Pincement ou luxation de l'articulation de la hanche

Dans la région pelvienne, il arrive parfois que la douleur soit causée par une incarcération nerveuse, une luxation, etc. Mais il est particulièrement fréquent qu'un pincement se produise. Le problème du traitement du nerf pincé dans l'articulation de la hanche est donc très grave. L'articulation de la hanche est considérée comme difficile et la plus grande, car elle se compose de nombreux éléments. C'est lui qui est soumis à des charges excessives, assure l'activité de mouvements et de performances. Il contient plusieurs os recouverts de tissus cartilagineux, tendons, muscles, ligaments et sac synovial. Joint fluide et plus. Chaque organe remplit sa propre fonction, renforçant l’articulation et le mettant en action. Par exemple, les muscles de l'articulation de la hanche d'une personne entourent complètement cette articulation. Grâce au système musculaire, les utilisateurs peuvent effectuer des mouvements lisses sans perturber la structure des articulations. Les muscles sont différents. Par exemple, le lombaire permet à une personne de plier et de plier les hanches et les fesses aident à mettre de côté la même cuisse. Si le système musculaire est affecté, alors toute l'articulation de la hanche cesse de fonctionner normalement. En conséquence, tous les éléments sont interconnectés et fonctionnent comme un mécanisme coordonné.

Causes et symptômes de nerfs pincés

Les raisons de la violation des nerfs de l'articulation de la hanche peuvent être multiples. Tout d’abord, il s’agit de l’inactivité et de l’obésité, des blessures non cicatrisées et de l’hypothermie. En outre, il peut s'agir de l'arthrose, de la hernie et de tout processus inflammatoire. Très souvent, les pincements se produisent pendant la grossesse, car la colonne vertébrale et la hanche sont extrêmement lourdes. Il convient également de noter, et mode de vie excessivement actif, qui prévoit des mouvements brusques, des anévrismes du système circulatoire, des tumeurs et des blessures.

Parmi les symptômes, on peut noter une douleur de caractère croissant, un engourdissement, une raideur et une sensation de brûlure. Comme vous le savez, les nerfs de l'articulation de la hanche étant différents, les signes dépendent en grande partie du site de localisation. Donc, les symptômes, selon l’emplacement des formations nerveuses:

    1. Les plus gros nerfs sont sciatiques. Lorsqu'ils sont piégés, un engourdissement est immédiatement ressenti dans la région des surfaces extérieures postérieures de la jambe, des cuisses et des fesses. Ensuite, le patient manque de contrôle pour redresser ses jambes, c’est-à-dire qu’il se redresse involontairement, ce qui perturbe la démarche. Également des syndromes douloureux sous forme de brûlure, une lourdeur dans les membres inférieurs et même une incapacité à bouger les orteils.
    2. Lorsque le nerf obturateur est blessé, la victime ressent une gêne, une douleur et un engourdissement à l'intérieur des cuisses. Très souvent, la gêne est transmise au rectum. Il devient impossible de prendre la jambe de côté, ça fait mal de s'asseoir. Et en marchant, il y a une faiblesse dans les muscles.
  1. Nerfs fémoraux. Dans ce cas, la douleur se manifeste dans la partie supérieure de la cuisse et dans la région sous l'aine. En plus. La douleur est transmise à la colonne lombaire, partie inférieure de la jambe. Il est difficile pour le patient de se baisser et de plier les membres inférieurs du genou.
  2. Pour le nerf fessier inférieur, les douleurs à la hanche et à la cuisse sont caractéristiques. Une personne ne peut pas sauter, courir et monter les escaliers.
  3. Nerfs fessiers supérieurs. La douleur est localisée dans les fesses et le bas du dos. La victime ne peut pas garder son corps droit, sa marche ressemble donc à un canard.

Causes et symptômes de la luxation

La luxation de l'articulation de la hanche est moins fréquente, car elle possède un environnement fiable: les muscles qui la fixent. Cela se produit principalement lorsque vous tombez d'une hauteur. Dans ce cas, une luxation antérieure ou postérieure peut être observée. Les symptômes incluent la déformation de la hanche, c'est-à-dire la protrusion. En cas de luxation antérieure, le genou se tourne vers l’arrière et l’arrière vers l’intérieur. Le patient ressent une douleur aiguë, un mouvement limité. Le traitement consiste généralement à repositionner l'articulation disloquée, à soulager la douleur et à prendre certains médicaments.

Comment traiter une lésion nerveuse

Le traitement de l'atteinte nerveuse de l'articulation de la hanche n'est effectué que de manière exhaustive. Le traitement médicamenteux implique l'utilisation d'analgésiques et de blocages. L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de chondroprotecteurs et de prémélange de vitamines est considérée comme obligatoire. En outre, il est nécessaire de faire des injections de vitamines B. Il est très important de faire des exercices spéciaux, de visiter la salle de massage et de faire de la physiothérapie. Avec un résultat négatif du traitement et un pincement grave, une intervention chirurgicale est effectuée.

Gymnastique spéciale pour l'articulation de la hanche

ATTENTION! Il existe certaines règles pour effectuer la charge, qui doivent être strictement suivies! Les exercices doivent être effectués avec précaution, vous devez surveiller votre respiration et pratiquer l'auto-massage pour réchauffer le système articulaire et musculaire. Au début de la gymnastique, la charge devrait être minimale. Parmi les contre-indications, notons certaines maladies de l'appareil cardiovasculaire, la hernie, la température corporelle élevée et les menstruations.

Donc, des exercices pour la hanche à faire à la maison:

    1. Allongé sur le dos avec les jambes pliées. Serrez alternativement les membres et serrez les genoux. Ensuite, vous avez besoin d’une jambe droite pour relever de 30 cm, sans plier les genoux. Les membres levés à tour de rôle. Le nombre d'approches - 15 fois. Ensuite, vous devez plier les jambes au niveau des genoux, les écarter sur le côté et encore les réduire. Redressez les jambes, les bras le long du corps. Relevez la tête et les épaules. Maintenez cette position pendant 4 secondes.
  1. Exercices sur le côté. Tout d’abord, vous devez tirer plusieurs fois les jambes droites sur le côté. Puis pliez le membre supérieur du genou et prenez le plus possible en arrière, puis la jambe est serrée à la poitrine. Pliez les deux jambes et serrez le coude du haut du bras jusqu'au genou du membre inférieur. Tous les exercices à faire de l'autre côté.
  2. Allongez-vous sur le ventre, soulevez un membre. Puis changez de jambe. Ensuite, vous devez vous reposer sur vos coudes et serrer lentement un genou, puis le second au coude. Après être revenu à la position de départ, répétez l'exercice avec l'autre membre. Dissolvez les bras et les jambes sur les côtés aussi largement que possible, tout en soulevant le corps.
  3. Tenez-vous sur vos genoux et soulevez-vous dans cette position, d'abord une jambe, puis l'autre. Redressez un membre et retirez-le, puis faites de même. Jambes alternativement à porter à la poitrine et sur le côté.

IMPORTANT! Aujourd'hui, vous pouvez trouver un grand nombre d'exercices différents conçus pour l'articulation de la hanche. Parmi eux, il y en a beaucoup d'efficacité. Cependant, vous devez savoir que dans chaque cas, le complexe est désigné uniquement par le médecin traitant! Il est strictement interdit de s'accroupir, de faire du vélo et de faire de longues marches.

Les exercices pour l'articulation de la hanche sont considérés comme très efficaces. Ce programme a un effet durable. Il peut être utilisé à la maison, car le chargement est assez simple. La seule condition est de respecter strictement toutes les exigences du médecin.

Causes de douleurs à la hanche chez les enfants et les adultes

En termes d'anatomie, la cuisse est appelée la section de la jambe du genou à l'articulation de la hanche. Le fémur est le plus long du corps humain. Et les articulations de la hanche et du genou sont les plus grandes et les plus fortes.

La douleur à la hanche peut survenir à différents âges. Apparaître lors d'un effort physique ou au repos. Portez un personnage temporaire ou dérangez-vous constamment. Cela peut causer diverses raisons. Il peut se produire dans la région de l'aine, à l'avant ou à l'arrière de la jambe, pour donner au genou et même au bas du dos. Il arrive que la hanche elle-même n’ait rien à voir avec cela et que la cause de l’inconfort se situe à un endroit complètement différent.

Raisons

Même un léger inconfort au niveau de la cuisse peut causer beaucoup d'inconvénients, surtout si vous aimez un mode de vie actif. La douleur qui survient après un effort physique est considérée comme étant sans danger. Pourvu qu'ils passent dans les deux à trois jours et qu'ils ne s'accompagnent pas de gonflement et de rougeur des tissus, de craquements ou de clics dans l'os.

Chez les personnes sédentaires, des douleurs à la hanche peuvent survenir lors de la marche, avec des charges inhabituelles, élevées ou avec un changement de position soudain. Habituellement, ils passent seuls. Cependant, leur apparition est le premier signal que des changements pathologiques ont commencé dans l'articulation, ce qui pourrait conduire à l'avenir au développement de maladies graves.

De plus, la douleur dans les muscles de la cuisse peut être causée par des causes traumatiques ou non.

Traumatique

Pourquoi la douleur et le malaise peuvent-ils survenir? Les causes les plus courantes sont diverses blessures, notamment:

  1. Dommages aux ligaments et aux muscles.
  2. Blessures fermées de l'articulation de la hanche et lésions des os du bassin, en particulier du pubis ou du sacrum.
  3. Blessures à la première vertèbre lombaire.
  4. Fractures du col du fémur - le point le plus étroit du fémur, particulièrement fréquent chez les personnes âgées.
  5. Dommages à l'articulation du genou.

Selon les statistiques, la plupart des blessures, plus de 6% de toutes les fractures possibles, sont précisément les blessures du col du fémur. Jusqu'à 90% des cas surviennent à un âge plus avancé.

Non traumatique

La douleur dans les muscles de la cuisse peut survenir non seulement à la suite d'une blessure, mais aussi avec l'âge. Pourquoi cela se passe-t-il? En règle générale, la cause en est l'usure de l'articulation. Souvent, chez les personnes âgées, il existe une violation de la production de liquide synovial, qui sert de lubrifiant principal.

Un frottement excessif de la surface des os provoquera d’abord des douleurs à la hanche lors de la marche, des blessures graves et au repos. Cependant, ce n'est pas la seule raison. Si vous n'êtes pas tombé ou frappé, la douleur dans l'articulation peut causer:

  • L'arthrose de l'articulation de la hanche, une maladie qui survient souvent après 40 ans et se caractérise par un développement lent, sur deux à trois ans. La principale caractéristique est une douleur douloureuse, localisée dans l'aine ou s'étendant le long de la face avant et de la surface interne, et donnant parfois au genou. Aux premiers stades de développement, en règle générale, douleurs à la hanche lors de la marche, de la montée d'un escalier, de la tentative de sortir du lit ou d'une chaise. Progressivement, il devient plus difficile de faire ces simples gestes, et l’inconfort et la raideur commencent à apparaître en paix.
  • Inflammation du sac synovial, des tendons et des ligaments. Cela peut se produire à gauche, à droite ou dans les deux articulations en même temps. Plus souvent, à cause de l'amour des talons hauts, les femmes souffrent de cette maladie. La principale différence est que l’inconfort se produit dans la région supérieure et s’étend sur la surface externe du pied.
  • Inflammation de l'articulation de la hanche. Selon les statistiques, cette forme d'arthrite ne se produit que dans 4% des cas, le plus souvent cette maladie touche le genou, le poignet ou la main. Cependant, cela peut être la cause. Si la douleur se propage à la fois sur le devant et sur le dos et que la jambe elle-même commence à mal bouger, il est fort probable que ce soit de l'arthrite.
  • Nécrose aseptique de la tête osseuse. Les médecins donnent un tel diagnostic à environ 5% des patients qui se plaignent de raideurs et de malaises à la jambe. À bien des égards, les symptômes de cette maladie coïncident avec une arthrose, mais contrairement à ce qui se passe, elle se développe en quelques jours seulement. La nécrose peut être causée par des blessures, la prise à long terme de fortes doses de corticostéroïdes, des maladies auto-immunes et tout autre facteur causant des troubles de la circulation dans l'articulation.
  • La polymyalgie rhumatismale est une maladie rare qui ne touche que 1% des personnes. Les médecins ne peuvent pas dire exactement pourquoi cette pathologie se produit. Le plus souvent, il s'agit d'une complication après une infection virale, généralement après la grippe, et ne survient que chez les personnes de plus de 50 ans. Parfois, cela peut causer un stress important. Le symptôme principal est une douleur intense dans la partie supérieure de la jambe, qui s'étend sur le devant, à l'intérieur et à l'arrière de la cuisse et s'étend jusqu'au bas du dos ou au genou. Ils sont accompagnés d'une faiblesse générale et de l'incapacité de faire quelque chose par eux-mêmes. Souvent, ces patients ne peuvent même pas atteindre le médecin eux-mêmes.

Autres raisons

Que faire s'il y a une douleur à la cuisse? Tout d'abord, ne retardez pas la visite chez le médecin et ne vous soignez pas. Les raisons pour lesquelles cela peut beaucoup provenir, ils ne sont pas toujours associés à des articulations ou des muscles. Dans certains cas, il peut s'agir de maladies d'organes très différents. C'est pourquoi vous ne devriez pas essayer de vous diagnostiquer vous-même, en vous basant uniquement sur leurs sentiments. En plus des anomalies de l'articulation de la hanche, la douleur peut causer:

  1. Syndrome musculaire en forme de poire - découle de l'atteinte du nerf sciatique et se manifeste par une douleur qui s'étend le long de la jambe à partir de l'arrière de la cuisse, se loge au genou et parfois au bas du dos. La violation du nerf provoque des spasmes musculaires sévères qui, à leur tour, limitent les mouvements de la jambe et provoquent des douleurs à la hanche.
  2. Un pincement du nerf dans la partie inférieure de la colonne vertébrale peut également causer de la douleur, s'étendant dans l'articulation de la hanche gauche ou droite.
  3. Maladies cardiovasculaires provoquant une constriction persistante de l'aorte et des artères iliaques qui nourrissent les articulations du bassin et des membres inférieurs.
  4. Le syndrome musculaire iliopsomatique, dans lequel le nerf fémoral et les muscles qui passent sont endommagés. Il peut causer diverses blessures, des modifications de la colonne vertébrale ou des maladies de la cavité abdominale. Habituellement, une gêne apparaît dans ce cas à l'intérieur de la jambe et à l'aine.
  5. Tumeurs du fémur, des os du bassin ou de métastases pouvant survenir, par exemple, dans le cancer de la prostate.
  6. Infections touchant les os et les articulations, telles que l'ostéomyélite, la tuberculose de la hanche ou les abcès pouvant survenir avec une appendicite compliquée.
  7. Maladies inflammatoires des organes génitaux féminins ou masculins. Dans ce cas, une gêne apparaît généralement à l'aine et à l'intérieur de la jambe.

Si des douleurs à la hanche apparaissent, en particulier si elles se sont produites soudainement et qu’elles augmentent avec le temps, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Seulement avec le diagnostic correct, vous recevrez l'effet du traitement.

Particularités de la douleur chez les enfants

Contrairement à un adulte, la douleur chez l'enfant, si elle n'est pas liée à un traumatisme, peut survenir pour des raisons totalement différentes. Ce peut être:

  • Luxation congénitale dont la cause principale est dans la plupart des cas une altération de la formation de l'articulation de la hanche. Habituellement, une telle pathologie est observée presque immédiatement après la naissance, mais elle peut parfois apparaître chez l'enfant et à un âge plus avancé.
  • L'ostéochondropathie de l'articulation de la hanche est une pathologie pouvant survenir chez l'enfant au cours de sa période de croissance active, c'est-à-dire de 4 à 14 ans, et entraîner une altération du développement de l'articulation. Gêne manifeste, perte de mobilité molle et progressive des jambes.
  • L'épiphyseolyse de la tête osseuse est une pathologie dans laquelle l'enfant arrête la croissance des os, entraînant une asymétrie des jambes à un âge plus avancé. Dites précisément pourquoi une telle violation se produit, les médecins ne peuvent pas. Mais le plus souvent, il s'agit d'une blessure à la hanche. Habituellement trouvé chez les adolescents menant une vie active, et en particulier chez ceux qui aiment le football et le basketball.
  • Ostéomyélite et, par conséquent, coxite - inflammation de l'articulation de la hanche.
  • Fractures cachées pouvant survenir chez un enfant en violation du processus de formation osseuse, par exemple à cause du rachitisme.

Mais même ces causes ne sont pas toutes susceptibles de provoquer des douleurs à la hanche chez les enfants. C'est pourquoi, si un enfant se plaint de malaises dans cette zone, il n'est pas nécessaire de reporter la visite à un pédiatre ou à un orthopédiste pour enfants. Le renvoi rapide à un spécialiste aidera à éviter de nombreux problèmes à l'avenir.

Ne pliez pas la jambe au niveau de l'articulation de la hanche

Pendant de nombreuses années à essayer de guérir les articulations

Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en le prenant tous les jours.

L'articulation de la hanche, comme la colonne vertébrale, assume la charge principale créée par le poids du corps lorsque nous sommes en position verticale (en mouvement ou en position debout). La spécificité de sa structure détermine le fait qu'une personne peut soulever, tourner sa jambe dans tous les plans et effectuer des mouvements de rotation. L'articulation est fermée par les muscles fessiers et fessiers, et par la tête du fémur - par le tissu cartilagineux.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Conditions sanitaires communes

Le cartilage articulaire (son épaisseur atteint 4 mm) a une structure dense et à la fois élastique, ce qui réduit considérablement le frottement entre les surfaces de contact des tissus. Afin de maintenir la hanche en bonne santé, plusieurs conditions doivent être remplies:

  • maintenir un poids corporel physiologique;
  • ne pas blesser le joint;
  • adhérer à la nutrition diététique;
  • effectuer une série d'exercices spéciaux de gymnastique.

Le tissu osseux s'use rapidement et devient fragile si le sang n'y coule pas, ce qui le nourrit à travers les vaisseaux traversant la capsule articulaire et les vaisseaux intra-osseux. Le vaisseau qui passe à l'intérieur de l'appareil ligamentaire entourant la tête fémorale participe également à l'apport sanguin. À un âge avancé, ce vaisseau est généralement soumis à un durcissement qui entraîne des modifications du tonus vasculaire et du diamètre.

Clics et douleurs dans l'articulation de la hanche

Une articulation saine de la hanche ne fait pas mal et ne se ressemble pas. Il est vrai que dans les séances d’entraînement qui incluent des exercices d’étirement, dans la zone de l’articulation, les cliquetis sont clairement audibles et assez forts. Mais si ce processus n’est pas accompagné de douleur, il n’ya pas lieu de s’inquiéter.

Au maximum, l'abduction de la cuisse dans la direction du tendon est décalée au contact du tissu osseux, ce qui provoque un son sec et net. Ce syndrome est caractéristique des gymnastes, des danseurs et des athlètes. Avec un fort étirement excessif ou un étirement des muscles de la cuisse, une traction dans le pelvis peut survenir, ce qui n’est pas lié au processus inflammatoire ou dystrophique. C'est une fatigue musculaire qui disparaît après quelques jours sans aucune conséquence. Si la douleur persiste pendant une semaine, vous devez contacter votre médecin: il est possible que les ligaments aient été endommagés lors de mouvements brusques, ce qui nécessite déjà un traitement.

Signes de trouble

La vigilance provoque périodiquement des craquements ou des claquements dans la région de la hanche, accompagnés de sensations douloureuses et de "coups de feu" de la jambe. Si une raideur est ajoutée à ces symptômes désagréables (surtout le matin), vous devez prendre rendez-vous avec un chirurgien. La raison pour laquelle vous faites appel à un spécialiste peut être considérée comme une douleur dans la région de la hanche, ne passant pas de manière indépendante.

Les signes du développement du processus pathologique sont des symptômes tels que la perte de flexibilité - il est difficile de se plier, de se jeter les jambes et de se lever de la chaise. Les mouvements perdent en finesse, deviennent prudents, lourds. Cette affection est particulièrement caractéristique chez les personnes âgées, lorsque le tissu cartilagineux devient plus mince et que les os deviennent fragiles.

Au cours du diagnostic révélé coxarthrose. Les modifications destructrices des tissus osseux et cartilagineux du bassin ne peuvent pas être complètement restaurées, mais avec un diagnostic précoce, après quoi les procédures de rééducation et les médicaments analgésiques sont prescrits, il est possible de maintenir l'articulation en condition de travail. L'activité physique équilibrée, l'entraînement des muscles de la cuisse et du pelvis constituent l'un des moyens les plus efficaces de maintenir l'activité sociale.

Dans le même temps, il convient de noter que dans la pratique médicale, il arrive souvent que la colonne lombaire soit douloureuse et que le patient ait le sentiment qu'il a des problèmes d'articulation de la hanche. Les symptômes sont presque les mêmes et ce n’est qu’après un examen approfondi que nous pouvons conclure à la nature de la pathologie. Les douleurs tiraillantes, originaires de l'articulation de la hanche et s'étendant le long de la jambe pendant les mouvements, qui ne s'atténuent pas pendant le repos, donnent lieu à des suspicions d'arthrite.

La raideur et le resserrement du cartilage (ainsi que l'âge avancé) indiquent une arthrose, la douleur au contact de la partie supérieure du fémur est souvent la conséquence d'une blessure, des ecchymoses soudaines et des hématomes sont des signes de maladie des organes formant le sang. Le tableau ci-dessous résume les principales causes de douleur à la hanche chez l'adulte, avec irradiation à l'avant ou à l'arrière de la cuisse.

Nature de la douleur

Sur la base des données du tableau, nous constatons qu’il est impossible de déterminer la nature et le stade de la maladie uniquement par la nature de la douleur. Bien entendu, un spécialiste expérimenté verra des caractéristiques spécifiques à chaque cas particulier, mais une conclusion finale ne peut être tirée qu’après un examen approfondi.

Ainsi, par exemple, il existe des raisons de suspecter une bursite, lorsque le patient ne peut pas s'allonger sur le côté - une douleur à la jambe du côté de l'articulation enflammée aggrave. L'arthrose est une maladie qui accompagne les personnes âgées. Si non seulement l'articulation de la hanche fait mal, mais également une démarche caractéristique, avec une inclinaison latérale, un diagnostic de coxarthrose peut être posé.

L'état général grave, accompagné de malaise grave, d'altération de la motricité, d'œdème de l'articulation indique une arthrite. Mais pour la conclusion finale, vous devez passer un examen complet.

La douleur dans le bassin, s'étendant jusqu'à la jambe, peut être reflétée, c'est-à-dire sans lien avec l'articulation elle-même. Des symptômes similaires peuvent survenir avec le syndrome névralgique ("douleur à la marche"), la radiculite, l'incarcération du nerf sciatique.

Diagnostics

Les principales méthodes de diagnostic sont la thérapie par résonance magnétique (IRM), la radiographie, l'examen échographique de l'articulation de la hanche, ainsi que sa ponction et son arthroscopie. Les tests cliniques montrent l’état du corps (présence et spécificité du processus inflammatoire). En règle générale, les méthodes d'examen de laboratoire sont désignées:

  1. Test sanguin général.
  2. Analyse d'urine.
  3. Analyse biochimique du sang.
  4. Des tests sanguins pour la CRP, le fibrinogène, ainsi que d'autres marqueurs non spécifiques du processus inflammatoire.
  5. Détermination du facteur rhumatoïde, NLA-B27 (en cas de suspicion de maladie de Bechterew avec atteinte articulaire), performance du protéinogramme.

La gamme de méthodes de diagnostic supplémentaires est déterminée par le médecin traitant sur la base des données relatives aux plaintes, à l’anamnèse et aux examens objectifs.

Comment éliminer la douleur

Le syndrome douloureux de la coxarthrose de stade 1-2 est éliminé par les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les analgésiques narcotiques et non narcotiques. Le médicament est sélectionné en fonction de l'âge du patient, de son état physique général, de la nature de la douleur et de son degré de propagation. Les AINS soulagent simultanément la douleur et ont un effet anti-inflammatoire. Les AINS les plus couramment prescrits sont le méloxicam, le célécoxib, le nimésulide. L'amplification de l'effet analgésique des AINS avec l'administration simultanée de chondroprotecteurs («Don», «Struktum», «Artra») a été notée. Dans les maladies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante), les principaux groupes de médicaments sont les glucocorticostéroïdes sous forme orale, ainsi que les médicaments cytotoxiques (méthotrexate, cyclophosphamide).

Les injections dans la zone articulaire (intra ou périarticulaire) de glucocorticoïdes (hydrocortisone, diprospan) ont une bonne efficacité dans le traitement du syndrome douloureux.

Une intervention chirurgicale (endoprothèses) est indiquée pour la coxarthrose du troisième stade, du second stade en association avec un dysfonctionnement grave du membre (raccourcissement, impossibilité de marcher, déformations du bassin, etc.), une fracture du col fémoral, une nécrose aseptique de la tête fémorale, des fractures et des fractures complexes systémiques. maladies avec dysfonctionnement grave de l'articulation.

Il faut être attentif au fait que la prescription indépendante d'analgésiques ne résout pas seulement le problème, mais contribue également à son aggravation. Le processus pathologique, selon la nature de la maladie, se développe progressivement ou rapidement, et les médicaments analgésiques perdront de toute façon leur efficacité - l’un des médicaments de cette série devient toxicomanogène.

Le résultat est que le patient sera obligé de consulter un rhumatologue, car la douleur qui donne constamment dans la jambe devient menaçante et le foie et l'estomac peuvent souffrir de l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Mais si la visite chez le médecin a lieu à un stade précoce, cela augmentera considérablement les chances de succès du traitement ou fournira une occasion d’arrêter le développement de la maladie.

  1. Zagorodniy N.V. Arthroplastie de la hanche. Bases et pratique: leadership. - M.: GEOTAR - Media, 2011. - 704 p., Ill.
  1. Mironov S.P. Chirurgie arthroscopique de l'articulation de la hanche. Guide pratique, 2004
  2. Gitt V. A. Traitement de l'arthrose. Maison d'édition du Center for Psychophysical Improvement «Unity», 2010
  3. Le problème de la douleur dans l'arthrose. N.V. Chichasova, Journal "Le médecin traitant" 02/07
  4. Michael Doherty, John Doherty. Diagnostic clinique des maladies articulaires. Minsk, "Tivali", 1993

Causes de la douleur dans l'articulation de la hanche: quelles maladies en sont la cause?

L'articulation de la hanche est l'articulation la plus grande et la plus puissante du corps humain. Elle absorbe une grande partie de la charge, ce qui rend les lésions et les maladies de ce système articulaire très graves, nécessitant un traitement immédiat par un spécialiste, quelle que soit la cause de la douleur dans cette articulation.

Contenu de l'article:

Quelles maladies sont les causes de la douleur dans la hanche?
Caractéristiques de la douleur dans diverses maladies
Maladies qui déclenchent ces douleurs

L'articulation de la hanche est formée par la tête du fémur, recouverte de cartilage hyalin, qui adoucit son glissement lors du mouvement, et par l'acétabulum de l'os pelvien. La structure de cette articulation se caractérise par le fait qu’une partie importante du col fémoral est également incluse dans la cavité articulaire.

Lorsque vous recevez des lésions de l'articulation de la hanche, vous devez contacter immédiatement le médecin traitant pour obtenir un diagnostic rapide et un traitement adéquat:

  • traumatologue ou orthopédiste;
  • rhumatologue;
  • neurologue;
  • physiothérapeute

La douleur peut être causée par le développement de maladies telles que:

  • arthrose déformante (coxarthrose);
  • arthrite infectieuse;
  • arthrite d'origine non infectieuse (y compris l'arthrite réactive)
  • pathologie de l'apport sanguin aux os qui forment cette articulation;
  • et d'autres raisons.

Modifications dégénératives de la surface de l'articulation: lésion du cartilage, modifications de la structure périarticulaire, diminution importante de la quantité de liquide articulaire, modifications de la membrane synoviale de l'articulation, précédant l'apparition de maladies qui déclenchent l'apparition du syndrome douloureux et des défaillances du fonctionnement normal du cartilage articulaire.

Caractéristique de la douleur

La douleur peut survenir à la suite d'une inflammation de la surface interne de l'articulation, qui se produit lorsque l'articulation est usée, et que les fragments de cartilage et de cartilage sont épuisés. Avec la dégradation complète du cartilage, ou son absence, la tête non protégée du fémur se frotte contre l'os de la cavité de la hanche, ce qui provoque une douleur insupportable.

La douleur résultant d'une lésion de l'articulation de la hanche peut se manifester dans une autre zone de l'articulation, toucher la hanche et pulser dans la partie inférieure de la jambe. Ou vice versa, la douleur causée par les dommages à la colonne lombaire est facilement confondue avec la douleur à la hanche.

En plus de la douleur, le patient peut également se plaindre d'une diminution importante de la mobilité, d'une raideur des mouvements, ce qui est possible si la fonction de flexion de la hanche est altérée - il s'agit généralement de mouvements latéraux. Ce phénomène s'explique par le fait que l'articulation de la hanche présente une innervation croisée avec le genou.

Si l'on ne s'adresse pas à un professionnel à temps, la forme négligée de la maladie de l'articulation de la hanche peut conduire avec le temps à une boiterie et à l'impression trompeuse qu'une jambe est plus courte que l'autre. Avec la progression des troubles de l'articulation de la hanche, il devient presque immobile, tendu, non restauré. Après une longue position assise en position assise, les mouvements peuvent être limités et douloureux. Il devient alors difficile pour le patient de se déplacer sur de longues distances.

De plus, la douleur dans l'articulation de la hanche peut être causée par des violations de sa structure ou des tissus, os, tendons, cartilages, fascias ou muscles adjacents.

Maladies - causes de la douleur

Les deux causes les plus dangereuses mais heureusement les plus rares de douleur à la hanche sont une fracture du col du fémur et une nécrose aseptique de la tête fémorale.

Fracture de la hanche

La fracture de l'os de la hanche, en particulier du cou, qui en est la partie la plus élégante, est extrêmement grave et dangereuse, en particulier chez les personnes âgées. Par la suite, l'activité et la mobilité d'une personne peuvent être considérablement réduites. Souvent, le processus de réadaptation s'accompagne de complications: thrombose ou infection, en particulier chez les personnes âgées.

L'os de la hanche est le plus vulnérable en présence d'une maladie telle que l'ostéoporose, une diminution de la force et de la densité des os. Le traitement consiste en l'imposition d'un gypse suivi d'un long programme de rééducation: exercices thérapeutiques, massage.

Nécrose aseptique

La nécrose aseptique de la tête fémorale (ANGBK) fait référence à la destruction complète de l'articulation de la hanche, qui est déclenchée par l'arrêt de l'apport sanguin normal. Cette affection peut survenir lors de l’utilisation prolongée de glucocorticoïdes hormonaux, avec des complications du syndrome des antiphospholipides, de la thrombose et d’autres maladies.

Seul un médecin expérimenté peut diagnostiquer et prescrire un traitement adéquat visant à rétablir la circulation sanguine et à renforcer le tissu osseux. La tactique thérapeutique consiste à prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des vasodilatateurs, des médicaments stimulant la restauration du tissu osseux, des chondroprotecteurs: sulfate de chondroïtine et glucosamine - substances qui nourrissent et restaurent la structure du cartilage de l'articulation endommagée.

L'arthrite

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'arthrite est un processus inflammatoire dans l'articulation, qui inclut la polyarthrite infectieuse et rhumatoïde: cette maladie est généralement observée chez les personnes âgées. L'arthrite est une maladie dégénérative dystrophique et inflammatoire de l'articulation, dans laquelle le patient ressent une douleur intense dans la région de l'aine, qui s'étend à l'avant ou sur le côté de la cuisse.

La douleur est particulièrement visible lors de la marche, en déplaçant le poids sur la jambe, en quittant la position assise.

Le traitement de l'arthrite de la hanche est:

  • Dans l'isolement de la douleur;
  • Dans la reprise de la fonction normale de l'articulation touchée;
  • En éliminant les causes de l'arthrite.

En règle générale, le traitement repose sur la prise de médicaments, de compléments alimentaires, d'exercices de physiothérapie, de séances de massage. Dans les situations particulièrement difficiles, ils ont recours à une intervention chirurgicale. Il convient de noter que la polyarthrite rhumatoïde affecte extrêmement rarement ces articulations.

La bursite

La bursite à la broche est un processus inflammatoire dans le sac de liquide de l'articulation de la hanche, situé au-dessus de la saillie de l'os de la hanche. La bursite peut provoquer des douleurs à la partie externe des fesses, qui sont grandement renforcées lorsqu’elles sont exposées au côté affecté.

En règle générale, la bursite est traitée par des méthodes conservatrices basées sur l'élimination des mouvements qui provoquent la douleur, renforcent les muscles fessiers et prennent des médicaments anti-inflammatoires. Si cette technique est inefficace, le médecin traitant prescrit un traitement par ultrasons ou par électrophorèse. Dans les cas particulièrement difficiles, ils ont recours à des injections de glucocorticoïdes dans le point sensible, des manipulations chirurgicales étant effectuées dans des cas isolés.

Maladies rhumatismales

Les maladies rhumatismales de la hanche comprennent le lupus érythémateux systémique - une maladie auto-immune dans laquelle les cellules et les tissus sains du corps sont détruits.

La douleur au cours de l'inflammation est caractérisée par une douleur sourde et sourde qui se reflète dans la région de l'aine, la surface externe des fesses. La douleur est prononcée le matin et devient moins prononcée après un effort physique mineur. La douleur limite les mouvements du patient et rend la marche difficile.

Le traitement des processus inflammatoires de l'articulation de la hanche dépend des caractéristiques du diagnostic.

Les infections

L'inflammation septique de l'articulation de la hanche peut être déclenchée par des staphylocoques, des streptocoques, des complications de diverses souches de la grippe et d'autres infections connues. La maladie se manifeste par une attaque de fièvre inattendue, un léger gonflement des articulations, des sensations douloureuses au toucher et à la marche.

L'arthrite tuberculeuse - c'est l'articulation de la hanche qui affecte le plus souvent. Premièrement, la maladie se manifeste par des boiteries et des douleurs lors du mouvement. Après un certain temps, l'articulation se gonfle, devient complètement immobile, tandis que la hanche fléchit et se presse contre l'autre jambe.

Lorsque ces symptômes et ces douleurs apparaissent, consultez immédiatement un médecin qui, après un examen approfondi et les tests appropriés, sera en mesure d’établir un diagnostic précis, de prescrire un traitement adéquat et de donner les recommandations nécessaires.

Pour l'analyse, en règle générale, le fluide articulaire est pris, par la présence en laquelle l'acide urique, divers micro-organismes, le sang, une cause possible de l'inflammation est déterminée, un diagnostic est fait. Le traitement vise à éliminer les causes profondes.

Blessures

Les lésions articulaires comprennent les luxations de la hanche, un phénomène relativement rare. En règle générale, une lésion articulaire peut être provoquée dans un accident de voiture, au moment de l'impact d'un effort le long de l'axe d'une jambe courbée sur un torse fixe, lors d'une chute d'une hauteur importante. Il y a des blessures telles que des lésions méniscales, des entorses des ligaments et des tendons, diverses luxations:

Dans ce cas, consultez un traumatologue, réduisez la luxation, fixez la zone endommagée en position stationnaire jusqu'au rétablissement complet.

En aucun cas, ne vous engagez pas dans l'auto-traitement, cela peut entraîner des complications et une aggravation de la maladie, contactez les experts.

Guérir l'arthrose sans médicament? C'est possible!

Obtenez un livre gratuit «Plan détaillé pour rétablir la mobilité des articulations du genou et de la hanche en cas d'arthrose» et commencez à vous rétablir sans traitement ni opération onéreuse!

Que faire si une jambe a mal à l'articulation de la hanche?

Dans le corps humain, l'articulation de la hanche joue un rôle important, car c'est à ce niveau qu'une charge énorme et durable tombe. De plus, il est capable de maintenir l'équilibre du corps et peut supporter la majeure partie de son poids. De plus, l'articulation de la hanche permet le mouvement. C’est la raison pour laquelle la douleur suscite un fort inconfort et peut même entraver la vie normale. De tels symptômes nécessitent un examen attentif et un traitement immédiat.

  • Caractéristiques de la douleur
  • Douleur dans l'articulation de la hanche provoque
  • Maladies provoquant des douleurs dans l'articulation de la hanche
    • Sensations désagréables dans l'articulation avec l'arthrite
    • Douleur dans l'articulation de la hanche sur le fond de la bursite
    • Sensations désagréables dans la jambe dues à une arthrose déformante (coxarthrose)
    • Maladies infectieuses
    • Développement de tendinite
    • Maladies héréditaires
    • Tumeurs des tissus mous et des os
  • Comment aider si une jambe a mal à la cuisse?
  • Comment traiter une articulation de la hanche endommagée?

Caractéristiques de la douleur

Lorsque la hanche commence à faire très mal, il est fort probable qu’il s’agisse de dommages aux articulations. Assez souvent, les sensations désagréables sont causées par les défauts des tissus ou des structures voisins: os, muscles, cartilage, tendons et fascia. De plus, les blessures dans la région de l'articulation de la hanche peuvent être accompagnées non seulement de douleur, mais également au bas de la jambe. Parfois, au contraire, il n’ya pas de douleur à la jambe, mais elles recouvrent le segment lombaire de la vertèbre.

Dans la plupart des cas, des sensations désagréables dans cette articulation proximale apparaissent avec une raideur lors de la marche ou du déplacement. Avec cette maladie, il est difficile d’effectuer des mouvements latéraux et de plier la hanche.

Douleur dans l'articulation de la hanche provoque

Classiquement, les causes de douleur à la hanche peuvent être classées dans les catégories suivantes:

  • Mauvais positionnement de la tête fémorale par rapport à la cavité articulaire. Un tel problème peut être congénital ou acquis, par exemple une surtension physique et une dislocation traumatique.
  • Maladies de l'articulation musculo-articulaire ou de la hanche, à savoir inflammation, lésion et dégénérescence.
  • Maladies des tissus et des organes proches de l'articulation: innervation des terminaisons nerveuses et de l'inflammation, processus pathologiques au niveau de la poitrine, du sacrum ou des fesses.

Mais la douleur dans la jambe de l'articulation de la hanche ne coule pas seule, en règle générale, elle passe à la cuisse, s'étendant dans certains cas au genou. Il existe de nombreux facteurs provoquant une gêne dans l'articulation de la hanche, mais le plus souvent, cela est dû à une blessure.

Le col du fémur est une partie assez vulnérable de l'articulation, c'est pourquoi sa fracture se produit souvent. En général, les personnes âgées souffrent de ce problème car leurs os deviennent fragiles à cause de l'ostéoporose. À un âge plus précoce, une fracture similaire peut être obtenue après un accident de la route, un accident sportif ou un accident du travail.

Souvent, l'articulation de la hanche est sujette à une luxation, qui survient lorsque l'acétabulum est sous-développé. La tête de l'os de la hanche dans cette situation tombe en dehors de ses limites. Le plus souvent, ces dommages se produisent lors de chutes, d'accidents de travail ou d'accidents. Le signe clé de la luxation est une douleur intense à la hanche.

Avec la subluxation, les causes et les symptômes sont les mêmes que pour les entorses, mais ils sont moins prononcés. C’est pourquoi ce problème est considéré comme dangereux, car la jambe ne commence à faire mal que lorsqu’on marche, sans indiquer la nécessité d’un appel urgent à un spécialiste.

Pendant la grossesse, la jambe dans l'articulation de la hanche peut également tomber malade, car le bébé qui grandit dans l'utérus prélève une quantité énorme de calcium dans le corps de la mère. Tout cela rend les os très fragiles. En outre, avec l'augmentation du poids de l'enfant, la pression sur les articulations de la hanche des femmes, qui subissent déjà une charge énorme, augmente.

Une autre douleur à la jambe provoque une dysplasie. Avec cette pathologie, une déviation articulaire se produit, elle peut en outre conduire à la formation de subluxations et de luxations. Dans la plupart des cas, cette condition survient chez les nouveau-nés lorsque les articulations sont au mauvais angle, limitant ainsi l'amplitude des mouvements des jambes.

Maladies provoquant des douleurs dans l'articulation de la hanche

En l'absence de cause externe de douleur dans l'articulation de la hanche, mais en cas de malaise constant, le risque de développement du processus pathologique est élevé.

Sensations désagréables dans l'articulation avec l'arthrite

Cette maladie est répandue et ses symptômes, selon les statistiques, peuvent être identifiés chez chaque centième personne âgée. Bien qu'aujourd'hui l'arthrite se rencontre même chez les trentenaires. Avec un tel problème, une personne ressent une douleur intense à la jambe du côté affecté et des sensations désagréables se manifestent également dans la région de l'aine, s'étendant parfois jusqu'au genou et à la cuisse. Les principaux symptômes de l'arthrite comprennent une crise de douleur aiguë lors de la tentative d'élévation.

Des symptômes similaires apparaissent chez les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Le développement de cette maladie provoque des rhumatismes. La particularité de cette pathologie est la symétrie de la lésion. La polyarthrite rhumatoïde englobe les articulations de la hanche gauche et droite.

Douleur dans l'articulation de la hanche sur le fond de la bursite

Les grosses articulations du corps sont entourées de petits sacs, autrement dit de bourses, qui contiennent le liquide synovial. Ils sont nécessaires pour réduire le frottement des os qui forment l'articulation. Entre la cuisse et le bassin, il y a deux bourses principales. Le premier est situé dans la région de l'aine, à l'extérieur de la cuisse, et le second, à la broche sur le fémur. Les processus inflammatoires apparaissent généralement dans un sac à main. Cela se produit pour diverses raisons.

Il existe plusieurs facteurs de risque de bursite:

  • Problèmes avec le lumbosacral;
  • Luxations et contusions de la cuisse;
  • Interventions chirurgicales dans le domaine de l'articulation;
  • Exercice, par exemple, le cyclisme.

La bursite à hélices provoque des sensations de douleur aiguë localisées au plus profond de la cuisse et se déplaçant vers la surface externe. Après un certain temps, la douleur peut apparaître dans d'autres parties du bassin et de la cuisse, qui devient plus intense la nuit, lorsque vous êtes assis, marchez longtemps, appuyé sur la jambe blessée. Il augmente également en position couchée sur le côté.

Sensations désagréables dans la jambe dues à une arthrose déformante (coxarthrose)

Cette maladie est assez commune. Le groupe à risque comprend généralement des personnes d'âge moyen. La Coxarthrose peut être asymptomatique, cependant, les premiers signes de la maladie apparaissent aux premiers stades. Avec cette maladie, la douleur dans la hanche gauche ou droite, et parfois les deux à la fois, commence à gêner la personne.

Douleur inquiète à mesure que la pathologie se développe. Au total, il y a trois degrés de la maladie. Un grave inconfort survient au deuxième stade. Le patient commence à se plaindre de douleur lors de la rotation du corps et au début du mouvement, irradiant à l'aine et au genou. Les muscles de la zone touchée sont tendus tout le temps. De plus, ils ne s'affaiblissent même pas dans un rêve, si bien que l'inconfort de l'articulation de la hanche associé à une arthrose déformante apparaît souvent la nuit.

Maladies infectieuses

Si une infection est entrée dans le corps, la nature de la douleur change. Elles deviennent plus aiguës et s'accompagnent de fièvre, d'hyperémie de la peau et de gonflement de la zone fémorale. Parfois, à cause de la douleur, il est même impossible de toucher l'articulation. Dans ce cas, le traitement n’est pratiqué qu’à l’hôpital des maladies infectieuses. Après la suppression du processus pathologique, la gêne disparaît d'elle-même.

Développement de tendinite

L'inflammation des tendons survient le plus souvent chez les personnes constamment exposées à un effort physique, en particulier chez les athlètes sensibles à la maladie. Au cours de la tendinite, de fortes douleurs dans la jambe surviennent lors de charges lourdes ou de mouvements actifs. Et ils ne peuvent pas être sous de faibles charges.

Maladies héréditaires

La pathologie de l'articulation de la hanche est souvent un facteur héréditaire. Dans cette situation, nous parlons de la maladie de Legg Calvet Perthes. Il survient principalement chez les enfants, principalement les garçons. Cette maladie est unilatérale, en d'autres termes, un inconfort apparaît dans l'articulation de la hanche gauche ou droite. Souvent, cette pathologie se manifeste par une douleur au genou et non à la hanche.

Tumeurs des tissus mous et des os

Une douleur douloureuse peut ne pas être associée à des problèmes articulaires. Parfois, leurs causes sont des tumeurs dans les os ou les tissus musculaires. La nature de la douleur dépend du type de tumeur (maligne ou bénigne) et de son emplacement.

Comment aider si une jambe a mal à la cuisse?

S'il y a un inconfort dans l'articulation de la hanche, vous devez prendre certaines mesures. Vous pouvez mettre un sac avec de la glace sur un point sensible. Le froid aidera à soulager la douleur dans l'articulation. Tout d'abord, une serviette doit être placée sur la cuisse, puis de la glace doit être appliquée sur la zone touchée. Il doit durer au moins 15 minutes. En outre, lorsque la douleur résultant d'une blessure est aiguë, des cubes froids devront être posés sur la cuisse toutes les heures. Certes, si la douleur est chronique, comme lors de l’arthrite, deux fois par jour suffiront.

Après deux jours de traitement avec de la glace, vous pouvez procéder aux procédures de réchauffement. Pour cela, utilisez le radiateur électrique habituel. Il est préférable de l’installer à feu moyen, l’essentiel est de ne pas s’endormir avec. Toujours bien aide à se débarrasser de la douleur dans la hanche un bain chaud. L'eau devrait être au-dessus de 32 degrés.

Ensuite, la zone touchée doit être frottée avec une pommade. Lorsque frotté dedans, la tension des muscles de la cuisse est relâchée. Vous devriez essayer Fastum Gel et produits similaires. Mais vous ne pouvez pas utiliser la pommade, dans laquelle se trouve le menthol, avec l'utilisation de coussins chauffants, car vous pouvez avoir de graves brûlures.

Après cela, vous devez prendre des analgésiques:

Si le dosage indiqué sur l'emballage ne vous aide pas à vous débarrasser de la douleur à la hanche, il est préférable de ne pas prendre le risque et contacter un spécialiste.

Comment traiter une articulation de la hanche endommagée?

Le médecin envoie d'abord un patient souffrant d'une telle douleur à l'articulation de la hanche pour un examen radiographique. C'est son résultat qui aidera à déterminer la cause exacte de leur apparition. Ce n’est qu’après cela que le spécialiste peut prescrire un traitement complexe. En règle générale, différentes méthodes de traitement sont utilisées pour se débarrasser de la douleur à la cuisse. Le patient doit d'abord se conformer au repos au lit. Avec cette maladie, vous ne pouvez rien faire. Un état de paix apaisera la douleur et le rétablissement viendra plus rapidement.

Sinon, lorsque la jambe fait mal à l'articulation de la hanche, vous pouvez utiliser un bandage élastique. Certes, il ne devrait être porté que si les symptômes de la maladie commencent à disparaître. Il est souhaitable de passer le plus de temps possible immobile pour soulager le joint de diverses charges.

Pas de moyen moins efficace - traitement avec des médicaments. Soulager la douleur aidera pommade à effet analgésique: Diclofenac, l'ibuprofène et d'autres. Le médecin prescrit également au patient des médicaments anti-inflammatoires qui doivent être pris par voie orale.

Le massage est un excellent moyen de restaurer la cuisse touchée. Cette procédure est devenue une partie intégrante de la thérapie complexe. Les mouvements de massage ne devraient pas causer de gêne et de douleur. Les personnes ayant des problèmes similaires devraient subir environ 10 massages.

Pendant la période de rééducation, il est nécessaire de réaliser des exercices thérapeutiques. Mais les exercices en cas de lésion de l'articulation de la hanche ne doivent être effectués que sous la surveillance d'un spécialiste. À propos, pour la plupart des pathologies articulaires, la natation est le sport le plus approprié.

Il faut se rappeler que la jambe dans l'articulation de la hanche peut être douloureuse non seulement à cause du développement de maladies. Dans de nombreux cas, ils résultent des intempéries, de la malnutrition et de la malnutrition. C'est pourquoi il est nécessaire de mener une vie saine et d'être toujours de bonne humeur. De plus, il ne faut pas oublier de pratiquer régulièrement une thérapie physique.

Causes de douleur dans la jambe dans l'articulation de la hanche

Dans l'appareil articulaire d'une personne, l'articulation de la hanche assume la principale fonction de support et, étant la plus grande, elle subit des impacts et des stress intenses. Par conséquent, ses dommages résultant de pathologies et de blessures sont assez fréquents.

Causes possibles de la douleur

Le syndrome douloureux peut se manifester pour diverses raisons. Dans certains cas, la douleur ressentie dans l'articulation de la hanche n'est pas provoquée par des lésions des structures de l'articulation ni des tissus voisins, mais par des pathologies de la colonne lombosacrale, de la cavité abdominale ou des organes génitaux.

Les sensations douloureuses dans l'articulation de la hanche sont causées par les pathologies suivantes:

Complications des maladies rhumatismales;

Inflammation de la surface articulaire interne due à des processus dégénératifs du tissu cartilagineux;

Fracture du fémur ou du cou de la hanche. Blessure extrêmement dangereuse. L'activité d'une personne est sévèrement limitée et la période de rééducation s'accompagne souvent de complications: thrombose, infections. L'âge et la présence d'ostéoporose sont des facteurs de risque.

Traumatisation des ménisques (rupture du ménisque du genou) et des articulations, entorses et tendons;

Bursite sciatique, bursite à la broche, incarcération du nerf sciatique;

Infection des formations articulaires ou péri-articulaires provoquée par des bactéries ou des virus (tuberculose osseuse, maladie de Lyme);

Pathologie neurologique de la colonne vertébrale;

Nécrose aseptique de la tête fémorale, c'est-à-dire destruction progressive de l'os du fémur dans sa partie articulaire en raison de l'arrêt du flux sanguin. Cela peut être une conséquence négative après l'administration de médicaments hormonaux ou une complication dans certaines pathologies.

Bon nombre de ces causes peuvent être liées entre elles. Par exemple, l'arthrite peut survenir après une blessure. Un large éventail de pathologies possibles est une raison sérieuse de ne pas se soigner, mais de consulter un médecin en cas de signes de lésion de la hanche.

Symptômes généraux dans les maladies de l'articulation de la hanche

  • Le principal symptôme d'une articulation de la hanche est une douleur, s'étendant parfois jusqu'à la jambe, s'étendant jusqu'au genou.

Outre la douleur, il existe généralement une mobilité limitée, des problèmes de flexion de l'articulation et des difficultés pour effectuer des mouvements latéraux.

Les maladies graves peuvent provoquer une modification de la démarche, conduisant à la boiterie et au raccourcissement d'un membre douloureux.

Après une longue position assise, les mouvements des pieds deviennent particulièrement douloureux.

Peu à peu réduit la capacité de voyager sur de longues distances.

Le tableau clinique des pathologies individuelles de la hanche:

    En cas d'inflammation purulente, par exemple d'arthrite purulente, il y aura une rougeur de la peau sur l'articulation enflammée, un gonflement, une élévation générale de la température et des signes d'intoxication;

En cas de fracture du col du fémur, le membre atteint est tourné vers l'extérieur. Le patient, couché sur le dos, est incapable de lever une jambe droite ou de la tourner vers l’intérieur. La jambe blessée est raccourcie;

En cas de luxation traumatique de la hanche, en plus d'une douleur intense et d'une restriction des mouvements, il y a gonflement et hémorragie. Il y a un raccourcissement du membre et son renversement vers l'intérieur avec dislocation postérieure et éversion du membre malade vers l'extérieur et son élongation avec dislocation antérieure;

Une douleur soudaine et intense dans l'articulation, s'étendant dans l'aine et durant plusieurs jours, en l'absence d'autres signes de mauvaise santé, peut être un signe de nécrose de la tête fémorale. Ces attaques se répètent, la boiterie commence, les muscles s’atrophient progressivement;

Un signe de bursite est une douleur allant du bassin au genou sur la surface externe du membre. Dans certains cas, la formation d'un œdème. La symptomatologie augmente rapidement pendant la journée;

Dans la polyarthrite rhumatoïde, les deux articulations sont généralement atteintes de manière symétrique. La phase initiale peut durer des années et se manifester par une douleur et un gonflement. Dans le deuxième stade, la rigidité articulaire et la rigidité sont observés et le troisième stade de la maladie peut s'immobiliser.

Comment traiter?


En cas de douleur intense et prolongée, de rougeur de la peau sur l'articulation, de décoloration de la peau sur la jambe, en cas d'engourdissement ou d'autres troubles sensoriels, si une fracture est suspectée, il faut immédiatement rechercher une déformation visuelle visible de l'articulation pour obtenir une assistance médicale.

Si la douleur est causée par l'apparition d'arthrite purulente, le médecin vous prescrira un traitement antibiotique. Très probablement, l'excision des ulcères et le drainage seront nécessaires. Un pneu sera placé sur le pied pour assurer un repos absolu. Peut-être le médecin vous prescrira-t-il une ponction et un lavage ultérieur avec des antibiotiques. Après la période aiguë, une cure de physiothérapie est nécessaire.

L'arthrose de l'articulation de la hanche dans les premiers stades de la maladie est traitée de manière conservatrice. Le traitement comprend la prise d’AINS, de chondroprotecteurs, de médicaments stimulant la circulation sanguine. Attribuer la physiothérapie et la physiothérapie obligatoire.

Nous vous recommandons de lire les articles sur la coxarthrose de la hanche:

Lorsque la luxation de la cuisse produit son repositionnement sous anesthésie locale en utilisant des relaxants musculaires.

Une fracture de la hanche est de préférence traitée chirurgicalement car, dans la vieillesse, le processus de récupération est très lent et l’os ne peut pas se développer ensemble. Et la nécessité d'un long séjour au lit avec du gypse du talon au lombaire provoque l'apparition de plaies de pression, le développement d'une insuffisance cardiaque et des problèmes de respiration.

La bursite est traitée par des injections d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La nécrose de la tête fémorale est traitée en prescrivant des médicaments qui restaurent la circulation sanguine. Les techniques chirurgicales modernes à faible traumatisme sont utilisées pour stimuler la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins dans l'os.

La polyarthrite rhumatoïde ne peut pas être guérie, mais une rémission à long terme peut être atteinte et sa progression peut être stoppée. Le traitement repose principalement sur des médicaments et comprend l'utilisation d'antirhumatismaux, de médicaments hormonaux, d'AINS, de cytostatiques.

Traitement à domicile

Si la douleur dans l'articulation n'est pas grave, persiste pendant une courte période et est probablement causée par une charge trop élevée ou une blessure légère à l'articulation, alors, tout d'abord, l'articulation doit être au repos. Vous pouvez prendre de l'ibuprofène, du nurofène ou du paracétamol. Il vaut mieux ne pas s'allonger du côté de l'articulation touchée.

Si la douleur commence tout juste à vous gêner, les médicaments locaux peuvent y faire face: médicaments appartenant à la classe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, gel de fastum, gel de voltaren, kétoprofène, ortofène); onguent irritant, par exemple, avec du venin d'abeille (apizartron).

Il est très utile, y compris pour la prévention, de prendre des suppléments contenant du collagène.

Les exercices de traitement effectués uniquement en conjonction avec d'autres méthodes. L'exercice ne devrait pas causer de douleur et charger un joint faible. Il est préférable d'effectuer des exercices statiques:

  • Assis sur une chaise, gardez une jambe droite parallèle au sol;
  • Allongé sur le ventre pour lever la jambe et le maintenir aussi longtemps que vous le pouvez;
  • Allongé sur le dos, soulevez votre jambe et maintenez-la dans cette position pendant 5 minutes.


En cas de douleurs sévères prolongées, il est extrêmement dangereux de s'auto-traiter, il est recommandé de contacter un spécialiste pour un diagnostic précis et de vous prescrire un traitement adéquat. Il convient de rappeler que les maladies sont plus faciles à traiter si elles sont diagnostiquées au stade initial.

18+ Notre site n'est pas un manuel d'auto-assistance. Ce sont des données de référence qui ne peuvent remplacer la consultation et le traitement par un médecin. Attention! L'administration du site n'est PAS responsable des conséquences de l'auto-traitement! Consultez un médecin!