Pourquoi il y a une douleur dans la jambe devant

Des récepteurs sensibles à la douleur se trouvent dans la plupart des tissus de la jambe. La douleur dans la jambe est causée par la défaite de sa part. Dans la plupart des manifestations, la douleur à la cheville à l'avant est provoquée par des troubles faciles à traiter.

Causes de la douleur

Causes de douleur dans les jambes, en marchant - fatigue, exercice intense. Le problème est résolu exclusivement par un médecin.

Les dommages, les processus pathologiques qui provoquent des douleurs dans les jambes, conditionnellement sur le lieu de la localisation sont divisés en groupes:

  • pathologie musculaire;
  • dommages aux ligaments et aux tendons;
  • dommages aux os et aux débris;
  • processus pathologiques des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins;

Les causes des douleurs dans le bas des jambes incluent: la période de gestation, la prise de médicaments contenant des hormones, une altération de l'équilibre eau-sel dans le corps, une radiculite de la région lombaire, des processus inflammatoires dans les tissus adipeux, la rupture d'un kyste situé dans la zone poplitée.

Pathologie des muscles de la jambe

Causes de la douleur dans les jambes lors de la marche - un certain nombre de maladies du tissu musculaire:

  • myosite, se manifestant par une douleur externe, aggravée par une pression sur la zone touchée, autres effets. La maladie provoque un engourdissement et une raideur de mouvement. Avec le développement de la maladie, en l'absence de traitement approprié, un processus atrophique commence dans les muscles;
  • le stress physique est inhérent aux athlètes. Le risque de lésion musculaire est accru si vous utilisez une chaussure de course qui ne protège pas le pied contre la rotation du pied vers l'intérieur lors du déplacement sur des surfaces inclinées. La gêne se manifeste à l'avant, à l'extérieur, à l'intérieur. La localisation de la douleur dépend du groupe ou de la partie des muscles soumis au stress.
  • spasmes, douleurs aiguës du côté droit ou gauche de la jambe, surmenage, problèmes de fonctionnement du système métabolique du corps, mauvaise circulation sanguine. Shin douleur aiguë. Les problèmes de santé graves sont signalés par le début des crises la nuit;
  • Les étirements et les déchirures se produisent lors de sports intenses, tout en portant des chaussures inconfortables. Les symptômes qui blessent les muscles des jambes et le membre très gonflé apparaissent pendant le premier jour;

Dommages aux ligaments et aux tendons

Les douleurs sévères à l'avant des muscles des jambes, dues aux lésions des ligaments et des tendons, ont des degrés de gravité et de localisation différents. Causes dans les processus initiaux qui ont provoqué l’apparence de la destruction. Les dommages peuvent résulter de:

  • inflammation du ligament patellaire. Une douleur douloureuse se forme devant la partie inférieure du muscle. Un autre symptôme est que la jambe est gonflée dans la région située sous la rotule;
  • la rupture du ligament dans la rotule conduit à un manque total de contrôle de la fonction motrice dans l'articulation du genou. La victime n'est pas capable de se tenir sur sa jambe, pliez-la. Au moment de la blessure, un choc se fait entendre, les sensations sont similaires à un coup porté à l'avant du genou avec un bâton. Après un demi-mois, le processus d'atrophie musculaire commence. Les dommages sont causés par un atterrissage infructueux après un saut ou par un obstacle lors de l’ascension d’une échelle;
  • dommages au tendon d'Achille des jambes. Les blessures sont courantes. La douleur est aiguë, localisée entre le pied et les mollets. Les blessures sont causées par une forte charge lors du départ des athlètes, sans réchauffement préalable du muscle gastrocnémien et du tendon d'Achille;

Dommages aux os et aux arbres

Fréquents dommages à l'intégrité de l'os, servent de chute, charge systématique. Un certain nombre de maladies causent des dommages à l'os de la jambe:

  • l'ostéomyélite, processus purulent de nature nécrotique, recouvre les muscles et le cerveau à l'intérieur de l'os. Les microbes purulents qui pénètrent dans le corps à la suite de lésions des tissus ou de fractures ouvertes constituent la base de l’occurrence;
  • Maladie Osgood-Shlyattera, enflammé le tibia entre les tendons. Une cause fréquente de douleur au genou et devant les adolescents. Causes - croissance intensive des os et des muscles de la cheville à cet âge;
  • l'arthrite, provoque des douleurs internes dans les muscles de la jambe et à l'avant du bas de la jambe;
  • pathologie osseuse de nature dystrophique, appelée ostéoarthrose. La douleur est permanente.

Processus pathologiques des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins

Souvent, un malaise survient lorsque des caillots sanguins se forment dans les vaisseaux sanguins et que l'apport sanguin aux jambes est insuffisant. En plus de la douleur interne de l'os et du muscle, les symptômes sont les suivants:

  • les jambes deviennent blanc pâle et froides au toucher;
  • sur le membre blessé, le pouls est extrêmement faiblement palpable, pas du tout ressenti;
  • une faiblesse musculaire chronique apparaît;
  • il est difficile pour le patient de garder son équilibre sur une surface plane;
  • les jambes deviennent engourdies;
  • ulcères mal cicatrisants, provoquant des douleurs au bas des jambes.

Souvent, les causes de la douleur dans la partie inférieure des jambes résultent de varices.

Causes hormonales des problèmes

Souvent, la douleur dans le bas des jambes survient pendant la grossesse, les médicaments hormonaux. Causes d'inconfort lors de changements hormonaux dus au manque de sel dans le corps. La douleur pendant la grossesse est due à un gonflement des jambes.

Radiculite

La radiculite des reins affecte les muscles sciatiques. Des douleurs dans la région lombaire interne, entre le sacrum, se produisent à la surface des jambes. Souvent, les sensations d'inconfort sont complétées par la sensation de chair de chair qui rampe sur la peau.

Panniculite

En tant que processus inflammatoire localisé au niveau de la peau, il est possible de provoquer la formation de globules douloureux dans la couche adipeuse atteignant 50 mm. La peau devient enflée et devient rouge vif. Les formations durent jusqu'à plusieurs années, éclatent, laissent de petites dépressions à la surface, la peau est recouverte de taches sombres.

L'apparition d'une pathologie s'accompagne d'effets douloureux, de nausées, de vomissements, d'un manque d'appétit et d'une augmentation de la température corporelle du patient.

Traitement de la douleur dans la jambe

Afin de comprendre quoi faire, comment traiter les sensations qui se manifestent, qui causent une gêne, il est important d'arrêter de bouger, d'appliquer du froid, de soulager la douleur et l'inflammation. Vous devez appliquer de la glace à travers un tissu intermédiaire, en évitant le processus inflammatoire des tissus trop refroidis. Ne pas appliquer à froid sur les plaies ouvertes. Après cela, vous devriez demander une aide médicale.

Ce qu’il faut faire, quels moyens traiter, le médecin décide, en fonction des résultats des analyses de sang, des urines et des rayons X. Il est important d'éliminer la cause de la maladie afin d'éviter d'éventuelles conséquences négatives.

Parfois, pour le diagnostic, le choix d’une méthode de traitement, des études supplémentaires sont nécessaires: échographie et Doppler. Lorsque la grossesse nécessite une méthode avancée de diagnostic de la maladie.

Traiter la douleur à la jambe de manière conservatrice ou chirurgicale.

Traitement conservateur

Le procédé comprend l’utilisation d’anesthésiques, de moyens d’éliminer le processus inflammatoire, de méthodes de médecine traditionnelle. Les antibiotiques, les agents non stéroïdiens et les hormones ont, si nécessaire, un impact sur les causes de la douleur.

Pendant la grossesse, la plupart des médicaments et des interventions sont contre-indiqués, ils sont utilisés en cas d’urgence, sous la surveillance d’un médecin.

Événements chirurgicaux

La chirurgie est une méthode utilisée lorsque cela est absolument nécessaire, lorsque les agents thérapeutiques n'améliorent pas l'état du patient, dans les cas d'urgence, lorsqu'un os est broyé ou une fracture ouverte.

L'événement pour la prévention des blessures de la jambe inférieure - porter des chaussures confortables, réchauffer les articulations avant les charges assumées.

Comment déterminer les causes de la douleur dans les jambes si les jambes font mal du genou au pied?


Il existe de nombreuses conditions dans lesquelles le patient note une douleur dans les jambes. Dans cet article, nous expliquerons pourquoi les jambes au-dessous des genoux (jambes et pieds) font mal et vous expliquerons à quel point une menace pour la santé peut être sérieuse. Dans certains cas, le problème peut être résolu à la maison, mais si vous avez des questions ou si votre état s'aggrave, il est recommandé de consulter un médecin immédiatement. Cela aidera à identifier la véritable cause de la maladie et à prescrire un traitement.

Douleur dans les jambes dans les maladies des os, des articulations et des muscles

Les causes courantes de douleur dans la région de la jambe sont des maladies du système musculo-squelettique:

  • spasmes musculaires;
  • le syndrome de "jambe fendue";
  • inflammation ou entorse;
  • fracture

Spasmes musculaires

Les spasmes musculaires, comme les raisons pour lesquelles le tibia fait mal, se caractérisent par l'apparition d'une douleur compressive vive et très grave sous le genou, dans les muscles du mollet. Un spasme peut se produire sur le fond d'un effort excessif, après un entraînement intense, avec un changement soudain de température, une déshydratation. La douleur dans ce cas se produit à l'arrière de la jambe inférieure.

Cette condition est typique des athlètes, en particulier lorsque l’entraînement en intensité augmente. Le traitement principal consiste à exclure la cause de la détérioration - la normalisation de la charge et l'adaptation progressive à une intensité d'entraînement accrue.

Que faire avec les spasmes musculaires? Il suffit généralement d’appliquer de la chaleur et de masser doucement le muscle spasmodique pour améliorer le flux sanguin. Il est possible de prévenir les douleurs dans le bas des jambes dues au surentraînement en s'étirant et en se réchauffant avant l'entraînement. Cela aidera également à éviter les fractures osseuses.

"Shintered Shin"

La douleur dans la jambe dans cette condition se développe en raison d'une inflammation du tissu conjonctif et des muscles le long du tibia. Dans le même temps, on note une douleur brûlante qui passe en paix. Souvent, la douleur survient après avoir couru ou sauté sur une surface dure, en particulier pendant un long entraînement. La caractéristique est le lieu d’apparition de la douleur - sur la surface antérieure du tibia. Le patient peut également noter la gravité et la compaction des muscles situés à l'avant du tibia.

La douleur dans le syndrome de "jambe fendue" n'est généralement pas intense et passe d'elle-même. La sensation de lourdeur peut rester un peu plus longtemps, même après la disparition de la douleur. Dans certains cas, des médicaments contre la douleur peuvent aider. Pour la prévention, il est nécessaire de renforcer les muscles et de consacrer plus de temps à l’étirement.

Inflammation des muscles et des tendons de la jambe inférieure

L'un des premiers signes de tendinite (inflammation des tendons) de la jambe inférieure est une sensation de brûlure constante au niveau de la jambe inférieure, du pied ou de la région poplitée. Les patients atteints d'inflammation peuvent également se plaindre que leurs pieds leur font constamment souffrir. Dans ce cas, l'état s'améliore après la première prise d'anti-inflammatoires.

Si, après avoir pris des analgésiques, la douleur ne disparaît pas, vous devez alors suspecter une rupture du tendon d'Achille. Dans ce cas, le risque de développer des troubles circulatoires dans les vaisseaux du pied est élevé. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin. La nécessité d'une intervention urgente explique la gravité de la maladie - il existe un risque de rester invalide de manière permanente.

Fracture ou rupture des ligaments

En plus des anomalies des muscles, une fracture osseuse ou une rupture du ligament peut causer des douleurs à la jambe au-dessous du genou. Dans ce cas, la douleur survient immédiatement après une contusion aiguë ou toute autre charge et ne s'atténue pas avec le temps, même après la prise d'analgésiques.

Il s'agit d'une maladie très grave qui nécessite une intervention immédiate pour rétablir l'intégrité de l'os. Tout retard peut entraîner des complications graves, pouvant aller jusqu’à l’amputation du pied ou de l’ensemble du membre. Par conséquent, lors de la détection des symptômes de fracture, appelez immédiatement une ambulance, immobilisez le membre et fixez la glace au site de la blessure.

Echographie des varices

Troubles vasculaires en tant que causes de la douleur au tibia

Les causes les plus courantes (parmi les maladies vasculaires) pour lesquelles les jambes sous les genoux font mal:

  • thrombose veineuse;
  • les varices;
  • vascularite;
  • athérosclérose.

Thrombose veineuse

En règle générale, une douleur dans la jambe provoque une thrombose veineuse profonde. Cela se produit lorsque le sang stagne en raison d'un mode de vie passif. De plus, les causes de thrombose peuvent être:

  • surpoids;
  • fumer;
  • prendre certains médicaments.

La douleur dans la thrombose des veines de la jambe a un caractère tirant. Le patient se plaint que la jambe «souffre» ou «tire». En outre, certains patients se plaignent de "lourdeur au pied" lorsqu'ils essaient de plier ou plier la jambe au niveau de la cheville.

Si un caillot sanguin se résout, la douleur passera. Mais n'attendez pas que cela se produise tout seul. Consultez un médecin, car la séparation d'un caillot sanguin peut entraîner des complications très graves, voire mortelles.

Parmi les complications moins dangereuses de la thrombose veineuse, on peut distinguer une violation du flux sanguin dans la région des os. Par exemple, un apport sanguin insuffisant au tibia entraînera par la suite sa déformation et sa fracture. Par conséquent, il est recommandé de demander l'aide d'un professionnel dès les premiers symptômes de la maladie.

Varices

La violation des valvules veineuses conduit à des troubles circulatoires, avec veines bleu foncé ou violettes serties apparaissant sous la peau. Cette condition peut être accompagnée d'une douleur sourde et douloureuse dans la région des vaisseaux affectés et d'une sensation de "lourdeur" sur toute la surface de la jambe. Un symptôme caractéristique est une douleur accrue pendant une longue position debout dans une position. Vous devez également suspecter des varices si vos jambes sont constamment douloureuses.

Que faire si avec des varices, les jambes «gémissent» et «bourdonnent» en permanence? Le traitement consiste à porter des bas de compression serrés. Si, malgré leur utilisation, la douleur persiste, consultez votre médecin avant de commencer à prendre des médicaments anti-venotoniques et des analgésiques.

Vasculite

La vascularite est une inflammation de la paroi interne des vaisseaux sanguins. La douleur à l'épaule dans la vascularite est très intense et a un caractère de brûlure constant. La sévérité et la douleur d'un membre. Il est possible de distinguer l'inflammation des autres affections par la présence d'un œdème, d'une rougeur de la peau dans la zone touchée et de symptômes généraux (faiblesse, fièvre).

Et si les jambes douloureuses avec vascularite? Le traitement consiste à utiliser des médicaments anti-inflammatoires et antibactériens.

Athérosclérose

L'athérosclérose est caractérisée par une lésion et un compactage de la paroi interne des artères. Leur lumière se rétrécit ou se chevauche complètement, à la suite de laquelle un trouble circulatoire se développe. Avec le développement de l'athérosclérose dans les vaisseaux de la jambe dans cette zone peut ressentir des douleurs et des convulsions. Ils surviennent généralement lors de longues marches, d'escaliers ou d'autres charges, accompagnés d'une accélération du rythme cardiaque et d'un stress accru sur les muscles.

Dans les cas bénins, la douleur disparaît après le repos. Mais si les artères sont fortement rétrécies ou bloquées, elles peuvent devenir permanentes et persister même au repos. La douleur dans l'athérosclérose peut être accompagnée d'une sensation de "lourdeur" et d'un changement de couleur de la peau dans la région du pied. L'athérosclérose peut également indiquer une cicatrisation médiocre des plaies.

Si elle n'est pas traitée, cette maladie provoquera une nécrose tissulaire. Si la peau de la jambe devient pâle, prend une teinte bleue ou bleu foncé, noircit les pieds, consultez immédiatement un médecin. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour rétablir un flux sanguin normal dans les membres inférieurs.

Les groupes à risque pour l'athérosclérose sont les personnes atteintes de maladies telles que:

Que faut-il faire pour améliorer l'athérosclérose? Le traitement principal est la transition vers un mode de vie sain:

  • cesser de fumer;
  • suivre un régime;
  • contrôle du poids;
  • faire du sport.

Il faut garder à l'esprit que les troubles vasculaires non seulement causent de la douleur, mais nuisent également à la résistance du système ostéo-articulaire. L'absence de traitement contre les maladies vasculaires peut entraîner de fréquentes fractures osseuses et une diminution du tonus et de l'élasticité musculaires.

Traitez toutes les conditions décrites à temps, et vous oublierez la douleur dans la jambe.

Il existe d'autres causes de douleur à la jambe, telles que la neuropathie diabétique. Dans cette condition, des lésions nerveuses sont causées par une glycémie élevée. La maladie se caractérise par l'apparition de douleurs dans les deux jambes, simultanément à une sensation d'engourdissement et à une perte de sensibilité de la peau des pieds et des jambes.

Le traitement est effectué sous la supervision d'un médecin et consiste en la normalisation du taux de glucose et en la prise de médicaments contre la douleur.

Shin Pain - 13 façons d'apaiser les pieds douloureux

Shin Pain - Information générale

La chose amusante est cette douleur dans la jambe. La plupart des gens savent quand ils l'ont, mais il semble qu'un très petit nombre de personnes, y compris des spécialistes, savent ce que c'est. La plupart des médecins préfèrent le terme «tendineux» ou «périostite», bien qu'ils ne puissent pas dire lequel de ces termes décrit réellement cette affection.

«Une douleur dans la jambe peut signifier beaucoup de choses», déclare Marjorie Elbom, formatrice agréée et directrice adjointe de l'Institut international des sports et de la médecine de la faculté de médecine de l'Université de l'Indiana. «Beaucoup de gens pensent qu'il s'agit du stade initial des fractures par tension, d'autres qu'il s'agit d'une irritation des muscles et d'autres encore qu'il s'agit d'une irritation des tendons attachant des muscles à l'os. Ainsi, le problème du traitement de la douleur est associé au problème de déterminer avec précision ce qu’il est réellement. »

Cela peut expliquer pourquoi tant de personnes actives des deux sexes et de tous les âges souffrent de douleurs dans la partie inférieure des jambes. La douleur dans le bas de l'abdomen survient souvent lors de l'aérobic (environ 22% des étudiants et 29% des instructeurs) et des coureurs de fond (environ 28%).

Il est bien connu que les surfaces inélastiques avec un revêtement sans ressorts peuvent causer de la douleur dans la jambe en un instant, et cela s’applique aussi bien aux personnes qui marchent sur une route en béton qu’à celles qui la pratiquent. Une posture incorrecte, des chaussures inconfortables, des pieds plats, un échauffement insuffisant, des techniques de course et de marche incorrectes, un surentraînement, etc., sont d'autres causes de douleur dans le bas des jambes. Obtenir la douleur dans la jambe est facile.

Les symptômes sont vagues et sont souvent confondus avec des signes de fractures dues à la tension. Mais dans des cas typiques, une douleur dans la jambe inférieure signifie une douleur dans la jambe inférieure d'une ou des deux jambes, bien qu'il puisse ne pas y avoir de zone de sensibilité à la douleur particulière. Après une activité physique, des douleurs, notamment douloureuses, se font sentir sur la surface avant de la jambe. Elles peuvent également apparaître et augmenter au cours de l'activité.

Les outils décrits ici ont été conçus pour éviter que la douleur dans le bas des jambes ne se transforme en fractures et pour vous permettre de continuer à mener une vie active sans vous causer de dommages excessifs. Des outils qui vous encouragent à étirer ou à entraîner vos mollets peuvent être utiles pour prévenir les cas récurrents. Comme toujours, laissez votre guide vous faire mal. Si l’une des recommandations recommandées ici renforce la sensation d’inconfort, ne le faites pas!

Pourboires

Partir du sol

«Commencez par étudier la surface», conseille Elb. "Si vous marchez, courez, dansez, jouez au basket-ball ou quelque chose d'autre sur une surface solide et inélastique, alors vous devez le changer."

Pour ceux qui pratiquent l'aérobic, les dégâts les plus importants se produisent sur les sols en béton recouverts de tapis, tandis que les cours sur des sols en bois causent le moins de dégâts. Si vous devez vous entraîner sur un sol inélastique, assurez-vous que l'instructeur ne vous enseigne que l'aérobic et que la salle dispose de tapis en mousse de haute qualité. Il est préférable que les coureurs choisissent de l'herbe ou du sol plutôt que de l'asphalte et un meilleur asphalte que le béton. Le béton n'est pas du tout élastique et doit être évité dans tous les cas.

Puis va aux chaussures

Si vous ne pouvez pas changer de surface ou si vous constatez que le problème ne s'y trouve pas, alors, selon les experts, vous devez "rechercher d'autres chaussures". «Faites attention au soutien de la voûte plantaire, explique le Dr Albom, à la qualité de la plante des pieds et au choc absorbant la voûte plantaire libre. Les chaussures devraient avoir un coup de pied, et il devrait être soigneusement ajusté. "

Les exercices qui exercent une lourde charge sur l’avant-pied doivent être jugés en fonction de leur capacité à absorber les chocs dans cette zone. La meilleure façon de vérifier est de porter des chaussures dans le magasin et de sauter sur les orteils, puis sur les pieds plats. La résistance aux impacts venant du sol doit être ferme, mais pas sévère.

Pour les coureurs, choisir est un peu plus difficile. Par exemple, des études ont montré qu'environ 58% de tous les coureurs souffrant de douleurs dans le bas des jambes sont excessivement imprégnés (cela signifie que le pied pivote vers l'intérieur). Lorsque vous choisissez des chaussures pour éviter la pronation, vous devez parfois prendre des chaussures qui absorbent moins les chocs, surtout si vous avez mal au bas des jambes.

Changer de chaussures souvent

L'un des moyens de vous assurer que vos chaussures conservent les propriétés les plus amortissantes est de les changer souvent. Harry M. Gordon, chirurgien orthopédique et directeur du programme de course à pied du centre médical de l'université de Pennsylvanie à Philadelphie, conseille d'éviter la douleur aux tibias: les coureurs qui courent 40 km ou plus par semaine ont besoin d'une nouvelle chaussure tous les 60 à 90 jours., à de plus petites distances, les chaussures doivent être changées tous les 4-6 mois.

Ceux qui pratiquent l'aérobic, le tennis ou le basket-ball deux fois par semaine ont besoin de nouvelles chaussures 2 ou 3 fois par an, tandis que ceux qui pratiquent 4 fois par semaine tous les 60 jours.

Suivez quelques règles simples.

Dès que vous avez mal au bas des jambes, suivez la règle: repos, glace, pansement et position élevée de la jambe pendant 20 à 30 minutes. «Ne sous-estimez pas les effets de la glace», explique Albom. - La procédure avec de la glace est simple: placez votre pied sur l'estrade, mettez un pansement et sur le dessus, une bulle de glace pendant 20 à 30 minutes. "

Bains de contraste

Une variante du traitement ci-dessus est un bain de contraste particulièrement efficace contre la douleur à la surface interne de la jambe. Utilisez cette méthode alternativement: 1 minute avec de la glace, 1 minute avec de la chaleur. Faites-le avant de commencer toute activité pouvant causer des douleurs dans la jambe, et continuez pendant au moins 12 minutes.

Entraînez vos muscles du mollet

"Nous constatons que l'étirement des tendons d'Achille et des muscles du mollet est une excellente mesure préventive contre la douleur au tibia", déclare Elbom. «Si vous êtes une femme et que vous portez des talons de 5 cm de haut chaque jour, vous n’étirez pas du tout.»

Les étirements aident car avec les muscles raccourcis, un poids plus important et une tension accrue sont transférés aux os du tibia. Mettez vos mains sur le mur, placez un pied derrière l'autre et appuyez doucement sur le talon du pied, qui est derrière, sur le sol. Faites cela 20 fois et répétez avec l'autre pied.

Prendre soin des tendons

Le Dr Gordon propose cette technique simple pour étirer le tendon d’Achille: debout sur le sol, les pieds à une distance de 15 cm l’un de l’autre. Ensuite, pliez vos coudes et vos genoux vers l'avant tout en gardant le dos droit. Atteignez le point de tension et enregistrez cette position pendant 30 secondes. «Vous devez sentir un véritable étirement dans la partie inférieure des muscles du mollet», dit-il. Répétez l'exercice 10 fois.

Maîtriser le massage

«Avec une douleur à la surface antérieure de la jambe, vous voudrez masser la zone située près du bord de la jambe, mais pas directement sur la jambe», a déclaré Rich Feig, co-directeur de l'American Institute of Sports Massage à New York, auteur de Athletic Massage. Masser directement sur l'os aggravera l'inflammation.

Pour réduire la douleur avec un massage, assoyez-vous sur le sol, pliez un genou et placez votre pied à plat sur le sol. Commencez par frotter légèrement les deux côtés de l'os avec vos paumes, en les déplaçant d'avant en arrière du genou à la cheville. Répétez ces mouvements plusieurs fois. Puis saisissez le muscle du mollet et le bout des doigts massez en profondeur toute la région, en appuyant le plus fort possible.

«Vous voudrez certainement rétablir la longueur et atténuer la tension des tendons dans le mollet et le mollet», déclare Feig, soulignant qu'un bon massage contribue également à améliorer la circulation sanguine dans cette partie du corps.

Corriger les défauts du pied

«Les douleurs aux tibias peuvent parfois être causées par des pieds plats ou par une voûte plantaire très haute», explique le Dr Gordon. "Si vous avez les pieds plats, le muscle de la surface interne du mollet travaille plus et se fatigue plus rapidement, ce qui oblige l'os à prendre plus de poids."

Si vous avez les pieds plats, vous aurez peut-être besoin de chaussures avec un matériau supplémentaire absorbant les chocs ou avec un dispositif pour supporter le pied. Les inserts peuvent être achetés dans les magasins d'articles de sport, mais il est préférable de consulter un orthopédiste avant d'utiliser ces doublures à votre propre discrétion.

«La douleur dans la partie inférieure de la jambe est parfois associée à des arches très hautes», explique le Dr Gordon. "Par conséquent, de nombreux exercices pour étirer et renforcer les muscles, voire même des appareils orthopédiques, sont nécessaires."

Développer les muscles, réduire la douleur

La douleur au tibia peut parfois être évitée en renforçant les muscles entourant la jambe inférieure. Ces muscles aident à ralentir la vitesse du pied et à étouffer les poussées en marchant ou en courant. Ce qui suit aide à les renforcer:

  • Essayez de faire du vélo avec vos pieds attachés aux pédales. Chaque fois que vous appuyez sur les pédales, concentrez-vous sur l’étirement des muscles de la surface avant de la jambe. Le cyclisme vous procure également un bon effort physique en plein air, sans aggraver la douleur dans le bas de vos jambes;
  • pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'utiliser un vélo, marcher sur les talons aura à peu près le même effet, provoquant la contraction des muscles et l'étirement autour de la jambe à chaque fois que vous ferez un pas;
  • Si vous êtes intéressé par un exercice qui demande beaucoup d'efforts, essayez ceci: assoyez-vous au bord de la table, suffisamment haut pour que vos jambes ne touchent pas le sol. Jetez une chaussette remplie de grains sur le pied, ou vous pouvez charger une charge pesant 2 kg à partir d'une vieille boîte de peinture en la remplissant de gravier. Suspendez ce poids au pied dans la chaussure pour que le fil ne cause pas de dommages. Pliez le genou. Répétez autant de fois que vous le pouvez, en contractant les muscles de votre mollet chaque fois que vous soulevez votre jambe.

Shin douleur ou fissure?

Étant donné que de nombreux experts considèrent la douleur dans la jambe comme un stade précoce de fracture par traction, il est parfois difficile de parler de la différence entre ces deux conditions. Justement, après une longue négligence, la douleur dans la jambe peut être une fracture de tension. Comment savez-vous si vous avez franchi cette ligne? Nous avons posé des questions sur cet entraîneur Marjorie Alb.

«Dans une fracture de stress, vous aurez une douleur localisée avec précision», dit-elle. - Si quelqu'un te demande où ça fait mal, tu pourras localiser un ou deux doigts à cet endroit. Ce sera un site de fracture osseuse, et ce point est spécifique. La fracture de la jambe va provoquer une douleur douloureuse de haut en bas sur toute la longueur de l'os. "

Pourquoi la douleur apparaît-elle dans les jambes en marchant?

Les récepteurs qui répondent à la douleur se trouvent principalement dans les jambes. Douleur dans les jambes lors de la marche se produit en raison de la violation de ses parties. Dans la majorité des situations, la douleur dans la partie inférieure des jambes est provoquée par des pathologies faciles à guérir.

Causes de douleurs dans les jambes?

Les causes de la douleur dans les jambes peuvent être variées. Ceux-ci incluent la fatigue, l'exercice excessif. La résolution de ces difficultés n’est qu’un spécialiste.

Les violations qui provoquent des douleurs dans les jambes peuvent être classées dans les catégories suivantes:

  1. Troubles musculaires;
  2. Anomalies des ligaments et des tendons;
  3. Violations d'os et de profondeurs;
  4. Troubles dans les processus nerveux et les vaisseaux.

Les raisons qui provoquent des douleurs dans les jambes lors de la marche sont notamment: la période pendant laquelle l'enfant est porté, l'utilisation de médicaments contenant des hormones, des pathologies de l'équilibre hydrique du corps, la sciatique de la région lombaire, une inflammation des tissus, la rupture de formations kystiques situées dans le poplité région.

Problèmes circulatoires

La pathologie de la circulation sanguine artérielle ou veineuse au niveau de la cheville entraîne inévitablement des sensations désagréables. Les symptômes sont souvent les suivants:

  • Saillie des vaisseaux veineux sur la couche superficielle de la peau;
  • Rougeur de la peau dans la zone de présence d'un désordre avec des vaisseaux
  • La survenue de manifestations convulsives dans les tissus musculaires, résultant de fortes différences de température et de charges croissantes sur les membres inférieurs;
  • Une sensation de lourdeur dans les membres inférieurs, une sensation d'engourdissement et de fourmillements dans la région de la cheville;
  • Oedème qui se produit dans la région de la cheville et des pieds;
  • La formation de formations denses dans le bas de la jambe, qui peuvent être ressenties lors de la palpation.

Il est donc apparu que les signes ci-dessus dans la plupart des situations pouvaient indiquer une progression rapide des violations des vaisseaux veineux et artériels. Traitez-les en appliquant uniquement des méthodes conservatrices, qui incluent l'utilisation de crèmes, de gels, de pommades, de comprimés, et l'utilisation de vêtements spéciaux avec un effet fixant n'aura probablement pas lieu.

La principale méthode d'élimination complète des problèmes circulatoires est la nécessité de réaliser un traitement chirurgical complet ou mini-invasif. Cela consistera à enlever les vaisseaux veineux dilatés. Il est également possible d'effectuer le nettoyage à l'aide d'un laser ou de composants chimiques.

Les problèmes circulatoires et les maladies qui causent ces problèmes (thrombophlébite, endartérite) peuvent être traités à l'aide de méthodes opérationnelles et d'un recours constant à des médicaments, qui ont pour effet de modifier la viscosité du sang. S'il y a des violations excessivement profondes dans les navires, il y aura une indication pour leur élimination complète.

Après l'entraînement

De nombreuses personnes qui pratiquent un sport se plaignent d’être douloureuses immédiatement après la fin du processus d’entraînement. Le placement de ces douleurs se manifeste dans la région de la cheville. Les sensations douloureuses à l'avant de la jambe sont plutôt rares - elles apparaissent en raison de coups, de bleus et d'autres influences physiques sur la jambe. Un bon exercice peut être une action assez complexe et un fait important est la nécessité d'observer la technique de l'exercice.

Douleurs légères qui tirent un regard et n'apportent pas beaucoup d'inconvénient et l'inconfort est assez normal. Ils apparaissent chez des athlètes qui, pour la première fois, ont manifesté leur intérêt pour le pompage de ces muscles. L'acide lactique produit pendant la période d'action physique est douloureux. Mais après quelques jours, cette question sera résolue d'elle-même, sans action supplémentaire.

Si vous faites de l'exercice à la maison pendant une assez longue période et que vous ressentez toujours une douleur à la cheville après l'exercice, la raison peut en être une surentraînement excessif habituel. Beaucoup de personnes à la recherche de soulagement pour le corps et les muscles doivent s'entraîner à la musculation, ce qui peut causer de l'inconfort et des douleurs dans la région de la jambe.

La pire variation dans ce cas sera d'avoir des actions traumatiques. Dans ce mode de réalisation, la douleur sera vive par nature. Il ne se trouve que dans une jambe et peut apparaître directement pendant la période d’entraînement. Dans cette option, vous devez immédiatement arrêter la formation et faire appel à un technicien qualifié.

Avec pression

Si vous ressentez une douleur au visage lorsque vous appuyez sur un tibia, une maladie peut bien se développer - une myosite. Elle se manifeste par des sensations de douleur externes, aggravées par la pression exercée sur la zone touchée ou par toute autre influence. La maladie peut provoquer un engourdissement et une raideur de mouvement. Lorsqu'une maladie se développe sans action thérapeutique spécifique, une évolution atrophique des fibres musculaires peut être déclenchée.

Comment traiter

Le traitement de la myosite dépendra des conditions préalables de son processus inflammatoire. Cependant, même quelles que soient les causes de la maladie, les médicaments analgésiques et anti-inflammatoires sont déterminés pour le traitement. Ceux-ci comprennent:

Une action efficace dans la myosite locale montre l'utilisation de pommades chauffantes. À eux appartiennent:

Ils aident à normaliser la nutrition des fibres musculaires, à réduire la tension musculaire et à soulager la douleur.

Lésions musculaires

Une douleur dans les jambes peut apparaître avec une trichinose. Cette maladie est une lésion parasitaire des fibres musculaires. Souvent, les trichinelles sont introduites dans le corps lors de la prise de viande de porc infectée, non cuite correctement.

Des douleurs dans les muscles du mollet peuvent également survenir avec des lésions musculaires telles que la myosite. Les sensations douloureuses liées à cette maladie sont douloureuses dans la nature et peuvent très souvent se produire avec le mouvement. De ce fait, l’immobilisation de la jambe affectée se produit souvent.

La névrite et la polynévrite peuvent souvent être des conditions préalables à la douleur dans les muscles du mollet. La douleur dans les lésions neurogènes des muscles peut avoir la caractéristique d'attaques puissantes, qui se traduisent par une douleur tirante et déchirante le long de la fibre nerveuse.

La douleur dans les jambes peut souvent survenir avec une violation combinée de plusieurs nerfs. Cela s'appelle une polynévrite. Outre la douleur, une diminution de la susceptibilité, de la parasthésie et des pathologies trophiques dans la zone innervée apparaît.

En outre, les causes les plus courantes de douleur dans les jambes peuvent être des maladies de sujets voisins telles que:

  • Ostéomyélite;
  • Troubles dans les articulations du genou ou de la cheville;
  • Les larmes et les larmes du tendon d'Achille;
  • Processus inflammatoires de la peau ou du tissu sous-cutané de la cheville.

Lésions des tendons et des ligaments

  1. Le processus inflammatoire dans les tendons.
  2. Dommage aux ligaments.
  3. Dommages au tendon d'Achille.
  4. Violations aux ligaments de la cheville.

Processus inflammatoire dans les tendons

Principaux signes d'un processus inflammatoire dans les tendons:

  • Sensations douloureuses lors de mouvements effectués avec la participation du tendon blessé;
  • L'absence de douleur lors de mouvements passifs;
  • Douleur lors de la palpation d'un tendon inflammatoire;
  • Rougeur et augmentation de la température de la peau près de la région du tendon endommagé;
  • Crunch lors du déménagement.

Dommages ligamentaires

Une telle violation se produit chez les athlètes professionnels ou les personnes qui exercent activement. De plus, cette caractéristique peut être exprimée non seulement chez les athlètes, mais aussi chez les personnes de plus de 45 ans. À mesure que divers changements et microtraumatismes s'accumulent dans les tendons avec l'âge, les ligaments vieillissent déjà et ne peuvent plus supporter les charges comme auparavant.

Pauses ligamentaires. De telles blessures peuvent généralement survenir chez les personnes de plus de 45 ans. Soit chez les personnes qui pratiquent un sport intensif. Un mouvement similaire qui se produit lorsque le ligament est cassé est une contraction forte et rapide du muscle quadriceps. Cela peut se produire lorsque des sauts échouent ou lorsque vous trébuchez dans les escaliers.

Dans certaines situations, une rupture des ligaments peut même être accompagnée d'un certain choc et une personne décrit ses sentiments comme un coup puissant porté à la jambe avec un bâton. Immédiatement après avoir subi une telle blessure, la douleur survient en avant de la cheville. Le mouvement devient presque impossible. Beaucoup de gens ne peuvent pas rester seuls quand les ligaments sont déchirés.

Dommage au tendon d'Achille

Ce type de tendon est le tendon le plus fort du corps humain. Il est capable de supporter des charges allant jusqu'à 400 kg, voire plus dans certaines situations. Malgré ces caractéristiques, les blessures d’un tendon peuvent être le plus souvent causées.

En cas de blessure de ce tendon, une douleur est ressentie sous les mollets ou dans la zone du talon. Les douleurs se manifestent surtout le matin quand une personne se lève. En plus de la douleur, il y a une rougeur et un gonflement à l'arrière de la jambe. La peau devient chaude et le gonflement augmente avec le temps.

Les tendons dans la région du talon peuvent s'étirer et se déchirer. Les étirements sont caractérisés par des douleurs à l'arrière de la cheville. Ils apparaissent souvent des deux côtés de la cheville. S'il y a une rupture du tendon, il y a une sensation de douleur aiguë. Une hémorragie et un gonflement apparaissent dans la zone touchée aux tendons.

Processus inflammatoires de la peau ou du tissu sous-cutané de la cheville

Le processus inflammatoire dans les tendons présente les caractéristiques suivantes:

  • La formation d'œdème et de légères tumeurs dans la zone de violation;
  • Rougeur et fièvre de la peau placée au-dessus de l'articulation;
  • Douleur et sensation de brûlure dans la zone touchée;
  • Mobilité limitée de l'articulation.

Lésions des os et des articulations des membres inférieurs

Les lésions qui provoquent des douleurs dans la partie inférieure des jambes avec des lésions des os et des articulations des jambes incluent:

  • Luxation des articulations. L'apparition de luxations est associée à un étirement ou à la rupture de ligaments. À la réception d'une luxation, l'apparence externe de l'articulation change: sous la peau, la tête de l'os se déplace vers le côté et forme un tubercule près de l'articulation, une cavité apparaît à la place de l'articulation elle-même. Exprimé une forte douleur. Ils interfèrent avec le mouvement humain.
  • Douleur dans les fractures du membre inférieur. Les fractures de la jambe peuvent être classées en trois types:

Fracture de la jambe;

Fracture au milieu de la jambe;

Fracture à la jambe.

En outre, il existe une séparation des signes de fracture de la jambe en 2 catégories:

Probable (douleur, aggravée par tout mouvement, la présence d'une tumeur et un gonflement de la région lésée, hémorragies sous la peau).

Fiabilité (pose non naturelle des jambes, immobilité, craquements de fragments d’os, fracture ouverte accompagnée de fragments visibles. Ce type de fracture est compliqué par le choc et le saignement du patient).

  • Ostéomyélite. Cette maladie s'appelle processus purulente-nécrotique. Il se forme dans l'os et dans la moelle osseuse. Les causes de son apparition sont des micro-organismes produisant du pus. La maladie est assez grave et se manifeste souvent dans l’enfance.
  • L'arthrite L'arthrite est un processus inflammatoire aigu ou chronique dans l'articulation. Il s'exprime par la douleur et la raideur dans l'os. Pour l'arthrite est caractéristique:

La mobilité articulaire est limitée.

La forme articulaire est en train de changer;

La rougeur de la peau dans la zone de la maladie se produit;

Crunch avec des charges sur les genoux et le bas des jambes.

  • Arthrose Cette maladie est un trouble dégénératif de l'articulation, formé en raison de lésions du cartilage. Dans les origines de la maladie, des sensations douloureuses se produisent périodiquement, après des charges importantes. Principaux symptômes de l'arthrose:

Raideur articulaire au matin;

La douleur survient après l'effort.

Il y a des points douloureux et des joints d'étanchéité dans l'interligne articulaire;

  • Dommages au ménisque du genou. Une telle blessure est la blessure la plus courante dans le sport. Les ménisques sont facilement endommagés même avec des lésions latérales mineures des membres inférieurs. Des événements inflammatoires dans le ménisque et ses ruptures peuvent survenir. Les signes d'un ménisque enflammé:

Sensations douloureuses excessives dans la région du genou et de la jambe;

Il y a une augmentation de la taille des articulations.

Dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs

Pathologie de la circulation artérielle. Des sensations douloureuses peuvent se produire lorsque les artères alimentant le sang en jambes sont bloquées. La cause principale de ces dommages est le dépôt de dépôts de cholestérol, de calcium et d’autres éléments dans les vaisseaux. Cela conduit au fait qu'il y a une diminution de la quantité de sang qui va aux fibres musculaires des membres inférieurs. Caractéristiques:

  • Les jambes sont froides et pâles;
  • Il n'y a pas de pouls sur les membres;
  • Diminution de la force dans les membres;
  • Des déséquilibres se produisent;
  • Les processus d'engourdissement des deux ou d'un membre;
    La cheville est couverte de plaies lentes.

Douleur dans la thrombose veineuse. L’apparition de cette violation est due au blocage des vaisseaux veineux, ce qui empêche le flux sanguin habituel. Il existe un processus inflammatoire des parois des vaisseaux sanguins ainsi que des tissus adjacents. Le symptôme le plus courant de la thrombose est une douleur dans la jambe inférieure, l'apparition d'une douleur lorsque vous sentez la jambe inférieure et la formation de poches.

De telles sensations douloureuses n'ont pas certains traits caractéristiques. Une telle douleur peut être très variée chez chaque personne. La complication la plus dangereuse de la thrombose est la déchirure d'un caillot de sang, qui peut pénétrer dans la circulation sanguine vers les poumons, le cerveau et le cœur. Cela conduit à la mort d'une personne.

Varices. Aux premiers stades de ce trouble, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur et d'une grande fatigue des membres inférieurs, de manifestations convulsives nocturnes et de sensations éclatantes à la cheville. Avec la progression de la maladie, un gonflement constant apparaît, qui se produit le soir et se termine le matin. La peau des mollets prend une teinte bleuâtre.

Douleur dans le bas des jambes, qui se manifeste par des lésions nerveuses ou par la formation de polyneuropathies. La polyneuropathie est une lésion de nombreux nerfs périphériques. Ils se traduisent par une paralysie des tissus musculaires de la cheville, des pathologies de susceptibilité et des troubles des vaisseaux. Un trouble similaire apparaît souvent en cas de maladies systémiques telles que le diabète. En outre, une polyneuropathie peut être douloureuse en raison d'un tabagisme excessif et de la consommation de boissons alcoolisées.

Autres conditions qui provoquent des douleurs dans les jambes pendant la marche et au repos

Violation de l'équilibre eau-sel dans le corps. Un symptôme clé des pathologies de l'équilibre eau-sel est une soif régulière et un gonflement important du corps. Une diminution de la pression, une arythmie et un rythme cardiaque élevé peuvent survenir.

La nature aiguë de la douleur lorsqu'un kyste se rompt. Si un kyste se rompt, le liquide qu'il contient commence à se répandre le long de la cheville. Cela provoque le processus inflammatoire. Le trouble s'accompagne de douleurs dans la partie inférieure des jambes, il fait mal à la sensation et augmente en taille.

Inflammation de la fibre. Ceux-ci incluent la cellulite, la panniculite.

Douleur dans les cuisses pendant la grossesse et utilisation de contraceptifs oraux. La douleur à la palpation de la jambe dans certaines situations peut indiquer une grossesse. Ils peuvent également apparaître lors de l’utilisation d’une contraception orale contenant de l’œstrogène.

Engourdissement des orteils

Cette caractéristique peut indiquer des perturbations dans les terminaisons nerveuses ou dans les vaisseaux à différents niveaux. Cela nécessite des recherches détaillées dans une clinique.

Causes d'engourdissement dans les doigts:

Un engourdissement peut souvent apparaître avec un positionnement inconfortable des jambes lorsqu’on jette ses jambes au pied. De tels signes disparaissent d'eux-mêmes dès que vous vous asseyez dans une position confortable et libérez le flux sanguin. Mais si vous avez un engourdissement prolongé des doigts, vous devez absolument consulter un médecin. Pourquoi les doigts deviennent muets:

  1. Ostéochondrose dans la région lombaire.
  2. Déplacement et instabilité des vertèbres.
  3. Hernie intervertébrale.
  4. Sciatique et sciatique.
  5. Arthrose
  6. Bursite
  7. Violations dans le système nerveux central.
  8. Maladie vasculaire.
  9. Tumeurs de la colonne vertébrale.

Afin de clarifier les causes et la désignation du traitement nécessaire, un examen approfondi de votre corps et de vos systèmes corporels doit être effectué.

La thérapie comprend des mesures visant à influer sur la cause de l’engourdissement des doigts. Le traitement de l'ostéochondrose et de ses conséquences est effectué. Le traitement manuel est considéré comme efficace dans cette maladie, qui permet d'éliminer le déplacement des vertèbres, restaure la mobilité des disques et des articulations. De plus, la physiothérapie est appliquée sous forme de différentes séances.

L'approche personnelle et la thérapie combinée fourniront l'occasion de se débarrasser à la fois de l'engourdissement des membres et de la cause de cette manifestation. Après l'élimination des causes et la récupération des terminaisons nerveuses, l'engourdissement disparaît et la récupération survient.

Les principales causes et le traitement de la douleur dans les jambes

La douleur au tibia est un phénomène assez commun. Ce n'est pas toujours le signe d'une maladie nécessitant un traitement complexe. Parfois, sa cause est un effort physique excessif. Et ce n'est pas seulement la marche ou l'entraînement amélioré. Une douleur dans la jambe peut également survenir après une charge statique longue, lorsqu'une personne travaille longtemps en position debout ou assise. Il apparaît souvent après le retour à la formation après une longue pause.

Afin de comprendre ce qui est associé à la douleur, vous devez comprendre les caractéristiques anatomiques. Le tibia est la partie de la jambe allant du genou au talon. Autrement dit, il peut être représenté comme une sorte de squelette, constitué du petit os et du tibia et de la rotule. Du bas, ces os se terminent par les chevilles externe et interne, où la jonction se fait à l'aide de ligaments. Au sommet de ces os, une membrane est articulée sur toute la longueur.

Pour les médecins qui poseront un diagnostic, il est important de comprendre exactement où la jambe inférieure fait mal - de derrière ou de devant. Du point de vue anatomique, les régions postérieure et antérieure sont délimitées par les bords des os. Attachés sont les muscles du dos et du devant, qui sont divisés en trois groupes. Par exemple, les extérieurs sont responsables de la flexion du pied, de sa rotation, etc., ceux du devant - de l'extension. Si des douleurs sont ressenties lors de la flexion, nous pouvons parler de maladies des muscles externes ou de pincement du nerf qui passe à côté. Les muscles du mollet passent derrière. Ils peuvent être malades après un effort physique intense. Par exemple, après un saut ou des squats, dans lesquels de tels muscles sont impliqués.

La douleur latérale signifie également des problèmes de vaisseaux sanguins. Mais la douleur sous le genou indique des dommages musculaires et des problèmes veineux. Parfois, la cause est l'os lui-même. Et il arrive aussi qu’il soit associé à une compression des racines nerveuses dans la région lombaire, ce qui s’explique, par exemple, par l’ostéochondrose. Mais peu importe si les fibres musculaires, les nerfs ou les vaisseaux sanguins sont endommagés, seul un médecin établira un diagnostic.

De nombreux facteurs provoquent des douleurs dans les jambes. Tout d’abord, c’est les blessures. Elles peuvent être de nature différente, par exemple les conséquences d’une fracture de type déprimé. Le ménisque peut être endommagé. Parfois, il y a même une déchirure des ligaments. Cela se produit lorsque vous faites du sport et que vous faites un travail physique intense. Étant donné que les blessures ont une nature différente et des degrés d'intensité différents, de nombreuses personnes ne consultent pas leur médecin et ne guérissent pas seules le syndrome douloureux, mais cela a des conséquences désagréables.

La déshydratation du corps peut entraîner des douleurs dans le bas des jambes (c'est-à-dire lorsqu'il est gravement déshydraté en raison de diverses maladies ou de facteurs indésirables). Ceci est également affecté par une diminution du niveau de sels minéraux (en particulier de potassium et de calcium). Dans de tels cas, il peut y avoir de forts spasmes musculaires, accompagnés de douleur.

La déshydratation et la perte de sels entraînent l'admission de diurétiques. Par conséquent, il n'est pas possible de boire des diurétiques sans consulter un médecin. Mais ce ne sont pas les seuls médicaments qui ont cet effet. Parfois, les douleurs peuvent provoquer des statines - il s’agit de médicaments pris en association avec des maladies cardiovasculaires pour réduire le cholestérol. Mais en même temps, ils peuvent sérieusement endommager les tissus musculaires.

Un certain nombre de maladies sont douloureuses. Ils peuvent être divisés en plusieurs groupes. Ce sont des neuropathies; troubles causés par des processus inflammatoires; maladies vasculaires, etc.

Les principales causes de douleur dans les jambes sont:

  • troubles endocriniens, y compris le diabète sucré, car dans ce cas, les fibres nerveuses sont endommagées;
  • processus inflammatoire dans les tendons (tendinite et soi-disant tendovaginite - inflammation des gaines tendineuses);
  • l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, caractérisée par l'apparition de douleurs dans les jambes lors de la marche ou de la course à pied et sa disparition après le repos;
  • les varices et ses complications, y compris la thrombose (occlusion vasculaire);
  • ostéomyélite - dommages aux os;
  • syndrome de compression nerveuse;
  • maladie vasculaire ischémique des membres inférieurs, etc.

Toutes ces violations sont assez courantes. Dans des cas plus rares, la douleur dans la partie inférieure des jambes peut être causée par le syndrome de Raynaud (bien qu'il affecte rarement les membres inférieurs, et surtout des douleurs aux doigts, mais il en existe aussi), la maladie de Paget et même des processus tumoraux naissants.

Le syndrome de Raynaud est caractérisé par des spasmes vasculaires, la douleur survient de manière inattendue. Mais dans ses symptômes, il ressemble à l'athérosclérose. Ce n’est que dans ce dernier cas que les vaisseaux se rétrécissent de façon continue, ce qui entraîne des douleurs plus douloureuses. De même, se manifeste et la compression des tissus. C'est dangereux parce que pendant longtemps la douleur n'est pas ressentie et que la personne n'est pas pressée de demander de l'aide à un médecin. Mais alors, les vaisseaux peuvent fortement se rétrécir, un spasme se produit, parfois même une hémorragie interne. La jambe gonfle fortement. Tout cela s'accompagne d'un rougissement de la peau et le membre devient chaud. Si vous ne diagnostiquez pas la pathologie à temps, des lésions irréversibles des fibres nerveuses, puis des tissus musculaires, peuvent alors se produire et provoquer une atrophie musculaire.

Si une personne n'a pas été impliquée dans le traitement de l'athérosclérose vasculaire pendant une longue période, alors cette pathologie se transforme en maladie ischémique des extrémités. Il s'accompagne non seulement de douleurs dans la jambe, mais également d'une claudication intermittente. La douleur elle-même est aiguë, ne survient que lors de la marche et est souvent si forte qu'elle empêche une personne de se déplacer normalement.

Pendant longtemps, on a cru que le seul traitement possible de cette maladie était la chirurgie. Mais ensuite, une méthode thérapeutique génétique a été proposée, dans laquelle des médicaments pénètrent dans le noyau cellulaire et transmettent le gène qui favorise la croissance de l'endothélium - la couche qui recouvre la surface interne des vaisseaux endommagés et les "répare".

Mais dans de tels cas, la prévention de la maladie est primordiale, à savoir le traitement de l’athérosclérose des membres inférieurs. Strictement parlant, le mécanisme de développement de cette maladie est le même que celui de l'athérosclérose des autres vaisseaux. Avec le temps, des plaques de cholestérol recouvrent la lumière - non seulement dans les grandes artères, mais également dans les petits capillaires qui alimentent les muscles de la jambe. En conséquence, ils reçoivent moins d'oxygène et la douleur survient dans cette zone. Ils peuvent être d'intensité différente, généralement plus ressentis dans les muscles eux-mêmes. Les symptômes incluent une sensation de froid. La peau des jambes devient pâle, il fait froid au toucher. Au fil du temps, les jambes maigrissent parce que les muscles ne sont pas suffisamment nourris. La présence de cette maladie ne signifie pas que les vaisseaux dans les jambes sont également affectés. Parfois, il ne se développe que sur un membre. Selon certaines estimations, au moins 5% de la population de la Fédération de Russie serait atteinte de cette maladie.

L'athérosclérose des membres inférieurs est plus fréquente chez l'homme que chez la femme. Mais en général, tous ceux qui font de l'embonpoint et mènent une vie sédentaire sont à risque. Ne sous-estimez pas la présence de prédispositions génétiques. Le risque est accru chez les personnes dont les proches parents ont eu une crise cardiaque. Les facteurs qui provoquent cette maladie incluent le diabète sucré du second type. Le "vieillissement" naturel y contribue également.

Le traitement médicamenteux vise à réduire le taux de cholestérol et est prescrit par un médecin en fonction des résultats de l'examen. Dans l'athérosclérose, les mêmes méthodes de physiothérapie sont utilisées que dans la maladie de Raynaud, car dans les deux cas, la thérapie vise à améliorer la microcirculation sanguine dans les petits capillaires. Les méthodes les plus courantes incluent l’utilisation de courants thérapeutiques (type modulé diadynamique et sinusoïdal). Ces procédures sont effectuées uniquement à l'hôpital.

Les varices ne sont pas simplement un défaut cosmétique. Cette maladie des vaisseaux sanguins est accompagnée de douleurs dans la partie inférieure des jambes et entraîne simultanément de graves complications - saignements, formation de caillots sanguins, etc.

Les symptômes de la maladie sont bien connus. Premièrement, il y a des problèmes esthétiques légers, bien que les vaisseaux ne soient pas encore très visibles. Il y a ensuite une légère douleur dans les jambes, en fin de journée - une sensation de lourdeur dans les jambes, parfois accompagnée d'un gonflement. Puis, à travers la peau, des veines tortueuses commencent à apparaître.

Mais les causes exactes des varices n'ont pas été établies. Il existe de nombreuses théories pouvant être divisées en plusieurs groupes. Certains chercheurs pensent que la maladie se développe en raison de la faiblesse congénitale des parois des vaisseaux sanguins. Certains pensent que les troubles métaboliques, les maladies endocriniennes, les pathologies immunologiques et les réactions allergiques jouent un rôle important dans son apparition. Pendant la grossesse, la dilatation des varices est également associée à une augmentation du volume de sang circulant dans le corps. Ne négligez pas les obstacles mécaniques à la circulation sanguine, ainsi que les facteurs de risque tels qu'un mode de vie sédentaire et une position debout prolongée.

Les varices au stade précoce répondent bien au traitement médical. Pour cela, diverses préparations veinotoniques sont utilisées. Ils éliminent la douleur.

Ces médicaments sont de plusieurs types:

  1. 1. La pommade d'héparine est bien établie. Dans les magasins, vous pouvez trouver d'autres crèmes et gels avec différentes concentrations d'héparine.
  2. 2. Il existe des recours locaux tout aussi efficaces à base de quercétine et de rutine. Ces substances se retrouvent également dans les raisins rouges (ou leur jus), mais dans les pommades et les comprimés, ils sont plus nombreux.

En ce qui concerne les phlébotoniques à base de matières premières végétales, vous pouvez appliquer des crèmes aux extraits de myrtille, de marron d'Inde et de ginkgo biloba. Parmi les drogues synthétiques, les plus efficaces sont le benzaron et le naftzon. Mais leur action diffère des remèdes à base de plantes, basés sur la capacité des bioflavonoïdes à augmenter le tonus des parois veineuses. Synthétique signifie cimenter les parois des vaisseaux sanguins. Ils ne devraient être utilisés qu'après avoir consulté un médecin.

Pour renforcer l'effet analgésique de ces médicaments, vous pouvez simultanément prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Mais ces derniers sont situationnels. Autrement dit, s'il n'y a pas de douleur, alors NVPS ne peut pas être bu. Mais les phlébotoniques sont utilisés par les cours.

À mesure que la maladie progresse, des changements trophiques se produisent. La peau devient alors plus dense et s'assombrit. Parfois, il y a un eczéma veineux, qui s'accompagne de rougeurs et de démangeaisons. Le traitement consiste en l'utilisation ultérieure de phlébotoniques. Pour éliminer les démangeaisons et l'eczéma, des antihistaminiques peuvent être utilisés et sur ordonnance du médecin - pommade aux corticostéroïdes. Mais ils ne peuvent pas être utilisés pendant longtemps. Toutefois, les dermoprotecteurs à base de panthénol et l’ajout de vitamine E peuvent être utilisés pendant longtemps.

Les varices nécessitent un traitement rapide, car sinon des ulcères trophiques pourraient survenir à un stade avancé. Mais ils sont sujets à la pharmacothérapie. Les antibiotiques sont utilisés pour leur traitement et leur prévention, tant pour l'administration interne que pour le traitement local. Préparations enzymatiques utilisées qui aident à éliminer les tissus morts. Ils sont produits sous forme de pommades et de poudres.

Beaucoup de gens croient que le syndrome du tunnel est nécessairement associé à une douleur au poignet. Mais ce n'est pas. Les médecins parlent généralement de neuropathies à tunnel, caractéristiques des membres supérieurs et inférieurs. Il existe des concepts de neuropathie du nerf péronier, du syndrome de tunnel du muscle piriforme et de neuropathie du canal tarsien, qui se développe avec la défaite du muscle tibial postérieur et du canal ligamentaire du côté interne du tibia.

Chacune de ces pathologies est caractérisée par une douleur dans le bas des jambes. Dans le syndrome tunnel du muscle en forme de poire, le nerf sciatique est comprimé (cela se produit souvent dans l'ostéochondrose). Les principaux symptômes de ce type de neuropathie sont des douleurs brûlantes dans la région de la jambe, principalement à l'avant et à la surface externe. Parfois, il y a une diminution de la sensibilité musculaire. Lorsqu'un neurologue frappe un marteau au tendon d'Achille, on observe une diminution du réflexe.

La neuropathie du nerf péronier se manifeste par des symptômes similaires. Il survient souvent avec des blessures, ainsi que ceux qui doivent souvent s'accroupir. Auparavant, ce syndrome s'appelait «la maladie du creusement de bulbes de tulipes». Et aujourd'hui, cela concerne également ceux qui travaillent dans l'agriculture manuelle.

La douleur dans le syndrome du tunnel tarsien est associée à une compression du nerf tibial postérieur dans ce canal. Cela provoque des douleurs à la cheville, affecte parfois les orteils.

Les symptômes du syndrome du tunnel tarsien sont des douleurs musculaires. Bien qu'ils se produisent principalement dans la région du pied, ils se propagent souvent tout au long de la jambe, jusqu'aux fesses. Habituellement, ils sont pires la nuit. Et le matin, quand une personne suspend ses jambes au lit, la douleur diminue. Mais souvent, cela se produit pendant la journée, en marchant. Les doigts peuvent gonfler un peu. Augmente la sensibilité de l'arrière du pied. Parfois, le syndrome douloureux n'est pas très prononcé et le patient ne commence pas le traitement à temps.

Le syndrome du tunnel nécessite une approche intégrée. Le traitement chirurgical de la neuropathie elle-même n’est pratiqué que lorsque des méthodes conservatrices ne peuvent éliminer la cause de la compression - par exemple, des adhérences se forment autour du nerf. Dans le cas du syndrome de tunnel du muscle en forme de poire, la raison même de son apparition doit être traitée - l'ostéochondrose de la colonne lombaire. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est effectuée pour éliminer la hernie intervertébrale.

La neuropathie des muscles en forme de poire et des nerfs péroniers est généralement traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. La physiothérapie joue un rôle important dans l'amélioration de la microcirculation sanguine. Cela peut être une thérapie UHF, une électrophorèse avec novocaïne. En ce qui concerne le traitement médicamenteux du syndrome du tarse, les stéroïdes sont utilisés plus souvent et, sous forme d'injections, ils sont injectés avec l'anesthésique dans la zone de compression du nerf. Les plus courants sont des médicaments tels que l'hydrocortisone, le Kenalog et le Diprospan. Si, parallèlement aux syndromes décrits, se développent les pathologies d’une préparation neuromusculaire, des chaussures orthopédiques sont utilisées pour réduire la tension des nerfs.

À la fin de la période aiguë prescrit des exercices thérapeutiques, qui sont des mouvements passifs. Pendant cette période, vous pouvez faire un massage, mais seulement soigneusement, en évitant la zone touchée.