Pourquoi peut-il y avoir une faiblesse et un sentiment que les jambes sont en "coton"

Pieds en coton - une condition causée par une violation de l'apport de sang aux jambes. L’atrophie est la réduction de la taille des organes ou des tissus au cours de la vie d’une personne. Un tel état est indiqué par une insuffisance ou un arrêt du fonctionnement des organes, souvent accompagné d'une diminution de la taille à divers degrés d'un organe. La réduction de l'activité des enzymes, ainsi que les perturbations de la synthèse dans le corps, contribuent à la progression de diverses maladies telles que la faiblesse des muscles, l'atrophie, manifestation d'une maladie neuromusculaire - la myopathie.

La myopathie est caractérisée par une atteinte musculaire primitive dans les maladies neuromusculaires progressives de type chronique. La difficulté du mouvement est la cause de la progression de la myopathie. L'atrophie musculaire ou les troubles circulatoires dans les vaisseaux des jambes peuvent contribuer à l'état des jambes en coton.

Causes de la maladie

Alors pourquoi la faiblesse vient-elle? Une faiblesse dans les jambes peut survenir pour de nombreuses raisons. Seul un médecin peut la traiter pleinement et avec compétence.

Une faiblesse des jambes peut apparaître pour diverses raisons, qui peuvent être divisées en groupes tels que:

  1. Le premier groupe comprend des raisons non liées aux organes internes, telles que des chaussures inconfortables, le recours à la chimiothérapie pour traiter le cancer, la malnutrition, des régimes épuisants et également le végétarisme. Souvent, la faiblesse du corps survient lorsque les macro et microéléments nécessaires sont manquants, mais les conditions de vie de l'homme sont également très lourdes. Le déséquilibre hormonal et la grossesse ont une incidence sur l'état des jambes.
  2. Le deuxième groupe de facteurs à l'origine de l'apparition de sentiments de faiblesse et de pieds rembourrés comprend certains types de maladies, telles que l'ostéochondrose, donne des sensations désagréables aux jambes et aux mains, principalement chez les personnes âgées. Des facteurs provocants sont également le manque d'apport sanguin au cerveau, les lésions cranio-cérébrales, une immunité réduite, des dysfonctionnements de la glande thyroïde, le diabète sucré, le VSD, la hernie, des processus inflammatoires ou infectieux perturbant le métabolisme, des varices, des effets sur le corps de substances toxiques telles que comme l'alcool, la nicotine.

Les principaux facteurs de faiblesse dans les jambes sont:

  • blocage et vasoconstriction;
  • maladie de la moelle épinière;
  • traitement tardif du pied plat;
  • ostéochondrose et hernie du service vertébral, ainsi que le piégeage des nerfs;
  • carence en potassium chez l'homme;
  • hypotension artérielle.

Dans les cas où la faiblesse des bras ou des jambes apparaît, et si cela se produit en même temps, cela signifie dans la plupart des cas des problèmes avec la colonne vertébrale.

Qu'est-ce que la myasthénie?

On appelle myasthénie une faiblesse musculaire puissante qui bloque les mouvements normaux, en particulier l'empêchant même de marcher. C'est une maladie neuromusculaire qui se manifeste par la fatigue des muscles striés. La myasthénie survient souvent après un effort physique très intense. Il est soit congénital ou acquis.

La forme congénitale de la myasthénie se développe lors de la reproduction de diverses protéines dans les gènes responsables du système neuromusculaire. La reproduction de ce type de gène est l’une des causes les plus importantes de myasthénie héréditaire. Les facteurs contribuant à la progression de la myasthénie peuvent être transférés aux infections virales respiratoires aiguës, au stress, à la perturbation du système immunitaire du corps. Cette pathologie est la plus susceptible aux filles en âge de transition, les garçons souffrent rarement de cette maladie.

En présence de myasthénie, sont interdits:

  • être influencé par les rayons directs du soleil;
  • effort physique intense;
  • Médicaments contenant du magnésium: Panangin, Asparkam, Magnesia;
  • antipsychotiques et tranquillisants, à l'exception de Grandaxine;
  • médicaments diurétiques, à l'exclusion de Veroshpiron;
  • des antibiotiques;
  • aminoglycosides - gentamicine, streptomycine, néomycine, kanamycine, monomantine, tobramycine, sisomycine, amikacine, Didesoksikanamitsin-V, nétilmicine;
  • corticostéroïdes contenant du fluorure - Dexaméthasone, Dexazone, Polcortolone.

En cas de myasthénie, la personne ressent des faiblesses musculaires, une fatigue générale et un épuisement énergétique. Cette condition devient très désagréable et cause beaucoup de désagréments à la vie humaine. Parfois, le patient ressent une faiblesse constante et des vertiges, mais cela se produit et inversement, cette maladie est asymptomatique et la personne se sent normale. Certaines manifestations de la myasthénie sont énumérées ci-dessous:

  • des vertiges;
  • faiblesse dans les jambes et les bras;
  • fermeture arbitraire des yeux;
  • difficulté à respirer et à avaler.

Si des difficultés surviennent lors du déménagement, vous devez contacter immédiatement un neuropathologiste.

La myasthénie congénitale survient souvent chez les personnes dont la mère était atteinte de myasthénie pendant l'adolescence ou pendant la grossesse. Les anticorps maternels pénètrent à travers le placenta et, au cours des premiers mois, ils peuvent provoquer une faiblesse du nouveau-né. Si vous vous assurez du diagnostic correct de cette maladie, dans la plupart des cas, l’enfant peut être guéri de la maladie et les prochaines années de la vie passent sans ces problèmes. Les symptômes de la myasthénie peuvent être les suivants: fatigue musculaire et fatigue musculaire sans troubles de la douleur et de la sensibilité.

Principes de traitement

Le traitement de la myasthénie comprend:

  • examen médical et recherche;
  • échantillon de prozerinu;
  • étude électromyographique.

Utilisez souvent deux types de traitement de cette pathologie - conservateur ou chirurgical. Le traitement de la méthode conservatrice de la myasthénie implique l’achèvement de la transmission neuromusculaire et la suspension de la réponse immunitaire. Le traitement chirurgical fait référence à la thymectomie.

Manifestations symptomatiques

Les symptômes de la myasthénie peuvent être les suivants:

  • vertige sévère;
  • mauvaise santé;
  • difficulté à respirer;
  • étouffement;
  • frissons ou sensation de chaleur, malaise;
  • tremblement des jambes;
  • sensation de pieds rembourrés;
  • palpitations cardiaques;
  • engourdissement des parties du corps;
  • douleur à la poitrine;
  • des nausées;
  • selles erratiques;
  • perturbation de la conscience;
  • panique, peur de la mort;
  • perdre son sang-froid à cause de la peur.

Les symptômes ci-dessus n'entraînent pas de conséquences graves, mais ils affectent également de manière significative la qualité de la vie. Par conséquent, afin de préserver la santé et de prévenir les sensations désagréables sous la forme de troubles nerveux, de maladies inflammatoires, de sensations lorsque les mains et les pieds deviennent ouatées, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le médecin traitant prescrira un examen approprié et un traitement adapté à l'état du patient.

Tout le monde sait que de nombreuses maladies sont générées dans le contexte d’une violation du système nerveux humain, car cela peut causer les problèmes les plus graves, il faut éviter les tensions nerveuses et les situations stressantes nuisant à la santé. Vous devez toujours être vigilant et attentif quand il s'agit de votre propre santé. Devenir en bonne santé est la tâche primordiale de chaque personne.

Faiblesse dans les jambes - causes et traitement. Les symptômes de quelles maladies peuvent être une faiblesse musculaire et des tremblements dans les jambes

Une personne sera tôt ou tard confrontée à une douleur ou à une lourdeur dans les jambes. Cela peut se produire soudainement et en compagnon constant. Les sensations désagréables caractéristiques de cette maladie affectent le bien-être général et signalent les maladies possibles. Que faire dans cette situation?

Faiblesse dans les jambes - causes

La faiblesse musculaire peut être causée par plusieurs facteurs. Si les jambes sont affaiblies - les raisons doivent être recherchées dans le corps et le mode de vie. La raison peut être:

  • mauvaises chaussures;
  • mode de vie sédentaire et travail sédentaire;
  • longue marche;
  • atrophie musculaire;
  • violation de l'approvisionnement en sang.

Les maladies différées causent souvent une faiblesse des membres inférieurs, mais la présence de maladies progressives entraîne une faiblesse musculaire. Une personne ne soupçonne pas toujours que les varices, l'ostéochondrose, l'hypotension artérielle et d'autres maladies de la neurologie et du système endocrinien peuvent être à l'origine de cette maladie. Avant de commencer le traitement, il est impératif de consulter un spécialiste qui étudiera les raisons pour lesquelles une faiblesse dans les jambes, les procédures et les médicaments.

Tremblement dans les jambes

La plupart des gens, sentant que leurs jambes tremblent, n'y prêtent aucune attention, estimant que la raison en est liée à un effort physique excessif. Cette affirmation a un sens rationnel au cas où le tremblement aurait été précédé par la pratique d’un sport ou de travaux pénibles. Après une courte pause, ils ne tremblent pas. L'apparition de tremblements après des expériences émotionnelles ou stressantes doit être alertée. Au premier stade, vous devez vous reposer, mais si le frisson ne passe pas ou commence à se manifester avec une périodicité enviable, alors un neurologue devrait être visité.

Faiblesse des muscles des bras et des jambes

La faiblesse musculaire dans les jambes et les bras peut être causée par un surmenage trivial. Cependant, si de tels symptômes réapparaissent périodiquement, un médecin peut poser un autre diagnostic:

  • des problèmes avec la synapse (avec la maladie affecte la jonction des muscles avec des terminaisons nerveuses en raison de l'arrêt de la production d'acétylcholine);
  • myasthénie grave (le système immunitaire commence à attaquer ses propres cellules, ce qui provoque la perturbation de la contraction musculaire);
  • les varices;
  • le diabète;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • insuffisance cardiaque (la douleur se produit toujours du côté gauche);
  • maladies de la colonne vertébrale.

Jambes fatiguées

Varices, thrombose, ostéoporose - ce ne sont là que quelques-unes des maladies parmi la vaste liste qui peuvent causer de la fatigue dans les jambes. Il n'est pas nécessaire de commencer le traitement lorsque la fatigue apparaît, le médecin pouvant en déterminer la raison exacte une fois le diagnostic posé. En outre, la fatigue peut être causée par un stress excessif et aller au repos.

Faiblesse dans les jambes avec VSD

De nombreux spécialistes du système de santé national et de leurs collègues étrangers considèrent le diagnostic de «dystonie végéto-vasculaire» comme un vestige du système de santé soviétique. Certains médecins croient encore que la faiblesse des jambes avec le TRI est une maladie grave. En savoir plus sur le traitement IRR - les symptômes et les signes de la maladie. L'indisposition causée par une fatigue excessive due au manque de sommeil, à une mauvaise santé, à une activité physique et mentale épuisante, soutenue par le stress, des sentiments.

Faiblesse dans les jambes avec ostéochondrose

Un grand nombre de personnes ont des problèmes de colonne vertébrale. L'un des symptômes est l'apparition d'une faiblesse des jambes avec l'ostéochondrose, une maladie courante. Le problème se pose de plus en plus chez les jeunes, et pas seulement chez les générations plus âgées. Ces symptômes indiquent que le corps est sur le point de subir de profonds changements. Vous devez donc commencer le traitement immédiatement.

Dans l'ostéochondrose, qui se développe dans la région lombaire, les membres inférieurs faibles constituent l'indicateur principal. La maladie affecte la démarche, ce qui change, diminue et ralentit la vitesse de marche. Un mauvais apport de sang affecte les performances et provoque une fatigue rapide. La coordination des mouvements est perturbée, il est nécessaire d'utiliser des appareils auxiliaires lors de la marche. Au moindre signe, il est nécessaire de consulter un orthopédiste et un neurologue pour poser un diagnostic.

Pieds de coton et vertiges

Des vertiges et une faiblesse des jambes peuvent apparaître en raison d'une atrophie musculaire. De tels symptômes peuvent indiquer un mauvais apport sanguin aux membres, résultant du blocage des vaisseaux sanguins et de l'amincissement de leurs parois. La cause peut souvent être des varices, une pression artérielle basse. Ils peuvent être déformés à la suite de blessures à la tête, de maladies virales, voire de grossesse. Chez les filles, cela peut indiquer le début du cycle mensuel.

À l'adolescence, de telles causes peuvent être observées lors de la restructuration du système hormonal du corps. Des vertiges peuvent même atteindre des évanouissements, une somnolence apparaît. Le corps cesse d'obéir, le rythme cardiaque est très fort. Il n'y a rien à craindre, car le corps se développe rapidement. Il est nécessaire de consacrer du temps pour se reposer, répartir correctement l'activité physique. De plus, il est nécessaire de porter une attention particulière au régime afin de fournir à l'adolescent toutes les vitamines, micro et macro-éléments nécessaires.

Les jambes sont lourdes et en coton.

L'inflammation du nerf sciatique rend les jambes lourdes et ouatées. Il est important de se dépêcher avec le traitement, car pour pouvoir poser un diagnostic correct, vous devrez subir plusieurs examens. Il faut faire attention à la routine quotidienne. Un mode de vie sédentaire, de longue date, peut également provoquer de telles manifestations. Si vous avez l'habitude de porter des chaussures à talons hauts tout le temps, vous devez faire attention à l'état des jambes, car des varices peuvent se développer.

Faiblesse et douleur dans les jambes

Avant de poser un diagnostic, tout médecin demandera où la faiblesse et la douleur dans les jambes se font sentir: dans les genoux, les articulations, les pieds, les doigts. Les maladies du système veineux peuvent être reconnues en levant le membre. Sensations désagréables, la faiblesse doit reculer. Mais si la douleur disparaît lorsque le membre tombe, vous devez faire attention au travail des artères. Les maladies de la colonne vertébrale sont caractérisées non seulement par la douleur, mais aussi par l'apparition d'un engourdissement. La faiblesse et la douleur indiquent la présence de maladies telles que pieds plats, blessures fermées, goutte, arthrite.

Faiblesse dans les jambes - traitement

Le traitement ne peut être différé à plus tard. Initialement, vous devriez être diagnostiqué pour déterminer pourquoi les jambes sont faibles et ne tiennent pas. Seul un spécialiste peut déterminer comment traiter une faiblesse dans les jambes, puisqu'un certain nombre de maladies peuvent présenter des symptômes similaires. Pour cela, des analyses sont effectuées, des tomographies, des électromyographies ou des ultrasons sont prescrits. Un diagnostic précoce peut empêcher la pathologie de se développer.

Le traitement peut être un médicament. Il est prescrit un complexe de médicaments et de pommades, tels que Prozerin, Prednisolone, Metipred. Bien de la faiblesse aide des lotions, des compresses, faites sur la base de médicaments. Pas mal établi les méthodes populaires de traitement. En cas de progression grave de la maladie, des radiations peuvent être prescrites. Il convient de noter que bon nombre des symptômes associés à la faiblesse des jambes ou à la lourdeur disparaissent avec la restauration d'un mode de vie normal, une bonne nutrition, le respect du travail et du repos.

Engourdissement des jambes

Un engourdissement dans les jambes est considéré comme un symptôme assez commun, en particulier chez les personnes d'âge moyen et plus avancé. Dans la plupart des cas, cela indique la présence de pathologies graves de la colonne vertébrale.

Il existe un grand nombre de raisons pour lesquelles les jambes, qui sont basées sur une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs, deviennent engourdies. La zone et le côté de la défaite peuvent également indiquer une maladie ou une autre.

Les manifestations cliniques associées au symptôme principal diffèrent en fonction du facteur étiologique, mais les principales d'entre elles sont considérées comme une perte de sensibilité, des picotements et une chair de poule. Identifier la cause aidera les méthodes instrumentales de diagnostic. Pour neutraliser la principale caractéristique est souvent des méthodes de traitement assez conservatrices.

Étiologie

L'apparition d'un engourdissement des jambes dans presque tous les cas est due à la présence de problèmes avec la colonne vertébrale. Parfois, ce symptôme se produit sur le fond de causes assez inoffensives, y compris:

  • maintien prolongé d'une position inconfortable du corps, par exemple pendant le sommeil ou en étant assis sur le lieu de travail pendant une longue période. Dans de tels cas, après avoir changé de pose, le malaise disparaît;
  • Effet à long terme sur le corps des basses températures - la réaction du corps à l'hypothermie commence précisément avec les membres inférieurs. Les gens devraient toujours garder leurs pieds au chaud pendant la saison froide;
  • porter des chaussures inconfortables ou trop étroites - engendre souvent un engourdissement des doigts, mais si vous n'arrêtez pas l'influence d'un tel facteur, l'engourdissement se propage dans tout le membre;
  • période de procréation - il y a actuellement une augmentation du volume de liquide dans le corps de la future mère;
  • mode de vie sédentaire ou sédentaire - la principale source du fait que les jambes engourdies au-dessous du genou.

Quant aux causes pathologiques de l’engourdissement des jambes, elles sont bien plus importantes. Dans la plupart des cas, l'apparition de ce symptôme est affectée par:

Établir plus précisément le facteur étiologique aidera à localiser un symptôme similaire. Ainsi, un engourdissement de la hanche est souvent une manifestation de:

  • hernie lombaire;
  • la formation d'une petite hernie intervertébrale, qui se développe souvent sur le fond de l'ostéochondrose lombaire;
  • syndrome radiculaire ou sciatique;
  • processus inflammatoire dans le nerf sciatique;
  • Meralgie paresthésique de Bernhardt-Roth ou autres syndromes à effet tunnel;
  • sténose rachidienne due à des modifications dégénératives dystrophiques.

Si le mollet se raidit, cela peut être dû à:

  • carence dans le corps en vitamines et en éléments essentiels tels que le sodium, le magnésium et le potassium;
  • perturbation du fonctionnement du système nerveux central;
  • manque d'activité physique dans la vie d'une personne;
  • la formation de varices;
  • le développement de thrombophlébite.

Un engourdissement de la jambe gauche est causé par:

L’apparition d’un tel symptôme à la jambe droite s’observe en raison des facteurs suivants:

  • l'apparition d'une forme compliquée d'ostéochondrose, notamment dans la région lombaire;
  • polyneuropathie et autres maux systémiques;
  • thrombose et varices;
  • lombo-chialgie;
  • syndromes post-traumatiques.

Les facteurs qui expliquent pourquoi les jambes deviennent engourdies sous les genoux:

Un engourdissement des jambes au-dessus du genou est observé lorsque:

  • l'avitaminose;
  • charges excessives de l'articulation de la cheville;
  • position inconfortable du corps;
  • l'hypodynamie;
  • nécrose de la tête fémorale;
  • l'obésité;
  • porter des chaussures inconfortables.

Un engourdissement des pieds provoque:

  • hernie intervertébrale;
  • la spondylose;
  • sclérose en plaques;
  • athérosclérose;
  • le diabète;
  • ostéochondrose;
  • endartérite oblitérante;
  • accident vasculaire cérébral ischémique;
  • La maladie de Raynaud;
  • croissance tumorale;
  • violation de l'apport sanguin au cerveau.

Des facteurs similaires expliquent l’engourdissement des jambes du genou au pied.

Symptomatologie

L'apparition du symptôme principal n'est jamais observée indépendamment, elle s'accompagne d'un nombre assez important d'autres manifestations cliniques. Ainsi, les principaux symptômes d'engourdissement des jambes sont les suivants:

  • violation de la sensibilité - une personne ne peut pas distinguer chaud du froid;
  • sensation de picotement et de chair de poule sur la peau;
  • une douleur aiguë dans la colonne vertébrale, la poitrine et d'autres zones;
  • vertiges sévères et maux de tête intenses;
  • faiblesse et fatigue;
  • démangeaisons et brûlures de la peau;
  • lourdeur dans les jambes;
  • changement de démarche;
  • le bleu de la peau du membre ou de la jambe affecté;
  • crises convulsives;
  • douleur la nuit.

Ce sont ces symptômes qui constituent la base du tableau clinique, mais ils peuvent différer selon l’engourdissement des jambes.

Diagnostics

En cas de premiers symptômes, il est nécessaire de demander dès que possible l'aide d'un vertébrologue, d'un thérapeute ou d'un neurologue qui sait quoi faire avec un engourdissement dans les jambes, de diagnostiquer et de prescrire les tactiques thérapeutiques les plus efficaces.

Tout d'abord, le médecin a besoin de:

  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient, ce qui indiquera certaines des raisons de l'apparition du principal symptôme désagréable;
  • procéder à un examen physique détaillé, nécessaire pour étudier l'état de la peau et des jambes, ainsi que pour identifier le foyer d'engourdissement;
  • Interrogez soigneusement le patient pour comprendre quels symptômes, combien de temps et avec quelle intensité.

Les examens instrumentaux suivants aideront à identifier avec précision la cause première de l’engourdissement de la jambe de la hanche au genou, ainsi que d’autres localisations:

  • dopérographie vasculaire - pour détecter les anomalies des artères ou des vaisseaux;
  • CT et IRM - pour détecter les fractures cachées et les modifications de la structure de la colonne vertébrale;
  • électromyographie;
  • EEG et résonance nucléaire magnétique - pour déterminer la localisation exacte du nerf touché et diagnostiquer les maladies du système nerveux central;
  • Échographie et radiographie avec l'utilisation d'un agent de contraste.

Parmi les tests de laboratoire, seule la numération globulaire complète a une valeur diagnostique, ce qui peut indiquer la présence d’une anémie.

Traitement

L'élimination du symptôme principal vise toujours à éliminer la cause de l'engourdissement des jambes, décelé lors des activités de diagnostic, et seul un médecin peut le prescrire, individuellement pour chaque patient.

Le schéma de traitement pour les patients comprend dans la plupart des cas:

  • prendre des drogues;
  • thérapie manuelle;
  • la mise en place d'exercices de gymnastique thérapeutique élaborés par le médecin traitant;
  • physiothérapie;
  • méthodes de médecine alternative.

La pharmacothérapie implique l’utilisation de:

  • les anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens;
  • chondroprotecteurs et relaxants musculaires;
  • analgésiques et antispasmodiques;
  • complexes de vitamines et minéraux.

La thérapie physique vise à mettre en œuvre:

  • électrophorèse et phonophorèse;
  • rayonnement laser de faible intensité;
  • Hirudothérapie;
  • acupuncture;
  • pierres de massage thérapeutique;
  • moxothérapie;
  • thérapie magnétique, ainsi que les effets des ultrasons et des microcourants.

Ces techniques déclenchent des processus de régénération, ont un effet biostimulant et améliorent l'apport sanguin dans la zone touchée.

De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant des recettes de médecine alternative, mais cela ne peut être fait qu'après approbation du médecin traitant. Les méthodes les plus efficaces d'une telle thérapie sont:

  • miel - il est utilisé pour les enveloppements;
  • alcool - il convient de frotter la zone dans laquelle un engourdissement est ressenti;
  • toute graisse additionnée de sucre - le mélange est appliqué sous forme de pommade;
  • La vodka et le lilas - la teinture est nécessaire pour les compresses.

La durée de ce traitement ne devrait pas être inférieure à deux semaines.

Quant à l’intervention chirurgicale, elle n’est effectuée qu’en fonction d’indications individuelles.

Ignorer les symptômes et l’absence de traitement peut entraîner des troubles circulatoires ou une gangrène partielle des membres inférieurs.

Prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour l'engourdissement des jambes, les gens devraient suivre les règles générales:

  • abandonner complètement la dépendance;
  • réduire la consommation de sel;
  • plus souvent être en plein air;
  • Enrichissez le régime de légumes et de fruits frais, ainsi que d’ingrédients riches en calcium, potassium, magnésium, fer et vitamines;
  • minimiser le port de talons;
  • contrôler le poids corporel;
  • mener une vie modérément active;
  • plusieurs fois par an pour subir un examen clinique complet, afin de détecter rapidement ces maladies, dont le symptôme est un engourdissement des membres inférieurs.

L'engourdissement des jambes n'aura un résultat favorable que si un traitement complet et opportun est instauré.

Faiblesse dans les jambes: causes et traitement

Pourquoi les jambes s'affaiblissent-elles? Beaucoup de gens posent cette question. Dans certains cas, un symptôme se développe soudainement, comme un coup de tonnerre. Pour d'autres, la faiblesse des jambes augmente progressivement. Elle peut surmonter le matin ou le soir. Cette situation désagréable peut être associée à de nombreux autres problèmes: vertiges, nausées, douleurs diverses. Comment savoir: que vous arrive-t-il et quel médecin contacter en premier?

Symptômes typiques associés à une faiblesse des jambes.

  • Douleur dans les jambes ou les articulations de la hanche;
  • Crampes
  • L'œdème;
  • Sensation de brûlure;
  • Peau bleue sur les jambes;
  • Peau pâle sur les jambes;
  • Tremblement dans les jambes;
  • Engourdissement;
  • "Pieds de coton";
  • Augmentation de la température;
  • Des nausées;
  • Des vertiges;
  • Nausée (faiblesse évanouissante);
  • Douleur au bas du dos;
  • Maux de tête;
  • Gonflement des jambes;
  • Fatigue accrue;
  • Faiblesse dans les mains;
  • Faiblesse dans le dos

Si vous pensez que la faiblesse des jambes indique qu'il est temps de rendre visite à un orthopédiste, vous vous trompez: de nombreuses raisons peuvent expliquer cette indisposition. Par conséquent, le premier spécialiste à qui vous devriez contacter est un thérapeute qui vous remettra une "liste de voyage" et vous dira lequel des spécialistes à contacter en premier. Souvent, les personnes présentant une faiblesse dans les jambes se plaignent de nombreux autres symptômes. Une combinaison de ces symptômes donnera une image claire. Une autre chose est également vraie: sans la visite du thérapeute et sans entendre de questions sur les symptômes, certaines personnes ne pensent même pas être perturbées par de nombreux autres signaux brouillés. Par exemple, raideur matinale des articulations, engourdissement ou légère douleur aux orteils, sensibilité réduite du pied, légère douleur aux articulations ou aux muscles. En outre, une personne malade ne peut pas remarquer les signes de malaise général: fatigue, faiblesse, attention distraite. Beaucoup n'associent pas entre eux des symptômes tels que des vertiges et une faiblesse des jambes ou une forte diminution de l'humeur et une léthargie des muscles des membres inférieurs. Pour savoir quels tests effectuer en premier lieu et à quels médecins s'adresser, le thérapeute prescrit généralement les procédures de diagnostic du premier niveau: radiographie des os, analyse complète du sang et de l'urine, ECG (électrocardiogramme).

Faiblesse dans les jambes en raison de problèmes circulatoires

Les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux sont l’une des maladies les plus redoutables pouvant débuter par une faiblesse des jambes apparemment innocente. Comment reconnaître un accident vasculaire cérébral dans le temps? Un accident vasculaire cérébral se développe lorsqu'un vaisseau est obstrué par une particule d'une plaque d'athérosclérose, un caillot de sang ou lorsqu'un long spasme de vaisseaux cérébraux est présent. Les troubles circulatoires peuvent être qualifiés de "précurseurs", dont l'un est une faiblesse aiguë d'un ou de plusieurs membres. La faiblesse des jambes ne dure en moyenne pas plus d'une heure, mais peut être répétée pendant la journée et les signes évidents d'un accident vasculaire cérébral se développent plus tard. Des précurseurs similaires peuvent également parler du développement d'un microstroke (maladie provoquée par une hémorragie mineure ou un spasme exclusivement vasculaire sans lésion). Les accidents vasculaires cérébraux, qui entraînent une boiterie et une faiblesse persistante significative des jambes, ainsi qu'une baisse du seuil de sensibilité dans les jambes, constituent une exception rare. En cas d'accident vasculaire cérébral, il se produit un infarctus vasculaire de la moelle épinière, le plus souvent causé par une ostéochondrose ou une hernie vertébrale. Tout accident vasculaire cérébral est une maladie potentiellement mortelle. Par conséquent, ces symptômes doivent être traités avec le plus grand soin. Même avec un meilleur résultat, un accident vasculaire cérébral peut entraîner une paralysie complète ou partielle des jambes. Dans le cas d'un accident vasculaire cérébral, tout est généralement décidé au cours des premiers jours: plus le traitement et la réadaptation sont mis en route rapidement, plus les chances de guérison complète sont élevées.

Déterminer le début d'une crise cardiaque n'est pas si facile. Avec la forme dite cérébrale de crise cardiaque, les principaux symptômes ne sont pas les douleurs cardiaques, comme on le croit généralement, mais la parésie et la faiblesse des membres. Parfois, tout cela s'accompagne d'un œdème des jambes qui se développe soudainement. Chaque cinquième personne subit une crise cardiaque aux pieds - et cela lui coûte, sinon la vie, la qualité normale de sa vie ultérieure. Si une faiblesse dans les jambes accompagne des nausées et des douleurs à l'estomac, avant de contacter un gastro-entérologue ou d'ignorer habituellement le problème, en le blâmant pour un léger empoisonnement, exercez une pression sur la région du tube digestif. Si vous ne ressentez pas la douleur lorsque vous êtes pressé et que vous ne trouvez pas une localisation claire de la douleur, il est préférable d'appeler "l'ambulance" - cela rappelle aux précurseurs d'une crise cardiaque. Si, en plus de la stabilité des jambes, des douleurs au cœur, des vertiges, des nausées et des engourdissements aux extrémités vous dérangent, appelez le «103» sans hésiter, car la facture peut durer quelques minutes.

Outre ces problèmes graves, les maladies chroniques du système circulatoire affectent généralement la démarche et se traduisent par une faiblesse des jambes. Si, en outre, vous ressentez une douleur dans une jambe ou les deux jambes, faites attention aux points suivants: si elle passe, lorsque la jambe est en position surélevée, vous avez probablement une maladie veineuse. Si, au contraire, lorsque la jambe est levée, la douleur augmente, évidemment, les artères sont affectées.

Athérosclérose - le blocage et le rétrécissement de la lumière des vaisseaux portant des plaques de Holsterin est l’une des causes les plus courantes. En conséquence, au fil des années, il devient de plus en plus difficile pour les personnes âgées de se déplacer. Bien que la maladie semble familière, elle peut se terminer tristement: par exemple, entraîner une gangrène de la jambe, suivie de son amputation. C'est pourquoi il est très important de consulter un médecin dès les premiers signes d'athérosclérose - le traitement ayant été initié à un stade précoce, le pronostic est très favorable. Il est important de savoir que l'athérosclérose des vaisseaux des jambes provoque le plus souvent une faiblesse des jambes. Mais l'athérosclérose des artères cérébrales ou coronaires peut également causer une faiblesse des jambes, nuire à la force générale du corps et nuire à l'apport sanguin à tout le corps, y compris les membres inférieurs. Ici aidera le traitement des vaisseaux du membre - méthodes et techniques modernes.

Donc, ne soyez pas surpris si le thérapeute recommande la première chose d'aller chez un cardiologue, faire une échographie du cœur, une angiographie des vaisseaux des jambes.

Quels sont les problèmes de circulation sanguine entraînant le plus souvent une faiblesse des jambes?

  • Condition pré-AVC;
  • Accident vasculaire cérébral
  • État pré-infarctus;
  • Maladies cardiaques dans lesquelles la circulation sanguine est perturbée;
  • Endartérite oblitérante (claudication intermittente);
  • La maladie de Raynaud;
  • Stase du sang due à de nombreuses heures sur les jambes (marcher, rester debout, etc.);
  • Varices;
  • Thrombophlébite;
  • Athérosclérose;
  • Circulation sanguine altérée dans la maladie vasculaire périphérique;
  • Occlusion postembolique;
  • Angiotrophrose (spasme de petites artères);
  • Hypotension ou changement soudain de la pression artérielle;
  • Les bouffées de chaleur ménopausiques chez les femmes ménopausées;
  • Syndrome prémenstruel ou état pendant les jours critiques chez les femmes.

Faiblesse dans les jambes due à une diminution de la force musculaire

Il est nécessaire de distinguer la faiblesse des muscles et l'état général de fatigue accrue, la faiblesse. Une fatigue musculaire chronique ou une faiblesse soudaine ne peuvent se développer que dans les jambes ou dans l'ensemble des membres. Il est important de sentir que vos jambes fléchissent sous l'effet de la fatigue et deviennent «ouatées» à cause des conditions prémaréennes, c'est-à-dire de la faiblesse des jambes que vous vous sentez subjectivement ou des muscles de vos jambes qui ont souffert - ils ne sont pas physiquement capables de supporter la charge supportée, c'est-à-dire développés. faiblesse objective des jambes. Par exemple, avec les pieds plats, les muscles du pied sont affectés. La dystrophie modérée du tissu musculaire peut être causée par le vieillissement banal, une diminution du métabolisme et des perturbations hormonales. Plus prononcé - comme complication après une blessure à la jambe ou à la colonne vertébrale, avec une polynévrite, comme manifestation des complications de certaines maladies infectieuses et parasitaires, avec un empoisonnement chronique. Certaines maladies héréditaires associées à la dystrophie musculaire deviennent apparentes dès les premiers jours de la vie d'un enfant - par exemple, l'atrophie musculaire spinale, la sclérose latérale amyotrophique, des myopathies, la dystrophie musculaire de Duchenne (environ 15 maladies similaires sont connues). Mais beaucoup de maladies génétiques responsables de la dystrophie ou de l'atrophie musculaire n'apparaissent qu'à l'âge de 30 ans. Par exemple, la dystrophie musculaire progressive, la dystrophie myotonique. Il existe une myotonie, une myoplégie et d'autres maladies neuromusculaires héréditaires. Nous devons parler de faiblesse congénitale des muscles de la jambe dans certaines formes de paralysie cérébrale (la plupart d’entre elles concernent l’hypertonie, un phénomène spastique, dans lequel une surcharge du muscle interfère finalement avec un mouvement normal).

La raison la plus simple pour laquelle les muscles de tout le corps, y compris les jambes, commencent à s'affaiblir progressivement est le manque de protéines. Si une personne ne consomme pas assez de protéines avec la nutrition, son corps commence à reconstituer ses réserves de protéines en utilisant du tissu musculaire et se sent faible.

Quelles maladies entraînant une diminution de la force musculaire entraînent le plus souvent une faiblesse des jambes?

  • La dystrophie musculaire;
  • Myasthénie grave;
  • La myopathie;
  • Surcharge musculaire professionnelle (par exemple chez les anciens athlètes);
  • Pieds plats;
  • Manque de protéines dans le corps;
  • Myosite;
  • Dermatomyosite;
  • Polymyosite

Faiblesse dans les jambes en raison d'une sensibilité diminuée des jambes

Une neuropathie du pied se développe dans la moitié des cas après 15 à 20 ans de diabète. Sous l'influence de taux élevés de glucose dans le corps, la malnutrition des nerfs et leur manque d'oxygène se développent. Si la neuropathie diabétique se développe, le patient ressent un engourdissement des pieds, une violation de sa sensibilité, une lourdeur lors de la marche, une faiblesse des jambes. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des ulcères apparaissent sur la peau, pratiquement sans douleur. Une augmentation de leur nombre peut conduire à une amputation des pieds (un tel problème survient chez un patient sur sept souffrant de polyneuropathie diabétique). C’est la raison la plus courante de réduire la sensibilité des jambes, mais loin d’être la seule. Par exemple, dans la myélose funiculaire - dégénérescence de la moelle épinière - une insuffisance vertébrale se manifeste avec les mêmes symptômes: sensibilité altérée des membres, engourdissement, fourmillements, disparition de la sensibilité profonde des membres inférieurs, faiblesse des jambes. Au fil du temps, le problème évolue vers une paralysie des jambes. Une caractéristique distinctive de cette affection est l’anémie prononcée en déficit en vitamine B12. Une polyneuropathie peut être causée par environ 150 raisons: divers virus (VIH, cytomégalovirus (dont l'immunité est déjà considérablement réduite), bactéries (par exemple, diphtérie), intoxication chimique, cancer, lymphome et même alcoolisme prolongé.

Quelles maladies entraînent des lésions nerveuses et une sensibilité réduite des jambes, qui se manifeste par une faiblesse des jambes?

  • Myélose funiculaire;
  • Polyneuropathie;
  • Lésion nerveuse périphérique;
  • Lésions synaptiques neuromusculaires dans diverses maladies;
  • Diminution de la sensibilité due à la piqûre de tique;
  • Névrite;
  • Névralgie;
  • Lésion isolée du plexus nerveux dans l'infection à VIH;
  • Neuropathie à cytomégalovirus

Faiblesse dans les jambes due à des maladies du système nerveux central

Une sensation subjective de faiblesse dans les jambes peut se développer en raison d'affections cérébrales telles qu'une commotion cérébrale ou une neuro-infection. Cela s'accompagne généralement de nausée, de maux de tête et d'une faiblesse générale. Une tumeur cérébrale peut provoquer un symptôme similaire pour deux raisons: soit c'est la conséquence d'un affaiblissement général du corps, soit une tumeur a affecté la région du cerveau responsable des mouvements. Dans ce cas, la faiblesse des jambes augmente plus souvent lentement (avec des néoplasmes bénins) ou rapidement (avec des néoplasmes malins) et se termine par une paralysie. Un neuropathologiste est l’un des principaux médecins à qui on devrait s'adresser avec des jambes faibles.

Mais dans la sclérose en plaques, la faiblesse des jambes est l’un des premiers signes pouvant également être accompagné d’une déficience visuelle. Souvent, les gens n'associent pas ces symptômes, mais ils peuvent en outre croître lentement. Il est donc préférable de subir un examen supplémentaire plutôt que de passer à côté de l’apparition de la maladie, qui menace de devenir handicapée. Après tout, les patients devraient penser à la sclérose en plaques: comment ralentir la progression. Les patients n'ont pas immédiatement remarqué que leurs jambes commençaient à se fatiguer, des troubles de la démarche sont apparus. Le problème réside dans la violation du passage des impulsions nerveuses le long des fibres nerveuses du système nerveux central. Accompagner les spasmes musculaires et transformer en faiblesse musculaire multiple de sclérose en plaques. De nombreuses autres maladies auto-immunes conduisent à un résultat similaire.

Quelles maladies du système nerveux central entraînent le plus souvent une faiblesse des jambes?

  • Névrite vestibulaire;
  • Collapsus orthostatique (pas une maladie, mais un état de redressement rapide du corps chez une personne affaiblie, ainsi que chez une personne en bonne santé lors de manèges, lors d'un soulèvement rapide dans un ascenseur ou un ascenseur, etc.);
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Commotion cérébrale
  • Tumeurs cérébrales;
  • Lésions infectieuses du système nerveux central (méningite, encéphalite, arachnoïdite);
  • Augmentation de la pression intracrânienne;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • Sclérose en plaques;
  • La sclérodermie;
  • Lupus érythémateux systémique;
  • Rhumatisme

Faiblesse dans les jambes en raison de problèmes mentaux

Il arrive que des problèmes non physiques mais mentaux entraînent une faiblesse subjective des jambes. Le stress et les traumatismes psychologiques peuvent vous faire littéralement tomber sur les pieds, même si vous n'êtes pas surchargé de travail. Parfois, la faiblesse des jambes et la faiblesse générale deviennent l’un des premiers signes visibles de la maladie mentale environnante.

Quels problèmes mentaux mènent le plus souvent à des jambes faibles?

  • Asthèse-abasie hystérique;
  • La dépression;
  • La schizophrénie (Abulia);
  • Attaques de panique;
  • Trouble d'anxiété généralisé;
  • Les conséquences d'expériences prolongées ou d'un stress important;
  • Psychasthénie;
  • Fatigue psychologique;
  • Névrose avec dysfonctionnement végétatif (il était une fois un diagnostic inexact de "dystonie végétative-vasculaire".

Faiblesse dans les jambes en raison de dommages aux articulations ou à la colonne vertébrale

Si la faiblesse des jambes est combinée à une sensation d'engourdissement, de rampement, de frissons, de picotements, de douleur aux extrémités est ajoutée, les lésions de la colonne vertébrale peuvent provoquer un tel complexe de symptômes. Le plus souvent, il s’agit d’une ostéochondrose - un processus qui détruit la structure du cartilage et du tissu conjonctif des vertèbres. Bientôt, il commence à toucher les nerfs et les vaisseaux sanguins, qui se rétrécissent et se contractent. Le symptôme se développe lentement. Cela dépend beaucoup de la partie de la colonne vertébrale touchée. Si l'un des plus bas est une faiblesse dans les jambes, alors la douleur est ajoutée, ce qui augmente pendant le repos et le sommeil. Une quantité suffisante d'oxygène et de nutriments ne sont pas fournis aux jambes, les produits du métabolisme local sont excrétés de manière déficiente. La colonne vertébrale aime le mouvement, bien sûr, mais à une certaine période de la maladie, le mouvement (la marche, par exemple) est donné à une personne qui a de la difficulté.

Si une inflammation se développe dans l'articulation, elle sera généralement ressentie par la douleur, l'enflure et les rougeurs. La faiblesse des jambes ne sera pas le premier ni le seul symptôme, mais non moins prononcée, car la capacité de se déplacer normalement est réduite.

  • Nerf pincé avec sciatique;
  • L'arthrite;
  • Bursite;
  • La goutte;
  • Spondylose (croissance osseuse sur les bords des corps vertébraux);
  • Ostéochondrose;
  • Spondylarthrite (maladie inflammatoire de la colonne vertébrale);
  • Hernie discale intervertébrale;
  • Spondylolisthésis;
  • Blessure à la colonne vertébrale;
  • Tumeurs de la colonne vertébrale

Faiblesse dans les jambes en raison du stress qu'elles subissent

  • Surpoids;
  • Éléphantiasis;
  • Lymphostase;
  • Grossesse (dernier trimestre)

Faiblesse dans les jambes en raison de problèmes osseux

  • L'ostéoporose;
  • Blessure au pied fermé;
  • Fatigue fracture du pied;
  • Tumeurs osseuses

Faiblesse dans les jambes due à la faiblesse générale du corps

  • Le développement d'une maladie infectieuse;
  • L'anémie;
  • Trouble du métabolisme des sels d'eau, déshydratation;
  • Utilisation à long terme de fortes doses de certains médicaments;
  • Maladies endocriniennes
  • Intoxication par des composés du phosphore, du chlore (en combinaison avec des maux de tête, des nausées), ainsi qu’une intoxication par certains autres produits chimiques;
  • Intoxication alimentaire;
  • Jeûne, régime hypocalorique;
  • Manque de sommeil;
  • Maladie adhésive;
  • Excès d'adrénaline;
  • L'hypokaliémie;
  • Maladies inflammatoires du tube digestif: pancréatite, hépatite;
  • Maladies inflammatoires des reins: pyélonéphrite;
  • Maladies inflammatoires des organes génitaux féminins (annexite, endométrite, etc.);
  • Insuffisance surrénale;
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique;
  • L'hypothermie;
  • Allergie

Faiblesse dans les jambes lorsque la température augmente

  • SRAS et grippe (intoxication du corps par un rhume);
  • Le développement de toute autre infection virale ou bactérienne fongique;
  • Surchauffe;
  • Coup de soleil;
  • Intoxication alimentaire;
  • Forte surcharge émotionnelle
  • Intoxication (intoxication par des produits chimiques, boissons alcoolisées, drogues, travail dans des industries dangereuses)

Faiblesse dans un seul membre

  • Pathologie des racines de la colonne vertébrale;
  • Maladies de la moelle épinière;
  • Les violations de l'innervation des nerfs périphériques;
  • Troubles du système nerveux pelvien;
  • La syringomyélie;
  • Tumeurs de la moelle épinière (malignes ou bénignes);
  • Condition pré-AVC.

Quand la faiblesse est-elle la plus troublante? A quelle vitesse s'est-il développé?

Faiblesse dans les jambes le matin

  • Insuffisance surrénale chronique;
  • Polyneuropathie dans le diabète sucré;
  • L'hyperthyroïdie;
  • Athérosclérose des jambes ou varices (étant donné que la personne est en position horizontale la nuit et que le sang présent dans les problèmes de circulation sanguine déjà existants pénètre encore plus lentement dans les jambes);
  • Maladies cardiaques dans lesquelles la circulation sanguine est perturbée;
  • Hyperparathyroïdie;
  • L'hypoglycémie

Faiblesse dans les jambes le soir

  • Myalgie;
  • Insuffisance rénale

Faiblesse soudaine dans les jambes

  • Hémorragie de la moelle épinière;
  • Phlébite;
  • Endartérite;
  • Thromboembolie;
  • La thrombose;
  • Athérosclérose;
  • Enflure des ganglions lymphatiques ou la croissance de tumeurs qui exercent une pression sur les vaisseaux;
  • Hernie intervertébrale, vaisseaux compressifs;
  • Blessure à la colonne vertébrale ou à la jambe

Faiblesse constante dans les jambes

Si le problème vous préoccupe longuement et durement, vous pouvez supposer l'un des diagnostics suivants:

  • Maladies du système musculo-squelettique;
  • Maladies nerveuses;
  • Les maladies du sang, y compris l'anémie;
  • Maladie cardiaque
  • Maladies infectieuses;
  • Les conséquences d'une blessure ou d'une blessure latente;
  • Maladies oncologiques

Faiblesse dans les jambes

La faiblesse dans les jambes est un symptôme qui parle parfois de fatigue ordinaire, mais dans certains cas, cela peut indiquer une pathologie. Nous décrivons ci-dessous les causes possibles et les remèdes à ce symptôme.

Raisons

Parmi les causes les plus simples possibles de faiblesse des jambes figurent les chaussures mal choisies, les longues périodes de position debout (dynamiques ou statiques), les maladies infectieuses passées ou les régimes de famine. À l'âge de 50 ans, les causes peuvent être plus graves, notamment l'atrophie (mort) des tissus musculaires et l'altération de la circulation sanguine dans les jambes.

Les pathologies les plus susceptibles de provoquer une faiblesse des jambes:

  • varices dans les jambes
  • athérosclérose des jambes, blocage et rétrécissement de la lumière vasculaire
  • Maladie de Raynaud, endartérite oblitérante
  • pied plat, pathologie de la forme du pied
  • maladies des articulations, de la colonne vertébrale et du système musculaire, dans lesquelles des processus inflammatoires et dégénératifs se développent dans les tissus
  • pincer les nerfs
  • ostéochondrose
  • diminution de la pression artérielle
  • pathologies endocriniennes (diabète, maladie de la thyroïde)
  • absence d'un élément dans le corps comme le potassium, etc.

Faiblesse dans les jambes et les bras

Si vous présentez simultanément une faiblesse des membres supérieurs et inférieurs, la cause probable est une pathologie de la colonne vertébrale. Mais il s'agit d'un diagnostic ambigu, la même manifestation se produit dans les troubles du système nerveux central et / ou du cerveau. Une cause plus simple est la faiblesse musculaire causée par la famine ou le manque de protéines dans le corps.

Faiblesse dans les jambes et vertiges

Ce symptôme est souvent observé chez les adolescents, car leurs hormones changent dans le corps. Parallèlement, le développement actif de l'enfant, la croissance de l'organisme, son système nerveux végétatif sont transformés. Par conséquent, des manifestations telles que des évanouissements et des vertiges, une faiblesse du corps entier sont probables. Il n'est pas nécessaire de courir chez le médecin, il faut bien manger et bien se reposer.

Chez l'adulte, la faiblesse des jambes et les vertiges peuvent être causés par plusieurs raisons:

  • maladie virale (amygdalite, maladie respiratoire aiguë, grippe, etc.)
  • la grossesse
  • augmenter, diminuer ou modifier la pression artérielle
  • blessure à la tête
  • régime alimentaire très strict, faim excessive ou faim excessive
  • conséquences d'expériences prolongées ou de stress intense
  • tumeurs cérébrales

Si vous ressentez fréquemment des sensations de faiblesse et d’étourdissements, vous devez vous inscrire d’urgence pour une visite chez le médecin.

Pieds de coton et la faiblesse

La sensation de jambes en coton se produit parfois dans des conditions de chaleur extrême, ce peut être une faiblesse de tout le corps. Mais un tel symptôme est caractéristique non seulement de l'été.

Ces personnes sont à risque:

  • femmes ménopausées
  • les filles et les femmes dans ou avant les jours critiques
  • hypotensive
  • personnes âgées et personnes âgées atteintes de troubles du système endocrinien ou digestif, de la circulation sanguine
  • personnes obèses
  • les gens qui, par leur profession, coûtent cher ou marchent

Les jambes et la faiblesse en coton sont associées à un manque de sommeil, une fatigue excessive, un manque de nutriments qui accompagne la nourriture (vous mangez peu de nourriture). Parmi les causes les plus graves, les conditions pré-AVC et pré-infarctus sont courantes (parallèlement, des symptômes tels que des douleurs cardiaques, des maux de tête ou des vertiges, un engourdissement des doigts du membre supérieur) se produisent. Dans de tels cas, ils appelleront une ambulance ou se rendront à l'hôpital dès que possible. Cela devrait être fait en quelques minutes.

Faiblesse et douleur dans les jambes

La douleur dans les jambes peut apparaître dans différents domaines: tibias, pieds, genoux ou doigts. En parallèle, la combinaison de faiblesse et de douleur dans les membres inférieurs peut manifester de tels symptômes:

  • convulsions
  • gonflement
  • picotements et engourdissements
  • sensation de brûlure
  • peau bleue
  • peau pâle sur les jambes

Les causes les plus courantes de la combinaison de symptômes de faiblesse et de douleur dans les jambes:

  • pincement du nerf avec sciatique
  • violation de la circulation sanguine (cela se produit avec les varices ou une maladie vasculaire périphérique)
  • arthrite, bursite, goutte
  • blessure fermée du membre inférieur (principalement d'origine sportive)
  • pieds plats

Les problèmes veineux pouvant provoquer les symptômes ci-dessus peuvent être signalés en apaisant la douleur lorsque la jambe est en position élevée. Si la douleur disparaît lorsque vous abaissez vos jambes et que vous le soulevez, votre maladie est associée à des artères. Si la faiblesse et la douleur dans la jambe sont combinées à une sensation d'engourdissement et de "chair de poule rampante", alors la raison réside dans les pathologies de la colonne vertébrale. Pour déterminer avec précision la maladie, consultez une consultation en personne avec un médecin.

Faiblesse des muscles des jambes

Un tel symptôme avec la défaite des synapses - des zones dans lesquelles les nerfs et les muscles se connectent. Lorsque ces composés sont brisés, une faiblesse musculaire survient. La stabilité de la synapse est impossible sans acétylcholine. Il s'agit d'une substance spéciale que certains organismes commencent soudainement à considérer comme un agent étranger. Ensuite, il y a une violation de connexion. L'influx nerveux n'entre pas dans le muscle, ce qui le rend faible, bien que le tissu musculaire ne soit pas mort.

Une faiblesse grave dans les jambes peut être une maladie indépendante ou une manifestation de la pathologie:

  • inflammation latente ou manifeste
  • manque de protéines dans le corps
  • abondance de toxines dans le corps, intoxication
  • l'apparition d'une maladie infectieuse
  • anémie
  • trouble du métabolisme électrolytique, déshydratation
  • pathologie neurologique
  • utilisation à long terme de fortes doses de médicaments
  • maladies endocriniennes
  • asthénie
  • conditions stressantes

Faiblesse et tremblement des jambes

Ces symptômes apparaissent parfois avec une hypoglycémie, c'est-à-dire une pathologie dans laquelle le glucose est mal absorbé par l'organisme. Une hypoxie apparaît en raison du manque de glucose. Le corps manque d’oxygène. Après cela, le désordre du métabolisme des protéines et des glucides augmente. Les zones du cerveau peuvent être affectées séquentiellement, ce qui entraîne l'apparition progressive des symptômes et non pas immédiatement.

Le cerveau et les tissus musculaires sont nourris par des glucides. Si le glucose pénètre un peu dans les tissus, les cellules cessent de prendre de l'oxygène, même si son taux dans le sang est suffisant. Par conséquent, les manifestations de l'hypoglycémie ressemblent aux symptômes du manque d'oxygène dans le corps. La quantité réduite de glucose dans le sang provoque l'inclusion du système nerveux sympathique, car le niveau d'adrénaline et de noradrénaline augmente dans la circulation sanguine.

La faiblesse et les tremblements dans les jambes peuvent parler de maladies végétatives. Cela augmente également le rythme cardiaque et la transpiration. De tels signes végétatifs peuvent parler de causes plus simples, notamment de la peur et de l'excitation.

Faiblesse dans les jambes et la température

La combinaison de ces symptômes peut être un rhume. C'est la raison la plus commune. Mais d'autres sont possibles, par exemple:

  • développement dans le corps d'une infection bactérienne, virale ou fongique, que les défenses de l'organisme tentent de surmonter
  • surchauffe ou refroidissement excessif entraînant une thermorégulation
  • produits alimentaires rassis ou de qualité inférieure, plats causant des intoxications
  • forte surcharge émotionnelle (affecte non seulement la température, mais aussi la pression artérielle)
  • toute intoxication (intoxication par des produits chimiques, boissons alcoolisées, drogues, travail dans des industries dangereuses)
  • surcharge physique
  • allergie
  • long temps sous la lumière directe du soleil

La combinaison de ces deux symptômes peut perturber pendant deux ou trois jours, puis un besoin urgent d'aller chez le médecin. Il est préférable de ne pas entreprendre d’auto-traitement même à des températures très élevées, car les conséquences peuvent être très, très graves.

Faiblesse à la jambe gauche

Une faiblesse croissante du membre inférieur gauche, associée à une diminution (ou une perte) de sensibilité, indique la pathologie des racines spinales, de la moelle épinière, de troubles de l'innervation nerveuse périphérique ou du système nerveux pelvien. La syringomyélie, ainsi que les tumeurs (malignes ou bénignes), peuvent déclencher ce symptôme. Un épendiome ou un neurome affecte progressivement les zones sacrée et lombaire. Les symptômes sont initialement insignifiants, puis la personne s'aggrave. Peu à peu et dans l'autre jambe, des symptômes apparaissent, le membre devient engourdi. En ce qui concerne les cas de douleur, il n'y en a pas, car une personne n'est pas pressée de voir un médecin et la pathologie est aggravée.

Une cause fréquente de faiblesse de la jambe gauche (tout comme de la jambe droite - l'une des extrémités) est une condition préalable à l'AVC, qui survient lorsqu'un navire est bloqué dans le cerveau ou lorsque sa membrane est brisée. Ce symptôme dans une condition qui transmet une crise cardiaque survient de manière abrupte. Parfois, le bras s'affaiblit du même côté (droite ou gauche). En même temps, il commence à avoir mal ou à se sentir étourdi, une personne se plaint d'acouphènes. Le traitement doit être administré le plus tôt possible pour éviter des complications graves et la mort.

Nausée et faiblesse dans les jambes

La combinaison de ces symptômes est possible dans ces cas si vous n'avez pas mangé depuis longtemps. Des raisons plus graves:

  • névrite vestibulaire
  • Effondrement orthostatique qui se produit si vous changez radicalement la position de votre corps, montez rapidement dans un ascenseur, tombez, montez dans des montagnes russes, etc.
  • le mal de mer ou soi-disant "mal des transports" dans tout type de transport
  • intoxication alimentaire (par exemple, si vous mangez quelque chose avec beaucoup d'additifs alimentaires et d'agents de conservation de qualité médiocre, cela peut porter un coup dur au tube digestif, y compris au pancréas)
  • médicaments, surtout lorsqu'ils sont pris l'estomac vide, comprimés / gélules
  • diminution de la quantité de glucose dans le sang (lorsque vous mourez de faim ou avez le diabète)

La faiblesse des membres inférieurs peut être associée à des nausées, lorsqu'une personne «saute» la pression artérielle. Si la pression artérielle normale chute brusquement, ils parlent d'hypotension. Dans de tels cas, très souvent, une personne a le sentiment que ses muscles sont affaiblis et que des nausées et / ou des maux de tête, fatigue et somnolence apparaissent parallèlement. Avec une forte augmentation du nombre de tonomètres, des symptômes tels que des bouffées de chaleur de la peau du visage, des maux de tête et également des bruits dans les oreilles. Le traitement consiste à prendre des médicaments pour stabiliser la pression normale. Dans l'hypertension, la méditation est également pertinente, car ce n'est que dans un état calme qu'une personne ne souffre pas d'hypertension.

Faiblesse dans les jambes en marchant

Ce symptôme pousse les gens à se tourner vers des neuropathologistes et des orthopédistes. Lorsque les muscles changent dans le corps âgé ou âgé, une personne peut se sentir mal, ressentir une douleur dans les membres. Bien sûr, les jambes et rapidement se fatiguer quand une personne est en position debout. Les symptômes peuvent parler de troubles du système musculo-squelettique ou des nerfs associés aux jambes.

Une hypotrophie partielle des muscles peut survenir, raison pour laquelle il est plus difficile pour une personne de trouver un soutien sur le terrain, caractérisée par un trouble de la coordination. Parce que les personnes âgées commencent à marcher avec une canne. Après des opérations infructueuses ou des blessures à la jambe ou à la colonne vertébrale, une faiblesse peut survenir lorsqu'une personne tente de marcher de manière autonome. La parésie d'un seul muscle ou d'un groupe entier peut survenir en cas de syndrome de tunnel, de processus dégénératifs de la colonne vertébrale et de certaines maladies des muscles, y compris la poliomyélite.

Lorsqu'un groupe de muscles est pendant longtemps sous forte charge (ce qui peut être dû aux spécificités de la profession), les muscles peuvent devenir spasmodiques ou flasques, raison pour laquelle un tel symptôme apparaît comme une faiblesse des jambes lors de la marche. Pour éliminer les manifestations cliniques d'un tel plan, un plan de réadaptation est nécessaire, qui peut être préparé exclusivement par un spécialiste dans ce domaine. Par conséquent, une visite chez le médecin est préférable de ne pas différer.

Forte faiblesse dans les jambes

La raison peut être dans les pathologies des vaisseaux sanguins, la moelle épinière. Très rarement, la cause est un écoulement de sang dans la moelle épinière. Lorsque les vaisseaux sont pressés ou rétrécis pour une raison quelconque, un tel symptôme apparaît comme une faiblesse augmentant fortement dans les membres inférieurs. Parmi les causes des médecins sont également appelées maladies vasculaires congénitales, telles que l'anévrisme. Les pathologies acquises peuvent également causer une grave faiblesse du membre:

  • pathologies cardiologiques dans lesquelles la circulation sanguine est perturbée
  • phlébite
  • endartérite
  • varices
  • thromboembolie
  • thrombose des membres inférieurs
  • processus athérosclérotiques
  • ganglions lymphatiques enflés ou croissance de tumeurs qui exercent une pression sur les vaisseaux
  • infiltrat inflammatoire, hernie intervertébrale, vaisseaux compressifs
  • blessure à la colonne vertébrale ou aux extrémités, raison pour laquelle le sang ne les traverse pas comme il se doit

Le médecin peut vous prescrire une imagerie par résonance magnétique ou une tomographie assistée par ordinateur et plusieurs autres études pour clarifier le diagnostic. Après tout, toutes les pathologies mentionnées ci-dessus sont graves et doivent être éliminées dès que possible.

Mal de tête et faiblesse dans les jambes

La combinaison des données sur les symptômes peut se trouver dans de telles situations: intoxication du corps avec des composés organophosphorés, utilisés à la fois dans les affaires domestiques, dans l’épidémiologie sanitaire et dans le traitement des animaux. Les symptômes se développent immédiatement dans la plupart des cas:

  • fatigue sans cause
  • faiblesse dans les jambes
  • somnolence
  • nausée et / ou vomissements

Si aucune assistance n'est fournie, il y a des perturbations dans l'activité du cœur, l'organe bat rarement, respectivement, la pression diminue, on parle d'hypotension. Il existe également un certain nombre d'autres symptômes caractéristiques de l'intoxication chimique du corps.

Engourdissement et faiblesse dans les jambes

La combinaison de ces manifestations suggère des maladies vasculaires des jambes:

  • angiopathie diabétique
  • endartérite oblitérante (douleur et sensation de froid au pied ou aux deux pieds)
  • occlusion postembolique
  • lésion nerveuse périphérique
  • athérosclérose

Un engourdissement peut être associé à une faiblesse des jambes avec une angiotrofoneurose, résultat d'un long spasme des petites artères. Tout d'abord, la personne perd la sensibilité des orteils, puis elle ressent une sensation de brûlure et des picotements, et la peau devient plus claire qu'auparavant. La maladie peut être périodique, mais ces symptômes apparaissent plus souvent et ne disparaissent pas avant longtemps.

Faiblesse dans les jambes et le bas du dos

Avec la combinaison de ces symptômes, les médecins soupçonnent d’abord une attaque de radiculite. Un tel diagnostic est très probable si les orteils des membres inférieurs ou même des pieds sont complètement engourdis et que des sensations de tiraillement apparaissent dans les reins. La raison peut aussi être dans ces maladies:

  • spondylarthrite
  • hernie discale intervertébrale
  • sciatique
  • spondylolisthésis
  • ostéochondrose
  • blessure au dos
  • tumeurs de la colonne vertébrale
  • la cystite
  • pyélonéphrite de calcul
  • maladie adhésive
  • annexes, etc.

Faiblesse constante dans les jambes

Un tel symptôme peut être provoqué par les pathologies et conditions suivantes:

  • maladies du système musculo-squelettique
  • maladies nerveuses
  • maladies du sang, y compris l'anémie
  • pathologie du système cardiovasculaire
  • troubles métaboliques
  • maladies infectieuses, y compris la poliomyélite
  • décompression
  • problèmes oncologiques

Faiblesse dans les jambes le matin

Ce symptôme peut indiquer une perturbation endocrinienne. Lorsque les glandes endocrines ne fonctionnent pas correctement, l'équilibre ionique du liquide interstitiel est perturbé. Ces processus sont typiques d'une fonction excessive de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, ainsi que d'un travail insuffisant des glandes surrénales. Les personnes atteintes de diabète peuvent développer une polyneuropathie, auquel cas une faiblesse des jambes le matin est un symptôme typique.

La cause de ce symptôme peut être une insuffisance circulatoire typique de l'athérosclérose, de l'endartérite et de la thrombose des vaisseaux des jambes. En parallèle, développe un symptôme tel que des ulcères persistants sur les extrémités inférieures et bleu. Avec une pression constante réduite, le flux sanguin dans les jambes peut s’aggraver, ce qui provoque une faiblesse des jambes après le réveil. Parmi les raisons possibles aussi:

  • expériences fortes et stress
  • surcharge psycho-émotionnelle

Faiblesse dans les jambes avec VSD

VSD - dystonie vasculaire - une pathologie dans laquelle de tels symptômes se manifestent:

  • maux de tête
  • fatigue sans cause
  • très mauvais état de santé dans les zones mal ventilées
  • intolérance aux températures élevées
  • sueur abondante
  • faiblesse des membres inférieurs

Cela est dû à des troubles du système nerveux autonome. Le système végétatif est responsable de la stabilité de la pression, de la température, des processus d’excrétion de l’urine et des processus digestifs. En outre, son activité s'étend à de nombreux autres processus dans le corps. Les personnes souffrant de VSD ont une migraine, une sensation de bien-être par la météo, des troubles du sommeil, etc.

La faiblesse des jambes avec VSD peut être associée à des conditions de stress fréquentes, à des changements hormonaux dans le corps ou à des lésions cérébrales, y compris le cancer. La maladie est traitable et nécessite un diagnostic adéquat avant.

Faiblesse dans les jambes d'un enfant

Ce symptôme chez les enfants apparaît lorsque:

  • rahite
  • paraplégie
  • quand le bébé commence tout juste à marcher (se met une charge sur les jambes, ce à quoi il n'est pas habitué)
  • manque de cholécalciférol et d'ergocalciférol
  • intoxication générale
  • maladie du foie
  • processus catarrhal
  • troubles musculo-squelettiques

Faiblesse dans les jambes pendant la grossesse

Ce symptôme est dû au fait que le corps de la future mère tente de s'adapter aux changements. Par conséquent, certains processus physiologiques sont accélérés, ce qui ralentit d’autres. Une faiblesse des membres inférieurs d'une femme enceinte peut également survenir lors de pathologies graves, telles que l'anémie, la toxicose et le manque de vitamines dans le corps. Puis, au début, la faiblesse des jambes commence. Si le symptôme se fait sentir à partir du 4ème mois, cela peut s'expliquer par une charge importante sur les jambes (le fœtus grossit et grossit constamment). Lorsque les jambes gonflent, elles ressentent également une légère faiblesse. Lorsque le fœtus grandit, la charge sur les vaisseaux augmente également, puis la faiblesse est combinée à des varices et des varicosités.

Les femmes enceintes peuvent également souffrir d'hypotension, ce qui s'explique par des sentiments, de la fatigue, un manque de nutriments, etc.

Traitement

Afin de commencer le traitement correct, vous devez déterminer la cause première. Après tout, la faiblesse des jambes dans 99% des cas n'est qu'un symptôme. Il faut faire attention à la normalisation de la routine quotidienne. Construisez une vie de manière à pouvoir vous reposer suffisamment en même temps pour que l'activité physique soit présente. Détendez-vous plus à l'air frais.

C'est une question de nutrition. Essayez de manger plus de fruits et de légumes, en particulier des fruits frais. Peu importe sa conservation, ce processus tue la plupart des nutriments. Portez des chaussures confortables pour la saison afin d'éviter de vous écraser les membres. Après tout, la faiblesse des jambes peut ne pas être le pire symptôme. Dans chaque cas, le traitement doit être sélectionné par votre médecin! Si le symptôme ne dure pas 2 jours ou plus, ne remettez pas la visite au spécialiste!