Ulcères de jambe

Dans le monde, 2 millions de personnes souffrent d'ulcères des membres inférieurs. En conséquence, des défauts profonds de la fibre sous-jacente avec la présence d'un processus inflammatoire se forment. Après l'épithélialisation du tissu, il reste des cicatrices laides. La condition conduit à la perte de tissu sain dans les jambes. Souvent, en présence de dommages, les processus de restauration sont perturbés, les plaies ouvertes ne guérissent pratiquement pas.

Sir Benjamin Brodie a écrit à propos d'une telle maladie: «La maladie ne tue pas, mais sans traitement adéquat, la vie devient un véritable enfer. Se produit souvent. Un traitement nécessite beaucoup d'art. " L'apparition d'ulcères sur les membres devient plus souvent une complication. L'autotraitement est strictement interdit. Pour obtenir de l'aide, vous devriez consulter un phlébologue. Il est important d'identifier la cause de la condition développée. Sinon, un traitement inadéquat aura des conséquences irréversibles.

  • La présence de diabète. Initialement, la sensibilité dans les membres inférieurs est perdue, associée à la mort d'une partie des terminaisons nerveuses. Si vous passez votre main sur la jambe, le membre semble froid par rapport à sain. La pathologie des vaisseaux est clairement tracée. En réduisant l'innervation diminue la sensibilité globale. Il existe souvent une option combinée. Les défauts sont souvent situés sur les gros orteils. Les patients se plaignent de douleurs nocturnes. L'absence de syndrome de claudication intermittente est un trait caractéristique. Souvent, un état similaire entraîne des lésions de cloques d'origines diverses. Les plaies présentent un aspect caractéristique: profond, grand diamètre. Le résultat final est une infection, ce qui est dangereux. Membres de gangrène souvent reconnus. Une amputation supplémentaire est nécessaire.
  • Varices des jambes. Dans les premiers stades nécessitant un traitement conservateur, aucune complication grave ne surviendra. Des tissus sains peuvent être sauvés. Lorsque les formes en cours d'exécution apparaissent au-dessus des plaies sur les jambes.

Au début de la maladie, les défauts de la peau sont blancs. Au fur et à mesure que la maladie progresse et qu’il n’ya pas de traitement approprié, des ulcérations se forment. Ils approfondissent lentement. Atteignez l'os de la jambe affectée. Les dommages sont constamment accompagnés d'œdème. Lorsque la situation s'aggrave, le gonflement ne fait que s'intensifier. Le résultat est une stagnation veineuse, une violation du trophique. Le processus s'accompagne de la présence d'une odeur désagréable émanant des plaies. En cas de thérapie inadéquate ou d'absence, des complications se développent. Cela comprend l'érysipèle, la varicothrombophlébite. À un stade avancé de la maladie, la maladie se transforme en septicémie.

    Thrombophlébite. Le résultat inévitable est la formation d'ulcères. La maladie est extrêmement dangereuse parmi les autres maladies vasculaires. Toucher les jambes sont différentes. Caractérisé par une augmentation de la température locale, changement de couleur. Localisation préférée des blessures au tibia, au talon et au pouce. L’essence de la thrombophlébite est la formation d’un caillot sanguin - un caillot sanguin. En arrachant, il est capable d'entrer dans n'importe quel organe. Le résultat final est souvent la mort. Si un caillot de sang colmate de petits vaisseaux, des ulcères trophiques se produisent.

Le traitement de ces patients est effectué par des oncologues. Les chirurgiens sont impliqués dans les stades avancés. Le choix du traitement dépend de la gravité de la maladie. Si une métastase distante n'est pas enregistrée chez un patient, l'excision du tissu endommagé est réalisée et les ganglions lymphatiques régionaux sont enlevés. Terminez l'opération avec une greffe de peau avec des tissus locaux. S'il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale, un traitement palliatif facilite la vie du patient. La présence d'une tumeur maligne indique déjà un mauvais pronostic dans la plupart des cas. Les lésions trophiques chez les patients cancéreux guérissent longtemps et nuisent à la qualité de la vie.

    Maladies du tissu conjonctif d'origine auto-immune. Aucune manifestation spécifique de l'ulcération ne porte. En cas de blessures à long terme, il est nécessaire de faire un diagnostic pour les maladies auto-immunes. Le plus souvent, les plaies sont localisées sur les jambes et peuvent affecter les hanches. Dans de rares cas, il s'avère être détectable sur les pieds. En cas de maladies de la peau, les surfaces de la plaie doivent accompagner le patient. Les défauts provoqués par une vascularite montrent une tendance au manque de régénération.

Dans la plupart des cas, il n’est pas difficile de déterminer la source des ulcérations. Cela devient la première étape pour un traitement ultérieur adéquat. Les principes de base du traitement seront pathogéniques et antibactériens.

Traitement des lésions trophiques des tissus mous

Il est nécessaire de commencer le traitement par une maladie primaire. Pour chaque patient, le choix de la méthode est strictement individuel. La sélection des médicaments intervient après avoir établi les causes et le diagnostic.

  1. La pommade appliquée localement devient le remède principal. Vous pouvez utiliser levomekol ou dioksikol.
  2. Laver la surface de la plaie avec des antiseptiques: furatsilin. Les solutions ne sont utilisées que par jet. Évitez d'utiliser des solutions concentrées sur les pieds et les cuisses. Les médicaments sont réchauffés à la température ambiante. L'application d'un jet a permis d'obtenir le meilleur effet thérapeutique.

L’application locale des fonds vise à éliminer les ulcérations des agents pathogènes. Les moyens de choix seront des recettes populaires.

Outre ces fonds, l'utilisation d'autres médicaments est indiquée:

  1. Antibiotiques à large spectre d'action. L'effet thérapeutique survient au bout de 10 jours. Dans les cas graves, il peut durer jusqu'à un mois. Profitez d'abord de ces outils.
  2. Anti-inflammatoires: diclofénac.
  3. Agents antiplaquettaires. Utilisé pour corriger le système de coagulation du sang. La pentoxifylline est un composé qui améliore les propriétés du sang. Le médicament traite un lien important dans la pathogenèse des troubles trophiques.
  4. Préparations pour le traitement des allergies: Suprastin.
  5. Antimycotiques. Les lésions ulcéreuses chroniquement actuelles sont infectées par des champignons. Se produit principalement sur le fond du diabète. Pour cette raison, les médicaments antimicrotiques deviennent essentiels. L'acceptation des stéroïdes est reconnue comme un facteur déclenchant. En présence d'une flore spécifique, la maladie sous-jacente est traitée. Les médicaments du groupe comprennent les pommades salicyliques et au zinc. Les antimycosiques traditionnels servent la chélidoine, le vinaigre de vin.
  6. Les enzymes Collagénase - scinde le collagène à la limite des tissus vivants et morts. Il fait partie d'Iruksol pour le traitement des défauts.

Si nécessaire, une hémosorption est prescrite. À l'avenir, vous devrez changer la tactique de la thérapie. L'étape suivante de la guérison est caractérisée par la formation de cicatrices. À ce stade, appliquez la pommade pour les ulcères trophiques: Ebermin.

Bandage de compression. Dans la grande majorité des bandages élastiques utilisés. Se compose de plusieurs couches de tissu élastique d'extensibilité limitée. Un préalable est un quart de travail quotidien. La méthode est utilisée en présence de plaies ouvertes. Les effets positifs de la procédure sont la convergence de l'œdème, l'amélioration de la circulation sanguine dans le membre endommagé.

Pour les ulcères causés par une maladie variqueuse, un pansement «Cuivre» avec des classes de compression II ou III est utilisé. Des bas élastiques peuvent être utilisés pour plus de commodité.

La podologie est une méthode de déchargement du pied. De ce fait, l'effet thérapeutique du défaut ulcératif se produit. La réduction de la pression est obtenue en portant des chaussures orthopédiques. Le port de chaussures ordinaires est autorisé, mais vous devez utiliser des semelles spéciales et des correcteurs en silicone.

Procédures de physiothérapie pour l'ulcération de la jambe

Au stade de la régénération utilise des méthodes matérielles:

  1. Chambre de pression de Kravchenko. La procédure se déroule avec une pression négative. Il est utilisé plus souvent pour les blessures causées par l'athérosclérose.
  2. Plaies de traitement au laser. Il est utilisé en présence d'une douleur insupportable, stimulant la régénération.
  3. OVNI Il est utilisé chez les patients à faible immunité.
  4. Magnétothérapie. Utilisé en présence d'ulcérations à cicatrisation prolongée, douleur intense.
  5. Thérapie de boue
  6. Application d'ozone. Il y a saturation des cellules tissulaires en oxygène et amélioration des processus de réparation.
  7. L'oxygénothérapie hyperbare est une méthode de traitement efficace. L'oxygène perturbe les processus vitaux des microorganismes. En conséquence, la résistance aux antibiotiques est considérablement réduite.

Méthodes chirurgicales

Contrairement à la thérapie par recette traditionnelle et aux méthodes conservatrices, la chirurgie est considérée comme extrêmement efficace. Lorsque toutes sortes de méthodes ont été essayées, il ne reste plus qu'une intervention chirurgicale. Les chirurgiens plasticiens viennent à la rescousse. Lorsque la taille de la plaie à la jambe ne dépasse pas 9 cm, une greffe de propres tissus est utilisée. Une suture cosmétique est utilisée pour suturer le patch. Chaque jour, le médecin resserre les nœuds, rapproche la surface de la peau. Place complètement guérit le jour 12. En présence d'une grande plaie, le processus est retardé d'un mois. Pour le patch, seul le tissu du patient est sélectionné.

Il existe des cas où il est nécessaire d'opérer le patient de manière urgente. Effectuer l'excision des masses nécrotiques, imposer un lambeau cutané au champ chirurgical.

Les étapes de la chirurgie:

  • élimination des tissus nécrotiques dans les jambes;
  • retrait de la sortie du champ chirurgical;
  • créer des conditions favorables à la guérison des tissus;
  • dans les cas extrêmes - amputation. Par la méthode radicale utilisée dans le cas de la possibilité du développement de la gangrène du pied, des jambes ou des cuisses.

Souvent, après les opérations, il est nécessaire de se débarrasser des défauts graves après les ulcérations, les cicatrices sont excisées, broyées. Le choix de la méthode est individuel pour chaque patient.

Enlèvement au laser des lésions ulcéreuses sur les jambes. Les veines touchées par la varicosité répondent bien au traitement au laser. À l'aide de l'action thermique, certains vaisseaux sont exclus de la circulation sanguine. Les veines sélectionnées s'affaissent, le flux sanguin se fait uniquement par des vaisseaux sains. Le laser affecte les causes des lésions cutanées. En plus d'une efficacité élevée, ils notent des sensations minimales de la procédure. Après une courte période de temps que le médecin détermine individuellement, le patient peut reprendre son rythme de vie normal. Les défauts cosmétiques après la procédure sont absents.

La thérapie sous vide vous permet de vous débarrasser de l'œdème et du pus. L'ulcère ne se dessèche pas. Un tel environnement est défavorable à la survie des microorganismes.

Cathétérisme. La méthode est rarement utilisée si l'ulcération ne guérit pas longtemps.

Amputation de membre virtuel. Au cours de l'opération, l'articulation métatarso-phalangienne est enlevée. L'intégrité du pied n'est pas cassée. S'il y a des lésions au talon, il est recommandé de ne pas choisir la méthode présentée. Le procédé élimine efficacement les foyers d'infection possible.

Clignotant percutané. Elle est considérée comme la méthode de choix pour l’ulcération d’origine hypertensive.

Sclérooblitération. Il est important de se rappeler les contre-indications avant le traitement. Si une thrombose veineuse profonde est détectée, la procédure est strictement interdite. Les restrictions relatives incluent la grossesse, l'asthme bronchique. Une consultation par une tierce partie est requise.

Thérapie par des méthodes folkloriques

Depuis les temps anciens, les gens ont essayé de traiter les formations révélées avec des méthodes folkloriques. En serrant la campagne chez le médecin, le patient franchit une étape supplémentaire sur la voie de l'amputation. Si vous utilisez la recette correctement, vous obtiendrez un résultat positif. Des méthodes bien connues sont autorisées dans les premiers stades. Vous pouvez essayer de restaurer le tissu ischémique par des moyens simples. Aux stades avancés du processus, les conséquences seront irréversibles. Sauver le membre sera plus difficile. Le traitement conservateur n'est plus efficace.

Traiter les dommages ulcératifs est autorisé de toutes sortes de manières qui sont éblouies par les réseaux sociaux. Lors des premières manifestations, il est important de consulter immédiatement un médecin pour déterminer la tactique. L'utilisation de méthodes folkloriques ne permettra pas de se débarrasser de la pathologie, mais retardera le résultat. Vous pouvez utiliser des remèdes à la maison, mais le médecin vous aide à faire le bon choix. Le réseau fournit des recettes pour le traitement des plaies, mais ne révèle pas les causes spécifiques et les mesures d'influence.

Devrait se concentrer sur:

  1. Aloe. Le jus de la plante nettoie parfaitement, favorise la régénération des tissus. Non utilisé avec une intolérance individuelle aux composants. Traiter exclusivement la peau atteinte autour des ulcérations. Avant utilisation, les feuilles de la plante sont broyées dans un état de bouillie. Vous pouvez ajouter du miel.
  2. Écorce de chêne. L'action est basée sur le contenu de la composition des tanins. Le processus inflammatoire des lésions ulcéreuses du pied s'atténue. En plus de l'utilisation locale peut être ingéré.
  3. Les aiguilles La plante est infusée uniquement avec de l'alcool. Pour cette raison, l'utilisation sous forme de traitement local est interdite.
  4. Camomille. Il a prononcé des propriétés anti-inflammatoires. Peut être utilisé localement et vers l'intérieur.
  5. Poudre de quilber. La plaie est lavée avec un antiseptique, saupoudrée d'une petite quantité de poudre. Les jours suivants, les dégâts causés par l'humidité n'en valent pas la peine Il est important de poudrer quotidiennement. Bientôt, l'ulcération des jambes va commencer à guérir.
  6. Fromage cottage frais. Le fromage cottage acheté pour la procédure ne convient pas. Besoin de frais, cuit à la maison. Avant le traitement, laver la surface endommagée avec du sérum. Ensuite, mettez le fromage au bon endroit. Top bandage. Il est permis de partir pour 8-10 heures, puis de changer.
  7. Pommade à base de graisse d'oie. Préparé à partir de 100 g de graisse et 30 g de propolis. Se conserve au bain-marie jusqu'à 10 minutes. Après refroidissement à la température ambiante, il est possible d'appliquer sur la surface endommagée. Un bandage est appliqué sur le dessus. Il est préférable d'utiliser quotidiennement une pommade fraîchement préparée.

Hirudothérapie. Traiter les lésions et les sangsues. Des problèmes résultent de processus stagnants. Comparée aux méthodes traditionnelles, l'option présentée est la plus appropriée. Ici, la cause est directement affectée. La substance dans la salive de sangsue, l'hirudine, dilue le sang, enrichit les tissus en oxygène. Le cours de traitement prescrit seulement par un docteur. On croit que la salive détruit les agents pathogènes et augmente l'immunité locale.

Tout, mais des complications peuvent être inévitables.

Les ulcères persistants entraînent des complications de gravité variable. Il est nécessaire de consulter un médecin à temps, ne permettant pas la pondération de la maladie. Les principales raisons d'hospitalisation:

  • thrombophlébite;
  • arthrite et arthrose;
  • saignements d'ulcères;
  • une dermatite;
  • tumeur maligne;
  • plaie myase;
  • érysipèle, phlegmon sur les jambes;
  • le tétanos

Une hyperémie survient pendant la phase aiguë de l'inflammation et se poursuit. Avec un traitement inadéquat peut aggraver la situation. Éviter cela permettra d'appliquer sur la peau la pommade, la crème autour de la surface de la plaie.

Si les défauts de la peau sont mal drainés, un phlegmon se développe. A la palpation, des fluctuations et un gonflement des tissus sont observés. Dans un tel cas, des symptômes d'intoxication, accompagnés d'une forte fièvre. En cas de symptômes de phlegmon, un traitement antibactérien est nécessaire.

L'infection d'origine clostridienne et non-clostridienne s'appelle une complication grave. Le processus se déroule à la vitesse de l'éclair. En fin de compte, la septicémie se produit, entraînant une amputation de la jambe ou la mort.

Les saignements peuvent compliquer le cours de la maladie. Plus souvent, ils se produisent en présence d'un défaut le long du trajet des vaisseaux dans lesquels une ulcération va se former. Ceci est souvent observé lors de la malignité de la tumeur. Dans ce cas, il est important de ne pas retarder le traitement et de demander de l'aide. Les facteurs menant à la malignité incluent les médicaments irritants, les radiations. Pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de procéder à une biopsie. Une tumeur maligne est observée dans 3% des cas. La localisation commune se produit dans les jambes et les cuisses.

Le miasis des plaies est caractérisé par la présence de larves d'insectes dans les plaies. Ils sont souvent utilisés comme méthode de purification des tissus nécrotiques. La méthode est connue sous le nom de biochirurgie.

Érysipèle - la complication la plus courante, en passant sur les pieds, les hanches. Souvent observé chez les patients présentant une ulcération veineuse. Caractérisé par des symptômes cliniques sous forme de fièvre. Une hyperhémie supplémentaire rejoint. Cette condition nécessite un traitement d'urgence. Les principaux médicaments sont considérés comme antibactériens.

Mesures préventives

Dans la plupart des cas, la survenue d'expressions est le résultat de varices non complètement guéries. Il est important d’effectuer le traitement nécessaire aux maladies du pied dès les premiers stades. Pour porter constamment des bas de compression achetés, des bandages élastiques. Le sommeil des malades est une science à part entière. Sur un lit, placez le rouleau ou un oreiller. Les jambes doivent être au-dessus du niveau du coeur. Au cours de la journée, divers exercices font partie intégrante du traitement. Vous pouvez faire un vélo ou des ciseaux. Aux heures convenables, le vélo et la natation ne seront pas superflus.

En cas de sensation de lourdeur, d’extension des membres inférieurs et d’enflure des pieds, une visite urgente chez le phlébologue est requise. Il est plus facile et moins coûteux de prévenir une maladie que de la traiter!

Ulcères trophiques des membres inférieurs

Un ulcère trophique est une maladie caractérisée par la formation de défauts dans la peau ou les muqueuses, qui survient après le rejet du tissu nécrotique et se caractérise par une évolution lente, une légère tendance à la cicatrisation et une tendance à la récurrence.

En règle générale, ils se développent sur le fond de diverses maladies, se distinguent par un long parcours persistant et sont difficiles à traiter. Le rétablissement dépend directement de l'évolution de la maladie sous-jacente et de la possibilité de compenser les troubles ayant conduit à l'apparition de la pathologie.

Ces ulcères ne guérissent pas pendant une longue période - plus de 3 mois. Le plus souvent, un ulcère trophique affecte les membres inférieurs. Par conséquent, le traitement doit être instauré dès la détection des premiers signes au stade initial.

Les causes

Une insuffisance de l'apport sanguin dans la zone cutanée entraîne l'apparition de troubles de la microcirculation, d'un manque d'oxygène et de nutriments et de troubles métaboliques grossiers dans les tissus. La région de la peau touchée est nécrotique, devient sensible à tout agent traumatique et à l’infection.

Pour provoquer l'apparition d'ulcères trophiques sur la jambe sont susceptibles de tels facteurs de risque:

  1. Problèmes de la circulation veineuse: thrombophlébite, varices des extrémités inférieures, etc. (les deux maladies contribuent à la stagnation du sang dans les veines, perturbant la nutrition des tissus et provoquant une nécrose) - des ulcères apparaissent sur le tiers inférieur de la jambe;
  2. Aggravation de la circulation sanguine artérielle (en particulier dans l’athérosclérose, le diabète sucré);
  3. Certaines maladies systémiques (vasculite);
  4. Tout type de dommage mécanique à la peau. Ce peut être non seulement une blessure domestique habituelle, mais aussi une brûlure, une gelure. La même zone inclut les ulcères qui se forment chez les toxicomanes après les injections, ainsi que les effets des radiations;
  5. Empoisonnement avec des substances toxiques (chrome, arsenic);
  6. Les maladies de la peau, telles que la dermatite chronique, l'eczéma;
  7. Violation de la circulation sanguine locale au cours d'une immobilité prolongée due à une blessure ou à une maladie (formation d'escarres).

Lors du diagnostic, la maladie est très importante, ce qui a entraîné une éducation, car la tactique utilisée pour traiter les ulcères trophiques de la jambe et le pronostic dépend en grande partie de la nature de la pathologie veineuse sous-jacente.

Symptômes d'ulcères trophiques

En règle générale, la formation des ulcères de jambe est précédée de tout un ensemble de symptômes objectifs et subjectifs indiquant une violation progressive de la circulation veineuse dans les membres.

Les patients signalent une augmentation du gonflement et de la lourdeur du mollet, des crampes dans les muscles du mollet, en particulier la nuit, une sensation de brûlure, de la "chaleur" et parfois des démangeaisons au niveau de la jambe. Au cours de cette période, le réseau de veines bleuâtres molles de petit diamètre augmente dans le tiers inférieur de la jambe. Sur la peau apparaissent des taches pigmentées violettes ou violettes qui, en se fusionnant, forment une zone étendue d'hyperpigmentation.

Au stade initial, l’ulcère trophique est situé superficiellement et présente une surface rouge sombre et humide recouverte d’une croûte. À l'avenir, l'ulcère s'agrandit et s'agrandit.

Les ulcères séparés peuvent fusionner les uns avec les autres, formant des défauts importants. Dans de nombreux cas, les ulcères trophiques multiples peuvent former une seule surface de plaie sur toute la circonférence de la jambe. Le processus s'étend non seulement en largeur mais aussi en profondeur.

Des complications

Un ulcère trophique est très dangereux pour ses complications, qui sont très graves et ont de mauvaises perspectives. Si nous ne prêtons pas attention aux ulcères trophiques des extrémités dans le temps et ne commençons pas le processus de traitement, les processus désagréables suivants peuvent se développer par la suite:

Le traitement obligatoire des ulcères trophiques sur les jambes doit être effectué sous la surveillance du médecin traitant, sans aucune initiative. Dans ce cas uniquement, vous pouvez minimiser les conséquences.

Prévention

Le principal moyen prophylactique de prévenir l’apparition d’ulcères trophiques est le traitement immédiat des maladies primaires (troubles circulatoires et écoulements lymphatiques).

Il est nécessaire non seulement d'appliquer le médicament à l'intérieur, mais également de l'appliquer à l'extérieur. Une exposition locale aidera à arrêter les processus pathologiques, à traiter un ulcère existant et à prévenir la destruction ultérieure des tissus.

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Un ulcère trophique progressif peut, avec le temps, occuper de grandes surfaces cutanées, augmentant la profondeur de l'effet nécrotique. Une infection pyogène qui pénètre à l'intérieur peut provoquer l'érysipèle, une lymphadénite, une lymphangite et des complications septiques.

À l'avenir, les ulcères trophiques à un stade avancé peuvent évoluer en gangrène gazeuse, ce qui devient une occasion pour une intervention chirurgicale urgente. Les plaies à long terme qui ne guérissent pas et qui sont exposées à des substances agressives - acide salicylique, goudron - peuvent se transformer en transformations malignes - cancer de la peau.

Traitement des ulcères trophiques sur la jambe

En présence d'ulcères trophiques à la jambe, l'une des principales étapes du traitement consiste à identifier la cause de la maladie. À cette fin, il est nécessaire de consulter un médecin tel qu'un phlébologue, un dermatologue, un endocrinologue, un cardiologue, un chirurgien vasculaire ou un médecin généraliste.

Les stades avancés de la maladie sont généralement traités dans les hôpitaux chirurgicaux. Cependant, en plus d'identifier et d'éliminer les causes des ulcères trophiques, il est également nécessaire de ne pas oublier les soins quotidiens de la zone touchée.

Comment traiter l'ulcère trophique des membres inférieurs? Utilisez plusieurs options, en fonction de la négligence du processus pathologique.

  1. Traitement conservateur, quand on prescrit aux patients des médicaments tels que phlébotoniques, antibiotiques, agents antiplaquettaires. Ils aideront à guérir la plupart des symptômes de la maladie. Les médicaments suivants sont souvent prescrits aux patients: Tocopherol, Solcoseryl, Actovegil. Seul un médecin peut prescrire un tel traitement médicamenteux.
  2. Thérapie locale, qui peut être utilisée pour soigner les lésions tissulaires et cutanées. Dans le diabète, utilisez des pommades contenant des antiseptiques et des enzymes. Ces remèdes guérissent les plaies et procurent une anesthésie locale. Il est interdit d'appliquer des pommades qui améliorent la circulation sanguine sur la surface ouverte d'un ulcère trophique. Des onguents tels que Dioxycol, Levomekol, Kuriosin, Levosin ont un effet cicatrisant. Pommade est appliquée à la compresse et si elles font des pansements spéciaux.
  3. Intervention chirurgicale effectuée après la guérison des ulcères. Au cours de celle-ci, le flux sanguin dans les veines de la zone touchée est restauré. Une telle opération comprend une manœuvre et une phlébectomie.

Pour le traitement des plaies utilisant ces médicaments: Chlorhexidine, Dioxidin, Eplan. À la maison, vous pouvez utiliser une solution de furatsilina ou de permanganate de potassium.

Intervention chirurgicale

Le traitement chirurgical des ulcères trophiques des membres inférieurs est indiqué pour les lésions cutanées étendues et graves.

L'opération consiste à enlever l'ulcère avec les tissus non viables environnants et à fermer ensuite l'ulcère. Au deuxième stade, l'opération sur les veines est réalisée.

Il existe différentes méthodes chirurgicales:

  1. La thérapie par le vide, qui vous permet d'éliminer rapidement le pus et de réduire l'enflure, ainsi que de créer un environnement humide dans la plaie, ce qui ralentira considérablement le développement des bactéries.
  2. Cathétérisme - convient aux ulcères qui ne guérissent pas pendant très longtemps.
  3. Le flashing percutané convient au traitement des ulcères hypertensifs. Son essence réside dans la dissociation des fistules artérielles veineuses.
  4. Amputation virtuelle. L'os métatarsien et l'articulation métatarso-phalangienne sont coupés, mais l'intégrité anatomique du pied n'est pas altérée, mais les foyers d'infection osseuse sont supprimés, ce qui permet de lutter efficacement contre un ulcère neurotrophique.

Avec une taille d'ulcère de moins de 10 cm², la plaie est recouverte de ses propres tissus, resserrant la peau chaque jour de 2 à 3 mm, rapprochant progressivement les bords et la refermant en 35 à 40 jours. À la place de la plaie reste une cicatrice, qui doit être protégée de toute blessure possible. Si la surface de la lésion est supérieure à 10 cm², les plastiques de la peau sont appliqués en utilisant la peau saine du patient.

Traitement médicamenteux

Le déroulement du traitement médicamenteux accompagne nécessairement toute opération. Le traitement médicamenteux est divisé en plusieurs étapes, en fonction du stade du processus pathologique.

Au cours de la pharmacothérapie, les médicaments suivants sont inclus dans le premier stade (stade de l’ulcère pleurant):

  1. Antibiotiques à large spectre;
  2. AINS, qui incluent le kétoprofène, le diclofénac, etc.
  3. Agents antiplaquettaires pour injection intraveineuse: pentoxifylline et reopoglukin;
  4. Médicaments antiallergiques: tavegil, suprastin, etc.

Le traitement local à ce stade vise à nettoyer l'ulcère de l'épithélium mort et des agents pathogènes. Il comprend les procédures suivantes:

  1. Lavage de la plaie avec des solutions antiseptiques: permanganate de potassium, furatsilina, chlorhexidine, décoction de chélandine, succession ou camomille;
  2. Utilisation de pansements contenant des pommades médicamenteuses (dioxycol, lévomikol, streptolaven, etc.) et de carbonette (pansements spéciaux pour la sorption).

Au stade suivant, qui se caractérise par la phase initiale de cicatrisation et la formation de cicatrices, des pommades cicatrisantes pour les ulcères trophiques sont utilisées dans le traitement - solcoséryle, actevigin, ébermine, etc., ainsi que des préparations antioxydantes telles que le tolcoferon.

Nous utilisons également à ce stade des revêtements spécialement conçus pour cette plaie: traitement de la surface exprimée par curiosité., Traitement de la surface exprimée, algimaf, algipor, algipor, etc. Dans les phases finales, le traitement médical vise à éliminer la principale maladie qui a provoqué l’apparition d’ulcères trophiques.

Comment traiter les ulcères trophiques à la maison

À partir du traitement des ulcères trophiques selon les recettes populaires, il est nécessaire de consulter votre médecin.

À la maison, vous pouvez utiliser:

  1. Peroxyde d'hydrogène. Il est nécessaire de déposer du peroxyde sur l'ulcère lui-même, puis saupoudrer streptocide sur cet endroit. En plus de vous devez mettre une serviette de table, pré-humidifiée avec cinquante millilitres d'eau bouillie. Dans cette eau, ajoutez deux cuillères à café de peroxyde. Puis couvrez la compresse avec un paquet et attachez-la avec un mouchoir. Changer la compresse plusieurs fois par jour. Et streptotsid versé, lorsque la plaie sera humidifiée.
  2. Baume cicatrisant dans le traitement des ulcères trophiques du diabète sucré. Il se compose de: 100 g de goudron de genièvre, deux jaunes d’œufs, 1 cuillère à soupe d’huile de rose, 1 cuillère à café de térébenthine purifiée. Tout cela doit être mélangé. La térébenthine verse en cachette, sinon l'œuf se pliera. Ce baume est appliqué sur un ulcère trophique, puis recouvert d'un bandage. Ce remède populaire est un bon antiseptique.
  3. Poudre de feuilles séchées Laver la plaie avec une solution de rivanol. Saupoudrer avec la poudre préparée. Appliquez un bandage. Le lendemain matin, saupoudrez à nouveau la poudre, mais ne rincez pas la plaie. Bientôt, l'ulcère va commencer à cicatriser.
  4. Les ulcères trophiques peuvent être traités avec des antiseptiques: laver les plaies avec de l’eau tiède et du savon à lessive, appliquer un antiseptique et un bandage. Ces pansements alternent avec des applications à partir d'une solution de sel de mer ou de sel de table (1 cuillère à soupe pour 1 litre d'eau). La gaze doit être pliée en 4 couches, humidifiée dans une solution saline, légèrement pressée et placée sur la plaie, sur le papier compressé, maintenue pendant 3 heures. La procédure est répétée deux fois par jour. Entre les applications, une pause de 3-4 heures permet de maintenir les ulcères ouverts. Bientôt, leur taille diminuera, les bords deviendront gris, ce qui signifie que le processus de guérison est en cours.
  5. Des cataplasmes à l'ail ou des compresses sont utilisés pour les ulcères ouverts. Prenez une gaze à couches multiples ou une serviette éponge, faites tremper l'ail dans un bouillon chaud, essorez l'excès de liquide et appliquez immédiatement sur le point sensible. Appliquez un pansement sec pour flanelle et un coussin chauffant ou une bouteille d’eau chaude sur un cataplasme ou compressez-le pour le maintenir au chaud plus longtemps.
  6. Vous devez mélanger le blanc d'œuf avec le miel pour que ces ingrédients soient dans le même rapport. Battez tout et appliquez sur les ulcères, y compris les veines qui font mal. Puis couvrez le dos des feuilles de bardane. Il devrait y avoir trois couches. Enveloppez le film de cellophane et le tissu de lin perebintyuyu. Laissez une compresse pour la nuit. Vous devez faire ce traitement cinq à huit fois.

N'oubliez pas qu'en l'absence de traitement correct et opportun, des complications telles que l'eczéma microbien, l'érysipèle, la périostite, la pyodermite, l'arthrose de la cheville, etc. peuvent se développer, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser des remèdes populaires tout en négligeant les traitements traditionnels.

Pommade pour le traitement

Pour le traitement de cette maladie, vous pouvez également utiliser une variété de pommades, à la fois naturelles et achetées dans une pharmacie. Guérir efficacement les plaies et avoir un effet anti-inflammatoire de la pommade d'arnica, de consoude et de géranium de salle.

Souvent également utilisé pommade Vishnevsky. Parmi les pommades qui peuvent être achetés à la pharmacie, en particulier le dioxole, le lévomékol, ainsi que streptoveno et un certain nombre d'analogues.

Le moyen le plus efficace de guérir un ulcère trophique

Les ulcères trophiques en médecine sont appelés défauts de la peau ou de la membrane muqueuse, qui se forment en raison du rejet des zones du tissu affecté qui ont subi une nécrose. Ils ne surviennent pas spontanément, mais sont une complication de diverses pathologies. Ces formations se produisent dans la plupart des cas dans la zone des jambes et des pieds, se distinguent par un long processus de guérison et un pourcentage élevé de rechutes.

Raisons

La raison principale de l'apparition d'ulcères trophiques est le manque de traitement approprié pour les maladies caractérisées par une insuffisance de l'apport sanguin ou une innervation, ce qui entraîne une nutrition insuffisante des cellules et des tissus:

  • varices (70% des cas). La dilatation des veines entraîne la stagnation, de sorte que le sang artériel contenant les substances nécessaires ne coule pas dans les tissus cutanés. L'absence de tels éléments provoque l'apparition de plaies à sa surface, se transformant progressivement en ulcères;
  • thrombose, thrombophlébite. Les caillots sanguins qui en résultent remplissent la plus grande partie de la lumière des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi l'écoulement normal du sang, ce qui ressemble au mécanisme de développement du processus congestif avec les varices;
  • athérosclérose. La maladie se caractérise par le dépôt de plaques de cholestérol sur les parois des artères, qui se développent progressivement et réduisent la vitesse de circulation du sang dans le vaisseau. Cela conduit à l'affaiblissement et à l'amincissement de la peau;
  • diabète sucré. Les complications vasculaires résultent d'une perturbation de la structure et de l'innervation des artères. Leurs parois deviennent moins élastiques, ralentissent la circulation sanguine et la nutrition des tissus;
  • maladies des vaisseaux lymphatiques (lymphadénite, lymphostase);
  • l'hypertension;
  • maladies infectieuses de la peau (psoriasis, dermatite, eczéma, érysipèle). Les bactéries pathogènes détruisent les cellules de la peau qui ne peuvent pas récupérer rapidement en raison d'une immunité affaiblie et de troubles circulatoires.
  • pathologie de la moelle épinière ou du cerveau.

Souvent, ces défauts cutanés se produisent après une brûlure, une hypothermie et des lésions cérébrales vertébrales ou traumatiques entraînant des lésions du tronc nerveux ou une altération du flux sanguin dans les tissus.

Classification

Selon la cause de l'événement, les défauts de la peau sont classés dans les types suivants:

Dikul: «Eh bien, a-t-il dit cent fois! Si vos jambes et votre dos sont malades, versez-les en profondeur. »Lire plus»

  • veineux. Formé sur la surface interne de la jambe dans la partie inférieure en raison de la stagnation des veines. Dans de rares cas, ils peuvent se former à l’extérieur ou à l’arrière;
  • artériel. La localisation de ce type d’ulcération est le gros orteil, la partie externe et la plante du pied (talon). La plupart des personnes âgées souffrent de tels défauts cutanés en raison d'une diminution de l'apport sanguin aux tissus de la jambe en raison de l'athérosclérose. Le premier signe de leur formation est une paresthésie et une douleur dans les jambes lors de la montée des marches, alors que le membre affecté est constamment froid;
  • diabétique. Développer dans l'angiopathie des jambes, caractérisée par une lésion des vaisseaux sanguins due à des troubles de la régulation nerveuse. Souvent traumatisantes, les cors, souvent formés sur les gros orteils, sont aggravés par l’apparition de défauts trophiques. Contrairement aux formations athéroscléreuses, une personne ne présente pas de claudication intermittente: la plaie sur sa peau a une profondeur et une taille plus grandes. L'absence de douleur devient la raison du traitement tardif chez le médecin lorsque le traitement conservateur n'est plus efficace. Ce type d’ulcère est caractérisé par un risque élevé d’infection et de développement de gangrène, ce qui entraîne la nécessité de procéder à l’amputation de la jambe atteinte;
  • neurotrophique. Formé dans la région de la semelle dans la région de la butte calcanéenne ou sur la surface latérale du talon. Dans leur apparence, elles ressemblent à des dépressions profondes mais non larges avec du pus;
  • hypertendu. Il est diagnostiqué chez les femmes âgées de 40 à 60 ans souffrant d'hypertension grave, chez laquelle les indicateurs de pression sont souvent élevés. La différence entre ces ulcères réside dans leur formation symétrique à la surface externe de la partie médiane des deux jambes et leur développement lent, accompagné d'une douleur intense et constante. Au début, ils ressemblent à des nodules rougeâtres-bleuâtres. Caractérisé par un risque élevé d'infection bactérienne;
  • infectieux (pyogène). Formé chez des personnes vivant dans des conditions de faible culture sociale et ne respectant pas les normes d'hygiène, ainsi que chez des patients présentant des formes avancées de pathologies cutanées. En même temps, une seule formation et un groupe d'ulcérations de faible profondeur peuvent apparaître à la surface du tibia.

Lors du diagnostic, le médecin doit nécessairement déterminer le type d'ulcère trophique, car le traitement de la pathologie qui l'a provoqué réduira le risque de rechute.

Symptômes et stades de développement

Les signes de la phase initiale indiquent la défaite de la couche superficielle de l'épiderme:

  • sur les mollets et les tibias apparaissent des zones du phoque, avec une teinte rougeâtre, bleuâtre, blanchâtre et un éclat brillant;
  • il y a des brûlures et des démangeaisons dans la zone touchée;
  • dilatation des petites veines;
  • les poches;
  • crampes, lourdeur et douleurs dans les jambes;
  • les membres commencent à geler constamment;
  • fatigue

Les taches sur les jambes commencent à se fondre progressivement et des pinces blanchâtres se forment à leur place, qui se transforment après quelques jours en ulcères. La durée de cette étape est de 1 jour à 6 semaines.

Dans la deuxième étape, la couche intermédiaire de la peau et du tissu sous-cutané est affectée. Le processus de rejet du tissu nécrotique commence. Les formations acquièrent des contours nets.

Le tableau clinique est aggravé par des symptômes supplémentaires:

  • écoulement mucopurulent dans la zone des ulcères, caractérisé par une odeur désagréable;
  • fièvre
  • saignements;
  • faiblesse grave

Ce processus dure environ un mois et demi.

Le troisième stade est caractérisé par une violation de la structure des tissus mous, ce qui conduit à une augmentation de la profondeur de l'ulcère, au fond de laquelle les muscles, les tendons et les os seront visibles.

Traitement

Avant le traitement, le patient doit être diagnostiqué par un phlébologue. En présence de pathologies chroniques, une consultation avec un endocrinologue, un dermatologue et un cardiologue sera nécessaire. Le chirurgien du patient est envoyé lors de l’identification du troisième stade de développement des ulcères trophiques en vue de la préparation à la chirurgie.

Thérapie conservatrice

Implique la prise de tels médicaments:

  • angioprotecteurs. Ils améliorent la microcirculation et réduisent la perméabilité vasculaire en raison de la normalisation des processus métaboliques dans leurs parois. Consommer des drogues sous forme de comprimés (Detraleks, Phlebodia), de pommades (Troxevasin, Lioton);
  • désagrégants. Inhibez l'agrégation plaquettaire, ne leur permettant pas de se fixer à la surface interne du vaisseau (aspirine, pentoxifylline). Trental ou Ventavis est utilisé pour les injections intramusculaires ou intraveineuses;
  • agents antibactériens combinant antiseptique et antibiotique (lévomycétine, miramistine);
  • pommade anti-inflammatoire (Levomekol, Diclofenac, Dioxycol) ou comprimés (Ketorolac, Ibuprofen);
  • les médicaments qui accélèrent le processus de guérison des tissus endommagés (Ebermin, Solcoseryl);
  • Lorsqu'un ulcère est infecté, on lui prescrit des injections d'antibiotiques du groupe des céphalosporines ou de l'ampicilline;
  • éliminer les démangeaisons et l'œdème à l'aide d'agents antihistaminiques externes ou oraux (Fenistil, Suprastin);
  • antispasmodiques (Papazol, No-shpa);

La pommade sur la plaie est appliquée après lavage (solution saline, chlorhexidine, peroxyde d'hydrogène) et élimination du contenu purulent, puis est enveloppée d'un pansement dont le choix dépend du stade de développement de l'ulcère.

Pour accélérer la régénération tissulaire, la physiothérapie est prescrite:

  • Irradiation UV;
  • oxygénation hyperbare;
  • thérapie magnétique;
  • Plaies de cavitation par ultrasons;
  • thérapie au laser.

pendant le traitement, il est nécessaire de réduire considérablement la charge sur la jambe affectée, c.-à-d. soyez le plus droit possible.

Il est également recommandé d'utiliser des sous-vêtements de compression, ce qui améliore l'apport de sang aux extrémités.

Traitement chirurgical

Indications pour la chirurgie:

  • l'inefficacité de la thérapie conservatrice;
  • infection bactérienne grave (Staphylococcus aureus), qui affecte une zone en croissance de la jambe;
  • gonflement important du membre affecté;
  • accumulation constante d'exsudat purulent dans la plaie pendant les procédures médicales visant à son évacuation;
  • lésion à grande échelle des tissus épithéliaux;
  • risque élevé de complications nécessitant une amputation.

Le traitement chirurgical n'exclut pas la possibilité d'une rechute, de sorte que l'opération est réalisée uniquement en cas de besoin urgent.

Les procédures chirurgicales suivantes sont utilisées pour le traitement des ulcères trophiques:

  • thérapie sous vide. À l'aide de pansements éponge polyuréthane et de basse pression, l'ulcère est nettoyé et les tissus morts sont éliminés. La procédure réduit le risque d'infection bactérienne et accélère le processus de régénération;
  • cathétérisme;
  • clignotement percutané - séparation des fistules artérielles veineuses;
  • amputation virtuelle. Utilisé avec le diabète. Effectuer l'enlèvement de l'os métatarsien et de l'articulation métatarsophalangienne en maintenant l'intégrité externe du pied;
  • ulcères trophiques plastiques. Le défaut cutané est recouvert des propres tissus du patient;
  • nécrotomie. Élimination des zones cutanées ayant subi une nécrose;
  • sclérothérapie. Une substance est injectée dans la veine ce qui la lie.

Avant l'opération, le patient reçoit une anesthésie, puis la plaie est traitée avec une solution antiseptique et le contenu purulent est retiré. Après cela, le chirurgien examine les vaisseaux et effectue leur restauration (varices) ou leur retrait. Fermez la zone de l'ulcère en suturant ses bords avec des fils qui absorbent après la guérison. La période postopératoire avec le respect obligatoire de toutes les recommandations du médecin dure 10 à 20 jours.

Remèdes populaires

Au stade initial, vous pouvez utiliser certaines recettes de médecine alternative:

  • pommade à la propolis. On mélange 50 g de propolis râpé à 100 g de saindoux et on les met dans un récipient placé dans un bain-marie. Après 20 minutes filtrer le produit, ajouter 10 ml d’huile de vitamine A et 1 ampoule de gentomicicine. Le soir, les zones touchées sont traitées avec une solution saline (2 c. À thé de sel pour 250 ml d'eau) et le matin, une pommade est appliquée. La procédure est effectuée 4-5 p. pendant la journée;
  • compresse d'oignon Mélangez l'oignon finement haché et la carotte minable. Les faire frire légèrement dans l'huile, presser et mettre 3 p sur l'ulcère dans une forme chaude. par jour Le résultat est visible après 7 à 10 jours.
  • pommade d'épinette. Prenez de la cire, de la térébenthine et du saindoux en proportions égales (100 g chacune), mélangez et faites bouillir pendant 5 à 10 minutes. obtenir une masse pâteuse. La pommade est appliquée pendant 3-4 heures, enroulant une jambe autour de la jambe avec un bandage. Le cours de traitement comprend 5 à 8 procédures;
  • teinture de burnet. La racine de la plante est broyée dans un moulin à café jusqu'à obtenir 2 c. À soupe. poudre Versez 100 ml d’eau bouillie tiède dessus et insistez 9-10 heures, puis prenez 1 cuillère à soupe avant les repas. 3 p. par jour Le traitement dure 20 à 30 jours.
  • teinture de marronnier. Versez 50 g de fruits de la plante avec 0,5 l d'alcool à 50% et insistez 2 semaines. Boire remède 2-4 p. 35 gouttes par jour pendant 15 jours.

Comment se passe la guérison

Les parois et le fond de l'ulcère sont recouverts d'un nouveau tissu conjonctif qui enveloppe les vaisseaux, le gonflement s'atténue, la suppuration diminue et l'épithélium de la zone touchée apparaît. Si l'épithélialisation est impossible, une cicatrice apparaît.

Au stade de la guérison, il est recommandé d'utiliser des pommades ayant un effet de régénération et de physiothérapie. Pour renforcer le système immunitaire, vous devez boire des complexes de vitamines et de minéraux.

Prévention

Pour prévenir l'apparition d'ulcères trophiques, les médecins vous conseillent de suivre les recommandations principales:

  • traitement opportun en présence de pathologies chroniques contribuant au développement de tels défauts cutanés;
  • en cas de diabète, il est nécessaire de contrôler périodiquement le taux de glucose dans le sang et, en cas d'athérosclérose, de vérifier la concentration de cholestérol;
  • porter des chaussures souples qui ne provoqueront pas la formation de cors ou de cors;
  • utiliser des sous-vêtements de compression pour les varices;
  • 2 p. un an pour prendre des médicaments qui améliorent la circulation sanguine;
  • ne pas rester assis ou debout pendant longtemps;
  • exercice quotidien avec les jambes levées;
  • le soir, vous devez tenir vos jambes pendant un moment;
  • Évitez les situations pouvant entraîner des blessures, une hypothermie ou une surchauffe des jambes.
  • utiliser une crème émolliente pour la peau des pieds;
  • faire de la natation.

Une surveillance continue de votre état en présence de maladies chroniques, ainsi que le respect des recommandations du médecin en matière de nutrition et de traitement, réduiront le risque de développer une complication dangereuse.

Les avis

Karina, 26 ans, Kazan

Mon grand-père avait 85 ans lorsqu'il a développé un ulcère au niveau de la jambe. Il a travaillé sur les abeilles et a donc commencé à utiliser un onguent à la propolis sur la graisse de blaireau pour le traitement. Après application, la zone touchée a été enveloppée avec une bardane et fixée avec un bandage. Avec un tel bandage, il a marché pendant 2 jours, puis l'a changé. Après quelques semaines, des améliorations étaient perceptibles.

Natalia, 48 ans, Magnitogorsk

Je ne traite plus les varices depuis longtemps et je suis confronté à une complication telle qu'un ulcère trophique au gros orteil de la jambe droite. Elle était très malade, ce qui ne m'a pas permis de bouger normalement. L’outil le plus efficace s’est révélé être une compresse contenant du peroxyde d’hydrogène et du streptocide. Je l'ai changé pour 2-3 p. un jour et après 2 semaines, la plaie a guéri.

Le traitement tardif des ulcères trophiques peut être à l'origine de sa malignité (3 à 4% des cas) ou de l'apparition d'une septicémie qui conduit souvent à la mort. Par conséquent, les médecins conseillent de suivre les règles de prévention afin de prévenir la survenue de tels défauts cutanés et de ne pas se rendre à l'hôpital pour se faire traiter.

Ulcères de jambe trophic

Ulcères trophiques - lésions cutanées des extrémités purulentes et nécrotiques profondes, non cicatrisées depuis plus de 1,5 mois. Affecte plus souvent le pied et la jambe. Les tailles d'un ulcère fluctuent dans une large gamme: de 1 cm de diamètre à la surface de la plaie occupant toute la surface du mollet.

Cette pathologie n'est pas une forme nosologique indépendante. Il se développe comme une complication de certaines maladies, se distingue par une évolution persistante et n'est souvent guéri que par la chirurgie.

Raisons

Des ulcères se forment sur le fond de l'hypoxie tissulaire provoquée par une microcirculation altérée, le métabolisme et l'innervation des tissus. La peau devient très vulnérable et même des micro-dommages superficiels conduisent à la formation d'un défaut profond peu curatif.

L'entrée d'infections secondaires et la stase sanguine contribuent à l'accumulation de toxines dans la zone touchée, ce qui accélère le développement de la nécrose et la progression de la pathologie.

Qu'est-ce qui cause les ulcères trophiques aux jambes? Ces troubles peuvent se développer dans le contexte des effets indésirables de différentes causes.

Des facteurs externes peuvent déclencher la formation d'un ulcère. Ceux-ci incluent les lésions cutanées suivantes:

  • blessure (égratignures, coupures, ecchymoses);
  • les engelures;
  • brûlures thermiques ou chimiques;
  • affections cutanées inflammatoires et allergiques chroniques (furonculose, eczéma, dermatite);
  • lésions cutanées radioactives;
  • Les escarres avec l'immobilité prolongée du patient.

Les causes des ulcères trophiques de la jambe peuvent être des complications des maladies suivantes:

  • insuffisance vasculaire chronique - varices, thrombophlébite, troubles de la circulation sanguine artérielle dus à des processus sténotiques;
  • pathologie endocrinologique - diabète, obésité;
  • l'hypertension;
  • lymphostase de toute étiologie;
  • maladies auto-immunes;
  • les états d'immunodéficience, y compris l'infection à VIH;
  • Lésions du système nerveux central - lésions du cerveau ou de la moelle épinière, accidents vasculaires cérébraux, maladies dégénératives du système nerveux;
  • pathologie infectieuse (tuberculose, syphilis);
  • maladies du sang;
  • intoxication à l'arsenic, au chrome et aux métaux lourds.

Les experts établissent souvent une combinaison de facteurs externes et internes qui ont conduit à la formation d'un ulcère trophique.

Les symptômes

Comment commence un ulcère trophique? Une personne a des plaintes de fatigue en marchant, une sensation de lourdeur dans les jambes avec un effort mineur, restant au repos. Démangeaisons de la peau, sensation de brûlure, rampement dans la région du pied ou de la jambe, crampes dans les muscles du mollet, surtout la nuit.

À l'examen, le médecin décèle les signes initiaux suivants d'un ulcère trophique:

  • pastos des tissus mous des membres inférieurs;
  • compactage, grossissement de la peau de la zone touchée;
  • décoloration de la peau dans la zone touchée - une tache croissante grisâtre ou bleu-violet, ressemblant à un hématome brillant;
  • sensibilité accrue au site de formation de l'ulcère, douleur aiguë avec un toucher léger;
  • il peut y avoir des sécrétions séreuses muqueuses sur la peau dans la région de la tache.

Avec une blessure mineure, une surcharge et un épuisement nerveux, la maladie progresse rapidement. Au centre de la tache se forme un site d'atrophie de l'épiderme de couleur blanchâtre, des écoulements sanglants apparaissent.

Les symptômes d'un ulcère trophique au plus fort de la maladie sont les suivants:

  • gonflement marqué de la jambe ou du pied; plus sur le gonflement des jambes →
  • la présence d'une lésion ulcéreuse susceptible de s'aggraver et de s'aggraver rapidement en l'absence de traitement;
  • écoulement purulent sanglant avec une odeur désagréable;
  • douleur atroce dans les jambes, aggravée par l'effort et la nuit, limitant l'activité physique;
  • violations de l'état général (fièvre, frissons, fatigue, manque d'appétit).

Les ulcères sont classés en fonction de la cause de leur formation.

Un ulcère trophique veineux survient chez 8 patients sur 10. La cause en est une stagnation due à une insuffisance de la circulation veineuse. L'ulcère trophique de la jambe se forme le plus souvent dans le tiers inférieur de la surface interne de la jambe.

Artériel

Le développement de la pathologie chez 20% des patients a pour origine des maladies oblitérantes des artères des membres inférieurs. La sténose des artères entraîne une ischémie et une nécrose des tissus mous des jambes. Les moments les plus provocants sont les blessures ou l'hypothermie des extrémités, l'utilisation de chaussures inconfortables.

Caractéristiques de ce type d'ulcères trophiques: survient le plus souvent à un âge avancé, une personne a de la difficulté à monter les escaliers et une sensation de froid dans la jambe.

Vu - pied froid. Le plus souvent, on trouve des petits ulcères avec suppuration au talon, au pouce et à la surface externe du pied. Ils ont une forme ovale, des bords denses, la peau qui les entoure prend une teinte jaune.

Diabétique

L'ulcère trophique du pied est une complication fréquente du diabète. Localisation caractéristique - le pouce ou blessé au bas du pied. Il se développe dans l'angiopathie diabétique dans le contexte de fortes fluctuations de la glycémie.

Caractéristiques: diminution de la sensibilité dans les jambes, extinction des réflexes tendineux, augmentation rapide de la taille du défaut, tendance à la nécrose, résistance au traitement.

Neurotrophique

Avec des dommages au système nerveux central, les ulcères sont situés dans les talons, sur les semelles.

Caractéristiques des ulcères neurotrophiques: taille réduite et profondeur considérable des plaies (jusqu’à l’os), écoulement abondant de pus avec une odeur désagréable en l’absence de douleur.

Hypertonique

Rarement rencontré, généralement chez les femmes âgées souffrant d'hypertension artérielle à long terme.

Différence dans la formation lente, et à la fois sur deux jambes, le syndrome de la douleur exprimé, haute fréquence de complications purulentes.

Infectieux

Formé sur les jambes avec des maladies de peau négligées sur le fond des conditions insalubres et la superposition de l'infection purulente secondaire. Caractéristiques: forme semi-circulaire, petite taille et profondeur.

Quel médecin traite les ulcères trophiques?

Les ulcères trophiques des varices sont traités par des phlébologues et des chirurgiens vasculaires. Les patients présentant des défauts cutanés ulcéreux de toute étiologie sont soumis à une hospitalisation obligatoire, puisqu'un traitement efficace des ulcères trophiques n’est possible que dans des conditions stationnaires. Une thérapie complexe et une observation dynamique sont nécessaires.

Traiter les ulcères trophiques à domicile n’est autorisé que très tôt.

Diagnostics

Un ulcère trophique de jambe est accompagné de plaintes spécifiques et a un aspect caractéristique à l'examen. La tâche principale des spécialistes est de déterminer la cause de la maladie. Ce n'est qu'en établissant l'étiologie des lésions ulcéreuses que vous pouvez attribuer un traitement adéquat.

Les mesures de diagnostic suivantes sont effectuées:

  1. Collection minutieuse d'anamnèse et examen par un médecin généraliste, un phlébologue, un angiosurgeon.
  2. Méthodes de laboratoire: tests sanguins et urinaires généraux, y compris détermination du taux de glucose, analyse biochimique du sang, immunogramme, analyse bactériologique des ulcères et biopsie des biomatériaux prélevés.
  3. Méthodes instrumentales: rhéovasographie, angiographie avec introduction de produits de contraste, échographie des vaisseaux des membres inférieurs (Doppler, étude duplex).

Traitement

Les principales directions thérapeutiques sont les effets sur la maladie sous-jacente, la lutte contre l’infection secondaire, la stimulation de la guérison de la surface de l’ulcère.

Le traitement des ulcères veineux dépend des facteurs suivants:

  • la cause de l'apparition et la durée de la lésion cutanée;
  • l'âge du patient et la présence de maladies concomitantes;
  • taille et la profondeur du défaut de la peau, le taux de croissance;
  • état de la peau autour des ulcères.

Comment soigner un ulcère trophique? La thérapie est extrêmement complexe, longue et complexe. Il est souvent considéré comme une préparation à la chirurgie, car les méthodes conservatrices ne sont pas très efficaces.

Si l'opération est contre-indiquée chez un patient pour une raison quelconque, le but de la thérapie est de prévenir une augmentation et une aggravation du défaut de la peau.

À l'hôpital, le patient atteint d'un ulcère trophique est alité, le membre affecté doit être surélevé pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique.

Conservateur

Un traitement universel pour les ulcères trophiques, également efficace dans tous les types de maladies, n'a pas été développé. Le traitement des ulcères trophiques à la jambe comprend la prise de médicaments appartenant à divers groupes pharmacologiques.

Comment traiter les ulcères trophiques des varices? Les spécialistes prescrivent un traitement complexe visant à enrayer l'inflammation et la nécrotisation des tissus afin de stimuler le processus de guérison.

Médicaments utilisés des groupes suivants:

  1. Les médicaments vasoactifs, y compris les phlébotoniques (Troxevasin, Detralex) et les agents antiplaquettaires (Trombot-ass). Contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins, améliore la microcirculation, renforce les parois des veines et réduit la stase veineuse. En savoir plus sur le cul de Thrombos et ses analogues →
  2. Thérapie par infusion - solutions de hemodez, reopolyglukina avec des symptômes d'intoxication.
  3. Décongestionnants. Appliquer selon des indications strictes, périodiquement, sous la surveillance d'un médecin. Lors de leur réception, le contenu d'électrolytes dans le sang est surveillé.
  4. Antibiotiques - avec une étiologie infectieuse d'un ulcère ou une superposition d'une infection secondaire. Il est prescrit après avoir isolé l'agent pathogène de la sécrétion de l'ulcère et déterminé sa sensibilité aux antibiotiques de divers groupes.
  5. Anti-inflammatoires - en présence de pertes purulentes, d’une réaction inflammatoire des tissus environnants et d’un syndrome douloureux prononcé.
  6. Les médicaments hyposensibilisants réduisent la sécrétion de la sécrétion de la surface de l’ulcère.

Les mêmes médicaments dans différentes combinaisons sont utilisés dans le traitement des ulcères trophiques de toute étiologie.

Au cours de la période de régénération, un traitement antioxydant, métabolique et immunostimulant est prescrit - injections de mexidol, d’actovegine, d’acide ascorbique et de vitamines du groupe B.

La physiothérapie est utilisée pour soigner les ulcères trophiques. UHF est utilisé pour améliorer les effets anti-inflammatoires des médicaments, l'électrophorèse avec des solutions de cicatrisation des plaies, des médicaments anti-inflammatoires et vasculaires. Un traitement au laser qui réduit la douleur et l'inflammation est pratiqué.

Au cours de la période de régénération et de la période postopératoire, il est recommandé de recourir à l'irradiation ultraviolette, à la thérapie par ozone, à la thérapie par la boue, à l'oxygénation hyperbare et à l'échange plasmatique.

Le traitement des ulcères trophiques des membres inférieurs complète la nutrition. Pour éviter une enflure des jambes, une personne devrait manger plus de fruits et légumes, contrôler la quantité de liquide consommée et éliminer les aliments salés, épicés et marinés. En cas de diabète, les patients mangent conformément aux recommandations de l'endocrinologue et surveillent régulièrement le taux de glucose dans le sang.

Thérapie locale

Pour nettoyer la plaie du pus et des tissus morts, elle est traitée avec des désinfectants.

Les antiseptiques suivants sont utilisés:

  • solution aqueuse de chlorhexidine;
  • Solution d'acide borique à 3%;
  • une solution de permanganate de potassium d'une certaine concentration;
  • Rivanol;
  • les enzymes.

Comment traiter les ulcères trophiques sur les jambes après les avoir nettoyées du pus? Des onguents médicaux sont utilisés pour soigner et guérir plus rapidement les défauts de la peau: Solcoseryl, Ebermin, Actovegin. L'utilisation de pansements spéciaux et d'éponges aux effets antibactériens, antisécrétoires et cicatrisants est efficace (Allevin, Algipor, Geshispon).

Il est obligatoire d’utiliser un bandage élastique, qui est remplacé au besoin plusieurs fois par jour. Il protège non seulement la zone touchée contre la pénétration d'infection secondaire et de blessure, mais aide également à réduire les poches.

Intervention chirurgicale

Vous pouvez enfin guérir un ulcère trophique de la jambe à l'aide d'une intervention chirurgicale. Pour que l'opération réussisse, il est nécessaire de préparer le patient de manière compétente pour la prochaine intervention afin d'améliorer le bien-être, de stabiliser l'état général et de commencer la cicatrisation de la plaie.

Les méthodes suivantes ont été développées en angiosurgery:

  • pontage pour les maladies vasculaires;
  • retrait d'un site veineux avec ganglions variqueux (phlébectomie).

En présence d'ulcères de grande taille et profonds, une greffe de lambeau cutané est réalisée.

Méthodes folkloriques

La question de la possibilité d'un traitement ambulatoire des ulcères trophiques n'est résolue que par le spécialiste traitant. Avec une courte durée de la maladie, des petites plaies uniques, qui sont au stade de la régénération, le patient peut utiliser des recettes traditionnelles en complément du traitement principal.

Comment traiter les ulcères trophiques à la maison? Nettoyez la surface de la plaie des restes de pus, car cela ralentit la guérison. À cette fin, des bouillons de camomille pharmaceutique, de chélidoine, de succession, de calendula sont utilisés.

Après avoir lavé l'ulcère, avec l'autorisation du médecin, appliquez des pommades pharmaceutiques qui aident à soulager l'inflammation et la guérison, y compris la pommade de Vichnevski, la pommade d'ichthyol.

Il est possible de traiter le défaut ulcératif avec du jus de whisker doré, de réaliser un pansement avec une pommade préparée à base de propolis, de consoude, d’arnica. Appliquez des compresses avec des feuilles de tartre en poudre, des moustaches dorées, de l'écorce de saule ou du chêne, qui peuvent être laissées pendant la nuit.

Il est impossible de s’appuyer uniquement sur la médecine traditionnelle, le rejet d’un traitement complexe en milieu hospitalier peut avoir des conséquences mortelles.

Des complications

Dans les cas avancés et en l'absence de traitement actif, un certain nombre de complications dangereuses apparaissent:

  • superposition d'infection secondaire, éventuellement érysipèle;
  • maladies de la peau (eczéma);
  • lésion du système ostéo-articulaire (arthrite, périostite, contractures);
  • troubles vasculaires (thrombose);
  • tumeurs de la peau (dans les cas extrêmement négligés).

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

Les ulcères sont dangereux en raison de la progression rapide des cas graves de la maladie sous-jacente. Dans le même temps, non seulement leur taille augmente, mais elles deviennent également nombreuses, elles peuvent se fondre dans une vaste surface de plaie.

En outre, cette pathologie se distingue par les caractéristiques suivantes:

  • tendance au cours récurrent;
  • résistance à toutes les méthodes de traitement, à l'exception des traitements chirurgicaux, qui peuvent présenter des contre-indications;
  • possibilité de septicémie - avec ulcères d’origine veineuse, gangrène - avec ulcères diabétiques, ostéomyélite.

Prévention

La règle principale est de consulter un médecin à temps lorsque des problèmes de santé apparaissent. Après la chirurgie, pour éviter les récidives, il est important de respecter les recommandations suivantes:

  • traitement annuel dans les sanatoriums du profil correspondant;
  • mode de vie sain, nutrition équilibrée et contrôle du poids corporel;
  • élimination des charges statiques prolongées, refroidissement excessif des jambes;
  • utilisation régulière de tricots médicaux et de bandages élastiques, en particulier lors de la marche;
  • surveillance constante de la glycémie dans le diabète sucré;
  • utilisation de chaussures, béquilles et baguettes confortables pour réduire la charge sur les pieds;
  • Bien sûr, prendre un complexe de vitamines et de minéraux recommandé par un médecin pour renforcer le système immunitaire, des agents antithrombotiques.

Les ulcères sont des complications graves des maladies négligées. Ils progressent régulièrement, résistent au traitement et se reproduisent souvent. Seuls certains types en début de développement peuvent être traités avec des méthodes thérapeutiques. Guérir chez soi sans avoir recours à des soins médicaux, c'est impossible.

Le pronostic dépend du traitement opportun, de la mise en œuvre prudente des recommandations médicales et du traitement de la maladie sous-jacente, contre laquelle l'ulcère est apparu.