Qu'est-ce qu'une douleur dangereuse dans l'articulation des pieds au pied?

Les sensations douloureuses dans la zone des articulations osseuses des jambes sont source d'inconfort et d'inconfort. La principale cause de ces affections est l’irritation des fibres nerveuses et des terminaisons, à la fois dans les tissus de l’articulation et à proximité. La nature et l'intensité des sensations dépendent du facteur causalement inflammatoire. Il y a beaucoup de tels facteurs, pour les trouver est la tâche du diagnostic, et éliminer le but du traitement.

Qu'est-ce qui fait mal aux articulations?

Les causes des lésions douloureuses dans la région des articulations osseuses sont une inflammation. La réaction inflammatoire se développe à la suite d'une blessure, d'infections, de pathologies auto-immunes, de troubles métaboliques.

Parfois, la douleur dans l'articulation du pied est causée non seulement par les processus internes de l'articulation, mais également par

et d'autres structures anatomiques à proximité. Par conséquent, toutes les pathologies sont divisées en lésions de l'articulation et en pathologie des parties du pied situées à proximité, mais sans lésion des articulations.

Étirement du ligament dû à une blessure;

  • Rhumatisme;
  • Difformités dues à une arthrose;
  • Goutte ou polyarthrite;
  • Arthrose lorsque le sang entre dans la cavité;
  • L'arthrite s'est développée sur le fond de la tuberculose;
  • Arthropathie due au diabète;
  • Sinovit.
  • Entorses et tendons;
  • Focus inflammatoire du vagin synovial;
  • Périostite ou ostéomyélite;
  • Pathologie musculaire;
  • Rhumatisme psychogène.

Ce ne sont là que quelques-uns des principaux facteurs à l'origine de la douleur dans les articulations du pied. En fait, il y en a beaucoup plus.

Pathologie articulaire

La capsule articulaire est renforcée des côtés par des ligaments. Lorsque, en raison d'une blessure traumatique, ils s'étirent ou se rompent, l'enveloppe externe de la capsule est endommagée. Cela provoque une douleur, un gonflement et une concentration inflammatoire se produisent simultanément. L'œdème comprime et irrite les terminaisons nerveuses douloureuses. Les impulsions pénètrent dans le cerveau, plus la fréquence des impulsions est grande, plus la douleur est grande.

Rhumatismes

Le rhumatisme se développe en raison de facteurs auto-immuns. L'immunité humaine recueille en permanence des données sur d'autres protéines qu'il rencontre au cours de sa vie. Parfois, il existe une grande similitude entre les protéines étrangères et les tissus de leurs propres organes. Pour cette raison, le système immunitaire développe une agression envers ses propres cellules.

Parmi ces maladies, la polyarthrite rhumatoïde est connue, avec cette maladie de petites articulations des orteils et des mains blessées.

Déformation due à l'arthrose

La lésion du cartilage avec modifications dégénératives est appelée arthrose déformante. Parfois, un gros appareil articulaire change, mais si la maladie est trop avancée et que les lésions sont lourdes, les articulations des pieds peuvent être endommagées.

Dans le même temps, le cartilage réagit plus mal aux chocs en marchant car il est comprimé. En conséquence, les capillaires sont compressés, cela aggrave la nutrition de la zone touchée, un centre permanent d'inflammation se forme, la forme de l'articulation osseuse se modifie.

La forme affecte la distribution de la charge, il y a une redistribution de la gravité du corps à d'autres parties anatomiques. À cet égard, l'inflammation augmente encore plus, des changements dégénératifs dans le tissu cartilagineux se produisent.

Goutte et hémarthrose

Lorsque la goutte forme un surplus d'urée, elle se cristallise sous forme de nodules. Avec un cours typique de la maladie, l'articulation du pied au premier doigt est touchée, son œdème se développe et la douleur est ressentie.

L'hémarthrose est une affection au cours de laquelle la cavité d'articulation se remplit de liquide sanguin. Il y a une condition dans laquelle la capsule articulaire peut se rompre, un étirement total ou partiel des ligaments qui le renforce se produit.

Les facteurs provocateurs sont des maladies telles que l'hémophilie, l'hypovitaminose C. Les sensations de douleur sont dues à l'étirement de la capsule articulaire.

Polyarthrite (arthrite) due au psoriasis et à la tuberculose

En raison de l'évolution à long terme de la maladie (psoriasis), après les symptômes cutanés, les articulations sont affectées. Environ 10% des cas d’arthrite psoriasique, lorsque les symptômes articulaires sont en avance sur la peau. Un symptôme typique de cette arthrite est l’asymétrie des troubles et la teinte bleutée de la peau.

Au cours de la tuberculose, les articulations osseuses sont atteintes grâce à 2 points Au début, l'agent pathogène pénètre directement dans la cavité articulaire. Cela est dû à une blessure: un œdème apparaît, ce qui crée un environnement favorable à la croissance et à la survie de l'agent pathogène. Dans ce cas, une articulation est plus souvent touchée, mais en cas de blessures multiples, des situations sont connues lors du développement de la polyarthrite tuberculeuse.

Dans le second cas, la sensibilisation du corps humain se produit lorsque le système immunitaire améliore la réponse à un type de stimulus. Dans cette situation, un micro-irritant est la mycobactérie tuberculeuse. Dans ce cas, les anticorps du corps affectent non seulement l'agent pathogène, mais aussi ses propres tissus articulaires. Dans cette arthrite, la douleur est localisée au genou, à la cheville et aux articulations interphalangiennes.

Arthropathie dans le diabète et la synovite

La douleur dans les articulations du pied se développe dans les derniers stades du diabète, le squelette osseux et articulaire est brisé, en particulier les pieds et les orteils. Des changements dans le métabolisme des glucides et des taux de sucre élevés augmentent l'épaisseur des vaisseaux sanguins, réduisant leur clairance, le passage du sang devient difficile. L'apparition de cette complication dépend de la manière dont la patiente maintient le taux de sucre toute la journée.

Comme pour la synovite, pour diverses raisons, la membrane synoviale devient parfois enflammée. La capsule articulaire gonfle, une irritation mécanique se produit, les récepteurs de la douleur réagissent à la douleur du pied.

Structures près du joint

Plusieurs ligaments, tendons ajustés aux articulations, provoquent un mouvement du pied. En cas de blessure aux doigts ou à d'autres parties du pied, le tendon s'étire et des douleurs se développent. Puisque les ligaments avec les tendons ne se connectent pas à la cavité articulaire, cette douleur ne concerne pas l'inflammation de l'articulation elle-même.

Foyer inflammatoire des gaines synoviales

Les muscles fléchisseurs des orteils travaillent avec des tendons situés sur la plante du pied. Lors de la marche et d'autres charges, ils sont soumis à des frottements et le poids de tout le poids du corps exerce une pression sur eux. Afin de réduire les frottements, le vagin synovial est apparu au cours de l'évolution près des tendons. En eux, les tendons se déplacent sans obstacles.

Cependant, les espaces synoviaux deviennent parfois enflammés lorsqu'un membre est blessé en raison de la pénétration de microbes dans les tissus. Cela peut survenir à la suite d'une pédicure mal exécutée ou de mouvements uniformes prolongés des orteils.

Périostite

Il s'agit d'un processus inflammatoire aigu du périoste, lorsque les articulations du pied font mal. Le périoste recouvre l'os de l'extérieur, il est abondamment alimenté en nerfs et en vaisseaux sanguins. Parfois, le périoste est enflammé, alors que la douleur au pied est suffisamment prononcée et intense, il n'est pas possible de déterminer l'emplacement exact de la douleur, surtout si les orteils sont touchés.

Ostéomyélite

Lorsqu'un foyer inflammatoire dans la moelle osseuse augmente la pression intra-osseuse, il provoque une pression sur le périoste, abondamment innervé, ce qui provoque des douleurs aux articulations du pied.

L'ostéomyélite isolée dans l'os n'a pas de lien direct avec l'articulation osseuse, mais le tissu cartilagineux est souvent érodé par le foyer inflammatoire et l'exsudat purulent pénètre dans la capsule articulaire. Cette qualification de maladies peut inclure l'ostéomyélite, comme pour la manifestation statutaire, ainsi que les maladies extra-articulaires. Dans tous les cas, des mesures urgentes sont nécessaires pour identifier les causes et le traitement doit commencer immédiatement, car les conséquences sont graves et peuvent conduire à une invalidité ou à la mort.

Douleur musculaire

Si les articulations des pieds font mal au pied, parfois il s’agit d’une douleur dans les fibres musculaires, c’est très similaire à une douleur articulaire. Les myosites peuvent être infectieuses ou d’autres origines. La douleur augmente avec le mouvement du pied et des orteils. Lorsqu'un patient tente de faire un mouvement dans le membre, une douleur survient, la première chose à laquelle une personne pense, c'est qu'elle a mal aux articulations des pieds et en fait aux muscles.

Rhumatisme psychogène

Parfois, lorsque les articulations du pied dans le pied sont douloureuses, aucune lésion organique de l'articulation ou des tissus périarticulaires n'est observée. Les douleurs vives dans les membres sont accompagnées de symptômes inhabituels tels que maux de tête, changements de sommeil, endormissement important, engourdissement des pieds, fatigue rapide pendant la journée, diminution de la concentration.

Qui contacter?

Les articulations des pieds font mal pour diverses raisons. Un médecin ne traitera pas toutes ces maladies. Pour commencer, vous pouvez contacter le chirurgien ou le traumatologue si la douleur était après une ecchymose ou une entorse près des tendons.

  • Maladie infectieuse - si la douleur a été provoquée par une maladie infectieuse telle que la brucellose, la rougeole, l’infection à VIH, la scarlatine, l’érysipèle;
  • Rhumatologue - s’il existe des lésions systémiques du tissu conjonctif;
  • Un hématologue, si une hémarthrose survient en raison d'un trouble de la coagulation du sang, tel que l'hémophilie;
  • Endocrinologue - lorsque l'arthrite est apparue dans les cas de diabète, d'hyperthyroïdie ou d'hyperthyroïdie;
  • Phthisiatricien - La consultation de ce médecin est nécessaire en cas d’arthrite tuberculeuse.

Un traitement chirurgical est nécessaire en cas d'arthrose avec déformation, lorsque le processus inflammatoire dans les articulations des orteils apparaît avec l'âge. En outre, les méthodes chirurgicales permettent de guérir des complications telles que la suppuration, la rupture de ligaments et de tendons, l'ostéomyélite purulente et d'autres pathologies.

Enlèvement de l'inflammation

La douleur dans les articulations du pied est causée par divers facteurs, de sorte que les mesures correctives seront également différentes. Ils comprennent la pharmacothérapie, la physiothérapie, les méthodes traditionnelles et le traitement chirurgical.

Des médicaments

  • PVA non stéroïdien - ibuprofène, indométhacine ou diclofénac;
  • Hormones - Prednisolone ou Hydrocortisone ou Dexaméthasone ou Triamcinolone;
  • Antibiotiques pénicilline et céfazoline;
  • Préparations pour la restauration des structures tissulaires - Chondroïtine ou Glucosamine;
  • Médicaments contre la douleur - lidocaïne, novocaïne ou kétorolac (Ketanov);
  • Correcteurs des acides et des alcalis dans le sang - bicarbonate de sodium 4%, Regidron;

Certaines lésions articulaires nécessitent des médicaments antiviraux, des préparations hormonales pour corriger les fonctions de la thyroïde et du pancréas, ainsi que de l'iode, de l'insuline et des antituberculeux.

Physiothérapie

  • Magnétothérapie - pendant la procédure, les tissus mous sont chauffés par un champ magnétique. Après de telles actions, la microcirculation de la zone touchée s'améliore, la restauration du cartilage et du périoste se fait plus rapidement, le gonflement disparaît;
  • UHF-Therapy - avec l'aide des ultra-hautes fréquences, il a un effet bénéfique sur les tissus des extrémités. L'énergie des impulsions à haute fréquence aide à améliorer le métabolisme dans la zone enflammée, augmente la régénération des tissus;
  • Ultrasons - cette méthode implique l’impact de l’énergie des vagues à haute fréquence. L'énergie augmente l'apport d'oxygène aux tissus et produit la microvibration de la zone touchée, ce qui conduit à la cicatrisation des défauts du cartilage.
  • Électrophorèse - les médicaments utilisant cette méthode sont administrés dans les couches sous-cutanées profondes. Là, le médicament s’accumule, puis se consomme peu à peu, agit sur la région autour de la lésion.

La physiothérapie aide au traitement des maladies, ces méthodes sont utilisées en association avec des médicaments. Cependant, il ne faut pas oublier que dans certaines maladies du système cardiovasculaire, différents types d'arythmie, les tumeurs malignes, cette méthode est interdite. Les contre-indications comprennent également l'âge du patient de plus de 65 ans et les troubles mentaux.

Manières folkloriques

Les méthodes traditionnelles sont autorisées dans le traitement symptomatique d’une légère inflammation des articulations. Dans d'autres situations, les méthodes ci-dessus sont utilisées car elles sont plus efficaces. La préférence est donnée à l'usage externe de la médecine populaire sous forme de compresse, mélange pour pommade, lotions, bains.

  • Racine de bardane;
  • Fleurs de camomille;
  • Hypericum fleurs et feuilles;
  • Feuilles de calendula;
  • Fleurs lilas;
  • Racine de raifort

Afin que les substances bénéfiques de ces plantes pénètrent mieux dans la peau, des épaississants sont utilisés, tels que le miel, diverses graisses et huiles végétales, la vodka ou l'alcool, la vaseline, l'huile de ricin, l'huile d'argousier.

Quand une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

Par la méthode chirurgicale utilisée dans le cas où d'autres méthodes de traitement ne donnent pas de résultats ou ne sont pas efficaces à l'avance (avec rupture complète des ligaments). L'intervention du chirurgien est réalisée en association avec des médicaments, un peu plus tard, une physiothérapie est prescrite.

Lorsque des lésions inflammatoires au niveau des articulations du bas des jambes surviennent à l'arrière-plan de maladies extra-articulaires, l'opération est utilisée pour les traiter.

Par exemple, dans l'hyperthyroïdie, une partie de la glande thyroïde est retirée et, lors de récidives fréquentes de polyarthrite rhumatoïde, les amygdales sont éliminées en tant que colporteur d'infection à streptocoque.

Vidéo

Vidéo - Physiopratique avec problèmes de jambes

Causes de la douleur dans les articulations des jambes - une analyse complète, un diagnostic et un traitement

Le plus grand fardeau dans le corps tombe sur les jambes. Par conséquent, si les articulations des jambes vous font mal, ce n’est pas simplement un problème, c’est pratiquement une catastrophe, car la capacité et la qualité des mouvements dépendent de leur état. Les causes de la douleur peuvent être différentes et dépendent du type d'articulation qui fait mal. Le nom commun pour la douleur dans les articulations des os est arthralgie.

Étiologie de la douleur

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Causes de douleur dans les articulations des jambes:

L'hémophilie est une cause moins courante de douleur.

Les blessures aux articulations des jambes peuvent causer des blessures telles que des luxations, des dommages aux ligaments, aux tendons ou au ménisque (avec une douleur au genou). Les dépôts de sel dans la chondrocalcinose peuvent causer des douleurs assez graves, en particulier du gros orteil. Les modifications dégénératives dystrophiques de la colonne vertébrale provoquent également des douleurs aux articulations des jambes.

Un phénomène courant - «douleur liée à l'âge» chez les adolescents de 10 à 14 ans, plus souvent chez les filles. Ces douleurs dans les articulations des jambes sont causées par une croissance active, dans laquelle la masse musculaire se développe rapidement et les articulations des jambes n'ont pas le temps de s'adapter à la charge croissante. Cela se produit sans aucun traitement et est dû principalement à "l'immaturité" de parties du corps.

Une attention particulière nécessite une douleur dans les articulations des jambes, qui se produit déjà à un âge plus avancé, vers 50 ans, bien que ces dernières années, ces maladies soient beaucoup plus jeunes. Ce type de douleur peut indiquer l'apparition d'anomalies graves. Vous devez donc consulter un médecin pour établir un diagnostic et recevoir un traitement adéquat.

Certains patients remarquent des douleurs dépendant de la météo - quand il y a des sensations douloureuses qui ne permettent même pas de tomber devant le mauvais temps, les membres semblent être «tordus». Les causes de tels problèmes sont des maladies végétatives non directement liées à l’état des articulations.

Les symptômes

La définition de "jambes douloureuses" a un sens très large - la raison peut être dans les muscles, les articulations des os. Même les processus inflammatoires dans les veines provoquent également le sentiment que les jambes font mal.

Pour toutes les maladies dans lesquelles les articulations font mal, leurs symptômes sont caractéristiques.

Ce sont les causes les plus courantes de douleur dans les membres inférieurs.

Seul un spécialiste peut déterminer pourquoi les articulations des jambes font mal.

Diagnostics

Un certain nombre d’études permettent de diagnostiquer la cause de la douleur aux articulations des jambes:

  • examen du patient;
  • détermination de la nature de la douleur;
  • formule sanguine complète et analyse biochimique - pour déterminer le développement possible du processus inflammatoire;
  • Radiographie
  • résonance magnétique et tomodensitométrie;
  • ponction des articulations;
  • densitométrie (détermination de la densité du cartilage et du tissu osseux) par ultrasons.

Toutes les méthodes énumérées ne sont pas toujours utilisées. Souvent, le spécialiste se limite à certains d'entre eux. L'essentiel est d'évaluer l'état et de déterminer les causes de la douleur dans les articulations des jambes.

Traitement

Le traitement de la douleur dans les articulations des jambes doit commencer par le diagnostic de la maladie qui les a provoquées. Seulement dans ce cas, les médicaments pris apporteront un soulagement. Et pour cela, vous devez consulter un médecin pour le diagnostic et le traitement.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Le traitement de la douleur dans les articulations des jambes est un processus complexe d'élimination de la cause, qui est long et nécessite une approche intégrée.

Comment traiter l'arthrite et d'autres maladies du groupe inflammatoire (bursite, fasciite) ne devrait être résolu que par un médecin. Le schéma de traitement classique:

  1. Traitement médicamenteux comprenant des analgésiques et, si nécessaire, un traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  2. Physiothérapie
  3. L'utilisation d'exercices thérapeutiques dans la période de récupération. Pratiquement pour tous les problèmes avec les articulations des jambes, la thérapie par la boue n'est pas contre-indiquée.

Parler d'un médicament en particulier pour soulager la douleur dans les articulations des jambes n'a pas de sens, car la nomination dépend uniquement de la cause de la douleur. Si vous traitez des modifications dégénératives-dystrophiques (arthrose) des articulations des jambes, des chondroprotecteurs sont également prescrits pour les articulations: leur utilisation prolongée vous permet de restaurer le cartilage.

Si vous avez des problèmes aux articulations des jambes, il est important de ne pas vous prescrire de médicament ni déterminer le diagnostic: même pour soulager la douleur dans divers diagnostics, des actions diamétralement opposées sont nécessaires. En cas d'arthrose, l'articulation douloureuse doit être chauffée et en cas d'arthrite, la chaleur est contre-indiquée. Les soins médicaux qualifiés sont ce qui aide vraiment à éviter l'invalidité et à maintenir la facilité de mouvement.

Traitement des blessures des articulations de la jambe

Si les articulations des jambes vous font mal et qu’il est présumé qu’il s’agit d’une blessure, vous devriez également consulter un médecin. Malheureusement, les patients russes ne sont pas habitués à rechercher une aide spécialisée dans les cas d'ecchymoses ou d'entorses après une luxation. Surtout si la douleur est tolérable et vous permet de bouger.

Dans 50% des cas, cela conduit au fait que les articulations osseuses ne sont pas restaurées correctement, ce qui provoque des maladies plus graves, y compris une invalidité.

Le traitement doit être nommé par un spécialiste, en tenant compte de la présence de contre-indications à la drogue et d'une histoire générale.

Les blessures les plus dangereuses:

Les entorses et les entorses de la cheville sont moins dangereuses, mais elles se produisent beaucoup plus souvent.

Il est particulièrement important de consulter un médecin si la luxation ou l'entorse des articulations des jambes se répète plusieurs fois!

Il n'est pas toujours nécessaire de traiter les entorses ou les entorses simplement en assurant le reste des articulations touchées. Souvent, pour le retour de la mobilité, il est nécessaire de suivre un complexe de physiothérapie et de thérapie par l'exercice.

Traitement des remèdes populaires

Lorsque les articulations des jambes vous font mal, la médecine traditionnelle peut vous dire quoi faire:

  • lorsque l'articulation du genou fait mal, la solution d'iode, mélangée dans un rapport 1: 1 avec une solution alcoolique, aide bien. Le mélange résultant est déposé le jour dans un endroit lumineux, jusqu'à ce que la solution soit complètement décolorée. Avec cette solution, frottez le genou douloureux;
  • Pour soulager les douleurs articulaires de la hanche, utilisez la teinture suivante: 3 citrons moyens, 0,25 kg de céleri-rave, 0,12 kg d'ail pelé - hachez le tout, mélangez, mettez dans un bocal et versez 3 litres d'eau bouillante. Insister 12 heures, prendre 2 cuillères à soupe, l'estomac vide. La durée du traitement est de 3 mois.

Au pied du plus grand nombre de petites articulations, qui peuvent être soumises à l'arthrite, l'arthrose, la goutte - tout processus négatif dans l'articulation. Et le pied est responsable de l'équilibre et de la marche. Ainsi, la douleur au pied rend la vie de la personne presque laborieuse - les mouvements sont difficiles, les mouvements sont difficiles, même les douleurs aux genoux ne causent pas autant de souffrances.

Pour soulager la douleur aux articulations du pied, différents bains sont utiles - avec un mélange de sel marin et d’huile de camphre ou avec une décoction concentrée de feuilles de laurier (ils doivent être pris à raison de 2 tasses par demi-litre d’eau bouillante plus 0,5 tasse d’huile végétale, le tout à 60 secondes).

Groupes à risque

Une personne sur dix âgée de plus de 35 ans se plaint de douleurs aux articulations des jambes. Le plus souvent, les genoux me font mal, surtout après un long séjour sur les jambes ou des activités physiques. Après l'âge de 40 à 50 ans, les plaintes de douleurs aux articulations du pied deviennent caractéristiques, l'éperon de talon devient un phénomène fréquent.

À l'exception de l'âge, les douleurs aux articulations des jambes sont affectées par:

  • surpoids;
  • mauvaises habitudes alimentaires - consommation rare de légumes et de fruits, consommation excessive de sucreries, manque de vitamines et de minéraux dans les aliments;
  • maladies métaboliques (elles doivent être identifiées et maîtrisées);
  • mode de vie sédentaire, dans lequel les articulations et les ligaments sont affaiblis, à l'autre pôle - un mode de vie excessivement actif avec une surcharge physique des jambes.

En conséquence, les mesures prises pour prévenir la douleur dans les articulations des jambes reposent sur un changement fondamental du mode de vie, l’acquisition de bonnes habitudes alimentaires et un exercice physique rationnel du corps. Si la douleur dans les articulations des jambes se manifeste, vous ne devriez pas commencer la maladie, mais traiter immédiatement après l'apparition des premiers symptômes.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Douleur dans les articulations des jambes: causes, symptômes, diagnostic, traitement

La douleur aux articulations des jambes est la principale cause de contact avec un orthopédiste pour suspicion de pathologie articulaire. Le syndrome survient avec une inflammation, une violation de l'innervation ou une dégénérescence des tissus. Les caractéristiques de la douleur dépendent du stade et de la cause de la maladie. Le traitement est prescrit après le diagnostic différentiel, ce qui permettra d'établir la nature exacte de l'origine des pulsions douloureuses. Le complexe standard de mesures thérapeutiques comprend la médication, la physiothérapie et l'utilisation de bandages orthopédiques.

Le processus de l'apparition de la douleur

La douleur dans les articulations des jambes est une sensation sensorielle désagréable résultant de l'exposition à un irritant. L'excitation des récepteurs de la douleur se produit pour diverses raisons, notamment une irritation mécanique et un facteur infectieux. L'influx nerveux qui se produit sur le site de la contrepartie est transmis au centre du cerveau, après quoi le corps envoie un signal d'alarme de pathologie.

Les douleurs aux articulations des jambes dérangent la plupart des générations plus âgées, bien qu’elles se manifestent également à un jeune âge. Ce fait n’est pas surprenant, car les jambes jouent le rôle de soutien pour le corps pendant la journée. Les articulations du genou et de la hanche sont les articulations les plus grandes dans lesquelles des changements pathologiques se développent plus rapidement.

La cheville relie le bas de la jambe au pied, ce qui représente la charge principale pendant la marche. Parmi les nombreuses articulations du pied, qui peuvent également faire mal, l'articulation métatarsophalangienne du pouce est le plus souvent soumise à une attaque douloureuse. La douleur dans la jambe distale et dans la région de la cheville affecte au moins moins que la douleur dans les grosses articulations.

Raisons

L'apparition de douleurs dans les articulations des jambes viole les plans habituels et oblige une personne à consulter un médecin. Une douleur intense et aiguë peut être accompagnée d'une violation de l'intégrité anatomique du tissu lors d'un traumatisme et d'un processus inflammatoire aigu. Si le symptôme de la douleur apparaît à l'arrière-plan de la température élevée, le processus est provoqué par un facteur infectieux.

Il est inacceptable de tolérer une douleur douloureuse dans les articulations. Cette nature de la douleur survient souvent au cours d'une évolution chronique de la maladie. Parfois, la douleur dans les articulations apparaît avec des foyers distants d'excitation de l'influx nerveux. De telles causes peuvent être des troubles de la colonne vertébrale, dans lesquels la douleur irradie vers les jambes.

Dans un groupe séparé, on peut distinguer la douleur lorsque le temps change. La sensibilité aux intempéries est une conséquence d'une pathologie ou d'un traumatisme. Une attention particulière doit être portée à la réaction douloureuse de l'articulation au climat chez les patients de plus de 55 ans. Cette déviation peut être une manifestation de la dégénérescence des tissus articulaires due à une maladie ou à une usure naturelle des tissus articulaires.

Facteurs physiologiques

Parfois, les douleurs dans les articulations des jambes ne sont pas associées à des causes pathologiques. La douleur survient après une activité physique intense pendant un entraînement sportif, une compétition ou de longues marches. Ce symptôme disparaît souvent après l'arrêt de la charge et survient dans des cas isolés.

Cela est dû à des charges inhabituelles sur les jambes. Généralement, les athlètes, représentants de professions associées à un travail physique pénible, ainsi que les femmes en âge de procréer en raison d’une augmentation progressive de leur poids, font face à de telles douleurs.

Les adolescents de 11 à 15 ans à risque présentent, en plus d'une poussée de croissance, des modifications hormonales dans le corps. Les articulations des membres inférieurs n'ont pas le temps de s'adapter à l'augmentation rapide de la masse musculaire, qui provoque une douleur, ce type de douleur est particulièrement important pour les filles.

Pathologie des articulations de la jambe

  1. Arthrite - l'inflammation dans l'articulation est accompagnée de sensations douloureuses aiguës, qui s'accompagnent d'un gonflement, d'une altération de la motricité et d'une rougeur de la peau au niveau de l'articulation enflammée. La douleur ne dépend pas de la charge et est toujours présente.
  2. L'arthrose est une maladie destructive qui se manifeste par une douleur modérée qui survient après une activité physique. La douleur est courte, accompagnée d'un resserrement, s'arrête après le repos. La symptomatologie de la douleur devient chronique si l’arthrose entre en phase terminale.
  3. L'arthrose est une pathologie dégénérative chronique entraînant une douleur constante de la nature douloureuse, qui s'accompagne de claquements dans l'articulation pendant les mouvements et d'une raideur matinale de l'articulation.
  4. La bursite est une inflammation du sac synovial, provoquant une douleur aiguë et cambrée, formant une induration douloureuse remplie d'exsudat. La maladie peut survenir près de n'importe quelle articulation des membres inférieurs.
  5. La synovite est une pathologie secondaire qui se présente comme une complication de l'arthrite, après des blessures ou des infections. L'inflammation de la paroi interne du sac articulaire s'accompagne de fortes douleurs, parfois pulsatoires, ainsi que de signes caractéristiques d'inflammation. Cela peut se produire dans le contexte d'une intoxication générale avec une augmentation de la température corporelle à des valeurs élevées.
  6. L'ostéomyélite est un processus purulent de nature nécrotique, localisé dans le tissu osseux. Le syndrome de la douleur dans l'ostéomyélite est localisé et provoque des contractures douloureuses.

Blessures

Les jambes risquent davantage d'être blessées que les autres parties du corps. La douleur dans les articulations des jambes survient au moment de la blessure et accompagne la victime tout au long de la période aiguë. Parfois, la douleur est accompagnée d'un clic fort, ce qui indique une possible violation de l'intégrité des tissus.

Types de blessures aux membres inférieurs:

  • ecchymoses dues à un impact ou à une chute de hauteur;
  • déplacement des os dans l'articulation;
  • entorse ou rupture de ligaments;
  • dommages au ménisque de l'articulation du genou;
  • des fractures.

Maladies concomitantes

L'étiologie de la douleur dans les articulations des jambes n'est pas nécessairement associée aux maladies des jambes. Les maladies de nature chronique ou infectieuse peuvent entraîner un symptôme désagréable.

Les perturbations des processus immunitaires ou métaboliques sous l’influence de la prédisposition au niveau des gènes ont une incidence sur l’apparition des pulsions douloureuses.

  1. Le rhumatisme est une maladie auto-immune dont le complexe symptomatique comprend la polyarthrite rhumatismale. La douleur dans cette pathologie est de nature volatile, se déplaçant d'une articulation à une autre.
  2. Goutte - une maladie associée à une synthèse accrue de l’acide urique, qui se dépose sous forme de cristaux dans la cavité articulaire. La localisation préférée de la goutte est l'articulation du gros orteil. Lors d'une attaque arthritique, la douleur est comparable à une morsure de chien.
  3. L'hémophilie est une maladie génétique rare associée à un trouble de la coagulation. L'un des symptômes de la maladie peut être une hémarthrose, qui provoque des douleurs.
  4. Les néoplasmes malins sont accompagnés de douleurs qui, aux stades terminaux, ne sont éliminées que par les analgésiques narcotiques.
  5. Chondrocalcinose (pseudogoutte) - arthropathie associée à des réactions métaboliques altérées, qui se manifeste par une accumulation de dérivés du calcium dans l'organisme. Les sels formés au cours de l'échec se déposent dans la poche articulaire accompagnée de douleur.
  6. Pathologies localisées au niveau de la colonne vertébrale - douleurs transpercées de hernie intervertébrale, radiculite, ostéochondrose, spondylarthrite ankylosante, se propagent au membre inférieur, provoquant une sensation de douleur persistante.

Symptomatologie

Le tableau clinique, dont la douleur fait partie, dépend de la nature du processus pathologique. La dégénérescence des tissus, non compliquée par des réactions inflammatoires, se manifeste par des symptômes rares au premier stade de son développement. Fondamentalement, les principaux signes sont la douleur ressentie au cours de l'exercice physique, et uniquement lorsque des ostéophytes (excroissances osseuses) apparaissent sur le sac articulaire déformé provoquent une douleur chronique accompagnée d'une restriction persistante du mouvement de l'articulation.

Si des douleurs dans les articulations des jambes apparaissent sur le fond de l'inflammation, les symptômes deviennent caractéristiques de la réaction inflammatoire:

  • gonflement - dépend de la gravité de l'inflammation;
  • perte de fonction motrice;
  • hyperémie de la peau sur la zone atteinte;
  • fièvre locale.

En cas d’ajout d’une infection purulente, l’état général du patient se dégrade. Il y a une intoxication générale - fièvre, faiblesse, mal de tête. Si des infections spécifiques (tuberculose, syphilis, brucellose) sont devenues la cause, l'apparition de la douleur est précédée par les signes de cette maladie infectieuse.

Diagnostics

Un examen approfondi est important pour un soulagement soutenu de la douleur. Il ne suffit pas de boire un anesthésique qui produira un effet positif à court terme. Afin d'oublier la douleur désagréable, établissez correctement la cause.

Le diagnostic de douleur dans les articulations des jambes comprend:

  • examen radiographique;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • ponction diagnostique;
  • tomographie par ordinateur;
  • arthroscopie.

Chacune des méthodes permet une étude détaillée de l'état des modifications osseuses, mais aussi de l'état du tissu cartilagineux et des structures environnantes. Pour évaluer l'état général et détecter l'inflammation latente, des analyses de sang en laboratoire sont effectuées.

Traitement

Le but du traitement de la douleur dans les articulations des jambes n'est pas seulement de se débarrasser du symptôme déplaisant, mais également d'en éliminer la cause. Lors de l’élaboration du schéma thérapeutique, la thérapie médicale, la physiothérapie et la thérapie physique sont prises en compte.

Pour soulager un symptôme douloureux, les médicaments, leur posologie et leur méthode d'utilisation sont déterminés par le médecin traitant. Les analgésiques (Analgin, Baralgin) soulagent la douleur modérée si une douleur intense est provoquée par un blocus local avec Novocain ou Lidocaïne. Les AINS (kétoprofène, diclofénac, indométacine) sont utilisés efficacement pour lutter non seulement contre la douleur, mais aussi contre l'inflammation.

Les hormones stéroïdes (hydrocortisone, Diprospan) sont utilisées pour l'administration intra-articulaire afin de supprimer la réaction à l'inflammation, ainsi que pour réaliser une électrophorèse à base de médicament. Pour soulager un symptôme douloureux au niveau local, des onguents ou des gels sont appliqués sur la zone touchée (Voltaren, Nise, Dolobene).

Les attaques de goutte avec douleur aux articulations des jambes nécessitent des mesures correctives spéciales. La colchicine ou l'indométacine est prise dans les premières heures d'une crise douloureuse. Le traitement en cas de défaillance du système d’échange s’effectue nécessairement dans des conditions de nutrition. Des médicaments associés à des effets immunosuppresseurs sont prescrits avec une douleur associée à un dysfonctionnement du système immunitaire - Méthotrexate, Azathioprine.

Les interventions de physiothérapie sont effectuées après l'élimination du syndrome douloureux, à l'exception de l'électrophorèse, réalisée avec des glucocorticoïdes (prednisolone, hydrocortisone) en association avec des analgésiques (lidocaïne, novocaïne). La thérapie par ondes de choc, le traitement au laser ou à l'aide d'un champ magnétique pulsé, améliore la circulation sanguine et favorise la régénération des tissus au stade de la rémission.

Pour réduire la douleur, un bandage orthopédique est mis sur l'articulation touchée. Le choix du produit est déterminé par la nature de la douleur: plus le syndrome douloureux est fort, plus la construction de l'orthèse est rigide dans ce cas. Les semelles absorbant les chocs pour chaussures de tous les jours soulagent non seulement la charge des pieds, mais grâce à elles, pendant le mouvement, diminuent la commotion de la colonne vertébrale et des articulations des jambes.

L'exercice thérapeutique est montré après la suppression du symptôme de douleur. Une série d'exercices spécialement sélectionnés permettra d'améliorer le travail du système musculaire, d'augmenter l'amplitude des mouvements et d'assurer une circulation sanguine optimale dans la zone touchée. L'exercice régulier avec une charge mesurée accélérera la récupération et renforcera l'effet thérapeutique du traitement traditionnel.

Prévention

Le respect des règles d'un mode de vie sain préviendra la douleur aux articulations des jambes.

La mise en œuvre de recommandations simples préservera durablement la santé des articulations:

  • évitez l'hypodynamie, bougez plus;
  • choisissez des aliments sains pour votre consommation quotidienne d'aliments;
  • ne gagnez pas de kilos en trop;
  • doser la charge, pour empêcher une activité physique intense;
  • s'il est nécessaire de travailler dur, utilisez des corsets et des bandages préventifs;
  • portez des chaussures de haute qualité, utilisez des semelles orthopédiques pour traiter ou prévenir les pieds plats;
  • mener en temps voulu le traitement prévu des maladies chroniques et infectieuses;
  • en cas de douleur dans les articulations des jambes, consulter un spécialiste.

Un diagnostic précoce et une thérapie adéquate aideront à restaurer rapidement le tissu touché et à éviter les complications pouvant entraîner une perte complète de la fonction motrice de l'articulation.

Articulations du pied: traitement et caractéristiques des maladies du pied

Les membres inférieurs assument le poids de tout le corps, ils souffrent donc de blessures, de troubles divers, plus souvent que d’autres parties du système musculo-squelettique. Ceci est particulièrement vrai pour les pieds qui subissent quotidiennement une charge de choc lors de la marche: ils sont vulnérables et, par conséquent, la douleur qui y apparaît peut parler de toute la liste des maladies ou pathologies. Quelles articulations souffrent plus souvent que d'autres et comment les aider?

Pied structure

Les os de cette partie du corps humain sont tendus du talon au bout des doigts et sont au nombre de 52, ce qui correspond exactement à 25% du nombre total d’os du squelette humain. Traditionnellement, le pied est divisé en 2 sections: le devant, constitué des zones du métatarse et des doigts (y compris les phalanges du squelette du pied), et le dos, formé par les os du tarse. La forme de l'avant-pied est semblable à celle du métacarpe (os tubulaire de la main) et des phalanges des doigts, mais elle est moins mobile. Le schéma général est le suivant:

  • Phalanges - un ensemble de 14 os courts tubulaires, dont 2 appartiennent au pouce. Le reste est collecté en 3 morceaux. pour chacun des doigts.
  • Métatarse - os tubulaires courts dans la quantité de 5 morceaux, qui sont entre les phalanges et le torse.
  • Tarse - les 7 os restants, dont le plus grand est l'os du talon. Le reste (talus, naviculaire, cuboïde, intermédiaire en forme de coin, latéral, médial) est beaucoup plus petit.

Que sont les articulations du pied?

Articulations mobiles - une paire de liaisons connectées qui assurent le mouvement des os du squelette, qui sont séparées par une fente, ont une membrane synoviale à la surface et sont enfermées dans une capsule ou un sac: cette définition est donnée aux articulations en médecine officielle. Grâce à eux, le pied humain est mobile car ils se situent dans les zones de flexion et d'extension, de rotation, d'abduction, de supination (rotation vers l'extérieur). Les mouvements sont faits à l'aide de ces muscles qui se rejoignent.

"3 plantes qui pénètrent dans les articulations et restaurent le cartilage 20 fois mieux que la chimie du chimiste!"? Lire plus loin.

Caractéristiques des articulations

Les phalanges qui composent les segments des orteils ont des articulations interphalangiennes qui relient le proximal (proximal) à l’intermédiaire et l’intermédiaire au distal (distant). La capsule des articulations interphalangiennes est très fine, présente un renfort inférieur (ligaments plantaires) et latéral (collatéral). Dans les départements du métatarse du pied, il existe 3 autres types d'articulations:

  • Talus-talon (subtalar) - est une articulation des os du bélier et du talon, caractérisée par la forme du cylindre et la faible tension de la capsule. Chaque os qui forme l'articulation du bélier est enfermé dans du cartilage hyalin. Le renforcement est réalisé par 4 ligaments: latéral, interosseux, médial et cheville-talon.
  • Talus-talon-scaphoïde - a une forme sphérique, assemblée à partir des surfaces articulaires de 3 os: la cheville, le talon et le scaphoïde, situés à l'avant de l'articulation sous-talienne. La tête de l'articulation est formée par le ramus et les autres y sont reliés par des dépressions. Fixez-le 2 ligaments: le talon-naviculaire plantaire et le ram-naviculaire.
  • Talon cuboïde - formé par la surface postérieure de l'os cuboïde et la surface cuboïde du calcanéum. Il fonctionne comme uniaxial (bien qu’il ait une forme de selle), il a une tension serrée de la capsule et une cavité articulaire isolée, il est renforcé par 2 types de ligaments: un long plantaire et un planto-talo-cuboïde. Joue un rôle dans l'augmentation de l'amplitude des mouvements des articulations susmentionnées.
  • L'articulation tarsienne transversale est une articulation des articulations calcanéo-cuboïdiennes et naviculaire-talon-talon, présentant une ligne en forme de S et un ligament transversal commun (grâce auquel elles sont combinées).

Si nous considérons la zone du métatarse, ici, en plus des articulations interphalangiennes déjà mentionnées, il existe des articulations interpleusus. Ils sont également très petits, nécessaires pour connecter les bases des os métatarsiens. Chacun d'eux est fixé par 3 types de ligaments: métatarsien interosseux et plantaire et dorsal. En plus d’eux dans la zone tarsienne, il existe de telles articulations:

  • Métatarse et tarse - représentent 3 articulations, qui servent d'éléments de liaison entre les os des zones du tarse et du tarse. Ils sont situés entre le sphénoïde médial et le 1er métatarsien (articulation selle), entre l’intermédiaire en forme de coin latéral et le 2ème avec le 3ème métatarsien, entre le cuboïde et le 4ème avec le 5ème métatarse (articulations plates). Chacune des capsules articulaires est fixée au cartilage hyalin et est renforcée par 4 types de ligaments: le tarse-métatarse et le dorsal plantaire, et le cribulus interosseux et le métatarse.
  • Plus phalangienne - de forme sphérique, constituée de la base des phalanges proximales des orteils et de 5 têtes des os métatarsiens, chaque articulation a sa propre capsule fixée aux bords du cartilage. Sa tension est faible, il n’ya pas de renfort à l’arrière, des ligaments plantaires sont prévus à la face inférieure et une fixation collatérale sur les côtés. De plus, la stabilisation est assurée par le ligament métatarsien transversal, qui passe entre les têtes des os du même nom.

Maladies des articulations du pied

Les membres inférieurs sont soumis à un stress quotidien, même si la personne ne mène pas le mode de vie le plus actif. Par conséquent, les articulations des jambes (en particulier les pieds qui prennent du poids) se blessent avec une fréquence particulière. Elle est accompagnée de déformations et d'inflammations, conduit à la limitation de l'activité motrice, augmentant avec la progression de la maladie. Pour déterminer pourquoi les articulations du pied sont douloureuses, seul le médecin est en mesure de procéder à un diagnostic (rayons X, IRM, scanner), mais les plus fréquentes sont les suivantes:

  • Étirement - blessures aux articulations et aux ligaments, causées par un stress accru. Ce sont principalement les athlètes qui souffrent de ce problème. La douleur au pied est observée à la cheville, aggravée lors de la marche, la restriction de mouvement est moyenne. Avec un étirement faible, seul le malaise est présent avec douleur lorsque vous essayez de transférer du poids sur la jambe. La zone endommagée peut gonfler, il y a souvent un hématome étendu.
  • Luxation - violation de la configuration de l'articulation en laissant le contenu de la capsule articulaire à l'extérieur. Syndrome de douleur aiguë, empêche le mouvement complètement. Il est impossible de contrôler l'articulation, le pied reste bloqué dans la position qu'il avait reçue au moment de la blessure. Sans l'aide d'un spécialiste, le problème ne peut être résolu.
  • La fracture est une violation de l'intégrité de l'os, principalement due à l'impact de la force d'impact sur celui-ci. La douleur est vive, vive, conduit à une impossibilité totale de mouvement. Le pied est déformé, gonfle. Des hématomes, une rougeur de la peau (hyperémie) peuvent survenir. Il est possible de déterminer la fracture et sa nature (ouverte, fermée, avec déplacement) uniquement au moyen de rayons X.
  • L'arthrose est un processus dégénératif dans le tissu cartilagineux des articulations, affectant progressivement les tissus mous et les os adjacents. Dans le contexte de la consolidation progressive de la capsule d'articulation, l'amplitude du mouvement de l'articulation diminue. La douleur en cas d’arthrose des pieds est lancinante, au repos s’affaiblit. En marchant, il y a un resserrement des articulations.
  • L'arthrite est un processus inflammatoire des articulations qui ne peut pas être complètement arrêté. Les blessures, les infections, le diabète, la goutte et la syphilis peuvent provoquer une arthrite. La nature allergique n'est pas exclue. Le syndrome douloureux n’est présent que pendant les périodes d’exacerbation, mais il se manifeste avec une telle force qu’une personne est incapable de bouger.
  • La bursite est une inflammation des articulations du pied dans la région des poches périarticulaires, principalement due à des charges excessives sur les jambes (elle est diagnostiquée chez les athlètes avec une fréquence élevée). Il affecte principalement la cheville, avec la rotation de laquelle la douleur augmente.
  • La ligamentite est un processus inflammatoire des ligaments du pied, déclenché par un traumatisme (pouvant se développer dans le contexte d'une fracture, d'une luxation ou d'une entorse) ou d'une maladie infectieuse.
  • La ligamentose est une pathologie rare (par rapport aux problèmes énumérés ci-dessus) qui affecte l'appareil ligamentaire des pieds et qui présente un caractère dégénératif-dystrophique. Elle se caractérise par la prolifération du tissu cartilagineux fibreux à partir duquel se trouvent les ligaments et par sa calcification ultérieure.
  • L'ostéoporose est une pathologie systémique commune affectant l'ensemble du système musculo-squelettique. Elle se caractérise par une augmentation de la fragilité osseuse due à des modifications du tissu osseux, à des lésions articulaires fréquentes (jusqu’à une fracture due à une charge minimale).

La douleur dans l'articulation du pied peut être causée non seulement par des maladies acquises, mais également par certaines pathologies impliquant une déformation du pied. Cela inclut les pieds plats, développant sur le fond de porter de mauvaises chaussures, l'obésité ou l'ostéoporose, un pied creux, pied bot, qui est principalement un problème congénital. Ce dernier est caractérisé par un raccourcissement du pied et une subluxation au niveau de la cheville.

Les symptômes

Le symptôme principal des problèmes d'articulation du pied est la douleur, mais il peut indiquer littéralement toute condition ou pathologie, du traumatisme aux troubles congénitaux. Pour cette raison, il est important d'évaluer correctement la nature de la douleur et de voir des signes supplémentaires qui permettront de suggérer plus précisément le type de maladie que la personne a rencontrée.

Bursite

La force de la douleur dans la zone d'inflammation de la bursite est difficile à comparer avec d'autres maladies, car elle est intense et aiguë, en particulier au moment de la rotation de la cheville. Si vous effectuez la palpation de la zone touchée, la douleur est également exacerbée. Les symptômes supplémentaires de la bursite sont:

  • hyperémie locale de la peau;
  • limiter l'amplitude des mouvements et réduire leur amplitude;
  • hypertonicité des muscles du membre affecté;
  • gonflement local des jambes.

L'ostéoporose

Dans le contexte d'une augmentation de la fragilité osseuse due à une diminution de la masse osseuse et à des modifications de sa composition chimique, le principal symptôme de l'ostéoporose est la vulnérabilité accrue des articulations et des membres inférieurs. La nature de la douleur est paroxystique, aiguë, son renforcement se produit à la palpation. En plus présent:

  • douleur permanente d'un personnage pleurnichant;
  • fatigue rapide pendant l'exercice;
  • difficultés à effectuer l'activité motrice habituelle.

L'arthrite

Le processus inflammatoire affecte toutes les articulations du pied et peut être de nature primaire ou secondaire. En présence de maladies supplémentaires contre lesquelles de l'arthrite s'est développée, les symptômes seront plus larges. Voici un exemple de signes permettant d’identifier cette maladie:

  • gonflement de l'articulation touchée ou du pied douloureux complètement;
  • hyperémie de la peau dans le domaine de l'inflammation;
  • la douleur est constante, a un caractère persistant, lance des attaques pour compléter le blocage du mouvement;
  • difformité du pied dans les derniers stades de la maladie;
  • perte de fonction des articulations touchées;
  • malaise général - fièvre, maux de tête, troubles du sommeil.

Arthrose

Le processus lent des processus dégénératifs dans le tissu cartilagineux au stade initial est à peine remarqué par une personne: la douleur est faible, douloureuse, ne provoque qu'un léger inconfort. Au fur et à mesure que la destruction des tissus augmente et que la zone de la lésion augmente (avec implication du tissu osseux), les symptômes suivants apparaissent:

  • croquer dans les articulations pendant leur activité;
  • douleur aiguë avec effort physique, repos au repos;
  • déformation de la zone touchée;
  • augmentation de l'articulation sur le fond de l'œdème des tissus mous.

Ligamentite

Avec le processus inflammatoire se produisant dans l'appareil ligamentaire, la douleur est modérée, principalement exacerbée par le transfert de poids à la jambe blessée et par le mouvement. La maladie est détectée uniquement lors d'une échographie ou d'une IRM, car les symptômes de la ligamentite sont similaires à ceux des lésions traumatiques des ligaments. Des signes tels que:

  • limitation de l'activité motrice du pied;
  • l'apparition d'œdème dans la zone touchée;
  • engourdissement des orteils de la jambe touchée;
  • sensibilité accrue (au toucher) de la zone d'inflammation;
  • l'incapacité de plier ou de redresser complètement le membre dans l'articulation douloureuse (contracture).

Traitement

Il n'existe pas de schéma thérapeutique unique pour toutes les causes de douleur dans les pieds: certaines situations nécessitent une hospitalisation immédiate ou un contact avec un centre de traumatologie, et un certain nombre de problèmes peuvent être gérés en ambulatoire (à domicile). La principale recommandation médicale est d'assurer le reste de la zone touchée, la réduction maximale de la charge et la réduction de l'activité physique. Les moments restants sont résolus en fonction d'un problème spécifique:

  • En cas d'ostéoporose, il est important de renforcer le tissu osseux, pour lequel des sources de phosphore et de calcium sont introduites dans le régime alimentaire (la supplémentation en minéraux n'est pas exclue), de la vitamine D. La calcitonine peut également être prescrite (ralentit la résorption - destruction des os), la somatotropine (promoteur de la formation osseuse).
  • En cas de blessure (fracture, luxation, étirement), l'immobilisation de l'articulation avec un bandage élastique est obligatoire - elle est principalement réalisée à la cheville. Dans le cas d'une fracture après le besoin, le chirurgien remet les os sur le site, puis applique une bande de plâtre.
  • En présence d'hématomes, l'œdème (entorses, contusions), les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Nise, Ketonal) sont utilisés par voie topique et des compresses rafraîchissantes sont appliquées.
  • Le traumatologue ou le chirurgien (sous anesthésie) met en place l'articulation foulée après que les patients âgés ont prescrit un traitement fonctionnel: thérapie par l'exercice, massage.
  • En cas d'inflammation grave avec des processus dénoratifs-dystrophiques (caractéristiques de l'arthrite, de l'arthrose, de l'ostéoporose), le médecin vous prescrit des analgésiques injectables topiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens externes et oraux et des relaxants musculaires.
  • En cas d'arthrose au dernier stade, lorsque le mouvement se bloque, la seule solution consiste à installer l'endoprothèse, les actions monétaires étant irréversibles.

La physiothérapie est un autre type d’effet thérapeutique: la thérapie par ondes de choc, l’électrophorèse, la thérapie UV, la thérapie à la paraffine. Ces techniques sont prescrites dans les premiers stades de l'arthrose; une ligamentose, une ligamentite, une bursite, peut être appliquée aux lésions traumatiques, mais ne constitue en aucun cas un ajout au schéma thérapeutique principal.

Nous comprenons quoi faire et comment traiter la douleur dans les articulations des pieds?

Les patients se plaignent souvent de douleurs à la cheville et au haut du pied. Faire un diagnostic correct est difficile. La raison en est qu’il existe une grande variété de maladies dans lesquelles la cheville et le haut du pied font mal.

Les douleurs articulaires nuisent à la qualité de vie des patients.

Bursite

Description de la maladie

Bursite des articulations des pieds: processus inflammatoire dans les poches périarticulaires. Le plus souvent, cette maladie est enregistrée chez les athlètes professionnels. Dans cette condition, les articulations des pieds font mal.

Irina Martynova. Elle est diplômée de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire en clinique et neurologue à l'hôpital polyclinique de Moscou. Posez une question >>

Nature de la douleur

Les douleurs aiguës dans les articulations sont caractéristiques de la bursite, elles sont particulièrement prononcées lors de la rotation de la cheville. À la palpation de la région articulaire, la douleur est exacerbée.

Autres symptômes

En plus de la douleur, il y a un gonflement, une hyperémie de la peau dans l'articulation, une hyperthermie, l'amplitude de mouvement est limitée. Le syndrome douloureux potentialise l'hypertonus musculaire.

Pour obtenir de l'aide, vous devez contacter un traumatologue.

Diagnostics

  • IRM, échographie: évaluation de l'état des tissus mous.
  • Radiographie, tomodensitométrie: pour exclure les blessures traumatiques.

Traitement

  • immobilisation de l'articulation de bandages élastiques,
  • anesthésie
  • physiothérapie: thérapie par irradiation ultraviolette, électrophorèse, thérapie par ondes de choc, thérapie à la paraffine,
  • massage

L'ostéoporose

Description

L'ostéoporose est une pathologie systémique du système musculo-squelettique se manifestant par une diminution de la masse osseuse.

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: l'IBPN doit son nom à V.Nasonova de l'Académie de médecine d'État d'Astrakhan.

Nature de la douleur

Le processus se caractérise par des accès de douleur aiguë dus à des fractures dues à la grande fragilité du tissu osseux. La palpation accentue la douleur généralisée dans les os qui forment l'articulation de la cheville et les petites articulations du pied. La douleur permanente permanente s'explique facilement par les déformations constamment progressives des articulations.

Autres symptômes

À mesure que le processus pathologique se développe, des difficultés d’exécution des mouvements sont constatées. Le patient se fatigue rapidement, incapable de supporter un effort physique prolongé. Si vous présentez l'un des symptômes ci-dessus, demandez de l'aide au service des urgences.

  • Rayon X: densité osseuse réduite, arthrophie observée.
  • Densitométrie osseuse: évaluation de la densité osseuse due aux minéraux à l'aide d'instruments radiographiques.
  • Densitométrie à ultrasons: évaluation de la résistance des tissus.

Traitement

  • agents réduisant la résorption (calcitonine),
  • activateurs de la formation osseuse (fluor, somatotropine),
  • vitamines du groupe D,
  • ostéogenone
  • aliments riches en calcium et phosphore,
  • AINS
  • analgésiques,
  • relaxants musculaires.

Ligamentite

Description de la maladie

Sous ligamentite, on entend une inflammation de l'appareil ligamentaire. La cause est une blessure ou une infection.

Nature de la douleur

Il y a une douleur modérée dans la région des ligaments endommagés.

Des sensations douloureuses apparaissent lorsque vous vous déplacez.

Autres symptômes

  • haut niveau de sensibilité dans le domaine de l'articulation,
  • contractures,
  • limitation de mouvement,
  • paresthésies, muet dans les orteils,
  • gonflement dans la zone d'articulation.

Diagnostics

  • Examen externe de la zone d'articulation, évaluation du volume des mouvements effectués.
  • Examen aux rayons X: diagnostic différentiel.
  • IRM, échographie: évaluation de l'appareil ligamentaire.

Traitement

  • immobilisation commune,
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac),
  • physiothérapie (électrothérapie, thérapie UHF, phonophorèse, bains de paraffine),
  • massage,
  • Thérapie d'exercice.

La ligamentose

Description de la maladie

Pathologie des ligaments des articulations du pied de nature dégénérative-dystrophique. Le processus a un courant chronique. L’essence du processus pathologique est que le tissu cartilagineux fibreux, qui fait partie des ligaments, se développe, puis commence à absorber les sels de calcium et à se calcifier.

Nature de la douleur

Les patients se plaignent de douleurs aiguës aux articulations des pieds. Les sentiments s'intensifient à mesure que le processus progresse.

L'exercice exacerbe la douleur.

Autres symptômes

Un œdème se développe progressivement dans la zone touchée. Il peut y avoir une hyperémie modérée de la peau. La température au-dessus du joint peut être élevée.

Diagnostics

  • IRM, échographie: visualisation des signes d'inflammation de l'appareil ligamentaire.
  • Examen aux rayons X: réalisé pour exclure d'autres pathologies présentant un tableau clinique similaire (traumatisme, arthrite, arthrose).

Traitement

  • immobilisation des membres,
  • exclusion de l'activité physique
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés et de pommades (diclofénac, nise),
  • physiothérapie (électrothérapie, thérapie UHF, phonophorèse, bains de paraffine),
  • massage,
  • Thérapie d'exercice.

Arthrose

Description de la maladie

L'arthrose doit être comprise comme un processus de dégénérescence lente du cartilage articulaire. À mesure que le processus se développe, les os et les tissus mous rejoignent la clinique.

Nature de la douleur

Les patients se plaignent de douleurs dans les articulations. La douleur est caractérisée par la sévérité, avec le passage du processus, il y a des restrictions dans la gamme des mouvements. L'activité physique augmente la douleur tandis qu'au repos elle diminue. Aux dernières étapes du processus, le patient ressent une douleur insupportable.

Autres symptômes

L'amplitude des mouvements est réduite, lorsqu'il est activé, un craquement se fait entendre dans les articulations. L'articulation est augmentée en raison du gonflement croissant des tissus mous. Progressivement, l'articulation subit des déformations, le nombre d'ostéophytes augmente. Pour obtenir des conseils, vous devriez contacter un spécialiste en traumatologie.

Diagnostics

  • Rayon X: espace articulaire réduit, ostéophytes observés, sclérose en plaques.
  • Échographie et IRM: évaluation de l'intégrité de la capsule articulaire, appareil ligamentaire.

Traitement

  • déchargement articulaire, traction (extension),
  • analgésiques,
  • AINS (diclofénac, ibuprofène),
  • physiothérapie (électrophorèse, traitement courant, irradiation ultraviolette),
  • Thérapie d'exercice,
  • artiloridis,
  • mise en place de l'endoprothèse.

L'arthrite

Description de la maladie

Sous l'arthrite articulaire du pied comprendre l'inflammation des articulations, pour laquelle il existe un certain nombre de déclencheur. Un inconvénient important de cette pathologie est qu’il n’est pas possible de remédier définitivement à cette pathologie, on ne peut qu’arrêter les symptômes.

Causes de l'arthrite:

  • rhumatisme articulaire aigu,
  • des blessures
  • les infections,
  • lésion goutteuse
  • diabète sucré
  • invasions helminthiques,
  • lésion syphilitique.

Nature de la douleur

Douleur dans les articulations du pied gémissant caractère, constant. La douleur peut être si forte qu'il existe un bloc d'articulations (incapacité à effectuer le mouvement).

L'évolution de l'arthrite en forme de vague détermine l'apparition de la douleur uniquement lors d'exacerbations.

Autres symptômes

Dans la région des articulations du pied est visible gonflement, hyperémie de la peau, hyperthermie. Au cours du développement du processus, les articulations sont déformées, des contractures se produisent. Il est nécessaire de recourir à une consultation qualifiée d'un rhumatologue.

Diagnostics

  • CBC: leucocytose, décalage des leucocytes à gauche, augmentation de la VS, protéine C-réactive, marqueurs rhumatoïdes.
  • IRM, TDM, rayons X: détermination du degré de dégénérescence des articulations.

Traitement

Que faire si le pied fait mal?

  • AINS (diclofénac, ibuprofène),
  • injection de corticostéroïdes dans l'articulation,
  • ponction commune,
  • sulfate de chondroïtine, sulfate de glucosamine,
  • physiothérapie (électrophorèse, magnétophorèse, application de paraffine),
  • Thérapie d'exercice.

Étirement

Description

Les athlètes professionnels souffrent souvent d’entorses. La traumatisation se produit pendant l'entraînement avec la condition de charge inadéquate.

La douleur dans le pied survient lors de l’étirement des ligaments de la cheville.

Nature de la douleur

Le symptôme principal est une douleur vive et lancinante qui survient immédiatement après une blessure.

Autres symptômes

Dans la région de l'articulation du pied, un œdème local, un hématome sous-cutané apparaît. Le patient éprouve des restrictions de mouvement, incapable de marcher.

Diagnostics

  • Échographie, IRM: évaluation des lésions ligamentaires.
  • Rayon X: réalisé pour exclure une fracture.

Traitement

  • immobilisation avec une longue bandelette ou un bandage élastique,
  • fournir du repos,
  • analgésiques,
  • AINS (diclofénac, nise).

Luxation

Description de la maladie

Lorsque la dislocation de la configuration conjointe est brisée.

Cela conduit à la sortie de la capsule articulaire de son contenu.

Nature de la douleur

La douleur a une nature et une intensité prononcées. Lorsque vous essayez d'activer la douleur peut être insupportable.

Autres symptômes

Le joint est fixé. Le patient fixe le pied en position forcée. La jambe semble visuellement un peu plus longue que la santé. Il est nécessaire de contacter un traumatologue.

Diagnostics

  • Rayon X: visualisation de la luxation, exclusion des fractures concomitantes.
  • Echographie, IRM: évaluation des tissus mous.

Traitement

  • Réduction fermée de la luxation sous anesthésie.
  • Réduction ouverte de la luxation avec l'ouverture de la capsule articulaire.
  • Traitement fonctionnel: est effectué pour les patients âgés, l'immobilisation du pied, l'analgésie, la thérapie d'exercice, massage sont effectués.

Hématomes

Description

Les hématomes sont l'une des blessures les plus courantes.

Le mécanisme de leur apparence sont considérés comme des coups.

Nature de la douleur

Le syndrome douloureux survient lorsque vous appuyez sur la zone meurtrie. Une douleur modérée peut survenir sans et sans pression.

Autres symptômes

Œdème local, rougeur de la peau, hématome dans la zone meurtrie. Des dommages aux tissus mous peuvent survenir.

Diagnostics

Rayon X, scanner: élimination de l'entorse, de la luxation ou de la fracture.

Traitement

La finitude est conseillé de rester au repos. Après avoir frappé, vous devez immédiatement appliquer de la glace sur le site de la blessure. Comment correctement dans les 10-14 jours l'hématome disparaît indépendamment. Pour accélérer la régénération, vous pouvez utiliser la pommade Troxevasin.

Si le tissu mou est endommagé, la plaie doit être traitée avec une solution antiseptique.

Fracture

Description

La fracture est une violation de l'intégrité de l'os. Les fractures du pied résultent le plus souvent de catatraumatisme (chute d'une hauteur), d'un accident.

Nature de la douleur

Une douleur forte, aiguë, dans le pied avec l'impossibilité d'activation.

Autres symptômes

Crepitus, trouble du mouvement, difformité des membres, œdème, hyperémie, hématome sont caractéristiques.

Diagnostics

Radiographie: sur la photo, ligne de fracture, déplacement de fragments osseux.

Traitement

  • Repositionner les fragments d'os sous anesthésie locale.
  • Traitement conservateur avec attelle en plâtre.

Comment enlever la douleur?

Que faire et comment traiter si les articulations du pied vous font mal? Le soulagement de la douleur est obtenu avec l’aide d’analgésiques (par exemple, le cétonal) et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, ibuprofène) sous différentes formes posologiques.

Il est nécessaire de réduire la charge sur le pied, si nécessaire d'immobiliser l'articulation.

Assurez-vous de regarder la vidéo suivante