Goutte - causes

Goutte - une maladie dans laquelle le métabolisme est perturbé, et les sels d'acide urique (urates) commencent à se déposer le plus souvent dans les articulations et les reins. Auparavant, cette maladie touchait les riches, alors la goutte s'appelait "la maladie des rois". Cela était dû au fait que les gens de cette classe particulière mangeaient plus de produits d'origine animale et bougeaient moins.

Causes de la goutte

La goutte touche principalement les hommes âgés de plus de 40 ans et cette maladie peut survenir à la ménopause chez les femmes. Les médecins attribuent cela au fait que l'oestrogène, une hormone féminine, a un effet et maintient l'équilibre hormonal dans le corps.

Les urates sont essentiellement des cristaux solides qui, déposés dans l'articulation, peuvent provoquer sa déformation et sa destruction partielle ou totale.

Causes pouvant causer la goutte:

  1. Les médecins considèrent le facteur nutritionnel comme l’une des principales causes de la goutte, lorsque les gens mangent trop ou mangent beaucoup de viande et d’aliments malsains contenant des épices, du sucre, du sel et du vinaigre.
  2. Les mauvaises habitudes constituent une autre cause de la goutte, notamment la consommation de grandes quantités de boissons alcoolisées.
  3. Restriction de mouvements ou mode de vie sédentaire.
  4. Une grande quantité de stress et d'épuisement nerveux.
  5. L'hérédité, surtout si la famille aimait bouger un peu et manger beaucoup.
  6. Une fonction rénale altérée, qui peut provoquer des dépôts de sel et devenir un déclencheur de l'apparition de la maladie.

La goutte peut devenir une maladie primaire, ainsi que secondaire, apparaissant dans le contexte d'une intoxication prolongée du corps. Dans le premier cas, les reins n'ont pas le temps de déduire le nombre d'urates qui se forment dans le sang et dans le second cas, les reins malades ne remplissent pas correctement leurs fonctions.

Symptômes de la goutte

Le symptôme le plus courant est l'arthrite goutteuse, qui survient souvent dans l'articulation métatarsophalangienne de la jambe, mais la goutte peut toucher toutes les articulations. Dans ce cas, un symptôme caractéristique de la goutte est une vive douleur lancinante soudaine qui apparaît le matin ou le soir.

L'apparition de cristaux d'acide urique dans les articulations est reconnue par l'immunité comme un corps étranger et commence à le combattre. Avec une exacerbation de la maladie et des douleurs sévères, l'articulation touchée peut gonfler, tous les signes d'inflammation se développent - un œdème se développe, une rougeur se développe, la température augmente, la peau de l'articulation acquiert une ombre brillante.

Pendant la journée, les douleurs et les symptômes de l'inflammation disparaissent et la nuit, ils réapparaissent, ne passant parfois pas des semaines et des mois. Si vous ne commencez pas le traitement et n'arrêtez pas le processus, une destruction complète de l'articulation peut survenir.

Les complications de la goutte incluent la destruction de l'articulation avec sa déformation, ainsi que la lithiase rénale. En même temps, dans la zone des articulations touchées, apparaissent des "tophi" - des gonflements de consistance solide, qui sont une accumulation de cristaux d'acide urique.

En plus des manifestations locales, la goutte peut être accompagnée de nausées, d’une perte d’appétit et d’une augmentation de la pression artérielle.

Traitement de la goutte

Un traitement contre la goutte ne peut commencer sans un régime strict. Ces produits ne sont pas autorisés à utiliser:

  • viande, plats épicés, frits, marinés;
  • chocolat, alcool, café fort;
  • conserves, viande fumée;
  • les légumineuses;
  • poisson et fruits de mer;
  • champignons

L'objectif de tout le régime est de limiter l'apport en protéines (jusqu'à 1 g par 1 kg de poids) afin de réduire la formation d'acide urique dans le corps. Les graisses, en particulier les animaux, doivent également être exclues du régime alimentaire.

Il montre l'utilisation de fruits et de légumes frais, de viande diététique, de produits laitiers, de noix, d'œufs, de fromage cottage faible en gras et de crème sure.

En plus du régime alimentaire, pendant la période d'exacerbation, une chaleur sèche, la paix et un bain chaud sont indiqués. Pendant la période de rémission, vous devez vous déplacer davantage, faire des exercices physiques, vous engager dans un travail physique.

Pourquoi la goutte apparaît-elle?

La goutte survient en raison de troubles métaboliques. Il se caractérise par le fait que des sels d'acide urique se déposent dans les articulations des bras et des jambes. La maladie est apparue au Moyen-Âge et concernait principalement les personnes riches, le vin abusé, les aliments gras, les causes de la goutte.

Facteurs, facteurs affectant le développement de la maladie

La principale raison de ce développement est la grande quantité de purine contenue dans les légumes et les aliments gras. Dans le corps, la purine est nécessaire à la production d'acide urique. Son excès entraîne une perturbation du métabolisme des reins.

Les facteurs affectant le développement de la goutte sont différents, le principal étant un excès d’acide urique, entraînant le dépôt de microcristaux. La maladie est commune aux articulations des bras et des jambes et se propage à d'autres organes humains. Les microcristaux - l'urate de sodium, provoquent une inflammation des articulations.

L’excès d’acide urique est dû à deux facteurs:

  • Si le taux d'acide urique dans le corps est élevé, les reins n'ont pas le temps de le retirer du corps.
  • Le travail des reins est brisé, l'acide n'est pas éliminé complètement du corps;

Les causes des espèces de goutte sont souvent enfermées dans l'hérédité. Cela se produit avec l'âge. La goutte touche principalement les hommes âgés de 50 à 60 ans et plus.

Principaux signes, symptômes

Le symptôme principal est une articulation enflée, des accès de douleur le matin, parfois le soir. Fondamentalement, l'articulation près du pouce sur les jambes est enflammée, cela se produit à la cheville, aux genoux.

  • Inflammation articulaire;
  • Augmentation de la température dans la partie du corps où l'articulation est enflammée;
  • Des rougeurs

L'attaque est accompagnée d'une douleur intense, dure longtemps. Si le temps ne s'écoule pas, des complications entraînent la destruction complète de l'articulation. La maladie se propage à d'autres articulations.

Symptômes de goutte sur les jambes, les bras - des excroissances ou des tophi apparaissent près des articulations. Au fil du temps, ils ont éclaté, amas blancs visibles sous la forme de cristaux d'acide urique. Lors des crises, le patient ressent une douleur insupportable.

Types et complications de la maladie

La goutte est de deux types:

La survenue primaire résulte d'une prédisposition héréditaire. La cause du type secondaire est souvent des maladies, telles que la leucémie.

Les premiers stades du développement de la maladie se produisent souvent sans symptômes, le patient ne soupçonne pas le développement de la maladie. Si aucune mesure n'est prise au premier stade, il est difficile de traiter la maladie plus loin, elle se développe rapidement. Aux stades suivants du développement, la maladie s'accompagne des premiers symptômes sous forme de fortes douleurs dans les articulations.

Après 6 mois, la maladie devient chronique. La goutte se développe lentement, au cours des dernières étapes, des changements dégénératifs se produisent dans les articulations.

Les exacerbations de la maladie entraînent souvent une perturbation complète des reins, leur défaite. Les complications de la maladie se propagent à d'autres organes, provoquant le développement de maladies:

  • Calculs rénaux;
  • Polyarthrite destructrice de l'érosion;
  • Le diabète sucré;
  • Violation de la fonction rénale urinaire;
  • Athérosclérose

Méthodes et méthodes de traitement

Pour le traitement, la prévention de la maladie, il est nécessaire d'éliminer les causes de la goutte dans les jambes. Après cela, il vaut la peine de traiter la maladie.

Il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen afin qu'il puisse poser un diagnostic précis. Lorsque les exacerbations, les épisodes de la maladie sont utilisés anti-inflammatoires, analgésiques.

La prévention de la goutte est effectuée strictement sur ordonnance du médecin. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont habituellement prescrits:

  • Voltaren;
  • Des analgésiques;
  • Indométacine;
  • Butadion;
  • Le métindol;
  • La colchicine;
  • Corticostéroïdes.

Pour réduire la purine, il est recommandé, en plus de prendre des médicaments, de suivre un régime afin de limiter l'ingestion de produits qui affectent le développement de la maladie. Pour se débarrasser de la maladie, le patient doit faire preuve de patience, de maîtrise de soi, tenir compte des recommandations des spécialistes.

Moins de sel dans le corps:

  • Milurite;
  • Acide orotique;
  • L'hépatocatalase;
  • Thiopurinol.

Aliments qui ne peuvent pas être utilisés pour la goutte

Il est recommandé d’exclure les aliments contenant une grande quantité de purine:

  • Viande fumée, saucisses;
  • Poisson frit et salé;
  • Aliments épicés;
  • Fromages salés;
  • La viande;
  • Conserves alimentaires;
  • Aliments gras (saindoux);
  • Légumineuses (haricots, pois, soja, lentilles).

Ne buvez pas d’alcool - vin mousseux, champagne, brandy, bière.

Avec les exacerbations, les symptômes de la goutte du genou sont prononcés - il est nécessaire de suivre un régime, utilisez jusqu'à 2 litres d'eau par jour. Si la maladie est accompagnée d’attaques aiguës, de douleurs, vous devez vous détendre, changer de vêtements, de chaussures, afin de ne pas blesser l’articulation douloureuse.

Surveillez constamment l'état de santé, contrôlez-vous. Si vous faites de l'embonpoint, il est nécessaire d'appliquer des programmes d'amaigrissement sous un contrôle médical strict, car une perte de poids drastique aggravera la situation.

Prévention, traitement des maladies des articulations du pied

Se produit souvent la goutte sur les orteils des hommes à partir de 60 ans. Dans de rares cas, la maladie se développe chez les jeunes, les enfants.

Se débarrasser complètement de la maladie ne pourrait pas, car il est chronique. La prévention de la maladie est effectuée pour soulager la douleur.

Pour ce faire, suivez les recommandations des experts:

  • Limiter l'apport de produits protéiques;
  • Surveillez le poids (si vous souffrez de plénitude, vous devez perdre du poids);
  • Faites du sport, faites des exercices le matin;
  • Par jour, boire jusqu'à 2 litres d'eau, thé vert;
  • Observez le bon régime, le régime.

Traitement des remèdes populaires et autres méthodes

Parfois, la méthode des médicaments, les médicaments ne guérissent pas la maladie. Dans de telles situations, les gens recherchent des traitements alternatifs. Vous ne devriez pas expérimenter, cela conduirait à des complications de la maladie. Il est recommandé d'utiliser des méthodes éprouvées.

Des méthodes alternatives sont utilisées pour traiter la maladie:

  • Le café réduit le niveau de sel, mais contient de la purine, il est donc conseillé de le prendre avec modération.
  • Vitamine C. Ajouter à la nourriture comme complément alimentaire. Aide à réduire l'acide urique.
  • Cerise réduit les niveaux de sel. Il est recommandé d'utiliser des raisins.
  • Aide à la goutte de choucroute sans sel.

Autres moyens - relaxation, méditation. Grâce à l'utilisation d'un métabolisme normal, vous pouvez vous débarrasser des sentiments d'inconfort, de douleur.

Recommandations et astuces

Plus souvent, la goutte de l'articulation du genou apparaît si elles sont gravement blessées. Surtout pour les articulations près des gros orteils. Ne portez pas de chaussures qui font trembler le pied, cela devient souvent la cause du développement de la maladie.

Lors d'attaques, il est conseillé de lever la jambe. Si la zone enflammée n'a pas éclaté, il est nécessaire de fixer un sac de glace pendant 10 minutes.

Il est recommandé de boire plus d'eau, de liquides, en particulier de thé vert, une décoction d'herbes médicinales:

En été, rincez le corps avec des pastèques, du jus de pomme fraîchement pressé.

Goutte de ce qui se pose

Qu'est-ce que la goutte et pourquoi cela se produit-il?

La goutte est non seulement une maladie très commune, mais aussi l'une des plus anciennes maladies décrites une fois en médecine. Ainsi, par exemple, même Hippocrate l'a définie comme une douleur aiguë au pied («under» - «jambe» en grec, «agra», en traduction, définit «piège»). Fait remarquable, la maladie si répandue aujourd’hui n’était auparavant considérée que comme «la maladie des rois», tout en l’introduisant dans un rôle très important: le «roi des maladies». En outre et parallèlement, son introduction dans l’une ou l’autre des caractéristiques des personnes malades n’a pas pris fin, car la goutte était également considérée comme une maladie des aristocrates et cette maladie relevait également de la définition de l’un des signes du génie.

Ce n’est pas pour rien, et apparemment, comme preuve à l’appui de ce qui précède, il existe des preuves selon lesquelles Alexandre le Grand et Léonard de Vinci, membres de la famille des Médicis, Darwin, Newton, souffrent de goutte... Cette liste pourrait être poursuivie. Cela réduira l'information à un fait qui est sûrement pertinent aujourd'hui: malgré le fait que cette maladie est quelque peu sélectionnée, elle est aujourd'hui «accessible à tous».

C'est pourquoi nous examinons en détail les symptômes de la goutte et les caractéristiques généralement pertinentes pour la maladie.

Causes de la maladie

La goutte nuit à toutes les articulations. Cependant, il se développe souvent dans une maladie chronique. Par conséquent, nous devons éviter cette maladie, qui peut causer beaucoup de désagréments à une personne. Eh bien, pour vous protéger de la goutte, vous devez connaître les causes de cette maladie.

La principale cause de la goutte s'appelle un excès d'acide urique, qui circule longtemps dans le sang et s'accumule. Au fil du temps, le processus de cristallisation commence, entraînant la formation de dépôts dans les tissus.

Cela provoque des foyers d'inflammation. Quelles sont les autres causes de la goutte?

  1. Souvent, la goutte est un effet secondaire des médicaments ou le résultat de leur mauvaise utilisation. Ce sont des médicaments qui empêchent le fonctionnement normal des reins - aspirine, diurétiques.
  2. Le développement de la pathologie contribue à l'obésité, au diabète, au psoriasis, à l'intoxication par le plomb et à l'insuffisance rénale. La cause de l'exacerbation est une blessure ou une intervention chirurgicale.
  3. La goutte apparaît souvent chez les personnes qui utilisent régulièrement des bases de purine saturées. La viande grasse, les fruits de mer, la soude et l'alcool contribuent à l'accumulation de ces substances.
  4. Une grande importance est l'hérédité. Avec le bon style de vie et une alimentation saine, la maladie évolue à l'état latent et progresse après un impact négatif.

La goutte touche principalement les hommes âgés de 30 à 50 ans. Cependant, le problème commence à apparaître plus souvent chez les femmes, en particulier pendant la ménopause.

Les experts distinguent deux formes de la maladie. L’apparition de la forme primaire est due à l’accumulation de purines et le second est le développement de pathologies et l’utilisation incorrecte de médicaments.

La cause de la goutte est un niveau constant et élevé d'acide urique dans le sang. Au cours de la maladie, des cristaux d'urate se déposent dans les organes, les articulations et d'autres systèmes du corps.

L'urate de sodium cristallise et se dépose dans les articulations par de petites particules, ce qui conduit finalement à une destruction complète ou partielle des articulations.

Pour cette raison, de telles situations sont appelées microcristallines.

Une grande quantité d'acide urique dans le corps se produit pour deux raisons: la première est que des reins en bonne santé ne peuvent pas faire face au retrait de grandes quantités d'acide urique, la seconde est la libération d'acide urique en quantité normale, mais les reins ne peuvent pas l'enlever.

Chaque année, de plus en plus de personnes souffrent de goutte. Médecins, ce phénomène s’explique par le fait que, ces derniers temps, les gens consomment plus souvent des aliments riches en purines (par exemple, du poisson gras, de la viande) et une grande quantité de boissons alcoolisées.

Cela confirme que le pourcentage de personnes souffrant de goutte a fortement diminué pendant les guerres en raison du fait que l'alcool et les produits carnés sont difficiles à obtenir.

Symptômes de la goutte

La goutte se caractérise par l’attaque habituelle de l’arthrite goutteuse - il s’agit généralement d’une inflammation articulaire, souvent d’une articulation du gros orteil, de la cheville ou du genou.

En règle générale, la crise de goutte survient la nuit ou tôt le matin. Elle se manifeste par une douleur pressante inattendue des articulations, un gonflement de l'articulation touchée, une augmentation de la température des articulations, des rougeurs et une peau lisse.

Les douleurs diurnes sont légèrement moindres, mais la nuit elles s'aggravent à nouveau, la durée d'une crise de goutte dure de 2 à 3 jours à une semaine, parfois plus.

Lorsqu'une crise se reproduit, d'autres articulations sont impliquées dans une inflammation similaire, ce qui peut entraîner une destruction partielle des articulations.

La goutte se manifeste par de tels signes: des excroissances particulières apparaissent sur les jambes ou les bras, une augmentation significative du niveau d'acide urique. Lorsque les excroissances (tophi) commencent à éclater, la personne peut remarquer des cristaux d'acide urique blanchâtres.

Peut-être l'apparition d'une douleur assez intense dans les zones touchées. De tels dépôts de sel dans les articulations interfèrent avec une vie bien remplie.

Signes et symptômes de la goutte

Parlez des signes et des symptômes de la goutte. Le premier stade de la maladie ne présente aucun symptôme. Le corps augmente la quantité de sels d'acide urique, ce qui conduit à l'apparition de la maladie. La durée de l'étape peut être calculée pour des décennies.

Dans la deuxième phase, l'arthrite goutteuse apparaît. À ce stade, la maladie se manifeste par un œdème et une douleur dans la région de l'articulation touchée, forte fièvre. Le tableau clinique est caractérisé par des signes prononcés.

Signes et symptômes de la goutte

L'arthrite ou une tendance à l'arthrite sont parmi ceux qui présentent des symptômes assez évidents. Au cours de cette maladie, une inflammation des articulations des gros orteils ou des genoux se produit. Les articulations de la cheville peuvent également s'enflammer.

Les attaques les plus courantes qui causent une inflammation sont le matin ou au milieu de la nuit. La personne commence soudain à se blesser aux articulations, et l'endroit affecté gonfle rapidement et devient plus rouge. Tout cela peut provoquer une élévation de la température, de sorte que le patient peut boire un antipyrétique ou un analgésique.

Après une attaque nocturne, la douleur est réduite. Pendant la journée, les articulations peuvent ne pas déranger le patient. Cependant, plus près de la nuit, la douleur augmente nettement. Habituellement, ces attaques sont observées au bout de quelques jours. Parfois, l'attaque peut durer plus d'une semaine, ce qui cause beaucoup d'inconvénients à une personne.

Les symptômes de cette maladie peuvent être non seulement internes, mais également externes. En règle générale, les patients apparaissent des excroissances sur les doigts des membres. Cela signifie que le niveau d'acide urique dans les cellules a augmenté. Ces excroissances peuvent blesser et même éclater. C'est-à-dire que la maladie empêche de mener une vie normale.

L'acide urique s'accumule progressivement dans les articulations, et si la maladie n'est pas traitée, elle affecte non seulement une articulation, mais peut se propager progressivement à tout.

La maladie débute de manière asymptomatique et seule une vive attaque de douleur et une rougeur de la zone enflammée peuvent vous indiquer qu'il existe des problèmes graves qui doivent être résolus immédiatement.

Certaines personnes demandent, goutte, quel type de maladie? Est-ce une inflammation des articulations ou des reins?

Dans ce cas, les deux souffrent. C'est l'accumulation dans le corps d'urates (sels d'acide urique).

Par exemple, dans la médecine tibétaine, ils croient que la maladie est parfaitement traitée non seulement avec un régime alimentaire, mais également avec l'acupuncture. De plus, le foie et le pancréas sont traités, pas seulement les reins.

Pour ce faire, utilisez des remèdes à base de plantes, de l'acupression et de l'acupuncture.

En outre, les symptômes de cette maladie peuvent inclure non seulement la douleur et l'inflammation de l'articulation, mais également d'autres symptômes associés au développement de la maladie:

  • Manque d'appétit;
  • Nausée, brûlures d'estomac;
  • L'hyperexcitabilité;
  • Hypertension artérielle;
  • Perte de goût.

Étant donné que l'excès de poids peut compliquer l'évolution de la maladie, les médecins recommandent tout d'abord de s'en débarrasser. Il existe un régime alimentaire spécial qui exclut certains aliments:

  • Aliments épicés et viandes fumées;
  • Poisson et viande en conserve;
  • Les abats;
  • Café et chocolat

Mais il est recommandé d'utiliser:

  • Jus de fruits;
  • Légumes cuits à la vapeur et viande.

Bien sûr, le patient ne doit pas boire d'alcool ni de soda.

En règle générale, les signes de goutte permettent au patient de tirer des conclusions indépendantes sur la nécessité de modifier le régime alimentaire et le mode de vie, car il limite non seulement les mouvements, mais provoque également une douleur intense.

Ne confondez pas cette maladie avec des problèmes orthopédiques, car dans ce cas, il existe une violation de l'échange et de la fonction rénale.

Parfois, les patients confondent ce problème avec le valgus (tirage osseux) ou la subluxation, mais il s’agit en fait d’un problème de nature complètement différente.

Le plus souvent, les hommes de plus de 40 ans ont la goutte et très rarement les femmes.

Mythes connus pour cette maladie:

  1. La déformation et l'inflammation du pouce sont un signe de goutte. Comme il s’agit peut-être d’une autre maladie, il est très important de passer des tests et de passer une radiographie.
  2. Les reins se lavent bien avec de la bière. En fait, la bière, comme les autres alcools, ne doit pas être consommée, il est préférable de manger une pastèque. La bière contient de la purine, qui contribue au contraire au développement et à la progression de la goutte.
  3. La goutte est la cause de l'alcoolisme. En fait, ce n'est pas toujours le cas. Le facteur héréditaire et les perturbations métaboliques jouent un rôle majeur.
  4. Certains pensent que la goutte contribue au génie. Bien que le fait ne soit pas prouvé, cela pourrait bien être le cas. De nombreux chercheurs, écrivains et politiciens ont souffert de goutte. Les scientifiques pensent que les sels d'acide urique ont un effet stimulant sur le cerveau et sont similaires à la caféine ou à la théobromine, considérées comme un puissant stimulant de l'activité.
  5. Et le dernier mythe dit que la goutte n'est pas traitée. Cependant, ce n'est pas le cas. Bien qu’elle existe depuis des centaines d’années, les médecins trouvent des moyens de plus en plus efficaces de traiter cette maladie et, quoi qu’il en soit, si vous continuez le traitement, il y aura une guérison ou une amélioration de l’état du patient. La chose la plus importante ici est la maîtrise de soi et la prise des bons médicaments.

Alors, qu'est-ce que la goutte et comment se manifeste-t-elle? Vous devrez peut-être faire l'objet d'un examen indépendant si le médecin ne voit pas la maladie.

En l'absence de facteurs visibles, tels que: inflammation, élévation de la température et autres, vous pouvez visiter la salle de radiographie et prendre une photo de l'articulation ou vous rendre à une échographie des reins, à la disposition de tous.

Si vous ne commencez pas la maladie, il sera beaucoup plus facile de la traiter.

Les crises répétées dans les 6-12 mois se transforment en une forme chronique. Par conséquent, il est très important de ne pas commencer l'apparition de symptômes et de commencer le traitement à temps.

Le dernier stade de la maladie se caractérise par de très importants changements dégénératifs au niveau des articulations et même des tendons, de sorte que tout traitement ou régime alimentaire retarde la transition.

Etant donné que la maladie touche le plus souvent l'os du pouce, il est tout à fait naturel que le traitement de la goutte sur la jambe soit compliqué par le poids important du patient.

Par conséquent, la première étape avec la prise des médicaments est un régime. Cela ne devrait pas être temporaire, mais permanent, il faut donc changer radicalement le mode de vie.

Traitement à l'iode

Le traitement principal est prescrit par le médecin, il vous expliquera également quel régime le patient devrait suivre. En parallèle avec le traitement traditionnel peut être consulté sur l'utilisation de la médecine traditionnelle.

Décoctions et infusions

Afin de libérer le corps de l'excès d'acide urique, vous pouvez appliquer des extraits de guérison et des décoctions. Il est également bon d'entrer dans les aubergines de régime.

Le diagnostic est fait naturellement par le médecin. Dans ce cas, c'est un rhumatologue. Il fonde son diagnostic sur un examen externe, ainsi que sur les symptômes que le patient appelle.

En outre, des tests pour la détermination de l'acide urique, des globules blancs et de la créatinine.

Des études telles que: une échographie des reins et des rayons X peuvent être prescrites si la maladie est perturbée pendant une longue période. Puisque le tophi détruit l'articulation, le médecin doit connaître le degré de lésion des membres.

Le traitement de la goutte est que le régime alimentaire du patient est complètement ajusté.

Il est nécessaire de réduire le niveau d'acide urique. En plus d'adapter le régime alimentaire, le médecin vous prescrira des anti-inflammatoires non stéroïdiens:

  • Alopurinol;
  • Sulfinpérazone;
  • Uralit;
  • La colchicine;
  • Fulfleks (il se produit à la fois dans des capsules et sous forme de pommade).

Ces médicaments sont souvent pris à vie. Les ramasser devrait être un expert. L'autotraitement pour cette maladie n'est pas le bienvenu, sinon vous ne pouvez que vous faire mal.

De plus, vous pouvez utiliser la pommade:

Indométacine pour la goutte

Tous vont soulager l'inflammation et la douleur. En outre, le médecin décide de la nomination d'analgésiques supplémentaires et éventuellement de corticostéroïdes. En outre, le médecin peut vous prescrire d'autres médicaments.

Les médicaments uricosuriques pour le traitement de la goutte:

Au calme de la maladie la physiothérapie peut être appliquée. Les applications à l'ozokérite, à la boue curative et à la paraffine permettent d'accroître la mobilité des articulations et de faciliter le bien-être.

Les facteurs de risque de cette maladie ne sont pas seulement l'hérédité et l'abus de certains types d'aliments et d'alcool, mais aussi un mode de vie sédentaire, l'obésité, le diabète et d'autres problèmes.

Le médecin peut vous recommander non seulement un régime alimentaire, mais également des sports, des promenades et même des exercices spéciaux visant à développer la mobilité articulaire.

Un rôle important dans le traitement de la goutte est donné, avant tout, à l’observance du régime alimentaire par le patient. Il est important de limiter la consommation de poisson et de produits carnés, d'oseille, de légumineuses, de chou-fleur, de café, de chocolat, de framboises, de figues, de thé, d'épinards, d'oseilles et de légumineuses.

Vous ne pouvez pas boire de boissons alcoolisées, en particulier cela s'applique à la bière et au vin.

Le volume de fluide consommé par jour doit être augmenté à deux litres au cas où il n'y aurait pas de contre-indication à cet effet. Jus et jus de canneberge, eau minérale alcaline peuvent être considérés comme des variantes.

Il est également recommandé de parvenir progressivement à une normalisation du poids (en particulier pour l'obésité), grâce à laquelle il est possible de réduire le niveau d'acide urique dans le sang.

En règle générale, les victimes de la goutte sont des personnes qui font du bon travail, qui ne refusent pas de manger et qui aiment les gros repas. Les périodes d'exacerbation de cette maladie chronique alternent avec des rémissions.

Sans traitement, les crises de goutte deviennent plus fréquentes et plus intenses. En conséquence, cela entraîne la défaite des grosses articulations, une insuffisance rénale et une invalidité.

Pour éviter ce destin aidera à la connaissance du traitement de la goutte. Les méthodes modernes de lutte reposent sur des remèdes populaires et des médicaments pharmaceutiques.

Le principe de base du traitement de la goutte est de contrôler le niveau d'acide urique dans le corps. Pour un traitement médical, vous devez consulter un rhumatologue.

Ses prescriptions visent à réduire la quantité d'acide urique et son retrait rapide du corps. Seuls des spécialistes qualifiés peuvent prescrire des moyens ne causant pas plus de dommages à la santé que d'éventuelles maladies concomitantes.

Les médecins prescrivent souvent des anti-inflammatoires non stéroïdiens pendant 1-2 semaines, tels que le diclofénac, l'indométacine, le métindol, la butadione, le naproxène. Afin de réduire rapidement la concentration d'acide urique dans le corps, l'acide orotique, l'hépatokatazal, l'allopurinol, le thiopurinol et la milurite peuvent être administrés.

Pour arrêter les signes aigus de goutte, l'utilisation de la colchicine est recommandée.

La goutte est une maladie plutôt désagréable que ma sœur a souffert. Je la vois rarement, mais je voulais quand même lui rendre visite.

Quand je suis arrivé chez elle, j'ai été très surpris qu'elle se promène pieds nus dans la maison et le jardin. Au début, je pensais qu'elle avait néanmoins décidé de l'opération, mais il s'est avéré qu'elle était guérie grâce à la médecine traditionnelle.

Je ne croyais pas que les recettes folkloriques puissent être aussi efficaces. Et bien sûr, je lui ai demandé des recettes, deux d'entre elles - pour une utilisation en extérieur et en intérieur.

Le remède interne est fabriqué à partir des racines de la garance rouge. 1 cuillère à café Ces racines sont remplies d'eau bouillante (1 tasse), infusée, et il est préférable de la faire bouillir pendant dix minutes dans un bain-marie. La perfusion se prend dans une demi-tasse le matin et le soir.

Un peu plus difficile à gérer avec un outil externe. Commencez par mélanger trois flacons de teinture de valériane et un flacon de triple eau de Cologne par infusion pendant une nuit.

Ensuite, les zones touchées sont enduites d’une nuit avec ce mélange, c’est-à-dire pierres saillantes avec une toison. Après quelques jours, l'articulation se tordra, ce qui pourrait provoquer des démangeaisons.

L'essentiel est le désir d'être traité et beaucoup de patience.

En conséquence, ma sœur traitait la goutte avec ces remèdes populaires jusqu'à ce qu'elle remarque qu'elle ne ressentait aucune douleur et qu'un os avait diminué. Il s'avère que les recettes traditionnelles peuvent remplacer le couteau du chirurgien.

Sauveur de la forêt

Une femme et son amie une fois en été sont allées dans la forêt pour prendre des baies. Beaucoup de choses ont été ramassées, mais sur le chemin du retour, sa jambe a enflé et son pouce est devenu noir.

Ils pensaient qu'ils ne pourraient même pas atteindre la route, mais tout à coup ils ont vu une femme âgée avec un personnel. Comme dans le conte est apparu sauveur.

Elle a immédiatement remarqué le problème qu'elle avait murmuré autour de son doigt endolori, après quoi la douleur avait disparu, puis elle a dit qu'elle devait tout faire pour guérir.

Il était nécessaire de verser 500 g de sel iodé dans une casserole, de verser une petite quantité d’eau dessus et de faire bouillir jusqu’à évaporation de l’eau. Après l’eau bouillante, ajouter de la vaseline médicale ou de la graisse de poulet (200 g), le tout mélangé.

De la solution résultante est une compresse de nuit. Il est préférable de poser la solution sur un linge en laine, en la fixant avec un bandage.

Cependant, en plus de l'utilisation externe de la pommade, vous pouvez également prendre une décoction de chaux.

Numéro de recette 1. Cette méthode est bien adaptée au traitement de la goutte classique, plus fréquente sur les membres. L'iode s'adapte parfaitement aux plaies de différentes tailles, ainsi qu'aux excroissances de la peau. Pour augmenter son efficacité, vous pouvez utiliser de l'aspirine.

On mesure 10 mg d'iode dans lesquels cinq comprimés d'aspirine se dissolvent. Avec l'interaction directe de 2 composants, le liquide commence à perdre sa couleur brun foncé.

Le mélange est prêt avec un blanchiment complet de l'iode. Le mélange obtenu est utilisé pour traiter les jambes ou les bras 2 fois par jour - le matin et le soir.

Après avoir lavé le mélange, il est recommandé de porter des chaussettes chaudes aux pieds.

Numéro de recette 2. Il existe une autre méthode de traitement de la goutte à la maison, basée sur l'iode.

Vous pouvez faire des bains spéciaux à l'iode. Pour ce faire, mélanger 3 gouttes d'iode, 1 h.

l soda et 1 litre d'eau tiède pure.

Les jambes sont abaissées dans le mélange et conservées pendant 15 minutes. Habituellement, pour la première fois, trois litres de produit suffisent.

Ce traitement dure 10 jours. Pendant ce temps, les excroissances disparaissent sans laisser de trace.

Moutarde contre la goutte

À la maison, la goutte peut être facilement guérie avec un gruau spécial. Pour sa préparation on prend de la poudre de moutarde, 1 h.

l miel et soda à boire ordinaire.

Les composants sont bien mélangés, le mélange obtenu est superposé aux joints affectés qui doivent être cuits à la vapeur au préalable. Les extrémités supérieures sont enveloppées d'une pellicule plastique et fixées avec des bandages.

Une telle compresse est laissée une nuit sur la peau. Le traitement doit être poursuivi pendant au moins 2 semaines, ce qui rend la procédure quotidienne.

Bouts de traitement de goutte

Pour un traitement efficace de la goutte, il est très important de suivre les règles simples d’une alimentation saine. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de poisson et de cape, d'oseille et de chou-fleur, à l'exclusion des épinards.

Le chocolat, le café, les baies, les figues et le thé vert fort peuvent être consommés dans la première moitié de la journée en petites quantités. Il est également obligatoire d'exclure du régime les différents vins et bières.

Au lieu de cela, il est nécessaire d’augmenter considérablement la quantité d’eau propre consommée.

Vous pouvez utiliser des jus de fruits frais et des boissons aux fruits peu sucrées, de l'eau minérale alcaline. Un patient avec un tel régime va commencer à perdre du poids, ce qui a un effet positif sur le traitement de la goutte.

LES NOUVELLES LES PLUS INTÉRESSANTES

Prévention des maladies

Afin de protéger votre corps de l’émergence d’une maladie aussi désagréable que la goutte, une personne doit reconsidérer son mode de vie. Cela est particulièrement vrai chez les personnes qui ont subi des blessures aux membres, car la goutte apparaît principalement dans de tels endroits.

Par conséquent, si vous vous fracturez les bras ou les jambes, réfléchissez bien aux endroits où il y a eu des fractures. Cela réduira le risque de développer la maladie.

Ne portez pas de chaussures inconfortables qui contraignent le pied. Le fait est que de telles chaussures peuvent nuire au gros orteil, qui est si sujet à la goutte.

Vous devez également surveiller votre alimentation et ne pas abuser de l'alcool. Cela dépend en grande partie de ce moment, il doit donc accorder une attention particulière et la goutte n'aura pas peur.

Et plus tôt, il y avait un article sur les vers et la prévention.

Ces dernières années, la goutte touche un nombre croissant de personnes, elle se manifeste chez les femmes et les jeunes, ce qui est associé non seulement à une alimentation malsaine, mais aussi à un mode de vie sédentaire.

Par conséquent, la goutte sur la jambe n’est plus maintenant rare et se caractérise par une douleur soudaine et soudaine. Quelqu'un attribue tout le blâme à des blessures, d'autres considèrent la cause des chaussures, mais en fait, ce sont des reins malades, des dépôts de sel et, bien sûr, beaucoup de poids.

Si la douleur commence à déranger, vous devriez alors consulter un médecin et ne pas retarder le traitement de la maladie, car celle-ci se transforme rapidement en phase chronique.

Comment prévenir l'apparition de la maladie:

  • Ne permettez pas de maladie rénale;
  • Dans la transition d'un mode de vie actif à un travail sédentaire, vous devez faire du sport ou de la gymnastique;
  • Nous essayons de bien manger;
  • Ne courez pas de poids;
  • Nous essayons d'éliminer les gros efforts physiques;
  • Ne pas abuser de médicaments diurétiques;
  • Ne portez pas de talons trop hauts;
  • Nous essayons de réduire la consommation d'alcool.

rejet des talons trop hauts

Dans ce cas, le risque de contournement de la maladie est plus grand.

Le meilleur de tous, s'il y a la goutte dans les jambes, le médecin vous dira comment le traiter. Ne comptez pas uniquement sur la médecine traditionnelle. Le développement de la maladie peut entraîner une insuffisance rénale, ce qui est grave.

Avec cette maladie exige la responsabilité et la discipline personnelle, ainsi que la collaboration avec les médecins. Ne commencez pas le moindre symptôme, faites une prophylaxie, consultez votre médecin.

Ce que les médecins peuvent aider avec cette maladie:

S'il n'y a pas de spécialiste étroit, le thérapeute ou l'urologue est pratiquement partout.

Avec un traitement approprié, le pronostic de la maladie est favorable. Le non respect des règles ci-dessus peut entraîner une invalidité.

La goutte peut être accompagnée de maladies telles que: l'obésité, le diabète sucré et l'hypertension. La prévention et le traitement doivent donc être associés.

Vous pouvez guérir presque toutes les maladies, si vous commencez à l’heure et suivez les recommandations du médecin.

Les problèmes de santé sont plus faciles à prévenir qu'à guérir. La goutte s'appelle un trouble de l'alimentation. Pour cette raison, la prévention des exacerbations implique un changement de mode de vie et d'habitudes gustatives.

  1. Surveillez la nutrition, n'abusez pas des aliments riches en purines.
  2. Faire du sport. Ne pas exposer le corps à des charges lourdes. La marche, le jogging matinal et les exercices légers abondent. L'essentiel est que les articulations ne reçoivent pas une charge importante.
  3. Buvez beaucoup de liquides, ce qui contribue à l'élimination complète et en temps voulu de l'acide urique en excès du corps.
  4. Lorsque le travail sédentaire tente de compenser les lacunes de l'activité par des séances d'entraînement régulières. En outre, cela vous aidera à vous débarrasser des kilos en trop qui chargent les articulations.
  5. Abandonnez vos chaussures et vêtements étroits et inconfortables. De tels articles sont nocifs pour les articulations.

Régime de goutte

Dans ce cas, le médecin peut suggérer de limiter l'utilisation de produits tels que:

  • Viande et poisson;
  • Les légumineuses;
  • Les épinards;
  • Oseille;
  • Chou-fleur;
  • Thé, café;
  • Alcool

Vous devez boire le plus de liquide possible, de préférence jusqu'à 2 litres par jour. Vous pouvez utiliser de l'eau minérale - alcaline.

Régime de goutte

Parmi les mesures habituelles recommandées:

  1. Immobiliser le joint;
  2. Placez-le dans une position surélevée.
  3. Attachez-le froid.

La goutte n'est pas complètement guérie. Malheureusement, mais vous n'avez pas besoin de vous énerver, il existe un moyen de réduire la durée et la fréquence des exacerbations. Cet effet est obtenu par un régime approprié.

  1. Le régime comprend des soupes de légumes, des pâtes, des céréales, des produits laitiers faibles en gras et du poisson maigre. Dans les aliments, vous pouvez ajouter l'aneth en toute sécurité, en saisissant des aliments avec du pain. Par jour est autorisé à manger un oeuf. La cuisson est recommandée dans les légumes ou le beurre. Les graisses réfractaires sont interdites.
  2. Les pommes vertes, les baies préférées (sauf les framboises), les agrumes diversifieront le menu. Les fruits séchés (à l'exception des raisins secs), les graines, les noix et le miel naturel sont extrêmement utiles. Les bonbons sont autorisés confiture, marmelade et guimauve.
  3. En ce qui concerne les boissons, il est préférable de privilégier le thé vert, le jus naturel ou la décoction d'herbes. Il est utile de boire des compotes de fruits, des boissons aux fruits, du jus de concombre frais et de l'eau minérale spécialisée.
  4. Le régime alimentaire pour la goutte accueille les jours de jeûne. Autorisé pour un légume, par exemple, les pommes de terre. Le régime alimentaire peut être du fromage cottage, du kéfir ou du lait. Si vous mangez un seul produit, il est combiné avec d'autres fruits ou légumes. Dans tous les cas, le régime va décharger les processus métaboliques.
  5. Pour un jour de jeûne, un régime à base de riz et de pommes est idéal. Au cours de la journée, il est recommandé d'étancher votre faim avec de l'orge de riz bouillie dans du lait et de préparer des collations à partir de pommes. Un tel régime encourage l'utilisation de la compote de pomme, mais sans sucre.

Les nutritionnistes conseillent aux personnes souffrant de goutte de tenir des journées de jeûne contrastées. La famine totale est interdite, car elle augmente la teneur en acide urique. "alt =" ">

Goutte: abondance des maladies, symptômes, causes et traitement

La goutte est une pathologie qui se développe sur le fond de l'acide urique élevé dans le sang du patient. Une exacerbation sous la forme d'une attaque de douleur intense avec des dommages à l'articulation du premier orteil du pied est l'un des signes caractéristiques accompagnant le tophi. Le traitement rétablit rapidement le patient tout en maintenant sa pleine capacité de travail. La pathologie ancienne, connue depuis l'époque d'Hippocrate, continue de surprendre les hommes modernes à une époque de progrès technique.

Que signifie le diagnostic: goutte?

Les modifications de la goutte qui se développent dans les articulations d'une personne malade entraînent des crises douloureuses et douloureuses, ainsi que des modifications durables sous l'influence d'un processus métabolique anormal dans le corps. Une défaillance du métabolisme entraîne des violations des processus métaboliques, qui désactivent progressivement l'ensemble du système musculo-squelettique. La cause de la goutte est le plus souvent une prédisposition génétique et la personne elle-même qui ne suit pas les règles d'une bonne nutrition. Une maladie associée à l'accumulation d'acide urique dans le sang d'une personne s'appelle la goutte. Cet écart apparaît en cas de flux incorrect de réactions d'échange. Normalement, chez l’adulte, l’acide urique ne doit pas dépasser 360 micromoles / litre pour les femmes et 420 micromoles / litre pour la population masculine.

Dépasser les valeurs admissibles empêche les reins de retirer l'excès. L'acide urique étant peu soluble, une grande quantité commence à se déposer dans la cavité des articulations sous la forme de cristaux de sel de sodium. Au fil du temps, le "sable" de monourate de sodium remplit l'articulation, la déformant et provoquant une douleur intense chez un patient présentant une crise de goutte.

La goutte est une maladie chronique de nature récurrente. L'apport constant de composés de purine dans le corps humain avec de la nourriture est une source d'hyperuricémie (accumulation d'acide urique dans le corps).
Des modifications des articulations "dues à la goutte" conduisent à l'apparition d'une inflammation, réaction protectrice des dépôts pathologiques.

Peu de tophi

L'arthrite est accompagnée de l'apparition de tophi, qui sont une manifestation caractéristique de la goutte. La compaction du tissu sous-cutané, en réaction à l'hyperuricémie, se forme si une personne est malade depuis plus de cinq ans. Les changements persistants associés au dépôt de granulomes affectent souvent les petites articulations des pieds et des mains. Le site de pathologie le plus commun est l'articulation du gros orteil.

La goutte a été enregistrée dans plus de dix pour cent de la population mondiale, une grande proportion des cas se produisant dans la population masculine. Les représentants du sexe fort souffrent de la goutte, principalement à l'âge de quarante ans. Les femmes souffrent trois fois moins souvent, la goutte se rétablissant après la ménopause, qui est associée à des changements hormonaux dans le corps.

L'histoire de la goutte remonte à des centaines d'années. Les premiers documents dans les anciennes annales se trouvent depuis le règne des pharaons. L’attaque goutteuse terrorisait son entourage et se rencontrait parmi de riches domaines qui avaient les moyens de manger de la viande et de boire du vin rouge en abondance.

Dans leurs descriptions, les anciens guérisseurs ont noté un lien entre la consommation excessive d’aliments et l’alcool et l’apparition de la goutte. Les premières descriptions de l'attaque ont été comparées en termes de force avec la morsure d'un chien ou le pincement d'une articulation dans un étau.

Classification de la pathologie

Aux premiers stades de la goutte, lorsque le processus de cristallisation de l'acide n'a pas atteint son maximum, la maladie présente des manifestations similaires à celles de la polyarthrite. Avec les manifestations caractéristiques d'une atteinte arthritique, la pathologie a une pathogenèse différente les unes des autres.

La goutte dans ses manifestations cliniques est divisée en sept formes d'écoulement:

  1. Arthrite goutteuse aiguë, procédant selon le scénario classique: caractérisée par des convulsions intermittentes avec des symptômes caractéristiques de la goutte. Une douleur aiguë dans l'articulation touchée apparaît soudainement et disparaît complètement au bout de quelques jours. Le processus s'accompagne de signes d'inflammation: gonflement des tissus mous, rougeur de la peau sur l'articulation, élévation de la température locale.
  2. Une forme allergique infectieuse apparaît comme une complication des maladies infectieuses. Un autre facteur qui augmente l'inflammation est la réponse de l'organisme à l'introduction de protéines étrangères de micro-organismes qui sont des agents infectieux. La maladie est rapidement traitable sans la présence de processus irréversibles.
  3. La polyarthrite subaiguë est une forme de maladie caractérisée par une symptomatologie modérée, plus fréquente chez les femmes âgées. Les manifestations sont limitées à la douleur dans l'articulation du gros orteil du pied, les autres articulations avec ce parcours restent en bonne santé.
  4. La forme rhumatoïde se caractérise par de multiples lésions de petites articulations. Les principales causes de la goutte sont associées à une maladie auto-immune entraînant une attaque de la douleur plus longue.
  5. La variante pseudophlegus se développe dans une seule articulation, les manifestations de l'inflammation sont prononcées. Une douleur intense se produit à l'arrière-plan: température corporelle élevée du patient, frissons, faiblesse générale et dépression. Tous les symptômes sont similaires au développement d’un processus purulent d’étiologie infectieuse.
  6. L'évolution asthénique ne diffère pas des symptômes lumineux et ne cause pas beaucoup de souffrance au patient. Les crises arthritiques se déroulent presque imperceptiblement, avec une légère hyperémie autour du sac articulaire et une douleur douloureuse.
  7. La forme périarthrique affecte les tendons des articulations, qui restent dans un état sain. Il y a souvent un joint du tendon du talon, accompagné de douleur et d'inflammation.

Comment se manifeste la maladie

Les premiers signes de la goutte, le patient remarque lors de l'attaque de la douleur caractéristique de la maladie. Les processus initiaux résultant de troubles métaboliques sont asymptomatiques. Par la suite, plus le processus est retardé, plus le tableau clinique de la maladie est prononcé.

Les professionnels de la santé identifient trois étapes du développement de la goutte:

Le stade prémorbide est la période initiale de la goutte. Une augmentation du contenu en acide urique apparaît dans le sang, qui continue à être synthétisé avec un comportement alimentaire inapproprié. Le patient ne remarque pas de changements dans le corps, parfois des douleurs aux reins. Ce symptôme peut se produire lorsque du sable se forme dans le bassinet du rein, ce qui est une conséquence du dépôt de cristaux d'acide urique, avec lequel les reins sont incapables de faire face.

La première étape peut durer des années, le passage du processus à une phase plus marquée de la goutte dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la quantité de composés de purine provenant des aliments dans le corps de la personne atteinte. Sur le début d'une période aiguë, vous pouvez parler lorsque la première attaque goutteuse.

Le stade intermittent est caractérisé par l'alternance du stade asymptomatique et des attaques d'inflammation aiguë de l'articulation touchée. La période d'exacerbation commence soudainement, le plus souvent la nuit. La douleur aiguë et pressante poursuit le patient tout au long de la crise.

La durée de l'exacerbation de la goutte peut aller de deux jours à une semaine. Pendant tout le temps, une douleur intense est présente, tandis que les tissus mous autour de l'articulation touchée gonflent. L’augmentation de la température locale est accompagnée d’une hyperémie grave, atteignant parfois une teinte bleuâtre. La peau est resserrée et brillante.

À la fin de l'attaque, la douleur cesse aussi brusquement qu'elle a commencé. En quelques jours, l'œdème disparaît et la peau redevient saine. Le dépôt de granules d'acide urique se produit le plus souvent dans la première articulation haut-ponction du gros orteil. Sous l'action des processus dégénératifs provoqués par la cristallisation de l'acide urique, l'articulation se déforme, ressemblant à une "bosse" sur la jambe.

Après une attaque, le patient n'est pas dérangé pendant la période de rémission. Dans les premières années, la douleur apparaît au maximum deux fois par an, l'aggravation du processus affectant la qualité de vie du patient. Les crises de goutte sont plus prolongées, les périodes d'accalmie sont raccourcies, l'articulation peut se rappeler d'une douleur douloureuse entre les exacerbations.

Des symptômes similaires indiquent une transition progressive vers le stade chronique de la goutte. Des tophi isolés apparaissent sur le corps et une augmentation de la quantité d'acide urique est confirmée par un test sanguin.

Un processus en cours, lorsque la goutte dure pendant des années, est appelé chronique. L'accumulation d'acide urique légèrement soluble dans le corps atteint un maximum caractéristique auquel les reins ne font pas face à l'excrétion.

Les cristaux d'acide occupent non seulement les articulations, mais des zones compactées ressemblant à de petites plaques de couleur jaune commencent à apparaître sur le corps. Dans la couche sous-cutanée apparaissent des tophi, dans lesquels l'acide modifié est concentré.

Si la goutte fait partie de la vie de nombreuses années, les tumeurs apparaissent non seulement dans la région périarticulaire, mais aussi dans les formations pathologiques situées dans les oreillettes, dans la région des yeux et des organes internes.

Avec l'aggravation de la situation, des fistules se forment dans le tophi, dans lesquelles on peut voir une masse blanche et pâteuse qui peut s'écouler.

Pourquoi la maladie apparaît

La cause de la goutte peut être unique, mais dans la plupart des cas, le développement d'une pathologie contribue à plusieurs facteurs provoquants:

La raison principale est l’ingestion d’un certain nombre de bases de purine dans le corps du patient, qui affectent directement les processus métaboliques, ainsi que les réactions biochimiques au cours desquelles l’acide urique est formé:

  1. Abus d'aliments contenant de grandes quantités de purines: viande de variétés rouges, foie, poumons, poissons gras, légumineuses, chocolat, thé, café, alcool, notamment utilisation de la bière, composée de xanthine et de guanosine produisant de l'acide urique;
  2. Acceptation d’agents pharmacologiques à des fins médicales: cyclosporines, aspirine, médicaments pour la sécrétion d’urine;
  3. Perturbation des processus métaboliques dans les maladies auto-immunes;
  4. Échec du métabolisme après l'utilisation de la thérapie antitumorale.

Les autres risques de développer la goutte incluent:

  • pathologies du rein conduisant à une insuffisance rénale;
  • hypertension artérielle;
  • diminution de la vitesse des réactions d'échange en présence d'un excès de poids;
  • avec empoisonnement aux métaux lourds;
  • conséquence d'une blessure;
  • maladie dermatologique d'étiologie inconnue - psoriasis.

La prédisposition génétique joue un rôle important dans l'apparition de la goutte. Les facteurs provocateurs déclenchent facilement le processus de développement de la pathologie.

Une crise de goutte douloureuse se développe souvent après un festin riche en alcool, qui affecte directement la synthèse des dérivés de l’acide urique. Parfois, le jeûne provoque une réaction similaire du corps lorsque la quantité de composés cétoniques dans le sang augmente, ce qui entraîne un état dans lequel l'acide urique ne peut être éliminé librement avec l'urine.

La crise de goutte peut être causée par un effort physique important ou par l'administration d'un médicament à des fins thérapeutiques ou diagnostiques.

Complications possibles de la goutte

La formation systématique d'un grand nombre d'urates dans le sang entraîne de graves complications qui nuisent à la santé. Au fil des ans, les dépôts cristallins accumulés perturbent le fonctionnement des systèmes urogénital et musculo-squelettique:

  • Une déformation persistante est observée de la part des articulations en mouvement osseux. Avec un processus prolongé, des sensations douloureuses apparaissent non seulement pendant une attaque, mais aussi entre les deux. Le développement de l'arthrite entraîne des processus dystrophiques qui perturbent la mobilité et l'activité physique des articulations. Si la goutte dure plus de six ans, les articulations touchées se transforment en articulations douloureuses et raides qui ont perdu leur fonctionnalité. La localisation de la pathologie dans l'articulation du gros orteil est plus fréquente, moins souvent des urates forment des amas dans les articulations radiocarpien, du coude et du genou. Les articulations inopérantes cessent de remplir leur fonction, créant une charge supplémentaire sur l'ensemble du système musculo-squelettique.
  • Les reins, en tant que moyen principal d’éliminer les excès d’urates, cessent de remplir leur fonction principale. Les cristaux d'acide se déposent dans le bassin du rein pour former des calculs. Le rein goutteux est une conséquence de l'évolution chronique de la pathologie. Le signe initial peut être un changement de couleur de l'urine en une couleur marron. La douleur au niveau des reins s'accompagne de la formation de calculs ou du déplacement du sable à travers les uretères. Le processus inflammatoire est ajouté au tableau clinique, tous ces changements sont appelés néphropathie goutteuse.
  • Les tofus au pluriel sont formés dans tout le corps. La formation dans la partie interne de l'os ressemble à une formation kystique: les éléments ont une coquille claire avec une cavité à l'intérieur. Le remplissage de l'espace vide avec de l'urate lors de l'examen radiographique est détecté comme une tache sur la substance osseuse. Dans la pratique médicale, les tophi osseux internes sont appelés «symptôme de frappe». La présence de complications terribles indique un long cours de goutte. Les vides émergents dans le tissu osseux les rendent vulnérables même avec des blessures mineures.
  • L'hypertension se développe dans le contexte de la maladie en raison du "colmatage" des vaisseaux par les plaques de cholestérol et les composés lipidiques, résultat d'une alimentation excessive et d'une augmentation significative de la graisse sous-cutanée.

Comment détecter la goutte?

La détermination de la formulation exacte du diagnostic est effectuée par un spécialiste médical qualifié, capable de différencier la goutte des maladies ayant des manifestations similaires. La précision de la détermination du problème dépend de l'exactitude de la prescription du traitement, ce qui conduit à un prompt rétablissement.

Mesures de diagnostic en cas de suspicion de goutte:

  • inspection visuelle des articulations pour la présence de déformations et de formations tophiques;
  • prise d'histoire et identification des prédispositions héréditaires;
  • Examen aux rayons X: sur l'image, vous pouvez voir clairement les processus destructeurs dans les articulations sous forme de taches, car les urates ne transmettent pas de rayons X;
  • test sanguin en laboratoire pour la détection de "l'excès" d'acide urique;
  • prendre le liquide synovial pour examen au microscope afin de détecter les granules d'urate;
  • description de l'agression goutteuse par le patient, après quoi le syndrome douloureux disparaît complètement, le taux d'acide urique dans le sang chute brusquement, ce qui rend difficile le diagnostic lors d'une prise de sang;
  • l'inflammation disparaît après l'utilisation d'un médicament spécifique (colchicine);

L’Organisation mondiale de la santé a identifié des symptômes possibles confirmant l’apparition de la goutte, à la suite d’un métabolisme interrompu:

  • une attaque d'attaque aiguë a été observée plus d'une fois;
  • l'inflammation de la région articulaire a atteint son apogée immédiatement après l'apparition de la douleur;
  • des signes d'arthrite sont notés dans une articulation mobile des os;
  • zones hyperémiques de la peau dans la zone d'inflammation;
  • changements prononcés dans l'articulation du premier orteil;
  • manifestation de symptômes de goutte sur une jambe;
  • hyperuricémie;
  • la présence de tophus;
  • œdème inégal sur le doigt enflammé du membre inférieur;
  • Imagerie par rayons X de kystes intraosseux avec une gaine bien définie;
  • pas de traces de microorganismes pathogènes dans le liquide articulaire.

Si une personne a la goutte, il présente six des symptômes ci-dessus, le diagnostic est confirmé.

La goutte peut être semblable à d'autres pathologies qui doivent être différenciées pour une guérison efficace:

  • septicémie - une infection sanguine courante peut accompagner la goutte;
  • La chondrocalcinose est un dépôt de sels de calcium dans le tissu cartilagineux; le plus souvent, les personnes âgées sont malades;
  • la polyarthrite rhumatoïde.

Activités thérapeutiques

Afin d'obtenir des résultats optimaux et durables pour le traitement de la goutte, le patient doit d'abord modifier complètement son alimentation et se débarrasser de ses mauvaises habitudes. La normalisation de la nutrition consiste à suivre un régime visant à réduire la synthèse de l'acide urique.

La diététique inclut l'exclusion des produits suivants:

  • foie, reins et autres abats;
  • viande rouge;
  • bouillon de viande et de poisson très gras;
  • lentilles, pois, haricots;
  • épinards, chou-fleur, oseille, tomates, asperges;
  • produits de chocolat;
  • café ou thé;
  • produits alcoolisés.

Pour améliorer la qualité des réactions biochimiques, il est recommandé d’utiliser une quantité suffisante d’eau pure, de jus de canneberge ou de boissons médicinales alcalines.

Le traitement médicamenteux de la goutte consiste à soulager une crise aiguë et à réduire la concentration d'urates dans le corps. L'élimination parallèle de l'excès d'acide urique est essentielle pour prévenir le développement ultérieur de la goutte. Le choix du médicament, adapté à un patient particulier, doit être effectué par le médecin traitant.

Les médicaments prescrits pour la goutte:

  1. La colchicine (Kolhikum, Kolkhimin) - alkoloïde d’origine végétale, est utilisée comme médicament pour les ambulances lors d’une attaque douloureuse. Le médicament empêche la formation d'urates et leur accumulation dans la couche cartilagineuse. Nommé dans les premières heures de l'attaque sous forme de tablettes. La dose maximale par jour est déterminée par les médecins spécialistes, mais ne doit pas dépasser trois comprimés.
  2. L'allopurinol est un agent synthétique ayant un effet similaire à l'hypoxanthine. Au moyen d'une chaîne de réactions chimiques, le médicament ne permet pas à l'acide urique de se déposer dans les tissus et élimine l'excès de corps. Appliquer cet outil pour la goutte doit être fait avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale.
  3. Ulorik est un médicament efficace de la nouvelle génération. En quelques mois, il est capable de nettoyer les petites articulations des dépôts d’urate.
  4. La pegloticase est prescrite dans les cas extrêmes, lorsque le traitement habituel y contribue dans une faible mesure. Lorsqu'il est administré par voie intraveineuse, il dissout le sable cristallin et le fait ressortir.
  5. Les glucocorticoïdes (prednisolone, hydrocortisone) sont des substituts synthétiques des hormones surrénaliennes. Éliminer le risque de réactions allergiques et inflammatoires, sont prescrits pour la goutte grave avec le risque de complications indésirables.
  6. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Indométhacine, Ibuprofène) éliminent activement les symptômes d'inflammation et de douleur dans les zones touchées.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est indiquée pour les catégories pour lesquelles le traitement conservateur n'apporte pas de résultats significatifs. Les phoques ressemblant au tofus peuvent éventuellement atteindre une taille impressionnante et exercer une pression sur l'articulation, provoquant une douleur désagréable causée par le stress mécanique.

Les formations pathologiques en cas d'impact négatif sur l'articulation sont excisées à l'aide d'instruments chirurgicaux. Une opération d'anesthésie locale. Les dépôts d'urate sont complètement éliminés si les cristaux ne recouvrent pas les tissus voisins des tendons et des ligaments. Dans ce cas, le tofus est enlevé facilement et en totalité.

Le pronostic lors de la germination des tophi dans les tissus voisins est moins optimiste. Dans ce cas, les urates ne peuvent pas être complètement éliminés, une partie de la formation reste dans les tissus adjacents. Avec le bon comportement et le respect des recommandations, la période postopératoire se déroule sans incident, mais l’infection par une infection secondaire est possible, ce qui peut déclencher le développement d’une infection sanguine commune.

La durée de la guérison dépend du nombre d'éléments éliminés, de la capacité individuelle de régénérer les tissus et de l'état du système immunitaire humain. La cicatrice principale se forme au cours des douze premiers jours. Les sutures sont enlevées deux semaines après l'opération.

Comment se débarrasser d'une attaque aiguë?

Lorsque les premiers symptômes de l'apparition d'une crise de goutte apparaissent, le traitement de secours doit être instauré immédiatement:

  1. La colchicine doit être prise toutes les 2 heures pendant 1 mg pour obtenir une amélioration. Ce médicament supprime l’impact négatif d’une forte poussée d’acide urique et aide à éliminer les manifestations inflammatoires. La colchicine a plusieurs effets secondaires qui affectent principalement le tractus gastro-intestinal. Si le médicament est utilisé pour une administration par voie intraveineuse, le tube digestif ne souffre pas, mais avec cette méthode, une réaction allergique de gravité variable peut se développer, allant jusqu’au choc anaphylactique. Malgré les complications possibles, la colchicine est le moyen le plus efficace d’éliminer une attaque goutteuse en médecine moderne.
  2. Parallèlement à l'alcaloïde d'origine naturelle, les anti-inflammatoires sont prescrits dans le groupe pharmacologique des AINS - le naproxène, l'étorikoksib et l'indométacine. Le traitement est effectué pendant l'attaque et ne s'arrête pas après la disparition des signes d'inflammation. La posologie et le nom du médicament sont déterminés par le médecin traitant, en fonction du cas spécifique de la maladie.
  3. Réduire la charge sur l'articulation enflammée et assurer un repos orthopédique à l'aide d'orthèses rigides ou d'une interdiction temporaire de marcher sur la jambe douloureuse.
  4. Pour réduire l'enflure et soulager la douleur en cas de goutte, vous devez appliquer un rhume.
  5. Le respect du régime alimentaire recommandé pour mettre un terme à l’approvisionnement en purines en nourriture joue un rôle important.

L'inflammation douloureuse disparaît après quelques jours et disparaît complètement au bout de quelques jours.

Un certain nombre de mesures préventives empêchent l’apparition d’un cours aigu de goutte:

  • éviter les efforts physiques intenses sur la jambe douloureuse;
  • créer un menu basé sur les produits autorisés;
  • mode de vie actif avec des promenades régulières;
  • test régulier de l'acide urique, la norme est de 60 mg / l;
  • respect du régime hydrique - au moins deux litres par jour en l'absence de contre-indications;
  • prendre des multivitamines tous les six mois;
  • renoncez à l'alcool et aux boissons gazeuses sucrées.

L'utilisation de recettes de la médecine traditionnelle

Faire face aux manifestations de la goutte et nettoyer les articulations aidera les anciennes recettes des guérisseurs traditionnels. L'utilisation de simples remèdes disponibles complète le traitement principal.

  1. L'utilisation de jus de radis noir aidera à éliminer les accumulations pathologiques de sels et à renforcer les parois des vaisseaux sanguins. Avant de manger, buvez du jus de fruits frais. La dose initiale est de cinq millilitres, augmentant progressivement pour atteindre un demi-verre. La durée du traitement est de deux semaines, après quoi il est nécessaire de faire une pause afin d'éviter un impact négatif sur les cellules du foie.
  2. Les jeunes cônes de sapin nettoient les articulations. Un cône de taille moyenne non ouvert est préparé avec deux tasses d’eau bouillante et laissé pendant la nuit. La boisson actuelle est divisée en trois portions et se boit avant les repas.
  3. L'utilisation de la feuille de laurier influence favorablement l'état du patient: le bouillon est cuit à feu doux pendant cinq minutes. Quelques feuilles de lotion de laurier sont versées avec un verre d'eau chaude et maintenues à feu doux. La potion obtenue est refroidie à la température ambiante et consomme la quantité de décoction obtenue en une journée.
  4. Pour l'exposition externe, utilisez des compresses de sel marin. Un demi-kilogramme de sel est dissous dans un litre d'eau et évaporé à feu doux jusqu'à l'apparition de cristaux. Le sel obtenu est mélangé avec de la glycérine, en une quantité de 200 grammes, et utilisé pour appliquer une couche épaisse sur l'articulation touchée sous la forme d'une compresse, fixant de manière fiable le mélange thérapeutique avec une pellicule de plastique.
  5. Le poisson frais haché n'est pas très agréable, mais efficace. Le poisson haché est placé sur la zone douloureuse et enveloppé d'un film plastique. Pour créer un effet thermique, enveloppez la jambe avec un chiffon en laine et laissez-la pendant la nuit. Il est possible d'effectuer des manipulations dans les dix jours. Une contre-indication absolue est la présence de processus inflammatoires dans l'articulation.
  6. Des bains de pieds relaxants à base d'iode et de bicarbonate de sodium sont utiles: il est nécessaire de remplir le bassin de six litres avec de l'eau chaude et d'ajouter deux millilitres et demi d'iode et quinze grammes de bicarbonate de soude. Plongez le pied douloureux dans la solution et maintenez-le jusqu'à ce que l'eau soit froide. En répétant la procédure pendant une semaine, les patients notent une amélioration de l'état.
  7. Les bains de contraste avec utilisation alternée d'eau à haute et basse température améliorent la circulation sanguine et soulagent la douleur dans le membre affecté.
  8. Le miel frais, la moutarde sèche et le bicarbonate de soude sont mélangés dans des proportions égales et appliqués sur la zone touchée, en l'enveloppant d'une pellicule plastique. Couvrant une couverture chaude, la compresse est laissée pendant huit heures. Répéter la manipulation du traitement pendant 14 jours pour une meilleure efficacité.
  9. Le charbon activé est un médicament en vente libre, disponible dans toutes les pharmacies. Dix comprimés sont broyés et mélangés avec une petite quantité d’eau pour obtenir un état pâteux. Lorsque la douleur survient, le mélange est appliqué et fixé avec un film. Vous pouvez laisser la compresse pendant la nuit en enveloppant votre pied dans un chiffon chaud.

Avant de commencer un traitement adjuvant avec des ordonnances à domicile, vous devez obtenir l’autorisation d’un médecin qui tiendra compte de tous les effets secondaires. Le meilleur moyen de vous protéger du développement de la goutte et de la survenue d'attaques goutteuses est de bien manger et d'avoir un mode de vie sain.