Vein maux de jambe: quoi faire, causes possibles

L'auteur de l'article: Nivelichuk Taras, chef du département d'anesthésiologie et de soins intensifs, expérience de travail de 8 ans. Enseignement supérieur dans la spécialité "Médecine générale".

Vous apprendrez de cet article: sous quelles maladies les personnes ont des veines aux jambes, quels types de symptômes ont-elles. Ce qui est dangereux pour la santé et la vie, que faire pour traiter et prévenir ces maladies.

Les veines des jambes peuvent être douloureuses pour diverses raisons. Toutes les maladies du système veineux peuvent être divisées selon le mécanisme d'origine en deux groupes:

  1. Blocage vasculaire avec caillot sanguin (thrombose) - ce groupe comprend la thrombophlébite superficielle et la thrombose veineuse profonde.
  2. Débit sanguin inadéquat des veines (insuffisance veineuse) - ce groupe comprend les varices et l'insuffisance veineuse chronique.

Chacune de ces maladies peut causer des douleurs dans les jambes. Certains d'entre eux n'ont qu'une valeur esthétique, alors que d'autres menacent réellement la vie.

Le choix de la méthode de traitement dépend également de la cause de la douleur dans les veines. Ce peut être conservateur ou chirurgical. Les chirurgiens vasculaires traitent des problèmes de vaisseaux sur les jambes.

Thrombophlébite superficielle

Thrombophlébite superficielle - inflammation des veines situées sous la peau, qui se développe en raison de la présence de caillots sanguins dans celles-ci. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes.

Au stade aigu, les symptômes peuvent avoir un effet assez notable sur l'activité humaine, mais ils ne présentent pas un risque élevé pour la vie.

Pour confirmer le diagnostic, il est parfois procédé à une échographie des vaisseaux après un examen médical.

Le traitement de la thrombophlébite superficielle est généralement effectué en ambulatoire. Les médecins recommandent d'appliquer des compresses chaudes sur la zone touchée et de soulever la jambe au-dessus du niveau du cœur pour soulager l'enflure et la douleur. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac) peuvent réduire les rougeurs et les irritations causées par l’inflammation. La maladie disparaît généralement en 2 semaines. Dans les cas plus graves, une ligature ou un retrait de la veine touchée peut être nécessaire.

Thrombose veineuse profonde

La thrombose veineuse profonde (TVP abrégée) est l’une des maladies les plus dangereuses pour le système veineux, caractérisée par la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux situés dans les jambes ou les bras. Le danger de cette maladie est que ce thrombus, ou une partie de ce thrombus, peut se rompre et pénétrer dans l'artère pulmonaire avec un flux sanguin, provoquant une thromboembolie - une complication dangereuse de la TVP.

La TVP peut se développer chez chaque personne. Le risque de formation de caillots sanguins est augmenté par les facteurs suivants:

  • Dommages au navire causés par une fracture, une blessure ou une intervention chirurgicale.
  • Stagnation du sang dans les veines due à la position couchée, mobilité réduite, assise prolongée avec les jambes croisées.
  • Utilisation de contraceptifs oraux et hormonothérapie.
  • La grossesse
  • Les maladies oncologiques et leur traitement.
  • L'obésité.
  • La présence de TVP chez les parents proches.
  • Varices.
  • Insuffisance veineuse sur les jambes.

Les symptômes de la TVP ne se développent que chez environ la moitié des patients atteints de ces maladies. Ils se développent dans la jambe avec un vaisseau atteint de thrombose. Les symptômes incluent:

  1. Gonflement des jambes.
  2. Douleur ou hypersensibilité à la jambe qu'une personne peut ressentir en marchant ou en se tenant debout.
  3. Augmentation de la température dans la région douloureuse et enflée de la jambe.
  4. Peau rouge au-dessus du site de thrombose.

Si une personne a le sentiment d'avoir mal aux veines aux jambes, elle devrait immédiatement consulter un médecin, car la TVP constitue un danger immédiat pour sa vie et sa santé. Seul un spécialiste peut établir ou infirmer la présence de cette maladie. La situation devient particulièrement urgente lors du développement de l'embolie pulmonaire, qui se manifeste:

  • apparition soudaine d'essoufflement;
  • douleur à la poitrine;
  • toux avec expectorations sanglantes.

Pour établir le diagnostic correct, utilisez les méthodes d'examen supplémentaires suivantes:

  • Test sanguin pour D-dimère. Le D-dimère est une substance formée lors du clivage d'un thrombus, dont de grandes quantités indiquent la présence d'une thrombose dans le corps.
  • Echographie des vaisseaux dans les jambes. Cette méthode peut être utilisée pour détecter les caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins. L'utilisation de la méthode Doppler nous permet d'estimer la vitesse du flux sanguin, ce qui aide les médecins à identifier la congestion veineuse.
  • La vénographie est une méthode d'examen invasive, au cours de laquelle les médecins injectent un agent de contraste dans une veine du pied. Ce contraste augmente avec le flux sanguin, il peut être détecté par un examen aux rayons X.

Le traitement de la TVP vise à prévenir l'augmentation de la taille du thrombus, ainsi que sa destruction, qui peut provoquer une thromboembolie. Pour cela, les médecins recommandent:

  1. Anticoagulants - médicaments qui réduisent la coagulation du sang. Bien que ces médicaments ne puissent pas dissoudre les caillots sanguins existants, ils peuvent empêcher une augmentation de leur taille et réduire le risque de nouveaux caillots. Habituellement, les médecins prescrivent d’abord une courte injection d’héparine, puis transfèrent le patient aux comprimés anticoagulants, warfarine, rivaroxaban. Le patient doit prendre ces médicaments pendant au moins 3 mois, parfois plus longtemps. Il est très important de suivre attentivement les recommandations du médecin concernant la dose, car les anticoagulants peuvent provoquer des effets indésirables graves.
  2. Les médicaments thrombolytiques (streptokinase, actilisation) sont des médicaments conduisant à la résorption des caillots sanguins. Ils sont utilisés en cas de thrombose veineuse profonde ou de thromboembolie.
  3. Tricot de compression - aide à soulager l'enflure et la douleur dans les jambes associées à la TVP, ainsi qu'à réduire le risque d'ulcères trophiques. La pression exercée par les bas de compression sur la jambe améliore le flux veineux. Ils doivent être portés toute la journée pendant au moins deux ou trois ans. Cela aidera à prévenir le développement du syndrome postthrombophlébique.
  4. Les filtres implantés dans la veine cave inférieure sont utilisés chez les patients présentant des contre-indications au traitement anticoagulant. Ces filtres emprisonnent les caillots sanguins qui peuvent traverser le flux sanguin dans l'artère pulmonaire, empêchant ainsi la thromboembolie. Cependant, ils n'arrêtent pas la formation de nouveaux caillots sanguins.

Varices

Varices - est une augmentation et une expansion des veines saphènes semblable à un sac. Le plus souvent, affecte les vaisseaux des membres inférieurs.

La cause des varices est l’affaiblissement des parois et des valvules veineuses. Dans les veines, il y a de petites valves qui fournissent un flux sanguin unidirectionnel. Parfois, les parois veineuses perdent leur élasticité, en raison de laquelle la lumière des vaisseaux se dilate, ce qui entraîne une défaillance de ces valves. En cas d'insuffisance des valves veineuses, le flux sanguin inverse se produit, il s'accumule dans la circulation sanguine des jambes, ce qui provoque des varices.

Comment les veines dans les jambes font-elles mal?

Varices - processus pathologique des vaisseaux veineux, dans lequel se développent des modifications dystrophiques de l'endothélium. Les parois des vaisseaux sanguins s'amincissent, deviennent fragiles et inélastiques. Les varices sont accompagnées d'un aspect inesthétique, car les murs compactés font saillie à travers la peau. Des nœuds, des bosses se forment, parfois des changements de pigmentation.

La maladie est associée à des sensations douloureuses d'intensité variable.

  • gonflement des jambes;
  • fatigue
  • l'apparition d'étoiles vasculaires;
  • douleurs et douleurs persistantes;
  • engourdissement fréquent;
  • hyperthermie locale.

Les veines pulsent, augmentent en diamètre et pressent les tissus environnants, ainsi que les artères et les capillaires.

Les principales causes de varices variqueuses:

  1. La présence du processus inflammatoire. La douleur est dans ce cas une réaction protectrice du corps, signalant le développement du processus pathologique.
  2. Déformation du mur et perméabilité accrue.
  3. Accumulation de toxines et de produits de décomposition en raison d'un manque aigu d'oxygène.
  4. Étirer la veine et comprimer les tissus environnants sont gênants et, s'ils ne sont pas traités, la douleur augmente.

L'intensité de la sensation douloureuse dépend de la gravité du processus pathologique:

  • il n'y a pas de douleur au début du développement des varices, mais il y a une gêne, surtout après une longue marche ou une journée de travail;
  • au second stade, le malaise est remplacé par des sensations douloureuses;
  • Dans la forme avancée des varices, il en résulte une souffrance aiguë qui nécessite un soulagement urgent de la douleur.

Types et caractéristiques

Avec les varices observées:

  • sensation de brûlure;
  • douleur douloureuse;
  • picotements et battements de la zone touchée;
  • gonflement du membre;
  • et des crampes fréquentes.

La douleur survient dans le mollet, le genou, la jambe et l'espace poplité.

Dans la plupart des cas, un membre est affecté. Toutefois, si les varices ne sont pas traitées, elles affectent les deux jambes.

Caractéristiques du syndrome douloureux

Des brûlures, des démangeaisons et des douleurs sont souvent observées l'après-midi et constamment le soir. Cela ne dépend pas du fait que le patient se repose ou marche toute la journée. L'intensité du processus pathologique change.

En position horizontale, les jambes rejetées en arrière, il y a relaxation des muscles et absence de sensations désagréables.

L’apparition de marbrures de la peau des jambes se combine à une augmentation des spasmes et, partant, à l’intensité des brûlures et des pulsations.

En plus du syndrome douloureux, d'autres signes caractéristiques de varices sont notés, permettant d'identifier le mal d'autres maladies vasculaires.

Quand et avec quel médecin?

La douleur dans les veines indique le développement d'un processus pathologique dans la paroi vasculaire et l'endothélium.

Une visite opportune chez le médecin élimine le développement de complications indésirables et permet le traitement nécessaire.

Le traitement de la pathologie est effectué par des phlébologues. Raisons pour chercher de l'aide médicale:

  • fatigue extrême dans les jambes;
  • pulsations fréquentes dans les veines;
  • les poches;
  • tendance aux varices.

En cas de maladie veineuse, le tableau clinique n'a pas de manifestation éclatante. La nature des signes de la maladie est cachée, latente. Au fil du temps, cela devient une manifestation aiguë prononcée.

Traitement

Le syndrome de la douleur étant très inconfortable dans la vie quotidienne du patient, il est non seulement possible de s'en débarrasser, mais il est également nécessaire. Types de traitement de la douleur:

  • médicaments d'action générale et locale;
  • intervention chirurgicale, en particulier méthodes peu invasives;
  • méthodes de traitement non conventionnelles (médecine traditionnelle);
  • méthodes préventives ou de soutien;
  • correction au laser de la maladie.

Le type de traitement dépend de la forme de la maladie et de la gravité de l'évolution. L'objectif du traitement est de réduire la douleur et de sauver une personne des varices.

Analgésiques populaires

La méthode la plus accessible pour éliminer les douleurs veineuses est l'utilisation de médicaments. Pour que le médicament aide, vous devez contacter un spécialiste, sinon il est possible qu'il n'y ait aucun effet thérapeutique ou aggravation des signes de pathologie.

Il est recommandé aux patients de prendre des médicaments, d'appliquer des pommades et des crèmes cicatrisantes ayant un effet analgésique (analgésique). Les médicaments sont conçus pour soulager les symptômes désagréables, mais pas pour soigner les varices.

Des comprimés

Les médicaments à administrer par voie orale contre les varices pour éliminer le syndrome douloureux ont des effets antispasmodiques et analgésiques.

Les plus populaires sont le diclofénac, le nimésulide, l'ibuprofène et l'indométacine. Les médicaments ont le même effet pharmaceutique et sont peu coûteux, mais doivent être pris sur recommandation d'un médecin.

Les médicaments modernes, tels que Phlebodia et Venarus, ont une action déterminée.

La substance active entrante se lie aux protéines du sang et est transportée dans des endroits présentant un spasme. La posologie et les tactiques de traitement sont déterminées par le médecin.

Pommades, crèmes et gels

Contrairement aux comprimés, les médicaments à usage externe ont un effet plus rapide et prolongé.

Les pommades et les gels affectent la région affectée à travers la peau. De plus, la crème a un effet anti-inflammatoire, éliminant ainsi la cause des brûlures et des douleurs.

  • Pommades: diclofénac, pommade d'héparine, indométhacine;
  • Gels: Troxevasin, Phlebodia, Detralex;
  • Crème: Venor, Varikobuster.

Les médicaments éliminent les poches, la fatigue, préviennent les changements trophiques de la peau, ont un effet analgésique.

Des bougies

Les suppositoires rectaux ont un effet anti-inflammatoire et analgésique sur l’ensemble du corps.

Afin d'éliminer tout inconfort en cas de varices, des bougies sont utilisées en cas de besoin urgent, par exemple en l'absence d'autres formes de médicaments.

Les suppositoires d'Indomethacin et de Diclofenac du même nom ont un effet similaire avec d'autres formes posologiques.

Afin de soulager la douleur aiguë, un impact complet est nécessaire: à la fois local et externe. Les bougies n'auront pas d'action rapide, mais aideront à des fins préventives.

La compression

Souvent, des bas de compression, des bas, des jambières ou des bas à culotte sont portés pour soulager la fatigue et l’inconfort des jambes.

Compression - sous-vêtement thérapeutique, maintenant les parois veineuses dans une position normale.

Le port de sous-vêtements thérapeutiques est un élément indispensable du traitement des varices.

Recettes de médecine traditionnelle

Les traitements non traditionnels contre les varices sont courants chez les patients. Parmi les recettes folkloriques, un "créneau particulier" est occupé par les "analgésiques populaires".

Trois meilleures recettes d'analgésiques

Les recettes les plus efficaces et les plus courantes sont:

Feuilles de chou blanc fraîches. La feuille de chou lavée est repoussée avec un marteau de cuisine et appliquée sur la zone touchée. Pour sécuriser le résultat, la feuille est enveloppée d'un film de cellophane et d'un tissu dense. Après 3-4 heures, la feuille peut être retirée.

Le deuxième moyen, non moins efficace: le vinaigre de cidre frais. La serviette en gaze (enroulée en 5-6 couches) est abondamment imbibée de vinaigre, légèrement essorée et appliquée sur la région douloureuse, en moyenne pendant 3-4 heures, ce qui est possible pour la nuit. Le bandage de vinaigre est attaché à la jambe et le membre est soulevé au-dessus de la tête (en position horizontale).

Méthode disponible: 2-3 pommes de terre pelées et râpées sur une râpe fine. La suspension résultante (sans essorage) se fixe sur la zone douloureuse et recouvre de cellophane. Après 2-3 heures, la compresse est retirée.

Éliminer la maladie en utilisant un frottement à base d'alcool. De telles recettes non seulement soulagent l'enflure et l'inflammation, mais préviennent également la formation d'ulcères trophiques. L'alcool frottant insiste sur:

L'utilisation de frottement sur la base d'alcool, devrait être considérée comme une contre-indication:

  • ne pas appliquer sur les plaies et les microfissures;
  • ne pas utiliser comme une compresse;
  • ne pas ingérer;
  • appliquer avec une prudence accrue, et dans la fabrication de proportions.

Méthodes chirurgicales et peu invasives

Cette méthode de traitement vise à éliminer la cause de la douleur. Indications pour:

  1. Absence d'effet thérapeutique du traitement médicamenteux.
  2. Le développement de complications.
  3. Ulcère lésion de la peau.
  4. Combinaison du syndrome douloureux avec un tableau clinique intensif de pathologie vasculaire.

Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical: mini-invasive et abdominale. Une procédure abdominale consiste à disséquer la couche musculaire pour éliminer une veine endommagée.

Cette technique est rarement réalisée. Plus souvent, la préférence est donnée aux méthodes de traitement peu invasives:

Avant la chirurgie, le patient subit un examen complet pour identifier la cause et le stade des varices.

Il convient de garder à l'esprit que l'enlèvement de la partie endommagée de la veine ou de la veine n'est pas une garantie de récupération totale. La rechute de la maladie n'est pas exclue.

Mesures préventives

Avant de prendre des analgésiques, d'appliquer une crème ou de recourir à une intervention chirurgicale, vous pouvez essayer de soulager la douleur en vous aidant à corriger votre mode de vie.

  1. Assurez-vous de revoir le régime. Manger des aliments sains n'aura pas d'effet anesthésique, mais empêchera le développement de changements dans les parois veineuses.
  2. L'utilisation de vitamines et d'oligo-éléments pour maintenir l'élasticité des vaisseaux veineux.
  3. Auto-massage avec l'utilisation d'huiles essentielles relaxantes.
  4. Exercices spéciaux qui éliminent les poches.
  5. Les changements de mode de vie, en particulier, cesser de fumer, boire de l'alcool et des boissons gazeuses.

Les mesures préventives vous permettent de "ralentir" le développement de la pathologie vasculaire et, partant, d'éviter l'apparition d'un inconfort.

Et si les veines de vos jambes vous faisaient mal - des moyens efficaces

Tirer la douleur dans les jambes dérange beaucoup. Le plus souvent, ce sentiment se produit à la fin de la journée. Mais si vous ne prenez pas les mesures nécessaires, la situation va s'aggraver et l'indisposition se manifester à tout moment, il y aura une sensation de brûlure, des démangeaisons, des convulsions.

Pour se débarrasser de la douleur dans les veines au stade initial peut être avec l'aide de remèdes populaires. Ils gèrent assez efficacement le problème.

Raisons

La douleur dans les jambes provient de problèmes avec le système cardiovasculaire. Si le flux sanguin se détériore, il commence à s'accumuler, les parois des veines s'étirent et une sensation de douleur apparaît.

Dikul: «Eh bien, a-t-il dit cent fois! Si vos jambes et votre dos sont malades, versez-les en profondeur. »Lire plus»

Selon les statistiques, les femmes souffrent plus souvent de ce problème que les hommes. Cela est dû à la structure particulière des veines, au port de chaussures à talons, à la prise de médicaments contraceptifs. Près de 70% des femmes ont une insuffisance veineuse pendant la grossesse. Cela est dû à une circulation sanguine altérée et à la pression fœtale sur les veines.

Cela peut aussi causer un problème:

  • prédisposition individuelle;
  • porter des poids;
  • surpoids;
  • mode de vie sédentaire;
  • grand;
  • mauvaises habitudes
  • perturbation des niveaux hormonaux;
  • maladies chroniques telles que le diabète ou la goutte.

Il n'est pas nécessaire de voir une veine bombée à l'endroit de la douleur. Des caillots sanguins peuvent se former non pas à la surface, mais dans les veines profondes, ce qui est beaucoup plus dangereux.

Symptômes et signes

Le problème peut être identifié par plusieurs symptômes. En plus de la douleur dans les jambes peut être dérangé

  • les poches;
  • démangeaisons des vaisseaux et des veines;
  • des crampes nocturnes (même si elles peuvent être dérangées pendant la journée);
  • lourdeur en marchant;
  • engourdissement;
  • veines sombres;
  • formation de réticulum veineux.

Les symptômes deviennent plus prononcés à la fin de la journée.

En cas d'indisposition régulière, il est nécessaire de procéder à un examen indépendant des jambes. Vous devez commencer les doigts. Les articulations doivent bouger normalement et sans douleur. Ensuite, vous devez faire attention aux chevilles. Dans cet endroit, le gonflement est le plus souvent formé. Normalement, même les chaussettes élastiques, si, bien sûr, elles ne sont pas trop serrées, ne laissent aucune trace. Vous pouvez appuyer sur la peau avec votre doigt pour vérifier s'il y a une trace.

Les varices sont formées dans la région de la jambe inférieure. Ceci est visible à l'œil nu. Les rayures sombres, les ecchymoses parlent de varices. Il peut y avoir des rougeurs aux endroits où la douleur est ressentie.

Les cônes et les ecchymoses sont souvent formés sur les genoux. Ils peuvent aussi être causés par une inflammation des articulations, mais alors la douleur sera concentrée à un endroit, il n'y aura aucune sensation de gémissement.

Les veines sont rarement bombées sur les cuisses, mais les personnes obèses dans cette zone après un effort physique forment souvent des varicosités, des taches rouges, bleues et violettes.

Les conséquences

Le problème "veineux" sur les jambes dérange plus de 60% de la population adulte de notre pays. Associer aux premiers stades de la fatigue, il se transforme avec le temps en une maladie grave entraînant une diminution des fonctions motrices et pouvant même entraîner une issue fatale.

On distingue dans le développement de l'insuffisance veineuse:

  • la phase initiale, quand il y a de la fatigue et de la lourdeur dans les jambes, un léger gonflement, une douleur rare;
  • un stade prononcé, lorsque des nodules veineux font saillie sous la peau, des varicosités se forment, provoquant une douleur intense et des convulsions;
  • scène en cours d'exécution. À ce stade, prendre des mesures pour le traitement n'a déjà plus de sens. Des ulcères se forment sur les jambes, des saignements veineux se produisent régulièrement, un caillot peut être séparé et un colmatage veineux complet peut se produire.

Au début, ils ont rarement recours à une aide médicale. Et en effet, il est encore possible de résoudre le problème de manière autonome à l’heure actuelle, bien que, bien sûr, la consultation d’un spécialiste ne fasse pas mal. Lorsque les veines deviennent visibles, beaucoup vont chez le médecin, mais dans le but de restaurer la beauté extérieure des jambes et non de résoudre le problème des veines.

Diagnostics

En plus de l'inspection visuelle, le diagnostic des maladies veineuses comprend les méthodes de diagnostic suivantes:

  • analyse du D-dimère, qui confirme ou réfute le développement de la thrombose. C'est très important si vous soupçonnez des problèmes de veines profondes;
  • Veines échographiques. Elle est réalisée pour détecter les caillots sanguins ou une éventuelle congestion veineuse, ainsi que pour déterminer le débit sanguin;
  • phlébographie. Une substance spéciale est injectée dans la veine du pied et, au bout d’un moment, une radiographie est prise. Il devient donc possible de déterminer la perméabilité des veines.

Un test sanguin pour la coagulation est nécessaire.

Régime alimentaire, exercice, nutrition

Après le diagnostic, le médecin vous prescrira le traitement nécessaire. Cela peut être une opération si les veines sont trop grandes, une thérapie au laser ou une sclérographie (en utilisant une aiguille spéciale, la veine problématique est exclue du système circulatoire et redevient normale au bout de 1,5 à 2 mois). Mais pour plus d'efficacité, il est nécessaire de prendre des mesures supplémentaires.

Les mauvaises habitudes et surtout le tabagisme sont très néfastes pour les veines. Il est nécessaire d'abandonner complètement la cigarette et de se protéger du tabagisme passif.

Mener un style de vie sédentaire doit augmenter l'activité. Très bien, si vous pouvez marcher à pied pour aller travailler ou rentrer chez vous. Excellente aide pour renforcer les veines nageant dans la piscine, le vélo, la corde à sauter.

De plus, vous devez faire régulièrement des mini-exercices pendant la journée de travail. Pour ce faire, levez-vous, étirez-vous, marchez. Ensuite, faites des rouleaux de chaussettes aux talons 20 fois. Marche encore. Il est conseillé de faire ces exercices toutes les heures et demie à deux heures.

Mais c'est pour la prévention. Pour le traitement des varices, il est nécessaire de faire quotidiennement les exercices suivants, qui consistent en les mêmes fractures:

  • assis sur une chaise, mettez vos pieds d'abord sur vos orteils, puis sur vos talons;
  • répéter le mouvement en se tenant et en appuyant ses mains sur le dossier des chaises, en se tenant sur les côtés;
  • rouler des chaussettes aux talons, en s’appuyant sur le mur;
  • prenez une profonde respiration, tenez-vous sur vos orteils et étirez-vous, expirez, accroupissez-vous, penchez-vous sur tout le pied.

Vous devez répéter chaque exercice 20 à 30 fois.

Il est très important de porter des chaussures confortables, de ne pas porter de chaussettes étroites ni de sous-vêtements minceur.

Le matin, les jambes doivent recevoir une douche de contraste pour les jambes et le soir, des bains relaxants aux herbes. Vous pouvez utiliser des gels et des crèmes pour renforcer les parois des veines et des vaisseaux sanguins, pour fluidifier le sang et dissiper la stagnation.

La nutrition est d'une grande importance. Il existe des régimes spéciaux pour nettoyer le sang, normaliser sa consistance. Ils sont compilés individuellement avec l'aide d'un nutritionniste. Cependant, même si elles ne sont pas respectées, des légumes et des fruits frais, des fibres, des jus naturels et des jus frais doivent être ajoutés au régime.

La prise régulière de complexes de vitamines réduit le risque de douleur dans les jambes.

Recettes folkloriques

Pour le traitement des veines dans la pharmacie vendu beaucoup de médicaments. Mais la médecine traditionnelle est également très efficace.

De telles recettes aideront les personnes souffrant de douleurs dans les jambes:

  • Dans du vinaigre de cidre naturel, appliquez une gaze humide et appliquez-la sur les zones à problèmes deux fois par jour pendant 30 minutes. À ce stade, il est nécessaire d’assurer un maximum de repos aux pieds;
  • trois fois par jour pour prendre un verre d'une cuillère à café de poivron rouge et 250 eau chaude. Cet outil améliore la circulation sanguine, soulage la douleur;
  • mélanger à parts égales la racine d'arnica, de millefeuille et de millepertuis. Une cuillère à café de la collection verser de l'eau bouillante, laisser infuser pendant quelques minutes et boire. Prenez 2-3 fois par jour. La boisson aide à renforcer les parois des veines et des vaisseaux sanguins et à renouveler le sang.

Bien soulage la douleur et dilue l'aspirine dans le sang. Dissoudre le comprimé dans un verre d'eau (et de préférence du lait) et boire le soir. Prenez pour un mois.

Le massage aux huiles essentielles est l’un des moyens de traitement «populaire». Il est préférable d’utiliser de la menthe, du citron ou de l’orange, du cyprès, de la lavande et de l’ylang-ylang. Vous pouvez simplement masser les jambes dans les zones à problèmes, causant une quantité minimale d'huile sur vos mains, ou vous pouvez mettre quelques gouttes sous le genou. Cela contribue à l'élimination rapide de la douleur.

Il a longtemps été fait pour le traitement des teintures médicales à l'alcool de veines. Pour ce faire, utilisez les fleurs d'acacia ou de jeunes fruits de la châtaigne. Dans le premier cas, les fleurs sont pliées en haut de la bouteille et versées avec de la vodka ou de la lune. Après un mois, vous devez filtrer la teinture et la mettre dans un endroit sombre pour la conserver. Les châtaignes doivent d'abord être écrasées. Substances de guérison contenues dans le milieu. Après l'action sont les mêmes. Les fruits sont disposés dans une bouteille, versés et au bout d'un mois, la teinture est prête.

L'hirudothérapie ou l'utilisation de sangsues est un traitement alternatif de plus en plus populaire pour les maladies des veines. Mais à la maison et le faire vous-même ne fonctionnera pas. Nous devons contacter la clinique, qui a la permission de mener de telles procédures.

Prévention

Prévenir le développement de maladies des veines ou minimiser leur gravité n'est pas difficile. En plus de cesser de fumer, vous devez bien manger et bouger activement. Mais les personnes prédisposées à une telle maladie devraient être exclues l'haltérophilie, le saut d'obstacles et les autres sports qui sollicitent davantage les veines.

Il n'est pas recommandé de s'asseoir "pied à pied". Cette habitude entraîne une contraction des veines et rend le flux sanguin plus difficile.

Les produits les plus utiles pour les veines sont les poissons de mer, les crevettes, les crabes, les oignons et l’ail (surtout les plus jeunes), les figues, les raisins, les citrons, les pommes vertes et les choux. Les aliments frits et gras rendent le sang plus dense et augmentent le risque de formation de caillots sanguins.

Il est nécessaire d'éviter les charges thermiques. Les bains, les saunas et la relaxation sous le soleil brûlant avec des problèmes de veines ne sont pas recommandés.

Les femmes ne devraient pas prendre de contraceptifs hormonaux. Un gynécologue vous aidera à choisir une option plus sûre.

Demandez à votre médecin à propos de phléboprotecteurs. Ces médicaments sont apparus relativement récemment, mais ont déjà fait leurs preuves. Il suffit de boire au taux annuel pour arrêter le développement des varices. L'effet sur le corps équivaut à manger environ 4 kg de pommes vertes par jour.

Les avis

Veronica, 32 ans

Le problème avec les veines est apparu après l'accouchement. Il n'y avait pas de douleur, alors j'ai juste commencé à porter des pantalons et des jupes longues. Mais quand je suis parti après le décret pour travailler, j'avais un sentiment persistant. Gels de pharmacie utilisés. Pas très heureux. La teinture à l'alcool fonctionne mieux. Je fais des noix vertes. Je les ai juste battus avec un maillet de cuisine afin de moudre le moins possible et d'y verser de la vodka pour que le lisier soit en bon état. Je garde dans un bocal en verre. Après 2 semaines, vous pouvez utiliser. Le seul inconvénient - peint la peau, mais la douleur disparaît presque immédiatement.

Maxim, 19 ans

Mes veines sur mes jambes sont gonflées depuis l'âge de 13 ans. L'anxiété ne provoque pas de gêne, aussi. Mais ma grand-mère, chaque été, tous les jours de la nuit, me tire une bardane trempée dans de la lune à ces endroits. Peut-être qu'il n'y a pas de douleur à cause de cela. Essayez-le, ce ne sera en aucun cas pire.

Ilona, ​​46 ans

Le médecin m'a prescrit de boire du Troxevasin, une veine variqueuse, en capsules et du gel sur les pieds. J'en avais terriblement marre de ces pilules, mais pour une raison quelconque, le gel lui-même n'a pas aidé. Maintenant, je fais des lotions à partir de vinaigre de cidre et porte des collants de compression. Satisfait Les douleurs ne dérangent presque pas.

Sensations désagréables dans les veines - un signal au corps qu'il a besoin d'aide de toute urgence. La difficulté dans le mouvement du flux sanguin, les veines obstruées et la violation de l'élasticité de leurs parois peuvent avoir des conséquences très graves, y compris une invalidité et la mort.

Pourquoi les veines de mes jambes me font-elles mal, que faire?

La douleur aux membres inférieurs est familière à presque tout le monde, et cela est souvent dû à une circulation sanguine altérée. Dans une situation similaire, on dit que les veines des jambes font mal.

L'inconfort est temporaire ou permanent. Dans le premier cas, cela est dû au surmenage. Dans le dernier cas, la consultation du médecin est nécessaire car cela indique souvent le développement de pathologies vasculaires.

Causes de la maladie veineuse

Même avant l'apparition de douleurs dans les jambes, une veine d'araignée ou un léger gonflement des veines se produit. Mais tout le monde ne comprend pas que dans un tel cas, vous devez consulter un médecin et ne pas considérer cela comme un problème esthétique.

Les principales causes de douleur sont:

  • porter des chaussures inconfortables (chaussures étroites, talons hauts et instables);
  • l'abus d'alcool, le tabagisme;
  • obésité, régime alimentaire malsain (restauration rapide, aliments trop salés, on boit peu de liquide);
  • la présence de maladies chroniques telles que le diabète, la goutte, etc.
  • hypothermie fréquente des jambes;
  • prédisposition génétique.

Un mode de vie sédentaire ou, à l'inverse, des exercices excessifs provoquent des sensations désagréables. Chez les femmes, les vaisseaux sanguins sont enflammés à cause du stress pendant la grossesse.

Sont à risque les personnes dont les activités professionnelles sont liées au transfert de poids (porteurs), aux longues positions debout (vendeurs, coiffeurs), à un long séjour dans la zone de vibration (travail sur une certaine technique). Même le travail sédentaire au bureau provoque la défaite des veines.

Classification des maladies veineuses

Les pathologies dans lesquelles gémissent les membres inférieurs comprennent plusieurs types de maladies.

Varices

C'est le problème le plus courant. La paroi veineuse devient inélastique, il y a une stagnation du sang, des bosses saillantes apparaissent sous la peau en raison de la dilatation des veines. Les vaisseaux deviennent enflammés et apparaissent bleutés, bleu foncé ou violet. Dans les lieux de défaite, la peau est compactée, la pigmentation apparaît.

Au stade initial, les varices, en plus d'un défaut esthétique, se manifestent par un œdème des membres inférieurs en fin de journée. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, la jambe est constamment très douloureuse.

La douleur survient souvent sous le genou, cette partie étant la plus vulnérable lors d'efforts physiques intenses. Apparaît maille vasculaire, peau sèche, accompagnée de démangeaisons. Une personne ressent à quel point une grosse veine saphène est sortie et fait mal.

Si vous courez le problème, les navires deviennent plus minces. Il y a des situations où la paroi veineuse a éclaté et des saignements sont venus. Ici, l'aide du médecin est nécessaire.

À la place d'un vaisseau éclaté, un ulcère se forme. Si le traitement ne commence pas à temps, la maladie se développera et entraînera une invalidité.

Phlébite et thrombophlébite

La phlébite survient généralement dans le contexte de varices, de maladies infectieuses, de blessures. Avec son cours aigu, on a l'impression qu'une veine fait la moue, s'épaissit, une douleur apparaît. Le membre enflammé est plus chaud qu'une jambe en bonne santé et la température corporelle augmente. La maladie est dangereuse l'apparition d'une inflammation purulente (abcès, phlegmon).

Lors de la phlébite, une thrombophlébite se développe, caractérisée par une inflammation de la paroi veineuse, lorsqu'un caillot de sang se produit dans la lumière vasculaire et que le sang devient visqueux.

Le développement de la pathologie se produit sur le fond des varices existantes, et le rhume est capable de le provoquer. Le patient ressent à quel point la veine est enflée et douloureuse est un cordon tendu douloureux, translucide à travers la peau.

Habituellement, la douleur est concentrée dans la partie supérieure de la jambe, il y a une augmentation de la température corporelle, une faiblesse.

Le principal danger est une violation de l'écoulement veineux, provoquant un blocage du vaisseau. Si vous ne commencez pas le traitement, le caillot sanguin se détachera au fil du temps, ce qui provoquera une embolie pulmonaire - la conséquence la plus grave de l'arrêt du flux sanguin, entraînant la mort.

Thrombose

Dans ce cas, il n'y a pas de symptômes évidents. Il est souvent diagnostiqué chez des patients alités avec une paralysie des membres. De tels facteurs peuvent provoquer une thrombose:

  • exercice excessif;
  • la vieillesse;
  • l'obésité;
  • mode de vie sédentaire.

La veine profonde est touchée, un thrombus se forme rapidement. S'il ne s'attache pas à la paroi veineuse, il peut se détacher à tout moment et se déplacer avec le sang dans les vaisseaux. Pour la maladie est caractérisée par un gonflement bilatéral des extrémités.

Le patient se plaint que les veines internes des jambes lui font mal, sent comment le vaisseau vibre, la surface se dilate. Si vous ne traitez pas la maladie, un caillot de sang risque de se détacher et de pénétrer dans l'artère pulmonaire par la circulation sanguine et de bloquer sa lumière.

Causes physiologiques de la douleur veineuse

Toute personne peut avoir une situation où la veine est enflée et douloureuse. Ou même ça éclate. Cela peut arriver après un choc mécanique. Mais chez les personnes en bonne santé, les parois des vaisseaux sanguins sont élastiques, il n'est pas facile de les blesser.

Les veines deviennent fragiles en cas de pathologie, et de légères ecchymoses ou des frottements entraînent des blessures.

Le stress mécanique peut provoquer un saignement - interne ou externe. Lorsque les veines variqueuses de sang entrent dans la peau, formant une ecchymose d'une nuance sombre. Lorsque la veine est enflammée, la douleur est ressentie. Mais si ça éclate, cela arrive inaperçu par les humains.

Parfois, avec une injection intraveineuse, une brûlure chimique du vaisseau est possible, conduisant au développement de phlébite. L'inflammation dans les veines se produit si l'injection est effectuée avec une violation ou si le cathéter est mal inséré.

Comment se manifeste la douleur dans les veines, comment la réduire

Peu importe la cause de l'inflammation dans les veines, l'inconfort se manifeste toujours:

  • sous la forme de douleur de torsion dans les membres inférieurs;
  • sensation de lourdeur dans les jambes et les pieds;
  • gonflement des jambes.

Avec les varices, il y a une sensation qui gêne le genou, une place en dessous. Habituellement, la douleur survient en fin de journée, après un effort physique actif, si une grande quantité de liquide avait été bue la veille ou s'il y avait un abus d'alcool.

Souvent, la douleur apparaît la nuit, nuit au sommeil. Ces symptômes indiquent que ce sont les veines qui font mal, pas les muscles. La personne sent que les veines brûlent et démangent de l'intérieur. Après le sommeil, il y a une sensation de picotement dans les jambes. Ces derniers n'obéissent pas à ceux qui sont «rembourrés», il n'est parfois pas facile de se lever du lit. Mais peu de temps après, cet état passe.

Il arrive que les veines soient douloureuses le soir, les week-ends ou les vacances, et qu'il n'y ait aucune possibilité de consulter un spécialiste. Pour soulager la condition, il est recommandé:

  • rincez-vous les pieds avec une douche fraîche ou appliquez une compresse froide sur la zone touchée;
  • en se reposant ou en dormant, mettez un membre douloureux sur une colline - un oreiller, une couverture roulée;
  • utilisez une pommade contenant du gérondin ou de l'héparine.

Lorsque la température augmente, vous pouvez prendre un médicament anti-inflammatoire.

Façons de traiter les veines

Afin de comprendre quoi faire si les veines sont douloureuses, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic précis. Le médecin déterminera le type de maladie à l'origine de l'inflammation des vaisseaux sanguins et prescrira le traitement.

À la réception initiale du patient est enregistré au thérapeute. En fonction des résultats des tests et de l'état des vaisseaux, le médecin choisit lui-même la méthode de traitement ou recommande de consulter un spécialiste, un phlébologue.

Le traitement est effectué de plusieurs manières, en fonction de la gravité de la maladie:

  1. Lorsque le traitement médicamenteux prescrit des médicaments qui entraînent un éclaircissement du sang et un renforcement vasculaire, les anti-inflammatoires Si la veine dépasse sous la peau et fait mal, utilisez des crèmes et des onguents qui soulagent l'inflammation et la douleur. Il est parfois nécessaire de prendre des pilules ou des injections qui empêchent la formation de caillots sanguins, améliorent la circulation sanguine locale, préviennent les conséquences dangereuses.
  2. La physiothérapie est un traitement efficace. Généralement prescrits thérapie magnétique, électrophorèse, UHF, pneumomassage ou thérapie à l'ozone. Chacune des méthodes a un effet directionnel: soulagement de la douleur, résorption du centre de l'inflammation, amélioration de la circulation sanguine.
  3. Avec l'inefficacité du traitement conservateur nécessite une intervention chirurgicale. Les chirurgiens pratiquent souvent la coagulation au laser, en particulier dans le traitement des petits vaisseaux. Cette méthode ne nécessite pas l'enlèvement des veines, leurs murs endommagés sont détruits, la lumière est "scellée". La sclérothérapie est utilisée pour éliminer le réseau vasculaire et se débarrasser des petites veines élargies. Pour retirer le vaisseau affecté à l'aide d'une miniflebectomy - une méthode qui ne nécessite pas d'incision ni de suture. L'opération est réalisée à travers de petites ponctions. Elle a remplacé la veinectomie, devenue une méthode dépassée.

Le traitement principal n'est pas interdit pour compléter les moyens non conventionnels. C'est:

  • L'hirudothérapie, utilisée parallèlement à la kinésithérapie, favorise la fluidification du sang et est particulièrement indiquée pour les patients ne tolérant pas les médicaments;
  • bains thérapeutiques à base de décoctions d'herbes médicinales (bardane, camomille, feuilles de bouleau, ortie), compresses sur les zones touchées avec ajout de jus d'aloès ou de vinaigre de cidre de pomme;
  • recevoir décoction de cônes de houblon, teinture de jeunes fruits de noix, châtaigne;
  • Vous pouvez enduire les taches douloureuses d'huiles essentielles de menthe, d'orange et de citron tout en massant légèrement.

En plus du traitement prescrit, un certain régime alimentaire est nécessaire, dont la tâche principale consiste à éclaircir le sang et à normaliser le poids corporel avec un excès de poids.

Vous devez boire beaucoup d’eau pure et une tisane (au moins 2 litres par jour) pour prévenir la viscosité du sang. Il est nécessaire d'inclure des aliments protéiques, des fibres dans le régime alimentaire, afin de minimiser la quantité de glucides rapides (bonbons, muffins).

Mesures préventives

Pour prévenir les maladies veineuses, vous devez analyser votre mode de vie:

  • si nécessaire, augmenter l'activité physique ou au contraire réduire les charges excessives;
  • si les conditions de travail exigent une position assise ou debout prolongée, prenez de courtes pauses pour vous reposer;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes (consommation d'alcool, tabagisme) ou les minimiser;
  • laisser reposer les pieds le soir, en les plaçant sur une élévation (oreiller);
  • les femmes abandonnent la contraception orale qui favorise la formation de caillots sanguins.

S'il y a des premiers signes de varices, il est utile de porter des sous-vêtements de compression (bas, collants), empêchant ainsi la formation d'un œdème et contribuant à augmenter le flux sanguin dans les veines profondes.

Des douleurs répétées dans les vaisseaux indiquent des problèmes dans le corps. Nul besoin d'essayer de les soigner soi-même ou de noyer la douleur dans les veines en prenant un anesthésique. Il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer la véritable cause de l'inconfort et la nomination d'un traitement correct.

Causes et traitement de la douleur dans les veines des jambes

Un inconfort douloureux dans les veines des membres inférieurs est un signe de la présence de problèmes vasculaires de nature temporaire ou pathologique. Causée par le surmenage et d'autres facteurs non dangereux, la douleur disparaît après le repos. Mais dans le cas de leur durée, il existe une forte probabilité qu'une maladie vasculaire progressive nécessite des mesures radicales.

Maux de veines dans les jambes: causes

L'apparition de douleurs dans les veines des jambes peut être affectée par divers facteurs externes, génétiques et pathologiques. Parmi les principales causes de douleur veineuse des membres inférieurs figurent:

  • mauvaise alimentation (manque de certaines vitamines);
  • l'abus d'alcool, de tabac, de drogues;
  • surpoids;
  • manque d'activité physique, d'inactivité (debout, travail sédentaire);
  • exercice excessif;
  • troubles hormonaux, contraception hormonale;
  • grossesse, post-partum;
  • l'hérédité;
  • oncologie;
  • hypothermie des extrémités;
  • anomalies vasculaires congénitales;
  • les blessures;
  • les infections;
  • les varices;
  • thrombophlébite - processus d'inflammation des veines superficielles qui favorise la thrombose (voir aussi - qu'est-ce que la thrombophlébite);
  • syndrome post-phlébitique: le développement se produit sur le fond de l'insuffisance veineuse chronique, les varices, la thrombose, la thrombophlébite;
  • La thrombose est une violation de la circulation sanguine des veines profondes avec la formation subséquente d'un caillot de sang qui, s'il est détaché, peut se déplacer dans les poumons, le cœur et entraîner une thromboembolie et la mort. La thrombose veineuse profonde est plus souvent exposée à des personnes paralysées et à une intervention chirurgicale grave.

Pour déterminer la cause exacte de la douleur veineuse des jambes ne peut être un médecin sur la base des symptômes et des données de diagnostic.

Les symptômes

La douleur dans les veines des membres inférieurs peut avoir un caractère différent et être accompagnée de certains symptômes en fonction de la cause de l’inconfort. En cas de douleur veineuse au pied, les pathologies et les symptômes sont dépendants:

  • Douleurs vives et arquées dans la région de la jambe.
  • Fatigue rapide en marchant.
  • Tension des membres, engourdissement.
  • L'apparence de gonflement des pieds.
  • Veines enflées, douleur.
  • Changements de peau (couleur, démangeaisons).
  • Le pied brûle.
  • La formation d'ulcères dans la localisation de la jambe.
  • Tire rarement sous le genou (peut-être la formation d'un caillot de sang).

2. Thrombophlébite.

  • Sévère douleur aiguë du côté du genou.
  • Augmentation de la douleur en position debout.
  • Veines brûlantes.
  • Formation d'un tyazh dense (ça fait mal en sondant).
  • Gonflement possible et douleur insupportable.

  • Douleur intense (aiguë) à la palpation.
  • Gonflement bilatéral près du genou.
  • Augmentation de la température des membres.
  • L'apparition d'une douleur au genou lors de la flexion du pied.

4. Syndrome postphlébitique.

  • Lourdeur dans les membres.
  • Les douleurs sont douloureuses, cambrées.
  • Il est rare que la claudication intermittente se développe, ce qui provoque une douleur intense au muscle du mollet, à la cuisse.
  • La formation de l'hyperpigmentation.
  • La formation de varices.
  • Le développement de l'eczéma en pleurs.
  • L'apparition d'ulcères trophiques.

L'insuffisance veineuse chronique se produit comme suit:

  • Étape 1 (initiale). Il y a de la fatigue, de la tension, du gonflement. Il y a une formation de varicosités, nodules saillants.
  • Étape 2 Les troubles trophiques se développent. Il y a des crampes, un gonflement, la nuit - une douleur intense et des démangeaisons.
  • Stage 3 (dernier). La douleur ne part pas même après le repos. Les ulcères trophiques sont formés. Pas exclu la gangrène.

Que faire si des veines aux jambes sont douloureuses (premiers secours)

En l'absence de possibilité de consulter un médecin pour soulager la douleur, des moyens improvisés sont venus à la rescousse:

  • Minimiser la charge reçue par le membre malade.
  • Faites un bain frais, prenez une douche de contraste en vous concentrant sur la jambe, la cuisse.
  • Utilisez une compresse froide (en l'absence d'inflammation).
  • Assurer un écoulement de sang en prenant une position horizontale, en soulevant légèrement les jambes et en plaçant un oreiller sous elles (couverture enroulée).
  • Prenez un anti-inflammatoire («Diclofenac», «Ibuprofène») en cas de rougeur.
  • Frotter une extrémité malade avec une pommade à l'héparine.

Traitement

Dès l'apparition des premiers symptômes, il convient de consulter un médecin pour le diagnostic et le traitement. Méthodes de thérapie complexe:

1. Traitement médicamenteux. Réduit la douleur, élimine le gonflement

  • Phlébotoniques, veinotoniques (Antistax, Venitan, Detralex, Troxevasin, Phlebodia). Ils rétablissent l'élasticité veineuse, normalisent la microcirculation sanguine, améliorent le trophisme tissulaire.
  • Anticoagulants (héparine, feniline). Interférer avec la formation de caillots sanguins.
  • Les anti-inflammatoires (Diclofenac, Nurofen, Indomethacin). Réduit la douleur, le gonflement, aide à améliorer le bien-être.
  • Agents anticoagulants (Venolife, Lioton, Curantil, Trental, Trombofob).

2. thérapie de compression.

  • Compresse froide. Il est utilisé pour les lésions graves. Soulage les symptômes lorsqu'il est utilisé à plusieurs reprises. Il est nécessaire de prendre 2 morceaux de gaze (tissu), pliés en plusieurs couches, humidifiés avec de l'eau froide, appliqués sur la zone d'inflammation. Lorsque vous chauffez une compresse, vous devez la refroidir et appliquer à nouveau.
  • Compresse chaude. Il est utilisé après l'élimination de l'inflammation pour réduire la coagulation du sang. La gaze doit être pliée trois fois, appliquer uniformément une pommade contenant de l’héparine sur la zone à traiter et recouvrir de polyéthylène toute la nuit. Au matin, retirez la compresse, rincez à l'eau.
  • Sous-vêtements de compression. Le port d'un tricot spécial permettra:

- augmenter le flux sanguin, la nutrition des tissus;
- réduire le risque de formation de caillots sanguins;
- réduire la douleur, l'inconfort.

3. intervention chirurgicale.

  • Venectomie Implique le retrait des veines.
  • Thrombectomie. Il est utilisé à haut risque de gangrène, d'embolie pulmonaire et d'autres complications.
  • Angioplastie par ballonnet. Vise à rétablir le flux sanguin en augmentant la lumière vasculaire. Il est utilisé pour traiter la thrombose.
  • Sclérothérapie Une méthode efficace pour l'élimination des varicosités, petites veines à problèmes. Une fine aiguille est insérée dans la veine touchée, puis une substance spéciale est injectée, collant les parois vasculaires. Les injections sont répétées jusqu'à ce qu'une oblitération veineuse se produise.
  • Cryodestruction, destruction thermique. Il est dirigé sur l'élimination d'une grille vasculaire, les astérisques.
  • Miniflebectomy. La méthode sans soudure implique le retrait de la veine par ponction.

Phlébectomie - une opération pour enlever les varices (vidéo)

Quelle est la phlébectomie. Préparer la chirurgie pour enlever les varices. Détails de la chirurgie réussie.

  • Magnétothérapie. Réduit la douleur et le gonflement, normalise la circulation sanguine locale.
  • Électrothérapie. En raison de la stimulation des muscles de la paroi veineuse, la douleur diminue, les vaisseaux se dilatent, la circulation sanguine et trophique s'améliorent.
  • Diadinamophorèse. Electrothérapie avec introduction de médicaments.
  • UHF-thérapie. Élimine le foyer inflammatoire, gonflement, améliore la circulation sanguine, le drainage lymphatique, active les mécanismes de protection du corps.
  • Thérapie Amplipulse. Les courants sinusoïdaux sont utilisés pour la régénération des tissus dans les processus trophiques.
  • Thérapie à l'ozone, oxygénation hyperbare. Utilisé avec des pathologies veineuses.
  • Compression pneumatique intermittente. Favorise l'écoulement du sang veineux et l'amélioration du tonus vasculaire.
  • Massage pneumatique. Restaure la circulation sanguine des membres inférieurs, élimine les symptômes de varices.
  • Électrophorèse. Réduit l'inflammation, contribue à la dissolution des caillots sanguins en raison de l'introduction spéciale dans le corps de Trental, pommade d'héparine, aspirine.
  • Darsonvalization. Renforce le flux lymphatique, la circulation sanguine.
  • Thérapie laser magnétique. Il supprime la douleur, l'inflammation, l'enflure et améliore le flux sanguin.

5. Thérapie diététique (nutrition appropriée).

    Concentrez-vous sur les produits contenant des vitamines A, B, C, E, P (rutine) et des oligo-éléments Ca (calcium), Se (sélénium), Cu (cuivre).

- La vitamine E améliore l'élasticité (huile végétale, jaune d'oeuf, germe de blé).
- La rutine donne la santé aux vaisseaux (noix, cassis, agrumes, thé vert).
- La vitamine C fluidifie le sang et réduit l'inflammation (citrus, tomates, kiwi).
- le cuivre (Cu) contribue à la production de protéine d'élastine, responsable de la régénération vasculaire (produits marins).
- Les bioflavonoïdes augmentent la circulation veineuse (cerise, cerise).

  • Exclure le cholestérol et les aliments contenant des matières grasses.
  • Limitez votre consommation de frites, marinées, épicées, fumées et sucrées.
  • Inclure dans la ration quotidienne de pain de grains entiers, produits laitiers, céréales, fruits secs, légumes et fruits frais.
  • Buvez de l'eau purifiée, des jus naturels (légumes, fruits).
  • Ne buvez pas de boissons gazeuses ou alcoolisées, d’énergie.

  • 6. Activité physique, gymnastique pour les jambes. Plusieurs exercices efficaces pour soulager la fatigue, l'enflure et la douleur aux membres inférieurs:

    • Imitation de marcher, marcher sur place. Cela prend environ 5-10 minutes en cas de gêne.
    • Relevant alternativement les jambes, allongé sur le sol, canapé, lit. Fournit un écoulement de sang, empêche la dilatation veineuse.
    • Marcher sur les talons et sur les orteils.
    • Rouler du talon aux orteils, des orteils aux talons.
    • Marche circulaire sur le côté externe et interne du pied.
    • Exercice "vélo" en position couchée.

    Douleur veineuse aux jambes (vidéo)

    Causes de la douleur veineuse au pied et comment y faire face. Activités de gymnastique et préventives. Caractéristiques de la nutrition. Thérapie dirigée et chirurgie.

    Traitement des remèdes populaires

    Prévention

    Recommandations générales pour les personnes souffrant de douleurs veineuses:

    • Mener une vie active.
    • Mangez sainement:

    - rejet des aliments gras, salés, frits, fast food;
    - utilisation de minéraux, de vitamines;
    - inclusion dans le régime alimentaire des produits laitiers, des céréales, des légumes, des fruits.

  • Exercer un exercice réalisable.
  • Portez des chaussures confortables (talon pas plus de 4 cm).
  • Évitez les séjours prolongés en position debout et assise.
  • Pour permettre aux jambes de se reposer, de les refroidir et de les soulever, de faire des mouvements de massage, de rationner les charges.
  • Évitez de croiser les jambes et de les jeter l'une sur l'autre.
  • Pendant le sommeil, placez un oreiller sous vos pieds.
  • Réduire le tabagisme et la consommation d'alcool.
  • Refuser de porter des vêtements de compression pour les jambes (uniquement libres et élastiques).
  • Les femmes portent des bas de compression, n'utilisent pas de contraception orale.

  • Les douleurs veineuses des pieds provoquent une gêne importante. Ils surviennent pour diverses raisons, du surmenage au travail et se terminant par une circulation sanguine altérée. Les symptômes et le diagnostic complet permettront au médecin d'identifier les violations et de prescrire un traitement efficace. Également venir au secours de la médecine traditionnelle et des mesures préventives.