Est-ce que vos pieds deviennent engourdis? Cela peut être un symptôme précoce d'une maladie grave.

L'engourdissement des orteils est un signal du corps, indiquant la présence d'une certaine pathologie nécessitant un traitement urgent. En soi, l'engourdissement est une sensation douloureuse de picotement et de brûlure aux orteils, que les patients traitent comme une sensation extrêmement désagréable.

Un engourdissement des orteils du pied peut être à la fois inoffensif et sûr, ainsi que le premier signe d’une maladie grave.

Raisons

La raison principale de ce phénomène est que les chaussures serrées et inconfortables empêchent l'irrigation sanguine normale. Dans ce cas, les chaussures peuvent être fabriquées dans un matériau dur et de mauvaise qualité, avoir une forme inconfortable et des talons hauts. Lorsque vous portez de telles chaussures, les pouces et les doigts du pied sont tout d’abord touchés, et l’engourdissement n’est observé que du côté droit ou du pied gauche. Le plus souvent, un engourdissement est observé chez les personnes qui passent beaucoup de temps sur leurs jambes. En règle générale, à la fin de la journée de travail, les orteils des jambes gonflent et prennent plus de volume dans la chaussure, ce qui aggrave encore le problème.

Cependant, en plus de ce problème complètement soluble, il existe de nombreuses autres causes d’engourdissement des doigts. Ceux-ci comprennent:

  1. Troubles circulatoires. Les maladies suivantes conduisent à un mauvais apport sanguin: syndrome de Raynaud, goutte, athérosclérose, migraine, endartérite, microstroke, etc. Au début, seuls le bout des doigts deviennent engourdis, mais les autres parties du pied sont très froides.
  2. Violation de la conduction nerveuse. La compression des faisceaux nerveux ou une nutrition insuffisante des cellules nerveuses entraîne un engourdissement dans certaines parties de la jambe. Ces lésions comprennent les hernies discales intervertébrales, la pathologie de la moelle épinière, la sciatique, la polyarthrite rhumatoïde et la sciatique.
  3. Lésions nerveuses. Se produit dans les désordres métaboliques ou quand le corps est intoxiqué. Dans ce cas, il semble à la personne que la chair de poule "rampe" sur son corps.
  4. Pathologie des membres inférieurs. La douleur, la sensation de brûlure et l'engourdissement peuvent provoquer diverses affections articulaires: arthrose déformante du pied, pied plat, déformation du pied. Alors, tout à coup, le coup de pouce devient engourdi.
  5. Manque de vitamines et de minéraux. Une carence en vitamine B12 peut altérer la conduction nerveuse, une carence en calcium peut fragiliser et fragiliser les os, tandis qu'une carence en fer entraîne une diminution de l'hémoglobine.

Quelles maladies sont accompagnées par un engourdissement des orteils

Ce symptôme accompagne une grande variété de maux. Considérons les principaux:

  1. Ostéochondrose. Avec la hernie des disques intervertébraux et l'ostéochondrose, les doigts deviennent engourdis, car il y a des nerfs dans la colonne vertébrale qui fournissent une sensibilité aux membres inférieurs.
  2. Le diabète. Avec cette pathologie, le pouce est souvent engourdi à droite, puis à la jambe gauche.
  3. Les tumeurs. La tumeur de la moelle épinière se développe et serre les nerfs responsables de la sensibilité des membres inférieurs.
  4. Dépendance à l'alcool. Engourdissement vient avec une gueule de bois avec l'alcoolisme. Dans ce cas, une grande quantité de liquide s'accumule dans le corps, ce qui provoque un gonflement, une vasoconstriction et un engourdissement.
  5. Arthrose et l'arthrite. Avec ces affections, les doigts ne sont pas seulement engourdis, mais aussi blessés après un effort physique prolongé, ainsi qu'au repos.
  6. Pathologie des nerfs. Lorsque les nerfs sont endommagés, il se produit un engourdissement qui s'accompagne de brûlures, de douleurs et de démangeaisons.

Si la cause de ce phénomène est basée sur des dommages graves, les conséquences seront catastrophiques. Une personne peut perdre quelques doigts ou devenir invalide du fait de son immobilité totale.

Symptômes supplémentaires

Un engourdissement est souvent accompagné de symptômes:

  • perte partielle ou totale de sensibilité des orteils;
  • sensation de peau serrée;
  • brûlant dans l'engourdissement;
  • douleur et picotement;
  • "Courir" la chair de poule sur la peau;
  • membres constamment froids.

Si la cause du symptôme est une maladie particulière, le tableau clinique est complété par d'autres manifestations.

Quel médecin contacter?

Tout d'abord, vous devez contacter votre médecin local, qui vous attribuera une série de tests de laboratoire, puis vous dirigera vers un spécialiste. Dans certains cas, vous devrez consulter plusieurs spécialistes: un neurologue, un endocrinologue, un rhumatologue, un neurochirurgien, un néphrologue et un angiosurgeon.

Diagnostics

Après avoir examiné le patient et pris ses antécédents, on lui prescrit des examens de laboratoire et des examens instrumentaux. Pour ce faire, nommez:

  • numération globulaire complète;
  • test sanguin pour la protéine C-réactive;
  • test sanguin pour le facteur rhumatoïde;
  • sang pour le sucre;
  • analyse d'urine;
  • sang pour les marqueurs tumoraux;
  • tests sérologiques;
  • Radiographie;
  • échographie des vaisseaux;
  • biopsie osseuse;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • tomodensitométrie (CT).

Que faire si les orteils deviennent engourdis

Après les mesures de diagnostic et le diagnostic correct, vous pouvez commencer le traitement. Il comprend les étapes suivantes:

  1. Soulagement médical des symptômes. Dans ce cas, prescrire des médicaments pour normaliser la circulation sanguine de la zone touchée ou de la jambe dans son ensemble. À cette fin, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des relaxants musculaires à action locale ou centrale et des antidouleurs sont prescrits.
  2. Techniques manuelles. Ils améliorent l'apport sanguin dans la zone touchée, normalisent la relation avec le système nerveux central.
  3. Traitement de physiothérapie.
  4. Exercice thérapeutique.
  5. Acupuncture

Si la cause de l’engourdissement est une fatigue banale des jambes ou des chaussures inconfortables, il suffit alors de masser le pied, de garder les pieds au chaud et d’enlever les chaussures pour soulager la sensation désagréable.

Exercices pour les jambes

Afin de vous débarrasser des sensations désagréables dans les membres inférieurs, il est nécessaire de faire régulièrement des exercices spéciaux pour les orteils. En voici quelques unes:

  1. Serrez les orteils puis détendez-vous. Répétez l'exercice 50-100 fois.
  2. Tenez-vous près du mur, montez sur vos orteils et restez dans cette position pendant environ une minute. Répétez l'exercice dans quelques minutes. Exécuter cinq approches.
  3. Deviens droit, roule sur tes talons et réciproquement. Effectuer l'exercice 20 fois.

Méthodes traditionnelles de traitement

Si des pathologies graves n’ont pas été identifiées, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle:

  1. Appliquez du miel sur la zone des pieds engourdis. Appliquez un bandage et portez des chaussettes en laine. Au matin, retirez le pansement et lavez la jambe. Dans la soirée, répétez la procédure.
  2. Faites un bain chaud, plongez le pied et posez fermement les doigts au fond du réservoir. Cela améliorera la circulation sanguine et rendra la sensibilité.
  3. Prenez un récipient, versez-y 100 ml d’huile de tournesol, ajoutez 10 g de poivre moulu. Placez le récipient sur le bain à vapeur et laissez-le pendant 30 minutes. Laissez l’huile refroidir puis appliquez-la sur la zone anesthésiante du pied.

Si vous effectuez ces procédures régulièrement, l'engourdissement passera bientôt. À titre préventif, il est recommandé de prendre des complexes de vitamines et de minéraux, d’éviter de surcharger les jambes et de maintenir un mode de vie convenable.

Engourdissement des orteils

L'engourdissement des orteils est un symptôme non spécifique d'un certain processus pathologique, qui se caractérise par la formation de "chair de poule" et par la perte de sensibilité du bout des doigts des extrémités. Un symptôme similaire peut apparaître sur le fond de tout processus pathologique et sans la présence de la maladie. De plus, l'engourdissement d'un doigt peut indiquer avec précision une maladie.

Bien que cette manifestation soit elle-même un signe clinique, elle peut s'accompagner d'autres symptômes, notamment le syndrome de la douleur, un changement de démarche, des rougeurs et un gonflement des jambes. Établir le bon diagnostic nécessite une approche intégrée et différera selon l'origine de la maladie. L'élimination d'un symptôme aussi déplaisant, dans la plupart des cas, est conservatrice.

Étiologie

L'engourdissement des orteils est une affection assez courante dont l'apparition est influencée par un grand nombre de facteurs prédisposants, à la fois pathologiques et physiologiques.

Parmi les conditions sans rapport avec l'évolution d'une maladie, il convient de souligner:

  • séjour prolongé dans une position inconfortable, ce qui entraîne une compression des nerfs et des vaisseaux sanguins situés dans la région située sous le genou. Ceci est souvent observé avec une assise prolongée sur des jambes pliées ou dans une pose, jambes à jambes;
  • porter des chaussures trop étroites et des talons hauts est le principal facteur qui explique pourquoi vos gros orteils deviennent engourdis;
  • l'hypothermie des doigts des membres inférieurs affecte la violation de leur sensibilité;
  • abus de mauvaises habitudes, en particulier fumer et boire de grandes quantités d'alcool. Ces dépendances affectent l’apport sanguin et métabolique, ce qui provoque un engourdissement fréquent du bout des doigts;
  • manque de vitamines impliqué dans le fonctionnement des nerfs périphériques.

Un engourdissement périodique ou prolongé du majeur sur la jambe gauche ou droite peut indiquer une pathologie de la colonne lombaire.

Un engourdissement constant du petit doigt indique souvent la présence de troubles vasculaires, de processus infectieux et d'autres pathologies. Parmi les maux les plus courants peuvent être identifiés:

Engourdissement souvent marqué des orteils pendant la nuit, qui est souvent la réponse du corps à:

  • fatigue musculaire;
  • manque de calcium et de magnésium;
  • manque de complexe vitaminé B;
  • sédentarité ou conditions de travail sédentaires;
  • stress et fatigue nerveuse;
  • maladies oncologiques;
  • polynévrite;
  • ostéochondrose.

Les patients se plaignent souvent de l'apparition d'un symptôme similaire au niveau des membres inférieurs pendant la marche ou la course. Cela est dû aux facteurs suivants:

  • chaussures inconfortables;
  • muscle pincé nerf de la cuisse;
  • hernie intervertébrale;
  • conséquence d'un large éventail de blessures traumatiques au pied;
  • thrombose de la jambe.

En plus des facteurs ci-dessus, un engourdissement du gros orteil, dans la plupart des cas, ainsi que l'apparition de sensations similaires sur d'autres doigts peuvent être causés par:

  • athérosclérose;
  • métastase d'un cancer;
  • La maladie de Raynaud;
  • polyneuropathie;
  • la goutte;
  • tuberculose et autres pathologies de la colonne vertébrale entraînant sa déformation;
  • varices - alors que l'engourdissement s'étendra à toute la surface du pied;
  • névralgie du nerf sciatique;
  • arthrite ou arthrose;
  • pathologies du système cardio-vasculaire, à savoir arythmie, troubles du rythme cardiaque, malformations cardiaques congénitales ou acquises;
  • l'hypertension;
  • sclérose en plaques;
  • microstroke;
  • pathologies du système nerveux;
  • manque de complexe de vitamine B dans le corps;
  • chimiothérapie.

Classification

L'engourdissement des orteils peut être:

  • temporaire - caractérisé par une action mécanique dont l'exclusion conduira à l'élimination complète d'un tel symptôme;
  • chronique - se distingue par le fait que, dans presque tous les cas, il est associé à la survenue d'une maladie chronique particulière. Un tel signe sera présent chez une personne jusqu'à ce que la maladie soit complètement éliminée.

Symptomatologie

Dans les situations où les doigts de la jambe droite ou gauche deviennent engourdis, ce qui se traduit par des crises convulsives à court terme sans symptômes supplémentaires, les gens n'ont pas à s'inquiéter. Mais il se trouve que le principal symptôme inquiète continuellement une personne et qu'il s'accompagne des manifestations cliniques suivantes:

  • douleur intense;
  • picotements dans les jambes;
  • l'incapacité à distinguer le chaud du froid;
  • la propagation du symptôme principal à l'ensemble du pied et de la jambe;
  • le sentiment qu'une personne était «couchée» sur un membre après son sommeil;
  • changer l'ombre du bout des doigts - ils peuvent devenir bleuâtres ou devenir rougeâtres;
  • changement de démarche;
  • l'incapacité de rester debout pendant de longues périodes;
  • faiblesse et vertige sévère.

C’est la liste principale des symptômes pouvant accompagner l’engourdissement des pieds et des orteils. Chez chaque patient, les symptômes seront individuels.

Diagnostics

Si l’un ou plusieurs des signes cliniques mentionnés ci-dessus apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste qui, après le premier examen, dirigera les patients vers des spécialistes plus restreints.

Tout d'abord, le médecin a besoin de:

  • lire l'historique du cas et l'histoire de la vie du patient - pour identifier les raisons pour lesquelles les orteils deviennent engourdis;
  • effectuer un examen physique approfondi;
  • Interrogez la personne en détail pour connaître la gravité des symptômes.

Les études de laboratoire n’ont pratiquement aucune valeur diagnostique, mais elles ont pour but de rechercher les signes du processus pathologique. Les principales sont l'analyse générale et la biochimie sanguine, ainsi que l'analyse générale de l'urine.

Parmi les études instrumentales les plus couramment utilisées, on trouve:

  • Échographie des vaisseaux sanguins;
  • Rayons X de la colonne vertébrale;
  • IRM et CT.

En outre, la consultation de spécialistes tels que:

Traitement

Pour éliminer la maladie, qui a entraîné un engourdissement des doigts de la jambe gauche ou du membre droit, un traitement de base approprié est appliqué. La tactique de traitement sera individuelle pour chaque patient, mais elle est souvent basée sur:

  • prendre des drogues;
  • gymnastique thérapeutique;
  • procédures physiothérapeutiques.

Le traitement médicamenteux comprend la prise de tels médicaments:

  • antispasmodiques et analgésiques;
  • des relaxants musculaires et des chondroprotecteurs;
  • substances visant à améliorer l'apport sanguin aux extrémités;
  • vitamines et complexes minéraux.

La physiothérapie dans les cas d'insensibilisation des extrémités des orteils comprend:

  • Hirudothérapie;
  • acupuncture;
  • pierres de massage de guérison;
  • moxothérapie.

De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant des méthodes non conventionnelles, dont l'utilisation est préférable de commencer après avoir consulté votre médecin. Les moyens les plus efficaces sont:

  • teinture à base de citron et d'ail;
  • huile de poivre noir;
  • lotion au miel;
  • la mise en place de bains de pieds avec l'ajout d'herbes médicinales ou de plantes;
  • Bains de contraste - vous devez plonger le membre engourdi dans le bassin avec de l'eau chaude et froide.

Avant d'utiliser de tels moyens de thérapie, vous devriez consulter votre médecin.

Prévention

Pour que les personnes ne souffrent pas de l'apparition d'un symptôme aussi déplaisant, il vous faut:

  • abandonner complètement la dépendance;
  • minimiser la consommation de café fort et de thé noir;
  • manger des repas chauds régulièrement;
  • bouger plus et marcher;
  • ne porter que des chaussures confortables;
  • éliminer l'influence de la fatigue physique et émotionnelle;
  • se détendre complètement;
  • éviter l'hypothermie;
  • changez de position plus souvent en position assise;
  • garder un poids corporel normal.

Cependant, la principale mesure préventive est considérée comme la mise en place régulière d'un examen clinique complet, qui révélera dans les premières phases la pathologie qui répond à la question de savoir pourquoi les orteils deviennent engourdis.

Causes et traitement de l'engourdissement des pieds

Un engourdissement du pied ou une paresthésie est une diminution ou une perte totale de sensibilité due à la compression du nerf. Un engourdissement des extrémités est accompagné de symptômes tels que des picotements, des douleurs et un gel.

Un engourdissement dans les pieds peut être un signe du développement de maladies systémiques. Si une gêne se produit régulièrement, vous devriez consulter un médecin, car la parescence est le signe de maladie du corps.

Quand les pieds deviennent engourdis

Pourquoi les pieds deviennent engourdis - la raison en est généralement un long séjour dans une position statique inconfortable, ce qui a pour effet de pincer les racines nerveuses et de rendre le membre temporairement moins sensible. C'est-à-dire que la jambe peut simplement "s'allonger". Diminue également la sensibilité des extrémités pendant l'hypothermie. Le manque de vitamines B est une autre cause d'engourdissement de la plante des pieds. Avec l'autitaminose, les patients se plaignent d'augmentation de la fatigue, d'irritabilité et d'arythmie cardiaque.

Cependant, il existe des causes pathologiques de l'engourdissement du pied. La neuropathie est la pathologie la plus couramment diagnostiquée d'engourdissement des orteils. Avec cette maladie, les fibres nerveuses sont endommagées. Le plus souvent, le pied droit engourdi. En tant que diagnostic indépendant, la neuropathie est rare. Il se développe généralement sur fond de diabète sucré ou de sclérose en plaques.

Les semelles des jambes deviennent insensibles à la suite d'un AVC ischémique de l'artère cérébrale ou vertébrale. C'est un engourdissement qui vous permet de définir un trait au stade initial.

Les troubles de l’approvisionnement en sang sont une cause fréquente d’engourdissement du talon et du pied. Un ralentissement de la circulation sanguine peut déclencher:

  • Varices - détérioration du fonctionnement des valves des veines sur le fond d'une fragilité accrue des parois vasculaires. Avec les varices, la stagnation se développe, de sorte que le pied ne reçoit pas suffisamment d'oxygène et de nutriments. Cela conduit à un gonflement et un engourdissement des jambes;
  • Thrombose - augmentation de la coagulation du sang, détérioration des processus naturels de sa liquéfaction, formation de caillots sanguins (caillots sanguins). Outre l’engourdissement des jambes, la thrombose se caractérise par des poches et une teinte bleutée de la peau des jambes;
  • La thrombophlébite est un processus inflammatoire des parois des gros vaisseaux, conduisant à un épaississement du sang. La violation du flux sanguin entraîne une diminution de la sensibilité des pieds, du gonflement et des rougeurs;
  • L'athérosclérose est une pathologie vasculaire dans laquelle des plaques de cholestérol se forment sur les parois des vaisseaux, ce qui ferme la lumière et réduit la quantité de sang circulant dans la veine. En raison d'un manque d'oxygène, la jambe dans le pied devient engourdie. L'athérosclérose s'accompagne d'une douleur intense et d'une perte de force;
  • L'endartérite oblitérante est une maladie dans laquelle la lumière de gros vaisseaux (veines ou artères) est réduite. Le mouvement du sang ralentit, il y a un engourdissement dans les pieds. En l'absence de traitement adéquat, la maladie peut entraîner un blocage complet de l'artère.
  • Angioneurose - spasme des capillaires. Parfois, après un spasme, il se produit une forte expansion de petits vaisseaux et la maladie devient cyclique. L'angionévrose se manifeste par une rougeur des membres inférieurs, leur gel, leur syndrome douloureux et un engourdissement.

La lymphostase survient lorsque la sortie de la lymphe ralentit et que le système lymphatique est bloqué. Accompagné par un engourdissement des pieds, gonflement grave, grossissement de la peau sur la jambe. La lymphostase sévère (éléphantiasis) est irréversible, la jambe est immobilisée, la personne devient handicapée.

Maladies de la colonne vertébrale - une autre raison pour laquelle les pieds engourdis. Dans la colonne vertébrale, les fibres nerveuses sont localisées, envoyant des impulsions aux extrémités. Avec la déformation des disques intervertébraux, il se produit un pincement des extrémités et une innervation des jambes. Les maladies les plus courantes du système musculo-squelettique, provoquant un engourdissement des pieds:

  • L'ostéochondrose est une pathologie caractérisée par un changement dystrophique-dégénératif du tissu cartilagineux des articulations, le pincement des racines nerveuses, l'innervation des pieds;

L'ostéochondrose est diagnostiquée chez 70% des patients qui se plaignent d'un engourdissement des jambes. La localisation de l'engourdissement dépend de la partie de la colonne vertébrale touchée par la maladie. Pieds engourdis par ostéochondrose de la colonne lombaire.

  • Hernie intervertébrale - se développe en raison de la déformation de la structure et du déplacement des racines de la moelle épinière. En plus de l’engourdissement des pieds, il existe un syndrome de fatigue chronique, des douleurs dans les jambes;
  • Spondylose - déformation des os de la colonne vertébrale, formation de croissances ou "épines". Ce qui serre les racines nerveuses de la moelle épinière et conduit à une perte de sensibilité des membres inférieurs. Accompagné de maux de dos et de faiblesse générale.

Le diabète sucré est une maladie systémique dans laquelle le flux sanguin dans les membres inférieurs est perturbé, des modifications dégénératives irréversibles se produisent dans les tissus mous. Avec une forte augmentation de la glycémie, un engourdissement des pieds, un assèchement de la peau, des fissures et des ulcères se développent.

Les terminaisons nerveuses du pied provoquent un engourdissement. Ce symptôme est caractéristique de l'arthrite et des éperons. Les maladies entraînent des déformations des articulations et une innervation du pied.

Dans les maladies du système nerveux central (système nerveux central), l’alimentation des membres en impulsions nerveuses est perturbée et leur sensibilité diminue. La polyneuropathie se caractérise par l'affection de petites terminaisons nerveuses dans tout le corps. Dans la sclérose en plaques, le tissu nerveux renaît dans le tissu conjonctif et la trophicité est réduite. Le premier signe de la maladie est un engourdissement des pieds.

Les lésions osseuses (fractures ou fissures) sont une cause fréquente de lésions ou de pincements des fibres nerveuses. La transmission de l'influx nerveux est perturbée et les jambes deviennent engourdies.

Le cerveau est responsable du fonctionnement normal de tous les organes et systèmes du corps. Si le cerveau est altéré, il existe un dysfonctionnement du système nerveux central et une perte de sensibilité des membres inférieurs. La cause de l'engourdissement des jambes peut être de telles maladies:

  • Tumeurs dans le cerveau ou la moelle épinière. Outre l’engourdissement des pieds, les patients se plaignent de maux de tête, de troubles de la coordination et d’orientation dans l’espace. Beaucoup de patients ne ressentent pas la température de l'eau;
  • Maladie de Raynaud - ralentissement du flux sanguin, développement soudain et paroxystique. Une mauvaise circulation sanguine entraîne le gel des pieds et des mains, un engourdissement, une décoloration de la peau (elle devient bleuâtre). La maladie est une complication d'infections virales ou bactériennes. Le stress, l'hypothermie ou l'abus d'alcool peuvent provoquer une attaque de la maladie de Raynaud. Il existe une théorie de la susceptibilité génétique à la maladie.

Méthodes de diagnostic

Si un engourdissement des pieds ne disparaît pas spontanément dans les 10 à 15 minutes ou s'il se reproduit régulièrement, consultez un médecin. Le traitement de l'engourdissement du pied commence par identifier la maladie qui l'a provoqué. Cela nécessite un diagnostic complet, y compris un examen par plusieurs médecins:

Après examen médical du patient est dirigé à:

  • Échographie des vaisseaux et de la colonne vertébrale;
  • IRM (imagerie par résonance magnétique);
  • Examen radiographique;
  • Test sanguin (total et glucose).

Seul un spécialiste qualifié peut diagnostiquer et prescrire un traitement pour un engourdissement des pieds. L'automédication provoque la progression de la maladie systémique et le développement de complications dangereuses.

Méthodes de traitement

Sur la base des résultats d'études instrumentales et cliniques, le médecin établit un diagnostic final et prescrit un schéma thérapeutique. Le traitement vise à éliminer les maladies systémiques et à rétablir la sensibilité des pieds. Le traitement comprend généralement des injections de médicaments, de la kinésithérapie, de la physiothérapie et du laser.

Le traitement complet de l'engourdissement des pieds est:

  • Prescription de médicaments (myorelaxants et chondoprotecteurs);
  • L'opération - des plastiques des disques intervertébraux pour soulager le nerf de la compression pendant la hernie intervertébrale, l'ostéochondrose et la protrusion;
  • Normalisation du métabolisme à l'aide de complexes vitaminés;
  • Restauration du flux sanguin dans les gros vaisseaux des jambes - à cette fin sont prescrits des médicaments tels que Trental et Pentoxifylline;
  • Réduire le nombre et le volume de plaques de cholestérol - statines (otorvastatine).

Après l'élimination de la maladie systémique qui a provoqué un engourdissement, il est démontré que les procédures de physiothérapie rétablissent la sensibilité des pieds. Le plus souvent, des bains de paraffine et des bains de boue sont effectués.

Après consultation avec le médecin est autorisé à utiliser des remèdes populaires. Donc, pour éliminer les symptômes d'engourdissement, aidez le bain de pieds contrasté. Vous aurez besoin d'un bassin d'eau chaude et froide. D'abord, pendant 2-3 minutes, vous devriez plonger vos pieds dans l'eau tiède, puis dans le même temps - dans le froid. Il est préférable de tenir de tels bains avant le coucher. Après la procédure, vous devriez traiter la peau des pieds avec une crème nourrissante et porter des chaussettes.

Si la cause de la perte temporaire de sensibilité devait être dans une position inconfortable, vous devez modifier avec précaution la position en frottant doucement la peau dans la zone engourdie. Un léger massage vous permettra de rétablir rapidement le flux sanguin dans la zone à problèmes. L'essentiel est de ne pas faire de mouvements brusques. Si un engourdissement des pieds apparaît sans raison apparente et s’accompagne d’une perte de sensation dans d’autres parties du corps, n’essayez pas de le gérer à la maison. Il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance, car les symptômes indiqués sont caractéristiques du stade initial d'un accident vasculaire cérébral.

Les recommandations suivantes des guérisseurs traditionnels aideront à soulager les engourdissements du pied:

  • Teinture de traitement Trèfle: versez une pincée d’herbe séchée avec un verre d’eau bouillante. Laisser infuser pendant 2-3 heures. Prenez deux verres par jour pendant 3 jours;
  • Effectuer des exercices spéciaux pour le pied et les orteils. Effectuez-les assis ou couchés. Il est nécessaire d'étirer les jambes et de plier les doigts sans plier l'articulation du genou. De tels exercices peuvent éliminer les symptômes désagréables d'engourdissement.

Prévention

Pour éviter une perte de sensation dans les membres inférieurs, vous devez:

  • Modérément exercice;
  • Réduisez la quantité de boissons consommées avec une teneur élevée en caféine (thé noir, café, cola, énergie);
  • Abandonner les mauvaises habitudes (fumer, boire de l'alcool fort);
  • Deux fois par an pour prendre des complexes multivitaminiques;
  • Suivre un cours de massage préventif;
  • Faire un échauffement avec un travail «sédentaire»;
  • Mangez bien;
  • Donner la préférence au repos actif;
  • Si possible, évitez le stress.

Un engourdissement des pieds est un symptôme dans lequel vous devriez consulter un médecin. La désensibilisation peut être le premier signe d'une maladie systémique. La détection opportune de la maladie et de son traitement empêchera le développement de complications dangereuses et maintiendra la santé.

Engourdissement des pieds

Engourdissement des pieds - processus de perte de sensibilité complète ou partielle, provoquée par la compression des troncs nerveux ou des terminaisons, des formations vasculaires. La perte de sensation dans les jambes (paresthésie) est due à une altération de la circulation sanguine dans le corps, à une pathologie du système musculo-squelettique et à des tumeurs malignes. Un engourdissement du pied peut être accompagné de douleur, de fourmillements dans les pieds.

Un engourdissement du pied est un symptôme, accompagné d’un grand nombre de maladies. Les causes d'engourdissement doivent être diagnostiquées le plus tôt possible. Plus souvent, il apparaît chez les personnes de plus de 30 ans. Derrière le simple engourdissement du pied peut être une maladie grave, et si elle n'est pas traitée, elle peut être nocive pour la santé. Engourdissement répété des pieds - une raison sérieuse de consulter un médecin, c’est peut-être le signal SOS envoyé par le corps pour que vous y prêtiez votre attention.

L'engourdissement se développe avec des maladies du système musculo-squelettique, la présence d'un caillot de sang dans les gros vaisseaux, l'épine de talon, le diabète sucré et d'autres pathologies. Déterminer la cause et dire ce qui cause la paresthésie, ne peut qu'un médecin après l'historique et l'examen recueillis. Le traitement et l'auto-diagnostic de l'engourdissement des pieds peuvent être dangereux pour la santé. N'hésitez pas à contacter le médecin.

Engourdissement et douleur - une sensation de gêne et un picotement désagréable des pieds, des jambes ou des mains, la raison - un long séjour dans une position inconfortable, lorsqu'un nerf est soumis à un pincement, passe rapidement après le retrait du pincement. Un engourdissement prolongé ou souvent répété du pied est une raison pour contacter un spécialiste. Le traitement de l'engourdissement doit être complet et viser à éliminer la cause. Nommé par la prise de médicaments, la physiothérapie, les massages, l’acupuncture et d’autres traitements.

Engourdissement des pieds: causes possibles

Un engourdissement et des douleurs dans les jambes au niveau des pieds se développent principalement chez les personnes valides et suffisamment jeunes, et cela comporte un grand danger. Accompagné d'un engourdissement dans la jambe gauche ou droite, de brûlures, d'une perte totale de sensations, de douleurs.

Causes courantes d'engourdissement du pied:

    La neuropathie est une maladie caractérisée par des lésions des terminaisons nerveuses des membres inférieurs. Se produit rarement de manière isolée, dans la plupart des cas - diabète sucré ou sclérose en plaques.

Traitement

Après avoir appris toutes les raisons possibles du développement d'un engourdissement, après avoir vérifié avec précision qu'il n'y a pas de pathologie grave, vous pouvez faire le traitement vous-même à la maison. Mais ne commencez pas l'automédication sans diagnostic préalable et recommandation du médecin.

  • Si la cause de l'engourdissement est une posture incorrecte, changez-la et essayez de ne pas rester dans la même position pendant longtemps. Frotter la peau dans la zone d'engourdissement qui rétablit rapidement le flux sanguin aidera. Ne négligez pas les sports - courez, faites des exercices, dansez.
  • Vous ne pouvez pas faire de mouvements brusques.
  • Si l'engourdissement des jambes survient soudainement et s'accompagne également d'un engourdissement de toute autre partie du corps, appelez immédiatement l'ambulance, ce qui pourrait être le symptôme d'un accident cérébrovasculaire en développement.
  • Peut-être un engourdissement des pieds - une réaction de l'âge au café, à l'alcool ou au thé fort. Dans ce cas, vous devez abandonner ces produits.
  • Aller à la nutrition appropriée: diverses céréales - sarrasin, riz, avoine. Ne pas oublier les vitamines.
  • Essayez d'éviter l'ensoleillement excessif et l'hypothermie.
  • Des bains de pieds de contraste peuvent aider à traiter les engourdissements. Prenez deux récipients: l'un avec de l'eau tiède, l'autre avec du froid. Abaissez alternativement vos pieds dans chacun d'eux pendant quelques minutes. La manipulation doit être effectuée deux fois par jour - le matin et avant le coucher. Après le bain, graissez vos pieds avec une crème grasse et mettez des chaussettes chaudes.
  • Wraps au miel Le miel est le meilleur remède contre toutes les maladies. En plus du miel, vous aurez besoin d'un morceau de tissu, vous pouvez prendre un sac de plastique ou un film alimentaire. Endroits souvent engourdis, maculés de miel, enveloppés d'un morceau de tissu sur le dessus, afin de ne pas tacher les chaussettes ou le lit, enveloppez le sac au-dessus - cela ne permettra pas au miel de fuir, mettez des chaussettes.
  • Par litre d'eau, prendre 10 grammes d'ammoniac liquide et 50 grammes d'alcool de camphre. Appliquez le mélange sur la peau avant le coucher. Vous pouvez faire des mouvements de massage pour que le mélange soit mieux absorbé.
  • L'ail, ou plutôt la teinture, aidera rapidement à se débarrasser de la sensation d'engourdissement. Prenez 5 têtes, poussez-les. Ail pour vodka. Placez le navire dans un endroit sombre et froid pendant 2 semaines. Après cela, prenez 2 fois par jour pendant au moins un mois.
  • Prenez toute la graisse végétale et le sucre, environ une demi-tasse. Mélangez-les. Frotter ce mélange est sujet à des engourdissements. Ensuite, préparez un bain de 2 cuillères à thé de mer de sel et d’eau chaude. Les pieds montent dans un tel bain pendant environ 10-15 minutes.

Pourquoi mes orteils deviennent-ils engourdis?

Beaucoup d’entre nous connaissent le sentiment d’engourdissement qui s’accompagne de fourmillements et de «rampements» dans une certaine partie du corps. Une telle sensation peut se produire dans différentes parties du corps. Dans certains cas, elle est causée par une posture inconfortable qui cause un débit sanguin insuffisant dans une partie du corps. Par sa nature même, elle est absolument inoffensive et passe rapidement. Un signal d’anxiété peut être l’engourdissement fréquent et prolongé d’une zone particulière du corps. Dans ce cas, il est utile de connaître la raison de son apparition et de consulter un médecin.

Dans notre article, nous examinerons les causes les plus courantes d'engourdissement des orteils. Dans certains cas, ce sentiment, comme mentionné précédemment, apparaît pour des raisons tout à fait naturelles. Par exemple, vous enfilez des chaussures inconfortables ou à l'étroit, restez assis longtemps dans une position inconfortable. Une telle compression provoque des troubles de clampage nerveux et de la circulation sanguine. Une fois la source du problème éliminée, les engourdissements disparaissent rapidement et ne sont pas le signe d'une maladie grave. Si de telles sensations vous accompagnent assez souvent et sans raison apparente, en particulier la nuit, il est bon de penser à consulter un médecin et de ne pas la remettre à plus tard.

Causes d'engourdissement dans les orteils

Les causes des engourdissements des doigts des membres inférieurs sont nombreuses et il est impossible de déterminer la cause correcte de ces sensations. Si ces symptômes se produisent fréquemment, vous devrez peut-être consulter un neurologue, un neurochirurgien, un angiologue ou un chiropracteur. Pour un examen plus détaillé, le médecin vous prescrira un certain nombre d'outils de diagnostic et de tests de laboratoire, analysera les résultats, établira le diagnostic correct et sera en mesure de formuler des recommandations pour le traitement de la maladie sous-jacente.

La liste des maladies accompagnées d'un engourdissement des orteils est assez longue:

  • microstroke;
  • sclérose en plaques;
  • attaques ischémiques transitoires;
  • la migraine;
  • le diabète;
  • l'obésité;
  • polyneuropathie alcoolique;
  • La maladie de Raynaud;
  • angiopathies de diverses origines;
  • endartérite;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire;
  • inflammation des os des membres inférieurs et de la colonne vertébrale;
  • syndrome de tunnel;
  • hernie intervertébrale;
  • sténose lombaire;
  • sciatique;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • lésions de la tumeur du nerf périphérique;
  • le cancer;
  • blessures et engelures;
  • maladie de la thyroïde;
  • insuffisance rénale;
  • la lèpre;
  • amylose héréditaire;
  • manque de vitamine B12 ou B6;
  • hypocalcémie;
  • pieds plats;
  • natoptysh.

La maladie qui cause le mutisme des orteils peut être assez grave et vous ne devez pas différer la visite chez le médecin. Après avoir examiné la liste des raisons ci-dessus, vous pouvez voir que beaucoup d’entre elles affectent de manière significative le mode de vie habituel et qu’elles peuvent, avec la progression, conduire à une invalidité.

Symptômes supplémentaires d'engourdissement dans les orteils

Un engourdissement dans les orteils peut être accompagné d'un certain nombre de symptômes supplémentaires:

  • perte ou diminution de la sensibilité dans la zone d'engourdissement;
  • la douleur
  • coup de froid;
  • sentiment de rampement;
  • sensation de picotement;
  • faiblesse générale.

De plus, le patient peut ressentir les symptômes de la maladie sous-jacente, ce qui a provoqué un engourdissement des orteils. Le degré de gravité dépendra du stade de la maladie.

Diagnostic pour engourdissement des orteils

Lors de la première étape de l'examen, afin de déterminer la véritable cause de la sensation d'engourdissement des orteils, le médecin procède à une enquête détaillée et à un examen du patient. La tactique des diagnostics instrumentaux et de laboratoire ultérieurs dépendra des résultats obtenus.

L'ensemble des procédures de diagnostic peut inclure:

  • tests cliniques de sang et d'urine;
  • sang pour le sucre;
  • examen biochimique du sang;
  • analyse sérologique (pour le facteur rhumatismal);
  • examen microbiologique;
  • tests pour les marqueurs tumoraux (pour tumeur suspectée);
  • radiographie;
  • Échographie des vaisseaux des membres inférieurs;
  • l'angiographie;
  • réovasographie de l'artère de la jambe;
  • Scanner;
  • IRM
  • biopsie osseuse (suspicion de tuberculose osseuse ou d'ostéomyélite);
  • scintigraphie (pour suspicion de tumeur maligne).

Après avoir analysé les données obtenues, le médecin peut établir un diagnostic et prescrire un traitement pour la maladie sous-jacente qui engourdit les orteils.

Comment vous aider avec un engourdissement des orteils?

Si l'engourdissement des orteils n'est pas causé par une maladie grave, vous pouvez vous aider vous-même.

  1. Prenez soin d’acheter des chaussures confortables avec un bout large; lorsque vous essayez, assurez-vous que les chaussures ne pincent pas le pied et que vos doigts puissent bouger librement.
  2. Essayez de changer de position plus souvent et asseyez-vous dans une position confortable. En cas d'engourdissement, faites un massage pour normaliser la circulation sanguine dans les orteils.
  3. Avec un effort intense sur les membres inférieurs, n'oubliez pas de faire un massage relaxant, prenez des bains de pieds de contraste.
  4. Pour améliorer la circulation sanguine dans les jambes, faites de l'exercice (jogging le matin, exercices simples d'échauffement, promenades fréquentes, etc.).
  5. Normalisez votre alimentation quotidienne. Il doit contenir des aliments riches en vitamines B12 et B6 (foie, viande, lait, jaunes d'oeuf, poisson, germe de blé, riz brun, légumineuses et céréales).
  6. Évitez la consommation excessive de café et de thé fort. Éliminer les boissons alcoolisées et le tabagisme. Ces substances nocives provoquent un vasospasme et contribuent à leurs changements structurels.

Ces mesures constitueront un excellent moyen de prévention des engourdissements dans les orteils et auront un effet bénéfique sur la santé en général. Ne les néglige pas!

Recettes folkloriques

Dans certaines situations, des remèdes populaires simples et abordables peuvent atténuer l’inconfort causé par un engourdissement des doigts des membres inférieurs.

Recette 1

Un doigt muet macule de miel et lui met un bandage de bandage régulier. Portez des chaussettes chaudes et laissez un pansement pour la nuit. Au matin, retirez le pansement et lavez vos pieds à l'eau tiède. Parfois 3-4 procédures suffisent.

Recette 2

Au coucher, frottez un doigt souvent engourdi avec une pommade de camphre, massez et enfilez une chaussette chaude. Ces procédures sont mieux faites au coucher. C'est assez de 2-3 broyages.

Recette 3

Cette méthode des moines tibétains est utilisée directement dans l'engourdissement des orteils. De l'eau chaude est versée dans le bassin et le pied y est immergé. Les doigts avec force poussent le bas du bassin - le doigt affecté devient rapidement sensible.

Recette 4

Réduisez en poudre 10 g de poivre noir et mélangez-le dans 100 ml d'huile végétale. Le mélange résultant est chauffé au bain-marie pendant environ une demi-heure. Frottez 1 à 2 fois par jour l'huile de poivre avec un doigt jusqu'à ce que l'engourdissement disparaisse.

N'oubliez pas que l'automédication peut être dangereuse! Si l'engourdissement persiste et se reproduit souvent, assurez-vous de consulter votre médecin et passez par le complexe des examens pour en découvrir la cause!

Exercice

Les exercices doivent être effectués immédiatement après le réveil et répétés pendant la journée 2 à 3 fois (douleur 6 à 8 fois).

  1. Pliez les orteils jusqu'à ce que le resserrement apparaisse. Répétez jusqu'à 80 fois.
  2. Tenez-vous près du mur (face à lui), levez les mains et montez sur les chaussettes. Il est nécessaire d’être dans cette position pendant une minute (on peut compter jusqu’à 60). Répétez 6-8 fois.

Après la disparition des engourdissements, les exercices peuvent être répétés une fois par jour.

Traitement

Le traitement pour un engourdissement des orteils provoqué par la maladie ne peut être prescrit par un médecin qu'après un diagnostic. Il visera le traitement de la maladie sous-jacente, l'élimination du pincement des fibres nerveuses et le rétablissement de la perméabilité vasculaire.

Le cours de traitement peut inclure:

  • thérapie spécifique - il est utilisé pour traiter les troubles hormonaux ou métaboliques, les maladies infectieuses ou les pathologies oncologiques;
  • médicaments - pour améliorer la nutrition des tissus affectés, normaliser le flux sanguin, éliminer les spasmes musculaires ou l'œdème, on peut leur prescrire des vitamines, des analgésiques et des anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, des médicaments pour normaliser la circulation sanguine aux extrémités inférieures, des chondroprotecteurs;
  • physiothérapie, physiothérapie, techniques manuelles - effets locaux, toutes ces procédures créent des conditions favorables au rétablissement de la nutrition et du flux sanguin dans la zone touchée, éliminent les spasmes musculaires et normalisent l'innervation;
  • techniques non conventionnelles - utilisées pour consolider l'effet d'autres méthodes, l'acupuncture, la moxothérapie (traitement avec des cendres d'un cigare d'absinthe), l'hirudothérapie (sangsues) et le traitement aux pierres (traitement aux pierres chaudes) peuvent être prescrits.

Le nombre d'interventions est déterminé individuellement pour chaque patient et dépend du type et de la gravité de la cause fondamentale de l'engourdissement des orteils.

Pour résumer, disons encore une fois: l’engourdissement des orteils peut être soit causé par des causes totalement anodines, soit être le signe de l’apparition d’une maladie dangereuse. N'oubliez pas: un engourdissement fréquent et prolongé des orteils est toujours la raison pour laquelle vous consultez un médecin!

Quel médecin contacter

Si vos orteils sont engourdis, il est préférable de consulter d'abord le thérapeute. Il diagnostiquera et pourra proposer un diagnostic. La consultation d'un chirurgien vasculaire, d'un neurologue, d'un neurochirurgien, d'un endocrinologue, d'un rhumatologue, d'un néphrologue et d'autres spécialistes peut être nécessaire pour clarifier le diagnostic et le traitement. Il est possible de se débarrasser de l’engourdissement des orteils, y compris avec l’aide d’un physiothérapeute, d’un massothérapeute et d’un réflexologue.

Engourdissement des orteils et des pieds et causes du traitement

Si vous êtes confronté à un problème comme un engourdissement des orteils, vous devez en rechercher la cause parmi les facteurs qui affectent les systèmes nerveux et vasculaire. Un engourdissement, des rampements, des fourmillements dans les doigts du pied droit ou gauche sont appelés une violation de la sensibilité ou une paresthésie. Différentes parties du pied peuvent être touchées, le plus souvent les annulaires, les gros et le majeur.

L'engourdissement à court terme des orteils passe rapidement. Cela fait référence à la compression mécanique des vaisseaux et des nerfs du pied droit ou gauche tout en restant dans une position inconfortable pendant une longue période. Aucun traitement spécifique n'est requis et un engourdissement ne peut être considéré comme une maladie. Un engourdissement des orteils n'est qu'un symptôme d'une autre maladie, telle que le diabète. La paresthésie des pieds peut être accompagnée de symptômes:

Un seul engourdissement des orteils, résultant de la compression des terminaisons nerveuses, est la norme et ne doit pas inquiéter un médecin. Mais quand l'engourdissement se produit souvent, aller chez le médecin est une procédure obligatoire qui ne peut pas être différée. L'incapacité de faire la distinction entre objets froids et brûlants est la raison la plus dangereuse et la plus alarmante de solliciter une aide médicale et un traitement. Il résulte d'une violation de l'innervation sensible des pieds.

Causes de la pathologie

Un engourdissement des orteils est un symptôme de la maladie, pas la maladie elle-même. Maladies pouvant être accompagnées et provoquant un engourdissement des orteils:

    L'ostéochondrose vertébrale est une maladie qui affecte les disques interarticulaires de la colonne vertébrale. Après leur dégénérescence complète, le tissu osseux est détruit. Ce processus, près de l'organe principal responsable du mouvement - la moelle épinière - provoque une pathologie sous la forme d'un engourdissement des orteils. Dans le même temps, l'ostéochondrose doit être localisée dans la région lombaire ou sacrée, les doigts du pied droit et du pied gauche étant affectés.

  • La hernie intervertébrale est une maladie des disques interarticulaires. La fonction des disques est la répartition de la dépréciation et de la pression appliquée à la colonne vertébrale. Si la distribution est perturbée, le disque est déplacé sur le côté du canal rachidien ou sur le côté des formations osseuses. Le tissu «bombé» serre les nerfs et les vaisseaux sanguins, et nous obtenons un engourdissement des orteils. De la localisation de la hernie dépend des orteils qui seront touchés.
  • Maladies du système cardiovasculaire. Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins. Si nous considérons la maladie cardiaque qui conduit à un engourdissement, il s’agit des arythmies, des arythmies, des malformations cardiaques. Ce n'est pas commun. L'engourdissement le plus fréquent des orteils est le résultat de la pathologie des vaisseaux sanguins des lits artériel et veineux.
  • Maladie de Raynaud - une maladie qui est une complication des maladies infectieuses aiguës. Elle se caractérise par des spasmes artériels spontanés, l’ischémie, c’est-à-dire une privation d’oxygène des tissus et des organes. Les attaques peuvent être déclenchées par des maladies virales, une hypothermie, une insolation ou un stress. Symptômes - apparition de sensation d'engourdissement dans les membres, de picotements, de démangeaisons, de changement de couleur dans les tons bleutés.

    L'athérosclérose et l'hypertension artérielle sont caractérisées par la formation de plaques graisseuses sur les parois des vaisseaux artériels. Les plaques sont composées de cholestérol, d'acides gras. Ils ferment la lumière du vaisseau, ce qui entraîne une diminution de la capacité du vaisseau et de la vitesse du flux sanguin, entraînant une défaillance circulatoire des tissus et des organes. Le résultat est une sensation d'engourdissement et de picotement.

      Le diabète est l'une des causes les plus courantes d'engourdissement et de fourmillements dans les orteils. Le diabète sucré est une maladie appartenant à un groupe de troubles métaboliques. Caractérisé par le fait que la destruction du tissu pancréatique se produit, à la suite de la synthèse de l'insuline par les cellules de la glande devient impossible, ou il existe une synthèse incorrecte de l'insuline, qui n'est pas capable de remplir ses fonctions. Dans les deux cas, l’insuline ne décompose pas le sucre produit ou fourni au corps. Le diabète se développe. Une glycémie élevée entraîne des anomalies dans tous les organes et tissus. Souffre particulièrement des membres inférieurs trophiques. La gangrène se développe principalement avec le diabète, du fait que le sang ne coule pas dans les régions distales jusqu'aux orteils, ils meurent. Par conséquent, si vous ressentez des picotements et des engourdissements dans les orteils, consultez immédiatement un médecin pour déterminer le niveau de sucre et l'objectif du traitement. La paresthésie des orteils est le symptôme initial de la gangrène en développement. Avec un traitement rapide de la maladie peut être évité.

  • Les maladies du système nerveux peuvent causer une violation de l'innervation et une violation de la sensibilité. Les maladies les plus courantes sont: la sclérose en plaques - remplacement du tissu nerveux du connectif (pathologie héréditaire), et la neuropathie - une violation des réactions biochimiques dans le tissu nerveux.
  • Quantité insuffisante de minéraux et de vitamines, en particulier B2, B6, B9 et B12, participant à de nombreuses réactions biochimiques.
  • Les mauvaises habitudes - alcoolisme et toxicomanie - sont des causes courantes d'engourdissement des orteils. Avec l'accumulation de toxines dans le corps, des dommages au tissu nerveux ou au lit vasculaire.
  • Maladies articulaires de nature inflammatoire et dégénérative - arthrite, arthrose, goutte.
  • Si ces pathologies ont été diagnostiquées il y a longtemps et qu'il n'y avait aucun engourdissement auparavant, et que vous pensez que cela est «normal» avec votre maladie, il s'agit clairement d'une idée fausse. Si un symptôme d'engourdissement ou de picotement se manifeste en présence de maladies chroniques, il est nécessaire de consulter un médecin sans délai. Surtout si l'engourdissement des orteils est accompagné de vertiges, d'une perte de sensibilité thermique, d'une coordination altérée, d'une faiblesse.

    Traitement de la paresthésie

    Vous devez contacter un spécialiste du profil dans lequel vous êtes inscrit (si vous avez une maladie chronique), ainsi qu'un neurologue, un neurochirurgien, un endocrinologue, un cardiologue vasculaire et un thérapeute manuel.

    Il est nécessaire de traiter les engourdissements et les picotements, en éliminant les facteurs de la maladie en cause.
    Si la cause de l'engourdissement est une pathologie des terminaisons nerveuses, le traitement est conduit par un neurologue. L'objectif de la thérapie est d'éliminer la compression des fibres nerveuses et de restaurer le mouvement de l'influx nerveux. On utilise des préparations relaxantes musculaires qui, en plus de l’effet relaxant, ont un effet anti-inflammatoire et analgésique.

    Il est conseillé de suivre un traitement avec des préparations vitaminées. Cela augmentera la résistance globale du corps aux maladies, contribuera à l'élimination de l'œdème, restaurera le flux sanguin et le mouvement de l'influx nerveux, soulagera les tensions et les spasmes. Si les causes en sont des maladies infectieuses, des antibactériens et des désensibilisants, des immunostimulants sont prescrits.

    L'exercice régulier dans les sports, la gymnastique ou les exercices quotidiens du matin est un remède et une prévention du développement des maladies du système cardiovasculaire, du système nerveux et du métabolisme.

    L'engourdissement des orteils devrait être traité de manière combinée, combinant des traitements médicamenteux et non médicamenteux de manière complexe.

    Recommandations pour l'élimination des engourdissements des membres

    Avec un engourdissement en développement régulier, il est recommandé aux membres d'abandonner toutes les mauvaises habitudes - fumer et boire de l'alcool. La nicotine et l'alcool sont des poisons toxiques qui détruisent les poumons et le foie, des substances vasoactives qui provoquent une vasoconstriction et un vasospasme. Avec une prédisposition à l'engourdissement des extrémités, l'alcool et la nicotine provoquent le développement de ces processus. L'alcool et la nicotine sont absolument contre-indiqués pour ces personnes. Recommander d'abandonner le thé noir fort et le café.

    La nourriture doit être équilibrée, vous ne pouvez pas trop manger ni manger que des protéines ou des aliments glucidiques.

    Il est important de durcir le corps. Associé à des exercices physiques, le durcissement peut non seulement résoudre le problème des engourdissements des jambes, mais aussi augmenter votre humeur, améliorer votre appétit et contribuer au bon fonctionnement de tous les organes et systèmes. Ces méthodes incluent une douche de contraste. La guérison des jambes à l'aide de divers onguents et le massage sont également considérés comme efficaces. La nuit, vous pouvez appliquer des masques et des enveloppements à base de miel, d'alcool et de crèmes grasses.

    Savez-vous que:

    La plupart des femmes ont plus de plaisir à contempler leur beau corps dans le miroir que le sexe. Alors, les femmes, luttons pour l'harmonie.

    Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans nos intestins. Ils peuvent être vus seulement avec une forte augmentation, mais s'ils se combinent, ils iraient dans une tasse de café ordinaire.

    Si votre foie avait cessé de fonctionner, la mort serait survenue dans les 24 heures.

    De nombreux médicaments initialement commercialisés en tant que médicaments. L’héroïne, par exemple, a été à l’origine commercialisée comme remède contre la toux des bébés. Et les médecins recommandaient la cocaïne comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance.

    Un travail qui ne plaît pas à la personne est beaucoup plus préjudiciable à sa psyché que le manque de travail du tout.

    Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle un chirurgien peut refuser d'opérer un patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne devrait abandonner ses mauvaises habitudes et peut-être n'aura-t-elle pas besoin d'une intervention chirurgicale.

    Dans un effort pour sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Par exemple, un certain Charles Jensen de 1954 à 1994. a survécu à plus de 900 opérations d’élimination du néoplasme.

    Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

    Le médicament contre la toux "Terpinkod" est l’un des vendeurs les plus vendus, pas du tout à cause de ses propriétés médicinales.

    Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure sur un téléphone mobile augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur au cerveau.

    Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais en même temps, ils échangent près de 300 types de bactéries différentes.

    Il existe des syndromes médicaux très curieux, par exemple l'ingestion obsessionnelle d'objets. Dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie, 2500 objets étrangers ont été trouvés.

    Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

    Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux tranches par jour.

    La clomipramine, antidépresseur, provoque l’orgasme chez 5% des patients.

    L'engourdissement des orteils est un symptôme non spécifique d'un certain processus pathologique, qui se caractérise par la formation de "chair de poule" et par la perte de sensibilité du bout des doigts des extrémités. Un symptôme similaire peut apparaître sur le fond de tout processus pathologique et sans la présence de la maladie. De plus, l'engourdissement d'un doigt peut indiquer avec précision une maladie.

    Bien que cette manifestation soit elle-même un signe clinique, elle peut s'accompagner d'autres symptômes, notamment le syndrome de la douleur, un changement de démarche, des rougeurs et un gonflement des jambes. Établir le bon diagnostic nécessite une approche intégrée et différera selon l'origine de la maladie. L'élimination d'un symptôme aussi déplaisant, dans la plupart des cas, est conservatrice.

    Étiologie

    L'engourdissement des orteils est une affection assez courante dont l'apparition est influencée par un grand nombre de facteurs prédisposants, à la fois pathologiques et physiologiques.

    Parmi les conditions sans rapport avec l'évolution d'une maladie, il convient de souligner:

    • séjour prolongé dans une position inconfortable, ce qui entraîne une compression des nerfs et des vaisseaux sanguins situés dans la région située sous le genou. Ceci est souvent observé avec une assise prolongée sur des jambes pliées ou dans une pose, jambes à jambes;
    • porter des chaussures trop étroites et des talons hauts est le principal facteur qui explique pourquoi vos gros orteils deviennent engourdis;
    • l'hypothermie des doigts des membres inférieurs affecte la violation de leur sensibilité;
    • abus de mauvaises habitudes, en particulier fumer et boire de grandes quantités d'alcool. Ces dépendances affectent l’apport sanguin et métabolique, ce qui provoque un engourdissement fréquent du bout des doigts;
    • manque de vitamines impliqué dans le fonctionnement des nerfs périphériques.

    Un engourdissement périodique ou prolongé du majeur sur la jambe gauche ou droite peut indiquer une pathologie de la colonne lombaire.

    Un engourdissement constant du petit doigt indique souvent la présence de troubles vasculaires, de processus infectieux et d'autres pathologies. Parmi les maux les plus courants peuvent être identifiés:

    • ostéochondrose;
    • formations lombaires malignes ou bénignes;
    • radiculonévrite;
    • l'évolution du diabète;
    • lésion de la colonne vertébrale par la tuberculose.

    Engourdissement souvent marqué des orteils pendant la nuit, qui est souvent la réponse du corps à:

    • fatigue musculaire;
    • manque de calcium et de magnésium;
    • manque de complexe vitaminé B;
    • sédentarité ou conditions de travail sédentaires;
    • stress et fatigue nerveuse;
    • maladies oncologiques;
    • polynévrite;
    • ostéochondrose.

    Ostéochondrose - une cause possible d'engourdissement des orteils

    Les patients se plaignent souvent de l'apparition d'un symptôme similaire au niveau des membres inférieurs pendant la marche ou la course. Cela est dû aux facteurs suivants:

    • chaussures inconfortables;
    • muscle pincé nerf de la cuisse;
    • hernie intervertébrale;
    • conséquence d'un large éventail de blessures traumatiques au pied;
    • thrombose de la jambe.

    En plus des facteurs ci-dessus, un engourdissement du gros orteil, dans la plupart des cas, ainsi que l'apparition de sensations similaires sur d'autres doigts peuvent être causés par:

    • athérosclérose;
    • métastase d'un cancer;
    • La maladie de Raynaud;
    • polyneuropathie;
    • la goutte;
    • tuberculose et autres pathologies de la colonne vertébrale entraînant sa déformation;
    • varices - alors que l'engourdissement s'étendra à toute la surface du pied;
    • névralgie du nerf sciatique;
    • arthrite ou arthrose;
    • pathologies du système cardio-vasculaire, à savoir arythmie, troubles du rythme cardiaque, malformations cardiaques congénitales ou acquises;
    • l'hypertension;
    • sclérose en plaques;
    • microstroke;
    • pathologies du système nerveux;
    • manque de complexe de vitamine B dans le corps;
    • chimiothérapie.

    Classification

    L'engourdissement des orteils peut être:

    • temporaire - caractérisé par une action mécanique dont l'exclusion conduira à l'élimination complète d'un tel symptôme;
    • chronique - se distingue par le fait que, dans presque tous les cas, il est associé à la survenue d'une maladie chronique particulière. Un tel signe sera présent chez une personne jusqu'à ce que la maladie soit complètement éliminée.

    Symptomatologie

    Dans les situations où les doigts de la jambe droite ou gauche deviennent engourdis, ce qui se traduit par des crises convulsives à court terme sans symptômes supplémentaires, les gens n'ont pas à s'inquiéter. Mais il se trouve que le principal symptôme inquiète continuellement une personne et qu'il s'accompagne des manifestations cliniques suivantes:

    • douleur intense;
    • picotements dans les jambes;
    • l'incapacité à distinguer le chaud du froid;
    • la propagation du symptôme principal à l'ensemble du pied et de la jambe;
    • le sentiment qu'une personne était «couchée» sur un membre après son sommeil;
    • changer l'ombre du bout des doigts - ils peuvent devenir bleuâtres ou devenir rougeâtres;
    • changement de démarche;
    • l'incapacité de rester debout pendant de longues périodes;
    • faiblesse et vertige sévère.

    Orteils bleus

    C’est la liste principale des symptômes pouvant accompagner l’engourdissement des pieds et des orteils. Chez chaque patient, les symptômes seront individuels.

    Diagnostics

    Si l’un ou plusieurs des signes cliniques mentionnés ci-dessus apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste qui, après le premier examen, dirigera les patients vers des spécialistes plus restreints.

    Tout d'abord, le médecin a besoin de:

    • lire l'historique du cas et l'histoire de la vie du patient - pour identifier les raisons pour lesquelles les orteils deviennent engourdis;
    • effectuer un examen physique approfondi;
    • Interrogez la personne en détail pour connaître la gravité des symptômes.

    Les études de laboratoire n’ont pratiquement aucune valeur diagnostique, mais elles ont pour but de rechercher les signes du processus pathologique. Les principales sont l'analyse générale et la biochimie sanguine, ainsi que l'analyse générale de l'urine.

    Parmi les études instrumentales les plus couramment utilisées, on trouve:

    • Échographie des vaisseaux sanguins;
    • Rayons X de la colonne vertébrale;
    • IRM et CT.

    En outre, la consultation de spécialistes tels que:

    • neurochirurgien;
    • endocrinologue;
    • thérapeute manuelle;
    • cardiologue vasculaire;
    • phlébologue.

    Traitement

    Pour éliminer la maladie, qui a entraîné un engourdissement des doigts de la jambe gauche ou du membre droit, un traitement de base approprié est appliqué. La tactique de traitement sera individuelle pour chaque patient, mais elle est souvent basée sur:

    • prendre des drogues;
    • gymnastique thérapeutique;
    • procédures physiothérapeutiques.

    Le traitement médicamenteux comprend la prise de tels médicaments:

    • antispasmodiques et analgésiques;
    • des relaxants musculaires et des chondroprotecteurs;
    • substances visant à améliorer l'apport sanguin aux extrémités;
    • vitamines et complexes minéraux.

    La physiothérapie dans les cas d'insensibilisation des extrémités des orteils comprend:

    • Hirudothérapie;
    • acupuncture;
    • pierres de massage de guérison;
    • moxothérapie.

    De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant des méthodes non conventionnelles, dont l'utilisation est préférable de commencer après avoir consulté votre médecin. Les moyens les plus efficaces sont:

    • teinture à base de citron et d'ail;
    • huile de poivre noir;
    • lotion au miel;
    • la mise en place de bains de pieds avec l'ajout d'herbes médicinales ou de plantes;
    • Bains de contraste - vous devez plonger le membre engourdi dans le bassin avec de l'eau chaude et froide.

    Avant d'utiliser de tels moyens de thérapie, vous devriez consulter votre médecin.

    Prévention

    Pour que les personnes ne souffrent pas de l'apparition d'un symptôme aussi déplaisant, il vous faut:

    • abandonner complètement la dépendance;
    • minimiser la consommation de café fort et de thé noir;
    • manger des repas chauds régulièrement;
    • bouger plus et marcher;
    • ne porter que des chaussures confortables;
    • éliminer l'influence de la fatigue physique et émotionnelle;
    • se détendre complètement;
    • éviter l'hypothermie;
    • changez de position plus souvent en position assise;
    • garder un poids corporel normal.

    Cependant, la principale mesure préventive est considérée comme la mise en place régulière d'un examen clinique complet, qui révélera dans les premières phases la pathologie qui répond à la question de savoir pourquoi les orteils deviennent engourdis.

    Beaucoup d’entre nous connaissent le sentiment d’engourdissement qui s’accompagne de fourmillements et de «rampements» dans une certaine partie du corps. Une telle sensation peut se produire dans différentes parties du corps. Dans certains cas, elle est causée par une posture inconfortable qui cause un débit sanguin insuffisant dans une partie du corps. Par sa nature même, elle est absolument inoffensive et passe rapidement. Un signal d’anxiété peut être l’engourdissement fréquent et prolongé d’une zone particulière du corps. Dans ce cas, il est utile de connaître la raison de son apparition et de consulter un médecin.

    Dans notre article, nous examinerons les causes les plus courantes d'engourdissement des orteils. Dans certains cas, ce sentiment, comme mentionné précédemment, apparaît pour des raisons tout à fait naturelles. Par exemple, vous enfilez des chaussures inconfortables ou à l'étroit, restez assis longtemps dans une position inconfortable. Une telle compression provoque des troubles de clampage nerveux et de la circulation sanguine. Une fois la source du problème éliminée, les engourdissements disparaissent rapidement et ne sont pas le signe d'une maladie grave. Si de telles sensations vous accompagnent assez souvent et sans raison apparente, en particulier la nuit, il est bon de penser à consulter un médecin et de ne pas la remettre à plus tard.

    Causes d'engourdissement dans les orteils

    Le diabète est l’une des causes courantes d’engourdissement des pieds.

    Les causes des engourdissements des doigts des membres inférieurs sont nombreuses et il est impossible de déterminer la cause correcte de ces sensations. Si ces symptômes se produisent fréquemment, vous devrez peut-être consulter un neurologue, un neurochirurgien, un angiologue ou un chiropracteur. Pour un examen plus détaillé, le médecin vous prescrira un certain nombre d'outils de diagnostic et de tests de laboratoire, analysera les résultats, établira le diagnostic correct et sera en mesure de formuler des recommandations pour le traitement de la maladie sous-jacente.

    La liste des maladies accompagnées d'un engourdissement des orteils est assez longue:

    • microstroke;
    • sclérose en plaques;
    • attaques ischémiques transitoires;
    • la migraine;
    • le diabète;
    • l'obésité;
    • polyneuropathie alcoolique;
    • La maladie de Raynaud;
    • angiopathies de diverses origines;
    • endartérite;
    • ostéochondrose de la colonne lombaire;
    • inflammation des os des membres inférieurs et de la colonne vertébrale;
    • syndrome de tunnel;
    • hernie intervertébrale;
    • sténose lombaire;
    • sciatique;
    • la polyarthrite rhumatoïde;
    • lésions de la tumeur du nerf périphérique;
    • le cancer;
    • blessures et engelures;
    • maladie de la thyroïde;
    • insuffisance rénale;
    • la lèpre;
    • amylose héréditaire;
    • manque de vitamine B12 ou B6;
    • hypocalcémie;
    • pieds plats;
    • natoptysh.

    La maladie qui cause le mutisme des orteils peut être assez grave et vous ne devez pas différer la visite chez le médecin. Après avoir examiné la liste des raisons ci-dessus, vous pouvez voir que beaucoup d’entre elles affectent de manière significative le mode de vie habituel et qu’elles peuvent, avec la progression, conduire à une invalidité.

    Symptômes supplémentaires d'engourdissement dans les orteils

    Un engourdissement dans les orteils peut être accompagné d'un certain nombre de symptômes supplémentaires:

    • perte ou diminution de la sensibilité dans la zone d'engourdissement;
    • la douleur
    • coup de froid;
    • sentiment de rampement;
    • sensation de picotement;
    • faiblesse générale.

    De plus, le patient peut ressentir les symptômes de la maladie sous-jacente, ce qui a provoqué un engourdissement des orteils. Le degré de gravité dépendra du stade de la maladie.

    Diagnostic pour engourdissement des orteils

    Lors de la première étape de l'examen, afin de déterminer la véritable cause de la sensation d'engourdissement des orteils, le médecin procède à une enquête détaillée et à un examen du patient. La tactique des diagnostics instrumentaux et de laboratoire ultérieurs dépendra des résultats obtenus.

    L'ensemble des procédures de diagnostic peut inclure:

    • tests cliniques de sang et d'urine;
    • sang pour le sucre;
    • examen biochimique du sang;
    • analyse sérologique (pour le facteur rhumatismal);
    • examen microbiologique;
    • tests pour les marqueurs tumoraux (pour tumeur suspectée);
    • radiographie;
    • Échographie des vaisseaux des membres inférieurs;
    • l'angiographie;
    • réovasographie de l'artère de la jambe;
    • Scanner;
    • IRM
    • biopsie osseuse (suspicion de tuberculose osseuse ou d'ostéomyélite);
    • scintigraphie (pour suspicion de tumeur maligne).

    Après avoir analysé les données obtenues, le médecin peut établir un diagnostic et prescrire un traitement pour la maladie sous-jacente qui engourdit les orteils.

    Comment vous aider avec un engourdissement des orteils?

    Une personne régulièrement préoccupée par un engourdissement des jambes devrait manger une quantité suffisante d’aliments contenant des vitamines B, en particulier de la vitamine B12.

    Si l'engourdissement des orteils n'est pas causé par une maladie grave, vous pouvez vous aider vous-même.

    1. Prenez soin d’acheter des chaussures confortables avec un bout large; lorsque vous essayez, assurez-vous que les chaussures ne pincent pas le pied et que vos doigts puissent bouger librement.
    2. Essayez de changer de position plus souvent et asseyez-vous dans une position confortable. En cas d'engourdissement, faites un massage pour normaliser la circulation sanguine dans les orteils.
    3. Avec un effort intense sur les membres inférieurs, n'oubliez pas de faire un massage relaxant, prenez des bains de pieds de contraste.
    4. Pour améliorer la circulation sanguine dans les jambes, faites de l'exercice (jogging le matin, exercices simples d'échauffement, promenades fréquentes, etc.).
    5. Normalisez votre alimentation quotidienne. Il doit contenir des aliments riches en vitamines B12 et B6 (foie, viande, lait, jaunes d'oeuf, poisson, germe de blé, riz brun, légumineuses et céréales).
    6. Évitez la consommation excessive de café et de thé fort. Éliminer les boissons alcoolisées et le tabagisme. Ces substances nocives provoquent un vasospasme et contribuent à leurs changements structurels.

    Ces mesures constitueront un excellent moyen de prévention des engourdissements dans les orteils et auront un effet bénéfique sur la santé en général. Ne les néglige pas!

    Recettes folkloriques

    Dans certaines situations, des remèdes populaires simples et abordables peuvent atténuer l’inconfort causé par un engourdissement des doigts des membres inférieurs.

    Recette 1

    Un doigt muet macule de miel et lui met un bandage de bandage régulier. Portez des chaussettes chaudes et laissez un pansement pour la nuit. Au matin, retirez le pansement et lavez vos pieds à l'eau tiède. Parfois 3-4 procédures suffisent.

    Recette 2

    Au coucher, frottez un doigt souvent engourdi avec une pommade de camphre, massez et enfilez une chaussette chaude. Ces procédures sont mieux faites au coucher. C'est assez de 2-3 broyages.

    Recette 3

    Cette méthode des moines tibétains est utilisée directement dans l'engourdissement des orteils. De l'eau chaude est versée dans le bassin et le pied y est immergé. Les doigts avec force poussent le bas du bassin - le doigt affecté devient rapidement sensible.

    Recette 4

    Réduisez en poudre 10 g de poivre noir et mélangez-le dans 100 ml d'huile végétale. Le mélange résultant est chauffé au bain-marie pendant environ une demi-heure. Frottez 1 à 2 fois par jour l'huile de poivre avec un doigt jusqu'à ce que l'engourdissement disparaisse.

    N'oubliez pas que l'automédication peut être dangereuse! Si l'engourdissement persiste et se reproduit souvent, assurez-vous de consulter votre médecin et passez par le complexe des examens pour en découvrir la cause!

    Exercice

    Les exercices doivent être effectués immédiatement après le réveil et répétés pendant la journée 2 à 3 fois (douleur 6 à 8 fois).

    1. Pliez les orteils jusqu'à ce que le resserrement apparaisse. Répétez jusqu'à 80 fois.
    2. Tenez-vous près du mur (face à lui), levez les mains et montez sur les chaussettes. Il est nécessaire d’être dans cette position pendant une minute (on peut compter jusqu’à 60). Répétez 6-8 fois.

    Après la disparition des engourdissements, les exercices peuvent être répétés une fois par jour.

    Traitement

    Le traitement pour un engourdissement des orteils provoqué par la maladie ne peut être prescrit par un médecin qu'après un diagnostic. Il visera le traitement de la maladie sous-jacente, l'élimination du pincement des fibres nerveuses et le rétablissement de la perméabilité vasculaire.

    Le cours de traitement peut inclure:

    • thérapie spécifique - il est utilisé pour traiter les troubles hormonaux ou métaboliques, les maladies infectieuses ou les pathologies oncologiques;
    • médicaments - pour améliorer la nutrition des tissus affectés, normaliser le flux sanguin, éliminer les spasmes musculaires ou l'œdème, on peut leur prescrire des vitamines, des analgésiques et des anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, des médicaments pour normaliser la circulation sanguine aux extrémités inférieures, des chondroprotecteurs;
    • physiothérapie, physiothérapie, techniques manuelles - effets locaux, toutes ces procédures créent des conditions favorables au rétablissement de la nutrition et du flux sanguin dans la zone touchée, éliminent les spasmes musculaires et normalisent l'innervation;
    • techniques non conventionnelles - utilisées pour consolider l'effet d'autres méthodes, l'acupuncture, la moxothérapie (traitement avec des cendres d'un cigare d'absinthe), l'hirudothérapie (sangsues) et le traitement aux pierres (traitement aux pierres chaudes) peuvent être prescrits.

    Le nombre d'interventions est déterminé individuellement pour chaque patient et dépend du type et de la gravité de la cause fondamentale de l'engourdissement des orteils.

    Pour résumer, disons encore une fois: l’engourdissement des orteils peut être soit causé par des causes totalement anodines, soit être le signe de l’apparition d’une maladie dangereuse. N'oubliez pas: un engourdissement fréquent et prolongé des orteils est toujours la raison pour laquelle vous consultez un médecin!

    Quel médecin contacter

    Si vos orteils sont engourdis, il est préférable de consulter d'abord le thérapeute. Il diagnostiquera et pourra proposer un diagnostic. La consultation d'un chirurgien vasculaire, d'un neurologue, d'un neurochirurgien, d'un endocrinologue, d'un rhumatologue, d'un néphrologue et d'autres spécialistes peut être nécessaire pour clarifier le diagnostic et le traitement. Il est possible de se débarrasser de l’engourdissement des orteils, y compris avec l’aide d’un physiothérapeute, d’un massothérapeute et d’un réflexologue.