Ketonal comprimés: mode d'emploi

Comprimés Ketonal a un effet anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique, se réfère à AINS. Utilisations pour divers syndromes de douleur et processus inflammatoires d’étiologies diverses.

La substance active inhibe la production de bradykinine et de prostaglandines et stabilise le fonctionnement des membranes lysosomales. Dans le même temps, le kétoprofène ne nuit pas à l’état du cartilage des articulations.

Sur cette page vous trouverez toutes les informations sur Ketonal: les instructions complètes d'utilisation de ce médicament, les prix moyens en pharmacie, les analogues complets et incomplets du médicament et les avis de personnes ayant déjà utilisé Ketonal. Voulez-vous laisser votre avis? S'il vous plaît écrivez dans les commentaires.

Groupe clinique et pharmacologique

Conditions de vente en pharmacie

Il est délivré sans ordonnance du médecin.

Combien coûte Ketonal? Le prix moyen dans les pharmacies est de 200 roubles.

Forme de libération et composition

Ketonal comprimés 50 mg - forme ronde biconvexe, enrobés dans des bouteilles en verre foncé de 20 p. dans une boîte en carton.

  • Chaque comprimé contient 100 mg de kétoprofène.
  • Excipients: stéarate de magnésium, dioxyde de silicium anhydre colloïdal, povidone, amidon de maïs, talc purifié, lactose monohydraté.
  • Coquille du comprimé: hypromellose E464, macrogol 400, colorant bleu d'indigotine E132, dioxyde de titane E171, talc purifié, cire de carnauba.

Effet pharmacologique

L'ingrédient actif de Ketonal - le kétoprofène - appartient au groupe des AINS et a un effet analgésique, anti-inflammatoire et antipyrétique. Le mécanisme d'action de Ketonal est associé au blocage des prostaglandines E2, à la suppression de l'activité de la COX (cyclooxygénase), à ​​l'inhibition de la synthèse de la bradykinine et à la stabilisation des membranes lysosomales.

Tous ces effets de Ketonal confèrent une activité anti-inflammatoire élevée, ce qui permet de réduire les manifestations de maladies inflammatoires et dégénératives et d'obtenir un effet analgésique persistant. Après administration orale, Ketonal est rapidement absorbé par le tractus gastro-intestinal. La concentration sanguine maximale est atteinte 1,5 à 2 heures après la prise des comprimés habituels et 4 à 6 heures après la prise des comprimés à action prolongée.

Si Ketonal est utilisé par voie rectale, la concentration maximale du médicament est atteinte encore plus rapidement: après 65 à 80 minutes, avec l'administration par voie intraveineuse, la concentration maximale est atteinte dans les 5 minutes. Ketonal ne s'accumule pas et ne nécessite pas d'ajustement posologique, en fonction de l'âge du patient. La demi-vie est d'environ 2 heures. Ketonal est principalement excrété par le foie (environ 90%). En cas d'insuffisance rénale, l'élimination de Ketonal ralentit d'environ 1 heure. Par conséquent, les patients insuffisants rénaux nécessitent un ajustement de la dose.

Indications d'utilisation

Ketonal est un antirhumatismal non stéroïdien ayant des effets anti-inflammatoires, analgésiques et antipyrétiques. Il est utilisé pour soulager la douleur dans un certain nombre de syndromes douloureux et pour traiter les maladies rhumatismales inflammatoires, dégénératives et métaboliques.

Indications d'utilisation Douleur:

  • menstruations douloureuses;
  • post-traumatique;
  • postopératoire;
  • douleur due aux métastases osseuses chez les patients atteints de tumeurs.
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • goutte, pseudogoutte; l'arthrose;
  • spondylarthrite ankylosante, arthrite psoriasique, arthrite réactionnelle;
  • rhumatisme extra-articulaire (tendinite, bursite, capsulite de l’articulation de l’épaule).

Contre-indications

Les contre-indications à l'utilisation de toutes les formes de cétonal sont:

  1. Troisième trimestre de la grossesse;
  2. L'âge des enfants est inférieur à 15 ans;
  3. Hypersensibilité à la substance active ou aux composants auxiliaires du médicament, ainsi qu’aux salicylates et autres AINS.

Les comprimés, les gélules, la solution et les suppositoires sont contre-indiqués dans les cas suivants:

  1. UCK, maladie de Crohn;
  2. Insuffisance hépatique sévère;
  3. Insuffisance rénale sévère;
  4. Hémophilie et autres troubles de la coagulation;
  5. Maladie rénale progressive;
  6. Insuffisance cardiaque non compensée;
  7. Dyspepsie chronique;
  8. Période d'allaitement;
  9. La période postopératoire après pontage coronarien;
  10. Saignements gastro-intestinaux, cérébrovasculaires et autres (ou présumés saignements);
  11. Antécédents d'asthme bronchique, de rhinite ou d'urticaire causés par la prise d'acide acétylsalicylique ou d'un autre AINS;
  12. Ulcère peptique et 12 ulcère duodénal dans la phase aiguë.

Les comprimés, gélules, suppositoires et solution de Kétonal sont prescrits avec prudence lorsque:

  1. Insuffisance rénale;
  2. Insuffisance cardiaque chronique;
  3. L'hypertension;
  4. Troubles sanguins;
  5. La déshydratation;
  6. Un ulcère peptique dans l'anamnèse;
  7. Une histoire d'asthme bronchique;
  8. Dyslipidémie;
  9. Maladie hépatique progressive;
  10. L'hyperbilirubinémie;
  11. Alcoolisme;
  12. Le diabète;
  13. Données anamnestiques sur le développement de lésions gastro-intestinales;
  14. La présence d'une infection à Helicobacter pylori;
  15. Fumer;
  16. Patients âgés;
  17. Grossesse dans les trimestres I et II;
  18. Intolérance héréditaire au galactose, au fructose, au déficit en lactase, au syndrome de malabsorption du glucose-galactose, au déficit en saccharose-isomaltase;
  19. Utilisation concomitante d'un traitement avec des agents antiplaquettaires, des anticoagulants, des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, du GCS par voie orale;
  20. Maladies cardiovasculaires, cérébrovasculaires et maladies des artères périphériques cliniquement exprimées.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

L'inhibition de la synthèse des prostaglandines peut avoir un effet indésirable sur le déroulement de la grossesse et / ou sur le développement embryonnaire. Les données obtenues lors d'études épidémiologiques portant sur l'utilisation d'inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines en début de grossesse confirment l'augmentation du risque d'avortement spontané et de formation de malformations cardiaques (environ 1 à 1,5%).

La nomination du médicament aux femmes enceintes dans les trimestres I et II de la grossesse n'est possible que si les avantages pour la mère justifient le risque possible pour le fœtus.

Le kétoprofène est contre-indiqué chez la femme enceinte au cours du troisième trimestre de la grossesse en raison du risque de développer une activité générique utérine affaiblie et / ou de la fermeture prématurée du canal artériel, d’une augmentation possible du temps de saignement, d’un manque d’eau et d’une insuffisance rénale.

À l'heure actuelle, il n'existe aucune donnée sur la libération de kétoprofène dans le lait maternel. Par conséquent, si vous devez utiliser le kétoprofène d'une femme qui allaite, vous devez décider d'interrompre l'allaitement.

Instructions d'utilisation

Les instructions d'utilisation indiquent que Ketonal est pris par voie orale.

Les capsules ou les comprimés doivent être avalés entiers pendant ou après un repas, de l'eau potable ou du lait (le volume du liquide doit être d'au moins 100 ml).

  • La dose maximale de kétoprofène est de 200 mg / jour.
  • Capsules 50 mg: généralement prescrits 1-2 capsules. 2-3 fois / jour.
  • Comprimés pelliculés, 100 mg: généralement prescrits pour 1 comprimé. 2 fois / jour.

Ketonal dans ces formes galéniques pour administration orale peut être associé à l’utilisation de suppositoires rectaux; par exemple, un patient peut prendre 1 capsule (50 mg) le matin et au milieu de la journée et entrer 1 suppositoire (100 mg) par voie rectale le soir; ou le patient peut prendre 1 comprimé pelliculé (100 mg) le matin et entrer 1 suppositoire (100 mg) par voie rectale le soir.

  • Comprimés à action prolongée, 150 mg: prescrits par 1 comprimé. 1 heure / jour

La dose quotidienne maximale (y compris l’utilisation de diverses formes posologiques) est de 200 mg.

Effets secondaires

Avec usage systémique et rectal:

  1. Système nerveux: peu fréquent - fatigue, nervosité, maux de tête, somnolence, vertiges, cauchemars; rarement - migraine, paresthésie, neuropathie périphérique; la fréquence est inconnue - violation du goût, convulsions, hallucinations, trouble de la parole, désorientation;
  2. Sang et système lymphatique: rarement - leucopénie, anémie hémorragique; fréquence inconnue - thrombocytopénie, agranulocytose, altération de la fonction de la moelle osseuse;
  3. Système immunitaire: fréquence inconnue - réactions anaphylactiques;
  4. Le système digestif: souvent - douleur abdominale, dyspepsie, nausée, vomissement; rarement - distension abdominale, diarrhée ou constipation, gastrite; rarement - stomatite, ulcère peptique; très rarement - perforation, saignements gastro-intestinaux, exacerbation de la maladie de Crohn ou colite ulcéreuse;
  5. Système cardiovasculaire: la fréquence est inconnue - tachycardie, hypertension, insuffisance cardiaque, vasodilatation;
  6. Système respiratoire: rarement - œdème laryngé, saignements de nez, asthme; la fréquence est inconnue - rhinite, bronchospasme (en particulier chez les patients présentant une hypersensibilité aux AINS);
  7. Foie et voies biliaires: rarement - augmentation des taux de bilirubine et d’enzymes hépatiques, hépatite;
  8. Système urinaire: très rarement - syndrome néphrotique, néphrite interstitielle, valeurs anormales de la fonction rénale, insuffisance rénale aiguë;
  9. Peau: rarement - démangeaisons et éruptions cutanées; la fréquence est inconnue - alopécie, érythème, photosensibilisation, urticaire, éruption bulleuse, œdème de Quincke, nécrolyse épidermique toxique;
  10. Organes sensoriels: rarement - acouphènes, vision trouble, changement de goût, conjonctivite;
  11. Autre: rarement - fatigue, œdème; rarement - hémoptysie, métrorragie, prise de poids.
  12. Réactions locales lors de l’utilisation de suppositoires: irritation de la membrane muqueuse, sensation de brûlure et selles molles.

Surdose

Une surdose de formes orales se manifeste sous forme de nausées, vomissements, douleurs abdominales, vomissements avec du sang, méléna, troubles de la conscience, dépression respiratoire, convulsions, dysfonctionnement rénal, insuffisance rénale.

Dans ce cas, un lavage gastrique, du charbon actif, un traitement symptomatique, la prise d'histamine bloquant les récepteurs H2, d'inhibiteurs de la pompe à proton, d'inhibiteurs de la prostagladine sont indiqués. L'antidote spécifique n'est pas connu.

Instructions spéciales

Les comprimés et les gélules peuvent être pris avec du lait ou des antiacides (par exemple, Almagel, Maalox, Phosphalugel, etc.), car ces substances n'affectent pas l'absorption du composant actif de Ketonal et réduisent en même temps le risque de développement de complications et d'effets secondaires du tube digestif.

Lors d'une utilisation prolongée de Ketonal (plus d'une semaine), il est nécessaire de prendre régulièrement une numération globulaire complète ainsi que de surveiller les performances des reins et du foie. Une attention particulière doit être portée aux numérations sanguine, hépatique et rénale lors de la prise de Ketonal chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Ketonal doit être utilisé avec précaution en présence d’hypertension et de maladie cardiaque chez une personne, qui sont associées et associées à un œdème. Dans ces cas, pendant toute la durée de l'utilisation de Ketonal, il est nécessaire de surveiller en permanence le niveau de pression artérielle.

Interactions médicamenteuses

  1. En association avec d'autres AINS, les salicylés, le GCS et l'éthanol, le risque de saignement dans le tractus gastro-intestinal est accru.
  2. Ketonal augmente la concentration en glycosides cardiaques, les inhibiteurs lents des canaux calciques, les préparations de lithium, la cyclosporine, le méthotrexate et leur utilisation simultanée.
  3. En association avec des anticoagulants, des thrombolytiques et des agents antiplaquettaires, le risque de saignement augmente.
  4. En cas d'administration concomitante de diurétiques ou d'inhibiteurs de l'ECA, le risque d'insuffisance rénale est accru.
  5. Lorsqu'il est administré par voie orale, le médicament réduit l'effet des diurétiques et des antihypertenseurs, renforce l'action de l'hypoglycémiant et de certains anticonvulsivants.
  6. Le médicament peut réduire l'efficacité de la mifépristone. Vous devez donc respecter un intervalle de traitement de 8 à 12 jours.

Les avis

Nous avons recueilli des critiques de gens sur Ketonal:

  1. Anna «Ketanol» lui-même, je ne l'accepte que dans des cas très extrêmes, principalement à cause de maux de dents, après avoir été chez le dentiste, lorsque je dois supporter un jour ou deux et que la force et le désir me quittent depuis longtemps. Je sais que c'est très nocif et qu'il n'y a pas d'effets secondaires, ce n'est pas le cas. Lors de l'allaitement, le médecin a recommandé quelques jours pour prendre le kétanol comme anesthésique après l'extraction d'une dent, mais a noté que pendant que je prenais ce médicament, je ne devrais en aucun cas allaiter et veiller à exprimer mon lait. Eh bien, sans compter qu'après l'avoir prise, j'ai un état terrible: brûlures d'estomac, nausée. Mais avec une douleur intense, seulement il me sauve.
  2. Natalia Ketonal est un excellent analgésique. Sans cela, je n'aurais littéralement pas survécu aux jours critiques. Et avec lui, la douleur disparaît après un maximum de 20 minutes - et vous pouvez à nouveau travailler et vivre comme si de rien n'était. De mal aux dents, il aide aussi parfaitement et agit après une journée vérifiée. En ce qui concerne le prix - oui, ce n’est pas le moins cher des produits proposés, mais il est beaucoup plus efficace que le même SHPY, d’une durée pouvant aller jusqu’à une heure. Je le porte toujours avec moi au cas où. Je recommande!
  3. Lydia Que puis-je dire, Ketoneal m'a sauvé plus d'une fois avec diverses inflammations et douleurs. J'ai donc récemment décidé d'y recourir lorsque la douleur au genou (gonarthrose) et aux mains des deux mains (inflammation des tendons) est devenue intolérable et qu'aucune procédure physique ni aucun gel ne pouvaient y faire face. J'ai acheté un comprimé de 150 mg, je l'ai pris conformément aux instructions, une fois par jour. La douleur a déjà disparu le deuxième jour d'admission. Mais le troisième jour, une réaction allergique grave se manifestant sous la forme d'une éruption cutanée, l'administration du médicament devait être arrêtée. Comme dit le proverbe: "l'un guérit et l'autre estropié".

Les analogues

Analogues structurels de la substance active:

  • Kétoprofène biologique;
  • Kétoprofène-vert;
  • Kétoprofène-ESCOM;
  • Ketospray;
  • Aki;
  • Oruvel;
  • Profenid;
  • Arketal Rompharm;
  • Artrozilen;
  • Artrum;
  • Bystrumgel;
  • Fastcaps;
  • VALUSAL;
  • Le kétoprofène;
  • Ketoprofen Vramed;
  • Kétoprofène MW;
  • Fastum;
  • Gel Fastum;
  • Febrofid;
  • Flamaks forte;
  • Flamax;
  • Flexen.

Avant d'utiliser des analogues, consultez votre médecin.

Conditions de stockage et durée de vie

Ketonal doit être stocké dans un endroit sombre et sec, où la température de l'air ne dépasse pas 250 ° C.

Instructions détaillées pour l'utilisation Ketonal

«Ketonal» est le nom médical d'un médicament anesthésique de renommée internationale qui possède également des effets anti-inflammatoires et antipyrétiques.

Il fait référence aux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens utilisés pour le traitement symptomatique de maladies du système musculo-squelettique et des organes internes.

Ketonal est un médicament efficace capable de traiter avec succès le syndrome de la douleur d'étiologies variées. Il est donc utilisé dans le traitement de nombreuses maladies et affections dans lesquelles une personne ressent une douleur intense.

Ce médicament est disponible sous différentes formes: sous forme de suppositoires, de crèmes, de solutions pour injections, de gélules et de comprimés. Grâce à cela, un patient de n'importe quelle catégorie d'âge peut choisir la forme la plus commode de ce médicament.

Quelle est l'action pharmacologique?

Analgésique, normalisant la température corporelle et éliminant l'inflammation, l'effet de la prise du médicament est dû à la présence dans sa composition du composant principal - le kétoprofène. Cette substance sous-tend les propriétés uniques de Ketonal: augmenter le seuil de la douleur, normaliser l'état des membranes lysosomales et inhiber la libération d'enzymes qui, en présence de processus inflammatoires, détruisent les tissus.

La concentration maximale du principe actif dans le sang humain peut être observée environ 1, 7, 2, 5 heures après la consommation des comprimés. On estime qu'environ 90% du médicament élimine le foie. Dans le même temps, la demi-vie d'élimination varie dans les 2 heures.

Quand est nommé?

Ce médicament est prescrit individuellement, en tenant compte des caractéristiques du patient, de son âge et de sa maladie. Le médicament peut être pris indépendamment, mais seulement pour une courte période et en l'absence de contre-indications.

Lisez la suite - Mode d'emploi et prix pour Artrozilen. Description détaillée du médicament.

L'article (lien) manuel pour Nimesulide.

Ces pilules sont recommandées par les médecins en cas de telles pathologies inflammatoires et dégénératives du système musculo-squelettique, telles que:

  1. la polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire destructrice qui affecte les grandes et les petites articulations des membres;
  2. inflammation des articulations sur le fond du psoriasis - arthrite psoriasique;
  3. La spondylarthrite ankylosante est une affection qui s'accompagne d'une restriction de la mobilité de la colonne vertébrale et, dans certains cas, d'un ajout d'organes internes au processus inflammatoire.
  4. l'arthrose - un problème aux articulations causé par des dommages au tissu cartilagineux;
  5. l'arthrite goutteuse est une pathologie articulaire déclenchée par le dépôt de sels d'acide urique dans divers organes et tissus.

Nous énumérons d’autres cas dans lesquels les professionnels de la santé considèrent également qu’il est approprié d’utiliser:

  1. douleurs musculaires;
  2. mal de dents et maux de tête insupportables;
  3. douleurs articulaires;
  4. la radiculite est une affection impliquant des lésions de faisceaux de fibres nerveuses s'étendant à partir de la région de la moelle épinière;
  5. lésion nerveuse périphérique provoquant une douleur intense - névralgie;
  6. douleur osseuse apparaissant à l'arrière-plan de la pathologie du tissu osseux - ossalgie;
  7. processus inflammatoire touchant la zone proche ou à l'intérieur du tendon tendineux;
  8. bursite - inflammation des poches articulaires;
  9. annexite est un processus inflammatoire qui se produit dans les appendices utérins.

Le kétonal est le moyen le plus efficace d’éliminer la douleur après des contusions, des fractures et des blessures, ainsi qu’après des interventions chirurgicales.

Ce médicament est populaire en dentisterie, gynécologie, neurologie et, en raison de sa rapidité d'action, il est utilisé pour soulager la condition des personnes présentant des formations oncologiques.

Règles d'admission et posologie recommandée

La posologie de ce médicament est calculée par un professionnel de la santé en fonction de l'état du patient, de son âge, du type de maladie et des caractéristiques individuelles de son corps.

Dans la plupart des cas, le médicament est prescrit sous forme de comprimés à une dose de 150 mg. (1 comprimé) 1 - 2 fois par jour. La dose quotidienne maximale de sécurité du médicament est de 300 mg. La durée moyenne du traitement varie de 1 à 2 semaines, mais si nécessaire, elle peut être augmentée par un médecin.

Contre-indications

Avant de prendre ce médicament, il est très important de vous familiariser avec cette section, car il existe les contre-indications suivantes à recevoir:

  • L'aspirine d'asthme;
  • hypersensibilité aux composants du médicament;
  • maladie rénale chronique ou autres organes internes;
  • colite ulcéreuse;
  • diverticulite - affection particulière caractérisée par une saillie de la paroi intestinale;
  • ulcère peptique;
  • La maladie de Crohn est un processus inflammatoire localisé dans le tube digestif.
  • troubles de la coagulation;
  • l'âge d'enfant jusqu'à 14 ans;
  • période de grossesse et d'allaitement - allaitement.

Les médecins recommandent de prendre ce médicament avec prudence aux personnes souffrant d'anémie et d'asthme. Les patients présentant une dépendance à l'alcool, une cirrhose du foie, une insuffisance hépatique, un diabète, un œdème, une maladie de l'appareil circulatoire doivent faire preuve de la plus grande prudence lors de l'utilisation du médicament et, à la moindre détérioration du bien-être, consulter immédiatement un médecin.

Effets secondaires

À la suite de la réception, les effets indésirables suivants peuvent survenir:

  • selles avec facultés affaiblies;
  • des nausées et des vomissements;
  • perturbation du foie et des reins;
  • douleur abdominale;
  • bouche sèche;
  • stomatite;
  • des vertiges;
  • la migraine;
  • saignements gastro-intestinaux;
  • fatigue, nervosité et irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • trouble de la parole;
  • les acouphènes;
  • vision floue;
  • l'hypertension;
  • manifestations allergiques, etc.

Si au moins plusieurs des affections susmentionnées apparaissent, consultez immédiatement un médecin. Afin de prévenir leur apparition, il est très important de traiter soigneusement le traitement: assurez-vous d'abord qu'il n'y a pas de contre-indications à utiliser, respectez la posologie indiquée dans les instructions et suivez scrupuleusement toutes les instructions du médecin traitant.

Interactions médicamenteuses

Le kétotifène - le composant principal de ce médicament pouvant se lier aux protéines plasmatiques, il convient de réduire la posologie de la diphénylhydantoïne utilisée simultanément avec le cétonal, les anticoagulants et les médicaments contenant du soufre.

Le kétanol réduit les effets des antihypertenseurs et des diurétiques.

Ce médicament améliore l'effet de la prise de médicaments hypoglycémiques par voie orale.

Conditions de stockage

Ketonal doit être tenu hors de portée des enfants, dont la température ne dépasse pas 25 ° C. La durée de conservation des comprimés est de 5 ans.

Continuez à lire - le prix des comprimés Actovegin. Où est le moins cher d'acheter le médicament?

Les nouveaux analogues (tyts) du gel de kétoprofène.

Le coût des comprimés pour 20 pièces par paquet varie entre 200 roubles en Russie et 35 hryvnia en Ukraine.

Les analogues

Les médicaments suivants sont des analogues de l'ingrédient actif principal:

  1. Artrum,
  2. Artrozilen,
  3. Fastcaps,
  4. Ketoprofen Vramed,
  5. Ketoprofen-ESCOM,
  6. Flamax,
  7. Profenid et autres.

Les avis

Ketonal depuis longtemps sur le marché pharmaceutique a réussi à se recommander comme un médicament efficace et sans danger. Cela est confirmé par de nombreuses critiques positives concernant ce médicament, que vous trouverez à la fin de l'article. Malgré la longue liste d'effets indésirables et de contre-indications à utiliser, Ketonal est parvenu à faire face à la douleur et à l'inflammation.

Le plus important est de suivre à la lettre la posologie recommandée et de suivre toutes les prescriptions du médecin traitant.

Ketonal comprimés pour éliminer la douleur et l'inflammation

Médicaments Les instructions d'utilisation des comprimés Ketonal sont classées comme anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il a un large spectre d'action, est utilisé comme agent antipyrétique et analgésique. Les capsules de kétonal soulagent efficacement les douleurs de toutes origines. La substance active du médicament est le kétoprofène, fabriqué à partir d'acide propionique. Pénétrant dans la circulation sanguine, les composants du médicament affectent les terminaisons nerveuses au niveau cellulaire, réduisant considérablement leur sensibilité et augmentant le seuil de douleur du corps. Prendre le médicament est recommandé pour les maladies des systèmes cardiovasculaire, digestif et urogénital. Le médicament anesthésie complètement le foyer de l’inflammation ou des lésions dans les 60 à 90 minutes suivant l’ingestion.

Composition et libération

Le médicament est délivré dans les pharmacies sur ordonnance. Les comprimés ou les gélules sont emballés dans des récipients en verre en verre opaque foncé.

Les gélules de kétonal bleu-blanc contiennent 50 mg de kétoprofène. L'ingrédient actif est une poudre blanche.

Outre le kétoprofène, les gélules à 50 mg contiennent:

  • le lactose;
  • dioxyde de titane;
  • la gélatine;
  • stéarate de magnésium;
  • colorant organique;
  • dioxyde de silicium colloïdal.

Dans une bouteille 25 capsules. Le récipient lui-même, ainsi que le mode d'emploi, est placé dans une boîte en carton.

Les comprimés de Ketonal ont une composition similaire, ils sont ronds, convexes sur 2 côtés. Un comprimé contient 100 mg ou 150 mg de substance active. L'amidon de maïs, le talc, le lactose et la povidone sont utilisés comme charges. 20 comprimés sont emballés dans une bouteille.

La durée de conservation des comprimés et des gélules est de 5 ans à compter de la date de fabrication, à condition qu'ils soient correctement conservés. Conservez le médicament dans un endroit sombre, hors de la portée des enfants, des personnes non autorisées et des animaux domestiques. La température doit être comprise entre +10 et +25 ºC.

Indications d'utilisation

Les capsules et les pilules anesthésiques affectent pratiquement tous les systèmes du corps.

Indications d'utilisation Ketonala suivants:

  1. Maladies inflammatoires et dégénératives des articulations. Le médicament aide bien à l'exacerbation de l'arthrite, de la spondylarthrite, de la goutte, de l'arthrose et de l'ostéochondrose.
  2. Douleur causée par des tumeurs malignes, une radiculite, des maladies du foie et des reins, une cystite aiguë et des hémorroïdes.
  3. Douleur après chirurgie aux organes internes, voies nasales, amygdales et dents.
  4. Menstruation douloureuse. Complications après l'accouchement, la fausse couche et l'avortement.
  5. Ecchymoses, blessures, plaies, fissures des os et du tissu cartilagineux. Entorses et larmes de ligaments.
  6. Brûlures thermiques et chimiques. Lésions cutanées causées par une exposition prolongée au soleil ou dans des zones fortement irradiées.
  7. Inflammation des organes génitaux chez l'homme et la femme (lésions du vagin, de l'utérus, de la prostate, de l'uretère).

Le médicament ne guérit pas la maladie, sa tâche consiste uniquement à réduire la douleur et à améliorer la qualité de la vie pendant un certain temps. La durée d'une dose unique du médicament est de 6-8 heures.

Restrictions existantes

Le médicament comporte un certain nombre de restrictions pour certains groupes de patients.

Contre-indications à sa réception les suivantes:

  • maladies du système digestif (ulcère, pancréatite, gastrite);
  • pathologie de la coagulation sanguine (hémophilie);
  • insuffisance rénale;
  • l'obésité du foie ou son échec;
  • maladie du muscle cardiaque;
  • la présence de saignements internes;
  • grossesse (troisième trimestre);
  • allaiter un nouveau-né;
  • âge (enfants et adolescents de moins de 16 ans);
  • asthme bronchique;
  • allergique à l'un des composants du médicament.

Attribuer des pilules aux fumeurs et aux personnes sujettes à l'alcoolisme, devrait être après leur examen pour la réaction du corps au kétoprofène.

Régime

Le médicament ne doit être retiré de l'emballage que s'il est utilisé immédiatement. De l'exposition à la lumière et à l'humidité, la substance active perd son efficacité.

Les règles pour prendre des médicaments contre la douleur sont les suivantes:

  • utiliser avec ou après les repas;
  • les pilules ne mâchent pas, avalent en entier;
  • boire de grandes quantités de liquide (eau, lait, thé faible sans sucre);
  • un traitement ne dure pas plus de 7 jours;
  • La dose quotidienne maximale de substance active est de 300 mg.

Les examens des médecins et des patients indiquent qu’un surdosage est dû à une dose unique ou à un usage fréquent d’un analgésique.

Événements indésirables et surdose

Les observations cliniques suggèrent que des effets secondaires d'intensité et de durée variables peuvent survenir lors de la prise de Ketonal.

Selon son âge et son état de santé, il peut avoir les réactions suivantes au médicament:

  1. Du côté du système nerveux central - maux de tête et stupéfaction. Souvent - fatigue et somnolence. Rarement - migraine, délire, trouble de la parole.
  2. Du côté du système digestif - nausée et vomissement, flatulence et diarrhée. Rarement - ulcère de l'œsophage, du duodénum et de l'estomac. Très rarement - dommages au foie et aux reins.
  3. Du côté du système cardiovasculaire - changements critiques de la pression artérielle, des arythmies et de la tachycardie.
  4. De la part des sens - diminution de l'acuité visuelle, du bruit et des acouphènes, perte de goût, inflammation de la membrane muqueuse des yeux.
  5. Sur la partie de la peau - éruption cutanée, démangeaisons, apparition d'ulcères et de furoncles.
  6. Du côté du système excréteur - mictions fréquentes. Rarement - hématurie et néphrite interstitielle.

Un symptôme commun est une détérioration de la santé, un malaise à l'estomac, un petit tremblement.

En cas de surdosage, le patient peut présenter les symptômes suivants:

  • hypertension artérielle;
  • des nausées et des vomissements;
  • diarrhée se développant rapidement;
  • douleur abdominale;
  • difficulté à respirer et essoufflement;
  • perte de conscience

En cas de surdosage, il est nécessaire de laver l'estomac. Si cette possibilité est absente, vous devez prendre un puissant absorbant. Il est recommandé de boire 5-10 comprimés de charbon actif. Si les symptômes ne disparaissent pas dans les 2 heures, vous devez appeler une ambulance ou emmener la victime à l'hôpital le plus proche.

Le kétoprofène réduit l'efficacité de la mifépristone, des antihypertenseurs et des diurétiques. Le principe actif Ketonal renforce l’effet des hypoglycémiants. L'utilisation simultanée de stéroïdes et d'alcool augmente le risque de saignement intestinal et gastrique.

Coût du médicament

Le prix du médicament est de:

  • 50 mg capsules numéro 25 - 95-120 roubles;
  • 100 mg comprimés numéro 20 - 185-210 roubles;
  • 150 mg comprimés numéro 20 - 200-240 roubles.

Le coût du médicament dépend du fabricant, de la région du pays, de la ville et du statut de la pharmacie.

Avis des patients

Dmitry, 32 ans, Kazan:

L'année dernière est venu la hernie vertébrale. Pour guérir cette maladie, il n’est possible que par le biais d’une opération, mais cette possibilité n’existe pas encore. La douleur est très forte, vous devez constamment prendre des médicaments. J'ai essayé beaucoup de médicaments, mais tous ont des effets secondaires sur le foie. Passons maintenant à Ketonal. Bien que tout soit normal, 3 capsules de 50 mg suffisent pour une journée. La chose la plus importante est que pas d'effets indésirables. Rarement et légèrement augmenté la pression. Comparé à la douleur de la colonne vertébrale endommagée, c'est une bagatelle.

Margarita, 26 ans, Mines:

Estomac très malade pendant la menstruation. A adressé avec ce problème au gynécologue. Elle a conseillé de prendre 1–2 capsules de Ketonal 3 fois par jour. Le médicament est vraiment bon, les règles ne sont plus aussi douloureuses. Mais un autre problème a été ajouté - la diarrhée. Pour la période de menstruations, il est nécessaire de demander un arrêt de travail ou une pause. Donc, prendre ce médicament est préférable pour les femmes au foyer ou pendant les vacances.

Elena, 32 ans, Voronej:

Quand j'étais enceinte, quelque part, j'ai contracté une infection, la cystite a commencé. La douleur était telle qu'elle était prête à escalader le mur. Je suis allée chez le médecin, elle m'a prescrit 1 comprimé de 150 mg de Ketonala par jour. Comme le terme était court (12 semaines), c'était sans danger. Cela a vraiment aidé, et l'échographie a montré qu'il n'y avait pas de complications avec le fœtus.

Vladimir, 46 ans, Syzran:

J'ai eu un accident, des fractures dans les os, de nombreuses plaies ouvertes et des hématomes. Après être sorti de l'hôpital, il a pris les médicaments de Ketonal pendant une semaine. Je tiens à dire que le médicament m'aide beaucoup. Je n'ai presque pas souffert de la douleur; à cause des effets secondaires, il y avait un léger vertige et des nausées. Les complications sur les reins et le foie n'étaient pas.

Qu'est-ce qui aide les comprimés cétoniques?

Les comprimés Ketonal appartiennent au groupe pharmacologique de médicaments ayant un effet anti-inflammatoire. Le médicament a une base non stéroïde et est utilisé pour soulager les symptômes prononcés apparus dans le contexte de diverses pathologies et s’accompagnant de douleur.

Description du médicament, composition

Les comprimés ronds à surface biconvexe ont une couleur bleu clair dosée à 100 mg et le blanc à 150 mg. Le principal ingrédient actif est le kétoprofène. Sont également inclus dans la composition des excipients médicamenteux - silice et dioxyde de titane, talc, cellulose et povidone. Ketonal est emballé dans un flacon en verre de 20 comprimés et une boîte d'instructions.

Indications et contre-indications

Traitement symptomatique de l'inflammation ou de la dégénérescence des os, des muscles et du tissu conjonctif des ligaments et du cartilage:

  • arthrite d'origines diverses;
  • arthrosynovite (inflammation du cartilage et du sac articulaire);
  • arthrose;
  • ostéochondrose;
  • altération de l'excrétion d'acide urique;
  • rhumatismes limités et généralisés;
  • périarthrite scapulaire de l'épaule.

Soulagement de la douleur d'intensité, de localisation et de pathogenèse variables:

  • mal aux dents;
  • myalgie;
  • névralgie;
  • sciatique;
  • lumbago;
  • inflammation des parois des vaisseaux sanguins;
  • coliques (rein, intestin);
  • bursite;
  • douleur post-traumatique;

Les comprimés de Ketonal soulagent la douleur causée par une altération du fonctionnement du système musculo-squelettique et éliminent les symptômes de pathologies combinées.

Restrictions d'utilisation

Le médicament ne peut pas être utilisé chez les patients présentant une hypersensibilité au kétoprofène et aux autres composants des comprimés. Si des antécédents de réaction à un anti-inflammatoire similaire ont déjà eu lieu, vous devez en informer le médecin. Asthme bronchique contrôlé et incontrôlé, polypes du nez et des sinus, intolérance à l'aspirine, ulcères et érosion du tube digestif au stade aigu, trouble de la coagulation du sang.

Avant d'utiliser Ketonal, il est nécessaire de mener une enquête auprès de spécialistes étroits. La durée du traitement est fixée par le médecin.

Ketonal n'est pas prescrit pour le travail des organes décompensés - insuffisance cardiaque, reins et foie.

L'abolition du médicament est liée à la progression de la maladie rénale, à une suspicion de saignements internes et de processus inflammatoires dans l'intestin.

L'anesthésique est contre-indiqué chez les patientes présentant des taux élevés de calcium dans le sang, des troubles du métabolisme et de la digestion et des modifications de la qualité et de la quantité des selles, chez les enfants de moins de 15 ans et au cours du troisième trimestre de la grossesse.

Effet thérapeutique

Le médicament et ses analogues agissent en combinaison, ce qui se traduit par un effet anesthésique, antipyrétique et anti-inflammatoire. Mais Ketonal ne peut pas être utilisé uniquement pour réduire la température, il est beaucoup plus faible que les médicaments spécialement développés à cet effet. La substance active bloque la production de prostaglandines, responsables du soutien et de la formation rapide de la réponse inflammatoire.

De plus, les médiateurs ont une capacité physiologique à développer une impulsion douloureuse.

Pendant la période d'allaitement, Ketonal ne peut pas être utilisé, il a un effet systémique accru et est facilement absorbé par le lait.

La popularité de Ketonal est assurée par une large gamme d’actions anesthésiques. Cela est dû à la puissante influence sur le tissu nerveux périphérique et les fibres centrales. Après la prise des pilules, la réponse inflammatoire est réduite, la douleur est soulagée et l'activité physique augmente considérablement.

Comment appliquer Ketonal?

Les comprimés ne mâchent pas et avalent sous forme entière avec de la nourriture ou après les repas. Pour faciliter le passage dans l'œsophage et sa dissolution, il est recommandé de boire un comprimé avec au moins 100 ml d'eau ou de lait.

La posologie maximale de Ketonal ne doit pas dépasser 200 mg par jour. Si le comprimé 50 mg de la substance active, alors boire 1 morceau 3 fois par jour. Une combinaison d'une forme posologique avec une autre est possible, par exemple, des comprimés / suppositoires ou des comprimés / pommade. La quantité totale de kétoprofène ne doit pas dépasser 200 mg, tenir compte de tous les types de formes posologiques.

Ketonal Duo - une nouvelle forme posologique se distingue des comprimés classiques en ce que la substance a un type de libération modifié.

Granulés produits en blanc, recouverts d'une coquille jaune.

Ceci fournit à la fois une action courte et prolongée. Ces capsules aident plus rapidement et leur effet dure plus longtemps. Action prolongée fournir des capsules de 150 mg de kétoprofène. Ils ne sont pas pris plus d'une fois par jour.

Les analogues et leur action

Il existe des substituts complets à Ketonal, qui ne diffèrent pas par leur coût.

Ketonal comprimés: mode d'emploi

Les comprimés de kétonal appartiennent au groupe pharmacologique clinique des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils sont utilisés pour le traitement symptomatique et pathogénique de la pathologie inflammatoire, accompagnée du syndrome de la douleur.

Forme de libération et composition

Les comprimés de Ketonal ont une forme ronde, une surface biconvexe, une couleur bleu clair (pour une dose de 100 mg) ou blanche (pour une dose de 150 mg). Le kétoprofène est le principal ingrédient actif de ce médicament; son contenu dans un comprimé est compris entre 100 et 150 mg. Il comprend également des composants auxiliaires, notamment:

  • Dioxyde de silicium colloïdal.
  • Dioxyde de titane.
  • Talc.
  • Cellulose microcristalline.
  • Povidone.
  • Hypromellose.

Les comprimés sont emballés dans une bouteille en verre sombre en quantité de 20 pièces. Un paquet de carton contient une bouteille de pilules et des instructions pour l'utilisation du médicament.

Action pharmacologique

Le principal ingrédient actif des comprimés Ketonal Ketoprofen est un dérivé chimique de l'acide propionique. Il inhibe l'activité de l'enzyme cycloxygénase (COX) et d'une partie de la lipoxygénase, qui catalysent la transformation chimique de l'acide arachidonique en médiateurs inflammatoires de la prostaglandine et de la bradykinine. Ces médiateurs inflammatoires sont des composés biologiquement actifs. Avec une augmentation de leur concentration dans les tissus, une douleur se développe en raison d'une irritation directe des terminaisons nerveuses sensibles, d'un œdème (sortie du plasma sanguin dans la substance intercellulaire provoquée par une augmentation de la perméabilité de la paroi vasculaire), ainsi que d'une hyperémie (augmentation de l'apport sanguin au secteur vasculaire de l'inflammation). En supprimant la COX et la lipo-oxygénase par le kétoprofène, la concentration de prostaglandines, de bradykinine et la gravité des réactions inflammatoires sont réduites. L'ingrédient actif de Ketonal en comprimés n'a pas d'incidence négative sur l'état et la structure du tissu cartilagineux.

Après avoir pris la pilule Ketonal à l'intérieur, le kétoprofène est rapidement et presque complètement absorbé par le sang provenant du tube digestif. Il est distribué uniformément dans les tissus du corps, avec une accumulation prédominante dans les structures du système musculo-squelettique. L'ingrédient actif du médicament est métabolisé dans le foie pour former des produits de dégradation inactifs, qui sont excrétés par l'organisme principalement par l'urine. La demi-vie (le temps d'élimination de la moitié de la dose totale du médicament par l'organisme) est en moyenne de 2 heures.

Indications d'utilisation

Les comprimés de Kétonal sont indiqués pour diverses maladies inflammatoires, qui s'accompagnent du développement du syndrome douloureux:

  • La polyarthrite rhumatoïde est une inflammation auto-immune des tissus des articulations provoquée par une défaillance du système immunitaire et la formation d’anticorps dirigés contre eux.
  • L'arthrose est une inflammation dégénérative dystrophique provoquée par la malnutrition et la destruction du cartilage des articulations.
  • La goutte est un trouble métabolique qui se caractérise par le report de sels d'acide urique dans les tissus des articulations, leur inflammation et l'apparition de douleurs paroxystiques graves.
  • Diverses arthrites séronégatives - inflammation des articulations sans présence d'anticorps dans le sang (spondylarthrite ankylosante, arthrite réactionnelle, syndrome de Reiter, arthrite psoriasique).
  • Maux de tête d'origine et d'intensité diverses.
  • Algoménorrhée - menstruations douloureuses chez les femmes.
  • La bursite est une inflammation du sac périarticulaire.
  • La tendinite est un processus inflammatoire dans les ligaments.
  • Myalgie - inflammation aseptique (non infectieuse) de muscles striés squelettiques avec douleur.
  • Névralgie - inflammation aseptique des nerfs périphériques.
  • Syndrome de douleur post-traumatique ou postopératoire.

Les comprimés de Ketonal sont également utilisés pour réduire l'intensité de la douleur dans la pathologie du cancer.

Contre-indications

Il existe un certain nombre d'états pathologiques et physiologiques du corps dans lesquels l'administration de comprimés de Kétonal n'est pas recommandée. Ceux-ci comprennent:

  • Intolérance individuelle au kétoprofène ou aux composants auxiliaires du médicament.
  • La présence du syndrome de triade d'aspirine dans le passé, qui est le développement d'un bronchospasme (rétrécissement de la lumière des bronches), d'une polypose nasale (formation de polypes dans le nez) et d'une intolérance à l'acide acétylsalicylique (représentant le groupe des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens).
  • Ulcère peptique avec localisation d'ulcères dans l'estomac ou le duodénum en phase de rechute (exacerbation).
  • La colite ulcéreuse non spécifique et la maladie de Crohn sont une pathologie chronique dans laquelle des défauts se forment dans la membrane muqueuse du gros intestin.
  • Insuffisance rénale ou hépatique sévère avec diminution significative de l'activité fonctionnelle de ces organes.
  • Divers troubles de la coagulation, y compris l'hémophilie.
  • Saignement de diverses localisations dans le corps, tout d'abord, le médicament est contre-indiqué en cas de saignements gastro-intestinaux et intracrâniens, ainsi que de suspicion de leur développement.
  • Insuffisance cardiaque chronique aiguë ou décompensée.
  • Dyspepsie chronique - violation fonctionnelle du système digestif, accompagnée d'une détérioration de la digestion et de l'absorption d'aliments.
  • La période postopératoire après chirurgie de pontage coronarien.
  • Enfants de moins de 15 ans.
  • Grossesse au troisième trimestre de son parcours, ainsi que l'allaitement.

Avec prudence, le médicament est utilisé dans l'ulcère peptique en rémission (amélioration clinique et biologique), hépatique, insuffisance rénale, gravité légère à modérée, hyperbilirubinémie (augmentation du taux de bilirubine dans le sang), insuffisance cardiaque chronique au stade de la compensation, tabagisme, traitement concomitant du patient avec des anticoagulants ( médicaments qui réduisent la coagulation du sang) action directe. Avant de commencer à prendre des comprimés de cétonal, il est important de vous assurer qu'il n'y a pas de contre-indications pour prévenir le développement de diverses complications.

Posologie et administration

Les comprimés de Ketonal sont pris oralement après les repas. Ils ne sont pas mâchés et lavés avec une quantité suffisante d’eau ou de lait (le volume du liquide doit être d’au moins 100 ml). La posologie pour les adultes et les enfants de plus de 15 ans est de 1 comprimé (100 mg), 2 fois par jour ou 1 comprimé (150 mg), 1 fois par jour. La durée de la pilule est déterminée par la diminution de l'intensité de la douleur, mais ne doit pas dépasser 5 jours de suite. S'il est nécessaire de continuer à prendre les comprimés, il est important de consulter un médecin.

Effet secondaire

La prise de comprimés de Ketonal peut s'accompagner de réactions négatives de divers organes et systèmes, notamment:

  • Le système digestif - symptômes dyspeptiques sous la forme de nausées, vomissements périodiques, selles instables, ainsi que la région épigastrique de la douleur abdominale (partie supérieure de l'abdomen). Moins fréquemment, stomatite (inflammation de la membrane muqueuse de la cavité buccale), bouche sèche, perforation (formation d'un trou traversant) de la paroi de l'estomac ou du duodénum dans la zone de l'ulcère ou de l'érosion, saignement gastro-intestinal, exacerbation de la maladie de Crohn, augmentation transitoire (transitoire) de l'activité hépatique enzymes dans le sang (ALT, AST), indiquant des dommages aux cellules du foie.
  • Système nerveux central et périphérique - maux de tête, vertiges, troubles du sommeil (somnolence, insomnie, cauchemars), fatigue, irritabilité, nervosité. Migraine, désorientation dans le temps et dans l’espace, les hallucinations peuvent être moins fréquentes.
  • Organes sensoriels - acouphènes, vision trouble, changements de goût, conjonctivite (inflammation de la conjonctive de l'œil).
  • Système cardiovasculaire - tachycardie (augmentation du rythme cardiaque), hypertension artérielle (augmentation de la pression artérielle), apparition d'un œdème périphérique.
  • Système urinaire - néphrite interstitielle (inflammation du tissu rénal), altération de la fonction rénale, hématurie (apparition de sang dans les urines).
  • Moelle osseuse rouge et sang - réduisant la coagulation du sang en réduisant le risque d'agrégation des plaquettes (collage). Une diminution du nombre de plaquettes (thrombocytopénie) et de neutrophiles (neutropénie) dans le sang est moins courante.
  • Des réactions allergiques - une éruption cutanée sur la peau, des démangeaisons, de l'urticaire (une éruption cutanée caractéristique ressemblant à une brûlure d'ortie) se développent souvent. Moins souvent, bronchospasme, rhinite allergique (inflammation spécifique de la muqueuse nasale), œdème de Quincke (production de plasma sanguin dans les tissus du visage et des organes génitaux externes avec développement d'un œdème marqué), choc anaphylactique (développement de plusieurs organes avec une pression artérielle réduite).

Le développement de l'un des effets secondaires après le début de l'utilisation des comprimés Ketonal est une raison pour arrêter de les prendre.

Instructions spéciales

Avant de commencer à utiliser le médicament doit être soigneusement lu les instructions. Il y a plusieurs instructions spéciales auxquelles vous devez faire attention, notamment:

  • Pour réduire l'impact négatif du médicament sur la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal supérieur, après avoir pris la pilule, il peut être pris avec du lait ou associé à l'utilisation d'antiacides réduisant le niveau d'acidité du suc gastrique.
  • Le médicament peut réduire la gravité des symptômes de maladies infectieuses, qui doivent être pris en compte lors d'activités de diagnostic.
  • Lorsque vous utilisez des comprimés pour des patients présentant une maladie cardiovasculaire concomitante ou une hypertension artérielle (augmentation prolongée de la pression artérielle), il est important de surveiller périodiquement le niveau de pression artérielle.
  • L'utilisation à long terme des comprimés Ketonal nécessite une surveillance périodique des paramètres de laboratoire de l'état fonctionnel du foie, des reins et du système sanguin.
  • L'utilisation concomitante d'autres médicaments peut entraîner des interactions avec les comprimés de Ketonal et modifier l'effet thérapeutique.
  • Le médicament n’a pas d’impact direct sur l’activité fonctionnelle des structures du système nerveux central. Toutefois, lorsqu’un travail impliquant la nécessité d’une augmentation de la concentration et de la vitesse psychomotrice, il convient d’être prudent en raison du développement possible d’effets secondaires.

Dans le réseau des pharmacies, les comprimés Ketonal sont vendus sur ordonnance. Leur réception indépendante ou leur utilisation sur recommandation de tiers est exclue.

Surdose

Le dépassement de la dose thérapeutique recommandée de Ketonal comprimés est accompagné de nausées, vomissements, douleurs abdominales, saignements gastro-intestinaux, troubles de la conscience jusqu’à son absence complète, dépression respiratoire, convulsions. Dans de tels cas, le lavage de l’estomac, des intestins, la prise de charbon actif et un traitement symptomatique visant à éliminer les symptômes de surdosage sont utilisés.

Analogues de comprimés de Ketonal

Les substances médicamenteuses Ketoprofen, Flamax sont similaires à la substance active et aux effets thérapeutiques similaires à Cetonal.

Termes et conditions de stockage

Les comprimés de Ketonal ont une durée de conservation de 5 ans à compter de la date de fabrication et doivent être conservés dans un endroit sec et inaccessible aux enfants à une température de l'air ne dépassant pas + 25 ° C.

Prix ​​kétonal

Le coût moyen des comprimés Ketonal dans les pharmacies à Moscou dépend de la concentration en substance active de leur principe actif:

  • 100 mg - 200-208 roubles.
  • 150 mg - 247-256 roubles.

Ketonal comprimés - instructions officielles d'utilisation

Instruction
sur l'utilisation du médicament
à usage médical

• Enregistrez cette instruction, elle peut être nécessaire à nouveau.
• Si vous avez des questions, consultez votre médecin.

Numéro d'inscription:

Nom commercial du médicament:

Dénomination commune internationale:

Forme de dosage:

comprimés pelliculés.

Composition:

1 comprimé, pelliculé, contient:
noyau du comprimé: ingrédient actif: kétoprofène - 100 000 mg;
excipients: stéarate de magnésium - 1600 mg; dioxyde de silicium colloïdal - 1200 mg; Povidone - 5 000 mg; amidon de maïs - 44 200 mg; talc - 8 000 mg; lactose - 60 000 mg; composition de revêtement du film: hypromellose (4,622 mg), macrogol 400 (0,940 mg), indigo carmin E132 (0,153 mg), dioxyde de titane (1,054 mg), talc (0,281 mg), cire de carnauba (0,050 mg).

Description: comprimés bleu clair, ronds, biconvexes, pelliculés.

Groupe pharmacothérapeutique:

anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS).

Code ATX: M01AE03.

Propriétés pharmacologiques

Pharmacodynamique
Le kétoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Le kétoprofène a des effets anti-inflammatoires, analgésiques et antipyrétiques.
Le kétoprofène bloque l'action de l'enzyme cyclooxygénase 1 et 2 (COX1 et COX2) et, en partie, de la lipoxygénase, ce qui entraîne la suppression de la synthèse des prostaglandines (y compris dans le système nerveux central (SNC), le plus souvent dans l'hypothalamus).
In vitro et in vivo stabilise les membranes liposomales et à fortes concentrations in vitro, le kétoprofène inhibe la synthèse de la bradykinine et des leucotriènes.
Le kétoprofène n’a pas d’effet négatif sur l’état du cartilage articulaire.
Pharmacocinétique
D'absorption
Le kétoprofène est facilement absorbé par le tractus gastro-intestinal, biodisponibilité - 90%. Communication avec les protéines plasmatiques - 99%.
Lors de l'ingestion de 100 mg de kétoprofène, la concentration maximale (C max) du médicament dans le plasma sanguin (10,4 µg / ml) est atteinte après 1 h 22 min.
Distribution
Le kétoprofène est lié à 99% aux protéines plasmatiques, principalement à la fraction albumine. Le volume de distribution est de 0,1 l / kg.
Le kétoprofène pénètre dans le liquide synovial et atteint une concentration égale à 30% dans le plasma sanguin.
La clairance plasmatique du kétoprofène est d’environ 0,08 L / kg / h.
Métabolisme et excrétion
Le kétoprofène est largement métabolisé par les enzymes hépatiques microsomales, sa demi-vie (T1 / 2) est inférieure à 2 heures.Le kétoprofène se lie à l'acide glucuronique et est excrété par le glucuronide. Il n'y a pas de métabolites actifs du kétoprofène. Jusqu'à 80% du kétoprofène est excrété par les reins dans les 24 heures, principalement sous forme de kétoprofène glucuronide. Lors de l'utilisation du médicament à une dose de 100 mg ou plus, l'excrétion par les reins peut être difficile.
Chez les patients présentant une insuffisance rénale grave, la majeure partie du médicament est excrétée par les intestins. Lorsque les doses élevées sont prises, la clairance hépatique est également augmentée. Jusqu'à 40% du médicament est excrété par les intestins.
Chez les patients présentant une insuffisance hépatique, la concentration plasmatique de kétoprofène est doublée (probablement en raison d’une hypoalbuminémie et, par conséquent, d’un taux élevé de kétoprofène actif non lié); le médicament doit être prescrit à ces patients à la dose thérapeutique minimale.
Chez les patients insuffisants rénaux, la clairance du kétoprofène est réduite, mais une adaptation de la posologie n’est nécessaire que dans les cas d’insuffisance rénale grave.
Chez les patients âgés, le métabolisme et l'élimination du kétoprofène se font plus lentement, ce qui n'a d'importance clinique que chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère.

Indications d'utilisation

Traitement symptomatique des processus douloureux et inflammatoires d'origines diverses, notamment:
- maladies inflammatoires et dégénératives du système musculo-squelettique:
• polyarthrite rhumatoïde;
• arthrite séronégative: spondylarthrite ankylosante - spondylarthrite ankylosante, arthrite psoriasique, arthrite réactionnelle (syndrome de Reiter);
• goutte, pseudogoutte;
• l'arthrose;
• tendinite, bursite, myalgie, névralgie, sciatique;
- syndrome douloureux, y compris léger, modéré et grave:
• mal de tête;
• mal aux dents;
• syndrome de douleur post-traumatique et postopératoire;
• syndrome de douleur dans les maladies oncologiques;
• algoménorrhée.

Contre-indications

• hypersensibilité au kétoprofène ou à d’autres composants du médicament, ainsi qu’aux salicylates ou à d’autres AINS;
• association complète ou incomplète d'asthme, de polypose nasale récurrente et de sinus paranasaux et d'intolérance à l'AAS ou à un autre AINS (y compris dans les antécédents);
• antécédents de rhinite ou d'urticaire causés par la prise d'acide acétylsalicylique ou d'autres AINS;
• ulcère peptique ou ulcère duodénal au stade aigu,
• colite ulcéreuse; La maladie de Crohn;
• hémophilie et autres troubles de la coagulation;
• l'âge des enfants (jusqu'à 15 ans);
• insuffisance hépatique grave;
• insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine (CC) inférieure à 30 ml / min);
• insuffisance cardiaque décompensée;
• la période postopératoire après pontage coronarien;
• saignements gastro-intestinaux, cérébrovasculaires et autres (ou présumés saignements);
• insuffisance rénale progressive, diverticulite, maladie hépatique active, maladie intestinale inflammatoire, hyperkaliémie confirmée;
• intolérance au lactose, déficit en lactase, syndrome de malabsorption du glucose et du galactose;
• dyspepsie chronique;
• IIIème trimestre de la grossesse;
• période d'allaitement.

Avec soin

Antécédents d'asthme bronchique, maladies cardiovasculaires, cérébro-vasculaires et artères périphériques cliniquement significatives, dyslipidémie, maladie hépatique évolutive, insuffisance hépatique, hyperbilirubinémie, cirrhose du foie, insuffisance rénale (CC 30 à 60 ml / min), insuffisance cardiaque chronique, artériel hypertension, maladies du sang, déshydratation, diabète sucré, données anamnestiques sur l'apparition de lésions ulcéreuses du tractus gastro-intestinal, présence d'infection à Helicobacter pilory, maladies somatiques graves, âge avancé, tabagisme, traitement concomitant par des anticoagulants (par exemple, warfarine), agents antiplaquettaires (par exemple, acide acétylsalicylique), glucocorticoïdes pour administration orale (par exemple, prednisolone), inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (par exemple, citalopram, sertrine) utilisation d'AINS; patients âgés prenant des diurétiques; patients avec volume sanguin réduit.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

L'inhibition de la synthèse des prostaglandines peut avoir un effet indésirable sur le déroulement de la grossesse et / ou sur le développement embryonnaire. Les données obtenues lors d'études épidémiologiques portant sur l'utilisation d'inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines en début de grossesse confirment l'augmentation du risque d'avortement spontané et la formation de malformations cardiaques (

1-1,5%).
Il est possible d’utiliser le médicament pour les femmes enceintes dans les trimestres I et II de la grossesse uniquement lorsque les avantages pour la mère justifient le risque possible pour le fœtus.
Le kétoprofène est contre-indiqué chez la femme enceinte au cours du troisième trimestre de la grossesse en raison du risque de développer une activité générique utérine affaiblie et / ou de la fermeture prématurée du canal artériel, d’une augmentation possible du temps de saignement, d’un manque d’eau et d’une insuffisance rénale.
À l'heure actuelle, il n'existe pas de données sur la libération de kétoprofène dans le lait maternel. Par conséquent, s'il est nécessaire d'utiliser du kétoprofène pendant la période d'allaitement, le problème de l'arrêt de l'allaitement doit être résolu.

Posologie et administration

À l'intérieur
Les comprimés Ketonal ®, pelliculés, à 100 mg doivent être avalés entiers pendant ou après un repas, lavés avec de l'eau ou du lait (le volume de liquide doit être d'au moins 100 ml).
Habituellement, le médicament est prescrit 1 comprimé 2 fois par jour.
Les préparations pour Ketonal ® oral peuvent être combinées à l’utilisation de suppositoires rectaux. Par exemple, le patient peut prendre 1 comprimé (100 mg) de Ketonal ® le matin et entrer 1 suppositoire (100 mg) par voie rectale le soir. La dose maximale de kétoprofène est de 200 mg / jour.
Il n'est pas recommandé de dépasser la dose quotidienne maximale du médicament.
Afin de réduire le risque de développement d'événements indésirables au niveau du tractus gastro-intestinal, il est conseillé aux patients présentant des facteurs de risque d'administrer simultanément des inhibiteurs de la pompe à protons.

Effets secondaires

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les effets indésirables sont classés en fonction de leur fréquence de développement de la manière suivante: très souvent (≥1 / 10), souvent (≥1 / 100, ® aux doses recommandées pour l’aptitude à la conduite ou au travail avec des mécanismes Cependant, les patients qui développent une somnolence, des vertiges ou d’autres sensations désagréables du système nerveux, y compris une déficience visuelle, en raison de l’utilisation de la drogue, doivent éviter de conduire des véhicules et de pratiquer des pratiques potentiellement dangereuses. des activités qui nécessitent une forte concentration et les réactions de vitesse psychomotrice.

Formulaire de décharge

Comprimés pelliculés, 100 mg.
Emballage primaire: 20 comprimés sont placés dans une bouteille en verre foncé, scellée avec un capuchon en plastique et une bague de sécurité.
Emballage secondaire: 1 bouteille avec les instructions à usage médical sont placées dans une boîte en carton.

Conditions de stockage

Conserver à une température ne dépassant pas 25 ° C.
Tenir hors de la portée des enfants.

Durée de vie

5 ans.
Ne pas utiliser après la date de péremption imprimée sur l'emballage.

Précautions spéciales pour l'élimination des médicaments non utilisés

Aucune précaution particulière n’est nécessaire lors de la destruction d’un médicament inutilisé.

Conditions de vacances

Fabricant

Titulaire RU: Lek d.d. Verovšková 57, 1526 Ljubljana, Slovénie;
Produit par: Lek dd, Slovénie.
Demandes de consommateur à envoyer à JSC "Sandoz":
125315, Moscou, perspective Leningradsky, 72, bld. 3