Gonflement et lourdeur dans les jambes

La sensation de lourdeur et de gonflement des jambes est familière à beaucoup. Habituellement, les œdèmes apparaissent le soir et disparaissent le matin, car les gens leur attachent rarement une importance particulière. Si ces symptômes se produisent périodiquement, il convient de réfléchir aux raisons, peut-être que l'organisme essaie d'avertir de la présence de problèmes.

Facteurs physiologiques entraînant un gonflement des jambes

Le fluide dans le corps est dans les cellules et dans l'espace intercellulaire. Normalement, l'équilibre hydrique est maintenu par de petits capillaires, qui prennent l'excès et le transfèrent au lit veineux. Un œdème et une lourdeur dans les jambes surviennent lorsque l'excès de liquide commence à s'accumuler dans l'espace intercellulaire et les cellules. Le degré de perméabilité des parois, la teneur en sodium et en protéines de l'organisme, la pression artérielle ont un effet sur le travail à part entière des vaisseaux.

Facteurs conduisant à un gonflement des jambes:

  • Le fluide est retenu dans le corps en raison d'une utilisation excessive de sel et d'eau, s'accumule dans le corps, provoquant le développement d'un œdème.
  • Par temps chaud, le corps humain tente de se refroidir. Pour augmenter l'efficacité de l'échange thermique, les vaisseaux périphériques se dilatent, devenant la cause de la réduction de pression et de la rétention de fluide.
  • Les causes courantes de l'œdème dans les membres inférieurs sont les changements hormonaux. Un exemple frappant est la grossesse lorsque, sous l’action des hormones placentaires, il se produit une vasodilatation et une accumulation excessive de sodium dans le corps.

Maladies conduisant à la formation d'un œdème dans les membres inférieurs

Malheureusement, se débarrasser de l'œdème n'est pas facile. La présence de poches et de lourdeur dans les jambes indique souvent le développement de maladies:

  • le diabète;
  • athérosclérose;
  • les varices;
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • gestose des femmes enceintes;
  • maladies associées à des lésions du foie, des reins, de la thyroïde.

Pour connaître la raison exacte, un examen professionnel complet est requis.

Peut-être, plus souvent, d'autres œdèmes sont-ils formés en raison d'un débit sanguin veineux altéré. À propos de la maladie des veines disent les symptômes:

  • gonflement de la jambe dans la jambe;
  • assombrissement des petites zones de la peau;
  • la formation de nodules et de varicosités;
  • l'apparition d'hématomes au moindre coup ou pincement.

Les principales raisons du développement des varices sont l'augmentation de la pression veineuse, une diminution du débit sanguin. Les manifestations sont accompagnées par la formation d'un œdème, l'apparition d'une sensation de lourdeur et de sensations douloureuses dans les membres inférieurs.

Facteurs de risque de varices

Les varices, comme d'autres maladies, peuvent se développer pour diverses raisons. Les principaux sont:

  1. Changements hormonaux. Sous l'action des hormones (par exemple pendant la ménopause), le ton des vaisseaux veineux diminue et la coagulation sanguine augmente, entraînant une déformation des vaisseaux sanguins et la formation de caillots sanguins.
  2. En surpoids. Il se produit sur le fond d'un mode de vie sédentaire, le résultat est une augmentation de la pression intra-abdominale et une violation de la sortie du sang veineux.
  3. L'hérédité. Le facteur principal dans le développement des varices. Si les parents souffrent d'une maladie des veines, l'enfant a une prédisposition à développer la maladie.

La circulation sanguine est altérée dans les maladies des reins, du cœur, des vaisseaux sanguins et de la constipation chronique. L'écologie, le stress et la malnutrition ont un impact significatif sur le développement des varices. Ces facteurs deviennent une cause directe et indirecte de la violation de l'élasticité des vaisseaux veineux et, par conséquent, de la formation de caillots sanguins.

Au tout début des varices, lourdeur dans les jambes, œdème, douleur. Avec un traitement compétent et en temps opportun de ces symptômes vont rapidement se débarrasser de. Mais pour que la maladie ne frappe plus les vaisseaux, il est nécessaire de faire de la prévention.

Dans les lésions veineuses graves, le traitement n’est possible que chirurgicalement. Pendant l'opération, les zones touchées des vaisseaux sanguins, qui représentent le plus grand danger pour le corps, sont éliminées. Il existe maintenant une méthode plus bénigne de traitement des varices: la sclérothérapie. L’essence de la procédure est l’introduction dans les vaisseaux à l’aide d’une seringue à composition spéciale qui obstrue les vaisseaux endommagés.

Comment prévenir le développement de l'œdème des jambes et des varices

Pour ressentir un inconfort dans les jambes, le gonflement et les maladies des veines ne vous gênez pas le plus longtemps possible, vous devez suivre ces conseils:

  • Il est démontré qu'il limite l'utilisation d'aliments fumés, épicés, salés et d'alcool. De tels produits nuisent au processus de circulation sanguine.
  • Portez uniquement des chaussures confortables. Ne refusez pas les talons hauts, mais portez-les uniquement pendant les vacances et pour une durée limitée. Et après avoir retiré ces chaussures, il est recommandé de prendre un bain de pieds avec de l'eau fraîche. Pour un usage quotidien, choisissez un talon ne dépassant pas 5 cm de hauteur.
  • Soulager la lourdeur dans les jambes et augmenter le flux sanguin aidera à l'exercice - "bouleau", "vélo".
  • Habillez-vous avec des vêtements libres et confortables: portez des pantalons serrés, des élastiques et des ceintures bien serrés doivent être abandonnés.

Comment se débarrasser de la sensation de lourdeur

Le traitement de toute maladie, y compris l'enflure et la lourdeur dans les jambes, devrait dépendre de la cause. Tout d'abord, la consultation et l'enquête du médecin est nécessaire. Si la maladie est exclusivement de nature physiologique, vous pouvez vous en débarrasser en normalisant votre mode de vie.

Si la cause de la maladie est plus grave, un diagnostic complexe et un traitement compétent en temps voulu sont nécessaires. Et la chose la plus importante est la prévention. Si vous suivez le bien-être et suivez les recommandations, le gonflement et l’inconfort des jambes ne seront jamais dérangés.

Lourdeur dans les jambes: causes et traitement

La circulation sanguine de notre corps est organisée de telle sorte que, pour un apport sanguin normal aux membres inférieurs, le sang doit vaincre la force de gravité. Lorsque la force de son mouvement ne suffit pas, la personne ressent une sensation de lourdeur dans les jambes. Les causes les plus courantes de tels troubles circulatoires sont l'œdème ou la stase sanguine. Des mesures immédiates doivent être prises pour les éliminer, car à l'avenir, pour le traitement des pathologies pouvant causer de tels symptômes, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Les principales causes de lourdeur dans les jambes

  • Charges statistiques adynamiques ou à long terme;
  • période de l'année;
  • l'obésité;
  • étage;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • la lymphostase;
  • pathologie de la colonne vertébrale;
  • pieds plats;
  • pathologie des articulations du pied;
  • maladie rénale;
  • le diabète;
  • prendre certains médicaments;
  • période de gestation.

Dans certains cas, la lourdeur dans les jambes peut être causée par deux raisons ou plus. Ensuite, nous examinerons plus en détail les causes du développement de la stagnation du sang et de l’œdème dans les jambes.

Charges statistiques adynamiques ou à long terme

  • Des contractions fortes et statiques des muscles des jambes et une tension constante s'observent chez les personnes dont le métier est associé à une position debout prolongée (athlètes, porteurs, chirurgiens, enseignants, coiffeurs, ouvriers spécialisés, etc.);
  • On observe des réductions rares et faibles des muscles des jambes chez les sédentaires ou chez les personnes dont la profession est associée à une position assise longue (patients gravement malades, opérateurs de dactylographie, employés de bureau, conducteurs, etc.).

Ces deux causes entraînent une altération du débit veineux des membres inférieurs et provoquent une insuffisance veineuse, qui peut être aggravée par le développement de varices, de thrombophlébites et de thromboses.

Changement de saison

La température de l'air peut affecter les échanges de liquide dans les tissus du corps. Pendant la chaleur, la circulation sanguine dans les membres inférieurs est perturbée et la personne peut développer un œdème.

L'obésité

En surpoids, les membres inférieurs doivent constamment le tenir. Cela entraîne une augmentation de la tension musculaire et une augmentation du volume du sang en circulation, mais également de la quantité totale de liquide interstitiel. Tous ces facteurs entraînent une compression des veines et perturbent le flux veineux.

Le fond hormonal d'une femme est sujet à des fluctuations plus fréquentes que celui des hommes. Ceci est causé par de telles conditions physiologiques:

  • les perturbations et les fluctuations physiologiques du niveau des hormones au cours du cycle menstruel;
  • la grossesse
  • prendre des contraceptifs hormonaux;
  • accouchement;
  • l'apparition de la ménopause.

L'effet du sexe sur les troubles circulatoires plus fréquents dans les membres inférieurs est également dû à la prédilection des femmes pour les chaussures à talons hauts, qui perturbe la localisation physiologique des muscles et les fait redémarrer.

Pathologie du système cardiovasculaire

C'est le cœur qui est la «pompe principale» qui pompe tout le sang et, dans certaines de ses maladies, une circulation sanguine normale devient impossible, car des perturbations de la structure du muscle cardiaque le privent de cette capacité. Ces pathologies incluent:

La gravité des jambes est inhérente à de nombreuses maladies des vaisseaux de la jambe:

Ces pathologies entraînent une altération de la circulation sanguine normale dans les membres inférieurs et leur gonflement.

Lymphostase

La lymphostase peut être le résultat d'une pathologie congénitale du système lymphatique ou de maladies acquises (traumatismes, brûlures, érysipèle, complications postopératoires). L'œdème des jambes est causé par un drainage lymphatique altéré des membres inférieurs et s'accompagne d'une stagnation du sang veineux dans les veines des jambes.

Pathologies rachidiennes

Certaines maladies de la colonne vertébrale sont accompagnées d'une douleur ou d'une lourdeur dans les jambes. L'ostéochondrose de la colonne lombaire provoque souvent une sciatique (inflammation du nerf sciatique). En plus de la lourdeur dans les jambes, le patient ressent une sensation de «jambes rembourrées», un engourdissement et une sensation de brûlure dans les membres inférieurs.

Pieds plats

Une violation de la voûte physiologique du pied entraîne une violation de la posture et une fatigue accrue lors de la marche. Dans de tels cas, le patient ressent une lourdeur «de plomb» dans les jambes et, à la fin de la journée de travail, un gonflement et des crampes aux jambes peuvent apparaître.

Blessures articulaires

Bursite du genou, goutte, arthrose et polyarthrite rhumatoïde: ces maladies sont accompagnées d'une inflammation des structures des articulations des jambes. Ce processus pathologique conduit toujours à un œdème, une douleur et une lourdeur dans les jambes.

Pathologie rénale

Insuffisance rénale aiguë et chronique, syndrome néphrotique: ces pathologies des reins, qui peuvent être provoquées par de nombreuses autres maladies, entraînent un retard dans la production de liquide par le corps et le développement d'un œdème, qui peut être localisé dans tout le corps, y compris dans les membres inférieurs.

Le diabète

L'un des symptômes du diabète, accompagné d'une augmentation du glucose et de lésions vasculaires, peut être une sensation de lourdeur dans les jambes. Il peut être complété par des douleurs, des crampes et des faiblesses. Par la suite, le patient peut développer un "pied diabétique". Dans cette condition, la question de l'amputation forcée de la partie du membre affectée peut être soulevée.

Prendre certains médicaments

Certains médicaments ont un effet secondaire, notamment une accumulation accrue de liquide dans les tissus mous des membres inférieurs. Cela entraîne une violation de leur sensibilité et une sensation de lourdeur dans les jambes.

Des effets secondaires similaires se développent avec l’utilisation prolongée des médicaments suivants:

  • antihypertenseurs;
  • agents hypoglycémiques;
  • médicaments hormonaux;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Période de gestation

Pendant la gestation du fœtus dans le corps de la femme, de tels changements se produisent:

  • augmente le volume de sang en circulation (environ 0,5 litre);
  • l'utérus enceinte est en croissance constante et commence à comprimer les veines pelviennes, qui transportent le sang vers le cœur;
  • les niveaux de progestérone augmentent, ce qui augmente la perméabilité des parois veineuses.

Tous ces changements physiologiques contribuent à l'apparition d'œdème et de lourdeur dans les jambes de près de la moitié des femmes enceintes.

Quels symptômes peuvent être la raison d'appeler une ambulance?

La raison d'appeler une ambulance peut être due aux symptômes suivants qui accompagnent l'œdème et la lourdeur dans les jambes:

  • difficulté à respirer;
  • douleurs thoraciques durant plus de 10 minutes;
  • des vertiges;
  • confusion
  • s'évanouir

En outre, la raison de l'appel immédiat au médecin peut être les blessures récentes qui ont provoqué un gonflement des membres inférieurs.

Comment trouver la cause de la lourdeur dans les jambes?

Pour déterminer la cause de l'apparition d'une lourdeur dans les jambes, dont dépendra le traitement ultérieur du problème, il est nécessaire de se soumettre à une série d'études diagnostiques. Leur complexité dépendra de la nature des plaintes, des comorbidités, de l'activité professionnelle et de la prédisposition héréditaire du patient à certaines pathologies.

Le plus souvent dans le schéma de diagnostic de l'examen du patient avec des plaintes de lourdeur dans les jambes comprennent les méthodes de recherche suivantes:

  • Échographie des veines et des artères des membres inférieurs;
  • angioscanning;
  • Échographie des organes pelviens;
  • consultation de l'endocrinologue;
  • tests sanguins pour le sucre, les hormones et les facteurs rhumatismaux;
  • tests d'urine;
  • Échographie des reins;
  • ECG;
  • Doppler Echo-KG.

Traitement

La tactique de traitement de la lourdeur dans les jambes dépendra des données des études de diagnostic. Il s'agit de méthodes de traitement de la maladie sous-jacente, qui ont conduit au développement d'un œdème et d'une insuffisance veineuse, et de moyens supplémentaires pour éliminer les sensations désagréables au niveau du pied en utilisant des préparations veinotoniques.

Le choix des moyens permettant de maintenir le ton des parois veineuses dépend des données sur leur état et des pathologies associées identifiées chez le patient. Les préparations pour l'administration orale, leur posologie et la durée d'utilisation ne doivent être choisies que par un médecin.

Le choix des préparations de veine tonique à usage externe peut être effectué par le patient. Pour ce faire, vous pouvez utiliser ces médicaments:

  • Gel de Troxevasin;
  • Balsam Venotonic Shungit;
  • Crème Venitan H;
  • gel Venoruton;
  • Pommade ou gel d'hépatrombine.

Leur application sur la peau doit être effectuée conformément aux instructions jointes à la préparation. Au coucher, il est préférable d'utiliser ces produits d'extérieur après avoir pris un bain de pieds, ce qui contribue à la relaxation des muscles des jambes.

En plus des effets veinotoniques, les patients souffrant de lourdeur dans les jambes peuvent prendre des mesures qui contribuent à la normalisation de la circulation sanguine et du flux lymphatique dans les membres inférieurs. Pour cela, les techniques suivantes sont utilisées:

  1. Prenez une position horizontale et soulevez les jambes de manière à ce qu’elles se trouvent à 15-20 cm au-dessus du niveau du cœur. Après 10-15 minutes d’être dans cette position, vous pouvez vous sentir soulagé.
  2. Ne portez pas de vêtements ni de sous-vêtements qui gênent la circulation normale du sang dans la partie inférieure du corps (pantalons, bretelles, corsets, etc.).
  3. Refus de porter des chaussures inconfortables (étroites ou à talons).
  4. Débarrassez-vous de l'excès de poids, ce qui crée un fardeau supplémentaire pour les jambes.
  5. Portez des chaussettes ou des collants de compression si le travail ou le style de vie est associé à une position debout ou assise prolongée.
  6. Avant de prendre une douche pour tenir un doux massage des jambes. Après les procédures d'hygiène, rincez les pieds à l'eau froide et appliquez la technique de massage suivante: essuyez les pieds avec une serviette en effectuant de légers mouvements d'essuyage des pieds aux hanches.
  7. Pendant la grossesse, suivez toutes les recommandations ci-dessus.

Ces méthodes permettront non seulement de se débarrasser des sensations désagréables, mais constitueront également une excellente mesure pour prévenir le développement de l'insuffisance veineuse et des varices.

Les patients souffrant de lourdeur dans les jambes, vous pouvez organiser des séances de thérapie physique, ce qui aide à éliminer la stagnation du sang et à détendre les muscles des membres inférieurs. Pour ce faire, vous pouvez effectuer une telle série d'exercices:

  1. Tenez-vous sur une marche ou une légère élévation et transférez le poids du corps principal vers l'avant du pied. Le dos doit être redressé et les muscles des jambes ne doivent pas être tendus. En tenant votre balance, revenez en arrière et revenez à la position de départ dans les 10 secondes. Répétez 3 fois et, si nécessaire, prenez des pauses. Pour un exercice de sécurité, effectuez un exercice près du mur que vous pourrez saisir à la perte d’équilibre.
  2. Asseyez-vous sur une chaise et écartez vos jambes. En s’appuyant sur le talon et en ne soulevant pas le sol, commencez à serrer doucement et à desserrer les orteils en effectuant des mouvements ondulés. Le nombre de ces mouvements est sélectionné individuellement de manière à ce qu'une fatigue agréable soit ressentie.
  3. Lancez une grosse pièce sur le sol et essayez de la soulever avec vos orteils. À mesure que vous améliorerez cet exercice, vous devrez utiliser des pièces plus petites.

Toutes les mesures ci-dessus peuvent être appliquées pour toutes les maladies qui conduisent à l'apparition d'une lourdeur dans les jambes, mais elles empêchent seulement le développement d'une insuffisance veineuse. Le principal moyen d'éliminer ce symptôme désagréable ne peut être qu'un traitement complet de la pathologie qui a perturbé la circulation sanguine normale dans les jambes. N'oubliez pas cela et ne repoussez pas la visite chez le médecin!

NogiHelp.ru

Plus de la moitié de la population adulte de notre planète rencontre régulièrement cet événement

lourdeur dans les jambes qui est accompagnée

, syndrome de la douleur et troubles de la sensibilité. Si vous ne faites pas attention à cela

symptômes à temps, et ne commencent pas à agir en contactant un spécialiste, il est possible que dans le futur, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

La circulation sanguine du corps humain est organisée de telle sorte que le sang circule dans les artères sous pression, avec une force poussée par le cœur. De retour, elle revient dans les veines, pour lesquelles elle a besoin de vaincre la force de gravité. Le mécanisme d'occurrence de lourdeur dans les jambes est assez simple: le plus souvent, cela est dû à la stagnation du sang et à l'accumulation de liquide dans les membres inférieurs. Cela peut se produire pour diverses raisons: il s'agit de pathologies du lit vasculaire des jambes, de processus inflammatoires et de perturbations d'autres systèmes du corps, entraînant l'apparition d'un œdème et d'une douleur.

Les principales raisons de l'apparition de lourdeur dans les jambes

La cause de la lourdeur dans les jambes est souvent la présence d’une maladie des veines des membres inférieurs. Pour éliminer la douleur, les sensations de brûlure, la lourdeur et l'inconfort des jambes, les médecins prescrivent plus souvent que «Detralex» - veinotonique sous forme micronisée à l'efficacité prouvée. Il augmente non seulement le tonus des veines, améliore pimfodrenazh, mais affecte également la cause de symptômes inquiétants - une réaction inflammatoire de la paroi veineuse
Charges statiques

La contraction régulière et rythmique des muscles des membres inférieurs assure une circulation sanguine adéquate. Si les muscles se contractent rarement et très peu, cela peut menacer le développement de la congestion veineuse des membres inférieurs. Ainsi, le symptôme de lourdeur dans les jambes, dû à une insuffisance veineuse, se retrouve souvent chez ceux qui mènent une vie passive. En outre, cette pathologie peut également se développer en pathologie professionnelle chez les personnes dont l'activité professionnelle est principalement associée à la position assise.

Les contractions fortes mais statiques des muscles des membres inférieurs, leur présence constante dans l'état de stress, entraînent également, avec le temps, une altération du débit veineux dans les jambes. Ce groupe à haut risque comprend des chirurgiens, des vendeurs, des coiffeurs, des enseignants et des représentants d'autres professions qui exigent une préservation à long terme de la position verticale du corps.

Le sexe du patient est un autre élément du risque d'apparition d'une lourdeur dans les jambes. Les femmes se plaignent de ce symptôme beaucoup plus souvent que les hommes. Plusieurs facteurs spécifiques sont impliqués:

Les conséquences d'un tel état sont particulièrement désagréables pour la belle moitié de l'humanité. Il a tendance à progresser et conduit avec le temps à des défauts cosmétiques.

L'insuffisance veineuse avec le développement d'une lourdeur dans les jambes des hommes est provoquée, le plus souvent, par une passion pour la musculation ou l'haltérophilie.

L'apparition de lourdeur dans les jambes et contribue au changement de saisons. En été, la saison chaude modifie les échanges de liquides dans le corps, ainsi que les processus de circulation sanguine. En raison de la température élevée de l'environnement, de tels symptômes en été sont beaucoup plus fréquents.

Surpoids

également capable de conduire à la stase veineuse dans les membres inférieurs. Cela augmente non seulement le volume de sang en circulation, mais également la quantité totale de liquide interstitiel. De plus, une épaisse couche de graisse sous-cutanée grave nuit à la circulation normale du sang et exerce une forte pression sur les veines.

Pathologies cardiaquesCardiomyopathie Sous ce nom, un groupe de maladies cardiaques est associé. Il existe des pathologies du muscle cardiaque non associées à des maladies des vaisseaux coronaires, de l'appareil valvulaire du cœur et à une augmentation de la pression artérielle.

Selon le type de modifications du myocarde, on distingue les types de cardiomyopathies suivants:

La cardiomyopathie dilatée se manifeste cliniquement par des signes progressivement croissants d'insuffisance cardiaque: essoufflement à l'effort, fatigue, œdème des membres inférieurs, peau pâle, doigts bleus.

La cardiomyopathie hypertrophique se caractérise par des essoufflements, des douleurs thoraciques, des évanouissements fréquents, des battements de coeur renforcés et rapides. Certains patients développent progressivement des symptômes d'insuffisance cardiaque. Il s’agit d’une pathologie assez dangereuse, qui entraîne une mort coronaire soudaine due à une arythmie aiguë.

La forme la plus rare de cette maladie est la cardiomyopathie restrictive. Sur le plan clinique, il peut ne pas apparaître avant longtemps, provoquant uniquement un essoufflement et un gonflement des membres inférieurs. Les plaintes détaillées chez un patient surviennent souvent pour la première fois seulement avec le développement de l'insuffisance cardiaque aiguë, qui est la phase terminale de cette pathologie.

Péricardite Inflammation de la membrane du tissu conjonctif du coeur, dans laquelle les patients présentent les symptômes suivants:

  • essoufflement au repos et avec un léger effort physique;
  • douleur dans le coeur;
  • battement de coeur;
  • faiblesse générale;
  • perte de poids;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • l'apparition de toux sèche;
  • dans les cas graves, hémoptysie;
  • sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • augmentation de la taille de l'abdomen.

Insuffisance cardiaque chronique L'insuffisance cardiaque chronique est un complexe de manifestations cliniques qui se produit dans le contexte de troubles de la fonction de pompage du cœur.

Les signes les plus courants d’insuffisance cardiaque chronique sont:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • essoufflement grave;
  • toux sèche persistante;
  • palpitations cardiaques;
  • faiblesse générale et fatigue;
  • modifications de la peau et de ses annexes sous forme d'ulcérations, de déformations des ongles, de perte de cheveux, etc.

Pathologies des vaisseaux sanguins Maladie des artères Athérosclérose L'athérosclérose des artères des membres inférieurs (plaques de cholestérol sur la paroi interne des artères) est l'une des causes de la douleur et de la lourdeur dans les jambes.

Cette maladie se caractérise par un épaississement de la paroi vasculaire, qui se manifeste par une sensation de douleur à la compression dans les muscles du mollet. Le syndrome douloureux augmente avec la marche. En outre, un signe caractéristique de l'athérosclérose des membres inférieurs est une sensation de froid aux pieds, non liée à la saison.

Endartérite Une maladie inflammatoire des vaisseaux artériels qui affecte le plus souvent les membres inférieurs. La "claudication intermittente" est une manifestation caractéristique de cette pathologie. Lorsque vous marchez, les 50 à 100 premières étapes sont relativement faciles, puis l’une, ou les deux jambes, commencent à devenir engourdies, lourdes et douloureuses. Ces symptômes disparaissent après un court repos, mais ils réapparaissent en quelques dizaines de pas. En outre, dans les cas d'endartérite et d'athérosclérose des membres inférieurs, il existe une sensation caractéristique de froid dans les jambes. Souvent, dans cette pathologie, les patients se plaignent de crampes fréquentes dans les muscles de la jambe.

Maladies veineuses Varices Le mécanisme principal d'apparition des varices est l'expansion des veines saphènes des membres inférieurs, en raison de laquelle cette pathologie tire son nom. Les premiers stades de cette maladie se manifestent par des symptômes peu nombreux et très non spécifiques. Les patients se plaignent de:

  • sensation de lourdeur dans les jambes, leur fatigue;
  • gonflement et apparition de crampes nocturnes dans les muscles du mollet;
  • "Buzz", engourdissement et gonflement des jambes en fin de journée;
  • sensation de "chair de poule qui coule", de brûlures et de douleurs dans les jambes et les pieds;
  • gonflement transitoire le long des veines des membres inférieurs;
  • l'apparition de toiles d'araignées et d'étoiles sur la peau des jambes.

Ce complexe de symptômes se distingue par une individualité prononcée des manifestations chez chaque patient et porte en médecine le nom de syndrome des jambes sans repos.

La pathologie évolue plutôt lentement - au fil des années et parfois des décennies. Sa progression contribue à:

  • mode de vie sédentaire;
  • séjour prolongé en position assise (par exemple, vols et passages fréquents);
  • charges statiques prolongées sur les jambes en position verticale;
  • surpoids;
  • utilisation de contraceptifs hormonaux ou de traitement hormonal substitutif;
  • la grossesse

Toutes ces raisons conduisent au fait que le flux sanguin dans les veines des membres inférieurs ne devient pas suffisamment actif. Le volume de sang augmente, ce qui est retenu dans les veines des jambes, ce qui affecte négativement l'état des valves des vaisseaux veineux.

Il faut se rappeler que les changements cutanés bien connus sous la forme de varicosités et la saillie des ganglions veineux ne sont pas les premiers signes d'une pathologie veineuse chronique. L'apparition de la maladie dans la plupart des cas n'a pas de manifestations cutanées visibles. Des sensations de lourdeur, de douleur, de tension, de fatigue et de gonflement des jambes peuvent être retrouvées régulièrement. Il est très important de ne pas manquer ce stade initial de la maladie. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devriez consulter un phlébologue. Dans ce cas, vous pouvez éviter le développement de varices et préserver la beauté de vos jambes.

Au stade clinique développé des varices des extrémités inférieures, les principaux symptômes de la maladie sont des veines noueuses, gonflées et translucides faisant saillie à travers la peau et dépassant au-dessus de sa surface. Aux dernières étapes de la pathologie, lors de la jonction des complications, une inflammation est observée à la fois sur la peau au niveau de la veine et sur les veines elles-mêmes (thrombophlébite), des saignements et des ulcères cicatrisants.

Thrombophlébite La thrombophlébite est appelée une pathologie inflammatoire des vaisseaux veineux, caractérisée par une stagnation du sang veineux dans les jambes, une augmentation de sa coagulabilité et la formation de caillots sanguins - caillots sanguins denses.

La thrombophlébite se caractérise par les symptômes suivants:

  • La douleur de nature palpitante, qui se transforme souvent en une sensation de brûlure grave sous la peau. Le syndrome de la douleur dans la thrombophlébite est permanent et est souvent associé à l'apparition d'une lourdeur et d'un gonflement des muscles du mollet.
  • Avec le développement de thrombophlébite dans les veines superficielles des jambes, on observe l'apparition d'un épaississement douloureux avec un rougissement de la peau le long des vaisseaux veineux.
  • La thrombophlébite veineuse profonde se manifeste par un œdème prononcé des membres inférieurs, provoqué par une violation marquée de la veine veineuse.

Très souvent, la thrombophlébite a une évolution chronique avec des exacerbations périodiques. La complication la plus dangereuse de cette maladie est la séparation d'un caillot de sang de la paroi interne du vaisseau veineux. Un tel caillot de sang avec la circulation sanguine peut se déplacer autour du corps et provoquer le blocage des vaisseaux vitaux. Les causes les plus courantes de thromboembolie de l'artère pulmonaire, d'infarctus du myocarde ou d'anomalies vasculaires aiguës du cerveau sont précisément les caillots sanguins déchirés au cours d'une thrombophlébite des membres inférieurs.
Lymphostase

La lymphostase ou lymphœdème est une pathologie congénitale ou acquise associée à un écoulement altéré de fluide provenant des vaisseaux lymphatiques périphériques et des capillaires des extrémités.

Les symptômes cliniques de cette maladie sont:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • sensation de lourdeur dans les jambes;
  • malnutrition de la peau et apparition d'ulcères trophiques sur celle-ci;
  • adhérence fréquente des infections;
  • Le développement de l'érysipèle des membres inférieurs.

Insuffisance rénale aiguë Cette pathologie est caractérisée par une violation aiguë, parfois critique, de la fonction excrétrice rénale. Le plus souvent, son développement est déclenché par une maladie tierce - aiguë

, exposition aux rayonnements ionisants, etc.

Le stade initial d'insuffisance rénale aiguë est caractérisé par les symptômes cliniques de la maladie sous-jacente et par une certaine diminution de la quantité d'urine sécrétée. En outre, il existe des signes d'intoxication de l'organisme par des produits du métabolisme interne: pâleur, nausée, douleur abdominale.

Au fur et à mesure que la pathologie se développe, la quantité d’urine excrétée est considérablement réduite, jusqu’à disparaître parfois. Associé à une augmentation de la fréquence cardiaque, une arythmie, des crampes musculaires peuvent apparaître. Également caractérisé par l'apparition d'œdèmes, de douleurs et de lourdeurs dans les jambes, une augmentation de la pression artérielle. Lors de l'examen du fond d'œil est déterminé par le développement de l'œdème de la tête du nerf optique.

L'insuffisance rénale aiguë est une maladie menaçante et dangereuse. Un traitement inopportun ou inadéquat aboutit au fait que l'état du patient continue de se détériorer et peut entraîner la mort.

Insuffisance rénale chronique L'insuffisance rénale chronique est une violation de la fonction excrétrice rénale, qui se développe à la suite d'une pathologie à long terme du système génito-urinaire, ou est la conséquence d'affections aiguës.

Il existe quatre stades cliniques d'insuffisance rénale chronique:

Stade polyurien. Il s'agit d'un stade préclinique, qui souvent ne présente pas de symptômes graves. À ce stade, les manifestations cliniques déterminées par la maladie sous-jacente prévalent. L'insuffisance rénale chronique à ce stade se manifeste par une polyurie - une augmentation de la quantité d'urine et une nycturie - une augmentation du débit d'urine la nuit.

2. Stade des manifestations cliniques. À ce stade, commence à développer une intoxication.

Les symptômes suivants se produisent:

  • l'anorexie;
  • troubles du système nerveux (apathie, maux de tête, vision floue, troubles du sommeil);
  • l'anémie;
  • hypertension artérielle;
  • douleur dans les articulations et les os;
  • prurit;
  • gonflement et lourdeur dans les membres inférieurs;
  • troubles dyspeptiques sous forme de nausées, vomissements et diarrhée;
  • augmentation de la fréquence cardiaque;
  • troubles du rythme cardiaque.

3. Stade de décompensation. A ce stade, tous les symptômes cliniques décrits ci-dessus deviennent plus prononcés. En outre, des processus inflammatoires dans la cavité buccale et la langue, des inflammations des membranes des poumons et du cœur et un œdème pulmonaire peuvent se développer.

4. Stade terminal. Ceci est une condition potentiellement mortelle pour le patient. Elle se caractérise par la cessation presque complète de l'excrétion de l'urine et par le développement d'une intoxication massive du corps par des produits de décomposition, dont l'excrétion par les reins ne se produit plus.

Syndrome néphrotique Cette pathologie est assez courante chez les enfants et se caractérise par l'apparition d'un œdème dans tout le corps du patient. Habituellement, l'apparition de l'œdème dans cette pathologie est observée en premier lieu dans la zone des paupières et du visage. À l'avenir, ils commencent à se propager à la région lombaire et à la cavité abdominale avec le développement d'ascites (accumulation de liquide entre les feuilles du péritoine). Au fur et à mesure que la maladie progresse, les organes génitaux et les membres inférieurs deviennent sensibles, ce qui provoque l'apparition de lourdeur dans les jambes. En pathologie sévère, l'œdème peut atteindre le degré d'anasarki - œdème généralisé de tout le tissu adipeux sous-cutané.

La peau de ces patients acquiert une pâleur «nacrée» en l'absence totale d'anémie, elle s'assèche, des signes d'hypovitaminose A, C, B1, B2 sont présents. Les cheveux deviennent cassants et ternes, des craquelures cutanées se forment et le liquide suinte.

Pathologie des articulations de la jambe

Très souvent, la douleur et la lourdeur dans les jambes sont associées à des maladies des articulations. De nombreux patients caractérisent ces symptômes comme une «torsion» des jambes, ce qui peut être permanent et très douloureux aux stades graves de la pathologie. L'exacerbation de la douleur a souvent une dépendance saisonnière et est observée lors des changements de temps.

Bursite du genou Inflammation des poches articulaires et périarticulaires de l'articulation du genou, se manifestant par un gonflement, une sensibilité, une chaleur et une rougeur de la région du genou. Cet œdème peut se propager dans le membre et provoquer une sensation de lourdeur dans la jambe droite ou gauche, selon le côté de la lésion. La bursite est généralement associée à une douleur en position «à genoux» et provoque également une douleur et une raideur lors de la marche. La différence entre la bursite et l'inflammation de l'articulation du genou (arthrite) réside dans la gravité moindre du syndrome douloureux et dans le maintien d'une plus grande amplitude de mouvement dans l'articulation.

Arthrose L'inflammation du cartilage articulaire se caractérise par une douleur intense, un rougissement de la peau au niveau de l'articulation, une limitation de sa mobilité et une modification de sa forme. Souvent, ces inflammations affectent les vaisseaux des membres inférieurs, provoquant un gonflement et une lourdeur dans les jambes. Les articulations touchées par cette pathologie craquent de manière anormale lors d'efforts physiques. On y observe souvent une raideur matinale caractéristique.

Polyarthrite rhumatoïde La polyarthrite rhumatoïde est une maladie infectieuse-allergique chronique des articulations.

Les symptômes suivants apparaissent dans le tableau clinique de la polyarthrite rhumatoïde:

  • température cutanée localisée et gonflement autour des articulations touchées;
  • déformation des articulations et perte de leurs fonctions motrices;
  • douleur spontanée constante dans les articulations, aggravée par un mouvement actif;
  • gonflement et lourdeur dans les jambes avec des dommages aux articulations des membres inférieurs;
  • nodules rhumatismaux sur la peau et phénomènes de vascularite.

Goutte Dommages aux articulations dus à l'accumulation d'acide urique dans le sang. Cliniquement, cette pathologie se manifeste par des attaques d’arthrite aiguë et la formation de ganglions goutteux caractéristiques dans le tissu conjonctif - tophi.

L'apparition classique de la maladie est une douleur aiguë au gros orteil. Au fil du temps, le processus pathologique se propage à d'autres articulations et se manifeste par des douleurs soudaines et intenses, des rougeurs, de la fièvre, l'apparition d'un œdème des jambes et une sensation de lourdeur. Les symptômes locaux d'inflammation, d'enflure et d'augmentation de la température au-dessus de l'articulation lors de l'exacerbation de la goutte augmentent très rapidement et leur gravité peut ressembler à une lésion infectieuse aiguë. Aussi pour la goutte se caractérise par une limitation significative de l'amplitude des mouvements dans l'articulation touchée.

Les troubles de la colonne vertébrale peuvent également provoquer des douleurs et une lourdeur dans les jambes. Une des pathologies les plus courantes dans ce cas est

, ou ostéochondrose de la colonne lombaire et l'inflammation associée du nerf sciatique. La colonne vertébrale elle-même atteinte de cette pathologie peut ne pas produire de sensations désagréables et la douleur se propage vers le bas le long du nerf sciatique jusqu'aux jambes.

Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette pathologie:

  • douleur dans la fesse, qui s'étend de la longe au pied;
  • augmentation de la douleur en position assise, en toussant ou en éternuant;
  • engourdissement et sensation de brûlure aux jambes;
  • fatigue, lourdeur, faiblesse et «matité» des membres inférieurs.

L'une des raisons de la douleur constante aux membres inférieurs peut être le pied plat. Cette pathologie se manifeste par une sensation de lourdeur du plomb dans les jambes et par une fatigabilité rapide lors de la marche.

Au début du développement de flatfoot, le patient peut remarquer lui-même:

  • les chaussures deviennent usées et usées de l'intérieur;
  • les jambes se fatiguent très vite en marchant et en position debout;
  • la fatigue, la douleur et la lourdeur dans les jambes, l'enflure et les crampes se produisent plus souvent en fin de journée;
  • gonflement persistant aux chevilles;
  • il devient très difficile pour les femmes de porter des chaussures à talons;
  • augmentation de la taille du pied, en particulier de la largeur.

Une pathologie aussi dangereuse, telle que le diabète sucré, peut parfois commencer par une douleur et une sensation de lourdeur dans les jambes. Ce n’est qu’alors que l’augmentation du taux de sucre dans le sang, la soif, l’augmentation de la quantité d’urine, etc., rejoignent le tableau clinique de la maladie.

Les dommages causés aux vaisseaux des membres inférieurs lors du diabète se manifestent par le syndrome de la douleur, des crampes musculaires, une faiblesse et une lourdeur des jambes et une peau sèche. Ces symptômes entraînent l'apparition d'une complication grave du diabète, le «pied diabétique». Au stade terminal de son développement, cette maladie peut entraîner une amputation forcée du membre affecté.

Prendre certains médicaments

L'un des effets secondaires de certains remèdes médicaux peut être l'accumulation de liquide dans les membres inférieurs, ce qui entraîne l'apparition de troubles de la gravité et de la sensibilité.

Un effet similaire provoque parfois la réception d'un grand nombre:

  • médicaments hormonaux;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (par exemple, l'ibuprofène);
  • certains médicaments utilisés dans le traitement du diabète et de l'hypertension artérielle.

Lourdeur dans les jambes pendant la grossesse

Une diminution du débit sanguin veineux dans les membres inférieurs chez la femme enceinte est un symptôme très courant. Environ la moitié des femmes au cours de la première grossesse présentent des signes d’insuffisance veineuse. Une grossesse répétée augmente de 20 à 30% le risque d'enflure et de lourdeur dans les jambes.

Les mécanismes de développement de ce symptôme pendant la grossesse comportent trois composantes:

1. Le volume de sang en circulation dans le corps de la femme pendant la grossesse augmente d'environ 20 à 30%. Après tout, le cœur d'une femme devrait maintenant fournir de l'oxygène non pas à un mais à deux organismes. Par conséquent, les veines doivent être pompées vers le cœur avec 0,5 litre de sang de plus que d’habitude. Cela provoque un reflux de sang plus lent et, par conséquent, un gonflement des membres inférieurs et une apparition de lourdeur dans les jambes.

, qui grossit avec le cours de la grossesse, commence à pincer les vaisseaux du petit bassin, interférant avec le retour normal du sang veineux des jambes au coeur.

, dont la quantité dans le sang augmente en fin de grossesse a un effet adoucissant sur la paroi veineuse. Cela conduit à la dilatation de la lumière des vaisseaux à pression sanguine et à une violation de la fermeture des valves, ce qui devrait empêcher son reflux.

Comment enlever la lourdeur dans les jambes?

Que faire pour se débarrasser des sensations désagréables dans les jambes et éviter le développement d'insuffisance veineuse et de veines pathologiques à l'avenir? Si de tels symptômes apparaissent régulièrement, il est impératif de consulter un phlébologue, qui déterminera le risque de complications et, si nécessaire, prescrira un traitement adéquat.

Cependant, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous pouvez prendre vous-même des mesures actives qui vous aideront à maintenir une marche légère et de belles jambes:

  • Lorsque vous rentrez à la maison, allongez-vous et placez vos jambes de manière à ce qu'elles soient à la hauteur du cœur ou légèrement plus haut. Sous eux, vous pouvez poser un oreiller ou vous appuyer sur le canapé. En restant dans cette position pendant 10-15 minutes, vous sentirez que la lourdeur des jambes disparaît. Cette méthode est un élément permettant de prévenir le développement d’une insuffisance veineuse et l’apparition de varices.
  • Essayez d'utiliser des sous-vêtements et des vêtements serrés (tels que des jeans moulants) aussi rarement que possible. Bien sûr, les femmes semblent plus attirantes avec de tels vêtements, mais il ne faut pas oublier que des vêtements trop serrés peuvent nuire à la circulation sanguine normale.
  • Si votre profession est associée à la posture debout, utilisez des chaussettes, des bas ou des collants de compression spéciaux. Contrairement aux vêtements moulants, ils ne pincent que les jambes et non la partie supérieure des cuisses et n'interfèrent donc pas avec le flux veineux, contribuant ainsi à la réduction des poches. De plus, il est utile de faire plusieurs squats toutes les heures ou, si possible, de prendre une position horizontale pendant 10 minutes. En général, ceux qui sont constamment dans la même posture (assis ou debout) devraient utiliser toutes les occasions possibles pour se dégourdir les jambes, effectuer plusieurs exercices physiques ou simplement changer de posture.
  • Essayez d’abandonner les chaussures inconfortables et les chaussures à talons.
  • Avant de prendre une douche, effectuez un léger auto-massage préventif des jambes avec vos mains ou avec une brosse de massage spéciale. Après les opérations à l'eau, massez les jambes en effectuant de légers mouvements d'essuyage de bas en haut en direction du flux de sang veineux à l'aide d'une serviette.
  • Surveillez le poids du corps. L'excès de poids augmente la charge sur le système cardiovasculaire et entrave la circulation sanguine dans les jambes.
  • Pendant la grossesse, vous devez suivre toutes les règles ci-dessus. Étant donné que ces femmes sont à risque, il est fortement déconseillé de surcharger leurs jambes.

Une série d'exercices en soirée visant à détendre les muscles des jambes et à rétablir la circulation sanguine normale des membres inférieurs:

1. Placez-vous sur le seuil ou sur la marche pour transférer le poids du corps sur la zone avant des pieds. Redressez votre dos et ne tendez pas trop vos jambes. Pour maintenir l’équilibre, vous pouvez d’abord coller votre main sur le mur. Ramenez-vous fort en essayant de garder votre équilibre au détriment des jambes. Après cela, lentement, en comptant jusqu'à dix, revenez à la position de départ. Répétez cet exercice 3 fois de plus, avec des pauses pour vous reposer.

2. Asseyez-vous sur une chaise, les jambes écartées. Commencez le mouvement du pied avec vos doigts, en les appuyant sur la semelle, puis en les desserrant. Tout le pied doit travailler en même temps, en effectuant des mouvements ondulés. Essayez de ne pas vous décoller les jambes et faites l'exercice jusqu'à ce que vous vous sentiez fatigué.

3. Essayez de soulever une pièce du sol avec vos orteils. Commencez avec les plus grosses pièces et, à mesure que vos compétences s'améliorent, utilisez des pièces de plus en plus petites.

Remèdes populaires pour la perte de poids dans les jambes

  • Frotter les jambes avec des morceaux de glace contenant de l'extrait de menthe.
  • Bains de contraste avec abaissement alterné des pieds dans de l'eau chaude (40-42 degrés) pendant 5 minutes, puis dans du froid (moins de 18 degrés) pendant 10-15 secondes.
  • L’utilisation de plateaux avec infusion de plantain, d’ortie et de tussilage. Pour préparer un tel bain, 4 cuillères à soupe de mélange à base de plantes doivent être remplies avec 3 litres d’eau bouillante, puis infusées pendant 45 minutes.
  • Laver les pieds avec de l'eau de chaux, ainsi que des bains de pieds à base d'infusion de baies de sureau et de menthe, pris en quantités égales.
  • Pour adoucir la peau et soulager l’enflure, ajoutez une infusion de menthe, de camomille, de feuilles de bouleau ou 2 cuillerées à thé de bicarbonate de soude à l’eau du bain. Après avoir soigneusement lubrifié les endroits durcis par la crème.
  • Lors de l'auto-massage des chevilles aux mollets, utilisez des lotions apaisantes ou des huiles de massage avec l'inclusion d'additifs aromatiques. En outre, l'extrait de marron d'Inde peut être efficace.
  • Pour les bains de pieds, vous pouvez appliquer l'infusion de branches de chêne et de châtaignier. Faites bouillir un demi-kilogramme de branches de chacun des arbres, laissez-les reposer 12 heures et faites des bains de pieds d'une demi-heure pendant 10 jours.
  • Une autre recette qui soulage la lourdeur dans les jambes - bain avec des aiguilles de pin. Porter à ébullition 100 g d'aiguilles dans un litre d'eau, puis cuire à la vapeur l'infusion au bain-marie pendant une demi-heure. Une fois le bouillon refroidi et filtré, diluez-le avec l’eau froide résultante et plongez les cuisses pendant 15 minutes.

Quand devrais-je aller chez le médecin pour les jambes lourdes?

En cas de gonflement persistant des jambes, consulter un médecin est nécessaire pour un examen approfondi et établir la cause de cette pathologie.

De plus, vous devez immédiatement appeler une ambulance si des symptômes d'anomalies cardiaques graves se sont joints à l'œdème et à la lourdeur dans les jambes:

  • douleurs thoraciques durant plus de 10 minutes;
  • difficulté à respirer;
  • vertiges et évanouissements;
  • état de conscience confus.

Consultez également immédiatement un médecin si le gonflement est associé à une blessure physique récente aux jambes, telle qu'une chute d’altitude, un accident de voiture ou une blessure sportive.

Plus tôt l'examen est effectué, plus la cause réelle du syndrome de la jambe «lourde» est établie et plus tôt le traitement de la maladie sous-jacente est instauré, plus il est probable qu'il préviendra des complications graves.

Comment trouver la raison?

L’examen médical de la lourdeur dans les jambes vise à identifier la cause principale de l’apparition de ce symptôme. Le plus souvent, il comprend:

  • Échographie. Le balayage ultrasonore des veines et des artères des membres inférieurs est effectué sans faute. À l'aide de cet examen, un spécialiste peut identifier les lésions athéromateuses des vaisseaux artériels, déterminer la sévérité du rétrécissement de la lumière du vaisseau et détecter les zones d'obstruction des artères. Il est également nécessaire de procéder à une échographie des organes pelviens: les ovaires et l'utérus chez les femmes et la prostate chez les hommes. Cet examen permet d’exclure les pathologies de ces organes, car leur augmentation peut conduire à la compression de gros vaisseaux, responsables de la circulation sanguine dans les membres inférieurs.
  • Angiographie. Cette méthode de diagnostic vous permet d’examiner l’état des veines profondes et superficielles sur toute leur longueur. Le processus détermine le degré de rétrécissement des veines, le lieu de leur blocage, la présence de thrombophlébite. En outre, un angioscanner permet de détecter la présence d'une complication aussi grave que la thrombose de flottation - un caillot sanguin attaché de manière lâche à la paroi du vaisseau, ce qui présente une probabilité élevée de décollement.
  • L'étude du système endocrinien. Elle est réalisée dans le but d'identifier le diabète ou d'autres pathologies métaboliques, conduisant à la survenue de convulsions, de troubles de la sensibilité, de douleurs et de lourdeurs aux membres inférieurs.
  • Un test sanguin pour les facteurs spécifiques de l'inflammation rhumatoïde.
  • Examen du système urinaire par échographie des reins, analyse clinique et biochimique générale de l'urine.
  • Études du système cardiovasculaire. Il comprend l'électrocardiographie, ainsi qu'une échographie du coeur sous l'effet Doppler.

Traitement de lourdeur dans les jambes

Les remèdes pour le traitement de ce symptôme doivent désigner un spécialiste après un examen approfondi. Outre le traitement de la maladie sous-jacente, un grand nombre de médicaments différents normalisant le tonus veineux sont également utilisés. Mais dans tous les cas, le médecin traitant, qui évalue professionnellement la gravité des problèmes, doit choisir le médicament pour chaque patient spécifique.

De plus, vous pouvez vous-même appliquer un traitement quotidien avec des remèdes locaux. Des crèmes et des baumes pour la perte de poids dans les jambes complètent parfaitement le traitement en général, en fournissant un effet anti-inflammatoire et analgésique. Ces médicaments doivent être appliqués sur la peau après avoir pris un bain de pieds avant le coucher.

Prévention de la lourdeur dans les jambes

  • Si possible, évitez les facteurs de risque pour ce symptôme. Le développement de bonnes habitudes qui améliorent la circulation sanguine dans les membres inférieurs est particulièrement important.
  • Incluez dans votre alimentation les aliments enrichis en vitamine E: poisson, germe de blé, huiles végétales. Cette vitamine est un excellent antioxydant qui influe positivement sur l'état de la paroi des vaisseaux sanguins.
  • Pratiquez des sports calmes: natation, marche, golf, cyclisme. Il est nécessaire de limiter les activités sportives liées au saut d'obstacles: basket, tennis, etc.
  • N'oubliez pas qu'un mode de vie sédentaire contribue à l'atrophie musculaire et à l'expansion des vaisseaux veineux.
  • Limitez le port de chaussures sur des talons trop hauts et trop bas. La hauteur optimale du talon des chaussures à porter de façon permanente doit être comprise entre 2 et 5 cm.
  • Veillez à ce que vos pieds reposent régulièrement. Pour ce faire, vous pouvez relever le bord inférieur de votre lit de 5 à 10 cm, ce qui réduira le flot de sang aux jambes et améliorera son écoulement vers le cœur.
  • La douche et le bain sont utiles pour finir d'arroser les veaux à l'eau froide.
  • Évitez les effets de la chaleur excessive: exposition prolongée au soleil, visites fréquentes au solarium, sauna, bains chauds et épilation à la cire chaude.

ATTENTION! Les informations sur notre site Web sont des références ou populaires et sont fournies à un large cercle de lecteurs pour discussion. La prescription de médicaments ne doit être effectuée que par un spécialiste qualifié, en fonction des antécédents médicaux et des résultats du diagnostic.

L'enflure des jambes est un phénomène très courant qui peut résulter de diverses maladies du système cardiovasculaire, urinaire et lymphatique. Souvent, la douleur et l’enflure dans les membres provoquent une violation de l’écoulement veineux lorsqu’on reste debout sur les jambes et que l’on porte des chaussures serrées et inconfortables à talons hauts. Par conséquent, plus souvent, les représentants du beau sexe rencontrent ce phénomène désagréable. Que faire dans ce cas et comment se débarrasser de l'état déplaisant? Avant de commencer le traitement, le médecin doit déterminer pourquoi ses jambes sont gonflées et établir la cause fondamentale de cette affection.

Comment sont les gonflements des jambes?

En médecine, la définition de «œdème» désigne un état du corps dans lequel un excès de liquide s'accumule dans ses organes et dans les espaces tissulaires extracellulaires. Ceci est facilité par diverses pathologies qui sont le plus souvent associées à une altération de la circulation sanguine veineuse ou artérielle, à des maladies rénales ou à des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins.

La boursouflure des jambes peut se manifester de différentes manières, en fonction de la cause. Si le gonflement est faible et se manifeste par une légère laxité des tissus due à l'accumulation de liquide, ils parlent d'un phénomène tel que le pastoznost. Les œdèmes pastoraux surviennent le plus souvent au bas de la jambe et à la cheville des deux membres.

Une insuffisance rénale ou cardiaque, des varices et d’autres pathologies graves peuvent entraîner un gonflement grave des jambes. Dans ce cas, il y a un gonflement prononcé des pieds et des jambes, qui peut s'étendre à l'articulation du genou.

De tels œdèmes des jambes provoquent souvent des lésions cutanées trophiques, car, à cause de leur étirement excessif, des fissures se forment sur celle-ci, qui se transforment ensuite en érosions ou en ulcères trophiques. De telles manifestations sévères sont généralement observées chez les personnes âgées souffrant d'insuffisance veineuse et de thrombophlébite.

L'œdème lymphatique est caractérisé par une densité élevée, ils ne descendent pas longtemps et peuvent rester longtemps sur les jambes. Leur apparence contribue à l'accumulation de liquide dans la peau à haute teneur en protéines. Les oedèmes apportent à son porteur un inconfort important, provoquent une sensation de lourdeur dans les jambes, gênent les mouvements, rendent impossible le port de chaussures connues.

Les médecins distinguent plusieurs types principaux d'œdème:

  • allergique (résultant de la réaction immunitaire de l'organisme à la pénétration d'agents étrangers);
  • kakheticheskie (développer avec des pathologies du système cardiovasculaire ou une forte déplétion du corps);
  • hydrémique (formé avec des dommages aux reins);
  • mécanique (peut être le résultat d'une blessure ou accompagner le cours de la grossesse);
  • neuropathique (développer avec un diabète sucré ou un alcoolisme chronique);
  • stagnante (apparaît avec une augmentation de la perméabilité vasculaire, des problèmes de circulation sanguine et une insuffisance lymphatique, veineuse chronique).

Les œdèmes peuvent apparaître simultanément sur une ou les deux jambes, présenter différents degrés de gravité, être unilatéraux ou bilatéraux, ne toucher que la région de la cheville ou s’étendre jusqu’à la cuisse.

Causes de l'œdème des jambes

La boursouflure des membres chez une personne en bonne santé peut être provoquée par des raisons physiologiques totalement inoffensives:

  • porter des chaussures à talons hauts inconfortables;
  • longue marche ou travail associé à la présence constante de "debout" (coiffeurs, vendeurs, serveurs);
  • consommer un grand volume de liquide, surtout avant le coucher;
  • position inconfortable du corps dans laquelle la circulation sanguine dans les jambes est perturbée;
  • surpoids;
  • période de gestation;
  • régime alimentaire malsain, avec un excès de cornichons, de marinades ou de plats épicés;
  • pieds plats et autres anomalies du pied.

En cas de gonflement des jambes aux chevilles, la raison peut être mal choisie, chaussures tendues, jambes lourdes associées à des activités professionnelles, abus d'alcool ou prise de certains médicaments causant une rétention d'eau dans le corps (hormones, AINS, antihypertenseurs, contraceptifs oraux ).

Les causes pathologiques de l'œdème des jambes sont les comorbidités. Parmi eux:

  • varices, thrombophlébite;
  • pathologie cardiovasculaire;
  • maladies du rein et du foie;
  • maladies endocriniennes, dysfonctionnement thyroïdien (diabète, myxoedème):
  • dysfonctionnement du système lymphatique (lymphœdème, maladie de l'éléphant);
  • lésions des extrémités (entorses, bleus, fractures);
  • maladies infectieuses et inflammatoires (rhumatismes, ostéomyélite, arthrite infectieuse, érysipèle);

Regardons de plus près comment l'œdème apparaît dans différentes conditions pathologiques.

Varices

L’insuffisance veineuse chronique provoque une maladie variqueuse et un gonflement prolongé des jambes, qui s'accompagnent d’une sensation de lourdeur dans les membres, de symptômes douloureux et d’une fatigue rapide après une courte promenade. Les jambes sont particulièrement gonflées le soir, fortement dilatées, les veines tortueuses deviennent visibles sous la peau. Habituellement, après un long repos, les poches disparaissent et réapparaissent à la fin de la journée de travail. Dans le même temps, l'œdème de la jambe droite peut différer de l'œdème de la jambe gauche en termes de taille ou de zone d'implantation.

Les stades avancés de la maladie, en plus de l’œdème, sont accompagnés d’une insuffisance de la circulation sanguine dans les membres et d’une douleur intense. Dans les cas graves, la formation d'ulcères trophiques. Une complication de la maladie est la thrombophlébite des veines profondes des membres inférieurs, accompagnée de la formation de caillots sanguins dans la lumière de la veine et de son inflammation.

Lorsque la thrombophlébite apparaît un gonflement important, une sensation d'engourdissement et des fourmillements dans les membres, il se produit une augmentation de la température, une détérioration de l'état général. En l'absence de traitement, le risque de thromboembolie augmente - un caillot de sang fractionné peut obstruer le vaisseau et entraîner la mort.

Les symptômes d'insuffisance cardiaque se manifestent dans des pathologies telles que les maladies cardiaques, les maladies coronariennes, les arythmies cardiaques et s'ajoutent à la douleur caractéristique et à l'essoufflement accompagnés d'un gonflement des jambes vers le soir. Cela s'explique par le fait qu'en cas d'insuffisance cardiaque, la fonction principale de pompage du muscle cardiaque est altérée. En conséquence, le sang monte mal des jambes et si une personne passe toute la journée en mouvement, le soir les ressources du cœur sont épuisées.

Premièrement, les jambes aux chevilles gonflent, la peau devient bleuâtre, puis le gonflement se prolonge vers le haut, engloutissant les jambes et les cuisses. Au fil du temps, on observe une accumulation de liquide dans la cavité abdominale. L'œdème cardiaque est généralement léger - il suffit de presser un doigt sur la peau pour former une fosse.

Maladies rénales (pyélonéphrite, glomérulonéphrite, insuffisance rénale)

Un œdème rénal, contrairement au cœur, apparaît généralement le matin. Ils résultent d'une insuffisance de la circulation sanguine dans les reins ou se développent en raison de la différence de pression oncotique. Cependant, un œdème rénal apparaît rarement sur les jambes. Généralement, les patients atteints de telles pathologies souffrent de gonflement du visage sur le visage. En cas de maladie rénale, les œdèmes sont généralement friables, se grippent les pieds et passent assez facilement et rapidement.

Les lésions hépatiques graves (cirrhose, cancer) sont souvent accompagnées par un gonflement des jambes, dont la cause devient dans la plupart des cas l'hypertension portale. Dans cette condition, non seulement les chevilles des jambes, mais aussi la paroi abdominale antérieure gonflent. À l'avenir, l'état du patient est compliqué par une ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale), des varices de l'œsophage, une tendance à saigner.

Blessures aux membres

Lorsque des ecchymoses se produisent, les tissus mous sont endommagés, ce qui s'accompagne de la formation d'hématomes et d'un gonflement douloureux. Ces poches sont traitées en appliquant des compresses froides ou en appliquant un filet d'iode.

Les dislocations sont souvent associées à une faiblesse de l'appareil ligamentaire. Lorsque l'articulation est déplacée, des douleurs sévères apparaissent, des mouvements deviennent impossibles, un œdème dense se forme dans la zone touchée, ce qui, selon la complexité de la blessure, peut durer de plusieurs jours à deux ou trois semaines.

Des fractures des extrémités (au niveau des pieds, des chevilles, du bas des jambes) entraînent une douleur intense, un gonflement important, une déformation marquée des extrémités et des hémorragies sous la peau. Une fracture du col du fémur est particulièrement dangereuse car elle perturbe la circulation du sang dans les os des extrémités.

Processus inflammatoires infectieux

arthrite du genou - une des raisons

La polyarthrite rhumatoïde est accompagnée par un processus inflammatoire dans les grosses articulations (généralement le genou), qui se manifeste par une douleur intense, un gonflement dans la zone touchée et une mobilité réduite. Un trait caractéristique est que le gonflement dure peu de temps et peut se produire sur différentes articulations.

L'évolution de l'ostéomyélite accompagne l'œdème de la jambe gauche ou l'œdème de la jambe droite, en fonction du membre dans lequel se développe le processus inflammatoire dans les os. Outre l'œdème, il existe des douleurs sévères, une altération des fonctions motrices, une augmentation de la température corporelle. En l'absence de traitement en temps opportun augmente le risque de complications graves.

L'érysipèle est causée par un streptocoque et touche généralement les membres inférieurs. Avec les taches rouges douloureuses, le gonflement augmente, la température augmente, l'état général empire de façon dramatique. Si le temps ne commence pas avec un traitement antibactérien, des complications infectieuses peuvent se développer.

Lymphoedème

Cette maladie du système lymphatique, qui peut se manifester très tôt comme une pathologie congénitale. Les problèmes de vaisseaux lymphatiques entraînent une accumulation de liquide en excès dans les tissus et provoquent un œdème lymphatique. Le même œdème peut apparaître après le retrait des ganglions lymphatiques ou après la radiothérapie pour le cancer.

Si le processus devient chronique, les œdèmes sont constamment préservés sur les jambes, la peau s'épaissit, se durcit et devient brune. Le dernier stade du lymphœdème est appelé maladie de l'éléphant, dans laquelle l'enflure des jambes est si forte que le membre grossit plusieurs fois. Dans ce cas, une seule jambe peut être affectée, tandis que l'autre conserve sa taille normale.

Causes de l'œdème des jambes chez les femmes

L'enflure des jambes pendant la grossesse est un phénomène physiologique dû au fait que l'utérus exerce une pression sur les veines de la région pelvienne et provoque une violation du flux sanguin. Cela affecte l'état des veines des membres inférieurs et provoque un gonflement. Après l'accouchement, l'état de la femme est stabilisé et le gonflement s'atténue rapidement. Des poches apparaissent parfois lorsqu'une femme enceinte consomme beaucoup d'aliments salés et en conserve. Dans ce cas, il vous suffit de réduire la quantité de sel dans votre alimentation.

La prééclampsie en fin de grossesse est accompagnée d'une pression artérielle irrégulière, de maux de tête et d'un œdème grave. Dans ce cas, le gonflement englobe non seulement les jambes, mais aussi les membres supérieurs, s'étendant jusqu'au visage.

Après une césarienne, les femmes ont souvent un gonflement des jambes qui dure longtemps. La cause de ce symptôme peut être cachée dans un déséquilibre hormonal, une insuffisance veineuse ou une altération de la fonction cardiaque. Pour en connaître les raisons, une femme doit consulter un médecin et se soumettre à un examen complet.

Traitement de l'œdème

Comment supprimer le gonflement des jambes et quelles méthodes sont utilisées pour traiter ce phénomène désagréable? Tout dépend de la cause du gonflement, pour l'établir - la première tâche prioritaire d'un spécialiste. Une fois le diagnostic posé, le médecin choisira un schéma thérapeutique en fonction de la maladie sous-jacente.

Pour les œdèmes rénaux et cardiaques, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Diurétiques (furosémide, torasémide, indapamide). La fréquence du traitement, la posologie et la durée du traitement que le médecin sélectionne sur une base individuelle. En cas d'insuffisance cardiaque grave, les diurétiques de l'anse sont utilisés lors d'injections, puis la consommation de comprimés est reprise.
  • Des préparations à base de potassium (Asparkam, Panangin) doivent être prescrites pour prévenir la perte d’ions potassium dans l’urine, ce qui se produit lorsque la diurèse est stimulée. Ils sont prescrits pour l'œdème cardiaque, car en cas d'insuffisance rénale, ces médicaments sont contre-indiqués. Lors du traitement de l’œdème rénal, on utilise des diurétiques épargneurs de potassium - Amiloride, Veroshpiron, Triamiteren.
  • Préparations - cardioprotecteurs. Leur action vise à renforcer le muscle cardiaque, c'est-à-dire à éliminer la cause sous-jacente de l'insuffisance cardiaque et de l'œdème associé.

Pour l'œdème veineux, le schéma thérapeutique comprend:

  • Préparations - Phlébotoniques (Phlebodia, Detralex, Troxevasin), dont l'action vise à renforcer les vaisseaux veineux, à éliminer la stagnation et à améliorer le flux sanguin dans les jambes.
  • Les médicaments anticoagulants (Cardiomagnyl, Aspecard, Lospirin) aident à éliminer les poches causées par l’augmentation de la viscosité du sang. La dilution du sang améliore son débit, empêche la stagnation et empêche ainsi l'apparition d'un œdème.
  • Les préparations à action externe (pommades, gels, crèmes) aident à réduire les poches et les lourdeurs dans les jambes avec diverses pathologies veineuses, à éliminer les sensations douloureuses et à améliorer le drainage lymphatique. Les produits populaires sont le gel Lioton, la pommade Troxevasin, la pommade à l'héparine, la pommade à la gépatrombine et la crème.

En outre, en cas d'insuffisance veineuse et de varices, un sous-vêtement de compression est utilisé pour éliminer le syndrome œdémateux - bas, chaussettes, bas ou bandages élastiques. Avec leur aide, il est possible de maintenir les vaisseaux dans un ton et d'empêcher la progression de l'insuffisance veineuse.

Le médecin doit prescrire tous les moyens pour l'oedème des jambes après avoir réussi l'examen et le diagnostic. L'automédication ne devrait pas être, sinon des conséquences imprévisibles (en particulier dans l'œdème rénal et cardiaque).

Les méthodes de physiothérapie utilisées dans le traitement de l'œdème consistent en l'utilisation de procédures de pressothérapie ou de drainage lymphatique physique. Ils sont largement prescrits pour l'œdème physiologique. En outre, faire face à un phénomène désagréable aidera à modérer l'exercice, la natation ou l'aquagym. Avec un œdème veineux, il est utile de marcher ou de faire du jogging.

Physiothérapie

À la maison, vous pouvez faire des exercices simples qui aident à éliminer la stagnation, à améliorer la circulation sanguine et à prévenir l’enflure des jambes. Chaque soir, il faut laisser un peu de temps pour pratiquer:

  • faites d’abord un peu d’échauffement et marchez quelques minutes pieds nus sur le sol en vous levant sur les orteils;
  • puis, debout au même endroit, montez alternativement les orteils, puis les talons;
  • dispersez des crayons, des petites boules sur le sol et essayez de les ramasser avec vos orteils;
  • placez votre pied droit sur votre pied gauche et, à partir de cette position, soulevez le plus haut possible, puis répétez la même action avec l'autre jambe;
  • en position assise, baisser les orteils, puis se baisser brusquement;
  • pétrir les pieds pendant 15 minutes en roulant une petite balle en caoutchouc sur le sol.
Remèdes populaires pour l'œdème des jambes

Comment supprimer le gonflement des jambes et la fatigue accumulée si vous rentrez chez vous après une dure journée de travail? Utilisez des conseils éprouvés. Masser vos pieds avec des morceaux de glace, mais pas simples, mais faites à partir de décoctions à base de plantes.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser une décoction de camomille, sauge, arnica, menthe poivrée ou achillée millefeuille. La décoction de ces plantes possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-œdémateuses. Si elle est congelée, l'exposition au froid des glaçons renforcera cette action et aidera à faire face rapidement au gonflement.

Les bains de pieds de contraste donnent un bon effet, ils soulagent rapidement la fatigue, tonifient les vaisseaux sanguins et éliminent les poches. Pour cela, les pieds sont alternativement trempés dans de l'eau froide et de l'eau chaude.

Renforcer l'effet thérapeutique aidera sel de mer, qui devrait être dissous dans l'eau avant la procédure. Et si, après les procédures à l'eau, vous auto-massagez et étirez bien vos membres, en commençant par le gros orteil et en terminant par la cuisse, la lourdeur des jambes disparaîtra et une sensation de légèreté apparaîtra.

Vous pouvez vous frotter les pieds avec un mélange d'essence de térébenthine et d'huile de caste, pris selon un rapport de 1: 2. L'huile doit être préchauffée à une température confortable, y ajouter de la térébenthine, frotter vigoureusement les pieds, puis porter des chaussettes chaudes.

Une autre recette populaire recommande de prendre un bouillon d'astragale lorsque vos pieds sont enflés. Cet outil soulage non seulement l'œdème, mais a également un effet bénéfique sur l'activité cardiaque. Pour faire cuire le bouillon 2 c. l Les feuilles séchées d'astragale versent 200 ml d'eau bouillante, insistez, filtrez et prenez 2 c. l trois fois par jour. Le traitement continue pendant 2-3 semaines.

Prévention

Des recommandations simples peuvent aider à prévenir un œdème physiologique non associé à des maladies concomitantes:

  • porter des chaussures confortables avec un talon bas et stable;
  • prenez le temps de vous reposer les pieds pendant la journée;
  • pendant le repos, vous pouvez vous masser les pieds et vous allonger, en mettant un rouleau ou une couverture roulée sous vos pieds;
  • le soir, il est utile de faire des bains de pieds de contraste, des massages des pieds et de prendre le temps de faire des exercices thérapeutiques;
  • pour éviter l'enflure, essayez de ne pas boire beaucoup de liquide la nuit et ne mangez pas de plats salés ou épicés au dîner

Si, malgré l'accomplissement des recommandations ci-dessus, les œdèmes augmentent, deviennent denses et douloureux, vous devez vous dépêcher de consulter un médecin pour connaître la cause de cette affection et commencer le traitement à temps des maladies concomitantes.

Beaucoup sont au courant d'un phénomène aussi désagréable que le gonflement des jambes. Le plus souvent, le problème disparaît rapidement de lui-même, il vous suffit de reposer vos pieds pendant quelques heures. Bien pire lorsque le gonflement se produit régulièrement, accompagné de douleur, décoloration de la peau et autres symptômes alarmants. Cela peut être le signe d'une des maladies que nous décrivons.

Insuffisance cardiaque

L'œdème causé par une insuffisance cardiaque présente les caractéristiques suivantes:

  • un gonflement se forme sur les jambes des deux jambes;
  • ils ne causent pas de douleur, mais le deviennent quand ils sont pressés;
  • peau sur zones gonflées de teinte bleuâtre, froides au toucher;
  • gonflement immobile;
  • le liquide s'accumule le soir ou le matin (après le sommeil).

Les patients souffrant d'insuffisance cardiaque se plaignent souvent que leurs jambes sont engourdies et froides. Avec une longue enflure peut gonfler le visage, les bras et le bas du dos. Outre l'œdème, la pathologie se manifeste par une arythmie, des douleurs thoraciques périodiques et un essoufflement qui survient à la moindre tension.

L'insuffisance cardiaque est très dangereuse. Ignorer ses symptômes et refuser un traitement peut avoir les conséquences les plus tristes. Après avoir remarqué un gonflement des jambes en soi-même, accompagné des symptômes énumérés, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin.

Rhumatisme et cardiopathie rhumatismale

Le rhumatisme est une maladie de nature non infectieuse, se manifestant par une inflammation des articulations, ainsi que par diverses parties du cœur (myocardite, endocardite et péricardite). La maladie est généralement accompagnée d'un gonflement symétrique des jambes, indolore avec la pression. Le liquide s'accumule progressivement, le gonflement augmente le soir et disparaît complètement ou partiellement pendant la nuit.

Lorsque la maladie cardiaque rhumatismale est également observée fièvre, essoufflement (même au repos), inconfort dans la région du cœur (apparaît en position couchée sur le côté gauche) et troubles du rythme cardiaque.

Le développement de rhumatismes et de cardites rhumatismales se produit le plus souvent sur le fond d’une infection à streptocoque, touchant principalement les voies respiratoires. Ces maladies nécessitent un traitement sérieux, le patient doit donc être sous la surveillance d'un médecin. Il est important de noter que les premiers signes de ces maladies sont souvent flous, ils se confondent facilement avec la fatigue habituelle ou les effets du stress vécu. Ignorer ces symptômes est très dangereux, car si elle n'est pas traitée, la maladie peut se transformer en une forme chronique.

Insuffisance veineuse

Les pathologies associées à l'insuffisance veineuse sont variées. La thrombose et la thrombophlébite des vaisseaux des jambes se manifestent par un gonflement et une douleur constants. La peau au-dessus de l'œdème devient rouge et chaude, l'œdème est dense au toucher, pas les protamines de ses doigts. Les patients remarquent une fièvre dans les membres inférieurs (les pieds brûlent). Ces maladies sont très dangereuses et nécessitent un traitement urgent. Le retard est semé d'embûches très graves (et même fatales).

Les varices sont un problème très courant, touchant environ un tiers des femmes de plus de 30 ans et plus de la moitié des femmes en âge de prendre leur retraite. Les premiers signes sont une sensation de lourdeur et de douleur dans les jambes, ainsi que le développement progressif d'un œdème sur les mollets et les chevilles, augmentant le soir et disparaissant après une nuit de repos. Si la maladie n'est pas traitée, les veines des jambes deviennent visibles. Ils ressemblent à des cordes alambiquées et noueuses avec des nœuds renflés. Dans les cas graves, la peau des chevilles acquiert une teinte brune, des hémorragies et des ulcères trophiques.

L'insuffisance veineuse des membres inférieurs est une condition dangereuse. Il est traité pendant longtemps avec des médicaments et des sous-vêtements de compression et, dans certains cas, par une intervention chirurgicale.

Pathologie rénale

Une insuffisance rénale conduit à des fluides stagnants dans le corps. Gonflement des jambes associé à de tels troubles, généralement situé sur la partie supérieure du pied. Ils sont symétriques, doux au toucher. Contrairement à l'œdème provoqué par des pathologies cardiovasculaires, les reins apparaissent souvent le matin. Chez les patients présentant une insuffisance rénale, il se produit souvent un gonflement rapide du bas des jambes, provoqué par un apport hydrique excessif.

Les signes diagnostiques indiquant des problèmes rénaux sont également un gonflement sous les yeux, des changements dans la quantité quotidienne, la couleur et l'odeur de l'urine, des douleurs tiraillantes dans la région lombaire.

Dysfonctionnement thyroïdien

Les poches des deux jambes aux chevilles peuvent indiquer une production insuffisante d'hormones thyroïdiennes. Les œdèmes ressemblent à des tampons, lorsque vous appuyez dessus avec des trous profonds. Si la pathologie progresse, un myxoedème peut se développer - une affection qui se manifeste par une accumulation de liquide dans tous les tissus du corps. La peau de ces patients semble boursouflée et sans vie, sa surface devient plus rugueuse, s'écaille, prend une teinte jaunâtre.

Allergie

Un gonflement allergique des jambes peut se développer en réponse à la prise de certains médicaments, aux piqûres d’insectes ou à la consommation de certains types d’aliments. Une lésion ressemble à un gonflement dense et uniforme sur lequel il n'y a pas de traces lorsqu'on appuie. La surface de la peau devient rouge, recouverte d'une petite éruption rougeâtre et provoque des démangeaisons importantes. Le patient se plaint de douleurs dans le membre affecté, qui se manifestent à la moindre tension ou au maintien prolongé dans la même position.

Pour résoudre le problème, vous devez arrêter d’urgence le contact avec l’allergène et prendre un antihistaminique.

Blessures

En cas de fracture de la jambe, un gonflement des tissus situés près de la partie endommagée de l'os se forme rapidement. La peau sur la zone endommagée prend une teinte bleuâtre, la douleur augmente. Le membre peut se verrouiller dans une position non naturelle.

Un œdème se développe également, ce qui empêche la jambe de bouger normalement. L'hématome apparaît quelques jours plus tard et la douleur, initialement vive, s'atténue progressivement.

Si vous soupçonnez une blessure à la jambe, vous ne pouvez pas attendre. Afin d'éviter de graves problèmes, il est nécessaire de se rendre d'urgence au service des urgences ou à l'hôpital et de subir une radiographie pour déterminer la nature du dommage.

Maladies du foie

Avec de graves dommages au foie (cirrhose, néoplasmes malins), une condition appelée hypertension portale se développe. Il est associé à l'arrêt de la production d'albumine dont la carence entraîne des troubles métaboliques et une stagnation du sang dans la grande circulation. En conséquence, un gonflement dense des jambes dans les chevilles. Les autres signes d'hypertension portale sont des modifications du tonus de la peau (jaunissement), des rougeurs des paumes des mains, une accumulation de liquide dans la paroi abdominale antérieure (ascite) et des difficultés respiratoires. Chez les hommes, la gynécomastie se développe (hypertrophie mammaire).

La goutte

La goutte est un trouble métabolique dans lequel les sels d'acide urique (urates) s'accumulent dans le corps. Ils s'installent dans les cavités internes des articulations, y compris les articulations des jambes. Des processus inflammatoires se développent dans les zones touchées, se manifestant par une douleur paroxystique intense, une rougeur de la peau et un gonflement.

Troubles du flux lymphatique

La violation de l'écoulement lymphatique (lymphostase) peut être due à une prédisposition génétique. Le problème survient dans le contexte de troubles métaboliques, d'exercices associés à des charges excessives sur les jambes ou à la suite de maladies graves.

La pathologie affecte généralement l'un des membres, et le liquide s'accumule sous la peau sur toute la surface de la jambe. Au fur et à mesure que la maladie progresse, des gonflements et une fatigue des jambes s'ajoutent au gonflement qui se produit chaque soir. Si le patient ignore le problème, le membre peut gonfler au point de cesser de fonctionner. En plus de l'éléphantiasis d'une jambe, des signes tels qu'une faiblesse générale, des maux de tête fréquents et des troubles de la concentration sont caractéristiques de la lymphostase. Il y a souvent des arthralgies (douleurs dans les articulations en l'absence de signes d'inflammation) et une plaque blanche sur la langue.

Le jeûne

Le processus d'élimination de l'eau du corps est étroitement lié au métabolisme des protéines. La passion pour le végétarisme, les monodiets sans protéines, les jours de jeûne ou de jeûne peuvent conduire à des fluides stagnants et à l'apparition d'un œdème des jambes. Si cela se produit, vous devez abandonner la formation indépendante du régime et contacter un diététicien qui préparera un régime en tenant compte des caractéristiques du patient.

La boursouflure des jambes n'est pas toujours un signe de la présence d'une pathologie. Chez une personne en bonne santé, cela peut résulter de:

  • seule violation du régime de consommation de liquide;
  • passion excessive pour la marche ou le jogging;
  • gain de poids;
  • porter les mauvaises chaussures;
  • longue conservation de la posture inconfortable.

Les jambes gonflent souvent chez les femmes pendant ou avant les menstruations. Des troubles de la grossesse de ce type peuvent survenir en raison de fluctuations des niveaux hormonaux.

Toutefois, si le gonflement se produit régulièrement, accompagné de douleurs dans les jambes ou la poitrine, de rougeurs cutanées, d’une augmentation de la température de tout le corps ou de la région touchée, de difficultés respiratoires ou de troubles du rythme cardiaque, il est dangereux d’attendre - il est urgent de consulter un médecin.

Vidéos YouTube liées à l'article:

La gravité dans les jambes est un symptôme assez commun qui peut survenir chez les personnes en bonne santé et peut être un signe de la pathologie des vaisseaux sanguins ou du cœur. Par les symptômes qui accompagnent, les conditions dans lesquelles les jambes deviennent plus lourdes, vous pouvez approximativement suspecter la cause de ce phénomène. Mais il est impossible de savoir avec certitude - vous devrez consulter un médecin et effectuer les procédures de diagnostic nécessaires.

Raisons

Il existe de nombreuses causes possibles de lourdeur dans les jambes. Cependant, la plupart d'entre eux sont rares et nous ne les discuterons donc pas. Nous énumérons les raisons qui se produisent fréquemment. Avec un degré de probabilité élevé, l’un d’eux survient si vous avez les jambes lourdes.

Varices. Une maladie très commune, surtout chez les femmes. Même si vous ne voyez pas de veines dilatées visuellement, cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de maladie. Cela peut être à un stade précoce de développement, lorsque les changements visibles sont encore absents et que les symptômes sont déjà apparus. Si vous savez avec certitude que vous avez des veines dilatées sur vos jambes, c'est probablement la raison de la lourdeur de vos jambes.

Temps chaud. La défaillance des valves veineuses ne se développe pas uniquement avec les varices. Ce n'est pas toujours organique (associé à une modification de la structure des vannes elles-mêmes), mais cela peut aussi être fonctionnel. Par exemple, par temps chaud, le tonus vasculaire diminue. Leur lumière se dilate et les valves ne peuvent donc pas la bloquer complètement. Il en résulte un flux sanguin inversé, une surcharge du lit vasculaire veineux, la libération de fluide dans l'espace extracellulaire. Un gonflement se forme et s'accompagne d'une sensation de lourdeur dans les jambes. Habituellement, ils passent la matinée après une nuit de repos.

En surpoids. Plus une personne pèse, plus il est difficile pour les muscles des jambes de supporter la charge. La fatigue rapide peut être caractérisée par une personne aussi lourde dans les jambes. En outre, l'obésité augmente le risque de lymphostase, de varices, d'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs.

Insuffisance cardiaque. Dans la deuxième étape, il y a un gonflement dans les jambes, qui disparaissent généralement le matin. Ils sont associés à une détérioration de la circulation sanguine, à une stagnation du sang, à une accumulation de liquide dans le corps. La lourdeur dans les jambes, apparaissant lorsque l’œdème apparaît, n’est pas le seul symptôme de l’insuffisance cardiaque. Elle est également accompagnée de fatigue, d'essoufflement, de toux, de palpitations.

Pathologie des artères des jambes. Certaines maladies rétrécissent la lumière des artères, entraînant un apport sanguin insuffisant dans les tissus des jambes (endartérite oblitérante, athérosclérose des membres inférieurs). Dans ce cas, pendant l'exercice, la personne ressent une lourdeur dans les jambes, une faiblesse, une fatigue. Avec une charge plus intense, il ressent une vive douleur. Après un court repos, les symptômes disparaissent ou diminuent.

Thrombophlébite. Se produit souvent sur le fond des varices, bien que les varices des jambes ne soient pas une condition préalable. La maladie se manifeste non seulement par une lourdeur dans les jambes, mais également par des sensations douloureuses et un gonflement. Si les veines superficielles sont touchées, des caillots sanguins sont visibles sur les jambes.

Lymphostase. Il survient plus souvent chez les personnes qui ont été opérées pour un cancer. Les jambes grossissent et deviennent lourdes en raison d'un débit lymphatique altéré.

Changer les niveaux hormonaux. Les jambes sévères peuvent provoquer une grossesse, la puberté, la ménopause, des médicaments. Dans ce cas, le symptôme, bien qu’il apporte une gêne, mais il disparaîtra de lui-même après un certain temps, et ne devrait donc pas inquiéter la femme. Pour éviter les varices, vous pouvez utiliser des bas de compression pendant cette période.

Gravité et gonflement

L'apparition d'un œdème dans les jambes d'une personne, accompagnée d'une sensation de lourdeur, n'indique pas nécessairement une maladie. S'il s'agit d'un seul épisode survenu par temps chaud, dans le contexte d'une position assise ou debout prolongée, ne déclenchez pas l'alarme et ne courez pas voir un médecin. Utilisez un massage, une douche, allongez-vous les jambes pendant une heure ou deux - et tout passera.

La maladie se manifeste par l'apparition régulière et quasi quotidienne d'œdème et de lourdeur dans les jambes. Cela indique généralement des varices. Chez les personnes âgées, une insuffisance cardiaque peut entraîner une lourdeur dans les jambes, mais dans ce cas, il existe de nombreux autres symptômes associés. Lorsqu'ils apparaissent (palpitations, essoufflement, toux, douleur à la poitrine), vous devez immédiatement consulter un cardiologue.

Avec les varices, la stratégie de comportement dépend du degré de perturbation. Tout d'abord, vous devriez examiner vos jambes pour voir si les veines sont visibles. S'ils sont prolongés, il vaut la peine de prendre rendez-vous avec un phlébologue. Il recommandera probablement la sclérothérapie - une méthode de traitement qui permet de se débarrasser des varices et de normaliser l'hémodynamique. Après cela, la gravité et le gonflement ne vous dérangeront pas - du moins pendant un moment.

Lourdeur dans la matinée

En ce qui concerne les varices, sauf si la maladie est à un stade avancé, on observe rarement une lourdeur des jambes le matin. Habituellement, après le réveil, il n'y a pas d'oedème, les symptômes d'insuffisance veineuse disparaissent complètement. Si vous avez des jambes lourdes le matin, une visite chez le médecin est obligatoire. Ce symptôme peut signifier qu'une personne a:

  • thrombose veineuse des membres inférieurs;
  • varices avancées;
  • insuffisance cardiaque stade 2b;
  • la lymphostase;
  • lésions occlusives des artères des jambes;
  • pathologie articulaire.

Lourdeur en marchant

La lourdeur des jambes lors de la marche est un signe caractéristique de lésion des artères des membres inférieurs. La cause immédiate des symptômes est l’oblitération des vaisseaux sanguins avec un apport sanguin insuffisant à la peau, aux muscles des membres inférieurs et à d’autres tissus.

  • la gravité des manifestations cliniques dépend directement de l'intensité de l'activité physique;
  • seuls, les symptômes ne sont pas observés du tout ou ils sont légers;
  • la lourdeur dans les jambes passe rapidement après le repos (pour cela, il n'est même pas nécessaire d'aller au lit, il suffit de se lever un peu);
  • sensation d'engourdissement et de picotement dans la peau;
  • l'apparition d'ulcères trophiques;
  • perte de cheveux sur les jambes;
  • les pieds gèlent rapidement même par temps chaud;
  • la jambe, qui semble lourde, peut être plus mince qu'un membre sain.

Le traitement est effectué par des méthodes chirurgicales. Un traitement conservateur ne peut que soulager les symptômes, mais n’arrête pas la progression de la maladie.

Que doit faire une personne en bonne santé?

S'il n'y a pas de maladies et que la lourdeur dans les jambes et l'œdème n'apparaissent que de temps en temps, les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour éliminer les symptômes:

1. Correction du mode de vie.
2. Traitements pour soulager les symptômes.
3. Traitement de la toxicomanie.

La correction du mode de vie implique ce qui suit:

1. Respect de la santé au travail. Vous ne pouvez pas rester debout ou assis longtemps (plus d'une heure) sans changer de position. Les muscles des jambes doivent travailler - ils poussent le sang dans les veines. Si cela ne se produit pas, le lit vasculaire est surchargé et un œdème se forme.

2. Portez des vêtements amples. Si vous aimez les pantalons serrés, les chaussures à talons hauts ou à bout étroit, c'est l'une des causes possibles de poids chez les membres inférieurs. Essayez de porter quelque chose de plus libre et confortable et voyez comment vos jambes réagissent.

3. Exercice régulier. Ils entraînent non seulement le sang dans le corps, empêchant ainsi la stase veineuse, mais renforcent également les muscles des jambes et améliorent l'hémodynamique veineuse.

Procédures pour réduire la lourdeur dans les jambes:

  • compresses froides;
  • douche;
  • massage
  • reste avec les jambes soulevées au-dessus du corps.

En tant que médicaments, vous pouvez utiliser la pommade (Troxevasin, Lioton) ou des comprimés pour administration orale (Phlebodia 600, Troxérutine, Escuzan, extrait de Ginkgo biloba).

Comment traiter?

Pour traiter la lourdeur dans les jambes, si elle apparaît tous les jours, c'est impossible - cela n'a pas de sens. Premièrement, on ne sait pas exactement pourquoi. Deuxièmement, l’élimination du symptôme, même si elle facilite temporairement la vie, n’affecte pas l’évolution de la maladie. Il continue de progresser tant que vous êtes inactif.

Voici ce que vous devez faire si les jambes lourdes apparaissent constamment:

1. Allez chez le médecin.
2. Complétez les études nécessaires pour établir le diagnostic.
3. Obtenez un traitement qui ne vise pas à soulager le symptôme (lourdeur dans les jambes), mais à éliminer la cause des manifestations cliniques.