle, le simulateur pour rouler;
    • Pour courir, vous avez besoin de chaussures spéciales.
    • Faire de la natation, de la gymnastique;
    • En été, les promenades pieds nus et à vélo sont utiles.

    Parmi les affections pathologiques du système musculo-squelettique, les douleurs aux pieds sont les plus courantes entre 20 et 50 ans, accompagnées de l'apparition de la douleur. On peut en conclure que c'est la partie la plus apte de la population qui souffre, car les jambes ont une charge considérable, le pied n'est pas toujours sans douleur et sans conséquences, il peut résister à des sports et des blessures intenses. Je cite un groupe de raisons pour lesquelles une jambe fait mal à la courbure du pied et ne sont pas toujours associées à des maladies des articulations, des plaies à la cheville, y compris une flexion du pied, pouvant être dues à des pathologies des vaisseaux sanguins, des muscles et à la compression des terminaisons nerveuses. Parfois, la douleur aux pieds est une conséquence du problème de la colonne vertébrale, des maladies systémiques survenant dans le corps.

    Au total, la structure du pied comporte 26 os de différentes tailles, mais dans la zone qui nous intéresse, l'articulation de la cheville peut être douloureuse à la fourche (plus, et le péroné, le péroné), le calcanéen, le scaphoïde et le tarse. Tous ces os et l'articulation de la cheville sont entourés d'un appareil musculo-ligamenteux qui protège contre les blessures, en particulier les luxations et les fractures de la cheville. À propos, il convient de noter que les femmes sont plus souvent touchées par la douleur dans ce domaine, car elles ont tendance à sacrifier la santé pour préserver leur beauté et leur image. Laissez-nous examiner les principales raisons conduisant à l'apparition d'une sensation de douleur dans le creux du pied.

    Bursite du pied

    La bursite est une maladie courante associée à une inflammation du sac articulaire chez notre variante du pied, c'est-à-dire l'articulation de la cheville. Le sac articulaire a plusieurs fonctions importantes:

    • protection de l'articulation contre les contraintes mécaniques;
    • nutrition du cartilage articulaire avec le liquide synovial.

    La bursite du pied est le plus souvent causée par des blessures et il ne s’agit pas nécessairement d’une fracture. Parfois, une luxation ou une contusion normale suffit pour provoquer une inflammation du sac articulaire. Provoque une bursite qui remet fréquemment le pied, ce qui est familier à presque toutes les personnes. Le mode de vie d'une personne affecte la santé de l'articulation, de sorte que l'obésité et le stress excessif sur les pieds augmentent le risque de développer une pathologie. Souvent, après l'accouchement, le métabolisme est altéré et les perturbations hormonales grossissent, ce qui provoque également une bursite.

    Les athlètes, les gens qui travaillent des spécialités, soumis à des charges sur les jambes, les vibrations sont sujets à la bursite. Une cause fréquente de bursite est le port de chaussures à talons. Causer une maladie débordant de rhumatismes, de goutte, de psoriasis.

    Les symptômes de la bursite commencent par une douleur à la cheville, puis avec le temps, la douleur se propage au talon, aux orteils, c'est-à-dire que la courbure du pied est directement affectée.

    En plus de la douleur, le pied peut gonfler, devenir douloureux à la palpation. La mobilité de l'articulation est sévèrement limitée, une hyperémie cutanée est observée. Au fil du temps, l'articulation peut gonfler fortement, une accumulation d'exsudat se forme dans la cavité articulaire. Cette douleur s'accompagne non seulement de douleur, mais également d'une augmentation de la température corporelle, ce qui provoque une panique chez la personne. Lorsque le processus suppuratif apparaît dans l'articulation, on observe le phénomène de fluctuation, c'est-à-dire que le fluide oscille pendant la palpation.

    Pour le traitement de la bursite, en particulier lorsque l'articulation est gravement endommagée, un traitement médicamenteux du groupe AINS est prescrit. Le plus souvent, le choix des médecins repose sur le diclofénac (Voltaren), le nimésulide et l'ibuprofène. En plus de prendre des pilules ou des injections, des pommades anti-inflammatoires sont prescrites - Fastum-gel, crème Dolgit, Finalgon. Si la douleur ne disparaît pas, alors un médicament hormonal est prescrit pour soulager l'inflammation - un blocage est fait par Diprospan, Kenalog.

    Le cours de traitement de la bursite comprend la physiothérapie, la gymnastique, le massage. Au cours du processus de suppuration, une ponction et une antibiothérapie sont nécessaires. Pendant la période de récupération aide le traitement à la paraffine, la thérapie de boue Dans les cas avancés, il est nécessaire de recourir à la procédure de dissection du sac articulaire, car le risque de rupture du tendon d’Achille augmente.

    L'arthrite

    En raison de l'augmentation de l'activité motrice, la charge sous forme de masse corporelle humaine, d'articulation de la cheville et des os du pied sont sujets à l'arthrite. La maladie est associée à une inflammation de l'articulation elle-même et à d'autres pathologies graves provoquant le plus souvent une inflammation. Ainsi, nous pouvons identifier les principales causes d'arthrite de la cheville:

    • lupus systémique;
    • spondylarthrite ankylosante;
    • la polyarthrite rhumatoïde.

    En plus de ces raisons, l'arthrite est une maladie liée à l'âge, ainsi que l'ostéoporose, l'arthrose, due à un stress excessif, au manque de vitamines et de minéraux. La pathologie survient souvent avec un diabète sucré, dû à des blessures, chez les athlètes. Il y a des cas où la maladie se développe pendant l'alcoolisme, la toxicomanie, après l'accouchement, la ménopause. L'arthrite touche également plus souvent les femmes, pour les mêmes raisons que la bursite.

    Examinons quels symptômes prédominent dans l’arthrite et comment les supprimer. L'accent est mis en premier lieu sur le fait que l'arthrite est une forme aiguë caractérisée par une douleur apparente marquée par une douleur intense, une mobilité limitée de l'articulation et une forme chronique.

    Dans la forme chronique, l'arthrite se manifeste par des périodes de rémission, lorsque les symptômes ne sont pas observés, principalement dans les rhumatismes. Mais dans la période d'exacerbation, les symptômes augmentent.

    Avec l'arthrite, on ressent une raideur matinale, c'est-à-dire que les symptômes de la douleur se manifestent le plus clairement pendant la période au cours de laquelle une personne commence à se lever du lit. Quand il marche, les symptômes disparaissent. Souvent blessé aux pieds de façon symétrique, ce qui est caractéristique des rhumatismes. La cheville peut être enflée et douloureuse à la palpation, ce qui nécessite un traitement immédiat.

    Avec la progression de la maladie, la douleur se fait sentir non seulement à la flexion du pied et à la cheville, mais aussi plus haut dans la jambe. Apparaît une atrophie des muscles, en raison de ce que la performance d'une personne diminue, jusqu'à l'apparition de l'invalidité. L'inflammation peut provoquer de la fièvre, une détérioration de la santé en général.

    Dans l'arthrite, le diagnostic est important, car si le rhumatisme est la cause de la pathologie, le traitement conventionnel des articulations ne sera d'aucun secours. Avec les rhumatismes, des médicaments spéciaux sont prescrits, des hormones. Si le processus suppuratif se développe dans l'articulation, alors une antibiothérapie est impliquée dans le traitement. Une cure d'AINS, de physiothérapie et de remèdes populaires aidera à soulager la douleur. L'arthrite devrait être traitée par un médecin. Au cours de la période de rééducation, des vitamines, des chondroprotecteurs, des cures thermales sont prescrits.

    Pieds plats

    La douleur dans la courbure du pied est souvent un pied plat, une maladie caractérisée par un aplatissement des arches du pied. Attribuez les types de pieds plats longitudinaux et transversaux, caractérisés chacun par des symptômes.

    La douleur est inhérente à chaque type de pied plat, mais dans le cas d'un type transversal, la section antérieure fait mal, il y a une courbure du 1er orteil, la formation d'une grosseur, le pied lui-même devient plus large. Le type de pied plat longitudinal est caractérisé par un allongement du pied, une formation fréquente d'éperons au talon, une fasciite plantaire, des douleurs au talon et au centre du pied. Malgré cela, une douleur au pied au coude peut survenir avec tout type de pied plat.

    Causer les pieds plats une charge excessive sur les jambes, porter des chaussures étroites ou des talons hauts, pourquoi la maladie plusieurs fois plus souvent les femmes sont malades. Très souvent, la maladie survient lorsque les jambes de jeunes enfants sont soumises à des charges excessives associées à des chaussures inconfortables. Cause de la blessure au pied plat lorsque la fille s’est foulée la jambe ou s’est cassée, obésité, état après l’accouchement, faiblesse du système musculo-squelettique et diabète.

    À propos, le pied plat est souvent la cause de la bursite, de l'arthrose, de l'arthrite des articulations du pied. Pathologie particulière à 3 stades de développement. Dans la phase initiale, la douleur au pied se produit rarement, principalement une gêne et une fatigue sont présentes après un effort sur les jambes. Au fur et à mesure que la douleur commence à apparaître, modifiant la forme du pied, les patients se plaignent souvent qu'il leur devient difficile de se décoller ou de porter des chaussures. Aux stades avancés de la douleur apparaissent et au repos, la démarche est perturbée chez la personne, les autres articulations, la colonne vertébrale commencent à faire mal.

    Le traitement du pied plat consiste à utiliser des chaussures orthopédiques ou des semelles intérieures à la place des chaussures habituelles, qui sont sélectionnées individuellement, en fonction du type de pied plat. Le médecin doit choisir un cours de thérapie par l’exercice, une physiothérapie et des procédures de massage sont prescrites. Rarement effectué l'opération. L’analgésique est l’ibuprofène, le diclofénac, le Movalis et le nimésulide, qui peuvent être prescrits par un médecin lors d’une exacerbation.

    Autres raisons

    Cela fait souvent mal au coude du pied, pas du tout de maladies diverses, mais du surmenage banal. Il arrive souvent que le pied soit douloureux après le port de chaussures à talons, lorsque vous devez rester immobile pendant de nombreuses heures ou marcher sans repos. Ces symptômes sont caractéristiques des athlètes, des enseignants, des vendeurs et des professions similaires.

    Souvent, une personne se demande pourquoi le pied plié lui fait mal, mais on n'observe ni blessures ni inflammations. La cause de cette affection peut être un œdème, apparaissant lors de maladies vasculaires (varices), de maladies du rein, de diabète et de nombreuses autres maladies. L'œdème survient lorsque l'on consomme de grandes quantités d'eau, du poisson salé, souvent de l'œdème lié à l'alcool, que la personne ressent le lendemain.

    En cas de maladies vasculaires, il est préférable de ne pas tarder à consulter un médecin, car ces pathologies progressent rapidement, le membre peut devenir engourdi, retiré. Un phlébologue chirurgien vasculaire moderne peut trouver un traitement efficace pour la plupart des pathologies.

    La courbure du pied fait mal après une blessure, en particulier lorsqu'une fille ou une femme s'est tordu la jambe lorsqu'un objet lourd est tombé sur ses pieds. Le fait que les os du métatarse sont petits, peuvent bouger, pincer les nerfs et les vaisseaux sanguins. Les jambes sont souvent douloureuses pendant la grossesse et après l'accouchement, car la femme est exposée au stress associé au port du fœtus et à son alimentation ultérieure. Après l'accouchement, les antécédents hormonaux et le métabolisme sont souvent perturbés, et les pathologies du système musculo-squelettique sont exacerbées.

    Il existe de rares pathologies entraînant des douleurs dans la courbure du pied. Ceux-ci peuvent être des néoplasmes (kystes), des myosites, des névrites, et une approche individuelle est nécessaire pour traiter chaque pathologie. Provoque un syndrome de douleur à la cheville, une tendinite du muscle tibial qui survient après une blessure, une surcharge des muscles et des ligaments.

    Si des douleurs commencent à apparaître dans le pli du pied, qui augmentent avec le temps et ne disparaissent pas au bout de quelques jours, il est alors préférable de ne pas retarder la visite chez le médecin et de ne pas prendre de médicament. Un traitement précoce aux premiers stades nécessitera moins de temps et d'effort.

    La douleur dans les jambes sous le genou par derrière est une bonne raison de faire attention à votre propre santé. Le corps humain est un système mécanique et biochimique complexe. Tout en elle coule, change, mais c'est en équilibre dynamique. Mais parfois, il arrive que les systèmes du corps échouent. L'une des pathologies les plus courantes est une maladie de l'articulation du genou et des structures adjacentes. Selon les statistiques, environ 15% de la population totale de la Terre souffre de lésions au genou. Parmi les personnes âgées (60 ans et plus), ce problème est plus souvent rencontré: environ 30% des personnes âgées sont malades.

    Cela ne signifie pas que seuls les patients âgés souffrent d'articulations des jambes. Sur le chèque, il faut être jeune. Que faut-il savoir sur les problèmes possibles avec les genoux et comment y faire face?

    Facteurs de risque

    Certaines catégories de personnes sont prédisposées aux maladies des tissus conjonctifs et osseux. Parmi eux:

    • Athlètes professionnels. Maladies des genoux - un fléau terrible des athlètes professionnels. Au fil du temps, les articulations de ces personnes s'usent à cause de charges insupportables. Les joueurs de hockey, les joueurs de tennis et les joueurs de football sont particulièrement en danger.
    • Personnes engagées dans un travail ardu. La charge sur les joints conduit toujours à leur destruction. Quelqu'un commence le processus pathologique plus vite, quelqu'un plus lentement. Avec un effort physique intense, le processus est considérablement accéléré, ce qui entraîne des problèmes de santé et parfois un fauteuil roulant.
    • Personnes ayant récemment subi une intervention chirurgicale ou des lésions infectieuses. Dans ce cas, une douleur à la jambe sous le genou peut également être ressentie par l'arrière.

    Causes de la douleur en développement - principales maladies

    Les causes de la douleur sous le genou en arrière sont diverses, car le syndrome de la douleur n'est pas spécifique et est caractéristique de nombreuses pathologies. Il existe un grand nombre de facteurs susceptibles de provoquer une douleur sous le genou derrière. Ces causes correspondent à diverses maladies, qui peuvent être divisées en trois groupes:

    • Maladies de l'articulation du genou immédiate.
    • Maladies affectant indirectement les genoux. Nous parlons de pathologies périarticulaires.
    • Maladies non liées au système locomoteur.

    Maladies articulaires

    La réponse à la question: «Pourquoi les jambes font-elles mal sous les genoux derrière?» Se trouve à la surface. La raison initiale, si banale soit-elle, se cache dans les pathologies de l'articulation elle-même. Les maladies suivantes affectent le cartilage lui-même:

    • Abdominal (formations kystiques). Le risque de développer un kyste (également appelé kyste de Baker) concerne les femmes âgées de plus de 35 ans. Les hommes souffrent moins souvent. La maladie se propage souvent aux deux genoux à la fois. La raison du développement du kyste de Baker est un processus inflammatoire chronique chronique, tel que la synovite, qui se développe en raison d'une arthrose et de l'ostéoporose. N'est-ce pas un schéma enchevêtré?
    • Lésions kystiques du ménisque. Rencontrez un peu moins.
    • Avec un zèle excessif dans le travail physique, un fossé se forme souvent entre un ou plusieurs méniscules. Il s'agit d'une condition traumatique dangereuse nécessitant des soins médicaux immédiats. Sinon, des changements irréversibles se produisent et le risque d'invalidité est élevé.
    • Arthrite du genou. Cela se produit relativement rarement, mais c'est plus difficile en raison de la structure complexe du genou. Dans ce cas, il fait mal sous le genou par derrière tout en allongeant la jambe. L'arthrite elle-même est déclenchée par divers facteurs. Les discours sur les manifestations de l'arthrite continueront.

    Structures liées aux maladies

    Dans cette catégorie, les processus inflammatoires des structures périarticulaires prévalent: tendons, sacs articulaires, muscles. De telles pathologies sont considérées comme moins dangereuses et susceptibles d'être invalidées.

    Maladies non liées aux structures musculo-squelettiques du genou. Ceux-ci comprennent:

    • Tumeurs des nerfs situés dans cette localisation: tumeurs des nerfs tibiaux, etc. Ils sont relativement rares, mais ils se font connaître dès les premiers stades. Dans ce cas, la jambe fait mal sous le genou par derrière et le mollet ne souffre pas moins.
    • Dommages causés aux structures sanguines du genou et de ses environs. Ici, vous pouvez parler des anévrismes de l'artère poplitée, ainsi que de la thrombose veineuse. Dans le premier et le second cas, la jambe sous le genou fait très mal.

    Comme on peut en juger d'après la liste, il existe de nombreuses causes probables de douleur à l'arrière du genou. Comprendre la situation ne peut être qu'un médecin.

    Symptomatologie

    Les symptômes dépendent de la cause sous-jacente qui l’a provoquée.

    • Les masses kystiques de Baker sont accompagnées de:

    Douleurs légères et douloureuses sous le genou par derrière. Les deux jambes sont généralement atteintes en même temps, ce qui fait mal aux jambes gauche et droite sous le genou. Extérieurement, il est facile de déterminer un kyste, même pour le patient lui-même. Il s'élève au-dessus de la fosse poplitée et a l'apparence d'une formation arrondie et molle. D'où un autre symptôme - la formation d'un nœud mou dans la fosse poplitée.

    • Ménisque de kyste. Il se manifeste par une douleur aiguë au genou. En même temps, contrairement au kyste de Baker, cette forme de pathologie n'est pas visible à l'œil nu.
    • Pauses et autres traumatismes des ménisques. Accompagné d'une douleur intense au genou. Dans ce cas, la jambe fait mal sous le genou par derrière lors de la flexion. Souvent, le patient ne peut ni plier ni redresser l’articulation en raison d’un fort syndrome douloureux. Outre la douleur, il existe des symptômes d'inflammation locale: rougeur du genou, gonflement, etc.
    • Les processus pathologiques dans les structures périarticulaires ne se manifestent pratiquement pas, à l'exception de l'intensité moyenne de la douleur et de l'incapacité de marcher. Dans les cas graves, des symptômes d'intoxication générale du corps peuvent apparaître: fièvre, maux de tête, faiblesse, etc.
    • L'arthrite se manifeste toujours par une triade de symptômes:
    • Diminution de l'activité motrice de l'articulation. Il fait mal à la jambe sous le genou par derrière quand on marche, souvent marcher dans la période aiguë est généralement impossible.
    • Syndrome de douleur intense.
    • Rougeur et gonflement de la lésion, en particulier du genou.
    • Les maladies vasculaires s'accompagnent de symptômes d'intoxication générale, d'engourdissements des membres, de chair de poule et de douleurs légères.

    C'est important! Limiter indépendamment la pathologie impossible. C'est une perte de temps. Il est recommandé de confier la solution de ce problème à un bon spécialiste.

    Diagnostics

    Le diagnostic commence par la recherche d'un spécialiste. Le médecin traitant les problèmes du système musculo-squelettique est appelé orthopédiste. Mais d’abord, il est recommandé de contacter le thérapeute de district ou, mieux, le chirurgien, ils aideront à déterminer la tactique du diagnostic et à écrire les instructions nécessaires. Si l'enfant a mal aux jambes sous le genou par derrière, contactez un pédiatre et un orthopédiste pédiatrique.

    Lors du rendez-vous initial, l'orthopédiste interrogera le patient sur la nature et les limites des plaintes. Ceci est une histoire médicale pour aider le médecin à déterminer le diagnostic principal. Dans le même but, un examen physique de l'articulation est effectué: la palpation.

    Dans le diagnostic de la pathologie du genou, une radiographie est prescrite (elle permet de déterminer la présence de processus destructifs dans les structures osseuses), une échographie de l'articulation, dans des cas exceptionnels, une arthroscopie (pour l'évaluation visuelle de l'état de l'articulation). Parmi les études instrumentales, l'IRM / TDM reste la plus informative, mais en raison de leur coût élevé, elles ont rarement recours à ces études. D'après les études de laboratoire, la numération sanguine complète est la plus informative. Il montre une image de l'inflammation.

    Traitement

    Après avoir tout lu, le patient a une question à poser: que traiter si ses jambes lui font mal sous les genoux par derrière?

    Le traitement est principalement conservateur. Les médicaments sont prescrits:

    • Anti-inflammatoires d'origine non hormonale. Pour soulager l'inflammation. Cela comprend les médicaments Ketorolak, Ibuprofen, Movalis, Nise. Ils ne doivent être utilisés que sur recommandation d'un médecin et pendant un certain temps (ces médicaments ne peuvent pas être consommés plus d'une semaine). Pour un soulagement temporaire de la douleur, 1 à 3 comprimés par jour sont autorisés, mais vous ne devez pas être zélé, car le tableau clinique sera flou. Ne compliquez pas le travail du médecin, et vous-même - la vie. En outre, ces médicaments peuvent être administrés sous forme de pommades et de gels.
    • Analgésiques pour le soulagement de la douleur. Analgin, Nurofen et autres Il est également permis de prendre des préparations indépendamment, mais pas plus de 1-2 jours. Sinon, le tableau clinique ne sera pas si évident.
    • Anti-inflammatoire hormonal. Injecté directement dans la cavité articulaire dans les cas graves. Des glucocorticoïdes, tels que Diprospan et d'autres, sont prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation et inhiber les processus de destruction de l'articulation du genou.
    • Chondroprotecteurs. Les chondroprotecteurs permettent de restaurer l'articulation touchée et de ralentir la dégénérescence des tissus cartilagineux. Ils sont utilisés à la fois par voie orale (Struktum et autres) et sous forme d'injections administrées directement dans l'articulation pour une meilleure action. Le deuxième type de médicaments comprend: Alflutop, Hondrolon, Fermatron, etc.
    • Antibiotiques (lésions purulentes). La lésion purulente est une contre-indication absolue à l’administration intra-articulaire de médicaments.
    • Autres médicaments symptomatiques et éliminer la cause première de l'action (urikozuricheskie et diurétique pour la goutte, etc.).

    Dans des cas exceptionnels, ne pas se passer d'opérations:

    • Le moins dangereux - ponction de l'articulation du genou et de la région poplitée. Le premier est prescrit en cas de dommages purulents aux structures du genou. La seconde est pour les kystes.
    • Ne pas se passer de chirurgie en cas de rupture du ménisque, anévrisme de l'artère poplitée. Heureusement, le nombre de complications après de telles manipulations est minime.

    Autres moyens de traiter la douleur dans la région poplitée

    En plus de la méthode de traitement médicamenteux, vous pouvez utiliser des recettes de régime et de médecine traditionnelle.

    Nourriture diététique

    On sait précisément qu’en plus du traitement médical, une nutrition diététique spécialisée peut être efficace. Sans connaître le diagnostic exact, il est difficile de faire des recommandations sur le régime alimentaire. Cependant, il existe des astuces universelles (tout le reste doit être déterminé lors d'une conversation personnelle avec votre médecin). Quels produits doivent être jetés:

    • La quantité de graisse animale dans le régime alimentaire devrait être minimale. C'est particulièrement vrai pour les personnes souffrant d'arthrite et d'arthrite.
    • Il est nécessaire de refuser les produits fumés, les produits semi-finis, les saucisses.
    • Ne pas abuser des produits riches.
    • Le poisson devrait être préféré à la viande. Les produits à base de viande provoquent une augmentation de la concentration sanguine de sels d'acide urique. Cela peut déclencher une crise de goutte (même si cela n’affecte pas les genoux moins souvent).
    • Ne pas manger de produits laitiers gras.
    • Les épices doivent également être utilisées avec prudence.

    Que peut et devrait être utilisé:

    • bouillons de légumes. Les vitamines, les oligo-éléments sont nécessaires à la restauration du tissu cartilagineux;
    • oeufs, huiles végétales (graines de lin, tournesol, olive);
    • le plus souvent possible de bouillie de sarrasin, de mil, etc.
    • produits laitiers faibles en gras;
    • pas moins de 2 litres d'eau par jour;
    • Une bonne aide est l'huile de poisson, la gélatine.

    Dans le complexe, une telle nutrition contribuera aux processus de régénération normaux dans le corps.

    Traitement folklorique

    La plupart des remèdes populaires sont soit inutiles, soit le plus souvent dangereux, car les caractéristiques individuelles de l'organisme ne sont pas prises en compte. Par conséquent, les méthodes de traitement des personnes doivent être sceptiques et toutes leurs entreprises doivent être discutées avec un médecin. Pour le soulagement de la douleur, trois prescriptions conviennent:

    • Infusion de fleurs de pissenlit, de châtaignier et de lilas. À parts égales (1: 1: 1 cuillères à thé), versez 200 ml de vodka et laissez reposer 14 jours. Des moyens similaires sont utilisés pour l'administration topique. Le pansement de gaze imbibé de teinture s'impose la nuit.
    • Vous pouvez faire une pommade de 5 cuillères à soupe de miel mélangé à 15 g de momie. Pétrir le mélange, préparant ainsi un onguent pâteux. L'outil obtenu est frotté sur le genou touché pendant 15 minutes.
    • S'il n'y a pas de momie sous la main, le sel de table ordinaire dans un mélange de soda et de poudre de moutarde (juste une demi-cuillère à thé) conviendra. Pourtant, ce mélange est préparé avec 5 cuillères à soupe de miel. Onguent utiliser de la même manière.

    Un traitement traditionnel peut aider à traiter les problèmes de genou.

    Conseils de prévention

    Pour minimiser le risque de pathologies dans la région poplitée, il est recommandé de suivre quelques recommandations simples:

    • Suivez le régime.
    • Maintenir un niveau d'activité physique normal: l'hypodynamie entraîne la destruction des articulations ainsi qu'une surabondance d'activité physique.
    • Vous ne pouvez pas faire de travail physique trop longtemps, vous devriez prendre des pauses.
    • Compte tenu de la nature physique du travail, il est recommandé de se soumettre à des examens préventifs au moins deux fois par an.
    • Au premier soupçon, vous devez aller chez le médecin.

    La douleur dans la région poplitée plaide souvent en faveur de processus invalidants graves. Comprendre la variété des conditions ne peut être qu'un médecin. Aux premiers symptômes, une visite immédiate à l'hôpital est recommandée.