Pourquoi la taille et les pieds font-ils mal?

Presque toutes les personnes confrontées à une situation désagréable lorsque le dos fait mal et les jambes engourdies. C'est une erreur de penser que de tels changements dans le corps sont associés à un long séjour du corps dans une position inconfortable: ils sont très souvent la cause fondamentale du développement d'une maladie grave. Il est très important de faire attention à tout état douloureux du corps à temps, de consulter un médecin et de suivre un traitement en temps utile pour prévenir le développement d'une maladie grave.

Causes possibles

Le plus souvent, les personnes âgées recherchent une aide médicale pour soulager leurs douleurs lombaires. La raison de cette maladie chez cette catégorie de patients est un effort physique à long terme, une détérioration du système squelettique due à l'âge, accumulée dans le corps de la maladie. Récemment, il y a eu une tendance à «rajeunir» une maladie aussi douloureuse, et les jeunes et les personnes d'âge moyen se tournent déjà vers des médecins.

Quelles sont les causes de la douleur dans le bas du dos et les engourdissements des jambes?

  • Position incorrecte ou inconfortable du corps, qui provoque une violation de la circulation sanguine et, par conséquent, l'apparition d'une douleur douloureuse dans la région lombaire et d'un gonflement ou d'un engourdissement des extrémités inférieures.
  • Ostéochondrose, ainsi que d'autres maladies de la colonne vertébrale.
  • Le processus inflammatoire du nerf sciatique - lorsque le nerf sciatique est endommagé ou enflammé, son augmentation se produit, ce qui provoque une tension dans les muscles et, par conséquent, une douleur.
  • Changement brutal de la température corporelle.
  • Exercice de nature permanente ou accrue, qui cause la faiblesse générale du corps.
  • Les causes chez les femmes peuvent être associées à la grossesse. Très souvent, des douleurs dans le bas du dos, ainsi qu'un engourdissement des membres inférieurs, se manifestent avant ou après l'accouchement, provoquent une affection douloureuse, une charge excessive du corps et des organes internes.
  • Hernie intervertébrale ou déplacement des vertèbres.
  • Processus infectieux de l'appareil osseux.
  • État de stress du système nerveux, ce qui provoque une violation de la fonctionnalité normale de tous les systèmes du corps.

La douleur de courte durée peut se manifester après une activité physique ou en raison d'un stress inhabituel sur le corps. Si l'état pathologique dure plus de 2 ou 3 jours, vous devez consulter un neuropathologiste.

Nature de la douleur

En tant que médecin, il est important que le patient explique les symptômes de la maladie lorsque le dos est douloureux et les jambes engourdies, à savoir qu'il est nécessaire de préciser la nature de la douleur afin que le médecin puisse déterminer quel système du corps souffre de pathologie.

  • Système musculaire. La douleur est accentuée dans la zone du système musculaire, les muscles souffrent de spasmes, leur faiblesse est observée. La douleur est observée chez un personnage tirant, elle crée la sensation que le bas du dos et le haut des jambes «se tordent». Un accès tardif à un médecin ou un traitement non qualifié de la pathologie peut provoquer une déformation de la colonne lombaire et nuire à la capacité de marcher.
  • Systèmes végétatif et vasculaire. Des douleurs brûlantes sont observées, les membres inférieurs sont engourdis régulièrement. Le bas du dos est douloureux et la douleur est augmentée dans le membre inférieur. Au début de la pathologie, un membre est affecté en premier. Par exemple, la jambe gauche devient engourdie. Peu à peu, la douleur et l'engourdissement "passent" et sur le deuxième membre - la jambe droite devient engourdie. Symptômes associés - un changement brusque de la température corporelle, une faiblesse générale, un blanchissement de la peau, l'apparition de "chair de poule" sur la peau. L'exacerbation de la pathologie est observée lorsqu'il est difficile pour le patient de changer de position sans douleur aiguë, par exemple pour sortir du lit.
  • Neurodystrophie La douleur est activée la nuit, l'insomnie commence à tourmenter le patient. L'état pathologique du corps affecte négativement l'état de santé général du patient - sa peau devient plus fine et plus sensible, et des écorchures et des ulcères y apparaissent souvent. Le développement de la pathologie se reflète également dans l'état de l'appareil osseux: les jambes deviennent engourdies tout d'abord dans la région de la jambe, puis sur toute la longueur, il est difficile pour une personne de se déplacer.

Les raisons du traitement d'urgence chez le médecin

Lorsque le bas du dos est constamment douloureux et que les jambes deviennent engourdies, c'est la raison principale d'un appel urgent au médecin. L’équipe médicale d’urgence doit être appelée si une personne ressent une douleur intense et grave, si ses jambes perdent la capacité de bouger ou si la température de son corps dépasse fortement les 39 degrés.

La douleur et le resserrement du dos et des articulations au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements dans l'articulation et la colonne vertébrale, pouvant aller jusqu'à l'invalidité. Les personnes qui ont appris de l'expérience amère utilisent un remède naturel recommandé par l'orthopédiste Bubnovsky pour soigner les articulations. Lire plus »

Premiers secours

Diagnostics

Le traitement de la douleur au bas du dos est effectué par un neurologue. En tant que consultation globale, vous pouvez prendre rendez-vous avec une colonne vertébrale.

Pour confirmer le diagnostic, les tests médicaux et de laboratoire suivants du corps du patient sont utilisés:

  • Radiographie
  • Tomodensitométrie (TDM) ou imagerie par résonance magnétique.

En pratique médicale, la douleur de la colonne lombaire est appelée sciatique lombaire. Après avoir examiné le patient et décrit le tableau clinique de la maladie, le médecin lui prescrit un traitement approprié. Ignorer la douleur dans la colonne lombaire peut entraîner différentes sortes de complications.

Traitement

Dans chaque cas, le traitement des patients assignés à un individu. Il est strictement interdit d'éliminer les sensations douloureuses par eux-mêmes, car un traitement inapproprié peut provoquer une complication de la maladie sous-jacente.

Avez-vous déjà eu des douleurs constantes au dos et aux articulations? À en juger par le fait que vous lisez cet article, vous connaissez déjà personnellement l’ostéochondrose, l’arthrose et l’arthrite. Vous avez sûrement essayé une série de médicaments, de crèmes, de pommades, d'injections, de médecins et, apparemment, rien de ce qui précède ne vous a pas aidé. Et il y a une explication à cela: il n'est tout simplement pas rentable pour un pharmacien de vendre un outil de travail, car il va perdre des clients! Néanmoins, la médecine chinoise connaît depuis des milliers d'années la recette pour se débarrasser de ces maladies, et elle est simple et directe. Lire plus »

En traitement de la douleur au dos et de l’engourdissement des jambes, on utilise:

  • des analgésiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • agents immunostimulants;
  • médicaments qui normalisent la circulation sanguine.

Selon la gravité de la maladie pour les patients, les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades ou d'injections.

Le traitement des patientes enceintes diffère des méthodes générales de traitement. Dans ce cas, il est important d'éviter le risque pour le fœtus. Par conséquent, les médicaments «puissants» ne sont pas prescrits aux futures mamans. La préférence est donnée aux médicaments externes - pommades, anti-inflammatoires et sprays analgésiques. Des méthodes de traitement similaires s'appliquent aux femmes qui allaitent leur bébé - il ne devrait pas être autorisé que des produits chimiques puissants pénètrent dans le corps d'un bébé avec du lait maternel.

Absolument tous les patients sont prescrits pour maintenir un mode de vie correct et une alimentation saine. Au moment de la thérapie devrait abandonner les mauvaises habitudes. Il est interdit de boire des boissons alcoolisées et d'utiliser des produits nocifs pour le corps. En matière de nutrition, l'accent est mis sur les plats à base de produits laitiers, les produits à base de viande et de poisson, les légumes et les fruits frais.

Le corps humain réagit brusquement aux changements négatifs qui se produisent, de sorte qu'une douleur dans le bas du dos et un engourdissement des jambes peuvent être les premières causes de l'apparition d'une pathologie grave. Une visite opportune chez le médecin aidera non seulement à sauver une personne des tourments physiques désagréables, mais également à éviter des conséquences dangereuses pour le corps.

Nous savons tous ce que sont la douleur et l’inconfort. L'arthrose, l'arthrite, l'ostéochondrose et les maux de dos ruinent gravement votre vie et la limitent par des actions normales. Il est impossible de lever la main, de marcher sur un pied ou de se lever du lit.

Surtout, ces problèmes commencent à se manifester après 45 ans. Quand on se retrouve face à une faiblesse physique, on assiste à une panique infernale et déplaisante. Mais il ne faut pas avoir peur, il faut agir! Quels moyens utiliser et pourquoi - dit le chirurgien orthopédiste de premier plan Sergey Bubnovsky. En savoir plus >>>

Jambes engourdies en position couchée

Pourquoi la jambe devient engourdie sous le genou

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'engourdissement des membres est une forte diminution de leur sensibilité. Le plus souvent, c'est la région de la jambe sous le genou qui devient engourdie. En même temps, il y a souvent une sensation de picotement et de douleur aux articulations. On peut suspecter des problèmes graves avec la colonne vertébrale si une personne a les deux jambes en même temps. En cas d'un tel symptôme, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Seul un spécialiste peut déterminer avec précision les causes de l'inconfort.

Nature de l'engourdissement

Dans 8 cas sur 10, des pathologies de la colonne vertébrale provoquent un engourdissement des extrémités. Si une personne mène une vie sédentaire, un engourdissement dans les jambes peut être associé à des maladies vasculaires et du système nerveux.

En plus de la sensation de picotement, l'engourdissement peut être accompagné d'autres sensations désagréables:

  • sensation de brûlure;
  • manque de sensibilité de la peau;
  • sensation de froid dans les jambes.

L'engourdissement des jambes n'est pas une maladie autonome, mais une manifestation d'autres pathologies.

Les principales causes d'engourdissement des membres inférieurs

La sensation d'engourdissement sous l'articulation du genou peut être causée par de nombreuses causes acquises ou héréditaires. Les mauvaises habitudes, un mode de vie sédentaire et les maladies chroniques peuvent provoquer une sensation désagréable d'engourdissement.

Les causes courantes sont les suivantes:

  1. Ostéochondrose. Cette maladie provoque certains changements dans la colonne vertébrale. L'ostéochondrose devient souvent une cause de pincement des racines nerveuses, qui sortent par la colonne vertébrale à partir de la moelle épinière et des vaisseaux sanguins. Les fibres nerveuses sont responsables de la sensibilité du corps, y compris des membres inférieurs. Par conséquent, leurs dommages mènent à un engourdissement des jambes.
  2. Hernie intervertébrale. Les hernies se forment si l'anneau fibreux du disque intervertébral est brisé, tandis que son noyau est déplacé et se gonfle. Cela conduit à des nerfs pincés. De ce fait, les jambes perdent en sensibilité, des spasmes musculaires réflexes apparaissent.
  3. Neuropathie Ces dommages aux nerfs dans les articulations des jambes. Les causes les plus courantes de ce phénomène sont les maladies systémiques: sclérose en plaques, diabète, etc.
  4. Athérosclérose Le plus souvent, cette maladie affecte les personnes âgées. Les jambes au-dessous du genou avec cette maladie engourdie, la douleur se produit, il y a une fatigue accrue et une faiblesse.
  5. Sclérose en plaques Dans ce cas, la raideur des tissus de la moelle épinière et du cerveau se développe. Souvent, ça fait mal et engourdir une jambe ou les deux.
  6. La maladie de Reine. Cette pathologie est mal comprise. Elle se caractérise par une circulation sanguine altérée dans la région située sous les genoux. En outre, le patient a des spasmes et un gonflement dans la zone malade.
  7. Arthrite rhumatismale. C'est une maladie infectieuse qui affecte les articulations des jambes. C'est pourquoi les terminaisons nerveuses y sont pincées, ce qui assure l'innervation des jambes. L'engourdissement des jambes est accompagné de douleurs sévères d'un caractère aigu dans les articulations. Douleur au genou particulièrement prononcée. En outre, les jambes en dessous du genou gonflent.

Si la jambe droite devient engourdie, il n'y a aucune raison d'être particulièrement inquiet. Il vous suffit de consulter un médecin dans un proche avenir pour clarifier le diagnostic. Si vous ressentez un engourdissement à la jambe gauche sans douleur, cela peut être le signe d'un accident vasculaire cérébral ou d'une lésion cérébrale au moment du transit. Vous devez donc consulter un médecin d'urgence - il est préférable d'appeler une ambulance.

En règle générale, ces méthodes de recherche fournissent des informations exhaustives sur la base desquelles le spécialiste peut établir un diagnostic précis et déterminer pourquoi les jambes et les pieds deviennent engourdis, tout en indiquant la marche à suivre dans ce cas.

Quelles méthodes thérapeutiques sont prescrites?

Le traitement de l'engourdissement des extrémités n'est prescrit qu'après le diagnostic. Le traitement principal n'est prescrit que par un médecin en fonction de ses résultats. Mais il existe certaines méthodes qui vous permettront de réduire l’inconfort des jambes. Ceux-ci comprennent:

  1. Activités sportives. Des exercices physiques bien choisis permettront de réduire les manifestations de nombreuses maladies, caractérisées par un engourdissement des deux jambes ou d'une jambe du genou au pied. La meilleure façon d'améliorer la santé des jambes et de se débarrasser d'une nette diminution de la sensibilité dans la région située sous les genoux est de marcher tous les jours. La natation et le cyclisme contribuent également à améliorer la circulation dans les jambes.
  2. Il est souhaitable d'abandonner le café et le thé pendant la période de traitement, ainsi que de réduire leur utilisation après celle-ci. Le tabagisme et l'alcool devraient également être exclus, car ils affectent l'état de santé, ce n'est pas la meilleure façon.
  3. Dans le régime alimentaire devrait être un nombre suffisant de produits contenant des oligo-éléments essentiels pour le corps (en particulier le fer). Il sera également utile d’utiliser chaque jour une variété de céréales.
  4. La douleur et l'inconfort des jambes réduiront les bains de contraste.
  5. Il faut essayer de ne pas trop refroidir les jambes.

Le renforcement du système immunitaire et le maintien du tonus général du corps de nombreuses façons aideront à éliminer ou à prévenir l’engourdissement des jambes. Le respect des règles d'un mode de vie sain et le rejet des mauvaises habitudes contribueront au traitement. Cependant, il est très important de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement précis du traitement principal, car de nombreuses maladies qui provoquent un engourdissement des jambes sous les genoux peuvent entraîner des complications graves.

Ajouter un commentaire

Mon Spina.ru © 2012—2018. La copie de matériel est possible uniquement en référence à ce site.
ATTENTION! Toutes les informations sur ce site sont pour référence seulement ou populaires. Le diagnostic et la prescription de médicaments nécessitent la connaissance des antécédents médicaux et un examen médical. Par conséquent, nous vous recommandons vivement de consulter un médecin pour le traitement et le diagnostic, et non pas l'automédication. Accord d'utilisation pour les annonceurs

  • Principales maladies
  • Les symptômes
  • Diagnostics
  • Traitement conservateur

La chair de poule dans les jambes, les picotements et la froideur des doigts sont un symptôme appelé acroparesthésie en médecine. Dans certains cas, de telles sensations peuvent être complétées par un blanchiment de la peau ou une légère diminution de la sensibilité à la douleur. Cependant, il n'est pas nécessaire de dire que ces manifestations peuvent être une maladie distincte. Mais dans certains cas, ces symptômes peuvent être des signes du développement initial d'une maladie.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'un sentiment qui survient après un certain temps sans aucun traitement. Le plus souvent, cette affection est due à des jambes fatiguées, après un bain, après avoir été dans la même position pendant longtemps. Dans ce cas, la cause principale de ces violations est un dysfonctionnement du système circulatoire ou une irritation des nerfs.

Cependant, il existe également de tels cas où la chair de poule, les picotements et une sensation de froid aux doigts sont le signe d'une maladie grave, mais seul un spécialiste doit le déterminer après avoir effectué plusieurs tests.

Principales maladies

Si les symptômes ci-dessus gênent une personne pendant une longue période, il est impératif de consulter un médecin pour identifier les causes de la chair de poule dans les jambes. Parmi les maladies les plus fréquemment détectées avec ce symptôme, on peut noter:

  1. Angiotrofonevroz.
  2. Polynévrite.
  3. Syndrome du canal carpien.
  4. Syndrome du muscle scalène antérieur.
  5. Ostéochondrose cervicale.
  6. Tétanie
  7. Acromégalie
  8. Névrose.
  9. Myélose funiculaire.
  10. Dysesthésie nocturne des mains.
  11. Accident vasculaire cérébral précurseur
  12. Troubles hormonaux.

Le symptôme lui-même peut durer de nombreuses années, mais il peut parfois s’atténuer ou, au contraire, augmenter. Le plus souvent, cette sensation se produit la nuit et si cela se produit pendant le jour, c'est généralement à cause de la position inconfortable des jambes.

Pourquoi courir la chair de poule sur la jambe? Dans certains cas, la cause peut être un processus infectieux ou néoplasique, et davantage - tout changement dans les jambes, y compris les violations de l’intégrité de la peau. Ils peuvent être des signes du développement du diabète sucré ou de la sclérose en plaques.

Les symptômes

La chair de poule dans les jambes est parfois accompagnée d'autres symptômes. Par exemple, il peut s'agir de picotements dans les pieds ou les tibias, mais sans perte de sensibilité cutanée. Un autre signe important - le blanchiment de la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine.

Ce signe se caractérise également par une légère diminution de la sensibilité à la douleur, mais seul un médecin peut le déterminer à l'aide de techniques et de tests spécialement développés.

Certains patients lors d'une attaque peuvent se plaindre d'une douleur assez forte. Cela se produit lorsque, pour une raison quelconque, il y a violation du nerf.

Enfin, toutes ces sensations désagréables qui se produisent au repos disparaissent presque instantanément lorsque vous vous déplacez, par exemple lorsque vous marchez ou effectuez des exercices ou des exercices thérapeutiques.

Beaucoup de gens croient que la chair de poule sur la jambe gauche ou droite peut passer par eux-mêmes, sans aucun traitement, et ne soupçonnent même pas qu'un signe aussi mineur peut être le symptôme de l'apparition d'une maladie assez grave. Par conséquent, si la sensation de picotement, de brûlure ou de démangeaisons dans les jambes, de chair de poule, etc., apparaît avec une certaine périodicité, il est impératif de consulter un médecin qui vous aidera à poser le bon diagnostic et à vous prescrire le seul traitement approprié. Mais l'auto-traitement est inacceptable.

Diagnostics

La première étape consiste à passer un test de sang et d'urine. Ensuite, vous devez subir un ECG, voire une échographie du cœur. Le médecin peut également vous conseiller de faire un examen vasculaire doppler afin de comprendre s’il ya des raisons aux troubles circulatoires.

Vous devrez peut-être consulter un neurologue, un thérapeute, un oncologue, un neuropathologiste et d’autres spécialistes.

Traitement conservateur

Le traitement de la chair de poule dans les jambes dépend des causes de la maladie. Par exemple, des médicaments tels que la platifilline, la papavérine, le non-spa et l'halidor sont souvent utilisés. Ces médicaments appartiennent au groupe des vasodilatateurs. Dans certains cas, les gangliobloquants - pahikarpin, gangleron, ainsi que les médicaments ayant un effet tranquillisant ont un effet positif.

Dans la jambe comme la chair de poule en cours d'exécution? Ensuite, la première chose à faire est de contacter un neuropathologiste. Certaines méthodes physiothérapeutiques peuvent être prescrites, ainsi que le traitement à la quinine, mais elles aident également à lutter contre ce symptôme et les bains de pieds simples, qu'il est conseillé de faire avec de la décoction d'herbes ou du sel marin et d'autres composants utiles.

Des méthodes de médecine traditionnelle comme le frottement de l’huile d’olive avec du poivre noir, les compresses de chou, le thé de gingembre peuvent aider au traitement. Il est très utile dans le régime alimentaire d'inclure des complexes de vitamines et de minéraux, ainsi que du chou marin, des produits laitiers et des jus de fruits et de légumes naturels.

Pourquoi les jambes sont engourdies: causes, diagnostic et traitement


Un engourdissement des jambes est un symptôme de diverses maladies, caractéristiques surtout de la colonne vertébrale. Il s’agit souvent de paresthésie. En médecine, on parle alors d’engourdissement et de chair de poule sur la peau, devenant ainsi le premier signe de pathologie, loin devant d’autres symptômes. Par conséquent, avec une paresthésie régulière, il est recommandé d’examiner les causes de l’engourdissement des jambes, les causes de ce phénomène et les maladies possibles.

Les mains et les jambes deviennent engourdies: raisons

Parmi les raisons de l’engourdissement systématique des membres - bras et jambes - plusieurs des plus courantes peuvent être identifiées:

  • oncologie;
  • le diabète;
  • tuberculose rachidienne;
  • La maladie de Raynaud;
  • syndrome de tunnel;
  • ostéochondrose;
  • hernie intervertébrale;
  • la polyarthrite rhumatoïde, la polynévrite, la phlébite;
  • athérosclérose;
  • sclérose en plaques.

Malgré les différences dans les causes et l'évolution de ces maladies, dans tous les cas, l'engourdissement des extrémités est associé à des troubles présents dans le système nerveux et circulatoire.

Pourquoi vous sentez-vous un engourdissement dans vos jambes?

Dans ce cas, le patient se plaint de froid dans les jambes, de douleurs, de "vatnost" des membres inférieurs et de la présence de "chair de poule". Le tableau clinique est amélioré si une personne passe beaucoup de temps en position statique, couchée ou assise.

Si les pouces sur les jambes deviennent engourdis, la raison en est probablement la colonne lombaire, responsable de leur innervation. S'il y a une hernie ou une protrusion discale dans la région de 4 à 5 vertèbres lombaires, il est probable que les gros orteils soient engourdis.

Les maladies systémiques telles que le diabète sucré, les tumeurs malignes et la tuberculose de la colonne vertébrale contribuent également aux manifestations de la paresthésie. Cela est dû à la destruction des vaisseaux sanguins du système circulatoire et des fibres nerveuses.

Le syndrome des 3 tunnels est propre aux personnes qui effectuent le même type de travail, en maintenant une posture statique pendant longtemps. Par exemple, un employé de bureau est assis à son bureau, les jambes croisées. Cette position entraîne une compression des nerfs situés dans la région poplitée. Même assis de manière prolongée dans un fauteuil confortable peut provoquer une faiblesse du pied et un engourdissement de la jambe gauche ou droite au-dessous du genou en raison du pincement du tronc nerveux.

4 La sclérose en plaques, une maladie causée par la destruction de la coquille des neurones. Un engourdissement des membres et du visage est l’un des principaux symptômes de la pathologie. La paresthésie des membres inférieurs peut varier considérablement, allant de manifestations bénignes à de graves difficultés pour marcher.

La maladie de Raynaud, une maladie qui n’a pas été étudiée jusqu’à la fin, entraîne souvent une nécrose des tissus mous, ainsi que la gangrène des membres inférieurs en raison d’une insuffisance de la circulation sanguine. Cette maladie est la raison pour laquelle l'engourdissement des jambes est engourdi et cet engourdissement peut être accompagné de sensations douloureuses, de pâleur ou de cyanose de la peau des orteils. De même, la maladie de Raynaud se manifeste dans les membres supérieurs.

La polyarthrite rhumatoïde peut également entraîner une paresthésie, caractérisée par une déformation des articulations, ce qui entraîne une compression des fibres nerveuses. Le plus souvent, la maladie se manifeste par une complication après une infection grave.

7 L'ischémie, provoquée par une vasoconstriction caractéristique, l'athérosclérose, peut entraîner un inconfort. Cette pathologie est souvent retrouvée chez les patients âgés. Mais ces dernières années, l'apparition de l'athérosclérose a augmenté chez les personnes assez jeunes en raison de la présence de mauvaises habitudes et d'une alimentation déséquilibrée, qui augmentent le risque de dépôts de cholestérol.

Le patient doit décrire en détail ses sentiments. En raison de la nature de l’engourdissement, le médecin peut tirer une conclusion préliminaire et trouver la cause exacte de la gêne beaucoup plus rapidement.

Diagnostic des maladies possibles, leur manifestation

Il est nécessaire d’établir la cause de la pathologie dans les plus brefs délais, car de nombreuses maladies accompagnées de dysfonctionnements du système nerveux et circulatoire peuvent progresser rapidement, entraînant le développement de thromboses, de lésions irréversibles du système nerveux périphérique et la croissance d’une tumeur maligne.

Le diagnostic des maladies avec engourdissement des jambes est réalisé à l'aide de techniques modernes:

  • dopplerographie vasculaire;
  • Rayons X de la colonne vertébrale;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • électromyographie;
  • tomographie par ordinateur.

Cependant, le début de l'examen implique de prélever un échantillon de sang pour réaliser une étude clinique, qui inclut la définition de:

  1. composition totale du sang;
  2. anéosinophilie, qui permet de détecter une diminution du nombre d’anéosinophiles, d’éléments sanguins, détruisant des protéines étrangères;
  3. niveau de glucose;
  4. augmenter la vitesse de sédimentation des érythrocytes;
  5. composition biochimique.

Si vous soupçonnez une arthrite réactive, par exemple, assurez-vous de bien gratter l'urètre de la chlamydia. La confirmation de l'oncologie se fait à l'aide de recherches sur les marqueurs tumoraux. La polyarthrite rhumatoïde est détectée par analyse sérologique et la ponction du tissu osseux permet de diagnostiquer l'ostéomyélite ou la tuberculose.

L'angiographie et le balayage recto verso vous permettent de déterminer l'état des vaisseaux. Ainsi, avec le balayage duplex, l'athérosclérose, on détecte une insuffisance veineuse chronique.

La réovasographie artérielle est une méthode fiable pour diagnostiquer une insuffisance artérielle chronique. Au cours de la procédure, une partie du corps du patient est exposée à un courant haute fréquence, prenant simultanément des mesures de résistance. Le résultat est enregistré sous la forme d'une courbe, dont la nature peut être utilisée pour juger de l'évolution des navires.

En utilisant l'IRM et la TDM, vous pouvez identifier des anomalies du système nerveux du patient.

La diminution de l'indice de pression à la cheville caractérise le rétrécissement des artères des jambes. L'indice épaule-cheville est le rapport entre la pression systolique du bras et la pression systolique dans la région de la cheville. Normalement, le coefficient ne devrait pas dépasser 0,9-1,45.

Traitement de l'engourdissement des membres inférieurs

Après avoir reçu les résultats du diagnostic, basés sur les symptômes de la maladie, ainsi que sur les caractéristiques anatomiques du patient, les médecins peuvent développer un programme de traitement personnalisé pour obtenir une dynamique positive. Naturellement, le recours à une thérapie ou à la nécessité d'une intervention chirurgicale dépend directement de la raison pour laquelle les jambes deviennent engourdies. Par conséquent, il n'est pas possible de recommander l'utilisation des mêmes remèdes pour un engourdissement des jambes.

Après tout, pour la tuberculose rachidienne, il est nécessaire d’utiliser des médicaments chimiques et des antibiotiques qui détruisent l’agent en cause, tandis que l’oncologie prescrit une radiothérapie et éventuellement une intervention chirurgicale. Néanmoins, il existe un groupe de procédures pouvant soulager de manière significative l'état du patient dans presque toutes les maladies qui provoquent un engourdissement des jambes:

  • traitement médicamenteux;
  • Thérapie d'exercice;
  • thérapie manuelle;
  • physiothérapie.

Le traitement médicamenteux, en plus de l’utilisation de médicaments spécifiques, comprend souvent des anti-inflammatoires non stéroïdiens. La thérapie manuelle vous permet de restaurer la mobilité des articulations et d’éliminer la compression des vaisseaux sanguins et des nerfs. L’exercice thérapeutique est une méthode de rééducation éprouvée qui aide à normaliser l’approvisionnement en sang et à réduire le risque de progression de la pathologie.

Des procédures physiothérapeutiques telles que les ultrasons, la magnétothérapie, les microcourants, la phonophorèse, accélèrent la régénération des tissus et éliminent les effets de l'hypoxie prolongée.

Parallèlement aux méthodes officielles visant à traiter l'engourdissement des jambes, la thérapie su-joc, l'hirudothérapie, la thérapie aux pierres, l'acupuncture et d'autres méthodes de médecine douce ont été utilisées avec succès dans de nombreuses cliniques.

Face à un engourdissement systématique des jambes, il est nécessaire d'identifier le plus tôt possible la cause de cette affection. Céder au désespoir ne vaut pas la peine, même avec la sclérose en plaques, vous pouvez obtenir une dynamique positive et une rémission stable.

Un engourdissement des jambes est un symptôme indiquant un trouble du fonctionnement des systèmes musculo-squelettique, nerveux ou circulatoire.
Que faire si les jambes sont engourdies? Il est nécessaire de faire un diagnostic.

Que peut-on associer à l'engourdissement de la jambe droite

Si vous remarquez que votre jambe droite est régulièrement engourdie, en tout ou en partie, ou en même temps avec votre main droite, c’est une raison pour aller chez le médecin.

L'engourdissement de n'importe quel membre du corps est indiqué par le terme médical spécial "paresthésie". Souvent, l'engourdissement de la jambe droite est accompagné d'un engourdissement de la main droite. Au cours d'une telle «attaque», une personne peut également ressentir une faiblesse musculaire, une incoordination des mouvements.

Parfois, un engourdissement de la jambe droite peut être accompagné d'une douleur apparente dans la région lombo-sacrée, de pieds constamment froids ou d'une perte générale de sensation dans la région de la jambe. Tout ceci est une "sonnerie alarmante" sérieuse et la raison pour contacter un spécialiste de toute urgence.

Si une telle «nuisance» se produit de temps en temps, la raison en est peut-être une position prolongée du corps dans l'espace dans la même posture, ou un stress important sur les muscles. Il est clair que ce n’est pas effrayant et qu’il n’ya pas lieu de s’inquiéter. Mais si le sentiment d'engourdissement est régulier, alors, très probablement, il s'agit du symptôme d'une maladie systémique plus grave.

Quand voir un docteur

Afin de clarifier les choses, nous donnons ci-dessous une liste exemplaire des plaintes de patients présentant des affections similaires nécessitant un examen médical et un diagnostic plus approfondi:

  • Le pied du pied droit devient engourdi;
  • Douleur, engourdissement de la jambe droite au-dessus ou au-dessous de l'articulation du genou;
  • Engourdissement de la cuisse de la jambe droite;
  • Les doigts (doigts) de la jambe droite deviennent engourdis;
  • Le talon du pied droit devient engourdi;
  • Sensation de "vatnost" dans les membres, fréquente "chair de poule" désagréable et picotements à la place d'un engourdissement;
  • Engourdissement de la jambe droite et douleur à la position couchée (pendant le sommeil), assis et en marchant;
  • La jambe droite perd sa sensibilité pendant la grossesse;
  • Doigts constamment froids sur le pied droit;
  • «Accroupi» sur la jambe droite, déviation du corps vers la gauche lors du déplacement (position «antalgique» du corps dans l'espace);
  • La sensation de douleur dans le dos, dans la région lombaire et dans le sacrum;
  • Engourdissement simultané du bras et de la jambe droite.

Le plus souvent, avec un tel traitement, le diagnostic, bien que déplaisant, n’est pas fatal. Dans 90% des cas, l'engourdissement de la jambe, du bras, de tout ou partie de la jambe droite est dû à une ostéochondrose aggravée de la colonne lombaire ou cervicale, respectivement. Dans cette maladie, les terminaisons nerveuses «en même temps» sont irritées, ce qui se traduit par divers syndromes neurologiques, notamment: engourdissement, perte de sensibilité tactile des membres.

Un engourdissement du membre droit, en tout ou en partie, avec ou sans sensation douloureuse, peut avoir de nombreuses causes, mais la maladie sous-jacente en est généralement une. Cela nécessite toujours un diagnostic approfondi et un traitement raisonnable et adéquat.

Qu'est-ce qui peut causer un engourdissement de la jambe droite?

[sc name = "mv-1 * 1-1"] Voici une liste des principales maladies les plus courantes, dont le symptôme peut être une perte de sensibilité des membres, en tout ou en partie:

  • Sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique et autres maladies démyélinisantes du cerveau;
  • Troubles nutritionnels du tissu cérébral;
  • Modifications pathologiques dans les tissus osseux entraînant une inflammation des troncs nerveux ou leur déformation (par exemple, ostéochondrose);
  • Nouveaux excroissances (y compris malignes) du cerveau et / ou du membre lui-même, provoquant une compression mécanique du tronc nerveux ou les affectant;
  • Dommages organiques aux tissus du système nerveux;
  • Problèmes liés au trophisme des tissus mous des jambes (à savoir, problèmes des artères et des veines qui alimentent les tissus des membres, par exemple les varices profondes ou leur thrombose);
  • Myosite (inflammation musculaire);
  • Blessures mécaniques, brûlures, engelures;
  • Maladies systémiques affectant tout le corps (par exemple, le diabète).

En général, toutes les raisons ci-dessus finissent par aboutir à un - dommages aux tissus des troncs et des terminaisons nerveuses.

Il est maintenant possible et nécessaire d’examiner plus en détail les causes possibles d’engourdissements de la jambe droite.

  • Les maladies du système nerveux;
  • Ostéochondrose (principalement lombaire) et ses complications possibles sous la forme de diverses hernies de disques intervertébraux;
  • Saillie des disques vertébraux, spondylolisthésis et antiliste rachidien;
  • Névralgie et pincement des troncs et des terminaisons nerveuses (par exemple, le nerf sciatique);
  • Maladies démyélinisantes.

Ces maladies sont presque toujours accompagnées par un pincement et une compression des racines de la moelle épinière dans la région lombaire et dans le sacrum, manifestant une douleur et un engourdissement importants des deux membres ou d'un seul. Lorsque cela se produit avec le tronc nerveux à droite, un engourdissement se produit sur la jambe droite (généralement au-dessous de l'articulation du genou). Avec la formation d'une hernie intervertébrale, une paralysie des membres peut même survenir.

Si vous ne consultez pas un médecin rapidement, la situation finira par être compliquée par une paralysie musculaire, puis par une atrophie musculaire. En conséquence, la démarche et la posture seront perturbées et il deviendra beaucoup plus difficile de tout corriger - une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Un autre "ennemi" des fibres nerveuses qui pénètrent dans l’épaisseur des muscles est le diabète, ou plutôt l’une de ses complications graves est la polyneuropathie diabétique.

Dans cette pathologie, en raison du taux de sucre dans le sang anormalement élevé et, par conséquent, du glucose, le tissu nerveux commence à souffrir dans le corps. Cela se manifeste par un engourdissement des orteils, des picotements et des brûlures, une violation de la sensibilité tactile (lorsque vous ne ressentez aucune différence de température ou de contact), une température corporelle élevée et une douleur générale aux membres.

Autres maladies démyélinisantes, à savoir ceux en cours de traitement qui détruisent la gaine de myéline des terminaisons nerveuses, des processus, etc. De ce fait, la fonction conductrice du tissu nerveux est violée, c'est-à-dire les nerfs ne sont pas capables de diriger une impulsion nerveuse vers le cerveau ou de revenir de celui-ci vers l'organe.

Maladies vasculaires

  • Athérosclérose;
  • Varices

L'athérosclérose vasculaire est la maladie la plus courante (avec l'ostéochondrose), dont les symptômes incluent l'hypesthésie.

Ici, la localisation du nid d’engourdissement dépend directement de l’emplacement de la plaque athéroscléreuse. Si une telle plaque se trouve dans la lumière de l'artère fémorale de la jambe droite, sa partie supérieure, de la hanche au genou, devient engourdie.

Lorsque la plaque se situe dans les artères plus étroites du tibia droit et interfère avec un flux sanguin normal (et donc nourrit les tissus du tibia), des modifications vasculaires apparaissent également, associées à la sensation que la jambe droite n'est pas juste en dessous du genou. Dans certains cas, compliqués par d'autres maladies, une inflammation gangréneuse diffuse peut se développer.

Pour les troubles vasculaires, comprennent principalement les varices dans les jambes. Dans cette maladie, les patients ressentent d'abord une douleur et un engourdissement dans les jambes, puis des convulsions dans les muscles du mollet (généralement la nuit), une «chaleur interne» (quand il semble que les jambes brûlent de l'intérieur) est ajoutée.

Tumeurs des membres, du cerveau et de la moelle épinière

Tout est simple ici. Un néoplasme est un tissu «anormal» qui se forme là où il ne devrait pas se trouver. Souvent, il y a aussi des troncs nerveux. Apparaissant directement au niveau de toute terminaison nerveuse ou à proximité immédiate de celle-ci, le néoplasme comprime mécaniquement le nerf, l'empêchant ainsi de remplir pleinement ou suffisamment sa fonction.

Dommages mécaniques

  • Blessures;
  • Des brûlures;
  • Les engelures;
  • Myosite, tendinite.

Les troncs nerveux eux-mêmes et les terminaisons, ainsi que d'autres tissus situés anatomiquement à côté d'eux et affectant indirectement la fonctionnalité du tissu nerveux, peuvent être endommagés. Particulièrement visible, tels dommages causés par les brûlures et les engelures.

Cela peut également inclure une inflammation musculaire (myosite), des tendons et des ligaments (tendinite). Lorsque ces maladies sont également marquées par un engourdissement et une sensibilité diminuée (jusqu’à une perte totale).

La grossesse

Pendant l'accouchement, on note souvent un engourdissement des cuisses chez celles qui ont le droit et le gauche, des crampes et un engourdissement des muscles du mollet des jambes gauche et droite.

Dans le premier cas, tout s’explique par l’augmentation de la charge sur la colonne vertébrale: l’utérus enceinte grossit et serre les fibres nerveuses situées dans la région pelvienne.

Dans le second cas, l'explication est plus vague et, le plus souvent, les médecins se réfèrent au manque de macro et microéléments, en particulier de magnésium, de potassium, de calcium, etc.

Traitement engourdissant

Les principales méthodes de thérapie sont:

  • Les médicaments tels que Xefocam, Diclofenac, Mydocalm ou d’autres médicaments de la sous-classe des hormones stéroïdiennes (corticostéroïdes);
  • L'acupuncture;
  • Électrophorèse;
  • L'ostéopathie;
  • Échographie.

Pourquoi les jambes sont engourdies - que faire, comment traiter l'engourdissement des membres inférieurs?

Lorsque les jambes sont engourdies, faire les charges les plus simples de la vie quotidienne semble être une tâche impossible. La violation de la sensibilité entraîne des troubles circulatoires, l'innervation et la coordination des mouvements. Aux premiers stades, cette affection se manifeste rarement, mais au fil du temps, le symptôme peut évoluer et un engourdissement des jambes est observé en permanence. Si vous ne traitez pas la maladie qui l'a provoquée, le patient peut être confronté à une incapacité et à la perte du libre-service intégral.

Causes de l'engourdissement des jambes

Une fois que la patiente découvre qu'il a servi sa jambe et qu'elle est devenue «ouatée», elle commence à paniquer. Une telle anxiété est pleinement justifiée, le résultat de la pathologie est visible "sur le visage". Dans de rares cas, les causes de l'engourdissement des jambes sont de nature physiologique, mais nous en reparlerons un peu plus tard.

Si vous avez un engourdissement des jambes, je vous recommande de consulter un neurologue, car ce médecin procédera à un examen des maladies les plus courantes. Vous devriez également consulter un médecin si les pieds d'un jeune enfant deviennent engourdis - inscrivez-vous auprès d'un pédiatre pour éviter les complications d'un traumatisme à la naissance.

Pathologies provoquant un engourdissement des jambes

Si les membres des jambes deviennent souvent engourdis et qu'il y a une douleur lors d'attaques, alors la cause est une maladie chronique. Les signes de maladie ne sont pas seulement une sensation d’engourdissement - en général, les jambes souffrent constamment, une sensation de brûlure apparaît sur la peau et les membres sont constamment froids.

Causes pathologiques de l'engourdissement des membres inférieurs:

  • Hernie intervertébrale - le plus souvent, une perte de sensation dans les jambes survient en raison de la compression de la racine nerveuse avec le contenu du disque articulaire, qui s’échappe lors de la rupture de la membrane. Cette maladie s'accompagne de douleurs intenses et d'une mobilité réduite.
  • Protrusion - cette pathologie peut également entraîner un engourdissement des jambes. L'état est similaire au précédent, mais il n'y a pas de rupture, la membrane externe du disque intervertébral appuie sur le nerf.
  • Sténose spinale - à l'intérieur de la colonne vertébrale se trouve la moelle épinière responsable de l'innervation des extrémités. Lorsque le canal se rétrécit dans la région lombaire ou dans le sacrum, des fourmillements et un engourdissement des jambes peuvent survenir. L'opération aidera à se débarrasser de la maladie;
  • Le spondylolisthésis est un déplacement latéral de la vertèbre avec compression ultérieure du tissu nerveux. Pour les engourdissements dans les jambes, il faut supposer qu’il ya une déviation uniquement dans la région lombaire (dans la région du sacrum, les vertèbres se développent en un seul os à un âge de transition);
  • La sciatique est une lésion du nerf sciatique, généralement dans la partie inférieure de la fesse. Parfois, ses racines sont pincées dans les régions lombaire et sacrée. Dans cette situation, non seulement un engourdissement apparaît, mais aussi une douleur qui augmente avec la marche et la course et ne disparaît que lorsque le patient se repose. Un engourdissement peut apparaître dans tous les muscles des jambes (cuisses et jambes);
  • Polyarthrite rhumatoïde - si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner une perte de sensibilité. Près des articulations se trouvent des vaisseaux et des nerfs, qui peuvent propager l'inflammation;
  • Bursite - dans cette pathologie, les jambes et les bras deviennent engourdis, comme dans l'arthrite, seule la névrite se développe plus rapidement;
  • La neuropathie - survient généralement comme une complication du diabète, caractérisée par une diminution de la conduction neuromusculaire avec le développement d'un engourdissement de la peau des jambes;
  • Le névrome de Morton est la prolifération du nerf plantaire dans les tissus mous du pied. Dans cette condition, ses dommages se produisent, suivis d'une perte de sensibilité;
  • Thrombose - la lumière de caillots obstrués par les vaisseaux sanguins, entravant de manière significative la circulation sanguine. Les nerfs trophiques sont perturbés, un engourdissement des membres apparaît;
  • Athérosclérose - des plaques de cholestérol apparaissent généralement sur les parois des artères, ce qui empêche le sang de s'écouler jusqu'aux jambes. Peu à peu, un engourdissement apparaît;
  • Les varices - cette maladie entrave la circulation sanguine dans les jambes, contribue à la perte de sensibilité;
  • Maladie de Raynaud - affecte les petits vaisseaux des extrémités, engendre un engourdissement des paumes et des pieds;
  • Oncologie - n'excluez pas la présence de tumeurs. Ils peuvent serrer les nerfs en interrompant la conduction des impulsions le long de ceux-ci;

Parfois, la jambe devient engourdie et brûle à cause de lésions cérébrales - AVC, sclérose en plaques et blessures diverses. Si la croûte est endommagée lors du traitement des informations provenant des récepteurs, cette condition sera perçue comme une perte de sensibilité.

Causes physiologiques

Les conditions suivantes à partir desquelles les jambes deviennent engourdies sont des anomalies physiologiques. Ce ne sont pas des maladies, elles ne contribuent pas à la destruction des organes et des tissus. Ceux-ci comprennent:

  • Stress - certains ne comprennent pas pourquoi les jambes sont engourdies à cause de situations stressantes. La raison en est simple: tous les organes et systèmes sont étroitement interconnectés. Toute interruption du travail dans un domaine entraîne un désordre dans un autre.
  • Aggravation de la posture, mauvaise position des jambes - beaucoup de gens remarquent à quel point les membres deviennent engourdis lorsqu'ils sont assis sur une chaise ou après avoir dormi dans une position inconfortable. Dans de telles conditions, les vaisseaux sont pincés, la circulation sanguine est perturbée;
  • Surmenage - la surcharge émotionnelle est une violation de la physiologie du cerveau, y compris des services responsables de la perception des parties du corps. Peu à peu, vous pouvez sentir l'engourdissement du pied, de la jambe ou de la cuisse.
  • L'alcool - L'abus d'alcool est dangereux en raison du risque d'intoxication, qui peut avoir un effet négatif sur le système nerveux avec l'apparition de symptômes caractéristiques d'engourdissement.

Il y a moins de raisons physiologiques pour lesquelles une perte de sensibilité apparaît - mais elles nécessitent également un diagnostic et l'utilisation de médicaments appropriés.

Les symptômes

La variété des raisons rend parfois difficile le diagnostic de la pathologie, ce qui peut semer la confusion non seulement chez le patient, mais aussi chez le médecin. Selon le degré de gravité de certains symptômes, on peut supposer un facteur qui a provoqué l’apparition de la maladie: certains sont souvent engourdis au niveau de la cuisse, tandis que d’autres sont les membres inférieurs.

Voici les plaintes les plus populaires des patients:

  • Le membre devient engourdi de la hanche au pied - il faut tout d’abord supposer la présence d’une hernie intervertébrale ou d’un nerf sciatique pincé qui donne des branches à toutes les parties de la jambe;
  • La sensibilité disparaît du genou au pied - il est nécessaire que le neurologue apparaisse pour des dommages aux nerfs périphériques. Vous devez assumer les varices, l'athérosclérose ou la présence de blessures. Nous ne pouvons pas exclure et pincer dans le sacrum et les parties inférieures de la taille;
  • Engourdissement de la hanche - se produit le plus souvent à cause de blessures à la colonne vertébrale, d'inflammations dans l'articulation de la hanche. Les nerfs cutanés souvent endommagés innervant la région;
  • Le talon ou les orteils deviennent engourdis - l'éperon de talon, le neurome de Morton ou la maladie de Raynaud peuvent en être la cause. Ces pathologies ont un effet local, contribuant à l’apparition d’un symptôme au niveau du pied;
  • La jambe gauche ou droite devient engourdie - la lésion unilatérale est caractéristique de la sciatique, des hernies ou des lésions des racines de la colonne vertébrale;
  • Les membres deviennent engourdis, généralement la nuit pendant le sommeil, ce qui est généralement une cause physiologique. Cela est dû à la posture gênante dans laquelle les vaisseaux et les nerfs sont comprimés, ce qui nuit à la circulation sanguine. Dans les mêmes conditions, un engourdissement peut survenir chez la femme enceinte, lorsque le déplacement de l’utérus peut entraîner une contraction des nerfs, même à la position habituelle des membres.

Symptômes associés

Un engourdissement dans les jambes n’est qu’un symptôme faisant partie du syndrome de pathologie caractéristique. Il se manifeste généralement dans le contexte d'autres signes, dont la connaissance joue un rôle important dans le diagnostic de la maladie sous-jacente. Le tableau clinique de l'engourdissement est présenté par:

  • Une sensation de lourdeur dans les jambes est un signe avant-coureur; une gêne apparaît généralement le soir et se concentre dans les jambes et les pieds;
  • Douleur - parle en faveur des symptômes neurologiques. La douleur est habituellement brûlante, douloureuse ou pulsante;
  • La paresthésie est une sensation désagréable sur la plante des pieds, comme une perte de sensation à court terme avec une pression éclatante sur la peau;
  • Pulsation réduite - ce symptôme est caractéristique des lésions vasculaires, ce qui entrave le flux sanguin du cœur vers les jambes. Le plus souvent observé dans l'athérosclérose;
  • Les dommages à la peau et aux ongles sont une manifestation de troubles trophiques. Peu à peu, les membres deviennent froids, la peau pâlit, des ongles cassants apparaissent, des cheveux tombent, des ulcères se forment.

La gravité des symptômes dépend du type de pathologie spécifique à l’origine d’un engourdissement des jambes.

Diagnostics

Pour identifier la cause, vous devriez consulter un médecin - le médecin sait quoi faire si la jambe devient engourdie et ne passe pas, prescrire le diagnostic et le traitement nécessaires. La première visite est recommandée au thérapeute, après quoi la consultation d'un phlébologue, rhumatologue, cardiologue, chirurgien, chirurgien orthopédique ou neurologue sera programmée. Dans la plupart des cas, le patient est envoyé chez le dernier spécialiste, puisque 80% des causes d'engourdissement sont de nature neurologique. Pour confirmer le diagnostic, vous devez passer:

  • Rayons X de la colonne vertébrale ou des jambes - sur les photos, vous pouvez trouver des courbures ou des blessures qui contribuent à pincer les nerfs;
  • La tomodensitométrie (TDM) est plus informative que la méthode précédente, mais la dose de rayonnement est plus élevée ici. Il est montré pour clarifier l'étendue des dommages aux os et aux articulations;
  • L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est une bonne méthode pour détecter l'inflammation des articulations et des muscles. Il montre l'état du tissu nerveux, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques du cerveau, la présence de tumeurs.

Le passage de l'examen instrumental est une étape obligatoire - sur cette base, un diagnostic final est établi, le traitement nécessaire est sélectionné.

Traitement

Considérez comment traiter l'engourdissement des jambes. Les méthodes les plus efficaces sont l’utilisation de médicaments, la physiothérapie, la physiothérapie et les massages.

Prendre des médicaments en fonction de la cause

Le facteur provoquant détermine comment traiter l'engourdissement des jambes:

  • Les analgésiques (nimésulide, Voltaren) - sont prescrits dans la plupart des cas en présence de douleur et d’inflammation. Si elles sont inefficaces, les corticostéroïdes peuvent être prescrits sur ordonnance;
  • Nootropiques (Piracetam, Glycine) - pris avec des troubles circulatoires, des accidents vasculaires cérébraux;
  • Fonds basés sur l'héparine - administrés par voie intraveineuse pour la détection de thrombose, varices, maladies vasculaires;
  • Vitamines - Si la perte de sensibilité survient dans le contexte d’états déficients, divers suppléments sont nommés pour restaurer le corps.

Le médecin vous prescrira le schéma thérapeutique principal - cela dépendra du type de pathologie à l'origine du développement d'un engourdissement des jambes.

Autres méthodes de thérapie

Pour consolider les résultats, un certain nombre de procédures de renforcement sont attribuées. Ces procédures ne sont pas seulement un traitement, mais sont également incluses dans le programme de prévention de l'engourdissement des jambes. À cette fin, montré:

  • Physiothérapie - donne de bons résultats et est utilisé dans la plupart des maladies. Pour améliorer l'absorption des médicaments, l'électrophorèse convient, en tant que récupération des tissus affectés, il est possible d'appliquer des procédures de réchauffement, UHT, thérapie magnétique, thérapie au laser;
  • Entraînement physique thérapeutique - Les exercices sont illustrés par une technique spéciale. Dans la plupart des cas, la gymnastique selon Bubnovsky est efficace.
  • Massage - en rémission aide à réchauffer, améliore la circulation sanguine et la sensibilité;
  • L'acupuncture est l'une des méthodes de la médecine alternative, il est nécessaire de la mener dans des salons spécialisés.

Ces méthodes de traitement sont prescrites pour de nombreuses pathologies, ont des contre-indications - alors consultez-les avec un spécialiste avant de les mettre en oeuvre.

Élimination de l'engourdissement des jambes à la maison

Un traitement complet des engourdissements dans les jambes à la maison ne fonctionnera pas. Le choix du traitement pour éliminer la cause sous-jacente est effectué en clinique. Mais vous pouvez supprimer l'engourdissement pendant un moment. Pour ce faire, vous pouvez utiliser:

  • Douche de contraste - le moyen le plus simple de rétablir la sensibilité aidera à supprimer les engourdissements. De l'eau de température différente est fournie à la peau, dont les gouttes contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins, activent le travail des terminaisons nerveuses;
  • Pommade provoquée par un engourdissement des jambes - les agents chauffants sont populaires (Kapsikam, Viprosal). Activer le flux sanguin, irriter la peau, restaurer les récepteurs;
  • Pour consolider le résultat, le massage et la gymnastique sont effectués - en l’absence de contre-indications, ces méthodes ont bien fonctionné dans le traitement des engourdissements.

Vous pouvez compléter les procédures de restauration avec des remèdes populaires - les plus populaires sont le frottement avec du poivre, du gingembre, de l'ail et diverses teintures à base d'alcool ou d'herbes médicinales.

Prévention

Les mesures préventives comprennent la prévention de la récurrence de la maladie, qui peut provoquer un engourdissement des jambes. Les bases de ce programme incluent:

  • Régime alimentaire;
  • Maintenir un mode de vie sain;
  • Thérapie physique;
  • Éviter l'alcool et le tabagisme;
  • Supervision chez le médecin traitant.

Pour établir un schéma détaillé, vous pouvez contacter le médecin de votre région de résidence après avoir passé un examen préliminaire.

Un engourdissement des jambes est un symptôme de maladies chroniques dans le corps et nécessite un traitement obligatoire. Pour éliminer la maladie, on a prescrit une pharmacothérapie, de la physiothérapie, de la gymnastique et des massages. En complément, vous pouvez utiliser des médecines alternatives et traditionnelles.