Que sont nat. exercices sont utiles dans la dysplasie du tissu conjonctif?

Le choix correct du produit médical: non médicamenteux, médical ou chirurgical est une condition importante pour la réadaptation efficace des patients atteints de diverses formes nosologiques de dysplasie du tissu conjonctif (DST). Expérience à long terme d'observation de suivi des familles de patients atteints de différentes variantes de maladies héréditaires du tissu conjonctif et du DST, l'analyse de données bibliographiques a permis de formuler les principes de base du traitement de ces patients:

Thérapie non médicamenteuse (régime adéquat, régime alimentaire, physiothérapie, massage, physiothérapie et électrothérapie, psychothérapie, cure thermale, correction orthopédique, orientation professionnelle).

Thérapie diététique (utilisation d'aliments enrichis en protéines, vitamines et micro-éléments).

Thérapie symptomatique médicale (traitement de la douleur, amélioration du débit sanguin veineux, prise de bêta-bloquants, adaptogènes, sédatifs, hépatoprotecteurs).

-aliments enrichis en protéines (viande, poisson, calmar, haricots, noix), glycosaminoglycanes (en l’absence de contre-indications au niveau du tractus gastro-intestinal, 2 à 3 fois par semaine - bouillons forts, viande et poisson), vitamines ("C "," A "," E "," PP ", groupe" B "-" B1 "," B2 "," VZ "," B6 "), microéléments (calcium, phosphore, magnésium, cuivre, zinc, sélénium) ;

-avec une croissance excessivement élevée dès le plus jeune âge, consommation régulière d’aliments riches en gras oméga-3, inhibant la sécrétion de somatotrophine;

-Entraînement physique modéré quotidien (20-30 minutes) visant à renforcer les muscles du dos, de l'abdomen et des membres. Les exercices sont effectués dans un mode statique-dynamique sans contact, en position couchée;

-entraînement cardiovasculaire aérobie (marche, voyages, jogging, cyclisme confortable, tennis de table, ski, mesure au gymnase, etc.).

La dysplasie du tissu conjonctif est un dysfonctionnement dans lequel se produisent une formation et une croissance pathologiques de la structure interne. Cela est possible à la fois au stade du développement intra-utérin et après la naissance. Les causes des violations sont associées à des facteurs héréditaires et affectent l'activité vitale de l'organisation fibreuse, ainsi que la substance principale constituant les éléments de liaison. Les gènes mutés et dysfonctionnels déterminent des anomalies dans les chaînes de collagène et d'élastine. Ces derniers ne tolèrent pas les contraintes mécaniques. Des troubles génétiques peuvent survenir n'importe où dans le corps en raison de la prévalence des tissus internes.

Signes de maladie

Le syndrome hyper-mobile présente de nombreux symptômes dont le degré de manifestation peut être léger ou grave, mais toujours individuel. Les experts ont combiné les témoignages dans plusieurs grandes catégories qui caractérisent le déséquilibre dans le travail:

organisation nerveuse; valves cardiaques;

Quand vous dites avec un sourire entendu au patient: "Et ce qui est surprenant, vous avez une dysplasie du tissu conjonctif", vous la traitez déjà. Après tout, avant que les médecins ne lui disent qu'il allait bien, il n'y avait aucune raison de se sentir mal. Il suffit de penser - asthénie, scoliose, pieds plats... Et puis, ils posent finalement un diagnostic, ne le considèrent pas comme un neurasthénique et n'énoncent aucune plainte avant que le patient ne s'en souvienne. N'exagérez pas, la dysplasie n'est pas une maladie, c'est une maladie qui prédispose à la maladie et qui aggrave la qualité de la vie. Le patient doit expliquer à un prix abordable qu'il n'a pas eu de chance avec le tissu conjonctif, mais vous connaissez cet état et savez comment vous en occuper.

Je répète: un examen approfondi du patient est indispensable! Même si vous voyez que les plaintes indiquent la nature fonctionnelle de la maladie, il vaut mieux être en sécurité. La pathologie associée est nécessairement traitée en premier.

Dysplasie du tissu conjonctif "- le diagnostic est de plus en plus commun dans les conclusions des médecins. Nous allons essayer de traiter un terme aussi fréquent, mais presque incompréhensible, pour les parents de patients.

"Dysplasie" désigne la formation, le développement, dans un cas particulier, inapproprié de tissu conjonctif. Le tissu conjonctif est largement représenté dans notre corps. Il est présent dans la peau, le cartilage, les tendons, les ligaments, les vaisseaux sanguins et les muscles, y compris le cœur.
Collagène - principale protéine entrant dans la composition des fibres du tissu conjonctif, le processus de sa formation est complexe et, si des changements se produisent (mutations), un collagène anormal se forme. Si les mutations sont graves, les dommages aux organes sont importants. Ces personnes sont engagées dans la génétique. Mais les mutations sont beaucoup plus fréquentes lorsque certains signes sont hérités, par exemple des articulations excessivement mobiles. Dans une famille, ce trait est hérité, et d’autres signes y sont souvent ajoutés: vulnérabilité et étirement excessif.

Un terme médical récent, dysplasie, apparu il n'y a pas si longtemps, désigne toutes sortes de pathologies possibles dans le développement de différentes parties du corps humain, de divers organes et de tout un éventail de tissus. L'émergence de telles pathologies commence à se former au stade du développement embryonnaire du fœtus et, par conséquent, la structure cellulaire, sa configuration ou sa taille ne sont pas correctement adaptées, les tissus sont créés de manière incorrecte et, par conséquent, les pathologies de tout organe ou système d'organe sont apparues.

Cependant, au cours des dernières années, la dysplasie a été de plus en plus détectée chez le plus jeune enfant, il existe des exemples de manifestations de pathologies chez les adultes matures. Il convient de noter que la dysplasie n'est pas une maladie, mais des changements pathologiques dans la structure des organes.

Les causes de la pathologie

Les causes les plus courantes d’apparition de pathologies sont les anomalies génétiques dans la formation du fœtus. La dysplasie peut se développer en cas de perturbations hormonales.

Qu'est-ce que la dysplasie du tissu conjonctif?

La dysplasie du tissu conjonctif est une violation de la formation et du développement du tissu conjonctif, observée à la fois au stade de la croissance de l'embryon et chez les personnes après leur naissance. En général, le terme dysplasie désigne toute violation de la formation de tissus ou d'organes, pouvant survenir à la fois in utero et postnatal. Les pathologies sont dues à des facteurs génétiques, affectant à la fois les structures fibreuses et la substance principale qui constitue le tissu conjonctif.

Parfois, on trouve des noms tels que dysplasie du tissu conjonctif, insuffisance congénitale du tissu conjonctif, collagénopathie héréditaire, syndrome hypermobile. Toutes ces définitions sont synonymes du nom principal de la maladie.

Les mutations génétiques se produisent n'importe où, car le tissu conjonctif est distribué dans tout le corps. Chaînes d'élasthanne et.

Pouvez-vous facilement rouler votre oreille dans un tube? Ou redresser le petit doigt de 90 degrés? Attendez de montrer ces astuces à vos amis, il est possible que ce soient des manifestations de la pathologie du tissu conjonctif... Lorsque les médecins diagnostiquent une dysplasie du tissu conjonctif, les plus inattendus peuvent être nécessaires!

DST comme une maladie

Et seul un spécialiste des DST, ayant vu une dysplasie (un homme mince aux bras longs, affalé et portant des lunettes), peut immédiatement demander si sa grand-mère a des varices et si un prolapsus rénal a été découvert depuis longtemps. Un tel médecin est considéré comme un "chaman" ou.

Dysplasie du tissu conjonctif

La dysplasie du tissu conjonctif (DST) est une maladie systémique caractérisée par un développement anormal du tissu conjonctif dans le corps, qui entraîne divers troubles du corps. Le tissu conjonctif se trouve dans les tendons, le cartilage, les ligaments, les muscles, la peau et les vaisseaux sanguins. La perturbation de son développement commence au cours du développement embryonnaire, c.-à-d. avant la naissance, mais les symptômes de la maladie apparaissent chez les enfants et les adolescents et non pas dans la petite enfance. Avec l'âge, les symptômes deviennent plus prononcés. La cause de la DST sont des mutations dans les gènes responsables de la production de collagène ou d'autres protéines. Dans de rares cas, la dysplasie peut être grave pendant la grossesse et la maladie d'une femme enceinte.

Symptômes de la dysplasie du tissu conjonctif

Comme le tissu conjonctif est présent dans de nombreux organes du corps humain, les symptômes peuvent être divers et nombreux. En plus, les symptômes.

Cet article traite des perspectives d'utilisation d'une intensité d'exercice modérée en vue de corriger l'immunité.

Le problème de la dysplasie du tissu conjonctif a récemment suscité un grand intérêt chez les médecins de divers profils, en raison du nombre croissant de patients atteints de cette pathologie. La fréquence d'apparition du syndrome de dysplasie du tissu conjonctif (DST) est assez élevée - de 26% à 80% des personnes, selon le groupe d'étude. Ainsi, selon des données littéraires, le DST est basé sur la pathologie moléculaire, ce qui conduit à un changement de la structure et de la fonction du tissu conjonctif, qui se traduit par des manifestations phénotypiques et viscérales hétérogènes.

Le tissu conjonctif est un système complexe qui remplit diverses fonctions, notamment la participation au maintien de l'homéostasie. Il existe une relation étroite entre l’état du système immunitaire et le syndrome DST. Selon T.I. Kadurina, V.N. Gorbunova (2009) avec ce syndrome.

La dysplasie du tissu conjonctif est une violation de son développement, qui se produit par une mutation veineuse dans les gènes. Habituellement, le tissu conjonctif se trouve dans toutes les parties du corps et constitue la base des organes, des tissus et des muscles. Il est friable ou dense et consiste en une substance intercellulaire, des cellules et des fibres.

En raison du collagène et de l'élastine, le tissu conjonctif est élastique, résistant et peut supporter des charges lourdes et protéger les articulations des blessures. Mais avec la mutation du gène responsable de la production de collagène et d'élastine, le tissu conjonctif se forme de manière incorrecte, il perd son élasticité et ne peut plus supporter son travail.

Le tissu conjonctif permet le fonctionnement normal de l'ensemble du système musculo-squelettique. S'il est sous-développé, les articulations et le squelette se déforment sous les charges les plus habituelles, ce qui provoque des douleurs et le rend handicapé. Il est important de noter que la maladie ne se manifeste pas immédiatement et que les violations peuvent ne pas être perceptibles avant longtemps.

Probablement, beaucoup de gens ont lu la nouvelle de D. Grigorovich «Gutta Percha Boy» ou ont regardé le film du même nom. L'histoire tragique d'un petit artiste de cirque, décrite dans l'œuvre, ne reflétait pas seulement les tendances de cette époque. L’écrivain, peut-être sans le savoir, a donné une description littéraire du complexe douloureux étudié par des scientifiques nationaux, notamment T.I. Kadurina.

Tous les lecteurs n’ont pas réfléchi à l’origine de ces qualités inhabituelles du jeune héros et de gens comme lui.

Néanmoins, l'ensemble des symptômes, dont le principal est la superflexivité, reflète l'infériorité du tissu conjonctif.

D'où vient le talent incroyable et en même temps le problème associé au développement et à la formation de l'enfant. Malheureusement, tout n'est pas si simple.

Quelle est la dysplasie?

Le concept lui-même est traduit du latin par "trouble du développement". Nous parlons ici de la violation du développement des composants structurels du tissu conjonctif, en tête.

L'hypoplasie congénitale des tissus conjonctifs des articulations de la cuisse peut considérablement compliquer la vie du bébé. Cependant, si vous suivez correctement toutes les recommandations des médecins, les complications peuvent être évitées. Il est très important de réaliser correctement un complexe spécial de thérapie par l'exercice pour la dysplasie de la hanche chez les enfants. Les exercices aideront à soutenir les muscles, qui peuvent s’affaiblir considérablement pendant le traitement.

La détection précoce d'une telle maladie est la clé d'un traitement réussi dans les plus brefs délais. Cependant, le traitement appliqué par le poste n’est pas en mesure d’apporter tous les avantages possibles, s’il n’est pas utilisé en combinaison. Avec la dysplasie de la hanche chez le nouveau-né, la gymnastique est également un rendez-vous médical obligatoire.

Rendez-vous médicaux

Même si le diagnostic peut sembler effrayant, mais s'il existe un sous-développement des tissus conjonctifs, il est nécessaire de créer les conditions les plus favorables pour leur permettre de revenir à la normale. La fixation des membres dans une position physiologique ne permet pas une articulation instable.

La dysplasie du tissu conjonctif chez les enfants est une combinaison de syndromes congénitaux dans laquelle, en raison d'une violation du processus de formation des fibres de collagène, les propriétés du tissu conjonctif du corps changent. Certaines des maladies associées au développement et à la formation altérés de tels tissus dans le corps humain ont été découvertes indépendamment les unes des autres et ont un caractère héréditaire. Ces pathologies sont combinées en deux grands groupes:

Syndromes génétiques héréditaires - Marfan, Ehlers-Danlos et autres, considérés comme une dysplasie différenciée. Maladies dont les symptômes ne correspondent pas au tableau clinique typique des maladies héréditaires, mais sont associées à la pathologie du tissu conjonctif - la dysplasie indifférenciée.

Une telle différence entre ces maladies est principalement liée à l'historique de leur première description et à la gravité des symptômes caractéristiques. Des pathologies connectives héréditaires ont été découvertes et décrites chez les enfants et les adultes dès la fin du 19ème siècle. En raison du fait que les changements dans.

Dysplasie du tissu conjonctif

Les personnes dysplasiques sont des personnes qui ont un écart par rapport à la norme généralement acceptée dans le tissu conjonctif. Il y a beaucoup de dysplasiques parmi nous. En règle générale, ils sont très flexibles, ils peuvent facilement atteindre le sol avec les paumes de leurs mains sans plier les genoux, leurs doigts se rétractent beaucoup plus loin que ne le permet l'articulation chez les personnes, et souvent, chez les personnes dysplasiques, la mobilité pathologique est révélée dans les autres articulations, un problème courant est plat, diverses courbures rachidiennes (les ligaments étant trop élastiques, et sur certains muscles, s’ils ne sont pas entraînés de manière spécifique, la colonne vertébrale est mal maintenue), prolapsus de la valve mitrale, etc. Si différents degrés de dysplasie. Cela peut être limité, dans une faible mesure, à la flexibilité élémentaire et à la possibilité de dévisser ses propres mains afin que tout le monde puisse regarder en l'air quand il le voit. Mais si la dysplasie est fortement exprimée, les problèmes peuvent alors être graves et conduire à une invalidité à un jeune âge.
Pour éviter cela, il est nécessaire de consulter régulièrement les traumatologues orthopédiques, de pratiquer une culture physique spéciale, de renforcer les groupes musculaires nécessaires et de pratiquer certains sports même dans son enfance. Il peut y avoir des problèmes cardiaques, il faut donc régulièrement consulter les cardiologues.
Cette pathologie n'est pas considérée comme un précancéreux mais, en réalité, c'est la dysplastie qui souffre le plus souvent d'une lymphogranulomatose, d'une hémoblastose, etc. Mais cela ne signifie pas que tous les dysplastiques sont sujets à de telles maladies. Se référer à eux devrait être plus sensible et attentif. Montrez-vous régulièrement au thérapeute, ne négligez pas le test sanguin banal.

La natation est un sport idéal, le plus développé hormonalement. Et pour les filles et pour les garçons. Un MAIS. Si le bébé n'est pas allergique à l'eau de Javel.
Tous les exercices d'aérobic chargent les articulations à un degré ou à un autre, ils sont loin de convenir à tous les enfants et il est souvent nécessaire de choisir des exercices individuels. Et nager - c'est utile.
Avec la gymnastique rythmique, aussi, ne serait pas pressé. La dysplasie s’étire déjà bien et, si nous stimulons la gymnastique, les ligaments et les articulations deviennent complètement ganglionnaires, ce qui peut entraîner des dislocations habituelles à l’avenir. Tous les groupes musculaires ne sont pas intégrés pendant la gymnastique.

La natation peut et est bonne (si seulement ce n’est pas une section de natation), je ne voudrais pas que ma fille ait les épaules très larges et les hanches étroites, et cet effet a déjà été une année de natation.
En ce qui concerne l'aérobic dans la danse, si vous faites de l'exercice avec modération, pour le plaisir, la charge sur les articulations est très minime, l'enfant reçoit la même charge, il suffit de monter les escaliers sur les terrains de jeux.
La gymnastique rythmique établit les proportions de bonnes figures chez les filles à l’avenir.

pour de tels enfants, la meilleure option consiste à faire échouer des groupes de santé ou des lieux où un sport particulier est enseigné de manière amateur, et non professionnelle.

Eh bien, mamulki, tout est très individuel, mais un an ou deux, l’enfant doit marcher dans la piscine, c’est un fait !! N'importe quel enfant! Souhaitable de 5-7 ans.
Pour les filles, une bonne option est la nage synchronisée. (pour le chiffre, vous ne pouvez pas trop vous inquiéter, avec ça, ils vont bien).
Et maintenant, je peux donner un exemple, pardon pour l’indiscrétion: moi-même. J'ai toujours choisi où aller et quoi faire - moi-même (enfin, à partir de 7-8 ans exactement). Et maintenant, je vais énumérer: de 4 à 5 ans - la natation (nage maintenant, de sorte que l’entraîneur, qui l’a vu il ya 5 ans, a dit qu’il n’était pas nécessaire de corriger la technique, tout va bien et que le nageur aurait été assez bon), de 5 à 7 ans - patinage artistique (J'étais loin d'être un excellent élève, mais j'étais follement amoureux, je ne comprenais pas trop ce qu'ils voulaient annuler, mais pour le reste de ma vie, j'ai bien disséqué sur les rollers et le skate en hiver) de 7 à 8 ans - gymnastique artistique (c'était un rêve d'enfance de ma mère, je ne l'avais pas réalisé), je devais payer pour une année de tourments Je pense que ce sport m'a donné peu, on déteste glisser dans un cercle avec une chaussette allongée), de 8 à 9 - skis (passés inaperçus, en hiver - skis, en été - animation et push-ups. rien de terrible, mais rien d’attrayant), et de 9 à 13 - ramer en kayak où je suis allé à ma propre demande, pour mon frère (c'était un miracle !! hiver - skis, piscine, basket-ball, gymnase, compétitions chaque semaine. Printemps-automne - sur l'eau, en été - un camp sportif avec une abondance d'entraînement et la concurrence. Je n’ai eu aucun changement avec ma silhouette, ma posture était confondue avec une ballerine et j’ai travaillé très gentiment, à l’âge de 13 ans, je suis devenue candidate au master en sport et j'ai quitté le sport parce que j’ai décidé de préparer l’entrée à la faculté de médecine).
Vous direz que tous les gènes sont décisifs (épaules, hanches, etc.), mais je peux dire que les épaules de mon père, disons le contraire, étaient très larges (regardez Sergey Petrov et voyez par vous-même), ma mère n’a jamais été un roseau fragile, mais Je me considère plutôt développé sur le plan hormonal, ne craignant ni l’eau ni d’autres éléments spéciaux, pour lequel je suis reconnaissant - à MAMA, qui, au bon moment, a donné le bon sport et au bon moment, elle a laissé la liberté de choix.

Le premier, où je vais emmener mes enfants - à la piscine, que je vous conseille.
Et de votre part, il est absolument nécessaire d’évoluer pour partager les goûts, le sens des proportions et le désir de faire du sport.
Et je n'ai presque aucun doute sur le fait qu'un médecin vous conseillera de consacrer un an ou deux de la vie de votre bébé à la natation. Vous ne le regretterez jamais.

d isplasie du tissu conjonctif et FC

pourquoi pas

Maria Batrshina-Glukhova
Il y a des cas où ils sont atteints de dysplasie. MAIS:

1) d’abord, l’entraîneur doit être au courant et minimiser autant que possible la charge sur ses genoux
2) Vous devez comprendre que vous faites pour vous-même, juste pour vous-même, un grand sport n'est pas votre cas

Maria Batrshina-Glukhova
Il s'agit d'un diagnostic complexe qui affecte de nombreux systèmes du corps. Que savez-vous donc dans un cas précis que vous et votre médecin savez? Les avantages de la FC ou de la nage avec ce diagnostic sont généralement évoqués compte tenu de l'hypermobilité des articulations associée à la dysplasie du tissu conjonctif. Et cet avantage est supposé dans le renforcement d'un corset musculaire. Mais si en natation cela se passe sans charges de choc et exercices sur hyper stretching et flexibilité (sans compter la nage synchronisée), malheureusement au contraire en FC. Les enfants atteints de dysplasie sont généralement très flexibles, ils sont faciles à mettre sur toutes sortes de ficelles et de bilmans (et ces personnes sont en ballet et xg), mais selon leur diagnostic, vous avez simplement besoin du contraire: renforcer le corset musculaire, et non pas l'étirer. Eh bien, les charges de sauts et de chocs (chute) dans le FC commencent très tôt, je ne sais pas comment cela se passe dans votre ballet sur glace, mais dans un FC ordinaire, c’est surtout maintenant qu’il commence au berceau. Et tous les enfants en bonne santé n’ont pas un cadre musculaire qui a le temps de se préparer à ces charges, et plus encore à de tels diagnostics. Oui, il existe un risque important de complications au niveau des articulations des jambes et de la colonne vertébrale, un risque plus important de luxations et de subluxations. En mode non sportif, le groupe de santé doté d'un entraîneur sain et conscient qui est conscient du diagnostic doit être préparé et que le corps doit être préparé. conséquences possibles et s’occupe avec soin de la condition de l’enfant. IMHO.
Maintenant, bien sûr, il y aura beaucoup de messages sur les arythmies chroniques, mais vous décidez

Ps: si l'enfant dans la piscine n'aime pas l'odeur de chlore, ce n'est pas effrayant. Mais parfois, inconsciemment, les enfants n'aiment pas ce qu'ils ne peuvent tout simplement pas. Par exemple, un enfant peut être allergique au chlore et à d'autres désinfectants dans les piscines, ce qui peut se manifester de différentes manières, de la rhinite sauvage à la conjonctivite en passant par les éruptions cutanées. Et si ce dernier est facile à associer à une visite à la piscine, certains autres symptômes ne sont pas toujours évidents, l’enfant peut dire «ne pas aimer», mais en fait, il tombe malade de cette eau, mais il ne peut toujours pas en dire plus.

Concerto
Messages: 5
Nizhny Novgorod

Eh bien, comment comprendre où sont les limites du professionnel? Je ne suis tout simplement pas un spécialiste dans ce domaine.

Mémo pour les patients atteints de dysplasie du tissu conjonctif des enfants et de leurs parents

Montrant:

-aliments enrichis en protéines (viande, poisson, calmar, haricots, noix), glycosaminoglycanes (en l’absence de contre-indications au niveau du tractus gastro-intestinal, 2 à 3 fois par semaine - bouillons forts, viande et poisson), vitamines ("C "," A "," E "," PP ", groupe" B "-" B1 "," B2 "," VZ "," B6 "), microéléments (calcium, phosphore, magnésium, cuivre, zinc, sélénium) ;

-avec une croissance excessivement élevée dès le plus jeune âge, consommation régulière d’aliments riches en gras oméga-3, inhibant la sécrétion de somatotrophine;

-Entraînement physique modéré quotidien (20-30 minutes) visant à renforcer les muscles du dos, de l'abdomen et des membres. Les exercices sont effectués dans un mode statique-dynamique sans contact, en position couchée;

-entraînement cardiovasculaire aérobie (marche, déplacements, jogging, cyclisme confortable, tennis de table, ski, activité physique mesurée sur simulateurs, etc.);

-procédures hydro, natation thérapeutique, soulager la charge statique sur la colonne vertébrale;

-cours d'éducation physique selon un programme affaibli (groupes spéciaux, thérapie par l'exercice);

-restrictions (pas plus de 3 kg) en ce qui concerne le port de poids, ce qui permet de le soulever pour soulever la jambe, mais pas le dos;

-correction psychologique des patients et de leurs familles;

-avec prolapsus des valves cardiaques, expansion de la racine aortique - échocardiographie annuelle et ECG;

-avec l'expansion de la racine aortique de plus de 4 cm - l'utilisation de bloqueurs β-adrénergiques sélectifs à la dose efficace minimale individuellement ajustée sous le contrôle du pouls et du niveau de pression artérielle;

-suivi annuel du statut des données de métabolisme du tissu conjonctif et de densitométrie. Selon les indications - correction des troubles métaboliques identifiés;

-en cas d’intervention chirurgicale chez les patients présentant un prolapsus de valves malumeuses modifiées afin de prévenir l’endocardite, la prescription de médicaments antibactériens;

-avant la prochaine intervention chirurgicale sur les valves du cœur, des articulations, du thorax et de la colonne vertébrale - correction des troubles biochimiques identifiés;

-Conseil génétique avant le mariage.

Contre-indiqué:

- types de sports de contact, haltérophilie, entraînement isométrique, participation à des compétitions sportives, travaux agricoles pénibles, longues randonnées, surcharge mentale;

- avec hypermobilité des articulations - vergetures, vis, étirement excessif de la colonne vertébrale;

- professions associées à un stress physique et émotionnel important, aux vibrations, au contact avec des produits chimiques, à une exposition à des
température et rayonnement;

- avec une tendance au pneumothorax spontané - fortes fluctuations de la pression atmosphérique, plonger, utiliser le métro, piloter un avion;

- vivant dans des zones de climat chaud et de rayonnement élevé.

- schémas thérapeutiques approximatifs pour les enfants malades atteints de dysplasie du tissu conjonctif

En fonction de la gravité de l’état clinique et de la gravité des troubles biochimiques du métabolisme du tissu conjonctif, il est recommandé d’effectuer une à deux séances de correction métabolique au cours de l’année. La durée du traitement est déterminée individuellement dans chaque cas, mais est en moyenne de 1,5 à 2 mois avec une pause entre les cours - au moins 2 à 2,5 mois. S'il y a des indications, dans les intervalles entre les cycles de traitement médicamenteux, des procédures de physiothérapie sont effectuées, une psychothérapie est effectuée. Les patients atteints de DST doivent constamment observer le régime, le régime alimentaire et la thérapie physique.

Je régime

1. L'un des chondroprotecteurs combinés (arthra, téraflexe, CONDRO-Nova, etc.) dans la dose en fonction de l'âge. Prendre avec les repas; boire beaucoup d'eau. La durée du traitement est de 2-4 mois. Selon les indications - en combinaison avec des chondroprotecteurs à action locale.

2. L-proline. La dose pour les enfants âgés de 12 ans et plus est de 500 mg; prendre 30 minutes avant les repas; un taux de fréquence de réception - 1-2 fois par jour; Durée - 1-2 mois.

3. L-lysine. La dose pour les enfants âgés de 12 ans et plus est de 500 mg; prendre 30 minutes avant les repas;
un taux de fréquence de réception - 1-2 fois par jour; Durée - 1-2 mois.

4. Complexes vitamino-minéraux sélectionnés individuellement dans la dose d'âge avec le changement de médicaments; durée totale du cours - 2-4 mois

Remarque: les indications d'utilisation de ce schéma thérapeutique peuvent servir: à une diminution de la qualité de vie du patient; manifestations cliniques et instrumentales de la pathologie du système musculo-squelettique; signes d'ostéopénie ou d'ostéoporose selon la densitométrie; augmentation de la résorption du collagène osseux; réduire la teneur en L-proline et en L-lysine; calcium ionisé dans le sérum; macro et micro-éléments dans le sérum et / ou les tissus (cheveux).

Schéma II

1. L'un des chondroprotecteurs combinés (arthra, téraflexe, CONDRO-Nova, etc.) dans la dose en fonction de l'âge. Prendre avec les repas; boire beaucoup d'eau. La durée du traitement est de 2-4 mois. Selon les indications - en combinaison avec des chondroprotecteurs à action locale.

2. Piascledin 300; dose pour les enfants de plus de 12 ans - 1 capsule 1 fois par jour; cours 2-4 mois.

3. Acide ascorbique (en l’absence d’oxalurie et d’anciens antécédents familiaux de lithiase urinaire) sous forme de cocktails (avec lait, yaourt, gelée, jus de fruits, etc.); dose - 0,5-1,0-2,0 g par jour en fonction de l'âge; la durée du traitement est de 3 semaines. Ensuite - complexes minéraux sélectionnés individuellement dans la dose d'âge avec le changement de médicaments; la durée totale du cours est de 1 à 3 mois.

4. Préparations stabilisant les processus de peroxydation (vitamine E, sélénium, mexi-dol, acides gras polyinsaturés, etc.) à des doses en âge; la durée totale du cours est de 2 à 4 mois.

Remarque: les indications d'utilisation de ce schéma peuvent servir: à une diminution de la qualité de vie du patient; manifestations cliniques et instrumentales de la pathologie du système musculo-squelettique; signes d'ostéopénie ou d'ostéoporose selon la densitométrie; augmentation de la résorption du collagène osseux: taux normaux de L-proline et de L-lysine; calcium ionisé réduit; macro et micro-éléments dans le sérum et / ou les tissus (cheveux).

Schéma III

1. Macro et oligo-éléments (préparations à base de magnésium, de calcium, de sélénium, de zinc, de cuivre, de manganèse, de silicium, de soufre), sélectionnés individuellement, à des doses en âge; La durée totale du cours est de 2 mois.

2. Acide ascorbique (en l’absence d’oxalurie et d’anciens antécédents familiaux d’urolithiase) sous forme de cocktails (au lait, au yaourt, au kissel, à la compote, etc.); dose - 0,5-1,0-2,0 g par jour en fonction de l'âge; la durée du traitement est de 3 semaines.

3. Vitamine E (de préférence la forme naturelle, contenant du tocophérol ou un mélange de tocophérols); la dose pour les enfants âgés de 12 ans et plus et les adultes - de 400 à 800 UI par jour; la durée du traitement est de 3 semaines.

4. Mildronate dans la dose d’âge, 1-2 fois par jour; la durée du traitement est de 2 semaines.

Remarque: les indications d'utilisation de ce schéma peuvent servir à reprocher au patient de faire preuve d'une faible tolérance au stress physique et mental, à une insuffisance de masse corporelle, etc. diminution du niveau de calcium ionisé, de macro et microéléments dans le sérum et / ou les tissus (cheveux).

L’utilisation des schémas ci-dessus de correction métabolique des désordres biochimiques identifiés chez l’enfant DST, choisie individuellement et corroborée par pathogénèse, est tout à fait possible en ambulatoire et ne nécessite pratiquement pas d’investissements matériels et techniques supplémentaires. Les patients atteints de DST ont besoin d'un suivi à vie, d'un traitement constant sans médicament et de traitements systématiques de la correction métabolique.

Les principales indications pour l'orientation des patients atteints de dysplasie du tissu conjonctif vers un traitement de rééducation complexe:
  • scoliose, cyphoscoliose, instabilité de différentes parties de la colonne vertébrale, syndrome d'hypermobilité articulaire, pieds plats;
  • ostéochondropathie, ostéochondrose de la colonne vertébrale, arthrose-arthrite, arthropathie métabolique;
  • maladies squelettiques systémiques héréditaires (dysplasie spondyloépiphysaire, achondroplasie, hypochondroplasie, ostéogenèse imparfaite, etc.).
Exercices pour la formation et la consolidation de compétences posturales appropriées:

1. Position de départ - debout; une bonne posture est assurée en touchant le mur ou le mur de gymnastique avec la région fessière, les mollets des jambes et des talons.

2. Position de départ, comme lors de l'exercice 1. Éloignez-vous du mur par un ou deux pas, en maintenant la bonne posture.

3. Position de départ - couché sur le dos. La tête, le torse, les jambes forment une ligne droite, les mains appuyées sur le torse. Soulevez la tête et les épaules, vérifiez la position directe du corps. Revenez à la position d'origine.

4. Position de départ - supin. Dans la position correcte, appuyez la région lombaire au sol. Levez-vous, prenez la posture correcte, en donnant à la région lombaire la même position que celle prise en position couchée.

5. Marcher avec un sac sur la tête avec différents mouvements simultanés (dans un demi-siège, avec un soulèvement des genoux élevé, etc.).

Ma naissance était géniale, mais après la naissance, tout ne s'est pas passé sans heurts. Je veux partager mon expérience, parce que maintenant quelqu'un peut avoir le même problème que moi auparavant, et il ne sait pas comment le résoudre.

Exercices pour renforcer le "corset musculaire":

Pour les muscles du dos:

1. Position de départ sur l'abdomen, menton sur la surface arrière des brosses, superposés. Mettez vos mains sur votre ceinture, en soulevant votre tête et vos épaules, mettez vos omoplates ensemble, ne soulevez pas votre ventre. Tenir la position prise à la commande de l'instructeur.

2. La position d'origine est la même. En levant la tête et les épaules, déplacez lentement vos bras sur les côtés de vos épaules (comme lorsque vous nagiez avec une brasse).

3. La position de départ est la même: soulevez la tête et les épaules. Les mains sur les côtés. Squeeze et desserrer
les mains.

4. Position de départ - sur le ventre, les mains sous le menton. Soulever alternativement les jambes droites, sans soulever le bassin du sol. Le rythme est lent.

5. La position de départ est la même. Élévation des deux jambes droites avec leurs comptes jusqu'à 10-15.

6. Position de départ - couché sur le ventre et apparié l'un contre l'autre, le ballon dans les bras pliés devant lui. Rouler sa partenaire et attraper avec le maintien de la position surélevée de la tête et de la ceinture scapulaire.

Pour les abdominaux:

1. Position de départ pour tous les exercices - couché sur le dos, bas du dos appuyé contre le support.

2. Pliez et dépliez les jambes alternativement aux articulations du genou et de la hanche.

3. Plier les deux jambes, se pencher en avant, abaisser lentement.

4. Alterner la flexion et l'extension des jambes sur le poids - «vélo».

5. Les mains derrière la tête, levant alternativement les jambes droites vers l'avant.

6. Le même exercice, mais en combinaison avec divers mouvements de la main.

Pour les muscles du torse latéral:

1. La position de départ est située à droite, le bras droit est levé, la gauche est placé le long du corps. En tenant le corps en position sur le côté, soulevez et abaissez la jambe gauche.

. Quel type de sport pouvez-vous pratiquer avec le syndrome de dysplasie du tissu conjonctif?

Le rhumatologue Dmitry Peshekhonov, candidat aux sciences médicales, répond aux questions des lecteurs:

En présence de dysplasie, il est nécessaire de limiter les lourdes charges sur les articulations. L'arthrose est particulièrement fréquente chez les jeunes trop flexibles impliqués dans l'haltérophilie et l'haltérophilie, la gymnastique, le volleyball, le basketball, le football et le handball. Mais nager affecte l'état du corps est très bénéfique. Les cours dans l'eau entraînent les muscles, améliorent la circulation sanguine dans les articulations, mais ne les chargent pas. C'est l'option parfaite. Vous pouvez également vous exercer sur des simulateurs en position assise ou couchée, vous inscrire au yoga ou au Pilates.

Il faut penser à choisir non seulement la section sportive, mais également le futur métier de l'enfant. Ces personnes ne veulent pas avoir une position assise. Les articulations doivent toujours fonctionner, mais sans effort excessif et sans porter.

Voir aussi:

Posez votre question

Commentaires (0)


    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier.

Populaire

Commenté

2019 Argumenty i Fakty, directeur général de JSC, Ruslan Novikov. Rédacteur en chef du journal hebdomadaire «Arguments et faits», Igor Chernyak. Directeur du développement numérique et des nouveaux médias AiF.ru Denis Khalaimov. Vladimir Shushkin, rédacteur en chef d'AIF.ru.

Principes de rééducation des patients atteints de dysplasie du tissu conjonctif

Le choix correct du produit médical: non médicamenteux, médical ou chirurgical est une condition importante pour la réadaptation efficace des patients atteints de diverses formes nosologiques de dysplasie du tissu conjonctif (DST).

Le choix correct du produit médical: non médicamenteux, médical ou chirurgical est une condition importante pour la réadaptation efficace des patients atteints de diverses formes nosologiques de dysplasie du tissu conjonctif (DST). Expérience à long terme d'observation de suivi des familles de patients atteints de différentes variantes de maladies héréditaires du tissu conjonctif et du DST, l'analyse de données bibliographiques a permis de formuler les principes de base du traitement de ces patients:

Après un examen approfondi et le diagnostic, la prise en charge d’un patient par un médecin avant le début d’un traitement de réadaptation est une étape obligatoire de la prise en charge des patients atteints de DST. Il est nécessaire de gagner la confiance du patient et de ses parents en ce qui concerne la possibilité d'une amélioration significative de la qualité de la vie et du rétablissement des compétences d'adaptation perdues. L’expérience montre qu’un médecin ne doit pas ménager son temps pour cette première conversation extrêmement importante, dont dépend en grande partie l’efficacité des mesures de rééducation. Il est important d'expliquer de manière compétente et sous une forme accessible à l'adolescent malade et à ses parents:

Si nécessaire, une consultation devrait être organisée sur la question du mariage et de la famille, sur l'aptitude au service militaire, etc. Le but de cette conversation est de faire comprendre la nécessité d'une participation active du patient au traitement, de la prévention des complications et de l'identification des symptômes de progression de la maladie. Si possible, il faut convaincre le patient que les modifications du tissu conjonctif observées chez lui nécessitent un mode de vie particulier, dont la qualité est largement déterminée par ses efforts pour se soigner soi-même. Il faut se rappeler qu'une connaissance suffisante de la maladie peut aider le patient à envisager l'avenir sans crainte.

Ensuite, nous nous permettons d’élaborer plus en détail les principes de base du traitement des patients atteints de DST.

Principes de base de la thérapie non médicamenteuse

Régime du jour. En l'absence de troubles fonctionnels significatifs des organes et systèmes dirigeants, les patients avec DST se voient proposer un régime général avec la bonne alternance de travail et de repos. L'exception est faite par les patients atteints d'ostéogenèse imparfaite qui, afin de prévenir l'apparition de fractures, doivent mener une vie plus économe (porter des corsets, utiliser des béquilles, éviter les traumatismes). Ils nécessitent de limiter la charge sur les articulations touchées et les patients souffrant d'arthrose sur fond de DST. Ils ne sont pas recommandés pour courir, sauter, soulever et porter des poids, des squats, une marche rapide, en particulier sur un terrain accidenté, gravir la montagne et marcher dans les escaliers. Il est conseillé d'éviter une position fixe, par exemple, une position assise ou debout prolongée dans une position qui gênerait le flux sanguin vers les articulations malades. Avec la défaite des articulations des extrémités supérieures, vous devez limiter le transfert de poids, pousser manuellement des objets lourds, jouer des instruments de musique, taper sur un clavier étroit. Le rythme d'activité motrice optimale chez les patients souffrant d'arthrose sur fond de DST correspond à une alternance raisonnable de charge (10-15 minutes) avec des périodes de repos (5-10 minutes) pendant lesquelles l'articulation doit être déchargée en position couchée ou assise. Pour rétablir la circulation sanguine après un exercice dans les mêmes positions, plusieurs mouvements articulaires (flexion, extension, vélo) doivent être effectués.

Thérapie physique - présentée à tous les patients atteints de MTC. Nous recommandons un entraînement physique modéré (3 à 4 fois par semaine pendant 20 à 30 minutes) visant à renforcer les muscles du dos, de l'abdomen et des membres. Les exercices sont effectués dans un mode statique-dynamique sans contact, en position couchée. L'exercice ne doit pas augmenter la charge sur l'appareil ligamento-articulaire ni augmenter la mobilité des articulations et de la colonne vertébrale. La méthode des exercices de physiothérapie doit absolument être discutée avec un spécialiste. Il est nécessaire de prendre en compte la nature des critères pathologiques, cliniques, radiologiques, biochimiques de la défaite du système musculo-squelettique. Il est utile d’assigner des séries d’exercices effectués en position couchée ou abdominale. La plupart des patients souffrent de vis et contre-traction de la colonne vertébrale, de sports de contact, d’entraînement isométrique, d’haltérophilie et de lourdes charges. Les procédures hydrauliques, la nage thérapeutique, le soulagement de la charge statique sur la colonne vertébrale ont un effet positif.

L'entraînement aérobie du système cardiovasculaire est recommandé: marche dosée, ski, voyages, randonnée, jogging, cyclisme confortable. Exercice dosé sur des machines et des vélos d’exercice, badminton, tennis de table, exercices avec haltères légers, exercices de respiration sont utiles. L'exercice systématique augmente la capacité d'adaptation du système cardiovasculaire. Toutefois, en présence de signes de lésion - dystrophie myocardique, cardiomyopathie, dégénérescence miksémateuse et prolapsus important des valves de la valve, dilatation de la racine de l'aorte - stress physique ou mental excessif, toute participation à une compétition sportive est strictement interdite. Tous les patients atteints de DST ne doivent pas pratiquer de sport ni de danse professionnels, car des charges excessives sur du tissu conjonctif défectueux entraîneront une décompensation extrêmement rapide.

Massage thérapeutique - soulage les spasmes musculaires douloureux, améliore la circulation sanguine, la transmission de l'influx nerveux, le trophisme des muscles du corps et des articulations. Récemment, une acupression généralisée avec un faisceau laser hélium-néon a été largement répandue, fournissant un effet biostimulant, analgésique et sédatif. Procédures effectuées quotidiennement ou avec un intervalle d'un à deux jours; Il est conseillé de suivre au moins trois cycles de traitement (15 à 20 séances) avec un intervalle d'un mois. Des résultats favorables sont obtenus par massage sous l'eau.

Un traitement de physiothérapie est utilisé comme indiqué. Ainsi, en cas d'ostéogenèse imparfaite, il est recommandé d'électrophorèse d'une solution de chlorure de calcium à 5%, d'une solution de sulfate de magnésium à 4%, d'une solution de sulfate de cuivre à 2% ou d'une solution de sulfate de zinc à 2% pour la zone du collet ou locale afin d'accélérer la guérison des fractures, avec ostéoporose de différentes génèses. Dans la dystonie végétative-vasculaire de type vagotonique, souvent associée à la DST, on utilise une solution à 1% de benzoate de sodium caféine, chlorhydrate d'éphédrine ou mezaton selon la méthode du collier ou de la méthode des réflexes ioniques selon Shcherbak. Pour stimuler la fonction du cortex surrénalien, on utilise une électrophorèse médicale à 1,5% d'éthimol et de UHF sur la région surrénalienne. Pour la normalisation du tonus vasculaire, des procédures à l'eau sont prescrites pour assurer la «gymnastique» des vaisseaux: dioxyde de carbone en général, conifères, bains chlorhydrique, sulfure d'hydrogène et radon. À la maison, des bains de douche, de massage, de douche, de sel pour conifères et de mousses sont disponibles. Un traitement physiothérapeutique très utile est le sauna (la température de l'air est de 100 ° C, l'humidité relative est de 10-12%, la durée du séjour est de 30 minutes), le cours est de 25 séances de 3 à 4 mois. La thérapie magnétique, par induction et au laser, l'électrophorèse au dimexide (diméthylsulfoxyde) et le rapa sont largement utilisées pour améliorer la nutrition du cartilage.

Afin de ramollir les formations de tissus conjonctifs denses (par exemple, les cicatrices chéloïdes postopératoires), les patients atteints de DST ont une phonophorèse. À cette fin, ils utilisent Collalizin (collagénase), une solution à 0,2% d'hydrocortisone, du succinate soluble dans l'eau, du lidaze; fibrinolysine. L'électrophorèse est largement utilisée par la méthode à 4 électrodes de l'acide ascorbique, du soufre, du zinc, du cuivre; chromothérapie (vert, matrice rouge) selon la méthode générale.

Psychothérapie. La labilité des processus nerveux inhérents aux patients atteints de pathologie du tissu conjonctif, d'anxiété et d'une tendance aux états affectifs nécessite une correction psychologique obligatoire, car le comportement névrotique, la méfiance ont une grande influence sur leur attitude à l'égard du traitement et les recommandations médicales de suivi. L'objectif principal de la thérapie est de développer un système d'attitudes adéquates et de consolider une nouvelle ligne de comportement dans la famille du patient.

Le traitement Sanatorium-resort - permet une rééducation complète, incluant les effets positifs de la boue thérapeutique, du sulfure d’hydrogène, du radon, des bains à l’iode-brome, des saunas, de la physiothérapie, des massages et de la physiothérapie. Particulièrement efficace si ce traitement est effectué pendant au moins trois ans de suite.

Correction orthopédique - est réalisée à l'aide de dispositifs spéciaux qui réduisent la charge sur les articulations et la colonne vertébrale. Celles-ci incluent des chaussures orthopédiques, des appuis sur le cou-de-pied, des genouillères qui peuvent réduire le pétrissage de l'articulation du genou et les traumatismes du cartilage lors de la marche, des bandages avec un bandage élastique d'articulations hypermobiles.

Le traitement chirurgical des patients atteints de DST est effectué strictement selon les indications. Ainsi, avec des perturbations hémodynamiques importantes pendant le prolapsus valvulaire, un anévrisme aortique massif, un remplacement valvulaire et une partie modifiée de l'aorte sont réalisés. La torokoplastie est associée à des troubles fonctionnels prononcés des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, dus à une déformation sévère de la poitrine. Le syndrome douloureux progressif chez les patients atteints de MTC dans les cas de scoliose grave de degré III à IV est une indication de leur traitement chirurgical. La subluxation de la lentille, compliquée par un glaucome secondaire, la dégénérescence rétinienne avec menace de détachement et la cataracte sont des indications absolues du traitement chirurgical (retrait de la lentille). Notre expérience pratique montre que toute intervention chirurgicale chez des patients présentant une pathologie du métabolisme du tissu conjonctif doit être réalisée uniquement dans le contexte de la rémission clinique et biochimique relative. Après le traitement chirurgical, les patients doivent être sous la surveillance de spécialistes et recevoir, avec le traitement traditionnel, des préparations améliorant l’échange de tissu conjonctif.

Mode de vie Les patients atteints de DST en raison d'une capacité de réparation de l'ADN altérée sont contre-indiqués pour rester dans un climat chaud, des zones de rayonnement accru. Le meilleur endroit pour rester est la ceinture centrale. Il est conseillé d’éliminer les effets du stress et un changement brutal de l’activité professionnelle. Les patients météorologiques lors de jours défavorables doivent éviter la surcharge professionnelle et psycho-émotionnelle. Il est important de prévenir la surchauffe des membres supérieurs et inférieurs. Pendant la saison froide, portez des gants et des chaussettes chaudes tout le temps. Les femmes, surtout lorsqu'elles travaillaient debout, utilisaient des bas de contention (collants anti-varices 50–70 dan).

Orientation professionnelle. Les spécialités associées à un stress physique et émotionnel élevé, aux vibrations, au contact de produits chimiques et à l'exposition aux rayons X doivent être évitées.

Les principes de base de la thérapie par le régime. La diététique des patients atteints de dysplasie du tissu conjonctif n’est prescrite qu’après un examen préalable par un gastro-entérologue et (bien sûr!) Pendant la période de rémission relative de la pathologie chronique du tractus gastro-intestinal, qui selon nos données était observée chez 81,6% des patients avec DST. Aliments recommandés enrichis en protéines. En outre nommés - viande, poisson, calmar, haricots, noix, protéines et lipides, produits contenant des acides aminés essentiels. Les aliments doivent être enrichis en micro-éléments, en vitamines et en acides gras insaturés.

Les patients ne présentant pas de pathologie gastro-entérologique plusieurs fois par semaine se voient prescrire des bouillons forts, des aspic, des plats de viande et de poisson contenant des quantités importantes de sulfates de chondroïtine. Le reste est conseillé 2-3 fois par semaine pour prendre des additifs biologiquement actifs (BAA) contenant les chondroprotecteurs combinés. Les aliments (soja, huile de coton, graines de tournesol, saindoux, huile de saindoux, etc.), ainsi que les médicaments à forte teneur en acides gras polyinsaturés de la classe Omega, qui ont un effet retardant sur la sécrétion somatotrope, sont recommandés pour les enfants à forte croissance dès le plus jeune âge. hormone.

Affichage des produits contenant des vitamines des groupes B - B1, B2, B3, B6, normalisant le métabolisme des protéines. Une quantité importante de vitamines de ce groupe est contenue dans la levure, les embryons et les enveloppes de blé, d’avoine, de sarrasin, de pois, ainsi que dans le pain à base de farine grossière, de foie et de rognons.

Aliments extrêmement importants enrichis en vitamine C (églantine fraîche, poivron rouge, cassis, choux de Bruxelles, cèpes, agrumes, etc.) et en vitamine E (argousier, épinards, persil, poireau, myrtille noire, pêches, etc.) nécessaires à la synthèse normale du collagène et à l'activité antioxydante.

Selon nos données, la grande majorité des enfants atteints de dysplasie du tissu conjonctif présentent une diminution du niveau de la plupart des bioéléments spécifiques des macro et microcollagènes. Les carences les plus courantes étaient le silicium (100%), le sélénium (95,6%), le potassium (83,5%); calcium (64,1%); cuivre (58,7%); manganèse (53,8%), magnésium (47,8%) et fer (46,7%). Tous participent activement à la minéralisation osseuse, à la synthèse et à la maturation du collagène. À cet égard, il est recommandé de consommer des aliments enrichis en macro et en micronutriments. Un point important en thérapie diététique est l'observance dans le régime des rapports optimaux entre le calcium et le phosphore (1: 1,5), ainsi que du calcium et du magnésium (1: 0,5), qui, selon nos données, sont perturbés chez les patients atteints de DST. Un régime déséquilibré peut entraîner un équilibre négatif en calcium et magnésium dans l'organisme et conduire à une dégradation encore plus prononcée du métabolisme osseux. L'absorption du calcium est favorisée par la présence de lactose, de protéines et d'acide citrique dans les aliments. L'acide phytique, présent dans les céréales, ainsi que l'acide oxalique, les phosphates et diverses graisses, prévient ce processus.

Principes de la pharmacothérapie pathogénique

Le traitement médicamenteux pathogénique est recommandé d'effectuer 1-2 fois par an, en fonction de l'état du patient; durée du cours - 4 mois.

La formation de collagène est stimulée par la prescription de praparatov tels que Piaskledin 300, Solcoseryl, L-lysine, L-Proline, le corps vitré en combinaison avec les cofacteurs de synthèse du collagène - vitamines (C, E, B) et micro-éléments (Magnerot, Magne B6, oxyde de zinc), sulfate de zinc, aspartate de zinc, zincite, sulfate de cuivre (sulfate de Cuprum, solution à 1%), zinc, sélénium: nos études ont révélé une augmentation de l'excrétion des indicateurs de dégradation du collagène (oxyproline, pyrilinks D dans l'urine quotidienne, etc.) chez 75% des patients examinés DST.

Chondroprotecteurs. Les plus étudiés sont le sulfate de chondroïtine et le sulfate de glucosamine. Au cours des 20 dernières années, des dizaines d'études contrôlées sur l'action de modification de la structure de ces médicaments ont été menées. Leur participation à la régulation du métabolisme des chondrocytes (synthèse accrue de glycosaminoglycanes et de protéoglycanes) a été prouvée; supprimer la synthèse des enzymes et augmenter la résistance des chondrocytes aux effets des enzymes qui endommagent le cartilage articulaire; dans l'activation des processus anaboliques de la matrice cartilagineuse et autres, les médicaments de choix étant actuellement les chondroprotecteurs combinés (Artra, Teraflex, Kondronova, Artrofleks, etc.). L'excès de sécrétion de glycosaminoglycanes dans l'urine quotidienne a été révélé par nous dans la majorité (81,4%) des patients examinés avec DST.

Stabilisation du métabolisme minéral. Pour améliorer l'état du métabolisme des minéraux chez les patients atteints de DST, on utilise des médicaments normalisant le métabolisme du calcium et du phosphore: vitamine D2 et, selon les indications, ses formes actives: alfacalcidol (Alpha D3-Teva, Oksidevit), vitamine D3 BON, Bonviva, etc. Les préparations ci-dessus pour la correction du métabolisme minéral sont largement utilisées diverses préparations de calcium, magnésium, phosphore. Lors de leur traitement, il est nécessaire de surveiller le niveau de calcium, de phosphore sanguin ou d'urine, ainsi que l'activité de la phosphatase alcaline dans le sang, au moins une fois toutes les 3 semaines. On sait que les besoins en calcium varient d’une personne à l’autre au cours de sa vie. Par conséquent, lors de la correction du métabolisme des minéraux, il est nécessaire de prendre en compte les besoins quotidiens en calcium liés à l’âge.

La correction de l'état bioénergétique du corps est nécessaire en raison de la présence d'une insuffisance mitochondriale secondaire chez les patients atteints de DST. 80% des enfants que nous avons examinés présentaient une déficience secondaire du contenu en carnitine totale. L'amélioration de l'état de la bioénergie de l'organisme est facilitée par des préparations contenant des composés du phosphore: dimédosfon, phosphaden, riboxine, mildronate, lécithine, élixir d'ambre, elkar, carnitène, coenzyme Q10, riboflavine, nicotinamide, etc.

La normalisation des processus de peroxydation est réalisée en attribuant les vitamines (C, A, E), le mexidol, les bioflavonoïdes d’agrumes, le sélénium, le glutathion et les acides gras polyinsaturés.

Correction du niveau d'acides aminés libres dans le sérum sanguin

En règle générale, chez les patients atteints de DST, le contenu de la plupart des acides aminés essentiels et non essentiels du sérum sanguin diminue, du fait le plus souvent d'une absorption réduite par le tractus gastro-intestinal. Une telle hypoaminoacidémie secondaire ne peut qu'affecter leur état général, contribuant à la dégradation de la qualité de vie des patients. Nous avons établi la relation entre une diminution du taux de proline libre, de la leucine libre et de l'isoleucine, une augmentation de l'hydroxyproline libre dans le sérum sanguin et la gravité du tableau clinique. La correction du taux d'acides aminés libres dans le sang est réalisée au moyen d'une sélection individuelle d'un régime alimentaire, de préparations d'acides aminés ou de suppléments diététiques contenant des acides aminés essentiels, ainsi que de vitamines et de micro-éléments impliqués dans leur métabolisme. Le plus souvent, selon notre expérience, les patients présentant une pathologie du métabolisme du tissu conjonctif ont besoin d'un traitement substitutif par la lysine, la proline, la taurine, l'arginine, la méthionine et ses dérivés, la tyrosine et le tryptophane. Les acides aminés sont prescrits 30 à 60 minutes avant un repas. La durée d'un cours est de 4 à 6 semaines. Un parcours répété - selon les indications, avec un intervalle de 6 mois. Aujourd'hui, le médecin dispose d'une gamme de préparations d'acides aminés (méthionine (Methioninum), acide glutamique (Glutaminicum acidum), glycine (Glycinum), Dibikor et un certain nombre d'additifs alimentaires biologiquement actifs.

Schémas thérapeutiques approximatifs pour les enfants DST malades

En fonction de la gravité de l'état clinique et de la gravité des troubles biochimiques du métabolisme du tissu conjonctif, il est recommandé d'effectuer 1 à 2 traitements de correction du métabolite au cours de l'année. La durée du traitement est déterminée individuellement dans chaque cas, mais est en moyenne de 4 mois avec une pause entre les cours d'au moins 2 à 2,5 mois. S'il y a des indications, dans les intervalles entre les cycles de traitement médicamenteux, des procédures de physiothérapie sont effectuées, une psychothérapie est effectuée. Les patients atteints de DST doivent constamment observer le régime, le régime alimentaire et la thérapie physique.

Je régime

Remarque: les indications de ce schéma thérapeutique sont les plaintes diverses du patient, notamment la défaite du système musculo-squelettique, l'augmentation de l'excrétion de glycosaminoglycanes dans l'urine quotidienne et une diminution de la teneur en acides aminés libres dans le sérum sanguin.

Schéma II

Remarque: les indications pour l'utilisation de ce schéma peuvent servir de signes cliniques et instrumentaux de dommages au système musculo-squelettique, augmentation de l'excrétion de glycosaminoglycanes dans l'urine quotidienne; teneur normale en proline libre et en lysine libre dans le sérum.

Schéma III

Remarque: l'utilisation de ce schéma thérapeutique est recommandée en présence de nombreuses plaintes de patients. troubles cliniques et instrumentaux des organes et des systèmes, réduisant la teneur en acides aminés libres dans le sérum et l'excrétion normale des glycosaminoglycanes dans l'urine quotidienne.

L'utilisation des schémas ci-dessus de correction des désordres biochimiques identifiés chez les enfants atteints de DST, sélectionnés individuellement et corroborés par pathogénèse, est tout à fait possible en ambulatoire et ne nécessite pratiquement pas d'investissements matériels et techniques supplémentaires. Les patients atteints de DST ont besoin d'un suivi à vie, d'un traitement constant sans médicament et de traitements systématiques de remplacement du métabolisme.

T. I. Kadurina *, MD, professeur
L. Abbakumova **, professeur associé

* Académie de médecine de l'enseignement postdoctoral,
** Académie de médecine pédiatrique d'État de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg