Douleur au mollet

Résumé: La douleur dans les mollets des jambes est un symptôme très courant pouvant être provoqué par une surtension normale des muscles et des raisons très graves. Si la douleur ne disparaît pas dans les 24 heures, il est préférable de consulter un médecin.

Le caviar est composé de deux muscles - le gastrocnémien et le soléaire. Les muscles du mollet et du soléaire se croisent au niveau du tendon d’Achille, qui rejoint directement le talon. Ces muscles sont utilisés dans tous les mouvements des jambes et des pieds.

Les symptômes

La gravité et la nature de la douleur et des mollets des jambes varient selon les personnes, mais, en règle générale, on ressent une douleur douloureuse, sourde ou aiguë à l'arrière du pied, parfois associée à une raideur. Les symptômes pouvant indiquer une maladie plus grave incluent:

  • gonflement;
  • peau exceptionnellement froide ou pâle dans cette région;
  • picotements ou engourdissements au mollet et à la jambe;
  • faiblesse dans la jambe;
  • rétention d'eau;
  • rougeur, chaleur excessive de la peau ou sensibilité au mollet.

Si vous présentez au moins l'un des symptômes ci-dessus, vous devez consulter un médecin.

Raisons
8 causes de douleur chez les veaux

La douleur au mollet peut être due à un certain nombre de causes, notamment la fatigue musculaire, les spasmes et les problèmes de pieds. Bien que, dans la plupart des cas, les douleurs aux mollets des jambes puissent être traitées à la maison, certaines situations, au contraire, peuvent nécessiter une intervention médicale immédiate.

1. Spasmes musculaires

Les spasmes musculaires sont des contractions musculaires aiguës et douloureuses. Le spasme peut passer rapidement ou durer plusieurs minutes. Les spasmes sont fréquents, ils sont généralement causés par des exercices trop durs ou par l’inclusion de nouveaux exercices dans un programme d’entraînement. Les spasmes peuvent également être causés par la déshydratation, des blessures musculaires ou un manque de minéraux dans le corps. Les causes plus graves de spasmes musculaires comprennent:

  • insuffisance rénale;
  • l'hypothyroïdie;
  • alcoolisme;
  • le diabète;
  • maladie vasculaire périphérique grave.

Dans certains cas graves, la limitation du flux sanguin vers des parties du corps, ainsi que d'autres affections et maladies graves, peuvent également provoquer des spasmes musculaires.

2. étirement des muscles

L'étirement des muscles est généralement le résultat d'une fatigue musculaire, ainsi que d'une sollicitation excessive ou inappropriée des muscles. Par exemple, le lancement d’un nouveau programme d’exercices ou l’inclusion d’exercices dans lesquels les muscles des jambes sont sérieusement impliqués, tels que la course, la natation, le cyclisme ou le powerlifting peuvent entraîner un étirement des muscles du mollet. En règle générale, une personne se rend immédiatement compte qu'elle s'est foulé un muscle en raison d'une douleur aiguë et d'une mobilité réduite. Les étirements légers et modérés peuvent être traités avec succès à la maison à l'aide d'un traitement par le froid et la chaleur et de médicaments anti-inflammatoires. Les étirements et les déchirures musculaires intenses requièrent une aide qualifiée

3. inflammation du tendon d'Achille

L'inflammation du tendon d'Achille peut être le résultat d'une contrainte excessive sur le tendon, de son étirement ou de sa contrainte excessive. Les symptômes communs incluent une inflammation du tendon, une douleur à l'arrière de la jambe, un gonflement et une restriction de la mobilité lors de la flexion du pied. Habituellement, avec l'inflammation du tendon d'Achille, des méthodes simples telles que la thérapie par le froid et le froid, l'application d'un bandage élastique, le repos au lit et la prise d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires en vente libre aident. Cependant, si le traitement à domicile ne donne pas de résultats ou si la douleur devient plus forte, il est important de consulter rapidement un médecin.

4. Sciatique

La sciatique est un complexe de symptômes provoqués par des problèmes de nerf sciatique - le nerf contrôlant les muscles des jambes et des pieds. La sciatique peut provoquer des douleurs, des engourdissements et des picotements dans le bas du dos, qui peuvent se propager à la cuisse, aux fesses et à l'arrière de la jambe, affectant également le mollet, la cheville et le pied. Parfois, lors de lésions graves du nerf sciatique, on peut observer une faiblesse des muscles des jambes et des pieds. Dans les cas graves de sciatique, une intervention chirurgicale est effectuée.

La sciatique peut être causée par un certain nombre d'affections et de maladies associées à la colonne vertébrale et pouvant affecter les nerfs spinaux. En outre, la sciatique peut être causée par un traumatisme, par exemple une chute, ainsi que par une tumeur à la colonne vertébrale. Les problèmes de colonne vertébrale les plus courants pouvant causer une sciatique sont:

Hernie intervertébrale

Nos vertèbres sont séparées les unes des autres par un petit cartilage. Ces cartilages sont remplis d'une substance semblable à un gel, procurant une mobilité de la colonne vertébrale et une absorption des chocs. La hernie intervertébrale se produit lorsque la coquille dure externe du disque est brisée. Une partie de la substance interne du disque est ainsi comprimée et peut pincer la racine du nerf sciatique, ce qui provoque une douleur et un engourdissement du membre inférieur. Le plus souvent, la douleur dans les mollets des jambes est combinée à la douleur dans le bas du dos, les fesses, la cuisse et le pied, mais dans notre pratique nous avons vu des cas de douleur isolée au mollet, une IRM a confirmé la présence d'une grande hernie intervertébrale. La règle suivante s'applique également dans le cas d'une douleur au mollet associée à la présence d'une hernie intervertébrale: «Plus la douleur à la jambe est basse, plus la taille de la hernie intervertébrale est grande, par conséquent, la douleur au mollet de la jambe d'un côté ou des jambes est importante». cela dicte la nécessité d'un diagnostic précoce. Faites une IRM de la colonne lombaire si la douleur dans la jambe inférieure vous inquiète d'un côté et est combinée ou avant l'apparition de symptômes tels que douleur ou engourdissement dans le bas du dos, les fesses, la cuisse et le pied jusqu'aux orteils. Tous ces symptômes parlent d'un nerf sciatique pincé.

Sténose spinale

La sténose spinale est un rétrécissement anormal du canal rachidien (tube vertical creux situé au centre de la colonne vertébrale, où se trouvent la moelle épinière et les racines des nerfs spinaux). En raison du rétrécissement du canal rachidien, il se produit une compression de la moelle épinière et des racines nerveuses sciatiques.

Spondylolisthésis

Le spondylolisthésis est l’une des conditions associées à la dégénérescence du disque intervertébral. Lorsque l'une des vertèbres est déplacée vers l'avant par rapport à l'inférieure adjacente, la première peut pincer la racine du nerf sciatique.

Syndrome musculaire poire

Le syndrome du muscle de poire est un trouble neuromusculaire rare dans lequel le muscle de poire se contracte ou se contracte par inadvertance, ce qui provoque une sciatique. Le muscle en forme de poire est le muscle qui relie la partie inférieure de la colonne vertébrale et les os de la cuisse. Lorsqu'un muscle se contracte et se contracte, il peut exercer une pression sur le nerf sciatique, entraînant une sciatique. Le syndrome de Pear peut être aggravé si une personne est longtemps assise, après une chute ou un accident de voiture. Cependant, ce syndrome n'existe qu'en théorie et est très probablement associé à un diagnostic insuffisant du patient. Pour toutes nos pratiques (plus de 20 ans de travail), la douleur dans le muscle en forme de poire a toujours été associée à une hernie intervertébrale de la colonne lombaire et a complètement disparu pendant le traitement de la hernie discale.

Syndrome de prêle

Dans de rares cas, une hernie intervertébrale peut pincer les nerfs et causer ainsi une perte de contrôle de la vessie et / ou des intestins. Cette condition s'appelle le syndrome de la queue de cheval. Le syndrome de la queue de cheval peut également provoquer des engourdissements et des fourmillements dans l'aine, une sensibilité diminuée dans les zones érogènes et même une paralysie s'il n'est pas contrôlé.

Le syndrome de prêle se développe généralement progressivement. Il est important de consulter immédiatement un médecin pour les symptômes suivants:

  • perte de contrôle de la miction et / ou de la défécation pouvant entraîner une incontinence ou, à l'inverse, une rétention urinaire et une constipation;
  • douleur dans une jambe ou les deux;
  • engourdissement dans une jambe ou les deux;
  • faiblesse dans une ou les deux jambes, ce qui rend difficile de se lever d'une position assise;
  • trébuchements fréquents lorsqu'une personne tente de se lever;
  • perte de sensation nettement progressive ou grave et marquée au bas du corps, y compris la zone située entre les jambes, les fesses, l'intérieur des cuisses, les talons et l'ensemble du pied.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la cause de la sciatique commence par un examen médical. À l'avenir, le médecin envoie le patient pour examen. Les options les plus courantes pour une telle enquête sont les méthodes radiographiques telles que l'IRM et la TDM.

Les rayons X ne peuvent pas montrer de lésions du nerf sciatique. L'IRM utilise des aimants puissants et des ondes radio pour créer des images détaillées des structures vertébrales et constitue la principale méthode de diagnostic de la sciatique. Le scanner est utilisé dans des situations où l'IRM est difficile voire impossible. Très probablement, dans ce cas, le patient recevra un myélogramme CT, ce qui implique l'introduction d'un colorant spécial dans la colonne vertébrale afin d'obtenir des images plus claires de la moelle épinière et des nerfs.

Le traitement de la sciatique est directement lié aux causes de cette affection. Si la sciatique est causée par une tumeur dans la lumière du canal rachidien, une consultation immédiate avec un neurochirurgien et un oncologue est nécessaire si nécessaire. Si la sciatique est causée par des complications d'ostéochondrose de la hernie discale, de spondylose, de spondylarthrose, de spondylolisthésis ou de sténose rachidienne secondaire, un traitement conservateur complexe est nécessaire, incluant les méthodes de traction rachidienne (nous recommandons l'étirement sans contrainte, le type le plus efficace et le plus sûr). nous recommandons l'hirudothérapie), diverses méthodes de massage, la thérapie physique, la kinésithérapie, etc.

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire en cas de douleur intense ou dans des situations de perte de contrôle de la miction et / ou de la défécation. En outre, la chirurgie est nécessaire si le patient a développé une faiblesse dans certains groupes de muscles de la jambe. Les deux options les plus populaires en chirurgie sont la discectomie, dans laquelle une partie du disque intervertébral est retirée, exerçant une pression sur le nerf, et la microdiscectomie, au cours de laquelle une partie du disque intervertébral est retirée par une petite incision, tandis que le chirurgien utilise un microscope. Le traitement chirurgical ne conduit pas au rétablissement, il permet seulement d'éviter les complications d'une hernie discale, alors qu'il peut causer des complications encore plus terribles.

5. ecchymose

Une ecchymose est le résultat d'une blessure, telle qu'une chute ou une frappe. À la suite d'une blessure, les capillaires sous la peau ont éclaté, provoquant une décoloration de la peau (ecchymose). Les bleus, en règle générale, passent par eux-mêmes. Cependant, vous devez consulter un médecin si vous avez des ecchymoses comme celle-là, sans blessure, ou si les ecchymoses réapparaissent au même endroit, encore une fois, sans aucune influence extérieure.

6. Neuropathie des nerfs périphériques dans le diabète

La neuropathie diabétique des nerfs périphériques est une lésion des nerfs qui affecte les jambes, les pieds, les mains et les mains. Cette condition est une complication fréquente du diabète et est causée par une glycémie élevée, des facteurs génétiques et une inflammation nerveuse. Les autres symptômes de la neuropathie incluent:

  • douleur aiguë;
  • spasmes musculaires;
  • faiblesse musculaire;
  • perte de coordination;
  • engourdissement;
  • sensibilité réduite à la douleur et aux changements de température.

7. thrombose veineuse profonde

La thrombose veineuse profonde est une conséquence de la formation d'un caillot sanguin dans les veines profondes du bras ou de la jambe, y compris les œufs. Un certain nombre de facteurs et de conditions peuvent provoquer une thrombose veineuse profonde, notamment une position assise prolongée, les effets secondaires de la prise de certains médicaments et le tabagisme. Les symptômes de thrombose veineuse profonde incluent:

  • veines visibles visuellement dans la zone touchée;
  • gonflement;
  • douleur dans les jambes;
  • changement de couleur de la peau;
  • augmentation de la chaleur de la peau du mollet.

Si vous développez des symptômes de thrombose veineuse profonde, vous devez immédiatement consulter un médecin.

8. Syndrome de compartiment

Le syndrome des loges est une affection grave qui se produit lorsque la pression à l'intérieur de l'espace myofascial augmente. L'espace myofascial est un groupe de tissu musculaire, de vaisseaux sanguins et de nerfs dans les bras et les jambes, entouré d'une membrane de fascia très dense. Le fascia ne s'étire pas, l'inflammation et le gonflement de l'espace myofascial peuvent donc entraîner une augmentation significative de la pression, ce qui endommage les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs situés dans l'espace myofascial.

Une pression accrue peut également entraîner un blocage du flux sanguin dans l'espace myofascial. Cela entraîne une privation d'oxygène des tissus et des cellules après leur mort. Si le syndrome du compartiment n'est pas traité, une amputation peut en résulter.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2018-03-30, 12:31.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Tirer les mollets: causes possibles et méthodes de traitement

Les personnes ressentent souvent des douleurs dans les jambes après un effort physique ou une position debout longue. Mais la douleur ne survient pas toujours pour des raisons physiologiques. Une gêne peut se développer en raison de pathologies. En cas de maladie grave, la douleur se manifeste souvent non seulement dans une zone, à droite ou à gauche, mais affecte les deux membres en même temps. Il est donc impossible d'ignorer un symptôme.

Pourquoi la douleur apparaît-elle?

Divers facteurs peuvent provoquer une sensibilité des mollets à gauche ou à droite. Il peut y avoir des raisons physiologiques: longue attente, blessure, port de chaussures inconfortables, exercice excessif. Mais souvent, la douleur devient une conséquence de processus pathologiques.

Maladies veineuses

Les maladies vasculaires sont capables de provoquer des sensations douloureuses dans les membres inférieurs. Les "coupables" les plus courants sont les affections suivantes:

  • Varices. La congestion observée dans les vaisseaux dilatés, ce qui provoque une inflammation et une forte pression dans les veines. La maladie est perturbée par la douleur du type pleurnicheur, accompagnée d'une sensation de lourdeur dans les jambes.
  • Athérosclérose Avec cette maladie, la lumière des vaisseaux est bloquée par une plaque, ce qui entraîne un dysfonctionnement de la circulation sanguine. Les patients ressentent de la douleur et du froid dans les pieds.
  • Thrombophlébite. La pathologie est caractérisée par la formation d'un caillot de sang dans les vaisseaux, ce qui provoque des brûlures, des douleurs pulsatiles, une rougeur de la peau dans la zone touchée.

La dernière maladie est la plus dangereuse, car un caillot de sang peut à tout moment se détacher de la paroi veineuse et causer la mort.

Maladie vasculaire artérielle

Les artères des jambes sont souvent des endartérites. La maladie est un processus inflammatoire dans les vaisseaux. Elle s'inquiète de douleurs dans la région du mollet, de muscles faibles et de crampes nocturnes.

Une occlusion aiguë peut également se produire dans les canaux artériels. Cela signifie que dans un certain domaine, l'irrigation sanguine est interrompue. La maladie se développe en raison de la thrombose.

Pathologie musculaire

Si les mollets des jambes sont douloureux, la cause peut en être une myosite caractérisée par une inflammation des tissus musculaires. Les symptômes deviennent plus prononcés pendant l'activité physique et la palpation. Dans les cas avancés, la jambe est complètement immobilisée.

Névrite et polynévrite

Ces maladies provoquent des douleurs aiguës. Cela se produit en raison de dommages à la terminaison nerveuse. La douleur s'étend sur toute la surface du nerf touché. La racine peut être endommagée par l'ostéochondrose, les maladies infectieuses, le diabète sucré, les néoplasmes oncologiques et bénins.

Dommages aux tissus voisins

Parfois, la douleur peut être ressentie dans la région du mollet avec la défaite d'autres parties du membre. La cause en est souvent un processus inflammatoire ou une altération de la circulation sanguine dans les zones voisines.

Donner de la douleur peut dans les maladies suivantes:

  1. Ostéomyélite du tibia gros ou petit.
  2. Maladies des articulations du genou, de la cheville - arthrite, arthrose.
  3. Dommages au tendon d'Achille.
  4. Inflammation de la peau ou du tissu sous-cutané de la jambe inférieure.

Toutes ces pathologies sont accompagnées de symptômes caractéristiques.

Troubles de la colonne vertébrale

Avec la défaite de la colonne vertébrale tirant douleur dans les mollets des jambes a également un caractère réfléchi. Il provoque l'apparition de compression des terminaisons nerveuses. Ce syndrome s'appelle radiculaire.

Quand il apparaît, la douleur a quelques particularités. Elle peut devenir plus forte lorsqu'elle tousse ou éternue, ainsi que la nuit. La relation entre le symptôme et les mouvements de la colonne vertébrale est également notée. Avec certaines actions, la douleur diminue, alors que d'autres augmentent.

Le diabète

Les personnes souffrant de cette pathologie sont souvent confrontées à des complications: le syndrome du pied diabétique. La maladie se développe sous l’influence de plusieurs facteurs, en raison desquels une glycémie élevée est maintenue depuis longtemps. Celles-ci incluent l'insuffisance artérielle, dans laquelle la douleur augmente pendant la marche, se calme au repos. Cela inclut également la neuropathie, avec douleurs paroxystiques, et l'inflammation de la peau, caractérisée par des douleurs douloureuses.

La survenue de douleur pendant la grossesse

Les femmes qui portent un bébé souffrent souvent de douleurs dans les mollets. Ce phénomène peut déclencher des facteurs tels qu'un manque de nutriments dans le corps et une charge accrue sur les membres en raison de la croissance de l'enfant.

À mesure que le poids du bébé augmente, en plus de la douleur, des convulsions persistent. Plus souvent, ils apparaissent la nuit. Ceci est causé par une mauvaise circulation sanguine dans les jambes.

Pour prévenir l'apparition de symptômes désagréables pendant la grossesse, il est nécessaire de surveiller la nutrition afin d'éviter toute carence en vitamines et minéraux et de prendre des complexes de vitamines et de minéraux. Vous devez également donner plus de repos à vos jambes, en particulier lors des dernières règles.

Diagnostics

Si vous ressentez une douleur dans les muscles du mollet, vous devez consulter un thérapeute. Il procédera à un examen externe, prescrira des tests de laboratoire et, si nécessaire, le renverra à un spécialiste. Quel médecin sera engagé dans le traitement dépend de la cause de l'apparition du symptôme douloureux.

Le diagnostic est réalisé en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Échographie Doppler. Il aide à détecter les maladies vasculaires, à rechercher un caillot sanguin dans les vaisseaux, à évaluer la circulation sanguine dans les jambes.
  2. Rayons X. Il est utilisé en cas de lésion présumée de la colonne vertébrale, des articulations des membres inférieurs.
  3. Imagerie par résonance magnétique et calculée. Aide à identifier les maladies de la colonne vertébrale, les tumeurs.

Détecter une carence en oligo-éléments suffit pour effectuer un test sanguin. Pour diagnostiquer une myosite, il faut un examen de neurologue.

Principes généraux de traitement

Le traitement est effectué en fonction de la raison pour laquelle les veaux sont douloureux. Appliquer différentes méthodes médicales:

  • prendre des médicaments;
  • exercice;
  • aliments diététiques;
  • remèdes populaires.

Quel que soit le facteur qui a provoqué la douleur, les recommandations suivantes doivent être suivies pendant le traitement:

  1. Abandonnez complètement l'alcool et les cigarettes.
  2. Régime équilibré.
  3. Ne pas rompre la routine quotidienne.
  4. Dors bien.
  5. Randonnée quotidienne au grand air.
  6. Gardez le poids corporel sous contrôle.
  7. Prenez une douche de contraste.
  8. Pendant que vous vous reposez, soulevez légèrement vos jambes avec un oreiller.

La mise en œuvre de ces règles contribuera à renforcer l’effet de la thérapie.

Des médicaments

Les médicaments sont choisis en fonction de la cause de la douleur. Les groupes de médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la détection de l'inflammation.
  • Antibiotiques pour le caractère infectieux de la pathologie.
  • Analgésiques pour se débarrasser des fortes sensations douloureuses.
  • Chondroprotecteurs pour la restauration du cartilage au cours de l'arthrose des articulations.

Pour reconstituer une quantité suffisante de nutriments dans le corps, des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits.

Gymnastique

Pour traiter la douleur et éliminer la fatigue dans les jambes, les médecins vous conseillent de faire de l'exercice quotidiennement. Le complexe peut inclure les actions suivantes:

  1. Allongez-vous sur le dos devant le mur, levez vos jambes droites et appuyez-les contre le mur. Être dans cette position pendant plusieurs minutes. Cela contribue à l'écoulement du sang, empêchant le développement de varices.
  2. Levez-vous, portez des chaussettes pendant 30 secondes. Puis descendez et montez sur les talons en même temps.
  3. Mettez une petite balle sur le sol et roulez-la avec la semelle.
  4. Asseyez-vous, étirez vos jambes devant vous, tirez vos chaussettes vers vous, puis éloignez-vous de vous.
  5. En position debout, pliez une jambe au niveau de l'articulation du genou, poussez vers l'avant et effectuez des mouvements circulaires avec le tibia.

Le complexe de gymnastique peut inclure une variété d'exercices. Il est préférable de le faire avec le médecin.

Régime alimentaire

La douleur dans les mollets des jambes est souvent due à un manque d'oligo-éléments. Ceci est dû à la malnutrition. Cette circonstance provoque également diverses pathologies provoquant des douleurs dans les membres inférieurs, en particulier des maladies vasculaires.

Les patients sont invités à suivre un régime. Tous les produits nocifs sont exclus du régime alimentaire. Ceux-ci incluent les suivants:

  • Restauration rapide
  • Plats gras.
  • Nourriture frite.
  • Viandes Fumées.
  • Produits semi-finis.
  • Boissons gazeuses.
  • Confiserie

Il est impératif de limiter la consommation de sel et de sucre. Le menu comprend plus d'aliments végétaux riches en nutriments: légumes, fruits, légumes verts, baies. Il est recommandé d'utiliser des produits laitiers faibles en gras, de la viande et du poisson maigres, des céréales.

Remèdes populaires

Pour éliminer la douleur chez les veaux, les gens utilisent souvent des méthodes de médecine alternative. De nombreux produits naturels et plantes ont des propriétés curatives, ont la capacité de soulager les symptômes désagréables.

Compresses et wraps

En cas de douleur dans les jambes, il est efficace d’envelopper avec des feuilles de pissenlit. Il est nécessaire de cueillir des feuilles fraîches, de les écraser, de laisser couler le jus, d’imposer une zone douloureuse aux jambes, de les fixer avec un film plastique.

La recette suivante aide également très bien: émincer l'oignon pour faire un gruau, ajoutez-y une grande cuillerée de sel marin. Placer le mélange sur une étamine et appliquer sur la zone touchée pendant 4 heures.

Frottement

Bien soulager la douleur de frotter. Pour les procédures préparent différents bouillons et infusions. Le moyen le plus efficace fabriqué selon les recettes suivantes:

  1. Moudre les fruits de la châtaigne pour obtenir 50 g, verser une bouteille de vodka. Laisser infuser pendant 3 semaines, puis appliquer pour frotter.
  2. Séparez le jaune, mélangez-le avec une cuillère à café de térébenthine et de st. cuillère de vinaigre de cidre. Battez délicatement et frottez avec du caviar.
  3. Remplissez un bocal d'un demi-litre avec de l'absinthe fraîche, versez la vodka jusqu'au cou et laissez-la reposer pendant 3 semaines. Puis tendez et lubrifiez les jambes avant d'aller au lit.

Frotter aide non seulement à soulager la douleur, mais empêche également la survenue de convulsions.

Les bains

Les bains de pieds aident à éliminer les douleurs aux jambes. Les décoctions et infusions suivantes sont utilisées pour leur préparation:

  • Versez une poignée de menthe et de tilleul avec un litre d’eau bouillante, laissez reposer 30 minutes et versez-le dans le bassin. Gardez le pied pendant 15 minutes.
  • Faites un mélange d'un nombre égal de fleurs d'immortelle, de feuilles de bouleau et de graines de carotte. Séparer une cuillère à soupe et brasser un litre d'eau bouillante. Ensuite, insistez pendant 3 heures et maintenez le pied à perfusion pendant 10 minutes.
  • 1 cuillère à soupe l le sel se dissolvent dans un litre d'eau tiède et abaissent le pied pendant 10 minutes.

Les bains de pieds aident non seulement à se débarrasser de la douleur, mais également à éliminer l’enflure, à éliminer la sensation de lourdeur, de fatigue, à prévenir l’apparition de problèmes veineux.

Pour administration orale

Pour anesthésier, non seulement des agents locaux, mais également des agents oraux. Les guérisseurs recommandent le remède à la maison suivant: lavez bien le poulet et les œufs de caille, remplissez-les avec un pot de pinte, ajoutez du jus de citron jusqu'au cou. Laisser reposer pendant 2 semaines. Pendant ce temps, la coquille est complètement dissoute. La masse doit être mélangée, filtrée, ajouter 100 ml d’eau-de-vie et une grande cuillerée de miel. L'outil résultant à prendre une cuillère à soupe avant chaque repas pendant 30 minutes.

Pour une utilisation interne en cas de douleur chez les veaux, une autre recette est utilisée: prendre 100 ml de teintures d’aubépine, pivoine, valériane, agripaume et 50 ml de teinture d’eucalyptus et 25 ml de teinture de menthe. Mélangez le tout dans un bocal en verre, ajoutez 10 g de clous de girofle.

Laisser infuser 2 semaines en secouant quotidiennement. Après cela, filtrer la boisson, prendre 25 gouttes avant chaque repas pendant une demi-heure.

Prévention

La prévention de la douleur dans les jambes consiste à prévenir l'apparition de facteurs externes et de maladies pouvant en être la cause. Les médecins conseillent ce qui suit:

  1. Abandonnez les mauvaises habitudes.
  2. Contrôler le poids corporel.
  3. Faire du sport.
  4. Ne pas trop forcer les membres.
  5. Évitez l'hypothermie.
  6. Mangez bien.
  7. Observez le mode du jour.

Douleurs régulières dans les mollets - une raison de consulter un médecin. Les causes du symptôme peuvent être très graves et dangereuses pour la vie et la santé humaines. Par conséquent, les maladies doivent être traitées rapidement.

NogiHelp.ru

Causes de la douleur chez les veaux. Difficultés de diagnostic Les causes les plus souvent douloureuses pour les mollets des jambes sont très diverses:

1. Maladies des vaisseaux veineux:

  • thrombose veineuse aiguë;
  • syndrome post-thrombotique;
  • varices.

2. Pathologie des vaisseaux artériels:

  • athérosclérose;
  • endartérite oblitérante.

3. La défaite des troncs nerveux innervant les membres inférieurs.

4. Maladies des muscles du mollet:

  • myosite aiguë;
  • myosite chronique (professionnelle, parasitaire, ainsi que myosite chronique causée par d'autres causes).

5. Maladies des tissus environnants:

  • arthrite des articulations de la cheville et du genou;
  • ostéomyélite du tibia et / ou du péroné;
  • inflammation de la peau et / ou du tissu sous-cutané de la jambe inférieure;
  • déchirure ou rupture du tendon d'Achille.

6. Pathologie de la colonne vertébrale:

  • ostéochondrose;
  • blessure à la colonne vertébrale;
  • troubles chroniques de la colonne vertébrale;
  • tumeurs, tuberculose rachidienne, etc.

7. Diabète.

Ainsi, la douleur dans les mollets des jambes est l'un des symptômes les plus courants. Parfois, il est causé par des causes innocentes, telles que la fatigue musculaire après un effort physique inhabituel. Mais souvent, ce symptôme indique une pathologie grave, telle que l'athérosclérose, le diabète, une tumeur à la colonne vertébrale.

Dans certains cas, la douleur aux mollets des jambes ne nécessite pas d'intervention médicale immédiate (varices), et dans d'autres cas, le fait de ne pas demander l'aide d'un spécialiste peut entraîner la mort prématurée (thrombose aiguë des veines de la jambe).

Les règles de base pour le diagnostic différentiel de la douleur dans les mollets des jambes, il est souhaitable de connaître non seulement les spécialistes, mais également tous les patients, afin de se faire une idée générale de son urgence et des spécialistes qui devraient demander de l'aide.

Douleur dans les mollets des jambes en cas de pathologie de la veine Les douleurs dans les mollets des jambes surviennent le plus souvent lors d'affections des vaisseaux veineux, telles que: 1. Thrombose veineuse profonde de la jambe, maladie post-thrombotique.

2. varices superficielles.

Avec une insuffisance aiguë du flux sanguin dans les veines de la jambe, un œdème du membre se développe, les terminaisons nerveuses sont comprimées, ce qui conduit à l'apparition de douleur. Dans les troubles circulatoires chroniques, le mécanisme du syndrome douloureux est plus compliqué car il se produit une malnutrition chronique des tissus dans la zone touchée, une accumulation de substances toxiques et des processus inflammatoires.

Si vous soupçonnez des maladies des veines du canal veineux, consultez le chirurgien. En règle générale, un traitement conservateur est prescrit aux premiers stades.

Douleur dans les mollets des jambes avec thrombose veineuse profonde de la jambe

Un symptôme tel que la douleur dans les mollets est d’une grande utilité en cas de thrombose aiguë des veines de la jambe - une pathologie nécessitant une intervention médicale immédiate.

Le fait est que les caillots de sang formés dans les veines profondes de la jambe peuvent se rompre et que le sang afflue dans le cœur et, de là, dans les vaisseaux artériels de la circulation pulmonaire. Des fragments de thrombus assez volumineux peuvent obstruer les artères et les artérioles, entraînant une complication grave - une embolie pulmonaire entraînant souvent le décès du patient. Ainsi, la thrombose veineuse profonde dans les jambes est une maladie potentiellement mortelle.

Par conséquent, au moindre soupçon que la douleur chez les veaux est causée par la formation de caillots sanguins dans les veines profondes de la jambe, vous devriez consulter un médecin et subir un examen supplémentaire. Montre un repos au lit strict, car le moindre effort physique peut provoquer la déchirure des fragments de thrombus. Les premiers jours de l'apparition de la pathologie sont particulièrement dangereux lorsque les masses thrombotiques ne sont pas encore organisées.

Les autres symptômes de thrombose veineuse profonde de la jambe sont les suivants:

Dans certains cas, l'anamnèse peut aider au diagnostic - une thrombose veineuse profonde de la jambe se produit souvent après une immobilisation involontaire prolongée résultant de blessures, de maladies graves ou d'interventions chirurgicales. Les maladies oncologiques (en particulier les cancers du poumon, de l'estomac et du pancréas), l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux contribuent à l'émergence d'une pathologie. Une thrombose veineuse profonde de la jambe survient souvent après l'accouchement.

Les déclencheurs du développement de thrombose veineuse interne de la jambe sont le plus souvent bactériens

, Shin blessure, effort physique ou nerveux.

Lors de la confirmation du diagnostic du patient est placé dans un hôpital chirurgical, nommer un repos au lit strict avec la position surélevée du tibia et injecter des médicaments qui favorisent la résorption d'un caillot de sang.

Dans environ 90% des cas de thrombose veineuse profonde et aiguë du membre inférieur, une pathologie chronique se développe - une maladie post-thrombotique.

En raison de modifications secondaires des parois des veines, on observe une tendance accrue à la thrombose. Une insuffisance chronique de la circulation sanguine locale entraîne fatigue, œdème du membre affecté, d'abord instable puis stable, avec épaississement douloureux dans la graisse sous-cutanée et hyperpigmentation de la surface interne du tibia. À un stade avancé du développement de la maladie, apparaissent des ulcères trophiques difficiles à traiter. Dans de tels cas, une correction chirurgicale est recommandée, rétablissant le flux sanguin vers la jambe touchée.

Douleurs douloureuses chez les mollets avec des varices à la surface des varices

Une autre maladie commune causant

douleur dans les jambes (principalement dans les mollets) est

varices

. Le diagnostic dans ce cas ne cause pas beaucoup de difficulté, puisque les veines superficielles affectées peuvent être vues visuellement.

Les varices appartiennent à la catégorie des maladies à prédisposition héréditaire. Cette pathologie se développe généralement après 20 ans et est plus fréquente chez les femmes.

Aux stades précoces, les patients sont exclusivement préoccupés par un défaut esthétique. Au stade de la décompensation, la maladie se manifeste par une lourdeur des jambes, une fatigue, une douleur persistante chez les mollets et des crampes nocturnes. En outre, en raison d'une déficience chronique de la circulation sanguine, une dermatite de la surface interne du tibia se développe dans les tiers inférieur et moyen, entraînant la formation d'ulcères trophiques à cicatrisation médiocre.

Douleur dans les mollets des jambes dans la pathologie des vaisseaux artériels

La douleur dans les mollets des jambes dans la pathologie des artères et des artérioles est aiguë, sévère, parfois insupportable. Le syndrome douloureux est associé à une ischémie aiguë ou chronique (manque d'approvisionnement en sang). Les tissus présentant des lésions des vaisseaux à adduction souffrent de carences en nutriments et en oxygène - de ce fait, des processus destructeurs se développent jusqu'à

Si vous soupçonnez une insuffisance artérielle, adressez-vous à un chirurgien, il est préférable de faire appel à des experts en chirurgie vasculaire.

Douleur dans les mollets des jambes avec occlusion aiguë (obstruction) des artères des membres inférieurs

L'occlusion aiguë des artères des membres inférieurs est caractérisée par un arrêt soudain du flux sanguin dans le vaisseau affecté. Les causes d'occlusion aiguë des artères des membres inférieurs sont le plus souvent sa thrombose.

La formation de thrombus peut être causée par: 1. Dommage à la paroi artérielle dû à une maladie chronique (athérosclérose, endartérite oblitérante) ou à une lésion du vaisseau (blessure mécanique, électrique, engelures, lésion du vaisseau lors de procédures médicales)

2. Changements dans le sang quand

, maladies chroniques graves dues à l'introduction de médicaments.

3. Violation de la circulation sanguine lors de spasmes vasculaires, réactions de choc, après des opérations sur les troncs artériels.

Les embolies des artères des membres inférieurs sont moins courantes: blocage du vaisseau par un fragment de thrombus, plaque athérosclérotique, tissu tumoral en cas de cancer, etc.

La douleur dans les mollets des jambes lors de l'occlusion des vaisseaux artériels est aiguë, une sensation de brûlure, accompagnée d'un gonflement important du membre et de son refroidissement. En outre, en raison du manque d'oxygène dans les tissus, des troubles de la sensibilité et une paralysie du membre affecté se développent. Ensuite, il y a contracture musculaire (manque de mouvements passifs) et la gangrène commence. Ainsi, quelle que soit la cause, l'occlusion des vaisseaux artériels des membres inférieurs fait référence à des pathologies aiguës nécessitant des soins médicaux immédiats (recanalisation du vaisseau affecté ou amputation).

Douleur dans les mollets des jambes avec insuffisance artérielle chronique des membres inférieurs

Les causes les plus courantes d’insuffisance artérielle chronique du membre inférieur sont:

. Pour déterminer la cause de la douleur chez les veaux dans de tels cas, il est nécessaire de connaître les données historiques.

L'athérosclérose est une lésion vasculaire artérielle systémique chronique qui se développe habituellement après 40 ans chez les personnes présentant une prédisposition héréditaire aux troubles du métabolisme lipidique (proches parents victimes de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux, de claudication intermittente). Plus souvent des hommes malades âgés de 50 à 60 ans. Des maladies telles que l'hypertension et le diabète sucré contribuent au développement de l'athérosclérose. Souvent chez les patients présentant une insuffisance artérielle chronique des membres inférieurs causée par l'athérosclérose, il existe d'autres manifestations de cette maladie (maladie coronarienne, accident vasculaire cérébral).

L'endartérite oblitérante est une maladie d'étiologie inconnue. On suppose que la prédisposition génétique, les risques professionnels (hypothermie fréquente des extrémités), le tabagisme et les maladies virales jouent un rôle majeur dans sa survenue. Plus souvent, les femmes sont malades. La pathologie se développe à un jeune âge (jusqu'à 40 ans).

En outre, l’athérosclérose affecte, en règle générale, les gros vaisseaux et l’endartérite oblitérante - artérioles.

Par conséquent, dans l’athérosclérose chez la plupart des patients, le pouls dans la fosse poplitée n’est pas détectable et un cinquième patient a des difficultés à déterminer le pouls dans l’artère fémorale.

En raison de la défaite des petits vaisseaux artériels, où la fermeture complète de la lumière se produit plus rapidement, l'apparition précoce de douleurs nocturnes chez les veaux est plus caractéristique d'une endartérite oblitérante.

La douleur des mollets des jambes présentant une lésion athéroscléreuse des vaisseaux des membres inférieurs et une endartérite oblitérante est de deux types: attaques douloureuses lors d'une ischémie aiguë (claudication intermittente) et douleur persistante due à la manifestation d'une défaillance circulatoire chronique. Dans les deux cas, une douleur atroce est souvent accompagnée de crampes.

La claudication intermittente se caractérise par l'apparition d'une douleur intense, parfois insupportable, lors de la marche. Caractéristique du syndrome douloureux: la douleur gèle sur place et disparaît après 2 à 3 minutes de repos. L'ampleur de l'activité physique pouvant provoquer une attaque, permet de juger du degré de lésions vasculaires. Dans les cas graves, une attaque provoque une marche calme de 50 mètres sur une surface plane. Pour les lésions athéroscléreuses des artères des extrémités, la douleur au repos des mollets au repos est longtemps absente, ce qui indique une compensation adéquate de la circulation sanguine.

La douleur au repos survient lors d’une grave décompensation de la circulation sanguine et est plus souvent perturbée la nuit (les patients se plaignent de ne pouvoir s’endormir). Un signe caractéristique - la douleur diminue lors de l'abaissement du membre du lit (dans cette position, le flux sanguin s'améliore).

En règle générale, l'apparition de douleurs nocturnes et de douleurs au repos est accompagnée de la manifestation d'autres signes d'insuffisance artérielle chronique sur le membre affecté:

  • perte de cheveux;
  • changements dégénératifs dans la plaque à ongles;
  • atrophie musculaire;
  • blanchiment du membre lors de la levée et apparition d'une hyperémie congestive lors de la descente;
  • manifestations nécrobiotiques, de la formation d’ulcères peu cicatrisants à la gangrène.

Douleur dans les mollets des jambes avec des lésions des muscles Des douleurs dans les mollets des jambes surviennent également lors de la lésion directe des muscles - la myosite. Les douleurs dans de tels cas sont douloureuses ou tirées dans la nature, elles sont amplifiées à plusieurs reprises au cours des mouvements, ce qui conduit souvent à l’immobilisation du membre affecté. La myosite se caractérise par la douleur du muscle affecté à la palpation et, au cours de l’évolution chronique, par la formation de nodules et de cordons inflammatoires dans le tissu musculaire.

Le plus souvent, la myosite des muscles gastrocnémiens survient à la suite d'une blessure ou d'une surcharge excessive. Les autres causes courantes d'inflammation musculaire aiguë sont les maladies infectieuses, principalement virales, et l'hypothermie. Le diagnostic dans de tels cas n'est pas difficile, car les données de l'anamnèse indiquent sans ambiguïté la cause. La douleur dans de tels cas est assez intense et conduit à une invalidité temporaire.

La myosite chronique se produit souvent à la suite de sa forme aiguë. Séparément, il est nécessaire d’attribuer une myosite professionnelle associée à une augmentation chronique de la charge sur les muscles gastrocnémiens. À cet égard, la tension musculaire statistique constante causée par une posture inconfortable (conducteurs, dentistes) est particulièrement dangereuse à cet égard.

Dans la myosite, le syndrome douloureux peut être de nature différente - la douleur peut être constante ou épisodique, douloureuse ou lancinante, sourde ou douloureusement aiguë. En règle générale, la douleur apparaît aux points déclencheurs dits déclencheurs et augmente avec l'irritation. L'hypothermie, les mouvements brusques, la palpation des zones de déclenchement provoquent le syndrome de la douleur. Il soulage ou réduit la douleur de la paix, compresse chaude sur la zone de déclenchement.

La trichinose, c'est-à-dire des lésions musculaires parasites, provoque également des douleurs aux mollets des jambes. Le plus souvent, les trichinelles pénètrent dans l'organisme en mangeant du porc infecté, non soumis à un traitement culinaire suffisant.

Les premiers symptômes sous forme de troubles du tractus gastro-intestinal (nausées, vomissements, diarrhée) apparaissent quelques jours après l'infection. Puis rejoint la fièvre et la myalgie. La défaite de plusieurs groupes musculaires est caractéristique (les muscles oculomoteurs, maxillaires, intercostaux et des membres sont souvent touchés).

Avec les épidémies de groupe de la maladie, le diagnostic de trichinose ne pose pas de difficulté. Mais il y a souvent des cas d'infection isolés, lorsque la première attaque de la maladie est perçue comme une intoxication alimentaire courante. Puis, après un certain temps, la maladie réapparaît avec une nouvelle attaque de douleurs musculaires, généralement plus faible. Peut aider dans le diagnostic de tels signes? en tant que lésion de groupes musculaires caractéristiques de la trichinose et de la fièvre.

Si vous suspectez un processus inflammatoire dans les muscles, consultez un neurologue. S'il existe des raisons de penser que la trichinose est une cause de douleur chez les veaux, un spécialiste des maladies infectieuses devrait alors être choisi comme médecin.

Douleur dans les mollets des jambes avec névrite et polynévrite

La cause de la douleur chez les veaux est souvent

et polynévrite. Le syndrome douloureux d’origine neurogène se caractérise par des attaques de forte douleur tirante ou déchirante le long du nerf touché.

Ainsi, le clampage du nerf sciatique lors de contractions spasmodiques du muscle piriforme (complication fréquente de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale) conduit au développement du syndrome de piriforme. Cette pathologie se caractérise par des douleurs brûlantes et des paresthésies à la surface antérolatérale du tibia. À l'avenir, une faiblesse des muscles du mollet et une sensibilité altérée peuvent se développer.

Le plus souvent, la douleur dans les mollets des jambes se manifeste par une lésion combinée de plusieurs nerfs - une polynévrite. Outre le syndrome douloureux, la polynévrite se caractérise par une diminution de la sensibilité, une paresthésie, ainsi que par des troubles moteurs et trophiques dans la région innervée. Dans les cas graves, la polynévrite peut entraîner une faiblesse croissante et

muscles innervés, paralysie flasque, apparition de modifications dystrophiques graves causées par une altération du trophisme des tissus (dermatite, ulcères non cicatrisants, etc.)

La polynévrite, qui provoque des douleurs chez les veaux, peut avoir une origine différente: 1. Le diabète.

2. alcoolique chronique

3. Maladies infectieuses:

  • la diphtérie;
  • la dysenterie;
  • fièvre typhoïde;
  • le paludisme;
  • la leptospirose;
  • mononucléose virale;
  • hépatite virale.

4. Les changements dystrophiques associés à un manque de nutrition tissulaire (pathologie oncologique,

, Etat après suppression

Le diabète et l'alcoolisme sont les causes les plus courantes de polynévrite, qui provoque des douleurs chez les veaux. Ces maladies ont un signe spécifique - l'apparition d'une douleur aiguë lorsque vous appuyez sur le mollet.

Le principal médecin traitant de la polynévrite est un neuropathologiste. En cas de diabète sucré, la consultation d'un endocrinologue est nécessaire, en cas de polynévrite alcoolique - un psychiatre Si la polynévrite résulte d'une maladie infectieuse, un spécialiste des maladies infectieuses sera un consultant et, dans le cas d'une pathologie oncologique, un oncologue. Lorsque la condition après le retrait de l'estomac est nécessaire de consulter un chirurgien.

Douleurs douloureuses dans les mollets des jambes avec la défaite des tissus environnants

La douleur dans les mollets des jambes avec la défaite des tissus environnants a un mécanisme complexe de développement. Il s’agit avant tout de la douleur reflétée dans la région avoisinante et se reproduisant dans le mollet. Cependant, les perturbations circulatoires causées par le processus pathologique dans les tissus adjacents ont une certaine importance dans l'apparition de la douleur. En outre, l'inflammation réactive se produit souvent dans les zones adjacentes au tissu affecté.

Les causes les plus courantes de douleur chez les mollets des jambes sont les maladies des tissus adjacents telles que:

  • ostéomyélite du tibia et / ou du péroné;
  • pathologie de l'articulation du genou et / ou de la cheville;
  • déchirure ou rupture du tendon d'Achille;
  • lésions inflammatoires de la peau et / ou du tissu sous-cutané du bas de la jambe.

Le diagnostic des pathologies des tissus environnants qui provoquent des douleurs dans les mollets des jambes ne pose généralement pas de problèmes, car il existe un syndrome douloureux et des modifications pathologiques visibles correspondantes dans les tissus affectés.

Avec l'ostéomyélite, les maladies inflammatoires de la peau et / ou du tissu sous-cutané, la rupture du tendon d'Achille, le médecin traitant est un chirurgien. L'arthrite des extrémités est traitée par un thérapeute.

Douleur réfléchie dans les mollets de la pathologie de la colonne vertébrale

Douleur dans les mollets des pieds en pathologie

est reflété. Elle est causée par un clampage des nerfs à la sortie du canal rachidien (syndrome dit de racine).

Assez souvent, le syndrome douloureux directement dans la région de la lésion de la colonne vertébrale est absent ou n'est pas prononcé, et le symptôme principal est la douleur aux extrémités. Cependant, le diagnostic est grandement facilité par le fait que la douleur ressentie directement dans les mollets des jambes est rarement isolée et que sa distribution caractéristique le long du nerf sciatique peut être déterminée (surface latérale et postérieure de la cuisse, surface latérale du tibia, parfois le dos du pied et du pouce).

En outre, la douleur dans le syndrome radiculaire présente les caractéristiques suivantes:

  • tousser et éternuer;
  • gain de nuit;
  • le lien entre le syndrome douloureux et les mouvements de la colonne vertébrale, avec certains mouvements pouvant atténuer ou augmenter la douleur.

La cause la plus fréquente de syndrome radiculaire est l'ostéochondrose de la colonne lombaire. Le prolapsus du disque intervertébral est douloureux. Cette complication de l'ostéochondrose se produit souvent avec un effort physique excessif, en particulier lors de la levée de poids. Les médecins établissent le diagnostic le plus souvent similaire pendant la période des vacances d’été, lorsque les citoyens commencent à faire un travail physique inhabituel pour eux (c’est assez typique que les mêmes données statistiques soient enregistrées à l’étranger, de sorte que certains chercheurs occidentaux ont qualifié la maladie de vacances pendant la perte du disque).

En outre, le syndrome des racines des mollets provoque souvent des douleurs après une lésion de la colonne lombaire. Les douleurs nocturnes tourmentantes, parfois accompagnées de crampes aux muscles du mollet, sont particulièrement caractéristiques.

Les tumeurs ou la tuberculose de la colonne vertébrale et diverses maladies chroniques de la colonne vertébrale entraînant l'apparition d'un syndrome radiculaire (spondylose et spondylarthrose déformantes, spondylarthrite ankylosante) sont des causes plus rares de douleur reflétée dans les jambes.

Le meilleur médecin pour les lésions de la colonne vertébrale est un vertébrologue (médecin spécialisé exclusivement dans les maladies de la colonne vertébrale). S'il n'est pas possible de consulter un spécialiste, plusieurs médecins devront être impliqués: avec ostéochondrose, neuropathologiste et chirurgien, avec la maladie de Bechterew, neuropathologiste et rhumatologue, avec tumeurs de la colonne vertébrale, neuropathologiste et oncologue.

Douleur chez les mollets des jambes atteintes de diabète sucré

. La base du mécanisme d’apparition de cette pathologie repose sur plusieurs facteurs dus à une augmentation prolongée du niveau

1. La défaite des vaisseaux artériels de moyen et petit calibre et l’insuffisance artérielle chronique qui en résulte.

3. Développement de processus infectieux et inflammatoires sur fond de trophisme perturbé (ulcères chroniques, etc.).

Ainsi, la douleur dans les mollets des jambes atteintes de diabète sucré peut être provoquée par une insuffisance artérielle. Dans de tels cas, elle augmente avec la marche. De plus, la douleur dans les mollets des jambes peut avoir une nature paroxystique d'origine neurogène. Enfin, la douleur chez les veaux peut être causée par des processus inflammatoires infectieux au niveau de la peau et du tissu sous-cutané du bas de la jambe.

Le diabète sucré traite les endocrinologues. En cas de polynévrite grave, la consultation d'un neurologue est nécessaire. Dans le syndrome du pied diabétique grave, un neurologue et un chirurgien.

À quel médecin traiter pour la douleur chez les veaux?

La douleur dans les mollets des jambes peut être provoquée par diverses causes. Par conséquent, lorsque ce symptôme se présente, vous devez consulter un médecin de différentes spécialités. Les symptômes qui accompagnent aident à comprendre quel médecin consulter dans chaque cas particulier, car c’est de par leur nature que la cause de la douleur au mollet et du diagnostic peut être présumée. Et en fonction du diagnostic envisagé, vous devez consulter un médecin, compétent pour le diagnostic et le traitement de cette pathologie.

Dans une situation de douleur aux mollets, il existe un autre aspect: il s'agit d'une urgence nécessitant une intervention médicale immédiate pour sauver des vies, ce qui peut être douloureux pour les mollets. S'il y a des signes d'une telle urgence, vous devez appeler une ambulance ou par votre propre moyen de transport pour vous rendre de toute urgence à l'hôpital le plus proche.

Ci-dessous, nous verrons dans quels cas la douleur au mollet doit être considérée comme un signe d'urgence, quand une ambulance doit être appelée et quand il s'agit d'un symptôme d'une maladie actuelle à long terme nécessitant une visite planifiée au médecin. C’est pour les affections qui ne mettent pas la vie en danger et qui entraînent des douleurs chez les veaux que nous vous donnons des recommandations sur le choix du médecin à la clinique.

Ainsi, les conditions d'urgence, dans le cas où vous devriez appeler une ambulance, sont une thrombose veineuse profonde et une occlusion (occlusion, obstruction) des artères de la jambe. Ces affections ne manifestent aucun des symptômes suivants: gonflement persistant de la jambe, lourdeur dans les jambes, veines bien visibles sur la surface brillante de la peau du mollet, peau froide au toucher, douleur intense dans la partie inférieure de la jambe. Au fil du temps,% D0% B2% D1% 80% D0% B0% D1% 87% D1% 83-% D1% 84% D0% BB% D0% B5% D0% B1% D0% BE% D0% BB peut se développer % D0% BE% D0% B3% D1% 83% 20 (

Avec la douleur dans les mollets, beaucoup de gens connaissent leurs propres expériences. Les sensations douloureuses peuvent être permanentes, entraînant de nombreux inconvénients et transformant chaque pas en angoisse.

Pour vaincre la maladie, vous devez savoir pourquoi les veaux font mal, pour en comprendre la cause.

Causes communes

L'exercice de haute intensité est souvent la cause de la douleur chez les veaux. Douleurs tiraillantes dans les mollets, accompagnées de crampes, indiquent une fatigue des muscles de la jambe. Dans ce cas, il est nécessaire de réduire la charge si nécessaire et d'appliquer un massage des extrémités inférieures.

La déshydratation banale est une cause fréquente de douleur au mollet des jambes. Encore une fois, cela montre à quel point un apport hydrique adéquat est important. L'apport quotidien recommandé en liquide pour un adulte varie de 2 à 3 litres, en fonction du poids et de l'intensité de l'effort physique.

Rappelons seulement que pendant la grossesse, on observe la situation inverse. Très souvent, les femmes enceintes ressentent une lourdeur et des douleurs aux jambes dues à un œdème. Dans ce cas, il est nécessaire de réduire la consommation de boissons, mais cela doit être fait dans des limites raisonnables, car le fruit a également besoin de liquide. Un taux raisonnable dans ce cas est préférable de coordonner avec le médecin.

Les traumatismes sont une autre cause de douleur dans les jambes. En règle générale, les fractures antérieures du tibia se manifestent souvent, tandis que des douleurs douloureuses peuvent perturber le jour et la nuit. Souvent, la maladie est causée par une mauvaise accrétion du membre (avec déplacement). Cependant, des blessures moins graves entraînent également des symptômes douloureux.

Les syndromes douloureux dans une jambe indiquent souvent la présence d'une blessure, mais pas toujours. S'il est perturbé au mollet de la jambe droite ou seulement à la gauche, cela peut être un signe de troubles circulatoires ou d'une maladie neurologique. La douleur dans les deux jambes indique des irrégularités importantes dans le travail général du corps ou une fatigue ordinaire.

Dans tous les cas, que des douleurs soient observées dans le mollet de la jambe gauche, du membre droit ou des deux membres, la réussite du traitement est nécessaire pour identifier la cause de la maladie survenue.

Assurez-vous de regarder la vidéo suivante

Myosite

L'inflammation du muscle gastrocnémien est le résultat d'un exercice intense prolongé ou d'un microtraumatisme. Cela inclut également la lésion du tendon d’Achille. Il existe également des raisons professionnelles lorsque les jambes sont dans une position inconfortable pendant le travail. Les signes de myosite incluent la formation de nodules inflammatoires dans le tissu musculaire et une douleur accrue est observée à la palpation. Les sensations douloureuses du patient sont différentes:

La douleur peut apparaître rarement ou gêner constamment, aggravée par des mouvements brusques et une hypothermie.

Pour se débarrasser de cette maladie, il est nécessaire de réduire l'activité physique et, en cas de blessure, de laisser les membres se reposer jusqu'à la guérison complète. Diverses pommades sont utilisées pour soulager l’état du patient:

  • anti-inflammatoire;
  • réchauffement;
  • des analgésiques;
  • localement irritant (pour soulager la tension).

Si nécessaire, des médicaments antipyrétiques sont utilisés et des antibiotiques sont utilisés pour les complications purulentes.

Une infection parasitaire des muscles (trichinose) peut causer des lésions aux muscles des jambes. L'agent pathogène pénètre dans le corps lors de la consommation de viande n'ayant pas subi de traitement thermique suffisant. Un complexe d'antibiotiques est utilisé pour traiter cette maladie.

Un neuropathologiste est chargé d'établir un diagnostic en cas de maladie musculaire. Si la maladie est apparue en relation avec la trichinose, elle sera traitée par un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

Veines pathologiques

Les maladies des veines se manifestent souvent par des douleurs dans les jambes, en particulier chez les veaux. Cela se produit à la suite d'une compression des terminaisons nerveuses par un œdème, ce qui est inévitable avec de telles violations. Les maladies vasculaires sont caractérisées par une altération de l'apport sanguin dans les tissus, la libération de substances toxiques et une inflammation.

Cette condition est également exprimée par la douleur et l’inconfort.

Varices

Ce type de maladie survient généralement chez les personnes âgées de plus de 20 ans et est souvent héréditaire. Les veines touchées sont suffisamment bien marquées, donc, avec un diagnostic dans ce cas, aucun problème ne se pose. Les premiers stades de la maladie ne causent pas d’anxiété particulière, cependant, les varices tardives apportent beaucoup de souffrances.

  1. Sensation de lourdeur dans les jambes.
  2. Douleur aux mollets.
  3. Fatigue constante.

Le patient se plaint de crampes dans les jambes la nuit. Une perturbation de la circulation sanguine locale provoque l'apparition d'ulcères trophiques.

Thrombose veineuse profonde des jambes

Les varices conduisent à cette maladie si le traitement est mal effectué ou tardivement. La thrombose est appelée inflammation des parois des vaisseaux sanguins, entraînant la formation d'un caillot sanguin dans la lumière d'une veine (thrombus). La pathologie est la plus caractéristique des veines des membres inférieurs. Principaux symptômes:

  • douleur lancinante constante;
  • sensation de brûlure;
  • tubercules visibles dans les veines;
  • gonflement;
  • augmentation de la température locale.

Très souvent, la maladie affecte les veines des deux jambes en même temps.

La maladie est assez grave car il existe un risque de formation d'un caillot de sang sur la paroi du vaisseau, puis de son transfert dans le sang. Cette situation conduit souvent à un infarctus pulmonaire. Le diagnostic et le traitement de la thrombose, ainsi que des varices, sont effectués par un phlébologue.

La sonographie Doppler et la rhéovasographie sont utilisées pour le diagnostic. L'angioscanning duplex par ultrasons fournit une image plus précise. Le traitement thérapeutique vise à éliminer les symptômes et les causes de la maladie, pour lesquels sont utilisés:

  • les anticoagulants;
  • phlébotoniques;
  • bandage avec des bandages élastiques;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • désagrégants.

Si nécessaire, appliquer et méthodes chirurgicales: ligature des veines saphènes ou leur retrait.

Pathologie des vaisseaux artériels

Ces conditions peuvent causer des douleurs dans les jambes jusqu'à la boiterie. Les pathologies les plus courantes sont l'occlusion aiguë des artères des membres inférieurs et leur insuffisance artérielle chronique.

Occlusion aiguë des artères des membres inférieurs

L'essence de la pathologie est la cessation de la circulation sanguine dans l'artère à la suite de son blocage par un thrombus. Le plus souvent, cela contribue aux maladies et affections suivantes.

  1. Endartérite coulée.
  2. Athérosclérose
  3. Leucémie
  4. Spasmes des vaisseaux.
  5. Syndrome postopératoire.
  6. Blessure ou gelure.

La pathologie est accompagnée d'un gonflement des membres et d'une douleur aiguë.

En même temps, il y a une sensation de brûlure à l'intérieur, alors que l'extérieur du tibia et du pied est souvent froid au toucher. Un manque prolongé d'oxygène dans les tissus du membre entraîne une diminution de la sensibilité.

L'occlusion artérielle est une maladie grave nécessitant un traitement immédiat, quelles qu'en soient les raisons. L'absence de traitement entraîne inévitablement une gangrène et une amputation ultérieure du membre.

Insuffisance artérielle des membres inférieurs

Un apport insuffisant en sang artériel est capable de provoquer la même athérosclérose ou endartérite en circulation.

Cependant, dans ce cas, les troubles circulatoires ne surviennent pas soudainement, mais ont une nature permanente et chronique.

Avec l'athérosclérose concomitante, des maladies caractéristiques de lui sont souvent présentes:

  • hypertension artérielle;
  • le diabète;
  • ischémie du coeur.

Puisque l'athérosclérose conduit à la défaite des gros vaisseaux et que l'endartérite en lactation en provoque de plus petits, il existe certaines différences dans les symptômes. Les petits vaisseaux peuvent se chevaucher complètement en assez peu de temps. L'endartérite est donc caractérisée par l'apparition rapide d'une douleur chez les veaux. Dans l'athérosclérose, dans la plupart des cas, il est impossible de sonder le pouls dans la fosse poplitée et parfois dans l'artère fémorale.

Au fil du temps, les deux maladies entraînent une déficience permanente de la circulation sanguine, qui se manifeste par une douleur constante. Cependant, dans certains cas, il y a des attaques d'ischémie aiguë, conduisant à une claudication intermittente avec une douleur aiguë.

Mais presque toujours, le syndrome douloureux est accompagné de crampes.

Névrite et polynévrite

Les maladies du système nerveux, telles que les névrites et les polynévrites, sont dues à une inflammation des tissus individuels du corps. La polynévrite est une forme de névrite dans laquelle les nerfs sont très endommagés. La cause de l'inflammation est souvent diverses maladies infectieuses, ainsi que:

  • manque de vitamines;
  • intoxication au plomb ou à l'alcool;
  • intoxication du corps associée à un métabolisme inapproprié;
  • le diabète;
  • botulisme

La néphrite et la polynévrite manifestent de graves douleurs à la traction.

Si le nerf sciatique est pincé, une sensation de brûlure peut apparaître. Cependant, la polynévrite progressive entraîne une diminution progressive de la sensibilité musculaire et une dystrophie partielle. Le traitement principal de ces affections est la prérogative du neuropathologiste mais, selon les raisons, d'autres spécialistes peuvent également être impliqués:

  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • endocrinologue (diabète);
  • narcologue (avec intoxication alcoolique);
  • oncologue (pour le cancer).

Le cours du traitement est choisi en fonction des causes sous-jacentes de la maladie et, de manière générale, des médicaments contre la douleur sont prescrits. Pour améliorer l'effet thérapeutique de l'application de boue est utile.

Lésions des tissus adjacents

Les mollets sont souvent douloureux à cause d'anomalies des tissus environnants. La nature de ce syndrome douloureux est le reflet d’une autre douleur qui passe dans le mollet. Mais souvent, les dommages causés aux tissus situés à proximité peuvent entraîner des troubles du système circulatoire, ce qui a un effet direct sur les jambes du mollet.

Arthrite du genou et de la cheville

La maladie est une inflammation de l'articulation due à des blessures, à des maladies infectieuses ou au dépôt d'acide urique dans l'articulation. Dans la première phase de la maladie du patient, des douleurs légères périodiques dans l'articulation sont perturbées, qui sont ensuite remplacées par un syndrome douloureux aigu au cours de l'effort et de la marche. Au troisième stade, la déformation de l'articulation se produit, le patient est privé de la possibilité de se déplacer de manière autonome.

La maladie est diagnostiquée par rayons X, échographie et tomographie assistée par ordinateur, une numération globulaire complète est effectuée.

Le traitement comprend des anti-inflammatoires et des analgésiques.

Ostéomyélite du tibia

Dans cette maladie, un processus purulente-nécrotique se produit dans la moelle osseuse, provoquée par un staphylocoque, une rickettsie ou d'autres bactéries, ainsi que par certains types d'infections fongiques. En plus d'une douleur dans le membre, le patient s'inquiète de:

  • malaise;
  • des frissons;
  • haute température;
  • transpiration

Les diagnostics incluent la radiographie, les ultrasons, l'imagerie par résonance magnétique et les analyses de sang. Le traitement vise à supprimer l'infection responsable de la maladie. Si nécessaire, appliquer une intervention chirurgicale.

Inflammation de la peau et du tissu sous-cutané

Les mollets peuvent faire mal à cause de l'érysipèle de la peau causée par des infections. Les zones touchées de la peau deviennent rouge vif et une sensation de brûlure apparaît. La température peut augmenter et des nausées peuvent survenir. Les antibiotiques sont utilisés pour le traitement, ainsi que pour le traitement de la région affectée de la jambe.

Lors de la panniculite, des modifications nécrotiques se produisent dans le tissu adipeux sous-cutané. Les cellules graisseuses qui s'effondrent sont remplacées par du tissu conjonctif et des nœuds. Le patient a du caviar et des nodules sont observés, il y a une fièvre, une somnolence et un malaise.

Des anti-inflammatoires et des antioxydants sont utilisés pour le traitement.

Pathologies rachidiennes

Douleur dans les mollets des jambes causée par des maladies de la colonne vertébrale, appelée syndrome radiculaire. Les nerfs pincés provoquent des douleurs vives, aggravées non seulement par les mouvements, ni même par la toux. Il y a aussi des douleurs nocturnes douloureuses. Voici les maladies les plus courantes de la colonne vertébrale, causant des douleurs chez les veaux.

  1. Ostéochondrose.
  2. Blessures.
  3. Différents types de tumeurs.
  4. Tuberculose rachidienne.

Un spécialiste de la colonne vertébrale est spécialisé dans les maladies de la colonne vertébrale, mais en l’absence d’un médecin à la vision aussi étroite, un neuropathologiste vous aidera.

Le diabète

L'insuffisance artérielle et l'inflammation du tissu sous-cutané peuvent être déclenchées par un trouble métabolique associé au diabète. Ces deux conditions entraînent des douleurs chez les veaux. Il est important d'identifier les premiers signes du diabète.

  1. Soif constante.
  2. Mauvaises blessures guérissantes.
  3. Mémoire altérée et bien-être général
  4. Minceur inexpliquée.

Dans le diabète, les femmes s'inquiètent du muguet et des infections vaginales fréquentes, tandis que les hommes ont une érection réduite et une possible douleur à l'aine. Au premier soupçon de diabète, vous devez effectuer un test sanguin de sucre.

Comment pouvez-vous vous aider?

Si les veaux font mal, que faire dans cette situation? Bien entendu, il est nécessaire d'identifier et de traiter la cause de la maladie. Mais une ambulance pour soulager la maladie peut être fournie à la maison. À cette fin, un bain avec une décoction d’aiguilles de pin convient. Pour sa préparation, il est nécessaire de remplir 100 grammes d'aiguilles de 1 l. l'eau froide, faire bouillir et garder 30 minutes dans un bain-marie. Verser dans un bol et laisser les pieds dans le bouillon pendant 15 minutes.

De toute évidence, la douleur dans les mollets des jambes n'est pas toujours perturbée par la fatigue et indique parfois une perturbation grave du corps.

Pas besoin de reporter la visite chez le médecin, en espérant que tout va guérir tout seul.

Comment oublier la douleur dans les articulations et la colonne vertébrale?

  • La douleur limite-t-elle vos mouvements et votre vie bien remplie?
  • Etes-vous inquiet de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique?
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades?
  • Les personnes qui ont appris de l'expérience amère pour le traitement des articulations utilisent... >>

Avis des médecins sur cette question lu

Au moins une fois dans sa vie, chaque personne a ressenti une douleur intense, localisée dans les veaux. Pourquoi faire mal aux veaux, comment se débarrasser de ces douleurs et prévenir le développement de la maladie qui les a provoqués?

Retour à la table des matières

Causes de la douleur chez les veaux

La douleur dans les mollets de la jambe droite ou gauche est l'une des manifestations cliniques les plus courantes. Parfois, il est causé par la surmenage d'un muscle après un effort physique intense ou prolongé. Cependant, ce symptôme ne parle pas toujours de telles causes innocentes. Il est souvent causé par des maladies graves telles que le diabète, l’athérosclérose ou des tumeurs de la colonne vertébrale.

Très souvent, les causes de la douleur au mollet sont enracinées dans la thrombose et les varices. La suspicion de ces pathologies des veines devrait naître si, en plus du symptôme principal, il tire la jambe ou fait mal aux talons en marchant. En effet, une forte violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux veineux de la jambe provoque un gonflement des jambes qui se manifeste par un syndrome douloureux. En règle générale, ces douleurs sont de nature terne et s'accompagnent d'une lourdeur apparente des membres. Si ces processus prennent une forme chronique, il y a une diminution de l'apport en nutriments dans les tissus, entraînant une accumulation de toxines et de toxines, ainsi que des processus inflammatoires.

La thrombose aiguë des veines des jambes nécessite un traitement immédiat, car Les caillots de sang formés peuvent se déchirer et tomber dans le muscle cardiaque, d'où ils se propagent dans tout le corps. Les particules de thrombus particulièrement volumineuses peuvent obstruer les vaisseaux artériels, entraînant souvent la mort. La thrombose des veines profondes des jambes peut être identifiée par les manifestations cliniques suivantes:

  • gonflement de la jambe avec sensation prolongée de lourdeur dans les membres inférieurs;
  • la peau affectée devient brillante avec un motif clair de veines superficielles;
  • douleur intense en pliant le pied.

Retour à la table des matières

Douleurs du mollet avec insuffisance artérielle

Ce diagnostic se caractérise par une très forte douleur associée à un flux sanguin insuffisant, principale source d'oxygène et de substances bénéfiques. De tels processus peuvent avoir des conséquences très graves, voire une gangrène.

L'athérosclérose provoque un compactage des parois du vaisseau dans lequel le patient a du caviar. Les sensations douloureuses sont de nature compressive et localisées directement dans la région des muscles du mollet. Lorsque vous marchez, la charge sur le muscle augmente, ce qui entraîne une douleur accrue. La principale manifestation de l'athérosclérose est le syndrome du pied froid, observé indépendamment de la température de l'air.

Retour à la table des matières

Maladies de la colonne vertébrale et des maladies nerveuses périphériques

La colonne vertébrale étant associée à presque tous les organes, sa pathologie peut se manifester sur n’importe quelle partie du corps. Ainsi, les troubles des disques intervertébraux sont souvent administrés aux jambes et le dos lui-même ne fait pas mal. Cette catégorie comprend la sciatique - inflammation du nerf sciatique, dans laquelle la douleur est localisée aux extrémités inférieures.

Si les muscles du mollet font mal, cela peut parler de maladies des nerfs périphériques. Un symptôme supplémentaire est que les sensations douloureuses ont une apparence paroxystique. Ces attaques peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes et entre ces vagues, il n’ya pratiquement aucune douleur.

Retour à la table des matières

Inflammation et maladies infectieuses en tant que cause de douleur au mollet

Le muscle gastrocnémien enflammé provoque une douleur très forte. La myosite, une inflammation des muscles squelettiques, nécessite un traitement immédiat et une surveillance médicale constante. En règle générale, ils résultent de lésions des muscles des jambes ou en cas de complications dues à la grippe ou à d'autres maladies.

Si les muscles du mollet font mal et que ces douleurs ont un caractère douloureux, il est fort probable qu'une myosite purulente puisse être constatée. Il est également indiqué par les frissons, la fièvre, la présence de nodules serrés et le compactage musculaire.

Souvent, les douleurs gastrocnémiennes sont causées par l'ostéomyélite - une maladie infectieuse des os, qui se manifeste par des douleurs aiguës et prolongées. Leur raison réside dans les os eux-mêmes, il est donc très difficile d'éliminer une telle douleur.

Retour à la table des matières

Diagnostic des causes de douleur au mollet

Il est extrêmement difficile de diagnostiquer la cause de la douleur dans les membres inférieurs. Tout d'abord, cela est dû au grand nombre de pathologies pouvant provoquer de telles réactions.

Si les mollets des jambes vous font très mal pendant longtemps, vous devez immédiatement informer le médecin afin de déterminer la cause de ces douleurs.

Si vous ressentez des douleurs au mollet de la jambe gauche ou droite, consultez les spécialistes suivants:

  • angiosurgeon;
  • traumatologue;
  • Phlébologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • au neurologue.

La déclaration du diagnostic final et la prescription du traitement ne sont pas effectuées uniquement sur la base des plaintes du patient, car de nombreuses personnes ont mal aux jambes au-dessous des genoux. Les méthodes suivantes sont utilisées pour déterminer le diagnostic exact:

  • La formule sanguine complète vous permet d'identifier les éléments manquants dans le corps pour le fonctionnement normal des muscles de la jambe.
  • Rayons X de la colonne vertébrale, de la hanche, des articulations sacrées;
  • Résonance magnétique et tomodensitométrie - les méthodes de diagnostic les plus modernes et les plus informatives.

Parfois, pour améliorer l'efficacité du diagnostic utilisé l'historique des données.

Le diagnostic opportun est particulièrement important pour les femmes enceintes, car la douleur dans les mollets en marchant peut être un symptôme de maladies très graves et aggraver considérablement l'état du fœtus.

Retour à la table des matières

Prévention et traitement de la douleur au mollet

Il s’est avéré que les causes de la douleur chez les veaux peuvent être très diverses. Malgré cela, il existe des recommandations générales pour améliorer l'état du patient. Ceux-ci comprennent:

  1. Réduction de poids. La lutte contre le surpoids réduit la charge sur la colonne vertébrale lors de la marche, atténue les symptômes du diabète et a un effet positif sur l'état du système nerveux.
  2. Le rejet des mauvaises habitudes a pour conséquence que beaucoup moins de scories et de toxines s’accumuleront dans le corps.
  3. Évitez les efforts prolongés pour les muscles des jambes.
  4. Alimentation saine équilibrée. Si le muscle du mollet fait mal, il est particulièrement important de réduire la consommation de sel, car Ce produit contribue à l'accumulation de fluide dans le corps.
  5. Créer la bonne routine quotidienne, qui comprendra des promenades en plein air et une durée de sommeil adéquate.

Les activités de traitement dépendent de la douleur des veaux. Ici, il est extrêmement important d’éliminer la cause et de ne pas traiter les symptômes. Ainsi, si les jambes sont à l'étroit en raison d'une insuffisance artérielle, un traitement chirurgical est utilisé et la thrombose aiguë nécessite une rééducation à long terme à l'hôpital.

Avec les pathologies vasculaires chroniques, ainsi qu'avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservateur, l'ablation chirurgicale du défaut vasculaire est appliquée. Des opérations similaires sont réalisées avec les pathologies de la colonne vertébrale ci-dessus.

Il existe des cas où il est impossible de se débarrasser de la cause de la douleur chez les veaux. Ensuite, les médecins prescrivent un traitement de soutien conservateur, qui permet d’affaiblir ou d’éliminer les manifestations douloureuses de la maladie.

Une sensation douloureuse dans les mollets des jambes est un phénomène assez fréquent, qui peut avoir différents facteurs. Très souvent, une personne n’est pas pressée de consulter un spécialiste, essayant de faire face à une maladie et d’endure seule la douleur - c’est une mauvaise tactique, qui à son tour peut avoir des conséquences désagréables.

Causes de la douleur au mollet:

1. Charge excessive sur les articulations du mollet, causée par une surcharge physique grave, inhabituelle pour l'homme;
2. Fort gain de poids et obésité;
3. Blessures et dommages musculaires;
4. Une modification brutale de la charge sur les jambes, par exemple une longue marche ou une course, inhabituelle pour une personne.

Ce ne sont que des facteurs qui n'entraînent pas de maladies graves et ne garantissent pas une maladie nécessitant une intervention immédiate. Dans ce cas, il vous suffit de comprendre la principale raison pour laquelle une douleur désagréable se produit chez les mollets et de l'éliminer: pour réduire la charge, essayez de perdre du poids et étirez les muscles tendus des jambes. Mais il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles la douleur musculaire est un symptôme.

Maladies caractérisées par des douleurs au mollet:

1. Diabète.

2. Maladies de la colonne vertébrale, telles que: ostéochondrose, déplacement des disques vertébraux, tumeur, tuberculose de la colonne vertébrale. Toutes ces pathologies peuvent causer des douleurs dans les muscles du mollet.

3. Athérosclérose. Lorsque cette maladie survient, les parois des vaisseaux sanguins s'épaississent, se contractent et se resserrent, de sorte que les muscles du bas des jambes commencent à faire mal. La douleur devient plus forte avec une longue marche. Un symptôme caractéristique de cette maladie est des pieds froids, quelle que soit la température.

4. Inflammation du muscle gastrocnémien. Cette maladie s'appelle myosite. C'est la cause la plus courante de douleur dans les jeux de pieds. Elle peut être causée par des complications de maladies virales et infectieuses, ainsi que par des surtensions musculaires et des blessures. La myosite est une maladie très grave qui nécessite un traitement obligatoire uniquement sur recommandation d'un spécialiste. Dans ce cas, la douleur est de nature douloureuse et augmente avec la marche et les efforts physiques.

5. Maladies nerveuses périphériques. La douleur des mollets avec névralgie est généralement constante, mais peut aussi être paroxystique.

6. La thrombophlébite est une maladie vasculaire qui provoque une douleur lancinante au mollet.

7. Affections veineuses: thrombose, dilatation des varices.

8. Rupture du tendon d'Achille.

9. Maladies osseuses infectieuses, telles que l'ostéomyélite. Dans ce cas, la douleur est longue et vive.

Toutes ces maladies sont très graves et sans une intervention rapide, elles peuvent avoir des conséquences désastreuses et dangereuses pour la santé, voire pour la vie humaine.

Maux de jambes: que faire? Premièrement, établir la raison pour laquelle il y a des sensations douloureuses et consulter un spécialiste. Il diagnostique la maladie et prescrit un traitement. Après cela, suivez scrupuleusement les recommandations du médecin et appliquez un certain nombre de mesures préventives.

Pour traiter la douleur dans le mollet des jambes, quels que soient les facteurs qui le provoquent, devrait être un expert, mais le soulagement de la douleur peut être réduit avec l'aide de la médecine traditionnelle.

Maux de jambes: que faire? 10 remèdes populaires pour la douleur dans les jambes du mollet:

1. Teinture de châtaigne

La teinture à base de fruits de châtaignier peut être utilisée non seulement à l'extérieur, mais également à l'intérieur. Un demi-litre de vodka et 50 grammes de châtaigne sont nécessaires à sa préparation. Infuser le mélange doit être dans les 2-3 semaines dans un endroit sombre et frais. Après le temps imparti, a reçu un moyen d'essuyer ses pieds tous les jours. Pour l'ingestion: une cuillère à café de teinture diluée avec un verre d'eau et à prendre avant les repas. La durée du traitement est de deux semaines.

2. Bain au sel de mer

Afin d'améliorer la circulation sanguine, il est utile de prendre des bains de sel marin et d'y plonger les pieds pendant 15 à 20 minutes, ainsi que d'effectuer des opérations contrastées pendant la douche, en dirigeant le jet d'eau vers le mollet en alternant eau chaude et froide.

3. compresses de miel

Les compresses de miel peuvent aider à soulager l'inflammation et à soulager la douleur, ainsi qu'à améliorer le flux sanguin. Pour cela, le miel, légèrement bouilli au bain-marie, est enduit de veaux et attaché avec un bandage élastique ou un tissu épais. Une telle lotion devrait être sur les jambes tout au long de la journée. Avant de se coucher, ils doivent être changés et laissés pendant la nuit.

4. Bains à base d'ortie, de tussilage, de plantain

De la lourdeur dans les jambes aidera le bain d'un bouillon d'ortie, mère-belle-mère et plantain. Tous les composants sont pris en quantités égales (4 cuillères à soupe) et versé trois litres d'eau bouillante. Le mélange est légèrement refroidi et filtré.

5. huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être utilisées pour soulager les sensations de chaleur et de lourdeur. Pour ce faire, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle à deux cuillerées à soupe d’huile végétale et appliquez-les sur les boutons douloureux deux fois par jour. Il convient le mieux à cette huile: lavande, eucalyptus, arbre à thé, citron.

6. compresses froides

Les compresses froides ont un effet analgésique. Vous pouvez envelopper dans un tissu dense de glace ordinaire et le mettre sur le mollet, et vous pouvez préparer de la glace aux herbes, ce qui renforcera l'action. Couleur tilleul Versez de l'eau bouillante et laissez refroidir, puis congelez dans des moules.

7. Bains de conifères

Les bains sont un remède très efficace contre les douleurs dans les jambes, avec l'ajout d'aiguilles de pin. On verse 100 grammes d'aiguilles avec un litre d'eau et amène à ébullition, puis le bouillon est placé dans un bain-marie pendant une demi-heure.

8. Teinture de menthe poivrée

La menthe poivrée aide à soulager l'enflure et à réduire la douleur. Les fleurs de menthe et de sureau noir se prennent en trois cuillères à café et les fleurs de tilleul et de camomille en deux. Tous les composants sont versés dans un troisième litre d'eau bouillante. Insister 30 à 45 minutes et prendre 15 minutes avant de manger.

9. massage au miel

Le massage au miel a un effet bénéfique sur la circulation sanguine et détend les muscles tendus. Masser sur le principe de forte descente de la paume trempée dans du miel, dissoute dans un bain-marie.

10. Baume à la menthe poivrée

Le baume à la menthe aide à lutter contre la chaleur et la douleur. Pour la recette dont vous aurez besoin: huile de pépins de raisin et huile essentielle de menthe poivrée. Les composants sont pris en proportions: une cuillère à café d'huile de pépins de raisin pour 4 gouttes d'huile essentielle. Le baume résultant frotte sur les mollets.