Comment traiter la lymphostase des membres inférieurs?

La lymphostase des membres inférieurs (lymphodème des jambes, gonflement lymphatique des jambes) est une maladie du système lymphatique caractérisée par une circulation lymphatique altérée et une rétention pathologique de la lymphe dans les tissus.

Selon les statistiques de l'OMS, une lymphostase est actuellement diagnostiquée chez 10% de la population de notre planète. La progression de cette pathologie vers le développement de l’éléphanteté engendre la souffrance physique et psychologique du patient et conduit presque toujours à un handicap. C'est pourquoi la prévention et le traitement de la lymphostase font actuellement l'objet d'une attention accrue chez les phlébologues et les lymphologues du monde entier.

Qu'est ce que c'est

La lymphostase est une lésion de tout le système lymphatique et une violation du drainage lymphatique. Il cesse simplement de circuler et s'accumule dans les tissus. C'est pourquoi les jambes gonflent beaucoup et la peau devient très dense. Le problème en lui-même ne passe pas et se développe dans une forme plus grave, quand une personne peut difficilement bouger en raison du fort épaississement des jambes.

Chez l'homme, ce phénomène s'appelle éléphanteté en raison de sa similitude externe avec les membres de cet animal. Une stase lymphatique similaire peut se développer sur une jambe ou sur deux, ainsi que sur les mains au toucher. D'un point de vue esthétique, un tel spectacle est très désagréable et il est assez difficile de le cacher. Sur Internet, vous pouvez voir des photos montrant des exemples de cette maladie.

Causes de la lymphostase

Le développement de la lymphostase peut être dû à un certain nombre de facteurs, à l’exception duquel le développement du processus pathologique peut être empêché ou conduire à une régression stable.

Parmi les principaux émettent:

  • vaisseau amniotique trop tendu;
  • maladie cardiaque;
  • troubles congénitaux du système lymphatique;
  • petits paramètres diamétraux des lacunes vasculaires;
  • tumeurs d'origines diverses;
  • maladies inflammatoires de la peau des pieds;
  • hypoalbuminémie (déficit en protéines);
  • insuffisance veineuse chronique ou aiguë;
  • fractures ou entorses;
  • insuffisance rénale (traitement substitutif);
  • élimination des articulations nodales du système lymphatique;
  • diverses invasions parasites;
  • chirurgie thoracique (par exemple, mastectomie);
  • immobilisation prolongée.

Les causes du développement de la maladie peuvent ne pas avoir de lien direct avec le système lymphatique, mais avoir indirectement un effet pathologique par le biais d'organes ou de systèmes adjacents.

Symptômes de la lymphostase, photo

Chacune des phases de la lymphostase des membres inférieurs a ses propres symptômes (voir photo).

Il y a trois niveaux de pathologie:

  1. Gonflement léger (lymphoedème). La boursouflure est régulière, va au matin, après le repos, augmente de l'effort physique. Les tissus conjonctifs ne poussent pas, la peau est pâle, elle est facile à sentir, elle forme un pli lors de la palpation. Par temps froid, il peut complètement disparaître. A ce stade, il n'y a pas de changements irréversibles.
  2. Œdème irréversible (fibridème). Les poches ne disparaissent pas, la douleur apparaît, la peau est dense, avec une palpation une trace de pression reste, les jambes se fatiguent facilement. Sur le site des lésions, des convulsions apparaissent, la peau ne s'accumule pas dans le pli, la peau s'assombrit progressivement.
  3. Éléphantiasis. Le tissu conjonctif sous la peau se développe fortement, la peau est bleuâtre, rugueuse, étirée. Les oedèmes font très mal, la jambe ressemble à un membre d'éléphant, s'épaississant de plus en plus. Des ulcères, des processus nécrotiques, des inflammations apparaissent. Le membre se déforme progressivement, les articulations ne sont pas pliées.

La lymphostase des jambes peut développer primaire ou secondaire. Le lymphodème primaire est caractérisé par un dysfonctionnement du système lymphatique, causé par des malformations congénitales du système lymphatique, et affecte l'un ou l'autre membre. Les manifestations primaires de la lymphostase apparaissent dans l'enfance et progressent dans le futur.

La lymphostase secondaire se développe à la suite d'une blessure aux jambes ou du développement de maladies acquises du système lymphatique initialement correctement formé.

Diagnostics

Pour déterminer la tactique thérapeutique, il est conseillé de procéder à un examen approfondi du patient, qui comprend:

  1. La méthode la plus fiable pour diagnostiquer les troubles du transport de la lymphe dans les membres inférieurs est l'IRM (imagerie par résonance magnétique);
  2. Échographie (échographie) des organes pelviens et de la totalité de la cavité abdominale;
  3. Balayage duplex des vaisseaux des bras et des jambes;
  4. Échographie du coeur, ECG;
  5. LHC (test sanguin biochimique) avec dosage obligatoire des protéines et des enzymes hépatiques (ALT, AST);
  6. Examen aux rayons X (lymphographie);
  7. Diagnostic radio-isotopique (lymphoscintigraphie);
  8. OMK (analyse d'urine).

Très probablement, toutes ces mesures de diagnostic marqueront non seulement le développement de l'œdème lymphatique, mais également la cause de ces troubles.

Traitement de la lymphostase des membres inférieurs

Toutes les méthodes de traitement conservatrices ne sont utilisées que dans la première phase de la maladie, lorsque les modifications structurelles du tissu conjonctif et de la peau n’ont pas encore commencé. La façon dont la lymphostase sera traitée dépend directement de la cause. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur étiologique (par exemple, en présence d'une tumeur pelvienne qui serre les vaisseaux lymphatiques, son retrait est nécessaire).

Les principales recommandations pour les patients atteints de cette pathologie:

  • ongles coupés doucement et en temps opportun;
  • lors du massage, n’utilisez pas de techniques de pétrissage;
  • vous ne pouvez pas porter de chaussures avec laçage ou talons (le talon augmente la charge sur les jambes et affecte ainsi le flux lymphatique, et le laçage peut tirer sur les vaisseaux et les tissus mous, ce qui affecte également le développement de cette maladie);
  • il est strictement interdit de se rendre au sauna, au bain ou aux bains de soleil (l'exposition à la chaleur dilate les vaisseaux sanguins, y compris les vaisseaux lymphatiques, ce qui affecte négativement la lymphe, le flux sanguin dans les membres inférieurs);
  • gérer les moindres dommages cutanés (y compris les piqûres d'insectes) avec des solutions antiseptiques
  • éviter les charges statistiques et le levage de charges lourdes (assis ou debout de façon prolongée);
  • vous ne pouvez pas vous asseoir dans la position pied-à-pied, qui est d'ailleurs la pose préférée de toutes les femmes, car cela rend difficile la circulation sanguine et la circulation lymphatique dans les organes pelviens et les jambes;
  • refuser les vêtements et sous-vêtements serrés (ils pressent d’abord les ganglions lymphatiques, et frotter la peau provoque des troubles trophiques);
  • Lorsque vous prenez un bain, utilisez des huiles spéciales et, après la procédure à l'eau, essuyez la peau des pieds avec des lotions et des crèmes sans conservateur ni parfum, ce qui non seulement la protège, mais aussi l'assouplit, ce qui affecte positivement la barrière de protection.
  • il est interdit de marcher pieds nus à l'extérieur de la maison (il existe une forte probabilité que la peau des pieds soit endommagée et que se forment des ulcères qui ne guérissent pas bien);
  • utilisez de la poudre (poudre pour bébé, talc) avec une transpiration abondante des jambes, ce qui réduit le risque de développer des troubles trophiques et une transpiration).

Le traitement à domicile du lymphœdème doit être complet, avec médication, compression, massage, soins des pieds, alimentation, sports et exercices thérapeutiques.

  1. Une alimentation avec lymphostase doit être faible en calories et pratiquement sans sel, car le sel qui retient les liquides dans le corps ne fait que contribuer à la progression de l'œdème. Les aliments des patients atteints de lymphostase devraient être riches en protéines végétales et animales, acides gras polyinsaturés. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de bonbons, de pâtisseries et de pâtes, de certains types de céréales. Mais l'utilisation de fruits frais, de légumes et de produits laitiers est la bienvenue.
  2. Le traitement médicamenteux consiste à prendre des comprimés. La normalisation de la circulation lymphatique peut être obtenue en prenant des comprimés de troksevazine, de detralex et de venoruton forte. Le no-shpu et le theonikol sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine périphérique. Les médicaments Trental aideront à rétablir la circulation sanguine.
  3. Dans la lymphostase, des séances de massage de drainage lymphatique associant un massage en profondeur des ganglions lymphatiques à des caresses rythmiques et douces de la peau externe sont obligatoires. Après le massage, qui dure environ une heure, il est recommandé d'appliquer un pansement médical.
  4. La thérapie par compression se limite à porter un vêtement de compression spécial à pression répartie ou à un pansement régulier des membres affectés. Pour les pansements, vous pouvez utiliser un bandage élastique ou des articles spéciaux en maille médicale. En favorisant le drainage lymphatique, ces mesures aident à réduire considérablement le gonflement.
  5. Les patients atteints de lymphostase sont des séances très utiles de thérapie physique, de natation et de marche nordique.

Médicaments pour la lymphostase

Il convient de noter que le traitement médical de la lymphostase des jambes contient un large éventail de médicaments qui normalisent le flux lymphatique et sanguin, réduisent la perméabilité des parois vasculaires et aident à augmenter leur élasticité:

  • diurétiques - prescrits avec prudence sous la surveillance d'un médecin;
  • agents antiplaquettaires (fluidifient le sang) - trental, carillons;
  • préparations enzymatiques (wobenzym, phlogenzyme) - stimulent le système immunitaire, luttent contre l'œdème, ont des effets anti-inflammatoires et fibrinolytiques;
  • médicaments phlébotropes (detralex, troksevazine et gel de troxérutine) - améliorent la microcirculation tissulaire, augmentent le tonus des veines, rétablissent le flux lymphatique;
  • remède homéopathique - lymphome, stimulation du métabolisme, amélioration du flux lymphatique et amélioration de l'élimination des toxines du corps;
  • benzopyron (coumarine) - réduit l'œdème à haute teneur en protéines, fluidifie le sang, active la protéolyse en raison de l'activation des macrophages; Le dobesilate de calcium est également prescrit, à effet similaire aux benzopyrones;
  • angioprotecteurs (médicaments à base d'extrait de marron d'Inde) - normalisent le tonus des vaisseaux et des veines lymphatiques, réduisent la perméabilité de la paroi vasculaire, ce qui réduit l'intensité de l'œdème (escuzan, venitan, aescin);
  • Solcoseryl - réduit l'œdème tissulaire, a un effet régénérateur, augmente le tonus de la paroi vasculaire (stimule la formation de collagène dans les parois des vaisseaux sanguins);
  • antihistaminiques - recommandés pour les érysipèles récidivants et suppriment l'effet inhibiteur de l'histamine sur l'activité contractile des vaisseaux lymphatiques (voir tous les antihistaminiques);
  • immunomodulateurs (acide succinique, teinture de Eleutherococcus, licopide) - stimulent le système immunitaire, renforcent la paroi vasculaire;
  • antibiotiques et anti-inflammatoires pour les troubles cutanés trophiques (ulcères, eczéma, érysipèle);
  • vitamines (acide ascorbique, vitamine E, PP, P) - renforcent la paroi vasculaire, réduisent la perméabilité vasculaire, ont un effet antioxydant.

Sous-vêtements de compression

Tricot médical - salut pour les patients souffrant de pathologies de la circulation sanguine et du système lymphatique.

Les produits présentent de nombreux avantages:

  1. La fonctionnalité Le lymphœdème est traité efficacement avec des tricots médicaux. Les bas, les chaussettes et les manches non seulement pressent doucement les parties affectées et dilatées des vaisseaux lymphatiques ou sanguins, mais apportent également un soutien au membre.
  2. Commodité Il est peu probable que tout le monde maîtrise le bandage avec un bandage élastique ou les bases du massage de drainage lymphatique. Et les tricots de compression (bas, manches, mi-bas) peuvent être portés par tout le monde.
  3. Beauté Traitement de lymphedema, l'œdème peut être à la mode et élégant. Les tricots sont fabriqués dans différentes couleurs, design élégant. Il peut être porté à la place des vêtements habituels des vêtements ordinaires.

Il est nécessaire de choisir le maillot médical uniquement par des mesures individuelles. Ils sont enlevés par un chirurgien, un consultant médical. Pour l'effet positif de la stagnation, de l'œdème, de l'utilisation à long terme, laver les bas ou les manches tous les jours.

Kinésithérapie

La méthode implique une combinaison de massage de drainage lymphatique et de thérapie physique. Selon les règles, un massage améliorant le flux lymphatique est d'abord effectué dans les 15 minutes à l'aide d'une technique spéciale, puis 15 minutes de charge suivent. La durée du traitement est de 14 procédures.

Massages

Quand la lymphostase est la base du traitement. Les effets matériels et manuels sur les couches profondes et les gros vaisseaux sanguins sont tout aussi efficaces. L'auto massage du bras ou de la jambe ne réussira pas à gonfler. La congestion commence par l'aine ou les aisselles, ce qui est difficile pour le patient. Si vous avez tendance à accumuler de la lymphe et du liquide interstitiel, un œdème, procédez à un massage avec un spécialiste.

Après la première séance après 1 heure, vous remplacez la taille du membre affecté, une agréable "chair de poule" et des picotements peuvent être ressentis dans tout le corps. Ceci indique que la stagnation des liquides et de la lymphe diminue. Pendant la séance, le masseur recouvre les doigts ou les doigts avec l'anneau, se réchauffe lentement et agit à travers les couches profondes des tissus. La lymphostase des membres inférieurs ou des mains peut être résolue avec une brosse de massage ou un rouleau. Et renforcer les vaisseaux sanguins et éliminer la stagnation, gonflement. Zones avec gros nœuds variqueux, ulcères trophiques et autres violations de l'intégrité du pontage cutané. Si pendant la session il y avait un malaise, alors l'occupation est arrêtée.

À propos des avantages de la thérapie par l'exercice

En plus du massage pour la lymphostase des membres inférieurs, l'exercice est très important. Ils sont inclus dans le traitement de cette maladie. Bien sûr, il est nécessaire de développer un complexe spécial qui doit être fait 2 fois par jour. Les cours ne devraient durer qu'un quart d'heure. Dans le même temps, un bandage de compression doit être présent sur la jambe affectée.

Quels exercices peuvent être inclus dans le complexe?

  • Vélo pied douloureux;
  • Fléchir et redresser les doigts sur la jambe;
  • Rotation des pieds dans différentes directions en alternance;
  • "Dessiner" les pieds du "huit".

Les exercices sont très faciles, mais une règle importante est de les exécuter quotidiennement.

Traitement des remèdes populaires

A la maison, pour le traitement de la lymphostase (en tant que médicament auxiliaire et uniquement au début, différents remèdes populaires sont utilisés. Ne pouvant pas tous les décrire, voici quelques exemples:

  1. Vinaigre de cidre Il renforce les parois des vaisseaux sanguins, élimine les gonflements et les changements trophiques. Pour le broyage, diluez le vinaigre avec de l'eau dans un rapport de 1: 2. Massage frotter des pieds aux cuisses. Ensuite, après une courte exposition, lavez les restes de la solution et appliquez une crème avec un effet de renforcement vasculaire sur la peau.
  2. Excellente aide compresse. Par exemple, des oignons cuits au four mélangés à du goudron de pharmacie. L'oignon est cuit, broyé en une masse uniforme et 2-3 c. À thé de goudron sont ajoutés. Le mélange est étalé sur une toile propre. Les tissus sont répartis uniformément sur le site de l'œdème local, fixés avec un pansement et laissés jusqu'au matin.
  3. Racine de pissenlit - le produit améliore le drainage lymphatique et tonifie la paroi vasculaire. Utilisez l'infusion de feuilles de pissenlit, en prenant 0,5 tasse à jeun, trois fois par jour. Pour préparer la perfusion, vous aurez besoin de 2 c. cuillères de pissenlit sec, ils doivent verser 0,5 litre le soir. l'eau bouillie. Infusion prête à boire le lendemain et en soirée pour préparer un nouveau lot. Vous pouvez utiliser des racines de pissenlit, mais faites-les bouillir au bain-marie pendant 5 à 8 minutes. dans le même volume d'eau. Prêt à boire du bouillon le matin un verre avant les repas.
  4. Les bouillons des frais de guérison peuvent être utilisés sous la forme d'applications nocturnes. Comme les herbes prennent le millepertuis, plantain, achillée millefeuille. Dans la solution finale, ajoutez 25 ml d'alcool médical, une pilule d'aspirine et une pilule d'ampioks. J'imprègne la compresse de gaze et l'applique sur la zone de peau touchée, impose un chiffon imbibé d'une solution fraîche de sel sur le dessus et solidement fixé avec un pansement, laissant toute la nuit.
  5. Les herbes naturelles qui ont un effet diurétique, ont un effet thérapeutique, contribuant à l'élimination rapide de l'œdème des jambes. La collection de feuilles d'ortie, de bourgeons de bouleau et de baies d'églantier se mélange à parts égales, puis au bain-marie pendant 10-15 minutes. Après la filtration, boire un demi-verre trois fois par jour, 30 minutes avant les repas.
  6. Pas contourné la médecine traditionnelle et l'utilisation active de sangsues. En cas d'œdème inexprimé, 2 à 3 sangsues peuvent être utilisées pour une session. Dans les cas plus avancés, le nombre de sangsues peut être augmenté à 7-8 pcs. Pendant la semaine, vous pouvez faire deux traitements. L'hirudine contenue dans les sangsues non seulement dilue parfaitement le sang, mais renforce également la paroi vasculaire, réduisant ainsi l'épanchement de fluide dans les tissus et, par conséquent, réduisant considérablement le gonflement des jambes.

De plus, nous ne devrions pas oublier les autres recommandations des médecins aux patients qui ont ou qui vivent des problèmes similaires. Ils devront exclure le bain, le sauna, les lits de bronzage, les parfums et les conservateurs des produits cosmétiques utilisés pour les pieds, abandonner les chaussures à talons hauts, les vêtements moulants, se frotter la peau, éviter de soulever des poids, rester debout ou assis de manière prolongée (notamment en plaçant le pied derrière la jambe).

Opération

La question du traitement chirurgical est envisagée dans les cas de pathologie sévère du système lymphatique congénital, d’absence d’effet du traitement conservateur, de progression du lymphœdème, de fibrose des tissus mous, d’épisodes fréquents d’érysipèle, etc.

Types de chirurgie:

  1. Dermato-fasciolipectomie par la méthode des îlots - élimination des zones altérées de la peau ainsi que des tissus adipeux sous-cutanés, du fascia et de la fibrose. La préparation préopératoire comprend plusieurs séances de liposuccion nécessaires pour se débarrasser du tissu sous-cutané. L'intervention chirurgicale consiste en une excision de certaines zones de la peau avec des tissus sous-jacents atteints de fibrose. La surface de la plaie résultante est constituée de lambeaux cutanés préservés ou prélevés dans une zone saine de la peau du patient.
  2. Tunnelling - création artificielle de canaux spéciaux dans les zones touchées pour la sortie de la lymphe accumulée dans les tissus sains avec absorption ultérieure dans les vaisseaux lymphatiques. Les tunnels temporaires sont constitués de drains en spirale ou de prothèses spéciales, permanentes, d'une section de la veine saphène ou d'une spirale en matériau inerte. Il est présenté sous forme courante de lymphœdème, ce qui exclut la possibilité de traitement par l'une des méthodes ci-dessus.
  3. Opération avec la création d'anastomoses lymphovenous. Il est indiqué dans la lymphostase secondaire, en particulier celle apparue après une exposition au rayonnement des ganglions lymphatiques ou après leur retrait lors d'une mastectomie. Pour le traitement de la lymphostase primaire inefficace. L'intervention consiste à isoler les vaisseaux du lit lymphatique et à les connecter à une veine voisine en utilisant les microanastomoses les plus fines.
  4. Liposuccion - extraction par aspiration chirurgicale du tissu sous-cutané, soumis à un changement fibreux. Elle est réalisée en présence d'une fibrose limitée modérée.

Après tout type d'intervention chirurgicale, un traitement médicamenteux est prescrit. Chaque patient atteint de lymphostase, quel que soit le stade du processus, est observé dans un angiosurgeon. Les traitements de maintenance sont dans la plupart des cas suivis tout au long de la vie du patient.

Prévention

Pour prévenir la lymphostase des membres inférieurs, il est recommandé de suivre les règles suivantes:

  • porter des sous-vêtements de compression;
  • assister régulièrement à la piscine;
  • refuser les chaussures inconfortables;
  • boire au moins deux litres d'eau pure chaque jour;
  • tous les jours pour faire une demi-heure de marche à pied ou à vélo;
  • soins de la peau des pieds: coupe des ongles, élimination des peaux mortes, traitement des plaies, traitement des piqûres d'insectes avec des antiseptiques ou de l'acide borique - tout doit être fait rapidement.

Une stase dans les tissus, une violation de l'écoulement du liquide lymphatique provoquent l'apparition d'autres maladies graves et limitent les mouvements. Comment prévenir le développement de la pathologie? Si la lymphostase des membres inférieurs est déjà diagnostiquée, un traitement à domicile vous aidera rapidement à vous en sortir. Le système d’influence des facteurs de risque ne doit pas être négligé chez les patients présentant une prédisposition génétique ou en rémission.

Lymphostase des membres inférieurs

La lymphostase des membres inférieurs est une pathologie vasculaire rare caractérisée par un gonflement marqué d'une jambe ou des deux jambes à la fois. La maladie du système lymphatique peut survenir pour diverses raisons, mais des modifications irréversibles des membres inférieurs deviennent une caractéristique de la lymphostase. La pathologie est dangereuse par la formation du stade final - l'éléphantiasis des jambes, qui se caractérise par une défiguration incurable. La maladie, dont les photographies sont présentées dans l'article, concerne les personnes âgées de plus de 35 ans, mais le groupe principal est représenté par les patients ayant un historique clinique chargé.

Le travail du système lymphatique

Les relations étroites entre les vaisseaux et la lymphe sont dues au caractère commun de la formation de processus de formation du sang. Le système lymphatique est un réseau vasculaire complet à travers lequel la lymphe circule constamment. Le réseau couvre tout le corps humain. La lymphe est un produit de filtration de la composition plasmatique du sang.

Les fonctions principales du système lymphatique comprennent:

  • répartition des fluides dans tout le corps;
  • transport de la graisse de la lumière intestinale dans la circulation sanguine;
  • synthèse de lymphocytes;
  • filtration du liquide sous-cutané et élimination des toxines de son contenu;
  • la formation de divers anticorps.

Le fonctionnement normal du système lymphatique prévient le développement de l'œdème (si nous ne parlons pas d'insuffisance rénale ou cardiaque). Le système lymphatique est constitué de capillaires, de vaisseaux, de troncs et d'articulations nodales. À la moindre violation des lésions lymphatiques (par exemple, collage, colmatage ou blocage), il y a violation du débit normal de fluide sortant des structures du tissu conjonctif, entraînant un œdème. La boursouflure est convertie en lymphostase.

Sous la lymphostase comprendre les changements pathologiques dans le système lymphatique, qui sont accompagnés par une cessation complète du flux lymphatique. La lymphe cesse de circuler dans les canaux lymphatiques, drainant le tissu conjonctif. La fonction est complètement perdue, entraînant la formation d'un œdème chronique des membres inférieurs. La maladie est diagnostiquée beaucoup plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

Classification et stades de développement

La lymphostase des membres inférieurs est une pathologie chronique associée à la formation d'un fort œdème des jambes. La maladie ne disparaît pas d'elle-même.

Il est impossible de guérir la maladie, mais dans le contexte d'un traitement médicamenteux à vie, vous pouvez ralentir la progression de la maladie.

Les formes de pathologie suivantes sont distinguées:

  • processus primaire;
  • processus secondaire.

Primaire est appelé une situation causée par des malformations congénitales du système lymphatique. La maladie commence à progresser soit immédiatement après la naissance de l'enfant, soit pendant la période d'adaptation hormonale (puberté). La nature secondaire de la maladie se manifeste par divers facteurs provoquants (immobilisation prolongée résultant de la maladie, tumeur lymphatique, traumatisme du plexus vasculaire, mode de vie inactif, maladies infectieuses négligées, surpoids, maladies endocriniennes, opérations). La maladie est classée en fonction d'un certain nombre de signes et de critères qui en déterminent la nature. maladie développementale.

Il y a les étapes de développement suivantes:

Je met en scène. À ce stade de la lymphostase, l'œdème est léger et apparaît le soir. Au matin ou après le repos, ce gonflement passe. Toute charge sur les jambes provoque un retard dans la circulation de la lymphe, ce qui entraîne un œdème. Les excroissances spéciales et les modifications diffuses du tissu conjonctif ne sont pas observées. Si le traitement commence à ce stade, la progression du processus pathologique peut être arrêtée pendant longtemps.

Étape II La maladie est évaluée comme modérée. Le gonflement est permanent, prolifération marquée du tissu conjonctif. Lors de l'inspection visuelle, la peau des extrémités est étirée, scellée et la palpation est sensible. En cliquant sur la zone oedémateuse pendant une longue période laisse une marque sur la pression. La congestion lymphatique entraîne des convulsions fréquentes et une fatigue rapide du membre oedémateux.

Étape III. La lymphostase à ce stade de développement est irréversible. Le tissu conjonctif affecté comprend des composants kystiques, des zones fibreuses modifiées. Extremity perd des proportions normales, des contours. Diverses complications graves sont liées sous forme d’arthrite déformante, d’érysipèle, d’ulcère. Dans les cas particulièrement graves, une septicémie étendue et un limforssarcome se développent. Avec des complications augmente le risque de décès.

Un traitement adéquat est possible dans les premiers stades de développement. Le traitement de la pathologie au troisième stade est réduit à l’élimination de la douleur et à la prévention de toutes sortes de complications.

Causes de la lymphostase

Le développement de la lymphostase peut être dû à un certain nombre de facteurs, à l’exception duquel le développement du processus pathologique peut être empêché ou conduire à une régression stable.

Parmi les principaux émettent:

  • troubles congénitaux du système lymphatique;
  • petits paramètres diamétraux des lacunes vasculaires;
  • tumeurs d'origines diverses;
  • vaisseau amniotique trop tendu;
  • maladie cardiaque;
  • insuffisance veineuse chronique ou aiguë;
  • fractures ou entorses;
  • insuffisance rénale (traitement substitutif);
  • maladies inflammatoires de la peau des pieds;
  • hypoalbuminémie (déficit en protéines);
  • diverses invasions parasites;
  • chirurgie thoracique (par exemple, mastectomie);
  • élimination des articulations nodales du système lymphatique;
  • immobilisation prolongée.

Les causes du développement de la maladie peuvent ne pas avoir de lien direct avec le système lymphatique, mais avoir indirectement un effet pathologique par le biais d'organes ou de systèmes adjacents.

Caractéristiques principales

Les signes de lymphostase sont classés en fonction des stades de développement. Au fur et à mesure que les symptômes augmentent, une phase passe d'une phase à l'autre, atteignant le pic de la maladie.

Les symptômes communs de la maladie sont les suivants:

  • fatigue générale, faiblesse des membres;
  • gonflement des jambes;
  • maux de tête, même migraines;
  • gain de poids;
  • l'apparition de douleurs dans les articulations;
  • langue recouverte de blanc;
  • diminution de l'attention, instabilité émotionnelle.

Lorsque la maladie se développe, un œdème persistant apparaît, la douleur augmente, des modifications du contour du membre apparaissent. La déformation du tissu conjonctif devient plus importante.

Mesures de diagnostic

La lymphostase est le domaine d'étude des chirurgiens vasculaires, des angiosurgeons, des phlébologues, des lymphologues. Le diagnostic consiste à établir un diagnostic précis sur la base des antécédents cliniques, de la collecte des plaintes des patients, de l'examen des membres inférieurs et de leur palpation.

Les méthodes suivantes sont utilisées comme méthodes supplémentaires:

  • Effectuer une lymphographie. La procédure consiste à effectuer une radiographie avec un agent de contraste. Deux cubes de contraste spécial (teinture lymphotopique) sont posés entre 1 et 2 orteils du pied et une incision transversale de 2 cm est pratiquée entre les os. Tous les vaisseaux colorés sont visibles à travers cette incision. Dans le même temps, des photographies sont prises pour déterminer de manière fiable le nombre de navires, leur conductivité et leur perméabilité. Si la lumière vasculaire est complètement remplie et ne change pas, on parle alors d'une bonne perméabilité vasculaire.
  • Lymphoscintigraphie. Il fait référence aux méthodes de diagnostic radio-isotopique avec l'introduction d'un isotope dans le tissu adipeux sous-cutané, après quoi elles prennent des photos avec une caméra gamma. La procédure évalue l'état des navires et leur conductivité.
  • Échographie Doppler (sinon, balayage vasculaire duplex). Fait référence à l’échographie qui détermine l’oedème veineux et lymphatique.
  • Échographie des organes pelviens.
  • Prise de sang (générale ou étendue).
  • Échographie du cœur et des reins.

Lors de l'échographie, il est important d'exclure les éventuelles tumeurs pathologiques (bénignes ou oncogènes), les pathologies rénales conduisant à un œdème, les troubles endocriniens. Dans les analyses de sang, une attention particulière est accordée aux enzymes hépatiques, à la créatinine et à l'urée. Dans les maladies chroniques qui entraînent un œdème, il est important d’effectuer un traitement en temps voulu. L’aggravation de la situation entraîne le développement rapide de la maladie sous-jacente, la détérioration de l’état général du patient.

Processus thérapeutique

La tâche principale du traitement de l'œdème lymphatique des membres inférieurs est la normalisation du courant lymphatique dans la jambe affectée. Le traitement est une tâche complexe de différentes méthodes, du médical au physiothérapeutique.

Traitement conservateur

Pour le traitement de la lymphostase, l’industrie pharmacologique propose un certain nombre de médicaments qui agissent sur le problème, préservent l’intégrité des vaisseaux restants et ralentissent le développement de la pathologie.

Parmi les principaux groupes figurent les fonds suivants:

  • phlébotoniques (Phlebodia, Vazoket, Detralex et autres);
  • médicaments diurétiques (Diuver, Torasemide, Hypothiazide, Furosémide);
  • analgésiques (Nurofen, Ibuprofen);
  • anti-inflammatoire (antibiotiques de différents groupes: Summamed, Ceftriaxone, Cefexim)

Dans la lymphostase chronique, les patients prennent des médicaments tout au long de leur vie, ce qui permet d'améliorer la structure veineuse des membres inférieurs et de retarder la progression de la maladie.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

Les activités de physiothérapie comprennent les procédures suivantes:

  • UV du sang (réinfusion de son propre sang);
  • thérapie magnétique;
  • thérapie d'amplipulse;
  • thérapie au laser;
  • électrostimulation.

Les enveloppements médicaux de boue (tourbe), l'acupuncture, l'application de compositions thérapeutiques pour augmenter le drainage du tissu conjonctif sont possibles. La thérapie physique joue un rôle particulier. Les exercices visent à améliorer la capacité motrice du membre, ce qui empêche son atrophie musculaire.

Kinésithérapie et Compression

Pour améliorer les méthodes thérapeutiques, les médecins recommandent de porter des sous-vêtements de compression, qui répartissent la pression sur le membre, réduisent la charge sur la jambe et le réseau veineux et contribuent à améliorer la fonction motrice du membre. En position couchée, le patient doit fixer le membre dans un angle élevé, sous un angle de 45 degrés. La nuit, les bandages de compression ou les bas peuvent être enlevés.

La kinésithérapie consiste en un drainage lymphatique et un massage des membres. Lorsqu'un massage de la lymphe "poursuit" le système lymphatique, réduit l'enflure, améliore la perméabilité vasculaire. Le massage à domicile est préférable après un bain chaud relaxant, suivi de l'application d'une crème thérapeutique.

Méthodes "de grand-mère"

La médecine traditionnelle est recommandée uniquement en complément du traitement principal. Le goudron de bouleau, le jus de chou, les feuilles de plantain et leur infusion, la teinture d'ail et de miel - tout cela contribuera à améliorer l'état de santé du patient pendant les premiers stades de la maladie. Toutes les méthodes sont préalablement convenues avec le médecin, sinon, au lieu d’avantage, vous pouvez nuire. La médecine traditionnelle n'est pas la seule méthode de traitement de la lymphostase des extrémités. Les recettes ne doivent pas contenir d'ingrédients exotiques, de substances nocives ou d'alcool douteux, pris oralement.

Tout traitement est important pour commencer immédiatement après la découverte de symptômes désagréables. Un diagnostic rapide éliminera d'autres pathologies dangereuses et empêchera le développement ultérieur de la maladie.

La prévention de la maladie est réduite à la prévention des varices, ce qui limite l'activité physique accrue. Avec une tendance aux varices, il est recommandé de porter un sous-vêtement antivariceux avec un effet apaisant. En tant que méthode préventive, le traitement par la sangsue (hirudothérapie) est une bonne méthode. Tout traitement sera efficace si le patient se conforme à toutes les recommandations du médecin et mène une vie saine. La troisième phase de la maladie implique une invalidité du patient et l’historique chargé peut être fatal. La rapidité d'exécution est un aspect important. Les patients présentant un œdème doivent donc consulter leur médecin traitant pour un diagnostic plus approfondi.

Lymphostase des membres inférieurs: causes. Comment traiter la lymphostase des membres inférieurs?

Comme vous le savez, beaucoup de personnes souffrent d'œdème. Le soir, vous pouvez observer un léger gonflement des pieds et des veines. Le matin, la situation se normalise le plus souvent. Il convient de porter une attention particulière à cela, car un tel signe peut indiquer une tendance aux varices et le début du développement de la thrombophlébite. Si le gonflement dans la zone des veines devient de plus en plus perceptible, il est nécessaire de faire appel à un médecin qualifié. Un tel tableau clinique indique souvent une lymphostase des membres inférieurs.

Que devriez-vous savoir sur cette pathologie?

La lymphostase fait référence à la pathologie du système lymphatique, caractérisée par un arrêt complet de la circulation de la lymphe. Il cesse de remplir ses fonctions principales et de procéder à un drainage continu de tous les tissus corporels. L'œdème est un symptôme clinique de ce processus pathologique. Le plus souvent, il se développe dans les membres inférieurs. Chez le beau sexe, une telle maladie est diagnostiquée cinq fois plus souvent que chez les hommes.

La lymphostase des membres inférieurs est une maladie de nature chronique qui affecte seulement une jambe ou les deux jambes en même temps. La pathologie elle-même ne passe pas, elle nécessite un traitement médical ou même chirurgical. Sinon, la probabilité de formation de tissus fibreux augmente, ce qui entraîne un épaississement des jambes (éléphantiasis).

Lymphostase des membres inférieurs: causes

  • Insuffisance cardiaque.
  • Élargissement de varices.
  • Pathologie du rein.
  • La présence de fistule artérioveineuse.
  • Malformations dans le développement du système lymphatique.
  • Les nouvelles pousses interférant avec un flux lymphatique normal.
  • Infections parasitaires.
  • Insuffisance veineuse de la nature chronique.

Quels sont les signes de la maladie?

Au cours de son développement, cette pathologie passe par trois étapes.

  1. La lymphostase des membres inférieurs au premier stade est caractérisée par l'apparition d'œdèmes mineurs, principalement le soir, qui disparaissent d'eux-mêmes le matin ou après un court repos. Ils peuvent augmenter après un effort physique intense ou une immobilité prolongée. En règle générale, à ce stade, il n’ya pas de croissance ni de changement sérieux dans le tissu conjonctif lui-même. L'aide d'un spécialiste, qui consiste le plus souvent en l'utilisation de méthodes de traitement conservatrices, donne un résultat positif.
  2. La deuxième étape est caractérisée par la préservation de l'œdème, même après une nuit de repos, par la croissance du tissu conjonctif, l'apparition d'une gêne douloureuse. Même avec un faible doigt appuyant longtemps sur la peau, la marque reste. La congestion lymphatique peut provoquer des crampes.
  3. Au troisième stade, les violations du drainage lymphatique deviennent irréversibles. Dans les zones touchées, des modifications dites fibrocystiques se produisent et l'éléphantiasis se développe progressivement. À ce stade, des maladies concomitantes (eczéma, ulcère trophique, érysipèle, ostéoarthrose déformante) apparaissent souvent. En l'absence de traitement approprié, le décès est possible en raison d'une septicémie.

La lymphostase des membres inférieurs se caractérise également par l'apparition des symptômes suivants:

  • Faiblesse générale.
  • Douleurs articulaires.
  • Incapacité de se concentrer pendant longtemps.
  • Maux de tête
  • L'apparition de l'embonpoint.
  • Fleur blanche sur la langue.

Classification des maladies

Les causes de la lymphostase des membres inférieurs déterminent les types de la maladie.

La forme primaire est une conséquence de maladies congénitales et de déficiences dans le fonctionnement du système lymphatique. En règle générale, une telle pathologie commence à se manifester après la naissance d'un bébé ou dès l'adolescence, et plus précisément au stade de la puberté.

La forme secondaire se développe en raison de l'activité de plusieurs facteurs à la fois. Ceux-ci incluent: un style de vie sédentaire, des maladies chroniques, une chirurgie, etc.

Faire un diagnostic

Il est très important d'identifier la lymphostase des membres inférieurs. Les photos des patients avec un tel diagnostic peuvent être visionnées dans des ouvrages de référence médicaux spécialisés. Si vous avez des symptômes qui indiquent cette maladie, vous devriez consulter votre médecin. Le spécialiste doit d'abord examiner les membres inférieurs, écouter toutes les plaintes du patient et également recueillir un historique détaillé. Après cela, un examen de diagnostic détaillé est nommé, ce qui implique:

  • Test sanguin général / biochimique.
  • Scan duplex de la veine pour exclure l'insuffisance veineuse.
  • Échographie des organes pelviens et directement de la cavité abdominale.
  • Lymphographie. Une telle étude permet d'évaluer l'état des vaisseaux lymphatiques.

Si nécessaire, un examen supplémentaire des autres systèmes d'organes peut être désigné pour réduire le risque de récurrence de la maladie.

Traitement médicamenteux

Comment traiter la lymphostase des membres inférieurs? Indépendamment faire face à cette maladie est impossible. Le traitement doit être prescrit par un spécialiste expérimenté.

L'objectif principal du traitement médicamenteux est de ramener le flux lymphatique à la jambe normale. À ces fins, prescrire:

  1. Phlébotoniques pour améliorer la microcirculation dans les tissus ("Phlebodia", "Vazoke", "Detralex").
  2. Troksevazin, Paroven, Venoruton sont particulièrement efficaces aux premiers stades de la maladie. Ces médicaments augmentent le tonus veineux et améliorent la fonction de drainage lymphatique.
  3. Anti-inflammatoires et décongestionnants (Butadion, Reopirin).
  4. Les diurétiques doivent être pris avec une extrême prudence et uniquement sur les conseils d'un médecin, afin de ne pas nuire à votre corps.

Comment la nutrition aide-t-elle à lutter contre la pathologie?

Un régime bien formulé aide à traiter un problème de drainage lymphatique aussi grave. Le régime alimentaire pour la lymphostase des membres inférieurs joue un rôle primordial, car la maladie se développe le plus souvent chez les personnes en surpoids.

Les experts proposent de limiter la consommation d'aliments salés et épicés, à partir desquels vous souhaitez constamment boire. De plus, le sel contribue à l'accumulation constante de liquide dans les tissus, ce qui a un impact négatif sur le processus de guérison.

Il est également recommandé de réduire la quantité de glucides consommés. Il est préférable de refuser la cuisson, les sucreries, les pâtes et les pommes de terre.

Le régime alimentaire devrait comprendre principalement des fruits et légumes frais, des produits laitiers et du poisson maigre.

A propos des bienfaits du massage

Un massage spécial pour la lymphostase des membres inférieurs est une condition préalable à chaque traitement. Le drainage lymphatique manuel favorise la contraction vasculaire, favorisant ainsi le flux lymphatique. Grâce à la technique appropriée, de nombreux patients ont noté une diminution de l'œdème, une réduction du volume de la jambe malade.

Parfois, un massage du matériel est prescrit, qui est autrement appelé pneumocompression. Cependant, des résultats positifs ne peuvent être obtenus que si vous utilisez en plus un bandage avec un bandage élastique. Ce dernier est choisi exclusivement par un médecin.

Quand une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

Si le traitement conservateur est inefficace, le gonflement augmente, le médecin décide de subir une intervention chirurgicale.

Avant la chirurgie directe, les vaisseaux lymphatiques sont colorés avec un colorant bleu pour mieux voir l’évolution et le degré de leur expansion. Le colorant est généralement injecté dans les espaces interdigitaux du pied.

Enlevez ensuite toutes les zones endommagées en les bandant ou en les cautérisant au laser.

Pendant l'opération elle-même, il est possible d'effectuer un certain nombre de procédures supplémentaires (liposuccion, formation de tunnels de drainage pour un bon drainage lymphatique, transplantation de tissu lymphoïde).

La période de rééducation implique l'observation de mesures visant à prévenir la récurrence de la pathologie. Massage de drainage lymphatique recommandé, thérapie par l'exercice, repos.

Aide la médecine traditionnelle

Comment pouvez-vous surmonter la lymphostase des membres inférieurs? Les traitements (médicaments, chirurgie) doivent être prescrits exclusivement par un spécialiste qualifié. La thérapie conservatrice est la seule bonne décision dans la lutte contre cette maladie. Cependant, de nombreux patients préfèrent demander l'aide de médecines alternatives.

Un remède populaire très efficace est des compresses avec des oignons cuits et du goudron de bouleau. L'oignon dans la coque doit être cuit au four, nettoyé et mélangé à une cuillère à soupe de goudron de bouleau. Ce dernier peut être acheté dans presque toutes les pharmacies. La masse résultante doit être transférée sur le tissu et appliquée sur la zone touchée avec la fixation obligatoire du bandage. Il est recommandé de répéter ces procédures tous les jours pendant deux mois.

Le miel est connu depuis longtemps pour ses propriétés bénéfiques. La délicatesse sucrée est activement utilisée dans le diagnostic de la lymphostase des membres inférieurs. Dans ce cas, le traitement implique l’utilisation d’une infusion de cicatrisation. Pour le préparer, vous devez prendre 350 g de miel et 250 g d’ail émincés dans un mélangeur. Ce mélange doit être perfusé pendant une semaine, après quoi vous pouvez prendre une cuillère à soupe trois fois par jour avant les repas. La durée du traitement est de deux mois.

Notez qu'il est recommandé de recourir à la médecine alternative uniquement après avoir consulté un médecin.

Prévention

Comment prévenir la lymphostase des membres inférieurs? Le traitement médicamenteux vise principalement à réduire la progression de la maladie, raison pour laquelle il ne peut être abandonné. Négliger sa propre santé peut provoquer un œdème lymphatique des tissus encore plus important et une mobilité altérée des membres.

Quel que soit le stade auquel la pathologie a été diagnostiquée, tous les patients, sans exception, nécessitent la surveillance d'un angiosurgeon expérimenté. De plus, le traitement d'entretien doit être suivi tout au long de la vie.

Prévenir les violations dans le processus de circulation de la lymphe permet un soin approprié de la peau des pieds, un traitement rapide de toutes les maladies.

Conclusion

Malheureusement, la lymphostase des membres inférieurs est de plus en plus diagnostiquée aujourd'hui. Les causes de cette pathologie sont différentes. Cela inclut toutes sortes de maladies des principaux systèmes des organes internes, du surpoids et des infections parasitaires. La médecine moderne offre plusieurs options de traitement, commençant par la pharmacothérapie aux stades précoces et se terminant par une intervention chirurgicale dans le développement de complications. Plus tôt le patient sollicite l'aide d'un médecin, plus la probabilité d'un prompt rétablissement est élevée. Vous bénisse!

Lymphostase des membres inférieurs

La lymphostase des membres inférieurs (lymphœdème, œdème lymphatique) est une pathologie qui se développe à la suite de perturbations de l'écoulement lymphatique des tissus des jambes et se manifeste par un œdème persistant, un grossissement de la peau, la compaction du tissu sous-cutané, l'apparition de fissures et des ulcères trophiques.

La lymphostase des membres inférieurs est une pathologie courante. Selon l'OMS, il est observé à divers degrés de gravité chez environ 10% de la population adulte, les femmes étant plusieurs fois plus susceptibles que les hommes. La progression de la lymphostase conduit à une augmentation progressive de la taille du membre affecté jusqu'au développement de l'éléphantiasis.

Causes de la lymphostase des membres inférieurs et facteurs de risque

Les causes de la lymphostase des membres inférieurs peuvent être dues à divers facteurs. Le plus souvent, les maladies et affections pathologiques suivantes contribuent à l'apparition de troubles du processus de formation de la lymphe et de son écoulement:

  • insuffisance cardiaque;
  • l'hypoprotéinémie;
  • maladie rénale, accompagnée d'une violation de leur fonction excrétrice;
  • insuffisance veineuse chronique au stade de la décompensation;
  • fistule artérioveineuse (communication pathologique entre artère et veine);
  • syndrome post-thrombotique;
  • malformations du système lymphatique;
  • obstruction des vaisseaux lymphatiques par compression de leurs tumeurs ou infiltrats inflammatoires, adhérences cicatricielles à la suite d'interventions chirurgicales ou de blessures, brûlures.

Les facteurs contribuant au développement de la lymphostase des membres inférieurs peuvent être:

  • cancer de la prostate;
  • retrait des ganglions inguino-fémoraux;
  • lymphome;
  • radiothérapie de la région pelvienne, de l'aine, des cuisses;
  • lymphangite à streptocoques récurrente survenant sur le fond de l'érysipèle, cellulite.

Chez les habitants des pays tropicaux, la lymphostase des membres inférieurs est souvent causée par la filariose lymphatique (synonymes: maladie de l'éléphant, éléphantiasme, filariose).

Les patients atteints de lymphostase des membres inférieurs doivent suivre régulièrement un traitement d'entretien tout au long de leur vie.

Les agents pathogènes sont de petits vers parasites (filarias), qui sont transportés par les moustiques et pénètrent dans le corps avec leurs morsures. La filariose se manifeste par les symptômes suivants:

  • fièvre
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • hypertrophie des organes génitaux, de la poitrine, des bras ou des jambes;
  • douleur intense dans la zone touchée.

Formes de la maladie

Selon les causes de la lymphostase des membres inférieurs est divisé en deux types:

  • Les anomalies primo-congénitales de la structure du système lymphatique (insuffisance valvulaire, obstruction, agénésie ou hypoplasie des vaisseaux lymphatiques) sont à la base du mécanisme pathologique de son développement. Les symptômes de la maladie commencent à se manifester dans l’enfance et progressent progressivement. Affecte plus souvent les deux membres;
  • secondaire - dans ce cas, les troubles de la circulation lymphatique sont causés non par des anomalies du système lymphatique, mais par des maladies et des blessures. Le processus pathologique ne touche qu'un membre, initialement l'œdème lymphatique est localisé dans la plupart des cas au niveau du pied et du tiers inférieur de la jambe.

Selon l'âge auquel les symptômes de l'œdème lymphatique sont apparus, on distingue:

  • lymphœdème juvénile - se produit jusqu'à 30 ans;
  • lymphœdème tardif - après 30 ans.

Stade de la maladie

Dans l'évolution clinique de la lymphostase des membres inférieurs, il y a trois étapes:

  1. Gonflement léger transitoire.
  2. Gonflement irréversible (fibredema).
  3. Éléphantiasis (fibrose, kystes).

Symptômes de la lymphostase des membres inférieurs

Le tableau clinique de la lymphostase des membres inférieurs est déterminé par le stade de la maladie.

Un œdème léger transitoire est caractérisé par un gonflement du membre affecté. Le gonflement augmente le soir et, après une nuit de sommeil, disparaît presque complètement. Les facteurs contribuant à sa croissance sont:

  • de longue date;
  • restriction prolongée de la mobilité;
  • activité physique.
Les patients atteints de lymphostase des membres inférieurs sont invités à suivre un régime avec restriction en sel.

À ce stade de la maladie, le patient ne présente pas de croissance irréversible ni de modification du tissu conjonctif, grâce à quoi le traitement prescrit pendant cette période permet de réaliser une régression stable de tous les signes de lymphostase des membres inférieurs.

Au stade suivant de la maladie, l'œdème devient permanent et ne disparaît pas, même après un long repos. La prolifération du tissu conjonctif se produit, la peau est raffermie et compactée. Il y a des plaintes de douleur dans le membre affecté et de sa fatigue accrue, des convulsions. Lorsque vous appuyez avec un doigt sur la peau reste trace trace, qui persiste pendant plusieurs minutes et parfois des heures.

La lymphostase sévère des membres inférieurs est accompagnée par le développement de modifications fibrocystiques irréversibles des tissus mous, qui violent davantage le flux de la lymphe. En conséquence, le membre affecté perd ses contours anatomiques normaux et sa taille augmente considérablement (éléphantiasis), tandis que ses fonctions motrices en souffrent.

Lymphostase des membres inférieurs chez la femme enceinte

Une lymphostase des membres inférieurs survient souvent chez la femme enceinte, en raison des facteurs suivants:

  • restriction de l'activité physique;
  • un changement brutal de l'équilibre hormonal;
  • compression des vaisseaux veineux et lymphatique de l'utérus en croissance.

L'insuffisance veineuse chronique augmente considérablement le risque de lymphostase des membres inférieurs chez la femme enceinte.

Dans la plupart des cas, le lymphœdème des jambes chez la femme enceinte est réversible et se transmet tout seul après la naissance du bébé. Pour la prévention de la progression de l'œdème lymphatique, il est recommandé aux femmes de porter régulièrement des tricots de compression.

Il est recommandé d’abandonner la pédicure parée, mais de réaliser une pédicure médicale, d’utiliser des moyens spéciaux pour les soins thérapeutiques et hygiéniques de la peau des pieds.

La lymphostase des membres inférieurs chez la femme enceinte doit être différenciée de l'œdème dû à d'autres causes (varices, néphropathie).

Lymphostase des membres inférieurs chez les enfants

La cause de la lymphostase des membres inférieurs chez les enfants est le plus souvent une pathologie congénitale de la structure du système lymphatique (sous-développement de l'appareil valvulaire, augmentation de la distensibilité et amincissement des parois des vaisseaux lymphatiques). Les vaisseaux lymphatiques mal formés ne sont pas en mesure de fonctionner pleinement et de retirer la lymphe du tissu sous-cutané et des muscles des membres inférieurs.

À un âge précoce chez les enfants, un système lymphatique anormalement développé remplit toujours ses fonctions. Cependant, à mesure que l'enfant grandit et se développe et que son activité physique augmente, un léger œdème lymphatique commence à apparaître. Ils sont plus prononcés en fin de journée et disparaissent le matin après une nuit de sommeil. Les enfants se plaignent de douleurs dans les jambes, faisant avancer rapidement les jambes fatiguées. Les parents peuvent remarquer que les chaussures adaptées à la taille à la fin de la journée deviennent à l'étroit pour l'enfant.

À l’apparition de la puberté, des changements hormonaux se produisent dans le corps, qui aggrave encore l’état des vaisseaux lymphatiques malformés. En conséquence, l'œdème lymphatique des membres inférieurs augmente rapidement et devient constant. Si le traitement n'est pas commencé, l'enfant développe de l'éléphantiasis, des ulcères trophiques de guérison à long terme apparaissent.

Diagnostics

Le diagnostic de la lymphostase des membres inférieurs n'est pas difficile en raison de la gravité du symptôme principal - l'oedème. Il est beaucoup plus difficile d'identifier la cause de son développement. Afin de l'identifier, un examen instrumental est effectué, comprenant:

  • échographie de la cavité abdominale et du petit bassin;
  • lymphostingraphie;
  • Lymphographie à rayons X;
  • imagerie par résonance magnétique ou numérique.
Au stade II-III, la lymphostase des membres inférieurs est souvent compliquée par le développement d'arthrose déformante et de contractures, d'eczéma, d'ulcères trophiques, d'érysipèle.

La lymphostase des membres inférieurs doit être différenciée du syndrome post-phlébitique et de la thrombose veineuse profonde, caractérisée par un œdème léger, des varices, un eczéma variqueux et une hyperpigmentation de la peau. Si nécessaire, l'exception de la pathologie des veines est réalisée par ultrason doppler (USDG).

Traitement de la lymphostase des membres inférieurs

L'objectif principal du traitement est de rétablir le flux normal de lymphe des tissus du membre affecté. À cette fin, nommé:

  • compression pneumatique matérielle;
  • massage de drainage lymphatique;
  • porter des tricots de compression;
  • procédures physiothérapeutiques (hydromassage, thérapie au laser, thérapie magnétique).

Le traitement médicamenteux comprend la prise d'angioprotecteurs, de phlébotoniques à action lymphotrope, d'immunostimulants et d'enzymes.

Les patients atteints de lymphostase des membres inférieurs sont invités à suivre un régime avec restriction en sel. De plus, il est nécessaire de garantir un niveau d'activité physique suffisant (cours de marche nordique, de natation, de thérapie physique).

Avec le développement des fissures et des ulcères trophiques sur la peau du membre affecté, leur traitement local est effectué - traitement aux antiseptiques, médicaments anti-inflammatoires, avec l'ajout d'une infection bactérienne - antibiotiques.

Les indications du traitement chirurgical de la lymphostase des membres inférieurs sont les suivantes:

  • l'inefficacité de la thérapie conservatrice en cours;
  • progression rapide de l'œdème lymphatique;
  • la formation de poches lymphatiques déformantes;
  • fibrose prononcée.
La lymphostase des membres inférieurs chez les femmes enceintes doit être différenciée des œdèmes dus à d'autres causes.

Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical de la lymphostase des membres inférieurs:

  • création d'anastomoses lymphovenous;
  • dermato-fasciolipectomie;
  • la liposuccion;
  • Transplantation d'un complexe lymphoïde à part entière - réalisée à la forme primaire du lymphœdème;
  • la création de tunnels à travers lesquels la lymphe des tissus affectés est déchargée dans des tissus sains - ce type de chirurgie est effectué pendant le développement de l'éléphantiasis.

Conséquences possibles et complications

Au stade II-III, la lymphostase des membres inférieurs est souvent compliquée par le développement d'arthrose déformante et de contractures, d'eczéma, d'ulcères trophiques, d'érysipèle. L'apparition d'une infection secondaire entraîne l'apparition de complications purulentes (furoncles, phlegmon, ostéomyélite), pouvant à leur tour causer une septicémie et la mort du patient par choc toxique infectieux.

La lymphangite complique souvent la lymphostase des membres inférieurs. Afin d'éviter cette complication, il est nécessaire de prendre soin de ses pieds. Il est recommandé d’abandonner la pédicure parée, mais de réaliser une pédicure médicale, d’utiliser des moyens spéciaux pour les soins thérapeutiques et hygiéniques de la peau des pieds. En rejoignant une infection fongique en utilisant des agents antimycotiques.

Prévisions

Les patients atteints de lymphostase des membres inférieurs doivent suivre régulièrement un traitement d'entretien tout au long de leur vie. Le refus du traitement conduit à la progression rapide de la maladie, à l’infection secondaire et à des lésions purulentes graves, ainsi qu’à une altération de la motricité du membre affecté.

Chez les résidents des pays tropicaux, la lymphostase des membres inférieurs est souvent causée par une filariose lymphatique.

Prévention

Afin de prévenir le développement de la lymphostase des membres inférieurs, il est nécessaire:

  • traitement en temps opportun et traitement de toute plaie, en particulier des personnes infectées;
  • soins hygiéniques réguliers et appropriés de la peau des pieds, en particulier des pieds et des ongles;
  • diagnostiquer et traiter activement les maladies des veines, du cœur et des reins en temps voulu.