Taches rouges sur les pieds: causes

Périodiquement, chaque personne a des taches rouges sur les jambes. Les causes de l'apparition de telles taches sont nombreuses. Il est important de noter l'éruption cutanée et de consulter un spécialiste pour obtenir de l'aide.

Seul un médecin sera en mesure de poser un diagnostic précis, nommer la cause de la formation et la méthode de traitement.

Quels types de taches existe-t-il?

Un épiderme sans faille est une énorme diva. L'apparition d'une éruption cutanée n'est pas considérée comme une pathologie. Mais certains types d'exanthèmes peuvent parler du développement d'une maladie. En outre, les éruptions cutanées peuvent indiquer une infection, une réaction allergique ou d'autres maux.

En général, les taches sont des zones qui diffèrent du derme environnant par leur couleur. Au toucher, ces éruptions sont généralement lisses, mais il y a des cas où elles sont légèrement rugueuses. De tels changements sur la peau peuvent être divisés en 3 groupes principaux:

  1. Vasculaire. Avoir généralement une teinte rose ou rougeâtre. Ceci est prédéterminé par la structure des capillaires sanguins.
  2. Pigment De telles éruptions ont une couleur brunâtre ou blanche. Formé en raison du manque de mélanine.
  3. Origine non naturelle. Ce type est le résultat de l'introduction de la matière colorante sous la peau.

Lichen

Le lichen est la maladie de la peau la plus répandue. Accompagné de modifications typiques du derme. Se produisent généralement en raison d'un système immunitaire affaibli. Il existe différents types de lichen qui conduisent à la formation d'une éruption cutanée:

  • lichen zhyber's rose - éruptions cutanées rosées ou zones rouges bien définies pouvant provoquer un épiderme sverbezh et une desquamation;
  • lichen plan - une éruption de couleur pourpre, qui se produit non seulement sur la couverture, mais aussi sur la membrane muqueuse;
  • zona - zones rougeâtres, enflammées et cloquées;
  • forme huileuse - éruptions pâles qui peuvent se décoller;
  • teigne - taches qui démangent et griffent gravement, et causent également la perte de cheveux au niveau du site d'apparition.

Apprenez de cet article ce qu’il faut faire si une veine de la jambe a éclaté.

Rouge

Ce problème a été rencontré par absolument chaque personne. Ces éruptions cutanées peuvent être déclenchées par un certain nombre de raisons. Si la maladie s’accompagne d’une élévation de la température, d’une desquamation, d’un gonflement, d’une douleur à la tête, d’un sverbezh, de brûlures et d’autres signes visibles, l’aide d’un expert est nécessaire immédiatement.

Lumineux

L’apparence de taches, un peu plus légères que l’ensemble de la couverture, suscite beaucoup de sentiments. Habituellement, ces défauts sont une conséquence de la cicatrisation des plaies et des écorchures. Mais dans certains cas, ils peuvent avoir des causes profondes assez graves.

Pigment

Ce type de taches peut avoir une variété de nuances. Ces points sont:

  • Hyperpigmenté Ils sont formés avec une forte augmentation de la pigmentation.
  • Hypopigmenté Apparaissent en raison d'une diminution de la mélanine. Ce type peut être associé à la progression de diverses maladies.

Si un point rouge apparaît sur la jambe, la photo peut être comparée au manuel pour déterminer la cause.

Causes des taches sur différentes parties du corps

Beaucoup se demandent pourquoi des taches rouges apparaissent sur les jambes. Des taches rouges peuvent apparaître pour diverses raisons. Le développement de la mycose peut entraîner de grandes taches rouges sur les jambes. C'est un champignon qui s'accompagne de sverbezh et d'exfoliation de l'épiderme.

La vascularite est une maladie de nature rhumatoïde, qui entraîne une tache sur la jambe. La tache rouge est accompagnée de douleurs articulaires et de sverbezh.

Le diabète sucré se caractérise par des taches rouges sur les mollets. Au cours de cette maladie, les parois des vaisseaux sanguins sont endommagées. Si vous ne prenez pas de traitement en temps voulu, les taches vireront au brun.

Lorsque les varices apparaissent des taches vasculaires sur les jambes, des photos peuvent être vus ci-dessous. Si vous n'attachez pas d'importance au traitement, des changements trophiques commenceront à se former. Dans ce cas, des jambes qui démangent et des taches rouges apparaissent. Les photos vous permettent de déterminer la maladie pour commencer une guérison rapide.

Des taches rouges peuvent apparaître sur les pieds, indiquant le développement d'autres affections. De telles éruptions ne sont pas dangereuses, mais gâchent l'apparence esthétique.

Que faire si le capillaire dans l'œil éclate? Les meilleures méthodes de traitement.

Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles il existe des varicosités.

Qu'est-ce que l'hyperémie et comment est-elle traitée? Lire le lien.

De petites taches rouges sur les jambes sous les genoux peuvent apparaître en cas d’épilation infructueuse ou de gel. Mais il existe des exceptions lorsqu'elles indiquent la progression de maladies graves. Ces éruptions cutanées peuvent indiquer:

  • le stade initial du diabète;
  • dermatite atopique;
  • le psoriasis;
  • mycose;
  • lichen rose.

Avec le mauvais traitement, de tels points vont commencer à se transformer en grosses éruptions cutanées rouges. De plus, des médicaments mal choisis causeront une infection de la peau.

Que faire lorsque des taches apparaissent?

Si des points rouges apparaissent sur les jambes, dont les causes sont variées, la première chose à faire est de consulter un thérapeute. Pour le traitement de ces taches, utilisez une pommade à partir de taches rouges sur les jambes. Si l'apparition de l'éruption s'accompagne de maux de tête, de fièvre, vous avez immédiatement besoin de l'aide d'un dermatologue.

C'est important! Toute éruption cutanée chez les enfants nécessite un examen urgent par un spécialiste. Dans les cas graves, vous aurez besoin d'un hôpital.

Pour identifier les causes profondes de la formation de lésions, il vous faut:

  • passer des tests de sang et d'urine;
  • glycémie;
  • Échographie des vaisseaux de la jambe;
  • culture bactérienne à partir de sites infectés;
  • biochimie sanguine.

Conclusion

Seul un spécialiste pourra procéder à un examen approfondi, diagnostiquer la maladie, poser un diagnostic et prescrire le traitement nécessaire. Vous n'avez pas besoin de l'automédication, car vous pouvez nuire à votre santé et aggraver la situation. En cas de traitement intempestif, la maladie peut commencer à évoluer et à prendre une forme plus grave. Dans ce cas, les organes internes seront également affectés.

Une éruption cutanée rouge sur les jambes peut indiquer le développement d'un certain nombre de maladies. Par conséquent, ils ne sont pas toujours aussi inoffensifs qu'il y paraît. Si des symptômes apparaissent, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste.

Taches sur les pieds: types et maladies possibles

Contenu de l'article

  • Taches sur les pieds: types et maladies possibles
  • Pourquoi les ecchymoses apparaissent sur les bras et les jambes
  • Pourquoi noircir les ongles

Pas de taches trop dangereuses sur les jambes

Les taches sur les jambes peuvent indiquer la présence de problèmes de santé chez l'homme. Les maladies dans ce cas ne peuvent pas toujours toucher uniquement les jambes, par exemple, les maladies des organes internes ont souvent un reflet sur la peau.

Les taches rouges, ressemblant à de l'urticaire et situées sur les jambes d'une personne, parlent probablement d'allergies. La raison en est peut-être un nouveau produit cosmétique, un nouveau médicament ou un nouveau produit alimentaire. Il existe également des allergies aux colorants ou à leur composition. La raison pour laquelle vous devez trouver un must, à l'hôpital, vous pouvez faire des tests spéciaux pour les allergènes.

Taches dangereuses sur les jambes

Il est beaucoup plus dangereux que des taches sombres apparaissent sur les jambes. Ils peuvent apparaître à la place des taupes, dans ce cas, nous pouvons parler de la transformation en mélanome. Alertez-vous si les taupes commencent à s’obscurcir et que des douleurs apparaissent aux endroits où elles se trouvent. Dans tous les cas, les taupes doivent être gardées sous contrôle.

Les taches rouges qui apparaissent soudainement sur les jambes ne sont pas moins dangereuses. Ces symptômes peuvent indiquer une vascularite - une inflammation des vaisseaux sanguins. Si vous voyez des taches rouges, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et passer tous les examens nécessaires prescrits par le médecin. Ne laissez pas la maladie suivre son cours, elle ne s'en va pas d'elle-même. Lancé la même maladie est beaucoup plus difficile à guérir, surtout depuis l'apparition de complications graves.

Les taches brunes qui apparaissent sur les jambes sont des symptômes de maladies des organes du système excréteur ou digestif. Ils signalent également un problème de métabolisme, de manque de vitamines et de minéraux. Le traitement des remèdes populaires comme les bains et les lotions est inapproprié ici. Si vous vous débarrassez des symptômes, vous pouvez ignorer le développement d'une maladie suffisamment grave.

Les plus rares, mais non moins dangereux, sont les taches squameuses jaune-rose. Ils peuvent être des symptômes de lichen rose. Il est impossible de guérir une telle maladie avec votre propre force, mais il est très simple d'aggraver la situation. Versicolor rose guéri à la maison peut facilement se transformer en eczéma. Lorsque des taches roses squameuses apparaissent sur les jambes, consultez immédiatement un dermatologue. À temps pour le traitement, vous récupérerez complètement.

Si vous avez souvent des ecchymoses sur les jambes ou de tels endroits que vous prenez, vous pouvez en déduire que le système circulatoire est malade. En raison de troubles de la coagulation, du manque de vitamines et de la prise de certains médicaments, les vaisseaux peuvent devenir fragiles. C'est-à-dire que les ecchymoses sont une raison pour aller chez le médecin.

Des taches bleues apparaissent sur les jambes à cause de problèmes cardiaques ou hépatiques, d'une mauvaise alimentation, de varices. Tout cela affaiblit les parois des vaisseaux sanguins et le sang qui en sort est visible sous la peau. Prenez soin de vos pieds, ne manquez pas le moindre changement dans la peau.

Pourquoi des taches rouges apparaissent-elles sur les jambes?

Taches rouges sur les jambes - un symptôme de processus négatifs dans le corps. Les modifications de la pigmentation et de la structure de la peau sont causées par des allergies, des stress, une altération de la circulation sanguine et une pathologie vasculaire, une alimentation déséquilibrée. Déterminer la relation entre le facteur provoquant et la manifestation négative aide à identifier la source du problème et à l'éliminer.

Des taches rouges sur les jambes apparaissent à la suite de divers processus pathologiques du corps.

Pourquoi y a-t-il des taches rouges sur les jambes?

Selon les causes des taches rouges sur la peau des pieds, les éruptions cutanées diffèrent:

  • tailles - des petits points aux grandes plaques;
  • couleur - de pâle à bordeaux;
  • quantité - peut être unique ou se composer de plusieurs formations;
  • le taux d'occurrence - apparaissent progressivement ou brusquement.

Les taches rouges peuvent être constituées de nombreuses petites formations, selon la raison de leur apparition.

Tableau "Différentes raisons de l'apparition de taches rouges sur les jambes"

Comment les taches sur les jambes ressemblent-elles à différentes maladies, illustrées sur la photo.

L'eczéma se présente sous forme de nodules solides sur toute la surface des jambes.

Tache rouge causée par un agent pathogène du lichen rose

La manifestation de la télangiectasie sur la peau des jambes

Quel médecin contacter?

S'il y a une tache sur la jambe, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le médecin vous aidera à comprendre pourquoi elle a été créée et quoi faire avec. Les changements dans la peau traite avec un dermatologue. Le spécialiste analyse les plaintes du patient et examine les zones touchées. Si nécessaire, désigner un autre médecin spécialisé:

Si des taches rouges apparaissent sur les jambes, consultez un dermatologue.

La consultation de plusieurs spécialistes vous permet de déterminer avec précision la cause de l'apparition de points rouges et de choisir un traitement efficace.

Diagnostics

Pour le diagnostic, vous devez passer un examen approfondi.

  1. Tests de laboratoire - test sanguin général et analyse biochimique du plasma avec des échantillons de rein.
  2. Prise de sang pour le sucre.
  3. Prise de biomatériau (épiderme) pour l'ensemencement bactériologique.
  4. Scrap de tissu affecté pour détecter les infections fongiques.
  5. Examen instrumental du lit veineux pour la présence de caillots sanguins dans ce dernier - vénographie.

Gratter la peau affectée aidera à déterminer la présence de co-infections.

Comment traiter les taches rouges et les points sur les jambes

Taches sur les pieds - il ne s'agit pas d'une maladie, mais d'un symptôme de la maladie sous-jacente. Un traitement médicamenteux est prescrit en fonction de la cause, ce qui a entraîné des manifestations désagréables.

Utilisé des groupes de médicaments pour éliminer les taches rouges sur les jambes:

  • veinotonique - Diosmin, Detralex, Phlebodia 600, Venarus, Troxevasin;
  • antihistaminiques - Suprastin, Tavegil, Diazolin, Fenistil;
  • substances anti-inflammatoires - pommade à l'héparine, Voltaren, gel de Nise, pommade à la tétracycline;
  • médicaments antifongiques - Mycozoral, Exoderil, Sebozol, Mikoseptin.

Antihistaminique Suprastin prescrit pour le traitement des taches rouges sur la peau

Lorsque avitominoza prescrire des complexes de vitamines, qui comprennent la vitamine C, PP, acide folique.

Conséquences possibles et complications

Les taches sur les jambes ne doivent pas être négligées. Un traitement inapproprié ou une négligence prolongée des manifestations pathologiques peuvent avoir des conséquences graves et des complications dangereuses:

  • la propagation de l'infection dans tout le corps, ce qui conduit à une pneumonie virale, des pathologies du système génito-urinaire;
  • inflammation du cerveau - résultat de la négligence, inflammation vasculaire;
  • développement de lymphadénite - l'apparition de phoques nodulaires dans les jambes, qui gênent la marche, se transformant au fil du temps en un sac gonflé de texture dense;
  • thrombophlébite - la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux;
  • la pénétration de l'infection dans la circulation sanguine, ce qui provoque une septicémie dans les organes internes;
  • Maladie des éléphants - changements dans le tissu lymphatique, ce qui entraîne une augmentation de la taille des jambes, au fil du temps, les personnes ne peuvent plus marcher, une nécrose cellulaire se produit.

Ne pas ignorer l'apparition de taches rouges sur les jambes, pour éviter le développement de complications, allant jusqu'à la maladie de l'éléphant

L'apparition de taches rouges sur la peau des jambes est un signe de dysfonctionnement du corps. Les pathologies cutanées, les stress, les réactions allergiques, les effets mécaniques, les changements endocriniens et les anomalies des vaisseaux peuvent provoquer des éruptions cutanées et des phoques. L’examen par des spécialistes restreints et des diagnostics complexes aident à identifier la cause à temps - tests sanguins, épidermes de bakposev, grattage des infections fongiques, examen des vaisseaux des membres inférieurs. Un traitement approprié utilisant des médicaments anti-inflammatoires, antibactériens et antihistaminiques veinotoniques aide à éviter les complications.

Noter cet article
(1 point, moyenne 5,00 sur 5)

Taches rouges ou points sur les jambes

Les taches rouges sur les jambes (taches, éruptions cutanées) peuvent être plates, convexes ou accidentées. Ils viennent également dans différentes tailles, des petits points rouges aux grandes taches. Leurs formes peuvent être variées, qu'elles piquent ou non. Ils peuvent être formés non seulement sur les jambes, mais parfois sur les bras et le torse.

Raisons

Allergies et irritations

Les allergies peuvent provoquer une éruption cutanée rouge sur les jambes et d'autres parties du corps. Une réaction allergique chez certaines personnes peut être associée à certains aliments, à certains médicaments, à une modification de la température ambiante, à des piqûres d'insectes, etc.

Les allergènes, par exemple, peuvent également déclencher le développement de la dermatite atopique, ce qui conduit à l'apparition de taches rouges de soulagement ou de grandes taches qui piquent habituellement et sont plus fréquentes chez les enfants que chez les adultes. Mais la dermatite atopique peut ne pas être associée à ces facteurs, mais peut survenir pour d'autres raisons (sa nature n'est pas tout à fait claire).

La dermatite atopique peut être associée à des allergènes et peut survenir pour d'autres raisons.

Il existe également une autre affection appelée dermatite de contact. Cette réaction corporelle est provoquée par des irritants tels que le latex, les cosmétiques et d’autres substances au contact de la peau. Cette affection s'accompagne généralement de démangeaisons et de cloques sur les jambes ou sur toute autre partie du corps touchée. La meilleure solution pour ce cas est d'essayer de savoir quelles substances provoquent une telle réaction et de les éviter.

L'eczéma

L'eczéma est une autre cause non infectieuse possible de taches rouges sèches, parfois enflées et douloureuses. L'eczéma survient lorsque la peau réagit à des allergènes ou à des irritants, tels que le nickel, l'herbe à puce et beaucoup d'autres. Mais il peut aussi être associé à des facteurs internes - maladies du système digestif, du système endocrinien ou nerveux, troubles du système immunitaire (y compris le VIH).

L'eczéma peut varier d'une éruption cutanée à une peau saine et à des bosses à différents moments. Cette maladie a des liens génétiques, de sorte que certaines personnes sont prédisposées à cette maladie.

Enfin, il est plus fréquent chez les enfants et apparaît généralement sur les jambes et d'autres parties du corps, telles que le visage et le cou.

Chaleur épineuse

La chaleur piquante ou l'éruption de chaleur est une maladie de la peau, accompagnée d'éruptions cutanées en raison d'une transpiration accrue et de son élimination lente par les glandes sudoripares. Il peut être de gravité variable, allant des boutons incolores aux grandes taches rouges relevées. Les enfants souffrent davantage de la chaleur épineuse, mais peuvent souvent se produire à l'âge adulte, en particulier dans les régions au climat chaud et humide.

Le psoriasis

Cette condition survient généralement lorsque la production de cellules cutanées dépasse la normale. Le type de psoriasis le plus courant est semblable à une plaque, qui se développe sous forme de taches rouges sèches et qui démangent sur la peau, y compris la peau des pieds, et est généralement accompagné de taches squameuses et blanc argenté. Les autres symptômes du psoriasis comprennent les fissures, la peau sèche, les raideurs, l'enflure, les démangeaisons et les brûlures.

Les blessures, les infections, le stress, le froid, le tabagisme et certains médicaments peuvent également influer sur l'apparition du psoriasis. Ces conditions peuvent affecter les cellules T du corps, qui attaquent par erreur des cellules saines, plutôt que des infections.

Il faut se rappeler que c'est un problème du système immunitaire et qu'il ne peut pas être complètement éliminé, mais il existe de nombreux traitements à gérer.

Folliculite

Il s’agit de l’inflammation des follicules pileux, généralement observée au niveau des membres inférieurs. Selon medguidance.com, la folliculite est généralement causée par le rasage des jambes. Dans certains cas, les points peuvent être très irritants. On peut éviter cela en essayant de ne pas utiliser de rasoir ni de cire pour enlever les poils.

Médicaments

La prise de certains médicaments peut également provoquer des éruptions cutanées rouges sur les jambes, en particulier sur la partie inférieure. Les effets des médicaments cytotoxiques utilisés pour traiter l'arthrite en sont un bon exemple. Ils peuvent être associés à des saignements qui se produisent sous la peau pendant le traitement. Ce type de médicament a également d'autres effets secondaires, notamment de la fièvre, des maux de gorge et du sang dans l'urine ou des ecchymoses anormales.

Toxidermia est une réaction indésirable à un médicament qui se produit sur la peau. Cela peut se produire plusieurs semaines après le début du traitement. Dans la plupart des cas, cela est facile et ne nécessite pas de traitement. La photo montre une réaction grave sous la forme d'une vascularite leucocytoclastique.

En plus de ce qui précède, certains médicaments peuvent présenter des symptômes graves nécessitant des soins médicaux immédiats.

Cancer de la peau

La cause peut être liée à certains types de cancer de la peau, tels que le carcinome basocellulaire et la maladie de Bowen. Ces conditions se développent généralement lentement et leurs symptômes ressemblent à des marques rouges, qui peuvent même saigner dans certains cas.

Un autre type de cancer de la peau est le carcinome épidermoïde envahissant. Il se développe rapidement et forme des tubercules squameux. Ces manifestations doivent être prises très au sérieux car elles peuvent mettre la vie en danger. Outre les autres traitements, l'ablation chirurgicale peut constituer le traitement approprié pour divers types de cancer de la peau.

Vasculite

Cette maladie est causée par une inflammation des vaisseaux sanguins dans une partie spécifique du corps. Il peut initier un épaississement et un affaiblissement des vaisseaux sanguins. Si la vascularite n'est pas correctement contrôlée, elle peut endommager les tissus et les organes entourant les vaisseaux sanguins affectés.

Une ressource étrangère, Livestrong.com, a déclaré qu '"en plus des points rouges, les symptômes de la vascularite incluent la douleur, la perte d'appétit, des engourdissements et une faiblesse dans la zone touchée, telle que les jambes". Les actions menaçant le système immunitaire, les infections ou les allergies peuvent potentiellement causer cette maladie.

Urticaire

Avec l'urticaire, également connue sous le nom d'urticaire, des éruptions rouges se forment et peuvent apparaître sur toutes les zones du corps. Ils sont principalement déclenchés par une exposition à des allergènes. Cela peut résulter de la réaction du corps à certains médicaments, piqûres d'insectes, pollen, squames animales ou exposition à des conditions défavorables (chaleur ou froid) et à d'autres facteurs.

L'urticaire peut être causée par des allergies alimentaires, une chaleur excessive, des médicaments, etc. Elle est généralement très irritante.

Les taches urticaires s'accompagnent généralement de démangeaisons graves. La meilleure idée est d'éviter les substances auxquelles vous avez une réaction allergique, et également de protéger le corps des insectes, tels que les abeilles, les guêpes, etc., afin d'éviter les piqûres. Selon l'American College of Allergy, Asthma and Immunology, "environ 20% des personnes seront atteintes d'urticaire au cours de leur vie"

Les infections

Notre peau est généralement très sensible à certaines infections. Les infections fongiques ou bactériennes peuvent entraîner diverses affections cutanées graves pouvant entraîner la formation de taches rouges. La guérison de tels dommages causés par des bactéries ou des champignons peut prendre un certain temps.

La maladie de Shamberg

Cette maladie survient lorsque les vaisseaux sanguins pénètrent plus près de la surface de la peau. Elle se caractérise par l'apparition de taches brun rougeâtre, qui commencent généralement à se développer sur les jambes, puis se propagent à d'autres parties du corps. Ils ne sont généralement pas douloureux et émanent des vaisseaux sanguins à travers la peau. Ils sont dus au fer contenu dans le sang.

Dermatofibrome

La couleur de la peau brun rouge sur le bas des jambes peut causer un dermatofibrome. Habituellement, cette maladie produit des bosses dures, qui peuvent être sensibles, irritantes ou indolores dans certains cas. En fait, cette croissance non cancéreuse peut rester longtemps sur la peau. Toutefois, si des bosses sur la peau entraînent une gêne, vous devriez consulter un médecin.

Autres raisons

Outre les raisons susmentionnées, il existe d'autres causes potentielles à ce problème, telles que les poils incarnés, une réaction aux médicaments à base de sulfate ou aux contraceptifs oraux, la maladie de l'artère périphérique, le diabète, l'érythème nodosum, la sclérodermie, les piqûres d'insectes, etc.

Symptômes et signes associés

L'apparition de taches rouges sur les jambes peut exister avec certains symptômes, mais cela dépend du type et de la nature de la tache. D'autre part, il est également nécessaire de reconnaître que toutes les éruptions cutanées rouges ne présentent pas de symptômes supplémentaires. Mais certains d'entre eux peuvent parfois être irritants et très douloureux. Tous peuvent se manifester comme:

  • Points plats
  • Rempli de liquide
  • Convexité ou tubérosité
  • En croûte
  • La taille peut être très petite ou très grande.
  • Les points rouges peuvent être nombreux ou très petits en fonction de la nature des facteurs initiateurs.
  • Les bords des points peuvent être corrects et bien sélectionnés ou non définis.

Il est très important de noter que les symptômes ci-dessus dépendent des causes sous-jacentes. Ces symptômes peuvent se développer avec des maux de tête, des nausées et des vomissements, voire un manque d'appétit. Notez que les symptômes graves nécessitent une attention médicale immédiate.

Petits points et pois rouges

En fait, le développement de petites taches rouges (pétéchies) sur les jambes peut être dû à un certain nombre de raisons, y compris celles mentionnées ci-dessus.

Selon John Caniff, spécialiste en nutrition agréé (CNP) de l'Institute for Holistic Nutrition in Canada, «il n'est pas facile, quand on ne peut pas expliquer un symptôme particulier, comme s'il s'agit d'une réaction allergique ou d'un cancer de la peau, il en résulte des points sur la peau. saignements internes ou capillaires qui fuient. Les saignements entraînent des taches rouges, violettes ou brunes, parfois en grappes, et ressemblent souvent à des éruptions cutanées. En règle générale, ces petites taches rouges sur la peau ne causent pas de démangeaisons ni de picotements et ne perdent pas de couleur au toucher. ”

Signes et symptômes associés

Dans de nombreux cas, de petits signes rouges sur les jambes sont accompagnés de certains de ces symptômes et signes:

  • Démangeaisons
  • Saignements de nez inexpliqués
  • Saignements abondants pendant la menstruation
  • Gore sous la peau
  • Saignements excessifs des gencives
  • Ecchymoses légères ou saignements
  • Hémorragie dans les articulations.

Causes potentielles

Les petites taches rouges et les points sur les jambes causent le plus souvent:

  • Chaleur épineuse
  • Stress durable
  • Blessures et coups de soleil
  • Sepsis
  • Réactions allergiques
  • Malnutrition
  • Pharyngite aiguë
  • Scarlatine
  • Maladies infectieuses
  • Nageur démangeaisons (cercariose).

Taches rouges sur les jambes sans démangeaisons

Marques de naissance et marques de naissance

Ce sont des marques colorées sur la peau avec lesquelles une personne est née et gagne tout au long de la vie. Parfois, ils peuvent être rouges, en particulier les taches de naissance vasculaires, et ils peuvent être trouvés sur n'importe quelle partie du corps, y compris les jambes. Ils sont généralement causés par des vaisseaux sanguins anormaux dans la peau. Certains types de ces taches chez les jeunes enfants peuvent être grandes (par exemple, des «taches de vin») ou en relief (tache de naissance à la fraise). Certains ont lieu pendant les premières années de la vie d’un enfant, d’autres peuvent être enlevés dans des centres médicaux et de cosmétologie.

Kératose folliculaire

Cette affection cutanée inoffensive peut survenir n'importe où dans le corps. En fait, cela est dû à la surproduction d'une protéine appelée kératine. La kératose entraîne l'apparition de petites bosses rouges, qui se développent le plus souvent au niveau des hanches, des fesses et de la partie supérieure du corps, mais peuvent également se développer aux membres inférieurs.

Acné (acné)

Cette affection cutanée peut provoquer des symptômes légers à graves. L'acné est généralement caractérisée par la formation d'irrégularités, qui se transforment parfois en taches rouges ou enflées.

Angiomes

Ces tumeurs peuvent se développer sur n'importe quelle partie du corps. Ils sont généralement causés par des vaisseaux sanguins collés entre eux et apparaissent comme des bosses rouges et bombées sans démangeaisons.

Autres facteurs: furoncles, réactions allergiques, éruption de chaleur, intertrigo, rosacée, piqûres d'insectes, rougeole, maladie de Lyme, dermatofibromes, pétéchies et érythème fessier.

Il ne faut pas oublier que les mêmes raisons peuvent aussi causer des démangeaisons et vice versa.

Traitement

Des taches rouges (éruptions cutanées) sur les jambes ou même sur le corps peuvent être causées par divers facteurs. Par conséquent, chaque cause sera traitée différemment. C'est pourquoi pour un traitement efficace, vous devez connaître le diagnostic, ce qui devrait mettre un dermatologue.

Traitements locaux et crèmes

Un traitement topique permet de contrôler les taches sur les jambes associées à la kératose folliculaire. En outre, les crèmes ont la capacité de réduire les symptômes et d’éliminer les taches rouges sur les jambes et les autres parties du corps. Les traitements courants incluent:

Crème d'hydrocortisone

Dans certains cas, une rougeur peut être causée par une irritation. Cela peut être dû à une inflammation de la sueur, des frictions. Dans ce cas, la crème hydrocortisone peut aider à résoudre le problème.

Pommade antifongique

C’est l’un des médicaments les plus importants pour le traitement si la cause en est une infection fongique plus fréquente aux pieds. Des médicaments locaux et oraux peuvent aider à accélérer la guérison de l'éruption rouge. Les résultats du traitement peuvent être vus après environ une semaine.

Thérapie antihistaminique

Si le problème est lié aux allergies, les antihistaminiques seront le bon médicament. S'ils ne fonctionnent pas, vous devez consulter un médecin pour le diagnostic et la prescription d'un autre traitement.

Utiliser des hydratants

Les éruptions cutanées rouges sur les pieds peuvent être guéries grâce à l'utilisation d'hydratants. Cependant, il est également très important de reconnaître que, pour certaines raisons, ce type de traitement peut être moins approprié.

Nettoyage en douceur

Un nettoyant doux peut être utile. Cependant, les savons durs qui dessèchent la peau et aggravent la texture grossière des taches doivent être évités.

Compresse chaude

C'est une technique efficace qui aidera à soulager la douleur et à guérir les grosses bosses rouges douloureuses sur les jambes et les cuisses. Cela aidera également à soulager l'inflammation et les brûlures. Des compresses chaudes favoriseront la circulation sanguine, ce qui soulagera un peu.

Pour appliquer la procédure, vous pouvez verser de l’eau tiède dans un sac en plastique et l’envelopper avec une serviette. Puis placez sur la peau affectée pendant environ 10 minutes.

Remèdes maison

Il existe divers produits naturels qui sont très souvent utilisés dans le traitement des maladies de la peau, notamment les taches rouges sur les jambes. Certains de ces produits peuvent être mélangés, tandis que d'autres peuvent être utilisés séparément. Lorsque vous utilisez des remèdes maison, vous devez d’abord déterminer les causes du problème. Voici des exemples de produits naturels pour traitement:

  • Aloe Vera
  • Huile d'arbre à thé
  • Poudre de bébé
  • Huile de coco
  • Huile d'olive

Conclusion

Il est important de noter qu’un diagnostic précis, déterminé par un dermatologue, est très important avant d’utiliser un remède. La nature du traitement dépend de la cause de chaque cas particulier. Les taches rouges sur les jambes peuvent ne pas disparaître immédiatement, et il vaut la peine d'être patient pour les traiter.

Quelles sont les causes des taches sombres sur vos jambes?

Parfois, des taches sombres peuvent apparaître sur les jambes d'origine inconnue. Certaines personnes peuvent ne pas y prêter attention et quelqu'un commence à s'inquiéter sérieusement de son état de santé, soupçonnant la survenue de pathologies internes. En fait, des taches foncées incompréhensibles qui apparaissent à la surface des extrémités inférieures peuvent constituer un signal alarmant. Nous pouvons parler de divers maux nécessitant un traitement immédiat. Par conséquent, il est important avec ce phénomène d’observer l’état général du corps, en se concentrant sur les symptômes associés.

Raisons

Les taches sur la surface de la peau des jambes peuvent être complètement inoffensives et présenter un danger, signalant le développement de pathologies. La raison la plus commune de leur apparence peut être considérée comme une chaussure étroite. Dans ce cas, il y a une violation de la circulation sanguine dans les membres inférieurs, ce qui conduit à un tel défaut visuel. Parfois, la cause de ce phénomène est une réaction allergique de la peau à une procédure telle que l'épilation. Dans le même temps, la personne ne ressent aucun autre symptôme. Et après un certain temps, les foyers disparaissent d'eux-mêmes.

La cause de la pigmentation de la peau dans les membres inférieurs peut être le développement de maladies telles que:

Avec des varices à la surface de la peau des jambes peuvent apparaître des taches brunes. Cela est dû aux changements dans la structure de la paroi vasculaire. Il devient mince et commence à s'étirer. En conséquence, les capillaires ne supportent pas la charge qui leur est imposée et éclatent. En outre, des veines d'araignée apparaissent sur les jambes, des veines font saillie au-dessus de la surface et la peau est très irritante.

Des taches foncées sur les jambes peuvent indiquer un dysfonctionnement du tractus gastrique et intestinal. En plus de ce dysfonctionnement, la personne souffre également de maux d'estomac, de diarrhées fréquentes, de crampes douloureuses et d'anorexie. Parfois, il peut y avoir des éructations ou des brûlures d'estomac après avoir mangé. S'il y a un dysfonctionnement du foie, alors toute la peau devient jaunâtre, il y a une amertume dans la bouche, la douleur apparaît du côté droit.

L'apparition d'une tache sombre peut être précédée d'une rupture des capillaires. Le sang commence à couler dans les couches supérieures de l'épiderme, un hématome visible se forme. Habituellement, un tel problème concerne les personnes qui, de par leurs obligations professionnelles, passent beaucoup de temps debout. Vous pouvez également ressentir de la lourdeur dans les membres inférieurs, le gonflement des jambes et des convulsions.

Lorsque les taches sombres sur les jambes ressemblent à des ecchymoses, la cause en est une violation du flux sanguin ou une modification de la viscosité du sang. Ensuite, ces taches commencent à couvrir d'autres parties du corps. Avec la neurofibromatose, qui est considérée comme une maladie héréditaire, des tâches de nuance brun laiteux apparaissent sur les jambes.

La pigmentation cutanée des membres inférieurs peut être associée à une affection telle qu'une dermatite chronique. Dans le même temps, des symptômes tels que:

  1. peeling de la peau;
  2. l'apparition de zones durcies;
  3. les taches elles-mêmes ont une structure dense et convexe;
  4. il y a un désir de peigner constamment les zones touchées.

Cette allergie peut être provoquée non seulement par une réaction allergique du corps à un facteur irritant, mais également par le port de chaussures moulantes ou de collants très serrés.

Le carcinome cutané est une autre maladie causant des taches noires dans le bas des jambes. Dans ce cas, le diamètre des taches augmente rapidement, se compactant instantanément et provoquant un dessèchement de l'épiderme. Des taches sombres sur les jambes après les blessures peuvent apparaître sur le fond d'une surabondance dans le corps d'un minéral tel que le fer.

Tache sombre sur les jambes photo

Causes de caractère masculin et féminin

La moitié féminine de la population peut présenter une pigmentation des membres inférieurs en raison de troubles hormonaux. Mais ce problème disparaît généralement de lui-même lorsque l’arrière-plan modifié est restauré. Le chloasma est une maladie plus grave. Ce processus pathologique est également associé à des hormones et à des perturbations du système endocrinien. Les taches commencent à recouvrir non seulement la peau des jambes, mais aussi l'aine. Leur couleur peut être brune ou noire. La maladie se caractérise par le fait qu'en hiver, les taches pâlissent, en été, elles deviennent prononcées et perceptibles.

Chez les hommes, l'apparition de taches noires sur les membres inférieurs est causée par une maladie telle que la mélanose de Becker. Les lésions sont caractérisées par une forme irrégulière et des bords déchiquetés, et une croissance accrue des poils est observée près d'un tel site. En outre, les hommes sont sensibles à une maladie telle que la maladie de Shamberg. Dans ce cas, les talons rouges apparaissent d’abord sur les extrémités inférieures, qui se transforment ensuite en meurtrissures brun foncé.

Taches sur le corps et les jambes: types, causes

La peau est l'organe le plus vaste et le plus important du corps humain. Il protège non seulement le corps contre les effets néfastes de l'environnement, mais signale également l'un des premiers problèmes internes. De nombreuses maladies et pathologies se manifestent par un changement local de la couleur et de la structure de la peau des membres inférieurs - en d’autres termes, par la formation de taches sombres, claires, roses, rouges, bleues, jaunes ou brunes avec différentes variations de nuances.

Ce processus peut être accompagné d'inflammation, gonflement, douleur, démangeaisons et desquamation, ou ne pas déranger la personne. Par conséquent, il peut être très difficile de comprendre la variété des symptômes et de déterminer la cause des éruptions cutanées sur les jambes.

Nous expliquerons pourquoi de tels défauts cutanés, dressons une liste des diagnostics les plus probables, décrivons brièvement les symptômes principaux et, pour votre commodité, triez les éruptions cutanées par couleur et donnons une photo de l'apparence des taches sur les jambes dans diverses pathologies afin de déterminer le cause du problème de façon plus précise.. Cependant, nous rappelons que l'auto-traitement n'est pas une option, d'autant plus que de nombreuses maladies graves semblent inoffensives au premier abord avec des taches sur la peau. Par conséquent, à la fin de l’article, nous vous indiquerons le meilleur médecin à contacter, en fonction des signes cliniques.

Pourquoi des taches apparaissent-elles sur le corps?

Les principales raisons sont les suivantes:

Lésions cutanées traumatiques - brûlures, coupures, égratignures, port de chaussures et de vêtements serrés;

Maladies infectieuses d’étiologie fongique, virale, bactérienne et parasitaire - mycoses, herpès, pyodermite et autres dermatoses;

Défauts de pigmentation cutanée congénitale ou acquise;

Pathologies vasculaires - varices, thrombophlébite, congestion veineuse, athérosclérose et thrombose veineuse profonde;

Maladies endocriniennes - diabète sucré, hypothyroïdie, dysfonctionnement du cortex surrénal ou des glandes sexuelles;

Pathologies graves des organes internes - hépatite, cirrhose du foie, endocardite;

Tumeurs malignes et bénignes de la peau;

Maladies du sang - thrombocytopénie, purpura idiopathique;

Maladies auto-immunes systémiques - sclérodermie, vascularite, lupus érythémateux;

Empoisonner le corps, travailler dans des industries dangereuses;

En remarquant une tache suspecte ou une éruption cutanée sur votre jambe, vous devez d’abord penser à ce qui est le plus susceptible d’être causé: par exemple, une piqûre d’insecte si vous êtes récemment dans la nature, ou une allergie si vous avez acheté un nouveau pantalon en tissu synthétique ou lavé. les choses dans une autre poudre, et ainsi de suite. S'il n'y a pas de réponse évidente, faites attention aux symptômes supplémentaires et à la nature de l'éruption: s'il y a des démangeaisons, de la douleur, une suppuration et une desquamation, si l'éruption se propage davantage, si elle est présente ailleurs.

Lorsque l'apparition de taches sur les jambes s'accompagne d'une détérioration du bien-être général, de fièvre, de ganglions lymphatiques, de douleurs et de malaises dans les jambes ou d'autres parties du corps, il est urgent de consulter un médecin!

Types de taches sur le corps

Par «tache», nous entendons toute la gamme de manifestations dermatologiques possibles, allant des petits points aux grandes zones de la peau à la structure et à la couleur altérées. Pensez également à une éruption cutanée sur les jambes, qui peut être de plusieurs types: papule (zone arrondie très haute), pustule (flacon contenant le contenu purulent) et vésicule (sac avec exsudat). Les taches peuvent prendre la forme d'ecchymoses et de varicosités, de plaques squameuses aux contours nets, de rougeurs sans transition nette, de zones complètement décolorées ou très sombres de forme irrégulière - nous en discuterons toutes, donnons des exemples de photo et énumérons les symptômes.

Ainsi, selon l'étiologie des taches sur les jambes sont divisées en catégories suivantes:

Pigment - sont dus à une production insuffisante ou excessive de pigment mélanique, responsable de la couleur de la peau. Ces défauts sont congénitaux, comme par exemple les taupes, et sont également acquis, et il n’est pas toujours possible d’établir la cause exacte de la maladie, comme c’est le cas du vitiligo. Des taches cutanées hyperpigmentées apparaissent souvent sur le site de la blessure, sous l’influence des rayons ultraviolets, des fluctuations des niveaux hormonaux ou tout simplement de la vieillesse. Les taches blanches, beiges, brunes, sombres et noires sur les jambes d'origine pigmentée sont parmi les plus inoffensives, puisqu'il s'agit d'un défaut exceptionnellement esthétique. Cependant, dans de rares cas, les taupes peuvent dégénérer en une tumeur maligne;

Inflammatoire - représente la réponse du corps aux dommages traumatiques, l'exposition à un allergène ou à une toxine, l'activité pathologique d'agents infectieux. Les manifestations cutanées de ce groupe sont généralement peintes dans les couleurs allant du rose au rouge écarlate et rouge foncé, avec des éruptions cutanées jaunes et oranges. Ces nuances sont expliquées par le flux sanguin vers le point sensible, la destruction des tissus au niveau cellulaire. Les taches inflammatoires sont souvent caractérisées par un œdème, une fièvre localisée, une douleur, une sensation de brûlure, des démangeaisons, une suppuration et une desquamation, qui provoquent une gêne grave pour la personne. Il faut garder à l’esprit que la maladie, accompagnée d’une éruption similaire, peut être très contagieuse;

Vasculaire - résultent de la proximité, de l’expansion temporaire ou permanente de la lumière des vaisseaux, ainsi que de leur croissance, de leur torsion et de la formation de nœuds. La stagnation peut être attribuée à cette catégorie - thrombose et athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, lorsque le débit sanguin ralentit ou s’arrête en raison d’une obstruction interne. En règle générale, les taches vasculaires sur les jambes sont colorées dans les tons rouge et bleu: violet, mauve et bordeaux. Les ganglions variqueux ne sont pas seulement laids, mais également douloureux et irritants. Les filets vasculaires et les étoiles sur les jambes sont un défaut cutané souvent douloureux, mais extrêmement désagréable, en particulier chez les femmes d'âge mûr. En outre, les varices sont accompagnées de fatigue et de lourdeur dans les jambes, ce qui réduit considérablement la qualité de vie.

Hémorragique - sont le résultat de dommages aux vaisseaux sanguins et de l’épanchement de sang dans les tissus mous, le tissu adipeux sous-cutané et la couche supérieure de l’épiderme. Le type de défaut hémorragique le plus courant est une ecchymose banale ou un hématome résultant d'une blessure. Mais il existe des pathologies plus complexes dues à la fragilité des vaisseaux sanguins, à une inflammation auto-immune des tissus conjonctifs, à des troubles de la coagulation du sang, au manque de plaquettes - par exemple, une vascularite hémorragique ou un purpura idiopathique. Il est très difficile de diagnostiquer de telles maladies, elles sont accompagnées d'une foule d'autres symptômes disparates et ont souvent un caractère inexplicable. La couleur des taches de cette catégorie est rouge foncé, bleu, violet et, au stade final, parfois jaune ou même verte.

Taches noires (noires)

La plupart des défauts de la peau de cette couleur sont dus à une accumulation excessive de mélanine. Cependant, il existe des cas où la tache est de nature vasculaire ou même oncologique. Il est nécessaire de surveiller de près le comportement de ces manifestations dermatologiques: leur taille ne augmente-t-elle pas, ne s'assombrit-elle pas davantage, ne capture-t-elle pas de nouvelles zones de la peau, ne s'accompagne-t-elle pas d'une détérioration du bien-être général. Considérons les diagnostics les plus courants.

Hyperpigmentation post-inflammatoire

PVG - peut-être l'explication la plus commune pour les taches sur la peau des pieds. Toutes les blessures, notamment les plus graves - brûlures, plaies, ulcères, acné persistante et provoquant des démangeaisons, piqûres d’insectes - peuvent faire penser à une tache sombre après une période de cicatrisation. Cela s'explique par le fait que les cellules mélanocytaires situées dans une telle zone cutanée produisent de la mélanine de manière plus intensive, en essayant en outre de «protéger» le point sensible.

L'hyperpigmentation post-inflammatoire ne cause aucun inconvénient, en plus d'un défaut esthétique, qui disparaît après quelques mois, parfois même plusieurs années. Vous pouvez accélérer ce processus avec des procédures de salon spéciales, des crèmes à effet éclaircissant ou des remèdes populaires tels que le peroxyde d'hydrogène, le persil, le citron ou les lotions badyag. Il est beaucoup plus facile de prévenir l’apparition de PVG, c’est-à-dire d’observer les précautions; si un problème se pose, traitez les lésions cutanées de manière qualitative et essayez de ne pas les peigner.

Les verrues

Les verrues plantaires aux stades de maturité de leur développement acquièrent une couleur sombre ou même noire. Cela s'explique par le fait qu'une personne appuie constamment sur le pied tout en pesant sur le pied tout en marchant. Les capillaires situés à l'intérieur du défaut éclatent et sont fermés par des caillots de sang. Les verrues plantaires, comme beaucoup d’autres, sont causées par le virus du papillome humain, dont les porteurs représentent environ 70% des personnes. Par conséquent, ces lésions cutanées sont assez courantes. En règle générale, ils se manifestent à l’âge de 20 à 30 ans chez les jeunes actifs, vêtus de belles chaussures moulantes, qui visitent des lieux publics où l’on peut avoir accès au VPH - saunas, clubs de fitness, piscines.

Il est assez simple de distinguer une verrue des autres taches sur les jambes: au début, une plaque légèrement arrondie de 0,5–3 cm de diamètre se durcit, se durcit progressivement, devient cornée et s'élève à la surface de la peau, jaunit puis s'assombrit. Il y a le concept de verrue «maternelle», qui apparaît en premier et autour duquel, au fil du temps, d'autres se forment, voire se confondent avec elle, en un seul grand point de forme irrégulière. Les verrues plantaires causent un inconfort grave, mais elles ne se blessent pas, mais les tissus environnants, qui sont soumis à une pression constante et à des traumatismes. Ces défauts cutanés disparaissent dans la moitié des cas eux-mêmes, mais il est préférable de consulter un dermatologue et de les éliminer.

Mélanose réticulaire toxique

Cette maladie se développe principalement chez les personnes employées dans les industries du raffinage du pétrole et du charbon, ou travaillant dans d'autres industries potentiellement dangereuses. Presque tous les patients ont également une sensibilité accrue à la lumière du soleil et des problèmes au niveau des organes du tube digestif, ce qui rend difficile l'évacuation des toxines du corps. La maladie commence par l'apparition de taches rouges étendues sur les zones découvertes du corps: visage, épaules, bras, jambes. On observe ensuite une pigmentation réticulée ou diffuse gris-brun, souvent une kératose folliculaire se développe également - la bouche des follicules pileux est bouchée par un épiderme kératinisé, à cause duquel les points douloureux sont recouverts de bosses sombres en pointillés.

La mélanose réticulaire toxique peut être distinguée d’autres diagnostics possibles: les taches brunes ne sont pas seulement présentes sur les jambes, elles ne causent pas de démangeaisons, mais se propagent rapidement dans l’ensemble du corps et deviennent squameuses. La peau devient sèche, mince et ridée à certains endroits, l’état de santé général est perturbé: faiblesse, vertiges, parfois des nausées, une perte de poids et de l’appétit. Traitement symptomatique: vitamines, procédures de désintoxication, pommades hydratantes et émollientes. La principale chose à faire est d’éliminer dès que possible la source de dommages toxiques pour le corps. Dans ce cas, le pronostic de la maladie est favorable.

Poïkiloderma

C'est un complexe de changements dystrophiques et atrophiques de la peau qui n'a pas d'étiologie claire et qui est à la fois congénitale et acquise. Chez les personnes malades, la peau devient plus fine, la mélanine s'y accumule de manière inégale et les capillaires sont tournés vers l'extérieur. Extérieurement, poikiloderma ressemble à une hyperpigmentation extensive à petites mailles, parfois associée à des varicosités. Des taches gris-brun foncé recouvrent la partie inférieure du visage, du cou, des membres, des fesses et de l'aine.

La poïkilodermie peut également faire partie du complexe de symptômes de certaines maladies génétiques, par exemple les syndromes de Thomson ou de Bloom. Mais on observera presque dès la naissance de petites taches sombres sur la peau, accompagnées de signes pathologiques supplémentaires: dystrophie des dents et des cheveux, sous-développement du squelette. Si de telles éruptions cutanées apparaissent sur le corps et les jambes à l'âge adulte, elles sont traitées avec des agents photoprotecteurs, des vitamines et des hormones.

Mélbiose de Dubreus

La mélanose précancéreuse de Dubebury, ou lentigo malin, ou dysplasie mélanocytaire, est une tache brun foncé ou noire de forme irrégulière, souvent de couleur inégale, d'un diamètre de 2 à 6 cm, plus grossière et plus dense que les tissus environnants. De telles taches se forment sur les jambes, les bras, la poitrine, mais surtout souvent sur le visage. La plupart des patientes sont des femmes ménopausées. On pense qu'un facteur de risque supplémentaire est un teint de peau clair et une photosensibilité accrue.

La difficulté majeure réside dans le diagnostic différentiel de la mélanose de Dubrei due à un kératome sénile et à un mélanome (cancer de la peau), en particulier si l'on considère le fait que la formation est encore maligne dans 40% des cas. Par conséquent, si vous vous retrouvez avec une tache sombre sur votre jambe ou à un autre endroit qui ressemble à une tache, cela ne vous dérange pas (cela ne fait pas mal, ne grattez pas, ni ne vous décollez) - contactez votre médecin dès que possible, ne devinez pas ce que c'est que vous devez attaquer. et n'attendez pas que la tache commence à atteindre une taille alarmante. Le traitement de la mélanose Dubreus est exclusivement chirurgical.

Nevus Becker

La pathologie est autrement appelée mélanose de Becker ou hémartome pigmenté des cheveux. Il se développe cinq fois plus souvent chez l'homme que chez la femme. Il se manifeste généralement entre 25 et 30 ans. Sur le tronc, les épaules, le dos ou les membres, une tache brune de forme irrégulière apparaît, dont la superficie varie de 10 à 50 centimètres carrés. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la zone touchée s'assombrit et se recouvre de poils épais dans 60% des cas.

Le naevus formé Becker existe sans changement dans le reste de la vie humaine. Il est impossible de guérir cette formation de peau avec des méthodes thérapeutiques: seules les procédures de cosmétologie invasives peuvent aider - resurfaçage au laser, dermabrasion. Après ce traitement, la peau sera rouge et douloureuse pendant un moment. En soi, la mélanose de Becker n'est pas nocive pour la santé, ne cause aucun inconvénient, à l'exception d'un défaut esthétique, et ne dégénère pas en cancer.

Acanthose noire

Cette pathologie se caractérise par l'apparition de taches brunes et noires au niveau des plis naturels de la peau: sous les genoux, dans les coudes, sur la nuque et le cou, dans les aisselles et à l'aine. Les causes de l’acanthose noire sont nombreuses: hérédité, obésité, pathologies endocriniennes (hypothyroïdie, ovaire polykystique, acromégalie, hypogonadisme, maladie de Cushing, diabète de type 2, etc.). L'acantose se manifeste généralement pour la première fois à un jeune âge - jusqu'à 40 ans.

Extérieurement, de telles taches noires sur les jambes sous les genoux ressemblent à des traînées sales - je veux les frotter et les laver. La peau des zones touchées est plus rugueuse et sèche, elle démange rarement, mais peut se décoller et se recouvre parfois d'une petite éruption papillomateuse. Si l'acanthose noire est associée à un surpoids et à des frictions constantes, les taches peuvent disparaître d'elles-mêmes lorsqu'une personne perd du poids. Traitement symptomatique et hormonal de l'acanthose.

Kératose folliculaire

Chez le peuple, cette maladie s'appelle "boutons". L’essence de la pathogénie est que les cellules épithéliales sont remplies de kératine avant qu’elles ne mûrissent, l’ancien stratum corneum n’est pas rejeté, mais obstrue la bouche des follicules pileux, ce qui empêche les poils du corps de se développer et de se replier en nodule. Il reste alors de petites taches noires sur le site de ces nodules, en particulier sur les jambes, mais il y a des poussins sur les bras, dans le dos et même sur le visage.

La kératose folliculaire se développe généralement pendant l'adolescence. On pense qu'il y a une prédisposition héréditaire. Cependant, la maladie peut être déclenchée par un large éventail de facteurs, notamment les infections, les blessures, les problèmes hormonaux et les carences en vitamines. Les taches brunes sur les jambes et les autres parties du corps causées par la kératose folliculaire constituent un défaut exceptionnellement esthétique et ne présentent aucun danger. Cependant, parfois, les poussins sont accompagnés de démangeaisons et de desquamations, qui sont traitées avec des onguents médicaux.

Kératome

Il s'agit d'une tumeur cutanée bénigne due à l'accumulation de kératine dans la couche cornée de l'épiderme. Il existe plusieurs types de telles tumeurs, la plus courante est le kératome sénile ou simplement sénile. Cela ressemble à un point convexe brun foncé, brun ou noir sur la jambe, le bras, la tête, dans l’oreillette - c’est-à-dire dans des zones dégagées du corps, régulièrement exposées au rayonnement solaire. En plus du rayonnement ultraviolet et des changements liés à l'âge, les médecins attribuent les causes de kératomes à des perturbations hormonales, à une prédisposition héréditaire, à des lésions chimiques de la peau.

Le kératome est une croissance irrégulière de forme arrondie ou irrégulière, de 3 à 6 mm de diamètre et présentant une structure douce et squameuse, qui peut être légèrement douloureuse. Les couches supérieures sont légèrement endommagées et entraînent souvent des saignements. En cas de pénétration de micro-organismes pathogènes, une telle tache sur la jambe peut devenir enflammée et s'infecter. Certains types de kératomes (folliculaire, séborrhéique, angiokératome) sont inoffensifs en termes de risque de malignité, mais le soleil, qui apparaît principalement sur le visage et ressemble en premier lieu à une plaque rose vif et squameuse, peut dégénérer spontanément en une tumeur maligne, à propos de laquelle.

Mélanome

Cette tumeur maligne s'appelait auparavant mélanoblastome. Elle provient de cellules synthétisant le pigment mélanique, c'est-à-dire de mélanocytes. Le mélanome affecte principalement la peau, moins souvent - les muqueuses et la rétine. Une telle tumeur est l’un des types de cancer les plus dangereux, car elle se développe rapidement et se métastase à travers le réseau lymphatique vers d’autres organes et tissus. Elle se reproduit souvent même avec une détection et un retrait rapides.

Le mélanome sur la jambe ressemble à une petite tache sombre de forme irrégulière aux contours arrondis et à la structure plus grossière que la peau environnante. La couleur de la tumeur varie du brun clair au brun noir rougeâtre et rougeâtre, et la pigmentation est presque toujours inégale. Le mélanome se produit souvent sur le site de la taupe, il est précédé par une sensation de douleur, une modification du teint de la peau, une perte de poils et un saignement dans la région du défaut. Si vous présentez ces symptômes, consultez votre médecin dès que possible!

Taches claires (blanches)

La grande majorité de ces défauts ne perturbent en rien les zones d'hypopigmentation du patient, mais il existe également des points lumineux causés par des dermatoses d'étiologie virale ou fongique. Dans ce cas, la peau affectée est souvent irritante et squameuse. Certaines maladies accompagnées de taches blanches sur les jambes sont infectieuses. Regardons les diagnostics possibles.

Cicatrices

Commençons par la situation la plus courante: l'apparition de légères rayures sur le site de coupes profondes. Ces cicatrices sont fondamentalement différentes du PVG. Lorsque les couches supérieures de la peau sont endommagées, une tache sombre apparaît à cet endroit et disparaît avec le temps. Si les couches profondes, jusqu'aux tissus mous, souffrent, une cicatrice se forme et traverse plusieurs stades de développement. D'abord, il est rose vif ou bleuâtre, en raison d'un apport sanguin actif. Trois ou quatre mois après le début de la blessure, les vaisseaux meurent, les fibres de collagène s'alignent dans un certain ordre et s'étirent. Une cicatrice se forme, beaucoup plus pâle que la peau environnante.

Il est presque impossible de se débarrasser des taches blanches sur les jambes après les coupures, en particulier lorsqu'il s'agit de cicatrices chéloïdes - tendues, douloureuses, rugueuses et saillantes au-dessus de la surface du corps. Cependant, il existe une masse de procédures cosmétiques et de pommades qui permettent de ramollir le défaut, de le lisser et de le rendre moins visible. Parfois, seule la chirurgie plastique permet de résoudre le problème - l'excision radicale de la cicatrice pour créer une cicatrice plus précise et plus fine à cet endroit, qui disparaîtra pratiquement avec le temps.

Vitiligo

L’une des maladies dermatologiques les plus mystérieuses - les causes du vitiligo n’est pas entièrement comprise. On suppose qu’il s’agit d’un complexe de facteurs héréditaires, auto-immuns, toxiques, endocriniens et neurotrophiques. En règle générale, des taches claires sur les jambes, les bras, le torse et parfois sur le visage apparaissent pour la première fois à un jeune âge. Ils ont une teinte blanche laiteuse, une forme irrégulière et une taille arbitraire, peuvent grandir et se fondre ensemble, capturant de vastes zones du corps, mais ils peuvent aussi disparaître d'eux-mêmes.

Les taches de vitiligo ne gênent pas leur propriétaire, puisqu'il ne s'agit pas d'une réaction inflammatoire, mais du résultat d'un arrêt spontané de la mélanogénèse. Les cheveux sur ces endroits aussi blanchissent. Bien entendu, la maladie est un grave problème esthétique, d’autant plus qu’il n’est pas possible de la résoudre radicalement. Les patients sont obligés de masquer les zones hétéroclites du corps à l'aide de vêtements, d'accessoires et de produits cosmétiques tonifiants.

Leucodermie

À proprement parler, la maladie du vitiligo décrite ci-dessus est une forme de leucoderme, car ce terme désigne toutes les options possibles pour les troubles de la mélanogénèse, notamment génétiques, toxiques et idiopathiques. La décoloration de la peau est caractéristique de nombreuses pathologies, notamment des infections (lichen, syphilis, lèpre), des maladies auto-immunes (lupus, sclérodermie), des anomalies chromosomiques (syndrome de Wolfe). Le degré extrême de leucodermie est l'albinisme. Ainsi, l'hypopigmentation peut être à la fois acquise et congénitale.

Les taches blanches sur les jambes atteintes de leucodermie ont généralement un caractère infectieux - elles sont causées par l’activité des champignons responsables du lichen. En deuxième lieu en termes d'occurrence sont toxiques, et en troisième lieu sont des causes auto-immunes de décoloration des zones sur la peau. Ci-dessous, nous examinons de plus près toutes les formes de privation affectant une personne et commençons par celles qui présentent des taches claires sur les jambes et d'autres parties du corps.

Versicolor simple (blanc)

Contrairement à la plupart des autres espèces, l'herpès zoster n'est pas contagieux et ne procure pas à la personne malade les souffrances douloureuses associées aux démangeaisons. Il existe deux versions de l’origine de cette dermatose: selon la première, Malassia en est la cause - un champignon qui vit sur la peau et supprime l’accès des rayons ultraviolets aux mélanocytes, et la seconde se réfère au lichen plan à des formes bénignes de staphyloderma ou de streptoderma. Ainsi, la maladie peut survenir chez toute personne (généralement un enfant ou un adolescent), car les agents responsables de la simple privation appartiennent à la flore de la peau, un pathogène opportuniste normal.

La maladie se caractérise par l'apparition de taches blanchâtres arrondies d'un diamètre de 2-3 mm à 5 cm sur le visage, le cou, les épaules, les bras et les jambes, moins souvent - sur le dos, la poitrine et l'abdomen. Les taches ont des limites légèrement floues, leur surface est sèche, il se forme de fines écailles transparentes et se desquament, démangeaisons légères ou absentes. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les défauts peuvent fusionner en une et former de vastes plaques roses-blanches qui démangent. Dans ce cas, des pommades contenant de l'hydrocortisone, du pimécrolimus ou du calcipotriol sont prescrites. Une hygiène soignée, des soins de la peau et des vitamines sont également recommandés.

Pityriasis versicolor versicolor

Ce type de lichen a une nature fongique établie avec précision. Tout d'abord, une personne apparaît de petites taches noires sur les jambes, les bras, le dos, la poitrine, le cou, les aisselles. Ces taches ont une teinte brun rougeâtre et des bordures clairement définies. Mais le paradoxe est que les zones touchées ne s'assombrissent pas au soleil, car l'acide azélaïque excrété par le champignon au cours de l'activité vitale empêche les cellules de synthétiser la mélanine. En conséquence, au fil du temps, les taches deviennent plus lumineuses que les zones saines de la peau et le corps humain commence à sembler panaché, comme s'il était saupoudré de son, d'où le nom de la maladie.

Le versicolor de couleur lichen peut causer de graves inconvénients au patient - l'éruption qui pique et se pèle, les zones touchées transpirent énormément. Cependant, seule la couche cornée supérieure de l'épiderme souffre de cette maladie et elle peut être traitée assez rapidement si, en plus du traitement topique (onguents et shampooings contenant du kétoconazole, du bifonazole ou du sertaconazole), prenez des antimycotiques par voie orale (fluconazole). Cela vous permet de vous assurer davantage contre la récurrence de la ciboulette, car le médicament est retenu dans les tissus pendant plusieurs mois. Au cours du traitement, il est très important de maintenir une hygiène personnelle, d'éviter de rayer les zones qui piquent et de provoquer une infection supplémentaire.

La syphilis

C'est une maladie vénérienne causée par le treponema pallidum. Considérant que la pathogenèse de la maladie au sein de ce matériau n’a pas de sens, nous nous intéressons maintenant aux taches sur les jambes. Et ils peuvent faire partie des symptômes de la syphilis secondaire. Il se caractérise par des taches rose-blanc absolument indolores («roseola syphilitique») enroulées autour du cou («collier de Vénus») et parfois aussi par le corps, les hanches et les jambes du patient.

Les taches sur la peau avec la syphilis secondaire ne démange pas et ne pèle pas. Cependant, ils s'accompagnent d'une détérioration générale de la santé, d'une adénite, d'une température corporelle sous-fébrile. Si, pour une raison quelconque, le stade primaire de la maladie est passé inaperçu, il est alors urgent de faire appel à un vénéréologue et de suivre un traitement. Le pronostic de la maladie est favorable, le tréponème pâle reste très sensible, même aux pénicillines ordinaires.

Taches beiges et brunes

La mélanine, plus précisément son excès dans différentes couches de l’épiderme, est presque toujours à l’origine du développement des défauts de la peau de la gamme brune. Les taches pigmentées sont congénitales et acquises, parmi lesquelles se trouvent des formations qui représentent un danger potentiel en termes de risque de malignité. Dans certains cas, des zones brunes apparaissent sur le corps en raison de maladies systémiques et de dysfonctionnements des organes internes, car tout processus pathologique dans le corps affecte négativement l'état de la peau. Considérez les causes les plus probables de taches brunes sur les jambes.

Taches pigmentaires

Cette catégorie comprend les défauts suivants:

Naevus (taupes)

Ils représentent soit une accumulation anormalement dense de cellules mélanocytaires dans les couches profondes de l'épiderme, soit la croissance d'un vaisseau sous-cutané (angiome). La plupart des nevi sont congénitaux, mais dans les premières années de la vie, ils peuvent être si petits qu'ils passent inaperçus. Dans de rares cas, le défaut occupe une vaste zone formant une vilaine tache de naissance dont la couleur varie beaucoup: beige, rose, marron, bordeaux, violet, noir. Les taupes apparaissent généralement sur le visage, le dos et les membres, mais peuvent se trouver dans les endroits les plus inattendus, y compris les muqueuses de la bouche et les organes génitaux. Les raisons de l’apparition de naevi sont héréditaires ou hormonales. Les rayons ultraviolets, les radiations, les blessures ou les infections virales passées sont à blâmer.

Les pieds sur les jambes ont généralement une couleur brun foncé, un diamètre de 1 mm à 3 cm, une couleur uniforme. Ils ne diffèrent pas des tissus environnants du point de vue de la densité et de la structure, mais peuvent s'élever au-dessus de la surface de la peau pour former des excroissances douces et indolores. Les taupes ne font pas mal, ne piquent pas et ne pèlent pas. Si vous remarquez que la tache brune sur la jambe, que vous considérez comme une taupe inoffensive, a commencé à grossir, à prendre une couleur inégale, à saigner et à faire mal, consultez immédiatement un médecin! De plus, cela devrait être fait si la tache est apparue spontanément à l'âge adulte. Rappelez-vous le risque de renaissance des taupes dans une tumeur maligne - ne les exposez pas aux rayons du soleil et ne faites pas mal!

Taches de rousseur

Konopushki ou Ryabinki, comme on les appelle aussi, sont de petites taches pigmentaires de forme quelconque allant du jaune doré au brun clair, recouvrant principalement le tiers central du visage, le décolleté, les bras et les jambes - en bref, les endroits les plus exposés au soleil. Les taches de rousseur se différencient des taupes par le fait qu’elles représentent une accumulation saisonnière temporaire de mélanine dans la couche superficielle de l’épiderme, et non pas une agglomération permanente de mélanocytes. Mais la raison de l'apparition du cannabis est aussi principalement héréditaire - on la trouve souvent chez les personnes aux cheveux roux et à la peau claire.

Les taches de rousseur se manifestent toujours dans l’enfance et perturbent périodiquement leur porteur par une dispersion hétéroclite sur le visage et le corps - l’activité maximale se produit à la fin du printemps et en été. Beaucoup de jeunes sont gênés par le cannabis, les considérant comme un défaut, et tentent d'alléger leur peau avec des crèmes et des traitements cosmétiques. Certaines taches de rousseur, au contraire, semblent être une belle caractéristique de l'apparence, donnant un charme et une individualité particulière. Quoi qu'il en soit, ce type de taches pigmentaires est absolument inoffensif et ne nécessite aucun traitement.

Chloasma

Le terme "chloasma" désigne une tache pigmentaire acquise qui apparaît dans le contexte d'un déséquilibre hormonal, de maladies des organes internes, d'une infection chronique, de lésions toxiques du corps ou d'une exposition insuffisante au soleil. Chloasma est une tache de forme irrégulière, brune ou brune, aux limites nettes, ne dépassant pas la surface de la peau, pas d'anxiété. Il y a des chloasmes simples et multiples, ils sont généralement localisés sur les parties latérales du visage, mais des taches brunes similaires peuvent apparaître sur les jambes, les bras, la poitrine, le cou ou l'abdomen.

La grande majorité du chloasme est associée à une altération hormonale du corps de la femme pendant la grossesse et l'allaitement. En outre, parmi les facteurs provoquants, on peut distinguer la ménopause, les contraceptifs oraux, l'avortement, l'hépatite et la cirrhose du foie, les maladies inflammatoires chroniques de la sphère de la reproduction, la pathologie endocrinienne. Le traitement contre le chloasme consiste à minimiser les effets du rayonnement ultraviolet sur la peau, ainsi qu’en hormonothérapie et en prenant des vitamines après avoir effectué les tests sanguins nécessaires. Souvent, ces taches brunes sur les jambes, les mains ou le visage disparaissent spontanément.

Lentigo

Ce sont de petites formations plates, arrondies et brun foncé sur la peau, généralement multiples, couvrant des zones ouvertes du corps - visage, haut de la poitrine, épaules et membres. Il existe plusieurs variétés de lentigo (simple, jeune, sénile, génétique, solaire), dont le plus dangereux est ce dernier, car il peut dégénérer spontanément en cancer de la peau. Comme le montre la typologie, les causes du développement du lentigo sont diverses - de l'hypersensibilité congénitale au rayonnement ultraviolet en passant par les surtensions hormonales et les troubles de la mélanogenèse liés à l'âge.

Taches brunes sur les jambes avec le lentigo, généralement très petites, recouvrant la peau en vrac. Mais il existe aussi des formations uniques de plusieurs centimètres de diamètre. Ils ne causent aucun inconvénient: ne pas blesser, ne pas démanger, ne pas se décoller. Traitement chirurgical au lentigo radical - le défaut peut être éliminé s'il s'agit du seul, mais personne ne peut garantir que la tache n'apparaîtra plus. Les personnes présentant une telle caractéristique doivent éviter toute exposition prolongée au soleil et être examinées régulièrement par un dermatologue-oncologue afin de détecter les signes de lentigo ozlokachestvenly à temps.

Neurofibromatose

Il s'agit d'une maladie génétique héritée de manière autosomique dominante ou résultant d'une mutation spontanée. Il survient à une fréquence de 1 cas pour 3 500 bébés. La neurofibromatose est caractérisée par tout un ensemble de symptômes: tumeurs bénignes multiples sur la peau et les organes internes (neurofibromes), notamment le long des nerfs périphériques, taches pigmentaires brunes sur les jambes, les mains et tout le corps, hémartomes oculaires de l'iris (nodules de Lisha) et scoliose, retard mental, cécité, épilepsie (pas tous les patients).

Les taches sur la peau atteintes de neurofibromatose ont une teinte «café au lait», elles sont rondes ou de forme irrégulière, avec des limites nettes, ne dépassent pas la surface de la peau et ne gênent pas le patient. Les neurofibromes, au contraire, causent de graves souffrances - ils se développent sous la peau sur les membranes des nerfs et entraînent leurs lésions, ce qui se traduit par des douleurs chroniques, des engourdissements et même des paralysies. Les neurofibromes ressemblent à des excroissances vésiculaires denses rose-rouge qui couvrent souvent de grandes surfaces du corps et se fondent en un tapis solide.

Hépatite et cirrhose

Il serait plus correct d'appeler cette catégorie le terme générique de «taches de foie», car ces défauts cutanés sont très divers et se produisent dans de nombreuses pathologies du foie et des voies biliaires - dans la cirrhose, l'hépatite, la cholécystite, la cholangite, la cholélithiase, le cancer, l'insuffisance hépatique et les invasions parasitaires. Le foie est le principal «filtre» du corps et lorsque le corps cesse de fonctionner normalement, le sang se colmate de toxines, ce qui entraîne l'apparition de taches sur les jambes, les bras, le visage, à l'abdomen et à la poitrine.

Les taches hépatiques ont une couleur brun jaunâtre ou beige-rose, elles sont ternes, généralement rondes ou légèrement allongées, de la taille d'un raisin, multiples, disposées au hasard, ne s'élèvent pas au-dessus de la surface du corps, ne pèlent pas, mais piquent très fort. En plus de ces taches, il y a presque toujours d'autres signes sur la peau d'un malade - une éruption cutanée rose sur l'abdomen, des paumes rouges, une sclérotique jaune et une langue velue, des filets vasculaires sur le visage et les extrémités. Sans parler du jaunissement de toute la peau et de la détérioration générale de la santé. Le traitement des taches hépatiques est le traitement de la maladie sous-jacente.

Vidéo: 10 alarmes indiquant que le foie est plein de toxines:

Taches roses et rouges

On peut presque suspecter une étiologie inflammatoire lorsqu'il s'agit d'éruptions cutanées de couleur rose ou rouge: l'organisme réagit aux effets pathologiques des allergènes, des toxines, des agents infectieux et de leurs déchets. De plus, des taches rouges sur les pieds peuvent être le résultat d'une brûlure chimique ou thermique. De nombreuses maladies provoquant une éruption cutanée sont infectieuses et nécessitent des précautions appropriées. Mais nous allons commencer l’examen de ce groupe de défauts parmi les plus courants - c’est-à-dire la piqûre de divers insectes.

Piqûres d'insectes

Il semblerait que si quelqu'un vous a mordu, alors les causes de taches sur les jambes sont évidentes. Mais ce n'est pas toujours une personne qui parvient à remarquer le coupable, surtout si tout se passe lors d'activités de plein air dans la nature ou, au contraire, pendant une bonne nuit de sommeil. En outre, certains insectes sont si petits et secrets que la personne blessée ne peut deviner qui pique toutes les jambes et comment se débarrasser de la démangeaison insupportable. Examinons brièvement les symptômes de piqûres des insectes les plus courants.

Les moustiques

Si vous ne souffrez pas d'hypersensibilité à la salive des moustiques, la morsure ressemblera à une tache rose arrondie de 3 à 5 mm de diamètre, ne remontant presque pas à la surface de la peau. Une légère démangeaison est possible, qui disparaît au plus tard 12 heures après l'attaque. Les moustiques sont sûrement suspectés par la nature même des piqûres. Généralement, il y en a plusieurs. Elles se situent près de la partie ouverte du corps (tête, bras ou jambe, si vous avez l'habitude de le dépasser sous la couverture pendant le sommeil).

Les piqûres de moustiques sont très gênantes pour les personnes hypersensibles - elles ont des ampoules atteignant 1,5 cm de diamètre, qui démangent et même font mal, parfois la température corporelle augmente. Dans ce cas, vous devez prendre un antihistaminique (Cetrin, Loratadine) et appliquer une pommade calmante spéciale (Fenistil, Bepanten) sur la zone touchée.

Moucherons

Les piqûres de moustiques sont potentiellement plus dangereuses que les moustiques. Les gnous attaquent une personne matin et soir, attendant sa victime dans les réservoirs, dans les fourrés d'herbes hautes, à la lisière de la forêt. Toute une nuée d'insectes minuscules entoure la partie ouverte du corps, se dépose de la couche superficielle de la peau et aspire la lymphe et le sang des blessures qui se sont formées. La victime en ce moment ne ressent rien, car la salive du moustique agit comme un anesthésique. Les nouveaux troupeaux de moucherons affluent à l'odeur du sang, et s'ils ne sont pas remarqués et chassés, les conséquences seront pires.

Après 30 à 60 minutes, l'endroit mordu se gonfle et commence à démanger terriblement. Sur le fond d'un rouge solide, des points distincts sont visibles - marques de morsure. Ayant remarqué de telles taches rouges sur la jambe ou une autre partie du corps, il est nécessaire de laver et de sécher la peau proprement, d'appliquer une pommade cicatrisante et de panser la zone endommagée afin de ne pas la peigner et de ne pas infecter l'infection.

Puces

Pour les puces, l’homme est une victime «intermédiaire», il est beaucoup plus pratique pour elles de parasiter les animaux domestiques, en se cachant dans leurs cheveux épais et en les mordant à travers un épiderme plus fin. Mais une attaque de puces sur une personne se produit souvent, et de petites taches rouges de morsures apparaissent sur les jambes, car le moyen le plus facile de les atteindre est de sauter. Les puces ne produisent pas d'anesthésique et piquent très fort dans la peau; il est donc difficile de ne pas remarquer la douleur à la morsure. Cependant, attraper et identifier un insecte rapide est extrêmement difficile.

Les endroits mordus par les puces démangent beaucoup, ils veulent se peigner à blanc. Il est impossible de le faire - il est préférable d'assainir et de sceller le point rouge avec un pansement et, plus important encore - de procéder à un traitement sanitaire de la pièce afin d'éviter des problèmes similaires à l'avenir.

Punaises de lit

Les punaises de lit sont une véritable attaque, il est très difficile de les trouver et de les effacer de chez vous pour toujours. Ils attaquent un à un, la nuit, en choisissant les endroits où la peau est la plus fine et la plus délicate: les jambes sous les genoux, le cou et la poitrine, le visage. Pendant les 15 à 20 premières minutes, l’anesthésique contenu dans la salive agit, de sorte que la punaise a le temps de boire du sang avant que la victime ne la remarque. Un sangsue fait une série de 7 à 8 piqûres en se déplaçant le long du capillaire sous-cutané choisi.

Au matin, une personne découvre sur elle-même un chemin de grandes taches gonflées rose-rouge avec des cloques au milieu. Ces vésicules causent des démangeaisons insupportables, surtout s’il ya tendance à des réactions allergiques. Il est recommandé d'appliquer l'antihistaminique à l'intérieur et de traiter la zone piquée avec une pommade médicale. Cependant, tous ces efforts seront vains si les bugs ne se retirent pas.

Guêpes, abeilles, frelons et bourdons

Ce sont des insectes assez gros et agressifs, mais comme ils ne se nourrissent pas de sang, ils n'attaquent les gens que lorsqu'ils ont le sentiment qu'une personne représente un danger pour eux-mêmes ou leur domicile. Une caractéristique distinctive de ce groupe est la présence d'une piqûre - une forte croissance en forme de harpon à l'extrémité de l'abdomen. Une abeille laisse une piqûre à l'intérieur de la victime lors d'une morsure et meurt, déchirant une partie de ses organes internes. Cela est dû à la présence de puces sur sa piqûre - il ne peut pas être retiré. Les guêpes, les frelons et les bourdons ont une piqûre nue, elle se détache facilement de la plaie. Ainsi, un insecte, s'il était en colère contre le geste de ses mains, peut mordre plusieurs fois de suite.

Le poison des insectes énumérés est potentiellement très dangereux - chez 2% des victimes un choc anaphylactique et un œdème de Quincke se développent, ce qui engendre la mort. Chez toutes les personnes, sans exception, la morsure d'une abeille ou d'une guêpe provoque une douleur et un gonflement graves. Si le gonflement persiste longtemps, même après l'application d'une compresse froide, vous devez prendre un médicament antiallergique.

Aveugle Et Gadfly

Ce sont de grandes mouches, parasites du bétail, mais elles peuvent parfois attaquer les humains. La piqûre du mouche et de la mouche est très douloureuse. En outre, l'insecte injecte une toxine et un anticoagulant dans la plaie, ce qui empêche la coagulation du sang. Après une morsure, la plaie démange et ne guérit pas longtemps. Il doit être traité avec un antiseptique et fermé avec un bandage protecteur. Si la victime présente des signes de réaction allergique, un antihistaminique doit être pris.

Il faut également garder à l'esprit que les mouches à cheval sont porteuses de nombreuses infections dangereuses et que les larves de moucherons peuvent théoriquement se développer dans le corps humain, de tels cas ont été enregistrés. Par conséquent, si la tache rouge sur la jambe ou dans une autre partie du corps après une attaque d'insecte fait mal pendant une longue période, alors que l'état de santé général est perturbé, il est nécessaire de consulter un spécialiste des maladies infectieuses.

Les fourmis

La plupart de ces insectes hautement organisés ne montrent pas d'agressivité envers les humains (nous ne parlerons pas ici d'espèces exotiques), mais si vous envahissez accidentellement leur demeure, par exemple, en vous détendant dans la nature, les fourmis peuvent facilement mordre et souffrir avant total des jambes. Les fourmis de la Forêt-Noire sont attaquées par une foule, recouvrant la peau de petites taches rouges.

Pendant la morsure, ils injectent de l'acide formique dans la plaie, ce qui est plutôt inoffensif, mais peut provoquer une réaction violente chez les personnes allergiques. L'endroit mordu est enflé, douloureux, tuméfié et piqué, la fièvre et la nausée peuvent commencer. Dans ce cas, une thérapie antiallergique est nécessaire. Habituellement, la peau est suffisamment désinfectée et une compresse fraîche est appliquée.

Pinces

Ces petits insectes suceurs de sang sont les plus dangereux en termes d’infection à la borréliose et à l’encéphalite à tiques. Le pic des attaques survient au printemps et en automne, les tiques attendent leurs victimes dans les buissons, dans la zone des parcs forestiers, le long des rives des réservoirs. Les taches rouges sur les jambes à la suite d'une morsure de tique ne sont pas rares, généralement ces insectes se glissent sous le pantalon. En se cachant dans des vêtements, la tique pénètre sous la peau et injecte un puissant anesthésique. Elle parvient donc à rester inaperçue à tout moment de la victime tout en se nourrissant (d'une heure à une semaine). Un suceur de sang complet tombe du corps lui-même, à moins bien sûr que ce soit vu auparavant.

La morsure de la tique ressemble à une petite tache rouge, au centre de laquelle dépasse le ventre du coupable. Si l'insecte s'est logé pendant longtemps et qu'une réaction allergique a commencé, un halo rouge supplémentaire se forme autour de cet endroit. Après avoir trouvé une tique, vous ne devriez pas essayer de l'extraire, vous devez vous rendre au poste d'ambulance ou à la salle d'urgence, où vous serez aidé, prescrit un traitement préventif, discutez des règles de surveillance de votre santé après avoir été mordu et prenez l'analyse du tique.

Vidéo: 10 piqûres d'insectes à reconnaître:

Une cause commune de taches rouges sur les jambes est une brûlure chimique ou thermique. Dans ce cas, la victime ressent une douleur intense et intense, la peau devient rose, puis une cloque remplie d'un liquide transparent jaunâtre, la lymphe, peut se former à cet endroit. Avec des brûlures de haut degré, tout est bien pire. Une chose à retenir: en cas de brûlure, il est nécessaire d’appliquer le plus rapidement possible sur la zone touchée par froid sec, par exemple un morceau de glace ou un produit congelé enveloppé dans plusieurs couches de tissu propre (idéalement une gaze stérile).

Il n'est pas nécessaire d'inonder la brûlure avec de l'eau froide, à moins que vous n'ayez d'autre choix. De plus, les remèdes «folkloriques» improvisés, tels que l'huile végétale ou la crème sure, ne peuvent pas être appliqués sur la plaie - vous ne ferez que l'aggraver. S'il y a du panthénol dans votre armoire à pharmacie, traitez la brûlure avec une préparation et recouvrez-la d'un pansement propre. Il est préférable de consulter un médecin après cela, car seul un spécialiste peut déterminer correctement la gravité du dommage et attribuer un traitement adéquat!

Acné

Sinon, cette maladie courante s'appelle «acné» et a plusieurs causes de développement: hérédité, altération hormonale du corps, transpiration excessive, séborrhée et négligence de l'hygiène personnelle. Si une personne a de l'acné aux jambes, cela peut être dû au port de vêtements synthétiques ou à l'utilisation de produits cosmétiques de mauvaise qualité pour la douche. Les coupables directs de l'acné sont des représentants de la microflore du coccus - à cause d'eux, une inflammation se développe.

Les taches rouges sur les pieds de l'acné sont complétées par de l'acné blanche ou jaune, et de nombreuses personnes ont la dangereuse habitude de les serrer avec les mains sales. La suppuration est répétée plusieurs fois et s'étend plus loin. Lorsque, finalement, il est possible d'arrêter le processus inflammatoire et de soigner la peau, une hyperpigmentation postinflammatoire apparaît sur les jambes, ce que nous avons mentionné ci-dessus - l'assombrissement de la peau se produit à la place des anciennes taches rouges et de l'acné. Le traitement de l'acné est complexe, même une correction hormonale peut être nécessaire.

Dermatite allergique

Cette maladie se distingue de l'acné par la présence de démangeaisons sévères, ainsi que par une variété de symptômes: d'une rougeur homogène étendue à une petite érosion, de bulles et de nodules. Sinon, la dermatite allergique est appelée contact car elle se produit lorsque la peau interagit avec un irritant externe, qu'il s'agisse d'un vêtement, d'un produit cosmétique, d'une pommade thérapeutique ou d'un produit chimique.

La réaction commence par des rougeurs et des démangeaisons, puis une éruption cutanée apparaît sur la peau. Si vous le frottez avec les mains sales, une inflammation purulente peut se rejoindre. La clé du succès du traitement de la dermatite de contact réside dans l’établissement précoce de l’allergène et son exclusion de l’utilisation du patient, ainsi que dans l’utilisation locale et externe d’antihistaminiques et d’anti-inflammatoires.

Névrodermite

Il s'agit d'une maladie neurogéno-allergique héréditaire, qui dans la pratique médicale moderne s'appelle autrement dermatite atopique et qui appartient au groupe des neuroallergomatoses, dont les différences sont très floues. Le tableau clinique de la maladie est l’apparition de taches rouges qui provoquent des démangeaisons insupportables sur les jambes, les mains et d’autres parties du corps. L'éruption a tendance à pleurer et à s'écailler, très souvent compliquée par une inflammation purulente résultant d'une infection par le grattage.

La neurodermatite se caractérise par des périodes de rémission et d’exacerbation, souvent associées à d’autres formes d’allergie - conjonctivite, pollinose, asthme. Les jambes sont la localisation préférée des taches rouges avec névrodermite: elles commencent à se démanger avant l’apparition d’une éruption cutanée, qui parfois s’unit pour former de grandes zones et se recouvre de croûte. Mais, en règle générale, le processus commence par l'apparition d'un seul point squameux, constitué d'une petite éruption rouge et de limites clairement définies. Le traitement de la névrodermite est très complexe, il comprend un antihistaminique et une hormonothérapie, un régime alimentaire spécial et une physiothérapie.

Le psoriasis

Les croûtes de chaux, ou psoriasis, est une maladie de peau chronique non contagieuse de nature auto-immune. Elle se caractérise par la formation de taches rouges dépassant de la surface de la peau, se fondant souvent en une seule masse avec des bordures chaotiques. Sur la surface de ces taches sont formées des plaques de couleur blanc argenté ou gris jaune, constituées de la couche cornée de l'épiderme. Ils sont très secs, démangeaisons et squameuses.

On trouve souvent des taches rouges sur les jambes atteintes de psoriasis - la maladie recouvre d’abord les plis poplités, les hanches et les fesses, mais des plaques peuvent apparaître même sur la plante des pieds. Dans plusieurs variétés de psoriasis, la maladie a une évolution longue et persistante avec de nombreuses périodes de détérioration et d’amélioration. Exacerber la privation squameuse peut littéralement tout, du stress au changement climatique. Le traitement du psoriasis est complexe, très difficile et nécessite de la patience.

Photodermatose

En d'autres termes, il est allergique au soleil. Si, pour une raison quelconque, le rayonnement principal est passé sur les zones ouvertes des jambes, des taches rouges recouvertes d'une éruption vésiculaire sous la forme de brûlures pétéchiales peuvent bien apparaître sur celles-ci. Ces éruptions cutanées sont plus susceptibles de faire mal que de démangeaisons. Ils apparaissent dans quelques heures et peuvent rester sur le corps pendant deux ou trois jours.

Il est assez difficile de différencier la photodermatose des autres dermatites allergiques, mais si vous savez qu'aucun autre facteur ne peut affecter la peau, essayez d'éviter la lumière directe du soleil. Si l'éruption disparaît, cela signifie que la cause a été correctement établie. Le traitement de la photodermatose consiste en une protection contre les rayons ultraviolets et la prise d'antihistaminiques.

Pyoderma

Par ce terme général, on entend les dommages de la peau causés par les cocci pyogènes. Il existe à la fois des staphylodermies et des streptodermes séparément, ainsi qu’une forme mixte de la maladie - la staphylostreptodermie. Il en souffre principalement les petits enfants qui touchent la peau en sueur avec des mains non lavées, des démangeaisons aux ongles sales, des blessures légères et des égratignures lors de jeux en plein air dans la cour.

Pour le staphyloderma, le plus caractéristique est la suppuration des follicules pileux et des glandes sébacées. Avec le streptoderma, des vésicules apparaissent sur la peau avec un contenu boueux et une corolle rouge autour (appelées flictenes). Ce processus peut être répété plusieurs fois. Le groupe des pyodermites superficielles s'appelle par ailleurs impétigo, un traitement antibactérien et fortifiant.

Toxicoderma

La maladie diffère de la dermatite de contact, évoquée ci-dessus, en ce que lors de la toxicodermie, l'allergène pénètre dans le corps et pénètre dans le sang plutôt qu'au contact du corps. Les manifestations des maladies sont très similaires: des taches rouges très irritantes sur les jambes, les mains, le visage et le corps se forment. Ils sont généralement de petite taille, sont proches les uns des autres et occupent de grandes surfaces. Lorsqu'elle est éraflée, l'éruption est souvent infectée et enflammée.

La plupart des épisodes de toxicodermie se produisent en fonction du type de réaction allergique aiguë. Afin de traiter avec succès une maladie, il est très important de déterminer la cause et d'empêcher l'allergène de réintégrer le corps de la victime. Des mesures de désintoxication sont effectuées, des antihistaminiques et des pommades hormonales sont prescrits.

L'eczéma

Terme collectif désignant un complexe de symptômes plutôt qu'une maladie spécifique. Il existe de nombreux types d'eczéma: idiopathique, mycotique, microbien, professionnel, séborrhéique, infantile, etc. Ils partagent tous un symptôme commun - la nature de l'éruption cutanée. Un érythème se développe initialement (rougeur de la peau), puis la zone touchée est recouverte de minuscules bulles contenant du liquide. Ces séropapules s’ouvrent au moindre impact, et à leur place, il ya érosion ponctuelle. L'exsudat est libéré, la peau devient humide, puis se dessèche progressivement, une croûte mince et continue se forme qui disparaît.

Les taches roses et rouges sur les jambes atteintes d’eczéma sont difficiles à confondre avec d’autres dermatoses, si brillantes et caractéristiques de leur tableau clinique. Le traitement de la maladie dépend de l'étiologie - des antibiotiques et des antifongiques peuvent être nécessaires. En ce qui concerne l’eczéma vrai ou idiopathique, les antihistaminiques et les pommades à la glucocorticostéroïde constituent la base de la thérapie.

Urticaire

Un autre terme médical collectif désignant des vésicules roses ou rouges gonflées sur la peau, comme après une brûlure d’ortie. Allergée nature allergique urticaire, en tant que maladie indépendante, en outre, une telle éruption est caractéristique de certaines dermatoses. Il y a aussi un autographe - une forme d'urticaire, quand une personne a des cloques après s'être accrochées à la peau, par exemple avec un ongle.

L'urticaire est aiguë et chronique, l'évolution de la maladie dépend de la cause. Le réglage correct d'un allergène peut s'avérer très difficile, compte tenu des nombreuses options possibles, allant des aliments aux poussières domestiques et même au froid. Les personnes atteintes d'urticaire chronique ont besoin d'un diagnostic précis avec des tests de grattage cutané. Le traitement de la maladie consiste à éliminer l'irritant en prenant des antihistaminiques et en appliquant des onguents contenant des hormones stéroïdiennes.

Teigne

La maladie est causée par deux types principaux de champignons dermatophytes: ils sont transmis à l'homme par des personnes infectées ou des animaux domestiques par contact étroit. Si le responsable de la maladie est Trichophyton, parlez de trichophytia, si Microsporum concerne la microsporose. Des foyers de teigne se produisent dans tout le corps, y compris le cuir chevelu, les pieds et même les ongles. Des taches rouges en forme d'anneau se forment sur les jambes, les bras et le torse, qui se confondent parfois dans de vastes zones touchées, démangeaisons et desquamations. La calvitie est souvent observée devant le crâne.

Il faut éviter de peigner les zones du corps capturées par le lichen, car celui-ci se caractérise par l’ajout d’une infection bactérienne et d’une suppuration. Le traitement consiste en l'ingestion et l'utilisation topique d'antimycosiques (kétoconazole, miconazole, clotrimazole, mikoseptine, terbinafine, etc.). Il est également important d'assainir l'habitation du patient et ses effets personnels, faute de quoi une réinfection par des champignons se produira inévitablement.

Roseola Giber (rose lichen)

Cette maladie, dont l'étiologie est incertaine - certains experts sont à l'origine des allergies, d'autres à des infections à coques ou virales. Le lichen rose principalement des personnes jeunes et d'âge moyen. Le processus commence par l’apparition d’une plaque «maternelle» - une tache pelliculée rose arrondie aux limites claires. La roseola peut avoir un diamètre impressionnant - jusqu'à 5 cm. Très vite, elle est entourée d'autres plaques plus petites.

Les taches roses sur les jambes chez le lichen de Ziber sont fréquentes, particulièrement sensibles à cette dermatose de la hanche et du mollet, mais la lésion leur est généralement transmise par la poitrine ou l'abdomen. Au fil du temps, la partie centrale du roséol s'éclaircit et jaunit, et un halo brillant subsiste le long du bord, ce qui donne aux taches un aspect de médaillons. La forme douce du lichen rose n’a pas besoin de traitement et disparaît d'elle-même. Avec des démangeaisons sévères, on montre au patient des onguents hormonaux et des médicaments antiallergiques.

Plan du lichen rouge

Une autre dermatose de nature obscure - même le stress et un facteur héréditaire sont parmi les raisons. Le lichen ruber se caractérise par l’apparition de multiples taches rondes de couleur pourpre ou rouge-violet, disposées en groupes sur le corps et les membres. Les papules s'élèvent au-dessus de la surface de la peau, ont un diamètre de plusieurs millimètres, se fondent souvent dans la masse totale, ne pelent presque pas, mais démangent beaucoup. Si vous regardez de plus près, vous pouvez voir une dépression au centre des papules. En outre, elles ont un éclat de cire caractéristique, qui est clairement visible dans un éclairage latéral.

Il existe de nombreuses variétés de lichen plan, qui peuvent avoir des symptômes supplémentaires. Parfois, des taches n'apparaissent pas du tout sur la peau, mais exclusivement sur les muqueuses. Si vous soupçonnez cette maladie, vous devez contacter un dermatologue hautement qualifié pour obtenir un diagnostic et un traitement. La thérapie est complexe, elle peut inclure la prise de médicaments antipaludéens et l’élimination des foyers privés au laser.

Il s'agit d'une dermatose infectieuse aiguë causée par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. La localisation préférée de l'érysipèle est les joues et le tibia. Il existe une forme érythémateuse de la maladie lorsque de grandes taches rouges apparaissent sur les jambes ou le visage, et une forme bulleuse, lorsque des vésicules à contenu séreux se forment en outre sur la zone touchée. L'érysipèle primaire est souvent présent sur le visage et récurrent - sur les jambes. En règle générale, les femmes souffrent de vieillesse et de maturité.

Les débuts de la maladie sont clairs: le troisième ou le cinquième jour après l’infection à streptocoque, on observe une élévation de la température, des frissons, des douleurs corporelles, une faiblesse, des nausées, des maux de tête et un engorgement des ganglions lymphatiques. Au plus tard après une demi-journée, les manifestations cutanées se rejoignent - tout d'abord une sensation de brûlure et une douleur arquée, puis une tache rouge dans la zone touchée, pouvant couvrir toute la joue ou le tibia. La maladie passe au bout de une à deux semaines, éventuellement avec un peeling résiduel de la peau et du PVH. Une complication terrible de l'érysipèle des pieds est la lymphostase, contre laquelle peut se développer l'éléphantiasis.

Gale

Il s'agit d'une maladie de la peau très contagieuse causée par un acarien du même nom, un parasite obligatoire microscopique pouvant consommer de la kératine humaine. Les acariens de la gale ou les démangeaisons pénètrent sous la couche supérieure de la peau en seulement 15-20 minutes, puis l'accouplement a lieu, après quoi le mâle meurt et la femelle forme un cours dans lequel elle pond des œufs, d'où sortent des larves. Ce cycle est répété plusieurs fois, le patient souffre de démangeaisons insupportables et ne peut pas dormir la nuit.

Des bulles, des mouvements de gale et de petites taches rouges sur les jambes atteintes de gale peuvent apparaître en premier lieu, si la source de l'infection était présente. Par exemple, le pantalon ou le sous-vêtement de quelqu'un d'autre infecté par une tique était porté. Beaucoup plus souvent, les premiers signes de gale sont observés aux poignets et aux mains, dans les plis interdigitaux (si la tique est sortie des poignets) ou sur le torse et les hanches (si la personne dormait dans le lit infecté). Le traitement local de la gale est très simple et rapide: on utilise un onguent sulfurique, une suspension de benzoate de benzyle, du Spregal, de la perméthrine ou de l’invermectine. Mais il sera inutile si toute la famille n'est pas traitée en même temps et si la maison n'est pas soumise à un traitement sanitaire à grande échelle.

Taches bleues et violettes

Des défauts de teintes similaires ont presque certainement un caractère vasculaire ou hémorragique: soit les vaisseaux se sont élargis, soit il y a stagnation du sang, soit une hémorragie sous-cutanée est survenue. Regardons les principales causes des taches pourpres et bleues sur les jambes, en commençant par les diagnostics les plus courants et les plus évidents.

Hématome

Par ce terme, on entend une ecchymose banale, qui a été obtenue par toute personne, en particulier par les mouvements toujours rapides et lents. Parfois, on ne se souvient même pas du moment où on a frappé un meuble ou un autre meuble. Juste après un moment, on remarque une tache bleue sur la jambe, qui commence alors à «fleurir», changeant la nuance en violet, mauve et enfin en jaune verdâtre.

Comment distinguer l'hématome des autres pathologies? Tout simplement - il est douloureux au toucher, il ne pique pas et ne pèle pas, mais on observe généralement un gonflement des tissus mous qui l'entourent. Les hématomes volumineux et étendus peuvent causer de graves souffrances, une grande quantité de sang répandu s'accumule souvent à l'intérieur et doit être éliminée par ponction. L'intrusion d'une infection dans la cavité de l'hématome est lourde de conséquences, même la gangrène. Et avec une petite ecchymose à la jambe, vous pouvez facilement faire face à la maison - si vous venez de frapper, attachez un rhume à l'endroit blessé. Les anticoagulants locaux, par exemple l’onguent d’héparine, facilitent la résorption des hémorragies.

Naevus enflammé (tache de vin)

Ceci est une taupe vasculaire, formée par un groupe de capillaires sous-cutanés dilatés. La tache de vin est appelée ainsi en raison de sa couleur caractéristique, mais ses nuances peuvent varier du violet au violet foncé. Habituellement, le défaut est le seul, il a une forme quelconque, ne s'élève pas au-dessus de la surface de la peau, s'éclaircit lorsqu'il est pressé, ne gêne pas la personne. Le naevus enflammé est une caractéristique congénitale qui peut être vue même sur le corps d'un nourrisson. En règle générale, à un jeune âge, les taches de vin ont une apparence plus claire et deviennent plus foncées à un âge avancé. Ils sont généralement situés sur le visage, mais peuvent affecter toute autre zone.

Il est impossible de guérir les méthodes thérapeutiques au moyen de naevus En vieillissant, la tache de vin augmente de taille avec la personne. Si le défaut est très gênant, vous pouvez le supprimer en utilisant un laser à impulsions spécial. Le traitement est très efficace et permet de se débarrasser complètement des taches rouge-violet laides sur la jambe ou même sur le visage. L'utilisation de cette technologie est autorisée dès le plus jeune âge.

Télangiectasie

Avec ce terme, les médecins désignent ce que nous appelions auparavant des filets vasculaires ou des astérisques, c’est-à-dire des capillaires sous-cutanés étendus d’un diamètre de 0,5 à 1 mm, formant un motif semblable à une "araignée" ou situés au hasard. Les télégiégiectasies sont congénitales et acquises. Elles font partie des symptômes de nombreuses maladies, mais se manifestent parfois seules, créant ainsi un défaut esthétique.

Il y a des veines d'araignée principalement sur le visage et les ailes du nez, ainsi que sur les jambes, en particulier sur l'arrière des cuisses et le bas des jambes, plus près des articulations du genou. Après 40 ans, les femmes souffrent souvent de tels défauts cutanés et il est agréable de constater que le traitement des télangiectasies n'est pas difficile - elles sont facilement éliminées par la sclérothérapie et la chirurgie au laser.

Varices

La maladie se caractérise par un amincissement des parois veineuses des membres inférieurs, une dilatation de la lumière des vaisseaux sanguins, la formation de convolutions et de nœuds traversant la peau, une lourdeur, des brûlures et des douleurs dans les jambes, une fatigue lors de la marche et des crampes nocturnes. Les démangeaisons du soir indiquent le début des changements trophiques. Les varices sont dangereuses en raison de leurs complications - phlébite, thrombophlébite, thrombose et vénostase. Au début, les patients ne sont concernés que par un défaut esthétique. Mais sans traitement, la situation va inévitablement s'aggraver. Enlevez les ganglions variqueux ne peut être efficace, pour cela, vous devez contacter le chirurgien-phlébologue.

Déterminer que la cause des taches pourpres et bleues sur les jambes sont précisément les varices, tout simplement en fonction des symptômes décrits. La plupart des femmes de cet âge souffrent de cette maladie, en particulier celles qui font de l'embonpoint. Mais vous devez faire attention - parfois en l'absence de thrombose variqueuse des veines profondes des membres inférieurs se développe. Il s'agit d'une condition très dangereuse qui se manifeste par une douleur arquée, une tache rouge ou bleue étendue sur la jambe, un œdème grave et une augmentation de la température locale. Si vous n'allez pas chez le médecin à temps, vous pouvez perdre une jambe.

Vascularite hémorragique

Cette maladie est autrement appelée syndrome de Schönlein-Genoch, purpura allergique ou rhumatismal. La vascularite hémorragique a une étiologie mixte, non complètement établie, principalement auto-immune. Il survient généralement après une infection grave. Les tissus conjonctifs sont touchés, y compris les parois des vaisseaux sanguins et des capillaires, ce qui entraîne de nombreuses hémorragies sous-cutanées. Les taches sont appelées pétéchies, sous la forme de rayures - vibex, petites taches - ecchymoses, grandes taches - ecchymoses.

La maladie commence par l'apparition de taches rouge-violet sur les jambes, dans la région de la cheville. Ces formations dépassent légèrement de la surface de la peau, ne font pas mal et ne piquent pas. Parfois, ils se fondent en une masse totale amorphe et s'étendent au-dessus des hanches et des fesses. Après quelques jours, les taches s'assombrissent, virent au brun et disparaissent progressivement. L'évolution de la vascularite hémorragique est généralement bénigne, mais il existe également des formes graves de la maladie, accompagnées d'un syndrome articulaire, abdominal et rénal - leur issue est imprévisible. Le traitement est réduit à la prise d'agents antiplaquettaires, d'héparine et d'acide nicotinique, parfois prescrits par plasmaphérèse.

La maladie de Shamberg

L'hémosidérose, la maladie de Shamberg ou le purpura pigmentaire chronique est une maladie d'étiologie inconnue, probablement auto-immune, qui affecte principalement les hommes à l'âge adulte. À la suite de la destruction des capillaires sous-cutanés, de nombreuses petites taches noires sur les jambes, des pétéchies, apparaissent. Ils peuvent avoir une teinte rougeâtre, brune ou brune. Il existe d'autres signes d'hémosidérose: télangiectasie (varicosités et astérisques), plaques, nodules et parfois plusieurs types de lésions à la fois.

La maladie de Shamberg a un cours bénin, seuls les capillaires sous-cutanés souffrent, l'hémorragie interne ne se développe pas. Les taches sombres sur les jambes présentant cette pathologie ne gênent en aucune manière le patient - elles ne causent pas de douleur ni de démangeaison, mais peuvent occuper de grandes surfaces et ainsi créer de graves désagréments cosmétiques. Dans ce cas, un traitement hormonal et anti-inflammatoire, un régime hypoallergénique et des procédures de purification du sang - hémosorption, plasmaphérèse - sont indiqués.

Purpura thrombopénique idiopathique (immunitaire)

Appelé différemment syndrome de Verlgof ou diathèse hémorragique primaire. Les causes du développement de la maladie ne sont pas tout à fait claires, les patients ont un déficit persistant en plaquettes sains, le plus souvent les femmes d'âge moyen et mature souffrent. La maladie se caractérise par l'apparition spontanée d'hémorragies sous-cutanées et cutanées, comme dans le cas de la vascularite décrite ci-dessus.

Outre les taches brunes, violettes et bleues sur les jambes, parfois semblables aux hématomes normaux, les patients souffrent de saignements nasal, gingival et utérin, de douleurs abdominales, d'hématurie, d'une anémie ferriprive, de fièvre et d'une rate hypertrophiée. Une hémorragie rétinienne soudaine ou même au cerveau peut survenir. Pour tout, même des dommages mineurs à la peau, des bleus restent sur elle, mais le plus souvent ils se produisent sans cause du tout. Le traitement du purpura thrombocytopénique est complexe, très complexe, le succès et le pronostic dépendent de la gravité de la maladie.

Vidéo: Purpura thrombocytopénique immunitaire

Taches jaunes et orange

En règle générale, les taches de ce type ont une nature hormonale ou auto-immune. Parmi les diagnostics probables, il existe des maladies rares d'étiologie incertaine et de dysfonctionnement des processus métaboliques. Avant de les examiner plus en détail, nous rappelons que les taches jaunes sur les jambes, en particulier les verdâtres, peuvent être expliquées par un hématome ou une autre pathologie hémorragique parmi celles décrites dans la section précédente.

Maladie d'Addison

Maladie endocrinienne, qui se traduit par une insuffisance chronique du cortex surrénalien et un hypocorticisme. La forme primaire de la maladie se développe en raison de dommages causés par les glandes surrénales par des facteurs négatifs. La seconde est due au fait que le lobe antérieur de l'hypophyse synthétise une petite hormone adrénocorticotrope pour une raison quelconque. Il existe également une forme iatrogène, due à la rupture de la connexion hypothalamo-hypophyso-surrénalienne à la suite d'un traitement prolongé aux corticostéroïdes synthétiques.

La maladie se caractérise par un certain nombre de symptômes désagréables, notamment des taches jaune-brun sur les jambes et d'autres zones du corps, appelées «mélasmes» d'Addison. Mais ces manifestations vont certainement déranger le patient, car la fatigue chronique, la faiblesse, le manque d'appétit avec une soif constante, l'hypoglycémie, la dépression, les tremblements, la paresthésie des membres, l'aménorrhée, l'impuissance et d'autres conséquences d'une carence chronique en cortisol seront à l'avant-plan. Le traitement de la maladie d'Addison consiste en un traitement hormonal substitutif.

Sclérodermie

Pathologie auto-immune, caractérisée par une inflammation des tissus conjonctifs, une insuffisance de la microcirculation sanguine et une fibrose généralisée. La sclérodermie est dite systémique, car elle affecte littéralement tout le corps: la peau, les vaisseaux sanguins, le système musculo-squelettique et les organes internes. Cependant, il existe également une forme limitée de la maladie lorsque certaines zones de la peau, des muscles et des os sont impliqués dans la pathogenèse.

Si nous parlons de manifestations cutanées, il se produit alors un gonflement des mains et des pieds au début de la maladie, qui s'accompagne d'un érythème et d'un pastoznost. Puis, lorsque le tissu conjonctif normal est remplacé par des taches jaunes, cireuses et denses, pathologiques, sur les jambes et les bras, séparées du reste du corps par un halo pourpre, apparaissent. Au stade final, il se produit une atrophie de l'épiderme - les taches deviennent incolores, sèches et fines, comme un papier-mouchoir, elles semblent tomber dans la peau. Dans certains cas, des doigts ou des orteils individuels meurent. Le traitement de la sclérodermie est symptomatique, il vise à soulager le bien-être et à inhiber la maladie, mais il est malheureusement impossible de l’arrêter ou de la guérir complètement.

Mastocytose

Maladie rare d'étiologie inconnue, l'essence de la pathogenèse réside dans l'infiltration de la peau et des organes internes par les mastocytes. Il existe trois formes cliniques de mastocytose: cutanée, systémique et maligne (leucémie à mastocytes). La mastocytose cutanée est plus courante chez les adultes; elle est plus susceptible de devenir systémique et, chez les bébés, elle guérit spontanément. Le type érythrodermique de mastocytose cutanée est caractérisé par la formation de taches denses, arrondies, de couleur jaune-brun ou orange sur les jambes. Les défauts ont des limites bien définies et causent beaucoup de démangeaisons. Ils se situent principalement dans les plis fessiers, sous les genoux, à l'intérieur des cuisses et dans le périnée, mais peuvent se déplacer plus haut, par exemple aux aisselles.

Il est possible de déterminer que les taches sont une manifestation de la mastocytose du symptôme de Darya-Unna - il s’agit d’une réaction spécifique au frottement des zones cutanées malades. En conséquence, les taches gonflent instantanément comme une ortie et se couvrent de petites bulles aqueuses. De plus, avec une forme différente de mastocytose cutanée - papuleuse, quand il y a de petites taches noires sur les jambes, les bras et le torse, le symptôme de Darya-Unna est également clairement prononcé, et avec une forme nodulaire, il ne se manifeste presque pas. Le traitement de la mastocytose est complexe, complexe et à long terme, le succès dépend du type et de la gravité de la maladie.

Xanthomatose

La xanthomatose multiple est une maladie endocrinienne dans laquelle le cholestérol et le cholestanol se déposent sous la couche cornée supérieure de la peau. En conséquence, des plaques denses, arrondies et indolores, allant du blanc jaunâtre à l’orange, se forment, se distinguent clairement et créent donc un grave défaut esthétique. Les plus visibles sont les xanthélasma - plaques sur les paupières inférieures et supérieures.

Les xanthomes peuvent se produire sur presque toutes les parties du corps, y compris les paumes et les pieds. Les zones touchées ne piquent pas et ne pèlent pas. Les taches jaunes sur les jambes dans la xanthomatose sont généralement situées dans les plis poplités et sous-hypotiques. De tels défauts peuvent disparaître d'eux-mêmes après la restauration du métabolisme normal. Le traitement de la maladie consiste en une régulation du métabolisme et en une diminution de la proportion de fractions lipidiques dans le sang. La xanthomatose est un compagnon fréquent du diabète sucré, dont nous parlerons plus tard.

Vidéo: Vivez bien! Xanthomes sur la peau:

Taches sur les pieds atteints de diabète

Des défauts mineurs de la peau sont présents chez presque tous les diabétiques, des lésions marquées - environ la moitié - et, plus la maladie progresse, plus le risque de complications graves, telles que les ulcères trophiques et la gangrène, est élevé. Les modifications négatives de la peau et des tissus mous chez les personnes atteintes de diabète sucré sont dictées par un excès chronique de glucose dans le sang et par l'accumulation de déchets de métabolisme pathologique.

Dermopathie diabétique

Au début, de petites taches ovales légèrement brunâtres ou rougeâtres de 0,5 à 1,5 cm de diamètre apparaissent sur les surfaces latérales externes des pieds ou sur la partie antérieure des jambes, souvent symétriques et se forment simultanément sur les deux jambes. Ensuite, les taches grossissent, s’assombrissent et se fondent souvent dans une zone touchée commune, caractérisée par la sécheresse, la desquamation et les démangeaisons.

Si la polyneuropathie est associée à une dermopathie diabétique, une douleur et une sensation de brûlure peuvent également être observées. Ces symptômes se développent le plus souvent chez les hommes âgés et malades pendant une longue période. Les taches diabétiques sur les jambes disparaissent spontanément après quelques années, mais peuvent réapparaître.

Bulle

Le véritable pemphigus auto-immune ne représente que 1 à 1,5% du nombre total de dermatoses, c’est-à-dire qu’il est extrêmement rare, qu’il met la vie en danger et que le pronostic est très défavorable. Dans le contexte du diabète sucré du premier type, le développement du pemphigus diabétique est possible, ce qui se manifeste par l’apparition de taureaux de différentes tailles, principalement sur la peau des membres inférieurs.

Ces bulles sont remplies de contenus séreux boueux jaunâtres, elles éclatent et à la place se forment des surfaces douloureuses, constamment humides et difficiles à cicatriser. Il est important de prévenir l’infection des plaies, elles doivent être soignées.

Nécrobiose lipoïde

La maladie est une conséquence d'une violation du métabolisme glucidique-lipidique et, dans environ 75% des cas, associée au diabète. Le processus pathologique commence par la formation de nodules rose vif ou rouges entourés d'un bord bleuâtre et présentant une encoche jaune-gris au milieu. Ces formations sont localisées principalement sur la peau des membres inférieurs, notamment dans la région des jambes.

Au fil du temps, les nodules individuels se fondent en grandes plaques denses avec une brillance de cire caractéristique, comme si elles étaient recouvertes d'un film translucide. Au centre, ils sont atrophiques et ressemblent à des foyers de sclérodermie. Sur les bords, ils ont un coussin brun ou violet qui s'élève légèrement au-dessus de la surface de la peau. Les femmes diabétiques souffrent de nécrobiose lipoïde environ 3 fois plus souvent que les hommes. La maladie ne passe pas spontanément, est très difficile à guérir et revient souvent.

Granulome annulaire

Il s'appelle par ailleurs granulome anulaire, a une étiologie non identifiée et est associé à plusieurs maladies, notamment la tuberculose, la sarcoïdose, les rhumatismes et le diabète sucré. La pathogenèse commence par l'apparition de taches denses, lisses et brillantes sur les jambes, les bras, la poitrine, l'abdomen ou le dos. Les formations peuvent être beiges, roses, rouges ou violettes. Ils ne se détachent pas et ne rayent pas.

Après quelques mois, les papules arrondies se fondent en un conglomérat général semblable à une plaque aux bords irréguliers, de couleur plus vive que la partie centrale. Le granulome annulaire peut atteindre des tailles significatives - jusqu'à 10 cm de diamètre ou plus. Le traitement de ces taches sur les jambes atteintes de diabète sucré est réduit au maintien d’une glycémie normale et à l’utilisation topique de corticostéroïdes en cas d’inflammation et de douleurs dues à des granulomes.

Ulcère trophique

Il s’agit d’une terrible complication du diabète, principalement du second type. Un ulcère peut se former dans la région de la jambe (sur la surface avant ou latérale) ou sur le pied (dans la région des articulations des doigts, sur la plante du pied). Pour la deuxième option, il existe un terme collectif distinct - «pied diabétique». Pourquoi les ulcères trophiques dans le diabète? Premièrement, la peau des jambes perd de sa sensibilité et la personne ne remarque pas les petites coupures et fissures pénétrées par l’infection. Deuxièmement, en raison de la stagnation veineuse, de la perturbation du trophisme et du manque chronique d'oxygène dans les tissus, le début de l'inflammation purulente ne peut être stoppé par aucun moyen.

La formation des ulcères trophiques commence par l'apparition d'une éminence dense, brillante et brillante, à partir de laquelle la lymphe se distingue, puis la plaie s'ouvre et se décompose vers l'intérieur, parfois jusqu'à l'os lui-même. L'inflammation est de nature bactérienne et / ou fongique. Dans un cas sur quatre, elle se termine par une gangrène et une amputation du membre atteint. La raison en est que les ulcères trophiques ne guérissent pas, quel que soit le soin apporté au traitement.

Gangrène

La complication la plus dangereuse du diabète sucré concerne environ 15% des personnes âgées atteintes d'une évolution longue et sévère de la maladie. La gangrène diabétique est de deux types: sèche et humide. Le premier type est plus favorable en termes de pronostic, avec sa partie des membres inférieurs (généralement un ou plusieurs doigts) qui deviennent simplement noirs et momifiés, ils peuvent même se séparer du corps.

Les produits de désintégration des tissus pénètrent toujours dans le sang, mais pas en quantité aussi importante qu'avec la gangrène humide, ce qui est beaucoup plus courant, surtout si le diabétique est en surpoids. Dans ce cas, des points noirs sur les jambes suintent constamment de foyers de pourriture, des toxines empoisonnent le corps, provoquent une sepsie et la mort si la jambe affectée n’est pas amputée à temps.

Vidéo: diabète de type 2 et complications dans les jambes:

Taches sur les cheveux après l'épilation

L'enlèvement de poils indésirables entraîne souvent une irritation, des éruptions cutanées, des taches rouges ou des nodules sombres, en particulier si la peau est sensible, la technologie d'épilation a été violée et le besoin de soins ultérieurs a été ignoré. Voyons quelles sont les difficultés qu'une femme peut rencontrer pour obtenir la douceur parfaite des jambes, comment éviter les erreurs courantes ou éliminer les défauts existants.

Points rouges

Ils apparaissent le plus souvent sur les jambes après l'épilation dans deux cas:

Ses cheveux étaient rasés avec une lame émoussée sur une peau non préparée et non séparée. Pour obtenir le résultat, il fallait appuyer sur le rasoir et le tenir à plusieurs reprises au même endroit. En conséquence, la couche cornée de l'épiderme a été coupée à certains endroits et à partir de là, le sang et parfois le sang ont été libérés. Si l'infection pénètre ensuite dans les plaies, tout se termine par l'apparition d'une dermatite: les taches rouges sur les jambes démangent, se décollent ou même s'infectent;

La dépilation était réalisée avec des bandes de cire ou par électrolyse pour les peaux sensibles. Ces procédures s'accompagnent d'un arrachement grossier des poils des follicules, ce qui peut entraîner une rougeur et un gonflement. Négliger le post-traitement de la peau avec des moyens spéciaux, frotter, frotter, mettre des collants ou un pantalon synthétique serré peut aggraver le problème.

Poils incarnés

Parfois, au lieu de points rouges, les filles se plaignent de l'apparition de nodules sombres et denses - ceci est le résultat d'une utilisation inappropriée de l'épilateur. Le dispositif blesse les follicules pileux, leur bouche est cicatrisée et rétrécie, les cheveux ne peuvent pas sortir du poil, ils se recroquevillent alors en boucle et poussent dans une direction arbitraire, sous la peau. Ce processus s'accompagne souvent de démangeaisons et parfois de picotements douloureux et même de suppuration. Les jambes deviennent rugueuses, couvertes de petites bosses sombres et semblent extrêmement inesthétiques. Il existe un terme spécial décrivant cette attaque: «effet pied de fraise».

Afin d'empêcher la repousse des poils, il est nécessaire de les éliminer strictement dans un sens, contre la croissance, en maintenant l'épilateur à angle droit et en balayant les jambes. Vous ne pouvez pas allumer l’appareil de façon arbitraire, et si vous n’êtes pas à l’aise pour vous rendre dans une zone donnée, il est préférable de changer de position. Après la procédure, ne frottez pas la peau, épongez-la avec une serviette propre et appliquez un effet antiseptique, apaisant et régénérant. Si vous avez déjà des poils incarnés, vous pouvez essayer de vous en débarrasser en les frottant à la vapeur, mais soyez patient: vous ne réussirez pas la première fois.

Ne grattez pas les poils incarnés avec une aiguille, ne tirez pas avec une pince à épiler et ne serrez pas avec des ongles - cela aggravera la situation, la croissance sera répétée ou il y aura une longue tache sombre sur la jambe, qui devra ensuite être blanchie. Il est préférable d'aller immédiatement à la réception chez un bon cosmétologue.

Vidéo: comment se débarrasser des poils incarnés après l'épilation?

Que faire si les taches sur les jambes démangent et s'écaillent?

Pour éliminer les démangeaisons, il est nécessaire de prendre un antihistaminique à l'intérieur, par exemple, Cetirizine, Loratadine ou Claritin. Il existe des remèdes efficaces à usage externe, efficaces contre les piqûres d’insectes et toute dermatose accompagnée d’inflammation, de desquamation et de démangeaisons - Gel Fenistil, Bepanten Plus, La Cree, Triderm, Akriderm, Beloderm, Mezoderm, Elidel, Sinaflan, Nezulin, Advantan et Elohm, Baneotsin, bonnet de peau, Radevit, Videsteem, Ecol, Gistan, Pantoderm, Boro Plus, Emolium.

La plupart des onguents, des crèmes, des gels et des émulsions énumérés ont une composition combinée - comprenant des composants antihistaminiques, bactéricides, anti-inflammatoires, antimycotiques, antiviraux, régénérants ou hormonaux. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet dans les instructions. Mais il est nécessaire de comprendre que l'utilisation à long terme de tels médicaments sans ordonnance est extrêmement indésirable.

Si les taches sur vos pieds vous démangent et s'écaillent en raison d'une infection fongique, bactérienne ou virale et que vous utilisez des médicaments antiallergiques ou hormonaux pour le traitement, vous ne ferez qu'aggraver les choses - «oublier» les symptômes, compliquer la suite du traitement ou même aggraver la maladie.

Il est préférable de consulter un dermatologue et de lui montrer vos taches sur les jambes. Le médecin diagnostiquera, déterminera la cause exacte du problème et prescrira un traitement adéquat. Pas besoin de souffrir, en passant par la pharmacie différents onguents et en espérant que l'un d'eux vous aidera enfin à vous débarrasser des démangeaisons et de l'écaillement.

À quel médecin traiter avec des taches sur les jambes?

Si vous arrivez à un rendez-vous avec un thérapeute de district ou un pédiatre, vous ne vous tromperez certainement pas, car le médecin généraliste a suffisamment d'expérience et de connaissances pour poser un diagnostic primaire. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste: dermatovénérologue, allergologue-immunologue, hématologue, rhumatologue, endocrinologue, hépatologue, gynécologue, spécialiste des maladies infectieuses, phlébologue, oncologue, chirurgien, cosmétologue - le choix est très vaste et dépend de la maladie considérée. La principale chose que vous devez faire s’il ya des taches étranges sur les jambes - réunissez-vous vraiment et allez chez le médecin, et ne vous engagez pas dans un auto-diagnostic. Prenez soin de vous et soyez en bonne santé!

Article auteur: Kuzmina Vera Valerievna | Diététicien, endocrinologue

Éducation: Diplôme RSMU eux. N. I. Pirogov, spécialité "Médecine générale" (2004). Résidence à l'Université d'État de médecine et de dentisterie de Moscou, diplôme en "Endocrinologie" (2006).