Que signifient les douleurs simultanées au dos et au ventre?

Une personne commence à se préoccuper de sa santé dans les moments où son corps envoie des signaux de danger. Une douleur intense dans le dos et l'abdomen peut causer une grande anxiété, car la cause réelle de l'inconfort n'est pas claire.

La douleur du zona dans l'estomac et le dos peut être déclenchée par divers facteurs et indiquer la présence d'anomalies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Très souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. La douleur d'un ulcère, d'une gastrite ou d'une pancréatite peut se refléter dans la région du dos. Mais, il existe également des situations inverses lorsque la douleur dans l'estomac est déclenchée par des affections de la colonne vertébrale. Examinez plus en détail toutes les causes de douleur à l’abdomen et au dos en même temps.

Causes de douleurs à l'abdomen et au dos en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère peptique s'accompagne souvent de douleurs aiguës à l'abdomen et au dos. Il existe des signes caractéristiques d'ulcères, notamment:

  • L'estomac commence à faire très mal, souvent directement après un repas ou le matin sur un estomac vide;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût amer reste dans la bouche et une nette amélioration se produit (symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Les brûlures d'estomac s'ajoutent aux nausées, aux douleurs abdominales et au dos;
  • Le patient est soulagé en embrassant la posture, l'activité physique aggrave la situation;
  • La douleur peut se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen.

Douleurs abdominales à gauche, irradiant au dos et à la poitrine - raison de ne pas remettre à plus tard votre visite chez votre médecin, avec une certitude de 95%, nous pouvons parler d'exacerbation de l'ulcère. Le spécialiste pourra prescrire un traitement visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme de la maladie, il est montré au patient un régime alimentaire spécial et un traitement médicamenteux. Les médicaments modernes, qui visent à guérir les ulcères, sont très efficaces. Toutefois, seul un mode de vie correct et des visites régulières chez le médecin aideront à prévenir la récurrence de la maladie.

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère, irradiant dans le dos, peut indiquer un ulcère gastrique ou duodénal perforé. Dans le même temps, la douleur est si forte qu’une personne en souffre. Même une tentative de reprendre son souffle conduit à la détérioration.

Localisation de la douleur - le nombril et le côté droit, avec le temps s'étend à tout l'abdomen. Dans certains cas, il peut y avoir une douleur à l'épaule droite et à la clavicule.

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est le tonus des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, «en forme de pâte». Au repos, le ton n'est pas significativement réduit.

Comment distinguer l'aggravation de l'ulcère peptique de l'ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, une crise douloureuse commence par un repas, dans le second cas - un soulagement survient après le repas;
  • Après les vomissements "acides" avec ulcère, le soulagement est total et l'amélioration de l'ulcère perforé est insignifiante.

La chirurgie d'urgence est le seul moyen de traiter un ulcère perforé. Par conséquent, lorsque des signes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de rétablissement complet sont grandes.

Pancréatite aiguë

Les douleurs abdominales et au dos à droite peuvent indiquer une inflammation du pancréas. Dans le même temps, le mal de dos est aigu, grave et les sensations dans l'abdomen sont douloureuses, cambrées.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut être reflétée dans l'omoplate, le bas du dos et le cœur. La distribution affecte exactement quelle région du pancréas est enflammée.

Lorsque les sensations douloureuses s'ajoutent aux attaques de vomissements qui n'apportent pas un soulagement tant attendu, la probabilité que la cause en soit précisément causée par une crise de pancréatite augmente.

Autres symptômes de pancréatite:

  • Écorchage;
  • Hoquet prolongé;
  • Sensation de bouche sèche;
  • Essoufflement;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie possible violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes d'ictère. Le traitement de l’inflammation pancréatique vise à soulager l’état du patient et à prévenir l’apparition de complications. La pancréatite est une maladie incurable.

Colique hépatique

Une douleur aiguë dans l'abdomen, s'étendant au dos et au côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

La gêne apparaît soudainement et l'attaque peut durer de quelques jours à plusieurs heures. Des tentatives indépendantes pour améliorer la situation en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et les analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à l'omoplate, à la clavicule, au cou. Renforce au mouvement.

Autres symptômes de coliques hépatiques:

  • Vomissements douloureux fréquents;
  • Transpiration, frissons, blanchissement de la peau;
  • Douleur aiguë ondulée dans l'hypochondre droit;
  • Distension abdominale, tonus musculaire abdominal, douleur à la palpation ou pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des matières fécales.

S'il y a des signes indiquant une colique du foie, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Ne prenez pas de médicaments sans la nomination d'un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas recommandé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture.

Gastrite

Une douleur sourde dans l'abdomen, irradiant dans le dos, peut être un signe d'aggravation de la gastrite. La force de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais également dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté du diagnostic de la gastrite réside dans le fait que ses symptômes ressemblent aux signes de l’ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, en cas de douleur à l'abdomen et au dos, il est nécessaire d'abandonner l'autodiagnostic et de consulter un spécialiste.

Malgré la similitude des symptômes d'ostéochondrose et de gastrite, il existe des différences:

Douleurs au bas-ventre et au bas du dos

La douleur dans le bas-ventre et dans la région lombaire est une chose très désagréable causée par des maladies du système urogénital humain. Les femmes en souffrent beaucoup plus souvent que les hommes. Ils souffrent non seulement à cause de maladies gynécologiques, mais aussi pour un certain nombre d'autres raisons.
La douleur dans cette partie du corps peut être le signe de nombreuses pathologies très dangereuses qui menacent la vie d’une personne. Seul un médecin est en mesure de les diagnostiquer et de déterminer comment guérir la maladie. Il est très déconseillé d’auto-traiter ici. De plus, cela peut mettre la vie en danger.

Diagnostic, symptômes

Tout d'abord, tout médecin demande à un patient qui souffre de douleurs dans le bas de l'abdomen et du bas du dos de la force, de l'intensité de la douleur et de leurs autres caractéristiques. Il s'intéresse particulièrement à:

    Quelle est la nature de la douleur (crampes aiguës, douleurs).

Chez les patients, le médecin demandera si la douleur est liée à la menstruation, une grossesse possible.

Pour diagnostiquer l’origine de la douleur dans le bas de l’abdomen, ainsi que dans le bas du dos, les médecins procèdent comme suit:

  • Effectuer des tests de laboratoire pour la détection possible d'une infection par l'herpès.
  • Faites une numération sanguine complète. Si le test montre une augmentation du nombre de globules blancs, une augmentation de la RSE, la présence d'un processus inflammatoire est évidente.
  • Prenez l'urine pour l'analyse. En cas d'augmentation du nombre de leucocytes ou de globules rouges, des problèmes d'appareil urinaire sont probables.
  • Effectuer une échographie des organes situés dans la région pelvienne. Il est conçu pour que la douleur ne soit pas causée par des maladies du système génito-urinaire.
  • Des diagnostics spéciaux sont effectués pour identifier les maladies pouvant être détectées pendant les rapports sexuels (par exemple, ensemencement avec un antibiogramme).
  • Effectuer une étude aux rayons X des os du bassin et de certaines parties de la colonne vertébrale.
  • La densitométrie d'absorption est réalisée pour éliminer le risque d'ostéoporose.
  • L'irrigation est réalisée ainsi que l'endoscopie de l'estomac, des intestins et de la vessie.

Quelles sont les causes de la douleur abdominale et lombaire inférieure

La douleur peut être causée par diverses causes et maladies. Il est généralement très fort lorsque l’organe à l’intérieur du corps est cassé, qu’une perforation s’est produite et que la personne a des saignements internes.

Dans les inflammations chroniques, les douleurs sont sourdes, tiraillantes et avec une pression intracavitaire, elles ont généralement un caractère pulsatoire.

Voici les principales maladies dont le symptôme peut être une douleur au bas de l'abdomen et au bas du dos:

  • Inflammation de l'appendice (appendicite). La douleur est accompagnée de vomissements, de fièvre. Il est généralement fort, très aigu, mais dans certains cas, il peut être douloureux. Un traitement tardif de l'appendicite peut entraîner sa rupture et le développement d'une maladie mortelle - une septicémie de la cavité abdominale.
  • Infections dans le système d'excrétion des urines, inflammation de la vessie (urétrite, cystite, etc.). En plus des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, ces maladies sont également caractérisées par la présence de caillots sanguins dans les urines.
  • Diverses infections intestinales. La localisation de la douleur se situe généralement dans le bas de l'abdomen, mais elle se produit également dans le bas du dos. Elle a un caractère tirant. Les autres symptômes typiques d'infections intestinales incluent des inclusions de mucus et de sang dans les matières fécales. Vous devez immédiatement consulter un médecin, sinon tout peut aboutir à une complication grave - une septicémie (empoisonnement du sang). La transition soudaine d'une douleur tirante en une douleur de crampes est un signe qu'elle a déjà commencé.
  • Inflammation intestinale. Localisation de la douleur - dans le bas de l'abdomen. Il se rappelle aussi dans le dos et à l'aine. Si l'inflammation est ignorée, un ulcère du rectum ou du duodénum va bientôt apparaître.
  • La colite En plus de la douleur douloureuse dans la région lombaire, une personne a une augmentation de la température accompagnée de ballonnements. Au début, la douleur est aiguë, mais devient progressivement sourde (lorsque la maladie devient chronique).
  • Hernie inguinale. Lorsque l'organe interne pénètre sous la peau et que ses muscles sont pincés, le bas du dos est si douloureux que la personne peut même perdre conscience. Les autres symptômes courants de la hernie inguinale incluent des vomissements et des nausées. Sans opération, cela ne suffit pas, il faut appeler immédiatement l'ambulance.
  • Urolithiase. La douleur est périodique, sa nature est terne, mais elle peut aussi être aiguë (lorsque la pierre commence à bouger). Localisation dans différents bas-ventre et bas du dos.
  • Ostéochondrose. La destruction des vertèbres lombaires conduit à un pincement des racines nerveuses, à l'apparition d'une douleur tirante. Sa localisation est sur le dos, mais il peut être administré à la fois au bas du dos et au bas de l'abdomen.
  • Néoplasme. Les douleurs abdominales peuvent également signaler un cancer du système digestif et du système génito-urinaire.

Les causes peu fréquentes de douleur intense au bas du ventre et au bas du ventre incluent:

  • arthrose des articulations intervertébrales;
  • arthrite (rhumatoïde);
  • sténose (dans le canal intervertébral);
  • scoliose.

Les sensations douloureuses dans la zone du corps sont également possibles avec un accident vasculaire cérébral.

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

L'apparition de douleur dans les régions inférieures de l'abdomen et dans la région lombaire chez les femmes provoque des maladies sexuelles, mais elles ne sont pas seules. En cas de maladies gynécologiques, la douleur est localisée dans le bas-ventre droit ou gauche, mais recouvre parfois toute la région abdominale et le bas du dos. Elle est un signe d'états et de maux tels que:

  • Syndrome prémenstruel. Accompagné d'une douleur sourde au bas de l'abdomen et au bas du dos. La cause du syndrome est une contraction spasmodique de l'utérus. Ils sont observés avant le début et dans les premiers jours de la menstruation. Le syndrome est causé par des processus inflammatoires ou adhésifs chroniques.
  • Douleurs menstruelles. Pendant la période de menstruation, l'utérus de la femme commence à augmenter, à se contracter, de sorte que le corps se débarrasse plus facilement des caillots sanguins. Des manifestations douloureuses dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la colonne lombaire, sont causées uniquement par ces contractions intenses. La femme a des hormones moins stables, plus les symptômes sont douloureux. Si elle a déjà accouché, de telles manifestations douloureuses parlent de maladies graves.
  • Kyste et autres néoplasmes bénins.
  • Apoplexie de l'ovaire. Cela se produit après un rapport sexuel, un effort physique, lorsque le follicule mature avec l'œuf est brisé. Localisation de la douleur dans les régions inférieures de l'abdomen, mais en même temps, elle est ressentie dans le bas du dos. Son personnage est pointu. Les symptômes associés sont les vertiges, les nausées et une faiblesse générale.
  • Inflammation des trompes de Fallope, du vagin ou de l'utérus. La douleur est forte, vive. Il est impossible de retarder le traitement de ces inflammations.
  • Courbure de l'utérus. Il est causé par des pics, la génétique. Localisation de la douleur - le bas-ventre. Ils ont un caractère tirant.
  • Annexite - les soi-disant processus inflammatoires de l'utérus. La maladie commence généralement après l'accouchement, l'avortement. Au début, la douleur n'est pas forte, leur localisation se situe dans le bas de l'abdomen. Si la maladie n'est pas traitée, une péritonite se développera (inflammation du péritoine du pelvis). Après cela, la douleur deviendra insupportable, sa localisation se déplacera vers l'aine (à droite ou à gauche).
  • Myome Il s'agit d'une tumeur bénigne souvent localisée dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la région lombaire du corps. Habituellement accompagné de crampes douloureuses.
  • Grossesse extra-utérine. Une fois que l'œuf fécondé a rejoint la trompe de Fallope, il y a des douleurs désagréables à la traction dans les régions inférieures de l'abdomen (droite ou gauche), qui se manifestent dans le bas du dos. Les différentes forces de saignement, perte de conscience sont des symptômes fréquents de cette condition. Les symptômes de la douleur augmentent pendant les mouvements et les selles. Éliminer la grossesse extra-utérine devrait être immédiatement - sinon vous ne pouvez pas éviter la rupture de la trompe de Fallope.
  • Endométriose (inflammation de la région de l'utérus et des ovaires). La douleur en présence de cette maladie est particulièrement forte pendant la menstruation.
  • Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte. Les sensations douloureuses dans le bas-ventre avec cette maladie sont tout simplement insupportables, elles entraînent une perte de conscience. Un patient atteint d'une maladie similaire nécessite une intervention chirurgicale urgente, car le risque d'infection de la cavité abdominale est élevé une fois que du sang y est entré.
  • Exfoliation du placenta avant la fin de la grossesse. Le placenta est séparé des parois de l'utérus avant la naissance du bébé. La maladie est accompagnée d'une douleur intense dans le bas de l'abdomen. Leur caractère est terne, croissant, paroxystique. Les autres symptômes de la maladie sont des saignements, ainsi que des problèmes d'activité cardiaque fœtale.
  • La menace de fausse couche. La douleur est plus prononcée dans le bas de l'abdomen, mais dans la région lombaire, elle est plus faible.
  • Naissance prématurée. Accompagné de crampes, ainsi que de douleurs tiraillantes dans la région lombaire ou le bas de l'abdomen.

Le bas de l'abdomen et le bas du dos peuvent tomber malades immédiatement après l'avortement. Ici, les sensations douloureuses indiquent que l'avortement a échoué, que l'œuf fécondé n'a été que partiellement retiré. Traitez-le d'urgence, sinon il y aura une septicémie.

Ils ont mal après un rapport sexuel trop violent, après avoir brisé les murs ou un fornix vaginal, avec l'érosion cervicale, ses dommages.

Si, après un rapport sexuel, non seulement la douleur est ressentie, mais le sang est sécrété, la femme est probablement infectée par une infection (généralement la chlamydia).

Les polypes sont une autre raison fréquente de l'apparition d'une douleur dans le bas de l'abdomen après un rapport sexuel. Ils saignent souvent. Les polypes doivent être enlevés, car ils dégénèrent parfois en tumeurs malignes.

Des symptômes douloureux accompagnés de saignements après les rapports sexuels peuvent également être causés par une dysplasie (modifications pathologiques des cellules du col utérin).

En outre, chez les femmes, la douleur dans ces zones de l'abdomen peut être de nature psychogène, provoquée par le stress, la frustration et les troubles dépressifs. Dans un tel cas, la femme a besoin des conseils d'un psychothérapeute ou d'un psychiatre et éventuellement d'une psychopharmacothérapie.

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font-ils mal aux hommes?

Chez les hommes, ils font beaucoup moins mal que chez les femmes. Comme pour les femmes, les principales raisons en sont les maladies de l'appareil reproducteur. Ceux-ci comprennent:

  • Prostatite C'est à cause de lui que de telles sensations douloureuses apparaissent habituellement. La douleur dans le processus d'uriner ou les selles est un autre symptôme fréquent d'inflammation de la prostate.
  • Orchoépididymite. Dans cette maladie, les testicules deviennent enflammés avec leurs appendices. Cela se produit à cause de la chlamydia, des gonocoques et d'autres microbes. La maladie peut aussi être causée par des blessures postopératoires. Les douleurs sont assez sévères. La fièvre, les nausées et la migraine sont d'autres symptômes courants de la maladie.

Comment se débarrasser d'une telle douleur

Il n'est pas recommandé aux médecins de se soigner eux-mêmes, d'essayer de les éliminer vous-même avec l'aide d'analgésiques. La première chose à faire est d'aller chez le médecin, qui diagnostiquera, prescrira un traitement adéquat. Une assistance médicale pour ces douleurs est nécessaire si:

  • Ils durent plus d'une heure.
  • Ils sont renforcés lorsqu'une personne bouge ou tousse.
  • Il n'y a pas de selles plus longues qu'un jour, mais il y a des flatulences.
  • Il y a des caillots de sang dans les selles ou une couleur noire anormale (signe de saignement interne).

La douleur dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos a de nombreuses causes et est causée à la fois par un étirement régulier des muscles pendant l'effort physique et par une maladie redoutable telle que la septicémie, qui survient lorsqu'un organe interne est rompu. Indépendamment ici le diagnostic n'est pas posé, et sans médecin, on ne peut pas faire. Lui seul peut tout expliquer et aider à se débarrasser de la souffrance. Essayer de vous débarrasser de la douleur est une entreprise très dangereuse qui pourrait aboutir à une tragédie. Donc, l'essentiel est de ne pas avoir peur de faire confiance aux médecins, car notre santé et donc notre qualité de vie en dépendent.

Douleurs abdominales et lombaires

Lorsqu'il y a des processus pathologiques dans les organes internes, il tire souvent le bas de l'abdomen, le mal de dos. Comprendre immédiatement les raisons pour lesquelles ces conditions pathologiques surviennent, en analysant uniquement les plaintes du patient, est irréaliste. Le patient doit être soigneusement examiné, un tel diagnostic doit passer le plus tôt possible. Aujourd'hui, vous découvrirez pourquoi un homme et une femme ont mal au bas-ventre et au bas du dos.

Raisons

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d'avoir des douleurs abdominales basses et du bas du dos. Les personnes utilisent souvent des analgésiques pour éliminer ces symptômes. Pourquoi ça fait mal? Le syndrome douloureux, localisé du bas de la zone abdominale, dans le segment lombaire est causé par des processus pathologiques aigus et chroniques. Dans la phase aiguë (hémorragie, l'organe s'est rompu), la douleur est très forte, vive.

Si le processus inflammatoire est une douleur chronique, une nature terne et douloureuse apparaît constamment. Avec des douleurs lancinantes, la pression à l'intérieur des cavités est augmentée. L'établissement d'un diagnostic précis est effectué à l'état stationnaire après les procédures de diagnostic effectuées.

Si les intestins sont enflammés

S'il y a une douleur dans le dos et l'abdomen en même temps, alors la cause de la douleur est un dysfonctionnement intestinal. La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, qui donne à la zone inguinale, peut être le résultat d'une inflammation du tractus intestinal. Si vous ignorez cette douleur, des processus ulcératifs se produiront dans l'intestin.

Si cette douleur était gémissante et s’exerçait sur différentes parties du corps, puis devenait crampes, le patient avait alors besoin d’une assistance médicale urgente. En plus de la douleur, le patient souffrira de flatulence, d'hyperthermie. La phase aiguë de la colite peut durer 2 jours. Sans traitement, il deviendra chronique, il gémira toujours dans l'estomac, mais la douleur ne sera pas aiguë.

Inflammation de l'appendice

Lorsque l'appendicite sévère douleur dans l'abdomen donne dans le bas du dos, il y aura aussi une hyperthermie, le patient va vomir, vomir. Si vous ignorez cette douleur en bas à droite, l’appendice se cassera, une condition septique de la cavité abdominale se produira. En outre, la douleur peut être terne et douloureuse. Sans traitement, le patient mourra.

Plus de causes de douleur:

  • Avec une hernie inguinale. Le patient a beaucoup de douleurs à l'abdomen et au dos, le syndrome douloureux s'apparente à une appendicite. Une personne souffrant d'une telle douleur peut perdre conscience. Nécessite une intervention chirurgicale urgente.
  • Pathologie rénale. Si la région lombaire est douloureuse, la miction est parfois perturbée, une hyperthermie apparaît, une douleur apparaît à gauche ou à droite dans le bas de l'abdomen, puis une pyélonéphrite et d'autres pathologies du système urinaire se manifestent. Le syndrome douloureux ira toujours vers l'aine.
  • Processus infectieux. Tout d'abord, il y a une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, puis la douleur s'aggrave. Les matières fécales contiennent du mucus avec du sang. Lorsque l'infection à Salmonella est possible, une septicémie surviendra dans quelques jours. Si elles sont traitées rapidement, aucune complication ne surviendra.
  • Prostate enflammée. Avec la prostate tirant le bas de l'abdomen et le bas du dos. Aussi, uriner avec les selles sera douloureux.
  • Tourments ostéochondrose. Le bas du dos fait mal et tire le bas-ventre également dans l'ostéochondrose. Les processus dystrophiques et dégénératifs sur la colonne vertébrale vont conduire au fait que les racines nerveuses sont blessées, les organes internes seront mal innervés. Par conséquent, le patient tire le bas du dos, la douleur irradiant à l’aine, aux membres inférieurs.
  • Oncologie. Si l'estomac et le dos font mal en même temps, il existe un risque de développement de tumeurs malignes dans le corps.

Douleur chez les femmes

Douleurs abdominales basses et le bas du dos chez les femmes peuvent se produire en raison de la menstruation, avec le syndrome prémenstruel. La lourdeur dans l'abdomen provient du fait que les contractions se produisent intensément. Cette condition se manifeste chez les femmes lorsque le fond hormonal est instable. Si une femme accouche, la présence d'une telle réaction symptomatique indique des pathologies graves:

  • Inflammation de l'utérus, des trompes de Fallope, du vagin et des ovaires.
  • Processus oncologiques, les tumeurs peuvent être bénignes et malignes.
  • L'ovaire a éclaté. Le sang peut pénétrer dans la cavité abdominale et une septicémie apparaîtra.
  • Kyste de la jambe tordue.
  • Condition après l'avortement. L'enlèvement de l'ovule n'est pas complet, il y a un risque d'infection septique.

Si l'estomac est douloureux pendant la grossesse, il est possible que le travail commence prématurément et qu'une fausse couche se produise. La douleur à l'aine sera plus intense que dans la région lombaire. Si, en plus de la douleur, une hémorragie est observée, une hospitalisation est requise.

Une telle condition peut survenir en raison de travaux physiques, de processus infectieux, de traumatismes, de changements pathologiques intra-utérins. L'estomac peut être malade chez les femmes enceintes en raison de la grossesse, qui se produit en dehors de l'utérus. La douleur de tirant se produit dans la région où la fixation de l'ovule s'est produite. Une femme souffrira de flatulences, de douleurs abdominales douloureuses, du bas du dos.

Quand avez-vous besoin d'aide?

Une assistance médicale est nécessaire dans les cas de:

  • si la douleur persiste pendant 60 minutes;
  • il augmente avec la toux, le mouvement;
  • avant que la douleur ne se vide de l'intestin ne se produise pas jour, le patient souffre de flatulences;
  • les matières fécales contiennent des caillots de sang. S'il a une couleur noire, une hémorragie interne se développe.

Qu'est-ce qui est interdit de faire?

Non recommandé à l'automédication. Si le patient boit un analgésique, les symptômes du processus pathologique changeront. La maladie peut s'aggraver avec la disparition temporaire du symptôme. Le patient ne demandera donc pas l'aide d'un médecin. Ne buvez pas de liquide. Mouillage autorisé de la langue et des lèvres, il est impossible que le liquide tombe dans l’estomac. Les compresses chaudes ne sont pas appliquées, car les microorganismes bactériens se multiplient plus rapidement dans un environnement chaud.

Pourquoi faire mal au bas-ventre et tirer le bas du dos?

Souvent, les personnes n’attachent pas beaucoup d’importance aux douleurs dans le bas de l’abdomen et dans le bas du dos, car elles peuvent être le résultat d’une excès alimentaire, d’un effort physique excessif. Cependant, ces symptômes peuvent indiquer l'apparition ou la progression active de maladies graves nécessitant un traitement urgent.

Souvent, des douleurs au dos et à l'abdomen apparaissent simultanément. La raison de ce "ligament" devient des terminaisons nerveuses. Seul un médecin peut déterminer la cause exacte du syndrome douloureux, car des manifestations négatives peuvent accompagner la perturbation de tout organe ou système interne.

Classification de la douleur

L’apparition de douleurs dans le bas-ventre et dans le bas du dos peut indiquer une inflammation, des spasmes musculaires, des troubles circulatoires. Souvent, le patient ne peut même pas décrire la nature des symptômes, car ils sont vagues et combinent plusieurs options à la fois. Dans les autres cas - bien distincts, clairement manifestés. La classification de la douleur est variée:

  1. Les crampes (sous forme de coliques) sont d'abord faibles, leur intensité augmente progressivement. La douleur devient très forte, mais au bout d'un moment, elle s'affaiblit puis augmente à nouveau. Parfois, il s'avère soulager la douleur en appuyant son poing sur l'endroit affecté.
  2. Les symptômes peuvent apparaître dans l'estomac, puis dans le dos - ou inversement.
  3. Les douleurs spastiques passent rapidement quand une personne est au repos.
  4. Les pleurnichards sont caractéristiques de l'inflammation et des pathologies chroniques. Dans le premier cas, ils sont plus longs et permanents.
  5. Pendant l’exacerbation de la maladie, les symptômes sont si forts qu’elle s’intensifie même sous le poids de la couverture.
  6. Les déversements ne sont pas clairement localisés et il est très difficile d’établir le centre de leur localisation sans diagnostics matériels.
  7. La douleur régulière est souvent accompagnée d'une maladie chronique, de flatulences. Après la libération de gaz ou de selles, les symptômes sont atténués.
  8. Les tenzémas sont fréquents et les fausses envies de déféquer. Cependant, il y a parfois des douleurs sévères ou des spasmes dans le rectum.
  9. Les étirements surviennent souvent après étirement des intestins, des repas excessifs, des maladies chroniques, habituellement initialement manifestées dans l'estomac.

La nature des symptômes dépend de la pathologie, de la nutrition, du régime alimentaire et d’autres facteurs. Par exemple, des douleurs dans le bas de l'abdomen apparaissent souvent pendant les règles, après un stress, et en même temps, elles donnent souvent en arrière. Dans le même temps, des douleurs aiguës peuvent se transformer en douleurs et inversement.

Maladies possibles

La cause de la douleur abdominale basse et du bas du dos peut être de nombreuses maladies. Les pathologies courantes les plus courantes incluent:

  1. Appendicite. C'est une inflammation de l'appendice, qui fait partie du caecum. L'appendicite peut apparaître sur le fond des lésions infectieuses, de la vascularite et des corps étrangers pénétrant dans l'intestin. Avec cette maladie, la douleur apparaît dans le bas de l'abdomen, à droite, parfois dans le nombril ou l'estomac. Symptômes - en augmentation, passant lentement dans le bas du dos. Avec l'augmentation et la propagation de la douleur, cela peut se produire dans le foie. Cela augmente considérablement la température, il y a des vomissements. Parfois - difficulté à uriner et à faire ses besoins.
  2. Le cancer La plupart des maladies oncologiques sont généralement accompagnées de douleurs abdominales et lombaires basses. Et les douleurs sont douloureuses, avec des coups de feu occasionnels au bas du dos. La cause est un cancer, provoquant des processus pathologiques. Par exemple, les néoplasmes malins de la vessie provoquent un dysfonctionnement de nombreux organes internes du péritoine et la douleur de la colonne vertébrale.
  3. Maladies du système musculo-squelettique. La pathologie la plus courante est l'ostéochondrose. Il affecte les articulations, provoque des changements dystrophiques dans les disques intervertébraux. L'ostéochondrose est cervicale, thoracique et lombaire. Dans ce dernier cas, il y a dans cette zone une douleur aiguë qui donne et dans l'estomac. Sans traitement approprié, les symptômes deviennent permanents - sensation de tir ou de douleur.
  4. La douleur musculaire est accompagnée d'un grand effort physique. Dans ce cas, les symptômes peuvent affecter tout le corps. Parfois, l’acide lactique s’accumule, ce qui irrite les terminaisons nerveuses.

Lorsque le bas-ventre tire, des infections intestinales peuvent en être la cause. Par exemple, la salmonelle qui provoque une intoxication sanguine. Au 2ème stade de la maladie, les reins commencent à faire mal, des caillots sanguins et du mucus apparaissent dans les selles.

Pathologies rachidiennes

Pour provoquer une condition lorsque le bas-ventre fait mal et tire, les reins peuvent. Par exemple, en raison de maladies de la spondylarthrite. La croissance des os commence à serrer les terminaisons nerveuses. Des douleurs sourdes et douloureuses apparaissent dans le dos, qui donnent à l'aine, au bas-ventre, Byrd.

L'ostéochondrose est une autre cause. Cela provoque également une compression des racines nerveuses due à des disques bombés. Cela indique généralement le stade initial de la formation de la hernie. La douleur augmente avec l'effort physique, les chutes, les mouvements brusques, la toux et les éternuements. Ceci est accompagné par le mal de dos et les hanches.

Troubles du système urinaire

La cystite est l'une des maladies les plus courantes, sans distinction de sexe. Dans le même temps, le dos et les maux d'estomac. La pathologie est de nature infectieuse, souvent sous une forme chronique, avec des exacerbations périodiques, mais survient plus souvent chez les femmes. Pendant cette période, des douleurs aiguës apparaissent (en particulier lors de la miction), une sensation de brûlure au bas du dos et aux reins.

L'urolithiase est encore plus intolérable. Lors de la miction, des douleurs coupantes sévères surviennent et lorsque les symptômes changent de position ou que le liquide est trop consommé, les symptômes sont complétés par des spasmes dans la région lombaire. La cause est le mouvement du sable et des cailloux dans l'urètre.

L'uréthrite entraîne une douleur intense (inflammation du canal qui élimine l'urine). La cause est des produits chimiques, des blessures et des infections. La pathologie est accompagnée de pertes fétides, de mictions douloureuses avec du sang et du pus et de l'apparition d'une douleur intense dans le bas de l'abdomen, qui se manifeste dans le bas du dos.

Pathologie gastro-intestinale

Avec la colite (par exemple, à droite), les symptômes apparaissent soudainement. Douleur - aiguë, irradiant dans la colonne vertébrale. La maladie est accompagnée de diarrhée, devant laquelle il y a des spasmes et qui disparaissent dès que le fauteuil se normalise. Pendant la palpation, les sensations négatives n'augmentent pas, mais cela se produit avant la vidange intestinale. Peu à peu, de fausses envies, une sensation de lourdeur dans les intestins. Dans la colite chronique caractérisée par une douleur douloureuse, irradiant dans le dos.

En cas d'obstruction intestinale, les symptômes sont d'abord violents et soudains. Des crampes sévères apparaissent, en particulier dans les zones d'obstruction. La douleur est localisée dans l'abdomen. D'abord manifesté sous la forme de spasmes, puis devient poignardé. Au début, les mêmes manifestations cliniques accompagnent la pancréatite. La douleur se transforme alors en zona et affecte le dos.

Défaillances du système nerveux

La névralgie pelvienne peut être la cause de maux de dos et de contractions du bas-ventre. Il semble dû aux varices, à la hernie, aux nerfs pincés. Dans ce cas, la douleur n'a pas d'emplacement spécifique et peut se propager à l'abdomen ou au périnée. Périodiquement, les symptômes s'intensifient ou s'atténuent lentement. Il devient plus intense avec des charges physiques.

Causes de la douleur gauche et droite

Tous les organes internes ont un emplacement spécifique. Cela facilite le diagnostic en cas de douleur. Si cela se produit du côté droit, cela peut indiquer des maladies du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas ou une inflammation de l'annexe. En même temps, apparaissent souvent des nausées, des vomissements, un jaunissement de la peau et des muqueuses. Par exemple, les derniers symptômes accompagnent l'hépatite. Dans le même temps, la température corporelle augmente encore et le corps devient intoxiqué.

La douleur dans le bas-ventre gauche (et simultanément dans le bas du dos) indique une maladie du cœur, de la rate, de l'estomac ou du pancréas. Il peut aussi être causé par une alimentation excessive, une consommation excessive d'alcool ou de petites blessures.

La pathologie la plus commune est la gastrite. Elle s'accompagne souvent de douleurs au côté gauche, de nausées et de la formation possible d'un ulcère. Parfois, la localisation des symptômes sur le côté gauche indique une inflammation du système urogénital.

Pourquoi mal au bas du dos et au bas de l'abdomen chez les femmes

La cause de la douleur dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos chez les femmes est principalement l'inflammation des appendices. Ceci est un processus infectieux dans les trompes de Fallope, qui passe dans les ovaires. La douleur apparaît après un effort physique important ou après un rapport sexuel. Les symptômes peuvent s'aggraver avant la menstruation. En outre, d'abord localisé dans le bas de l'abdomen, puis capture le bas du dos (parfois - jambes). Autres affections et pathologies lorsque le dos et le bas-ventre souffrent de douleurs chez la femme:

  1. Un prolapsus complet ou partiel de l'utérus survient en raison de l'affaiblissement de la région pelvienne inférieure. La raison peut être la vieillesse, un effort physique important, l'accouchement fréquent, l'inactivité. Tout d'abord, une gêne apparaît dans le bas de l'abdomen, puis - des douleurs convulsives qui donnent des lombaires et du péritoine.
  2. Endométrite. C'est une inflammation (nature infectieuse) de la muqueuse utérine. À la palpation, il y a une douleur dans le bas de l'abdomen, ce qui donne dans le dos et dans la région kopchiko-sacrale.
  3. Kystes (tumeurs bénignes) dans les organes du système reproducteur féminin. Les petites pousses ne causent pas de douleur, mais à mesure qu'elles grandissent, une pression commence à être exercée sur les organes adjacents. Parfois, la jambe du kyste est pliée sous son propre poids ou tordue. Ces processus sont toujours accompagnés de douleurs lancinantes intenses. Leur localisation dépend de l'emplacement du kyste.

De plus, une douleur peut survenir en raison de la rupture du follicule et de la libération de l'œuf. Les symptômes se manifestent du côté de l'ovulation.

La douleur peut se produire dans le bas du dos, accompagnée de pertes muqueuses et de nausées. Ces symptômes peuvent survenir lors de menstruations douloureuses (algoménorrhée), de grossesse extra-utérine ou de grossesse compliquée après un avortement.

Causes des douleurs abdominales basses et du bas du dos chez les hommes

La prostatite (processus inflammatoire) est une maladie masculine associée à une douleur à l'abdomen et au bas du dos. La symptomatologie apparaît d'abord dans le scrotum et le périnée, puis couvre le passage anal et le dos. La miction est accompagnée d'un rezami et d'une sensation de brûlure.

Lorsque l'adénome est pressé les canaux urinaires. Tout d'abord, il y a un malaise. Ensuite, il y a une douleur intense dans l'abdomen. Lorsque orchite (inflammation des vaisseaux sanguins des testicules), la température monte à 40 degrés. Ceci est accompagné par d'autres symptômes - douleur dans l'abdomen, le coccyx, le bas du dos.

De nombreuses maladies chez les hommes et les femmes se développent sous une forme latente et peuvent ne pas se manifester au cours des années. À ce stade, des douleurs à court terme apparaissent périodiquement dans le bas de l'abdomen, irradiant souvent vers le dos. Habituellement, ils sont faibles et passent rapidement, ne vous inquiétez donc pas. Cependant, cela indique également un développement stable de la pathologie et, avec le temps, les symptômes deviennent plus prononcés.

Vidéos connexes

En raison de la structure anatomique, il a souvent mal au ventre et donne dans le bas du dos chez la femme. Cependant, dans tous les cas, il est nécessaire de voir immédiatement les médecins, au premier abord, même si les symptômes sont faibles. Parfois, cela peut prolonger la vie ou même la sauver. Déterminer indépendamment la cause de la douleur est impossible, et un traitement inadéquat entraînera également des complications graves.

Pourquoi douleurs abdominales basses et douleurs lombaires - causes et traitement

Lorsque le ventre fait mal et tire le bas du dos - il y a une raison sérieuse de rendre visite à la clinique la plus proche.

Dans le même temps, ces symptômes deviennent des signes avant-coureurs des maladies les plus diverses.

Si vous êtes confronté à des symptômes similaires, mais que vous n’avez aucune idée du diagnostic exact, vous devriez étudier les informations suivantes, qui parsèmeront les i.

Description du symptôme

Selon la nature de la maladie, la nature de la douleur peut varier considérablement. Des symptômes supplémentaires apparaissent (par exemple, si le patient redonne au dos et si une miction fréquente ou un gonflement est noté (les causes de la maladie abdominale peuvent être différentes)), ce qui donne une image complète du diagnostic.

Des ballonnements

La distension abdominale est la réponse du corps à certains processus qui s'y produisent. Manifesté à la suite de l'accumulation de grandes quantités de gaz dans l'intestin. Ils ne vont pas à l'extérieur, mais s'accumulent à l'intérieur, augmentant en volume.

En conséquence, le tissu commence à s'étirer, provoquant une douleur vive. Il est amélioré en conduisant et en tournant. Soulager l'état en raison de la libération de gaz.

En règle générale, les symptômes douloureux ont un caractère onduleux, aggravés périodiquement par des mouvements ou par l'arrivée de nouveaux gaz.

Pointu

La douleur aiguë est une sensation forte et aiguë inattendue, dont l'intensité peut augmenter avec le temps. Augmente lors de mouvements actifs, par exemple lors de la marche. L'aggravation de la douleur peut être remarquée à:

  • toux prolongée,
  • soupir
  • changement de position du corps.

En présence de tels symptômes douloureux, les muscles abdominaux se resserrent. Le médecin le corrige pendant l'examen.

De tels symptômes nécessitent un traitement urgent, et parfois une hospitalisation et une intervention médicale immédiate. Le plus souvent, ces symptômes sont inhérents aux maladies suivantes:

  • un ulcère
  • rupture de la rate,
  • grossesse extra-utérine
  • inflammation du diverticule intestinal,
  • cholécystite aiguë,
  • entérocolite
  • appendicite.

Pénible

La douleur douloureuse a le plus souvent un caractère chronique et dure de quelques jours à plusieurs mois. Cette douleur est terne, parfois elle peut être ressentie plus forte et parfois même disparaître, elle devient presque imperceptible.

Parfois, des douleurs telles que:

  • vomissements
  • transpiration sur le front,
  • nauséeux
  • mal à la poitrine et essoufflement apparaît,
  • distension abdominale et puchite.

La présence de telles sensations est un symptôme de divers troubles fonctionnels. Ceux-ci incluent le syndrome du côlon irritable.

Dans certains cas, chez les enfants, une telle douleur peut provoquer un reflux œsophagien, une diverticulite, un ulcère peptique, une colite, etc.

Tirant

Si le bas de l'abdomen tire, il semble le plus souvent que vous ressentez une douleur non seulement dans une partie spécifique du corps, mais également dans les organes voisins proches. Une telle douleur est agaçante, exaspérante, alitée. Le plus souvent, il est inhérent aux femmes dans les périodes prémenstruelle et menstruelle.

Mais il y a d'autres raisons pour l'apparition de telles sensations. La douleur de tiraillement est inhérente aux processus inflammatoires et néoplasiques chroniques. Accompagnant une maladie telle que le parenchyme.

La deuxième cause de douleur peut être une entorse qui soutient les organes du bassin. Cela se produit à cause de la lourde charge sur l'appareil ligamentaire. Par exemple, en raison d'une augmentation du fœtus pendant la grossesse, la musculation.

La troisième raison est le processus adhésif qui se produit dans le bassin. Des adhérences peuvent apparaître à la suite de maladies graves et après une intervention chirurgicale.

La quatrième raison est un état de tension prolongé des organes pelviens.

Le zona

Le zona est une douleur abdominale localisée dans la cavité abdominale, mais se manifeste dans le bas du dos, l'hypochondre ou le côté. Ceci est un symptôme caractéristique de diverses maladies des organes internes.

Le zona peut être à la fois chronique et aigu. Si de tels symptômes sont accompagnés d'une augmentation de la température corporelle, d'une envie de vomir, un appel urgent à un spécialiste est nécessaire.

Causes possibles d'inconfort:

  • pancréatite,
  • maladie de calculs biliaires
  • infarctus du myocarde,
  • syndrome radiculaire
  • ulcère de l'estomac,
  • maladies gynécologiques
  • anévrisme aortique,
  • maladies du système urinaire.

Permanent

La douleur abdominale constante est caractérisée par un cours relativement stable. Les patients décrivent le plus souvent leurs sentiments de brûlure d'estomac ou de faim. Ceci est une conséquence de processus inflammatoires graves dans les organes abdominaux ou de précurseurs de lésions ulcéreuses.

Pourquoi les douleurs dans le bas du dos et les douleurs abdominales dépendent les unes des autres. Les raisons peuvent être:

  • dysbactériose,
  • Hépatite A, B, C,
  • pancréatite réactive,
  • la mononucléose,
  • gastrite,
  • appendicite
  • ulcère peptique
  • pyélonéphrite,
  • infections gastro-intestinales chroniques,
  • les maladies gynécologiques, telles que les annexites,
  • urolithiase.

Très souvent, les douleurs abdominales s'accompagnent de sensations douloureuses dans le bas du dos. Il y a une explication logique à cela.

Si de tels symptômes et des syndromes de douleur se retrouvent en soi, il est impératif de consulter immédiatement un médecin, car cet état peut être un précurseur de problèmes de santé graves.

Typique pour le côté droit

Parfois, le patient ressent moins de douleur à l'abdomen que de douleur au bas du dos et surtout du côté droit. Si le patient écoute son corps, il sera capable de saisir les caractéristiques typiques qui aideront à poser le bon diagnostic.

Les principales causes de douleur au bas du dos peuvent être:

  • les maladies qui affectent les organes internes au milieu du dos,
  • colonne vertébrale
  • zone pelvienne
  • des problèmes de structure de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux,
  • dommages ligamentaires
  • tendons
  • les muscles de la colonne vertébrale.

La pratique médicale montre que le diagnostic le plus courant de tels symptômes est:

  • spondylarthrite ankylosante,
  • spondylolisthésis dégénératif,
  • tumeur de la colonne vertébrale
  • dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque,
  • sténose,
  • colite ulcéreuse
  • appendicite
  • inflammation de la vésicule biliaire,
  • syndrome de prêle,
  • ostéomyélite.

Souvent, la douleur du côté droit du bas du dos est inhérente aux femmes enceintes dont la charge est considérablement accrue.

Typique pour la gauche

La douleur dans le côté gauche de la longe est provoquée par une irritation des terminaisons nerveuses des fibres et par une tension intense. Parfois, les symptômes sont inhérents à la défaite des organes internes.

Souvent, les chirurgiens règlent les problèmes de la colonne vertébrale si le patient se plaint de telles douleurs.

Si la douleur est de nature aiguë, elle entraîne des frissons, de la fièvre, une douleur ayant un caractère coupant. Si une femme ressent une douleur aiguë au bas du dos, il est impératif de faire appel à un gynécologue et à un homme, à un urologue.

Lorsque la douleur touche la jambe ou la fesse, elle indique la tension des terminaisons nerveuses dans la région lombaire. La combinaison avec des sensations désagréables dans l'aine indique des dommages aux vertèbres lombaires.

Les sensations désagréables du côté gauche du bas du dos sont inhérentes aux femmes enceintes. Si de telles sensations désagréables sont apparues chez un enfant, il est nécessaire de consulter un chirurgien afin d’exclure la scoliose et la cyphose.

Fond et intestins

Lorsque les symptômes des affections touchent à la fois l'abdomen, les lombaires et les intestins, il est nécessaire d'éliminer le processus inflammatoire.

Ces signes sont inhérents:

  • processus inflammatoire dans le pancréas,
  • colique rénale,
  • le mouvement des pierres de sel dans l'uretère,
  • l'ulcère
  • hernie inguinale,
  • maladie rénale,
  • colite
  • prostatite,
  • ostéochandrose.

Chez les femmes, le plus souvent, la maladie suivante devient la cause de l'indisposition:

  • tumeur maligne ou bénigne,
  • conséquences de l'avortement,
  • PMS,
  • processus inflammatoires dans l'ovaire,
  • grossesse extra-utérine
  • troubles intestinaux et digestifs.

Comment diagnostiquer correctement

Afin de prendre les bonnes mesures pour éliminer la douleur, il est nécessaire de déterminer la maladie. Mais il n'est pas toujours possible de consulter un médecin. Le patient peut indépendamment tenir la palpation.

Pour ce faire, prenez une position horizontale. Attachez ensemble le majeur et l'index de votre main droite. Commencez lentement en appuyant sur les zones où, selon vos sentiments, la douleur a le caractère le plus fort. Après avoir identifié la zone touchée, on peut supposer un diagnostic particulier.

Le spécialiste est attentif à la posture du patient, prend en compte les plaintes, vérifie la couleur de la peau, examine la décharge. Après cela, le patient sera assigné à un traitement ambulatoire ou hospitalier.

Comment aider avec des douleurs dans le bas du dos et l'estomac

Si vous vous sentez mal à cause de douleurs abdominales, vous devez appeler une ambulance. Avant que le médecin ne vienne au défi:

  • prendre une position horizontale confortable
  • ne mange rien, mais bois plus d'eau
  • Mettez le froid en place.

Ne pas chauffer l'estomac en prenant un bain chaud. Vous pouvez aggraver une situation s'il s'agit d'une appendicite, d'une grossesse extra-utérine, d'une colique rénale. Ne prenez pas de médicaments ni de médicaments si vous ne connaissez pas le diagnostic.

Mesures préventives

Si vous rencontrez souvent des sensations désagréables dans l'estomac, faites attention aux mesures préventives.

  • Suivez le régime.
  • Ne ressentez pas un effort physique intense.
  • Tous les quelques mois, faites une échographie.
  • Habillez-vous pour la météo.
  • Lorsque vous êtes sédentaire, faites des échauffements plus souvent.
  • Ne prescrivez pas de médicaments vous-même.

Conclusion

Vidéo utile

Découvrez ce qui peut causer des douleurs abdominales et lombaires. Passez les minutes de votre temps. Vous ne regretterez pas!

Causes de la douleur au bas du dos et du bas-ventre chez les femmes et les hommes

Des douleurs simultanées dans le bas du dos et l'abdomen peuvent indiquer un cours aigu et / ou chronique de maladies des organes internes. La forme aiguë des symptômes douloureux répond par des douleurs réflexes de nature aiguë, pulsante, douloureuse ou lancinante, et les douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos témoignent d'une possible pathologie chronique. Les manifestations cliniques de douleurs symptomatiques au bas de l'abdomen et au bas du dos chez les femmes et / ou les hommes peuvent avoir une relation causale différente. Par conséquent, il est possible de déterminer pourquoi et pourquoi le ventre et le bas du dos ne font mal que par une approche diagnostique différenciée, tenant compte des critères d'âge, physiologiques et sexuels d'une personne.

Manifestations cliniques communes possibles

Des douleurs sévères dans l'abdomen et dans le bas du dos peuvent être dues à diverses conditions pathologiques. Considérez les raisons possibles pour lesquelles le bas-ventre peut faire mal et quels signes symptomatiques déterminent ces conditions.

Appendicite

Une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen droit, provoquant une douleur dans le bas du dos, peut être causée par une inflammation de l'appendice du cæcum, défini en chirurgie par l'appendicite. Une telle anomalie de la cavité abdominale nécessite une intervention chirurgicale urgente, car une telle douleur abdominale peut entraîner une rupture du processus et une inflammation supplémentaire du péritoine viscéral et pariétal, incompatible avec la vie du patient. La douleur aiguë, tiraillante et / ou douloureuse de l'appendicite est accompagnée d'autres symptômes cliniques:

  • complètement perdu intérêt pour la nourriture;
  • la nausée se développe et se transforme en vomissement;
  • légère augmentation de la température corporelle selon le type subfébrile;
  • constamment blessé au côté droit de l'abdomen;
  • il y a un trouble de la miction, des selles liquides possibles et une accélération du rythme cardiaque.

Note! Une caractéristique de la forme aiguë de l'appendicite est que lors de la palpation de la partie inférieure gauche de la cavité abdominale, la douleur dans l'abdomen se répercute sur la zone ombilicale et la région iliaque droite.

Problèmes urinaires

La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen peut être provoquée par divers types de bactéries et de virus qui pénètrent dans le système urogénital. Les nausées et les douleurs dans le bas de l'abdomen, dans ce cas, sont provoquées symptomatiquement par l'apparition d'une infection urinaire, ce qui entraîne une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. En urologie, une telle violation de l'organe systémique du système urinaire est définie comme une cystite.

Les symptômes caractéristiques d'une infection aiguë de la vessie comprennent:

  • les mictions fréquentes doivent se produire à des intervalles de 5 à 6 minutes;
  • lourdeur dans l'abdomen;
  • condition inconfortable, dans laquelle l'estomac tire constamment;
  • écoulement sanguin marqué dans l'urine;
  • il y a un sentiment de vidange incomplète.

Le traitement antibactérien thérapeutique, dans ce cas, n’est effectué qu’après la détection d’un agent pathogène infectieux et de sa sensibilité aux antibiotiques. En outre, des symptômes douloureux, tels que maux de dos et / ou douleurs abdominales basses, peuvent indiquer une inflammation de l'urètre, également provoquée par une lésion infectieuse des parois de l'urètre.

Et aussi la douleur dans l'abdomen, s'étendant au dos et au dos, peut être associée à une inflammation du bassinet du rein et du système tubulaire du rein. La pyélonéphrite est la maladie la plus courante du système urinaire chez les femmes et les filles. Dans la mesure où, principalement, la pathologie urologique dans le régulateur de la formation de l'urine est causée par une pénétration bactérienne dans le canal urogénital au cours du cycle menstruel en raison du non-respect des règles d'hygiène personnelle et / ou sanitaire. Le tableau clinique des signes symptomatiques de pyélonéphrite est le suivant:

  • maux de dos et bas-ventre;
  • des nausées et parfois des vomissements surviennent;
  • il y a des frissons et de la fièvre;
  • la température corporelle monte à 38–40º C.

Des symptômes locaux de pyélonéphrite sont exprimés, ainsi que d'autres syndromes douloureux aux propriétés abdominales et d'intoxication, qui changent en fonction de l'âge du patient.

L'olithiase, ou urolithiase, est une autre explication de la douleur au bas-ventre et à la propagation du bas du dos. Des calculs (concrétions) dans le système urinaire peuvent provoquer des douleurs insupportables dans la cavité abdominale ou dans la région de la moelle épinière au bas du dos.

La colique rénale est le syndrome douloureux le plus aigu dans lequel le tartre endommage les parois de la surface de l'uretère. La rétention urinaire aiguë tire le bas de l'abdomen et le bas du dos.

Symptômes de douleur en violation du tractus gastro-intestinal

La douleur dans le bas du dos, qui fait mal au dos et tire le bas de l'abdomen, peut refléter un état problématique dans le système du tractus gastro-intestinal. Dans les infections intestinales, une douleur non localisée est observée, qui saisit toute la cavité abdominale de la colonne vertébrale de la colonne vertébrale thoracique au petit bassin. Les symptômes douloureux attaquent la moitié inférieure de l'abdomen et l'estomac et se propagent sur les côtés de la section vertébrale, provoquant des ballonnements, une flatulence et un inconfort général des organes internes du système. La dernière étape est la douleur, ce qui donne le bas du dos. Quand une personne a des selles, elle découvre des inclusions sanglantes et / ou muqueuses dans les matières fécales. Tous ces symptômes sont les signes d’une infection intestinale causée par la salmonelle.

Si vous avez mal à l'estomac, à la région lombaire, au dos ou en tirant avec une température corporelle basse, il est tout à fait possible qu'il y ait tous les signes de colite - une inflammation aiguë de la membrane muqueuse du côlon. Cette maladie touche souvent les hommes après 45 ans et, chez les personnes de sexe masculin, une organisation problématique du système digestif commence à apparaître dès l'adolescence, au moment de la formation du cycle menstruel.

Autres symptômes cliniques

La lombalgie chez une femme ou un homme peut être associée à une pathologie abdominale commune - une hernie inguinale. Le renflement du péritoine dans le canal inguinal à gauche ou à droite peut être dû à une pression accrue dans la cavité abdominale, due à la gravité du poids, au transfert fréquent de charges dépassant les normes interindustrielles. Malheureusement, ce problème est de plus en plus fréquent chez les femmes. À ce jour, dans la Fédération de Russie, une hernie inguinale a été enregistrée chez 4% des femmes et ce chiffre avoisine les 30% chez les hommes. Symptômes initiaux

  • tire le bas-ventre et le bas du dos après le transfert ou la levée de la gravité;
  • il y a des douleurs d'intensité variable dans la région pelvienne;
  • l'haltérophilie provoque des nausées et des vomissements;
  • saillie tumorale visuellement pelotée dans la région de l'aine.

Il y a des cas où la douleur causée par le pincement amène une personne à s'évanouir. Avec de tels symptômes, une personne a besoin de soins médicaux urgents.

De plus, des transformations destructives-dystrophiques (ostéochondroses) dans la colonne lombo-sacrée peuvent assurer le pincement des racines nerveuses, ce qui, en cas de violation de l'innervation dans le corps, provoque des douleurs au bas ventre et au dos, chez la femme ou l'homme. Localiser la zone douloureuse lors du pincement des branches nerveuses - milieu du dos, région inguinale, bas de l'abdomen et des fesses.

Le dos et le bas de l'abdomen résultent souvent de néoplasmes malins ou bénins qui se produisent dans les organes systémiques du tube digestif ou du système urogénital. Chaque cas spécifique de symptômes douloureux chez les femmes et les hommes doit être considéré individuellement.

Les causes les plus courantes de la douleur chez les femmes

Certaines douleurs chez les femmes peuvent être associées à divers problèmes gynécologiques. Donc, si la longe fait mal après l'ovulation, il est probable qu'un cycle menstruel extraordinaire est à prévoir. Il est bien pire lorsque des douleurs abdominales ou au bas du dos surviennent au milieu du cycle, ce qui indique une protection hormonale instable. Le bas-ventre et la région lombo-sacrée peuvent-ils être affectés par d'autres pathologies gynécologiques? Considérez les conditions et les désordres pathologiques les plus probables dans le système de reproduction du corps de la femme:

  1. La courbure de l'utérus, ou rétroflection, est formée à la suite d'adhérences de l'organe reproducteur, déclenchées par une faiblesse du muscle pelvien, une perte de l'intégrité du ligament sous l'influence de divers facteurs de force ou par des processus inflammatoires des organes du bassin. Il y a une douleur lombaire, des douleurs et des tiraillements douloureux au bas de la cavité abdominale.
  2. Le fibromyome est une tumeur bénigne qui se produit dans le myomètre utérin. La fréquence des plaintes de douleurs dans la cavité abdominale et dans le bas du dos, avec un diagnostic confirmé, est de 25% du nombre total de maladies gynécologiques.
  3. L'inflammation des appendices utérins (annexite) associée à la pénétration dans les trompes de Fallope d'agents pathogènes bactériens à Gram positif ou à Gram négatif provoque également une gêne dans la région lombaire et dans le bas de l'abdomen chez la femme. Les symptômes douloureux peuvent apparaître après une interruption artificielle de la grossesse, après un contact sexuel au cours du cycle menstruel, en raison d'une hypothermie des organes reproducteurs de l'appareil reproducteur ou d'un affaiblissement général du système de défense immunitaire.
  4. Une situation critique est la rupture de l'oviducte ou de l'ovaire, dans laquelle la femme ressent une douleur insupportable au bas de l'abdomen et au bas du dos. Afin d'éviter une infection générale de la cavité abdominale, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.
  5. La grossesse extra-utérine et le risque de fausse couche provoquent non seulement des douleurs au bas du dos et au bas de l'abdomen, mais s'accompagnent parfois de saignements abondants. Cette condition nécessite également des soins médicaux d'urgence.

Les symptômes de douleur dans le corps d'une femme peuvent survenir non seulement pour des indications médicales gynécologiques, mais également après une dépression nerveuse, un état de dépression, une surmenage psycho-émotionnelle et d'autres facteurs.

Causes de la douleur au bas du dos et du bas-ventre chez les hommes

L'anatomie masculine présente, outre celle du corps de la femme, des caractéristiques exceptionnelles qui peuvent entraîner simultanément des douleurs dans le bas de l'abdomen et des douleurs dans la région lombo-sacrée. La cause principale des symptômes cliniques est une perturbation fonctionnelle du fonctionnement rythmique des organes du système reproducteur. L'inflammation de la prostate est le facteur de malaise le plus souvent à l'origine de la cause et de l'effet. Parmi toutes les maladies urologiques chez les hommes, la position TOP-3 est fiable. Symptômes de la prostatite:

  • tire la cavité abdominale inférieure;
  • les muscles du dos et la douleur de la colonne lombaire;
  • il y a une nycturie ou une envie fréquente d'uriner;
  • il y a une douleur et une sensation de brûlure pendant la miction.

En outre, l'hypertrophie de la prostate, au contact du rectum, provoque des douleurs et des difficultés de défécation.

  • mode de vie sédentaire ou forte diminution de l'activité physique;
  • consommation excessive de boissons fortes;
  • abstinence sexuelle prolongée;
  • réduction des propriétés protectrices du corps;
  • hypothermie du système urogénital.

Cependant, il existe d'autres facteurs de causalité pour la maladie de la prostate. L'agent causal de la prostate peut être une infection virale ou bactérienne, pénétrant à la suite d'une pathologie chronique du système urinaire ou transmis par le tractus génital anal.

Un autre agent causal des symptômes douloureux peut être une orchepididymite ou une inflammation du testicule et de son appendice chez l'homme. La maladie, exprimée en douleurs lombaires, en tiraillements douloureux et douloureux dans la partie abdominale du corps, peut être déclenchée par une infection aiguë des organes du système génito-urinaire ou par leur pathologie chronique.

Recommandation du docteur

Pour toute crise de douleur dans la cavité abdominale ou la moelle épinière, vous ne devez pas vous auto-traiter, mais encore moins utiliser les formes posologiques de l'analgésique (médicaments). Seul le spécialiste du profil établira le diagnostic correct et sélectionnera la méthode d’intervention thérapeutique ou chirurgicale appropriée. Appelez pour des soins d'urgence si:

  • le syndrome douloureux ne disparaît pas dans les 2-3 heures;
  • en cas de toux ou d'action active, la douleur augmente;
  • il y a douleur pendant les selles;
  • des excréments sanglants ont été trouvés dans les matières fécales, ou sa couleur a pris une couleur anormalement noire, signe de saignement interne.

Cependant, les douleurs abdominales et dorsales peuvent indiquer non seulement une pathologie clinique, mais peuvent également résulter d'un étirement musculaire élémentaire après un effort physique actif.